Programme Gym Après Cancer Fédération Française d Education Physique et Gymnastique Volontaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programme Gym Après Cancer Fédération Française d Education Physique et Gymnastique Volontaire"

Transcription

1 article LOPEZ_Donnadieu 18/09/13 16:30 Page56 Programme Gym Après Cancer Fédération Française d Education Physique et Gymnastique Volontaire Elodie LOPEZ*, Charlène FALZON 1, Marie-Christine LANFRANCHI 2, Christophe BRIZZI 1, Fabienne d ARRIPE LONGUEVILLE 1 * En charge du programme Gym Après Cancer Laboratoire Motricité Humaine, Education, Sport, (EA 6309) 2. Direction Régionale Jeunesse Sports Cohésion Sociale PACA RÉSUMÉ Gym Après Cancer est un programme d activité physique adaptée destiné aux personnes atteintes de cancer, en traitement ou en rémission. «Gym Après» pour dire après le diagnostic d un cancer, se veut être un programme adapté à chaque personne grâce à un entretien préalable et des tests physiques réalisés pour chaque participant en début et en fin d année. Mots-clés : cancer, activité physique, santé, gymnastique volontaire, prévention. ABSTRACT Gym Après Cancer is a program of physical activity adapted for people with cancer, treatment or remission. Gym Après to say after the diagnosis of cancer, wants to be a program adapted to each person through a preliminary interview and physical tests for each participant at the beginning and end of the year. Keywords: cancer, physical activity, health exercice, prevention. 56

2 article LOPEZ_Donnadieu 18/09/13 16:30 Page57 QUI? La FFEPGV est une fédération multisports qui réunit plus de licenciés au sein de associations et clubs. Association à but non lucratif, plus connue sous l appellation «Fédération de la Gymnastique Volontaire», elle a pour objectif, à partir de ces clubs, de développer la pratique du sport, la lutte contre la sédentarité et de diffuser des valeurs associatives auprès de tous les publics. Depuis 1990, la Fédération de la Gymnastique Volontaire s est engagée tout particulièrement dans la lutte contre la sédentarité, mal chronique de notre époque. Pour cela, elle a développé le concept de Sport : du sport, avant tout dans une recherche de bien-être, d épanouissement, de développement de ses capacités qui passe par une meilleure compréhension de son corps. C est aussi une forme de socialisation, une pratique collective où la solidarité entre chaque participant se distingue de l objectif de victoire sur les autres liés aux pratiques compétitives. C est donc tout naturellement dans ce contexte que la Fédération a décidé de mettre en œuvre depuis 2009, un programme spécifique pour les personnes atteintes de cancer : Gym Après Cancer. de preuve élevé : Diminution de la fatigue, de l anxiété et dépression ; Amélioration de la qualité de vie ; Amélioration de la condition physique (endurance, force musculaire) ; Limitation de la prise de poids (diminution de l IMC). COMMENT? En 2009, le Comité Départemental EPGV des Alpes- Maritimes, grâce à un soutien du Ministère de la et des Sports (en partenariat avec l INPES) ainsi qu une aide de la Ligue Nationale Contre le Cancer, a mis en place un programme expérimental avec 96 personnes. Celui-ci avait pour objectif d amener les malades à augmenter leur pratique physique hebdomadaire et à en évaluer les effets tant au niveau de la condition physique que de la qualité de vie. C est grâce à un partenariat avec le Laboratoire Motricité Humaine, Education, Sport, de la Faculté des Sports de Nice et le Comité Départemental de la Ligue Contre le Cancer 06, que cette évaluation a pu être menée et que les résultats sont présentés dans la figure 2. ELODIE LOPEZ QUOI? Gym Après Cancer est un programme d activité physique adaptée destiné aux personnes atteintes de cancer, en traitement ou en rémission. «Gym Après» pour dire après le diagnostic d un cancer, se veut être un programme adapté à chaque personne grâce à un entretien préalable et des tests physiques réalisés pour chaque participant en début et en fin d année. Un accompagnement global et une pratique régulière au plus près des recommandations internationales permet de rendre le malade de plus en plus actif et autonome dans sa pratique physique. POURQUOI? Les effets bénéfiques de l AP chez les malades atteints de cancer sont maintenant démontrés avec un niveau COMBIEN? Le programme Gym Après Cancer se déploie partout en France grâce : Au maillage territorial de notre Fédération ; Aux partenariats entrepris au niveau local avec les : - Directions régionales et départementales Jeunesse, Sports et Cohésion Sociale ; - Réseaux d Oncologie, médecins, Centres de coordination en Cancérologie (3C) ; - Comités Départementaux des Ligues Contre le Cancer ; - ARS, Comité Régionaux et Départementaux Olympiques et Sportifs ; - Associations de malades, Collectivités, etc. ; et à notre Formation Nationale Fédérale «APA et Cancer». 57

3 article LOPEZ_Donnadieu 18/09/13 16:30 Page58 Aujourd hui, une quarantaine de programmes sont en place sur une vingtaine de départements et nous espérons concerner toute la France d ici quelques années avec de nombreux autres sites en préparation. AVEC QUELS RÉSULTATS? 1. Méthode Participants : 96 personnes (11 hommes, 85 femmes) touchées par un cancer (Moyenne d âge 60,5 ans) : 42 en traitement ; 54 en rémission (21 en hormonothérapie). Sur ces 96 personnes, 42 ont été assidues et ont participé à Gym Après Cancer durant 8 mois (groupe GAC). Les caractéristiques de ces participants sont présentées dans la figure 1 comparativement à un groupe de pratiquants actifs (groupe ACT) et un autre inactifs (groupe INA). La figure 1 (voir page suivante) représente les caractéristiques physiques et psychosociales des participants au programme GAC comparativement à des personnes atteintes de cancer actives (pratiquant une AP ailleurs) et inactives (non intéressées par GAC). Des différences significatives apparaissent sur chacun des paramètres évalués entre les participants et les actifs (exceptée pour la Force Perçue). Par contre, les participants GAC et les personnes inactives ne diffèrent que sur 4 paramètres (Estime de soi, Equilibre, Coordination, Capacités Cardio). Ces résultats laissent supposer que les participants à GAC sont plutôt inactifs à leur entrée dans le programme. 2. Mesures 2.2. Capacités physiques Score d AP de Dijon (Robert et al 2004) ; Test d endurance (TM6 ), équilibre, souplesse, force membres inf., coordination. La figure 2 (voir page suivante) montre, chez les participants à GAC, des différences significatives entre l entrée et la sortie du programme sur les paramètres évalués suivants : Pour les indicateurs psycho-sociaux de qualité de vie : une amélioration de la santé psychologique, des relations sociales et de l environnement ; Pour les indicateurs psycho-sociaux d estime de soi physique : une amélioration de la valeur physique perçue et de la force perçue ; Pour les capacités physiques : une amélioration de la force des membres inférieurs, de l endurance et de la souplesse. DISCUSSION Cette expérimentation montre que le programme Gym Après Cancer s est bien adressé à des malades ayant un profil plutôt inactif (Figure 1) autant en traitement qu en rémission et suggère que celui-ci a eu des effets en améliorant la qualité de vie et l estime de soi physique, ainsi que les capacités physiques telles que force, endurance et souplesse (Figure 2). En cela, ce programme d Activité Physique Adapté répond aux objectifs fixés. La FFEPGV, dans sa démarche d accessibilité d un «sport-santé» auprès du plus grand nombre, trouve un réel intérêt à le déployer sur l ensemble des structures EPGV (PACA puis national). Bien que l effectif de la présente expérimentation constitue une limite importante, ces premiers résultats prometteurs invitent à une diffusion plus large du programme et à une évaluation généralisée de ces effets Indicateurs psychosociaux Qualité de vie WHOQOL-26 (Leplège et al 2000) ; Estime de soi physique ISP-25 (Ninot et al 2000). 58

4 article LOPEZ_Donnadieu 18/09/13 16:30 Page59 Figure 1 : Caractéristiques de la population visée par GAC à l entrée de l étude. T0 psycho. Réf Sociale Environn. Estime soi Valeur Compé. sport. Force Niveau d AP Equilibre YO Coordina. F memb inf Souplesse Capa. cardio INA 3,80 3,39 3,29 4,12 3,23 2,80 1,73 2,12 1,47 4,74 3,10 2,97-0,18 5,32 GAC 3,87 3,78 3,71 3,99 3,85 3,10 1,99 2,14 1,73 5,61 4,18 3,62-0,54 5,76 ACT 4,69 4,71 4,46 5,35 4,43 4,03 2,87 2,59 2,31 6,00 4,58 4,86 5,46 6,55 ELODIE LOPEZ 59

5 article LOPEZ_Donnadieu 18/09/13 16:30 Page60 Figure 2 : Effets du programme sur les variables à chaque temps de mesure (groupe GAC). psycho. Rel. Sociale Environn. Estime soi Valeur Compé. sport. Force Niveau d'ap Equilibre YF Coordinat. F memb inf Souplesse Capa. cardio T0 3,97 3,67 3,53 3,95 3,96 3,20 1,93 1,96 1,86 2,51 4,17 3,70-1,27 5,83 T1 4,25 4,22 4,17 4,80 3,96 3,75 2,32 2,51 2,13 3,03 4,56 4,98 2,37 6,53 60

Gym Après Cancer Un nouvel élan pour mon corps. Un programme Sport-Santé de la FFEPGV

Gym Après Cancer Un nouvel élan pour mon corps. Un programme Sport-Santé de la FFEPGV Gym Après Cancer Un nouvel élan pour mon corps Un programme Sport-Santé de la FFEPGV Fédération Sportive affinitaire Qui sommes nous? Cadres professionnalisés Concept de Sport- Santé FFEPGV 540 000 licenciés

Plus en détail

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur?

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur? Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. C est simple, il suffit de remplacer les textes grisés à compléter par votre texte. Votre cahier d acteurs sera mis en forme avant publication

Plus en détail

PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé

PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé Sommaire I. Pourquoi le programme «Bouger sur prescription» en Savoie?... 2 II. Le programme «Bouger sur

Plus en détail

Gym'Après Cancer Un nouvel élan pour mon corps

Gym'Après Cancer Un nouvel élan pour mon corps DOSSIER DE PRESENTATION Toutes les infos sur www.sport-sante.fr COMMUNIQUÉ DE SYNTHÈSE L'idée du projet Gym' Après est née au sein du Comité Départemental d'education Physique et de Gymnastique Volontaire

Plus en détail

INFO ETAT. Numéro 43. 15 septembre 2014. Le plan régional "Sport santé bienêtre" Midi-Pyrénées 2013-2016

INFO ETAT. Numéro 43. 15 septembre 2014. Le plan régional Sport santé bienêtre Midi-Pyrénées 2013-2016 Numéro 43 15 septembre INFO ETAT Plan régional "Sport santé bien-être" Midi-Pyrénées 2013-2016 Le plan régional "Sport santé bien-être"( PRSSBE) de Midi- Pyrénées : la promotion des activités physiques

Plus en détail

ACTIONS DE PROTECTION ET DE PRÉSERVATION DE LA SANTÉ PAR LE SPORT DRJSCS RHÔNE- ALPES

ACTIONS DE PROTECTION ET DE PRÉSERVATION DE LA SANTÉ PAR LE SPORT DRJSCS RHÔNE- ALPES ACTIONS DE PROTECTION ET DE PRÉSERVATION DE LA SANTÉ PAR LE SPORT DRJSCS RHÔNE- ALPES Alimentation et activité physique: pour des politiques territorialisées 28 septembre 2012 Dr Maud OTTAVY médecin conseiller

Plus en détail

Le programme d entraînement Activie. Novembre 2013 Julie Théberge Carole Lapointe

Le programme d entraînement Activie. Novembre 2013 Julie Théberge Carole Lapointe Le programme d entraînement Activie Novembre 2013 Julie Théberge Carole Lapointe Le programme d entraînement Activie Conflit d intérêts: Dre Carole Lapointe: Hématologue Oncologue de la CSL Aucun conflit

Plus en détail

La genèse et le calendrier

La genèse et le calendrier AVEC LE SOUTIEN DE La genèse et le calendrier Fin 2011-2012 : Contact entre Pierre MOLINA D ARANDA et l Agence Ecomobilité Mobilisation de la CPAM et contact de l URPS 2013 : Soirée d information aux médecins

Plus en détail

Activités physiques et

Activités physiques et Conférence régionale du sport d Ile-de-France Atelier «Sport - santé» Activités physiques et santé en entreprise Grégory CZAPLICKI gczaplicki@mutualite-idf.fr Lundi 13 octobre 2014 Mutualité Française

Plus en détail

PRESENTATION DE L'OPÉRATION PASS' FORME 67

PRESENTATION DE L'OPÉRATION PASS' FORME 67 PRESENTATION DE L'OPÉRATION PASS' FORME 67 L opération «Pass forme» est un projet du Conseil Général du Bas-Rhin dans le cadre de la promotion de l activité physique et sportive et de la lutte contre l

Plus en détail

U.I.S.P. Union Italienne du Sport pour tous Comitè regional Emilia Romagna

U.I.S.P. Union Italienne du Sport pour tous Comitè regional Emilia Romagna U.I.S.P. Union Italienne du Sport pour tous Comitè regional Emilia Romagna 30/09/2014 1 UISP developpe le sport sans discrimination de race, religion, culture, sexe, âge, capacitè 30/09/2014 2 UISP encourage

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

Les activités physiques adaptées à la SEP Comment faire?

Les activités physiques adaptées à la SEP Comment faire? Les activités physiques adaptées à la SEP Comment faire? M. Alexandre GOUY Enseignant en activités physiques adaptées Ecole de la SEP 25 avril 2015 Lyon Les activités physiques, le sport, quelles différences?

Plus en détail

PLAN SPORT SANTE BIEN-ÊTRE Région PACA 2013-2016. Juin 2013

PLAN SPORT SANTE BIEN-ÊTRE Région PACA 2013-2016. Juin 2013 PLAN SPORT SANTE BIEN-ÊTRE Région PACA 2013-2016 Juin 2013 LISTE DES ABREVIATIONS UTILISEES APAS : Activités Physiques Adaptées à la Santé APS : Activités Physiques et Sportives ARH : Agence Régionale

Plus en détail

CONFERENCE. " Sport Santé Senior " La forme à tout âge

CONFERENCE.  Sport Santé Senior  La forme à tout âge FEDERATION FRANCAISE D EDUCATION DUCATION PHYSIQUE ET DE GYMNASTIQUE VOLONTAIRE CONFERENCE " Sport Santé Senior " La forme à tout âge La FFEPGV Une fédération dynamique 4ème fédération tous sports confondus

Plus en détail

L engagement et le désengagement des jeunes dans le sport. Le projet européen PAPA et l Empowering Coaching TM

L engagement et le désengagement des jeunes dans le sport. Le projet européen PAPA et l Empowering Coaching TM L engagement et le désengagement des jeunes dans le sport. Le projet européen PAPA et l Empowering Coaching TM Tenero, 25-26.01.2013 Prof. Philippe Sarrazin Laboratoire Sport et Environnement Social Université

Plus en détail

DIPLÔME UNIVERSITAIRE

DIPLÔME UNIVERSITAIRE CANCER QUALITE DE VIE Université Montpellier 1 UFR STAPS Montpellier Centre d accueil et de bien-être pour les femmes atteintes de cancer ET DIPLÔME UNIVERSITAIRE Activité physique et nutrition Etincelle

Plus en détail

Global Training. Conférences et Bilan prévention santé en entreprise

Global Training. Conférences et Bilan prévention santé en entreprise Global Training Conférences et Bilan prévention santé en entreprise W Sommaire l entreprise 3 Les troubles psychosociaux, Une sédentarité croissante Nos services et tarifs 4, 5 6 Les témoignages 7 Jean-François

Plus en détail

Les réseaux «Sport-Santé-Bien-Être»

Les réseaux «Sport-Santé-Bien-Être» Les réseaux «Sport-Santé-Bien-Être» La Ministre chargée des Sports (M me Valérie FOURNEYRON) et la Ministre chargée de la Santé (M me Marisol TOURRAINE) ont présenté en conseil des ministres le 8 octobre

Plus en détail

Une idée à gagner! SPORT ET HANDICAP. Samedi 1 er mars 2014 Maison Départementale des Sports_BORDEAUX

Une idée à gagner! SPORT ET HANDICAP. Samedi 1 er mars 2014 Maison Départementale des Sports_BORDEAUX Samedi 1 er mars 2014 Maison Départementale des Sports_BORDEAUX SPORT ET HANDICAP Label «Valides-Handicapés pour une pratique sportive partagée» Une idée à gagner! HISTORIQUE 2004 : Diagnostic partagé

Plus en détail

RESUME : A compter du 1 er septembre 2009, participation des animateurs de gymnastique volontaire au régime d assurance chômage.

RESUME : A compter du 1 er septembre 2009, participation des animateurs de gymnastique volontaire au régime d assurance chômage. Titre CIRCULAIRE N 2009-24 du 14 septembre 2009 Objet SITUATION DES ANIMATEURS DE CLUBS DE GYMNASTIQUE VOLONTAIRE AU REGARD DU REGIME D ASSURANCE CHOMAGE Origine Direction des Affaires Juridiques ACE-INSR0021

Plus en détail

Vaincre le diabète sur le Pays de la Vallée de Dore. FORUM SANTE du 10 octobre 2013 à Vertolaye

Vaincre le diabète sur le Pays de la Vallée de Dore. FORUM SANTE du 10 octobre 2013 à Vertolaye Vaincre le diabète sur le Pays de la Vallée de Dore FORUM SANTE du 10 octobre 2013 à Vertolaye Vaincre le diabète sur le Pays de la Vallée de Dore Guilhem ALLEGRE Directeur des centres hospitaliers de

Plus en détail

Activité physique adaptée et Cancer CAMI 42 ROANNE

Activité physique adaptée et Cancer CAMI 42 ROANNE Activité physique adaptée et Cancer CAMI 42 ROANNE Rationnel de l activité physique en Cancérologie Diminution du risque de cancer: PREVENTION PRIMAIRE. L OMS recommande au moins 30 min d activité physique

Plus en détail

AS ZENTONIC SPORT BIENETRE

AS ZENTONIC SPORT BIENETRE AS ZENTONIC SPORT BIENETRE UN NOUVEAU CONCEPT : ZENACTISPORT ENFANT ADULTE SENIOR AFFILIATION A LA FEDERATION SPORT-SANTE FFEPGV Donnez à votre enfant un capital pour toute sa vie! Enrichissez votre potentiel

Plus en détail

EXPÉRIENCE GRENOBLOISE DE LA PRISE EN

EXPÉRIENCE GRENOBLOISE DE LA PRISE EN EXPÉRIENCE GRENOBLOISE DE LA PRISE EN CHARGE EN APA DES AJA JOURNÉE DU 16 JUIN 2014, PARIS SANDRA BINIEK, PROFESSEUR D ACTIVITÉ PHYSIQUE ADAPTÉE LEILA GOFTI-LAROCHE, PHARMD, PHD Etablissements de santé

Plus en détail

Une société de plus en plus sédentaire. Des effets bénéfiques sur la santé et le bien-être. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités.

Une société de plus en plus sédentaire. Des effets bénéfiques sur la santé et le bien-être. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités A/ Enjeux L activité physique évolue en même temps que la société. Si le labeur excessif des périodes antérieures a contribué à un vieillissement prématuré

Plus en détail

Les bienfaits de L activité physique

Les bienfaits de L activité physique Les bienfaits de L activité physique Qu entendons-nous par activité physique? Contrairement à certains préjugés, l activité physique ne se limite pas à la pratique d un sport. À tout âge, à tout moment

Plus en détail

FORM Aujourd hui, plus des deux tiers des adultes ne s activent pas suffi sam- ment pour préserver leur santé.

FORM   Aujourd hui, plus des deux tiers des adultes ne s activent pas suffi sam- ment pour préserver leur santé. DIAGNOFORM Un ensemble de tests évaluant de manière fiable les 5 grandes qualités physiques qu il est indispensable d entretenir tout au long de la vie pour préserver son bien-être et sa santé durablement.

Plus en détail

Dossier de presse 19 septembre 2014 à 11 heures mairie de Saint BENOIT

Dossier de presse 19 septembre 2014 à 11 heures mairie de Saint BENOIT Dossier de presse 19 septembre 2014 à 11 heures mairie de Saint BENOIT 1 Sommaire Présentation générale 3 Rappel du projet «Challenges des seniors 974» 4 La manifestation «Challenge des seniors 974» du

Plus en détail

Direction de l administration pénitentiaire

Direction de l administration pénitentiaire Direction de l administration pénitentiaire CONVENTION relative au développement d activités physiques et sportives en faveur des personnes détenues vieillissantes et/ou en situation de dépendance PRÉAMBULE

Plus en détail

Contact SCD Nancy 1 : memoires@scd.uhp-nancy.fr

Contact SCD Nancy 1 : memoires@scd.uhp-nancy.fr AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

Cahier d'entraînement J+S Lutte suisse

Cahier d'entraînement J+S Lutte suisse Un produit de la Haute école fédérale de sport de Macolin HEFSM 30.641.310 f / Edition 2002 (02.04) Cahier d'entraînement J+S Lutte suisse OFSPO 2532 Macolin Une base: la confiance La confiance est l'élément

Plus en détail

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

Plan régional sport santé bien-être CNDS 2015. Commission territoriale du CNDS 16 décembre 2014

Plan régional sport santé bien-être CNDS 2015. Commission territoriale du CNDS 16 décembre 2014 Plan régional sport bien-être CNDS 2015 Commission territoriale du CNDS 16 décembre 2014 l instruction interministérielle du 24 décembre 2012 les lignes stratégiques promouvoir et développer la pratique

Plus en détail

Présentation 2013. Activité physique adaptée et réservée aux personnes de 60 ans et plus

Présentation 2013. Activité physique adaptée et réservée aux personnes de 60 ans et plus Présentation 2013 Activité physique adaptée et réservée aux personnes de 60 ans et plus Promoteurs du projet Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DJSCS) Comité Régional des Offices

Plus en détail

Activité Physique Adaptée

Activité Physique Adaptée Activité Physique Adaptée Source : HAS-santé.fr Sites ressources pour l activité physique Institut National de Prévention et d Education pour la Santé (INPES). Ressources, information, publications,

Plus en détail

Organisation du monde sportif

Organisation du monde sportif Organisation du monde sportif Pratique sportive au cours de l année Les Sportifs licenciés Français Organisation du sport en France Problèmes de compétences ETAT Mouvement (para)olympique Fédérations

Plus en détail

Franck Laureyns réagit au rapport de synthèse de Laurent Hénart : «Les. métiers en santé de niveau intermédiaire» paru dans Hegel Vol.

Franck Laureyns réagit au rapport de synthèse de Laurent Hénart : «Les. métiers en santé de niveau intermédiaire» paru dans Hegel Vol. Hegel Vol. 1 N 2 2011 77 LETTRE À LA RÉDACTION Franck Laureyns réagit au rapport de synthèse de Laurent Hénart : «Les métiers en santé de niveau intermédiaire» paru dans Hegel Vol. I n 1 Pour faire suite

Plus en détail

La place de l activité physique dans la société moderne

La place de l activité physique dans la société moderne La place de l activité physique dans la société moderne Marc CLOES Département des Sciences de la Motricité Université de Liège Herstal 21 novembre 2011 Service Culture de la Province de Liège 1 Accueil

Plus en détail

Plan sport santé bien être Rhône-Alpes. Colloque Cancer Sport Santé Annecy le Vieux 19 juin 2015 Maud OTTAVY médecin conseiller DRJSCS Rhône-Alpes

Plan sport santé bien être Rhône-Alpes. Colloque Cancer Sport Santé Annecy le Vieux 19 juin 2015 Maud OTTAVY médecin conseiller DRJSCS Rhône-Alpes Plan sport santé bien être Rhône-Alpes Colloque Cancer Sport Santé Annecy le Vieux 19 juin 2015 Maud OTTAVY médecin conseiller DRJSCS Rhône-Alpes Promotion de l activité physique comme facteur de santé

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports & Thierry Braillard Secrétaire d État aux Sports Grand programme de Service Civique

Plus en détail

Convention. entre. la Fédération Française et la Fédération Française

Convention. entre. la Fédération Française et la Fédération Française Convention entre la Fédération Française et la Fédération Française de Football du Sport Adapté (FFF) (FFSA) Saint-Denis, le 17 avril 2002 Convention entre la Fédération Française de Football et la Fédération

Plus en détail

VADE-MECUM DE L ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF VOLET SPORTIF

VADE-MECUM DE L ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF VOLET SPORTIF VADE-MECUM DE L ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF VOLET SPORTIF QU EST-CE QUE LE DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT ÉDUCATIF? L accompagnement éducatif est un dispositif d aide périscolaire proposé aux enfants volontaires

Plus en détail

Activité sportive. Fuir la sédentarité et s activer. Bien-être. Le partenaire santé qui vous change la vie

Activité sportive. Fuir la sédentarité et s activer. Bien-être. Le partenaire santé qui vous change la vie Activité sportive Fuir la sédentarité et s activer Document non contractuel / MOD.3318/12.2010 / Imprimerie B.F.I - 03.28.52.69.42 Le partenaire santé qui vous change la vie Bien-être L a pratique régulière

Plus en détail

Trois questions: L activité physique, qu est-ce que c est? A quoi ça sert? Qu est-ce qu il faut faire, finalement?

Trois questions: L activité physique, qu est-ce que c est? A quoi ça sert? Qu est-ce qu il faut faire, finalement? Prof. Marc CLOES Service Intervention et Gestion en Activités physiques et sportives (ULg) Ottignies Clinique Saint-Pierre /ICAN Le 9 décembre 2014 Trois questions: L activité physique, qu est-ce que c

Plus en détail

Guide méthodologique #TousPrêts

Guide méthodologique #TousPrêts Guide méthodologique pour l animation autour de l Euro 2016 de football et l ensemble des grands événements sportifs internationaux organisés en France #TousPrêts 2 1. Pourquoi l État intervient-il sur

Plus en détail

Budget 2014-2015. Juin 2014. plan budgétaire

Budget 2014-2015. Juin 2014. plan budgétaire Budget 2014-2015 Juin 2014 plan budgétaire NOTE La forme masculine utilisée dans le texte désigne aussi bien les femmes que les hommes. Elle n est utilisée que pour alléger le texte. Budget 2014-2015 4

Plus en détail

UC1 Cadre Réglementaire

UC1 Cadre Réglementaire Stage Initial MF1 Commission Technique Régionale EST Septembre 2011 UC1 Cadre Réglementaire - La Loi de 1901 - Organisation du Sport en France - Établissements d'aps Principes généraux - La vie associative

Plus en détail

Lundi 19 janvier 2015 10h00 salle 9 RDC CPAM du Var

Lundi 19 janvier 2015 10h00 salle 9 RDC CPAM du Var RELEVE DE CONCLUSIONS COMITE DE PILOTAGE DEPARTEMENTAL COMMUNICATION «Mars Bleu»- Var (83) Lundi 19 janvier 10h00 salle 9 RDC CPAM du Var Présents Cf. feuille d émargement Depuis 2013, le pilotage et l

Plus en détail

Garçons. Filles. Développement des qualités psychologiques et physiologiques en fonction de l âge. 18-25 Post-pubertaire 17-25 13-17 13-16 10-12

Garçons. Filles. Développement des qualités psychologiques et physiologiques en fonction de l âge. 18-25 Post-pubertaire 17-25 13-17 13-16 10-12 Evolution de la préparation physique chez les jeunes sportifs Fabien Bertrand Evolution Développement des qualités psychologiques et physiologiques en fonction de l âge. Garçons 18-25 Post-pubertaire Filles

Plus en détail

Faculté des Sciences du Sport de Marseille

Faculté des Sciences du Sport de Marseille Faculté des Sciences du Sport de Marseille Laboratoire Sport, Management, Gouvernance, Performance EA N 4670 Master II Professionnel Management des Organisations Sportives Chaire Société, Sport et Management

Plus en détail

Alors on bouge! Ton coaching perso sur www.waky.be

Alors on bouge! Ton coaching perso sur www.waky.be Alors on bouge! Ton coaching perso sur www.waky.be Constat Qui n a jamais rêvé de bouger plus pour se sentir mieux? «Bouger», au même titre que «bien manger», est un facteur important pour protéger sa

Plus en détail

ANNEXE. Objet : Le Programme Bretagne Equilibre : Les ateliers du maintien de l équilibre

ANNEXE. Objet : Le Programme Bretagne Equilibre : Les ateliers du maintien de l équilibre ANNEXE Objet : Le Programme Bretagne Equilibre : Les ateliers du maintien de l équilibre Public cible : Personnes âgées de 65 ans et plus, primo-bénéficiaires détectées à risque modéré de chutes. Objectifs

Plus en détail

Objectif 7 : Assurer des prises en charge globales et personnalisées

Objectif 7 : Assurer des prises en charge globales et personnalisées Objectif 7 : Assurer des prises en charge globales et personnalisées Parallèlement aux progrès thérapeutiques, la prise en charge personnalisée en cancérologie se doit d évoluer vers un accompagnement

Plus en détail

Ministère des sports. Le ministre des sports

Ministère des sports. Le ministre des sports Ministère des sports Direction des sports Mission sport et développement durable Personnes chargées du dossier : Arnaud JEAN Tél. : 01 40 45 96 74 Mel: arnaud.jean@jeunesse-sports.gouv.fr Fabienne COBLENCE

Plus en détail

NEWSLETTER N 3 Octobre 2015

NEWSLETTER N 3 Octobre 2015 NEWSLETTER N 3 Octobre 2015 Newsletter dédiée au projet As du Coeur et à l actualité Sport Santé en France et dans le Monde L édito de Stéphane Diagana : La rentrée «sport santé» a été plus que dense et

Plus en détail

Promouvoir l activité physique au quotidien Pourquoi et comment? Promouvoir l activité physique au quotidien. Cadre légal. Cadre légal.

Promouvoir l activité physique au quotidien Pourquoi et comment? Promouvoir l activité physique au quotidien. Cadre légal. Cadre légal. Promouvoir l activité physique au quotidien Pourquoi et comment? Journée cantonale de promotion de la santé et de la prévention en milieu scolaire, Montreux le 23 avril 2009 Promouvoir l activité physique

Plus en détail

ÉVALUATION D UN PROGRAMME D ACTIVITÉ PHYSIQUE ADAPTÉ À UN PUBLIC DE PERSONNES AGÉES

ÉVALUATION D UN PROGRAMME D ACTIVITÉ PHYSIQUE ADAPTÉ À UN PUBLIC DE PERSONNES AGÉES ÉVALUATION D UN PROGRAMME D ACTIVITÉ PHYSIQUE ADAPTÉ À UN PUBLIC DE PERSONNES AGÉES Les notes de l IPP n 16 Janvier 2015 Chloé Gerves Carine Milcent Claudia Senik www.ipp.eu Résumé Cette note présente

Plus en détail

Programme national alimentation et activité physique 2008 2012 (PNAAP 2008 2012)

Programme national alimentation et activité physique 2008 2012 (PNAAP 2008 2012) Résumé Programme national alimentation et activité physique 2008 2012 (PNAAP 2008 2012) Programme national alimentation et activité physique 2008 2012 1 Défi Le Programme national alimentation et activité

Plus en détail

Il peut mettre en œuvre lui-même des mesures préventives. Art. 3 b) Etablissement de directives et recommandations

Il peut mettre en œuvre lui-même des mesures préventives. Art. 3 b) Etablissement de directives et recommandations 460. Règlement du 0 décembre 0 sur le sport (RSport) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 6 juin 00 sur le sport (LSport) ; Sur la proposition de la Direction de l instruction publique,

Plus en détail

Mention : STAPS. Sport, Prévention, Santé, Bien-être. Objectifs de la spécialité

Mention : STAPS. Sport, Prévention, Santé, Bien-être. Objectifs de la spécialité Mention : STAPS Sport, Prévention, Santé, Bien-être Objectifs de la spécialité L'objectif de la spécialité «Sport, Prévention, Santé, Bien être» est de doter les étudiants de compétences scientifiques,

Plus en détail

Prévenir... par plus d activité physique

Prévenir... par plus d activité physique Prévenir... par plus d activité physique 13 L activité physique: Pour la santé, c est capital et c est bon pour le moral! La pratique régulière d une activité physique est essentielle pour préserver un

Plus en détail

Sport en Milieu Rural

Sport en Milieu Rural FNSMR Fédération Nationale du Bienvenue à la FNSMR, la Fédération Multisports du milieu rural La FNSMR est une fédération multisports dont la mission est de promouvoir et de favoriser la pratique des activités

Plus en détail

En faire plus, est-ce toujours mieux?

En faire plus, est-ce toujours mieux? En faire plus, est-ce toujours mieux? Le sport de haut niveau est en constante évolution. Les performances sportives ne cessent de progresser, et cela a pour conséquence d exiger de l athlète un engagement

Plus en détail

Le mouvement vitalité! Un pas vers la forme! Sport-Santé. Acti March

Le mouvement vitalité! Un pas vers la forme! Sport-Santé. Acti March Le mouvement vitalité! Un pas vers la forme! Sport-Santé Acti March Une Fédération pour votre forme Moyen de déplacement à la portée de tous, quel que soit son âge, la marche est une forme d activité physique

Plus en détail

Programme d études. . Spécialité. Théorie

Programme d études. . Spécialité. Théorie Programme d études. Spécialité Théorie structure de la performance et de l entraînement, caractérisation des tendances de développement particularités de l entraînement des jeunes/espoirs, considération

Plus en détail

Restitution des échanges en ateliers

Restitution des échanges en ateliers Premières rencontres intersectorielles sport santé social Jeudi 22 janvier 2015-19 h00 / 20 h 00 - Carquefou (44) Restitution des échanges en ateliers PROGRAMME 19 h 00 Accueil autour d un cocktail dînatoire

Plus en détail

Sensibilisation aux campagnes nationales (cancer du sein, VIH, diabète, maladies cardio vasculaires, nutrition santé..)

Sensibilisation aux campagnes nationales (cancer du sein, VIH, diabète, maladies cardio vasculaires, nutrition santé..) 1 Enjeu : Dans le contexte socio-économique et sanitaire du Département des Ardennes, les Centres Sociaux structures de proximité peuvent jouer un véritable rôle dans l amélioration de la santé des habitants,

Plus en détail

s appuyant sur le rapport Toussaint : RETROUVER SA LIBERTE DE MOUVEMENT

s appuyant sur le rapport Toussaint : RETROUVER SA LIBERTE DE MOUVEMENT COLLOQUE REGIONAL SPORT SANTE NORD PAS-DE-CALAIS s appuyant sur le rapport Toussaint : RETROUVER SA LIBERTE DE MOUVEMENT Avec la participation de : Monsieur le Professeur Jean-François TOUSSAINT Sous la

Plus en détail

Compte Rendu de l Assemblée Générale Ordinaire du 15 février 2014

Compte Rendu de l Assemblée Générale Ordinaire du 15 février 2014 Gym Loisirs GV BP 12 91201 ATHIS-MONS CEDEX Tél. : 06 01 77 84 41 gymloisirsathis@gmail.com http://gymvathismons.free.fr Compte Rendu de l Assemblée Générale Ordinaire du 15 février 2014 Ordre du jour

Plus en détail

> Une maison des associations éphémère, à ciel ouvert. > Témoigner des valeurs portées par le monde associatif

> Une maison des associations éphémère, à ciel ouvert. > Témoigner des valeurs portées par le monde associatif > Une maison des associations éphémère, à ciel ouvert réunir les associations bourguignonnes en une seule journée > Témoigner des valeurs portées par le monde associatif La solidarité, La lutte contre

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

2013- PLAN SPORT SANTE BIEN-ETRE. Sport. Santé. Bienêtre. d Direction Régionale de La. Version finale validée par le Comité de pilotage 2013-20152015

2013- PLAN SPORT SANTE BIEN-ETRE. Sport. Santé. Bienêtre. d Direction Régionale de La. Version finale validée par le Comité de pilotage 2013-20152015 Bienêtre 2013- d Direction Régionale de La Jeunesse des Sports et de la Cohésion 2015 Direction Régionale de La Jeunesse des Sports et de la Cohésion Direction Régionale de La Jeunesse des Sports et de

Plus en détail

Critères de Choix d une Echelle de Qualité De Vie. Etudes cliniques dans l autisme. Introduction

Critères de Choix d une Echelle de Qualité De Vie. Etudes cliniques dans l autisme. Introduction Critères de Choix d une Echelle de Qualité De Vie Etudes cliniques dans l autisme Marie-Christine Picot Congrès Epsylon 5 avril 2013 Introduction Mesurer la Qualité de Vie liée à la Santé : Evaluer les

Plus en détail

INTERSECTORAL ACTION ON CHILDREN AND YOUTH PHYSICAL ACTIVITY August 14, 2009

INTERSECTORAL ACTION ON CHILDREN AND YOUTH PHYSICAL ACTIVITY August 14, 2009 INTERSECTORAL ACTION ON CHILDREN AND YOUTH PHYSICAL ACTIVITY August 14, 2009 ACTION INTERSECTORIELLE SUR L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET LES JEUNES Le 14 aôut, 2009 INTERSECTORAL ACTION ON CHILDREN

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CAP APPRENTISSAGE BTP-RUGBY UNE NOUVELLE FORMATION : CAP APPRENTISSAGE BTP RUGBY

DOSSIER DE PRESSE CAP APPRENTISSAGE BTP-RUGBY UNE NOUVELLE FORMATION : CAP APPRENTISSAGE BTP RUGBY DOSSIER DE PRESSE CAP APPRENTISSAGE BTP-RUGBY UNE NOUVELLE FORMATION : CAP APPRENTISSAGE BTP RUGBY UNE FORMATION PAR ALTERNANCE QUI MELE L APPRENTISSAGE D UN METIER DU BTP ET LA PRATIQUE DU RUGBY 1 Tout

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LE PROJET 2. LE CONTEXTE 3. LES OBJECTIFS 4. LES MOYENS 5. LE CENTRE NATIONAL CHINOIS 6. LE DEROULEMENT DU SEJOUR

SOMMAIRE 1. LE PROJET 2. LE CONTEXTE 3. LES OBJECTIFS 4. LES MOYENS 5. LE CENTRE NATIONAL CHINOIS 6. LE DEROULEMENT DU SEJOUR SOMMAIRE 1. LE PROJET 2. LE CONTEXTE 3. LES OBJECTIFS 4. LES MOYENS 5. LE CENTRE NATIONAL CHINOIS 6. LE DEROULEMENT DU SEJOUR 7. LE BUDGET PREVISIONNEL 8. LE LISTING DES GYMNASTES ET ENCADRANTS 2 PEKIN

Plus en détail

Biarritz Côte basque, territoire pilote du Sport Santé sur ordonnance

Biarritz Côte basque, territoire pilote du Sport Santé sur ordonnance Communiqué de presse 19 mai 2015 INNOVATION SANTE INNOVATION TERRITOIRE Biarritz Côte basque, territoire pilote du Sport Santé sur ordonnance Alors que la loi santé votée le 14 avril 2014 met en avant

Plus en détail

Prévenir les chutes pour retrouver et maintenir l autonomie

Prévenir les chutes pour retrouver et maintenir l autonomie Prévenir les chutes pour retrouver et maintenir l autonomie Asbl Educasanté Fédération Wallonie- Bruxelles martine.bantuelle @educasante.org Luxembourg, 23 novembre 2012 1 Priorité santé sur fond démographique

Plus en détail

COMITE DES ALPES DE RUGBY

COMITE DES ALPES DE RUGBY COMITE DES ALPES DE RUGBY BULLETIN OFFICIEL N 15 DU 22 DECEMBRE 2015 Accueil du lundi au vendredi de 10 h 00 à 18 h 00 Sommaire P. 2 Tournoi des VI NATIONS 2016 Places disponibles PAYS DE GALLES FRANCE

Plus en détail

sport et santé au travail : des solutions sur mesure pour les entreprises

sport et santé au travail : des solutions sur mesure pour les entreprises PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTE sport et santé au travail : des solutions sur mesure pour les entreprises PRESENTATION MON STADE DANS L ENTREPRISE : Le «sport santé» au service du développement des ressources

Plus en détail

«L activité physique au service de la lutte contre le cancer du sein en Europe»

«L activité physique au service de la lutte contre le cancer du sein en Europe» Compte-rendu CONFERENCE EUROPEENNE «L activité physique au service de la lutte contre le cancer du sein en Europe» MARDI 4 DECEMBRE 2012 PARLEMENT EUROPEEN, BRUXELLES INTERVENANTS Sophie AUCONIE, Eurodéputée

Plus en détail

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés RAPPORT du GROUPE DE TRAVAIL INTERMINISTÉRIEL DÉCEMBRE 2013 1 Introduction I -Le contexte II -Le Groupe de travail III -Compte rendu

Plus en détail

ORIENTATIONS TERRITORIALES RELATIVES A LA MOBILISATION DES CREDITS D INTERVENTION TERRITORIALISES DU C.N.D.S 2015

ORIENTATIONS TERRITORIALES RELATIVES A LA MOBILISATION DES CREDITS D INTERVENTION TERRITORIALISES DU C.N.D.S 2015 ORIENTATIONS TERRITORIALES RELATIVES A LA MOBILISATION DES CREDITS D INTERVENTION TERRITORIALISES DU C.N.D.S 2015 La note du C.N.D.S. du 9 janvier 2015 précise la mise en application des orientations et

Plus en détail

Ça marche! Bouger plus, manger mieux. Présentation du programme cantonal, Conférence de presse du 21 avril 2008

Ça marche! Bouger plus, manger mieux. Présentation du programme cantonal, Conférence de presse du 21 avril 2008 Ça marche! Bouger plus, manger mieux Présentation du programme cantonal, Conférence de presse du 21 avril 2008 Le contexte du programme cantonal Pierre-Yves Maillard, Chef du département de la santé Image:

Plus en détail

Rapport d activité Année scolaire 2014-2015

Rapport d activité Année scolaire 2014-2015 Rapport d activité Année scolaire 2014-2015 Christophe LENOUVEL Chargé de mission USEP 1. Suivi de l accompagnement éducatif dans le 1 er degré 2. Collaboration avec les conseillers pédagogiques départementaux

Plus en détail

Les différentes structures sportives et leur relation. Patrice BURNEL CTD Handball 77

Les différentes structures sportives et leur relation. Patrice BURNEL CTD Handball 77 Les différentes structures sportives et leur relation Patrice BURNEL CTD Handball 77 1 Les français ais et le sport 34 millions de français déclarent pratiquer une APS au moins une fois/semaine - Vélo:18

Plus en détail

Articles D.6321-1, D6321-3 et L6353-1 du Code du Travail

Articles D.6321-1, D6321-3 et L6353-1 du Code du Travail TITRE OU INTITULE DE LA FORMATION CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE ANIMATEUR DE LOISIR SPORTIF Option: Activités Gymniques d Entretien et d Expression Articles D.6321-1, D6321-3 et L6353-1 du

Plus en détail

BIENVENUE. ConfEPSYLON 2012. Prévenir les maladies chroniques. Rôle des activités physiques. Cycle de conférences grand public sur la prévention santé

BIENVENUE. ConfEPSYLON 2012. Prévenir les maladies chroniques. Rôle des activités physiques. Cycle de conférences grand public sur la prévention santé ConfEPSYLON 2012 Cycle de conférences grand public sur la prévention santé BIENVENUE Prévenir les maladies chroniques : Rôle des activités physiques Pr. Grégory Ninot Directeur du Laboratoire Epsylon EA

Plus en détail

Leviers d action et compétences en matière de santé : de la Communauté Urbaine aux quartiers : l exemple de Strasbourg

Leviers d action et compétences en matière de santé : de la Communauté Urbaine aux quartiers : l exemple de Strasbourg Pour une approche globale de la santé au sein des territoires Leviers d action et compétences en matière de santé : de la Communauté Urbaine aux quartiers : l exemple de Strasbourg SIGNORINI Elodie Chargée

Plus en détail

Fédération multisports délégataire de publics spécifiques (Arrêté du 20 Mai 2009) les personnes atteintes d un Handicap mental et /ou de troubles

Fédération multisports délégataire de publics spécifiques (Arrêté du 20 Mai 2009) les personnes atteintes d un Handicap mental et /ou de troubles Présentation: Docteur Catherine FAYOLLET Responsable de la Commission Handicap Psychique et Membre du Comité Directeur FFSA Christian RICHARD Conseiller Technique National FFSA PARIS Le 6 Novembre 2009

Plus en détail

Plan régional. sport. santé. bien être 2013-2017. Préambule Contexte Organisation Plan d action Fiches action

Plan régional. sport. santé. bien être 2013-2017. Préambule Contexte Organisation Plan d action Fiches action Plan régional sport santé bien être 2013-2017 Préambule Contexte Organisation Plan d action Fiches action 05 07 17 19 25 1 2 3 4 Préambule Les activités physiques et sportives (APS) pratiquées de manière

Plus en détail

Les 10 ans de la Classe-Relais

Les 10 ans de la Classe-Relais Les 10 ans de la Classe-Relais Notre équipe Équipe Éducative et Pédagogique 1 Coordinatrice / professeur EN (TP) 1 Assistante d éduc. 1/2T (vie scol. Secrétariat) 1 Assistant d éduc. 1/2T (Sport. Découv.

Plus en détail

Challenges. Seniors. des. Dossier de presse. Village santé

Challenges. Seniors. des. Dossier de presse. Village santé Challenges des Seniors Dimanche 9 octobre 2011 Dossier de presse Epreuves challenges Village santé Activités déc couvertes Contact presse : Direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale

Plus en détail

Découvrir notre offre de formation

Découvrir notre offre de formation Se préparer aux métiers du sport et de l animation Découvrir notre offre de formation Une personne avec un projet Obtenir un diplôme professionnel PROJET Un accompagnement personnalisé pour une meilleure

Plus en détail

Pourquoi?... Pour qui?

Pourquoi?... Pour qui? Pourquoi?... Pour qui? Prévalence de l obésité Obésité massive IMC >40 49,2% 32,3% Obésité 15,0 % 3,5% 10,7% 3,1% 1,2% Moins de 18,5 18,5 à 24,9 25,0 à 29,9 30,0 à 34,9 35,0 à 39,9 40,0 ou plus Dépenses

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION APPLICABLE AUX CONVENTIONS PLURIANNUELLES D OBJECTIFS AVEC LES LIGUES REGIONALES SPORTIVES 2009-2012

REGLEMENT D INTERVENTION APPLICABLE AUX CONVENTIONS PLURIANNUELLES D OBJECTIFS AVEC LES LIGUES REGIONALES SPORTIVES 2009-2012 REGLEMENT D INTERVENTION APPLICABLE AUX CONVENTIONS PLURIANNUELLES D OBJECTIFS AVEC LES LIGUES REGIONALES SPORTIVES 2009-2012 PREAMBULE Pour renforcer son soutien à la vie sportive régionale, la Région

Plus en détail

LA Section Cadets Classes 5 et 4

LA Section Cadets Classes 5 et 4 LA Section Cadets Classes 5 et 4 NB. : Il est systématiquement utilisé ici le terme «Cadets» qui désigne les Cadets et les Cadettes, élèves des classes 5 et 4. février 2015 La Section Cadets Entre les

Plus en détail

Quels sports préconiser chez les personnes âgées?

Quels sports préconiser chez les personnes âgées? VIEILLISSEMENT ET ACTIVITES PHYSIQUES Quels sports préconiser chez les personnes âgées? Docteur Karim Gallouj Médecin fédéral national FFEPGV CHI de Wasquehal, Centre de gériatrie Le Molinel Le vieillissement

Plus en détail

INTÉRÊT DE L HYPNOSE MÉDICALE DANS LA

INTÉRÊT DE L HYPNOSE MÉDICALE DANS LA INTÉRÊT DE L HYPNOSE MÉDICALE DANS LA PRISE EN CHARGE DES DOULEURS ET DE L ANXIÉTÉ EN CANCÉROLOGIE Etude basée sur une expérience de bénévolat à la ligue contre le cancer de Charente Docteur Evelyne Pitrou-Duterme

Plus en détail