Contraception, espacement des naissances. IFMT-H.Barennes.Sémin Mère- Enfant 2004

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contraception, espacement des naissances. IFMT-H.Barennes.Sémin Mère- Enfant 2004"

Transcription

1 Contraception, espacement des naissances 1

2 Définition Eviter la conception d`un embryon Espacement des naissances =programmation des naissances = régulation des naissances Eviter une grossesse (G) non désirée Eviter actes plus traumatisant tels avortements Eviter le risque pour la femme lorsque G = Risque # ne pas confondre avec l avortement qui consiste à éliminer l embryon déja conçu, ni avec sélection du sexe (Inde..) 2

3 Objectif 1. Favoriser l épanouissement des femmes et des enfants grossesse attendue, préparée, disponibilité familiale disponibilité économique 2. Développement humain et social 3. Ne pas nuire aux femmes (l avortement nuit gravement) 3

4 Critéres généraux d une contraception Information des bénéficiaires (clients) libre choix compréhension de l`efficacité relative utilisation correcte comment la conntraception agit effets secondaires courants risques et bénéfices symptômes impliquant un recours au dispensaire retour de fécondité après arrêt de la méthode protection contre les IST 4

5 Conditions d`applications Personnel formé Installations équipées par rapport au niveau des méthodes ex: sterilisation, DIU au bloc opératoire ou salle stérile Directives sur la détection des contrindications à la CO Population cible: la femme, ne pas oublier l information de l homme!! Gestion des stocks de matériel 5

6 Mise en place Volonté politique Connaitre les obstacles culturels, religieux, Obstacles individuels Etat clinique des bénéficiaires Risques < avantages // environnemt sanitaire 6

7 Maladies pour lesquelles la grossesse constitue un risque 7

8 Les méthodes 1. mécaniques 2. «naturelles» 3. biologiques chaque méthode a : ses échecs (taux d échec) ses avantages / inconvénients qui varient en fonction de : méthode ou produit des conditions d`utilisations utilisateurs 8

9 Les méthodes naturelles le retrait la courbe de température : plateau post ovulation détecter la période d ovulation, méthode pr concevoir les glaires cervicales : secretee 1er cycle et pendant ovulation (peut max 97%) association des deux méthodes intérêt si bien utilisée, couplée avec méthodes mécaniques pendant phase fécondable 9

10 Les méthodes mécaniques le préservatif (5 à 20 % échecs) intérêt protection ist, vih le diaphragme et les capes contraceptives le stérilet (DIU) bloque nidation de l embryon 1% échec, associe a spermicide lors ovulation le DIU au CU d urgence l anneau vaginal (en place 3 semaine) spermicide, jamais seul (tampons surtout) 10

11 11

12 Les méthodes biologiques pilules classiques COC (contraceptifs oraux combines) micro pilules pilules du lendemain les injections le patch contraceptif (en place 3 semaine) l implant contraceptif 12

13 Biologiques 1.Pilules oestro-progestatives classiques, mini, mini-mini (dosages) bloque l`ovulation modifient la glaire micro-pilules progestatives seules modifient la glaire 13

14 14

15 Pilules du lendemain avant 72 heures après rapport durée de vie des sp = 7 jours! efficacité env 80 % action si fécondation : s`oppose a la nidation sinon bloquerait l`ovulation n`est pas une méthode de contraception 15

16 16

17 Injectables combinés le depo-provera les contraceptifs injectables combinés (CIC) qui diffusent un oestrogène naturel, plus un progestatif et agissent par inhibition de l'ovulation. 1) cyclofem = 25 mg d'acétate de médroxyprogestérone + 5 mg de cypionate d'estradiol 2) mesigyna = 50 mg d'énantate de norethistérone + 5 mg de valérate d'estradiol. 3) nouvelles, peu d`information sur le risque 17

18 18

19 Les implants Bâtonnet souple, 40 mm de long et 2 mm de diamètre Avantages : efficacité remarquable de longue durée, pas de risque d'oubli comme pour les pilules et bonne tolérance biologique; fécondité retrouvée dès l'ablation. Inconvénients : contrairement à la pilule, fréquentes irrégularités des (pseudo) règles imprévisibles inquiéte par leur absence (suspicion de la grossesse) Possibilité d'acné, prise de poids, gonflement des seins, maux de tête 19

20 Régulation des naissances Personna par mini analyseur et ordinateur dosage sur urines du matin l'hormone E3G, métabolite de la folliculine Stimule la glaire fertile et avant ovulation l'hormone LH, hormone hypophysaire Secrète 24 heure avant l`ovulation 6% d`échec 20

21 Les méthodes définitives (irréversibles) 1. Vasectomie 2. Ligatures des trompes 21

22 22

23 23

24 A Retenir Rôle de la glaire en période feconde Conception possible sans rapports pénétrants Avantages, inconvénients, précautions d emploi des méthodes Fiabilité des diverses méthodes Que faire en cas de contrindication, complication, echec Ne pas oublier information des femmes information du partenaire homme 24

Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant.

Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant. Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant. La contraception représente l ensemble des méthodes ayant pour but d empêcher une grossesse en cas de

Plus en détail

Méthodes de contraception naturelles

Méthodes de contraception naturelles Méthodes de contraception naturelles Il existe des méthodes de contraception naturelles et anciennes. Elles sont ni mécaniques, ni chimiques : Le coït interrompu Procédé le plus ancien qui consiste à un

Plus en détail

Allaitement maternel et contraception. Juliette ENL 11/09

Allaitement maternel et contraception. Juliette ENL 11/09 Allaitement maternel et contraception Juliette ENL 11/09 Concerne environ 73950 naissances par an Si on considère environ 87 000 naissances par an et un taux d allaitement moyen de 85% Taux efficacité

Plus en détail

Une contraception, oui, mais laquelle?

Une contraception, oui, mais laquelle? Une contraception, oui, mais laquelle? Tous concernés! De quoi s agit-il? Depuis la légalisation de la pilule en 1967, les scientifiques ont rusé d'imagination pour nous offrir des solutions contraceptives

Plus en détail

Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG

Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG Historique 1978 : Affiche du mouvement français pour le planning familial (MFPF) Source : Planning familial Au XXI e siècle : 2000-2005

Plus en détail

LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION

LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION Text LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION Contraception, contragestion, procréation médicalement assistée, bioéthique La régulation des naissances La régulation des naissances! Contraception : ensemble des moyens

Plus en détail

Maitrise de la procréation et Assistance médicale à la procréation

Maitrise de la procréation et Assistance médicale à la procréation Maitrise de la procréation et Assistance médicale à la procréation Introduction La maitrise de la procréation et L assistance médicale à la procréation I. Notion de contraception 1. Les méthodes naturelles

Plus en détail

Les differentes méthodes de contraception

Les differentes méthodes de contraception Les differentes méthodes de contraception Le 02.12.2008 1 La contraception orale Définition : moyen employé pour provoquer l infécondité chez la femme et chez l homme 1.1 La contraception orale oestro-progestative

Plus en détail

CORPS HUMAIN ET SANTE (3)

CORPS HUMAIN ET SANTE (3) CORPS HUMAIN ET SANTE (3) Sexualité et procréation (suite) Bases biologiques du plaisir Des études en laboratoire ont montré que la satisfaction procurée par différents comportements incite certains animaux

Plus en détail

Dr E. CHEVRET Maitrise Procréation UE2 PACES 2011-2012. Maitrise de la procréation

Dr E. CHEVRET Maitrise Procréation UE2 PACES 2011-2012. Maitrise de la procréation Maitrise de la procréation I. Notion de contraception 1. Les méthodes naturelles 2. Les contraceptifs locaux 3. Les préservatifs 4. Les pilules 5. Les dispositifs intra-utérins II. L assistance médicale

Plus en détail

Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse

Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse I. LES PROCESSUS BIOLOGIQUES ABOUTISSANT A UNE GROSSESSE. A. Comportement reproducteur. 1) Chez les mammifères non hominidés. Chez les mammifères non

Plus en détail

Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction

Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction I] Régulation des naissances Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction 1) Méthodes de contraception et de contragestion Activité 1 : Décrire le mode d'action de différents moyens de contraception, comparer

Plus en détail

QUELLE CONTRACEPTION POUR QUELLE FEMME? Dr Marie-Laure POUZADOUX-MAYRAND MG, Clermont-Ferrand

QUELLE CONTRACEPTION POUR QUELLE FEMME? Dr Marie-Laure POUZADOUX-MAYRAND MG, Clermont-Ferrand QUELLE CONTRACEPTION POUR QUELLE FEMME? Dr Marie-Laure POUZADOUX-MAYRAND MG, Clermont-Ferrand Déclaration de conflits d intérêts Etat des lieux par l HAS 2013 Une grossesse sur 3 est déclarée non prévue

Plus en détail

HAMEL Coralie 3 C LAMACHE Anne-Sophie CHOISIR LE BON MOMENT POUR DEVENIR PARENTS : QUELLES SOLUTIONS?

HAMEL Coralie 3 C LAMACHE Anne-Sophie CHOISIR LE BON MOMENT POUR DEVENIR PARENTS : QUELLES SOLUTIONS? HAMEL Coralie 3 C LAMACHE Anne-Sophie CHOISIR LE BON MOMENT POUR DEVENIR PARENTS : QUELLES SOLUTIONS? I. Ce qu'est la contraception SOMMAIRE II. A chacun sa contraception 1. Le préservatif masculin 2.

Plus en détail

LA CONTRACEPTION D URGENCE

LA CONTRACEPTION D URGENCE LA CONTRACEPTION D URGENCE Synthèse de la conférence donnée le 5 octobre 2005 à Orléans par : - Dominique ROULET, conseillère conjugale et assistante sociale auprès du Centre de Planification et d Education

Plus en détail

VALISE "CONTRACEPTION"

VALISE CONTRACEPTION VALISE "CONTRACEPTION" Cette valise a pour objectif d être une aide au professeur de biologie pour traiter du sujet de la contraception à tous niveaux. Elle pourra également être utilisée pour des informations

Plus en détail

Contraceptifs : Mode d action chimique

Contraceptifs : Mode d action chimique Pilule Modalité de mise en œuvre Un comprimé par jour à heure régulière Contraceptifs : Mode d action chimique > 99 % Voie orale, facile d utilisation Modification du mucus du Implant Inséré sous la peau

Plus en détail

Collège national des gynécologues et obstétriciens. gynécologie. Le corps féminin à tous les âges de la vie

Collège national des gynécologues et obstétriciens. gynécologie. Le corps féminin à tous les âges de la vie Collège national des gynécologues et obstétriciens Sous la direction du Pr Jacques Lansac Coordonné par le Dr Nicolas EVRARD En partenariat avec le site LE GRAND LIVRE de la gynécologie Le corps féminin

Plus en détail

La contraception. Vois aussi http://martinwinckler.com/

La contraception. Vois aussi http://martinwinckler.com/ La contraception Vois aussi http://martinwinckler.com/ Les rapports sexuels servent : À faire une enfant À renforcer les liens du couple À se faire plaisir (orgasme) Les contraceptions concernent les points

Plus en détail

Chapitre 2 : La maitrise de la procréation

Chapitre 2 : La maitrise de la procréation Chapitre 2 : La maitrise de la procréation 1 INTRODUCTION : La capacité de procréer implique de prendre en charge de façon responsable et conjointe sa vie sexuelle. Il existe des méthodes permettant de

Plus en détail

Accompagner la femme dans sa contraception. Novembre 2007

Accompagner la femme dans sa contraception. Novembre 2007 Accompagner la femme dans sa contraception Novembre 2007 Programme Après-midi 1 : séquence 1 : rappeler la législation séquence 2 : proposer la méthode contraceptive la mieux adaptée à chaque patiente

Plus en détail

Éducation à la sexualité et à la responsabilité. La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation

Éducation à la sexualité et à la responsabilité. La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation Éducation à la sexualité et à la responsabilité La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation Définition contraception : Empêcher la conception d un embryon (la rencontre entre les

Plus en détail

Environ 15 /mois. Non remboursé.

Environ 15 /mois. Non remboursé. LA MÉTHODE PRIX1 COMMENT L OBTENIR? PILULE CONTRACEPTIVE Un comprimé à prendre quotidiennement et à heure régulière pendant 21 jours ou 28 jours, selon le type de pilule. Il en existe deux types : les

Plus en détail

CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS?

CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS? CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS? Connaissances et opinions sur les moyens de contraception : état des lieux DOSSIER DE PRESSE 5 juin 2007 Sommaire I. Les usages de la contraception en France p.3

Plus en détail

La mienne est. La mienne est. en comprimés

La mienne est. La mienne est. en comprimés La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est remboursée La mienne est en

Plus en détail

LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie

LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie Collège national des gynécologues et obstétriciens sous la direction du Pr Jacques lansac Coordonné par le dr nicolas evrard En partenariat avec le site LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie La sexualité féminine

Plus en détail

Santé de la femme L insémination artificielle avec don de sperme Santé de la femme DÉPARTEMENT D'OBSTETRIQUE, GYNÉCOLOGIE ET RÉPRODUCTION Ref. 123 / 2009 Service de Médecine de la Reproduction Servicio

Plus en détail

Les modes «classiques» de contraception.

Les modes «classiques» de contraception. Les modes «classiques» de contraception. Chose promise, chose due, voici un récapitulatif des différents moyens dont nous disposons dans notre modernité. Pour chacun je vais tenter de dégager des atouts

Plus en détail

Informations destinées aux patientes traitées par Trétinac. La contraception. Méthodes, sécurité et recommandations d utilisation

Informations destinées aux patientes traitées par Trétinac. La contraception. Méthodes, sécurité et recommandations d utilisation Informations destinées aux patientes traitées par Trétinac La contraception Méthodes, sécurité et recommandations d utilisation La présente brochure a pour but de vous fournir des informations importantes

Plus en détail

La contraception après le 1 enfant

La contraception après le 1 enfant er La contraception après le 1 enfant Bayer Santé Division Bayer Schering Pharma www.bayerscheringpharma.fr PP000869-0907 - Bayer Santé - SAS au capital de 47 857 291,14-706 580 149 RCS Nanterre Toutes

Plus en détail

LA CONTRACEPTION - 196 - N.I

LA CONTRACEPTION - 196 - N.I N.I LA CONTRACEPTION W Introduction La contraception est l ensemble des méthodes permettant d'empêcher la survenue d'une grossesse non désirée Il existe une multitude de moyens contraceptifs, la principale

Plus en détail

Chap 8 Décider d'avoir un enfant ou pas

Chap 8 Décider d'avoir un enfant ou pas Chap 8 Décider d'avoir un enfant ou pas I) la contraception permet de choisir quand avoir un enfant. Activité 1 : cartable SVT. La contraception est un ensemble de moyens permettant de choisir ou de retarder

Plus en détail

I.6 PROCREATION (6 semaines)

I.6 PROCREATION (6 semaines) I.6 PROCREATION (6 semaines) Les mécanismes de la méiose et de la fécondation sont apparus au cours du temps en association avec des phénomènes physiologiques et comportementaux (reproduction sexuée et

Plus en détail

AUTRES MOYENS DE CONTRACEPTION EN DEHORS DE LA PILULE. Docteur SAUTAI MAILLE. Le 12 Septembre 2013

AUTRES MOYENS DE CONTRACEPTION EN DEHORS DE LA PILULE. Docteur SAUTAI MAILLE. Le 12 Septembre 2013 AUTRES MOYENS DE CONTRACEPTION EN DEHORS DE LA PILULE Docteur SAUTAI MAILLE Le 12 Septembre 2013 IMPLANT : Nextplanon - Dispositif sous cutané d Etonorgestrel pour 3 ans : progestatif 2 e génération qui

Plus en détail

Fécondation et début de grossesse. Maîtrise de la procréation

Fécondation et début de grossesse. Maîtrise de la procréation Chapitre 16 Fécondation et début de grossesse. Maîtrise de la procréation Elle est enceinte, ils le voulaient. Quels sont les processus biologiques qui permettent d aboutir à une grossesse? Comment assurer

Plus en détail

L'interruption volontaire de grossesse chez la mineure

L'interruption volontaire de grossesse chez la mineure L'interruption volontaire de grossesse chez la mineure Les lois 1975 Loi autorisant l'ivg pour 5 ans dite loi Veil 1979 Prolongation définitive de l'autorisation 1982 Loi Roudy pour le remboursement 2001

Plus en détail

Les objectifs d apprentissage: Ma patiente commence sa vie sexuelle. Mlle G.U. Contraception Hormonal en 2010: progrès et vieux démons

Les objectifs d apprentissage: Ma patiente commence sa vie sexuelle. Mlle G.U. Contraception Hormonal en 2010: progrès et vieux démons Les objectifs d apprentissage: Ma patiente commence sa vie sexuelle Ana Paula Godinho Oliveira Lourenco, Département de gynécologie et obstétrique et Consultation Santé Jeunes T. Huber-Gieseke, SMPR HUG

Plus en détail

La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place.

La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place. La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place. Premiers émois, rupture, coup de foudre, arrivée de bébé, retrouvailles passionnées Tout au long de sa vie, une femme, un homme connaît

Plus en détail

CONTRACEPTION DU POST-PARTUM 1

CONTRACEPTION DU POST-PARTUM 1 Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles - 78150 Le Chesnay Tel : 01.39.43.12.04 Fax : 01.39.43.13.58 E-Mail : cpav@medical78.com Web:

Plus en détail

Sécurité de la contraception : Les méthodes contraceptives sont toutes BEAUCOUP PLUS SURES que la grossesse!

Sécurité de la contraception : Les méthodes contraceptives sont toutes BEAUCOUP PLUS SURES que la grossesse! Efficacité de la contraception : Si 100 femmes utilisent chacune une des méthodes pendant une année, combien tombent enceinte? Stérilisation masculine moins de 1 Stérilisation féminine moins de 1 Implanon

Plus en détail

CHOISIR SA CONTRACEPTION

CHOISIR SA CONTRACEPTION La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est hebdomadaire La mienne est

Plus en détail

Chapitre 2 : régulation des cycles sexuels chez la femme

Chapitre 2 : régulation des cycles sexuels chez la femme Partie 2 : reproduction Chapitre 2 : régulation des cycles sexuels chez la femme I l aspect de certains organes varie avec le temps 1- Observations directes 2- Observations microscopiques 3- Interactions

Plus en détail

info ROACCUTANE Brochure d'information sur la contraception destinée aux patientes traitées par Roaccutane Roaccutane

info ROACCUTANE Brochure d'information sur la contraception destinée aux patientes traitées par Roaccutane Roaccutane Roaccutane isotrétinoïne Brochure d'information sur la contraception destinée aux patientes traitées par Roaccutane info ROACCUTANE RM SM MANAGEMENT Programme de prévention de la grossesse SOMMAIRE 3.

Plus en détail

Au service de divers groupes

Au service de divers groupes CHAPITRE 20 Au service de divers groupes Points-clés pour les prestataires et les clientes Adolescents yjeunes mariés et célibataires qui peuvent avoir des besoins différents en ce qui concerne leur santé

Plus en détail

EPU.B. Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans

EPU.B. Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans EPU.B Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans Contraception de l adolescente - Age moyen des premiers rapports : 15 16 ans - 20 % des adolescentes ont déjà eu des rapports avant

Plus en détail

Le guide de la. contraception. éditions

Le guide de la. contraception. éditions Le guide de la contraception éditions Le guide de la contraception Mieux comprendre pour bien choisir! éditions Dans la même collection ππmaison et Travaux Le guide de la chaudière Le guide de la récupération

Plus en détail

Bilan cours Féminin, masculin

Bilan cours Féminin, masculin Bilan cours Féminin, masculin Objectifs de cette partie du programme : - (TD n 1) Exploiter diverses expériences afin de retrouver les caractéristiques du fonctionnement de l appareil reproducteur féminin

Plus en détail

Caisse de coordination aux assurances socialesaux. Prévention gynécologique. 13-23 ans

Caisse de coordination aux assurances socialesaux. Prévention gynécologique. 13-23 ans Caisse de coordination aux assurances socialesaux Prévention gynécologique 13-23 ans Mise à jour janvier 2014 Dès la puberté, adoptez le réflexe prévention : même quand tout va bien, un examen gynécologique

Plus en détail

La mienne est. La mienne est. en comprimés

La mienne est. La mienne est. en comprimés La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est remboursée La mienne est en

Plus en détail

Méthodes de planification familiale

Méthodes de planification familiale Méthodes de planification familiale Introduction Les femmes, les hommes ou les couples peuvent choisir parmi de multiples méthodes contraceptives celle qui leur convient le mieux pour planifier leur famille

Plus en détail

Santé des femmes. A remplir au Centre d examens de santé

Santé des femmes. A remplir au Centre d examens de santé Numéro Constances Santé des femmes A remplir au Centre d examens de santé 0 805 567 900 APPEL GRATUIT DEPUIS UN POSTE FIXE Vu l avis favorable du Conseil National de l Information Statistique, cette enquête

Plus en détail

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Prévention gynécologique 13-23 ans

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Prévention gynécologique 13-23 ans CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES Prévention gynécologique 13-23 ans Mise à jour janvier 2015 Dès la puberté, adoptez le réflexe prévention : même quand tout va bien, un examen gynécologique

Plus en détail

Chapitre 5 : donner la vie

Chapitre 5 : donner la vie Chapitre 5 : donner la vie Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours, retrouvele sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 4 ème Chapitre 5 : donner la vie. Je dois

Plus en détail

* Medical versus surgical methods for first trimester termination of pregnancy, RHL Commentary by Chien P and Thomson M.

* Medical versus surgical methods for first trimester termination of pregnancy, RHL Commentary by Chien P and Thomson M. * Medical versus surgical methods for first trimester termination of pregnancy, RHL Commentary by Chien P and Thomson M. http://apps.who.int/rhl/fertility/abortion/pccom/en/ Réduit la mortalité maternelle

Plus en détail

TP-TD 5 : Applications des connaissances dans la maîtrise de la procréation

TP-TD 5 : Applications des connaissances dans la maîtrise de la procréation Partie 4 - Chapitre 4 TaleS TP-TD 5 : Applications des connaissances dans la maîtrise de la procréation Objectifs et compétences : - saisir des informations ( I ) - analyser des résultats expérimentaux

Plus en détail

INTRODUCTION. Les moyens de contraception ont fortement évolué au cours du temps. Pourquoi ai-je choisi de traiter des moyens de contraception?

INTRODUCTION. Les moyens de contraception ont fortement évolué au cours du temps. Pourquoi ai-je choisi de traiter des moyens de contraception? École de Sages-femmes de Besançon LES MOYENS DE CONTRACEPTION Natacha GHULAM Étudiante Sage-femme 1 ère Année Année 2007-2008 INTRODUCTION Les moyens de contraception ont fortement évolué au cours du temps.

Plus en détail

Contraception! Informations importantes

Contraception! Informations importantes Contraception! Informations importantes destinées aux patientes sous Liderma 2 Cette brochure vous est destinée en tant que femme et contient des informations très importantes sur la contraception. Les

Plus en détail

DROIT DE PRESCRIRE 2015-05-19 V E R S U N M E I L L E U R A C C È S A U X S O I N S D E S A N T É. Sondage confié à la firme CROP par l OIIQ (2013)

DROIT DE PRESCRIRE 2015-05-19 V E R S U N M E I L L E U R A C C È S A U X S O I N S D E S A N T É. Sondage confié à la firme CROP par l OIIQ (2013) DROIT DE PRESCRIRE V E R S U N M E I L L E U R A C C È S A U X S O I N S D E S A N T É Christine Tremblay, infirmière PhD. Clinique de santé sexuelle et reproductive CLSC (Alma) CIUSSSS Saguenay-Lac-St-Jean

Plus en détail

La pilule d haute qualité pour l espacement des naissances

La pilule d haute qualité pour l espacement des naissances La pilule d haute qualité pour l espacement des naissances Pilplan-d est efficace à 99% pour la prévention des grossesses, quand il est pris quotidiennement. Chaque plaquette contient un cycle de 28 comprimés

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale On appelle planification familiale (PF), l ensemble des techniques qui permettent d avoir le nombre d enfants que l on veut et quand on le veut. Les méthodes de planification

Plus en détail

Méthodes de contraception de longue durée : du nouveau? Dr M. Jacot-Guillarmod Prangins, le 28.11.2013

Méthodes de contraception de longue durée : du nouveau? Dr M. Jacot-Guillarmod Prangins, le 28.11.2013 Méthodes de contraception de longue durée : du nouveau? Dr M. Jacot-Guillarmod Prangins, le 28.11.2013 Agenda Méthodes de longue durée «Pour et contre» Pour qui? Quoi de neuf? La contraception Longue durée

Plus en détail

module 4: sexualité et prévention

module 4: sexualité et prévention Prévention santé environnement module 4: sexualité et prévention Séquence : prévenir d une grossesse non désirée Exemplaire rempli Le préservatif masculin Quelques chiffres _ il se déroule sur le pénis

Plus en détail

L'implant Contraceptif Norplant

L'implant Contraceptif Norplant L'implant Contraceptif Norplant L' implant Norplant est un contraceptif hormonal de longue durée inséré sous la peau. Fédération du Québec pour le planning des naissances Qu est-ce que c est? Le Norplant

Plus en détail

Section A La procréation

Section A La procréation La reproduction Section A La procréation 1. FécondationF Un seul spermatozoïde transperce la membrane de l ovule. Un mécanisme empêche tous les autres d entrer. La fécondation a lieu dans le 1 er tiers

Plus en détail

Obésité et contraception. Dr Manigart FLPF/CHU Saint Pierre

Obésité et contraception. Dr Manigart FLPF/CHU Saint Pierre Obésité et contraception Dr Manigart FLPF/CHU Saint Pierre Obésité et risque de TVP Augmentation des facteurs pro-coagulants (7,8,12 et du fibrinogène) stase veineuse augmentée Risque de TVP augmenté (=

Plus en détail

CHOISIR SA CONTRACEPTION

CHOISIR SA CONTRACEPTION La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est hebdomadaire La mienne est

Plus en détail

La contraception orale en continu

La contraception orale en continu La contraception orale en continu Christian Jamin Paris jamin.ch@gmail.com VIIèmes congrès de gynécologie obstétrique et reproduction de la côte d azur Nice 16-18 septembre 2010 définitions En continu

Plus en détail

Questions de santé reproductive

Questions de santé reproductive CHAPITRE 23 Points-clés pour les prestataires et les clientes Soins post-avortement y La fécondité revient rapidement en l espace de quelques semaines après l avortement ou la fausse couche. Les femmes

Plus en détail

Sujet 8: Choisir le moment de concevoir un enfant,effets contraceptifs et abortifs. La maîtrise de la reproduction

Sujet 8: Choisir le moment de concevoir un enfant,effets contraceptifs et abortifs. La maîtrise de la reproduction Sujet 8: Choisir le moment de concevoir un enfant,effets contraceptifs et abortifs La maîtrise de la reproduction Avoir un enfant? Tous les jeunes couples rêvent d avoir des enfants, mais ils peuvent contracter

Plus en détail

Les Contraceptions Oestro-progestatives

Les Contraceptions Oestro-progestatives Les Contraceptions Oestro-progestatives Les différents sortes de classements des OP Les pilules oestro progestatives se classent selon -Le progestatif permet de classer selon la génération on parle de

Plus en détail

La pilule, pensez-y ne l oubliez pas!

La pilule, pensez-y ne l oubliez pas! La pilule, pensez-y ne l oubliez pas! Laboratoires Pierre Fabre Médicament Médicament S ommaire PAGE PAGE En guise d avant-propos.......................... 4 Quelques données utiles..........................

Plus en détail

Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle

Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Avant la séance [youtube https://www.youtube.com/watch?v=orlubkbwdw8&w=420&h=315] A l'aide de la vidéo, construire une frise

Plus en détail

Contraception Quelle est la méthode qui vous convient?

Contraception Quelle est la méthode qui vous convient? Contraception Quelle est la méthode qui vous convient? PRENEZ LE CONTRÔLE First Printing: 06.04 Prenez soin de vous, New York Table des matières Pourquoi utiliser un moyen de contraception?... 2 Méthodes

Plus en détail

La contraception. La pilule : Contraception orale

La contraception. La pilule : Contraception orale La contraception La pilule : Contraception orale La pilule est une association d'hormones proches de celles produites par les ovaires (oestrogènes et progestérone). Sa prise régulière bloque l'ovulation.

Plus en détail

ETUDE DE MARCHE : LA CONTRACEPTION

ETUDE DE MARCHE : LA CONTRACEPTION ETUDE DE MARCHE : LA CONTRACEPTION INTRODUCTION Autrefois, l'avortement était prohibé par l'apanage des familles nombreuses et par l'influence de l'église qui classaient la contraception au rang de délit.

Plus en détail

l insémination avec sperme de conjoint Les différentes phases de a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n

l insémination avec sperme de conjoint Les différentes phases de a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n D O S S I E R G U I D E a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n l insémination avec sperme de conjoint Les différentes phases de Les différentes phases de l insémination avec sperme

Plus en détail

Séquence 2 : Prévenir une grossesse non désirée. Séance 1 : Les moyens de contraception.

Séquence 2 : Prévenir une grossesse non désirée. Séance 1 : Les moyens de contraception. Objectif général de la séquence : être capable d avoir un comportement responsable en matière de sexualité, prenant en compte la maîtrise de la natalité. Objectif général de la séance : Etre capable de

Plus en détail

Histoire et épistémologie de la Médecine PCEM1 (2004-2005) Jacques Gonzalès (Pitié-Salpêtrière) et Patrice Josset (Saint Antoine)

Histoire et épistémologie de la Médecine PCEM1 (2004-2005) Jacques Gonzalès (Pitié-Salpêtrière) et Patrice Josset (Saint Antoine) Histoire et épistémologie de la Médecine PCEM1 (2004-2005) Jacques Gonzalès (Pitié-Salpêtrière) et Patrice Josset (Saint Antoine) Médecine et société Evolution des idées dans les méthodes de contraception

Plus en détail

La mienne est. en comprimés

La mienne est. en comprimés La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est La mienne sans ordonnance dure 3 ans La mienne n est La mienne est pas contraignante hebdomadaire La mienne est

Plus en détail

PROJET CONTRACEPTION ET ADOLESCENCE (une journée)

PROJET CONTRACEPTION ET ADOLESCENCE (une journée) PROJET CONTRACEPTION ET ADOLESCENCE (une journée) 1/Cible : L ensemble des spécialités suivantes peuvent bénéficier de ce programme Gynécologie médicale Gynécologie obstétrique Pédiatrie Médecine générale

Plus en détail

www.lesjeudisdeleurope.org

www.lesjeudisdeleurope.org LES NOUVELLES CONTRACEPTIONS et les nouvelles données sur la contraception DOMINIQUE BARBEREAU-AGENAIS Les Jeudis de l Europe 18/10/2007 Dans les années antérieures On disposait de pilules de moins en

Plus en détail

contraception définition pharmacie et contraception la contraception question universelle contraception: nature, culture réalités physiologiques sens

contraception définition pharmacie et contraception la contraception question universelle contraception: nature, culture réalités physiologiques sens contraception définition pharmacie et contraception Ensemble des moyens mis en oeuvre contre la conception. contraception: nature, culture Il n y a pas de contraception naturelle la contraception est culturelle

Plus en détail

La contraception. la contraception a travers le temps

La contraception. la contraception a travers le temps La contraception la contraception a travers le temps introduction dans le vagin de miel ou de pommade à base d'excréments de crocodile en Egypte, Badigeonnage d'huile de cèdre ou un onguent de plomb ou

Plus en détail

Activité 4 : Les différents modes de contraception-correction

Activité 4 : Les différents modes de contraception-correction Activité 4 : Les différents modes de contraception-correction Th.3-Chap.2-Act.4 Rappels à lire attentivement : La reproduction dans l espèce humaine nécessite le dépôt des spermatozoïdes dans le vagin

Plus en détail

Les contraceptifs stéroïdiens

Les contraceptifs stéroïdiens Lundi 10 Janvier 2011 16h 17h Module 9 Cours de Mme Gueiffier Biji et Steph Les contraceptifs stéroïdiens On parle de contraceptifs hormonaux lorsqu ils sont à base d œstrogène et de progestatifs. I- Historique

Plus en détail

Brochure pour la patiente

Brochure pour la patiente BROCHURE D INFORMATIONS POUR LA PATIENTE Brochure pour la patiente informations sur la contraception informations sur Toctino (alitrétinoïne) Ce document s inscrit dans le cadre du Plan de Gestion des

Plus en détail

MISES EN GARDE ET PRECAUTIONS PARTICULIERES D'EMPLOI

MISES EN GARDE ET PRECAUTIONS PARTICULIERES D'EMPLOI 1 MISES EN ARDE ET PRECAUTIONS PARTICULIERES D'EMPLOI Mises en garde Ce médicament est TERATOENE. Une contraception efficace est obligatoire chez les femmes en âge de procréer. Ce médicament est soumis

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale après l avortement spontané ou provoqué Introduction Les grossesses non désirées sont l une des principales raisons pour lesquelles les femmes choisissent d avorter. Beaucoup

Plus en détail

ESSURE : du Concept de Stérilisation à celui de Contraception Définitive Pr Patrice Lopes patrice.lopes@chu-nantes.fr

ESSURE : du Concept de Stérilisation à celui de Contraception Définitive Pr Patrice Lopes patrice.lopes@chu-nantes.fr ESSURE : du Concept de Stérilisation à celui de Contraception Définitive Pr Patrice Lopes patrice.lopes@chu-nantes.fr Conflit d intérêt : Journées de formation à la pose d Essure sans anesthésie parrainées

Plus en détail

THESE DOCTEUR EN MEDECINE

THESE DOCTEUR EN MEDECINE UNIVERSITE PARIS VI FACULTE DE MEDECINE PIERRE ET MARIE CURIE Année 2010 N 2010PA06G059 THESE POUR LE DIPLOME D'ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE Discipline : Médecine Générale PAR MACCHI Mélanie Née le 23 novembre

Plus en détail

La contraception. Les moyens de contraception pour les femmes 6. Et les hommes? 14

La contraception. Les moyens de contraception pour les femmes 6. Et les hommes? 14 La contraception La contraception SE PROTEGER D UNE GROSSESSE 5 Les moyens de contraception pour les femmes 6 La pilule 6 Le stérilet 8 L implant 9 L anneau vaginal 10 Le patch 11 L injection 12 Le préservatif

Plus en détail

Comment ça marche? L œstrogène Les progestatifs

Comment ça marche? L œstrogène Les progestatifs LA CONTRACEPTION Comment ça marche? L œstrogène inhibe l ovulation via la rétroaction négative de la sécrétion de la gonadotrophine au niveau de l hypophyse Les progestatifs ont un effet périphérique.

Plus en détail

CONTRACEPTION APRES CANCER DU SEIN. Dr Delphine IVORRA Assistante Spécialiste Hôpital Nord, Marseille

CONTRACEPTION APRES CANCER DU SEIN. Dr Delphine IVORRA Assistante Spécialiste Hôpital Nord, Marseille CONTRACEPTION APRES CANCER DU SEIN Dr Delphine IVORRA Assistante Spécialiste Hôpital Nord, Marseille 1. Concernant la fertilité pendant la chimiothérapie du cancer du sein, la ou lesquelles de ces propositions

Plus en détail

Risque cardio-vasculaire de la contraception (hormonale)

Risque cardio-vasculaire de la contraception (hormonale) Risque cardio-vasculaire de la contraception (hormonale) Alexandre Fredenrich Diabétologie - Endocrinologie Hôpital Pasteur, CHU Nice 6ème JCE 16 Avril 2011 Conflit d intérêt Aucun pour cette présentation

Plus en détail

CRIJ Franche-Comté 27 rue de la République à Besançon 03 81 21 16 16 www.jeunes-fc.com

CRIJ Franche-Comté 27 rue de la République à Besançon 03 81 21 16 16 www.jeunes-fc.com CRIJ Franche-Comté 27 rue de la République à Besançon 03 81 21 16 16 www.jeunes-fc.com La vie affective et sexuelle suscite beaucoup de questions et occupe une grande part des préoccupations de chacun.

Plus en détail

Collège de Gynécologie CVL

Collège de Gynécologie CVL historique CONTRACEPTIONS NON MEDICALISEES toujours utilisées à connaître par le corps médical information globale couple intérêt et limites++ (dé)conseil adaptation environnement social,religieux,culturel..

Plus en détail

LES CARNETS SANTÉ PRATIQUE. Ma pilule et moi. Laboratoires Pierre Fabre Santé Médicament

LES CARNETS SANTÉ PRATIQUE. Ma pilule et moi. Laboratoires Pierre Fabre Santé Médicament Ma pilule et moi Laboratoires Pierre Fabre Santé Médicament S ommaire PAGE PAGE 1. Avant de commencer...........................4 13. Que faire si j ai oublié de prendre ma pilule?......19 2. La pilule,

Plus en détail

Contraception du post-partum. Législation. Sommaire. «La meilleure contraception est celle que l on choisit» A savoir. Campagne INPES 2007

Contraception du post-partum. Législation. Sommaire. «La meilleure contraception est celle que l on choisit» A savoir. Campagne INPES 2007 Contraception du post-partum Diplôme universitaire Suivi gynécologique de prévention, sexualité, régulation des naissances I. PAULARD, 2011 2 Sommaire Législation A savoir du post partum Sexualité Quelques

Plus en détail

Contraception: bilan de 8 mois de consultation. A. Lourenço Maternité de l HUG Juin 2000

Contraception: bilan de 8 mois de consultation. A. Lourenço Maternité de l HUG Juin 2000 Contraception: bilan de 8 mois de consultation A. Lourenço Maternité de l HUG Juin 2000 Equipe Chef de clinique G. Bianchi Assistants A. Lourenço F. Ludicke C. Schwarz R. Kulier D. Tasias/ P. Dallenbach

Plus en détail

UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS

UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS 2015 UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS FRANCE Membre Fondateur du FSF FSF 91 boulevard de Sébastopol 75002 Paris CONSTATS Ces dernières années de nouvelles méthodes contraceptives sont apparues.

Plus en détail