LES PLANS CANCER. IFSI 3 septembre 2015 VEYRAT Cyrielle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES PLANS CANCER. IFSI 3 septembre 2015 VEYRAT Cyrielle"

Transcription

1 LES PLANS CANCER IFSI 3 septembre 2015 VEYRAT Cyrielle

2 PLAN CANCER Contexte de mise en œuvre Contexte : 1ers Etats Généraux des malades atteints de cancer organisés par La Ligue Contre le Cancer en 1998 Constats des patients : annonces brutales et non accompagnées de la maladie Objectif: Lancement d une vaste réflexion sur l importance de l annonce de la maladie dans le parcours d un patient atteint d un cancer --> Parution du premier Plan Cancer le 24 mars 2003

3 1 er PLAN CANCER

4 Objectifs principaux Prévention : rattraper le retard Mieux connaître l évolution de la maladie Déclarer la guerre au tabac Renforcer la lutte contre les cancers professionnels et environnementaux Développer la prévention des autres risques et la promotion des attitudes favorables à la santé Un dépistage mieux organisé Des soins de meilleure qualité organisés autour du patient Coordonner systématiquement les soins en ville et à l hôpital autour du patient Donner l accès aux patients à l information Être plus attentif aux personnes malades et à leurs attentes Offrir l accès le plus large à l innovation diagnostique et thérapeutique Un accompagnement social plus humain et plus solidaire Une formation plus adaptée Une recherche porteuse d espoirs

5 Quelques grandes actions mises en œuvre Faire reculer la consommation de tabac (augmentation des prix, interdiction de vente aux moins de 16 ans, développement des aides à l'arrêt du tabac, ) Généraliser le dépistage du cancer du sein (2004) et expérimenter celui du cancer colorectal (2002 à 2007 dans 23 départements pilotes) Etablir les critères de qualité pour l autorisation du traitement des malades atteints de cancer (en chirurgie, en radiothérapie et en chimiothérapie) Favoriser la recherche avec les 7 canceropôles (Rhône-Alpes= CLARA) Se doter d une agence sanitaire et scientifique chargée de coordonner les actions de lutte contre le cancer : l INCa (2005)

6 Projet majeur: la mise en place du dispositif d annonce Discussion du dossier en Réunion de Concertation Pluridisciplinaire : pour tout patient malade du cancer, avec au moins 3 médecins de spécialités différentes La consultation médicale d annonce : informer le patient sur la maladie, sur les orientations thérapeutiques possibles, sur les personnes ressources, Le Plan Personnalisé de Soins (PPS): explication de la proposition thérapeutique et remise d un document retraçant le calendrier du traitement, les effets secondaires, coordonnées des principaux contacts, La consultation complémentaire infirmière : temps d accompagnement, d écoute et de soutien proposé de façon systématique à tous les patients Les soins de support : ensemble des soins de confort (PEC de la douleur, psychologique, sociale, kinésithérapique, diététique, esthétique ) L accès aux essais cliniques

7 2 ème PLAN CANCER

8 Objectifs principaux 5 grands axes : Recherche Observation Prévention Dépistage Soins Vivre pendant et après le cancer 3 grands objectifs : Mieux prendre en compte les inégalités de santé Prendre en compte des facteurs individuels et environnementaux : personnaliser la prise en charge pendant et après la maladie Renforcer le rôle du médecin traitant :permettre une meilleure vie pendant et après la maladie

9 Quelques grandes actions mises en œuvre Adapter les organisations pour les PEC spécifiques (enfants, personnes âgées, cancers «rares») Faire progresser l accès à la médecine personnalisé et la participation aux essais cliniques Dynamiser la recherche et l innovation thérapeutique Renforcer la coordination des parcours de soins en déployant le Dossier Communiquant de Cancérologie (DCC) Généraliser le dépistage organisé du cancer colorectal (2009) Evaluer le PPS et expérimenter le Plan Personnalisé d Après-Cancer (PPAC) Détecter précocement les besoins sociaux et d accompagnement (volet social du PPS)

10 Projet majeur: Infirmiers de Coordination en Cancérologie (IDEC) : Evaluer le plus tôt possible les besoins des patients et de leur entourage et repérer les personnes fragiles Se positionner comme l interlocuteur référent du patient et de sa famille dans le parcours de soins (personne ressource de l équipe hospitalière et du médecin traitant) Organiser et articuler les différents temps de la PEC Assurer la continuité et la coordination des soins entre la ville et l hôpital Faciliter les liens entre les réseaux internes et externes et établir le retour du patient dans son milieu de vie

11 3 ème PLAN CANCER

12 Objectifs principaux Réduire les inégalités et les pertes de chance face aux cancers : Favoriser les diagnostics précoces et garantir l'accès de tous à une médecine de qualité et aux innovations Associer les personnes malades et les usagers du système de santé (patient ressource) Renforcer les contrôles et démarches qualité (audit, questionnaire, enquête, )

13 Quelques grandes actions à mettre en œuvre Systématiser la consultation de fin de traitement avec remise du PPAC Mettre en place un numéro de téléphone dédié au médecin traitant Généraliser le DCC et inclure le PPS et le PPAC dans l outil Faire évoluer les contenus des PPS et PPAC («carnets de suivi partagés» avec soins de support et accompagnement médico-social et social) Mettre en place des expériences avec «patients-ressources» bénévoles

14 1 er Projet majeur: Critères d agrément et d autorisation Mise en place d indicateurs qualité rendus publics (nombre de RCP, PPS, PPAC, nombre de consultations infirmières d annonce en cancérologie, ) Evolution du périmètre des autorisations : autorisation pour la pratique de la cancérologie nécessite entre autre le respect de seuils (nombre minimal de patients) Renforcement des mesures transversales de la qualité de traitement du cancer: audits, enquêtes ou questionnaires initiés par les établissements et par les institutions nationales et régionales (INCA, Réseau Régional en Cancérologie, )

15 2 ème Projet Majeur Métier d IDE Clinicien en cancérologie Création du métier d infirmier clinicien en cancérologie : nouveau profil professionnel coopérant avec le médecin traitant, avec l équipe référente et avec les autres professionnels de santé hospitaliers Il s agit de gérer le parcours de soins du patient atteint de cancer, de l annonce de la maladie jusqu à la consultation de fin de traitement et : d assurer le suivi des patients de reconduire certaines prescriptions protocolisées (bilans pré-thérapeutique et de suivi thérapeutique) d adapter les soins de support d assurer la coordination de parcours de soins complexes De conduire des ateliers d éducation thérapeutique --> Mise en place des formations de type Master à la rentrée universitaire 2016.

16 Les 3C (Centres de Coordination en Cancérologie), les parties prenantes des Plans Cancer

17 Le rôle du 3C de la Haute-Savoie Nord: Mettre en œuvre et coordonner les actions relatives à la qualité des prises en charge des patients atteints de cancer = accompagnement des établissements membres

18 Les missions: la concertation pluridisciplinaire, le dispositif d annonce et la remise du Programme Personnalisé de Soins (PPS): organisation et contrôle le respect des référentiels de bonnes pratiques en cancérologie (Médecins) l accès aux soins de support : promotion du réseau Oncoléman l accès aux innovations et à la recherche clinique :une attachée et une technicienne de recherche clinique intervenant sur 3 hôpitaux la transmission de données qualitatives et quantitatives sur la pratique de la cancérologie sur le territoire: audits, contrôles qualité, enquêtes, questionnaire satisfaction patients la communication et transmission d informations entre professionnels de santé du territoire :veille documentaire mensuelle Participation à des évènements médicaux : organisation de réunions, colloques,

19 Merci pour votre attention!

Document interne - Présentation rôle et missions du 3C de la Haute-Savoie Nord

Document interne - Présentation rôle et missions du 3C de la Haute-Savoie Nord Document interne - Présentation rôle et missions du 3C de la Haute-Savoie Nord Sommaire 1. Rôle et missions du 3C de territoire 2. Le 3 ème Plan Cancer 3. Actions mises en place par le 3C de territoire

Plus en détail

Quatre demandes priorisées par les malades : 1. Personnaliser le parcours de soins des personnes atteintes de cancer

Quatre demandes priorisées par les malades : 1. Personnaliser le parcours de soins des personnes atteintes de cancer Un parcours de soins personnalisé et coordonné pendant et après un cancer Vision Inca = Vision plan cancer Oncomip - 2010 Nouvelles perspectives pendant et après le cancer Quatre demandes priorisées par

Plus en détail

Le nouveau plan cancer

Le nouveau plan cancer Le nouveau plan cancer 2009-2013 Bernard Couderc Thierry Godet L Union, Journée AFSOS GRASSPHO Oncomip 27 novembre 2009 Le Plan Cancer 2003-2007 Les modalités de mise en oeuvre Plan quinquennal 2003-2007

Plus en détail

Leur mission première est l organisation de

Leur mission première est l organisation de Missions des 3C Leur mission première est l organisation de Réunions de Concertation Pluridisciplinaire Dispositif dannonce d annonce Plan Personnalisé de Soins Promotionde la recherche clinique Soins

Plus en détail

LE PLAN CANCER. Formation destinée aux Aides Soignantes. Jeudi 20 mars 2014 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE

LE PLAN CANCER. Formation destinée aux Aides Soignantes. Jeudi 20 mars 2014 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE LE PLAN CANCER Formation destinée aux Aides Soignantes Jeudi 20 mars 2014 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE DÉFINITION PLAN CANCER : Organisation de la cancérologie en France - Sous l égide de l état avec rapport

Plus en détail

LE PLAN CANCER ORGANISATION DE LA CANCÉROLOGIE EN FC

LE PLAN CANCER ORGANISATION DE LA CANCÉROLOGIE EN FC LE PLAN CANCER ORGANISATION DE LA CANCÉROLOGIE EN FC Formation destinée aux Aides Soignantes Jeudi 19 mars 2015 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE DÉFINITION PLAN CANCER : Organisation de la cancérologie en France

Plus en détail

Projet ULYSSE / INCa Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer

Projet ULYSSE / INCa Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Clermont-Ferrand - France - Projet ULYSSE / INCa Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer CJP / Dr DURANDO, Dr BAHADOOR,

Plus en détail

Le Plan Cancer 3 et Les Soins de Support en Cancérologie. Florian Scotté Hôpital Européen Georges Pompidou - Oncologie Médicale Caen 20 juin 2014

Le Plan Cancer 3 et Les Soins de Support en Cancérologie. Florian Scotté Hôpital Européen Georges Pompidou - Oncologie Médicale Caen 20 juin 2014 Le Plan Cancer 3 et Les Soins de Support en Cancérologie Florian Scotté Hôpital Européen Georges Pompidou - Oncologie Médicale Caen 20 juin 2014 Définition des Soins de Support Oncologiques Ensemble des

Plus en détail

PLACE des RESEAUX REGIONAUX de CANCEROLOGIE dans le PLAN CANCER

PLACE des RESEAUX REGIONAUX de CANCEROLOGIE dans le PLAN CANCER PLACE des RESEAUX REGIONAUX de CANCEROLOGIE dans le PLAN CANCER Les RRC réunissent et coordonnent les acteurs régionaux impliqués dans la prise en charge des patients atteints de cancer. 25 RRC pour 27

Plus en détail

Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer Laurence Bot Hervé Léna

Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer Laurence Bot Hervé Léna Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer Laurence Bot Hervé Léna CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES Projet rennais coordination et suivi du parcours du patient

Plus en détail

Dispositif d'annonce - Oncoguyane

Dispositif d'annonce - Oncoguyane Dispositif d'annonce - Oncoguyane Dispositif d'annonce: historique 1998: Etats généraux du cancer 2003: Plan cancer ( mesure n 40) 2004: Cahier des charges ( DHOS et LCC) Juin 2004 Mai 2005: expérimentation

Plus en détail

L organisation de la cancérologie. D. Collet Bordeaux

L organisation de la cancérologie. D. Collet Bordeaux L organisation de la cancérologie D. Collet Bordeaux Quelques chiffres 278 000 nouveaux cas de cancer en 2000 contre 160 000 en 1980, incidence multipliée par 1,7 en 20 ans en France 115 000 personnes

Plus en détail

Plan Cancer. Circulaire d organisation des soins en cancérologie. Place du réseau ONCOLOR

Plan Cancer. Circulaire d organisation des soins en cancérologie. Place du réseau ONCOLOR Plan Cancer Circulaire d organisation des soins en cancérologie Place du réseau ONCOLOR Les principes d une d prise en charge de qualité! Un accès rapide au diagnostic! L information du patient et son

Plus en détail

Enquête Régionale «Accès à l information aux Soins Oncologiques de Support (SOS)» Nord Pas-de-Calais 2015

Enquête Régionale «Accès à l information aux Soins Oncologiques de Support (SOS)» Nord Pas-de-Calais 2015 Enquête Régionale «Accès à l information aux Soins Oncologiques de Support (SOS)» Nord Pas-de-Calais 2015 Contexte : Contexte national «élargir l approche du soin en accordant une place systématique aux

Plus en détail

Expérimentations du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer : bilan et perspectives

Expérimentations du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer : bilan et perspectives Les Assises de la cancérologie publique 29 & 30 mars 2012 Expérimentations du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer : bilan et perspectives Graziella POURCEL Chef de projets «Coordination

Plus en détail

LES CONSULTATIONS DE PRIMO PRESCRIPTION. Loubna DIOURI IDE Recherche clinique Jeudi 23 mars 2017

LES CONSULTATIONS DE PRIMO PRESCRIPTION. Loubna DIOURI IDE Recherche clinique Jeudi 23 mars 2017 LES CONSULTATIONS DE PRIMO PRESCRIPTION Loubna DIOURI IDE Recherche clinique Jeudi 23 mars 2017 Rappel du cadre légal Actions du Plan Cancer ( 2014-2019) afférentes au parcours de soins des patients sous

Plus en détail

Anniversaire des 10 ans de colloque cadres 3C Quelles évolutions dans la prise en soins?

Anniversaire des 10 ans de colloque cadres 3C Quelles évolutions dans la prise en soins? Anniversaire des 10 ans de colloque cadres 3C Quelles évolutions dans la prise en soins? 12 mai 2016 Dominique BARFUSS, Cadre supérieur de santé du pôle appareil digestif, endocrinologie et nutrition Sylvie

Plus en détail

Synthèses thématiques

Synthèses thématiques Synthèses thématiques Synthèses thématiques 129 Répondre aux besoins des enfants, adolescents et jeunes adultes atteints de cancer Le cancer chez l enfant est une maladie rare qui représente 1 à 2 % de

Plus en détail

CANCER et TRAVAIL. parcours du patient - retour au milieu professionnel après un cancer

CANCER et TRAVAIL. parcours du patient - retour au milieu professionnel après un cancer CANCER et TRAVAIL parcours du patient - retour au milieu professionnel après un cancer B. Jacqueme : Société de Médecine du Travail Paca Corse 25 novembre 2014 1 2 Organisation mise en place pour le traitement

Plus en détail

Feuille de route régionale. Plan Cancer III

Feuille de route régionale. Plan Cancer III Feuille de route régionale Plan Cancer III 9 ème colloque Inter 3C des 3C 9 et 10 Marseille 6 novembre 2015 Action 2.1 : Garantir aux patients, avec l appui du médecin généraliste ou de l équipe de premier

Plus en détail

LA CONSULTATION D ANNONCE

LA CONSULTATION D ANNONCE LA CONSULTATION D ANNONCE Présentation personnelle et donner les différents plans de l exposé.(chiffres, plan cancer, dispositif d annonce, la RCP, le PPS, les liens hôpitaux et médecine de ville. Quelques

Plus en détail

Actualités du RRC ONCAUVERGNE

Actualités du RRC ONCAUVERGNE Actualités du RRC ONCAUVERGNE 17 Mars 2015 Professeur Jacques-Olivier BAY Président du RRC ONCAUVERGNE Organisation des soins Coordination des soins en cancérologie Le pré requis indispensable à la qualité

Plus en détail

Le Plan Cancer 3. Pr. Franck Chauvin, Haut Conseil de la Santé Publique Pdt de la Commission «Evaluation, Stratégie et Prospective»

Le Plan Cancer 3. Pr. Franck Chauvin, Haut Conseil de la Santé Publique Pdt de la Commission «Evaluation, Stratégie et Prospective» Le Plan Cancer 3 Quelles implications pour la prise en charge en oncologie digestive? Pr. Franck Chauvin, Haut Conseil de la Santé Publique Pdt de la Commission «Evaluation, Stratégie et Prospective» Directeur

Plus en détail

Les nouveaux métiers IDE en cancérologie

Les nouveaux métiers IDE en cancérologie 25/11/2014 Régionales Les nouveaux métiers IDE en Jeannine JENVRIN, IDE Pratiques Avancées, Coordinatrice parcours complexe soins Centre François Baclesse Dr Hervé LECAT, mécin coordinateur HAD Deauville

Plus en détail

DISPOSITIF D ANNONCE Oncologie/Radiothérapie CENTRE HOSPITALIER BELFORT/MONTBELIARD

DISPOSITIF D ANNONCE Oncologie/Radiothérapie CENTRE HOSPITALIER BELFORT/MONTBELIARD DISPOSITIF D ANNONCE Oncologie/Radiothérapie CENTRE HOSPITALIER BELFORT/MONTBELIARD 1998 : 1 er états généraux de la ligue contre le cancer Les malades et leurs proches prennent la parole. Ils s expriment

Plus en détail

Evaluation de 10 ans de politique de lutte contre le cancer

Evaluation de 10 ans de politique de lutte contre le cancer Evaluation de 10 ans de politique de lutte contre le cancer Haut Conseil de santé publique co-pilotes Hélène Grandjean Caroline Weill-Gies Saisine DGS Quel impact des plans en termes de réduction des inégalités

Plus en détail

Quelle est la place de l infirmier libéral dans la PEC globale à domicile d un patient atteint d un cancer?

Quelle est la place de l infirmier libéral dans la PEC globale à domicile d un patient atteint d un cancer? Coordination ville-hôpital et continuité des soins en ville Quelle est la place de l infirmier libéral dans la PEC globale à domicile d un patient atteint d un cancer? Marina Dauzou, Hélène Labrosse Canat

Plus en détail

LE 3C Qu est-ce que c est?

LE 3C Qu est-ce que c est? LE 3C Qu est-ce que c est? La mesure 32 du premier Plan Cancer 2003-2007 oblige tous les établissements autorisés à prendre en charge des patients atteints de cancer à être rattachés à un Centre de Coordination

Plus en détail

Parcours du patient. Diagnostic (cliniques, cabinets libéraux : généralistes,

Parcours du patient. Diagnostic (cliniques, cabinets libéraux : généralistes, Réseau Onc Oriant Réseau de Cancérologie Territoire de Santé n 3 Juin 25 Parcours du patient Diagnostic (cliniques, cabinets libéraux : généralistes, spécialistes.) RCP Dispositif autour de l'annonce Traitement

Plus en détail

L IDE pivot : le fil rouge dans le parcours personnalisé du. patient en Cancérologie

L IDE pivot : le fil rouge dans le parcours personnalisé du. patient en Cancérologie L IDE pivot : le fil rouge dans le parcours personnalisé du patient en Cancérologie Nicole Gérentes, Cécile Migala, Patrice Moreau, Véronique Tarit IDE pivots de l Institut de Cancérologie Lucien Neuwirth

Plus en détail

La prise en charge des cancers à domicile: Quelles Ressources? Quelles évolutions?

La prise en charge des cancers à domicile: Quelles Ressources? Quelles évolutions? La prise en charge des cancers à domicile: Quelles Ressources? Quelles évolutions? Atelier 4: les outils de liaison Le dossier Communiquant en Cancérologie Mme Laetitia Lemoine, coordonnateur du Réseau

Plus en détail

Inauguration DOSSIER. De la plateforme de coordination en cancérologie DE PRESSE. Locaux de la plateforme. du bâtiment médico-chirurgical.

Inauguration DOSSIER. De la plateforme de coordination en cancérologie DE PRESSE. Locaux de la plateforme. du bâtiment médico-chirurgical. DOSSIER DE PRESSE Vendredi 05 décembre 2014 Petit amphithéâtre IFSI 11h45 Inauguration De la plateforme de coordination en cancérologie Locaux de la plateforme Entrée A 1 er étage du bâtiment médico-chirurgical

Plus en détail

OUTILS POUR UNE MEILLEURE ANNONCE

OUTILS POUR UNE MEILLEURE ANNONCE OUTILS POUR UNE MEILLEURE ANNONCE CADRE DE L ANNONCE Mesure 40 du plan cancer 2003-2007 Recommandations nationales INCa 2005 pour la mise en œuvre du dispositif d annonce (D.A.) du cancer dans les établissements

Plus en détail

Le Programme Personnalisé de l Aprèscancer dans la cancérologie du sein. Place et avis des médecins généralistes

Le Programme Personnalisé de l Aprèscancer dans la cancérologie du sein. Place et avis des médecins généralistes Le Programme Personnalisé de l Aprèscancer dans la cancérologie du sein. Place et avis des médecins généralistes ETIENNE Aurélie Thèse soutenue le 04 mai 2016 pour obtenir le grade de docteur en médecine

Plus en détail

Les Infirmières Coordinatrices: Quel est leur rôle? Cécile BEDU Jenifer SALVAT Charlène SARRAZIN Elisabeth BOUISSET

Les Infirmières Coordinatrices: Quel est leur rôle? Cécile BEDU Jenifer SALVAT Charlène SARRAZIN Elisabeth BOUISSET Les Infirmières Coordinatrices: Quel est leur rôle? Cécile BEDU Jenifer SALVAT Charlène SARRAZIN Elisabeth BOUISSET 15h45 Les Infirmières Coordinatrices: en hématologie en et oncologie au CHP Cécile BEDU

Plus en détail

Où en est le Plan cancer ? Jean-Pierre Grünfeld Hôpital Necker, Université Paris Descartes

Où en est le Plan cancer ? Jean-Pierre Grünfeld Hôpital Necker, Université Paris Descartes Où en est le Plan cancer 2009-2013? Jean-Pierre Grünfeld Hôpital Necker, Université Paris Descartes Cancéropôle Nord-Ouest, Deauville, 5 mai 2011 Plan cancer 2009-2013 Après le Plan 2003-2007 Avec un comité

Plus en détail

Diplôme de formation interprofessionnelle pour une approche transversale et coordonnée du parcours de santé

Diplôme de formation interprofessionnelle pour une approche transversale et coordonnée du parcours de santé UNIVERSITE PAUL SABATIER TOULOUSE Diplôme de formation interprofessionnelle pour une approche transversale et coordonnée du parcours de santé déclinaison cancérologie (prévoir déclinaison gériatrie, maladies

Plus en détail

Enregistrement PM5 EN Charte de fonctionnement du centre de coordination en cancérologie Constellation TABLE DES MATIERES 2 PREAMBULE 3

Enregistrement PM5 EN Charte de fonctionnement du centre de coordination en cancérologie Constellation TABLE DES MATIERES 2 PREAMBULE 3 Page : 2 / 9 Table des matières TABLE DES MATIERES 2 PREAMBULE 3 FORME ET MEMBRES DU 3C CONSTELLATION 3 LE 3C EN SYNTHESE 4 FORMALISATION DU 3C 5 MISSIONS DU 3C 5 FONCTIONNEMENT DU 3C 6 A. ARTICULATION3C

Plus en détail

Points essentiels des Plans Cancers

Points essentiels des Plans Cancers Points essentiels des Plans Cancers UE 2. 9 Promotion Collière Janvier 2017 IFSI CHU Dijon C NOVEL Cadre de santé formateur Le contexte Cancer = 1 ère cause de mortalité en France Données chiffrées en

Plus en détail

Evaluation de 10 ans de politique de lutte contre le cancer

Evaluation de 10 ans de politique de lutte contre le cancer Evaluation de 10 ans de politique de lutte contre le cancer Haut Conseil de santé publique co-pilotes Hélène Grandjean Caroline Weill-Gies Saisine DGS Quel impact des plans en termes de réduction des inégalités

Plus en détail

L infirmière dans le parcours du patient atteint de cancer

L infirmière dans le parcours du patient atteint de cancer L infirmière dans le parcours du patient atteint de cancer 4 décembre 2015 4 e Rencontre du Dispositif d Annonce et de Parcours en Cancérologie Nice Docteur B. Jacqueme L infirmière d annonce 10 ans après

Plus en détail

DISPOSITIF DE SORTIE

DISPOSITIF DE SORTIE DISPOSITIF DE SORTIE ou PPAC Mise en place d un Plan Personnalisé de l Après Cancer J-F CAILHOL Infirmier Coordinateur 1.Le Projet et l organisation à l IPC Consultation Médecin IPC Critères d inclusion

Plus en détail

RRC. Evolution du DA depuis la création des RRC 1. Au niveau national 2. Au niveau régional. Organisation de la cancérologie

RRC. Evolution du DA depuis la création des RRC 1. Au niveau national 2. Au niveau régional. Organisation de la cancérologie Evolution du DA depuis la création des RRC 1. Au niveau national 2. Au niveau régional 4 ème Rencontre du Dispositif d Annonce et de Parcours Nice, 4 Décembre 2015 1. Organisation de la cancérologie. Les

Plus en détail

Soins Oncologiques de Support

Soins Oncologiques de Support Soins Oncologiques de Support DEFINITIONS et CONCEPTS PROPOSITIONS D ORGANISATION Novembre 2005 CA GRASSPHO NOV 05 1 DEFINITIONS CA GRASSPHO NOV 05 2 SOINS CURATIFS «Les soins curatifs cherchent à guérir

Plus en détail

Le parcours coordonné : éclairage à partir d un Centre spécialisé à visée régionale

Le parcours coordonné : éclairage à partir d un Centre spécialisé à visée régionale 22/06/20154 ème journée Régionale Le parcours coordonné : éclairage à partir d un Centre spécialisé à visée régionale Jeannine JENVRIN, IDE Pratiques Avancées, IDE Coordinatrice Parcours Complexe de Soins

Plus en détail

La démarche HAS de l audit clinique ciblé (ACC) : un outil de changement

La démarche HAS de l audit clinique ciblé (ACC) : un outil de changement La démarche HAS de l audit clinique ciblé (ACC) : un outil de changement Contexte des réformes Hôpital 2007 DHOS La qualité des soins (OMS) «Que chaque patient reçoive la combinaison d actes diagnostiques

Plus en détail

un 3C de territoire, une qualité mutualisée à un moindre cout

un 3C de territoire, une qualité mutualisée à un moindre cout 3C INTER-ÉTABLISSEMENTS ESSONONCO un 3C de territoire, une qualité mutualisée à un moindre cout 6 ème Congrès National des Réseaux de Cancérologie 2 octobre 2015 - Amiens Céline BERNIER Coordinatrice 3C

Plus en détail

Mardi 13 juin 2017 Journée des 3 C & RT. Sophie ROUSSEAU

Mardi 13 juin 2017 Journée des 3 C & RT. Sophie ROUSSEAU Mardi 13 juin 2017 Journée des 3 C & RT Sophie ROUSSEAU Les Soins Oncologiques de Support (SOS)? La maladie a des répercussions sur la vie quotidienne, sociale et professionnelle Les Soins de Support peuvent

Plus en détail

Point de vue d un praticien hospitalier de proximité Dr A Peytier

Point de vue d un praticien hospitalier de proximité Dr A Peytier Point de vue d un praticien hospitalier de proximité Dr A Peytier Agence sanitaire et scientifique chargée de coordonner les actions de lutte contre le cancer Groupement d intérêt public Etat Associations

Plus en détail

INFIRMIERE COORDINATRICE dans un 3C d Hématologie. une liaison entre la ville et l hôpital. Katia Aubert

INFIRMIERE COORDINATRICE dans un 3C d Hématologie. une liaison entre la ville et l hôpital. Katia Aubert Centre de Coordination en Cancérologie d Hématologie Région Limousin INFIRMIERE COORDINATRICE dans un 3C d Hématologie une liaison entre la ville et l hôpital Katia Aubert ORGANISATION DE LA CANCEROLOGIE

Plus en détail

La consultation d annonce en Haute Normandie: «Etat des lieux, ressenti patient et traçabilité»

La consultation d annonce en Haute Normandie: «Etat des lieux, ressenti patient et traçabilité» La consultation d annonce en Haute Normandie: «Etat des lieux, ressenti patient et traçabilité» S. Lesens : Ingénieur qualité du réseau Onco-Normand Pr Czernichow: EREHN CHU Rouen Dr Chéru: Médecin coordonnateur

Plus en détail

CTR maladie chronique 10/10/2011. Dr Martine Sciortino Dr Alain Ferrero

CTR maladie chronique 10/10/2011. Dr Martine Sciortino Dr Alain Ferrero CTR maladie chronique 10/10/2011 Dr Martine Sciortino Dr Alain Ferrero ARS PACA-10/10/2011 Ordre du Jour Point sur l éducation thérapeutique Point sur le Plan d action «personnes atteintes de maladie chronique»

Plus en détail

1 - Créer les conditions d'une collaboration accrue entre les établissements de santé, et pour cela :

1 - Créer les conditions d'une collaboration accrue entre les établissements de santé, et pour cela : DU RESEAU Garantir l'égalité des chances constitue la préoccupation majeure : tout patient pris en charge pour une pathologie cancéreuse dans la région picarde (au niveau des établissements autorisés ou

Plus en détail

DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE

DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE 1 4 M A R S 2 0 1 7 CHU P O N T C H A I L L O U EXPÉRIMENTATION EN COURS Dans le cadre du deuxième plan cancer, première phase d expérimentation du dispositif

Plus en détail

Coordination Ville / Hôpital autour du Patient

Coordination Ville / Hôpital autour du Patient Coordination Ville / Hôpital autour du Patient rôle complémentaire mentaire des IDEC évaluation des besoins pour le retour à domicile collaboration avec les autres réseaux r territoriaux 2 ème journée

Plus en détail

DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE

DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE 10 MARS 2017 CHU Pontchaillou - RENNES Expérimentation en cours Dans le cadre du deuxième plan cancer, première phase d expérimentation du dispositif des infirmiers

Plus en détail

11 ème. BLOIS : jeudi 5 décembre d

11 ème. BLOIS : jeudi 5 décembre d journée e du Réseau R BLOIS : jeudi 5 décembre d 2013 Réseau Régional de Cancérologie ONCO-POITOU-CHARENTES Créé en 2006 dans le cadre du plan cancer Association Loi 1901 Cellule de Coordination : Médecin

Plus en détail

Consultation d Annonce en cancérologie (CsA) Ph Rougier

Consultation d Annonce en cancérologie (CsA) Ph Rougier Consultation d Annonce en cancérologie (CsA) Ph Rougier Sce HépatoGastroentérologie, Oncologie Digestive Fédération des Spécialités Digestives Hop Ambroise Paré, Boulogne PRINCIPES CONDITIONS Consultation

Plus en détail

Le Dossier Commun Communicant de Cancérologie (DCC)

Le Dossier Commun Communicant de Cancérologie (DCC) Le Dossier Commun Communicant de Cancérologie (DCC) Avenir dans la nouvelle région Plan Personnalisé de Soins : PPS Dr L Remenieras, responsable du 3 C Régional d Hématologie Vendredi 20 Mai 2016 DCC:

Plus en détail

LES RÉUNIONS DE CONCERTATION PLURIDISCIPLINAIRE (RCP)

LES RÉUNIONS DE CONCERTATION PLURIDISCIPLINAIRE (RCP) LES RÉUNIONS DE CONCERTATION PLURIDISCIPLINAIRE (RCP) QU EST CE QUE LA RCP La RCP est une des missions du 3C, celle de s assurer de la mise en œuvre de la pluridisciplinarité. La Réunion de Concertation

Plus en détail

PROGRAMME D INTERVENTION EN POITOU CHARENTES DES INFIRMIÈRES COORDINATRICES DANS LE PARCOURS PERSONNALISÉ DU PATIENT EN CANCÉROLOGIE

PROGRAMME D INTERVENTION EN POITOU CHARENTES DES INFIRMIÈRES COORDINATRICES DANS LE PARCOURS PERSONNALISÉ DU PATIENT EN CANCÉROLOGIE Virginie BOYER-PRIMAULT Infirmière coordinatrice en cancérologie Pays Thouarsais (79) Marie ARANDA Infirmière coordinatrice en cancérologie Bignoux (86) PROGRAMME D INTERVENTION EN POITOU CHARENTES DES

Plus en détail

Education thérapeutique sur une cohorte de patients atteints de cancer du sein et colorectal avec chimiothérapie adjuvante

Education thérapeutique sur une cohorte de patients atteints de cancer du sein et colorectal avec chimiothérapie adjuvante Education thérapeutique sur une cohorte de patients atteints de cancer du sein et colorectal avec chimiothérapie adjuvante Dr Caroline BUREAU LENOIR Polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine HISTORIQUE (1)

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Session 2016 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL SCIENCES ET TECHNIQUES SANITAIRES ET SOCIALES Durée : 3 heures Coefficient : 7 L usage de la calculatrice n est

Plus en détail

Specificités de l oncologie pédiatrique et RCP

Specificités de l oncologie pédiatrique et RCP Specificités de l oncologie pédiatrique et RCP Le cancer est plus rare chez l enfantl Represente 1% de l ensemble des cancers Incidence:132 cas/an/million d enfants 1500 nouveaux cas/an en France Un enfant

Plus en détail

4 ème Journée des soignants en cancérologie Jeudi 8 Octobre 2015 Amélioration de la prise en charge des patients en cancérologie

4 ème Journée des soignants en cancérologie Jeudi 8 Octobre 2015 Amélioration de la prise en charge des patients en cancérologie 1 4 ème Journée des soignants en cancérologie Jeudi 8 Octobre 2015 Amélioration de la prise en charge des patients en cancérologie 2 Le chemin clinique dans le cadre de l EPP : véritable outil de management

Plus en détail

CANCÉROLOGIE DES SUJETS ÂGÉS ET PLANS CANCER JÉRÔME VIGUIER PÔLE SANTE PUBLIQUE ET SOINS 19 OCTOBRE 2017

CANCÉROLOGIE DES SUJETS ÂGÉS ET PLANS CANCER JÉRÔME VIGUIER PÔLE SANTE PUBLIQUE ET SOINS 19 OCTOBRE 2017 CANCÉROLOGIE DES SUJETS ÂGÉS ET PLANS CANCER JÉRÔME VIGUIER PÔLE SANTE PUBLIQUE ET SOINS 19 OCTOBRE 2017 INCIDENCE - PREVALENCE.Incidence 2015 : 384 500 nouveaux cas de cancers en 2015 dont 122 000 (32%)

Plus en détail

Institut Universitaire de Santé Publique

Institut Universitaire de Santé Publique Définition de la prise en charge d un patient dans un réseau de soins par une méthode de consensus Delphi projet REPERES (Recherche Évaluative sur la Performance des REseaux de Santé) Comité de présentation

Plus en détail

DISPOSITIF d ANNONCE du CANCER. Passe ton RCP, d'abord

DISPOSITIF d ANNONCE du CANCER. Passe ton RCP, d'abord DISPOSITIF d ANNONCE du CANCER Passe ton RCP, d'abord Des présidents et des plans Nixon Chirac Sarkozy... Des mythes et des hommes Confrontation des mythes de prise en charge du cancer : lutte contre le

Plus en détail

Retour d expérience: Infirmière de coordination en cancérologie digestive

Retour d expérience: Infirmière de coordination en cancérologie digestive Retour d expérience: Infirmière de coordination en cancérologie digestive Marie-Elodie Chicher Coordinatrice 3C GH Pitié Salpêtrière Charles Foix (Paris) 16 février 2016 Séminaire ANFH EHESP Infirmière

Plus en détail

L évaluation des pratiques au sein du Réseau de Cancérologie d Aquitaine

L évaluation des pratiques au sein du Réseau de Cancérologie d Aquitaine L évaluation des pratiques au sein du Réseau de Cancérologie d Aquitaine DESC de Cancérologie : Module national option 3 «Réseaux de Cancérologie» Toulouse, décembre 2011 3 décembre 2010 Simone Mathoulin-Pélissier

Plus en détail

Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer

Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer APPEL A PROJETS 2010 Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer Actions 18.1, 25.1, 25.2 et 25.3 Date limite d envoi des dossiers : 15 juin 2010 1 SOMMAIRE I. CONTEXTE

Plus en détail

RESEAUX et FILIERES DE SOINS. Promotion UE 1.2.S2 DP /AVD

RESEAUX et FILIERES DE SOINS. Promotion UE 1.2.S2 DP /AVD RESEAUX et FILIERES DE SOINS Promotion 2015.2018. UE 1.2.S2 DP /AVD 1 Organisation du système de soins Niveau national L Etat finance l offre de soins Réponse aux besoins de santé de la population Couverture

Plus en détail

Katia PECQUERON DUZAC Septembre Expérience de coordination de l HAD de la clinique Pasteur

Katia PECQUERON DUZAC Septembre Expérience de coordination de l HAD de la clinique Pasteur Katia PECQUERON DUZAC Septembre 2016 Expérience de coordination de l HAD de la clinique Pasteur L Hospitalisation A Domicile C est un établissement de santé, par nature polyvalent et généraliste, qui répond

Plus en détail

Visa DRH Validé Visa Direction des soins LOCALISATION ET RATTACHEMENT DU POSTE

Visa DRH Validé Visa Direction des soins LOCALISATION ET RATTACHEMENT DU POSTE FICHE DE POSTE : INFIRMIER EN EQUIPE D'APPUI DEPARTEMENTALE DE SOINS PALLIATIFS Famille : SOINS Métier : INFIRMIER EN SOINS GENERAUX Quotité du poste : Temps complet Rédacteur(s) : A.FEUILLATRE- MORNAY

Plus en détail

CHARTE DU CENTRE DE COORDINATION EN CANCÉROLOGIE (3C) DU CENTRE HOSPITALIER DE RODEZ

CHARTE DU CENTRE DE COORDINATION EN CANCÉROLOGIE (3C) DU CENTRE HOSPITALIER DE RODEZ CHARTE DU CENTRE DE COORDINATION EN CANCÉROLOGIE (3C) DU CENTRE HOSPITALIER DE RODEZ Préambule Vu le Plan Cancer 2003-2007 Vu la circulaire n DHOS/SDO/2005/101 du 22 février 2005, relative à l organisation

Plus en détail

Oncologie 93, un réseau de santé en cancérologie en Seine Saint Denis

Oncologie 93, un réseau de santé en cancérologie en Seine Saint Denis Oncologie 93, un réseau de santé en cancérologie en Seine Saint Denis Seine Saint Denis coordonner proximité collaborer accompagner mutualiser évaluer innover orienter ressource plate-forme associations

Plus en détail

DIPLÔME D'ÉTUDES SPECIALISÉES D ONCOLOGIE. 1. Organisation générale

DIPLÔME D'ÉTUDES SPECIALISÉES D ONCOLOGIE. 1. Organisation générale 1.1. Objectifs généraux de la formation Former un médecin spécialiste en oncologie DIPLÔME D'ÉTUDES SPECIALISÉES D ONCOLOGIE 1. Organisation générale 1.2. Durée totale du DES 10 semestres dont au moins

Plus en détail

BILAN DES PLANS CANCER 1& 2

BILAN DES PLANS CANCER 1& 2 BILAN DES PLANS CANCER 1& 2 Réseau Régional de Cancérologie Les Régionales de Cancérologie Dr Moluçon-Chabrot & Dr Bahadoor Le 25 Mars 2014 Bilan des Plans Cancer 1 & 2 Les 3C Etablissements autorisés

Plus en détail

2. Prévenir, dépister, prendre en charge les troubles nutritionnels dans le système de soins

2. Prévenir, dépister, prendre en charge les troubles nutritionnels dans le système de soins 2. Prévenir, dépister, prendre en charge les troubles nutritionnels dans le système de soins Les personnels de santé sont des informateurs crédibles et écoutés par la population sur le domaine de la nutrition.

Plus en détail

DIFFICULTES DE L ACCOMPAGNEMENT PARAMEDICAL DANS LE CADRE DU DISPOSITIF D ANNONCE

DIFFICULTES DE L ACCOMPAGNEMENT PARAMEDICAL DANS LE CADRE DU DISPOSITIF D ANNONCE DIFFICULTES DE L ACCOMPAGNEMENT PARAMEDICAL DANS LE CADRE DU DISPOSITIF D ANNONCE Anne PACH - Infirmière Hôpital de jour Hématologie clinique CHU AMIENS 25/01/2011 1 4ème Journée Régionale de cancérologie

Plus en détail

Dr Laurence Digue. Réseau de Cancérologie d Aquitaine. 37 es journées de la Société Française de Sénologie et Pathologie Mammaire

Dr Laurence Digue. Réseau de Cancérologie d Aquitaine. 37 es journées de la Société Française de Sénologie et Pathologie Mammaire Dr Laurence Digue Réseau de Cancérologie d Aquitaine 37 es journées de la Société Française de Sénologie et Pathologie Mammaire Bordeaux 11 Novembre 2015 RCP Réunion de Concertation Pluridisciplinaire

Plus en détail

D UN PARCOURS DE SOINS A UN PARCOURS PATIENT DANS LE CADRE DU CANCER DU COLON

D UN PARCOURS DE SOINS A UN PARCOURS PATIENT DANS LE CADRE DU CANCER DU COLON D UN PARCOURS DE SOINS A UN PARCOURS PATIENT DANS LE CADRE DU CANCER DU COLON Carinne BALMONT, Cadre de Santé en Chirurgie HGE et Sylvie MARTY, Cadre Supérieur de Santé du Centre de Coordination en Cancérologie

Plus en détail

Atelier 1 : Mise en place d'un continuum intégré en cancérologie

Atelier 1 : Mise en place d'un continuum intégré en cancérologie Atelier 1 : Mise en place d'un continuum intégré en cancérologie Pierre Paul Milette DGA Santé physique et DSM CIUSSS Centre-Sud- de l Île-de-Montréal Suzanne Leroux inf Bsc chef d unité de soins hémato

Plus en détail

PARTENARIAT RCA - CCECQA

PARTENARIAT RCA - CCECQA PARTENARIAT RCA - CCECQA Illustration avec le projet régional EVADA Sandrine Domecq, sandrine.domecq@ccecqa.asso.fr Dr Laurence Digue, ldigue@canceraquitaine.org Rencontre annuelle du réseau Onco Poitou-Charentes

Plus en détail

L'INFIRMIÈRE COORDINATRICE

L'INFIRMIÈRE COORDINATRICE L'INFIRMIÈRE COORDINATRICE DU PARCOURS COMPLEXE DE SOINS D UNE PERSONNE AVEC UN CANCER MÉTASTATIQUE Evelyne BARNEOUD DODEMAND Infirmière evelyne.barneoud@cegetel.net Master 2 sciences cliniques infirmières

Plus en détail

RETOUR DU PATIENT AU DOMICILE LE LIEN VILLE / HÔPITAL. Sabine DELONGEVILLE Anne-Gaelle POUSSIN Nicole MOREL

RETOUR DU PATIENT AU DOMICILE LE LIEN VILLE / HÔPITAL. Sabine DELONGEVILLE Anne-Gaelle POUSSIN Nicole MOREL RETOUR DU PATIENT AU DOMICILE LE LIEN VILLE / HÔPITAL Sabine DELONGEVILLE Anne-Gaelle POUSSIN Nicole MOREL Plan de la présentation Préparation de la sortie d un patient hospitalisé Accueil d un patient

Plus en détail

GESTION DES RISQUES A DOMICILE Contexte réglementaire et organisation du dispositif en France

GESTION DES RISQUES A DOMICILE Contexte réglementaire et organisation du dispositif en France GESTION DES RISQUES A DOMICILE Contexte réglementaire et organisation du dispositif en France Marie SAUVAGE Gestionnaire de risques, Structures médico-sociales et Soins en ville STARAQS m-sauvage@staraqs.com

Plus en détail

LES ENJEUX DE LA SURVEILLANCE ARTAGÉE DU CANCER DU SEIN

LES ENJEUX DE LA SURVEILLANCE ARTAGÉE DU CANCER DU SEIN LES ENJEUX DE LA SURVEILLANCE ARTAGÉE DU CANCER DU SEIN Regards croisés des médecins et des patientes de la région Rhône- Alpes. BARRACHIN Sigrid LABROSSE Hélène, FARSI Fadila, PREAU Marie Présentation

Plus en détail

Actions du RRC ONCORUN prévues pour l année 2014

Actions du RRC ONCORUN prévues pour l année 2014 Actions du RRC ONCORUN prévues pour l année 2014 A Qualité des soins en cancérologie en région Objectif opérationnel : Améliorer et promouvoir la qualité de la pratique professionnelle Supervision du bon

Plus en détail

Intérêt en cancérologie d un référentiel «Prise en charge du tabagisme» Dr Isabelle KLEIN, Nancy Réseau Régional de Cancérologie ONCOLOR

Intérêt en cancérologie d un référentiel «Prise en charge du tabagisme» Dr Isabelle KLEIN, Nancy Réseau Régional de Cancérologie ONCOLOR Intérêt en cancérologie d un référentiel «Prise en charge du tabagisme» Dr Isabelle KLEIN, Nancy Réseau Régional de Cancérologie ONCOLOR Contexte : le plan Cancer 2014-19 Un axe complet consacré à la réduction

Plus en détail

Nathalie DANJOU, Directrice. 16, rue Du Guesclin PERIGUEUX

Nathalie DANJOU, Directrice. 16, rue Du Guesclin PERIGUEUX Nathalie DANJOU, Directrice 16, rue Du Guesclin 24000 PERIGUEUX 05.53.13.19.90 05.53.53.40.72 @ accueil@mdrs24.fr Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) AUTORISE DEPUIS LE 05 OCTOBRE 2015 «LA MAISON

Plus en détail

Infirmière de Pratique avancée en France

Infirmière de Pratique avancée en France Conseil national de l ordre des infirmiers Position adoptée par le Conseil national le 6 avril 2017 Infirmière de Pratique avancée en France Position du conseil national de l ordre des infirmiers Contexte

Plus en détail

LA RECUPERATION RAPIDE APRES CHIRURGIE UN ENGAGEMENT CENTRE SUR LE PATIENT

LA RECUPERATION RAPIDE APRES CHIRURGIE UN ENGAGEMENT CENTRE SUR LE PATIENT LA RECUPERATION RAPIDE APRES CHIRURGIE UN ENGAGEMENT CENTRE SUR LE PATIENT DU 17/07/15 LA RECUPERATION RAPIDE APRES CHIRURGIE, UN ENGAGEMENT CENTRE AUTOUR DU PATIENT un projet devenu une réalité à l Hôpital

Plus en détail

Spécificit. cificités s de l oncologie pédiatrique et RCP P. S. ROHRLICH V. LAITHIER

Spécificit. cificités s de l oncologie pédiatrique et RCP P. S. ROHRLICH V. LAITHIER Spécificit cificités s de l oncologie pédiatrique et RCP P. S. ROHRLICH V. LAITHIER Le cancer est plus rare chez l enfantl Représente 1% de l ensemble des cancers Incidence:132 cas/an/million d enfants

Plus en détail

COORDINATION DES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT (SOS) : VERS UNE REELLE CONTINUITE DES SOINS

COORDINATION DES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT (SOS) : VERS UNE REELLE CONTINUITE DES SOINS COORDINATION DES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT (SOS) : VERS UNE REELLE CONTINUITE DES SOINS Pré requis : une structure et une organisation des soins de support oncologiques déjà fonctionnelles au sein

Plus en détail

Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux. Dr Nathalie Nisenbaum 7 décembre 2006

Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux. Dr Nathalie Nisenbaum 7 décembre 2006 Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux Dr Nathalie Nisenbaum 7 décembre 2006 Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux Prévention et dépistage

Plus en détail

LES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT. Gilles Nallet Coordonnateur Régional du Réseau Oncolie Formation IDE 2011

LES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT. Gilles Nallet Coordonnateur Régional du Réseau Oncolie Formation IDE 2011 LES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT Gilles Nallet Coordonnateur Régional du Réseau Oncolie Formation IDE 2011 DEFINITION DES SOINS DE SUPPORT Définition inspirée du «supportive care» et donnée en 1990 par

Plus en détail

Journée Régionale REQUAMIP. 31 mai Toulouse ASSURER LA CONTINUITE DES SOINS

Journée Régionale REQUAMIP. 31 mai Toulouse ASSURER LA CONTINUITE DES SOINS Journée Régionale REQUAMIP 31 mai 2011 Toulouse ASSURER LA CONTINUITE DES SOINS DR Hervé FERRIER CH REVEL CONTINUITE DES SOINS pourquoi cette thématique? Répondre à l objectif de la journée destinée à

Plus en détail

Année Répartition par spécialités des patients ayant bénéficié du dispositif d'annonce

Année Répartition par spécialités des patients ayant bénéficié du dispositif d'annonce LE DISPOSITIF D ANNONCE AU CENTRE HOSPITALIER DE VERSAILLES. E Plan cancer, Mesure 40: LA MISE EN PLACE DU DISPOSITIF D ANNONCE. - Appel à projets sur l expérimentation du dispositif autour de l annonce

Plus en détail