NIGER: Epidémie de la fièvre de la vallée de Rift

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NIGER: Epidémie de la fièvre de la vallée de Rift"

Transcription

1 . Points saillants Quatre (4) cas ont été enregistrés le vendredi 4 novembre, trois () cas le samedi 5 novembre et cinq (5) cas le dimanche 5 novembre. Un décès a été rapporté le dimanche novembre portant le total de la semaine N 44 à vingt-six cas () cas avec un décès () décès ; Un total de 9 cas dont décès (soit une létalité de 7%) a été enregistré entre la semaine et la semaine 44 ; A la date du Novembre, malades sont hospitalisés au centre de prise en charge de Tassara, autres au niveau de celui de Tchintabaraden, autres au centre de prise en charge de Tahoua commune, autres à celui de Madaoua, un () au centre de prise en charge de Keita et autre au centre de prise en charge de Tahoua département soit un total de 8 patients en cours de traitement ; Mission dans la région de Tahoua (district de Tchintabaraden, Keita et Tassara) de l équipe de communication l OMS constituée du chargé de communication du bureau de l OMS Niger, de l expert en communication du bureau de l OMS RDC en mission d appui au Niger et du logisticien. Acheminement sur le terrain des matériels de communication destinés aux relais communautaires pour la collecte et le rapportage des données de la surveillance épidémiologique aussi bien chez les animaux que chez les humains au sein des communautés Fin de mission de Dr Yacoub, épidémiologiste de l IST/WA après plus de quatre (4) semaines d appui à la riposte contre la FVR au Niger ; Figure N Distribution des cas suspects et décès de Fièvre de la vallée de Rift par aire de santé, districts d Abalak, Keita, Madaoua, Tilia, Tassara, Tahoua département, Tahoua commune et Tchintabaraden (Région de Tahoua),du Août au novembre, Niger. Districts sanitaires affectés :Tchintabaraden, Abalak, Keita, Madaoua, Tahoua, Tahoua département, Tahoua commune, Tillia et tassara Cas suspect (9) Décès () Mali Nigeria Il faut noter que les districts sanitaires de Tillia et Tassara sont issus du nouveau découpage de la carte sanitaire du pays et ne sont pas fonctionnels à ce jour. Du point de vue opérationnel, ces deux districts sont rattachés au district sanitaire de Tchintabaraden.

2 /8/ 4/8/ /8/ 8/8/ /8/ /8/ 4/8/ /8/ 8/8/ /8/ /8/ 4/8/ /8/ 8/8/ /8/ /9/ /9/ 5/9/ 7/9/ 9/9/ /9/ /9/ 5/9/ 7/9/ 9/9/ /9/ /9/ 5/9/ 7/9/ 9/9/ // // 5// 7// 9// // // 5// 7// 9// // // 5// 7// 9// // // 4// // Cas Cas NIGER: Epidémie de la fièvre de la vallée de Rift. Dynamique de la flambée. Situation épidémiologique au courant de la semaine écoulée (S4) Nombre des Nouveaux cas : Nombre de décès : Nombre nouveau districts affectés :. Situation épidémiologique cumulée depuis le début de l épidémie Nombre cumulé des cas : 9 Nombre cumulé des décès : Nombre cumulé des districts affectés : 8 dont 5 aires de santé. Evolution des cas selon le temps Graphique N. Répartition hebdomadaire des cas suspects et décès de Fièvre de la vallée de Rift de la semaine à la semaine 44 de, districts d Abalak, Tilia, Tassara, Tchintabaraden, Madaoua, Tahoua commune, Tahoua département et Keita (Région de Tahoua), au Niger. 5 Cas (9) Décédé () Semaines Source: liste linéaire Région de Tahoua du // Graphique N. Evolution journalière des cas et des décès de la Fièvre de la vallée de Rift, du août au novembre,districts d Abalak, Tilia, Tassara, Tahoua commune, Tahoua département, Keita, Madaoua et Tchintabaraden (Région de Tahoua), au Niger Cas DC Source: liste linéaire Région de Tahoua du // Jour

3 Tableau N. Répartition journalière des cas et décès de Fièvre de la Vallée de Rift au cours de la semaine 44 de, districts d Abalak, Tilia, Tassara, Tchintabaraden, Tahoua commune, Tahoua département, Keita, Madaoua (Région de Tahoua), au Niger. Paramètre Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche // // // // 4// 5// // Total nouveaux cas de la semaine Total cas cumulés Cas Décès Létalité % 7% Source: liste linéaire Région de Tahoua du //.4 Evolution des cas selon les personnes Tableau N. Répartition des cas selon l âge et selon le sexe au novembre Tranche d'age Féminin Sexe Masculin - mois -4 ans ans ans et Plus 5 7 Total 88 9 Source: liste linéaire Région de Tahoua du // Graphique N. Répartition des cas suspects de la fièvre de la vallée de Rift selon leur profession de la semaine à la semaine 44 de, districts d Abalak, Tilia, Tassara, Tchintabaraden, Madaoua, Keita, Tahoua commune, Tahoua département (Région de Tahoua), au Niger. Total Chauffeur.% Commerçant.% Agent de santé.5% Autres.% Elève 7.% Enfant 8.% Eleveur 5.% Ménagère 8.8% Source: liste linéaire Région de Tahoua du //

4 .5 Répartition des cas selon les lieux NIGER: Epidémie de la fièvre de la vallée de Rift Graphique N 4. Répartition des cas suspects de la fièvre de la vallée de Rift par district sanitaire de la semaine à la semaine 44 de. 4 9 Cas suspects (9) Décès () Tchinta Tassara Keita Abalak Tillia Madaoua Tahoua Com Tahoua Dep Source: liste linéaire Région de Tahoua du // Tableau N. Répartition des cas et des décès de Fièvre de la Vallée Rift selon le village de provenance dans les districts d Abalak, Tilia, Tassara, Tchintabaraden, Tahoua commune, Tahoua département, Madaoua et Keita au novembre (Région de Tahoua), au Niger. Village Cas suspects Décès Village Cas suspects Décès Village Cas suspects Décès Tchinta 9 Chinfésawatan Tachachit Maya 4 4 Adagaye Innagar Intoussan Tanambala Algafida Egawane Womboragan Akadi Garaou 9 Terfin Tamaské Tasnala 8 Affagagan Issounda Tajigalt Tahoua Targa Azélik Chingorane Jigui Ajimilé 4 Tchinamassare Bagaré Aouguissis 4 Damboutan Kanzigui Tazai Transhumant Alwagar (Aouguissis) Alagadad Dan Wanzam Akarana Sakolé Agoulloum Toudou Bargot Ikadi Amazagane Koweit Tahoua Tercine Takanamat Todis Amazagrane Eroufa Alabo 4

5 Amatactak Badam Toudou Anaskarfane Agoulloum Karama Azakoua Assilik Telemcès Vallée Balazo Gargou Ozaghar Azanag Toubout Wombaradje Wombouzou Amnokal Quartier Elevage Keita Wadeye Bazagor Ajangafa Zigga Sabon Gari Maglaloum Amassara Sakarnass Chinchinanane Inadougoum Imbado Total général 9 Source: liste linéaire Région de Tahoua du // Un total de 78 villages et campements sont affectés par l épidémie. Les localités de Tchintabaraden (9 cas/ décès), de Maya (4 cas/4 décès), Intoussan ( cas/ décès), Egawane ( cas/décès) ainsi que celles de Garaou (9 cas/ décès) de Tasnala (8 cas/ décès) et ont rapporté le plus grand nombre de cas... Surveillance de laboratoire: Graphique N 5. Répartition des patients testés selon les résultats de laboratoire à la date du novembre. IgM & PCR Positif % IgM Positif 4% PCR Positif 5% Source: Liste linéaire Résultats Labo IPD-CERMES // Au total 8 échantillons ont été réceptionnés au CERMES entre le et le 4 novembre. Il s agit d échantillons en provenance des districts de Tchintabaraden (5), de Keita (), de Tassara (), de CHR Tahoua(). Pour le moment, seuls les résultats de la PCR sont disponibles : Un () échantillon du district de Keita est confirmé positif au virus de la FVR par la PCR. Tous les autres échantillons sont négatifs et le diagnostic différentiel PCR est en cours. La recherche des IgG (Elisa) est aussi en cours.. Actions entreprises Poursuite de la prise en charge des malades par le Ministère de la Santé publique en collaboration avec par l ONG BEFEN/Alima ; Appel aux sous-comités du CNGE d accélérer la soumission des requêtes aux partenaires conformément au plan national de riposte contre la Fièvre de la Vallée du Rift. Les actions spécifiques menées par l OMS Bureau pays et AFRO sont : Mission dans la région de Tahoua (district de Tchintabaraden, Keita et Tassara) de l équipe de communication l OMS constituée du chargé de communication du bureau de l OMS Niger, de l expert en communication du bureau de l OMS RDC en mission d appui au Niger et du logisticien. 5

6 4. Gaps Acheminement sur le terrain des matériels de communication destinés aux relais communautaires pour la collecte et le rapportage des données de la surveillance épidémiologique aussi bien chez les animaux que chez les humains au sein des communautés Donation d un kit sanitaire d urgence inter institutions (IHEK) complet composé des médicaments et matériels médicaux destinés à répondre aux besoins sanitaires d une population de. personnes pendant une durée de mois Besoin en formation d autres agents de laboratoire sur le test ELISA et la PCR pour le diagnostic au laboratoire de la FVR dans le pays ; Attends l arrivée des experts OMS en PCI et un épidémiologiste en remplacement de Dr Niang. 5. Prochaines étapes Avec l appui de AFRO et HQ, remplacement de Dr Niang épidémiologiste du bureau de l OMS Mauritanie qui a fini sa mission d appui au Niger le novembre et de Dr Yacoub épidémiologiste de l IST/WA qui finit sa mission le 7 novembre ; Formation sur la communication de crise et formation des relais communautaires ; Poursuivre la prise en charge médicale des patients hospitalisés ; Améliorer la base des données pour une meilleure analyse et description de l épidémie au-delà des considérations managériales et ainsi appuyer supporter la recherche.

SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE HEBDOMADAIRE

SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE HEBDOMADAIRE SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE HEBDOMADAIRE (Semaine n 38 du 17 au 23/09/2012) BURKINA FASO MINISTERE DE LA SANTE SECRETARIAT GENERAL DIRECTION GENERALE DE LA PROTECTION SANITAIRE DIRECTION DE LA LUTTE CONTRE

Plus en détail

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée, 2 Table des matières Table des matières...2 Note technique...3 Résumé...4 1. Guinée...6 2. Conakry... 13 3. Boffa... 21 4. Coyah... 23

Plus en détail

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Semaine 13, 215 Table des matières Table des matières...2 Note technique...3 Résumé...4 1. Guinée...6 2. Conakry... 13 3. Boffa... 21 4.

Plus en détail

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Semaine 12, 215 Table des matières Table des matières...2 Note technique...3 Résumé...4 1. Guinée...6 2. Conakry... 13 3. Boffa... 21 4.

Plus en détail

Résumé : résultats de la réunion, principales recommandations et actions pour le suivi. Monrovia, 22 juillet 2015

Résumé : résultats de la réunion, principales recommandations et actions pour le suivi. Monrovia, 22 juillet 2015 Résumé : résultats de la réunion, principales recommandations et actions pour le suivi Monrovia, 22 juillet 2015 Principaux messages résumés Les participants ont reconnu que, pour les trois pays, la réunion

Plus en détail

Centre National d élevage et des Recherches Vétérinaires CNERV, Nouakchott Mauritanie. Madrid 26-29 juin, 2011 Ekaterina Isselmou

Centre National d élevage et des Recherches Vétérinaires CNERV, Nouakchott Mauritanie. Madrid 26-29 juin, 2011 Ekaterina Isselmou Centre National d élevage et des Recherches Vétérinaires CNERV, Nouakchott Mauritanie Madrid 26-29 juin, 2011 Ekaterina Isselmou Historique Etablissement Public à caractère administratif Création 1973

Plus en détail

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Semaine 1, 21 Table des matières Table des matières... 2 Note technique... 3 Résumé... 4 1. Guinée... 6 2. Conakry... 13 3. Boffa... 18

Plus en détail

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée 31, 1 Ebola en Guinée: SitRep par préfecture, semaine 31, 1 (27 Juillet 2 Aout 1) Table des matières Table des matières...2 Note technique...3

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE MEDECINS DU MONDE - BELGIQUE

RAPPORT D ACTIVITE MEDECINS DU MONDE - BELGIQUE Allemagne Argentine Belgique Canada Espagne Grèce Italie Japon Pays-Bas Portugal Royaume-Uni Suède Suisse France RAPPORT D ACTIVITE DE LA RIPOSTE A L EPIDEMIE DE ROUGEOLE MENEE DU 11 AU 15 DECEMBRE 2012

Plus en détail

BULLETIN DES ALERTES, EPIDEMIES ET AUTRES EVENEMENTS DE SANTE PUBLIQUE AU CAMEROUN

BULLETIN DES ALERTES, EPIDEMIES ET AUTRES EVENEMENTS DE SANTE PUBLIQUE AU CAMEROUN BULLETIN DES ALERTES, EPIDEMIES ET AUTRES EVENEMENTS DE SANTE PUBLIQUE AU CAMEROUN Sommaire: 1. Epidémie de choléra dans les régions de l Extrême-Nord et du Nord Cameroun 2. Epidémie de diarrhée aigüe

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 07 Juin 2015

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 07 Juin 2015 Rapport de la Situation Epidémiologique Maladie a Virus Ebola en Guinée 7 Juin 215 I. Points saillants Deux (2) nouveaux cas confirmés ont été notifié ce jour dans les préfectures de Forécariah et de Kindia

Plus en détail

Épidémie de fièvre Q dans une usine de traitement de viande, Maine-et-Loire, février 2009

Épidémie de fièvre Q dans une usine de traitement de viande, Maine-et-Loire, février 2009 Épidémie de fièvre Q dans une usine de traitement de viande, Maine-et-Loire, février 2009 13 ème Journée Nationale d Infectiologie, Tours 14 juin 2012 Ronan Ollivier 1, Philippe Masson 2, Bruno Hubert

Plus en détail

L éruption d Aymeric (9 ans)

L éruption d Aymeric (9 ans) L éruption d Aymeric (9 ans) Une lésion érythémateuse annulaire non prurigineuse constatée la veille Une petite papule en son centre? Aucun signe général L éruption d Aymeric (9 ans) QU EST-CE QUE C EST?

Plus en détail

Préoccupations et représentations de la Maladie à Virus Ebola chez les appelants d un numéro vert au Burkina Faso

Préoccupations et représentations de la Maladie à Virus Ebola chez les appelants d un numéro vert au Burkina Faso Préoccupations et représentations de la Maladie à Virus Ebola chez les appelants d un numéro vert au Burkina Faso EBODAKAR 2015 Mai 2015 18 21 mai 2015, Dakar Landry Stanislas ZAONGHO, AFAFSI/Burkina Faso

Plus en détail

BILAN D ACTIVITES PLAN D ACTION 2014. Hôpital Psychiatrique Saint Vincent de Paul de Yamoussoukro

BILAN D ACTIVITES PLAN D ACTION 2014. Hôpital Psychiatrique Saint Vincent de Paul de Yamoussoukro BILAN D ACTIVITES DU PLAN D ACTION 2014 Hôpital Psychiatrique Saint Vincent de Paul de Yamoussoukro 1 AVANT PROPOS Avec un taux de croissance de 6% de nouveaux cas reçu cette année, l Hôpital Psychiatrique

Plus en détail

L OIE et les instruments de gestion de risques pour les maladies épidémiques du bétail

L OIE et les instruments de gestion de risques pour les maladies épidémiques du bétail L OIE et les instruments de gestion de risques pour les maladies épidémiques du bétail La gestion de risques et de crises en assurance agraire Conférence Internationale du 15 mars 2010, Madrid Présentée

Plus en détail

Équipe de renforcement de la préparation à la maladie à virus Ebola. Visite de pays au Mali 20-24 octobre 2014

Équipe de renforcement de la préparation à la maladie à virus Ebola. Visite de pays au Mali 20-24 octobre 2014 Équipe de renforcement de la préparation à la maladie à virus Ebola Visite de pays au Mali 20-24 octobre 2014 1 Organisation mondiale de la Santé 2014 WHO/EVD/PCV/Mali/14 Tous droits réservés. Les appellations

Plus en détail

Épidémie d infections cutanées à virus cowpox en France. Décembre 2008 Février 2009

Épidémie d infections cutanées à virus cowpox en France. Décembre 2008 Février 2009 Épidémie d infections cutanées à virus cowpox en France Décembre 2008 Février 2009 Journées Nationales d Infectiologie Lyon 10-11-12 juin 2009 Alerte et contexte : signalement et premières investigations

Plus en détail

Laboratoire National de Référence de la Fièvre de la Vallée du Rift - diagnostic sérologique Rapport d activité, année 2011

Laboratoire National de Référence de la Fièvre de la Vallée du Rift - diagnostic sérologique Rapport d activité, année 2011 Laboratoire National de Référence de la Fièvre de la Vallée du Rift - diagnostic sérologique Rapport d activité, année 2011 Introduction Les maladies virales transmises par les arthropodes hématophages

Plus en détail

Pour JANVIER 2010 : EPREUVE ECRITE du DF1 :

Pour JANVIER 2010 : EPREUVE ECRITE du DF1 : Pour JANVIER 2010 : EPREUVE ECRITE du DF1 : DUREE 1H30 - Notation sur 20 (18 pts pour les questions et 2 pts pour la forme) ATTENTION : 4 questions sont proposées, vous ne devez traiter que 3 questions

Plus en détail

Rôle de l infirmier dans le dépistage et le traitement de la tuberculose dans les pays à forte. Infectieuses du CHNU de Fann à Dakar

Rôle de l infirmier dans le dépistage et le traitement de la tuberculose dans les pays à forte. Infectieuses du CHNU de Fann à Dakar Rôle de l infirmier dans le dépistage et le traitement de la tuberculose dans les pays à forte prévalence : expérience du service des Maladies Infectieuses du CHNU de Fann à Dakar Diop NA, Ndoye D, Niang

Plus en détail

AU BURKINA FASO GUIDE TECHNIQUE POUR LA SURVEILLANCE INTEGREE DE LA MALADIE ET LA RIPOSTE (SECTION 1 A 8 : ETAPES DE LA SURVEILLANCE)

AU BURKINA FASO GUIDE TECHNIQUE POUR LA SURVEILLANCE INTEGREE DE LA MALADIE ET LA RIPOSTE (SECTION 1 A 8 : ETAPES DE LA SURVEILLANCE) MINISTERE DE LA SANTE BURKINA FASO ------------- Unité Progrès Justice SECRETARIAT GENERAL ------------- DIRECTION GENERALE DE LA PROTECTION SANITAIRE ------------- DIRECTION DE LA LUTTE CONTRE LA MALADIE

Plus en détail

PLAN D ACTION 2010-2013 DE MISE EN ŒUVRE DE L INIATIVE EVIPNet AU BURKINA FASO :

PLAN D ACTION 2010-2013 DE MISE EN ŒUVRE DE L INIATIVE EVIPNet AU BURKINA FASO : MINISTERE DE LA SANTE BURKINA FASO ----------------------- Unité-Progrès-Justice SECRETARIAT GENERAL ----------------------- DIRECTION DES ETUDES ET DE LA PLANIFICATION ------------------------- COMITE

Plus en détail

Concept de laboratoire mobile pour l investigation et la surveillance épidémiologique, la formation et la recherche en Afrique Sahélienne

Concept de laboratoire mobile pour l investigation et la surveillance épidémiologique, la formation et la recherche en Afrique Sahélienne Concept de laboratoire mobile pour l investigation et la surveillance épidémiologique, la formation et la recherche en Afrique Sahélienne A. Da Silva Contexte Épidémies de méningites cérébrospinales Émergence

Plus en détail

Dossier de presse. Mise en place d un dispositif régional de garde pour la prise en charge de la bronchiolite

Dossier de presse. Mise en place d un dispositif régional de garde pour la prise en charge de la bronchiolite Jeudi 11 décembre 2014 Dossier de presse Mise en place d un dispositif régional de garde pour la prise en charge de la bronchiolite Contacts Presse : Olivier BONNET - Président URPS - 06 08 53 79 33 Aurélie

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉPISTAGE DES BMR

POLITIQUE DE DÉPISTAGE DES BMR POLITIQUE DE DÉPISTAGE DES BMR CLIN avril 2012 CONTEXTE : ICALIN 2 Nouveaux items pour le calcul du score du bilan des activités de lutte contre les infections nosocomiales dans les établissements de santé

Plus en détail

Master professionnel d épidémiologie d intervention et laboratoire (FELTP)

Master professionnel d épidémiologie d intervention et laboratoire (FELTP) Programme Régional Francophone de Formation en Epidémiologie d Intervention et Laboratoire en Afrique de l Ouest OMS-Centre de Surveillance Pluri pathologique (MDSC) Organisation Ouest Africaine de la

Plus en détail

Coordination de la Gestion des risques. Bilan - Programme

Coordination de la Gestion des risques. Bilan - Programme Coordination de la Gestion des risques Bilan - Programme La démarche Mise en place en 2007 Regroupe l ensemble des Vigilances Sanitaire. Associe le programme CLIN Associe les risques liés aux vigilances

Plus en détail

Restitution de l 'atelier 1 Protocoles thérapeutiques et aspects médicaux de la PTME

Restitution de l 'atelier 1 Protocoles thérapeutiques et aspects médicaux de la PTME Restitution de l 'atelier 1 Protocoles thérapeutiques et aspects médicaux de la PTME Modérateur : Dr Didier Koumavi Ekouevi INSERM U-897, Université Bordeaux Segalen, PACCI, Abidjan et Université de Lomé

Plus en détail

RECHERCHE DES CONTACTS PENDANT UNE FLAMBÉE DE MALADIE À VIRUS ÉBOLA

RECHERCHE DES CONTACTS PENDANT UNE FLAMBÉE DE MALADIE À VIRUS ÉBOLA RECHERCHE DES CONTACTS PENDANT UNE FLAMBÉE DE MALADIE À VIRUS ÉBOLA Septembre 2014 Programme Surveillance des maladies et intervention Groupe Prévention et lutte contre les maladies transmissibles i RECHERCHE

Plus en détail

Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires

Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires A) GENERALITES SUR LA NOUVELLE GRIPPE A (H1N1) v. Qu est-ce que la nouvelle grippe A (H1N1) v? La nouvelle grippe A(H1N1) est une infection

Plus en détail

Le Grand Conseil du canton de Fribourg

Le Grand Conseil du canton de Fribourg 8.. Loi du mars 999 sur l Hôpital cantonal Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu le message du Conseil d Etat du er décembre 998 ; Sur la proposition de cette autorité, Décrète : CHAPITRE PREMIER Dispositions

Plus en détail

RECRUTEMENT D UN CONSULTANT Etude Besoin et Coûts Malnutrition, Niger TERMES DE REFERENCES

RECRUTEMENT D UN CONSULTANT Etude Besoin et Coûts Malnutrition, Niger TERMES DE REFERENCES RECRUTEMENT D UN CONSULTANT Etude Besoin et Coûts Malnutrition, Niger TERMES DE REFERENCES Consultant pour le suivi et l évaluation d une étude nationale sur l évaluation des besoins et des coûts nécessaires

Plus en détail

14 26 mars 2007. 25 avril 17 mai 2007 8 16 décembre 2007

14 26 mars 2007. 25 avril 17 mai 2007 8 16 décembre 2007 Le Centre de gestion des crises santé animale (CMC-AH) est un mécanisme de l Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l agriculture (FAO) et de l Organisation mondiale de la santé animale

Plus en détail

présenté par Stéphane Besançon (Directeur programmes ONG Santé Diabète Mali)

présenté par Stéphane Besançon (Directeur programmes ONG Santé Diabète Mali) Diabète Au Mali présenté par Stéphane Besançon (Directeur programmes ONG Santé Diabète Mali) La situation du diabète au Mali - épidémiologie Le diabète est déjà un problème de santé publique au Mali Prévalence

Plus en détail

Directeur Général de l association ALIMA

Directeur Général de l association ALIMA Directeur Général de l association ALIMA L ASSOCIATION ALIMA Lors de la création d ALIMA, en juin 2009, l objectif était de produire des secours médicaux lors de situations d urgences ou de catastrophes

Plus en détail

Conduite à tenir en cas d épidémie exemple du milieu tropical

Conduite à tenir en cas d épidémie exemple du milieu tropical Conduite à tenir en cas d épidémie exemple du milieu tropical Dr Spiegel André Professeur agrégé du Val-de-Grâce Directeur de l Institut Pasteur de Dakar Dr Josse Richard Epidémiologiste Service de Santé

Plus en détail

Z I G U I N C H O R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Ziguinchor

Z I G U I N C H O R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Ziguinchor Z I G U I N C H O R REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE

Plus en détail

Proposition de contrat de prestation des soins et services de santé

Proposition de contrat de prestation des soins et services de santé MUTUELLE DE SANTE DITE DAMA DE TCHAOUDJO S/C ONG ADESCO BP 322 Sokodé- Togo Tél : 550 09 90 Proposition de contrat de prestation des soins et services de santé entre La mutuelle de santé «DITE-DAMA» de

Plus en détail

Assurance maladies graves. Second souffle simplifié 6 maladies et chirurgies couvertes

Assurance maladies graves. Second souffle simplifié 6 maladies et chirurgies couvertes Assurance maladies graves Second souffle simplifié 6 maladies et chirurgies couvertes Second souffle simplifié Donnez-vous les moyens de payer les dépenses supplémentaires liées à une maladie grave Un

Plus en détail

PRÉVENIR LA TRANSMISSION CROISÉE DES «BACTÉRIES HAUTEMENT RÉSISTANTES AUX ANTIBIOTIQUES ÉMERGENTES» (BHRE)

PRÉVENIR LA TRANSMISSION CROISÉE DES «BACTÉRIES HAUTEMENT RÉSISTANTES AUX ANTIBIOTIQUES ÉMERGENTES» (BHRE) PROCÉDURE PRÉVENIR LA TRANSMISSION CROISÉE DES «BACTÉRIES HAUTEMENT RÉSISTANTES AUX ANTIBIOTIQUES ÉMERGENTES» (BHRE) PG INF 008 v2 03/2014 1/10 MODIFICATIONS APPORTÉES Ce document remplace et annule les

Plus en détail

Quelle politique de dépistage des BMR au sein des établissements de santé?

Quelle politique de dépistage des BMR au sein des établissements de santé? Quelle politique de dépistage des BMR au sein des établissements de santé? Journée Régionale des CLIN et EOH de Haute Normandie Mardi 20 avril 2010 Dr Sophie Boyer Laboratoire de Microbiologie Nouvelles

Plus en détail

Prof Yves Humblet 22 mai 2014

Prof Yves Humblet 22 mai 2014 Prof Yves Humblet 22 mai 2014 Mr DemS, 56 ans, atteint de cancer de prostate Admis aux urgences pour fièvre à 38 3 au J8 post chimiothérapie Pas de comorbidité, bon EG, pas de frisson, toux grasse Pas

Plus en détail

LA RéPOnSe COLLeCTive. Adhérez à Tulipe! La plaquette d information pour tout savoir sur notre politique de partenariat

LA RéPOnSe COLLeCTive. Adhérez à Tulipe! La plaquette d information pour tout savoir sur notre politique de partenariat LA RéPOnSe COLLeCTive des entreprises de SAnTé Aux POPuLATiOnS en SiTuATiOn de détresse Adhérez à Tulipe! La plaquette d information pour tout savoir sur notre politique de partenariat Qui sommes nous?

Plus en détail

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours lat ransplantation hépatique p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s Contact presse Anne-Karen Nancey - Direction de la communication

Plus en détail

Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON

Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON 20-14 Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON Chaque personnel navigant est responsable de la mise à jour des ses vaccins. 1 - VACCINATION OBLIGATOIRE La vaccination contre la fièvre jaune (vaccination anti-amarile)

Plus en détail

Dr Fatiha Boulmerka Laboratoire CHdN ETTELBRUCK

Dr Fatiha Boulmerka Laboratoire CHdN ETTELBRUCK Dr Fatiha Boulmerka Laboratoire CHdN ETTELBRUCK 1 Démarche Qualité 2010: Mise place documents qualité (procédures, modes opératoires, formulaires, etc.) 2013: Engagement à l accréditation OLAS 2014: Obtention

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. Remise de 6 ambulances et de matériel pour la lutte contre l épidémie Ebola

COMMUNIQUE DE PRESSE. Remise de 6 ambulances et de matériel pour la lutte contre l épidémie Ebola AMBASSADE DU JAPON Conakry, le 9 mars 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Remise de 6 ambulances et de matériel pour la lutte contre l épidémie Ebola Le 9 mars 2015, Son Excellence Monsieur Naotsugu Nakano, Ambassadeur

Plus en détail

Objectifs. Sommaire. Bulletin de surveillance du réseau SOS Médecins / InVS 1

Objectifs. Sommaire. Bulletin de surveillance du réseau SOS Médecins / InVS 1 Surveillance syndromique SurSaUD Bulletin du réseau SOS Médecins / InVS Numéro 323, du 4 mars 2014 Evolution de l activité globale L activité SOS Médecins est stable tous âges confondus depuis 3 semaines,

Plus en détail

MSF OCB PÔLE URGENCE CONGO

MSF OCB PÔLE URGENCE CONGO MSF OCB PÔLE URGENCE CONGO How to link medical data management to geographic Information System? Comment lier la gestion des données médicales à un système d information géographique? The mission of PUC

Plus en détail

OSIRIS GRIPPE A H1N1

OSIRIS GRIPPE A H1N1 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE État-major opérationnel OSIRIS OSIRIS INFORMATION ÉTAT-MAJOR OPÉRATIONNEL POLICE Genève, le 13 mai 2009 Rapport mensuel Avis de précaution Message urgent GRIPPE A H1N1 Recommandations

Plus en détail

Commission spécialisée Sécurité Patient

Commission spécialisée Sécurité Patient Commission spécialisée Sécurité Patient Constitution d un GT représentatif : Hygiénistes, infectiologues, bactériologistes Recrutement de 2 chargés de mission (bibliographie) Partenariat avec Sociétés

Plus en détail

L Examen clinique dans la pratique infirmière. Clément Zappa

L Examen clinique dans la pratique infirmière. Clément Zappa L Examen clinique dans la pratique infirmière Clément Zappa Objectifs valoriser le rôle propre infirmier re-qualifier la définition du rôle propre infirmier et des compétences ou activités afférentes permettre

Plus en détail

Equipe mobile SMES CH Sainte-Anne (Paris)

Equipe mobile SMES CH Sainte-Anne (Paris) Equipe mobile SMES CH Sainte-Anne (Paris) 1. Contexte local Géographie La psychiatrie adulte de l hôpital Sainte-Anne est orientée vers 7 secteurs psychiatriques adultes, que ce soit pour les hospitalisations,

Plus en détail

COQUELUCHE. Clara Flateau CHRU Lille Mai 2011

COQUELUCHE. Clara Flateau CHRU Lille Mai 2011 COQUELUCHE Clara Flateau CHRU Lille Mai 2011 Epidémiologie Bactériologie Clinique Vaccination et recommandations Tests diagnostiques disponibles Stratégies diagnostiques: recommandations Traitement Conduite

Plus en détail

Le Valais et la grippe aviaire : état de la préparation au 20.10.05

Le Valais et la grippe aviaire : état de la préparation au 20.10.05 D é p a r t e m e n t d e l a s a n t é, d e s a f f a i r e s s o c i a l e s e t d e l é n e r g i e Le Valais et la grippe aviaire : état de la préparation au 20.10.05 1 Plan 1) Bases légales 2) Données

Plus en détail

Système d Information Sanitaire (SIS) Module 2 - Mortalité. Utiliser l Information pour protéger la santé des réfugiés

Système d Information Sanitaire (SIS) Module 2 - Mortalité. Utiliser l Information pour protéger la santé des réfugiés Système d Information Sanitaire (SIS) Module 2 - Mortalité Utiliser l Information pour protéger la santé des réfugiés Objectifs de la formation A la fin du module, vous devez être en mesure de: Identifier

Plus en détail

Maladies infectieuses résurgentes et émergentes

Maladies infectieuses résurgentes et émergentes Maladies infectieuses résurgentes et émergentes Docteur Sylvie Renard-Dubois Bureau des maladies infectieuses et de la politique vaccinale Direction générale de la santé 21 janvier 2005 Causes et mécanismes

Plus en détail

La dépression, une pathologie hautement récidivante? Dr J.M. Bonnin

La dépression, une pathologie hautement récidivante? Dr J.M. Bonnin La dépression, une pathologie hautement récidivante? Dr J.M. Bonnin PSYCHIATRE CLINIQUE ANOUSTE (Bordeaux) Thérapeute Comportemental et Cognitif Enseignant à l IRCCADE La dépression Un des principaux problèmes

Plus en détail

MINAGRI MINISANTE FAO OMS PLAN D URGENCE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LA GRIPPE AVIAIRE AU RWANDA. Draft 0. Kigali, 22 MARS 2006

MINAGRI MINISANTE FAO OMS PLAN D URGENCE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LA GRIPPE AVIAIRE AU RWANDA. Draft 0. Kigali, 22 MARS 2006 MINAGRI MINISANTE FAO OMS PLAN D URGENCE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LA GRIPPE AVIAIRE AU RWANDA Draft 0 Kigali, 22 MARS 2006 Preparé par Dr MBARUBUKEYE Sylvain et Dr KAGWISAGYE Tarsis, Consultants

Plus en détail

Réforme des contrats responsables : Contexte règlementaire

Réforme des contrats responsables : Contexte règlementaire Réforme des contrats responsables : Contexte règlementaire Unité de Distribution Unité de Distribution Direction Formation-Département Conception 150218 Direction Formation-Département Conception 1 Le

Plus en détail

Date limite : 15 avril 2015 (données), 15 mai 2015 (experts)

Date limite : 15 avril 2015 (données), 15 mai 2015 (experts) ACTIVITÉS CONJOINTES FAO/OMS SUR L ÉVALUATION DU RISQUE MICROBIOLOGIQUE DANS LES ALIMENTS APPEL À LA COMMUNICATION DE DONNÉES ET À LA CANDIDATURE D EXPERTS SUR LES SALMONELLA SPP. NON TYPHIQUES ET LES

Plus en détail

Mise en ligne 19 08 2010

Mise en ligne 19 08 2010 Mise en ligne 19 08 2010 Contexte Problématique du rapatriement en France de patients, porteurs de BMR Difficultés : patients asymptomatiques Patients atteints d infections urinaires ou cutanées à BMR

Plus en détail

BULLETIN DU CLUSTER SANTE

BULLETIN DU CLUSTER SANTE 1 BULLETIN DU CLUSTER SANTE SITUATION SANITAIRE SUITE AU CONFLIT ARME AU NORD MALI 11 AVRIL 2013 N 2 Points Clefs Situation sécuritaire toujours imprévisible dans les régions du nord notamment à Kidal

Plus en détail

PROGRAMME D APPUI A MAÎTRISE D OUVRAGE DES ADMINISTRATIONS DU SECTEUR RURAL MINADER-MINEPIA (AMO) PHASE II 2013-2016 FINANCEMENT C2D

PROGRAMME D APPUI A MAÎTRISE D OUVRAGE DES ADMINISTRATIONS DU SECTEUR RURAL MINADER-MINEPIA (AMO) PHASE II 2013-2016 FINANCEMENT C2D MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL MINISTERE DE L ELEVAGE, DES PÊCHES ET DES INDUSTRIES ANIMANES PROGRAMME D APPUI A MAÎTRISE D OUVRAGE DES ADMINISTRATIONS DU SECTEUR RURAL MINADER-MINEPIA

Plus en détail

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SON ACTIVITE COMMERCIALISATION :

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SON ACTIVITE COMMERCIALISATION : Bourse de l emploi Annonces internes : Direction Administration et Moyens Un Technicien Electricien Un C/Maitre Electricité BAT (Chargé de la Maintenance en pompes) Un C/Maitre Electricité BAT (Chargé

Plus en détail

Techniques émergentes en microbiologie clinique: conséquences sur l organisation des laboratoires

Techniques émergentes en microbiologie clinique: conséquences sur l organisation des laboratoires Techniques émergentes en microbiologie clinique: conséquences sur l organisation des laboratoires Alain Bonnin, Frédéric Dalle, Coralie L Ollivier - Laboratoire de Parasitologie-Mycologie, CHU de Dijon

Plus en détail

sciences_developpement 2006/3/3 10:38 page xvii #17 Rapport Science et Technologie Composition du Comité RST Composition du groupe de travail

sciences_developpement 2006/3/3 10:38 page xvii #17 Rapport Science et Technologie Composition du Comité RST Composition du groupe de travail sciences_developpement 2006/3/3 10:38 page xvii #17 TABLE DES MATIÈRES Rapport Science et Technologie Composition du Comité RST Avant-propos Composition du groupe de travail Introduction Vue d ensemble

Plus en détail

La Grippe en questions

La Grippe en questions 1 La Grippe en questions Qu est ce que la grippe? Que sont les virus grippaux? La grippe est une infection virale respiratoire aiguë contagieuse. Les virus grippaux se répartissent entre différents types

Plus en détail

Infestation à Toxoplasma gondii, et toxoplamose

Infestation à Toxoplasma gondii, et toxoplamose Fiche technique n 17 2 ème édition Infestation à Toxoplasma gondii, et toxoplamose La toxoplasmose est causée par un parasite qui se multiplie dans l intestin des félidés et dans de nombreuses cellules

Plus en détail

Prise en charge d une épidémie exemple de la lutte contre la «Pandémie Grippale»

Prise en charge d une épidémie exemple de la lutte contre la «Pandémie Grippale» Prise en charge d une épidémie exemple de la lutte contre la «Pandémie Grippale» Dr Olivier Maître Prise en charge d une épidémie Promotion DU 2012-2013 2013 Date d intervention : mars 2013 «Ce document

Plus en détail

ÉPIDEMIOLOGIE DU SIDA ET DE L INFECTION À VIH EN BELGIQUE

ÉPIDEMIOLOGIE DU SIDA ET DE L INFECTION À VIH EN BELGIQUE Service maladies infectieuses dans la population générale ÉPIDEMIOLOGIE DU SIDA ET DE L INFECTION À VIH EN BELGIQUE Situation au 31 décembre ÉPIDEMIOLOGIE DU SIDA ET DE L INFECTION À VIH EN BELGIQUE Ce

Plus en détail

SPECIAL FISCALITé 2013

SPECIAL FISCALITé 2013 SPECIAL FISCALITé 2013 ISF et impôt sur le revenu LA FONDATION MÉDECINS SANS FRONTIÈRES Innover et agir dans l humanitaire N. Vigilanti / MSF Donnez de l impact à votre ISF en renforçant notre capacité

Plus en détail

Quelle place pour e-toile au cabinet du médecin?

Quelle place pour e-toile au cabinet du médecin? ASSOCIATION DES MÉDECINS DU CANTON DE GENÈVE Quelle place pour e-toile au cabinet du médecin? Dr Pierre-Alain Schneider, président AMG Cabinet médical diverses formes cabinet individuel cabinet de groupe

Plus en détail

Agence Nationale de l Artisanat (ANA), Congo. Mission de compagnonnage artisanal vannerie. Sommaire

Agence Nationale de l Artisanat (ANA), Congo. Mission de compagnonnage artisanal vannerie. Sommaire ASSEMBLÉE PERMANENTE DES CHAMBRES DE MÉTIERS - GUILDE EUROPÉENNE DU RAID - PROGRAMME COSAME Agence Nationale de l Artisanat (ANA), Congo Mission de compagnonnage artisanal vannerie «Il faut continuer le

Plus en détail

«Sous-section 1 : Dispositions générales

«Sous-section 1 : Dispositions générales Version octobre 2008 DHOS/O1/DOCUMENT DE TRAVAIL MINISTERE DE LA SANTE, DE la JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE REPUBLIQUE FRANÇAISE PROJET DE DECRET relatif aux conditions d implantation applicables

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION POUR LA PREVENTION CONTRE L EPIDEMIE DE LA FIEVRE EBOLA

PLAN DE COMMUNICATION POUR LA PREVENTION CONTRE L EPIDEMIE DE LA FIEVRE EBOLA ------- MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA LUTTE CONTRE LE SIDA- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail ------------ PLAN DE COMMUNICATION POUR LA PREVENTION CONTRE L EPIDEMIE DE LA FIEVRE EBOLA

Plus en détail

Bureau Régional pour l Afrique de l Ouest et du Centre Bulletin d Information Humanitaire Février 2012 CONTEXTE. Evénements clés:

Bureau Régional pour l Afrique de l Ouest et du Centre Bulletin d Information Humanitaire Février 2012 CONTEXTE. Evénements clés: Bureau Régional pour l Afrique de l Ouest et du Centre Bulletin d Information Humanitaire Février 2012 Ce bulletin d information humanitaire, produit par le bureau régional OCHA pour l Afrique de l Ouest

Plus en détail

Niger Inondations Rapport de Situation 3 7 septembre 2009

Niger Inondations Rapport de Situation 3 7 septembre 2009 Niger Inondations Rapport de Situation 3 7 septembre 2009 Ce rapport a été préparé par OCHA/Niger. Il couvre la période allant du 6 au 7 septembre. I. Priorités Démarrage des travaux des sous-comités sectoriels

Plus en détail

SERVICE DE SOINS A DOMICILE : Rappel du texte législatif

SERVICE DE SOINS A DOMICILE : Rappel du texte législatif CONTRAT DE SOINS SERVICE DE SOINS A DOMICILE : Rappel du texte législatif En vertu du décret N 2004-1274 du 26 Novembre 2004 relatif au contrat de séjour et/ou du document individuel de prise en charge

Plus en détail

PLAN DE PREPARATION ET DE RIPOSTE A UNE EVENTUELLE EPIDEMIE DE MALADIE A VIRUS EBOLA AU BURKINA FASO

PLAN DE PREPARATION ET DE RIPOSTE A UNE EVENTUELLE EPIDEMIE DE MALADIE A VIRUS EBOLA AU BURKINA FASO MINISTERE DE LA SANTE BURKINA FASO ------------- Unité - Progrès - Justice PLAN DE PREPARATION ET DE RIPOSTE A UNE EVENTUELLE EPIDEMIE DE MALADIE A VIRUS EBOLA AU BURKINA FASO 1 Avril 2014 SIGLES ET ACRONYMES

Plus en détail

Préparation et Réponse aux Épidémies dans les Camps de Réfugiés. Principes Directeurs Destinés aux Fonctionnaires de la Santé Publique

Préparation et Réponse aux Épidémies dans les Camps de Réfugiés. Principes Directeurs Destinés aux Fonctionnaires de la Santé Publique Préparation et Réponse aux Épidémies dans les Camps de Réfugiés Principes Directeurs Destinés aux Fonctionnaires de la Santé Publique Octobre 2011 I Préparation et réponse aux épidémies dans les camps

Plus en détail

Prise en charge d une épidémie de méningite à méningocoque

Prise en charge d une épidémie de méningite à méningocoque Prise en charge d une épidémie de méningite à méningocoque 2008 QUATRIÈME ÉDITION Médecins Sans Frontières Janvier 2008 Tous droits de reproduction, de traduction et d adaptation réservés pour tous pays

Plus en détail

Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS): Statut de la flambée et leçons pour l avenir

Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS): Statut de la flambée et leçons pour l avenir Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS): Statut de la flambée et leçons pour l avenir Genève, 20 mai 2003 Organisation mondiale de la Santé Maladies transmissibles : Surveillance et Action Faire tomber

Plus en détail

La crise au Mali : un incident sur le chemin du développement Le cas du secteur de la santé

La crise au Mali : un incident sur le chemin du développement Le cas du secteur de la santé La crise au Mali : un incident sur le chemin du développement Le cas du secteur de la santé Salif Samaké Directeur de la Planification, Ministère de la santé du Mali (juillet 2004- mai 2013) Introduction

Plus en détail

GESTION DES RISQUES IDENTITOVIGILANCE. Dr Michel Nathan

GESTION DES RISQUES IDENTITOVIGILANCE. Dr Michel Nathan GESTION DES RISQUES IDENTITOVIGILANCE Dr Michel Nathan C EST ARRIVÉ... patient aux urgences confronté avec analyses appartenant à son cheval les analyses vétérinaires effectuées par le labo sont classées

Plus en détail

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés 1 Connaître le régime facultatif de complémentaire santé Pour les anciens salariés Préambule Le 12 août 2008, l Union des Caisses Nationales de Sécurité sociale et des organisations syndicales ont signé

Plus en détail

Conseils aux voyageurs

Conseils aux voyageurs Conseils aux voyageurs Informations issues du site du Ministère des Affaires Etrangères en France : http://www.diplomatie.gouv.fr/ Entrée / Séjour : Un visa d entrée est nécessaire pour les ressortissants

Plus en détail

Ce que vous devez savoir avant de soumettre votre demande pour le bénéfice maladie grave

Ce que vous devez savoir avant de soumettre votre demande pour le bénéfice maladie grave Avant de soumettre votre demande Ce que vous devez savoir avant de soumettre votre demande pour le bénéfice maladie grave Veuillez prendre connaissance des termes de votre contrat d assurance afin de vous

Plus en détail

La prescription et la délivrance des médicaments vétérinaires MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE

La prescription et la délivrance des médicaments vétérinaires MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE Pascal Xicluna-http://photo.agriculture.gouv.fr La prescription et la délivrance des médicaments vétérinaires MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

Plus en détail

Bordetella pertussis et Bordetella parapertussis

Bordetella pertussis et Bordetella parapertussis Bordetella pertussis et Bordetella parapertussis RESEAU RENACOQ: réseau hospitalier pédiatrique (43 hôpitaux) Données moyennes (10 ans) 260 cas/an environ 63 % chez enfants de de3 mois De 0à 2 mois : incidence

Plus en détail

BULLETIN DU CLUSTER SANTE

BULLETIN DU CLUSTER SANTE 1 BULLETIN DU CLUSTER SANTE SITUATION SANITAIRE SUITE AU CONFLIT ARME AU NORD MALI 31 MAI 2013 N 4 Points Clefs Situation sécuritaire calme mais toujours imprévisible dans les régions du nord. La sixième

Plus en détail

" autorisation " refus d autorisation " non respect du délai de réponse par le

 autorisation  refus d autorisation  non respect du délai de réponse par le FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION AUPRES DE L AGENCE FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE ET D AVIS AUPRES DU COMITE DE PROTECTION DES PERSONNES RELATIVE A UNE RECHERCHE BIOMEDICALE

Plus en détail

Après les années MEP, les années mis. Pour ma mutuelle, je sais où je vais

Après les années MEP, les années mis. Pour ma mutuelle, je sais où je vais Après les années MEP, les années mis Pour ma mutuelle, je sais où je vais Bienvenue dans vos années mis Vos études sont terminées, il vous faut donc passer de votre mutuelle étudiante à une mutuelle spécialisée

Plus en détail

Surveillance épidémiologique en Lorraine

Surveillance épidémiologique en Lorraine CIRE LORRAINE- ALSACE Surveillance épidémiologique en Lorraine Point de situation au 2 juillet 2, n 2-16, 16, 26 Sommaire Surveillance par pathologie : - allergies... 2 - asthme...3 - pathologies liées

Plus en détail

Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 / Déploiement dans les SAMU Centre 15

Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 / Déploiement dans les SAMU Centre 15 Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 Déploiement dans les SAMU-Centre 15 Mission de préfiguration ASIP 9, rue Georges Pitard 75 015 Paris Tél 01 58 45 32 50 Fax 01 58 45 33

Plus en détail

Retraites CNRACL : ce qu il faut savoir

Retraites CNRACL : ce qu il faut savoir Retraites CNRACL : ce qu il faut savoir Unité Retraites CDG76 Janvier 2012 La CNRACL Les principaux textes 1 1945 : ordonnance 45-993 du 17 mai 1947 : décret 47-1846 du 19 septembre 1949 : décret 49-1416

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉS octobre 2006 -- septembre 2008

RAPPORT D ACTIVITÉS octobre 2006 -- septembre 2008 Photo couverture: FAO/S. Sarkar ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'ALIMENTATION ET L'AGRICULTURE Rome, 2008 SOMMAIRE INTRODUCTION 4 UN RÔLE CRITIQUE 6 Mission et objectifs 6 Dans le cadre de la réponse

Plus en détail

Signalement et gestion des infections respiratoires aiguës (IRA) et des gastroentérites aiguës (GEA) 19 juin 2014

Signalement et gestion des infections respiratoires aiguës (IRA) et des gastroentérites aiguës (GEA) 19 juin 2014 Signalement et gestion des infections respiratoires aiguës (IRA) et des gastroentérites aiguës (GEA) 19 juin 2014 Nadège Caillere, Cire Océan Indien Dr Joao Simoes, Cellule de veille, d alerte et de gestion

Plus en détail