Filmer la mort au cinéma : Des mises en scène habiles, construites sur l implicite

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Filmer la mort au cinéma : Des mises en scène habiles, construites sur l implicite"

Transcription

1 Filmer la mort au cinéma : Des mises en scène habiles, construites sur l implicite Voici quatre scènes du film Cheval de guerre (2012) dans lesquelles le spectateur assiste à la disparition d un personnage. Pour chacune d elles, Spielberg joue davantage sur l intensité dramatique que sur la brutalité des situations et cherche à respecter la sensibilité du jeune public. A chaque fois, comme la mort n est pas pleinement explicite, il revient au spectateur de la déduire. Un procédé que l on retrouve dans les inférences littéraires 1 - Le capitaine Nicholls, victime des mitrailleuses A l été 1914, l armée britannique croit encore à l efficacité des charges de cavalerie. Le capitaine Nicholls, lancé à vive allure vers les lignes ennemies, sabre au clair, réalise soudain que les soldats allemands possèdent une arme redoutable : la mitrailleuse. Un soldat allemand s empare de l arme et la braque vers les cavaliers qui s approchent Filmé au ralenti, le plan nous montre le visage du capitaine qui se fige dans une expression de désespoir et de résignation. Son devoir de soldat lui dicte de poursuivre sa course mais il semble avoir déjà compris le sort tragique qui l attend. Une musique grave et lancinante accompagne son regard. Trompette et violon. Le temps semble suspendu.

2 Gros plan sur l extrémité de la mitrailleuse qui crache le feu et sème la mort. Contrairement au caractère bruyant de l image, le son de l arme reste muet. Seule la musique continue. Lorsque la caméra reprend la course du cheval, son cavalier a disparu. L instant où il est désarçonné n est pas filmé ce qui constitue une ellipse dans le déroulement de la scène. 2 Les deux frères fusillés pour désertion Deux jeunes soldats allemands ont réussi à s enfuir pour échapper à la guerre. Ayant trouvé refuge dans un moulin, ils sont découverts par une patrouille en pleine nuit. L officier décide de les fusiller immédiatement au pied du moulin. La scène, filmée en plongée, accentue le caractère dramatique de la situation. Une lumière lugubre, issue des phares de deux camions militaires, balaie l espace qui sépare les tireurs de leurs misérables cibles.

3 L aile du moulin vient alors traverser le plan jusqu à éclipser les deux condamnés au moment même de leur exécution. Leur mort est signifiée par la soudaine disparition de leur silhouette à l écran. Puis l aile sort du champ et dévoile les corps sans vie des deux malheureux, allongés au sol. 3 Le cheval Topthorn, mort d épuisement Après avoir servi dans la cavalerie britannique, Topthorn et Joey servent d attelage pour tracter de gros canons dans l armée allemande. Au bout de plusieurs mois d efforts intenses et de mauvais traitements, Topthorn montre des signes d affaiblissement. Friedrich, le soldat allemand qui mène l attelage, supplie le cheval de redresser l encolure pour lui éviter d être abattu par l officier qui dirige le convoi.

4 Profitant d une inattention de l officier, Friedrich parvient à détacher les deux chevaux pour les éloigner du convoi. Malgré ce répit, Topthorn ne va pas mieux. Ses forces l abandonnent et il s effondre. Dernier témoin du fil qui le tient encore en vie, son œil se ferme doucement. Joey et Friedrich, ses compagnons d infortune, assistent impuissants à ses derniers instants.

5 4 Retrouvailles dramatiques entre Albert et Andrew Suite à une phase d intense bombardement, les fantassins britanniques se lancent à l assaut des tranchées ennemies. Dans la confusion de la mitraille et de la fusillade, les soldats se perdent de vue. Albert et Andrew, qui se connaissent depuis l enfance, sont heureux de se retrouver en vie au milieu de cet enfer. Alors que les deux amis se remettent en marche, un officier alerte ses troupes d une attaque aux gaz. Quelques mètres à peine séparent les deux compagnons mais l arrivée des gaz est si soudaine qu Andrew n a pas le temps de se mettre à l abri. Les deux soldats ne peuvent qu échanger un dernier regard.

6 La silhouette d Andrew disparaît alors lentement derrière un panache de fumée toxique. On ne le reverra plus.

Conception et textes Mansuy VALENTIN 2015

Conception et textes Mansuy VALENTIN 2015 Conception et textes Mansuy VALENTIN 2015 Si le capitaine Rogier avait survécu à la bataille du 18 juin 1940 à Xertigny, il aurait peut-être pu nous raconter cette terrible journée comme ceci : «Je suis

Plus en détail

ESCALE 3 : LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT ( )

ESCALE 3 : LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT ( ) 1. Situer Stalingrad. Stalingrad se trouve en Russie sur les bords de la Volga. 2. Quelles sont les armées en présence? La bataille de Stalingrad oppose l Armée allemande à l Armée russe. 3. Comment sont

Plus en détail

On trouve encore au début de la guerre une utilisation massive des chevaux pour déplacer les canons ou les soldats

On trouve encore au début de la guerre une utilisation massive des chevaux pour déplacer les canons ou les soldats Des armements : - De plus en plus puissants et diversifiés - Aux effets de plus en plus meurtriers - Qui rendent possible 2 types de guerres : de position ou de mouvement - Qui permettent de menacer de

Plus en détail

La bataille de la crête de Vimy Ressources: Photos

La bataille de la crête de Vimy Ressources: Photos La crête de Vimy du haut des airs Cette photo aérienne montre les principales lignes de tranchées dans un secteur inconnu de la crête de Vimy. Les grands cratères, dont certains ont de 10 à 15 mètres de

Plus en détail

Thème: la Première Guerre Mondiale et ses conséquences!

Thème: la Première Guerre Mondiale et ses conséquences! Corpus documentaire - La Première Guerre Mondiale 1 Thème: la Première Guerre Mondiale et ses conséquences! Sitographie indicative:! http://www.histoire-image.org/! 1643-1945 L Histoire par l Image Exploration

Plus en détail

Que représente Guernica? Contexte historique : Guerre Civile d Espagne ( ) opposant les nationalistes (menés par Franco) aux républicains.

Que représente Guernica? Contexte historique : Guerre Civile d Espagne ( ) opposant les nationalistes (menés par Franco) aux républicains. Que représente Guernica? Contexte historique : Guerre Civile d Espagne (1936-1939) opposant les nationalistes (menés par Franco) aux républicains. Plus précisément : Guernica est une petite ville du Pays

Plus en détail

CARNET DE VOYAGE (Verdun) départ le jeudi 5 novembre à 6h00 arrivée le vendredi 6 novembre à 21h30

CARNET DE VOYAGE (Verdun) départ le jeudi 5 novembre à 6h00 arrivée le vendredi 6 novembre à 21h30 CARNET DE VOYAGE (Verdun) départ le jeudi 5 novembre à 6h00 arrivée le vendredi 6 novembre à 21h30 LE VOYAGE: Voici notre itinéraire : durant 4h30 sur une distance de environ 480km avec des pauses de 45min

Plus en détail

PUTAIN DE GUERRE! L EXPO

PUTAIN DE GUERRE! L EXPO PUTAIN DE GUERRE! L EXPO Cette exposition est mise à disposition gratuitement des CDI et bibliothèques sur demande et après signature d une convention de prêt. Elle contient 17 panneaux, dont un visuel

Plus en détail

BAR-LE-DUC 1916 BAR-LE-DUC centenaire de la Bataille de Verdun

BAR-LE-DUC 1916 BAR-LE-DUC centenaire de la Bataille de Verdun BAR-LE-DUC 1916 BAR-LE-DUC 1916 centenaire de la Bataille de Verdun BAR-LE-DUC 1916 Bar-le-Duc a joué un rôle de premier ordre pendant la Bataille de Verdun. A l occasion du centenaire de cette bataille,

Plus en détail

Problématique : Comment et pourquoi les artistes rendent-ils compte de la guerre?

Problématique : Comment et pourquoi les artistes rendent-ils compte de la guerre? Guernica Arts du visuel Problématique : Comment et pourquoi les artistes rendent-ils compte de la guerre? En lien avec : chapitre 2 Histoire Les régimes totalitaires 1- Je présente l œuvre : Nature : huile

Plus en détail

Cyclone à la Jamaïque

Cyclone à la Jamaïque Cyclone à la Jamaïque d Alexander Mackendrick L abordage 1 2 3 4.a 5 6 7 8.a 8.b 9 10 11 12 13 14.a 14.b 19 20 21 22.a 22.b 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 Analyse de la séquence 1 La séquence commence

Plus en détail

CINÉMAG 3e trimestre de l année scolaire Ecole élémentaire A. Couprie

CINÉMAG 3e trimestre de l année scolaire Ecole élémentaire A. Couprie CINÉMAG 3e trimestre de l année scolaire 2013-2014 Ecole élémentaire A. Couprie Nous sommes heureux de vous présenter Cinémag, magasine trimestriel de partage autour des films visionnés au cours de l'année.

Plus en détail

Représenter l expérience combattante dans les tranchées au cinéma. Film n 2 : Extrait d Un long dimanche de fiançailles, Jean-Pierre Jeunet, 2004

Représenter l expérience combattante dans les tranchées au cinéma. Film n 2 : Extrait d Un long dimanche de fiançailles, Jean-Pierre Jeunet, 2004 Représenter l expérience combattante dans les tranchées au cinéma Film n 1 : Extrait des Sentiers de la Gloire, Stanley Kubrick,1957 Synopsis : 1916. La Grande guerre s enlise dans les tranchées. Afin

Plus en détail

LA BATAILLE DU CHAMP AUX IRIS

LA BATAILLE DU CHAMP AUX IRIS LA BATAILLE DU CHAMP AUX IRIS Scénario 1 1 kythorn de l année de la choppe brisée CONTEXTE HISTORIQUE Les colons des baronnies de Valcroix et de Borr ont franchi le fleuve Immerine afin de coloniser de

Plus en détail

Un tableau de Pablo PICASSO

Un tableau de Pablo PICASSO «GUERNICA» Un tableau de Pablo PICASSO Le Contexte Historique en 1936 En Espagne : Guerre civile (Nationalistes / Républicains) En Europe : Les Nazis préparent la guerre (alliance avec les fascistes italiens

Plus en détail

La brutalisation (ou ensauvagement) de la Première Guerre mondiale. -La Guerre d Otto Dix-

La brutalisation (ou ensauvagement) de la Première Guerre mondiale. -La Guerre d Otto Dix- La brutalisation (ou ensauvagement) de la Première Guerre mondiale -La Guerre d Otto Dix- La Guerre; tempera; Otto Dix; 1929-1932; musée des Beaux-Arts de Dresde. Panneau central 204X204 cm Panneaux latéraux

Plus en détail

Abécédaire. De la grande guerre

Abécédaire. De la grande guerre Abécédaire De la grande guerre Sommaire A comme armistice D comme défunts G comme gueule cassée H comme horreur N comme nouvelle du front P comme propagande T comme tranchée A comme armistice Nous avons

Plus en détail

Analyse d'une séquence du Dictateur de Charles Chaplin

Analyse d'une séquence du Dictateur de Charles Chaplin 1 Analyse d'une séquence du Dictateur de Charles Chaplin Documents : 1) Fiche de cours 2) Tableau à faire remplir par les élèves (p.4) 3) Tableau du professeur (p.5) Introduction : Replacer l'oeuvre dans

Plus en détail

DOSSIER DE MONUMENT. Clés :

DOSSIER DE MONUMENT. Clés : DOSSIER DE MONUMENT Clés : Période : 22-23 Août 1914 Lieu : Gomery (Belgique) Belligérants : Allemands Français. Latitude : 49.563333 Longitude : 5.593333 Titre : la bataille des frontières en Belgique

Plus en détail

Images/documents #7. Lumière des Roses. 25 images à propos de la Grande Guerre

Images/documents #7. Lumière des Roses. 25 images à propos de la Grande Guerre Images/documents #7 Lumière des Roses 25 images à propos de la Grande Guerre Galerie Lumière des roses Photographies des XIX e et XX e siècles 12-14, rue Jean-Jacques Rousseau 93100 Montreuil France Tél.

Plus en détail

EXPRESSION : LA VEILLEE 1 Trpe 1 ére St LO, oct. 2004

EXPRESSION : LA VEILLEE 1 Trpe 1 ére St LO, oct. 2004 EXPRESSION : LA VEILLEE 1 Trpe 1 ére St LO, oct. 2004 L expression est une des matières les plus importantes. En effet elle établie l humeur de la journée grâce aux chants et aux blagues. En journée ou

Plus en détail

LA FLEUR AU FUSIL...

LA FLEUR AU FUSIL... LA FLEUR AU FUSIL... SCENARIOS 1914 POUR MARMITAGES «Les casques d argent», Haelen, 12 aout 1914 Joueur Allemand (attaquant) : 8 unités de cavalerie, 4 unités d infanterie (Jägers), 1 unité de mitrailleuses,

Plus en détail

La lettre de la section de Saint Sulpice la Forêt

La lettre de la section de Saint Sulpice la Forêt Union Nationale des Combattants La lettre de la section de Saint Sulpice la Forêt N SPÉCIAL - Septembre 2014 Michel Descormiers avait 10 ans en 1944, au moment du débarquement des troupes alliées. Réfugié

Plus en détail

Au front. Le Front = La zone de combats. C est lors de la première Guerre Mondiale que l on commence à utiliser

Au front. Le Front = La zone de combats. C est lors de la première Guerre Mondiale que l on commence à utiliser Au front Le Front = La zone de combats C est lors de la première Guerre Mondiale que l on commence à utiliser de nouvelles armes meurtrières (mitrailleuses, gaz, tanks ). La puissance de feu de l artillerie

Plus en détail

Mon prénom :.. Mon nom :.. Mon école :

Mon prénom :.. Mon nom :.. Mon école : Mon carnet de cinéma Mon prénom :.. Mon nom :.. Mon école : Cinéma Je deviens spectateur au cycle 1 Je réponds aux questions du maître ou de la maîtresse (dictée à l adulte). Je suis allé(e). fois au cinéma

Plus en détail

La mobilisation britannique

La mobilisation britannique La mobilisation britannique Les accords avec la France Dès la conclusion de l entente cordiale en 1904, l Angleterre et la France entament des conversations en vue d une coopération militaire en cas de

Plus en détail

La première guerre mondiale

La première guerre mondiale La première guerre mondiale Objectifs: Connaître et retenir les évènements marquants de la première guerre mondiale Avoir compris et retenu le vocabulaire spécifiques à la première guerre mondiale Utiliser

Plus en détail

Les registres de texte

Les registres de texte Les registres de texte Le registre comique : il perçoit le réel à travers le rire et l humour, il cherche à déclencher le rire en mettant l accent sur ce qui est inattendu ou sur le décalage par rapport

Plus en détail

Otto Dix La Guerre

Otto Dix La Guerre Mme Brouwers Décembre 2014 Otto Dix La Guerre 1929-1932 Type d œuvre (support artistique) : Triptyque (tableau en 3 parties), peinture sur bois, 204 x 204 cm. Problématique abordée : Comment l artiste

Plus en détail

Ordonnance du DDPS concernant les chevaux de l armée

Ordonnance du DDPS concernant les chevaux de l armée Ordonnance du DDPS concernant les chevaux de l armée du 18 février 1999 Le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports, vu l art. 5 de l ordonnance du 17 février

Plus en détail

Mallette pédagogique. Journal «L Echo de Paris» du dimanche 29 juin Publication «Lectures pour tous» du 31 octobre 1914

Mallette pédagogique. Journal «L Echo de Paris» du dimanche 29 juin Publication «Lectures pour tous» du 31 octobre 1914 Mallette pédagogique Service éducatif Livret pédagogique Journal «L Echo de Paris» du dimanche 29 juin 1919 Journal édité le lendemain de la signature du Traité de paix dans la Galerie des Glaces du château

Plus en détail

STORYBOARD DE FONDUE EN LARMES. Dessins : Hilda CLEM

STORYBOARD DE FONDUE EN LARMES. Dessins : Hilda CLEM STORYBOARD DE FONDUE EN LARMES Dessins : Hilda CLEM PLAN N 1 : Présentation de la pièce et d une silhouette -Plan à effet : début, image noir, puis partie gauche blanche, partie droite noir, puis détails

Plus en détail

ACADEMIE DE LA FLOTTE COLONIALE FICHE ARTILLEUR

ACADEMIE DE LA FLOTTE COLONIALE FICHE ARTILLEUR BOUCLIERS FICHE ARTILLEUR L Artilleur active et désactive les boucliers. VERROUILLAGE L Artilleur verrouille les cibles (en cliquant dessus). On peut verrouiller les torpilles ennemies pour les détruire

Plus en détail

Otto de Tomy Ungerer L Ecole des Loisirs

Otto de Tomy Ungerer L Ecole des Loisirs Otto de Tomy Ungerer L Ecole des Loisirs L amitié peut-elle traverser toutes les épreuves de la guerre (et de la vie)? Les relations entre les hommes ne sont pas toujours des relations cordiales. Nous

Plus en détail

ETUDIER UNE ŒUVRE D ART

ETUDIER UNE ŒUVRE D ART MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE Collège Arthur CHAUSSY 5 RUE DU GYMNASE 77170 BRIE COMTE ROBERT : 01 64 05 08 90 : 01.64.05.72.27 EPREUVE HISTOIRE DES

Plus en détail

Marius Revel. Naissance

Marius Revel. Naissance Marius Revel Naissance Marius François Revel est né le samedi 15 août 1885 à Villalier. Il est le fils de Jules Bernard Revel, ramonet 1, âgé de 34 ans et d Agathe Escande, âgée de 27 ans. Acte de naissance

Plus en détail

«La guerre» d Otto Dix

«La guerre» d Otto Dix Objet d étude: L art et la guerre «La guerre» d Otto Dix et «Verdun» de Félix Vallotton Problématique: Comment les arts peuvent-ils contribuer à dénoncer les horreurs des guerres? 1 Otto Dix, né en Allemagne

Plus en détail

RAS 1.2. Les grands évènements de la Première Guerre mondiale

RAS 1.2. Les grands évènements de la Première Guerre mondiale RAS 1.2 Les grands évènements de la Première Guerre mondiale 1.2.1 Le plan Schlieffen Plan allemand pour attaquer la France Nommé pour le général Alfred von Schlieffen concentration de la totalité de la

Plus en détail

Les Poilus. Première Guerre mondiale. centenaire essonne.fr. Service éducatif

Les Poilus. Première Guerre mondiale. centenaire essonne.fr. Service éducatif Service éducatif Les Poilus Première Guerre mondiale Réalisé par Pauline Claude, Isabelle Lambert, Catherine Sironi et Lisbeth Porcher centenaire1914-1918.essonne.fr D ans chaque village de France, les

Plus en détail

La guerre industrielle et totale

La guerre industrielle et totale La guerre industrielle et totale La 1ère guerre mondiale ne se résume pas seulement à un conflit entre la France et l Allemagne, loin de là. Comme nous le montre Tardi des pages 113 à 121, c est le monde

Plus en détail

La nouvelle frontière résulte de la séparation linguistique entre le français et l allemand.

La nouvelle frontière résulte de la séparation linguistique entre le français et l allemand. LL D LA FAC Hachurez sur la carte ci-contre la zone qui n est plus française avant la guerre de 1914/1918. Observez la carte ci-contre. La légende indique la frontière avant et après 1871. Quelle est la

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS. TRES DE MAYO = TROIS MAI , huile sur toile 266 x 345 cm. Musée du Prado, Madrid.

HISTOIRE DES ARTS. TRES DE MAYO = TROIS MAI , huile sur toile 266 x 345 cm. Musée du Prado, Madrid. HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 4 ème Période historique :XIXème siècle Moment choisi : 1808 Thématique : Arts, Etats, pouvoir Sujet : Les patriotes espagnols vus par Goya Domaines artistiques : Arts du visuel

Plus en détail

FICHE 3A : LE CONTEXTE HISTORIQUE A TRAVERS L ART

FICHE 3A : LE CONTEXTE HISTORIQUE A TRAVERS L ART 1 FICHE 3A : LE CONTEXTE HISTORIQUE A TRAVERS L ART Durée de la séance : une séance de 45 min à 1h Matériel o 1 exemplaire du livre par enfant ou pour 2 Supports o Fiches élèves LES ENJEUX DANS LES PROGRAMMES

Plus en détail

Cinéma Public Films présente. 5 contes de Lionni. Ce document pédagogique appartient à

Cinéma Public Films présente. 5 contes de Lionni. Ce document pédagogique appartient à Cinéma Public Films présente 5 contes de Lionni Ce document pédagogique appartient à LE PLAN Définition Frédéric Dans le film Le Petit monde de Leo : 5 contes de Lionni, tu as vu plein de belles images

Plus en détail

Thème 1- La première guerre mondiale : vers une guerre totale ( )

Thème 1- La première guerre mondiale : vers une guerre totale ( ) https://college.clionautes.org/spip.php?article3273 Thème 1- La première guerre mondiale : vers une guerre totale (1914-1918) par Gabrielle Morgane Mise en ligne : mardi 5 mai 2015 i Troisième - i 3ème

Plus en détail

Les P tits Historiens

Les P tits Historiens Les P tits Historiens Viens vite aider Mémory à découvrir la fin de la Seconde Guerre Mondiale Histoire Tu es mon p tit historien Voici ta mission : Découvrir comment se termine la guerre. Objectif : Comprendre

Plus en détail

Nom : TRAN Prénom : Duy-Laurent. Etudier le jour J (6 juin 1944) : travail de terrain sur les sites du Débarquement en Normandie

Nom : TRAN Prénom : Duy-Laurent. Etudier le jour J (6 juin 1944) : travail de terrain sur les sites du Débarquement en Normandie Nom : TRAN Prénom : Duy-Laurent Etudier le jour J (6 juin 1944) : travail de terrain sur les sites du Débarquement en Normandie Mme Heip, avril 2010 Croquis de synthèse Vous renseignerez ce croquis au

Plus en détail

La Première Guerre Mondiale

La Première Guerre Mondiale Arnaud Manbour La Première Guerre Mondiale La Première Guerre Mondiale s est principalement déroulée en Europe de 1914 à 1918. Cette guerre a été particulièrement meurtrière : elle a provoqué plus de morts

Plus en détail

LA NÉCROPOLE NATIONALE DE MAURUPT-LE-MONTOIS par Alain GIROD

LA NÉCROPOLE NATIONALE DE MAURUPT-LE-MONTOIS par Alain GIROD LA NÉCROPOLE NATIONALE DE MAURUPT-LE-MONTOIS par Alain GIROD Le 10 septembre sera une grande journée de deuil ; les combats font rage. Les allemands reculent, mais pied à pied ; ils ne laissent derrière

Plus en détail

DISTRICT DU CALVADOS DE FOOTBALL

DISTRICT DU CALVADOS DE FOOTBALL DISTRICT DU CALVADOS DE FOOTBALL COMMISSION DEPARTEMENTALE DE L ARBITRAGE Saison 2009/2010 REPONSES AU 1er QUESTIONNAIRE D1 Envoi du 15/10/2009 Retour du 16/11/2009 Correcteur : M. Jean-Pierre AUGER QUESTION

Plus en détail

Sur les traces de la plaque commémorative pour les instituteurs de la Loire morts pour la France

Sur les traces de la plaque commémorative pour les instituteurs de la Loire morts pour la France Sur les traces de la plaque commémorative pour les instituteurs de la Loire morts pour la France Élèves de 3 ème du Collège Mario Meunier, Montbrison, 2013-2014 Deux enseignants Jean Emonet Louis Géry

Plus en détail

Espace 1 : la bataille de Verdun : une bataille décisive de la Grande Guerre

Espace 1 : la bataille de Verdun : une bataille décisive de la Grande Guerre NOM :. Prénom :. Classe : PARCOURS de VISITE DU MEMORIAL DE VERDUN Niveau collège-lycée (Version 2.0) La muséographie du Mémorial permet d aborder de nombreuses thématiques en lien avec la bataille de

Plus en détail

LE MUSÉE RÊVÉ DE DRÉ

LE MUSÉE RÊVÉ DE DRÉ LE MUSÉE RÊVÉ DE DRÉ Bonjour! Le but de cette fiche de travail est que tu t attardes un peu plus à certains endroits du musée. Cela ne veut évidemment pas dire que tu ne dois pas faire attention aux autres

Plus en détail

Bonnie and Clyde : l amour mitrailleur

Bonnie and Clyde : l amour mitrailleur Bonnie and Clyde : l amour mitrailleur La violence Les méchants, en prison! La police a toujours été du bon côté jusqu ici, elle représente la loi et qui défend le bien. Cependant dans le film d Arthur

Plus en détail

La bataille de Sarrebourg Le 56 ème d Infanterie dans la tourmente de Gosselming

La bataille de Sarrebourg Le 56 ème d Infanterie dans la tourmente de Gosselming La bataille de Sarrebourg Le 56 ème d Infanterie dans la tourmente de Gosselming La bataille de Sarrebourg regroupe plusieurs combats qui se déroulent du 18 au 21 août 1914. Le 8 ème Corps d Armée est

Plus en détail

Samedi 9 janvier 2016, Cinétoile Malley Lumières, Prilly. Club de CINéma Pour. CINétoIle malley lumières PréseNte. Un film qu i fait rire et réfléchir

Samedi 9 janvier 2016, Cinétoile Malley Lumières, Prilly. Club de CINéma Pour. CINétoIle malley lumières PréseNte. Un film qu i fait rire et réfléchir CINétoIle malley lumières PréseNte Club de CINéma Pour enfants Un film qu i fait rire et réfléchir Samedi 9 janvier 2016, Cinétoile Malley Lumières, Prilly 10h (cartes vertes) Accueil et présentation du

Plus en détail

Trompette, cheval de cavalerie

Trompette, cheval de cavalerie Trompette, cheval de cavalerie Ah! ma Mère!... Quoi donc, ma Sœur?» La jeune religieuse est navrée : comment dire la chose à «Notre Mère»? «Ah! ma Mère!...» A son bureau, la Supérieure des Petites Sœurs

Plus en détail

ANALYSE FILMIQUE D'UNE SEQUENCE GOSHU le violoncelliste Première séquence L orage - 3 minutes 19 secondes IMAGE Cadrage et Contenu 8- ''

ANALYSE FILMIQUE D'UNE SEQUENCE GOSHU le violoncelliste Première séquence L orage - 3 minutes 19 secondes IMAGE Cadrage et Contenu 8- '' 1 Repère ANALYSE FILMIQUE D'UNE SEQUENCE GOSHU le violoncelliste Première séquence L orage - 3 minutes 19 secondes IMAGE Cadrage et Contenu SON Plans 1 à 6 De 1 31 à 1 56 1- Plan général fixe : paysage

Plus en détail

Séquence 5 sur l autobiographie Dominante : HDA Analyse de deux autoportraits d Otto DIX

Séquence 5 sur l autobiographie Dominante : HDA Analyse de deux autoportraits d Otto DIX Séquence 5 sur l autobiographie Dominante : HDA Objectif : Analyse de deux autoportraits d Otto DIX Introduction 1. Les deux autoportraits du peintre allemand Otto DIX, le représentent en soldat de la

Plus en détail

Collection des figurines plates d étain à céder

Collection des figurines plates d étain à céder Mars 2014 Collection des figurines plates d étain à céder Année 2014 : Antiquité à Ancien régime Bourse des collectionneurs du Cercle Renaissance 138, rue de Tocqueville, 75017 Paris - Tél.: 01 42 27 48

Plus en détail

STEREOPTIK L EXPOSITION

STEREOPTIK L EXPOSITION STEREOPTIK L EXPOSITION STEREOPTIK, l EXPOSITION Issues des spectacles créés par Romain Bermond et Jean-Baptiste Maillet depuis 2009, les installations et les œuvres présentées dans l exposition STEREOPTIK

Plus en détail

1) Napoléon Bonaparte, un nouvel homme fort.

1) Napoléon Bonaparte, un nouvel homme fort. Leçon 1 texte à trous 1. Le général Buonaparte 1) Napoléon Bonaparte, un nouvel homme fort. Depuis 1795, la France est dirigée par le directoire. Le pays est toujours en guerre. De nombreux généraux s

Plus en détail

* Comptine jeux de doigts «Que fait ma main?» * Pour réfléchir F12 D5

* Comptine jeux de doigts «Que fait ma main?» * Pour réfléchir F12 D5 * Comptine jeux de doigts «Que fait ma main?» Elle caresse, doux, doux, doux Elle tape, pan, pan, pan Elle gratte, gr, gr, gr Elle chatouille, guili, guili, guili Elle dit «Au revoir» Et elle s en va.

Plus en détail

* * * * * KILL TEAM 40,000 * * * * *

* * * * * KILL TEAM 40,000 * * * * * * * * * * KILL TEAM 40,000 * * * * * RÈGLES v0.1 ALPHA Commencer le jeu - un joueur choisit le camp «Héros», l autre choisit le camp «Méchants» - le joueur constitue sa liste à partir d un Codex, pour

Plus en détail

51. L Albatros est surveillé par les monolithes, qui entament leur construction (Annexe son C19, musique D06)

51. L Albatros est surveillé par les monolithes, qui entament leur construction (Annexe son C19, musique D06) LE DERNIER VOYAGE DE L ALBATROS STORYBOARD 06 (51/60) 1 51. L Albatros est surveillé par les monolithes, qui entament leur construction (Annexe son C19, musique D06) 51. 1A 51. 1B Hologramme de l Albatros,

Plus en détail

La Seine-Saint-Denis et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD ( )

La Seine-Saint-Denis et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD ( ) La Seine-Saint-Denis et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919) Les archives de la SPCA sur la Seine-Saint-Denis Nombre de reportages : 38 Nombre

Plus en détail

Putain c est flou, et merde ça bouge!

Putain c est flou, et merde ça bouge! Filmer Putain c est flou, et merde ça bouge! Filmer est un art, c est aussi de la technique. Bien Filmer nécessite un peu de préparation. A. Les unités de construction : Sachez ce que vous voulez faire

Plus en détail

La Loire et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD ( )

La Loire et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD ( ) La Loire et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919) Les archives de la SPCA sur la Loire Nombre de reportages : 4 Nombre de films : 3 Les photographies

Plus en détail

Maternelle 2 Story 11 à 20 1

Maternelle 2 Story 11 à 20 1 Maternelle 2 Story 11 à 20 1 11.1A. Plan Large Viviane petite fille. On s approche De la séquence 11 à la séquence 17, on reste tout le temps dans le dos de Viviane petite fille, puis adolescente. Que

Plus en détail

De l Érythrée à la terre promise. Le tragique destin d un réfugié tué pour rien. Issan Giska Ntsila LA DÉFENSE DES DROITS DE L HOMME

De l Érythrée à la terre promise. Le tragique destin d un réfugié tué pour rien. Issan Giska Ntsila LA DÉFENSE DES DROITS DE L HOMME LA DÉFENSE DES DROITS DE L HOMME De l Érythrée à la terre promise. Le tragique destin d un réfugié tué pour rien Issan Giska Ntsila Barreau de Brazzaville - Congo 253 254 Le Mémorial de Caen Recueil des

Plus en détail

La nécessité des opérations de MAI 1917

La nécessité des opérations de MAI 1917 énne, DOSSIER DE MONUMENT Clés : Période : 5 et 6 Mai 1917; Lieux : Braye-en-Laonnois (02000) Belligérants : Français et Allemands Latitude : 49.332352 Longitude : 3.0997 Titre : L Epine de CHEVREGNY Thèmes

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES

GUIDE DE BONNES PRATIQUES GUIDE DE BONNES PRATIQUES Vigilance attentats : les bons réflexes Guide à destination des personnels des établissements de santé, sociaux et médico-sociaux Juin 2016 MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET

Plus en détail

L analyse d une photographie : Marc Riboud

L analyse d une photographie : Marc Riboud Sujet : Pour notre première analyse photographique j ai retenu une évocation emblématique de la génération hippie avec «La jeune fille à la fleur» prise lors d une manifestation contre la guerre du Vietnam.

Plus en détail

SERVICE ÉDUCATIF DES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE LA DORDOGNE

SERVICE ÉDUCATIF DES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE LA DORDOGNE SERVICE ÉDUCATIF DES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE LA DORDOGNE Les fusillés du 13 juin 1944 à Mareuil Ecole élémentaire Paul Degail, Cycle 3 (Mareuil-sur-belle) Dossier pédagogique n 1 CE DOCUMENT PEUT ÊTRE

Plus en détail

HIDA : La Liberté guidant le peuple par Delacroix (1830)

HIDA : La Liberté guidant le peuple par Delacroix (1830) HIDA : La Liberté guidant le peuple par Delacroix (1830) Domaine artistique : Arts du visuel (peinture). 2 Thématiques : - Arts, espace, temps (un tableau qui représente un événement historique contemporain

Plus en détail

Question 12. Question 13. Les nombres 2. Formation historique. Nom... Prénom... Classe... Document 4

Question 12. Question 13. Les nombres 2. Formation historique. Nom... Prénom... Classe... Document 4 Les nombres 2 Formation historique Nom.... Prénom.... Classe... Document 4 Question 12 Résous en calcul écrit l opération suivante : 2748,34 491,62 = Réponse :.. / 1 Question 13 Steve a écrit : 68 x 7

Plus en détail

Le plan d ensemble met en évidence le cadre de l action. Les personnages sont noyés dans le décor.

Le plan d ensemble met en évidence le cadre de l action. Les personnages sont noyés dans le décor. 1 Les plans 2 Les angles ou points de vue ANNEXE En Bande dessinée, comme au cinéma, le choix DES PLANS donne une de l atmosphère que l on veut créer pendant que l on raconte l histoire. Habituellement

Plus en détail

Premier plan de la séquence étudiée : les enfants fuient la maison. Dernier plan : la barque dérive sur la rivière

Premier plan de la séquence étudiée : les enfants fuient la maison. Dernier plan : la barque dérive sur la rivière LA NUIT DU CHASSEUR Analyse filmique d une séquence JC AMBROISE La séquence choisie, celle où les enfants parviennent à échapper à Harry Powell, a une importance particulière dans le déroulement du film.

Plus en détail

Le Bois le Prêtre LE CHÊNE MITRAILLÉ : L ARBRE DU SOUVENIR

Le Bois le Prêtre LE CHÊNE MITRAILLÉ : L ARBRE DU SOUVENIR - 1 - Le Bois le Prêtre LE CHÊNE MITRAILLÉ : L ARBRE DU SOUVENIR "De toutes les visions d horreur que la guerre m a offertes, c est au Bois le Prêtre que j ai vu les plus effroyables". Raymond Poincaré

Plus en détail

Sommaire. Projet «de Saïd OULMI «Les Témoins de la mémoire» consacré aux déportés Algériens en Guyane

Sommaire. Projet «de Saïd OULMI «Les Témoins de la mémoire» consacré aux déportés Algériens en Guyane Sommaire o Fiche technique o L approche o Les sources o Processus du documentaire o Plan de travail o Curriculum vitae du réalisateur o Présentation du producteur 1 Série : «Les Témoins de la mémoire»

Plus en détail

Programme #1 mercredi 22 octobre à 15h

Programme #1 mercredi 22 octobre à 15h En 1914, il y a tout juste 100 ans, apparaissait le personnage de Charlot sur les écrans de cinéma! Il est né affublé d une moustache et d un chapeau rond, d une veste étriquée sur un pantalon trop large

Plus en détail

Transformer les objets. Manipuler les objets. Le mouvement doit être précis et clair.

Transformer les objets. Manipuler les objets. Le mouvement doit être précis et clair. THÉÂTRE D OMBRES ET D OBJETS Formation organisée par la Commission scolaire des Affluents ouverte à la Table régionale des arts LLL Compagnie : Théâtre la Pire Espèce Animateurs : Olivier Ducas et Julie

Plus en détail

GUERNICA de Pablo PICASSO, sans doute l œuvre la plus célèbre du XXème siècle

GUERNICA de Pablo PICASSO, sans doute l œuvre la plus célèbre du XXème siècle GUERNICA de Pablo PICASSO, 1937 sans doute l œuvre la plus célèbre du XXème siècle Pablo PICASSO (1881-1973) Premières années en Espagne (jusqu à ses 20 ans) : son père est professeur de dessin. Puis il

Plus en détail

Sur les champs de bataille

Sur les champs de bataille Introduction Sur les champs de bataille Les Canadiens ont largement contribué à la Première Guerre mondiale. Le rôle du Canada faisait une grande par

Plus en détail

Napoléon Bonaparte. Professeurs : Mme Possover, professeur EPS / Melle Possover professeur d Histoire.

Napoléon Bonaparte. Professeurs : Mme Possover, professeur EPS / Melle Possover professeur d Histoire. HISTOIRE DES ARTS Napoléon Bonaparte. CLASSE : 4 ème Professeurs : Mme Possover, professeur EPS / Melle Possover professeur d Histoire. Période historique : XIXème siècle, époque contemporaine. Moment

Plus en détail

Les lettres de Poilus

Les lettres de Poilus Les lettres de Poilus Les «paroles de Poilus» Les paroles de poilus sont des lettres ou des extraits de journaux intimes que les combattants de la guerre 14-18 ont envoyés à leurs familles et à leurs amis.

Plus en détail

LA NOUVELLE LITTÉRAIRE THÉORIE

LA NOUVELLE LITTÉRAIRE THÉORIE LA NOUVELLE LITTÉRAIRE THÉORIE La nouvelle littéraire est un genre fascinant. Au contraire du roman, elle ne met en scène que très peu de personnages et met l accent sur l évolution psychologique de ceux-ci.

Plus en détail

Tracking vers l arrière (de A à B), lent. La caméra remonte lentement l escalier.

Tracking vers l arrière (de A à B), lent. La caméra remonte lentement l escalier. 01 02 Caméra Pan. de gauche à droite, lent. La caméra longe le pied de l escalier. Caméra Tracking vers l arrière (de A à B), lent. La caméra remonte lentement l escalier. Éléments de lexique : «Pan.»

Plus en détail

CIVILS ET MILITAIRES DANS LA PREMIERE GUERRE MONDIALE. p14 à 35. Comment la Grande guerre (1914/1918) a-t-elle bouleversée les

CIVILS ET MILITAIRES DANS LA PREMIERE GUERRE MONDIALE. p14 à 35. Comment la Grande guerre (1914/1918) a-t-elle bouleversée les CIVILS ET MILITAIRES DANS LA PREMIERE GUERRE MONDIALE p14 à 35 Comment la Grande guerre (1914/1918) a-t-elle bouleversée les Etats et les sociétés en Europe? I- UNE GUERRE INDUSTRIELLE D UNE AMPLEUR ET

Plus en détail

Les peintures de guerre. Otto Dix

Les peintures de guerre. Otto Dix Les peintures de guerre Otto Dix Les artistes de la guerre George Grosz Pablo Picasso Otto Dix Introduction Durant la guerre, plusieurs artistes dénoncent les horreurs du front. Certains d entre eux se

Plus en détail

HISTOIRE ACTIVE : UNE PROMENADE DANS LE DÉSERT

HISTOIRE ACTIVE : UNE PROMENADE DANS LE DÉSERT UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL PROGRAMME D ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE ET ENSEIGNEMENT PRIMAIRE HISTOIRE ACTIVE : UNE PROMENADE DANS LE DÉSERT Travail remis à MARIE MARTEL dans le cadre du cours DDD2100-10

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2014 FRANÇAIS. Série générale. Coefficient : 2. - Questions (15 points) et réécriture (4 points) 1 h 10

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2014 FRANÇAIS. Série générale. Coefficient : 2. - Questions (15 points) et réécriture (4 points) 1 h 10 REPÈRE : 14DNBGENFRQME1 DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2014 FRANÇAIS Série générale Coefficient : 2 Première partie : 1 h 30 - Questions (15 points) et réécriture (4 points) 1 h 10 - Dictée (6 points)

Plus en détail

Décrire et analyser une image

Décrire et analyser une image Décrire et analyser une image Les personnes : Éléments à regarder : - Actions des personnes, rôle de chaque personne, liens entre les personnes (parenté, couple), etc. - Habillement et coiffure (apparence

Plus en détail

Cyclone à la Jamaïque

Cyclone à la Jamaïque Cyclone à la Jamaïque d Alexander Mackendrick La mutinerie 1 2 3 4 5 6 7 8.a 8.b 9 10 11 12.a 12.b 13 14 15 16 17.a 17.b 18 19.a 19.b 20 21 22 23 24 25 26 27 28.a 28.b 28.c 28.d 29 30.a 31 30.b 32 33 34

Plus en détail

I- JE PRESENTE L'OEUVRE ET SON CONTEXTE ( cette partie se fait rapidement)

I- JE PRESENTE L'OEUVRE ET SON CONTEXTE ( cette partie se fait rapidement) Fiche méthode HDA : Analyser une séquence de cinéma EN BREF POUR ANALYSER UNE SEQUENCE JE DOIS : 1. Présenter le film 2. Choisir et situer une séquence que je vais DECRIRE et ANALYSER : (dire ce que je

Plus en détail

Niveau. Livret du professeur. Dossier réalisé par Caroline Pelegrin Alliance Française de Christchurch. frenchfilmfestival.co.nz/education-outreach/

Niveau. Livret du professeur. Dossier réalisé par Caroline Pelegrin Alliance Française de Christchurch. frenchfilmfestival.co.nz/education-outreach/ Niveau A2 New Zealand frenchfilmfestival.co.nz/education-outreach/ Livret du professeur Dossier réalisé par Caroline Pelegrin Alliance Française de Christchurch ADAMA The World of Wind Niveau A2 Sommaire

Plus en détail

10 La nuit et ses couleurs

10 La nuit et ses couleurs 10 La nuit et ses couleurs 10 n La photo couleur et la lumière Chine Shangaï 2009 Nikon D300 27 mm 800 ISO ƒ/3.5 1/10 s Grèce Mer Égée Diapositive 24 36 (argentique) 148 La nuit et ses couleurs n 10 En

Plus en détail

Avec Mathis. Exercice Inférence sur l objet Mathis CE2. ACTIVITE en autonomie. Degré de difficulté : 1

Avec Mathis. Exercice Inférence sur l objet Mathis CE2. ACTIVITE en autonomie. Degré de difficulté : 1 Exercice Inférence sur l objet Mathis CE2 Degré de difficulté : 1 Avec Mathis ACTIVITE en autonomie 3 textes : «Mathis joue», «Mathis est en vacances» et «Mathis devant un paysage» Compétences : Inférer

Plus en détail

20 Février TAROT : N 92 Février AMICALE DU R L A et des Anciens de la L P A. Un pays de mille lois est un pays sans loi..

20 Février TAROT : N 92 Février AMICALE DU R L A et des Anciens de la L P A. Un pays de mille lois est un pays sans loi.. AMICALE DU R L A et des Anciens de la L P A Bulletin d information N 92 Février - 2016 Un pays de mille lois est un pays sans loi.. BALZAC 20 Février TAROT : Une trentaine d amicalistes et amis s étaient

Plus en détail

La Bête humaine : le motif du train dans les films de Renoir et de Lang. La Bête humaine, Emile Zola, La Bête humaine, Jean Renoir, 1938.

La Bête humaine : le motif du train dans les films de Renoir et de Lang. La Bête humaine, Emile Zola, La Bête humaine, Jean Renoir, 1938. La Bête humaine : le motif du train dans les films de Renoir et de Lang La Bête humaine, Emile Zola, 1890. La Bête humaine, Jean Renoir, 1938. La Bête humaine : le motif du train dans les films de Renoir

Plus en détail