Perspectives 2015 Divergences

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Perspectives 2015 Divergences"

Transcription

1 NOVEMBRE 2014 Perspectives 2015 Divergences Jean-Sylvain Perrig, CIO Union Bancaire Privée, UBP SA Rue du Rhône CP Genève 1, Suisse Tél Fax

2 PROSPETTIVE

3 Guérison, croissance et performance ne sont pas au rendez-vous Eurozone: consensus expectation for 2014 GDP growth and equity performance 3

4 Des divergences importantes GDP level: Q4 09 = 100 Market expectations for ECB and Fed rates (December 2016) En termes de croissance, Au niveau des politiques monétaires, Et des écarts de rendements qui s accentuent 4

5 Un excès d épargne Eurozone: savings and investment Eurozone: credit to residents La faiblesse de la demande en Europe conduit à un excès d épargne, Avec pour effet un fort potentiel de sorties de capitaux, à la recherche de rendements supérieurs dans les autres régions du monde. 5

6 USD: une tendance haussière séculaire US dollar index (DXY) Une cassure à la hausse? L objectif de long terme sur l indice DXY serait de

7 USD: une tendance haussière séculaire Dollar direction and US equities Un dollar haussier n est pas négatif pour le marché actions américain; la corrélation entre les deux est quasiment nulle. 7

8 Des similitudes avec la période GDP growth by region Central banks policy rates in the 90s Une économie américaine résolument plus forte par rapport au reste du monde Des banques centrales avec des politiques divergentes, et un dollar en hausse De faibles prix de l énergie Une forte vague d innovation Un excès d épargne à cette époque en Asie, à la recherche de rendement 8

9 Marché actions américain S&P 500: 12-month forward PER US: equity yield vs cost of debt (%) S&P 500: 12-month forward PER US: equity yield vs cost of debt (%) Des ratios prix/bénéfices (PER) en ligne avec leur moyenne historique Des actions qui paraissent toujours très bon marché par rapport aux obligations d entreprises «investment-grade» 9

10 Tendances bénéficiaires 2014 and 2015 earnings expectations (bottom-up consensus) 12-month forward EPS As of As of EPS growth (%) EPS growth (%) 2014E 2015E 2014E 2015E Eurozone US Les bénéfices des entreprises en zone euro ont continué à être décevants. Les bénéfices des sociétés américaines restent sur une solide tendance haussière. 10

11 Secteurs américains de la technologie et de la santé 12-month forward PER: US technology and health care sectors relative to US equities Un fort potentiel de croissance et des révisions bénéficiaires positives, Avec à la clé une augmentation de la prime de ces secteurs par rapport au reste du marché 11

12 Marchés actions émergents Return on equity in emerging markets Emerging markets and US dollar La rentabilité des sociétés reste sur une tendance baissière. L appréciation de l USD pèse sur ces marchés. 12

13 Régime d investissement Ranked annual total returns of key asset classes Sources: Bloomberg, UBP Les performances relatives tendent à se maintenir sur plusieurs années. Les actions des marchés développés devraient surperformer dans les années à venir, grâce aux Etats-Unis. 13

14 Un monde toujours très endetté Total debt (% of GDP) Government, household & non-financial corporate US and German 10-year inflation expectations based on breakeven rates La dette globale est en hausse. Les forces déflationnistes sont à l œuvre. Les anticipations d inflation sont toujours en baisse. Les taux vont augmenter, mais de façon modérée; une nouvelle normalité? 14

15 Marché obligataire One-year expected returns 10Y US government yield and 5Y forward nominal average annual return on US government bonds Government bonds USD 1.0% Government bonds EUR 1.1% High yield USD 6.0% External emerging debt 3.4% De faibles performances attendues dans la plupart des segments Courbe de taux américaine: vers un aplatissement baissier Courbe de taux de la zone euro: vers une légère pentification 15

16 Obligations d entreprises «high yield» USD and EUR high-yield spreads Un modeste resserrement est attendu sur les spreads de crédit. Le portage («carry») issu du «high yield» permettra de générer des performances positives. 16

17 Matières premières Supply and demand of crude oil in OECD, year-on-year change Relative performance of commodities and US dollar L offre est abondante. La force du dollar est généralement défavorable pour la classe d actifs. La tendance baissière sur le pétrole est limitée; les prix devraient évoluer latéralement. 17

18 Conclusion L USD devrait encore s apprécier, poursuivant sa tendance haussière séculaire et ce n est que le début... Le marché actions américain devrait continuer à surperformer grâce à de meilleurs fondamentaux et à de solides afflux de capitaux; dans un contexte de croissance atone, il est recommandé de rechercher des sociétés capables d accroître leurs bénéfices indépendamment du cycle conjoncturel. Les performances du marché obligataire vont être faibles. Exposition obligataire: une faible part d obligations gouvernementales pour la construction de portefeuille, et de la dette «high yield» pour le portage («carry»). Les risques politiques et géopolitiques sont à surveiller de près. 18

19 Mentions légales Les informations et les opinions figurant dans le présent document ont été élaborées par l Union Bancaire Privée, UBP SA (ci-après «l UBP»). Les informations contenues dans le présent document ont été obtenues auprès de différentes sources et l UBP les considère comme fiables. Toutefois, l UBP ne garantit ni l exactitude, ni l exhaustivité desdites informations. Les opinions, estimations et projections mentionnées dans le présent document reflètent l avis de l auteur à la date du présent document et peuvent être modifiées sans préavis. L UBP n est nullement obligée de mettre à jour, de modifier ou de corriger le présent document. Le présent document est fourni uniquement à titre d information. Il ne constitue en aucun cas une offre ou une sollicitation en vue de l achat ou de la vente d instruments financiers ou de la participation à une stratégie de placement particulière dans une quelconque juridiction. Les instruments financiers mentionnés dans le présent document peuvent ne pas être adaptés à tous les investisseurs, et les présentes informations ne doivent pas être considérées par les destinataires comme un substitut à l'exercice de leur propre jugement. Les investisseurs doivent prendre leurs propres décisions d investissement, avec l aide de leurs conseillers indépendants (dans la mesure où ils le jugent nécessaire), en tenant compte de leur situation financière spécifique et de leurs objectifs de placement. Les investisseurs doivent avoir conscience que les taux de change peuvent avoir un effet négatif sur le prix ou la valeur ou encore le revenu issu d un investissement libellé dans une monnaie étrangère. Par ailleurs, les performances passées ne constituent pas nécessairement une indication des performances futures. L UBP peut agir en tant que teneur de marché pour les titres mentionnés dans le présent document ou les produits dérivés desdits titres, ou peut, en qualité de mandant ou d agent, acheter ou vendre lesdits titres ou produits dérivés. L UBP peut avoir un intérêt financier dans les sociétés mentionnées dans le présent document, y compris une position acheteuse («long») ou vendeuse («short») dans leurs titres, et/ou des options, des contrats à terme («futures») ou d autres instruments dérivés y afférents. Le présent document ou toute copie dudit document ne peuvent en aucun cas être introduits, transmis ou distribués aux Etats-Unis ou remis à un ressortissant des Etats-Unis («US Person»), tel que défini dans le Securities Act. La distribution du présent document dans d autres juridictions peut faire l objet de restrictions juridiques, et les personnes qui viendraient à se trouver en possession du présent document doivent s informer sur lesdites restrictions et les respecter rigoureusement. 19

Assemblée générale de la Caisse de Pensions des Interprètes et Traducteurs de Conférence (CPIT)

Assemblée générale de la Caisse de Pensions des Interprètes et Traducteurs de Conférence (CPIT) Réservé aux investisseurs professionnels Assemblée générale de la Caisse de Pensions des Interprètes et Traducteurs de Conférence (CPIT) Asset management Stéphane Scherer Client Relationship Manager 18

Plus en détail

Taux: quatre idées d investissement après la Grèce

Taux: quatre idées d investissement après la Grèce Taux: quatre idées d investissement après la Grèce La crise grecque est passée du stade aigu au stade chronique et les investisseurs obligataires européens repartent à la chasse au rendement, avec à la

Plus en détail

Perspectives et stratégie de placement

Perspectives et stratégie de placement Perspectives et stratégie de placement Mars 2014 Independent Asset Managers since 1982 Environnement macro-économique Au niveau macro-économique, les chiffres économiques récents aux Etats-Unis indiquent

Plus en détail

STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014

STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014 STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014 Allocations d actifs Conseil en Investissements Financiers ORIAS 07 006 343 CIF E001949 1 Conjoncture déprimée en Europe, mais soutenue dans les zones US

Plus en détail

Les meilleurs talents en Europe BNP Paribas L1 Equity Best Selection Euro

Les meilleurs talents en Europe BNP Paribas L1 Equity Best Selection Euro Les meilleurs talents en Europe BNP Paribas L1 Equity Best Selection Euro 1 Nous pensons que c est le bon moment d investir dans les entreprises européennes : Les entreprises européennes sont solides :

Plus en détail

Perspectives et stratégie de placement

Perspectives et stratégie de placement Perspectives et stratégie de placement 26 mars 2015 Independent Asset Managers since 1982 Environnement macro-économique Au niveau macro-économique, les chiffres de l économie américaine sont relativement

Plus en détail

Obligations et resserrements monétaires

Obligations et resserrements monétaires Schroders Réservé aux professionnels de l investissement et aux conseillers fi nanciers Obligations et resserrements monétaires Lorsqu une récession s achève, les investisseurs se posent souvent la question

Plus en détail

Stratégie d investissement 2015 AUTOMOBILE CLUB DE FRANCE MARDI 13 JANVIER 2015

Stratégie d investissement 2015 AUTOMOBILE CLUB DE FRANCE MARDI 13 JANVIER 2015 Stratégie d investissement 2015 AUTOMOBILE CLUB DE FRANCE MARDI 13 JANVIER 2015 PERFORMANCE DES MARCHÉS ACTIONS EN 2014 (EN EURO) PERFORMANCE DES MARCHÉS OBLIGATAIRES EN 2014 (DEVISES LOCALES) Monde 19,5%

Plus en détail

Direction des Etudes et des Prévisions Financières N 04/08- avril 2008 DENI/SCI. Tableau de bord. ( variations en % sauf indication contraire)

Direction des Etudes et des Prévisions Financières N 04/08- avril 2008 DENI/SCI. Tableau de bord. ( variations en % sauf indication contraire) Royaume du Maroc N 04/08- avril 2008 DENI/SCI Synthèse En matière de politique monétaire, la Fed, a baissé son taux directeur de 75 pb pour le ramener à 2,25%, lors de sa réunion du 18 mars 2008, dans

Plus en détail

mars COMMENTAIRE DE MARCHÉ

mars COMMENTAIRE DE MARCHÉ mars 2015 COMMENTAIRE DE MARCHÉ SOMMAIRE Introduction 2 En bref 3 Contexte de marché en Europe 4 INTRODUCTION Après une courte accalmie sur le marché des taux en février, la chute des rendements a repris

Plus en détail

FED Tapering «évolutif» mais maintien d une politique supportive. ECB Biais baissier sur les taux à court terme et politique accommodante.

FED Tapering «évolutif» mais maintien d une politique supportive. ECB Biais baissier sur les taux à court terme et politique accommodante. Anticipations Q4 2013 EUR/USD EUR/Yen EUR/Yuan EUR/CHF 1.3583 133.61 8.2767 1.2319 ytd% 2.96 16.72 0.66 2.01 S&P500 Nikkei 225 China SI 300 Eurostoxx50 1756.54 14327.94 2373.72 3067.95 ytd% 23.16 37.83-5.91

Plus en détail

Confirmation de la reprise en Europe en 2014?

Confirmation de la reprise en Europe en 2014? Confirmation de la reprise en Europe en 2014? Janvier 2014 Vue d ensemble sur la situation économique mondiale Marchés Monde US Zone Euro La Fed a amorcé en décembre la sortie graduelle de sa politique

Plus en détail

Prix du pétrole. (US$ 110/brl. à la fin de 2012)

Prix du pétrole. (US$ 110/brl. à la fin de 2012) Valeurs mobilières Banque Laurentienne Carlos Leitao Stratège et économiste en chef Le 20 janvier, 2012 Prix du pétrole (US$ 1/brl. à la fin de 2012) 2 2 Prix du pétrole WTI: moy. mobile 2 jours Prix journalier

Plus en détail

Les matières premières : une baisse annoncée

Les matières premières : une baisse annoncée Que s'est-il passé en juillet? Commentaires de marché Focus Marchés Le carnage sur les matières premières et en Chine sur les marchés domestiques ont été les éléments essentiels dans ce qui fut un mois

Plus en détail

RIVOLI EQUITY FUND (Mise à jour Janvier 2010) - Rivoli Equity Fund - Page 1

RIVOLI EQUITY FUND (Mise à jour Janvier 2010) - Rivoli Equity Fund - Page 1 RIVOLI EQUITY FUND (Mise à jour Janvier 2010) Page 1 Avertissement L'accès à certains de ces produits et/ou services peut faire l'objet de restrictions à l'égard de certaines personnes ou dans certains

Plus en détail

Janvier 2011. Fusion des sicav. BNP Paribas L1 et Parvest

Janvier 2011. Fusion des sicav. BNP Paribas L1 et Parvest Janvier 2011 Fusion des sicav BNP Paribas L1 et Parvest Fusion des sicav - BNP Paribas L1 et Parvest I Janvier 2011 I 2 À l issue de la fusion avec Fortis Investments, l offre commerciale de BNP Paribas

Plus en détail

Comment investir aujourd hui? Jan Vergote Head of Investment Strategy Belfius Banque 19-05-2015

Comment investir aujourd hui? Jan Vergote Head of Investment Strategy Belfius Banque 19-05-2015 Comment investir aujourd hui? Jan Vergote Head of Investment Strategy Belfius Banque 19-05-2015 Portefeuille de référence Obligations sous-pondérées Obligations d'état pay s non inv estment grade 7% Obligations

Plus en détail

Guidés par les politiques monétaires expansionnistes, l année 2013 est marquée par une reprise modeste de la croissance.

Guidés par les politiques monétaires expansionnistes, l année 2013 est marquée par une reprise modeste de la croissance. PARAMETRES DE MARCHE Rapport au 31 décembre 2013 Paramètres de marché au 31 décembre 2013 Guidés par les politiques monétaires expansionnistes, l année 2013 est marquée par une reprise modeste de la croissance.

Plus en détail

Pictet CH Solutions, fonds de placement de droit suisse du type «autres fonds en placements traditionnels» Modifications du contrat de fonds

Pictet CH Solutions, fonds de placement de droit suisse du type «autres fonds en placements traditionnels» Modifications du contrat de fonds Pictet CH Solutions, fonds de placement de droit suisse du type «autres fonds en placements traditionnels» Modifications du contrat de fonds Suite à la publication du 1 er juin 2015 relative au repositionnement

Plus en détail

VERS PLUS DE SIMPLICITE POUR NOS CLIENTS

VERS PLUS DE SIMPLICITE POUR NOS CLIENTS A l attention des investisseurs professionnels - OCTOBRE 2012 VERS PLUS DE SIMPLICITE POUR NOS CLIENTS VERS PLUS DE SIMPLICITE ET DE SERVICES Dans un environnement économique et financier en pleine évolution,

Plus en détail

La Chine atterrit et le marché décolle!

La Chine atterrit et le marché décolle! Que s'est-il passé en avril? Focus Marchés Commentaires de marché En avril, le ralentissement économique du premier trimestre est confirmé par les chiffres de croissance publiés en Chine et aux Etats-Unis.

Plus en détail

Lettre hebdomadaire OFP

Lettre hebdomadaire OFP Lettre hebdomadaire OFP 17/10/ - 24/10/ Octobre - Semaine 333 Performances des Fonds et Grandes classes d'actifs 1 sem 1 mois 3 mois 6 mois 1 an Creation Valeur Fonds OFP et Indices de Référence OFP 150

Plus en détail

Réservé aux Professionnels de l investissement au sens de la MIF LES MEILLEURS TALENTS EN EUROPE PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP

Réservé aux Professionnels de l investissement au sens de la MIF LES MEILLEURS TALENTS EN EUROPE PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP Réservé aux Professionnels de l investissement au sens de la MIF LES MEILLEURS TALENTS EN EUROPE PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP 5 D INVESTIR DANS RAISONS PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP 1 LES PETITES

Plus en détail

Perspectives et stratégie de placement 2012. Premier trimestre 2012

Perspectives et stratégie de placement 2012. Premier trimestre 2012 Perspectives et stratégie de placement 2012 Premier trimestre 2012 Macro-économie générale & marchés obligataires Les perspectives économiques mondiales se sont significativement détériorées depuis cet

Plus en détail

Rentabilité des actifs et allocation stratégique

Rentabilité des actifs et allocation stratégique Rentabilité des actifs et allocation stratégique LE CERCLE INVESCO : SESSION 2007 Eric Tazé-Bernard Directeur de la Gestion INVESCO Asset Management 2 Section 01 Section 02 Section 03 Un modèle de description

Plus en détail

L allocation d actifs dans un environnement de taux bas

L allocation d actifs dans un environnement de taux bas L allocation d actifs dans un environnement de taux bas Novembre 2015 Christophe Belhomme, Head of Investment Office Sandra Craignou, Head of Investments (France) Aberdeen Asset Management Réservé aux

Plus en détail

de l'équipe de gestion diversifiée de Schroders

de l'équipe de gestion diversifiée de Schroders Publié en avril 2015 Réservé aux investisseurs et aux conseillers financiers professionnels Stratégie d'investissement mensuelle de l'équipe de gestion diversifiée de Schroders Section 1 : Opinions mensuelles

Plus en détail

Alternatives d investissement

Alternatives d investissement Trends 09 10.11 Alternatives d investissement Senior Loans une classe d actifs innovante Dirk Wieringa, Alternative Investments Advisory Les emprunts de premier rang également appelés Senior Loans sont

Plus en détail

Index Solutions Placements en obligations: les réponses de la gestion indicielle à l environnement de taux d intérêt bas

Index Solutions Placements en obligations: les réponses de la gestion indicielle à l environnement de taux d intérêt bas Index Solutions Placements en obligations: les réponses de la gestion indicielle à l environnement de taux d intérêt bas Newsletter n o 12 Dans cet environnement, les fonds indiciels sur les obligations

Plus en détail

BCV FONDS STRATÉGIQUE. La diversification au service de la performance

BCV FONDS STRATÉGIQUE. La diversification au service de la performance BCV FONDS STRATÉGIQUE BCV strategic fund La diversification au service de la performance Placez votre argent Vous disposez d un capital dont vous n avez pas besoin dans l immédiat et vous désirez profiter

Plus en détail

UBAM. 287-289, Route d Arlon, L-1150 Luxembourg R.C.S. Luxembourg N B 35 412 INFORMATION ET AVIS AUX ACTIONNAIRES DE LA SICAV UBAM

UBAM. 287-289, Route d Arlon, L-1150 Luxembourg R.C.S. Luxembourg N B 35 412 INFORMATION ET AVIS AUX ACTIONNAIRES DE LA SICAV UBAM UBAM 287-289, Route d Arlon, L-1150 Luxembourg R.C.S. Luxembourg N B 35 412 INFORMATION ET AVIS AUX ACTIONNAIRES DE LA SICAV UBAM Le Conseil d'administration de la SICAV UBAM («UBAM») vous informe des

Plus en détail

Newsletter Aoû t 2013

Newsletter Aoû t 2013 Newsletter Aoû t 2013 Table des matières Introduction... 2 Performances... 3 SIF Structured Product Sicav... 3 Eurinvest Flexible Opportunities... 4 Procès-verbal du Comité de Placement du 22 août 2013...

Plus en détail

POSITION PAPER NAVIGUER PAR TOUS LES TEMPS. Intégrer les cycles économique, financier et monétaire pour optimiser l allocation obligataire

POSITION PAPER NAVIGUER PAR TOUS LES TEMPS. Intégrer les cycles économique, financier et monétaire pour optimiser l allocation obligataire POSITION PAPER NAVIGUER PAR TOUS LES TEMPS Intégrer les cycles économique, financier et monétaire pour optimiser l allocation obligataire SOMMAIRE NOTE DE SYNTHÈSE 2 UNE ALLOCATION OBLIGATAIRE AJUSTÉE

Plus en détail

Point de marché. Taux européens : Plus raide sera la pente?

Point de marché. Taux européens : Plus raide sera la pente? Point de marché Taux européens : Plus raide sera la pente? Depuis l atteinte, le 25 avril dernier, d un rendement de 0,06% pour l obligation allemande de maturité 10 ans, les taux d intérêt à long terme

Plus en détail

Perspectives d investissement 2015

Perspectives d investissement 2015 Perspectives d investissement 2015 Henri Ghosn Président Club Finance HEC Laurent Geronimi Directeur de la Gestion taux SwissLife Banque Privée Auditorium de SCOR 12 décembre 2014 Perspectives d investissement

Plus en détail

La baisse du prix du pétrole améliore les perspectives de croissance mondiale

La baisse du prix du pétrole améliore les perspectives de croissance mondiale La baisse du prix du pétrole améliore les perspectives de croissance mondiale L année 2015, qui s'est amorcée deux semaines auparavant, s avère déjà mouvementée. Le pétrole a poursuivi sa chute brusque

Plus en détail

Mensuel. Février 2015. Actualité. Marchés

Mensuel. Février 2015. Actualité. Marchés AM Actualité Mensuel Marchés Février 2015 Vocation du document Le présent document a été produit par HSBC Global Asset Management afin de partager sa vision de long terme. Cette vision, présentée par classes

Plus en détail

BRYAN GARNIER CREDIT FUND

BRYAN GARNIER CREDIT FUND BRYAN GARNIER CREDIT FUND L'investisseur est invité à consulter la page 6 de ce document, qui contient une définition des facteurs de risque du fonds. L investisseur est également invité à consulter la

Plus en détail

PARAMETRES DE MARCHE. Rapport au 30 Juin 2014. Paramètres de marché au 30 juin 2014

PARAMETRES DE MARCHE. Rapport au 30 Juin 2014. Paramètres de marché au 30 juin 2014 PARAMETRES DE MARCHE Rapport au 30 Juin 2014 Paramètres de marché au 30 juin 2014 Malgré la publication de chiffres de croissance du 1 er trimestre décevants en zone euro et, plus encore, aux Etats-Unis,

Plus en détail

Table de matière. Règlement de gestion des fonds d investissement internes Allianz Invest V908 FR Ed. 06/15 2

Table de matière. Règlement de gestion des fonds d investissement internes Allianz Invest V908 FR Ed. 06/15 2 Table de matière CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DES FONDS D INVESTISSEMENT INTERNES. 3 1. AI Europe... 3 2. AI Court Terme... 3 3. AI Patrimoine... 4 4. AI Emergents... 5 5. AI Strategy Neutral... 6

Plus en détail

COMPRENDRE NOS CONVICTIONS SUR LES PERSPECTIVES DU SECTEUR FINANCIER FRANÇAIS (BANQUE / ASSURANCE)

COMPRENDRE NOS CONVICTIONS SUR LES PERSPECTIVES DU SECTEUR FINANCIER FRANÇAIS (BANQUE / ASSURANCE) JUIN 2015 CONVICTIONS & PERSPECTIVES COMPRENDRE NOS CONVICTIONS SUR LES PERSPECTIVES DU SECTEUR FINANCIER FRANÇAIS (BANQUE / ASSURANCE) PLACEMENT ATHENA FINANCE JUIN 2015 Nos convictions Nos convictions

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport EUR / USD Dynamique

Plus en détail

Des franchises récompensées

Des franchises récompensées 1 N 4 Recherche Actions en Europe 18 secteurs dans le Top 5 européen des meilleures équipes de recherche N 1 Recherche Actions sur les petites et moyennes capitalisations en Europe Meilleure société de

Plus en détail

BLACKROCK GLOBAL FUNDS

BLACKROCK GLOBAL FUNDS CE DOCUMENT EST IMPORTANT ET REQUIERT VOTRE ATTENTION IMMÉDIATE. En cas de doute quant aux mesures à prendre, consultez immédiatement votre courtier, votre conseiller bancaire, votre conseiller juridique,

Plus en détail

DE Planification SA Conseiller institutionnel. Solutions et alternatives pour les investissements obligataires en CHF 23 avril 2013

DE Planification SA Conseiller institutionnel. Solutions et alternatives pour les investissements obligataires en CHF 23 avril 2013 DE Planification SA Conseiller institutionnel Solutions et alternatives pour les investissements obligataires en CHF 23 avril 2013 Structure de la présentation 2 1. Point de situation sur les obligations

Plus en détail

Le ralentissement de la croissance économique et des bénéfices des entreprises n altère pas notre optimisme pour l année à venir

Le ralentissement de la croissance économique et des bénéfices des entreprises n altère pas notre optimisme pour l année à venir Le ralentissement de la croissance économique et des bénéfices des entreprises n altère pas notre optimisme pour l année à venir Janvier 2008 Philipp Vorndran Senior Investment Strategist, Multi-Asset

Plus en détail

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions PARAMETRE DE MARCHE Rapport au 30 mars 2012 Paramètres de marché au 30 mars 2012 Le premier trimestre de l année 2012 a été marqué par l apaisement des tensions sur les dettes souveraines et une nette

Plus en détail

Choc financier et prix des matières premières

Choc financier et prix des matières premières Choc financier et prix des matières premières Olivier BIZIMANA Direction des Études Économiques http://kiosque-eco.credit-agricole.fr 15 décembre 2008 1 Olivier Bizimana 33 (0)1.43.23.67.55 olivier.bizimana@credit-agricole-sa.fr

Plus en détail

Thèmes. Séquence des événements. Boom du crédit (2002 2007) Crise Financière (2007 2008) Grande Récession (2008 2009) Grande Illusion (2010????

Thèmes. Séquence des événements. Boom du crédit (2002 2007) Crise Financière (2007 2008) Grande Récession (2008 2009) Grande Illusion (2010???? Valeurs mobilières Banque Laurentienne Carlos Leitao Stratège et économiste en chef Le 15 novembre, 2011 Thèmes Séquence des événements Boom du crédit (2002 2007) Crise Financière (2007 2008) Grande Récession

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011 Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations 12 Mai 2011 Sommaire I Présentation du marché des ETF II Construction des ETF III Principales utilisations IV Les ETF dans le contexte

Plus en détail

Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu :

Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu : Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu : un contexte difficile pour faire face au choc du vieillissement de la population 39 e Congrès de l ASDEQ Ottawa 15 mai 2014 François

Plus en détail

Variation des actifs détenus par les banques centrales par rapport au PIB de leurs pays respectifs

Variation des actifs détenus par les banques centrales par rapport au PIB de leurs pays respectifs Graphique 1 Certaines banques centrales se sont engagées à procéder à un nouvel assouplissement monétaire substantiel en recourant à des mesures non traditionnelles Variation des actifs détenus par les

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport EUR / USD Désorienté.

Plus en détail

Gestion Discrétionnaire

Gestion Discrétionnaire PANORAMA Profil d'investissement Paramètres d'investissement [1] Performance Rendement / Risque 2013 2014 Defensive MtD 0.82% Taux Rend. Composé 7.17% Min. Max. Neutre Actuel Diff. YtD -0.52% Ecart Type

Plus en détail

BAROMETER. La Fed ouvre la voie à un rallye des actions. Asset Management

BAROMETER. La Fed ouvre la voie à un rallye des actions. Asset Management Asset Management perspectives d investissement mensuelles à trois mois Janvier 2016 BAROMETER La Fed ouvre la voie à un rallye des actions classes d actifs Nous relevons l exposition aux actions à surpondérée,

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport EUR / USD Se consolide.

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport EUR / USD Solide dynamique

Plus en détail

Multi Defender VONCERT

Multi Defender VONCERT Multi Defender VONCERT sur le SMI, EuroStoxx 50 et le S&P 500 Vous souhaitez profiter de la hausse de cours potentielle de grands indices boursiers sans pour autant exclure des corrections de cours? Le

Plus en détail

SINFONI Optima. «La grande stratégie est sans coup d éclat, la grande victoire ne se voit pas» François Jullien. 1er juin 2012

SINFONI Optima. «La grande stratégie est sans coup d éclat, la grande victoire ne se voit pas» François Jullien. 1er juin 2012 18 Bd Montmartre 75009 Paris - Tél : 01 42 68 86 00 SINFONI Optima Fonds diversifié de droit français 1er juin 2012 «La grande stratégie est sans coup d éclat, la grande victoire ne se voit pas» François

Plus en détail

Notre vision sur les marchés et nos nouveaux services d'investissement. Trends Finance Day 01-06-2013

Notre vision sur les marchés et nos nouveaux services d'investissement. Trends Finance Day 01-06-2013 Notre vision sur les marchés et nos nouveaux services d'investissement Trends Finance Day 01-06-2013 Résumé de l état du monde L économie L économie mondiale a dépassé le bas du cycle, mais USA : Les États-Unis

Plus en détail

Les stratégies market neutral

Les stratégies market neutral Les stratégies market neutral Pictet Asset Management 2015 Destiné aux investisseurs professionnels Vue d ensemble: les fondements d une approche «neutre au marché» Il est communément admis que diversifier

Plus en détail

Expertise Crédit Euro. La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion. Décembre 2014

Expertise Crédit Euro. La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion. Décembre 2014 Expertise Crédit Euro La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion Décembre 2014 destiné à des investisseurs professionnels au sens de la Directive Européenne MIF Performance cumulée

Plus en détail

La crise financière. : causes microéconomiques conomiques ou causes macroéconomiques. conomiques?

La crise financière. : causes microéconomiques conomiques ou causes macroéconomiques. conomiques? La crise financière : causes microéconomiques conomiques ou causes macroéconomiques conomiques? Table ronde "Les Crises financières" Journée de l'economie Lyon 21 novembre 28 Patrick ARTUS Directeur de

Plus en détail

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ mai 2014 COMMENTAIRE DE MARCHÉ SOMMAIRE Introduction 2 En bref 3 INTRODUCTION L heure semble au découplage entre les Etats-Unis et l Europe. Alors que de l autre côté de l Atlantique, certains plaident

Plus en détail

MARCHÉS FINANCIERS ET INVESTISSEMENTS INDUSTRIELS SEPTEMBRE 2015

MARCHÉS FINANCIERS ET INVESTISSEMENTS INDUSTRIELS SEPTEMBRE 2015 MARCHÉS FINANCIERS ET INVESTISSEMENTS INDUSTRIELS SEPTEMBRE 2015 DES TAUX D INTÉRÊT TRÈS BAS DEPUIS LONGTEMPS SANS REDÉCOLLAGE SENSIBLE DE LA CROISSANCE MONDIALE Les taux d intérêt réels à court et moyen

Plus en détail

Perspectives économiques et boursières

Perspectives économiques et boursières Perspectives économiques et boursières Michel Lagier Chief Investment Strategist BANQUE PRIVÉE Monnaie virtuelle: franc succès, 2 milliards de dollars de Bitcoins en circulation $194 Tulipomanie Hollande

Plus en détail

L approche rendement de dividendes pour les actions asiatiques en 2012 King Fuei Lee, gérant actions Asie, nous présente ses perspectives pour 2012

L approche rendement de dividendes pour les actions asiatiques en 2012 King Fuei Lee, gérant actions Asie, nous présente ses perspectives pour 2012 Réservé aux investisseurs et aux conseillers financiers professionnels Décembre 2011 Schroders Outlook L approche rendement de dividendes pour les actions asiatiques en 2012 King Fuei Lee, gérant actions

Plus en détail

POLITIQUE DE PLACEMENT

POLITIQUE DE PLACEMENT BANQUE PRIVÉE NOVEMBRE 215 POLITIQUE DE PLACEMENT MENSUEL D INVESTISSEMENT EDMOND DE ROTHSCHILD (SUISSE) SA 1/12 EDMOND DE ROTHSCHILD (SUISSE) SA - COMITÉ D INVESTISSEMENT 2/12 SOMMAIRE Synthèse... 4 Conjoncture

Plus en détail

BNP Paribas Investment Partners

BNP Paribas Investment Partners FOR PROFESSIONAL INVESTORS BNP Paribas Investment Partners Conférence téléphonique - Gestion obligataire Jeudi 4 juillet 2013 2 Eurozone Fixed Income Performances à fin juin 2013 Eurozone main bond indices

Plus en détail

EURUSD MMS (21) ADX-R RSI (14) Positions COT Tendance du jour

EURUSD MMS (21) ADX-R RSI (14) Positions COT Tendance du jour EURUSD MMS (21) ADX-R RSI (14) Positions COT Tendance du jour Macroéconomie : Le taux d intérêt auquel l Italie emprunte a franchi hier la barre fatidique des 7% provoquant immédiatement une vente massive

Plus en détail

1 MOIS EN 10 IMAGES. Août 2015. 9xpansion. Contraction. Index. 1. Economie mondiale La dynamique vient des économies développées

1 MOIS EN 10 IMAGES. Août 2015. 9xpansion. Contraction. Index. 1. Economie mondiale La dynamique vient des économies développées 1 MOIS EN 1 IMAGES Août 1 Chaque mois, SYZ Wealth Management publie dans «1 mois en 1 images» un survol de l activité économique dans le monde. Une image valant parfois plus qu un long discours, nous choisissons

Plus en détail

Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité?

Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité? Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité? Introduction On se souvient que le dollar canadien avait dépassé le seuil de la parité en 2008 avant la crise financière sous l impulsion de

Plus en détail

GEMAST OBLIG COURT TERME

GEMAST OBLIG COURT TERME Fonds commun de placement GEMAST OBLIG COURT TERME Exercice du 01/07/2014 au 30/06/2015 Commentaires de gestion Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels 1 L'objectif de gestion Cet OPCVM

Plus en détail

LES TROIS ETAGES DE LA POLITIQUE MONETAIRE DE LA BCE

LES TROIS ETAGES DE LA POLITIQUE MONETAIRE DE LA BCE 1 LES TROIS ETAGES DE LA POLITIQUE MONETAIRE DE LA BCE SOUS-TITRE FLASH 2 Les trois étages de la politique monétaire de la BCE En juin, la BCE devrait tirer sa dernière «cartouche» conventionnelle et démarrer

Plus en détail

Lancement du fonds Pictet-Absolute Return Fixed Income

Lancement du fonds Pictet-Absolute Return Fixed Income Lancement du fonds Pictet-Absolute Return Fixed Income Synthèse de la conférence animée par Andres Sanchez Balcazar le 21 janvier Frédéric Rollin Janvier 2014 Pour lutter contre la déflation, la Banque

Plus en détail

J.P. Morgan Asset Management : solutions multi-actifs. Restez investi, restez diversifié Maintenir le cap, même en cas d imprévu

J.P. Morgan Asset Management : solutions multi-actifs. Restez investi, restez diversifié Maintenir le cap, même en cas d imprévu J.P. Morgan Asset Management : solutions multi-actifs Restez investi, restez diversifié Maintenir le cap, même en cas d imprévu Dans un monde incertain, les dépôts bancaires peuvent constituer une solution

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport DIRECTION PERIODE STRATEGIE

Plus en détail

Perspectives du marché pétrolier et évolution du fonds LFP ENFA Vision Pétrole

Perspectives du marché pétrolier et évolution du fonds LFP ENFA Vision Pétrole Perspectives du marché pétrolier et évolution du fonds LFP ENFA Vision Pétrole Cette Lettre Vision Pétrole aborde les perspectives du marché pétrolier et informe des modifications du fonds LFP ENFA Vision

Plus en détail

JPMorgan Investment Funds Income Opportunity Fund

JPMorgan Investment Funds Income Opportunity Fund JPMorgan Investment Funds Income Opportunity Fund Un placement obligataire flexible et une exposition pilotée aux taux d intérêt Insight + Process = Results Sortir de la gestion obligataire classique Après

Plus en détail

AFIM EONOS 5 RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014. Société de gestion : AVENIR FINANCE INVESTMENT MANAGERS

AFIM EONOS 5 RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014. Société de gestion : AVENIR FINANCE INVESTMENT MANAGERS AFIM EONOS 5 RAPPORT ANNUEL Exercice clos le 31 décembre 2014 Code ISIN : Part B : FR0010789784 Part C : FR0010800300 Dénomination : AFIM EONOS 5 Forme juridique : FCP de droit français Compartiments/nourricier

Plus en détail

Processus d investissement

Processus d investissement Processus d investissement Processus d investissement (1) Organisation du processus de prise de décision Tous les gérants de fortune sont impliqués dans la prise de décision d investissement. Le Comité

Plus en détail

Colloque sur la retraite et les placements au Québec

Colloque sur la retraite et les placements au Québec 20 novembre 2014 Colloque sur la retraite et les placements au Québec Denis Senécal, M.Sc. Premier vice-président & chef des placements, Titres à revenu fixe Stratégies de placement obligataire et solutions

Plus en détail

Pictet Asset Management Plateformes Partenaires

Pictet Asset Management Plateformes Partenaires Pictet Asset Management Plateformes Partenaires Octobre 2013 NOTRE GAMME DE FONDS EXPERTISE DE GESTION DE PICTET SEPTEMBRE 2013 9 Fonds Actions Fonds indiciels Pictet-Brazil Index Pictet-China Index Pictet-Emerging

Plus en détail

L OBSERVATEUR FINANCIER

L OBSERVATEUR FINANCIER L OBSERVATEUR FINANCIER Services économiques TD TURBULENCES SUR LES MARCHÉS ÉMERGENTS: POSSIBLE REPORT DU RELÈVEMENT DU TAUX DIRECTEUR DE LA FED Faits saillants Pour un deuxième mois consécutif, les mouvements

Plus en détail

GENERALI INVESTMENTS EUROPE GF FIDELITE FR0010113894 15 juin 2015

GENERALI INVESTMENTS EUROPE GF FIDELITE FR0010113894 15 juin 2015 Sur la période 11 mai 2015 au 10 juin 2015, la performance du fonds est en retrait de -1.04% par rapport à son indicateur de référence*. Néanmoins, depuis le début d année, GF Fidélité surperforme son

Plus en détail

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue!

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Boussole Juin 2015 Divergence des indicateurs avancés Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Les règles du placement financier - Partie III Votre patrimoine,

Plus en détail

-.! / * 0' / '+ 2 -# (+) 3 4/ $ $- ' +3 * ' + + # 5 ++ - - + -# 6 0 / 1 -. 3+ +*0 % ()"+ 0'*. * -/# $ + * &

-.! / * 0' / '+ 2 -# (+) 3 4/ $ $- ' +3 * ' + + # 5 ++ - - + -# 6 0 / 1 -. 3+ +*0 % ()+ 0'*. * -/# $ + * & #$ & '()* *+ #, -. &# * 0' '+ +0& + $-#, + #, 2 -# (+) 3 4 $ $- ' +3 * ' + + # 5 ++ - - '-* + -# 6 0-0&+ -. 3+ +*0 #+' + ()+ 0'*. +# LE POINT SUR LES MARCHÉS 7&8, && - +# 9 + #, : ;* '# < ** + *. * & *#

Plus en détail

Le premier trimestre 2015 a été marqué par plusieurs faits saillants importants :

Le premier trimestre 2015 a été marqué par plusieurs faits saillants importants : Groupe Ouellet Bolduc CONSEILLERS EN PLACEMENT LE RAPPORTEUR LE RAPPORTEUR PREMIER TRIMESTRE DE 2015 Le premier trimestre 2015 a été marqué par plusieurs faits saillants importants : Des variations rapides

Plus en détail

T T A M. Your performance is our main goal. Augmenter son patrimoine 249 fois depuis 1900

T T A M. Your performance is our main goal. Augmenter son patrimoine 249 fois depuis 1900 T T A M Augmenter son patrimoine 249 fois depuis 1900 Malgré les guerres et la grande crise de 1930, un patrimoine investi en actions dans le monde a augmenté 249 fois en valeur réelle (après inflation)

Plus en détail

Comment investir dans une conjoncture volatile?

Comment investir dans une conjoncture volatile? Erwan MARREC, Responsable de la Gestion Quantitative et de l'ingénierie Financière, Federal Finance Gestion Federal Finance 4 lignes métier Gestion Collective Gestion Institutionnelle Gestion Privée Épargne

Plus en détail

Juillet-Août 2010. LETTRE MENSUELLE numéro 8 L IMMOBILIER

Juillet-Août 2010. LETTRE MENSUELLE numéro 8 L IMMOBILIER Juillet-Août 2010 LETTRE MENSUELLE numéro 8 L IMMOBILIER Les prix qui avaient baissé de 5 à 10% en 2009 ont regagné le terrain perdu depuis le début de l année. Les prix de l ancien nous semble toutefois

Plus en détail

Avis aux actionnaires de la Sicav "Pictet"

Avis aux actionnaires de la Sicav Pictet Avis aux actionnaires de la Sicav "Pictet" Pictet, Société d investissement à capital variable 15, av. J.F. Kennedy, L 1855 Luxembourg R.C. Luxembourg n B 38 034 Il est porté à la connaissance des actionnaires

Plus en détail

LES RISQUES DEUXIÈME PARTIE

LES RISQUES DEUXIÈME PARTIE DEUXIÈME PARTIE LES RISQUES Les opérations de marché présentent des risques qui doivent être identifiés et mesurés. En matière de finance internationale, on pense d abord au risque de change. Celui-ci

Plus en détail

PERSPECTIVES ALLOCATION

PERSPECTIVES ALLOCATION PERSPECTIVES ALLOCATION Document destiné aux clients professionnels La patience de la Fed bientôt à bout? Raphaël Gallardo Stratégiste - Investissement et Solutions Clients A lors que la grande majorité

Plus en détail

PHILEAS L/S EUROPE. Part I EUR Code ISIN : FR0011023910 OPCVM de droit français géré par PHILEAS ASSET MANAGEMENT

PHILEAS L/S EUROPE. Part I EUR Code ISIN : FR0011023910 OPCVM de droit français géré par PHILEAS ASSET MANAGEMENT INFORMATIONS CLES POUR L INVESTISSEUR Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

Les titres à revenu fixe? Pourquoi s'en soucier?

Les titres à revenu fixe? Pourquoi s'en soucier? Les titres à revenu fixe? Pourquoi s'en soucier? Juin 2014 Animatrice : Dagmara Fijalkowski chef, Titres mondiaux à revenu fixe et devises (Toronto et Londres) Qu'en pensent les clients? «Je ne veux pas

Plus en détail

Allianz Euro High Yield : une alternative aux actions? Février 2013

Allianz Euro High Yield : une alternative aux actions? Février 2013 Allianz Euro High Yield : une alternative aux actions? Février 2013 Le saviez-vous? Bien que les valorisations des marchés actions de la zone euro 1 figurent parmi les plus faibles du monde, les investisseurs

Plus en détail

1 MOIS EN 10 IMAGES. 1. L inflation au cœur des décisions de la BCE, de la BoJ et de la Fed? Novembre 2015. Sommaire

1 MOIS EN 10 IMAGES. 1. L inflation au cœur des décisions de la BCE, de la BoJ et de la Fed? Novembre 2015. Sommaire 1 MOIS EN 10 IMAGES Chaque mois, SYZ Wealth Management publie dans «1 mois en 10 images» un survol de l activité économique dans le monde. Une image valant parfois plus qu un long discours, nous choisissons

Plus en détail

End of the floor on EURCHF

End of the floor on EURCHF Les marchés financiers en toute sérénité End of the floor on EURCHF 11 March 2015 Need to revise risk management and hedging strategies? 15 January: was this a black swan? What hints helped anticipating

Plus en détail