Pompes et Pousse-seringues seringues : Caractéristiques ristiques et limites

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pompes et Pousse-seringues seringues : Caractéristiques ristiques et limites"

Transcription

1 Pompes et Pousse-seringues seringues : Caractéristiques ristiques et limites Laurent Gattlen CMD SMIA / CHUV MAITRISE UNIVERSITAIRE D'ETUDES AVANCEES EN PHARMACIE HOSPITALIERE (MAS) SEMINAIRE DISPOSITIFS MEDICAUX (DM) ET MATERIOVIGILANCE LES DIFFÉRENTS MODES DE PERFUSION 1. Dispositifs à écoulement par gravité 2. Diffuseur à membrane élastométrique 3. Pompes péristaltiques 4. Pompes volumétriques 5. Pousse-seringues 6. Pompes pour l analgésie 7. Pompes à perfusion portables

2 CRITERES DE SELECTION 1. DISPOSITIFS A ECOULEMENT PAR GRAVITE Précision du débit Sécurité Souplesse / Commodité Fiabilité Coût-efficacité 20 gouttes = 1 ml Tubulure BD R87 P, 180 cm

3 Abbott DIAL-A-FLO, 47 cm Abbott Soluset Réglage du débit : 20 ml / h = KVO OPEN = 2000 ml / h

4 DISPOSITIFS A ECOULEMENT PAR GRAVITE (2) Simple d emploi et bon marché Nécessite une différence de hauteur de 70 cm environ pour un écoulement correct Réglage du débit par compression de la tubulure et par contrôle visuel du compte-goutte 2. DIFFUSEUR À MEMBRANE ÉLASTOMÉTRIQUETRIQUE Embout de remplissage Membrane élastométrique + enveloppe de protection externe Manque de précision Risque de modification du débit en cas de changement des résistances Ne convient pas au médicaments sensibles B. Braun Easypump Filtre (à air 0.02 µ et à particules 1.2 µ Régulateur de débit en verre

5 DIFFUSEUR À MEMBRANE ÉLASTOMÉTRIQUE TRIQUE (2) 3. POMPES PERISTALTIQUES Système portable Fonctionne sans différence de hauteur Débit fixé par choix du modèle (régulateur de débit en verre) Précision du débit dépendante de la viscosité du produit perfusé, du remplissage du système et de la température (jusqu à 25 % de temps en plus) Système compte-gouttes Utilisation d une tubulure BD R87 P Détecteur de bulles d air (non visible sur la photo) Pompe Arcomed Volumed µvp 5005

6 Schéma de fonctionnement des pompes péristaltiques Les dispositifs péristaltiques, rotatifs ou linéaires, règlent le débit par une manipulation constante du perfuseur. POMPES PERISTALTIQUES (2) Assez précis +/- 5 % Perfusion de grands volumes Flux continu Coût des consommable bas Incidence relative de la viscosité sur le débit Pas de clamp de sécurité selon la tubulure utilisée (intégré dans le pompe)

7 Schéma de la cassette Oximetrix 4. POMPES VOLUMÉTRIQUES Les pompes volumétriques (ou à cassette) fonctionnent grâce au déplacement de volumes de fluides mesurés avec précision à partir d un corps de pompe de dimension fixe. Compte-gouttes Cassette (chambre volumétrique) Pompe Abbott Life Care model 4 (Oximetrix)

8 Pompe IVAC MedSystem III (utilisée par la Rega) POMPES VOLUMÉTRIQUES (2) Grande précision (+/- 2 %) La viscosité du produit n influence pas le débit Sécurité et rapidité du système Flux pulsé Prix des consommables Poids des pompes (Abbott Life Care modèle 4)

9 5. POUSSE-SERINGUES SERINGUES Intérieur module DPS Fresenius Pilot C

10 POUSSE-SERINGUES SERINGUES (2) 6. POMPES POUR L ANALGL ANALGÉSIE Grande précision +/- 2 % Possibilité d administrer des bolus programmés Flux continu Débit de démarrage irrégulier (env. 5 min.) Volume limité à la seringue (max. 60 ml) Seringue PCA de 30 ml Luer Lock (Morphine 1 ml = 1 mg) Nécessite une tubulure spécifique avec valve anti-reflux Commande patient pour bolus (délivré au relâchement du bouton) Porte verrouillable transparente (accès à 2 boutons) Abbott Lifecare PCA 4200

11 Cycle classique Patient-Infirmière pour l administration des médicaments Rapidité de la réponse, efficacité et intérêt pour les patients et le personnel Réf. : L analgésie contrôlée par le patient (PCA), Abbott Réf. : L analgésie contrôlée par le patient (PCA), Abbott

12 Abbott APM (Abbott Pain Manager) Détail mécanisme pompe APM Lanières pour porter la pompe durant (autonomie du patient) Boîtier transparent verrouillable pour le flex de médicament (BAF 1 / 2, etc ) Fixation sur statif possible Accès à tous les boutons (verrouillage du clavier par combinaison de touches) Système péristaltique à rotor excentrique, contrôlé par microprocesseur

13 Vygon Freedom 5 POMPES POUR L ANALGL ANALGÉSIE (2) - Système mécanique (autonomie!) - 2 modèles disponibles - 1 dose adminstrée / push (0.5 ml ou 1 ml) - Remplissage de la chambre en 5 ou 7 minutes (pas de surdosage) - Tubulure avec filtre et valve anti-reflux (solution véhiculaire) Précision d administration Programmation de la concentration Bolus déclenchés par patient (programmation) Autonomie de fonctionnement Perfusion intraveineuse ou péridurale Coût important (consommables spécifiques)

14 7. POMPES A PERFUSION PORTABLES POMPE A INSULINE (2) Grande précision +/- 2 % Autonomie du patient «Discrétion» du dispositif Mémorisation des données Présence d un dispositif en continu «Diminution» des possibilités de mouvement

15 ATTENTION! Schéma d installation sécurisé des perfusions

16 Cathéter de Swan-Ganz AVANT

17 Exemples d étiquettes - SIA POLYMEDICATION 8 Médicaments / Patient (1-33) ± 1.0 (1-8) voies d adminstrations / Patient 1 Env. 11 médicaments IV préparés par infirmière et par 12 heures (6 à 18 sans les urgences) 2 Env. 50 min. de préparation par infirmière et par 12 heures 2 1. Humbert-Delaloye V. Administration des médicaments par voie parentérale aux soins intensifs (Travail de dipôme); Faculté des sciences de l Université de Genève. Jan Gattlen L. Mise en place d un nouveau système d étiquetage des perfusions en seringues aux soins intensifs du CHUV; Poster SSMI : 2004

18 LES PRINCIPAUX MEDICAMENTS DE SOINS INTENSIFS MARGE THERAPEUTIQUE DE LA NORADRENALINE 1. Amines / Vaso-actifs 2. Sédatifs / Analgésiques 3. Antibiotiques 4. Produits sanguins / Dérivés 5. TPN / Compléments / Vitamines 6. Thrombolytiques / Anticoagulants 7. Cytostatiques / Immuno-suppresseurs /

19 Système Orchestra (Fresenius-Vial) Module DPS (Orchestra Fresenius-Vial) Souplesse d utilisation car modulable selon les besoins du patient

20 Module MVP (Orchestra Fresenius-Vial) Démarrage

21 Alarmes DPS et Occlusion OCS et clamp de sécurité Module DPS Module MVP

22 Configuration DPS Priorisation des informations sur les étiquettes 1. Nom commercial du médicament 2. Dose-Vitesse de perfusion (au dessus de l écran débit du pousse-seringue) 3. DCI 4. Date / Heure / Sign Informations complémentaires (p.ex. A l abri de la lumière) 6. Dilution / Préparation

23 Conclusions Bolus 2 ml (tubulure déconnectée) Flex si débit > 5 ml/h Seringue si débit < 5 ml/h (p.ex. ALG) Mêmes dilutions SIA Pas de changement des perfusions en post-op. Contrôle des Alarmes et Seringue (BD perf. 50 ml) Fixation des modules sur les bases Désinfection des modules «sans excès» Allumer, puis éteindre PS si anticipation (contrôle) Attention aux mouvements verticaux modules (transferts) C est fini Merci!

Pompes et Pousseseringues : Caractéristiques et limites

Pompes et Pousseseringues : Caractéristiques et limites Pompes et Pousseseringues : Caractéristiques et limites Laurent Gattlen CDLD DCILM / CHUV 25.09.2012 MAITRISE UNIVERSITAIRE D'ETUDES AVANCEES EN PHARMACIE HOSPITALIERE (MAS) SEMINAIRE DISPOSITIFS MEDICAUX

Plus en détail

Perfusion Bonnes pratiques. IFSI - CH Roubaix

Perfusion Bonnes pratiques. IFSI - CH Roubaix Perfusion Bonnes pratiques IFSI - CH Roubaix Marion Coussemacq - 2012 Généralités Définition : Acte infirmier sur prescription médicale consistant à administrer par voie parentérale une préparation injectable

Plus en détail

ALARMES D OCCLUSION ET INCOMPATIBILITES MEDICAMENTEUSES: utilité des filtres en ligne

ALARMES D OCCLUSION ET INCOMPATIBILITES MEDICAMENTEUSES: utilité des filtres en ligne ALARMES D OCCLUSION D ET INCOMPATIBILITES MEDICAMENTEUSES: utilité des filtres en ligne Dr Caroline Fonzo-Christe Pharmacie des HUG Mini-symposium: filtres en ligne pourquoi? Formation post-graduée de

Plus en détail

La technique des pompes pour l administration en ambulatoire

La technique des pompes pour l administration en ambulatoire La technique des pompes pour l administration en ambulatoire BOPPAss 19 et 24 novembre 2009 Brigitte Geubelle (Clinique St Luc Bouge) et France Duvivier (CHPLT Verviers) 1 PLAN A. Perf. continue / diffuseur

Plus en détail

I. La perfusion par gravité : Dispositifs médicaux de perfusion en 2008. Session ide. Hervé MENU 1, Muriel WALLARD 2

I. La perfusion par gravité : Dispositifs médicaux de perfusion en 2008. Session ide. Hervé MENU 1, Muriel WALLARD 2 Session ide Dispositifs médicaux de perfusion en 2008 Hervé MENU 1, Muriel WALLARD 2 1 Pôle d Anesthésie Réanimation Hôpital Salengro 2 SAMU 59 CHRU Lille La perfusion est un acte courant dans tous les

Plus en détail

PEGA PCA L excellence dans le traitement de la douleur!

PEGA PCA L excellence dans le traitement de la douleur! PEGA PCA L excellence dans le traitement de la douleur! Plus de 20 années d expériences font des pompes à perfusion PEGA des produits de pointe dans le domaine de la technologie de perfusion tout à fait

Plus en détail

RESEAU REGIONAL DOULEUR EN BASSE NORMANDIE

RESEAU REGIONAL DOULEUR EN BASSE NORMANDIE Page 1/9 LE MATERIEL 2 piles 1.5 volts AA Une pompe CADD LEGACY Une sacoche Une clé RESEAU REGIONAL DOULEUR EN BASSE NORMANDIE FICHE TECHNIQUE FT3 09/11/2012 Version 2 Page 2/9 PREPARATION DE LA CASSETTE

Plus en détail

Perfusion. Principe. Modalités d administration. Les traitements. Fiche conseil

Perfusion. Principe. Modalités d administration. Les traitements. Fiche conseil Principe Perfusion Il s agit d un traitement qui permet l administration à domicile de médicaments nécessitant une perfusion constante, précise et continue Modalités d administration Le perfuseur simple

Plus en détail

Déroulement de l atelier

Déroulement de l atelier Déroulement de l atelier 2 1ere partie : Observation : Observation du cas préparé : Grille de debriefing individuel à compléter Debriefing collectif Restitution et mise en commun Correction 2ieme partie

Plus en détail

Guide d utilisation rapide CADD -Solis

Guide d utilisation rapide CADD -Solis Guide d utilisation rapide CADD -Solis Pour des instructions détaillées, mises en garde et précautions d utilisation, se reporter au manuel de l opérateur. Choix d un protocole (traitement, critère qualificatif

Plus en détail

usage et risques Laurent Gattlen CMD SMIA / CHUV 29.09.2009

usage et risques Laurent Gattlen CMD SMIA / CHUV 29.09.2009 Les différents types de cathéters ters : usage et risques Laurent Gattlen CMD SMIA / CHUV 29.09.2009 MAITRISE UNIVERSITAIRE D'ETUDES AVANCEES EN PHARMACIE HOSPITALIERE (MAS) SEMINAIRE DISPOSITIFS MEDICAUX

Plus en détail

Perfusion - Quelques chiffres

Perfusion - Quelques chiffres Perfusion - Quelques chiffres En France chaque année : 131.10 6 poches et 400.10 6 ampoules verre soit environ 500 000 hectolitres production des vins de Touraine 75.10 6 perfuseurs 32.10 6 cathéters périphériques

Plus en détail

POMPE HOSPIRA GEMSTAR

POMPE HOSPIRA GEMSTAR POMPE HOSPIRA GEMSTAR La pompe Gemstar est équipée d une batterie rechargeable ayant environ 5 jours d autonomie. La pompe fonctionne avec une batterie, un voyant vert clignotte. La réserve de batterie

Plus en détail

L ANALGESIE AUTOCONTROLEE PAR LE PATIENT (PCA)

L ANALGESIE AUTOCONTROLEE PAR LE PATIENT (PCA) L ANALGESIE AUTOCONTROLEE PAR LE PATIENT (PCA) METHODE DE CONTROLE DE LA DOULEUR AIGUE EFFICACE ET SURE. OSWALT KE 1990 OBJECTIF : METTRE EN PLACE LA PCA CHEZ LE PLUS GRAND NOMBRE DE PATIENTS SANS AUGMENTER

Plus en détail

LA GRAVITE DE LA PERFUSION! A. Dewailly, J. Boyer, Y. Inghels Pôle Pharmacie, Centre Hospitalier de Valenciennes.

LA GRAVITE DE LA PERFUSION! A. Dewailly, J. Boyer, Y. Inghels Pôle Pharmacie, Centre Hospitalier de Valenciennes. LA GRAVITE DE LA PERFUSION! A. Dewailly, J. Boyer, Y. Inghels Pôle Pharmacie, Centre Hospitalier de Valenciennes. 1 CONSTAT Problématiques d utilisation des perfuseurs au CHV Régulateur de débit de perfusion

Plus en détail

L insulinothérapie par pompe. Généralités

L insulinothérapie par pompe. Généralités L insulinothérapie par pompe Généralités Définition Administration continue d insuline d action rapide (analogue) en SC sous forme de : débits de base programmés (en dehors des repas) bolus non programmables

Plus en détail

Gestion des catécholamines par les infirmières en réanimation. Réanimation adulte Centre Hospitalier de Pau CREUF PERIGUEUX oct.

Gestion des catécholamines par les infirmières en réanimation. Réanimation adulte Centre Hospitalier de Pau CREUF PERIGUEUX oct. Gestion des catécholamines par les infirmières en réanimation Réanimation adulte Centre Hospitalier de Pau CREUF PERIGUEUX oct. 2012 L hôpital de PAU Environ 700 lits Diverses spécialités : médecine différentes

Plus en détail

Journées Euro-Pharmat NICE 13-14-15 Octobre 2015

Journées Euro-Pharmat NICE 13-14-15 Octobre 2015 2 1. Scenario 1 : 11. Matériels utilisés : Pousse Seringue Electrique PSE Poches et flacons semi-rigides Colorants Perfuseurs, Prolongateur PSE, Prolongateurs standards, Rampes, Robinets, Valves AR, Valves

Plus en détail

BON USAGE DES DISPOSITIFS MEDICAUX DE PERFUSION 2015 Groupe de travail CODIMS AP-HP

BON USAGE DES DISPOSITIFS MEDICAUX DE PERFUSION 2015 Groupe de travail CODIMS AP-HP Comité des Dispositifs Médicaux de la COMEDIMS APHP BON USAGE DES DISPOSITIFS MEDICAUX DE PERFUSION 2015 Groupe de travail CODIMS AP-HP Composition du groupe : - Coordinatrices : Catherine Fargeot, Pitié-Salpêtrière

Plus en détail

Relais de la perfusion de Catécholamines : Quelles solutions?

Relais de la perfusion de Catécholamines : Quelles solutions? Relais de la perfusion de Catécholamines : Quelles solutions? Laurent ARGAUD Réanimation Médicale Groupement Hospitalier Edouard Herriot laurent.argaud@chu-lyon.fr Incidents lors des relais de seringues

Plus en détail

Groupe de travail Politique Médicament et bon usage Médicaments à haut risque Principes et recommandations. 26 juin 2012

Groupe de travail Politique Médicament et bon usage Médicaments à haut risque Principes et recommandations. 26 juin 2012 Groupe de travail Politique Médicament et bon usage Médicaments à haut risque Principes et recommandations 26 juin 2012 PLAN DE LA REUNION Définition des produits à haut risque Liste des produits à haut

Plus en détail

EVALUATION DE L ERGONOMIE ET DE LA FIABILITÉ DES PERFUSEURS MÉCANIQUES

EVALUATION DE L ERGONOMIE ET DE LA FIABILITÉ DES PERFUSEURS MÉCANIQUES UNIVERSITE DE GENEVE FACULTE DES SCIENCES SECTION DE PHARMACIE Année Universitaire 2003/2004 Mémoire pour le travail de diplôme de chimie analytique pharmaceutique EVALUATION DE L ERGONOMIE ET DE LA FIABILITÉ

Plus en détail

Description du dispositif et des accessoires spécifiques

Description du dispositif et des accessoires spécifiques Description du dispositif et des accessoires spécifiques Le PICC est un cathéter en silicone ou en polyuréthane mesurant entre 30 et 60 cm, il est radio-opaque. Les cathéters posés au DEA sont en général

Plus en détail

Protocole d Utilisation des Opioïdes Par PCA en HAD

Protocole d Utilisation des Opioïdes Par PCA en HAD Protocole d Utilisation des Opioïdes Par PCA en HAD 1) Objet. Ce protocole a pour objet de décrire les modalités d utilisation des opioïdes injectables en PCA, en traitement symptomatique d une douleur,

Plus en détail

Simulation en aviation

Simulation en aviation Hôpitaux Universitaires de Genève Intérêt de la simulation en pharmacotechnie Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef JFSPH 23 avril 2015 Etre les premiers pour vous Simulation en aviation 2 1 Simulation en

Plus en détail

CYTO. Mode d emploi pour Cyto-Ad-Wing Z et Connect Z ONCE

CYTO. Mode d emploi pour Cyto-Ad-Wing Z et Connect Z ONCE CYTO Mode d emploi pour Cyto-Ad-Wing Z et CYTO Préparer les cytostatiques Ces instructions sousentendent le respect des règles d hygiène et de sécurité sanitaires. Préparation : Sortir le, le spike CODAN,

Plus en détail

PROTOCOLE d utilisation de la MORPHINE en PCA, hors traitement postopératoire

PROTOCOLE d utilisation de la MORPHINE en PCA, hors traitement postopératoire Comité de lutte contre la douleur PROTOCOLE d utilisation de la MORPHINE en PCA, hors traitement postopératoire Référence : CLUD 18 Version : 2 Date de diffusion Intranet : 23-10-2007 Objet Ce protocole

Plus en détail

CHAUDIERES MODULABLES NUMERIQUES. Pour chauffage et production d eau chaude sanitaire

CHAUDIERES MODULABLES NUMERIQUES. Pour chauffage et production d eau chaude sanitaire CHAUDIERES MODULABLES NUMERIQUES Pour chauffage et production d eau chaude sanitaire SECURITE TOTALE ET CONFORT MAXIMALE Grâce aux chaudières électriques Elnur vous pourrez profiter pleinement de la sécurité

Plus en détail

NUTRITION PARENTÉRALE Création de forfaits dédiés aux prestations à domicile. Nouvelle Législation

NUTRITION PARENTÉRALE Création de forfaits dédiés aux prestations à domicile. Nouvelle Législation NUTRITION PARENTÉRALE Création de forfaits dédiés aux prestations à domicile Nouvelle Législation 1 Refonte de la LPP avec individualisation des prestations relatives à la nutrition parentérale CE QUI

Plus en détail

MODES D EMPLOI DES APPAREILS

MODES D EMPLOI DES APPAREILS MODES D EMPLOI DES APPAREILS POMPE COMPAT GO En cas de questions ou de problèmes, veuillez vous adresser à Proximos. Pour des raisons d hygiène et pour assurer le bon fonctionnement de l appareil, il est

Plus en détail

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS CH de Saint-Quentin Mme Sylvie HAGEAUX Formation en Hygiène destinée aux EHPAD 17 juin 2015 LE PRELEVEMENT SANGUIN MATERIEL Un plateau avec : 1 garrot propre Des

Plus en détail

L analgésie péridurale pour un retour à domicile!

L analgésie péridurale pour un retour à domicile! Vendée L analgésie péridurale pour un retour à domicile! Une expérience partagée Mr AGRES Hugues IADE RD 85925 La Roche sur Yon Journée IRD PL B, 28 janv. 2011- REZE Le patient, La famille, L équipe soignante

Plus en détail

GUIDE D AIDE A LA PRESCRIPTION DE MORPHINE PAR PCA

GUIDE D AIDE A LA PRESCRIPTION DE MORPHINE PAR PCA GUIDE D AIDE A LA PRESCRIPTION DE MORPHINE PAR PCA 1. INTRODUCTION. La PCA (patient controlled analgesia) est un système d'administration de morphine qui permet au patient de recevoir un débit continu

Plus en détail

Prévenir et gérer les alarmes en épuration extra-rénale

Prévenir et gérer les alarmes en épuration extra-rénale Prévenir et gérer les alarmes en épuration extra-rénale Dr Christophe Ridel et Jean-Marc Dorget Urgences néphrologiques et transplantation rénale Fresenius Medical Care Hôpital Tenon Impossible d'afficher

Plus en détail

FREEDOMLIFT Flexibilité inégalée, accessibilité optimale. Capacités : 5,5 T, 7 T, 9 T

FREEDOMLIFT Flexibilité inégalée, accessibilité optimale. Capacités : 5,5 T, 7 T, 9 T PONTS 2 COLONNES V.U./P.L. Flexibilité inégalée, accessibilité optimale. Capacités : 5,5 T, 7 T, 9 T Ponts élévateurs à 2 colonnes SPF 5520 5,5 T (EFA, haute flexibilité) SPF 5522 5,5 T bras télescopiques

Plus en détail

CADD -Solis VIP. Une seule pompe pour tous les types de perfusion. Perfusion multithérapie ambulatoire. Continu. Dose Bolus.

CADD -Solis VIP. Une seule pompe pour tous les types de perfusion. Perfusion multithérapie ambulatoire. Continu. Dose Bolus. CADD -Solis VIP Une seule pompe pour tous les types de perfusion 100 ml En marche 1,200 ml En marche 100 ml En marche 265 ml En marche 2,200 ml En marche PCA 7:16 Paliers variables 21:13 Continu 7:15 Intermittent

Plus en détail

MODE D EMPLOI DES APPAREILS POUSSE-SERINGUE PILOTE A2

MODE D EMPLOI DES APPAREILS POUSSE-SERINGUE PILOTE A2 MODE D EMPLOI DES APPAREILS POUSSE-SERINGUE PILOTE A2 1 TABLE DES MATIERES 1. ASTUCES... 3 2. LISTE DES SYMBOLES ET SIGNAUX LUMINEUX... 4 3. UTILISATION DE LA POMPE... 5 3.1. Installation... 5 3.2. Mise

Plus en détail

Guide de Sélection des Equipements

Guide de Sélection des Equipements Guide de Sélection des Equipements Quel produit Loctite utilisez-vous? Adhésifs Monocomposants Loctite Collage des Assemblages Anaérobie Loctite Semi-Automatique Automatique 97001/98414 97006 97009 97123

Plus en détail

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS CH de Saint-Quentin Mme Sylvie HAGEAUX Formation en Hygiène destinée aux EHPAD 18 juin 2014 LE PRELEVEMENT SANGUIN MATERIEL Un plateau avec : 1 garrot propre Des

Plus en détail

MODES D EMPLOI DES APPAREILS

MODES D EMPLOI DES APPAREILS MODES D EMPLOI DES APPAREILS POMPE CADD Prizm VIP MODE PCA S:\00 Direction\Mes documents\site internet\docus word et pdf\appareils emploi\mode d'emploi Proximos CADD PCA.doc/27/10/ 1/23 TABLE DES MATIERES

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR A DOMICILE. PAR les infirmières libérales

PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR A DOMICILE. PAR les infirmières libérales PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR A DOMICILE PAR les infirmières libérales Pour un suivi bien orchestré de l hôpital à la ville Prise de conscience par les équipes que tout ne s arrête pas à la porte de l

Plus en détail

Protocole d utilisation et de surveillance de l infuseur élastomérique EASYPUMP dans le cadre de l administration continue d anesthésiques locaux

Protocole d utilisation et de surveillance de l infuseur élastomérique EASYPUMP dans le cadre de l administration continue d anesthésiques locaux Comité de lutte contre la douleur Protocole d utilisation et de surveillance de l infuseur élastomérique EASYPUMP dans le cadre de l administration continue d anesthésiques locaux Référence : CLUD 34 Version

Plus en détail

Intérêt de la télétransmission des données des pompes PCA pour le maintien à domicile des patients douloureux cancéreux

Intérêt de la télétransmission des données des pompes PCA pour le maintien à domicile des patients douloureux cancéreux Intérêt de la télétransmission des données des pompes PCA pour le maintien à domicile des patients douloureux cancéreux Devalois B*, Jugan C*, Prevel M*, Abbas R**, Hajage D** * CHRD Pontoise **URC Bichat

Plus en détail

Incidents de perfusion aux soins intensifs de pédiatrie : existe-t-il un lien entre les alarmes d'occlusion et des incompatibilités médicamenteuses?

Incidents de perfusion aux soins intensifs de pédiatrie : existe-t-il un lien entre les alarmes d'occlusion et des incompatibilités médicamenteuses? Pharmacie des Hôpitaux Universitaires de Genève Incidents de perfusion aux soins intensifs de pédiatrie : existe-t-il un lien entre les alarmes d'occlusion et des incompatibilités médicamenteuses? Travail

Plus en détail

Organisation de l atelier

Organisation de l atelier Organisation de l atelier 2 Briefing initial 10 mn Préparation d un cas pratique par les apprenants (50 mn) Désignation de 2 personnes pour présenter le travail collectif Debriefing final 15 mn Cas pratique

Plus en détail

1 Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable

1 Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable Cathéter veineux central avec valve antireflux Vous devez prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable. Cette fiche vous explique comment

Plus en détail

BIGSUR VERROUILLAGES ÉLECTROMÉCANIQUES EN APPLIQUE SYSTÈMES DE VERROUILLAGE. Fonctionnalités

BIGSUR VERROUILLAGES ÉLECTROMÉCANIQUES EN APPLIQUE SYSTÈMES DE VERROUILLAGE. Fonctionnalités BIGSUR SERRURE MOTORISÉE MULTIPOINTS EN APPLIQUE Très haute protection et endurance aux usages les plus intensifs. Fonctionnalités Très haut niveau de sécurité Grâce à son pêne demi-tour, la serrure BIGSUR

Plus en détail

MINOR 11. *2701444_rev.6* Guide d installation et d utilisation MINOR 11. DELTA DORE - Bonnemain - 35270 COMBOURG E-mail : deltadore@deltadore.

MINOR 11. *2701444_rev.6* Guide d installation et d utilisation MINOR 11. DELTA DORE - Bonnemain - 35270 COMBOURG E-mail : deltadore@deltadore. Guide d installation et d utilisation MINOR 11 6151042 MINOR 11 DELTA DORE - Bonnemain - 35270 COMBOURG E-mail : deltadore@deltadore.com Appareil conforme aux exigences des directives : 2004/108/CE (Compatibilité

Plus en détail

UTILISATION DES RÉSERVOIRS D'HYDRO-ACCUMULATION POUR LE CHAUFFAGE DE SERRE RÈGLES ET FONCTIONNEMENT DE BASE

UTILISATION DES RÉSERVOIRS D'HYDRO-ACCUMULATION POUR LE CHAUFFAGE DE SERRE RÈGLES ET FONCTIONNEMENT DE BASE UTILISATION DES RÉSERVOIRS D'HYDRO-ACCUMULATION POUR LE CHAUFFAGE DE SERRE RÈGLES ET FONCTIONNEMENT DE BASE Présenté par: Marco Girouard, ing. CIDES 1 AVIS Les informations contenues dans ce document Les

Plus en détail

Heartmate XVE. La source d énergie permettant à la pompe de fonctionner peut provenir d une paire de batteries ou alors de la PBU (Power Base Unit).

Heartmate XVE. La source d énergie permettant à la pompe de fonctionner peut provenir d une paire de batteries ou alors de la PBU (Power Base Unit). Heartmate XVE Description Le Heartmate XVE est un système d assistance cardiaque implantable. Il s agit d une pompe électrique et d une assistance ventriculaire gauche uniquement. La pompe est implantée

Plus en détail

VERROUILLAGES MOTORISÉS EN APPLIQUE BIGSUR

VERROUILLAGES MOTORISÉS EN APPLIQUE BIGSUR BIGSUR SERRURE MULTIPOINTS EN APPLIQUE Très haute protection et endurance aux usages les plus intensifs. Fonctionnalités Très haut niveau de sécurité Grâce à son pêne demi-tour, la serrure BIGSUR garantit

Plus en détail

Manuel d utilisation. Système d alarme sans fil avec transmetteur téléphonique. Réf. : AL-800. En cas de problèmes

Manuel d utilisation. Système d alarme sans fil avec transmetteur téléphonique. Réf. : AL-800. En cas de problèmes En cas de problèmes PHENIX apporte tous les soins nécessaires à l élaboration de ses produits. Si toutefois vous rencontriez un problème avec ce modèle, ne le retournez pas au magasin où vous l avez acheté

Plus en détail

Voie Veineuse Centrale

Voie Veineuse Centrale Les procédures en réanimation 21/04/2010 Page 1/9 Rédaction : S. Marmilloud (IDET) Vérification : IDE V. Labat Approbation : Dr C. Santre 1 But Ce document décrit la procédure de mise en place et la surveillance

Plus en détail

SECURIT GSM Version 2

SECURIT GSM Version 2 EOLE informatique SECURIT GSM Version 2 Notice d installation & Guide utilisateur Eole informatique 42 rue Claude Decaen -75012 Paris Tél. 01.43.43.00.97 www.eole-informatique.com 15/03/2006 SOMMAIRE Notice

Plus en détail

ventilation Caisson de ventilation : MV

ventilation Caisson de ventilation : MV ventilation Caisson de ventilation : MV FTE 101 148 C Septembre 2012 MV caisson de ventilation économique Descriptif technique Encombrement, réservation et poids Ø X Y Z H h A B Poids (kg) MV5-6P 248 450

Plus en détail

Mode de perfusion PCA (analgésie auto-contrôlée par le patient)

Mode de perfusion PCA (analgésie auto-contrôlée par le patient) Mode de perfusion PCA (analgésie auto-contrôlée par le patient) CADD -Solis VIP Pompe à perfusion ambulatoire Modèle 2120 Guide d information du patient Votre médecin : Nom : Numéro de téléphone : Instructions

Plus en détail

À L'INTENTION DES MÉDECINS ET DES ÉQUIPES SOIGNANTES DE L'HÔPITAL TENON PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR DES PATIENTS DRÉPANOCYTAIRES

À L'INTENTION DES MÉDECINS ET DES ÉQUIPES SOIGNANTES DE L'HÔPITAL TENON PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR DES PATIENTS DRÉPANOCYTAIRES À L'INTENTION DES MÉDECINS ET DES ÉQUIPES SOIGNANTES DE L'HÔPITAL TENON PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR DES PATIENTS DRÉPANOCYTAIRES Ce protocole est proposé pour la prise en charge des patients drépanocytaires

Plus en détail

Dossier Technique 2 Page 1/5 Ed 1 11/02. Chambre SANS PVC

Dossier Technique 2 Page 1/5 Ed 1 11/02. Chambre SANS PVC Dossier Technique 2 Page 1/5 Ed 1 11/02 Chambre SANS PVC 2 DOSSIER TECHNIQUE D'UN DISPOSITIF MEDICAL STERILE FABRICANT : DORAN INTERNATIONAL / PMH SITE DE FABRICATION : UNITE DE PRODUCTION AU PORTUGAL

Plus en détail

Lecteur de badges. Cylindre électronique pkt NG. Propriétés

Lecteur de badges. Cylindre électronique pkt NG. Propriétés Propriétés Signal visuel et sonore (LEDs rouge et verte) de confirmation de commandes et d'avertissement de niveau de batterie faible. Durée de vie de la batterie : environ 2 ans à 20 actionnements par

Plus en détail

SOLUSCOPE 3. La valeur sûre

SOLUSCOPE 3. La valeur sûre SOLUSCOPE 3 La valeur sûre SOLUSCOPE 3 une Machine rapide Pour un nettoyage et une désinfection efficace Un cycle 1 complet en 20 minutes UN TEMPS DE TRAITEMENT OPTIMAL Le cycle de traitement complet du

Plus en détail

Types de productions hospitalières

Types de productions hospitalières Production à l hôpital Types de productions hospitalières Du non stérile au stérile Fabrication galénique produits non stériles Fabrication aseptique produits fabriqués sous flux laminaire ou isolateurs

Plus en détail

PICC = nouveau matériel «Cathéter veineux central à abord périphérique»

PICC = nouveau matériel «Cathéter veineux central à abord périphérique» PICC = nouveau matériel «Cathéter veineux central à abord périphérique» Anne-Marie Béduchaud Responsable Hygiène gestion du risque Polyclinique de Poitiers/Clinique Saint Charles/HAD 18032015 Qu est ce

Plus en détail

T500 DUAlTACH. JAQUET T500 DualTach Instrument de mesure et de surveillance équipé de 2 entrées fréquence TACHYMETRE 2 CANAUX

T500 DUAlTACH. JAQUET T500 DualTach Instrument de mesure et de surveillance équipé de 2 entrées fréquence TACHYMETRE 2 CANAUX 02-09 T500 DUAlTACH JAQUET T500 DualTach Instrument de mesure et de surveillance équipé de 2 entrées fréquence JAQUET T500 DualTach Instrument multi canal de mesure et de surveillance pour applications

Plus en détail

MODES D EMPLOI DES APPAREILS

MODES D EMPLOI DES APPAREILS MODES D EMPLOI DES APPAREILS MEDELA VARIO S:\00 Direction\Mes documents\site internet\docus word et pdf\appareils emploi\mode d'emploi Proximos Vario.doc/27/10/2011 1/7 En cas de questions ou de problèmes,

Plus en détail

SOLUSCOPE 3. La valeur sûre

SOLUSCOPE 3. La valeur sûre SOLUSCOPE 3 La valeur sûre SOLUSCOPE 3 une Machine rapide Pour un nettoyage et Un cycle 1 complet en 20 minutes UN TEMPS DE TRAITEMENT OPTIMAL Le cycle de traitement complet du Soluscope 3 marché. Il lave

Plus en détail

Tests diffuseurs portables ON-Q Pain Relief System

Tests diffuseurs portables ON-Q Pain Relief System Tests diffuseurs portables ON-Q Pain Relief System S. Ravelle-Chapuis, M. Darrodes, F. Lemare, A. Gaudin Département de Pharmacie Clinique Unité Dispositifs Médicaux et Traçabilité 20 mai 2015 Congrès

Plus en détail

Dispositifs médicaux dans les soins à domicile : partenariat pharmacien-soignant

Dispositifs médicaux dans les soins à domicile : partenariat pharmacien-soignant Les dispositifs médicaux dans les soins à domicile : partenariat pharmacien - soignant CHUV septembre 2009 Christian SIERRO Plan de la présentation 1. SOS Pharmaciens et partenaires infirmiers 2. DM à

Plus en détail

Masterdose simple. masterdose monozone. Masterdose multizone. Nouveauté

Masterdose simple. masterdose monozone. Masterdose multizone. Nouveauté FR Masterdose simple masterdose monozone Nouveauté Masterdose multizone MASTERDOSE POUDRE MASTERBIO PLONGE à piles mastermain Gamme Vaisselle (Ré)Unir nos Savoir-Faire pour développer et mettre en place

Plus en détail

Protection de l opérateur

Protection de l opérateur Global engineering Trusted solutions Protection de l opérateur Homologation CE Sécurité inégalée Confort total Engineered by Clemco Protection de l opérateur une protection complète, un confort complet

Plus en détail

SERRURES & COMBINAISONS

SERRURES & COMBINAISONS SERRURES & COMBINAISONS Serrure A Clé Double Panneton Combinaison Mécanique - 105 - SERRURES ET COMBINAISONS «MECANIQUE» SERRURE : FF07PAG «degré B E A2P» Clé double Panneton, 10 gorges, serrure suivant

Plus en détail

La force de l innovation. Pour de meilleures préparations de milieu. Préparateurs de milieu «Systec MediaPrep».

La force de l innovation. Pour de meilleures préparations de milieu. Préparateurs de milieu «Systec MediaPrep». La force de l innovation. Pour de meilleures préparations de milieu. Préparateurs de milieu «Systec MediaPrep». t h e a u t o c l a v e c o m p a n y Préparer et stériliser des substances microbiologiques

Plus en détail

au Dispositif Médical 10, 11 et 12 octobre 2006 Yasmine Mouton - Société Asept Inmed

au Dispositif Médical 10, 11 et 12 octobre 2006 Yasmine Mouton - Société Asept Inmed Analyse des risques appliquée au Dispositif Médical Application illustrée technique Définitions Dommage : Blessure physique ou atteinte à la santé des personnes ou atteinte aux biens ou à l environnement.

Plus en détail

HISTOIRE DE LA POMPE A INSULINE

HISTOIRE DE LA POMPE A INSULINE HISTOIRE DE LA POMPE A INSULINE Années 1970-1980 : l avènement de la microélectronique et de l informatique. Avec le développement de partenariats entre firmes d électronique et industriels du DM, les

Plus en détail

RIPHH 13 Avril 2012 Réseau Interrégional des Professionnels en Hygiène Hospitalière. Les systèmes clos ou valves bi-directionnelles. Bouchons.

RIPHH 13 Avril 2012 Réseau Interrégional des Professionnels en Hygiène Hospitalière. Les systèmes clos ou valves bi-directionnelles. Bouchons. RIPHH 13 Avril 2012 Réseau Interrégional des Professionnels en Hygiène Hospitalière Les systèmes clos ou valves bi-directionnelles Elodie Romeyer, Pharmacien Chef de produits Elodie_romeyer@europe.bd.com

Plus en détail

COMAS QUALITY SYSTEM ISO 9001 CERTIFIED

COMAS QUALITY SYSTEM ISO 9001 CERTIFIED COMAS QUALITY SYSTEM ISO 9001 CERTIFIED Rappel des données : Ligne destinée au conditionnement de produits liquide avec bouchons et coupelles aluminium pour flacons de 10, 20, 50, 100,250 et 500. Cadence

Plus en détail

Electrique / eau chaude. Discret. Rideaux d air ventilation seule. Simple - intelligent. Confortable - innovant

Electrique / eau chaude. Discret. Rideaux d air ventilation seule. Simple - intelligent. Confortable - innovant PW/PE en applique Electrique / eau chaude Esthétique soignée Commande intégrée ou à distance Barrière thermique de 1 m, 1,5 m et 2 m Confort intérieur ou appoint chauffage Hauteur de montage 2 à 3,5 m

Plus en détail

Fine dosing Opti-feeder FD- SPA

Fine dosing Opti-feeder FD- SPA MICRO-DOSEURS PONDERAUX DE HAUTE PRECISION Fine dosing Opti-feeder FD- SPA MCPI Fine dosing est une technologie dédiée au dosage et saupoudrage de haute précision. La technologie MCPI Fine dosing est protégée

Plus en détail

Prise en charge de la nutrition parentérale à domicile

Prise en charge de la nutrition parentérale à domicile Prise en charge de la nutrition parentérale à domicile La NP consiste à administrer, par perfusion intraveineuse, un mélange nutritif complet. Le plus souvent la prescription en ville se résume à un mélange

Plus en détail

B 2 - CATHÉTER AVEC CHAMBRE IMPLANTABLE TYPE : PORT-A-CATH = PAC

B 2 - CATHÉTER AVEC CHAMBRE IMPLANTABLE TYPE : PORT-A-CATH = PAC Chimiothérapie/ B) Techniques d administration des cytostatiques - 1 - B 2 - CATHÉTER AVEC CHAMBRE IMPLANTABLE TYPE : PORT-A-CATH = PAC DÉFINITION Le Port-A-Cath = PAC est un système implantable placé

Plus en détail

Welcome the new 3.0 pool

Welcome the new 3.0 pool Welcome the new 3.0 pool Welcome the new 3.0 pool Un produit premium pour des piscines uniques et exclusives Welcome the new 3.0 pool 3 Welcome the new 3.0 pool Un produit premium pour des piscines uniques

Plus en détail

Sim.CARRY Le gestionnaire d alimentation parfait pour la salle d opération et les soins intensifs

Sim.CARRY Le gestionnaire d alimentation parfait pour la salle d opération et les soins intensifs Sim.CARRY Le gestionnaire d alimentation parfait pour la salle d opération et les soins intensifs Ce gestionnaire fait ce que vous voulez A gauche ou à droite? En haut ou en bas? Devant ou derrière? Un

Plus en détail

Utilisation et surveillance d une pompe à PCA de type pharmacia cadd

Utilisation et surveillance d une pompe à PCA de type pharmacia cadd Utilisation et surveillance d une pompe à PCA de type pharmacia cadd 1- Principe de soin La PCA (ou Patient Controlled Analgesia), est une technique qui permet au patient de s administrer lui-même, à l

Plus en détail

MODES D EMPLOI DES APPAREILS

MODES D EMPLOI DES APPAREILS MODES D EMPLOI DES APPAREILS POMPE CADD-Legacy PCA S:\00 Direction\Mes documents\site internet\docus word et pdf\appareils emploi\mode d'emploi Proximos Legacy.doc/27/10/2011 1/23 TABLE DES MATIERES 1.

Plus en détail

GL5 GLS5. Lève-personnes mobiles

GL5 GLS5. Lève-personnes mobiles GL5 GLS5 Lève-personnes mobiles Lève-personnes mobile GL5 Les lève-personnes mobiles GL5 sont les alternatives au sol des appareils de levage fixés au plafond de la gamme de produits Guldmann. Depuis plus

Plus en détail

Tableau des codes LPP pour l'assistance respiratoire à domicile

Tableau des codes LPP pour l'assistance respiratoire à domicile Tableau des codes LPP pour l'assistance respiratoire à domicile Type de Matériels, durée prescription Intitulé LPP concentrateur Oxygénothérapie à long terme en poste fixe 1136581 Oxygénothérapie à long

Plus en détail

1 Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable

1 Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable Cathéter veineux central sans valve (irrigation avec héparine) Vous devez prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable. Cette fiche vous

Plus en détail

Rappel théorique: Les incompatibilités physico-chimiques (IPC)

Rappel théorique: Les incompatibilités physico-chimiques (IPC) Rappel théorique: Les incompatibilités physico-chimiques (IPC) 2 Déf.: réaction chimique ou physicochimique reproductible entre un ou plusieurs composants de médicaments mis en contact à l occasion d une

Plus en détail

BANC D ETALONNAGE BASSE PRESSION GPC

BANC D ETALONNAGE BASSE PRESSION GPC Fiche de Données Techniques BANC D ETALONNAGE BASSE PRESSION GPC Répond à tous les besoins d étalonnage, de vérification et d ajustage Etalonnage sur site ou en laboratoire Mesure précise et sans dérive

Plus en détail

VERSION PAPIER EN DIFFUSION NON CONTROLEE

VERSION PAPIER EN DIFFUSION NON CONTROLEE PR SPI 01 Page 1 sur 9 Indice de révision 03 GESTION DES CHAMBRES A CATHETER IMPLANTABLE Date d application : 25 MARS 2013 Objet de la procédure Cette procédure décrit les recommandations d utilisation

Plus en détail

Le savoir faire hospitalier au service du domicile

Le savoir faire hospitalier au service du domicile 5 Sets de soins HANDYSET Le savoir faire hospitalier au service du domicile Les plus HANDYSET : Protocole hospitalier : des sets pensés pour le domicile avec la rigueur de l hôpital Gants sans Latex, ni

Plus en détail

Université de Genève : Faculté des Sciences, Section des Sciences Pharmaceutiques Yves PINGET Evaluation de la qualité des sets de perfusion

Université de Genève : Faculté des Sciences, Section des Sciences Pharmaceutiques Yves PINGET Evaluation de la qualité des sets de perfusion TABLE DES MATIERES I INTRODUCTION... 1 II THÉORIE...2 II.1 PERFUSION PAR GRAVITÉ... 4 II.2 PERFUSION ASSISTÉE PAR POMPE... 6 II.3 DÉTERMINATION DES PARTICULES... 7 III MATÉRIEL... 9 IV MÉTHODES... 11 IV.1

Plus en détail

Nouveau! Serrure invisible PS. Contrôle et protège vos valeurs! Gamme Abiolock. la serrure invisible

Nouveau! Serrure invisible PS. Contrôle et protège vos valeurs! Gamme Abiolock. la serrure invisible Nouveau! Serrure invisible PS Contrôle et protège vos valeurs! Gamme Abiolock la serrure invisible SOMMAIRE 1. Sécuriser un tiroir, un placard. ABIOLOCK STANDARD page 5 2. Sécuriser l accès à une vitrine

Plus en détail

MODE D EMPLOI DU DROPER FIELD 1000

MODE D EMPLOI DU DROPER FIELD 1000 MODE D EMPLOI DU DROPER FIELD 1000 PROMOVET sarl ZAC de la Route de Beauraing, 1 08600 GIVET (France) info @ promovet.fr 1 / 10 Table des matières 1 Description du Droper Field 1000 2 2 Utilisation du

Plus en détail

I Présentation de l objet technique «Pompe à perfusion»

I Présentation de l objet technique «Pompe à perfusion» I Présentation de l objet technique «Pompe à perfusion» Au cours des soins apportés aux patients, il s avère souvent nécessaire de les alimenter par voie intra-veineuse. Il est donc nécessaire que les

Plus en détail

biokey CONTRÔLE D ACCÈS Lecteur d empreintes digitales à capteur thermique pour extérieurs Image du lecteur grandeur nature

biokey CONTRÔLE D ACCÈS Lecteur d empreintes digitales à capteur thermique pour extérieurs Image du lecteur grandeur nature biokey Lecteur d empreintes digitales à capteur thermique pour extérieurs Image du lecteur grandeur nature CONTRÔLE D ACCÈS Conformément à la loi sur la protection des données, les informations stockées

Plus en détail

TECHNOLOGIES EXPERTISES RECHERCHES ANALYTIQUES EN ENVIRONNEMENT. SyPACV2. Système de prélèvement automatique compact - 2 ème génération

TECHNOLOGIES EXPERTISES RECHERCHES ANALYTIQUES EN ENVIRONNEMENT. SyPACV2. Système de prélèvement automatique compact - 2 ème génération TECHNOLOGIES EXPERTISES RECHERCHES ANALYTIQUES EN ENVIRONNEMENT Ingénierie SyPACV2 Système de prélèvement automatique compact - 2 ème génération 2012 SOMMAIRE 1. Le service Ingénierie 2. Qu est-ce que

Plus en détail

jusqu à 250 bar jusqu à 12,6 l/min adapté pour: durées de service réduites S2 service intermittent S3 HYDAC Générateur hydraulique CA

jusqu à 250 bar jusqu à 12,6 l/min adapté pour: durées de service réduites S2 service intermittent S3 HYDAC Générateur hydraulique CA jusqu à 250 bar jusqu à 12,6 l/min adapté pour: durées de service réduites S2 service intermittent S3 HYDAC Générateur hydraulique CA 1. DONNEES TECHNIQUES 1.1 GENERALITES Utilisation en service réduit

Plus en détail

DESTINATAIRES TABLEAU DE MODIFICATION. Indice Date Modifications 1995. Mots clés : Cathéter veineux - cathéter central.

DESTINATAIRES TABLEAU DE MODIFICATION. Indice Date Modifications 1995. Mots clés : Cathéter veineux - cathéter central. Page : 1/7 Mots clés : Cathéter veineux - cathéter central DESTINATAIRES - Cadres de santé - Pharmacie Centrale et Pharmacies d'etablissement - Tous les destinataires des classeurs CLIN - Tous les médecins

Plus en détail

LE SCOPE 1 BUT 2 DOMAINE D APPLICATION

LE SCOPE 1 BUT 2 DOMAINE D APPLICATION Procédures en réanimation 29/10/2007 Page 1/7 Rédaction : IDE Séverine Marmilloud Vérification :IDE Thomé C. Chable J-B Approbation : Dr Sirodot Michel 1 BUT Moniteur permettant la surveillance continue

Plus en détail

Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef. Les erreurs de médication tuent 7 000 personnes chaque année aux USA

Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef. Les erreurs de médication tuent 7 000 personnes chaque année aux USA Hôpitaux Universitaires de Genève Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef De la pharmacie au patient: comment réduire les erreurs? Etre les premiers pour Symposium vous Aguettant - SFAR 19 septembre 2013 2

Plus en détail