Structure et perspectives des marchés de la métallerie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Structure et perspectives des marchés de la métallerie"

Transcription

1 Structure et perspectives des marchés de la métallerie Données 2011 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb Paris Tél.: 33 (0) Octobre /26

2 Sommaire Structure et perspectives des marchés de la métallerie Rappel des objectifs et méthodologie 3 1 ère PARTIE : LA STRUCTURE DE LA PROFESSION 4 2 ème PARTIE : LES MOYENS DE PRODUCTION 11 3 ème PARTIE : LES EVOLUTIONS DES MARCHES ET DE LA PROFESSION 20 SYNTHESE 25 2/26

3 RAPPEL DES OBJECTIFS ET METHODOLOGIE Objectifs de cette étude - Mesurer les évolutions des principales activités composant la profession de 2003 à Evaluer l impact de ces évolutions sur la structure des marchés de la métallerie - Anticiper les tendances de l activité sur l appareil de production, l équipement et les besoins de formation des entreprises Cette étude se structure en deux principales phases 1. Phase qualitative exploratoire 2. Phase quantitative Questionnaire auto-administré aux partenaires de l Union de la Métallerie Focus groupe auprès des prescripteurs Enquête auprès des entreprises de métallerie 18 questionnaires exploitables 8 architectes, entretien de 3h00 3/26

4 1 ère Partie La structure de la profession 4/26

5 I : LES ENTREPRISES DE METALLERIE 1. Dénombrement des entreprises Dénombrement des entreprises et des établissements de métallerie Nombre d'unités +5,5% % +6% -2,5% +16% % décembre décembre décembre décembre 2011 Entreprises Etablissements Strates d effectifs salariés Etablissements Nombre Evolution 2011/2007 Nombre Entreprises Evolution 2011/ salariés % % 1 à 2 salariés ,5 % ,5 % 3 à 5 salariés ,5 % % Sous total 1 : 0 à 5 salariés % % 6 à 9 salariés % ,5 % 10 à 19 salariés ,5 % % Sous total 2 : 6 à 19 salariés % % 20 à 49 salariés ,5 % ,5 % 50 à 99 salariés % % 100 salariés et plus % 19-5 % Sous total 3 : 20 salariés et plus ,5 % % ENSEMBLE % % Source SIRENE Décembre /26

6 I : LES ENTREPRISES DE METALLERIE 2. Effectifs employés Effectifs (salariés et non salariés) Effectifs employés % Evolution de la répartition des personnes employées selon la taille des entreprises % de personnes employées ,5% ,5% 100% 80% 60% 29% 26% 28% 28% 33% 36% 33% 33% décembre décembre décembre décembre % 20% 38% 38% 39% 39% 0% 31 décembre décembre décembre décembre salariés et moins 6 à 19 salariés 20 salariés et plus 6/26

7 I : LES ENTREPRISES DE METALLERIE Indice ,4 Milliards d'euros Evolution de l indice synthétique des prix des produits acier du bâtiment 105,7 140,3 137,0 209,7 156,9 170,3 Chiffre d affaires total 155,3 +11,5% 207,4 185, Source FFB 8,8 Md 208,0 80% 3. Chiffre d affaires et concentration Evolution de la répartition des 8,8 milliards d euros de chiffre d affaires total selon la taille des entreprises % de CA total 100% Chiffre d affaires sous traitance 0,8 Milliards d euros Soit 9 % du chiffre d affaires total 34% 29% 33% 33% ,5% 7,9 Md 60% 40% 35% 38% 34% 33% % 5,5 Md 31% 33% 33% 34% 4,7 Md % 0% salariés et moins 6 à 19 salariés 20 salariés et plus 7/26

8 11% 11% 9% 10% 8% 6% 13% 15% 15% 29% 29% 25% 26% 25% 24% 21% 23% 23% 24% 20% 18% 30% 41% 57% 55% 51% 50% 50% 46% 54% 83% 87% 80% 85% Structure et perspectives des marchés de la métallerie II : L ACTIVITE DES ENTREPRISES DE METALLERIE 1. Principales interventions Activités exercées 100% % d'entreprises 80% 60% 40% 20% 0% Métallerie serrurerie Menuiserie métallique Ferronnerie Construction métallique Agencementdécoration Alarmes et automatismes Métallerie feu Traitement de surface Autres* * - mécanique, industrie, tôlerie, chaudronnerie 6 % - menuiserie PVC 4 % - volets roulants, stores, électricité, chauffage, 8/26

9 II : L ACTIVITE DES ENTREPRISES DE METALLERIE 1. Principales interventions Répartition des 8 milliards d euros de chiffre d affaires hors sous-traitance selon les activités exercées Traitement de surface : 80 M Métallerie feu : 320 M Alarmes et automatismes : 240 M Agencement décoration : 170 M 2% 4% 3% 1% Autres* : 400 M 5% Métallerie serrurerie : M 38% Construction métallique : M 20% Ferronnerie : 590 M 7% 20% Menuiserie métallique : M 9/26

10 2. Nature des chantiers II : L ACTIVITE DES ENTREPRISES DE METALLERIE 3. Nature des matériaux Répartition des 8 milliards d euros de chiffre d affaires selon la nature des chantiers Construction neuve : M Autres* que bâtiment : 560 M 17% 7% 21% Entretien-rénovation logement : M 100% 80% 60% % de CA Evolution de la répartition du chiffre d affaires selon les matériaux 27% 1% 3% 3% 3% 5% 4% 4% 3% 28% 27% 24% Construction neuve hors logement : M 36% 19% Entretien-rénovation hors logement : M 40% 20% 0% 69% 65% 66% 68% Acier Aluminium Inox PVC, fer pur, laiton, fonte, * Tôlerie, chaudronnerie, maintenance industrielle 10/26

11 2 ème Partie Les moyens de production 11/26

12 1. Structure des effectifs I : LES MOYENS HUMAINS 2. Evolutions à venir Effectifs salariés* Evolution des effectifs envisagée à 12 mois Effectifs salariés ,5% Soldes d'opinion ,5% % décembre décembre décembre décembre En 2000 En 2004 En 2008 En 2012 * Source SIRENE Janvier /26

13 I : LES MOYENS HUMAINS 3. Difficultés de recrutement Proportion d entreprises rencontrant des difficultés à recruter de la main d œuvre 100% 80% 60% % d'entreprises 50% 79% 79% 67% 45% 47% 87% 58% Ens : 46% 40% 28% (36% en 2008) 20% 0% 5 salariés et moins 6 à 19 salariés 20 salariés et plus /26

14 II : LES EQUIPEMENTS ET LES MACHINES 1. Ateliers et bureaux d études Entreprises disposant d un atelier 100% % d'entreprises 92% 88% 90% 87% 98% 98% 97% 100% 100% 100% 95% 99% 90% 92% 93% 89% 80% 60% 40% 20% 0% 5 salariés et moins 6 à 19 salariés 20 salariés et plus Ensemble /26

15 Soudure TIG Soudure MIG Chariot élévateur Guillotine sans commande numérique Presse sans commande numérique Pont roulant Découpe plasma Presse avec commande numérique Guillotine avec commande numérique Centre d'usinage Découpe laser Machine Inox Structure et perspectives des marchés de la métallerie II : LES EQUIPEMENTS ET LES MACHINES 2. Machines et équipements a. Equipement actuel 80% 60% 40% 20% % d'entreprises 60% 55% 46% Entreprises équipées 38% 34% 30% 29% 20% 18% 14% 12% 8% 0% 15/26

16 III : LES QUALIFICATIONS ET DEMARCHES QUALITES Entreprises ayant au moins une qualification Qualibat % d'entreprises 100% 88% 90% 80% 60% 40% 20% 0% 6% 6% 7% 13% 60% 49% 28% 25% 25% 68% 10% 11% 13% 5 salariés et moins 6 à 19 salariés 20 salariés et plus Ensemble 24% % d'entreprises ,3 Nombre de qualification par entreprise 2,5 2,4 2,3 2,5 3,4 3,5 3 3,1 2,4 2,2 2,2 2, salariés et moins 6 à 19 salariés 20 salariés et plus Ensemble /26

17 3 ème Partie Les évolutions des marchés et de la profession 17/26

18 I : L EVOLUTION A COURT TERME DE L ACTIVITE (ANNEE 2012) Evolutions d activité prévues en 2012 par rapport à 2011 (en % du chiffre d affaires) 2% 1% 0% % dévolution +1% -1% -2% -3% -4% -5% -6% -2% -5% 5 salariés et moins 6 à 19 salariés 20 salariés et plus Ens : -2% 18/26

19 II : L EVOLUTION A MOYEN TERME (TROIS ANS) DE L ACTIVITE 1. Opinions sur l évolution selon les principales activités 2. Opinions sur l évolution selon la nature des chantiers Opinions sur l évolution des marchés dans les trois ans (soldes d opinions*) Opinions sur l évolution des marchés dans les trois ans (soldes d opinions*) Métallerie-serrurerie +10 (+20) Métallerie feu +9 (+41) Logement collectif +11 (+18) Alarme et automatismes +7 (+51) Bureaux et commerces +6 (+5) Menuiserie métallique +7 (+25) Logement individuel +2 (0) Traitement de surface +5 (+39) Agencement décoration +2 (+12) (-1) -2 Bâtiments industriels Construction métallique 0 (-5) Autres** +6 (+23) (-9) -3 Ferronnerie Solde d opinion : différence entre le pourcentage d entreprises déclarant une hausse d activité et le pourcentage déclarant une baisse, pondéré par le poids économique des entreprises dans l activité concernée Figurent entre parenthèses les résultats de l année /26

20 II : L EVOLUTION A MOYEN TERME (TROIS ANS) DE L ACTIVITE 3. Opinions sur l évolution selon la nature des matériaux Opinions sur l évolution des marchés dans les trois ans (soldes d opinions*) Aluminium +14% (+24) Acier +12% (+23) Inox +10% (+8) Solde d opinion : différence entre le pourcentage d entreprises déclarant une hausse d activité et le pourcentage déclarant une baisse, pondéré par le poids économique des entreprises dans l activité concernée. Figurent entre parenthèses les résultats de l année /26

21 III : LES PREOCCUPATIONS DES PROFESSIONNELS Principale préoccupation des professionnels Prix Concurrence déloyale 14% 11% Niveau d'activité 32% 43% Trésorerie et délais de paiement 21/26

22 III : LES PREOCCUPATIONS DES PROFESSIONNELS Principale préoccupation des professionnels Prix Concurrence déloyale 14% 11% 32% Niveau d'activité Trésorerie et délais de paiement 43% Actions mises en place par l Union Publication de l Abécédaire de la trésorerie des Métalliers Rédaction du mémoire en réclamation Travaux sur la facturation des études Travaux sur les situations en cours de chantier 22/26

23 III : LES PREOCCUPATIONS DES PROFESSIONNELS Principale préoccupation des professionnels Concurrence déloyale Prix 14% 11% 32% Niveau d'activité Actions mises en place par l Union Promotion de la profession via ses outils propres : Métal Flash, internet, Métal Expo, Participation aux actions de promotion de ConstruirAcier 43% Trésorerie et délais de paiement 23/26

24 III : LES PREOCCUPATIONS DES PROFESSIONNELS Principale préoccupation des professionnels Concurrence déloyale 14% Prix 11% 32% Niveau d'activité Actions mises en place par l Union Actions en lien avec la FFB : Lutte contre le statut d auto-entrepreneur Mise en place de l auto-liquidation de la TVA (entreprises étrangères) 43% Trésorerie et délais de paiement 24/26

25 III : LES PREOCCUPATIONS DES PROFESSIONNELS Principale préoccupation des professionnels Prix Actions mises en place par l Union Concurrence déloyale 14% 11% 32% Niveau d'activité Actions en lien avec la FFB : Promotion de l offre la mieux-disante Accompagnement de la rédaction du mémoire techinque Refonte des index BT 43% Trésorerie et délais de paiement 25/26

26 SYNTHESE 26/26

27 LES EVOLUTIONS AU COURS DES PROCHAINES ANNEES Opportunités et menaces Opportunités à saisir Menaces pour la profession Evolution de la réglementation + demande de produits plus techniques, faciles d entretien et qui respectent l environnement proposer des produits innovants (respect de l environnement) avec une forte valeur ajoutée Adapter la formation selon les évolutions règlementaires (accessibilité, sécurité, ) Crise économique Concurrence des pays de UE : la réglementation est harmonisée mais certains pays européens étaient mieux préparés au marquage des produits. Avec la séparation fabrication / pose, délocalisation vers les pays de l Est Avec le développement des produits semiindustrialisés, perte du savoir-faire Manque de grandes entreprises pour répondre à la demande de grands projets 27/26

STRUCTURE ET PERSPECTIVES DES MARCHES DE LA METALLERIE SYNTHESE

STRUCTURE ET PERSPECTIVES DES MARCHES DE LA METALLERIE SYNTHESE Union des Métalliers 10, rue du Débarcadère 75017 Paris Tél. 01 40 55 13 00 Fax. 01 40 55 13 01 Union@metallerie.ffbatiment.fr STRUCTURE ET PERSPECTIVES DES MARCHES DE LA METALLERIE SYNTHESE NOVEMBRE 2012

Plus en détail

Nombre total d établissements au 1/1/14 (INSEE SIRENE) : 4 162. Etablissements employeurs privés au 31/12/14 (URSSAF) :

Nombre total d établissements au 1/1/14 (INSEE SIRENE) : 4 162. Etablissements employeurs privés au 31/12/14 (URSSAF) : 4 bis, rue Jules Favre BP 41028 37010 Tours Cedex 1 Tél : 02.47.47.20.45 Fax : 02.47.66.41.54 www.economie-touraine.com Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2015 CONSTRUCTION ET TP

Plus en détail

Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse

Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse DAEJ/CAB/2012/55 31 octobre 2012 Note pour le cahier de la Cellule Economique Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse 1- L activité des entreprises

Plus en détail

Bulletin trimestriel de conjoncture n 49

Bulletin trimestriel de conjoncture n 49 Bulletin trimestriel de conjoncture n 49 Mars 2010 4 ème trimestre 2010 Pour le deuxième trimestre consécutif, stabilisation du chiffre d affaires en entretien-rénovation de logements Au 4 ème trimestre

Plus en détail

La construction et les TP en Indre et Loire

La construction et les TP en Indre et Loire Les Collections de l OE2T Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2013 La construction et les TP en Indre et Loire Chiffres Clés Sommaire 1 Etablissements par secteurs d activités et

Plus en détail

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER SERRURIER- MÉTALLIER Le serrurier-métallier travaille tout type de construction métallique : serrurerie, rampe d escalier, porte, fenêtre, véranda, pont, passerelle, pylône...

Plus en détail

TRAVAUX DE SERRURERIE

TRAVAUX DE SERRURERIE TRAVAUX DE SERRURERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 5 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DES TRAVAUX DE

Plus en détail

FABRICATION ET POSE DE CHARPENTE

FABRICATION ET POSE DE CHARPENTE FABRICATION ET POSE DE CHARPENTE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA FABRICATION ET POSE DE CHARPENTE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA FABRICATION ET DE LA POSE DE CHARPENTE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA FABRICATION ET DE LA

Plus en détail

Conjoncture économique et emploi 2012. Résultats de l enquête auprès des. chefs d entreprise de l Aire urbaine

Conjoncture économique et emploi 2012. Résultats de l enquête auprès des. chefs d entreprise de l Aire urbaine Conjoncture économique et emploi 2012 Principaux résultats Résultats de l enquête auprès des de l enquête réalisée par Médiamétrie chefs d entreprise de l Aire urbaine du 29 mai au 4 juin 2012 1 Présentation

Plus en détail

TRAVAUX DE PLOMBERIE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

TRAVAUX DE PLOMBERIE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 4 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 6 LES POINTS DE VIGILEANCE DES TRAVAUX DE PLOMBERIE...

Plus en détail

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES LA LETTRE D INFORMATION HEBDOMADAIRE DU RÉSEAU Conjoncture du 1 er trimestre 215 Avril 215 ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES Au 1 er trimestre

Plus en détail

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Suivez l activité des entreprises de Haute-Savoie NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Comme au 1 er trimestre, les indicateurs d activité sont en recul en ce

Plus en détail

Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France

Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France C. Piquet 1 Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France Christian Piquet France Bois

Plus en détail

Entreprises de construction : résultats de l EAE 2007

Entreprises de construction : résultats de l EAE 2007 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 58 Août 2009 Entreprises de construction : résultats de l EAE 2007 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Le chiffre d affaires net de sous-traitance

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE

SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA

Plus en détail

Bulletin trimestriel de conjoncture n 64

Bulletin trimestriel de conjoncture n 64 Bulletin trimestriel de conjoncture n 64 2 ème trimestre 2015 La 4 e campagne de BOREAL montre un nouveau repli de l activité d entretien amélioration du logement de 2,4% en valeur, par rapport au 1 er

Plus en détail

Enquête Constructeurs Bois en région Rhône-Alpes - 2009 COMPTE-RENDU. Contexte. Objectif. Conditions de l enquête

Enquête Constructeurs Bois en région Rhône-Alpes - 2009 COMPTE-RENDU. Contexte. Objectif. Conditions de l enquête Enquête Constructeurs Bois en région Rhône-Alpes - 2009 COMPTE-RENDU Rédaction FIBRA - Mai 2011 Contexte La construction bois et plus particulièrement la maison bois connaît un véritable essor depuis quelques

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 21 - Contact : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion & Stratégie d Entreprise flore-aline.colmet.daage@ifop.com

Plus en détail

Baromètre sur l actualité des entreprises du BTP Vague 4

Baromètre sur l actualité des entreprises du BTP Vague 4 Baromètre sur l actualité des entreprises du BTP Vague 4 Sondage Ifop pour KPMG Septembre 2014 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude A La situation des entreprises du BTP sur le plan

Plus en détail

Bulletin trimestriel de conjoncture n 33

Bulletin trimestriel de conjoncture n 33 M A R S 2 0 0 7 Bulletin trimestriel de conjoncture n 33 4 e trimestre 2006 Forte augmentation des prix et croissance limitée du volume de travaux d entretien-amélioration du logement Le chiffre d affaires

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 24 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Contact Ifop : Flore Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Electricité - Plomberie

Electricité - Plomberie Electricité - Plomberie 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE

SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA

Plus en détail

SMC EST FABRICANT DE GARDE-CORPS ET D ENSEMBLES VITRES EN ACIER. La créativité, la qualité et la sécurité réunies au cœur de notre métier

SMC EST FABRICANT DE GARDE-CORPS ET D ENSEMBLES VITRES EN ACIER. La créativité, la qualité et la sécurité réunies au cœur de notre métier SMC EST FABRICANT DE GARDE-CORPS ET D ENSEMBLES VITRES EN ACIER La créativité, la qualité et la sécurité réunies au cœur de notre métier Informations SMC : Serrurier Métallier depuis plus de 25 ans Créée

Plus en détail

H2902 - Chaudronnerie - tôlerie

H2902 - Chaudronnerie - tôlerie Appellations (Métiers courants) Chaudronnier / Chaudronnière Serrurier métallier industriel / Serrurière métallière industrielle Tôlier / Tôlière Définition Réalise des ouvrages, structures chaudronnés

Plus en détail

Enquête sur les investissements dans l industrie

Enquête sur les investissements dans l industrie Note Méthodologique Dernière mise à jour : 30-08-2010 Enquête sur les investissements dans l industrie Avertissement : depuis mai 2010, les résultats de l enquête trimestrielle sur les investissements

Plus en détail

Projet de Loi de finances 2013

Projet de Loi de finances 2013 Projet de Loi de finances 2013 Crédit d impôt développement durable article 200 quater applicable à l acquisition des matériaux d isolation thermique des parois vitrées, des volets isolants et des portes

Plus en détail

L EMPLOI DANS LES INDUSTRIES DE LA METALLURGIE D AQUITAINE

L EMPLOI DANS LES INDUSTRIES DE LA METALLURGIE D AQUITAINE L EMPLOI DANS LES INDUSTRIES DE LA METALLURGIE D AQUITAINE 1. Spécificité des Industries de la Métallurgie d Aquitaine Avec 57 000 salariés, les Industries de la Métallurgie d Aquitaine représentent 10%

Plus en détail

MENUISERIE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 23/03/2015 1

MENUISERIE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 23/03/2015 1 MENUISERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA MENUISERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA MENUISERIE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA MENUISERIE... 8 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA MENUISERIE... 11 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR...

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 25 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Mai 2015 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude A B C - L impact du contexte économique

Plus en détail

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le poids de la construction sur le bassin vitryat Services 37% Répartition par secteur des salariés privés sur l arrondissement de Vitry-le-François en 2012

Plus en détail

TRAVAUX DE SERRURERIE

TRAVAUX DE SERRURERIE TRAVAUX DE SERRURERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 5 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 8 LES POINTS DE VIGILANCE DES TRAVAUX DE

Plus en détail

Bulletin trimestriel de conjoncture n 59

Bulletin trimestriel de conjoncture n 59 Bulletin trimestriel de conjoncture n 59 2 ème trimestre 2013 Repli accentué au 2 ème trimestre (-2%) du volume de travaux d entretienrénovation de logements Cette baisse d activité correspond à une baisse

Plus en détail

Enquête. La formation des jeunes

Enquête. La formation des jeunes Enquête La formation des jeunes à Paris et en Petite Couronne Année 2014/2015 FFB GRAND PARIS Direction des Affaires Economiques et Juridiques 10 rue du Débarcadère 75852 PARIS Cedex 17 Téléphone 01 40

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 22 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Contact Ifop : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

RESULTATS DE L'ENQUETE CONJONCTURELLE PRINTEMPS 2015. Entreprises ayant répondu à l'enquête et emplois concernés. Services

RESULTATS DE L'ENQUETE CONJONCTURELLE PRINTEMPS 2015. Entreprises ayant répondu à l'enquête et emplois concernés. Services RESULTATS DE L'ENQUETE CONJONCTURELLE PRINTEMPS Remarques : L'enquête conjoncturelle de la CVCI a été réalisée entre le 23 février et le 7 avril. 3'177 questionnaires ont été envoyés; 1'036 questionnaires

Plus en détail

Métallerie. Construction Durable

Métallerie. Construction Durable Métallerie & Construction Durable Les Métalliers s informent Les Métalliers se forment Les Métalliers s engagent Aujourd hui, les préoccupations de construction durable se font de plus en plus ressentir

Plus en détail

eoliance Tôlerie et serrurerie > Tôlerie & serrurerie Un savoir-faire reconnu

eoliance Tôlerie et serrurerie > Tôlerie & serrurerie Un savoir-faire reconnu eoliance Tôlerie et serrurerie tôlerie serrurerie > Tôlerie & serrurerie Un savoir-faire reconnu 19 > Un savoir-faire...... reconnu Le département tôlerie-serrurerie est dédié à la sous-traitance en tôlerie

Plus en détail

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Prospective des dispositifs médicauxm : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Dominique Carlac h - Directrice Générale D&C LYON 19 Bd Deruelle 69 003 Lyon Tél :

Plus en détail

de France Bois Forêt

de France Bois Forêt Observatoire économique de France Bois Forêt Observatoire national de la 2012 es entreprises doivent disposer des informations stratégiques pour se développer sur leur marché. La collecte, l analyse, la

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE Après un relatif maintien fin, l ensemble des indicateurs économiques reculent en ce début

Plus en détail

INTRODUCTION A L INDUSTRIE NUCLÉAIRE

INTRODUCTION A L INDUSTRIE NUCLÉAIRE INTRODUCTION A L INDUSTRIE NUCLÉAIRE L industrie nucléaire, définition (1) Ensemble des procédés de transformation qui utilisent les propriétés du noyau atomique Dans le domaine civil l exploitation des

Plus en détail

OBSERVATOIRE ECONOMIQUE FNAS

OBSERVATOIRE ECONOMIQUE FNAS Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 e.mail : iplusc@iplusc.com.fr. Fédération française des Négociants

Plus en détail

Le marché du Bois Construction, opportunités et menaces. Rencontres Régionales d Affaires du Bois Construction le 17/04/14, Colmar

Le marché du Bois Construction, opportunités et menaces. Rencontres Régionales d Affaires du Bois Construction le 17/04/14, Colmar Rencontres Régionales d Affaires DU BOIS CONSTRUCTION Jeudi 17 avril 2014 De 13h30 à 17h30 Au Parc des Expositions à COLMAR Le marché du Bois Construction, opportunités et menaces Rencontres Régionales

Plus en détail

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE?

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? 1 er trimestre ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? Un baisse d activité au cours de ce 1 er trimestre pour les entreprises savoyardes, mais les prévisions pour le 2 ème trimestre

Plus en détail

ANNEXES. - Annexe 1 - Fiche technique récapitulative de l enquête Artisanat... 38

ANNEXES. - Annexe 1 - Fiche technique récapitulative de l enquête Artisanat... 38 ANNEXES - Annexe 1 - Fiche technique récapitulative de l enquête Artisanat... 38 - Annexe 2 - Les principales questions conjoncturelles posées à l enquête Artisanat... 40 - Annexe 3 - Modèle de questionnaires

Plus en détail

LES METIERS DE L INDUSTRIE SUR LE MARCHE DU TRAVAIL

LES METIERS DE L INDUSTRIE SUR LE MARCHE DU TRAVAIL Service Statistiques, Etudes et Evaluations LES METIERS DE L INDUSTRIE SUR LE MARCHE DU TRAVAIL SOMMAIRE 01 LA DEMANDE D EMPLOI DES METIERS DE L INDUSTRIE 02 L OFFRE D EMPLOI DES LES METIERS DE L INDUSTRIE

Plus en détail

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Méthodologie Ce Baromètre est mis en place par la Chambre Régionale de Commerce et d Industrie de Bourgogne,

Plus en détail

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France!

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! Édition avril 2014 Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS 2014 Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! éditorial L artisanat du bâtiment demeure cette année encore

Plus en détail

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Observatoire Prospectif des Métiers et des

Plus en détail

ENQUETE CONJONCTURELLE CINOV-IT

ENQUETE CONJONCTURELLE CINOV-IT ENQUETE CONJONCTURELLE CINOV-IT VOTRE SOCIETE 1. Quelle est la taille de votre entreprise? 0 ou 1 salarié 39 %

Plus en détail

>> Baisse continue de l activité

>> Baisse continue de l activité 4 ème trimestre 20 Janvier 2013 - N 15 >> continue de l activité Dans les services comme dans l industrie, le climat des affaires reste dégradé au quatrième trimestre 20 et il s établit nettement en dessous

Plus en détail

eoliance Tôlerie et serrurerie > Tôlerie & serrurerie Un savoir-faire reconnu

eoliance Tôlerie et serrurerie > Tôlerie & serrurerie Un savoir-faire reconnu eoliance Tôlerie et serrurerie > Tôlerie & serrurerie Un savoir-faire reconnu 19 > Un savoir-faire...... reconnu Le département tôlerie-serrurerie est dédié à la sous-traitance en tôlerie industrielle,

Plus en détail

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 S SECTORIELLES Les partenaires professionnels des contrats d objectifs bretons ont contribué à la préparation du CPRDF.

Plus en détail

La mention complémentaire tuyauterie industrielle Niveau IV Une réponse à un métier en tension

La mention complémentaire tuyauterie industrielle Niveau IV Une réponse à un métier en tension 9 Décembre 2014 La mention complémentaire tuyauterie industrielle Niveau IV Une réponse à un métier en tension Objet : Proposition du SNCT pour une création de mention complémentaire tuyauterie industrielle

Plus en détail

OBSERVATOIRE DYNAMIQUE DES METIERS DU NUMERIQUE, DE L INGENIERIE, DES ETUDES & CONSEIL ET DES FOIRES, SALONS & CONGRES SYNTHESE 4 EME TRIMESTRE 2013

OBSERVATOIRE DYNAMIQUE DES METIERS DU NUMERIQUE, DE L INGENIERIE, DES ETUDES & CONSEIL ET DES FOIRES, SALONS & CONGRES SYNTHESE 4 EME TRIMESTRE 2013 OBSERVATOIRE DYNAMIQUE DES METIERS DU NUMERIQUE, DE L INGENIERIE, DES ETUDES & CONSEIL ET DES FOIRES, SALONS & CONGRES SYNTHESE 4 EME TRIMESTRE 213 V2. 17 Mars 214 1 Synthèse des données du 4 ème Trimestre

Plus en détail

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur?

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur? Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. C est simple, il suffit de remplacer les textes grisés à compléter par votre texte. Votre cahier d acteurs sera mis en forme avant publication

Plus en détail

Bijouterie 2012-2013

Bijouterie 2012-2013 Bijouterie 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7 Analyse économique 9 1. Principales données économiques

Plus en détail

PRINCIPES D ACTIONS POUR LES ACHETEURS PUBLICS

PRINCIPES D ACTIONS POUR LES ACHETEURS PUBLICS 10 PRINCIPES D ACTIONS POUR LES ACHETEURS PUBLICS L ACCÈS DES PME À LA COMMANDE PUBLIQUE L accès des PME à la commande publique est une priorité gouvernementale. C est également un des objectifs assigné

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en novembre 2012 : +0,2% sur un mois, -2,2% en moyenne mobile sur trois mois 2. Marché du logement en novembre

Plus en détail

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi.

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. 2 ème trimestre 20 Juillet 20 - N 21 >> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. Alors que 20 s annonçait comme l année de la reprise, l évolution de l activité

Plus en détail

RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE

RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE...

Plus en détail

CONJONCTURE DU BTP Île-de-France. N 2 - Mai 2013

CONJONCTURE DU BTP Île-de-France. N 2 - Mai 2013 CONJONCTURE DU BTP Île-de-France N - Mai 13 Logements mis en chantier Sur 1 mois à fin mars 13 (évol 1 an) Logements autorisés Sur 1 mois à fin mars 13 (évol 1 an) Prix logements collectifs Au 4 trimestre

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION L activité économique marque un véritable coup d arrêt sur ce 1 er trimestre pour l ensemble

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 41 ème édition Novembre 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 48 ème édition Juin 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

DEcas. Positionnement et attentes des artisans du bâtiment travaillant seuls. Destinataire : M. Stéphane RIMLINGER

DEcas. Positionnement et attentes des artisans du bâtiment travaillant seuls. Destinataire : M. Stéphane RIMLINGER Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Destinataire : M. Stéphane RIMLINGER DEcas

Plus en détail

C R C MIDI PYRÉNÉES. Midi-Quercy

C R C MIDI PYRÉNÉES. Midi-Quercy C R C MIDI PYRÉNÉES Maison de l emploi Développement durable De l analyse des marchés de la Construction Durable au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon

Plus en détail

MÉMOIRE TECHNIQUE PRÉSENTATION DE L'ENTREPRISE & PRINCIPALES MODALITÉS D'EXÉCUTION DES TRAVAUX

MÉMOIRE TECHNIQUE PRÉSENTATION DE L'ENTREPRISE & PRINCIPALES MODALITÉS D'EXÉCUTION DES TRAVAUX MÉMOIRE TECHNIQUE PRÉSENTATION DE L'ENTREPRISE & PRINCIPALES MODALITÉS D'EXÉCUTION DES TRAVAUX Sommaire 1. L ORGANISATION DE L ENTREPRISE page 1 2. LES RESSOURCES HUMAINES page 2 3. LES MOYENS TECHNIQUES

Plus en détail

Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015

Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015 Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015 RÉSUMÉ DES RÉSULTATS L E P R E M I E R T R I M E S T R E 2 0 1 5 S A C H È V E S U R U N E N O T E P L U T Ô T P O

Plus en détail

L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION

L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION LA CONJONCTURE DU BÂTIMENT Activité en baisse en 2003, vive reprise fin 2003 et début 2004 Activité prévue Activité passée Enquête INSEE : l opinion des chefs d entreprise

Plus en détail

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits.

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits. COMMUNIQUE DE PRESSE 05 AOUT 2015 Bpifrance présente la 61 ème enquête de conjoncture dans les PME Un redressement des perspectives d activité des PME qui se poursuit, mais lentement et en ordre dispersé.

Plus en détail

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Observatoire Prospectif des Métiers et des

Plus en détail

Les premiers jours de la reprise : les facteurs clés de réussite

Les premiers jours de la reprise : les facteurs clés de réussite Les Journées Régionales de la Création d Entreprise 7 et 8 octobre - Rennes - Le Liberté Les premiers jours de la reprise : les facteurs clés de réussite Animé par : Jean-Christophe CAMPAGNE SOCOM Industrie

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

L EDITO DU PRESIDENT

L EDITO DU PRESIDENT L EDITO DU PRESIDENT L Observatoire Péï, c est le premier observatoire de tendance économique lancé par l Ordre des Experts-Comptables de La Réunion! L expert-comptable est en prise directe avec l une

Plus en détail

Enquête nationale de la construction bois - Activité 2012 -

Enquête nationale de la construction bois - Activité 2012 - Etude financée par : Enquête nationale de la construction bois - Activité 2012 - a filière forêt-bois a été identifiée «filière d avenir» le 12 septembre 2013 par le Président de la République devant un

Plus en détail

Les Travaux sur Bâtiments Existants en Ile-de-France

Les Travaux sur Bâtiments Existants en Ile-de-France Les Travaux sur Bâtiments Existants en Ile-de-France 2013 Octobre 2014 FFB GRAND PARIS Direction des Affaires Economiques et Juridiques 10 rue du Débarcadère 75852 PARIS Cedex 17 Téléphone 01 40 55 10

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE ÉDITION 2014 ÉCONOMIE LA PROPRETÉ EN île-de-france Données économiques générales de la région > Les données de l ACOSS présentent des établissements, c est-à-dire

Plus en détail

ENTREPRISE DE NETTOYAGE

ENTREPRISE DE NETTOYAGE ENTREPRISE DE NETTOYAGE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 5 L'ACTIVITÉ DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE

Plus en détail

Le poids du secteur HCR en France, et l impact visible de la baisse de la TVA sur son activité récente

Le poids du secteur HCR en France, et l impact visible de la baisse de la TVA sur son activité récente Le poids du secteur HCR en France, et l impact visible de la baisse de la TVA sur son activité récente Plus de 270 000 établissements dans le secteur HCR en France en 2010 Nombre d'établissements 2003

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ Des prévisions pessimistes confirmées en ce début d année, hormis pour les entreprises

Plus en détail

ENQUETE CONJONCTURELLE CINOV-IT 2 ème semestre 2013

ENQUETE CONJONCTURELLE CINOV-IT 2 ème semestre 2013 ENQUETE CONJONCTURELLE CINOV-IT 2 ème semestre 2013 En partenariat avec IT-PARTNERS VOTRE SOCIETE 1. Quelle est la taille de votre entreprise? 0 ou 1 salarié 54 %

Plus en détail

Dépannage Mécanique Industriel. Spécialiste de la chaudronnerie, tôlerie et maintenance industrielle

Dépannage Mécanique Industriel. Spécialiste de la chaudronnerie, tôlerie et maintenance industrielle Spécialiste de la chaudronnerie, tôlerie et maintenance industrielle Présentation de la société Nos activités principales sont : La transformation de métaux Chaudronnerie, tôlerie, métallerie, serrurerie

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 17/06/2014 Angoulême 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national: la reprise économique se dessine, mais le chômage frappe encore trop fort notre pays.

Plus en détail

métallerie menuiserie aluminium - acier façade - bardage

métallerie menuiserie aluminium - acier façade - bardage métallerie menuiserie aluminium - acier façade - bardage L expérience au service de l avenir! DUVAL Métalu est la contraction de Métallerie, métier à fort corporatisme appuyé sur le savoir-faire des compagnons,

Plus en détail

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises > Entreprise artisanale JUBAN, serrurerie-métallerie (Champdieu) > Restaurant Mise en scène (Montbrison) > Restaurant Apicius (Montbrison)

Plus en détail

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7 Fleuriste 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7 a. Les TPE... 7 b. La grande distribution... 8 c.

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS ÉDITION 2014 ÉCONOMIE LA PROPRETÉ EN NORD-PAS-DE-CALAIS Données économiques générales de la région > Les données de l ACOSS présentent des établissements, c

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015 MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 2 février 215 SOMMAIRE FRANCE 1. Financement des ETI et des grandes entreprises en février 215 : situation de trésorerie d exploitation inchangée 2. Créations d

Plus en détail

Introduction à l indice des prix de la construction

Introduction à l indice des prix de la construction Introduction à l indice des prix de la construction Jérôme Hury Claude Lamboray 4 octobre 2007 Introduction Indice des prix de la construction a comme objectif de mesurer les variations de prix se produisant

Plus en détail

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES

Plus en détail

ANALYSE DU SYSTÈME D INFORMATION ET DES RISQUES INFORMATIQUES

ANALYSE DU SYSTÈME D INFORMATION ET DES RISQUES INFORMATIQUES ANALYSE DU SYSTÈME D INFORMATION ET DES RISQUES INFORMATIQUES RÉFÉRENTIEL EPREUVE E6 UC61 BTS Assistante de Gestion Le métier actuel : bien au-delà du secrétariat Gérer l entreprise de manière globale

Plus en détail

TRAVAIL TEMPORAIRE SOMMAIRE

TRAVAIL TEMPORAIRE SOMMAIRE TRAVAIL TEMPORAIRE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU TRAVAIL TEMPORAIRE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU TRAVAIL TEMPORAIRE... 5 L'ACTIVITÉ DU TRAVAIL TEMPORAIRE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU TRAVAIL TEMPORAIRE... 9 EN

Plus en détail

Agence de voyages Tour-opérateur

Agence de voyages Tour-opérateur Agence de voyages Tour-opérateur 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire

Plus en détail

Grenelle de l Environnement ; Êtes-vous prêts? Résultats de l étude menée par ARCENE et l Observatoire du BTP Basse-Normandie

Grenelle de l Environnement ; Êtes-vous prêts? Résultats de l étude menée par ARCENE et l Observatoire du BTP Basse-Normandie Grenelle de l Environnement ; Êtes-vous prêts? Résultats de l étude menée par ARCENE et l Observatoire du BTP Basse-Normandie Octobre 0 Généralités Objectifs de l étude Les orientations du Grenelle de

Plus en détail

Evolution de l'indice de Confiance des Ménages

Evolution de l'indice de Confiance des Ménages Note d information du Haut-commissariat au Plan Résultats de l enquête de conjoncture auprès des ménages Troisième trimestre 2012 Au cours du troisième trimestre de 2012, l Indice de Confiance des Ménages

Plus en détail

F É D É R A T I O N D U B T P D I L L E - E T - V I L A I N E. La passion. construire

F É D É R A T I O N D U B T P D I L L E - E T - V I L A I N E. La passion. construire F É D É R A T I O N D U B T P D I L L E - E T - V I L A I N E La passion construire de La FBTP 35 représente les entreprises de bâtiment et de travaux publics en Ille-et-Vilaine. q Pour faire entendre

Plus en détail

DIAGNOSTIC IMMOBILIER

DIAGNOSTIC IMMOBILIER DIAGNOSTIC IMMOBILIER SOMMAIRE LE MARCHÉ DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 2 LA RÉGLEMENTATION DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 4 L'ACTIVITÉ DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER...

Plus en détail

Enquête éco-construction. Bilan et résultats

Enquête éco-construction. Bilan et résultats Enquête éco-construction Bilan et résultats Introduction Lancée sur l ensemble de la région Rhône-Alpes en juin 29 par le réseau des Chambres de Métiers et de l Artisanat de Rhône-Alpes et en partenariat

Plus en détail