Sacerdoce commun et vie consacrée 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sacerdoce commun et vie consacrée 1"

Transcription

1 Vies consacrées, 82 (2010-4), Sacerdoce commun et vie consacrée 1 L année sacerdotale qui s est récemment achevée a été l occasion de nombreuses réflexions, tant sur le sacerdoce commun que sur le sacerdoce ministériel. La contribution qui suit voudrait se pencher plus particulièrement sur l articulation entre sacerdoce commun et vie consacrée. Dans un premier temps, je vais retracer à grands traits ce qu on entend aujourd hui par sacerdoce commun, dans le cadre de la réforme promue par Vatican II. Je dirai ensuite en quoi cette revalorisation du sacerdoce commun peut interpeller la vie consacrée par la profession des conseils évangéliques. La redécouverte du sacerdoce commun, fondé sur le baptême Commençons par situer cette question dans le contexte plus général du concile Vatican II. «L Église» a constitué un des thèmes majeurs traités par Vatican II. Il l a fait selon deux grands axes, qu expriment bien les deux constitutions conciliaires principales, Gaudium et spes et Lumen gentium : le rapport de l Église au monde, d une part ; une réflexion sur l Église elle-même, d autre part, qui a mis en évidence la notion de peuple de Dieu ainsi que celle de l Église sacrement de communion. C est dans le cadre de cette réflexion plus ad intra sur l Église qu on peut situer la redécouverte du sacerdoce commun. Plus précisément, cette réappropriation traduit le souci des pères conciliaires de promouvoir ce qui est commun à l ensemble du peuple de Dieu, en redécouvrant la richesse de la condition baptismale commune à tous les chrétiens, antérieurement à toute vocation spécifique. Auparavant, on était davantage 1. Cette conférence a été donnée récemment dans un institut religieux désirant célébrer la fin de l année sacerdotale. Nous remercions l auteur et l institut de nous en avoir réservé la publication. 270

2 Sacerdoce commun et vie consacrée sensible à la diversité des vocations dans l Église. Ainsi, le code de 1917, dans son développement sur les personnes dans l Église, ne contenait guère de dispositions communes à l ensemble des chrétiens, mais il traitait surtout des clercs, des religieux et des laïcs. Il considérait donc amplement ce qui était particulier aux différentes catégories de fidèles, sans s attarder sur la condition commune aux baptisés. Le concile s est inscrit en faux contre cette manière de voir, en remettant en valeur ce qui est commun à l ensemble des chrétiens. Il l a opéré de différentes manières, dont la revalorisation du sacerdoce commun n est qu une dimension. Par exemple, si on considère l ordonnancement de la constitution Lumen gentium (= LG), le fait de traiter d abord de l Église mystère de communion et de l Église peuple de Dieu, avant d aborder la question de la hiérarchie et des laïcs, traduit bien ce souci de privilégier l universel sur le particulier. De même, le concile va rappeler l égalité fondamentale en dignité de tous les baptisés (LG 32). Il posera également le principe de l appel universel à la sainteté dans l Église (LG 40). Ce dernier point est un exemple particulièrement clair du souci du concile de donner la priorité à ce qui est commun aux baptisés, avant de voir ce qui est propre à telle ou telle catégorie spécifique de chrétiens. On peut citer ici un court extrait de LG 40 : «il est donc bien évident pour tous que l appel à la plénitude de la vie chrétienne et à la perfection de la charité s adresse à tous ceux qui croient au Christ, quels que soient leur état ou leur rang.» De même, lorsque le concile traitera des formes multiples d exercice de la sainteté, en LG 41, il commence par rappeler que, «dans les formes diverses de vie et les charges différentes, c est une seule sainteté que cultivent tous ceux que conduit l Esprit de Dieu». L enracinement du sacerdoce commun dans l Écriture Pour ce qui concerne plus précisément le sacerdoce commun, on retournera au début du deuxième chapitre de Lumen gentium, relatif au peuple de Dieu. Le concile, citant l Apocalypse, dit à ce propos que «le Christ Seigneur, grand-prêtre pris parmi les hommes, a fait du peuple nouveau [qu est l Église] un royaume, des prêtres pour Dieu son Père» (LG 10). Le concile fait référence 271

3 B. Malvaux ici à deux passages de l Apocalypse. Au tout début du livre, lorsque Jean s adresse aux sept Églises qui sont en Asie, il rend gloire au Seigneur, qui a fait de «nous», c est-à-dire de lui-même et de l ensemble des chrétiens auxquels il s adresse, «un Royaume et des prêtres pour Dieu son Père» (Ap 1, 6). Un peu plus loin, on trouve le cantique nouveau, chanté par les 24 anciens prosternés devant l Agneau, où il est dit du Christ «qu il a fait [des hommes qu il a rachetés] un royaume et des prêtres, et ils régneront sur la terre» (Ap 5, 10). «Prêtres»? Vatican II s appuie donc ici sur l Écriture sainte. Effectivement, on peut remarquer que, quand le Nouveau Testament parle de sacerdoce ou de prêtre (hiereus en grec, sacerdos en latin), il n emploie jamais cette expression pour désigner une catégorie particulière de chrétiens, comme on le fait aujourd hui en parlant des prêtres au sens courant du mot. Mais il utilise le terme hiereus dans trois sens différents. Le premier, qui ne nous intéresse pas directement ici, désigne les prêtres des religions païennes ou les prêtres juifs chargés d offrir les sacrifices au Temple de Jérusalem, comme Zacharie, le père de Jean Baptiste, ou le grand-prêtre devant lequel Jésus est conduit durant la passion (Lc 22, 54). Les deux autres emplois du mot sont propres aux chrétiens. Le premier d entre eux renvoie à Jésus lui-même, prêtre par excellence. C est particulièrement le cas dans la lettre aux Hébreux. Le cœur de l argumentation de la lettre aux Hébreux se trouve au chapitre 7, où l auteur de la lettre compare le sacerdoce de Jésus au sacerdoce des prêtres juifs, pour montrer que le premier a définitivement pris la place du second. On peut citer ici les versets 24 et du chapitre 7 : «Jésus, puisqu il demeure pour l éternité, possède un sacerdoce exclusif. Tel est bien le grand-prêtre qui nous convenait, saint, innocent, immaculé, séparé des pécheurs, élevé au-dessus des cieux. Il n a pas besoin, comme les autres grands-prêtres, d offrir chaque jour des sacrifices, d abord pour ses propres péchés, puis pour ceux du peuple. Cela, il l a fait une fois pour toutes en s offrant lui-même». En s offrant en sacrifice d amour sur la croix, Jésus a rendu l acte suprême de culte à Dieu 272

4 Sacerdoce commun et vie consacrée et il n est plus nécessaire d offrir de nouveaux sacrifices. On n a donc plus besoin des prêtres de l ancienne loi. Dorénavant, le seul prêtre à proprement parler, c est le Christ. Cependant, le Nouveau Testament utilise encore le terme hiereus dans un troisième sens, qui désigne alors l ensemble des chrétiens, appelés à constituer un peuple sacerdotal. On a déjà vu deux citations de l Apocalypse en ce sens. Un autre exemple de cette compréhension du sacerdoce se trouved dans la première lettre de Pierre (1 P 2, 5 ; 2, 9), où l auteur, s adressant aux chrétiens d Asie, emploie l expression de communauté sacerdotale pour désigner l ensemble des chrétiens. La fin de l épître aux Hébreux, sans employer explicitement ce terme, laisse entrevoir elle aussi le sens que les premiers chrétiens donnaient à cette expression, lorsqu elle dit (He 13, 15-16) : «par lui [Jésus, notre grand-prêtre], offrons sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c est-à-dire le fruit de lèvres qui confessent son nom. N oubliez pas la bienfaisance et l entraide communautaire, car ce sont de tels sacrifices qui plaisent à Dieu.» «Sacerdoce commun» En parlant de sacerdoce commun des fidèles, Vatican II ne faisait donc que revenir à la tradition la plus authentique et la plus vénérable, obscurcie par des siècles de «rétrécissement ecclésial», qui avaient abouti à ne réserver l expression de sacerdoce qu à une catégorie particulière de chrétiens, les prêtres, oubliant ainsi l enseignement de l Apocalypse, de la lettre de Pierre et de la lettre aux Hébreux. Mais il ne suffit pas de rappeler que tous les chrétiens sont prêtres en participant au sacerdoce du Christ pour que cet abus historique soit réparé. Encore faut-il préciser ce qu on entend par sacerdoce commun. Deux dispositions de Lumen gentium s y emploient particulièrement : LG 10, qui traite explicitement du sacerdoce commun, et LG 33-37, qui va préciser les conséquences de cette redécouverte du sacerdoce commun pour les laïcs. Voyons d abord ce que LG 10 dit du sacerdoce commun : «Les baptisés [ ] sont consacrés pour être une demeure spirituelle et un sacerdoce saint, pour offrir, par toutes les activités 273

5 B. Malvaux du chrétien, autant de sacrifices spirituels, et proclamer les merveilles de celui qui les a appelés des ténèbres à son admirable lumière. C est pourquoi tous les disciples, persévérant dans la prière et la louange de Dieu, doivent s offrir en victimes vivantes, saintes et agréables à Dieu, porter témoignage du Christ sur toute la surface de la terre et rendre raison, sur toute requête, de l espérance qui est en eux d une vie éternelle.» Par delà les mots qui peuvent apparaître un peu vieillots, le concile met ici en évidence deux dimensions importantes du sacerdoce commun : l offrande de soi, dont il était déjà question dans le Nouveau Testament ; la proclamation, le témoignage rendu à l espérance qui est en nous. Ces deux dimensions du sacerdoce commun se retrouvent en LG 34-37, avec une troisième, celle du service. On peut exprimer ces dimensions en termes de participation à la mission ou fonction du Christ : participation à sa mission sacerdotale au sens strict (LG 34), à sa mission prophétique (LG 35), à sa mission royale (LG 36). Parcourons brièvement ces dispositions. Une offrande de toute sa vie à Dieu À propos de la participation des laïcs à la fonction sacerdotale du Christ le sacerdoce commun au sens strict, LG 34 dit que «toutes leurs activités, leurs prières et leurs entreprises apostoliques, leur vie conjugale et familiale, leurs labeurs quotidiens, leurs détentes d esprit et de corps, s ils sont vécus dans l Esprit de Dieu, et même les épreuves de la vie, pourvu qu elles soient patiemment supportées, tout cela peut devenir offrandes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus-Christ. Et dans la célébration eucharistique, ces offrandes rejoignent l offrande du Corps du Seigneur pour être offertes en toute piété au Père. C est ainsi que les laïcs consacrent à Dieu le monde lui-même.» Même si cette disposition s adresse aux laïcs, d où par exemple la mention de la vie conjugale et familiale, ce qu elle dit vaut pour l ensemble des baptisés. Elle exprime même à mon sens le cœur du sacerdoce commun auquel sont appelés tous les chrétiens. 274

6 Sacerdoce commun et vie consacrée Pour le dire en termes simples, il s agit de faire de toute sa vie, y compris dans ses dimensions les plus banales, les plus quotidiennes, une offrande d amour à Dieu. Le prêtre du culte ancien, comme nous l avons vu, offrait à Dieu des sacrifices. Ce sacerdoce ancien a été aboli par le Christ, qui s est offert lui-même au Père par amour pour toute l humanité, afin de nous libérer du mal et de la mort. Comme baptisés ayant revêtu le Christ, nous sommes appelés à vivre la même remise de tout notre être au Père. L idéal à poursuivre pour bien vivre notre sacerdoce commun, c est de faire en sorte que nos vies soient entièrement données à Dieu et aux autres, comme l a été la vie du Christ. Pour nous aider sur cette route, il y a bien sûr la prière, dont parle LG 10, dans laquelle nous pouvons plus explicitement présenter notre vie au Seigneur. Il y a aussi les sacrements, et singulièrement l eucharistie, qui nous permet de nous unir plus étroitement à l offrande que le Seigneur fait de lui-même, dans son Corps et son Sang offert et partagé. Une nouvelle compréhension du sacré En soulignant la possibilité pour tout chrétien de faire de sa vie une offrande à Dieu, le concile nous invite à revoir notre conception du sacré. Il réagissait ainsi contre une dérive qui a parfois touché l Église, et développait une conception plus païenne que chrétienne du sacré. Les païens, pour le dire en bref, voient le sacré et le profane comme des termes antinomiques. Pour rencontrer Dieu, je dois me rendre dans un endroit sacré, comme un temple, qui lui est spécialement dédié, parce que je ne peux pas le rencontrer dans la vie profane. De même, je dois m adresser à un spécialiste du sacré, le prêtre, parce que je suis moi-même incompétent pour m adresser à Dieu. Telle n est pas la conception chrétienne, même si l Église a pu parfois éprouver des tentations en ce sens. En rappelant que tous les chrétiens sont prêtres, à la suite du Christ prêtre, et qu ils sont appelés à offrir leur vie entière à Dieu en union à l offrande que le Christ a faite de la sienne à son Père, le concile a remis en évidence qu il n y aucun lieu ni moment qui auraient l exclusivité du sacré, pas plus qu il n existe des personnes qui seraient les 275

7 B. Malvaux dépositaires exclusifs du sacré. Tout lieu, tout moment de la vie peut devenir sacré, habité de la présence de Dieu, si nous l y invitons en lui offrant ce que nous sommes appelés à vivre. Une telle vision du sacré donne tout son poids à notre vie quotidienne, y compris dans ce qu elle a de plus humble, de plus banal. Elle ne nie pas pour autant qu il puisse y avoir des moments ou des lieux privilégiés où la présence de Dieu se fait particulièrement forte, comme lors d une eucharistie ou dans une église, mais sa présence ne peut être limitée à ces lieux ou ces moments. Témoignage et service, dans le monde et dans l Église Voilà la dimension fondamentale du sacerdoce commun. Mais les autres dimensions relevées par le concile ne sont pas secondaires pour autant. Il y a d abord la dimension prophétique, rappelée par LG 35. Le Christ n est en effet pas seulement le grand prêtre qui offre sa vie au Père par amour, il est aussi le grand prophète venu annoncer au monde la Bonne Nouvelle du Salut. À sa suite, tout chrétien est appelé, chacun à sa manière, à être prophète, et cette mission fait partie du sacerdoce commun au sens large. LG 35 dit à ce propos que le Christ accomplit sa fonction prophétique, «aussi par les laïcs dont il fait [ ] des témoins, en les pourvoyant du sens de la foi et de la grâce de la parole, afin que brille dans la vie quotidienne, familiale et sociale, la force de l Évangile.» De nouveau, ce qu il dit ici des laïcs vaut de tout baptisé. Si tout moment et tout lieu de la vie est susceptible d être sacré, en étant offert à Dieu, cela signifie aussi que tout lieu et tout moment peut être occasion d annoncer l Évangile. La Bonne Nouvelle n est pas seulement proclamée à l église mais elle peut l être en tout lieu et à tout moment, par toute personne qui vit de l esprit du Christ. La troisième et dernière dimension du sacerdoce commun soulignée par le concile, c est la participation à la fonction royale du Christ. LG 36 voit cette participation en termes de concours à la croissance du règne de Dieu dans le monde, «un règne de vérité et de vie, de sainteté et de grâce, de justice, d amour et de paix». Ici encore, le lien avec ce que y a été dit plus haut du 276

8 Sacerdoce commun et vie consacrée sacerdoce commun apparaît clairement. Si tout ce qui fait notre vie quotidienne est susceptible d être sacré, s il est offert à Dieu pour qu Il vienne l habiter de son Esprit, il est logique que nous travaillions à ce que cette vie quotidienne et le monde dans lequel elle se déroule corresponde autant que possible aux valeurs du Royaume auquel le Christ nous appelle. Les baptisés sont donc appelés, avec leurs frères et sœurs de bonne volonté, à travailler à ce que grandissent la justice, la paix, la réconciliation, le respect mutuel, la vie dans son sens le plus large. Il est possible de lire la disposition suivante de Lumen gentium (LG 37) dans la perspective du sacerdoce commun, auquel elle ajoute une dimension importante. En effet, ce qui a été dit plus haut du sacerdoce commun vaut principalement ad extra, dans le monde. Offrir tout ce qui fait sa vie à Dieu, témoigner de Lui au quotidien, travailler à ce que son Royaume grandisse dès ici-bas, ce sont des missions qu il s agit avant tout d exercer dans le monde. Est-ce à dire que le sacerdoce commun ne concernerait pas la vie de l Église, qui resterait le domaine exclusif ou privilégié des clercs? Non, bien sûr. On a en a déjà eu une illustration dans la mention de l eucharistie à propos de la participation à la fonction sacerdotale du Christ au sens strict. L eucharistie n est donc pas le domaine privé du prêtre qui la préside, mais tous les baptisés sont appelés à la célébrer. LG 37 développe un autre aspect de cette dimension intra-ecclésiale du sacerdoce commun, lorsqu il invite les pasteurs «à reconnaître et promouvoir la dignité et la responsabilité des laïcs dans l Église, [ ] leur remettant avec confiance des charges au service de l Église, leur laissant la liberté et la marge d action, stimulant même leur courage pour entreprendre de leur propre mouvement.» La redécouverte du sacerdoce commun suppose donc également que les baptisés s impliquent davantage dans la vie ecclésiale, en y prenant des responsabilités. Sacerdoce commun et vie consacrée : deux lieux d interpellation Voilà à grands traits en quoi consiste le sacerdoce commun, tel qu il a été remis en valeur par le concile. Cette revalorisation 277

9 B. Malvaux est bien sûr susceptible d interpeller les consacrés par la profession des conseils évangéliques, qui sont d abord des baptisés. Je vois plus particulièrement deux lieux d interpellation principaux. Le premier lieu concerne la vie quotidienne des consacrés. La revalorisation du sacerdoce commun aide à redécouvrir la vie quotidienne de tout baptisé comme une histoire ou un lieu sacré, où Dieu peut se rendre présent, si nous lui offrons chaque moment de notre vie pour qu Il vienne l habiter de son Esprit d amour. Pour ce faire, il nous faut prier, mais d une prière qui soit connectée à notre vie. Ce n est pas la seule forme de prière possible, bien sûr. Mais une prière qui aide à vivre le sacerdoce commun sera nécessairement en lien avec la vie quotidienne, qui implique que nous puissions rendre grâce à Dieu pour ce que nous vivons de beau, ce que nous recevons de lui, qui suppose que nous puissions lui demander pardon, ou encore lui confier les divers instants de notre vie pour qu il vienne les habiter de son Esprit d amour. Le même principe vaut également pour l eucharistie, qu elle soit quotidienne ou dominicale. Elle peut constituer un lieu privilégié où l offrande de tout ce que nous vivons vient rejoindre l offrande que le Christ fait de lui-même au Père. Évaluer sa vie à la lumière du sacerdoce commun conduit donc nécessairement à réfléchir à la qualité de la prière et de la vie sacramentelle, au lien entre elles et la vie quotidienne. C est un premier lieu d interpellation. N hésitons pas, par exemple, à nous interroger sur la qualité de notre offrande du matin, de notre examen de conscience du soir, ou encore à nous demander si nous avons, durant la journée, des moments de prière qui aident à rester dans cet état d esprit d offrande à Dieu. Mais nous pouvons également nous interroger sur les deux autres domaines où le baptisé est appelé à vivre le sacerdoce commun au quotidien. En quoi notre vie, dans ses dimensions les plus concrètes, est-elle un témoignage rendu à la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ? En quoi notre agir quotidien fait-il grandir le Royaume? Bien sûr, c est fondamentalement le Seigneur qui témoigne ou qui édifie le Royaume à travers nous, et ce n est pas à nous de décider des fruits que nous porterons. Mais du moins pouvons-nous nous demander si nous sommes dans des dispositions qui permettront à ces fruits d éclore. 278

10 Sacerdoce commun et vie consacrée Un autre lieu d interpellation concerne l exercice du sacerdoce commun à l intérieur de la vie ecclésiale. Redécouvrir le poids et la valeur de notre vocation de baptisé, c est aussi redécouvrir notre responsabilité à l égard de l Église. C est un point qui n était autrefois évident ni pour les laïcs, ni pour les religieux. Ce n était pas patent pour les laïcs, car on leur avait suffisamment répété que l Église était l affaire des prêtres, pour qu ils ne sentent pas concernés par sa vie interne. Ce n était pas avéré pour les religieux car, du moins dans les grands instituts, ceux-ci avaient développé leurs œuvres propres qui, même si elles étaient en dernier ressort au service de l Église universelle, se développaient cependant sans grand contact avec l Église locale. Vatican II a invité les consacrés à changer leur regard sur les Églises particulières, en rappelant que c est en elles et à partir d elles qu existe l Église catholique une et unique (LG 23), et en rappelant aux consacrés leur devoir de collaborer de toutes leurs forces au bien des Églises particulières (CD 33), et d être coopérateurs de l évêque dans les œuvres d apostolat (CD 34). Dans la perspective du sacerdoce commun qui est le nôtre, il est donc important de nous interroger sur le service ecclésial que nous rendons. Sommes-nous conscients que, comme baptisés appelés à exercer le sacerdoce commun, nous avons à travailler au bien de l Église particulière qui est la nôtre? Quel est notre souci de cette Église particulière? Dans quelle mesure nous engageons-nous pour cette Église? Benoît MALVAUX,s.j. Rue du Grand Hospice, 30 BE-1000 Bruxelles, Belgique Pour achever l année sacerdotale du peuple de Dieu, il convenait aussi de réfléchir à ce que le «sacerdoce commun» implique pour la vie consacrée. L auteur prend, avec le Concile Vatican II, son départ dans le baptême et la triple mission du Christ,pour mettre en évidence deux lieux spécifiques d engagement «sacerdotal» : la vie quotidienne et le service de l Église particulière. 279

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

Dimanche xx 2015 Eglise de XX. Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe :

Dimanche xx 2015 Eglise de XX. Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe : Dimanche xx 2015 Eglise de XX Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe : Accueil Le célébrant (prêtre ou diacre) interroge les parents : Vous présentez votre enfant au baptême, pourquoi? Que demandez-vous

Plus en détail

Fiche «Je crois en l Eglise une, sainte, catholique et apostolique»

Fiche «Je crois en l Eglise une, sainte, catholique et apostolique» Thème diocésain 2013-2014 Fiche «Je crois en l Eglise une, sainte, catholique et apostolique» En préambule, un peu d histoire L Église a à sa disposition deux credo qu elle professe lors de la liturgie

Plus en détail

PÈLERINAGE INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES DES SÉMINAIRES DE FRANCE. «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile»

PÈLERINAGE INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES DES SÉMINAIRES DE FRANCE. «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile» LOURDES 8-10 NOVEMBRE 2014 PÈLERINAGE DES SÉMINAIRES DE FRANCE «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile» INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES Chers amis séminaristes,

Plus en détail

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS LIVRET DE BAPTEME REMERCIEMENTS Nous vous remercions tous chaleureusement, d avoir été présents pour partager notre joie en ce jour inoubliable et de fête : parrain, marraine, parents, grands-parents,

Plus en détail

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Célébrer le deuil À l attention des familles et des proches Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Quel est le sens des funérailles chrétiennes? à Lors de ses funérailles, le défunt est entouré

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin N. 0311 Lunedì 27.04.2015 Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin Il Santo Padre Francesco ha ricevuto questa mattina in Udienza i Vescovi della Conferenza Episcopale

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Le Baptême des petits enfants en 25 questions

Le Baptême des petits enfants en 25 questions Le Baptême des petits enfants en 25 questions 1. Les parents doivent-ils être baptisés pour demander le baptême de leur Non, puisque c est la personne qui va recevoir le baptême qui est concernée. Tous

Plus en détail

Le sanctuaire céleste

Le sanctuaire céleste Chapitre 53 Le sanctuaire céleste Deux mille trois cents soirs et matins; puis le sanctuaire sera purifié. Daniel 8:14 (Segond). Ce passage biblique, fondement et clef de voûte de la foi adventiste, était

Plus en détail

«J ai déposé les clés, à l endroit où tu sais»

«J ai déposé les clés, à l endroit où tu sais» 1 Solennité du Christ Roi 1 ère Messe du Chanoine Bergerot Libreville, le 30 octobre 2011 «J ai déposé les clés, à l endroit où tu sais» Cher Monsieur le Chanoine, Chers Séminaristes, Très Chers Fidèles,

Plus en détail

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le 22/10/2012. I Souvenirs. - d un grand renouveau dans l Eglise- l église. Les chrétiens aspiraient à ce renouveau. On

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3 SOMMAIRE : Titre Usage Livret Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3 Dieu nous accueille Entrée Page 3 Nous sommes le corps du Christ Entrée Page 4 Si le Père vous appelle Entrée Page 4 Je

Plus en détail

SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT. Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14

SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT. Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14 SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14 Peuple du Seigneur, L Esprit de Dieu est présent partout, il est en action partout dans la création, mais il agit de manière

Plus en détail

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs,

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs, 6 ième dimanche de Pâques C Frères et Sœurs, Jésus venait de dire : «SI QUELQU UN M AIME, IL RESTERA FIDÈLE À MA PAROLE ; MON PÈRE L AIMERA, NOUS VIENDRONS CHEZ LUI; NOUS IRONS DEMEURER AUPRÈS DE LUI»

Plus en détail

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption Religieuses de l Assomption 17 rue de l Assomption 75016 Paris France Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption U n c h e m i n d E s p é r a n c e a v e c M a r i e www.assumpta.fr

Plus en détail

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière pour l année 2015 Universelle La promotion de la paix JANVIER Pour que ceux qui appartiennent aux différentes traditions religieuses

Plus en détail

L année Samuel PARTAGE DE PRATIQUES

L année Samuel PARTAGE DE PRATIQUES PARTAGE DE PRATIQUES L année Samuel Guillaume Villatte service diocésain des vocations de Pontoise Aperçu général L année Samuel accueille des jeunes de 18 à 25 ans sur une période de six mois, de novembre

Plus en détail

Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC

Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC Vaillant Youte Directeur UNE ÉGLISE CRÉÉE POUR LA MISSION DIVINE LA MISSION DIVINE A DONNÉ L EXISTENCE À L ÉGLISE DE JÉSUS- CHRIST. Matthieu 28:

Plus en détail

CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE

CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE CE CULTE EST CONSTRUIT AUTOUR D UN BAPTEME D ENFANT. L ORDRE LITURGIQUE A ETE LEGEREMENT MODIFIE. ATTENTION A LA PLACE DES SPONTANES.

Plus en détail

Manuel d Animation Missionnaire et Vocationnelle

Manuel d Animation Missionnaire et Vocationnelle Sœurs Missionnaires de Notre Dame des Apôtres Manuel d Animation Missionnaire et Vocationnelle «Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l annonçons, afin que vous aussi vous soyez en communion avec

Plus en détail

La Neuvaine de l'assomption

La Neuvaine de l'assomption La Neuvaine de l'assomption 6 au 14 août 2012-15 août fête de l'assomption Après chaque journée, terminer par une dizaine de chapelet aux intentions de Marie. Confession et communions recommandés durant

Plus en détail

Document de référence pour le diaconat en Essonne

Document de référence pour le diaconat en Essonne Document de référence pour le diaconat en Essonne Illustrations ADECE - Communication Présentation du document Ce document est le document de référence du diocèse d Évry - Corbeil-Essonnes pour le diaconat.

Plus en détail

MISSIONNAIRE MONDIALE

MISSIONNAIRE MONDIALE JOURNÉE MISSIONNAIRE MONDIALE DIMANCHE 18 OCTOBRE 2015 S informer Prier Partager Alessia GIULIANI/CPP/CIRIC Va, Je t envoie! QUÊTE MONDIALE POUR LA MISSION DOSSIER 12, rue Sala 69287 Lyon cedex 02 Tél.

Plus en détail

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI IIIe dimanche de l'avent «Gaudete», 16 décembre 2012 [Vidéo] Galerie photographique Chers frères

Plus en détail

COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES

COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES APPENDICE COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES Les difficultés créées par celui ou celle que l on souhaiterait conduire à Christ se révèlent sous forme de questions, d excuses, d objections et d arguments

Plus en détail

Une école de vie pour discerner :

Une école de vie pour discerner : Une école de vie pour discerner : Seigneur, enseigne-moi tes chemins Sœur Raphaëlle Fraternités monastiques de Jérusalem Nées au cœur de Paris, le jour de la Toussaint 1975, nos jeunes Fraternités monastiques

Plus en détail

«Soyez unis les uns les autres

«Soyez unis les uns les autres Objectifs : - Identifier et discerner les domaines où Dieu «Soyez unis les uns les autres par l affection fraternelle...» 1- Accueil (20 minutes) Quelles réflexions l étape précédente a-t-elle suscitées?

Plus en détail

Le meilleur placement!

Le meilleur placement! 25 e DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE C Frère Antoine-Emmanuel Am 8, 4-7 ; Ps 112 ; 1 Tm 2, 1-8 ; Lc 16, 1-13 8 septembre 2013 Sanctuaire du Saint-Sacrement, Montréal Le meilleur placement! La première page

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

Cultiver des vies réconciliées

Cultiver des vies réconciliées LA CROIX CARREFOUR VERS LA LIBERTE 5: RECONCILIATION Pour préserver les droits d auteur, les images ont été retirées Cultiver des vies réconciliées Bienvenue sur le chemin du pardon et de la réconciliation!

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

Célébration de la Cène du Seigneur. Pour Jésus, se donner c est servir

Célébration de la Cène du Seigneur. Pour Jésus, se donner c est servir Célébration de la Cène du Seigneur Pour Jésus, se donner c est servir Service de pastorale sacramentelle et liturgique Diocèse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière Février 2008 Célébration de la Cène du Seigneur

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

Comment faire pour le baptême d un tout «petit» enfant?

Comment faire pour le baptême d un tout «petit» enfant? Comment faire pour le baptême d un tout petit» enfant? Prendre contact Pour inscrire votre demande de baptême et vous informer, vous avez deux possibilités au choix : a)-des accompagnateurs vous accueillent

Plus en détail

PRINCIPES ET FONCTIONNEMENT DES EQUIPES RELIANCE

PRINCIPES ET FONCTIONNEMENT DES EQUIPES RELIANCE PRINCIPES ET FONCTIONNEMENT DES EQUIPES RELIANCE 1 PRINCIPES ET FONCTIONNEMENT DES EQUIPES RELIANCE Sommaire : Prologue 1 La vision 1.1 Pourquoi les Equipes Reliance? 1.2 La proposition des Equipes Reliance

Plus en détail

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer Guide du parent accompagnateur Préparation à la Confirmation Guide d animation Partie III : Annoncer 2 Partie III : Annoncer (Parents/jeunes à la maison) Semaine #9 : (à la maison) Nous faisons un retour

Plus en détail

CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT AVEC CELEBRATION DE LA CENE

CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT AVEC CELEBRATION DE LA CENE CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT AVEC CELEBRATION DE LA CENE CE CULTE EST CONSTRUIT AUTOUR D UN BAPTEME D ENFANT. L ORDRE LITURGIQUE A ETE LEGEREMENT MODIFIE. ATTENTION A LA PLACE DES SPONTANES.

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Poursuivre et élargir la route viatorienne Province du Canada : 2010-2014

Poursuivre et élargir la route viatorienne Province du Canada : 2010-2014 Poursuivre et élargir la route viatorienne Province du Canada : 2010-2014 Sommaire o Des défis o Une animation o Des responsabilités partagées o Un calendrier des principaux événements communautaires Chers

Plus en détail

Introduction POUR ALLER PLUS LOIN

Introduction POUR ALLER PLUS LOIN POUR ALLER PLUS LOIN COMITÉ DU LAÏCAT Assemblée des évêques catholiques du Québec L es questions suggérées précédemment s adressent soit aux mouvements, soit aux communautés chrétiennes. Il serait intéressant

Plus en détail

13 Quelle est l église du Nouveau Testament?

13 Quelle est l église du Nouveau Testament? DU NOUVEAU TESTAMENT? 169 13 Quelle est l église du Nouveau Testament? Ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ et nous sommes tous membres les uns des autres (Rm 12.5). Par

Plus en détail

Dimanche de la Fête des pères

Dimanche de la Fête des pères Diocèse de Rimouski Dimanche de la Fête des pères 17 juin 2007 ---------------------------------------------------------------------------------------------------- Les Services diocésains de la Formation

Plus en détail

Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux. Le Conseil oecuménique des Églises. Alliance Evangélique mondiale

Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux. Le Conseil oecuménique des Églises. Alliance Evangélique mondiale Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux Le Conseil oecuménique des Églises Alliance Evangélique mondiale La mission appartient à la nature même de l Église. Annoncer la Parole de Dieu et en

Plus en détail

Le baptême à l église Le début d un chemin

Le baptême à l église Le début d un chemin Le baptême à l église Le début d un chemin Quand ils le virent, ils se prosternèrent, mais quelques-uns eurent des doutes. Jésus s approcha d eux et leur adressa ces paroles: «Tout pouvoir m a été donné

Plus en détail

Le mariage en 27 questions

Le mariage en 27 questions Le mariage en 27 questions 1. Combien de temps faut-il pour préparer un mariage? L Église catholique demande aux fiancés de se présenter dans leur paroisse au moins un an avant la date souhaitée. Ceci

Plus en détail

SÉMINAIRE DE PARIS. Devenir prêtre Pourquoi pas moi?

SÉMINAIRE DE PARIS. Devenir prêtre Pourquoi pas moi? SÉMINAIRE DE PARIS Devenir prêtre Pourquoi pas moi? Être prêtre du diocèse de Paris 571 C est le nombre de prêtres du diocèse de Paris en activité. 2 Quel est le rôle d un prêtre à Paris? Après son ordination,

Plus en détail

Table des matières. Annexe La bénédiction 11. Le baptême: un sacrement 4. Le baptême des enfants: à l origine, plus qu un rituel 6

Table des matières. Annexe La bénédiction 11. Le baptême: un sacrement 4. Le baptême des enfants: à l origine, plus qu un rituel 6 Le baptême Table des matières Le baptême: un sacrement 4 Le baptême des enfants: à l origine, plus qu un rituel 6 L acte du baptême: plus que des mots 7 Le baptême de votre enfant: plus qu une vieille

Plus en détail

Appel à la réconciliation

Appel à la réconciliation Lettre pastorale des évêques suisses pour la Fête fédérale d action de grâce, de pénitence et de prière 2009 Appel à la réconciliation Cette lettre pastorale sera lue aux Messes du Jeûne fédéral (19 et

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

La doctrine de la mise en œuvre de la rédemption

La doctrine de la mise en œuvre de la rédemption La doctrine de la mise en œuvre de la rédemption La doctrine de la mise en œuvre de la rédemption...1 Leçon 8 : L adoption (membre de la famille de Dieu)...2 Introduction...2 A. Les bases bibliques de

Plus en détail

CÉLÉBRATION PÉNITENTIELLE 2011 COMMISSARIAT DE TERRE SAINTE AU CANADA

CÉLÉBRATION PÉNITENTIELLE 2011 COMMISSARIAT DE TERRE SAINTE AU CANADA CÉLÉBRATION PÉNITENTIELLE 2011 COMMISSARIAT DE TERRE SAINTE AU CANADA Suggestions de chants L animation de cette célébration suppose un choix de chants centrés sur la paix qui peuvent en accompagner le

Plus en détail

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux.

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux. 1 Prédication de mariage de Ginette DARBOUX et de Roland OUFFOUE Mission libanaise, à Dakar Samedi 26 avril 2008 Pasteur Vincent BRU De l Eglise Réformée Evangélique (France) Chers frères et sœurs en Christ,

Plus en détail

LA NOUVELLE ALLIANCE

LA NOUVELLE ALLIANCE 1. Introduction Qu est-ce qu une alliance dans la Bible? LA NOUVELLE ALLIANCE 1. un contrat, un accord, un arrangement; 2. deux parties contractantes : Dieu & l homme/les hommes; 3. les deux parties contractantes

Plus en détail

Catéchuménat du diocèse de Metz. Guide du cheminement. de l initiation chrétienne

Catéchuménat du diocèse de Metz. Guide du cheminement. de l initiation chrétienne Catéchuménat du diocèse de Metz Guide du cheminement de l initiation chrétienne 3. 2. 1. Première évangélisation Temps de purifcation et de l illumination 4. Temps du catéchuménat Mystagogie Service Diocésain

Plus en détail

LITURGIES ET CANTIQUES LUTHÉRIENS

LITURGIES ET CANTIQUES LUTHÉRIENS LITURGIES ET CANTIQUES LUTHÉRIENS La Liturgie de la Sainte Communion : Suite liturgique D Préparé par le Comité liturgique francophone de l Église luthérienne du Canada ÉDITIONS DE L ÉGLISE LUTHÉRIENNE

Plus en détail

La confirmation et les dons de l Esprit

La confirmation et les dons de l Esprit La confirmation et les dons de l Esprit Paroisses La Sainte- Famille d Orléans et La Sainte- Trinité d Orléans -1- Table des matières LA CONFIRMATION... 1 QU'EST- CE QUE LE SACREMENT DE LA CONFIRMATION?...

Plus en détail

Union d Assemblées Protestantes en Mission Espace Martin Luther King 4, rue du Marquis de Raies COURCOURONNES 01.60.79.18.37 - uapm@orange.

Union d Assemblées Protestantes en Mission Espace Martin Luther King 4, rue du Marquis de Raies COURCOURONNES 01.60.79.18.37 - uapm@orange. CONFESSION DE FOI Union d Assemblées Protestantes en Mission Espace Martin Luther King 4, rue du Marquis de Raies COURCOURONNES 01.60.79.18.37 - uapm@orange.fr DIEU ET L HOMME 1 ) DOCTRINE DU VRAI DIEU:

Plus en détail

Le temple de Dieu. Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l Esprit de Dieu habite en vous? (1 Co 3.16).

Le temple de Dieu. Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l Esprit de Dieu habite en vous? (1 Co 3.16). LE TEMPLE DE DIEU 131 9 Le temple de Dieu Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l Esprit de Dieu habite en vous? (1 Co 3.16). En regardant le vide dans la vie de l homme sans Dieu,

Plus en détail

Le Saint-Siège VOYAGE APOSTOLIQUE DU PAPE FRANÇOIS AU SRI LANKA ET AUX PHILIPPINES (12-19 JANVIER 2015) MESSE HOMÉLIE DU SAINT-PÈRE

Le Saint-Siège VOYAGE APOSTOLIQUE DU PAPE FRANÇOIS AU SRI LANKA ET AUX PHILIPPINES (12-19 JANVIER 2015) MESSE HOMÉLIE DU SAINT-PÈRE Le Saint-Siège VOYAGE APOSTOLIQUE DU PAPE FRANÇOIS AU SRI LANKA ET AUX PHILIPPINES (12-19 JANVIER 2015) MESSE HOMÉLIE DU SAINT-PÈRE Tacloban International Airport Samedi 17 janvier 2015 [Multimédia] Homélie

Plus en détail

«Requiem» chanté par l organiste pendant que j entre. Je salue le corps et la croix et je me tiens debout devant le pupitre en bois.

«Requiem» chanté par l organiste pendant que j entre. Je salue le corps et la croix et je me tiens debout devant le pupitre en bois. 1 Célébration des obsèques : N. célébrant : Lize De Bie orgue : Raphaël sacristie : Sr. Marie-Hélène Entrée «Requiem» chanté par l organiste pendant que j entre. Je salue le corps et la croix et je me

Plus en détail

Président : Yvon Gélinas; Chantre : Claude-Marie Landré; Organiste : Pierre Caron. (Les textes :Am 7, 12-15; Mc 6, 7-13; Ep 1, 3-10 adapté)

Président : Yvon Gélinas; Chantre : Claude-Marie Landré; Organiste : Pierre Caron. (Les textes :Am 7, 12-15; Mc 6, 7-13; Ep 1, 3-10 adapté) Voir l homélie de ce dimanche 15 E DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE - (ANNÉE B) - 12 JUILLET 2015 Thème : Annoncer la Bonne Nouvelle : c est notre mission, à tous et à chacun. Président : Yvon Gélinas; Chantre

Plus en détail

Les ministères dans l église Ephésiens 4.11-16

Les ministères dans l église Ephésiens 4.11-16 1 Les ministères dans l église Ephésiens 4.11-16 Introduction : Pour qu une église puisse se développer harmonieusement il faut que chaque membre trouve sa place et remplisse sa fonction. Voila pourquoi

Plus en détail

Maquette : thierry.chappuis@sfr.fr - Imprimerie GATUSSO Aubagne - 04 42 70 70 70. Projet Pastoral. l École Lacordaire

Maquette : thierry.chappuis@sfr.fr - Imprimerie GATUSSO Aubagne - 04 42 70 70 70. Projet Pastoral. l École Lacordaire éc Maquette : thierry.chappuis@sfr.fr - Imprimerie GATUSSO Aubagne - 04 42 70 70 70 Projet Pastoral de l École Lacordaire ol e, co llè ge, lycée privés catholiques Projet Pastoral de l École Lacordaire

Plus en détail

Le Saint-Siège VOYAGE APOSTOLIQUE AU TOGO, EN CÔTE D'IVOIRE, AU CAMEROUN I, EN RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE, AU ZAÏRE II, AU KENYA II, AU MAROC

Le Saint-Siège VOYAGE APOSTOLIQUE AU TOGO, EN CÔTE D'IVOIRE, AU CAMEROUN I, EN RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE, AU ZAÏRE II, AU KENYA II, AU MAROC Le Saint-Siège VOYAGE APOSTOLIQUE AU TOGO, EN CÔTE D'IVOIRE, AU CAMEROUN I, EN RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE, AU ZAÏRE II, AU KENYA II, AU MAROC BÉATIFICATION DE MARIE-CLÉMENTINE ANWARITE HOMÉLIE DU PAPE JEAN-PAUL

Plus en détail

Octobre 2012 Sondage paroisse : compilation des réponses de 22 formulaires

Octobre 2012 Sondage paroisse : compilation des réponses de 22 formulaires Octobre 2012 Sondage paroisse : compilation des réponses de 22 formulaires 1.2 Soutien financier 1.1 En plus du système d enveloppes, seriez-vous intéressés à ce que la paroisse offre aussi le retrait

Plus en détail

Feuille de route 2013-2016

Feuille de route 2013-2016 Archidiocèse de sherbrooke Vers un nouveau réseau de collaborations Feuille de route 2013-2016 Malgré les changements apportés, la diminution des ressources humaines et matérielles en milieu ecclésial

Plus en détail

p. 50 Expliquer aux enfants qu ils devront faire cette page à la maison avec papa ou maman.

p. 50 Expliquer aux enfants qu ils devront faire cette page à la maison avec papa ou maman. Catéchèse 6 Pages 48 à 56 À prévoir avant la catéchèse Coin de prière avec Bible et cierge (briquet pour allumer le cierge) Un manuel pour chaque enfant Signets avec les devoirs à faire à la maison Hosties

Plus en détail

Déclaration d Alliance

Déclaration d Alliance Alliance Fédérative Déclaration d Alliance Nous, Eglises Evangéliques Baptistes de France, rendons grâce à Dieu de la communion d Eglises en laquelle son Esprit Saint nous forme en notre Fédération. Par

Plus en détail

Préparation de la visite. Visite symbolique et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e (collège) Visites éducatives de la Sagrada Família

Préparation de la visite. Visite symbolique et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e (collège) Visites éducatives de la Sagrada Família Visites éducatives de la Sagrada Família Préparation de la visite. Visite et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e () 1 0. À la découverte de l église La Sagrada Família ouvre ses portes au regard

Plus en détail

Les laïcs en mission ecclésiale en France : quelques repères pour aujourd hui 11 janvier 2011

Les laïcs en mission ecclésiale en France : quelques repères pour aujourd hui 11 janvier 2011 COMMISSION ÉPISCOPALE POUR LES MINISTRES ORDONNÉS ET LES LAÏCS EN MISSION ECCLÉSIALE Les laïcs en mission ecclésiale en France : quelques repères pour aujourd hui 11 janvier 2011 Depuis la primitive Église,

Plus en détail

En la fête de l Assomption de la Vierge Marie, Homélie pour une profession perpétuelle 1

En la fête de l Assomption de la Vierge Marie, Homélie pour une profession perpétuelle 1 Vies consacrées, 83 (2011-3), 163-168 En la fête de l Assomption de la Vierge Marie, Homélie pour une profession perpétuelle 1 «Un signe grandiose apparut dans le ciel» : ce signe, c est le voyant de Patmos

Plus en détail

Résister aux tentations et aux accusations

Résister aux tentations et aux accusations Résister aux tentations et aux accusations Jésus est venu détruire toute dette Exode 20.17 «Tu ne convoiteras pas!» Satan structure sa dette et travaille avec la tentation essentiellement à travers les

Plus en détail

UN CERTAIN ÉVANGILE SOCIAL

UN CERTAIN ÉVANGILE SOCIAL UN CERTAIN ÉVANGILE SOCIAL La bonne nouvelle chantée par les anges au-dessus des collines de Bethléem dans la nuit où naquit le Sauveur du monde, n était que le commencement de la manifestation de cet

Plus en détail

Introduction. Un cheminement difficile et douloureux

Introduction. Un cheminement difficile et douloureux Déclaration du Conseil permanent de la Conférence des évêques catholiques du Canada en réponse initiale au rapport sommaire et aux appels à l action de la Commission de Vérité et Réconciliation Introduction

Plus en détail

11. Dans les évangiles de l enfance on mentionne l âne et le boeuf

11. Dans les évangiles de l enfance on mentionne l âne et le boeuf Qu est-ce qui est vrai? Jeu-test VRAI FAUX 1. L eau bout à 100 2. J ai soif est une dernière parole de Jésus sur la croix 3. En Méditerranée, il n y a pas de marées 4. Faire ses malles, c est partir 5.

Plus en détail

NOTES À L INTENTION DES INTERVENANTS

NOTES À L INTENTION DES INTERVENANTS Le baptême le début d un cheminement! PARCOURS POUR ACCOMPAGNER LES PARENTS QUI DEMANDENT LE BAPTÊME POUR LEUR ENFANT Service de la catéchèse Archidiocèse de Saint-Boniface PARCOURS POUR ACCOMPAGNER LES

Plus en détail

Introduction à la célébration de prière œcuménique

Introduction à la célébration de prière œcuménique Introduction à la célébration de prière œcuménique «Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix» (Jean 14, 27) Le thème de la Semaine de prière pour l unité chrétienne 2004 et de la célébration de prière

Plus en détail

ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1

ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1 ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1 1. INTRODUCTION L OFS, en vertu de sa propre vocation, doit veiller à partager sa propre expérience de vie évangélique avec les jeunes qui se sentent attirés

Plus en détail

Mission sans conversion. Lettre ouverte aux chrétiens. Chers frères et sœurs en Jésus-Christ,

Mission sans conversion. Lettre ouverte aux chrétiens. Chers frères et sœurs en Jésus-Christ, Mission sans conversion Lettre ouverte aux chrétiens. Chers frères et sœurs en Jésus-Christ, Que la paix de Christ soit avec vous tous et que tous, nous devenions des instruments de paix. Avec beaucoup

Plus en détail

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Pour un Québec Famille Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Semaine Québécoise des Familles Célébration du 9 mai

Plus en détail

www.leverbedevie.net Email : clerge@leverbedevie.net Père Jean-Baptiste ALSAC Responsable prêtres et séminaristes

www.leverbedevie.net Email : clerge@leverbedevie.net Père Jean-Baptiste ALSAC Responsable prêtres et séminaristes www.leverbedevie.net Email : clerge@leverbedevie.net Chers amis, Cette nouvelle année qui s ouvre devant nous est marquée par la parution de la première exhortation apostolique du pape François sur «la

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

LA FÊTE DE SON BAPTÊME

LA FÊTE DE SON BAPTÊME LA FÊTE DE SON BAPTÊME BAPTÊME DE... LE... A... 1. TEMPS DE L'ACCUEIL Le célébrant accueille la famille de l enfant à baptiser : soit à l'extérieur de l'église soit à l'intérieur (au fond) Un dialogue

Plus en détail

Les sacrements dans la vie de l Église

Les sacrements dans la vie de l Église Les sacrements dans la vie de l Église Père Normand Provencher, o.m.i. Université Saint-Paul Ottawa 2007 Tables des matières Introduction Présentation du document p. 3 Une vision d ensemble Le rôle et

Plus en détail

RESSOURCEMENT SUR MESURE

RESSOURCEMENT SUR MESURE RESSOURCEMENT SUR MESURE Le Centre Assomption de Lourdes propose d avril à octobre la formule innovante du RESSOURCEMENT SUR MESURE La nouvelle équipe d animation, composée de sœurs et de laïcs, répond

Plus en détail

CELEBRONS LA SAINTETE

CELEBRONS LA SAINTETE CELEBRONS LA SAINTETE COMMENT DEBUTER UN PETIT GROUPE 1 Qu est-ce qu un petit groupe? Un petit groupe dans l église fait référence à un groupe de neuf à douze personnes qui se réunit régulièrement dans

Plus en détail

SCRUTINS NOTES PASTORALES

SCRUTINS NOTES PASTORALES SCRUTINS NOTES PASTORALES 148 Les scrutins, que l on célèbre solennellement le dimanche, sont accomplis au moyen des exorcismes. Ils ont ce double but : faire apparaître dans le cœur de ceux qui sont appelés

Plus en détail

Les miracles de Jésus comme signe de l avènement du Royaume

Les miracles de Jésus comme signe de l avènement du Royaume EUCHARISTIE - Parcours pour parents Catéchèse 2 Les miracles de Jésus comme signe de l avènement du Royaume Cette catéchèse est une adaptation du parcours de Marthe Lamothe, Des horizons nouveaux, p.170

Plus en détail

Questions d actualite sur la religion Coy Roper

Questions d actualite sur la religion Coy Roper Ceci fait partie de la série Questions d actualite sur la religion De Coy Roper Questions d actualite sur la religion Q : S il S il est possible de perdre son salut, comment un chrétien peut-il avoir une

Plus en détail

L alliance de la Communion anglicane

L alliance de la Communion anglicane L alliance de la Communion anglicane Introduction au Texte de l Alliance «La vie, en effet, s est manifestée, nous l avons vue, nous en sommes témoins et nous l annonçons, cette vie éternelle qui était

Plus en détail

MARIAGE. Adresse du futur foyer: En l église paroissiale: Date du mariage, A (numéro postal, localité, commune) Diocèse de: ENTRE

MARIAGE. Adresse du futur foyer: En l église paroissiale: Date du mariage, A (numéro postal, localité, commune) Diocèse de: ENTRE DOC. VI. MARIAGE Date du mariage, En l église paroissiale: A (numéro postal, localité, commune) Diocèse de: ENTRE (Nom et prénoms du fiancé) (Nom et prénoms de la fiancée) Adresse actuelle: (localité et

Plus en détail

Dimanche 23 Juin 2013

Dimanche 23 Juin 2013 Dimanche 23 Juin 2013 Culte musical et interculturel avec des Eglises du Projet Mosaïc et Marianne GUEROULT, responsable du Projet Mosaïc à la Fédération protestante de France. Mt 4, 18-22 L appel de disciples

Plus en détail

«Je suis, je me souviens, je veille»

«Je suis, je me souviens, je veille» Veillée avec les jeunes à Czestochowa Pologne : Jean-Paul II à la VI e Journée mondiale de la Jeunesse à Czestochowa Le 52 e voyage pastoral du Pape Jean-Paul II hors d Italie, a comporté deux parties

Plus en détail

Dessiner l Eglise de demain

Dessiner l Eglise de demain Dessiner l Eglise de demain Eglise Réformée Evangélique du Canton de Neuchâtel Programme de législature 2012 2016 EREN programme de législature - 2 - Qu est-ce qu un programme de législature? Synode 165è

Plus en détail

1. SCRUTINS. Du premier au dernier scrutin, les futurs baptisés approfondissent leur désir de salut et la découverte de tout ce qui s y oppose.

1. SCRUTINS. Du premier au dernier scrutin, les futurs baptisés approfondissent leur désir de salut et la découverte de tout ce qui s y oppose. 1. SCRUTINS NOTES PASTORALES 148 Les scrutins, que l on célèbre solennellement le dimanche, sont accomplis au moyen des exorcismes. Ils ont ce double but : faire apparaître dans le cœur de ceux qui sont

Plus en détail

L accomplissement de son humanité

L accomplissement de son humanité Mercredi 15 août 2012 Assomption de la Vierge Marie Commentaire Père Nicolas Tarralle, assomptionniste L accomplissement de son humanité Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l enfant tressaillit

Plus en détail