Douleur et métastases. N Cantagrel CETD Toulouse 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Douleur et métastases. N Cantagrel CETD Toulouse 2010"

Transcription

1 Douleur et métastases osseuses N Cantagrel CETD Toulouse 2010

2 Epidemiologie Tumeur Incidence 1 Incidence 2 Après un cancer primitif, 20% présentent une localisation secondaire osseuse Coleman 1997 (1) Hoskin 2003 (2) Les zones les plus touchées sont: Rachis Pelvis Hanche Extrémité supérieure des os longs crane sein poumon prostate myelome thyroide Rein rectum 11 oesophage 6

3 La douleur Elle est décrite comme Intense Constante Lancinante Insomniante Majorée en position debout Rythme inflammatoire, avec réveil en seconde partie de nuit Retrouve une douleur à la palpation Douleur peut être intermittente: Toux Changement de position marche Douleur mixte ou à composante neuropathique si compression nerveuse

4 La physiopathologie Jimenez-Andrade J et al. Ann NY Acad Sci 2010

5 La physiopathologie F i b r e n o c i c e p t i v e IL-1 IL-6 Prostaglandine Facteur endothélial Kinine histamine H+ Cellules tumorales Cellules immunitaires: Macrophages Lymphocytes T ostéoclates OPG-L IL-1 IL-6 TNF + - RANK - L Pré-ostéoclastes OPG RANK Caillet. 2008

6 Evaluation Elle doit comporter Une évaluation de l intensité de la douleur à un moment donné et sur les 24h ou les 72 heures passées Une évaluation du retentissement physique: capacité physique, temps passé au lit, activité ( brief pain inventory) Une évaluation du type de douleur (DN4) Une évaluation du retentissement de la douleur: sur l humeur mais aussi le sommeil, l anxiété Elle doit permettre D adapter le type de traitement ( palier, autres antalgiques) De faire un suivi régulier de l évolution de la douleur et de son retentissement physique et psychologique

7 Principes Généraux Traiter la cause Utiliser des moyens de soulagement spécifiques Traiter rapidement Anticiper

8 Les moyens thérapeutiques Médicamenteux Antalgiques de paliers 1, 2 ou 3 Antiépileptiques Antidépresseurs Coantalgiques Interventionnel Radiothérapie externe Radiothérapie métabolique Cimentoplastie Radiofréquence Chirurgie

9 Les antalgiques Les 3 paliers Remise en cause du palier 2 En cas d échec: rotation des morphiniques (12% des patients) Nouvelle molécule: association oxycodone-naloxone 10 à 30% des patients sont insuffisamment soulagés Les accès douloureux paroxystiques Les accès douloureux paroxystiques Douleur très intenses, paroxysme en moins de 3mn, durée dans 50% des cas de plus de 30 mn Différent des douleurs de fin de dose Fentanyl pulvérisation nasale Sublingual Gingival transmuqueux Recommandation HAS

10 Reconnaître les douleurs neuropathiques Prévalence de 33% (Davis 2004) à 45% (Stromgen en 2004) Causes multiples Cancer Chimiothérapie Radiothérapie chirurgie Douleur qui répond mal aux morphiniques 956 patients: 17% antiépileptique; 14% des antidépresseurs (Berger A; 2006)

11 Recommandations Monothérapie AD3C Gabapentine/prégabaline Duloxetine/venlafaxine Composante nociceptive morphinique Efficace Maintenir le traitement Inefficace ou non toléré Substitution AD/AE Efficacité partielle Association AD + AE

12 Utiliser d autres médicaments Methadone Opioide, action anti NMDA Demi-vie longue Ketamine Action anti NMDA Injectable Produit anesthésiant Cannabis Récepteurs périphériques et centraux Anti-vomitif Douleurs neuropathiques Ziconotide Analogue synthétique d un conopeptide Bloqueur des canaux calciques N dépendant Douleur intense chronique chez les patients nécessitant une voie intrarachidienne

13 Utiliser d autres techniques Changer la voie d administration de la morphine Palier 4 Morphine intrathécale ou péridurale Morphine intracérébro-ventriculaire Possibilités de combinaisons (clonidine,bupivacaine) Discussion pluridisciplinaire Collaboration équipe de ville et équipe hospitalière

14

15 CONCLUSION La prise en charge des douleurs cancéreuses bénéficie d un large éventail de possibilités thérapeutiques Une prise en charge pluridisciplinaire et un travail en réseau doit permettre d éviter d être prisonnier d une seule méthode.

Souffrance et douleur en fin de vie. Dr Sophie Pugliese Unité de Soins Palliatifs Consultation douleurs chroniques Hôpital J.

Souffrance et douleur en fin de vie. Dr Sophie Pugliese Unité de Soins Palliatifs Consultation douleurs chroniques Hôpital J. Souffrance et douleur en fin de vie Dr Sophie Pugliese Unité de Soins Palliatifs Consultation douleurs chroniques Hôpital J. Ducuing Toulouse Notion de souffrance totale Différentes douleurs Les traitements

Plus en détail

Douleur du cancer. - Le 08 Octobre Jean-Michel PELLAT GROUPE HOSPITALIER MUTUALISTE DE GRENOBLE

Douleur du cancer. - Le 08 Octobre Jean-Michel PELLAT GROUPE HOSPITALIER MUTUALISTE DE GRENOBLE Douleur du cancer - Le 08 Octobre 2013 - Jean-Michel PELLAT Centre d Evaluation et de Traitement de la Douleur GROUPE HOSPITALIER MUTUALISTE DE GRENOBLE Clinique d Alembert, Clinique des Eaux Claires,

Plus en détail

Thermoablation dans la prise en charge des lésions osseuses et des parties molles

Thermoablation dans la prise en charge des lésions osseuses et des parties molles Thermoablation dans la prise en charge des lésions osseuses et des parties molles Marie Faruch Bilfeld, Hélène Chiavassa Gandois, Franck Lapègue, Nicolas Sans CHU Toulouse Purpan Epidémiologie des métastases

Plus en détail

Accès douloureux paroxystiques

Accès douloureux paroxystiques Accès douloureux paroxystiques Grainat N. et Coll. Faculté de médecine CHU DE Batna Centre anti douleur 9 ème Congrès de la SAETD - 2013 La douleur «expérience sensorielle et émotionnelle désagréable liée

Plus en détail

La douleur due au Cancer. Dr Philippe Poulain Polyclinique de l Ormeau Tarbes ICR Toulouse

La douleur due au Cancer. Dr Philippe Poulain Polyclinique de l Ormeau Tarbes ICR Toulouse La douleur due au Cancer Dr Philippe Poulain Polyclinique de l Ormeau 65000 Tarbes ICR 31000 Toulouse Définition de la Douleur «Expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à un domage tissulaire

Plus en détail

Dr Gabriel ABITBOL Equipe Mobile Douleur et Soins palliatifs GH Paris Centre Cochin Broca Hotel Dieu APHP

Dr Gabriel ABITBOL Equipe Mobile Douleur et Soins palliatifs GH Paris Centre Cochin Broca Hotel Dieu APHP Que faire quand la morphine est mal tolérée? Journée de la filière gériatrique nord 92 Février 2016 Dr Gabriel ABITBOL Equipe Mobile Douleur et Soins palliatifs GH Paris Centre Cochin Broca Hotel Dieu

Plus en détail

Les douleurs neuropathiques liées au cancer Expérience du centre de traitement de la douleur CPMC Alger N. Fellah; D. Benmoussa; B.

Les douleurs neuropathiques liées au cancer Expérience du centre de traitement de la douleur CPMC Alger N. Fellah; D. Benmoussa; B. Les douleurs neuropathiques liées au cancer Expérience du centre de traitement de la douleur CPMC Alger N. Fellah; D. Benmoussa; B. Griène Enquête EPIC 2007 4 824 patients 12 pays européens: Danemark,

Plus en détail

Evaluation du traitement des douleurs du patient cancéreux. Expérience de consultation de médecine interne

Evaluation du traitement des douleurs du patient cancéreux. Expérience de consultation de médecine interne Université de Tlemcen - Faculté de Médecine B. Benzerdjeb Evaluation du traitement des douleurs du patient cancéreux Expérience de consultation de médecine interne 8 ème Congrès National & 3 ème Congrès

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES PATIENTS ATTEINTS DE METASTASES OSSEUSES

PRISE EN CHARGE DES PATIENTS ATTEINTS DE METASTASES OSSEUSES Centre JEAN PERRIN PRISE EN CHARGE DES PATIENTS ATTEINTS DE METASTASES OSSEUSES PRINCESSE FLORE ROYAT Avec le soutien du laboratoire 14 octobre 2010 Prise en charge médicamenteusem des douleurs des métastases

Plus en détail

Douleurs neuropathiques en Oncologie. Enjeux: diagnostic et évaluation. Laurent LABREZE, Institut Bergonié Bordeaux

Douleurs neuropathiques en Oncologie. Enjeux: diagnostic et évaluation. Laurent LABREZE, Institut Bergonié Bordeaux Douleurs neuropathiques en Oncologie Enjeux: diagnostic et évaluation Laurent LABREZE, Institut Bergonié Bordeaux Enjeux Douleurs périphériques Evolution toujours chronique Peu de réponses aux antalgiques

Plus en détail

Prise en charge des métastases osseuses Approche médicamenteuse

Prise en charge des métastases osseuses Approche médicamenteuse Prise en charge des métastases osseuses Approche médicamenteuse S Lozano Hôpital Larrey 08 Octobre 2010 Les métastases osseuses Fréquentes 3 ème localisation (poumon, foie) 30 à 50% des patients 40% dans

Plus en détail

Traitement des métastases osseuses par radiologie interventionnelle. Réunion 3C 31 mai 2013 Iñaki ZUAZO Radiologie CHCB Bayonne

Traitement des métastases osseuses par radiologie interventionnelle. Réunion 3C 31 mai 2013 Iñaki ZUAZO Radiologie CHCB Bayonne Traitement des métastases osseuses par radiologie interventionnelle Réunion 3C 31 mai 2013 Iñaki ZUAZO Radiologie CHCB Bayonne Introduction Métastases osseuses (MO) fréquentes (20%) Pronostic variable

Plus en détail

Prise en charge de la douleur en fin de vie à domicile : mythe ou réalité? Réseau Oncovannes UBS 29 novembre 2011

Prise en charge de la douleur en fin de vie à domicile : mythe ou réalité? Réseau Oncovannes UBS 29 novembre 2011 Prise en charge de la douleur en fin de vie à domicile : mythe ou réalité? Réseau Oncovannes UBS 29 novembre 2011 Dr Roullet Certain Consultation douleur équipe mobile de soins palliatifs Centre Hospitalier

Plus en détail

Tramadol Codéïne 2 +/- paracétamol

Tramadol Codéïne 2 +/- paracétamol Une nouvelle classification d'antalgiques pour une meilleure efficacité. Les paliers de l'oms (1986) Tramadol Codéïne 2 +/- paracétamol Morphine Oxycodone Hydromorphone Fentanyl 3 Paracétamol AINS 1 Co

Plus en détail

Douleurs induites par les soins

Douleurs induites par les soins Douleurs induites par les soins Mademoiselle Lydie BRIANDET (infirmière) Madame Laurence GAULTIER (aide-soignante) Docteur Hervé MIGNOT Formation EHPAD CODESPA 36 Douleur : définition (IASP) «Expérience

Plus en détail

Evaluation de la douleur Rotation des opioïdes

Evaluation de la douleur Rotation des opioïdes Evaluation de la douleur Rotation des opioïdes APRHOC 1er Octobre 2007 Dr François CHRISTIANN Centre Hospitalier - Châteauroux francois.christiann@ch-chateauroux.fr Evaluation de la douleur EVALUATION

Plus en détail

Cas clinique. BOZZOLO Eric Département d Evaluation et Traitement de la Douleur Pôle Neurosciences Cliniques

Cas clinique. BOZZOLO Eric Département d Evaluation et Traitement de la Douleur Pôle Neurosciences Cliniques Cas clinique BOZZOLO Eric Département d Evaluation et Traitement de la Douleur Pôle Neurosciences Cliniques CAS CLINIQUE Monsieur X, 60 ans, 60 kg Néoplasie ORL Traitée par chirurgie il y a 10 mois Métastases

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 10 novembre 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 10 novembre 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 10 novembre 2004 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de cinq ans par arrêté du 7 février 2000 (JO du 16 février

Plus en détail

Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa

Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS 2005 Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa 1 Plan Introduction Epidémiologie Evaluation initiale Stratégie thérapeutique

Plus en détail

Douleur et souffrance en situation palliative

Douleur et souffrance en situation palliative Douleur et souffrance en situation palliative LA DOULEUR Dimensions Mécanismes Evaluation APPROCHE CLINIQUE ANALGESIE Service d Accompagnement et de Soins Palliatifs CHU de Bordeaux 1 ère partie : LA DOULEUR

Plus en détail

Prise en charge des métastases osseuses en radiologie interventionnelle. François Casalonga Service d imagerie HP Clairval

Prise en charge des métastases osseuses en radiologie interventionnelle. François Casalonga Service d imagerie HP Clairval Prise en charge des métastases osseuses en radiologie interventionnelle François Casalonga Service d imagerie HP Clairval Introduction La présence de métastases osseuses est la cause la plus fréquente

Plus en détail

Douleurs cancéreuses osseuses et complexes

Douleurs cancéreuses osseuses et complexes Réunion Concertation Pluridisciplinaire Douleurs cancéreuses osseuses et complexes Yan Rolland, Estelle Botton Centre Eugène Marquis RENNES Généralités Patients cancéreux ayant douleur réfractaire malgré

Plus en détail

CANCER SECONDAIRE DES OS

CANCER SECONDAIRE DES OS Cancer secondaire des os C'est la plus fréquente des tumeurs osseuses (60%) Adultes ou vieillards Tumeur primitive connue ou non (révélatrice dans 30 % des cas) Clinique Cancer secondaire des os Découverte

Plus en détail

Intérêt de la cryothérapie dans la prise en charge des métastases osseuses

Intérêt de la cryothérapie dans la prise en charge des métastases osseuses Intérêt de la cryothérapie dans la prise en charge des métastases osseuses Gilles Piana Unité de radiologie interventionnelle Institut Paoli-Calmettes, Marseille Lésions osseuses secondaires Fréquentes

Plus en détail

Analgésie chez le patient dépendant aux opiacés. Vincent Bounes, CAMU, Pessac, 3 février 2016

Analgésie chez le patient dépendant aux opiacés. Vincent Bounes, CAMU, Pessac, 3 février 2016 Analgésie chez le patient dépendant aux opiacés Vincent Bounes, CAMU, Pessac, 3 février 2016 Cas clinique réel : Patient 38 ans, pas d ATCD. Suspicion fracture poignet droit (hyperalgique). Prise en charge

Plus en détail

Épidémiologie canadienne 2015 Caractéristiques de la douleur cancéreuse Évaluation de la maladie Évaluation de la personne Traitement

Épidémiologie canadienne 2015 Caractéristiques de la douleur cancéreuse Évaluation de la maladie Évaluation de la personne Traitement Épidémiologie canadienne 2015 Caractéristiques de la douleur cancéreuse Évaluation de la maladie Évaluation de la personne Traitement Épidémiologie canadienne 2015 Comité consultatif de la Société canadienne

Plus en détail

ALGO: comment en guérir? Docteur Christian Dufrene. Consultation pluridisciplinaire de la douleur. Centre Hospitalier Châteauroux

ALGO: comment en guérir? Docteur Christian Dufrene. Consultation pluridisciplinaire de la douleur. Centre Hospitalier Châteauroux ALGO: comment en guérir? Docteur Christian Dufrene. Consultation pluridisciplinaire de la douleur. Centre Hospitalier 36000 Châteauroux ALGO: Guérir? Oui mais Grande hétérogénéité de présentation clinique

Plus en détail

Epidémiologie des douleurs neuropathiques

Epidémiologie des douleurs neuropathiques Christine Brefel-Courbon Service de Pharmacologie, Pôle Santé Société Service de Neurologie, Pôle Neurosciences, CHU Toulouse Groupe de Recherche Clinique du CLUD «la douleur neuropathique est une douleur

Plus en détail

DOULEUR(S) CMD CAVALE BLANCHE HIA CLERMONT-TONNERRE

DOULEUR(S) CMD CAVALE BLANCHE HIA CLERMONT-TONNERRE DOULEUR(S) CMD CAVALE BLANCHE HIA CLERMONT-TONNERRE 1 système pas trop compliqué UN PEU D ANATOMIE LE TRAITEMENT DE L INFORMATION DOULOUREUSE Comme toute information DEFINITION DE LA DOULEUR Expérience

Plus en détail

La radiologie interventionnelle dans la douleur du cancer : quelles techniques? quelles indications?

La radiologie interventionnelle dans la douleur du cancer : quelles techniques? quelles indications? La radiologie interventionnelle dans la douleur du cancer : quelles techniques? quelles indications? 6 ème journée des actualités de la douleur 25 février 2016 Gilles Piana Unité de radiologie interventionnelle

Plus en détail

LES DOULEURS NEUROPATHIQUES

LES DOULEURS NEUROPATHIQUES LES DOULEURS NEUROPATHIQUES Docteur Florentin CLERE Consultation Pluridisciplinaire de la Douleur et EMSP Centre Hospitalier de Châteauroux Les voies de la douleur Cortex cérébral (analyse du message)

Plus en détail

Douleur post-chirurgicale du cancer du sein

Douleur post-chirurgicale du cancer du sein Douleur post-chirurgicale du cancer du sein Diaporama à l usage des soignants RRDBN - 2016 Douleur post-chirurgicale du cancer du sein Objectifs : Dépistage précoce Information et orientation du patient

Plus en détail

métastase au cours du cancer

métastase au cours du cancer Je comprends ce qu'est une métastase au cours du cancer Un cancer peut, dans certains cas, se compliquer par l apparition de métastases. Une métastase correspond à la dissémination de cellules cancéreuses

Plus en détail

Institut Rizzoli. Méta OstéoS ChondroS Ewing Myelomes Lymphomes MFH FibroS Chordomes

Institut Rizzoli. Méta OstéoS ChondroS Ewing Myelomes Lymphomes MFH FibroS Chordomes LES METASTASES OSSEUSES D ORIGINE INCONNUE Dr H. NOURI STAFF INTER-SERVICES OCTOBRE 2008 INTRODUCTION Le squelette est un site métastatique fréquent pour de multiples carcinomes. 3 à 4% des métastases

Plus en détail

LA LOMBALGIE CHRONIQUE

LA LOMBALGIE CHRONIQUE LA LOMBALGIE CHRONIQUE Dr Mohammed Nouri La lombalgie chronique C.E.T.D. Centre Hospitalier Haut Anjou OCTOBRE 2016 Définition : La lombalgie chronique est définie par une douleur habituelle de la région

Plus en détail

Cas cliniques. 1 Cas :

Cas cliniques. 1 Cas : Cas cliniques 1 Cas : Patient de 64 ans, métastase osseuse avec masse abdominale, somnolent sous Moscontin 400mg /jour. Très douloureux, ne supporte plus les morphiniques, vomissements L infirmière sollicite

Plus en détail

Item 65 : Bases neurophysiologiques et évaluation d une douleur aiguë et chronique

Item 65 : Bases neurophysiologiques et évaluation d une douleur aiguë et chronique Item 65 : Bases neurophysiologiques et évaluation d une douleur aiguë et chronique COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC

Plus en détail

Formes cliniques des douleurs neuropathiques

Formes cliniques des douleurs neuropathiques Formes cliniques des douleurs neuropathiques Pascal Cintas Journées du CLUD 2009 Définition «douleur consécutive à une lésion primitive ou une dysfonction du système nerveux»iasp 1994 «douleur survenant

Plus en détail

MEMBRE FANTOME DOULOUREUX

MEMBRE FANTOME DOULOUREUX MEMBRE FANTOME DOULOUREUX Haiel ALCHAAR Neurologue Évaluation et Traitement de la Douleur Nice MEMBRE FANTOME DOULOUREUX Première description en 1545 par Ambroise Paré Mitchell 1872: image persistante

Plus en détail

Douleur neuropathique

Douleur neuropathique Douleur neuropathique Du diagnostic au traitement Maison de la Chimie PARIS Mercredi 16 Mars Franck LE CAER, médecin douleur RRDBN / CH FLERS / CLCC CAEN Conflits d intérêt Astellas Grünenthal Diagnostic

Plus en détail

Dépendance aux analgésiques opioïdes

Dépendance aux analgésiques opioïdes 6 ème journée du CLUD des hôpitaux de Toulouse Dépendance aux analgésiques opioïdes Anne Roussin Centre d Evaluation et d Information sur la Pharmacodépendance (CEIP)- Centre d Addictovigilance, CHU de

Plus en détail

Les antalgiques : actualités. 6 Journée franc-comtoise de la douleur 24 mai 2012 Besançon

Les antalgiques : actualités. 6 Journée franc-comtoise de la douleur 24 mai 2012 Besançon Les antalgiques : actualités 6 Journée franc-comtoise de la douleur 24 mai 2012 Besançon Les antalgiques : actualités Nouvelles classes médicamenteuses Nouvelles molécules Nouvelles cinétiques Nouvelles

Plus en détail

ACCES DOULOUREUX PAROXYSTIQUES EN CANCEROLOGIE

ACCES DOULOUREUX PAROXYSTIQUES EN CANCEROLOGIE ACCES DOULOUREUX PAROXYSTIQUES EN CANCEROLOGIE Dr Serge Robard CRLCC Nantes REDO Octobre 2008 Introduction 4 Difficultés de prise en charge des douleurs chez le cancéreux Gestion des effets secondaires

Plus en détail

la douleur aiguë en rhumatologie place de la morphine

la douleur aiguë en rhumatologie place de la morphine e la douleur aiguë en rhumatologie place de la morphine Docteur André LESPINE Hôpital E.Herriot LYON Les jeudis de l Europel 11 mars 2006 e Oui? Non? utilisez vous la morphine? mesurez vous la douleur

Plus en détail

Prise en charge des douleurs cancéreuses

Prise en charge des douleurs cancéreuses Épidémiologie et généralité Prise en charge des douleurs cancéreuses Dans le monde : 1 décès / 10 lié au cancer. En France : 278 000 nouveaux cas / an. En 20 ans: +63% de cancers et +20% de mortalité du

Plus en détail

LES CIRCUITS DE LA DOULEUR

LES CIRCUITS DE LA DOULEUR LES CIRCUITS DE LA DOULEUR PREMIERE CONSULTATION Anamnèse clinique - apparition du problème - durée / intensité / localisation / irradiation - description clinique - antécédents médicaux / chirurgicaux

Plus en détail

La douleur chez les patientes âgées traitées pour cancer du sein. Dr Hubert ROUSSELOT SISSPO ICL - Brabois

La douleur chez les patientes âgées traitées pour cancer du sein. Dr Hubert ROUSSELOT SISSPO ICL - Brabois La douleur chez les patientes âgées traitées pour cancer du sein Dr Hubert ROUSSELOT SISSPO ICL - Brabois En fonction du contexte Douleurs thoraciques après chirurgie mammaire : Neuropathique : Scapulaires

Plus en détail

Traitement des Tumeurs Osseuses

Traitement des Tumeurs Osseuses Traitement des Tumeurs Osseuses Grands principes Exemples pratiques A. Babinet Introduction Tumeurs Bénignes Tumeurs Malignes Métastases Tumeurs Bénignes Extratumorale ou intratumorale Fonction Récidive

Plus en détail

PRINCIPES GENERAUX Dr REVNIC, Unité de Soins Palliatifs, Hopital Jean Jaurès, Paris 19

PRINCIPES GENERAUX Dr REVNIC, Unité de Soins Palliatifs, Hopital Jean Jaurès, Paris 19 PRINCIPES GENERAUX Chercher la cause de la douleur Soulager une douleur aiguë avant qu elle ne se chronicise Débuter le traitement par la voie d administration la plus simple Différencier les douleurs

Plus en détail

Comment lutter contre les idées reçues sur la douleur? 2 : Des douleurs violentes et persistantes sont toujours le signe d une maladie grave.

Comment lutter contre les idées reçues sur la douleur? 2 : Des douleurs violentes et persistantes sont toujours le signe d une maladie grave. PATIENT Quiz Comment lutter contre les idées reçues sur la douleur? QUESTIONS 1 : Il existe un seul type de douleur. 2 : Des douleurs violentes et persistantes sont toujours le signe d une maladie grave.

Plus en détail

ALR et Cancer : Quelles nouveautés en 2014

ALR et Cancer : Quelles nouveautés en 2014 ALR et Cancer : Quelles nouveautés en 2014 Hugues de Courson Antoine Giraudon DESAR, CHU de Bordeaux Articles de l année en anesthésie réanimation 1 Bénéfices de l ALR Ce que l on sait déjà : (court et

Plus en détail

Les Douleurs Incidentes

Les Douleurs Incidentes Les Douleurs Incidentes CLUD CHU Toulouse CHUT DOULEUR! Christophe CARPENTIER Soirée e CLUD Jeudi 26 Avril 2007 Novotel Purpan Introduction Pas de consensus réel sur les définitions des A.D.T et D.I D.I

Plus en détail

La douleur en soins palliatifs chez l enfant. Dr Avez-Couturier Pédiatre Neuropédiatrie et Consultation Douleur Enfant CHRU Lille DU Soins Palliatifs

La douleur en soins palliatifs chez l enfant. Dr Avez-Couturier Pédiatre Neuropédiatrie et Consultation Douleur Enfant CHRU Lille DU Soins Palliatifs La douleur en soins palliatifs chez l enfant. Dr Avez-Couturier Pédiatre Neuropédiatrie et Consultation Douleur Enfant CHRU Lille DU Soins Palliatifs PLAN Qu y a-t-il de différent en SP? Rappels Cas cliniques

Plus en détail

DOULEURS NEUROPATHIQUES EN CANCEROLOGIE : AIDE DIAGNOSTIQUE ET THERAPEUTIQUE

DOULEURS NEUROPATHIQUES EN CANCEROLOGIE : AIDE DIAGNOSTIQUE ET THERAPEUTIQUE DOULEURS NEUROPATHIQUES EN CANCEROLOGIE : AIDE DIAGNOSTIQUE ET THERAPEUTIQUE INTRODUCTION Les douleurs neuropathiques sont fréquentes en cancérologie, elles sont rarement isolées mais le plus souvent associées

Plus en détail

Contexte. Cimentoplastie. RCP métastases osseuses. Traitement des métastases osseuses en Radiologie Interventionnelle. Améliorations du pronostic

Contexte. Cimentoplastie. RCP métastases osseuses. Traitement des métastases osseuses en Radiologie Interventionnelle. Améliorations du pronostic Traitement des métastases osseuses en Radiologie Interventionnelle Cimentoplastie Contexte Améliorations du pronostic Augmentation de la fréquence des douleurs chroniques Y. Rolland Département d Imagerie

Plus en détail

Prise en charge de la douleur post opératoire chez le sujet âgé en chirurgie carcinologique

Prise en charge de la douleur post opératoire chez le sujet âgé en chirurgie carcinologique Prise en charge de la douleur post opératoire chez le sujet âgé en chirurgie carcinologique D.Ourrad, D Benmoussa,B.Griene Anesthésie réanimation CPMC Introduction Onco-gériatrie: discipline née Etats-Unis

Plus en détail

LES DOULEURS NEUROPATHIQUES. PEGASE 11 mai 2010 Expert : Dr Eric SERRA Formateur : Dr Michel PORTIER

LES DOULEURS NEUROPATHIQUES. PEGASE 11 mai 2010 Expert : Dr Eric SERRA Formateur : Dr Michel PORTIER LES DOULEURS NEUROPATHIQUES PEGASE 11 mai 2010 Expert : Dr Eric SERRA Formateur : Dr Michel PORTIER Les Douleurs Neuropathiques Quelques mots sur la notion de «conflits d intérêts» concernant les intervenants

Plus en détail

Caractéristiques et traitements des épisodes de douleur aiguë; résultats d un sondage pancanadien

Caractéristiques et traitements des épisodes de douleur aiguë; résultats d un sondage pancanadien Caractéristiques et traitements des épisodes de douleur aiguë; résultats d un sondage pancanadien François Tardif, Coordonnateur de l ERMOS Dominique St-Pierre, Professionnelle de recherche pour le Dr

Plus en détail

La morphine. Alternatives / associations

La morphine. Alternatives / associations Douleur et cancer La morphine Alternatives / associations Tous les droits d auteurs sont réservés à l Institut UPSA de la douleur. Toute modification est interdite. Toute reproduction ou utilisation est

Plus en détail

BILAN D ACTIVITE DU CENTRE ANTIDOULEUR

BILAN D ACTIVITE DU CENTRE ANTIDOULEUR BILAN D ACTIVITE DU CENTRE ANTIDOULEUR Dr Hennaoui H-Dr Hamouda H- Dr Khokhi K- Dr Rachi -Pr Chouicha B Service anesthésie réanimation B CHU Oran. 10 ème CONGRES SAETD 8-9 Oct.2015 ALGER INTRODUCTION Nous

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 30 novembre 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 30 novembre 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 30 novembre 2011 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans à compter du 31 décembre 2005 (JO du 28 avril 2006) CHRONO-INDOCID 75 mg, gélule

Plus en détail

DOULEURS LIEES A L ARRACHEMENT DE MEMBRE A LA PHASE AIGUE

DOULEURS LIEES A L ARRACHEMENT DE MEMBRE A LA PHASE AIGUE DOULEURS LIEES A L ARRACHEMENT DE MEMBRE A LA PHASE AIGUE Dr Christian BAUDE Unité de Traitement de la Douleur Chronique Hôpital Edouard Herriot LYON ES QUESTIONS QUE L ON VA SE POSER? Incidence des douleurs

Plus en détail

Physiopathologie des douleurs

Physiopathologie des douleurs Physiopathologie des douleurs DU Soins Palliatifs Catho 12 mars 2015 Dr Jean-Pierre CORBINAU Maison Jean XXIII Lomme Définition de la douleur «La douleur est une expérience sensorielle, émotionnelle, désagréable,

Plus en détail

Généralités sur la pharmacologie

Généralités sur la pharmacologie 6.Chapitre 1 Généralités sur la pharmacologie Comprendre et connaître les grands principes de pharmacocinétiques et pharmacodynamies, utiles pour la pratique clinique. réponses p. 206 Chapitre 1 Généralités

Plus en détail

FOCUS sur les Antalgiques de Palier 3

FOCUS sur les Antalgiques de Palier 3 FOCUS sur les Antalgiques de Palier 3 7eme Colloque Aquitain de Soins palliatifs et d Accompagnement 19 novembre 2016 Dr JUCHS Séverine, Gériatre Centre Hospitalier de Périgueux Ne déclare aucun conflit

Plus en détail

DOULEUR ET CANCER. Dr Rémy COULOUMA. CRLC Val d Aurelle - Montpellier

DOULEUR ET CANCER. Dr Rémy COULOUMA. CRLC Val d Aurelle - Montpellier DOULEUR ET CANCER Dr Rémy COULOUMA CRLC Val d Aurelle - Montpellier MECANISME / GENESE DE LA SENSATION DOULOUREUSE = FUSEE A 3 ETAGES : Chaque étage = Fonctionnement d une complexité croissante : Récepteur

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juillet 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juillet 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 22 juillet 2009 EFFENTORA 100 microgrammes, comprimé gingival B/4 (CIP : 392 207 1) B/28 (CIP : 392 208 8) EFFENTORA 200 microgrammes, comprimé gingival B/4 (CIP : 392

Plus en détail

Microenvironnement osseux et métastases

Microenvironnement osseux et métastases Microenvironnement osseux et métastases Dr Anne Gomez-Brouchet Service d Anatomie et Cytologie Pathologiques CHU Rangueil, Toulouse Mécanisme d apparition des métastases 1. Prolifération tumeur primitive

Plus en détail

Maternité - Infos Anesthésie

Maternité - Infos Anesthésie Maternité - Infos Anesthésie INFORMATION PATIENT SUR L ANESTHESIE ET L ANALGESIE POSTOPERATOIRE EN OBSTETRIQUE Madame, L équipe médicale dispose de médicaments et de techniques permettant de soulager votre

Plus en détail

VERTEBROPLASTIE du SUJET AGE

VERTEBROPLASTIE du SUJET AGE VERTEBROPLASTIE du SUJET AGE J. CHIRAS, E. CORMIER, F CLARENCON Département de Neuroradiologie - GH La Pitie- Salpetriere Paris (France) VERTEBROPLASTIE = INJECTION DE CIMENT CORPS VERTEBRAL LESION TUMORALE

Plus en détail

DOULEUR ET CANCER. Dr Catherine. CIAIS

DOULEUR ET CANCER. Dr Catherine. CIAIS DOULEUR ET CANCER Dr Catherine. CIAIS IFSI le 2 février 2010 OBJECTIFS Savoir évaluer une douleur cancéreuse Connaître les différents types de douleur en cancérologie Mécanismes Étiologies Stratégies thérapeutiques

Plus en détail

Table des matières ITEM 53 RÉÉDUCATION ET RÉADAPTATION... 1 ITEM 56 OSTÉOPOROSE Diagnostic... 3 Traitement... 6 Suivi... 6

Table des matières ITEM 53 RÉÉDUCATION ET RÉADAPTATION... 1 ITEM 56 OSTÉOPOROSE Diagnostic... 3 Traitement... 6 Suivi... 6 TABLE DES MATIÈRES VII Table des matières Note de l auteur... V Liste des abréviations... XIII Liste des items du programme de DCEM2-DCEM4... XVII ITEM 53 RÉÉDUCATION ET RÉADAPTATION... 1 Kinésithérapie...

Plus en détail

Les principes du traitement antalgique: L évaluation de la douleur chez l adulte Les effets secondaires du traitement médicamenteux et leur gestion

Les principes du traitement antalgique: L évaluation de la douleur chez l adulte Les effets secondaires du traitement médicamenteux et leur gestion Comment gérer le traitement antalgique Objectifs du cours 1: Connaître les bases Les principes du traitement antalgique: Les médicaments utilisés ainsi que les modalités de leur utilisation dans le cadre

Plus en détail

La douleur du sujet âgé Repérer - Evaluer - Traiter- Réévaluer. Dr Gabriel Abitbol & Dr Francine Hirszowski

La douleur du sujet âgé Repérer - Evaluer - Traiter- Réévaluer. Dr Gabriel Abitbol & Dr Francine Hirszowski La douleur du sujet âgé Repérer - Evaluer - Traiter- Réévaluer Dr Gabriel Abitbol & Dr Francine Hirszowski Définition Association Internationale d Etude de la Douleur (IASP 1979) La douleur est une expérience

Plus en détail

AIDE A LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR

AIDE A LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR AIDE A LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR Auriculothérapie une acupuncture encore confidentielle Origine ancienne chinoise Apparue à Lyon, vers 1950 Expérimentée par le Dr NOGIER Reconnue par l OMS en 1987

Plus en détail

Effet antalgique de l effort musculaire et de l activité physique chez le patient douloureux chronique.

Effet antalgique de l effort musculaire et de l activité physique chez le patient douloureux chronique. Effet antalgique de l effort musculaire et de l activité physique chez le patient douloureux chronique. Journée de l hôpital Sud Grenoble le 29 novembre 2011 M.GUINOT UM Sports &Pathologies Clinique Physiologie,

Plus en détail

Dossier de presse. Besançon, le 2 février UCPVax : vaccin thérapeutique anti-cancer innovant ciblant la télomérase

Dossier de presse. Besançon, le 2 février UCPVax : vaccin thérapeutique anti-cancer innovant ciblant la télomérase Dossier de presse Besançon, le 2 février 2015 UCPVax : vaccin thérapeutique anti-cancer innovant ciblant la télomérase Sommaire Le cancer du poumon, première cause de décès par cancer dans le monde UCPVax

Plus en détail

Douleur neuropathique de l enfant. Elisabeth Fournier-Charrière (Bicêtre) avec la participation de Christine Ricard (Montpellier)

Douleur neuropathique de l enfant. Elisabeth Fournier-Charrière (Bicêtre) avec la participation de Christine Ricard (Montpellier) Douleur neuropathique de l enfant Elisabeth Fournier-Charrière (Bicêtre) avec la participation de Christine Ricard (Montpellier) 2015 Les différents mécanismes de la douleur Douleurs nociceptives : lésion

Plus en détail

Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne

Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Clermont-Ferrand - France - LA RADIOTHERAPIE METABOLIQUE DES METASTASES OSSEUSES HYPERALGIQUES Dr Danielle MESTAS Médecine Nucléaire La radiothérapie

Plus en détail

> L HAD, en tant qu établissement de santé, est soumise à la certification, ce qui garantit au malade une offre de soins de qualité

> L HAD, en tant qu établissement de santé, est soumise à la certification, ce qui garantit au malade une offre de soins de qualité Cancer et domicile Définition de l HAD > L HAD est un établissement de santé et une alternative à l hospitalisation conventionnelle, qui permet d assurer au domicile du malade, des soins médicaux et paramédicaux

Plus en détail

Introduction. Fractures tassements vertébraux. Plan. Cimentoplastie. Kyphoplastie LES TRAITEMENTS ORTHOPEDIQUES EN RADIOLOGIE

Introduction. Fractures tassements vertébraux. Plan. Cimentoplastie. Kyphoplastie LES TRAITEMENTS ORTHOPEDIQUES EN RADIOLOGIE LES TRAITEMENTS ORTHOPEDIQUES EN RADIOLOGIE Dr S. Welschbillig Anesthésiste-Réanimateur Introduction Technique en plein essor Imagerie performante Coopération entre les équipes radiologie anesthésie orthopédie

Plus en détail

Association de la radiothérapie à la chimiothérapie. Bernard Van Gansbeke

Association de la radiothérapie à la chimiothérapie. Bernard Van Gansbeke Association de la radiothérapie à la chimiothérapie Association de la radiothérapie à la chimiothérapie Radiothérapie : mode d action efficacité, indications en pratique effets secondaires Association

Plus en détail

Démarche qualité «douleur» Expérience du C.H. de Châteauroux

Démarche qualité «douleur» Expérience du C.H. de Châteauroux Démarche qualité «douleur» Expérience du C.H. de Châteauroux Dr Florentin CLÈRE - Praticien hospitalier Consultation pluridisciplinaire de la douleur Unité Risques et Qualité Atelier n 2 29 novembre 2010

Plus en détail

Douleur et cancer. Collège Auvergnat de Médecine d Urgence Le 03 Décembre 2013 Samia Belkhir Infirmière Urgences Moulins

Douleur et cancer. Collège Auvergnat de Médecine d Urgence Le 03 Décembre 2013 Samia Belkhir Infirmière Urgences Moulins Douleur et cancer Collège Auvergnat de Médecine d Urgence Le 03 Décembre 2013 Samia Belkhir Infirmière Urgences Moulins Introduction Evaluer et traiter la douleur : une priorité! Les soins génèrent de

Plus en détail

PROTOCOLE d utilisation de la MORPHINE en PCA chez l adulte, hors traitement postopératoire

PROTOCOLE d utilisation de la MORPHINE en PCA chez l adulte, hors traitement postopératoire Comité de lutte contre la douleur PROTOCOLE d utilisation de la MORPHINE en PCA chez l adulte, hors traitement postopératoire Référence : CLUD 18 Version : 3 Date de diffusion Intranet : 10-02-12 Objet

Plus en détail

ANTALGIQUES DE PALIER III :

ANTALGIQUES DE PALIER III : ANTALGIQUES DE PALIER III : OXYCODONE, HYDROMORPHONE SPES / NEPALE Date : Protocole validé et réactualisé le 13/12/2013 Recommandations de l EAPC (European Association Paliative Care) : 1 «La Morphine

Plus en détail

Douleur dans les Maladies Neuromusculaires

Douleur dans les Maladies Neuromusculaires Douleur dans les Maladies Neuromusculaires Vincent Tiffreau, Marguerite Preudhomme, André Thevenon Centre de Référence National des Maladies Neuromusculaires rares du CHRU de Lille Douleur dans les Maladies

Plus en détail

La place de la prégabaline (Lyrica ) dans les douleurs neuropathiques Fiche BUM juin 07

La place de la prégabaline (Lyrica ) dans les douleurs neuropathiques Fiche BUM juin 07 La place de la prégabaline (Lyrica ) dans les douleurs neuropathiques Fiche BUM juin 07 Les fiches BUM Un travail de la commission de transparence (SMR, ASMR, BUM) Une dizaine de nouveaux médicaments par

Plus en détail

Journée du CEOR 21 juin 2011 Dr Bellia Dhondt Pierrette HAD EOVI Romans

Journée du CEOR 21 juin 2011 Dr Bellia Dhondt Pierrette HAD EOVI Romans Journée du CEOR 21 juin 2011 Dr Bellia Dhondt Pierrette HAD EOVI Romans 1 EVALUATION et TRAITEMENT de la douleur La DOULEUR définition selon l IASP. (Institut international pour l étude de la Douleur)

Plus en détail

Vertébroplastie Cimentoplastie. X. Buy, J Palussiere, A. Gangi

Vertébroplastie Cimentoplastie. X. Buy, J Palussiere, A. Gangi Vertébroplastie Cimentoplastie X. Buy, J Palussiere, A. Gangi Vertébroplastie Injection de ciment dans un corps vertébral Objectifs: Consolidation + Antalgie Historique 1987, Deramond and Galibert, Neurochirurgie

Plus en détail

Comment va-t-on deux ans après un diagnostic de cancer?

Comment va-t-on deux ans après un diagnostic de cancer? Comment va-t-on deux ans après un diagnostic de cancer? -Modes de découverte de la maladie et gravité au diagnostic -Traitements reçus -Etat de santé à deux ans -Qualité de vie à deux ans Modes de découverte

Plus en détail

l e s pers o nnes atteintes d un ca n cer

l e s pers o nnes atteintes d un ca n cer P révention et mise en fo r me pour l e s pers o nnes atteintes d un ca n cer Diagnostiques non-complexes Programme d exercices à domicile Centre du Bienêtre de l espoir, c est la vie Programme individualisé

Plus en détail

Céphalées chroniques Quotidiennes par abus médicamenteux

Céphalées chroniques Quotidiennes par abus médicamenteux Céphalées chroniques Quotidiennes par abus médicamenteux Un problème de santé publique méconnu Dr. Christian Lucas Dr Francine Hirszowski Framig III. - 2010/2015 Lanteri-Minet Valade Géraud Chauttard Radat

Plus en détail

Introduction (1) «Fausses croyances»: les patients «psy» ne souffrent pas, sont insensibles à la douleur, présenteraient une analgésie totale

Introduction (1) «Fausses croyances»: les patients «psy» ne souffrent pas, sont insensibles à la douleur, présenteraient une analgésie totale Introduction (1) La douleur chez les patients ayant une maladie psychiatrique a été pendant longtemps négligée voire ignorée «Fausses croyances»: les patients «psy» ne souffrent pas, sont insensibles à

Plus en détail

et le traitement de la douleur du cancer»

et le traitement de la douleur du cancer» Face à la douleur «Le patient le médecin m et le traitement de la douleur du cancer» Docteur Pierre TAJFEL Versailles Praticien hospitalier Unité d Evaluation et de Traitement de la Douleur, et Médecin

Plus en détail

LA DOULEUR : LOCALISATION, INTENSITÉ, ÉVALUATION ET TRAITEMENT. Dr Marie-Claude SCHNEIDER UMSP du CH de Lons le Saunier

LA DOULEUR : LOCALISATION, INTENSITÉ, ÉVALUATION ET TRAITEMENT. Dr Marie-Claude SCHNEIDER UMSP du CH de Lons le Saunier LA DOULEUR : LOCALISATION, INTENSITÉ, ÉVALUATION ET TRAITEMENT Dr Marie-Claude SCHNEIDER UMSP du CH de Lons le Saunier DEFINITION DE LA DOULEUR SELON L I.A.S.P. «La douleur est une expérience sensorielle

Plus en détail

Cas clinique douleur aigue

Cas clinique douleur aigue Cas clinique douleur aigue Mr D. 60 ans Retraité, marié, 2 enfants. Ses antécédents comportent : - Lymphome avec autogreffe de moelle en mai 2007 21 février 2008, apparition éruptions avec douleurs intenses

Plus en détail

LA DOULEUR ET SES TRAITEMENTS

LA DOULEUR ET SES TRAITEMENTS LA DOULEUR ET SES TRAITEMENTS Se définit comme «La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, associée à une lésion tissulaire réelle ou potentielle ou décrite en des termes évoquant

Plus en détail

Potentiel d'abus et de dépendance du tramadol. Anne Roussin

Potentiel d'abus et de dépendance du tramadol. Anne Roussin Potentiel d'abus et de dépendance du tramadol Anne Roussin Classification des antalgiques Paliers de l OMS Palier II Codéine Tramadol Dextropropoxyphène Palier III Morphine Buprénorphine Fentanyl Oxycodone

Plus en détail

Douleur et fin de vie. 10 è m e C o n g r è s D e L u t t e C o n t r e L a D o u l e u r 8 & 9 O c t o b r e A l g e r

Douleur et fin de vie. 10 è m e C o n g r è s D e L u t t e C o n t r e L a D o u l e u r 8 & 9 O c t o b r e A l g e r Douleur et fin de vie F. Yahiatene; D. Benmoussa; B. Griène Centre De Traitement De La Douleur CPMC - Alger 10 è m e C o n g r è s D e L u t t e C o n t r e L a D o u l e u r 8 & 9 O c t o b r e 2 0 1

Plus en détail