Le DPC, les CHU et les professionnels

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le DPC, les CHU et les professionnels"

Transcription

1 ONCOPACA Corse, 17 juin 2013, Aix en Provence. Le DPC, les CHU et les professionnels Dr Sylvia Benzaken Vice Présidente CME CHU Nice Chargée de la mission DPC conférence PCME CHU Membre consultatif de la CSI des médecins AUCUN LIEN D INTERET S Benzaken, ONCOPACA Corse, 17 juin 2013, Aix en Provence 1

2 Rappel : DPC et les missions des CME LA CME EST CONSULTEE : Organisation des soins (Urgences, soins palliatifs, lutte c.la douleur..) Partenariats Amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins/élaborer plan DPC LA CME EST INFORMEE : Etat Previsionnel des Recettes et Dépenses Politique recrutements médicaux CPOM entre l établissement et l ARS Contrats de pôle, Organisation interne, Travaux... S Benzaken, ONCOPACA Corse, 17 juin 2013, Aix en Provence 2

3 Le DPC, les objectifs Evaluation des Pratiques Professionnelles Perfectionnement des connaissances Amélioration de la qualité et de la sécurité des soins Prise en compte priorités de santé publique Maîtrise médicalisée des dépenses de santé S Benzaken, ONCOPACA Corse, 17 juin 2013, Aix en Provence 3

4 CME : DPC, un outil de l amélioration de la qualité et de la sécurité des soins 1 Valoriser analyse des pratiques Certification.. Évolutions 2014 ( analyse de processus, patient traceur, parcours ) Suivi Indicateurs IPAQSS, ICALIN 2.., /Priorités nationales/eneis : GDR, LIN, Médicament, Chirurgie (ambu++) Analyse et suivi des EIG (RMM, Remed, CREX..) S Benzaken, ONCOPACA Corse, 17 juin 2013, Aix en Provence 4

5 CME : DPC, un outil de l amélioration de la qualité et de la sécurité des soins 2 Prioriser Formation et Recherche (CHU) : continuum DPC et Formation initiale, Promouvoir démarches en équipe : analyse des pratiques, Gestion des risques Répondre aux enjeux et obligations : contractualisation, financement, résultats certification et inspections, exigences patients S Benzaken, ONCOPACA Corse, 17 juin 2013, Aix en Provence 5

6 Les CME/Etablissements ODPC? Répondre aux critères Administratifs : Travailleur indépendant, Société civile, Société commerciale, Association loi 1901, Groupement d intérêt économique, Groupement de coopération sanitaire, Etablissement public de santé, Etablissement de santé privé d intérêt collectif, Etablissement de santé privé, Etablissement public à caractère scientifique, culturel ou professionnel, ou, le cas échéant, autre statut. Expertise : capacité pédagogique et méthodologique, qualité des intervenants, indépendance financière, identification des conflits d intéret Partenariats : Universités : DPC Santé U ou UMFCS ODPC de spécialité / FSM S Benzaken, ONCOPACA Corse, 17 juin 2013, Aix en Provence 6

7 DPC en théorie DPC = analyse des pratiques + acquisition ou approfondissement connaissances pour tous les Professionnels de santé Obligation annuelle* et individuelle** 1. Conforme à une orientation nationale + reg. (CSI, ARS) 2. Méthodes validées HAS + /CSI 3. Mis en œuvre par ODPC enregistré OGDPC et évalué par CSIs Libre choix de l ODPC/ professionnels medicaux * Prg pluriannuel, ** prg en équipe S Benzaken, ONCOPACA Corse, 17 juin 2013, Aix en Provence 7

8 DPC en pratique Cible professionnels : medicaux et non medicaux, Besoins individuels et collectifs Référence aux ORIENTATIONS nationales (arrêté ministériel 2012) Q et S des soins, Relations Patients/ Professionnels, Relation inter professionnels et travail en équipe, santé environnementale, METHODES ET MODALITES (HAS) Analyse des pratiques professionnelles* revues de dossiers et analyses de cas, indicateurs, analyse des parcours de soins., EIG, RMM, RCP, staff GAP.. Acquisition et Perfectionnement des connaissances et des compétences* Méth. Pédagogique ou cognitive présentielle en groupe, individuelle, simulation.. Autres méthodes Approche intégrée à l exercice : GDR en équipe Dispositifs réglementaires : biologie, disciplines à risques, éducation thérapeutique Enseignement et Recherche +++ * À associer S Benzaken, ONCOPACA Corse, 17 juin 2013, Aix en Provence 8 MESURES d IMPACT

9 Les instances du DPC Ministre (DGOS) Contrôle Orientations CDOM ARS Contrôle (non méd, non ordre, non salarié) CSI CME OGDPC FSM (CNP) HAS ANFH, Conseil Médical du DPC hospitalier

10 SB, ANFH PACA , 10 Henri Bonfait

11 CME et CSIs S Benzaken, ONCOPACA Corse, 17 juin 2013, Aix en Provence 11 Henri Bonfait

12 Les Conseils Nationaux professionnels (un/specialité et fédérés par la FSM) Missions des CNP : Décloisonner entre toutes les composantes de la spécialité Organiser l expertise au sein de la spécialité (DPI) Accompagner le parcours des medecins de la spécialité Elaborer des référentiels Suivre l évolution des pratiques Gérer la formation cognitive de la spécialité S Benzaken, ONCOPACA Corse, 17 juin 2013, Aix en Provence 12

13 La Féderation des Spécialités Médicales (association convention DGOS)

14 Le Médecin face au DPC : libre choix ODPC Etablissement Participation APP ds l établissement : RMM, RCP.. ODPC? Médecin ODPC de spécialité OA Accréditation DU/DPC Université ODPC S Benzaken, ONCOPACA Corse, 17 juin 2013, Aix en Provence 14

15 Financement du DPC médical hospitalier Etat CNAM Industrie Pharmaceutique CHU /CH 0,5% / 0,75% masse sal med 0,5% ou 0,3% en ,5% ou OGDPC Medecins liberaux et centres de santé 17, 2 millions* Convention forfait/ praticien 2013 : 750 euros ANFH/ CMDPCH Salariés Hospitaliers * Medecins uniquement S Benzaken, ONCOPACA Corse, 17 juin 2013, et Aix engagés Provence ds Prg DPC 15

16 Le conseil du DPC médical hospitalier Composition paritaire et nationale 4 représentants des organisations syndicales représentatives du personnel médical (SPH, CMH, SNAM-HP, INPH) odontologique et pharmaceutique des EPS (voix délibératives) ; 4 représentants de la FHF (dont au moins 3 présidents de CME CHU-CH-CHS) (voix délibératives) ; 1 représentant de la FSM (Fédération des Spécialités Médicales) (voix consultative). veiller à la collecte des fonds, définir les règles de mutualisation et de gestion des fonds collectés, définir les règles de prise en charge et de remboursement des frais en laissant libre les ES ratifier les décisions de prise en charge des dossiers et d examiner les éventuelles demandes de réexamen des refus assurer activité de conseil

17 Ce qui reste à faire 1. Lier obligation individuelle du DPC aux contraintes Q et GDR des Etablissements? 2. Comprendre gouvernance nationale du DPC et enjeux Etablissements? 3. Faciliter le parcours DPC des professionnels et rendre lisible/ compréhensible le DPC et glisser d EPP-FMC à DPC? 4. Etablir partenariat dans la construction des prg de DPC 5. Proposer partenariat/complementarité d offre de DPC en territoire, région, inter région 6. Construire démarches liées aux prises en charge patients, DPC d équipe, DPC de parcours de soins intra et extra hospitalier.. 7. Assurer un financement équitable et efficient 8. Permettre le continuum entre formation initiale et DPC 9. Promouvoir les programmes de recherche en qualité (soins, organisations..) valant DPC (PREPS, PRME..).. S Benzaken, ONCOPACA Corse, 17 juin 2013, Aix en Provence 17

LOI HPST DPC : OBLIGATIONS LÉGALES CDOM ORGANISME ENREGISTRE

LOI HPST DPC : OBLIGATIONS LÉGALES CDOM ORGANISME ENREGISTRE LOI HPST DPC : OBLIGATIONS LÉGALES CDOM ORGANISME ENREGISTRE LOI HPST Article 59 de la loi n 2009-879 du 21 juillet 2009 portant réforme de l Hôpital et relative aux Patients, à la Santé et aux Territoires

Plus en détail

Développement Professionnel Continu

Développement Professionnel Continu Développement Professionnel Continu 1 Formation professionnelle continue Loi du 4 mars 2002 (Kouchner) Obligation de formation professionnelle continue pour les pharmaciens Conseil national de la formation

Plus en détail

FORMATION MEDICALE CONTINUE (FMC)

FORMATION MEDICALE CONTINUE (FMC) FORMATION MEDICALE CONTINUE (FMC) Le lien entre FMI et FMC 50% des connaissances seraient obsolètes en l espace de 7 ans. En même temps qu une masse critique d exercice, la FMC est donc indispensable pour

Plus en détail

DPC Développement Professionnel Continu des professionnels de santé publique

DPC Développement Professionnel Continu des professionnels de santé publique DPC Développement Professionnel Continu des professionnels de santé publique P François Pôle Santé Publique, CHU de Grenoble Origines 1996 : Obligation de FMC Conseils nationaux de FMC Financement des

Plus en détail

Le DPC, nouveau format pour la Formation continue des soignants. Hervé Nardias Institut Paoli Calmettes

Le DPC, nouveau format pour la Formation continue des soignants. Hervé Nardias Institut Paoli Calmettes Le DPC, nouveau format pour la Formation continue des soignants Hervé Nardias Institut Paoli Calmettes Définition «Le DPC comporte l analyse par tous les professionnels de santé (PS) de leurs pratiques

Plus en détail

Le Développement Professionnel Continu

Le Développement Professionnel Continu Le Développement Professionnel Continu des médecins, pharmaciens et odontologistes au CHRU de Montpellier De quoi s agit-il? Le Développement Professionnel Continu (DPC) réunit dans un concept commun la

Plus en détail

Développement Professionnel Continu (DPC)

Développement Professionnel Continu (DPC) Développement Professionnel Continu (DPC) Journée régionale de l ALIBODE Samedi 23 novembre 2013 Monique MONTAGNON Ancienne coordinatrice des soins de CHU Collaboratrice à la HAS Formatrice SOMMAIRE I

Plus en détail

L OBLIGATION DE FORMATION MEDICALE CONTINUE (FMC)

L OBLIGATION DE FORMATION MEDICALE CONTINUE (FMC) L OBLIGATION DE FORMATION MEDICALE CONTINUE (FMC) HISTORIQUE, ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES Conseil national de la FMC des praticiens hospitaliers CN FMCH SOMMAIRE Le lien entre formation médicale initiale

Plus en détail

DPC «ACTION EN SECURITE TRANSFUSIONNELLE»

DPC «ACTION EN SECURITE TRANSFUSIONNELLE» Programme de DPC «ACTION EN SECURITE TRANSFUSIONNELLE» Séance cognitive DPC Samedi 20 juin 2015 Journée Régionale d Hémovigilance ARS IDF Généralités Unprogramme de DPC est un ensemble d activités d évaluation

Plus en détail

mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité

mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité Réunion nationale des OMEDIT 26 mai 2011 Valerie Salomon Bureau Qualité et sécurité des soins Sous direction du pilotage de la performance

Plus en détail

Programme de DPC «RECONNAITRE ET DÉCLARER LES OAP DE SURCHARGE» Séance cognitive DPC - Jeudi 21 mai 2015. Journée régionale d hémovigilance - CHU Caen

Programme de DPC «RECONNAITRE ET DÉCLARER LES OAP DE SURCHARGE» Séance cognitive DPC - Jeudi 21 mai 2015. Journée régionale d hémovigilance - CHU Caen Programme de DPC «RECONNAITRE ET DÉCLARER LES OAP DE SURCHARGE» Séance cognitive DPC - Jeudi 21 mai 2015 Journée régionale d hémovigilance - CHU Caen Généralités Un programme de DPC est un ensemble d activités

Plus en détail

PRESENTATION MODULE GESFORM DPC

PRESENTATION MODULE GESFORM DPC PRESENTATION MODULE GESFORM DPC DPC CADRE GENERAL DPC - REGLEMENTATION La règlementation s impose à l établissement qu il soit ou non cotisant à l ANFH Les principes suivants sont fixés : Le professionnel

Plus en détail

Evaluation des Pratiques Professionnelles des médecins Cadre réglementaire

Evaluation des Pratiques Professionnelles des médecins Cadre réglementaire Evaluation des Pratiques Professionnelles des médecins Cadre réglementaire Pr P François Département de Veille Sanitaire du CHU de Grenoble Haute Autorité de santé : Chargé de Mission pour l Evaluation

Plus en détail

SOMMAIRE EDITORIAL. N 73 Mars 2013 LE DPC, MODE D EMPLOI. Dr Jean-François Thébaut Membre du Collège de la HAS

SOMMAIRE EDITORIAL. N 73 Mars 2013 LE DPC, MODE D EMPLOI. Dr Jean-François Thébaut Membre du Collège de la HAS SOMMAIRE LE DPC, MODE D EMPLOI COMMENT S ENGAGER ET VALIDER SON DPC Dr Marielle Lafont HAS EDITORIAL N 73 Mars 2013 DPC, MODE D EMPLOI : SPECIFICITES EN VILLE Dr Marielle Lafont HAS DPC, MODE D EMPLOI

Plus en détail

Le Développement Professionnel Continu

Le Développement Professionnel Continu G U I D E P R A T I Q U E Le Développement Professionnel Continu Date arial 18 points Responsable : Viviane BAYAD 03.83.19.22.34 Assistant : Alexandre Laversin 03.83.19.22.09 Le Développement Professionnel

Plus en détail

FMC, EPP et Accréditation : adieu! Bonjour le Développement Professionnel Continu

FMC, EPP et Accréditation : adieu! Bonjour le Développement Professionnel Continu FMC, EPP et Accréditation : adieu! Bonjour le Développement Professionnel Continu Bertrand Dureuil Pôle Réanimations R Anesthésie sie et SAMU CHU Rouen Fédération des Spécialit cialités s MédicalesM Absence

Plus en détail

Organisation du Développement Professionnel Continu Médical. Stéphane DAVID Daniel SERENI Jean-Yves ARTIGOU

Organisation du Développement Professionnel Continu Médical. Stéphane DAVID Daniel SERENI Jean-Yves ARTIGOU Organisation du Développement Professionnel Continu Médical Stéphane DAVID Daniel SERENI Jean-Yves ARTIGOU 1. L ORGANISATION DU DPC (1) A L AP-HP (1): Développement Professionnel Continu L organisation

Plus en détail

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ 19 OCTOBRE 2010 Beatrice Falise Mirat Beatrice.falise-mirat@anap.fr Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Agence

Plus en détail

Le DPC v2, outil de la qualité et de la sécurité des soins?

Le DPC v2, outil de la qualité et de la sécurité des soins? Le DPC v2, outil de la qualité et de la sécurité des soins? Dr Sylvia Benzaken Vice Présidente CME CHU Nice Pr Patrice François, CHU Grenoble IQSS 24 Juin 2016 SB " DPC et Q et S soins" 1 Les épisodes

Plus en détail

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR PROJET D ÉTABLISSEMENT 2013 2018 TOME 4 AUTRES PROJETS PROJET Qualité - Gestion des Risques 2013-2018 Novembre 2014 SOMMAIRE ORIENTATION! PROPOSER DES SOINS ET DES PRESTATIONS

Plus en détail

Déclaration des liens d intérêts Action de formation pour Janssen (2012)

Déclaration des liens d intérêts Action de formation pour Janssen (2012) Déclaration des liens d intérêts Action de formation pour Janssen (2012) Titre : «Stratégie régionale de santé» «Le point de vue du cadre supérieur de pôle» Développement Professionnel Continu Application

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL 2015

PROGRAMME DE TRAVAIL 2015 PROGRAMME DE TRAVAIL 2015 Date : février 2015 Auteurs : Catherine Pourin, Jean-Luc Quenon et toute l équipe du CCECQA Le programme de travail du CCECQA est décliné selon les axes retenus en 2015 : Indicateurs

Plus en détail

Les méthodes de DPC pour la biologie médicale. Sylvia Benzaken, CHU Nice Laurence Chazalette, HAS

Les méthodes de DPC pour la biologie médicale. Sylvia Benzaken, CHU Nice Laurence Chazalette, HAS Les méthodes de DPC pour la biologie médicale Sylvia Benzaken, CHU Nice Laurence Chazalette, HAS 1 Historique 1. Avant 1996 : FMC et EPP = un devoir déontologique (art.11) 2. Ordonnances du 24 avril 1996

Plus en détail

Le coordonnateur de la GDRAS en CHG

Le coordonnateur de la GDRAS en CHG Le coordonnateur de la GDRAS en CHG Bilan et perspectives Pourquoi développer la GDRAS? - Résultats 2011 de l enquête Eneis2-48 % des EIG recensés sont estimés évitables -un EIG tous les 5 jours dans un

Plus en détail

68 ème congrès de la SNFMI Saint- Malo

68 ème congrès de la SNFMI Saint- Malo 68 ème congrès de la SNFMI Saint- Malo ACTUALITES SUR LE DPC Le Développement Professionnel ConEnu des Internistes Saint- Malo le 13 décembre 2013 Patrick Disdier CHU de Marseille Organisme de DPC de la

Plus en détail

LE DEVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU DES PARAMEDICAUX

LE DEVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU DES PARAMEDICAUX 1 LE DEVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU DES PARAMEDICAUX 2 3 SOMMAIRE Introduction.. 5 Fiche 1 : Définition et objectif du développement professionnel continu 7 Définition Objectifs recherchés Fiche 2

Plus en détail

Analyse et gestion d un évènement indésirable associé aux soins

Analyse et gestion d un évènement indésirable associé aux soins Analyse et gestion d un évènement indésirable associé aux soins Programme de développement professionnel continu Date : juin 2013 Comité de Coordination de l Evaluation Clinique et de la Qualité en Aquitaine

Plus en détail

MESURES D ASSOUPLISSEMENT DE L AMENAGEMENT ET REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL DES MEDECINS, PHARMACIENS, BIOLOGISTES ET ODONTOLOGISTES HOSPITALIERS

MESURES D ASSOUPLISSEMENT DE L AMENAGEMENT ET REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL DES MEDECINS, PHARMACIENS, BIOLOGISTES ET ODONTOLOGISTES HOSPITALIERS Ministère de la santé, de la famille et des personnes handicapées. MESURES D ASSOUPLISSEMENT DE L AMENAGEMENT ET REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL DES MEDECINS, PHARMACIENS, BIOLOGISTES ET ODONTOLOGISTES HOSPITALIERS

Plus en détail

Accréditation et Complémentarité : passé, présent et futur de l offre biologique

Accréditation et Complémentarité : passé, présent et futur de l offre biologique 10 ème journée thématique «Ressources Biologiques en Infectiologie» Accréditation et Complémentarité : passé, présent et futur de l offre biologique Dr Sylvia BENZAKEN VP CME CHU Nice, Présidente CIPE

Plus en détail

CONFEDERATION DES PRATICIENS DES HOPITAUX La loi HPST sortie de l Assemblée Nationale

CONFEDERATION DES PRATICIENS DES HOPITAUX La loi HPST sortie de l Assemblée Nationale 1 CONFEDERATION DES PRATICIENS DES HOPITAUX La loi HPST sortie de l Assemblée Nationale I. Montet, J.-P Salvarelli, J.-C Pénochet, J. Trévidic. Discutée du 10 février au 18 mars, la loi HPST votée à l

Plus en détail

LA JOURNEE DU PRATICIEN

LA JOURNEE DU PRATICIEN Cinquièmes Rencontres Professionnelles LA JOURNEE DU PRATICIEN Vendredi 16 octobre 2015 Amphithéâtre MGEN, 3 square Max Hymans, Paris XVème organisée avec le soutien de l APPA Ce qu il faut retenir de

Plus en détail

DPC Développement Professionnel Continu des professionnels de santé publique

DPC Développement Professionnel Continu des professionnels de santé publique DPC Développement Professionnel Continu des professionnels de santé publique P François Pôle Santé Publique, CHU de Grenoble Origines 1996 : Obligation de FMC Conseils nationaux de FMC Financement des

Plus en détail

Fonction gestion des risques dans les établissements de santé. Evaluation du programme qualité et gestion des risques dans le cadre de la V2010

Fonction gestion des risques dans les établissements de santé. Evaluation du programme qualité et gestion des risques dans le cadre de la V2010 Fonction gestion des risques dans les établissements de santé. Evaluation du programme qualité et gestion des risques dans le cadre de la V2010 Dr Marie-Laure Pibarot et Diane Martinez Direction de la

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

La gestion des risques en établissement de santé Point de vue de la Société française de gestion des risques en établissement de santé SoFGRES

La gestion des risques en établissement de santé Point de vue de la Société française de gestion des risques en établissement de santé SoFGRES La gestion des risques en établissement de santé Point de vue de la Société française de gestion des risques en établissement de santé SoFGRES Gilbert Mounier 1 La SoFGRES association loi 1901 à but non

Plus en détail

Coordination générale des soins. Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES

Coordination générale des soins. Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES Coordination générale des soins Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES Janvier 2010 PLAN 1. MISSIONS GENERALES 2. ACTIVITES 2.1 Politique générale du pôle 2.2 Coordination

Plus en détail

Le DPC en pratique. Olivier Goëau-Brissonnière, Fédération des Spécialités Médicales Novembre 2013

Le DPC en pratique. Olivier Goëau-Brissonnière, Fédération des Spécialités Médicales Novembre 2013 Le DPC en pratique Olivier Goëau-Brissonnière, Fédération des Spécialités Médicales Novembre 2013 Développement Professionnel Continu «Démarche qualité des professionnels de santé visant l amélioration

Plus en détail

Médecins libéraux et institutions : quelles relations?

Médecins libéraux et institutions : quelles relations? Médecins libéraux et institutions : quelles relations? Mme Marie-Paule GLADY, Sous-directrice de la CPAM de Strasbourg M. Laurent HABERT, Directeur Général de l ARS Alsace Dr Patrick LESUR, Médecin Conseil

Plus en détail

Retour d expérience sur le partage d une personne ressource en qualité et gestion des risques

Retour d expérience sur le partage d une personne ressource en qualité et gestion des risques Retour d expérience sur le partage d une personne ressource en qualité et gestion des risques Mme S. El Bakri Centre Marie Curie / CH Montélimar Dr B. Fleury Centre Marie Curie / CH Montélimar Réunion

Plus en détail

Foire aux Questions Thème 1 : LE DPC "Qu'est-ce que le Développement Professionnel Continu?"

Foire aux Questions Thème 1 : LE DPC Qu'est-ce que le Développement Professionnel Continu? Foire aux Questions Thème 1 : LE DPC "Qu'est-ce que le Développement Professionnel Continu?" LE DISPOSITIF... 3 Qu'est-ce que le DPC?...3 A qui s'adressent le DPC et l'obligation annuelle de formation?...3

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 17 septembre 2012 fixant le cahier des charges du dispositif de formation des personnels de direction

Plus en détail

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail

Projets de groupements hospitaliers de territoire Les GHT. CME 8 septembre 2015

Projets de groupements hospitaliers de territoire Les GHT. CME 8 septembre 2015 Projets de groupements hospitaliers de territoire Les GHT CME 8 septembre 2015 Pourquoi les GHT? Un GHT s inscrit dans la Stratégie Nationale de Santé projet médical partagé (PMP) par les établissements,

Plus en détail

Les Formations Sham 2016

Les Formations Sham 2016 Les Formations Sham 2016 Pour gagner en compétences dans la prévention des risques Mise à jour septembre 2015 Avec 4 formules de formation, Sham propose une offre variée et adaptée à vos besoins : échanger

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés.

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés. REPUBLIQUE FRANCAISE Décision n 2014.0019/DP/SG du 30 avril 2014 du président de la Haute Autorité de santé portant organisation générale des services de la Haute Autorité de santé Le président de la Haute

Plus en détail

QUELS DANGERS POUR LES

QUELS DANGERS POUR LES RÉUNION D INFORMATION SUR LA LOI DE SANTÉ : QUELS DANGERS POUR LES MÉDECINS LIBÉRAUX? Mercredi 17 décembre 2014 Titre I : Renforcer la prévention et la promotion de la santé Chapitre I Art. 2 à 5 : Soutenir

Plus en détail

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Le Comité National de pilotage des parcours de santé des Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie a été installé en avril 2013 et les projets

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE SANTÉ ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE SANTÉ ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ SECRÉTARIAT D ÉTAT À LA SANTÉ Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins Bureau

Plus en détail

LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP

LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP Assises de l autonomie 10/06/10 PARIS Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux L Agence

Plus en détail

Mise en place du DPC des professionnels de santé

Mise en place du DPC des professionnels de santé Mise en place du DPC des professionnels de santé CME 13 novembre 2012 Pr Daniel SERENI Pdt du Comité d Orientation de Formation Médicale Continue Dr Chef du Dpt du DPC Médical Dr Nicole PERIER DPM Qualité

Plus en détail

Avertissement. Ces illustrations ne sont ni exhaustives, ni limitatives.

Avertissement. Ces illustrations ne sont ni exhaustives, ni limitatives. Avertissement Les illustrations présentées dans ce document ont vocation à guider l établissement dans l élaboration de son compte qualité au regard des attendus de la Haute Autorité de santé. Ces illustrations

Plus en détail

Réunion des établissements Plan triennal 2015-2017

Réunion des établissements Plan triennal 2015-2017 Réunion des établissements Plan triennal 2015-2017 PLAN TRIENNAL EN RÉGION PAYS DE LA LOIRE rappel des principaux jalons AMBU. TRANSP ORT ACHAT AIDE FIN. PERTINE NCE MEDICA MENT MASSE SALARIA LE GHT Présentations

Plus en détail

Etat des lieux des outils de coopération

Etat des lieux des outils de coopération Etat des lieux des outils de coopération 29 mars 2011 Atika UHEL, Directrice de Cabinet XX/XX/XX La rénovation des modes de coopération par la loi HPST Objectif : Actualiser les structures juridiques afin

Plus en détail

Politique Qualité Gestion des Risques

Politique Qualité Gestion des Risques CENTRE HOSPITALIER CHARLES PERRENS Politique Qualité Gestion des Risques Intégrer la Qualité et la Gestion des Risques dans les pratiques professionnelles Centre Hospitalier Charles Perrens [septembre

Plus en détail

POLITIQUE QUALITE DE L ARS Indicateurs certification

POLITIQUE QUALITE DE L ARS Indicateurs certification POLITIQUE QUALITE DE L ARS Indicateurs certification Brigitte Masini Service Qualité et sécurité des prises en charge - ARS PACA 1 ARS objectifs stratégiques PSRS 1. Améliorer la connaissance et l évaluation

Plus en détail

Le DPC sans être dépassé!

Le DPC sans être dépassé! Le DPC sans être dépassé! Armelle Drexler Directrice des affaires médicales, CHU de Clermont-Ferrand Loïc mondoloni Directeur des ressources humaines, AP-HM Sandrine Brasselet Directrice adjointe des affaires

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION

CATALOGUE DE FORMATION Groupement de Coopération sanitaire «Coordination pour l Amélioration des Pratiques Professionnelles en Santé en Bretagne» CATALOGUE DE FORMATION 2015 SOMMAIRE CERTIFICATION Journée régionale «CERTIFICATION

Plus en détail

Programme 2015 du RéQua-Sanitaire. 14 octobre 2015

Programme 2015 du RéQua-Sanitaire. 14 octobre 2015 Programme 2015 du RéQua-Sanitaire 14 octobre 2015 Conception du programme Enquête de satisfaction et des attentes réalisée auprès de tous les adhérents Enquête sur les grandes orientations pressenties

Plus en détail

C.H.U. DE FORT DE FRANCE

C.H.U. DE FORT DE FRANCE DEPARTEMENT DE LA MARTINIQUE C.H.U. DE FORT DE FRANCE PROJET D ETABLISSEMENT VOLET PROJET QUALITE GESTION DES RISQUES 2006 2010 VOLUME 4 Euro Conseil Santé 91, rue du Faubourg Saint Honoré 75 008 PARIS

Plus en détail

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique + La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique 15 ème Conférence des Fédérations Hospitalières des Antilles et de la Guyane Y. MARIE-SAINTE Directeur 28/04/2011 V1.0 + #

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010 Référentiel métier de Directeur(trice) des soins Ce référentiel intègre à la fois le métier Directeur(trice) des soins en établissement et celui de Directeur(trice) des soins en institut de formation paramédicale.

Plus en détail

Rappel sur ce qu est le DPC (1)

Rappel sur ce qu est le DPC (1) Place des CESU dans le développement professionnel continu des professions de santé Bernard Nemitz Membre de la commission scientifique indépendante pour le DPC des médecins et de la commission scientifique

Plus en détail

Management de la qualité de la prise en charge médicamenteuse

Management de la qualité de la prise en charge médicamenteuse Management de la qualité de la prise en charge médicamenteuse Bertrice LOULIERE, coordonnateur OMEDIT ARS Aquitaine Journée Qualité et Sécurité des Soins dans les établissements de santé 30 septembre 2011

Plus en détail

Certification HAS et Méthode du Patient traceur

Certification HAS et Méthode du Patient traceur Certification HAS et Méthode du Patient traceur Réseau des représentants des usagers de ES et du Conseil de vie sociale des EMS 26 septembre 2015 ARLIN Martinique Certification HAS: les évolutions Exigences

Plus en détail

DPC. De la certification V2014 à l amélioration de la prise en soin du patient

DPC. De la certification V2014 à l amélioration de la prise en soin du patient De la certification V2014 à l amélioration de la prise en soin du patient CERTIFICATION HAS V2014 La procédure de certification HAS V2014 Au cœur de ce dispositif, il s agit bien d accompagner les établissements

Plus en détail

Les transports sanitaires prescrits à l hôpital ; La prise en charge de l Insuffisance Rénale Chronique (IRC) ;

Les transports sanitaires prescrits à l hôpital ; La prise en charge de l Insuffisance Rénale Chronique (IRC) ; SYNTHÈSE INTRODUCTION Le Programme Pluriannuel Régional de Gestion du Risque (PPR GDR) s inscrit dans le Projet Régional de Santé dont il est un des programmes obligatoires. Elaboré au cours de l été 2010,

Plus en détail

Les ateliers du CCECQA

Les ateliers du CCECQA Les ateliers du CCECQA Certification V2014 Retours d'expériences et premiers enseignements Outils d aide aux établissements : Travaux de la FORAP Jeudi 09 Avril 2015 Le Dr D.Veillard Aucun lien d intérêts

Plus en détail

Gestion du risque (GDR)

Gestion du risque (GDR) Région Centre Gestion du risque (GDR) Contexte et enjeux Septembre 2011 La GDR, c est quoi? Cette notion peut être définie comme l ensemble des actions mises en œuvre pour améliorer l efficience du système

Plus en détail

Management des risques

Management des risques ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES Management des risques acteurs de la santé, du social et du médico-social «Enfin un assureur qui m accompagne dans la gestion des risques» L information à disposition

Plus en détail

Projet gestion des risques et qualité 2015-2019. CME 9 décembre 2014 Amélie VERDIER

Projet gestion des risques et qualité 2015-2019. CME 9 décembre 2014 Amélie VERDIER Projet gestion des risques et qualité 2015-2019 CME 9 décembre 2014 Amélie VERDIER 1 L approche d élaboration Le projet gestion des risques et qualité aborde l ensemble des domaines (qualité/sécurité des

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU

LE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU LE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU SOMMAIRE LE DEVELEPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU 1. Contexte 2. Les acteurs du DPC 3. Les méthodes HAS 4. L ANFH et le DPC LE DPC : ARTICLE 59 DE LA LOI HPST INSERTION

Plus en détail

PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION

PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION MISSIONS ESSENTIELLES : Le cadre de santé des filières infirmière, de rééducation et médico-techniques, exerce l ensemble de ses missions sous l

Plus en détail

Management des risques

Management des risques ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES Management des risques acteurs de la santé, du social et du médico-social «Enfin un assureur qui m accompagne dans la gestion des risques» Édito La mission de Sham

Plus en détail

Insuffisance rénale chronique

Insuffisance rénale chronique Programme GDR en Picardie Insuffisance rénale chronique Dr Matthieu Derancourt Référent médical IRC ARS Picardie ELEMENTS DE CONTEXTE 2 Contexte Instruction validée par le CNP le 17 décembre 2010 Visa

Plus en détail

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins»

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» «Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» Hélène Fernandez Cadre Supérieur de Santé, Coordinatrice RESOP06 9 Forum SIH 06 EMSP Cannes Grasse Antibes 4 Mars 2010 Palais des Congrès

Plus en détail

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société 2009 Charte de l ouverture à la société + engagements 3 3 «Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d accéder aux informations relatives à l environnement détenues

Plus en détail

L expérimentation du Compte Qualité par le Nouvel Hôpital de Navarre

L expérimentation du Compte Qualité par le Nouvel Hôpital de Navarre L expérimentation du Compte Qualité par le Nouvel Hôpital de Navarre Présentation du vendredi 20 juin 2014 Nadège CANVILLE, Responsable Qualité et Gestion des Risques, Ingénieur Cécile DUPUIS-LOQUIN, Responsable

Plus en détail

Rôles du pharmacien sur la maîtrise et le bon usage des produits de santé au niveau régional

Rôles du pharmacien sur la maîtrise et le bon usage des produits de santé au niveau régional Rôles du pharmacien sur la maîtrise et le bon usage des produits de santé au niveau régional Académie Nationale de Pharmacie Paris le 2 février 2015 Hugues De BOUËT du PORTAL Pharmacien - OMéDIT région

Plus en détail

DPC 2013 APPEL A PROJET

DPC 2013 APPEL A PROJET DPC 2013 APPEL A PROJET Montage de programmes DPC Organismes > Editeurs de logiciels médicaux Avril 2013 1. Préambule Dans le cadre des modifications des dispositifs de formation médicale continue des

Plus en détail

Annexe : Tableau récapitulatif des actions

Annexe : Tableau récapitulatif des actions Direction e de l offre de soins (DGOS) Direction e de la santé () Haute autorité de santé () Annexe : Tableau récapitulatif des actions Axe 1 In du patient, le patient co-acteur de sa sécurité p. 2 Axe

Plus en détail

P atients S anté T erritoires

P atients S anté T erritoires H ôpital P atients S anté T erritoires L exercice regroupé dans les services de santé Une action coordonnée des professionnels en faveur des patients De plus en plus de professionnels de santé ont depuis

Plus en détail

Formation Inter et Intra 2012

Formation Inter et Intra 2012 Formation Inter et Intra 202 2 formules au choix et adaptées à vos besoins bien choisir sa formation Nous mettons à votre disposition une offre de formation variée et adaptée à votre activité avec des

Plus en détail

CERTIFICATION V2014. Centre Hospitalier Givors. Cycle de conférences FHF RA 30 septembre 2014

CERTIFICATION V2014. Centre Hospitalier Givors. Cycle de conférences FHF RA 30 septembre 2014 CERTIFICATION V2014 Centre Hospitalier Givors Cycle de conférences FHF RA 30 septembre 2014 1 Plan de la présentation - Présentation du CH - Mode de pilotage de la démarche - Comment aborder le compte-qualité?

Plus en détail

ASSISES DU MEDICAMENT. Contribution de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France FSPF

ASSISES DU MEDICAMENT. Contribution de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France FSPF ASSISES DU MEDICAMENT Contribution de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France FSPF La Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France, syndicat majoritaire des pharmaciens titulaires d

Plus en détail

SIMULATION EN SANTE. Quels développements aujourd hui?

SIMULATION EN SANTE. Quels développements aujourd hui? SIMULATION EN SANTE ARLIN Pays de Loire Quels développements aujourd hui? Dr M.C. Moll Coordonnateur du réseau AQUAREL Santé Chargée de mission ARS PL La Simulation : définitiond Le terme «simulation en

Plus en détail

FMC-EPP: Évaluation des pratiques professionnelles. FMC : de l EPU à la FMC. Loi Kouchner (4 mars 2002)

FMC-EPP: Évaluation des pratiques professionnelles. FMC : de l EPU à la FMC. Loi Kouchner (4 mars 2002) FMC-EPP: Évaluation des pratiques professionnelles FMC : de l EPU à la FMC Entretiens de Bichat (1947) Ordonnances du 24 avril 1996 -> apparition de l obligation de FMC Loi Kouchner (4 mars 2002) L Ordre

Plus en détail

Assises professionnelles de l infectiologie

Assises professionnelles de l infectiologie Valoriser l infectiologie transversale par l amélioration de la qualité Arnaud Pouillart Hôpitaux pédiatriques de Nice CHU-Lenval 1 Champ de l étude Activités transversales : Expertise, activité intellectuelle

Plus en détail

2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé

2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé Atelier n 11 Monter un parcours de soins sur une approche territoriale ciblée 2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé Françoise ELLIEN,

Plus en détail

DPC DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU

DPC DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU Journée d enseignement de l ALIADE DPC DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU Samedi 11 octobre 2014 Limoges Sylvie LE ROUGE, CSS - Responsable qualité / gestion des risques - GHNV 2 Qu est-ce que le DPC?

Plus en détail

SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE

SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE Ministère du travail, de l emploi et de la santé Paris, le 24 janvier 2011 SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE - Mercredi

Plus en détail

«Le DPC au CHU de Saint-Etienne : l opportunité d un décloisonnement!»

«Le DPC au CHU de Saint-Etienne : l opportunité d un décloisonnement!» «Le DPC au CHU de Saint-Etienne : l opportunité d un décloisonnement!» Philippe GIOUSE Directeur des Ressources Humaines et des Relations Sociales Marie-Christine GAREL Cadre Supérieur de Santé Responsable

Plus en détail

Allocution Ouverture Hopipharm 2011 Nantes. Chers Amis,

Allocution Ouverture Hopipharm 2011 Nantes. Chers Amis, Chers Amis, Hopipharm fait escale en 2011 sur la côte atlantique et nos confrères de l Ouest nous font le grand plaisir de nous accueillir dans leur belle ville de Nantes pour ces trois journées intenses

Plus en détail

Le financement des formations 2012 pour le secteur des Services à la personne

Le financement des formations 2012 pour le secteur des Services à la personne Le financement des formations 2012 pour le secteur des Services à la personne Une mobilisation autour de la professionnalisation des salariés des Services à la Personne Réunion d information UNIFORMATION

Plus en détail

Cinq années d expérience

Cinq années d expérience Formation e-learning, DPC et Simulation en sécurité transfusionnelle (1) Cinq années d expérience Dr Jean-Jacques Cabaud Département Enseignement et Formation L Institut National de la Transfusion Sanguine

Plus en détail

L abc du DPC Ou «comment réussir sa démarche qualité?» Professeur Claude JEANDEL. Président du Conseil National Professionnel (CNP) de gériatrie

L abc du DPC Ou «comment réussir sa démarche qualité?» Professeur Claude JEANDEL. Président du Conseil National Professionnel (CNP) de gériatrie + L abc du DPC Ou «comment réussir sa démarche qualité?» Professeur Claude JEANDEL Président du Conseil National Professionnel (CNP) de gériatrie + Préambule Loi du 21 juillet 2009 (HPST) => DPC Réunit

Plus en détail

EXPÉRIENCE DU GCS PHARMACIE

EXPÉRIENCE DU GCS PHARMACIE Les Coopérations Hospitalières APHAL Mardi 4 Juin 2013 - Strasbourg EXPÉRIENCE DU GCS PHARMACIE DE GUEBWILLER Anne-Cécile Michallat Pharmacien TRANSFORMATION DU GCS 1 er janvier 2012 GCS Florival Harth

Plus en détail

BIOLOGISTE MÉDICAL HOSPITALIER

BIOLOGISTE MÉDICAL HOSPITALIER BIOLOGISTE MÉDICAL HOSPITALIER DEVENEZ ÉVALUATEUR POUR LE COFRAC Pourquoi devenir biologiste médical évaluateur? L accréditation est fondée sur une évaluation des pratiques des LBM par les pairs, c est-à-dire

Plus en détail

Petit déjeuner GRANDS COMPTES. Février/Mars 2015

Petit déjeuner GRANDS COMPTES. Février/Mars 2015 Petit déjeuner GRANDS COMPTES Février/Mars 2015 Créée : MAJ : 13/02/2015 Créé le 13/02/2015 LS /PACAC Sommaire 1- Le Contexte/ La Réforme, 2- Les fonds mutualisés 2015, 3- En mode Projet : propositions,

Plus en détail

Télésanté Aquitaine Version : 1.0 18/02/2011. TéléSanté Aquitaine. Cahier des Clauses Techniques Particulières CTTP

Télésanté Aquitaine Version : 1.0 18/02/2011. TéléSanté Aquitaine. Cahier des Clauses Techniques Particulières CTTP Télésanté Aquitaine Version : 1.0 18/02/2011 TéléSanté Aquitaine Formalisation d'une PSSI et d'une Charte de sécurité informatique Cahier des Clauses Techniques Particulières CTTP Marché passé selon une

Plus en détail

Management Certification des Établissements de santé

Management Certification des Établissements de santé Management Certification des Établissements de santé FORMER GESTION DES RISQUES ACCOMPAGNER Qualité et sécurité de la prise en charge du patient AUDITER ÉVALUATION Patient traceur Certification V2014 Pilotage

Plus en détail