Module Physico-chimie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Module Physico-chimie"

Transcription

1 Université Paris XII-Val de Marne ENPC Université Paris 7 Module Physico-chimie chimie Chap Équilibres de dissolution -précipitation D. Thévenot & B. Aumont Documents pédagogiques disponibles à : thevenot/enseignement.html 1

2 Chap. 2 Equilibres: Plan 2.1. Acide - base 2.2. Dissolution des gaz: cas de CO Dissolution - précipitation 2.4. Complexation, chélation 2.5. Echange ionique et adsorption 2.6. Oxydo - réduction 2.7. Equilibres multiples 2.8. Conclusion 2

3 2.3. Dissolution précipitation : Plan Introduction: équilibres entre solides et solutions (rappels) Oxydes et hydroxydes métalliquesm Carbonates en système fermé Carbonates en système ouvert Application aux fleuves Effet de la force ionique Conclusion 3

4 Dissolution - précipitation Introduction: équilibres entre solides et solutions (rappels) Interaction entre cycle de l eau et celui des roches contrôle la composition de l eau Réactions généralement plus lentes que les réactions homogènes (en solution) A a B b, solide a A +b + b B -a avec K so = (A +b ) a (B -a ) b Solubilité de A a B b, solide = nombre de mol/l de A a B b, solide apportées au milieu par dissolution S = 1/a [A +b ] équ = 1/b [B -a ] équ si pas de A +b ni B -a avant l apport de A a B b, solide 4

5 Sous & sursaturation Sous et sursaturation Si (A +b ) a (B -a ) b = K so équilibre (A +b ) et (B -a ) sont reliés Si (A +b ) a (B -a ) b < K so sous saturation (A +b ) et (B -a ) ne sont pas reliés Si (A +b ) a (B -a ) b > K so sursaturation (A +b ) et (B -a ) pour atteindre K so Cas de la solubilité de A a B b, solide en fonction de (B -a ) présent dans le milieu: exemple des cations métalliques dans des solutions d anions 5

6 Sous & sursaturation Solubilité des cations métalliques dans une solution d anions Si γ i 1 S = 1/a [Me +b ] équ A l équilibre : a lg [Me +b ] = lg K so - b lg [B -a ] Stumm & Morgan, 1996 Exemple: CaF 2 lg [Ca 2+ ] = lg K so -2 lg[f - ] pente = +2 avec pf - 6

7 Sous & sursaturation Solubilité des cations métalliques dans une solution d anions Pentes 1 ou 2 Si dissolution dans eau pure : équilibre si électroneutralité [Ca 2+ ] = [SO 4 2- ] [Ca 2+ ] = ½ [F - ] Stumm & Morgan,

8 Sous & sursaturation Sous et sursaturation: effet du ph Sur saturé: instable (labile) précipité Méta stable: peut rester longtemps homogène Forme active: évolution vers stable! Stumm & Morgan,

9 Sous & sursaturation Sous et sursaturation: utilisation du produit d activité ionique (PAI) PAI = (A +b ) a (B -a ) b Si PAI = K so équilibre! Calcul du rapport PAI / K so Si PAI / K so = 1 il est probable que (A +b ) et (B -a ) soient reliés entre eux, du fait de l équilibre avec A a B b, solide Si PAI / K so < ou > 1 le système n est pas à l équilibre, ou d autres réactions doivent être prises en compte 9

10 Sous & sursaturation Des questions? 10

11 Oxydes & hydroxydes Principaux minéraux en contact avec l eau Oxydes et hydroxydes métalliques : MeO, Me(OH) n Carbonates : MeCO 3 Réactions de dissolution des oxydes/hydroxydes Me(OH) 2,solide Me OH - K so = (Me 2+ ) (OH - ) 2 MeO solide + H 2 0 Me OH - Ou Me(OH) 2,solide + 2 H + Me H 2 O * K so = (Me 2+ ) / (H + ) 2 Solubilité dans l eau pure: S = (Me 2+ ) lg (Me 2+ ) = lg * K so 2 ph = lg K so + 2 pk w 2 ph 11

12 Oxydes & hydroxydes Solubilité dans l eau pure: S = (Me 2+ ) Fe 3+ < Al 3+ < Cu 2+ < Zn 2+ < Fe 2+, Cd 2+ < Mg 2+ < Ca 2+ Stumm & Morgan,

13 Oxydes & hydroxydes Minéral Composition lg * K so Portlandite Ca(OH) 2 22,8 Brucite Mg(OH) 2 16,84 Pyrolusite MnO 2 41,38 Hausmanite Mn 3 O 4 61,03 Manganite MnOOH 25,34 Gibbsite Al(OH) 3 8,11 Goethite FeOOH -1,0 Hydroxyde ferrique Fe(OH) 3 3 à 5 13

14 Oxydes & hydroxydes Caractère amphotère des hydroxydes métalliques : cas de l hydroxyde ferrique Fe(OH) H 3 O + Fe H 2 O lg * K so = 3,3 Fe(OH) H 3 O + FeOH H 2 O lg * K s1 = 0,5 Fe(OH) 3 + H 3 O + Fe(OH) H 2 O lg * K s2 = -2,6 Fe(OH) 3 + 2H 2 O Fe(OH) 4- + H 3 O + lg * K s4 = -18,5 Solubilité de l hydroxyde ferrique à ph fixé S = [Fe III] = [Fe 3+ ] + [FeOH 2+ ] + [Fe(OH) 2+ ] + [Fe(OH) 4- ] = * K so [H + ] 3 + * K s1 [H + ] 2 + * K s2 [H + ] + * K s4 [H + ] -1 14

15 Oxydes & hydroxydes Solubilité de l hydroxyde ferrique [Fe 3+ ] pente -3 [FeOH 2+ ] pente -2 [Fe(OH) 2+ ] pente -1 [Fe(OH) 4- ] pente +1 15

16 Oxydes & hydroxydes Solubilité Fe III vs ph Stumm & Morgan,

17 Oxydes & hydroxydes Solubilité Al III vs ph Stumm & Morgan,

18 Oxydes & hydroxydes Solubilité Zn II vs ph Stumm & Morgan,

19 Oxydes & hydroxydes Conclusion La solubilité des oxydes et hydroxydes diminue si ph puis augmente si des formes anioniques existent: Fe III, Al III, Zn II Application environnementale: élimination de Me n+ dans les eaux industrielles par augmentation du ph et formation d hydroxyde très insoluble Mais attention à ne pas dépasser le ph optimal car l hydroxyde se dissout en milieu basique! 19

20 Oxydes & hydroxydes Des questions? 20

21 Carbonates en système fermé Introduction: Système Me n+ -H 2 O CO 2 Carbonates souvent plus stables que les hydroxydes Dans les eaux de surface (rivières, lacs), [Me n+ ] souvent contrôlé par la solubilité de MeCO 3, solide en présence de CO 2,gaz Deux situations Système fermé: isolé de l atmosphère Système ouvert: en contact avec p CO2 = 10-3,5 21

22 Carbonates en système fermé Solubilité de CaCO 3 dans solution (fermée) de carbonates à C T = 5 mm et ph fixé C T = [H 2 CO 3* ] + [HCO 3- ] + [CO 3 2- ] = 5 mm Si γ i 1, alors S = [Ca 2+ ] = K so / [CO 3 2- ] Comme [CO 3 2- ] = C T / {[H + ] 2 /K a,1 K a,2 + [H + ]/K a,2 + 1} S = [Ca 2+ ] = K so / C T {[H + ] 2 /K a,1 K a,2 + [H + ]/K a,2 + 1} Pentes de lg S en fonction du ph: -2, -1 & 0 22

23 Carbonates en système fermé à C T fixé [H + ], [OH - ] [H 2 CO * 3 ] [HCO - 3 ] [CO 2-3 ] [Ca 2+ ] ou [Fe 2+ ] Stumm & Morgan,

24 Carbonates en système fermé à C T fixé [H + ], [OH - ] [H 2 CO * 3 ] [HCO - 3 ] [CO 2-3 ] [Ca 2+ ] [Fe 2+ ] Solubilité dépend du ph si ph < pk a2 Sous/sursaturation? Stumm & Morgan,

25 Carbonates en système fermé à C T fixé Cas d autres métaux Ca 2+ Sr 2+ Fe 2+ Zn 2+ Effet de K so Eau soussursaturée? Stumm & Morgan,

26 Carbonates en système fermé dans eau pure Cas de la solubilité de CaCO 3 dans l eau pure, en système fermé: ph équilibre? Bilan matière S = [Ca 2+ ] = C T = [H 2 CO 3* ] + [HCO 3- ] + [CO 3 2- ] Bilan de charges (électroneutralité) 2 [Ca 2+ ] + [H + ] = [HCO 3- ] + 2 [CO 3 2- ] + [OH - ] Soit 2 [H 2 CO 3* ] + 2 [HCO 3- ] + 2 [CO 2-3 ] + [H + ] = [HCO 3- ] + 2 [CO 2-3 ] + [OH - ] 2 [H 2 CO 3* ] + [HCO 3- ] + [H + ] = [OH - ] 26

27 Carbonates en système fermé dans eau pure Cas de la solubilité de CaCO 3 dans l eau pure, en système fermé: ph équilibre? Produit de solubilité S = [Ca 2+ ] = C T = K so / [CO 3 2- ] Comme [CO 3 2- ] = C T / {[H + ] 2 /K a,1 K a,2 + [H + ]/K a,2 + 1} S = [Ca 2+ ] = K so / C T {[H + ] 2 /K a,1 K a,2 + [H + ]/K a,2 + 1} S = [Ca 2+ ] = C T = K so 1/2 {[H + ] 2 /K a,1 K a,2 + [H + ]/K a,2 +1} 1/2 lg S = -½ pk so + ½lg {[H + ] 2 /K a,1 K a,2 + [H + ]/K a,2 +1} pente lg S vs ph: -1, - ½ et 0 27

28 Carbonates en système fermé dans eau pure Tracé lg S vs ph Stumm & Morgan,

29 Carbonates en système fermé dans eau pure Bilan charges: Hypothèse: 7 < ph < 10,3 S [HCO 3- ] [OH - ] Equilibre: ph = 9,9 Stumm & Morgan,

30 Carbonates en système fermé Dissolution des carbonates en milieu fermé Solubilité de CaCO 3 dans solution (fermée) de carbonates à C T = 5 mm et ph fixé Pentes de lg S en fonction du ph: -2, -1 & 0 Solubilité de CaCO 3 dans l eau pure, en système fermé Pente de lg S en fonction du ph: -1, - ½ et 0 Dans tous les cas: solubilité si ph (< pk a,2 ) Eau agressive: dissolution de la couche protectrice de tartre (CaCO 3 ) dans les canalisations de distribution d eau potable 30

31 Carbonates en système fermé Des questions? 31

32 Carbonates en système ouvert Système Me n+ -H 2 O CO 2 Dans les bassins versants calcaires, 80% des éléments dissous d un lac sont déterminés par la dissolution des carbonates en présence de CO 2 En milieu ouvert: p CO2 = 10-3,5 atm Dissolution des carbonates dans l eau pure, en milieu ouvert Dissolution de CO 2 dans eau pure déjà vu: Produit de solubilité de CaCO 3 à ajouter! 32

33 Carbonates en système ouvert Bilan matière S = [Ca 2+ ] C T Dissolution de CO 2 en milieu ouvert (H 2 CO * 3 ) = K H* p CO2 = 10-1,5 x 10-3,5 =10-5 M pente = 0 en fonction du ph (HCO - 3 ) = K 1* (H 2 CO 3* ) / (H + ) = K 1* K H* p CO2 / (H + ) = 10-6,3 x 10-5 / (H + ) pente = +1 vs ph (CO 2-3 ) = K 2 (HCO 3- ) / (H + ) = K 2 K 1* K H* p CO2 / (H + ) 2 = 10-10,3 10-6,3 x 10-5 / (H + ) 2 pente = +2 vs ph 33

34 Carbonates en système ouvert Dissolution de CaCO 3 S = [Ca 2+ ] (Ca 2+ ) = K so / (CO 3 2- ) S = (H + ) 2 K so / K 2 K 1* K H* p CO2 Pente de lg S vs ph: -2 Bilan de charges: électroneutralité 2 [Ca 2+ ] + [H + ] = [HCO 3- ] + 2 [CO 3 2- ] + [OH - ] Hypothèse: 7 < ph < 10,3 [H + ] < 2 [Ca 2+ ] 2 [Ca 2+ ] [HCO 3- ] 2 [CO 3 2- ] < [HCO 3- ] [OH - ] < [HCO 3- ] 34

35 Carbonates en système ouvert Tracés [H 2 CO * 3 ] pente 0 [HCO - 3 ] pente +1 [CO 2-3 ] pente +2 [Ca 2+ ] pente -2 ph d équilibre 2 [Ca 2+ ] [HCO - 3 ] lg [Ca 2+ ] lg [HCO - 3 ] 0,3 ph = 8,3 Stumm & Morgan,

36 Carbonates en système ouvert Effet de la présence de CaCO 3 sur le ph de dissolution de CO 2 Sans CaCO 3 : ph 5,6 Avec CaCO 3 : ph 8,3 Stumm & Morgan,

37 Carbonates en système ouvert Minéral Molécule pk s0 Calcite CaCO 3 8,48 Aragonite CaCO 3 8,34 Dolomite CaMg(CO 3 ) 2 17,1 Strontianite SrCO 3 9,3 Sidérite FeCO 3 10,9 Witherite BaCO 3 8,6 Rhodocrosite MnCO 3 11,1 37

38 Carbonates en système ouvert Dissolution des carbonates dans l eau pure, si p CO2 = 10-3,5 atm lg [Me 2+ ] vs pk so Faible solubilité des carbo- Fe 2+ nates sauf à ph acide Ca, Ba Sr Mn Stumm & Morgan,

39 Carbonates en système ouvert Conclusion Rôle du système Me n+ -H 2 O CO 2 dans la fixation du ph équil et des concentrations dans les systèmes aquatiques Sans Calcite: ph eau de pluie pristine (sans effet anthropique) = 5,6 Avec Calcite: ph eau de rivière pristine = 8,3 39

40 Carbonates en système ouvert Des questions? 40

41 Application aux fleuves Comparaison des grands fleuves terrestres à leur estuaire Si pas d impact anthropique, ph voisin de 8,3 Si rejet de nutriments ou de matière organique, l eau du fleuve peut exprimer La production de CO 2 par biodégradation de la matière organique p CO2 devient > 10-3,5 atm La consommation de CO 2 par production primaire (photosynthèse p CO2 devient < 10-3,5 atm 41

42 Application aux fleuves Réaction de dissolution de la calcite par CO 2 CaCO 3 +CO 2 Ca HCO - 3 Valeur de la constante d équilibre K? CaCO 3 Ca 2+ + CO 2-3 K s,0 = 10-8,4 CO H + HCO - 3 K -1 a,2 = 10 10,3 CO 2 + H 2 O H 2 CO * 3 K H = 10-1,5 H 2 CO * 3 H + + HCO - 3 K a,1* = 10-6,3 K = (Ca 2+ ) (HCO 3- ) 2 / p CO2 = K s,0 K -1 a,2 K H K a,1* = 10-5,9 Si p CO2 = constante lg [HCO 3- ] vs lg [Ca 2+ ] pente - ½ 42

43 Application aux fleuves Dissolution de la calcite par CO 2 : bilan de charges (électroneutralité) (voir ) 2 [Ca 2+ ] [HCO 3- ] lg [HCO 3- ] lg [Ca 2+ ] + 0,3 pente +1 Deux relations à l équilibre lg [HCO 3- ] = -½ lg [Ca 2+ ] + ½ lg K + ½ lg p CO2 Familles de droites pour p CO2 = ou > 10-3,5 atm lg [HCO 3- ] = lg [Ca 2+ ] + 0,3 Etat d équilibre à l intersection de ces droites 43

44 Application aux fleuves Grands fleuves Biodégradation matière organique: p CO2 > 10-3,5 atm Moyenne mondiale p CO2 10-3,5 atm Production primaire p CO2 < 10-3,5 atm Ca = 40, HCO 3 = 61 Stumm & Morgan,

45 Application aux fleuves Conclusion Une simple mesure de [Ca 2+ ] et [HCO 3- ] dissous permet de faire un diagnostic global sur le fonctionnement du fleuve Impact de rejets anthropiques de matière organique biodégradable p CO2 > 10-3,5 atm Impact de production primaire intense (fort ensoleillement, température élevée) p CO2 < 10-3,5 atm 45

46 Application aux fleuves Des questions? 46

47 Effet de la force ionique Produits de solubilité A a B b, solide a A +b + b B -a avec K so = (A +b ) a (B -a ) b Si salinité : rejets salins ou estuaires Pour les anions et cations γ i ( < 1) K so = (A +b ) a (B -a ) b = [A +b ] a [B -a ] b γ A a γ B b Si c K so = [A +b ] a [B -a ] b constante apparente c K so > K so La solubilité des solides augmente avec la force ionique du milieu! 47

48 Effet de la force ionique Des questions? 48

49 Dissolution précipitation : Conclusion Rôle du système Me n+ -H 2 O CO 2 dans la détermination des ions majeurs des eaux de surface Rôle des sulfures dans la détermination des teneurs métalliques dans les eaux interstitielles de sédiments Système Me n+ -H 2 O H 2 S Présence de H 2 S HS - -S 2- résultant de la réduction bactérienne des sulfates pat la matière organique 49

50 Dissolution précipitation : Conclusion Rôle des phosphates peu solubles (sauf les phosphates alcalins et alcalino-terreux) Equilibre solide soluté: plusieurs étapes Progressivité des réactions de précipitation Formation de noyau (nucleus) Formation d agrégats ( cluster ) de noyaux Dépôt de matière sur les noyaux Mûrissement et croissance des cristaux Multiplicité de constantes d équilibre! 50

51 2.3. Dissolution - précipitation Des questions? 51

Module Physico-chimie

Module Physico-chimie Université Paris XII-Val de Marne ENPC Université Paris 7 Module Physico-chimie chimie Chap. 2.1. Équilibres acide-base D. Thévenot & B. Aumont thevenot@cereve.enpc.fr aumont@lisa.univ-paris12.fr Documents

Plus en détail

Module Physico-chimie

Module Physico-chimie Université Paris XII-Val de Marne ENPC Université Paris 7 Module Physico-chimie chimie Chap. 2.6. Équilibres d oxydoréduction D. Thévenot & B. Aumont thevenot@cereve.enpc.fr aumont@lisa.univ-paris12.fr

Plus en détail

Capacité de séquestration du CO 2 des boues et effluents industriels

Capacité de séquestration du CO 2 des boues et effluents industriels Capacité de séquestration du CO 2 des boues et effluents industriels Karine Markewitz, ing., Ph. D. Marc Olivier, Chimiste Claude Maheux-Picard, ing., M. Sc. A. Contexte Contexte Passage du seuil symbolique

Plus en détail

Solubilité 1 Le produit de solubilité

Solubilité 1 Le produit de solubilité Solubilité 1 Le produit de solubilité Soluble ou insoluble? Tous les sels ne se dissocient pas de la même façon dans l eau. Certains sont très solubles, d autres moins et d autres pas du tout. En première

Plus en détail

LES EQUILIBRES DE PRECIPITATION

LES EQUILIBRES DE PRECIPITATION Chapitre 3 LES EQUILIBRES DE PRECIPITATION Plan du chapitre 1. Produit de solubilité d un composé ionique 1.1 Produit de solubilité 1.2 Table des produits de solubilité 2. Solubilité dans l eau pure d

Plus en détail

Chapitre 6 : Oxydes-Hydroxydes

Chapitre 6 : Oxydes-Hydroxydes Chapitre 6 : Oxydes-Hydroxydes I Oxygène Elément très abondant O 2 très réactif se combine avec tous les éléments (sauf He, Ne et Ar) Rappel : Degré d oxydation de l oxygène les plus courant : -II -I 0

Plus en détail

Traitements d élimination de l arsenic, du sélénium et de l antimoine

Traitements d élimination de l arsenic, du sélénium et de l antimoine Traitements d élimination de l arsenic, du sélénium et de l antimoine Bénédicte Welté et Antoine Montiel Particularités As Se Sb sont 3 éléments dont l origine géologique naturelle est très fréquente.

Plus en détail

Table des matières. Aspect thermodynamique des réactions rédox. S.Boukaddid Oxydo-réduction MP2

Table des matières. Aspect thermodynamique des réactions rédox. S.Boukaddid Oxydo-réduction MP2 Aspect thermodynamique des réactions rédox Table des matières 1 Diagramme E- de l eau 2 1.1 Conventions...................................... 2 1.2 Diagramme E- de l eau.............................. 2

Plus en détail

EXERCICES_CHIMIE «SOLUBILITE_PRECIPITATION»

EXERCICES_CHIMIE «SOLUBILITE_PRECIPITATION» 1/ Soient les précipités suivants : AgCl ; PbI 2 ; Ca 3 (PO 4 ) 2 et Ce 3 (AsO 4 ) 4 Obtenus à partir des cations Ag + ; Pb 2+ ; Ca 2+ ; et Ce 4+ - écrire l équation de la dissolution de ces précipités

Plus en détail

Précipitation. I) Produit de solubilité : 1. Qu est-ce qu un précipité? 2. Produit de solubilité : PbCrO. CrO HO K S = C (dissolution du sucre) K S =

Précipitation. I) Produit de solubilité : 1. Qu est-ce qu un précipité? 2. Produit de solubilité : PbCrO. CrO HO K S = C (dissolution du sucre) K S = I) Produit de solubilité : 1. Qu est-ce qu un précipité? Précipitation Intérêts : entartrage des canalisations par précipitation de calcaire CaCO 3 non précipitation de l acide borique (H 3 BO 3 ) dans

Plus en détail

LES IONS : Mise en évidence de l état ionique

LES IONS : Mise en évidence de l état ionique LES IONS : Mise en évidence de l état ionique I - Rappel de la structure d une molécule ( exemple : l eau ) La molécule d eau est formée Représentation de la molécule : Formule brute :... Formule développée

Plus en détail

Diagrammes E-pH = Diagrammes de Pourbaix

Diagrammes E-pH = Diagrammes de Pourbaix Diagrammes E-pH = Diagrammes de Pourbaix doc 1 : Rappels sur les domaines de prédominance ( DP ) et domaines d existence ( DE) E ox + n e- = red doc 2 : Différentes conventions de tracé Frontière entre

Plus en détail

Environnement et gestion des rejets miniers. Chaire industrielle CRSNG-Polytechnique-UQAT. Séminaire Enviromine Jeudi 23 août 2007

Environnement et gestion des rejets miniers. Chaire industrielle CRSNG-Polytechnique-UQAT. Séminaire Enviromine Jeudi 23 août 2007 Environnement et gestion des rejets miniers Chaire de recherche du Canada Restauration des sites miniers abandonnés Chaire industrielle CRSNG-Polytechnique-UQAT Séminaire Enviromine Jeudi 23 août 2007

Plus en détail

i) Quelle forme géométrique possède ce cristal?...

i) Quelle forme géométrique possède ce cristal?... Concentration & solutions électrolytiques Situation déclenchante Comment obtenir une solution électrolytique? Ex : cristal de chlorure de sodium et de fluorure de calcium. i) Quelle forme géométrique possède

Plus en détail

Le ph. Exercice N 1 : Mots croisés

Le ph. Exercice N 1 : Mots croisés Le ph Exercice N 1 : Mots croisés Horizontalement : 2) Solution qui ne peut plus dissoudre de soluté. 3) On le dissout dans la solution. 5) Se dit d'une solution de ph > 7. 7) L'addition d'un soluté et

Plus en détail

4. Un électron de valence est un électron de la dernière couche électronique.

4. Un électron de valence est un électron de la dernière couche électronique. CHIMIE Exercices : corrigé Rappel Comment lire le tableau périodique 1. a) Une période. b) Une famille. c) Les non-métaux. d) Le numéro atomique. 2. 3. a) Le mercure. b) L hydrogène. où la collection est

Plus en détail

Examen de Chimie des eaux septembre 2002 T. MOUTIN Licence Sciences de la Terre Durée : 1 heure Documents non autorisés, calculatrices autorisées

Examen de Chimie des eaux septembre 2002 T. MOUTIN Licence Sciences de la Terre Durée : 1 heure Documents non autorisés, calculatrices autorisées Examen de Chimie des eaux septembre 2002 T. MOUTIN Licence Sciences de la Terre Durée : 1 heure Documents non autorisés, calculatrices autorisées On considère une eau en équilibre avec le CO 2 (g) dont

Plus en détail

Module Physico-chimie

Module Physico-chimie Université Paris XII-Val de Marne ENPC Université Paris 7 Module Physico-chimie chimie Chap. 1 Thermochimie D. Thévenot & B. Aumont thevenot@cereve.enpc.fr aumont@lisa.univ-paris12.fr Documents pédagogiques

Plus en détail

Altération et Érosion

Altération et Érosion Altération et Érosion Interface entre climat et tectonique Par Lorraine Ruzié Introduction Définition de l altération: Ensemble des modifications chimiques et physiques qui affectent les sédiments et les

Plus en détail

Chapitre II: La solubilité.

Chapitre II: La solubilité. Chapitre II: La solubilité. 1. Aspect qualitatif de la solubilité: 1.1 Notion de solubilité-saturation: Pour tout soluté mis en solution dans un volume défini de solvant, il existe à une température donnée

Plus en détail

CONCOURS EPREUVE DE CHIMIE Filière : MP. Durée de l épreuve : 1 heure 30 minutes. L usage d ordinateur ou de calculatrice est interdit.

CONCOURS EPREUVE DE CHIMIE Filière : MP. Durée de l épreuve : 1 heure 30 minutes. L usage d ordinateur ou de calculatrice est interdit. A 2016 CHIMIE MP École des PONTS ParisTech, ISAE-SUPAERO,ENSTA ParisTech, TÉLÉCOM ParisTech, MINES ParisTech, MINES Saint-Etienne, MINES Nancy, TÉLÉCOM Bretagne, ENSAE ParisTech (Filière MP) CONCOURS 2016

Plus en détail

CONCOURS EPREUVE DE CHIMIE Filière : PSI. Durée de l épreuve : 1 heure 30 minutes. L usage d ordinateur ou de calculatrice est interdit.

CONCOURS EPREUVE DE CHIMIE Filière : PSI. Durée de l épreuve : 1 heure 30 minutes. L usage d ordinateur ou de calculatrice est interdit. A 2016 CHIMIE PSI École des PONTS ParisTech, ISAE-SUPAERO, ENSTA ParisTech, TÉLÉCOM ParisTech, MINES ParisTech, MINES Saint-Etienne, MINES Nancy, TÉLÉCOM Bretagne, ENSAE ParisTech (Filière MP) CONCOURS

Plus en détail

NB : On considérera que l hydroxyde de baryum ne précipite pas.

NB : On considérera que l hydroxyde de baryum ne précipite pas. 1/ Solubilité du carbonate de baryum: 1/ Calculer la solubilité S en mol.l 1 du carbonate de baryum dans une solution dont le ph est fixé à 12. 2/ Soit S la solubilité du carbonate de baryum dans une solution

Plus en détail

Epreuve de CHIMIE Durée : 3 heures

Epreuve de CHIMIE Durée : 3 heures Université Pierre et Marie Curie Septembre 00 DEUG Sciences 1 ère année Filière SCM Epreuve de CHIMIE Durée : 3 heures Corrigé L usage de la calculatrice est strictement interdit I / Thermodynamique. La

Plus en détail

Les réactions en milieu aqueux

Les réactions en milieu aqueux Les réactions en milieu aqueux Les propriétés générales des solutions une solution est un mélange homogène de deux substances ou plus la substance présente en plus grande quantité est le solvant la substance

Plus en détail

EXERCICES Equilibres de complexation et de précipitation

EXERCICES Equilibres de complexation et de précipitation EXERCICES Equilibres de complexation et de précipitation I. On ajoute 50 ml d une solution 2,00.0-2 mol.l - de nitrate de plomb(ii) à 50 ml d une solution 4,00.0 - mol.l - de chlorure de sodium. Montrer

Plus en détail

CHIMIE ANALYTIQUE GENERALE

CHIMIE ANALYTIQUE GENERALE CHIMIE ANALYTIQUE GENERALE REACTIONS DE PRECIPITATION Par BENDIABDALLAH Dj. RÉACTIONS DE PRÉCIPITATION I/- GÉNÉRALITÉS Soit une solution saturée d un élément solide, dont son activité est constante, on

Plus en détail

Équilibres de précipitation :

Équilibres de précipitation : Équilibres de précipitation : I) Equilibre entre un solide et des solutés en solution aqueuse : 1) Exemples d'équilibres hétérogènes solide / solutés : Dissolution d'un composé ionique dans l'eau. NaCl

Plus en détail

ANALYSES DES EAUX DOUCES TECHNIQUES

ANALYSES DES EAUX DOUCES TECHNIQUES 1 Les Fiches Données Sécurité : dans l armoire matériel. SECURITE : LE PORT DES EPI EST OBLIGATOIRE,GANTS ET LUNETTES INCLUS S6 MSP ANALYSES DES EAUX DOUCES TECHNIQUES 2 A. GENERALITES 1. Choix de l eau

Plus en détail

Un ion monoatomique est formé d'un seul atome chargé. Les ions poly-atomiques sont formés de plusieurs atomes. Il s'agit d'une molécule chargée.

Un ion monoatomique est formé d'un seul atome chargé. Les ions poly-atomiques sont formés de plusieurs atomes. Il s'agit d'une molécule chargée. CHAPITRE 5 : LES IONS I. QU'EST CE QU'UN ION. Un ion est un élément qui porte une charge électrique. Il existe deux types d'ions différents les cations et les anions. Les cations sont des ions qui portent

Plus en détail

L équilibre acido-basique et l équilibre de solubilité

L équilibre acido-basique et l équilibre de solubilité L équilibre acido-basique et l équilibre de solubilité Les solutions tampons une solution tampon est une solution constituée d un acide faible ou d une base faible d un sel de cet acide ou de cette base

Plus en détail

Potentiels standards, loi de NERNST, diagrammes -ph

Potentiels standards, loi de NERNST, diagrammes -ph Exercices d oxydoréduction Potentiels standards, loi de NERNST, diagrammes -ph EXERCICE 1 _ On donne les potentiels standards des couples suivants, à ph 0 : IO I 1,19 V et I I 0,62 V En réalité, l iode

Plus en détail

Chapitre 24 Réactions de précipitation

Chapitre 24 Réactions de précipitation Chapitre 24 Réactions de précipitation 1-Les objectifs du chapitre Ce que je dois connaître Définitions de précipité, d'équilibre hétérogène, solubilité d'un solide et d'un gaz. Définition du produit de

Plus en détail

Travail d études secondaires. Chimie 534 Options Sciences : chimie

Travail d études secondaires. Chimie 534 Options Sciences : chimie Travail d études secondaires Chimie 534 Options Sciences : chimie Corrigé des pages 1 à 40 Révision Par S. Lavallée Page 1 1. a) Période c) Non-métaux b) Famille d) Numéro atomique. Élément Symbole No.

Plus en détail

Interactions solvant-soluté

Interactions solvant-soluté REACTIONS EN SOLUTION AQUEUSE RDuperray Lycée FBUISSON PTSI E Q U I L I B R E D E P R E C I P I T A T I O N Dans ce chapitre et les suivants, nous allons étudier différents équilibres chimiques en solution

Plus en détail

AQUABION. ION-Deutschland. AQUABION Protection électrolytique des installations techniques hydrauliques

AQUABION. ION-Deutschland. AQUABION Protection électrolytique des installations techniques hydrauliques AQUABION ION-Deutschland Nos ambitions : La protection des installations techniques hydrauliques contre la calcification et la corrosion. L assainissement d installations hydrauliques privées et industrielles.

Plus en détail

L ÉROSION DE LA CROÛTE CONTINENTAL

L ÉROSION DE LA CROÛTE CONTINENTAL L ÉROSION DE LA CROÛTE CONTINENTAL Cours de Terminale S Années 2013-... 1 DISPARITION DES RELIEFS 2 DISPARITION DES RELIEFS Thermochronologie minérale Gradient géothermique et traces de fissions cristallines

Plus en détail

Exercices de révision- Oxydo-réduction et Piles électrochimiques, SMPC2, fsr. 2015

Exercices de révision- Oxydo-réduction et Piles électrochimiques, SMPC2, fsr. 2015 Université Mohammed V Faculté des Sciences Département de Chimie Rabat Année Universitaire 2014/2015 Filière SMP-SMC Module : Chimie des Solutions Réactions d oxydo-réduction et piles électrochimiques

Plus en détail

Travail dirigé 10 : Solubilité et KPS

Travail dirigé 10 : Solubilité et KPS Travail dirigé 10 : Solubilité et KPS Notions vues : - équilibre hétérogène - notion de solubilité - constantes d équilibres (KPS) - quotient réactionnel (Q) et évolution du système - principe de Lechatelier

Plus en détail

EXERCICES - Diagrammes potentiel - ph

EXERCICES - Diagrammes potentiel - ph EXERCICES - Diagrammes potentiel - ph I. Etablissement du diagramme simplifié E = f(ph) pour l'élément fer. Les espèces à considérer sont Fe (s), Fe 2+ (aq), Fe 3+ (aq), Fe(OH) 2(s) et Fe(OH) 3(s). La

Plus en détail

L équilibre acido-basique et l équilibre de solubilité

L équilibre acido-basique et l équilibre de solubilité L équilibre acido-basique et l équilibre de solubilité Les solutions tampons une solution tampon est une solution constituée d un acide faible ou d une base faible d un sel de cet acide ou de cette base

Plus en détail

Matériaux minéraux : Les roches

Matériaux minéraux : Les roches Identifier et choisir les matériaux utilisés dans les constructions paysagères. CCF en décembre 2010 (coef 1,5) D43 : 5.2- Etablissement d'un devis D44 : 4.1- Identifier et choisir les matériaux D44 :

Plus en détail

L'équilibre de solubilité. Chimie 12

L'équilibre de solubilité. Chimie 12 L'équilibre de solubilité Chimie 12 Définitions Un ion est un atome ou un groupe d'atomes qui a perdu ou gagné un ou plusieurs électrons. Fe 2+, Fe 3+, Na +, Cl -, H +, NH 4 + Un électrolyte est une substance

Plus en détail

Examen de maturité 2013 AIDE-MÉMOIRE DE CHIMIE

Examen de maturité 2013 AIDE-MÉMOIRE DE CHIMIE Examen de maturité 2013 AIDEMÉMOIRE DE CHIMIE Acides et bases (calculés à partir des pk a ) ph d un acide fort : ph d un acide faible : ph = log C a ph = ½ pk a ½ log C a ph d une base forte : ph = 14

Plus en détail

Module Physico-chimie

Module Physico-chimie Université Paris XII-Val de Marne ENPC Université Paris 7 Module Physico-chimie chimie Chap. 2.4. Équilibres de complexation D. Thévenot & B. Aumont thevenot@cereve.enpc.fr aumont@lisa.univ-paris12.fr

Plus en détail

PRÉTEST FORME A SCP LES PHÉNOMÈNES IONIQUES : UNE HISTOIRE D EAU

PRÉTEST FORME A SCP LES PHÉNOMÈNES IONIQUES : UNE HISTOIRE D EAU PRÉTEST SCP-4012-2 FORME A LES PHÉNOMÈNES IONIQUES : UNE HISTOIRE D EAU Sous-comité de la formation générale de la Montérégie Novembre 1996 Modifié par Lise Allard csduroy mai 2007 1) Dites pour chacune

Plus en détail

BOUR Ivan. Laboratoire de géologie de Lyon Université Claude Bernard Lyon 1 ENS Lyon

BOUR Ivan. Laboratoire de géologie de Lyon Université Claude Bernard Lyon 1 ENS Lyon BOUR Ivan Laboratoire de géologie de Lyon Université Claude Bernard Lyon 1 ENS Lyon Processus d altération contrôlée par: Une la solubilité altérite est des une minéraux roche détritique (parfois meuble)

Plus en détail

Biologie. DEUG STU. Cours F. Guyot Intitulé : Éléments de biologie pour les sciences de la Terre et de l'univers

Biologie. DEUG STU. Cours F. Guyot Intitulé : Éléments de biologie pour les sciences de la Terre et de l'univers Biologie. DEUG STU. Cours F. Guyot Intitulé : Éléments de biologie pour les sciences de la Terre et de l'univers 2. Action de la biologie sur la géologie : les cycles du carbone Le rôle central que la

Plus en détail

FIF-ENGREF B. Jabiol, Propriétés électriques des sols et de leurs constituants

FIF-ENGREF B. Jabiol, Propriétés électriques des sols et de leurs constituants FIF-ENGREF B. Jabiol, 2002 Propriétés électriques des sols et de leurs constituants 1 1 - Le pouvoir adsorbant des sols poly 1 1 - «absorption» de cations 2 - échange de cations 3 - échange rapide 4 -

Plus en détail

Transformations chimiques en solution aqueuse

Transformations chimiques en solution aqueuse Transformations chimiques en solution aqueuse Chapitre SA_4 : Réactions de précipitation expérience de la pluie d or : cristaux de PbI2(s) ; formation de l iodure de mercure(ii) Cours de chimie de seconde

Plus en détail

Thème 2 : Les solutions Chap3: Tests d identification de quelques ions. 1- Test à la flamme: Lycée secondaire Faedh-Sidi Bouzid

Thème 2 : Les solutions Chap3: Tests d identification de quelques ions. 1- Test à la flamme: Lycée secondaire Faedh-Sidi Bouzid Lycée secondaire Faedh-Sidi Bouzid Prof : M. OMRI SCIENCES PHYSIQUES 2ème Sciences CHIMIE Thème 2 : Les solutions Chap3: s de quelques ions I- Identification de quelques cations:na + ;Fe 2+ ;Fe 3+ ;Cu

Plus en détail

Chap VI: Equilibres acidobasiques

Chap VI: Equilibres acidobasiques Chap VI: Equilibres acidobasiques Transfert de protons Objectifs : Définir un couple acide/base Exprimer une constante d acidité K A /pk A Savoir calculer le ph d une solution acide ou basique Equilibres

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

LA CHIMIE. Chapitre 5 : Des atomes et des ions (p 76) I Les constituants de l atome De quoi et comment un atome est-il constitué?

LA CHIMIE. Chapitre 5 : Des atomes et des ions (p 76) I Les constituants de l atome De quoi et comment un atome est-il constitué? LA CHIMIE : Des atomes et des ions (p 76) I Les constituants de l atome De quoi et comment un atome est-il constitué? Activité 1 p 78 J observe les documents Je réponds aux questions 1 à 6 I Les constituants

Plus en détail

Chapitre XXII : Diagrammes E-pH et E-pL

Chapitre XXII : Diagrammes E-pH et E-pL Chapitre XXII : Diagrammes E-pH et E-pL Plan : ********************** I- Conventions de tracé des diagrammes E-pH 3 1- Présentation générale 3 3- Concentration totale ou de travail ou de tracé d espèces

Plus en détail

Theme 2: Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir. Chapitre 1 : l atmosphère primitive et son évolution.

Theme 2: Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir. Chapitre 1 : l atmosphère primitive et son évolution. Theme 2: Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir. Chapitre 1 : l atmosphère primitive et son évolution. Tout a commencé, il y a 13.7 millards d années. La comparaison des gaz solaire et

Plus en détail

ÉPREUVE SPÉCIFIQUE FILIÈRE TSI SESSION CHIMIE Durée : 3 heures. Les calculatrices sont autorisées. OBTENTION ET PROPRIETES DU CIMENT

ÉPREUVE SPÉCIFIQUE FILIÈRE TSI SESSION CHIMIE Durée : 3 heures. Les calculatrices sont autorisées. OBTENTION ET PROPRIETES DU CIMENT ÉPREUVE SPÉCIFIQUE FILIÈRE TSI SESSION 2003 CHIMIE Durée : 3 heures Les calculatrices sont autorisées. NB. : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision

Plus en détail

L étude quantitative de. l état d équilibre. Exercice 13.1 p (A) Si l ion OH est le plus abondant.

L étude quantitative de. l état d équilibre. Exercice 13.1 p (A) Si l ion OH est le plus abondant. L étude quantitative de p. 381 Exercice 13.1 p. 381 1. (A) Si l ion OH est le plus abondant. (B) Si le papier tournesol se colore en bleu. Chapitre 13 2. (A) Lorsque le ph varie de 3 unités, la concentration

Plus en détail

BTS Métiers de l eau 2009 : Le carbonate de calcium et les eaux souterraines

BTS Métiers de l eau 2009 : Le carbonate de calcium et les eaux souterraines BTS Métiers de l eau 009 : Le carbonate de calcium et les eaux souterraines A - L élément calcium question : Le symbole chimique du calcium étant 40 0 Ca, justifier la forme stable Ca de cet élément à

Plus en détail

Examen du 6 janvier durée : 2 heures Corrigés (note / 50 points) Calculatrice type «collège» autorisée - Documents interdits

Examen du 6 janvier durée : 2 heures Corrigés (note / 50 points) Calculatrice type «collège» autorisée - Documents interdits U.E. LC102 Année 2010-11 1 er Semestre Première session Examen du 6 janvier 2011 - durée : 2 heures Corrigés (note / 50 points) Calculatrice type «collège» autorisée - Documents interdits Exercice I :

Plus en détail

Exercices sur les équilibres chimiques : corrections

Exercices sur les équilibres chimiques : corrections Exercices sur les équilibres chimiques : corrections Expression de la constante d équilibre c Exercice 1 a) [CH OH c b) [CO[H [CO[H c c) [CO[H O c 5 [C d) [HO [H [N c e) [NO [HO [SO c f) [H S [O + - c

Plus en détail

Dossier d enquête publique

Dossier d enquête publique Procédure de protection réglementaire des sources de Montmelard Dossier d enquête publique Pièce n 11 : Prise en compte du potentiel de dissolution du plomb Commune de Montmelard Mars 2017 Ver 2.0 Ce dossier

Plus en détail

Diagramme potentiel-ph

Diagramme potentiel-ph Diagramme potentiel-ph ph Dans les chapitres précédents, nous avons vues des domaines de prédominance ou d existence d une espèce en fonction du ph ( chapitre solubilité ) et en fonction du potentiel (

Plus en détail

Chimie en phase aqueuse

Chimie en phase aqueuse Chimie en phase aqueuse Mécanismes Fiche détaillée Niveau (A partir de la 1ère) I. Introduction Les conditions variables de pression et de température à la surface de la terre font coexister l'eau sous

Plus en détail

Feuille I Ex 1 Dissolution du chlorure de baryum. Ex 2 Dissolution du phosphate de fer(ii) Ex3 Solution de sulfate de sodium.

Feuille I Ex 1 Dissolution du chlorure de baryum. Ex 2 Dissolution du phosphate de fer(ii) Ex3 Solution de sulfate de sodium. Feuille I Ex 1 Dissolution du chlorure de baryum Ex 2 Dissolution du phosphate de fer(ii) Ex3 Solution de sulfate de sodium. Ex 4 Solution de sulfate de zinc. Feuille I-2 Ex 5 Solution de sulfate de cuivre.

Plus en détail

Aperçu sur les substances minérales ioniques

Aperçu sur les substances minérales ioniques Aperçu sur les substances minérales ioniques 1 Les ions simples Suivant la règle de l octet, en cédant ou en acceptant des électrons, un atome cherche souvent à adopter la structure électronique 1s 2 (première

Plus en détail

Les ions en solution Notion de ph :

Les ions en solution Notion de ph : Les ions en solution Notion de ph : Exercice N 1 : Le ph d un produit nettoyant est 9. Le produit est-il neutre, acide ou basique. Exercice N 2 : a) Quel est le ph de l eau pure? b) Compléter par les nombres

Plus en détail

Partie 4: ÉQUILIBRE CHIMIQUE

Partie 4: ÉQUILIBRE CHIMIQUE Partie 4: ÉQUILIBRE CHIMIQUE Exercices de révision 1) Les systèmes suivants sont-ils fermés ou ouverts? a) Le toit de cuivre d un immeuble s oxyde. OUVERT b) Un feu de foyer. OUVERT c) Une laveuse en opération.

Plus en détail

La classification qualitative des couples oxydants réducteurs

La classification qualitative des couples oxydants réducteurs Niveau : 12 Durée 1 h Pré requis : La classification qualitative des couples s s - identification des ions positifs - connaissance de la réaction d oxydoréduction Objectifs : connaissances : - comparaison

Plus en détail

CHIMIE DE DÉRIVÉS DU CALCIUM

CHIMIE DE DÉRIVÉS DU CALCIUM Le problème est constitué de trois parties totalement indépendantes La première traite de la récupération d énergie thermique dans une chaussée La seconde s intéresse à un dispositif de mesure de la rugosité

Plus en détail

Examen du 7 juin durée : 2 heures Calculatrice type «collège» autorisée - Documents interdits Préciser votre filière sur votre copie.

Examen du 7 juin durée : 2 heures Calculatrice type «collège» autorisée - Documents interdits Préciser votre filière sur votre copie. U.E. LC102 Année 2009-10 2 nd Semestre Première session Examen du 7 juin 2010 - durée : 2 heures Calculatrice type «collège» autorisée - Documents interdits Préciser votre filière sur votre copie. Exercice

Plus en détail

B - CHIMIE DU DIOXYDE DE CHLORE DANS L EAU 1

B - CHIMIE DU DIOXYDE DE CHLORE DANS L EAU 1 IV) Les traitements de stérilisation B CHIMIE DU DIOXYDE DE CHLORE DANS L EAU 1 I) Structure et stabilité 1 Composés oxygénés du chlore Degré d oxydation Oxydes Acides Sels du chlore +1 Anhydride Acide

Plus en détail

Spé Devoir n 3 CHIMIE PROBLÈME I. Toutes les données nécessaires à la résolution de ce problème apparaissent en fin d énoncé

Spé Devoir n 3 CHIMIE PROBLÈME I. Toutes les données nécessaires à la résolution de ce problème apparaissent en fin d énoncé Spé 2007-2008 Devoir n 3 CHIMIE PROBLÈME I Toutes les données nécessaires à la résolution de ce problème apparaissent en fin d énoncé I. Le béton Le béton est constitué d un mélange de ciment, de sable

Plus en détail

Classe 3OSbc - notions à maîtriser pour les examens de chimie juin 2011

Classe 3OSbc - notions à maîtriser pour les examens de chimie juin 2011 Classe 3OSbc - notions à maîtriser pour les examens de chimie juin 2011 Savoir ce qu est la masse atomique et être capable de la déterminer à partir du tableau périodique des éléments. Masse moléculaire

Plus en détail

Exercices de révision (1 ère partie)

Exercices de révision (1 ère partie) Exercices de révision (1 ère partie) 1. Écrivez le nom des formules suivantes. a. Cl 2 i. CaCl 2 q. NH 4 OH b. H 2 SO 4 c. SF 6 j. P 2 O 5 k. MgS r. SnTe 2 s. Zn(OH) 2 d. NF 3 l. Na 2 CO 3 t. (NH 4 ) 2

Plus en détail

Santé Chimie. 1 ère leçon De l atome à l élément chimique. I - Modèle de l atome

Santé Chimie. 1 ère leçon De l atome à l élément chimique. I - Modèle de l atome Santé Chimie 1 ère leçon De l atome à l élément chimique L atome est le constituant fondamental de la matière, c est la «brique» de base de la matière solide, liquide ou gazeuse. A partir d atomes, peuvent

Plus en détail

CHIMIE TD 4. OXYDOREDUCTION, DIAGRAMMES POTENTIEL - PH

CHIMIE TD 4. OXYDOREDUCTION, DIAGRAMMES POTENTIEL - PH CHIMIE TD 4. OXYDOREDUCTION, DIAGRAMMES POTENTIEL - PH 1. Dismutation du chlore a. En milieu basique, le chlore se dismute en ion chlorure et en ion hypochlorite. En déterminant le nombre d oxydation de

Plus en détail

Chimie des solutions MPSI

Chimie des solutions MPSI Chimie des solutions MPSI 18 mai 2008 Table des matières 1 L eau, mol[pleaseinsertintopreamble]cule et solvant 2 1.1 Moment dipolaire......................... 2 1.2 Force d interaction........................

Plus en détail

ESSAIS INTERLABORATOIRES SOLS ET INTRANTS

ESSAIS INTERLABORATOIRES SOLS ET INTRANTS ESSAIS INTERLABORATOIRES SOLS ET INTRANTS A15 Analyses de terres 15a Sols frais 24 Matières fertilisantes minérales A38a Boues, Sédiments, Sols Physico chimie A38b Boues, Sédiments, Sols Micropolluants

Plus en détail

DS n 7 - PcSI (Corrigé) - Samedi 14 mai 2011

DS n 7 - PcSI (Corrigé) - Samedi 14 mai 2011 pcsi, Lycée Camille Vernet DS n 7 PcSI - corrigé 1/5 DS n 7 - PcSI (Corrigé) - Samedi 14 mai 011 Notation : (X) représente l activité de X. Problème 1 Détermination du produit de solubilité du chromate

Plus en détail

Traitement de polissage par marais épurateur du drainage minier acide

Traitement de polissage par marais épurateur du drainage minier acide L UQAT, l université au cœur des mines Traitement de polissage par marais épurateur du drainage minier acide Karine Dufresne Étudiante à la maîtrise en génie minéral Directrice: Carmen Mihaela Neculita

Plus en détail

Comment lire le tableau périodique. Élément Symbole Numéro atomique Masse atomique (en u)

Comment lire le tableau périodique. Élément Symbole Numéro atomique Masse atomique (en u) Exercices Comment lire le tableau périodique 1 Que suis-je? a) Je suis une rangée du tableau périodique. Une période. b) Je suis une colonne du tableau périodique. Une famille. c) Je suis un groupe d éléments

Plus en détail

GENÈSE DES CARBONATES ET STOCKAGE GÉOLOGIQUE DE CO 2

GENÈSE DES CARBONATES ET STOCKAGE GÉOLOGIQUE DE CO 2 GENÈSE DES CARBONATES ET STOCKAGE GÉOLOGIQUE DE CO 2 François GUYOT (Université Paris-Diderot) Institut de Minéralogie et de Physique des Milieux Condensés (IMPMC) et Institut de Physique du Globe de Paris

Plus en détail

PARTIE 1 PARTIE 2. Chapitre 3 Mécanismes réactionnels en cinétique homogène PARTIE 3

PARTIE 1 PARTIE 2. Chapitre 3 Mécanismes réactionnels en cinétique homogène PARTIE 3 Sommaire PARTIE 1 LECTURE DE LA CLASSIFICATION PÉRIODIQUE Chapitre 1 La classification périodique... 9 PARTIE 2 CINÉTIQUE DES SYSTÈMES CHIMIQUES Chapitre 2 Cinétique des systèmes chimiques... 23 Chapitre

Plus en détail

Fabrication de l aluminium : tout part de la bauxite. Partie 1. Étude de documents

Fabrication de l aluminium : tout part de la bauxite. Partie 1. Étude de documents Chimie et développement durable Partie 1 : Chimie minérale Activité documentaire Fabrication de l aluminium : tout part de la bauxite L aluminium est un métal incontournable dans l industrie, qui en produit

Plus en détail

Concours 2010 ; Pitié-Salpêtrière. Autour du silicium et de la silice. Problème 1 : Le silicium

Concours 2010 ; Pitié-Salpêtrière. Autour du silicium et de la silice. Problème 1 : Le silicium Epreuve 1 : Concours 2010 ; Pitié-Salpêtrière Autour du silicium et de la silice Problème 1 : Le silicium Le silicium est un élément abondant de l écorce terrestre avec un pourcentage massique voisin de

Plus en détail

Solutions aqueuses. 1 Réaction chimique. 2 Évolution vers un état d équilibre. 3 Équilibre acido-basique. 1.1 Équation bilan. 1.

Solutions aqueuses. 1 Réaction chimique. 2 Évolution vers un état d équilibre. 3 Équilibre acido-basique. 1.1 Équation bilan. 1. 1 Réaction chimique 1.1 Équation bilan Écriture : n ν i A i = 0 ν i > 0 produit ν i > 0 réactif i=0 1.2 Avancement Quantité de matière du composant i pendant la réaction : n i = n i0 + ν i ξ Activité :

Plus en détail

Acides, bases et sels. Chimie 12

Acides, bases et sels. Chimie 12 Acides, bases et sels Chimie 12 Définitions - Brønsted-Lowry Un acide est une substance (molécule ou ion) capable de libérer un ou plusieurs protons H + Une base est une substance (molécule ou ion) capable

Plus en détail

Chapitre 12: Échangeurs d'ions et séparation par membranes

Chapitre 12: Échangeurs d'ions et séparation par membranes Chapitre 12: Échangeurs d'ions et séparation par membranes Échangeurs d ions: substances granulaires solides insolubles dont la structure moléculaire comporte des radicaux (R) acides ou basiques sur lesquels

Plus en détail

NE PAS ÉCRIRE SUR LE QUESTIONNAIRE PRETEST SCP LES PHÉNOMÈNES IONIQUES FORME A

NE PAS ÉCRIRE SUR LE QUESTIONNAIRE PRETEST SCP LES PHÉNOMÈNES IONIQUES FORME A NE PAS ÉCRIRE SUR LE QUESTIONNAIRE PRETEST SCP- 4012-2 LES PHÉNOMÈNES IONIQUES FORME A Le guide ne doit pas être utilisé. La calculatrice et le tableau périodique fourni avec le guide sont permis. Seuil

Plus en détail

Les molécules sont des assemblages organisés d'au moins deux atomes (identiques ou différents), et sont donc également électriquement neutres.

Les molécules sont des assemblages organisés d'au moins deux atomes (identiques ou différents), et sont donc également électriquement neutres. Espèces chimiques Une «espèce chimique» est un ensemble d entités élémentaires identiques, telles que les atomes, les molécules et les ions. Les espèces chimiques constituées d atomes sont appelées «espèces

Plus en détail

Concentration et solutions électrolytiques. Correction

Concentration et solutions électrolytiques. Correction Concentration et solutions électrolytiques Exercice 1 : Une masse m = 17,1g de sulfate d aluminium solide est dissoute dans = 250m d. 1- Quelle est la masse molaire du sulfate d aluminium? 2- Quels sont

Plus en détail

Précipitation. Exercice 1

Précipitation. Exercice 1 Précipitation Exercice 1 On mélange 10,0 ml d acide chlorhydrique à 1,0 10-3 mol.l -1 à 20,0 ml de solution de nitrate d argent à 1,0 10-5 mol.l -1. Y a-t-il précipitation du chlorure d argent? Données

Plus en détail

Sciences physiques : les réactions chimiques et la radioactivité. La théorie atomique

Sciences physiques : les réactions chimiques et la radioactivité. La théorie atomique Sciences physiques : les réactions chimiques et la radioactivité La théorie atomique Chimie = étude de la matière La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. La matière

Plus en détail

Les réactions de précipitation

Les réactions de précipitation Les réactions de précipitation I) Le produit de solubilité 1) Définition On étudie un équilibre chimique entre des ions et un solide. C est un équilibre hétérogène (avec deux phases différentes). Quand

Plus en détail

Contrôle de chimie N 1

Contrôle de chimie N 1 UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER SCIENCES. TECHNOLOGIE.MÉDECINE G R E N O B L E 1 i n s t i t u t universitaire de technologie 1 GRENOBLE 1 DÉPARTEMENT MESURES PHYSIQUES OPTION TECHNIQUES INSTRUMENTALES OPTION

Plus en détail

Analyse qualitative en solution aqueuse Partie 1 - Introduction

Analyse qualitative en solution aqueuse Partie 1 - Introduction Introduction Compléments Analyse qualitative en solution aqueuse Partie 1 - Introduction Tableau de la recherche des cations Introduction Solution Initiale + HCl + H 2 S + OH - chlorures groupe I : P 1

Plus en détail

CHIMIE. Partie I - Métallurgie du zinc par voie sèche. Les données nécessaires à la résolution de cette partie sont regroupées à la fin de l énoncé.

CHIMIE. Partie I - Métallurgie du zinc par voie sèche. Les données nécessaires à la résolution de cette partie sont regroupées à la fin de l énoncé. CHIMIE Calculatrices autorisées Ce problème étudie les conditions d obtention thermodynamique du zinc et son utilisation électrochimique dans la lutte contre la corrosion Partie I - Métallurgie du zinc

Plus en détail

Chimie et restauration des instruments de musique

Chimie et restauration des instruments de musique Centrale-MP-2011 Chimie et restauration des instruments de musique III-A-1) On peut mesurer pag à l aide d un montage potentiométrique. On met une électrode d argent dans la solution et une électrode de

Plus en détail

PSI* TD CHIMIE N 8 Le Carbonate de Calcium

PSI* TD CHIMIE N 8 Le Carbonate de Calcium Document 1 : le four à chaux PSI* 2015 2016 TD CHIMIE N 8 Le Carbonate de Calcium L oxyde de calcium CaO ou «chaux vive» et l hydroxyde de calcium Ca(OH) 2 ou «chaux éteinte» sont utilisés depuis l Antiquité

Plus en détail