École Polytechnique de Montréal. Département de Génie Informatique et Génie Logiciel. Cours INF2610. Contrôle périodique.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "École Polytechnique de Montréal. Département de Génie Informatique et Génie Logiciel. Cours INF2610. Contrôle périodique."

Transcription

1 École Polytechnique de Montréal Département de Génie Informatique et Génie Logiciel Cours INF2610 Contrôle périodique Automne 2013 Date : 11 octobre 2013 de 18h à 20h Professeur : Boucheneb Hanifa Documentation permise : toute Pondération : 30 % Nbre. de questions : 4 Total : 20 points Calculatrices programmables et cellulaires non permis Question 1 (4 pts) : Répondez aux questions suivantes (maximum 10 lignes par question). Les réponses doivent être concises et claires. 1. [1 pt] Un processus fils, créé par un appel système fork, partage le pointeur de fichier de tout fichier figurant, au moment de sa création, dans la table des descripteurs de fichiers de son père. Vrai ou faux? Justifiez votre réponse. Oui, car lors de la création d un processus par un appel système fork, sa table des descripteurs de fichiers est une copie de celle de son père. Cette table contient des pointeurs vers la table des fichiers ouverts (contenant pour chaque fichier ouvert, le mode d ouverture, le pointeur de fichier, pointeur vers l inoeud ). 2. [1 pt] Supposez un système multiprocesseur qui ordonnance les processus. Ce système favorise-il la réactivité d un processus composé de plusieurs threads utilisateur? Justifiez votre réponse. Non, le noyau alloue au plus un processeur à un processus. Si un thread bloque suite à un appel système, tout le processus bloque. Ce système ne favorise pas ce processus. 3. [2 pts] On veut faire communiquer deux processus fils F1 et F2 d un même processus au moyen d un tube de communication (pipe) anonyme (P1 est l écrivain et P2 est le lecteur). Page 1 sur 5

2 Le père doit-il créer le tube avant la création du premier fils? Doit-il fermer les descripteurs de fichiers du tube? Si oui, à quel(s) niveau(x) (avant / après la création du premier ou second fils)? Justifiez votre réponse. Oui, pour que les deux fils récupèrent lors de leurs créations les descripteurs de fichiers du pipe. Oui, le père doit fermer les descripteurs de fichiers après la création des deux fils. Il est important de fermer les descripteurs non utilisés pour libérer des ressources et éviter des situations de blocage sur des lectures (la fin de fichier d un pipe est un pipe vide avec 0 écrivain). Question 2 (7 pts) : Processus et threads 1. [2.5 pts] Un processus PP crée trois processus fils F1, F2 et F3, attend la fin de ses fils, affiche la valeur d un compteur défini dans sa zone de données globales, puis se termine. Chaque processus fils incrémente le compteur (compteur=compteur+10), affiche sa valeur puis se termine. Le compteur est initialisé lors de sa définition à 100. a) Donnez la valeur (ou les valeurs possibles) affichée(s) à l écran par les processus PP, F1, F2 et F3. PP : compteur=100, F1, F2, F3 : compteur=110 b) Supposez que le compteur est déclaré et initialisé à l intérieur de la fonction «main», avant la création du premier fils. Donnez la valeur (ou les valeurs possibles) affichée(s) à l écran par les processus PP, F1, F2 et F3. PP : compteur=100, F1, F2, F3 : compteur=110 c) Supposez que PP crée deux threads Th1 et Th2 (au lieu de 3 processus), attend la fin des threads puis affiche la valeur du compteur. Donnez la valeur (ou les valeurs possibles) affichée(s) à l écran par le processus PP. PP : 110 ou [2 pts] Quel est le nombre de processus créés par la séquence d instructions suivante (supposez que les appels système ne retournent pas d erreur) : fork(); fork(); fork(); execvp(ʺ /bin/ls.exe, ls.exe ) ; fork(); fork(); fork(); Donnez l arborescence des processus créés. 7 processus PP crée 3 fils F1, F2 et F3, F1 crée 2 processus F4 et F5, F2 crée 1 processus F6 F4 crée 1 processus F7 3. [2.5 pts] Considérez le code suivant : int gen_alea( int LOW, int HIGH ) //génère aléatoirement un nombre entre LOW et HIGH Page 2 sur 5

3 srand((unsigned int) clock()); return rand() % (HIGH - LOW + 1) + LOW; /*0*/ int i; for(i=0; i<5;i++) if (fork()==0) gen_alea(1,20); exit(0); exit(0) ; a) [1 pt] Complétez le code de la fonction «main» pour créer 5 processus fils. Chaque processus fils exécute la fonction «gen_alea(1,20)» puis se termine. Le processus père se termine après création de tous ses fils. Vous ne devez pas traiter les cas d erreur. b) [1.5 pt] Est-il possible au processus principal de récupérer le nombre aléatoire généré par chacun de ses fils? Si oui, complétez/modifiez le code de la fonction «main» afin de récupérer et d afficher ces nombres à l écran. /*0*/ int i; for(i=0; i<5;i++) if (fork()==0) exit(gen_alea(1,20)); while( wait(&i)>0) printf( Valeur générée par un des processus fils : %d\n,wexitstatus(i)); exit(0) ; Question 3 (3 pts) : Tubes de communication On veut faire communiquer 2 processus fils F1 et F2 d un même processus au moyen d un tube anonyme On vous donne le code à compléter suivant : int fd[2]; pipe(fd); /*0*/ if( fork()==0) // F1 /*1*/ dup2(fd[1],1); close(fd[1]); close(fd[0]); execl( /bin/ls, ls,null); if( fork()==0) // F2 Page 3 sur 5

4 /*2*/ dup2(fd[0],0); close(fd[0]); close(fd[1]); execl( /bin/sort, sort,null); /*3*/ close(fd[0]); close(fd[1]); while(wait(null)>0); return 0; Supposez que les appels système ne retournent pas d erreur. a) [1.5 pt] Donnez le nombre de lecteurs et d écrivains du pipe dans chacun des états suivants : 1- après création des deux fils mais avant leur terminaison. 2- après création des deux fils et après la fin d un seul fils. 3- après la fin des deux fils mais avant la fin du processus. 3 écrivains et 3 lecteurs 2 écrivains et 2 lecteurs 1 écrivains et 1 lecteur b) [1.5 pt] Complétez le code précédent de telle manière à : - rediriger la sortie standard du premier fils vers le pipe créé, - rediriger l entrée standard du second fils vers le pipe créé et - fermer tous les descripteurs du pipe non utilisé. Question 4 (6 pts) : Synchronisation 1. Considérez les deux processus A et B suivants : Semaphore S=1; Process A () a; P(S); b; c; V(S) Process B () P(S); d; V(S); a) [1 pt] Donnez les différents ordres d exécution des instructions atomiques a, b, c et d des processus A et B. a b c d a d b c d a b c b) [1 pt] Supposez que le sémaphore S est initialisé à 0. Donnez les différents ordres d exécution des instructions atomiques des processus A et B. a car P(S) de A et P(S) de B vont bloquer les deux processus. Page 4 sur 5

5 2. [2 pts] Expliquez comment utiliser les variables de condition pour assurer l alternance des sections critiques SC1() et SC2(). Supposez que ces deux sections sont définies dans un même moniteur. On veut forcer l ordre SC1(), SC2(), SC1(), SC2().. Boolc c1, c2; Int tour =1; SC1() while(tour!=1) wait(c1);.. // corps de SC1 tour=2; signal(c2); SC2() while(tour!=2) wait(c2);. // corps de SC2 tour=1; signal(c1); 3. [2 pts] Plusieurs threads d un même processus partagent une fonction de lecture get_data() qui peut s exécuter en concurrence. Expliquez comment utiliser les sémaphores pour limiter à N le nombre maximal de threads exécutant en concurrence cette fonction de lecture. Semaphore S =N; // partagé par tous les threads concernés. get_data() P(S) ;. V(S) ; (Ou encore encadrer chaque appel à get_data() par P(S) et V(S)). Page 5 sur 5

Cours 6 : Tubes anonymes et nommés

Cours 6 : Tubes anonymes et nommés Cours 6 : Tubes anonymes et nommés Mécanisme de communications du système de fichiers I-node associé. Type de fichier: S_IFIFO. Accès au travers des primitives read et write. Les tubes sont unidirectionnels

Plus en détail

4. Outils pour la synchronisation F. Boyer, Laboratoire Lig Fabienne.Boyer@imag.fr

4. Outils pour la synchronisation F. Boyer, Laboratoire Lig Fabienne.Boyer@imag.fr 4. Outils pour la synchronisation F. Boyer, Laboratoire Lig Fabienne.Boyer@imag.fr Le problème Insuffisance des solutions de base (verrous) Les solutions de plus haut niveau Les Sémaphores Les Moniteurs

Plus en détail

Introduction aux Systèmes et aux Réseaux

Introduction aux Systèmes et aux Réseaux Introduction aux Systèmes et aux Réseaux Cours 5 Processus D après un cours de Julien Forget (univ Lille1) Laure Gonnord http://laure.gonnord.org/pro/teaching/ Laure.Gonnord@univ-lyon1.fr Master CCI -

Plus en détail

Processus! programme. DIMA, Systèmes Centralisés (Ph. Mauran) " Processus = suite d'actions = suite d'états obtenus = trace

Processus! programme. DIMA, Systèmes Centralisés (Ph. Mauran)  Processus = suite d'actions = suite d'états obtenus = trace Processus 1) Contexte 2) Modèles de Notion de Points de vue Modèle fourni par le SX Opérations sur les 3) Gestion des Représentation des Opérations 4) Ordonnancement des Niveaux d ordonnancement Ordonnancement

Plus en détail

03/04/2007. Tâche 1 Tâche 2 Tâche 3. Système Unix. Time sharing

03/04/2007. Tâche 1 Tâche 2 Tâche 3. Système Unix. Time sharing 3/4/27 Programmation Avancée Multimédia Multithreading Benoît Piranda Équipe SISAR Université de Marne La Vallée Besoin Programmes à traitements simultanés Réseau Réseau Afficher une animation en temps

Plus en détail

Cours Programmation Système

Cours Programmation Système Cours Programmation Système Filière SMI Semestre S6 El Mostafa DAOUDI Département de Mathématiques et d Informatique, Faculté des Sciences Université Mohammed Premier Oujda m.daoudi@fso.ump.ma Février

Plus en détail

INTRODUCTION AUX SYSTEMES D EXPLOITATION. TD2 Exclusion mutuelle / Sémaphores

INTRODUCTION AUX SYSTEMES D EXPLOITATION. TD2 Exclusion mutuelle / Sémaphores INTRODUCTION AUX SYSTEMES D EXPLOITATION TD2 Exclusion mutuelle / Sémaphores Exclusion mutuelle / Sémaphores - 0.1 - S O M M A I R E 1. GENERALITES SUR LES SEMAPHORES... 1 1.1. PRESENTATION... 1 1.2. UN

Plus en détail

Synchronisation par. Rappels. Plan. Conditions et moniteurs (1/7) Inf 431 Cours 11. jeanjacqueslevy.net

Synchronisation par. Rappels. Plan. Conditions et moniteurs (1/7) Inf 431 Cours 11. jeanjacqueslevy.net Rappels Inf 431 Cours 11 un processus t (Thread) est un programme qui s exécute Synchronisation par mémoire partagée tstart lance l exécution concurrente de la méthode trun de t tinterrupt signale qu on

Plus en détail

M2-GamaGora. Programmation Multi-Thread - partie 1. J.C. Iehl. November 13, 2008

M2-GamaGora. Programmation Multi-Thread - partie 1. J.C. Iehl. November 13, 2008 Programmation Multi-Thread - partie 1 November 13, 2008 pourquoi ça ne marche pas? et alors? introduction aux threads threads : pourquoi ça ne marche pas? et alors? un nouveau point d entrée (une fonction

Plus en détail

LE concept de processus est le plus important dans un système d exploitation.

LE concept de processus est le plus important dans un système d exploitation. Chapitre 3 Processus LE concept de processus est le plus important dans un système d exploitation. Tout le logiciel d un ordinateur est organisé en un certain nombre de processus séquentiels. En simplifiant,

Plus en détail

5 Moniteurs. Slide 1. Caractéristique majeure d un programme avec moniteurs = Composé de deux sortes de modules/processus: Slide 2

5 Moniteurs. Slide 1. Caractéristique majeure d un programme avec moniteurs = Composé de deux sortes de modules/processus: Slide 2 5 Moniteurs Motivation = les sémaphores peuvent être utilisés pour résoudre à peu près n importe quel problème d exclusion mutuelle ou synchronisation... mais, les sémaphores possèdent certains désavantages:

Plus en détail

Deuxième partie. Protocoles d exclusion mutuelle. Plan. Interférences et isolation. Isolation Protocoles d exclusion mutuelle

Deuxième partie. Protocoles d exclusion mutuelle. Plan. Interférences et isolation. Isolation Protocoles d exclusion mutuelle Plan Deuxième partie 1 2 Primitives de gestion des activités 2 / 26 4 / 26 Interférences et isolation Contenu de cette partie di cultés résultant d accès concurrents à un objet partagé mise en œuvre de

Plus en détail

Traducteur mot à mot

Traducteur mot à mot Traducteur mot à mot CORRECTION Ce document, ainsi que le programme C et un exemple de programme trad-fr-us, peut être trouvé en ligne à l'addresse suivante : http ://www.lifl.fr/hauspie/hauspie/teaching.

Plus en détail

Les processus légers : threads. Système L3, 2014-2015 1/31

Les processus légers : threads. Système L3, 2014-2015 1/31 Les processus légers : threads Système L3, 2014-2015 1/31 Les threads Les threads sont des processus légers exécutés à l intérieur d un processus L exécution des threads est concurrente Il existe toujours

Plus en détail

Partie 6 : Ordonnancement de processus

Partie 6 : Ordonnancement de processus INF3600+INF2610 Automne 2006 Partie 6 : Ordonnancement de processus Exercice 1 : Considérez un système d exploitation qui ordonnance les processus selon l algorithme du tourniquet. La file des processus

Plus en détail

Exercices de programmation concurrente (PCO) semestre printemps 2014-2015. Exclusion mutuelle, synchronisation, coordination

Exercices de programmation concurrente (PCO) semestre printemps 2014-2015. Exclusion mutuelle, synchronisation, coordination Prof. Yann Thoma Exercices de programmation concurrente (PCO) semestre printemps 2014-2015 Exclusion mutuelle, synchronisation, coordination Question 1: Exclusion mutuelle Soit les deux tâches T 0 et T

Plus en détail

Problèmes liés à la concurrence

Problèmes liés à la concurrence ENS Cachan Problématique Difficile de gérer la concurrence : Pas toujours facile d avoir des fonctions réentrantes. Risque de race condition : ex : x :=x+1 x :=x+1 On voudrait des blocs d instructions

Plus en détail

Cours de Systèmes d Exploitation

Cours de Systèmes d Exploitation Licence d informatique Synchronisation et Communication inter-processus Hafid Bourzoufi Université de Valenciennes - ISTV Introduction Les processus concurrents s exécutant dans le système d exploitation

Plus en détail

Exercices INF5171 : série #3 (Automne 2012)

Exercices INF5171 : série #3 (Automne 2012) Exercices INF5171 : série #3 (Automne 2012) 1. Un moniteur pour gérer des ressources Le moniteur MPD 1 présente une première version d'un moniteur, exprimé en pseudo-mpd, pour gérer des ressources le nombre

Plus en détail

PLAN. Synchronisation des Processus: Exclusion Mutuelle. Problème de synchronisation: Exemple. Spécification du Problème

PLAN. Synchronisation des Processus: Exclusion Mutuelle. Problème de synchronisation: Exemple. Spécification du Problème PLAN Synchronisation des Processus: Exclusion Mutuelle N.Hameurlain http://www.univ-pau.fr/~hameur Spécification du problème Section Critique () Exclusion Mutuelle Principe Propriétés Réalisation d exclusion

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES Programmation Système Langage C / Système UNIX. 2 e année Génie Informatique

TRAVAUX PRATIQUES Programmation Système Langage C / Système UNIX. 2 e année Génie Informatique Communications entre Processus Communication par tubes. TRAVAUX PRATIQUES Programmation Système Langage C / Système UNIX. 2 e année Génie Informatique Exemple 1: On a deux processus Père/Fils. Le père

Plus en détail

Plan de la séance. Notion de section critique. Solution logiciel (fausse puis vrai) : utilisation d un verrou

Plan de la séance. Notion de section critique. Solution logiciel (fausse puis vrai) : utilisation d un verrou 1 Plan de la séance Notion de section critique Solution logiciel (fausse puis vrai) : utilisation d un verrou Problème classique : philosophes chinois, producteur consommateur, etc. Définition et utilisation

Plus en détail

ARCHITECTURES MATÉRIELLES SYSTÈMES INFORMATIQUES

ARCHITECTURES MATÉRIELLES SYSTÈMES INFORMATIQUES CENTRALISÉE RÉPARTIE mémoire locale mémoire locale mémoire locale mémoire locale mémoire locale mémoire locale processeur processeur processeur processeur processeur processeur instructions messages MÉMOIRE

Plus en détail

3IS - Système d'exploitation linux - Programmation système

3IS - Système d'exploitation linux - Programmation système 3IS - Système d'exploitation linux - Programmation système 2010 David Picard Contributions de : Arnaud Revel, Mickaël Maillard picard@ensea.fr Environnement Les programmes peuvent être exécutés dans des

Plus en détail

On appelle variable condition une var qui peut être testée et

On appelle variable condition une var qui peut être testée et Un concept plus général: g Variables condition On appelle variable condition une var qui peut être testée et endort le thread qui la teste si la condition est fausse le réveille quand la condition devient

Plus en détail

Synchronisation de. processus B. Solutions partielles. Philosophes chinois Producteur consommateur. Solution aux. Producteur consommateur

Synchronisation de. processus B. Solutions partielles. Philosophes chinois Producteur consommateur. Solution aux. Producteur consommateur Effet de l ordonnancement Licence miage Université Lille 1 Pour toutes remarques : Alexandre.Sedoglavic@univ-lille1.fr Semestre 6 2012-2013 Le segment de code d un est constitué de plusieurs instructions.

Plus en détail

1 Mesure de la performance d un système temps réel : la gigue

1 Mesure de la performance d un système temps réel : la gigue TP TR ENSPS et MSTER 1 Travaux Pratiques Systèmes temps réel et embarqués ENSPS ISV et Master TP1 - Ordonnancement et communication inter-processus (IPC) Environnement de travail Un ordinateur dual-core

Plus en détail

J2SE Threads, 1ère partie Principe Cycle de vie Création Synchronisation

J2SE Threads, 1ère partie Principe Cycle de vie Création Synchronisation J2SE Threads, 1ère partie Principe Cycle de vie Création Synchronisation Cycle Ingénierie 2e année SIGL Dernière mise à jour : 19/10/2006 Christophe Porteneuve Threads Principes Cycle de vie Création java.lang.thread

Plus en détail

LEs processus coopèrent souvent pour traiter un même problème. Ces

LEs processus coopèrent souvent pour traiter un même problème. Ces Chapitre 5 Communication interprocessus LEs processus coopèrent souvent pour traiter un même problème. Ces processus s exécutent en parallèle sur un même ordinateur (monoprocesseur ou multiprocesseurs)

Plus en détail

Programmation système en C/C++

Programmation système en C/C++ Programmation système en C/C++ Jean-Baptiste Vioix (jb.vioix@free.fr) LE2I - ENESAD http://jb.vioix.free.fr 1-41 Programmation en C/C++ sous Unix Il existe des très nombreux outils de développement sous

Plus en détail

Les processus. Système L3, 2014-2015 1/39

Les processus. Système L3, 2014-2015 1/39 Les processus Système L3, 2014-2015 1/39 Les processus Processus = Instance d un programme en cours d exécution plusieurs exécutions de programmes plusieurs exécutions d un même programme plusieurs exécutions

Plus en détail

Introduction à la programmation concurrente

Introduction à la programmation concurrente Introduction à la programmation concurrente Moniteurs Yann Thoma Reconfigurable and Embedded Digital Systems Institute Haute Ecole d Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud This work is licensed under

Plus en détail

Qu'est-ce qu'un processus: Définitions

Qu'est-ce qu'un processus: Définitions Version septembre 2013 N 187 Qu'est-ce qu'un processus: Définitions Instruction = indécomposable et indivisible Processeur =... Processus = suite temporelle d'exécutions d'instructions Processus = exécution

Plus en détail

Introduction à Java. Matthieu Herrb CNRS-LAAS. Mars 2014. http://homepages.laas.fr/matthieu/cours/java/java.pdf

Introduction à Java. Matthieu Herrb CNRS-LAAS. Mars 2014. http://homepages.laas.fr/matthieu/cours/java/java.pdf Introduction à Java Matthieu Herrb CNRS-LAAS http://homepages.laas.fr/matthieu/cours/java/java.pdf Mars 2014 Plan 1 Concepts 2 Éléments du langage 3 Classes et objets 4 Packages 2/28 Histoire et motivations

Plus en détail

Les structures de données. Rajae El Ouazzani

Les structures de données. Rajae El Ouazzani Les structures de données Rajae El Ouazzani Les arbres 2 1- Définition de l arborescence Une arborescence est une collection de nœuds reliés entre eux par des arcs. La collection peut être vide, cad l

Plus en détail

Semestre 6 2012-2013. Licence miage Université Lille 1 Pour toutes remarques : Alexandre.Sedoglavic@univ-lille1.fr. Communication Inter Processus

Semestre 6 2012-2013. Licence miage Université Lille 1 Pour toutes remarques : Alexandre.Sedoglavic@univ-lille1.fr. Communication Inter Processus V-2 (24-02-2012) Licence miage Université Lille 1 Pour toutes remarques : Alexandre.Sedoglavic@univ-lille1.fr Semestre 6 2012-2013 Les processus peuvent communiquer grâce à des fichiers spéciaux. Lorsque

Plus en détail

4. Outils pour la synchronisation F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr

4. Outils pour la synchronisation F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr 4. Outils pour la synchronisation F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr Le problème Insuffisance des solutions de base (verrous) Les solutions de plus haut niveau Les Sémaphores Les Moniteurs

Plus en détail

Université de Sherbrooke, Département d informatique

Université de Sherbrooke, Département d informatique Université de Sherbrooke, Département d informatique IGL501 : Méthodes formelles en génie logiciel, Examen périodique Professeur : Marc Frappier, mardi 7 octobre 2013, 15h30 à 18h20, local D4-2022 Documentation

Plus en détail

APPLICATION. Définition des classes : On va définir - une classe carte - une classe piledecartes - une classe joueur

APPLICATION. Définition des classes : On va définir - une classe carte - une classe piledecartes - une classe joueur APPLICATION On souhaite écrire un programme qui permet à l utilisateur de jouer au jeu de cartes 21. Principe : L utilisateur reçoit une carte à la fois et après chaque carte il décide s il continue ou

Plus en détail

Introduction à la programmation concurrente

Introduction à la programmation concurrente Introduction à la programmation concurrente Exclusion mutuelle par attente active Yann Thoma Reconfigurable and Embedded Digital Systems Institute Haute Ecole d Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud

Plus en détail

REALISATION d'un. ORDONNANCEUR à ECHEANCES

REALISATION d'un. ORDONNANCEUR à ECHEANCES REALISATION d'un ORDONNANCEUR à ECHEANCES I- PRÉSENTATION... 3 II. DESCRIPTION DU NOYAU ORIGINEL... 4 II.1- ARCHITECTURE... 4 II.2 - SERVICES... 4 III. IMPLÉMENTATION DE L'ORDONNANCEUR À ÉCHÉANCES... 6

Plus en détail

Métriques de performance pour les algorithmes et programmes parallèles

Métriques de performance pour les algorithmes et programmes parallèles Métriques de performance pour les algorithmes et programmes parallèles 11 18 nov. 2002 Cette section est basée tout d abord sur la référence suivante (manuel suggéré mais non obligatoire) : R. Miller and

Plus en détail

Précis de système d exploitation Synchronisation des processus

Précis de système d exploitation Synchronisation des processus Précis de système d exploitation Synchronisation des processus 2ième Année Informatique et Mathématiques Appliquées Gérard Padiou 4 septembre 2007 Table des matières 1 Introduction 3 1.1 Hypothèses de

Plus en détail

Exclusion Mutuelle. Arnaud Labourel Courriel : arnaud.labourel@lif.univ-mrs.fr. Université de Provence. 9 février 2011

Exclusion Mutuelle. Arnaud Labourel Courriel : arnaud.labourel@lif.univ-mrs.fr. Université de Provence. 9 février 2011 Arnaud Labourel Courriel : arnaud.labourel@lif.univ-mrs.fr Université de Provence 9 février 2011 Arnaud Labourel (Université de Provence) Exclusion Mutuelle 9 février 2011 1 / 53 Contexte Epistémologique

Plus en détail

Systèmes d exploitation. Introduction. (Operating Systems) http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/

Systèmes d exploitation. Introduction. (Operating Systems) http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/ Systèmes d exploitation (Operating Systems) Introduction SITE : http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/ Systèmes d exploitation - Mírian Halfeld-Ferrari p. 1/2 Qu est-ce qu un SE? Ensemble de logiciels

Plus en détail

Cours de S.E. Coopération, exclusion mutuelle, synchronisation des processus

Cours de S.E. Coopération, exclusion mutuelle, synchronisation des processus Cours de S.E. Coopération, exclusion mutuelle, synchronisation des processus A. B. Dragut Univ. Aix-Marseille, IUT Aix en Provence A. B. Dragut Cours de S.E. Coopération, exclusion mutuelle, synchronisation

Plus en détail

L exclusion mutuelle distribuée

L exclusion mutuelle distribuée L exclusion mutuelle distribuée L algorithme de L Amport L algorithme est basé sur 2 concepts : L estampillage des messages La distribution d une file d attente sur l ensemble des sites du système distribué

Plus en détail

Cours 2: Exclusion Mutuelle entre processus (lourds, ou légers -- threads)

Cours 2: Exclusion Mutuelle entre processus (lourds, ou légers -- threads) Cours 2: Exclusion Mutuelle entre processus (lourds, ou légers -- threads) Concurrence entre processus & Problème d Exclusion Mutuelle 1. Introduction 2. Solutions avec attente active, dites Sans Arbitrage

Plus en détail

1/24. I passer d un problème exprimé en français à la réalisation d un. I expressions arithmétiques. I structures de contrôle (tests, boucles)

1/24. I passer d un problème exprimé en français à la réalisation d un. I expressions arithmétiques. I structures de contrôle (tests, boucles) 1/4 Objectif de ce cours /4 Objectifs de ce cours Introduction au langage C - Cours Girardot/Roelens Septembre 013 Du problème au programme I passer d un problème exprimé en français à la réalisation d

Plus en détail

Systèmes d exploitation Gestion de processus

Systèmes d exploitation Gestion de processus Systèmes d exploitation Gestion de processus SITE : http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/ Systèmes d exploitation - Mírian Halfeld-Ferrari p. 1/5 Les processus, à quoi ça sert? À faire plusieurs

Plus en détail

Examen de Système. Questions de cours : les threads. Licence 3 Informatique. ENS Cachan, mardi 13 janvier 2009

Examen de Système. Questions de cours : les threads. Licence 3 Informatique. ENS Cachan, mardi 13 janvier 2009 Examen de Système Licence 3 Informatique ENS Cachan, mardi 13 janvier 2009 Durée : 3h. Documents autorisés : livres, notes de cours. Langage de programmation : C. Des erreurs de syntaxe, de nom de fonction

Plus en détail

SYSTÈME DE GESTION DE FICHIERS

SYSTÈME DE GESTION DE FICHIERS SYSTÈME DE GESTION DE FICHIERS - DISQUE 1 Les couches logiciels réponse requête Requêtes E/S Système E/S Pilote E/S Interruptions utilisateur traitement S.E. commandes S.E. S.E. matériel Contrôleur E/S

Plus en détail

INTRODUCTION À LA PROGRAMMATION CONCURRENTE

INTRODUCTION À LA PROGRAMMATION CONCURRENTE INTRODUCTION À LA PROGRAMMATION CONCURRENTE POLYCOPIÉ DU COURS PCO1 Prof. Claude Evéquoz Prof. Yann Thoma HEIG-VD 2009 Table des matières Table des matières 2 1 Introduction à la programmation concurrente

Plus en détail

Gestion des processus

Gestion des processus 65 La Gestion des Processus 1 Définitions, exemples 2. Politiques d'allocation du processeur 3. Synchronisation des processus 66 Programme : Un programme est une suite figée d'instructions, un ensemble

Plus en détail

Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre INF1101 Algorithmes et structures de données Tous H2004. Loc Jeudi 29/4/2004

Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre INF1101 Algorithmes et structures de données Tous H2004. Loc Jeudi 29/4/2004 Questionnaire d'examen final INF1101 Sigle du cours Nom : Signature : Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre INF1101 Algorithmes et structures de données Tous H2004 Professeur(s)

Plus en détail

Exécutif temps réel Pierre-Yves Duval (cppm)

Exécutif temps réel Pierre-Yves Duval (cppm) Exécutif temps réel Pierre-Yves Duval (cppm) Ecole d informatique temps réel - La Londes les Maures 7-11 Octobre 2002 Plan Exécutif Tâches Evénements et synchronisation Partage de ressources Communications

Plus en détail

Ordonnancement temps réel

Ordonnancement temps réel Ordonnancement temps réel Laurent.Pautet@enst.fr Version 1.5 Problématique de l ordonnancement temps réel En fonctionnement normal, respecter les contraintes temporelles spécifiées par toutes les tâches

Plus en détail

TSCPN: Timed Secure Colored Petri Net Modélisation et vérification de la sécurité des informations par des réseaux de Petri colorés temporisés

TSCPN: Timed Secure Colored Petri Net Modélisation et vérification de la sécurité des informations par des réseaux de Petri colorés temporisés TSCPN: Timed Secure Colored Petri Net Modélisation et vérification de la sécurité des informations par des réseaux de Petri colorés temporisés Présenté par : Hind Rakkay Dirigé par : Hanifa Boucheneb École

Plus en détail

Initiation au HPC - Généralités

Initiation au HPC - Généralités Initiation au HPC - Généralités Éric Ramat et Julien Dehos Université du Littoral Côte d Opale M2 Informatique 2 septembre 2015 Éric Ramat et Julien Dehos Initiation au HPC - Généralités 1/49 Plan du cours

Plus en détail

Le système de gestion des fichiers, les entrées/sorties.

Le système de gestion des fichiers, les entrées/sorties. Le système de gestion des fichiers, les entrées/sorties. Luigi Santocanale Laboratoire d Informatique Fondamentale, Centre de Mathématiques et Informatique, 39, rue Joliot-Curie - F-13453 Marseille 19

Plus en détail

Systèmes d'exploitation (SYE) Gestion des processus (v2.2) Daniel Rossier daniel.rossier@heig-vd.ch

Systèmes d'exploitation (SYE) Gestion des processus (v2.2) Daniel Rossier daniel.rossier@heig-vd.ch Systèmes d'exploitation (SYE) Gestion des processus (v2.2) Daniel Rossier daniel.rossier@heig-vd.ch Plan Processus File System Network Manager Changement de contexte Scheduler Memory Manager Threads IPC

Plus en détail

Le langage C. Séance n 4

Le langage C. Séance n 4 Université Paris-Sud 11 Institut de Formation des Ingénieurs Remise à niveau INFORMATIQUE Année 2007-2008 Travaux pratiques d informatique Le langage C Séance n 4 But : Vous devez maîtriser à la fin de

Plus en détail

Systèmes concurrents

Systèmes concurrents Systèmes concurrents Philippe Quéinnec 14 septembre 2012 Systèmes concurrents 1 / 25 Deuxième partie L'exclusion mutuelle Systèmes concurrents 2 / 25 Isolation L'exclusion mutuelle Plan 1 Interférences

Plus en détail

MISE A NIVEAU INFORMATIQUE LANGAGE C - EXEMPLES DE PROGRAMMES. Université Paris Dauphine IUP Génie Mathématique et Informatique 2 ème année

MISE A NIVEAU INFORMATIQUE LANGAGE C - EXEMPLES DE PROGRAMMES. Université Paris Dauphine IUP Génie Mathématique et Informatique 2 ème année 2003-2004 Université Paris Dauphine IUP Génie Mathématique et Informatique 2 ème année MISE A NIVEAU INFORMATIQUE LANGAGE C - EXEMPLES DE PROGRAMMES Maude Manouvrier La reproduction de ce document par

Plus en détail

Afficher le contenu du script au fur et à mesure de son exécution.

Afficher le contenu du script au fur et à mesure de son exécution. 5 Commandes, variables et utilitaires système Ns avons étudié en détail les structures offertes par le langage de programmation des scripts shell, ainsi que les mécanismes d évaluation des expressions.

Plus en détail

SYSTÈME DE GESTION DE FICHIERS SGF - DISQUE

SYSTÈME DE GESTION DE FICHIERS SGF - DISQUE SYSTÈME DE GESTION DE FICHIERS SGF - DISQUE C.Crochepeyre MPS_SGF 2000-20001 Diapason 1 Les couches logiciels réponse SGF requête matériel matériel Requêtes E/S Système E/S Pilote E/S Interruptions Contrôleur

Plus en détail

Introduction. Les performances d une machine sont liées au: 1. nombre d instructions. 2. temps de cycle horloge

Introduction. Les performances d une machine sont liées au: 1. nombre d instructions. 2. temps de cycle horloge Introduction Les performances d une machine sont liées au: 1. nombre d instructions 2. temps de cycle horloge 3. nombre de cycle horloge par instructions. C est: le compilateur et l architecture du jeu

Plus en détail

Programmation système

Programmation système Programmation système Christine Solnon Table des matières 1 Les processus 2 1.1 Etats d un processus................................... 2 1.2 Descripteur d un processus (PCB)...........................

Plus en détail

Communication inter-processus (IPC) : tubes & sockets. exemples en C et en Java. F. Butelle

Communication inter-processus (IPC) : tubes & sockets. exemples en C et en Java. F. Butelle F. Butelle, E. Viennet, Système GTR2 IUT Paris 3 Communication inter-processus (IPC) : tubes & sockets exemples en C et en Java F. Butelle F. Butelle, E. Viennet, Système GTR2 IUT Paris 3 Java : implémentation

Plus en détail

ANNEXE 3 : la famille UNIX, LINUX, POSIX

ANNEXE 3 : la famille UNIX, LINUX, POSIX ANNEXE 3 : la famille UNIX, LINUX, POSIX présentation des processus voir chapitre 1 Reproduit avec l'autorisation de Joëlle Delacroix 1 décembre 2001 Groupe de processus login exec /bin/csh xterm exec

Plus en détail

Programmation temps-réel Cours 5 Environnements d exécution

Programmation temps-réel Cours 5 Environnements d exécution Master 2 pro Programmation temps-réel Cours 5 Environnements d exécution Isabelle PUAUT / Rémi COZOT Université de Rennes I 1 Environnements d exécution Objectif d un système multitâche Faire coexister

Plus en détail

INITIATION AU LANGAGE JAVA

INITIATION AU LANGAGE JAVA INITIATION AU LANGAGE JAVA I. Présentation 1.1 Historique : Au début des années 90, Sun travaillait sur un projet visant à concevoir des logiciels simples et performants exécutés dans des PDA (Personnal

Plus en détail

IN 102 - Cours 1. 1 Informatique, calculateurs. 2 Un premier programme en C

IN 102 - Cours 1. 1 Informatique, calculateurs. 2 Un premier programme en C IN 102 - Cours 1 Qu on le veuille ou non, les systèmes informatisés sont désormais omniprésents. Même si ne vous destinez pas à l informatique, vous avez de très grandes chances d y être confrontés en

Plus en détail

Le but de ce chapitre est de présenter quelques méthodes et outils qui ont été proposés pour résoudre le problème de la programmation concurrente.

Le but de ce chapitre est de présenter quelques méthodes et outils qui ont été proposés pour résoudre le problème de la programmation concurrente. 7 CHAPITRE II : METHODES ET OUTILS DE SYNCHRONISATION Le but de ce chapitre est de présenter quelques méthodes et outils qui ont été proposés pour résoudre le problème de la programmation concurrente.

Plus en détail

J0MS7301 : Algorithmique et Programmation Objet. Feuille d'exercices 2. Structures

J0MS7301 : Algorithmique et Programmation Objet. Feuille d'exercices 2. Structures Master MIMSE - Spécialité 3-1ère Année J0MS7301 : Algorithmique et Programmation Objet Feuille d'exercices 2 Structures Exercice 1 : Ecrire un programme qui : dénit une structure horaire au format heures,

Plus en détail

LOG4430 : Architecture et conception avancée

LOG4430 : Architecture et conception avancée LOG4430 : Architecture et conception avancée Abdou Maiga Patrons pour la conception d applications distribuées Département de génie informatique et de génie logiciel École Polytechnique de Montréal Guéhéneuc,

Plus en détail

Introduction à la Programmation Parallèle: MPI

Introduction à la Programmation Parallèle: MPI Introduction à la Programmation Parallèle: MPI Frédéric Gava et Gaétan Hains L.A.C.L Laboratoire d Algorithmique, Complexité et Logique Cours du M2 SSI option PSSR Plan 1 Modèle de programmation 2 3 4

Plus en détail

Synchro et Threads Java TM

Synchro et Threads Java TM Synchro et Threads Java TM NICOD JEAN-MARC Master 2 Informatique Université de Franche-Comté UFR des Sciences et Techniques septembre 2008 NICOD JEAN-MARC Synchro et Threads avec Java TM 1 / 32 Sommaire

Plus en détail

INF6500 : Structures des ordinateurs. Sylvain Martel - INF6500 1

INF6500 : Structures des ordinateurs. Sylvain Martel - INF6500 1 INF6500 : Structures des ordinateurs Sylvain Martel - INF6500 1 Cours 4 : Multiprocesseurs Sylvain Martel - INF6500 2 Multiprocesseurs Type SISD SIMD MIMD Communication Shared memory Message-passing Groupe

Plus en détail

Tutorat C/Unix : Un Rapido Client/Serveur

Tutorat C/Unix : Un Rapido Client/Serveur Tutorat C/Unix : Un Rapido Client/Serveur Nouredine Melab 1 Description générale du projet 1.1 Objectif L'objectif du projet est de concevoir et de réaliser un jeu de hasard dénommé Rapido. Un serveur

Plus en détail

DAns un système multi-utilisateurs à temps partagé, plusieurs processus

DAns un système multi-utilisateurs à temps partagé, plusieurs processus Chapitre 8 Ordonnancement des processus Dns un système multi-utilisateurs à temps partagé, plusieurs processus peuvent être présents en mémoire centrale en attente d exécution. Si plusieurs processus sont

Plus en détail

Programmation en langage C d un µcontrôleur PIC à l aide du compilateur C-CCS Sommaire

Programmation en langage C d un µcontrôleur PIC à l aide du compilateur C-CCS Sommaire Programmation en langage C d un µcontrôleur PIC à l aide du compilateur C-CCS CCS Sommaire Généralités sur le langage. 2 Structure d un programme en C.. 3 Les constantes et équivalences.. 4 Les variables...

Plus en détail

Chapitre 4 : Exclusion mutuelle

Chapitre 4 : Exclusion mutuelle Chapitre 4 : Exclusion mutuelle Pierre Gançarski Juillet 2004 Ce support de cours comporte un certain nombre d erreurs : je décline toute responsabilité quant à leurs conséquences sur le déroulement des

Plus en détail

processus fonction main() l'image binaire contexte d'exécution un contexte mémoire. en même temps

processus fonction main() l'image binaire contexte d'exécution un contexte mémoire. en même temps 1 2 Dans une première approche, on peut dire qu'un processus représente une "application" qui tourne en mémoire. Il sera donc chargé en mémoire par le noyau et commencera son exécution; du point de vue

Plus en détail

Ligne de commande Linux avancée et scriptage bash (Linux 201)

Ligne de commande Linux avancée et scriptage bash (Linux 201) Ligne de commande Linux avancée et scriptage bash (Linux 201) laurent.duchesne@calculquebec.ca maxime.boissonneault@calculquebec.ca Université Laval - Septembre 2014 1 2 Se connecter à Colosse ssh colosse.calculquebec.ca

Plus en détail

Algorithmique & Programmation (INF431) Contrôle classant CC2. 25 juin 2014

Algorithmique & Programmation (INF431) Contrôle classant CC2. 25 juin 2014 Algorithmique & Programmation (INF431) Contrôle classant CC2 25 juin 2014 Les parties I, II et III sont indépendantes les unes des autres. Elles peuvent être traitées dans l ordre de votre choix. Elles

Plus en détail

Cours de Programmation Impérative: Zones de mémoires et pointeurs

Cours de Programmation Impérative: Zones de mémoires et pointeurs Cours de Programmation Impérative: Zones de mémoires et pointeurs Julien David A101 - david@lipn.univ-paris13.fr Julien David (A101 - david@lipn.univ-paris13.fr) 1 / 1 Z`o n`e s `d`e m`é m`o i r`e Julien

Plus en détail

Ajouter un questionnaire

Ajouter un questionnaire Ajouter un questionnaire Contenu Survol... 2 Ajouter un questionnaire... 2 Consulter les résultats... 7 Corriger une copie de questionnaire... 9 Suivi des tentatives... 10 Réactiver une tentative d un

Plus en détail

Partie 7 : Gestion de la mémoire

Partie 7 : Gestion de la mémoire INF3600+INF2610 Automne 2006 Partie 7 : Gestion de la mémoire Exercice 1 : Considérez un système disposant de 16 MO de mémoire physique réservée aux processus utilisateur. La mémoire est composée de cases

Plus en détail

Chapitre 4 : Outils de communication centralisés entre processus

Chapitre 4 : Outils de communication centralisés entre processus Chapitre 1 : Introduction Chapitre 2 : Processus Chapitre 3 : Ordonnancement Chapitre 4 : Outils de communication centralisés entre processus Chapitre 5 : Allocation mémoire Chapitre 6 : Mémoire virtuelle

Plus en détail

Simulation d un système de paiement par carte bancaire

Simulation d un système de paiement par carte bancaire Simulation d un système de paiement par carte bancaire Mini projet IN301/IN3ST01-2009-2010 Sujet rédigé par Jean Cousty et Laurent Najman, très librement inspiré d un projet de Jérome Gueydan pour l ENSTA

Plus en détail

Faculté des Sciences Département d'informatique. IFT628, groupe 01 Système d'exploitation II. Projet de session Étude de cas WinXP et Linux

Faculté des Sciences Département d'informatique. IFT628, groupe 01 Système d'exploitation II. Projet de session Étude de cas WinXP et Linux Système d'exploitation II Étude de cas WinXP et Linux Travail remis à : M Gabriel Girard Présenté par : Frédéric Gauthier-Boutin (03 374 734) Stéphane Chouinard (04 462 959) Date de remise : 20 décembre

Plus en détail

Dans le chapitre 1, nous associions aux fichiers ouverts des descripteurs de fichiers par lesquels nous accédions aux fichiers.

Dans le chapitre 1, nous associions aux fichiers ouverts des descripteurs de fichiers par lesquels nous accédions aux fichiers. I Présentation : Dans le chapitre 1, nous avons vu comment utiliser les appels-systèmes de bas niveau pour créer et accéder à des fichiers sur le disque. Nous avons notamment mis en évidence leur dépouillement

Plus en détail

Programmation Système (en C sous linux) Rémy Malgouyres LIMOS UMR 6158, IUT département info Université Clermont 1, B.P.

Programmation Système (en C sous linux) Rémy Malgouyres LIMOS UMR 6158, IUT département info Université Clermont 1, B.P. Programmation Système (en C sous linux) Rémy Malgouyres LIMOS UMR 6158, IUT département info Université Clermont 1, B.P. 86 63172 AUBI Une version PDF de ce document est téléchargeable sur mon site web,

Plus en détail

Le gestionnaire des tâches

Le gestionnaire des tâches 43-45 rue CHARLOT 75003 PARIS. Benoît HAMET FRANCE : benoit.hamet@hametbenoit.fr.st Le gestionnaire des tâches......... Le gestionnaire des tâches Sommaire Sommaire...2 Introduction...3 Les onglets et

Plus en détail

Système et réseaux (SR1) Gestion des utilisateurs

Système et réseaux (SR1) Gestion des utilisateurs Système et réseaux (SR1) Gestion des utilisateurs Il existe un utilisateur privilégié (de nom root et de groupe root) qui dispose de droits étendus sur le système de fichier et sur le contrôle de l'activité

Plus en détail

6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr

6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr 6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr Interface d un SGF Implémentation d un SGF Gestion de la correspondance entre la structure logique et la structure

Plus en détail

Programmation Concurrente en JAV A T M

Programmation Concurrente en JAV A T M Programmation Concurrente en JAV A T M Document en cours d élaboration issu de plusieurs versions élaborées principalement par J-P. Rigault, puis par M. Cosnard, J-F. Lalande, et F. Peix, et enfin aujourd

Plus en détail

Processus, Threads et Services. Olivier Daudel - Université Paris-X 2008

Processus, Threads et Services. Olivier Daudel - Université Paris-X 2008 Processus, Threads et Services 35 Constituants d'un Processus NT 36 Un programme exécutable contenant le code et les données initiales Un espace d'adresse privé ou espace d'adresse virtuel utilisé par

Plus en détail