Transmission de l information. Le long des fils et fibres, et dans l espace.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Transmission de l information. Le long des fils et fibres, et dans l espace."

Transcription

1 Transmission de l information Le long des fils et fibres, et dans l espace.

2 Dans le manuel 10 p 293, 11, 13 Essentiel p 290 Essentiel p p 296

3 Plan Introduction Types de supports La paire de cuivre : réseau filaire La fibre optique : lumière et réseau Les ondes hertziennes

4 Introduction On identifie les éléments d un chaîne de transmission. La transmission de l information utilise des moyens physiques, le support, des passeurs : émetteurs, antennes, relais, codage.

5 Ex : Communication Terre-satellite 1GW 1MW 1kW Puissance Isotrope Antenne terrestre Antenne satellite 1W 1mW Ampli terre Ampli Low Noise amplifier Signal de sortie 1µW 1pW 1fW Signal d entrée Signal capté Gain antenne Gain antenne Signal capté par la terre

6 Notion de canal radio La chaîne de transmission radio : émetteur RF récepteur RF num/analog analog/num Propagation guidée Propagation espace libre Propagation guidée canal radio Les «boîtiers» contenant l électronique sont reliés aux antennes via des lignes ou câbles (feeders). D un point de vue traitement du signal, l ensemble des déformations de l onde engendrées par la propagation guidée+libre forme le canal radio.

7 Où se perd l énergie? atténuation, dispersion Milieu de propagation atténuation, dispersion bruit des composants désadaptation désadaptation bruit des composants Réflexions, diffractions, trajets multiples, obstacles, diffusion, évanouissement, AEL, conditions météos... Et tous ces paramètres varient en fonction de la fréquence, du temps et même de la polarisation de l onde.

8 Problème principal : l énergie 3 MHz 100m 30 MHz 10m 300 MHz 1m 3 GHz 10 cm 30 GHz 1 cm 300 GHz 1 mm 120 dbm Amateurs 20 0 TV VHF Amateurs TV UHF Radars météo Radars militaires Satellites GSM Four TFTS DECT Télé péage 1GW 1MW 1KW 1W 1mW

9 La paire de cuivre, câble L usager du téléphone voit arriver chez lui deux fils (gris blanc), c est l extrémité du net. Net veut dire filet Ces deux fils sont le bout de la ligne bifilaire. Le milieu de transmission est le câble.

10 Fibre optique L invention des lasers à semi conducteurs a amélioré la fabrication de l onde lumineuse. Le perfectionnement des verres de silice, a permis la fabrication de fibres optiques performantes. Une bonne fibre : passe beaucoup d information, vite et avec une atténuation faible. Le tout dans un faisceau de taille réduite.

11 Ondes hertziennes La tsf, la radio, le mobile, utilisent tous les ondes électromagnétiques comme vecteur de l information. Les trois étapes de la vie d une onde sont Emission Propagation Réception

12 Ondes hertziennes Les phases d émission et de réception sont le fait d antennes. Le phénomène est le couplage entre un champ EM variable et un courant variable dans un conducteur : l antenne. L émission et la réception sont miroirs l un de l autre. La propagation peut être étudiée pour ellemême.

13 Libre ou guidée On distingue la propagation libre et la guidée. Parmi les trois supports, qui est qui?

14 Information binaire A binary digit is called a bit. C est un nombre qui vaut 0 ou 1 Pour la fibre optique on ne sait que éteindre ou allumer, donc on passe des nombre 0 ou 1, comme les signaux de fumée. La vitesse de transmission est le rapport du nombre de bits par le temps en Mbit/s.

15 Bit et octet Un nombre binaire peut contenir plusieurs bits, et quand il en a 8 c est un octet =255 L octet peut être utilisé aussi pour décrire la taille d un objet numérique.

16 Exemple Mon ordinateur m annonce un débit de 100Mbit/s. Combien de temps pour télécharger une photo de 10Mbit.

17 Atténuation découverte. Une liaison parfaite, où le signal reçu vaut le signal émis, n existe pas. L effet joule dans les fils L onde qui s étale dans l espace, qui rencontre des obstacles. Le verre de la fibre qui dévie et absorbe. Tous ces phénomène atténuent le signal, dissipent l énergie portée.

18 Atténuation quantitative V Att = 10Log V reçue émise Pour décrire l atténuation on forme le rapport Pour mieux rendre compte de l étendue reçue des valeurs possibles on logue. L atténuation est aussi en db C est une valeur a priori négative Mais on oublie le signe souvent. V V émise

19 Rôle de la distance Pour la propagation guidée : fils, fibre, on peut définir une atténuation par unité de distance (m ou km) Exemple : une bonne fibre optique a une atténuation de 0,1 db/km. Par quel facteur est divisée l amplitude du signal au bout de 100km?

20 Transducteurs Les transducteurs sont des passeurs, ils transforment un signal électrique en onde mécanique. Ce sont les étapes les nœuds du filet (net).

21 Codage et modulation Pour transporter de l information, il faut Une onde «porteuse». Une information qui module l onde porteuse, par exemple par tout (1) ou rien (0). Les étapes de codage, de modulation du signal sont cruciales dans l analyse d un réseau de télécom.

22 Bandwidth, (bande passante). La largeur en fréquence du signal transporté, sa bande passante conditionne sa fidélité. Exemple : si on veut porter la voix humaine, l intervalle [20Hz, 20kHz] est le grand luxe. Problème : «ça prend de la place», donc le téléphone des années 70 coupait le spectre autour du maximum de sensibilité de l oreille [2kHz, 4kHz], cela déformait les voix.

Physique Transmission et stockage de l information Chap.22

Physique Transmission et stockage de l information Chap.22 TS Thème : Agir Activités Physique Transmission et stockage de l information Chap.22 I. Transmission de l information 1. Procédés physique de transmission Une chaîne de transmission peut se schématiser

Plus en détail

M1107 : Initiation à la mesure du signal. T_MesSig

M1107 : Initiation à la mesure du signal. T_MesSig 1/81 M1107 : Initiation à la mesure du signal T_MesSig Frédéric PAYAN IUT Nice Côte d Azur - Département R&T Université de Nice Sophia Antipolis frederic.payan@unice.fr 15 octobre 2014 2/81 Curriculum

Plus en détail

Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information

Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information I. Nature du signal I.1. Définition Un signal est la représentation physique d une information (température, pression, absorbance,

Plus en détail

FICHE 01 TECHNOLOGIE

FICHE 01 TECHNOLOGIE Ministère de la santé et des sports Secrétariat d Etat chargé de l écologie Secrétariat d Etat chargé de la prospective et du développement de l économie numérique FICHE 01 TECHNOLOGIE 1. Téléphones mobiles

Plus en détail

LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise.

LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise. M Informatique Réseaux Cours bis Couche Physique Notes de Cours LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise. Les technologies utilisées sont celles du traitement

Plus en détail

Transmission et stockage de l information

Transmission et stockage de l information Transmission et stockage de l information La transmission d informations peut être libre, c est-à-dire assurée par des ondes électromagnétiques émises dans toutes les directions de l espace (Wi-Fi, radio,

Plus en détail

CULTe Le samedi 9 février2008 à 15h. Conf 1 : WIFI, les bases

CULTe Le samedi 9 février2008 à 15h. Conf 1 : WIFI, les bases CULTe Le samedi 9 février2008 à 15h Conf 1 : WIFI, les bases 1) Principes de fonctionnement (antennes, fréquences, emetteurs/recepteurs, point d'accés) a) Les grandes classes de fréquences HF, 300 Khz

Plus en détail

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission Page 1 / 7 A) Principaux éléments intervenant dans la transmission A.1 Equipement voisins Ordinateur ou terminal Ordinateur ou terminal Canal de transmission ETTD ETTD ETTD : Equipement Terminal de Traitement

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Matériel : Un GBF Un haut-parleur Un microphone avec adaptateur fiche banane Une DEL Une résistance

Plus en détail

Ecole Centrale d Electronique VA «Réseaux haut débit et multimédia» Novembre 2009

Ecole Centrale d Electronique VA «Réseaux haut débit et multimédia» Novembre 2009 Ecole Centrale d Electronique VA «Réseaux haut débit et multimédia» Novembre 2009 1 Les fibres optiques : caractéristiques et fabrication 2 Les composants optoélectroniques 3 Les amplificateurs optiques

Plus en détail

Physique appliquée. Les antennes. fonctionnement et propriétés les différents modèles. Edwin H. Armstrong. jean-philippe muller.

Physique appliquée. Les antennes. fonctionnement et propriétés les différents modèles. Edwin H. Armstrong. jean-philippe muller. Physique appliquée fonctionnement et propriétés les différents modèles Edwin H. Armstrong Sommaire Première partie : fonctionnement et propriétés Deuxième partie : les différents modèles 1- Le rôle de

Plus en détail

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd UE 503 L3 MIAGE Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique A. Belaïd abelaid@loria.fr http://www.loria.fr/~abelaid/ Année Universitaire 2011/2012 2 Le Modèle OSI La couche physique ou le

Plus en détail

Chapitre 2 : communications numériques.

Chapitre 2 : communications numériques. Chapitre 2 : communications numériques. 1) généralités sur les communications numériques. A) production d'un signal numérique : transformation d'un signal analogique en une suite d'éléments binaires notés

Plus en détail

RESEAUX. Supports de transmission Câble coaxial. Supports de transmission Fibre optique. Supports de transmission. Supports de transmission

RESEAUX. Supports de transmission Câble coaxial. Supports de transmission Fibre optique. Supports de transmission. Supports de transmission RESEAUX Câble coaxial Cœur de cuivre Isolant Tresse conductrice Gaine protectrice isolante Bonne résistance aux bruits Support encombrant. Télévision et téléphone. 1 Base 2 (1MHz sur 2m) 1 Base 5 (1MHz

Plus en détail

Comment aborder en pédagogie l aspect «système» d une chaîne télécom?

Comment aborder en pédagogie l aspect «système» d une chaîne télécom? Comment aborder en pédagogie l aspect «système» d une chaîne télécom? Introduction : Guillaume Ducournau, Christophe Gaquière, Thierry Flamen guillaume.ducournau@polytech-lille.fr Plate-forme PolyCOM,

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION ) Caractéristiques techniques des supports. L infrastructure d un réseau, la qualité de service offerte,

Plus en détail

Câbles téléphoniques et de données Câbles de téléphonie privée et d alarme Câbles de centraux et de dégroupage Câblage résidentiel Câbles LAN

Câbles téléphoniques et de données Câbles de téléphonie privée et d alarme Câbles de centraux et de dégroupage Câblage résidentiel Câbles LAN On se réserve le droit.. Toutes les solutions pour réseaux haut débit Câbles de téléphonie privée et d alarme Câbles de centraux et de dégroupage Câblage résidentiel Câbles LAN Câbles téléphoniques et

Plus en détail

L instrumentation RF expliquée aux nuls

L instrumentation RF expliquée aux nuls INSTRUMENTATION ÉLECTRONIQUE L instrumentation RF expliquée aux nuls Les techniciens et ingénieurs spécialisés dans le test des équipements électroniques doivent s adapter en permanence aux évolutions

Plus en détail

> LIAISON RADIO PROFESSIONNELLE

> LIAISON RADIO PROFESSIONNELLE > LIAISON RADIO PROFESSIONNELLE RÉCEPTEUR RADIO 2 CANAUX Le 762R est un récepteur radio deux canaux. Il peut recevoir tous les émetteurs de la gamme 700R. Chaque canal peut recevoir quatre émetteurs de

Plus en détail

Autour de la téléphonie mobile et des antennes

Autour de la téléphonie mobile et des antennes Autour de la téléphonie mobile et des antennes La présente fiche d information contient des informations techniques sur la téléphonie mobile en général et plus spécifiquement sur les antennes. Elle explique

Plus en détail

Fiche d utilisation des outils de détection des ondes électromagnétiques

Fiche d utilisation des outils de détection des ondes électromagnétiques Notre corps est électrique et l exposition à certaines ondes électromagnétiques sur certaines fourchettes de fréquences nous pose problème. Les ondes concernées sont : Les basses fréquences autour de 50

Plus en détail

Chapitre I La fonction transmission

Chapitre I La fonction transmission Chapitre I La fonction transmission 1. Terminologies 1.1 Mode guidé / non guidé Le signal est le vecteur de l information à transmettre. La transmission s effectue entre un émetteur et un récepteur reliés

Plus en détail

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP)

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2.1 Introduction 2.2 Signal 2.3 Support de transmission 2.4 Adaptation du signal aux supports de transmission 2.5 Accès WAN 2.1 Introduction Introduction Rôle

Plus en détail

Mots clé : architecture FPGA, modulation 2.4 GHz, vidéo. I. Introduction Organisation du projet

Mots clé : architecture FPGA, modulation 2.4 GHz, vidéo. I. Introduction Organisation du projet Conception d un interphone vidéo sans fils : Convergence système numérique et réseau F. Nouvel, Etudiants 4ESC0708 : Florian BARBIER, Mathieu BRAU, Sylvain GUIVARCH, Jean PAGNY, Nicolas PLANTIS, Maxime

Plus en détail

Résaux Téléphoniques Commutation de circuits. Commutateur

Résaux Téléphoniques Commutation de circuits. Commutateur Résaux Téléphoniques Commutation de circuits Commutateur Multiplexage en Fréquence 300 Hz < Les signaux téléphoniques < 3400 Hz groupe 12 voies -> Groupe primaire (ex 60 khz - 108 khz) groupe 5 primaire

Plus en détail

LE VDSL 2 EN FRANCE. Source : www.ant.developpement-durable.gouv.fr

LE VDSL 2 EN FRANCE. Source : www.ant.developpement-durable.gouv.fr LE VDSL 2 EN FRANCE Par Jean-Marc Do Livramento Consultant télécom fixe et mobile Mai 2013 Des offres d accès Internet Très Haut Débit par VDSL 2 bientôt disponibles en France? Le 26 avril dernier, le

Plus en détail

1. Les fréquences des micros sans fil en France, état des lieux en Septembre 2007 :

1. Les fréquences des micros sans fil en France, état des lieux en Septembre 2007 : Paris, le 26 Septembre 2007 Contribution des fabricants de microphones sans fil professionnels et des représentants des utilisateurs professionnels à la consultation publique sur les enjeux liés aux nouvelles

Plus en détail

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre»

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» Le marché en France ~ 9 millions d abonnés fin 2005 ~ 6 millions fin 2004 dont la moitié chez l opérateur historique et

Plus en détail

Chapitre 13 Numérisation de l information

Chapitre 13 Numérisation de l information DERNIÈRE IMPRESSION LE 2 septembre 2013 à 17:33 Chapitre 13 Numérisation de l information Table des matières 1 Transmission des informations 2 2 La numérisation 2 2.1 L échantillonage..............................

Plus en détail

Trio au complet avec le nouveau récepteur de radiosurveillance compact R&S EB500

Trio au complet avec le nouveau récepteur de radiosurveillance compact R&S EB500 Trio au complet avec le nouveau récepteur de radiosurveillance compact R&S EB500 Le nouveau récepteur de radiosurveillance R&S EB 500 se positionne entre le récepteur portable R&S PR100 et l appareil haut

Plus en détail

Analyse spectrale radiofréquence

Analyse spectrale radiofréquence Analyse spectrale radiofréquence On se propose dans cette manipulation d analyser les signaux et ondes électromagnétiques produits par divers dispositifs. Les émissions d ondes peuvent être : volontaires

Plus en détail

2. Garantie En cas de problème ou de question technique, vous pouvez contacter notre hotline au numéro indigo ci-contre :

2. Garantie En cas de problème ou de question technique, vous pouvez contacter notre hotline au numéro indigo ci-contre : 1. Important Prenez le temps de lire ce manuel utilisateur avant d utiliser votre antenne terrestre d intérieur. Ce manuel contient des informations importantes concernant le fonctionnement de votre antenne.

Plus en détail

Radiocommande de Machines et Sécurité

Radiocommande de Machines et Sécurité Radiocommande de Machines et Sécurité 11/04/2013 Sommaire I. Présentation de Jay Electronique II. Principe de fonctionnement radio III. Sécurité IV. Radio/CEM V. Conclusion 2 I. Présentation de Jay Electronique

Plus en détail

Le concept cellulaire

Le concept cellulaire Le concept cellulaire X. Lagrange Télécom Bretagne 21 Mars 2014 X. Lagrange (Télécom Bretagne) Le concept cellulaire 21/03/14 1 / 57 Introduction : Objectif du cours Soit un opérateur qui dispose d une

Plus en détail

Le réseau sans fil "Wi - Fi" (Wireless Fidelity)

Le réseau sans fil Wi - Fi (Wireless Fidelity) Professionnel Page 282 à 291 Accessoires Page 294 TPE / Soho Page 292 à 293 Le réseau sans fil "Wi - Fi" (Wireless Fidelity) Le a été défini par le Groupe de travail WECA (Wireless Ethernet Compatibility

Plus en détail

Ondes Pulsées - Mise en évidence

Ondes Pulsées - Mise en évidence Ondes Pulsées - Mise en évidence Ce document, sans aucune prétention technique, est un essai de mise en évidence basique des ondes pulsées. Le but est de montrer les ondes pulsées typiques connues actuellement

Plus en détail

Chapitre 2 : Systèmes radio mobiles et concepts cellulaires

Chapitre 2 : Systèmes radio mobiles et concepts cellulaires Chapitre 2 : Systèmes radio mobiles et concepts cellulaires Systèmes cellulaires Réseaux cellulaires analogiques de 1ère génération : AMPS (USA), NMT(Scandinavie), TACS (RU)... Réseaux numériques de 2ème

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 8 01 Quelle couche OSI est responsable de la transmission binaire, de la spécification du câblage et des aspects physiques

Plus en détail

Puis le convertisseur bloque en mémoire cette valeur pendant une période d échantillonnage.

Puis le convertisseur bloque en mémoire cette valeur pendant une période d échantillonnage. PATIE 7 CHAPITE (PHYSIQUE) NUMÉISATION, STOCKAGE ET TANSMISSION DE L INFOMATION TS I. LE SIGNAL NUMÉIQUE. Signal analogique ou numérique? Un signal est la représentation physique d une information qui

Plus en détail

5 Système de lentilles et fibres optiques

5 Système de lentilles et fibres optiques Optique 1 5 Système de lentilles et fibres optiques Dans cette epérience, vous étudierez (i) les propriétés de focalisation d un système de deu lentilles et (ii) vous utiliserez ce système pour focaliser

Plus en détail

CORRECTION Chapitre 18 : Numérisation, transmission et stockage de l'information

CORRECTION Chapitre 18 : Numérisation, transmission et stockage de l'information CORRECTION Chapitre 18 : Numérisation, transmission et stockage de l'information Rendre la transmission d'informations rapide, simple et efficace est un enjeu crucial du XXI ème siècle. La physique joue

Plus en détail

Rapport. Mesures de champ de très basses fréquences à proximité d antennes de stations de base GSM et UMTS

Rapport. Mesures de champ de très basses fréquences à proximité d antennes de stations de base GSM et UMTS Rapport Mesures de champ de très basses fréquences à proximité d antennes de stations de base GSM et UMTS A.AZOULAY T.LETERTRE R. DE LACERDA Convention AFSSET / Supélec 2009-1 - 1. Introduction Dans le

Plus en détail

Amplificateur à fibre dopée erbium

Amplificateur à fibre dopée erbium Amplificateur à fibre dopée erbium Laser, Matériaux, Milieux Biologiques Sécurité laser ATTENTION : la diode laser à 980 nm est puissante (100 mw). Pour des raisons de sécurité et de sauvegarde de la santé

Plus en détail

Approche expérimentale du rayonnement électromagnétique émis par un téléphone portable

Approche expérimentale du rayonnement électromagnétique émis par un téléphone portable Approche expérimentale du rayonnement électromagnétique émis par un téléphone portable RÉSUMÉ U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E par Lycée Victor Hugo - 25000

Plus en détail

Travail sur les antennes WiFi

Travail sur les antennes WiFi UV libre MESH Networking Travail sur les antennes WiFi 1 Vocabulaire détaillé 1 Vocabulaire détaillé Bande de fréquence ISM ou Radio 433 Mhz : ( bande étroite ) Historiquement la Bande ISM est dédiée aux

Plus en détail

Solution de mesure complète pour applications WiMAX

Solution de mesure complète pour applications WiMAX Générateur de signaux R&S SMU200A / Analyseur de signaux R&S FSQ Solution de mesure complète pour applications WiMAX La nouvelle technologie radio WiMAX Worldwide Interoperability for Microwave Access

Plus en détail

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Connaissances et compétences : - Identifier les éléments d une chaîne de transmission d informations. - Recueillir et exploiter des informations concernant

Plus en détail

Jean Parrend GEII App2. Présentation de l entreprise

Jean Parrend GEII App2. Présentation de l entreprise GEII App2 Présentation de l entreprise Les grandes dates 2 1878 : Création d un ministère des Postes et Télégraphes 1988 : Création de France Télécom 1991 : France Télécom devient exploitant autonome de

Plus en détail

Physique appliquée. Le réseau GSM. jean-philippe muller. Le réseau GSM

Physique appliquée. Le réseau GSM. jean-philippe muller. Le réseau GSM Physique appliquée Sommaire 1- La cellule et sa station de base 2- La structure du réseau GSM 3- Les équipements du réseau GSM 4- Les fréquences de travail 5- La répartition des fréquences 6- La voie balise

Plus en détail

Communications Numériques et Théorie de l Information Contrôle de Connaissances avec documents Mardi 24 juin - 13h30 à 15h00

Communications Numériques et Théorie de l Information Contrôle de Connaissances avec documents Mardi 24 juin - 13h30 à 15h00 Communications Numériques et Théorie de l Information Contrôle de Connaissances avec documents Mardi 4 juin - 13h30 à 15h00 Système de télérelevage par satellite On se propose d étudier le fonctionnement

Plus en détail

Compétence dans la domaine de contrôle du spectre Radioélectrique. Serges Padjip Regional Business Development Manager Radiomonitoring

Compétence dans la domaine de contrôle du spectre Radioélectrique. Serges Padjip Regional Business Development Manager Radiomonitoring Compétence dans la domaine de contrôle du spectre Radioélectrique Serges Padjip Regional Business Development Manager Radiomonitoring Solutions R&S Global l Communications sans fil Solutions pour le développement

Plus en détail

ZoneFlex 7731 POINT À POINT 802.11N 5 GHZ EXTÉRIEUR INTELLIGENT, PONT SANS FIL POINT À MULTIPOINT

ZoneFlex 7731 POINT À POINT 802.11N 5 GHZ EXTÉRIEUR INTELLIGENT, PONT SANS FIL POINT À MULTIPOINT fiche technique AVANTAGES Débit radio comparable au filaire Sur la base de la norme 802.11n, le ZoneFlex 7731 prend en charge des débits de données allant jusqu à 300 Mbit/s. Avec l antenne directionnelle

Plus en détail

Université Montpellier II. Bibliographie sur le cours UMSIE115

Université Montpellier II. Bibliographie sur le cours UMSIE115 Bibliographie sur le cours UMSIE115 Auteurs Titre Editeur D. BATTU Télécommunications, Principes, Infrastructures et services Dunod Informatiques P. LECOY Technologie des Télécoms Hermes C. SERVIN Télécoms

Plus en détail

CPE Nanur-Hainaut 2009 Rudi Réz

CPE Nanur-Hainaut 2009 Rudi Réz Le Wi-Fi CPE Nanur-Hainaut 2009 Rudi Réz INTRODUCTION Wi-Fi = Wireless Fidelity 1997 : Prémices du Wi-Fi Premier prototypes de communication réseau 1999 : Le WECA propose le standard du Wi-Fi - adopté

Plus en détail

Analyseurs de spectre portables de la prochaine génération R&S FSH4 / FSH8

Analyseurs de spectre portables de la prochaine génération R&S FSH4 / FSH8 Analyseurs de spectre portables de la prochaine génération R&S FSH4 / FSH8 Fig. 1 Le nouvel analyseur de spectre portable R&S FSH8 en action dans une station de base de radiocommunication mobile. 30 La

Plus en détail

La Fibre Optique J BLANC

La Fibre Optique J BLANC La Fibre Optique J BLANC Plan LES FONDAMENTAUX : LA FIBRE OPTIQUE : LES CARACTÉRISTIQUES D UNE FIBRE : TYPES DE FIBRES OPTIQUES: LES AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DE LA FIBRE : QUELQUES EXEMPLES DE CÂBLES

Plus en détail

LES VIDEOTRANSMISSIONS INTERACTIVES DU CENTRE NATIONAL D'ENSEIGNEMENT À DISTANCE (CNED) - première partie

LES VIDEOTRANSMISSIONS INTERACTIVES DU CENTRE NATIONAL D'ENSEIGNEMENT À DISTANCE (CNED) - première partie 217 LES VIDEOTRANSMISSIONS INTERACTIVES DU CENTRE NATIONAL D'ENSEIGNEMENT À DISTANCE (CNED) - première partie Jean DUCHAINE, Jean-Claude BELLET INTRODUCTION En Février 1991, le centre CNED de Poitiers-Futuroscope

Plus en détail

1998 : Jean-Paul Gautier

1998 : Jean-Paul Gautier 1998 : Jean-Paul Gautier Les réseaux locaux sans fil Interconnexion de réseaux faisceaux hertziens service satellite Utilisation croissante des terminaux portables en milieu industriel et logistique, Besoin

Plus en détail

LECTEURS - RFID. RFID-tags

LECTEURS - RFID. RFID-tags LECTEURS - RFID RFID-tags Les fréquences propres à la RFID Classées en quatre groupes: 1.Les "basses fréquences" inférieures à 135 KHz: deux fréquences sont utilisées, le 125 KHz et le 134 KHz ; 2.Les

Plus en détail

Le déploiement du Très Haut Débit

Le déploiement du Très Haut Débit Le Haut Débit Débits : 512Kbit/s à 20 Mbits/s pour la voie montante Assuré sur le réseau cuivre, coaxial, réseau câblé, mobile 3G et UMTS, satellite et wifi La Technologie ADSl a été utilisée sur le réseau

Plus en détail

Les transmissions et les supports

Les transmissions et les supports Chapitre chapitre 1 Les transmissions et les supports Un réseau suppose plusieurs équipements informatiques (ordinateurs fixes ou portables, divers équipements électroniques, téléphones, assistants numériques

Plus en détail

Lexique des termes utilisés en télévision et sur les mesureurs de champ

Lexique des termes utilisés en télévision et sur les mesureurs de champ Lexique des termes utilisés en télévision et sur les mesureurs de champ ANALYSE SPECTRALE : Méthode utilisée pour mettre en évidence les caractéristiques du signal. L'intérêt de cette analyse est donc

Plus en détail

MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK

MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK La FSK (Frequency Shift Keying pour Saut discret de Fréquences) correspond tout simplement à une modulation de fréquence dont le modulant (information) est un signal

Plus en détail

Caractéristiques et débits de votre ligne ADSL

Caractéristiques et débits de votre ligne ADSL Une documentation Côtière Informatique Mise à jour du 20/01/2014 Caractéristiques et débits de votre ligne ADSL Sommaire : 1) La face cachée de la technologie ADSL2+ page 1 2) Les caractéristiques de sa

Plus en détail

Département Informatique I.U.T. Bordeaux I. vendredi 30 mai 2008 WiFi 1

Département Informatique I.U.T. Bordeaux I. vendredi 30 mai 2008 WiFi 1 Wi-Fi Département Informatique I.U.T. Bordeaux I vendredi 30 mai 2008 WiFi 1 Plan 1. Introduction aux réseaux sans fil 2. Un tour d horizon sur le Wi-Fi (historique, normes ) 3. Couche physique 4. Couche

Plus en détail

RESEAU SANS FIL NUMERIQUE HAUT ET TRES HAUT DEBIT

RESEAU SANS FIL NUMERIQUE HAUT ET TRES HAUT DEBIT . RESEAU SANS FIL NUMERIQUE HAUT ET TRES HAUT DEBIT Le réseau sans fil numérique Hyperlan VDSyS se compose de différents équipements : - Un point d accès Serveur, - Une ou plusieurs borne(s) radio, - Une

Plus en détail

ADSL. C est comme son nom l indique une liaison asymétrique fort bien adaptée à l Internet et au streaming radio et vidéo.

ADSL. C est comme son nom l indique une liaison asymétrique fort bien adaptée à l Internet et au streaming radio et vidéo. A Principes de fonctionnement La technologie de l Asymetric Digital Subscriber Line utilisant à travers un modem spécial votre ligne de téléphone permet une connexion permanente à l Internet atteignant

Plus en détail

Le déclenchement de l XPerience en HF est «On Demand» avec 2 options possibles :

Le déclenchement de l XPerience en HF est «On Demand» avec 2 options possibles : RSF Europe SA Rue de l Industrie, 18 L-8399 WINDHOF G-D Luxembourg E-Mail : tech.support@rsf-europe.com Info XPerience RSF 45 Av, Marcel Dassault 31500 TOULOUSE France www.rsf-europe.com Fonctionnement

Plus en détail

Les techniques de multiplexage

Les techniques de multiplexage Les techniques de multiplexage 1 Le multiplexage et démultiplexage En effet, à partir du moment où plusieurs utilisateurs se partagent un seul support de transmission, il est nécessaire de définir le principe

Plus en détail

ECHOGRAPHE ET CAPTEUR. D.I.U. d Echocardiographie module 1

ECHOGRAPHE ET CAPTEUR. D.I.U. d Echocardiographie module 1 ECHOGRAPHE ET CAPTEUR D.I.U. d Echocardiographie module 1 Plan Généralités Capteur Echographe Traitement du signal Stockage Transport Généralités Historique the blue goose 1970 180 cm Généralités Historique

Plus en détail

Les bases théoriques du numérique

Les bases théoriques du numérique Les bases théoriques du numérique 1. Différences entre signaux analogiques et signaux numériques L analogique et le numérique sont deux procédés pour transporter et stocker des données. (de type audio,

Plus en détail

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi Produits 2015-2016 GYROSCANFIELD Le Gyroscanfield permet de mesurer et de visualiser en 3D et en temps réel le rayonnement électromagnétique d un objet sous test de manière simple et rapide. Il est fabriqué

Plus en détail

DOSSIER ADSL. DEMARCHE DE TRAVAIL : Consultez rapidement le dossier avant de commencer Complétez le dossier en suivant les indications du document

DOSSIER ADSL. DEMARCHE DE TRAVAIL : Consultez rapidement le dossier avant de commencer Complétez le dossier en suivant les indications du document DOSSIER ADSL OBJECTIFS DU DOSSIER : Dans le dossier suivant, nous vous proposons de découvrir les spécificités des lignes à haut débit. Nous verrons notamment deux dossiers : L ADSL (Asymmetric Digital

Plus en détail

Glossaire 3D OU IMAGE STÉRÉOSCOPIQUE Dans la vision naturelle, les yeux saisissent un objet sous deux angles légèrement différents du fait de l écartement oculaire. C est cette différence d angle qui fait

Plus en détail

Catalogue rf-access Répéteur TS-9200 Catalogue Solutions

Catalogue rf-access Répéteur TS-9200 Catalogue Solutions Répéteur TS-9200 Catalogue Solutions Polyvalent Amplification large bande Amplification sélective Réjection hors bande excellente Protection IP 55 Protection contre l humidité LOCAL Répéteur large bande

Plus en détail

Cas des réseaux sans-fil : Wi-Fi

Cas des réseaux sans-fil : Wi-Fi Cas des réseaux sans-fil : Wi-Fi Origine & Terminologie Principe de fonctionnement Couverture Modes de communication Sécurité Origine et Terminologie Emergence de la norme IEEE 802.11 Première norme parue

Plus en détail

Résultats des tests comparatifs entre un portable (GSM) avec et sans la protection d une housse blindée de type «ISOPHONE».

Résultats des tests comparatifs entre un portable (GSM) avec et sans la protection d une housse blindée de type «ISOPHONE». Résultats des tests comparatifs entre un portable (GSM) avec et sans la protection d une housse blindée de type «ISOPHONE». Auteur : Benoît Louppe, Techn. Chimiste, Consultant en Biologie de l habitat,

Plus en détail

Fonctions de la couche physique

Fonctions de la couche physique La Couche physique 01010110 01010110 Couche physique Signal Médium Alain AUBERT alain.aubert@telecom-st-etienne.r 0 Fonctions de la couche physique 1 1 Services assurés par la couche physique Transmettre

Plus en détail

2 nde - SPC Eléments de correction Evaluation n 4

2 nde - SPC Eléments de correction Evaluation n 4 2 nde - SPC Eléments de correction Evaluation n 4 Nom Prénom : Note : / 20 Cours / 5 Exercices d application / 9 Résolution de problème ou analyse de documents / 6 Partie A : Questions de cours 5 points

Plus en détail

WIFI au CHU de Montpellier. P. THEY et D. MARIANO-GOULART DTIT et médecine nucléaire CHRU de Montpellier.

WIFI au CHU de Montpellier. P. THEY et D. MARIANO-GOULART DTIT et médecine nucléaire CHRU de Montpellier. WIFI au CHU de Montpellier P. THEY et D. MARIANO-GOULART DTIT et médecine nucléaire CHRU de Montpellier. PLAN 1. Présentation générale du WIFI 2. WIFI et radioprotection WIFI Présentation Générale Les

Plus en détail

PROTOCOLE DE MESURE DOCUMENTATION DE REFERENCE : ANFR/DR 15-3.1

PROTOCOLE DE MESURE DOCUMENTATION DE REFERENCE : ANFR/DR 15-3.1 PROTOCOLE DE MESURE Visant à vérifier sur site pour les stations émettrices fixes, le respect des limitations, en termes de niveaux de référence, de l exposition du public aux champs électromagnétiques

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE

ANALYSE FONCTIONNELLE Présentation du système ANALYSE FONCTIONNELLE La voiture haut de gamme d aujourd hui comporte plusieurs calculateurs reliés en réseaux par des bus multiplexés dont le bus CAN. La CITRÖEN C6 dispose de

Plus en détail

Technologies xdsl. 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet... 2 1.2 La connexion à Internet... 3 1.3 L évolution... 3

Technologies xdsl. 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet... 2 1.2 La connexion à Internet... 3 1.3 L évolution... 3 Technologies xdsl Table des matières 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet.......................................... 2 1.2 La connexion à Internet..............................................

Plus en détail

«SESSION 2009» RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS ET EQUIPEMENTS ASSOCIES. Durée : 2 h 00 (Coef. 3)

«SESSION 2009» RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS ET EQUIPEMENTS ASSOCIES. Durée : 2 h 00 (Coef. 3) CONCOURS DE TECHNICIEN DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE COMMUNICATION «SESSION 2009» CONCOURS INTERNE Questionnaire à choix multiple, soumis au choix du candidat, portant sur le thème suivant : RESEAUX

Plus en détail

Plan du cours. Concepts Cellulaires et Paramètres Radio. Présentation du réseau cellulaire. Présentation du réseau cellulaire

Plan du cours. Concepts Cellulaires et Paramètres Radio. Présentation du réseau cellulaire. Présentation du réseau cellulaire Plan du cours Concepts Cellulaires et Paramètres Radio Philippe Godlewski Philippe Martins Marceau Coupechoux Cours largement inspiré de «Les concepts cellulaires», X. Lagrange, Ph. Godlewski, Fév. 1999

Plus en détail

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques DERNIÈRE IMPRESSION LE er août 203 à 7:04 Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques Table des matières Onde périodique 2 2 Les ondes sinusoïdales 3 3 Les ondes acoustiques 4 3. Les sons audibles.............................

Plus en détail

Approche documentaire : «Oscillateur optique, Laser»

Approche documentaire : «Oscillateur optique, Laser» Approche documentaire : «Oscillateur optique, Laser» Objectifs : en relation avec le cours sur les ondes, les documents suivants permettent de décrire le fonctionnement d un laser en termes de système

Plus en détail

Architectures et Protocoles des Réseaux

Architectures et Protocoles des Réseaux Chapitre 5 - Les réseaux xdsl Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Claude Duvallet 1/32 Plan de la

Plus en détail

L identification par radio fréquence principe et applications

L identification par radio fréquence principe et applications L identification par radio fréquence principe et applications Présentée par Abdelatif Bouchouareb École de technologie supérieure, Montréal Qc Novembre 2007 1 Les différents systèmes d identification 2

Plus en détail

ZoneFlex 7731. Point à point 802.11n 5 GHz extérieur intelligent, Commutateur sans fil point à multipoint

ZoneFlex 7731. Point à point 802.11n 5 GHz extérieur intelligent, Commutateur sans fil point à multipoint ZoneFlex 7731 Point à point 802.11n 5 GHz extérieur intelligent, Commutateur sans fil point à multipoint Commutateur sans fil 802.11n 5 GHz extérieur haute performance à gestion centralisée Le ZoneFlex

Plus en détail

Année 2010-2011. Transmission des données. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.

Année 2010-2011. Transmission des données. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed. Année 2010-2011 Réseaux I Transmission des données Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Plan 1 Notions de signaux 2 Caractéristiques communes

Plus en détail

LA BOUCLE LOCALE RADIO LMDS : SERVICES HAUT DEBIT

LA BOUCLE LOCALE RADIO LMDS : SERVICES HAUT DEBIT LA BOUCLE LOCALE RADIO LMDS : SERVICES HAUT DEBIT D. Chiron, D. Carsenat, R. Guedira, M. Giry (S.C.I.), T. Monediere, B. Jecko, CREAPE IRCOM / Université de Limoges, Faculté des sciences, 123 Av Albert

Plus en détail

Systèmes de communications numériques 2

Systèmes de communications numériques 2 Systèmes de Communications Numériques Philippe Ciuciu, Christophe Vignat Laboratoire des Signaux et Systèmes CNRS SUPÉLEC UPS SUPÉLEC, Plateau de Moulon, 91192 Gif-sur-Yvette ciuciu@lss.supelec.fr Université

Plus en détail

Les relais GSM 2 INTRODUCTION

Les relais GSM 2 INTRODUCTION juliendelmas@wanadoo.fr http://www.juliendelmas.com Les relais GSM 2 INTRODUCTION Le but de ce document est d expliquer d une manière simple et compréhensible par tout le monde, le domaine des relais GSM.

Plus en détail

La VDI : le câblage structuré

La VDI : le câblage structuré La VDI : le câblage structuré Objectif : réaliser la liaison de tous les utilisateurs à tous les réseaux Assurer souplesse, fiabilité, évolutions entre des utilisateurs des terminaux de communication des

Plus en détail

Pourquoi le blindage? Câble écranté ou non écranté

Pourquoi le blindage? Câble écranté ou non écranté Pourquoi le blindage? Câble écranté ou non écranté Livre blanc Nexans Cabling Solutions Mai 2013 Écranté ou non écranté? Outre les catégories et classes de performances utilisées dans un système de câblage

Plus en détail

SYSTEMES DE COMMUNICATION

SYSTEMES DE COMMUNICATION Ministère de l Enseignement Supérieur Direction des ISET ISET Nabeul Cours de : SYSTEMES DE COMMUNICATION Enseigné par : JEBRI Elies Niveau d enseignement : Informatique Industrielle Quatrième Niveau 1999/2002

Plus en détail

L'apport de la physique au diagnostic médical

L'apport de la physique au diagnostic médical L'apport de la physique au diagnostic médical L'application des découvertes de la physique à l'exploration du corps humain fournit aux médecins des informations essentielles pour leurs diagnostics. Ils

Plus en détail

TD1 PROPAGATION DANS UN MILIEU PRESENTANT UN GRADIENT D'INDICE

TD1 PROPAGATION DANS UN MILIEU PRESENTANT UN GRADIENT D'INDICE TD1 PROPAGATION DANS UN MILIEU PRESENTANT UN GRADIENT D'INDICE Exercice en classe EXERCICE 1 : La fibre à gradient d indice On considère la propagation d une onde électromagnétique dans un milieu diélectrique

Plus en détail