Journée de soutien à la coordination des acteurs de transferts monétaires au Mali. 10 février 2016, bureau d Oxfam, Bamako

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Journée de soutien à la coordination des acteurs de transferts monétaires au Mali. 10 février 2016, bureau d Oxfam, Bamako"

Transcription

1 Journée de soutien à la coordination des acteurs de transferts monétaires au Mali 10 février 2016, bureau d Oxfam, Bamako Rapport : Bilan des discussions, recommandations et plan d action Annexes : - Liste et contacts des participants - Agenda de la journée - Présentations faites I Préparation de la journée La préparation de cette journée s est faite conjointement par le Point focal régional (RFP) du CaLP et la coordinatrice du groupe de travail sur les transferts monétaires au Mali (CWG), Mari Traore. La coordinatrice a notamment identifié les participants et organisations devant prendre part à cette journée, et a facilité son organisation logistique avec le soutien des équipes d Oxfam. La journée de coordination faisant suite à un atelier de capitalisation organisé par le CWG les 28 et 29 janvier 2016, cela a permis de bâtir l agenda sur les recommandations élaborées lors de l atelier de capitalisation. En particulier, les participants à l atelier de capitalisation avaient préparé une analyse SWOT (Forces, faiblesses, opportunités, menaces) du CWG permettant de poser les bases d une réflexion sur les points d amélioration pour la coordination des TM au Mali. FORCES FAIBLESSES ACTIONS Expérience de ses membres Faible participation de ses membres Existence d un point focal pour l animation du groupe Irrégularité des rencontres Groupe hétérogène Insuffisance de la représentativité du groupe dans les fora nationaux Transversalité du groupe Existence de co-lead pour l animation du groupe (PAM, DNPSES) Fort lien avec le CaLP Manque de relations avec les institutions financières Faiblesse du système de la communication Faible présence du CWG au niveau des Clusters Force de plaidoyer Insuffisance de capitalisation/partage des expériences des acteurs du Définition des responsabilités des leads et co-lead. Possibilités de délégation sur les autres membres. Participation et interventions aux réunions des Clusters (Sec. Alimentaire, Nutrition, WASH, protection sociale) Diffusion régulière d information a travers les bulletins humanitaires et

2 Cadre permettant le partage d expérience Influence du groupe pour la prise en compte des filets sociaux sur la politique nationale de protection sociale Elaboration de recommandations par les ONGs/ Eats groupe Manque de plan d action, chronogramme, budget Manque de représentation au niveau des régions Problème de coordination sur l'harmonisation des ciblages Objectifs trop ambitieux Manque de suivi des recommandations partage des informations par les membres (à temps). Elaborer d un plan d action Mutualisation des ressources pour la realisation de s activités du plan d action. Mettre en place de CWG au niveau régional Recadrer les objectifs, choisir les priorités et le temps des discussions/ Revisions des objectifs pour 2015 Mettre en place un comite de suivi des recommandations OPPORTUNITES MENACES ACTIONS Intérêt de l Etat et des bailleurs Faible pouvoir de décision sur les programmes des intervenants (les activités de cash peuvent être mises en œuvre même sans l appui du groupe) Modalité transversale urgence / développement Présences de nombreux acteurs Travail sur la périodicité et le partage des méthodologies, harmonisation des méthodologies Disparité entre les taux de commission (partenaires privés) Pour assurer des échanges constructifs et la réalisation d un plan d actions concrètes portés par des acteurs d influence au sein des structures de coordination, certaines organisations ont été particulièrement ciblées, comme le gouvernement (DNPSES) et la Banque Mondiale pour les programmes de filets sociaux (Jigisemejiri), les leads des clusters, OCHA, et bien sûr les co-leads et participants du groupe de travail. Par manque de connaissance du CWG, seul le lead du cluster sécurité alimentaire avait fait le déplacement. Mais une réunion préparatoire avec OCHA, la veille de la réunion, avec le point focal régional du CaLP et le consultant chargé de développer l étude de cas sur la coordination des transferts monétaires en Afrique de l Ouest a permis une forte implication d OCHA lors de la réunion et de poser des actions concrètes pour accroitre l intérêt de tous cluster leads pour le groupe de travail.

3 L objectif de la journée était de travailler à l institutionnalisation d un mécanisme de coordination réunissant l ensemble des acteurs utilisant les transferts monétaires au Mali. II Présentations Après une brève ouverture par Mari Traore, les participants ont eu en guise d introduction une présentation du CaLP et du programme de la journée. Puis, le CaLP a présenté les principes essentiels de la coordination, notamment la distinction conceptuelle entre coordination stratégique et coordination technique. Cet aspect a beaucoup intéressé les participants qui ont saisi l importance de consacrer plus de place à la coordination stratégique, notamment dans le cadre de l approche multisectorielle et les liens avec les filets sociaux en cours de développement. La recommandation tirée de l analyse SWOT de créer des groupes dans les régions où beaucoup de transferts monétaires sont mis en œuvre (notamment à Gao) peut faciliter la distinction entre coordination stratégique et technique. L implication d OCHA, et à travers l agence l implication de l intercluster et de l équipe humanitaire pays, va également appuyer le renforcement de la coordination stratégique. Lors de cette présentation, l accent a également été mis sur l inclusion multisectorielle du CWG, et la nécessité de s ouvrir à tous les potentiels acteurs de cash au sein des différents clusters. Cet aspect avait déjà fait l objet de discussions lors de l atelier de capitalisation (voir la matrice plus haut) et les participants ont tous montré un fort intérêt pour cet aspect, qui a également concentré une bonne partie des recommandations du plan d action. Un courte video (disponible sur le site du CaLP) développée par un partenariat multi-agences dirigé par l UNHCR, expliquant de façon claire et synthétique le concept de transfert monétaire multisectoriel (ou à usage multiple) a été montrée aux participants. Après la pause café, l analyse SWOT a été partagée avec les participants à l atelier, et des présentations du CWG et de l alliance ECHO, principaux organes de coordination où sont échangées les informations relatives aux transferts monétaires, ont été faites. Celles-ci ont rappelé l historique et le contexte de création de ces mécanismes, leur mandat et membres, et les activités accomplies jusqu ici. Le CWG a notamment mentionné l activité de cartographie en cours de réalisation avec l appui de l Unicef, et le CaLP doit suivre ce travail et voir comment l optimiser avec la mise à jour du Cash Atlas. Les leads du CWG ont également partagé le plan d action technique réalisé en réponse à l analyse SWOT, mais plutôt axé sur les points faibles techniques identifiés que sur la coordination, qui était l objet de cet atelier. Les participants ont apprécié les recommandations et propositions portées par ce plan d action technique et ont fait quelques recommandations pour sa finalisation. Quelques inquiétudes ont été exprimées par les participants quant à la possible duplication de mandat entre l alliance ECHO et le CWG. Mais les deux coordinatrices des cadres ont clarifié en expliquant que l alliance ECHO avait avant tout pour objet d harmoniser une approche programmatique entre partenaires d ECHO et de travailler à l élaboration d outils, tout en étant ouverts et en contribuant à ce qui se décidait au niveau du CWG. Le CWG, à travers son ouverture multisectorielle et sa participation aux commissions de coordination étatiques (protection sociale) vise à rassembler l ensemble de la communauté de pratique des TM, mener du plaidoyer, faire du renforcement de capacité, partage de bonnes pratiques etc. III Recommandations et plan d action Le plan d action s est basé sur les faiblesses du groupe identifiées par l analyse SWOT.

4 Faible participation des membres du groupe - Revue des termes de référence et des objectifs du groupe - Identification d un point focal par organisation membre (mise à jour de la mailing list) - Travail conjoint par OCHA et le CWG pour communiquer aux chefs d agence et aux cluster leads (sensibilisation aux nouveaux TdR du CWG, à son existence, son mandat, ses activités, partage du plan d action du CWG) - Présentation du CWG dans chaque cluster (OCHA partagera la liste des prochaines réunions et les membres du CWG identifieront qui pour aller faire chaque présentation) - Organiser les réunions du CWG de façon thématique avec une présentation au moins des membres sur cette thématique, élaboration d un calendrier annuel de réunions Participation du CWG aux fora nationaux et clusters - Présentation du CWG dans chaque cluster - Plaidoyer / diffusion de l information auprès du management de chaque organisation sur l ouverture du CWG (tous les membres doivent le faire au sein de leur agence et de leurs partenaires) - Passer par OCHA pour diffuser les outils développés par le CWG et les comptes rendus - Plaidoyer pour créer des indicateurs de reporting des TM mis en œuvre dans chaque secteur et dans le multisectoriel (ORS) Engagement avec les IMF - Mise à jour de la mailing list du groupe en intégrant les contacts du répertoire des IMF Faible communication - Partage systématique des comptes rendus et outils à travers le site du CaLP (mentionnant à chaque fois ce qui peut être diffusé sur le site ou pas) et à travers OCHA - Mise à jour de l analyse SWOT chaque 6 mois Partage d informations, capitalisation - Carte statique par l Unicef : importance de partager la consolidation des données par tous les membres du CWG. Coordonner avec le CaLP pour mise à jour du Cash Atlas - Promotion du Cash Atlas lors des réunions Absence de plan d action pour le groupe - Finalisation d un plan d action technique fin février (remise en forme et clarification des objectifs comme suggéré par les participants) - Mutualisation des ressources des membres pour la concrétisation d activités (études de marchés, ateliers, formations ) - Plaidoyer pour des financements de long terme pour le CWG national Présence du CWG au niveau des régions - Identifier les zones à fort besoin en coordination - OCHA en région pour appuyer la création de sous groupes quand nécessaire Harmonisation du ciblage - Cet aspect technique fera l objet d une présentation lors d une réunion du CWG et la note succincte dédiée y sera présentée Objectifs du CWG - Partage des Termes de référence du CWG et revue des objectifs d ici fin février avec les membres (et si possible des cluster leads pour aligner avec les attentes des futurs nouveaux membres), consolidation après réception du feedback

5 Suivi des recommandations - Suivi par la coordinatrice du CWG, à travers des mails et point de suivi des recommandations à chaque réunion IV Capitalisation de la journée pour le CaLP L atelier peut être considéré comme une réussite sur bien des aspects : - Participation active et dynamique des participants - Présence de nombreux acteurs dont les acteurs clés de la coordination (OCHA, Banque mondiale, gouvernement, alliance ECHO, membres du CWG ) - Plan d action réalisé avec des actions précises et concrètes - Présentation et rencontres du consultant chargé de réaliser l étude de cas sur la coordination des acteurs de TM en Afrique de l Ouest - Echanges constructifs sur l implication d OCHA et ouverture au multisectoriel D autres éléments mitigent ce résultat globalement très positif : - Absence des leads des clusters - Manque de temps pour réaliser un plan d action avec détermination claire des responsabilités et délais - Représentant du gouvernement peu participatif (la personne habituellement «contact» pour le CWG était en déplacement)

Journée de soutien à la coordination des acteurs de transferts monétaires au Tchad. 16 février 2016, OCHA, Ndjamena

Journée de soutien à la coordination des acteurs de transferts monétaires au Tchad. 16 février 2016, OCHA, Ndjamena Journée de soutien à la coordination des acteurs de transferts monétaires au Tchad 16 février 2016, OCHA, Ndjamena Rapport : Bilan des discussions, recommandations et plan d action Annexes : - Liste et

Plus en détail

Rapport de la journée de soutien à la coordination des acteurs de transferts monétaires au Niger

Rapport de la journée de soutien à la coordination des acteurs de transferts monétaires au Niger Rapport de la journée de soutien à la coordination des acteurs de transferts monétaires au Niger Niamey, 26 mai 2016 Rapport : Bilan des discussions, recommandations et plan d action Annexes : - Liste

Plus en détail

RAPPORT D ATELIER DE CAPITALISATION SUR LES PROGRAMMES DE TRANSFERTS MONETAIRE AU MALI, Analyse SWOT Cash Working Group

RAPPORT D ATELIER DE CAPITALISATION SUR LES PROGRAMMES DE TRANSFERTS MONETAIRE AU MALI, Analyse SWOT Cash Working Group RAPPORT D ATELIER DE CAPITALISATION SUR LES PROGRAMMES DE TRANSFERTS MONETAIRE AU MALI, Analyse SWOT Cash Working Group INTRODUCTION Dans le cadre de la mise en œuvre des programmes de transfert monétaire

Plus en détail

RAPPORT Mission du cluster Sécurité Alimentaire à GAO 25 au 26 Mai 2015

RAPPORT Mission du cluster Sécurité Alimentaire à GAO 25 au 26 Mai 2015 RAPPORT Mission du cluster Sécurité Alimentaire à GAO 25 au 26 Mai 2015 Nanthilde KAMARA Coordinatrice Cluster SA Alca KUVITUANGA Gestionnaire d information du Cluster SA 1. Rappel des Termes de référence

Plus en détail

RAPPORT D'ATELIER STRATEGIQUE DU CLUSTER. 21 au 23 février 2017, Kinshasa, RDC

RAPPORT D'ATELIER STRATEGIQUE DU CLUSTER. 21 au 23 février 2017, Kinshasa, RDC RAPPORT D'ATELIER STRATEGIQUE DU CLUSTER 21 au 23 février 2017, Kinshasa, RDC 1 1. Introduction et justification Le Cluster WASH en RDC a été activé depuis 2006 suite à la mise en place de la réforme humanitaire

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du Cash Working Group (CWG)/Nord Kivu-Est RD CONGO

Compte rendu de la réunion du Cash Working Group (CWG)/Nord Kivu-Est RD CONGO Lieu Durée Bureau Unicef/Goma De 11h00 à 12h55 Date 29.05.2015 Compte rendu de la réunion du Cash Working Group (CWG)/Nord Kivu-Est RD CONGO Facilitation Unicef Secrétariat Unicef Agenda 1. Suivi des recommandations

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE TECHNIQUE DE TRAVAIL «Transferts Monétaires»

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE TECHNIQUE DE TRAVAIL «Transferts Monétaires» COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE TECHNIQUE DE TRAVAIL «Transferts Monétaires» Date : 27 Juin 2013 Lieu : Bureau OXFAM Participants : ASB - CaLP CARE- - CONCERN OXFAM UNOCHA (Voir la liste de présence

Plus en détail

Termes de référence pour le Groupe de Travail Protection Transversale République Centrafricaine, Bangui (Version 10 juillet 2015)

Termes de référence pour le Groupe de Travail Protection Transversale République Centrafricaine, Bangui (Version 10 juillet 2015) Termes de référence pour le Groupe de Travail Protection Transversale République Centrafricaine, Bangui (Version 10 juillet 2015) L inclusion des standards minimum de Protection dans les secteurs humanitaires

Plus en détail

Equipe Humanitaire Pays NIGER

Equipe Humanitaire Pays NIGER Equipe Humanitaire Pays NIGER Compte rendu de la réunion ad hoc Présidence Secrétariat Présence: OMS, PAM, EO, UNDP, FAO, UNICEF, UNHCR, OXFAM, OIM, UNFPA, IRC, SCI et OA Les points inscrits à l ordre

Plus en détail

COMPTE R ENDU REUNION CLUSTER S écurité ALIMENTAIRE Jeudi, le 19 mai 2016

COMPTE R ENDU REUNION CLUSTER S écurité ALIMENTAIRE Jeudi, le 19 mai 2016 COMPTE R ENDU REUNION CLUSTER S écurité ALIMENTAIRE Jeudi, le 19 mai 2016 Minutes Lieu Réunion convoquée par Réunion démarrée à 10H00 Salle de réunion bureau CRS Le Cluster Sécurité Alimentaire, Bamako

Plus en détail

Note conceptuelle. Analyse des capacités du Système National de Gestion des Risques et Désastres (SNGRD) en matière de préparation et de réponse

Note conceptuelle. Analyse des capacités du Système National de Gestion des Risques et Désastres (SNGRD) en matière de préparation et de réponse Note conceptuelle Analyse des capacités du Système National de Gestion des Risques et Désastres (SNGRD) en matière de préparation et de réponse 1. Contexte/justification de l analyse : La création du Système

Plus en détail

Filets sociaux pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique de l Ouest

Filets sociaux pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique de l Ouest Filets sociaux pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique de l Ouest Termes de Référence pour la formation des porteurs potentiels de projets Novembre 2016 1 CONTEXTE La protection sociale

Plus en détail

Secrétariat du Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN Termes de référence

Secrétariat du Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN Termes de référence Secrétariat du Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN Termes de référence Contexte dans lequel s inscrit le Réseau des Nations Unies pour le SUN : Le Réseau des Nations Unies pour le SUN (de l

Plus en détail

Structurer avec les procédures de pilotage en lien avec les projets

Structurer avec les procédures de pilotage en lien avec les projets 1 OF3-1 Structurer avec les procédures de pilotage en lien avec les projets Le pilotage et la coordination des projets nécessitent la définition et l élaboration en préalable d outils décrivant les modes

Plus en détail

Termes de référence du Cluster Nutrition MALI

Termes de référence du Cluster Nutrition MALI I. CONTEXTE / INTRODUCTION La malnutrition aigüe globale est un problème récurrent au Mali depuis plusieurs années et la crise actuelle que traverse le pays va fortement aggraver la situation nutritionnelle

Plus en détail

Termes de référence pour l évaluation du projet 2012/2015 de la plateforme ELSA

Termes de référence pour l évaluation du projet 2012/2015 de la plateforme ELSA Termes de référence pour l évaluation du projet 2012/2015 de la plateforme ELSA CADRE ET OBJET DE L EVALUATION Contexte Créée en mars 2002 sur l initiative de cinq associations françaises de lutte contre

Plus en détail

Compte-rendu de la réunion cluster «Abri et Non Vivres» - Bangui / RCA. Lundi Salle réunion UNHCR - Bangui

Compte-rendu de la réunion cluster «Abri et Non Vivres» - Bangui / RCA. Lundi Salle réunion UNHCR - Bangui Compte-rendu de la réunion cluster «Abri et Non Vivres» - Bangui / RCA Date & lieu Lundi 27.01.2014 Salle réunion UNHCR - Bangui Modérateur UNHCR (cluster lead): Yvan Sturm sturm@unhcr.org 72 21 04 21

Plus en détail

GROUPE SECTORIEL EAU HYGIENE ET ASSAINISSEMENT

GROUPE SECTORIEL EAU HYGIENE ET ASSAINISSEMENT GROUPE SECTORIEL EAU HYGIENE ET ASSAINISSEMENT I. CONTEXTE TERMES DE REFERENCE Le Cameroun fait face à de nombreuses et récurrentes crises humanitaires notamment : - D importantes inondations 1. - Des

Plus en détail

Qu'est-ce que REACH?

Qu'est-ce que REACH? Qu'est-ce que REACH? REACH (Renew Effort Against Child Hunger and Undernutrition) est une initiative inter-agences du système des Nations Unies qui aide les gouvernements dans les pays à fort taux de malnutrition

Plus en détail

COMPTE R ENDU REUNION CLUSTER S ÉCURITÉ ALIMENTAIRE. Jeudi 16 juin 2016

COMPTE R ENDU REUNION CLUSTER S ÉCURITÉ ALIMENTAIRE. Jeudi 16 juin 2016 COMPTE R ENDU REUNION CLUSTER S ÉCURITÉ ALIMENTAIRE Minutes Réunion démarrée à 10h 00 Jeudi 16 juin 2016 Lieu Réunion convoquée par Salle de réunion bureau DFM Le Cluster Sécurité Alimentaire, Bamako Sujet

Plus en détail

Compte rendu de Réunion - 15 Mars 2017, Bureau OCHA

Compte rendu de Réunion - 15 Mars 2017, Bureau OCHA Compte rendu de Réunion - 15 Mars 2017, Bureau OCHA Participants : OCHA, AHA, PAM, SISAAP, CARE, PUI, ACTED, APSELPA, World Vision, AJDLC, AJE, COHEB, ACHDEV, FEWS NET, ACF, FAO. (IMC s est excusée). Ordre

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE LA CHECKLIST MINIMUM STANDARD DE PROTECTION (MSP) CLUSTER SECURITE ALIMENTAIRE

GUIDE D UTILISATION DE LA CHECKLIST MINIMUM STANDARD DE PROTECTION (MSP) CLUSTER SECURITE ALIMENTAIRE GUIDE D UTILISATION DE LA CHECKLIST MINIMUM STANDARD DE PROTECTION (MSP) CLUSTER SECURITE ALIMENTAIRE 1- L intégration de la protection c est quoi? Les principes humanitaires fondamentaux Humanité Impartialité

Plus en détail

AVANCER DANS LE PROCESSUS PNA A MADAGASCAR. Atelier de sensibilisation, 17 mars 2015

AVANCER DANS LE PROCESSUS PNA A MADAGASCAR. Atelier de sensibilisation, 17 mars 2015 AVANCER DANS LE PROCESSUS PNA A MADAGASCAR Atelier de sensibilisation, 17 mars 2015 Atelier de formation et de consultation, 11-13 mars 2015 LES LIGNES DIRECTRICES DU LEG ET LE CONTEXTE MALGACHE A. Travail

Plus en détail

Gestion des Connaissances et Apprentissage sectoriel en matière d Eau potable, Hygiène et Assainissement en Mauritanie

Gestion des Connaissances et Apprentissage sectoriel en matière d Eau potable, Hygiène et Assainissement en Mauritanie GCAS NOTE D'INFORMATION Partenariat UNICEF-IRC pour la Gestion des Connaissances et l'apprentissage Sectoriel en matière d'aepha en Afrique Centrale et de l Ouest Gestion des Connaissances et Apprentissage

Plus en détail

Compte-rendu de la réunion du Cluster Sécurité alimentaire

Compte-rendu de la réunion du Cluster Sécurité alimentaire Compte-rendu de la réunion du Cluster Sécurité alimentaire jeudi 15 septembre 2016 Ordre du jour 1. Situation humanitaire en cours Suivi du contexte agro-climatique 2. Coordination humanitaire en sécurité

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du Cash Working Group (CWG)/Nord Kivu /Est RD Congo

Compte rendu de la réunion du Cash Working Group (CWG)/Nord Kivu /Est RD Congo Compte rendu de la réunion du Cash Working Group (CWG)/Nord Kivu /Est RD Congo Lieu Durée Bureau Unicef/Goma De 11h15 à 13h00 Date 25.11.2016 Facilitation Unicef Secrétariat Dynamique Paysanne Féminine

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission des Coordinateurs de Clusters WASH, Santé & Nutrition Région de Tombouctou, MALI

TERMES DE REFERENCE Mission des Coordinateurs de Clusters WASH, Santé & Nutrition Région de Tombouctou, MALI 1. Contexte et Justification La région de Tombouctou, comme celles de Gao et Kidal, a été soumise depuis Mars 2012 à une crise politico-sécuritaire qui a eu pour principales conséquences le départ d un

Plus en détail

IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé

IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Qui sommes-nous? IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Anciennement : Comités départementaux et régionaux d éducation pour la santé (CODES/CRES) Un réseau national piloté par

Plus en détail

Termes de références pour l élaboration du système de suivi- évaluation du PRCM

Termes de références pour l élaboration du système de suivi- évaluation du PRCM Contexte et justification Termes de références pour l élaboration du système de suivi- évaluation du PRCM En 1997, des acteurs de la conservation en Afrique de l'ouest exprimaient pour la première fois

Plus en détail

PLAN D ACTION Sous Cluster Protection de l Enfance République Centrafricaine (RCA) 1

PLAN D ACTION Sous Cluster Protection de l Enfance République Centrafricaine (RCA) 1 PLAN D ACTION Sous Cluster Protection de l Enfance République Centrafricaine (RCA) 1 Objectif général : Renforcer la prévention, réponse et l environnement protecteur pour les enfants victimes du conflit

Plus en détail

Relevé des conclusions

Relevé des conclusions Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest Atelier de lancement du processus "Dialogue Inclusif Pays" Cotonou (Bénin), 28-30 Août Relevé des conclusions 1. Du 28 au 30 août s

Plus en détail

Responsable du Département Nutrition Santé. Kinshasa, RDC, avec minimum 30% de temps sur le terrain

Responsable du Département Nutrition Santé. Kinshasa, RDC, avec minimum 30% de temps sur le terrain FICHE DE POSTE DETAILS DU POSTE Date de la dernière mise à jour 18/09/2017 Intitulé du poste Responsable du Département Nutrition Santé Catégorie de classification Base et Pays de travail Durée du contrat

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du Cash Working Group (CWG)/Nord Kivu /Est RD Congo

Compte rendu de la réunion du Cash Working Group (CWG)/Nord Kivu /Est RD Congo Compte rendu de la réunion du Cash Working Group (CWG)/Nord Kivu /Est RD Congo Lieu Durée Bureau PAM/Goma De 11h10 à 13h00 Date 30.09.2016 Facilitation Secrétariat Agenda PAM Caritas Développement/Goma

Plus en détail

Agir ensemble pour réduire la malnutrition devient crucial pour le renforcement de la résilience :

Agir ensemble pour réduire la malnutrition devient crucial pour le renforcement de la résilience : ²² Termes de Référence Atelier de renforcement des capacités des acteurs en matière d intégration de la Nutrition dans les programmes de Sécurité Alimentaire et de WASH Agir ensemble pour réduire la malnutrition

Plus en détail

1. Présentation de l association et du contexte

1. Présentation de l association et du contexte TERMES DE RÉFÉRENCE POUR L ACCOMPAGNEMENT DE CARE FRANCE DANS LA MISE EN ŒUVRE DE SON PLAN D ACTION EN MATIÈRE DE PRISE EN COMPTE DE L ÉGALITE DE GENRE 1. Présentation de l association et du contexte CARE

Plus en détail

EXPERIENCES DES JEB DE LA MEBF 25 JUILLET 2013 BOBO DIOULASSO

EXPERIENCES DES JEB DE LA MEBF 25 JUILLET 2013 BOBO DIOULASSO JOURNEES NATIONALES DE LA QUALITE EXPERIENCES DES JEB DE LA MEBF 25 JUILLET 2013 BOBO DIOULASSO CONTENU DE LA PRESENTATION 1. Présentation des JEB 2. Positionnement et implication des acteurs sur le plan

Plus en détail

Equipe Humanitaire Pays NIGER

Equipe Humanitaire Pays NIGER Equipe Humanitaire Pays NIGER Compte rendu de la réunion ad hoc Mardi, 15 septembre 2015 De 15h00 à 17h00 Salle de Réunion d OCHA FODE NDIAYE Présidence Coordinateur Humanitaire Secrétariat OCHA Présence:

Plus en détail

I. Contexte et justification

I. Contexte et justification PROCESSUS D AUTO-EVALUATION EN MATIÈRE D ÉGALITÉ DES SEXES / GENDER EQUALITY SELF ASSESSMENT (GESA) RECRUTEMENT D UN(E) CONSULTANT(E) OU FIRME DE CONSULTATION TERMES DE RÉFÉRENCE I. Contexte et justification

Plus en détail

Projet Action Contre la Désertification (EU-ACP)

Projet Action Contre la Désertification (EU-ACP) Atelier-formation «Planification des activités de suivi-évaluation et évaluation de la situation de référence socio-économique» Projet Action Contre la Désertification (EU-ACP) Note conceptuelle et agenda

Plus en détail

INTERVENTION DU MALI A LA 2 ème CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA NUTRITION Du 19 au 21 NOVEMBRE 2014 à ROME

INTERVENTION DU MALI A LA 2 ème CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA NUTRITION Du 19 au 21 NOVEMBRE 2014 à ROME MINISTERE DU DEVELOPPEMENT REPUBLIQUE DU MALI RURAL Un Peuple - Un But - Une Foi ******************* ***************** SECRETARIAT GENERAL ******************** INTERVENTION DU MALI A LA 2 ème CONFERENCE

Plus en détail

FSP «Genre et Economie, les femmes actrices du développement» Rapport technique intermédiaire Année 1, octobre 2010

FSP «Genre et Economie, les femmes actrices du développement» Rapport technique intermédiaire Année 1, octobre 2010 ADÉQUATIONS c/o Maison des associations, 206 quai de Valmy - 75 010 PARIS Tél. : (33) 01 46 07 04 94 FSP «Genre et Economie, les femmes actrices du développement» Rapport technique intermédiaire Année

Plus en détail

PLAN D OPERATION ANNUEL

PLAN D OPERATION ANNUEL ITTO/OIBT International Tropical Timber Organization Organisation Internationale des Bois Tropicaux Promotion de l Aménagement Durable des Forêts Africaines Promotion of Sustainable Management of African

Plus en détail

Cluster Protection Mali. Compte rendu de réunion du cluster protection. 3. Mouvements des populations. 4. Protection de l enfance

Cluster Protection Mali. Compte rendu de réunion du cluster protection. 3. Mouvements des populations. 4. Protection de l enfance Cluster Protection Mali Compte rendu de réunion du cluster protection Date et lieu Bureau du UNHCR Bamako 23 Août 2012 Modérateur Nicolas KABURABURYO - Email : kaburabu@unhcr.org Tel : +223 61 37 47 08

Plus en détail

- Activités Cash multisectoriel 2016 : préparation de la revue à mi-parcours (5 minutes).

- Activités Cash multisectoriel 2016 : préparation de la revue à mi-parcours (5 minutes). Compte rendu de la réunion du Cash Working Group (CWG)/Nord Kivu /Est RD Congo Lieu Durée Bureau Unicef/Goma De 11h05 à 13h55 Date 27.05.2016 Facilitation Secrétariat Agenda Unicef Unicef 1. Suivi des

Plus en détail

Assemblée Générale de la PEPA HOTEL MONTANA Vendredi, 20 NOVEMBRE 2015

Assemblée Générale de la PEPA HOTEL MONTANA Vendredi, 20 NOVEMBRE 2015 Assemblée Générale de la PEPA HOTEL MONTANA Vendredi, 20 NOVEMBRE 2015 Contexte de Création Transition de la coordination du cluster WASH vers la contrepartie nationale Pas de grandes urgences justifiant

Plus en détail

PROJET D ACCELERATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU CADRE HARMONISE AU SAHEL ET EN AFRIQUE DE L OUEST

PROJET D ACCELERATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU CADRE HARMONISE AU SAHEL ET EN AFRIQUE DE L OUEST RPCA--SEMAINE DU SAHEL ABIDJAN, 25-29 NOVEMBRE 2013 PROJET D ACCELERATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU CADRE HARMONISE AU SAHEL ET EN AFRIQUE DE L OUEST C A D R E PAR: Salif Sow, CTR CILSS/SE Membre du Comité

Plus en détail

1. Contexte. 2. Du relèvement précoce

1. Contexte. 2. Du relèvement précoce NOTE D INFORMATION EN VUE DE LA MISE EN PLACE D UN SOUS-GROUPE DE TRAVAIL SUR LA RECHERCHE DE SOLUTIONS DURABLES ET DES MECHANISMES DE RESILIENCE COMMUNAUTAIRE AUX QUESTIONS MULTIDIMENSIONNELLES DU RELEVEMENT

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE EVALUATION A MI-PARCOURS DU PLAN STRATEGIQUE

TERMES DE REFERENCE EVALUATION A MI-PARCOURS DU PLAN STRATEGIQUE TERMES DE REFERENCE EVALUATION A MI-PARCOURS DU PLAN STRATEGIQUE 2009-2013 TDR pour l évaluation à mi-parcours du deuxième plan stratégique 2009-2013 de l OOAS Page 1 1 CONTEXTE ET JUSTIFICATION L Organisation

Plus en détail

Date 08 septembre 2015 Lieu Salle de réunion de la Direction Nationale de l Enfance (DNE).

Date 08 septembre 2015 Lieu Salle de réunion de la Direction Nationale de l Enfance (DNE). Date 08 septembre 2015 Lieu Salle de réunion de la Direction Nationale de l Enfance (DNE). Chair/Présidence Organisations participantes Facilitation de Mme Nazzarena Ferraro (OCHA) et Ibrahima Kalil Camara

Plus en détail

Ouverture de l appel : 22 Juillet 2013 Clôture de l appel : 05 Août AMI N

Ouverture de l appel : 22 Juillet 2013 Clôture de l appel : 05 Août AMI N Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

Evaluation Sous Cluster de Protection de l Enfance

Evaluation Sous Cluster de Protection de l Enfance Evaluation Sous Cluster de Protection de l Enfance Contexte Ce rapport décrit les résultats de la petite évaluation réalise lors du groupe de travail pour la révision du plan annuel du Sous-Cluster Protection

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE DE L ATELIER TERMES DE REFERENCE

TERMES DE REFERENCE DE L ATELIER TERMES DE REFERENCE Réalisé par : Avec le soutien de : Programme «Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest» Renforcer les réseaux et l animation pour améliorer la commercialisation des produits agricoles

Plus en détail

Sous Cluster Protection de l enfant / République Centrafricaine 01/06/2015

Sous Cluster Protection de l enfant / République Centrafricaine 01/06/2015 COMPTE RENDU DE LA REUNION LA REUNION DU SOUS CLUSTER PROTECTION DE L ENFANT NATIONAL 01/06/2015 Minutes Lieu de la réunion: Réunion facilitée par Participants Début de la réunion : 14h00 et fin de la

Plus en détail

Termes de référence. Contexte et justificatif :

Termes de référence. Contexte et justificatif : Termes de référence Consultation pour un support technique pour la gestion du projet «Promotion des Normes Sociales Protectrices de l Enfance», en appui au Ministère de la Famille, de la Solidarité, de

Plus en détail

Suivi des activités des procédures spéciales

Suivi des activités des procédures spéciales Suivi des activités des procédures spéciales mai 2008 Par suivi des activités des procédures spéciales, on entend l ensemble des «mesures prises pour encourager, faciliter et suivre la mise en œuvre des

Plus en détail

Atelier sur la retraite stratégique pour le suivi des recommandations de l EPU RAPPORT

Atelier sur la retraite stratégique pour le suivi des recommandations de l EPU RAPPORT Atelier sur la retraite stratégique pour le suivi des recommandations de l EPU RAPPORT Avril 205 Sommaire Introduction :... 3.Cérémonie d ouverture... 3 2.Présentation des résultats attendus et de l approche

Plus en détail

COTISATIONS ANNUELLES AUX RÉSEAUX ET ASSOCIATIONS DONT LA RÉGION ÎLE- DE-FRANCE EST MEMBRE. Rapport pour la commission permanente du conseil régional

COTISATIONS ANNUELLES AUX RÉSEAUX ET ASSOCIATIONS DONT LA RÉGION ÎLE- DE-FRANCE EST MEMBRE. Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional MAI 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france COTISATIONS ANNUELLES AUX RÉSEAUX ET ASSOCIATIONS

Plus en détail

Compte-rendu de la réunion du Cluster Sécurité alimentaire

Compte-rendu de la réunion du Cluster Sécurité alimentaire Compte-rendu de la réunion du Cluster Sécurité alimentaire Mercredi 10 février 2016 Ordre du jour 1. Situation humanitaire en cours Mise-à-jour du ciblage des zones et populations prioritaires pour 2016

Plus en détail

[AC/OSS/READINESS/ ]

[AC/OSS/READINESS/ ] FONDS VERT POUR LE CLIMAT (FVC) PROJET «READINESS» & SOUTIEN PREPARATOIRE A LA TUNISIE Préparation de la au financement climatique et appui à la mise en place de l'autorité nationale désignée [AC/OSS/READINESS/030317-4]

Plus en détail

LES MODÈLES DE COORDINATION DES TRANSFERTS MONÉTAIRES EN AFRIQUE DE L OUEST : MALI ET MAURITANIE. Étude de cas. The Cash Learning Partnership

LES MODÈLES DE COORDINATION DES TRANSFERTS MONÉTAIRES EN AFRIQUE DE L OUEST : MALI ET MAURITANIE. Étude de cas. The Cash Learning Partnership LES MODÈLES DE COORDINATION DES TRANSFERTS MONÉTAIRES EN AFRIQUE DE L OUEST : MALI ET MAURITANIE Étude de cas The Cash Learning Partnership ÉTUDE DE CAS SUR LES MODÈLES DE COORDINATION DES TRANSFERTS MONÉTAIRES

Plus en détail

Termes de référence du Sous-Cluster Protection de l enfance

Termes de référence du Sous-Cluster Protection de l enfance Termes de référence du Sous-Cluster Protection de l enfance Objectif général L approche Cluster dans la coordination des réponses humanitaires a été lancée en 2005. Cette approche a permis de mettre en

Plus en détail

Termes de référence ATELIER REGIONAL DE LANCEMENT DU PROJET

Termes de référence ATELIER REGIONAL DE LANCEMENT DU PROJET Projet Régional d Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS) Coordination Régionale Termes de référence ATELIER REGIONAL DE LANCEMENT DU PROJET ~~~~~~~ 06-08 Octobre 2015 Bamako, République du Mali COORDINATION

Plus en détail

Atelier méthodologique et de planification. Du 26 au 28 mai 2015, Abidjan et Yamoussoukro, Côte d Ivoire

Atelier méthodologique et de planification. Du 26 au 28 mai 2015, Abidjan et Yamoussoukro, Côte d Ivoire Atelier méthodologique et de planification Du 26 au 28 mai 2015, Abidjan et Yamoussoukro, Côte d Ivoire Observation de la participation des femmes dans la vie publique dans l Agenda post-2015 Termes de

Plus en détail

Year 4 Report (2015 activities) Please see a reminder of Strategic Objectives (SO) and Expected Results (ER) at the end of the document

Year 4 Report (2015 activities) Please see a reminder of Strategic Objectives (SO) and Expected Results (ER) at the end of the document Year 4 Report (2015 activities) Please see a reminder of Strategic Objectives (SO) and Expected Results (ER) at the end of the document Country: MALI EU-Lux-WHO UHC Partnership Date: 13 Novembre 2015 Prepared

Plus en détail

Equipe Humanitaire Pays NIGER

Equipe Humanitaire Pays NIGER Equipe Humanitaire Pays NIGER Compte rendu de la réunion ad hoc Présidence Secrétariat Lundi, 11 mai 2016 De 15h00 à 17h05 Salle de Réunion - FODE NDIAYE Coordinateur Humanitaire Présence: UNHCR, PAM,

Plus en détail

Termes de référence. Pour les services d un Prestataire individuel (IC)

Termes de référence. Pour les services d un Prestataire individuel (IC) 1 RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE 1. Information générale Intitulé de la mission Projet Lieu d affectation Date prévue de début 15/03/2015 Réf. Du dossier Termes de référence Pour les services

Plus en détail

Compte rendu de la rencontre du CWG. Compte rendu de la rencontre du Cash Working Group du 27 Janvier 2017

Compte rendu de la rencontre du CWG. Compte rendu de la rencontre du Cash Working Group du 27 Janvier 2017 Compte rendu de la rencontre du Cash Working Group du 27 Janvier 2017 Date et Lieu : Vendredi 27 Janvier 2017 à AFRICARE-Burkina Présidence de la réunion : Programme Alimentaire Mondial (PAM) Rapportage

Plus en détail

Imma De Miguel, Oxfam, Bénin, Mayanne Munan, Oxfam, Tchad,

Imma De Miguel, Oxfam, Bénin, Mayanne Munan, Oxfam, Tchad, CHARTE POUR LA PREVENTION ET LA GESTION DES CRISES ALIMENTAIRES AU SAHEL ET EN AFRIQUE DE L OUEST ET RESERVE REGIONALE : COMMENT INTEGRER LE SOUTIEN A LA RESILIENCE DES SOCIETES PASTORALES? Imma De Miguel,

Plus en détail

SISAAP. Système d Information sur la Sécurité Alimentaire et d Alerte Précoce. Présentation au Cluster Sécurité Alimentaire Mercredi 9 octobre 2013

SISAAP. Système d Information sur la Sécurité Alimentaire et d Alerte Précoce. Présentation au Cluster Sécurité Alimentaire Mercredi 9 octobre 2013 SISAAP Système d Information sur la Sécurité Alimentaire et d Alerte Précoce Présentation au Cluster Sécurité Alimentaire Mercredi 9 octobre 2013 Plan de l intervention Historique du SISAAP Une structure

Plus en détail

Comité de Suivi du Plan National de Réponse 2016

Comité de Suivi du Plan National de Réponse 2016 Compte Rendu de Réunion Comité de Suivi du Plan National de Réponse 2016 Jeudi 21 juillet 2016 au CSA Ordre du jour 1. Résumé des points marquants de la dernière réunion et des recommandations, 2. Le suivi

Plus en détail

1. Pendant toute la durée de la mission

1. Pendant toute la durée de la mission TERMES DE REFERENCE Recrutement d un consultant national en appui aux Journées Nationales de Vaccination contre la Poliomyélite en Mauritanie Contexte et justification : Malgré l organisation d une série

Plus en détail

le territoire Palestinien occupé Susanna Krüger et Julia Steets

le territoire Palestinien occupé Susanna Krüger et Julia Steets IASC evaluation de l approche cluster phase 2 résumé exécutif du rapport pays, AVRIL 2010 le territoire Palestinien occupé Susanna Krüger et Julia Steets 2 Résumé executif Ce rapport évalue et analyse

Plus en détail

Monsieur le Directeur général du Ministère du Plan et de la Coopération Externe,

Monsieur le Directeur général du Ministère du Plan et de la Coopération Externe, New York, le 24 septembre 2012 Monsieur le Président de la République, Monsieur le Premier Ministre, Madame la Représentante des Nations Unies, Monsieur le Directeur général du Ministère du Plan et de

Plus en détail

République Démocratique du Congo. Ministère du Plan

République Démocratique du Congo. Ministère du Plan a République Démocratique du Congo Ministère du Plan FEUILLE DE ROUTE ACTUALISEE ET BUDGETISEE POUR LA MISE EN ŒUVRE DU NEW DEAL ET DU PARTENARIAT MONDIAL EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Kinshasa,

Plus en détail

Migration des enfants et des jeunes en Afrique de l Ouest : Avancées de la recherche et implications programmatiques

Migration des enfants et des jeunes en Afrique de l Ouest : Avancées de la recherche et implications programmatiques Migration des enfants et des jeunes en Afrique de l Ouest : Avancées de la recherche et implications programmatiques Accra, Hotel Alisa 9-10 Juin 2009 Olivier FENEYROL Cellule régionale Terre des hommes

Plus en détail

APPEL À MANIFESTATION D INTERET

APPEL À MANIFESTATION D INTERET LEADER 2014-2020 DE MAYOTTE APPEL À MANIFESTATION D INTERET PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT RURAL DE MAYOTTE - 2014-2020 DECEMBRE 2015 Direction de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt de Mayotte

Plus en détail

PROPOSITION DE SCHÉMA

PROPOSITION DE SCHÉMA PROPOSITION DE SCHÉMA D UN PROGRAMME NATIONAL DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS EN MATIÈRE DE RÉSILIENCE, RÉDUCTION DES RISQUES ET GESTION DES CATASTROPHES (GOUVERNEMENT SNU PTF) Réunion technique SNU jeudi

Plus en détail

La planification stratégique des organisations de base

La planification stratégique des organisations de base BDPA agridoc La planification stratégique des organisations de base La démarche Zone géographique Tous pays Mots clés Planification stratégique, Organisation de base, Appui institutionnel, Développement

Plus en détail

Mécanisme Africain d Evaluation

Mécanisme Africain d Evaluation Mécanisme Africain d Evaluation par les Pairs (MAEP) COMMISSION NATIONALE MAEP DU BENIN SUJET 1 : LA MISE EN ŒUVRE DU MAEP AU TOGO RAPPORT DE REFERENCE EN VUE DE LA PREPARATION D UNE CONFERENCE SOUS REGIONALE

Plus en détail

Manifestation préparatoire Le cadre institutionnel du développement durable en Afrique: Intégrer les trois piliers du développement.

Manifestation préparatoire Le cadre institutionnel du développement durable en Afrique: Intégrer les trois piliers du développement. Manifestation préparatoire Le cadre institutionnel du développement durable en Afrique: Intégrer les trois piliers du développement Note conceptuelle 1. Contexte Dans sa résolution 64/236 du 11 décembre

Plus en détail

APPUI A LA REPUBLIQUE DU BURUNDI FICHE D ACTION MIGRATION ET DEVELOPPEMENT

APPUI A LA REPUBLIQUE DU BURUNDI FICHE D ACTION MIGRATION ET DEVELOPPEMENT APPUI A LA REPUBLIQUE DU BURUNDI FICHE D ACTION MIGRATION ET DEVELOPPEMENT 1. Objectifs L objectif global de cette action est de faciliter le dialogue entre le gouvernement du Burundi et sa Diaspora afin

Plus en détail

NOTE CONCEPTUELLE. (Projet KOICA/Mali)

NOTE CONCEPTUELLE. (Projet KOICA/Mali) Ministère de l Education Nationale NOTE CONCEPTUELLE «Atelier technique d appropriation et de planification des activités du projet d autonomisation des adolescentes et des jeunes femmes par l éducation

Plus en détail

Programme Sénégal AVIS DE RECRUTEMENT. Consultant National Communication

Programme Sénégal AVIS DE RECRUTEMENT. Consultant National Communication BUREAU REGIONAL POUR L'AFRIQUE DE l OUEST DAKAR, SENEGAL B.P 154 DAKAR - SENEGAL - Fax (221) 77 860 54 95 Tél. Dir. (221) 869.99.70 - Programme Sénégal AVIS DE RECRUTEMENT Consultant National Communication

Plus en détail

Termes de référence Evaluation externe à mi-parcours du projet SPHaïtiLab

Termes de référence Evaluation externe à mi-parcours du projet SPHaïtiLab Termes de référence Evaluation externe à mi-parcours du projet SPHaïtiLab I. Résumé du programme a. Contexte Le laboratoire joue un rôle essentiel pour guider la prise de décision du personnel soignant

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE E/CN.2/1994/10 10 février 1994 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMMISSION DE STATISTIQUE Session extraordinaire 11-15 avril 1994 Point 3 de l ordre

Plus en détail

Les lignes directrices de l appel

Les lignes directrices de l appel REPUBLIQUE DE GUINEE UNION EUROPEENNE Réunion d information sur l appel à propositions AUTORENFOR : initiatives concrètes des OSC en matière de gouvernance locale Les lignes directrices de l appel (voir

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION ATELIER D APPUI A LA CONSOLIDATION DE LA DEMARCHE VERS L INTERPROFESSION DU RIZ AU MALI Ségou du 16 au 17 Janvier 2012

RAPPORT DE MISSION ATELIER D APPUI A LA CONSOLIDATION DE LA DEMARCHE VERS L INTERPROFESSION DU RIZ AU MALI Ségou du 16 au 17 Janvier 2012 ASSEMBLEE PERMANENTE DES CHAMBRES D'AGRICULTURE DU MALI --------------------- SECRETARIAT GENERAL REPUBLIQUE DU MALI Un Peuple-Un But-Une Foi RAPPORT DE MISSION ATELIER D APPUI A LA CONSOLIDATION DE LA

Plus en détail

STATUT COOPÉRANT(E) VOLONTAIRE Ouagadougou, Burkina Faso 18 mois DÉPART Octobre 2016

STATUT COOPÉRANT(E) VOLONTAIRE Ouagadougou, Burkina Faso 18 mois DÉPART Octobre 2016 CONSEILLÈRE OU CONSEILLER LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ET AUX FILLES ET AUTONOMISATION ÉCONOMIQUE DES FEMMES PAYS (lieu d affectation) DURÉE DU CONTRAT STATUT COOPÉRANT(E) VOLONTAIRE Ouagadougou,

Plus en détail

Brève Présentation des mécanismes et/ou dispositifs de S&E dans les plateformes

Brève Présentation des mécanismes et/ou dispositifs de S&E dans les plateformes ATELIER REGIONAL DE BILAN DES ACTIVITES 2015 ET PERSPECTIVES 2016 DU ROPPA Brève Présentation des mécanismes et/ou dispositifs de S&E dans les plateformes PRÉSENTATION DU MÉCANISME S&E Etapes Activités

Plus en détail

Réunion ICARUS, Barcelone mai PREMIER DOCUMENT DE SYNTHESE -

Réunion ICARUS, Barcelone mai PREMIER DOCUMENT DE SYNTHESE - Réunion ICARUS, Barcelone - 14-16 mai 2012 - PREMIER DOCUMENT DE SYNTHESE - QUESTIONS ABORDEES : 1. Objectifs stratégiques du projet 2. Possibilité d organiser des groupes de discussion (focus groups)

Plus en détail

Tourisme et Environnement : l expérience du Plan Bleu

Tourisme et Environnement : l expérience du Plan Bleu Tourisme et Environnement : l expérience du Plan Bleu Atelier «Ecotourisme, Eco-villages en Afrique de l Ouest: mythe ou réalité?» Lamto, Côte d Ivoire, 8-10 avril 2002 Ghislain Dubois, Tourisme Environnement

Plus en détail

Rapport fait Par : CHIODO, Diana: IMO du Cluster. SIDIBE, Karamoko: Co-Chair du Cluster. NYEMAH, Joseph : Coordinateur du Cluster INTRODUCTION

Rapport fait Par : CHIODO, Diana: IMO du Cluster. SIDIBE, Karamoko: Co-Chair du Cluster. NYEMAH, Joseph : Coordinateur du Cluster INTRODUCTION Rapport d atelier: Gestion du cluster, gestion d information, et plaidoyer Cluster Sécurité Alimentaire Mali Sur le Leadership de la FAO, du PAM et de la WHH en Partenariat avec OCHA et le Commissariat

Plus en détail

PLAN GENERAL. SNDS Bamako 7 12 Février STRATEGIE NATIONALE pour le. DEVELOPPEMENT de la STATISTIQUE. I - A PROPOS de PARIS21. II.

PLAN GENERAL. SNDS Bamako 7 12 Février STRATEGIE NATIONALE pour le. DEVELOPPEMENT de la STATISTIQUE. I - A PROPOS de PARIS21. II. PLAN GENERAL I- A PROPOS de PARIS21 STRATEGIE NATIONALE pour le DEVELOPPEMENT de la STATISTIQUE SNDS II- La STRATEGIE NATIONALE pour le DEVELOPPEMENT de la STATISTIQUE III- Le SOUTIEN de PARIS21 aux SNDS

Plus en détail

Dossier de Presse Lancement Projet NETS / octobre 2009 Page 1

Dossier de Presse Lancement Projet NETS / octobre 2009 Page 1 Dossier de Presse Lancement Projet NETS / octobre 2009 Page 1 SOMMAIRE Dossier de Presse Lancement Projet NETS / octobre 2009 Page 2 COMMUNIQUE DE PRESSE LANCEMENT OFFICIEL DU PROJET NETS A SEDHIOU Dans

Plus en détail

Etat d avancement du processus d élaboration du plan d investissement de la Stratégie Nationale REDD+

Etat d avancement du processus d élaboration du plan d investissement de la Stratégie Nationale REDD+ MINISTÈRE DE L ECONOMIE FORESTIÈRE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ENVIRONNEMENT = = = = CABINET = = COORDINATION NATIONALE REDD = = = = POINT FOCAL PIF/CAFI = = = = RÉPUBLIQUE DU CONGO Unité*Travail*Progrès

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE. Pour la recherche de Firme d études et Consultants indépendants spécialisés en ingénierie sociale. Pour

TERMES DE REFERENCE. Pour la recherche de Firme d études et Consultants indépendants spécialisés en ingénierie sociale. Pour REPUBLIQUE D HAÏTI MAIRIE DE FONDS VERRETTES TERMES DE REFERENCE Pour la recherche de Firme d études et Consultants indépendants spécialisés en ingénierie sociale Pour L ELABORATION DU PLAN COMMUNAL DE

Plus en détail

ATELIER DE FORMATION SUR LES POLITIQUES, PROGRAMME ET PROJETS DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETE

ATELIER DE FORMATION SUR LES POLITIQUES, PROGRAMME ET PROJETS DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETE REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES PRECAREF ATELIER DE FORMATION SUR LES POLITIQUES, PROGRAMME ET PROJETS DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETE 18-19 décembre

Plus en détail

Alliance Globale pour la résilience AGIR - Sahel et Afrique de l Ouest. Contribution à l Initiative africaine pour lutter contre la désertification

Alliance Globale pour la résilience AGIR - Sahel et Afrique de l Ouest. Contribution à l Initiative africaine pour lutter contre la désertification Alliance Globale pour la résilience - Sahel et Afrique de l Ouest Contribution à l Initiative africaine pour lutter contre la désertification Issa Martin BIKIENGA Coordonnateur Cellule technique régionale

Plus en détail

Point d action 2: le partenaire Plan procède à la ventilation du TDR de création du sous cluster. Ce document indique le rôle de chaque membre.

Point d action 2: le partenaire Plan procède à la ventilation du TDR de création du sous cluster. Ce document indique le rôle de chaque membre. Minutes Réunion convoquée Facilitation Secrétariat Participants Réunion du Sous Cluster Éducation Ségou Date : Le Vendredi 29 Mars 2013 Heure : 09H 24 à 11 H 24 Lieu : Salle atelier II AE Ségou AE& PLAN

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES BAMAKO - MALI Février 2015

TERMES DE REFERENCES BAMAKO - MALI Février 2015 TERMES DE REFERENCES BAMAKO - MALI Février 2015 1- Contexte Estimée à environ 17 millions d habitants en 2014, la population totale du Mali se répartit inégalement sur une superficie de 1,2 million Km2.

Plus en détail