Evaluation de 10 ans de politique de lutte contre le cancer

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Evaluation de 10 ans de politique de lutte contre le cancer"

Transcription

1 Evaluation de 10 ans de politique de lutte contre le cancer Haut Conseil de santé publique co-pilotes Hélène Grandjean Caroline Weill-Gies

2 Saisine DGS Quel impact des plans en termes de réduction des inégalités de santé? Quels progrès apportés par des plans thématiques et un opérateur dédié? Quelle extrapolation possible à d autres pathologies? Quels enseignements tirer d une comparaison internationale, notamment sur l organisation des dépistages?

3 Evaluation des plans : Méthode (1) Comité d évaluation : 11 membres Prestataire pour la maîtrise d ouvrage : Planète Publique / Cemka- Eval Bilan fondé sur : Analyse des rapports et bilans existants Auditions de 50 experts/acteurs Etude qualitative sur les prises en charge des patients

4 Evaluation des plans : Méthode (2) Analyse selon 6 domaines : Recherche Observation Prévention Dépistage Soins Vie pendant et après le cancer Questions «transversales»: Inégalités Gouvernance Transposabilité Comparaisons internationales

5 Analyse qualitative :Objectif général Apporter un éclairage sur : la mise en œuvre sur le terrain des plans cancer 1et 2 l évolution des prises en charge des patients le vécu et le ressenti des patients pris en charge Analyser les points de convergence entre usagers et professionnels et les nœuds de difficultés rencontrés Par une étude réalisée sur le terrain, dans des contextes différenciés, en particulier au plan social et au plan géographique

6 Enquête qualitative : Méthode Recrutement de 32 patients : dans 4 régions Ile-de-France (région en pleine réorganisation) Nord-Pas de Calais (surmortalité très forte) Limousin (région de petite taille et rurale) Languedoc-Roussillon 8 établissements contrastés en termes : de statut (public/privé et CHU/non CHU) et de profil du praticien (oncologue, spécialiste d organe et radiothérapeute) 4 localisations :sein, poumon, colon, prostate 4 interlocuteurs : le patient lui-même, le médecin hospitalier, un autre médecin ou professionnel de santé impliqué dans la prise en charge un personnel non médical ou un proche

7 Bilan terminé Le point aujourd hui Rencontre DGS, DGHOS, INCa en mars pour présentation et discussion Rapport écrit en cours de validation interne HCSP Remise de : Synthèse et recommandations le 20 avril Rapport final détaillé en juin

8 Recherche Des avancées importantes, grâce à: la conjonction d une coordination par l INCa et de financements dédiés, une structuration importante et un soutien diversifié Mais des points à améliorer: nécessité de clarification et articulation des missions respectives des structures (cancéropôles/siric/girci/rcc) et de réflexion sur l utilité d un tel foisonnement inquiétude sur les conséquences des changements de stratégies de financement (INCa/AVIESAN, INCa/GIRCI pour les EMRC) fragilité de la recherche en SHS, encouragée par les Plans, mais avec stratégie à repenser : fondement sur l excellence internationale peu adapté manque de continuité des comités scientifiques d appel à projets nécessité de développer une réelle interdisciplinarité manque de valorisation des résultats pour la prise en charge des patients.

9 Progrès des registres: Observation Pérennisation du réseau des registres Statut clarifié Formation des personnels Développement : actuellement 20% de la population Avancées méthodologiques (estimations nationales) et publication régulière de données utilisables Points à améliorer Accès aux données Difficultés techniques : disponibilité, harmonisation des recueils Collaborations entre professionnels Limites administratives et juridiques Généralisation du DCC

10 Prévention et dépistage Des résultats insuffisants : tabac et alcool cancers professionnels Manque de moyens? Recherche insuffisante dans le domaine? Dépistage : importance des ISS

11 Soins De réels progrès dans l organisation et qualité des soins : Autorisations des établissements RCP Réseaux Consultation d annonce PPS mais une grande disparité de mise en œuvre et absence d évaluation Des domaines à améliorer: Coordination ville-hôpital Délais d accès au diagnostic et aux soins : fortes inégalités régionales et selon la CSP

12 Vie pendant et après le cancer Parcours des personnes globalement amélioré : Meilleures connaissances et compétences des patients Légère évolution de l «image» du cancer Meilleure prise en compte des aspects non-médicaux Mais de nombreux progrès restent à faire: Accès aux soins de support Lutte contre la douleur Soins palliatifs ISS ont plutôt augmenté dans ce domaine comme dans celui du dépistage

13 Enquête qualitative Bilan de la mise en place des dispositifs : généralisation : RCP, planification de la surveillance, implication des patients dans leur traitement nécessité d amélioration dans certains endroits : dispositif d annonce, offre de soins de support, prise en charge à domicile mise en place insuffisante : PPS, accompagnement social et professionnel Médecin traitant accompagnant plutôt qu au centre du dispositif de prise en charge

14 Inégalités sociales et territoriales de santé Question transversale introduite dans le Plan cancer 2 A permis quelques avancées : Amélioration de l observation (Baromètre Cancer, Observatoire Sociétal des cancers, VICAN 1 et 2) permettant une meilleure compréhension Proposition d indicateurs Initiation de recherche interventionnelle Mais : Pas d amélioration et même aggravation des inégalités sociales et territoriales Peu de place dans le plan cancer 3 Propositions faites visant à : améliorer l observation prendre en compte le gradient social dans les actions Impliquer les acteurs du premier recours et ceux du secteur médico-social

15 Points forts : Quels progrès apportés par des plans thématiques et un opérateur dédié? un opérateur, des moyens financiers, un suivi continu soutien de la puissance publique avec mesures règlementaires Nécessité d une coordination de l INCa avec : au niveau national, les autres acteurs de santé publique avec lesquels sont passés des conventions au niveau régional, les ARS Bonne articulation avec les acteurs de la recherche et du soin Mais manque l implication des autres acteurs clés pour la lutte contre les inégalités sociales de santé, la prévention et l amélioration de la vie pendant et après le cancer (éducation, industriels, employeurs, acteurs locaux non soignants, assurance maladie ) Echec de certains objectifs majeurs ( place du médecin traitant, partage des données médicales, prise en charge de la douleur et les soins palliatifs, intégration des acteurs non médicaux dans le parcours des malades) relève plus de points faibles plus du système de santé que d une insuffisance de pilotage.

16 Extrapolation à d autres pathologies? Généraliser les «réussites» : avancées pour les patients (annonce, RCP, programme personnalisé applicables aux pathologies chroniques graves rôle des RRC pour l amélioration des pratiques Appliquer le modèle à la prévention : Reléguée au second plan car moins «urgente» et visible que les soins Facteurs de risque communs à plusieurs pathologies Impliquant des acteurs autres que ceux du soin Retard de la France dans ce domaine Appréhender la question des échecs (place du médecin traitant, partage des données médicales, retour à l emploi, prise en charge de la douleur, soins palliatifs, coordination entre acteurs) en considérant les pathologies chroniques dans leur ensemble

Evaluation de 10 ans de politique de lutte contre le cancer

Evaluation de 10 ans de politique de lutte contre le cancer Evaluation de 10 ans de politique de lutte contre le cancer Haut Conseil de santé publique co-pilotes Hélène Grandjean Caroline Weill-Gies Saisine DGS Quel impact des plans en termes de réduction des inégalités

Plus en détail

11 ème. BLOIS : jeudi 5 décembre d

11 ème. BLOIS : jeudi 5 décembre d journée e du Réseau R BLOIS : jeudi 5 décembre d 2013 Réseau Régional de Cancérologie ONCO-POITOU-CHARENTES Créé en 2006 dans le cadre du plan cancer Association Loi 1901 Cellule de Coordination : Médecin

Plus en détail

LES PLANS CANCER. IFSI 3 septembre 2015 VEYRAT Cyrielle

LES PLANS CANCER. IFSI 3 septembre 2015 VEYRAT Cyrielle LES PLANS CANCER IFSI 3 septembre 2015 VEYRAT Cyrielle PLAN CANCER Contexte de mise en œuvre Contexte : 1ers Etats Généraux des malades atteints de cancer organisés par La Ligue Contre le Cancer en 1998

Plus en détail

un 3C de territoire, une qualité mutualisée à un moindre cout

un 3C de territoire, une qualité mutualisée à un moindre cout 3C INTER-ÉTABLISSEMENTS ESSONONCO un 3C de territoire, une qualité mutualisée à un moindre cout 6 ème Congrès National des Réseaux de Cancérologie 2 octobre 2015 - Amiens Céline BERNIER Coordinatrice 3C

Plus en détail

PLACE des RESEAUX REGIONAUX de CANCEROLOGIE dans le PLAN CANCER

PLACE des RESEAUX REGIONAUX de CANCEROLOGIE dans le PLAN CANCER PLACE des RESEAUX REGIONAUX de CANCEROLOGIE dans le PLAN CANCER Les RRC réunissent et coordonnent les acteurs régionaux impliqués dans la prise en charge des patients atteints de cancer. 25 RRC pour 27

Plus en détail

LE PLAN CANCER. Formation destinée aux Aides Soignantes. Jeudi 20 mars 2014 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE

LE PLAN CANCER. Formation destinée aux Aides Soignantes. Jeudi 20 mars 2014 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE LE PLAN CANCER Formation destinée aux Aides Soignantes Jeudi 20 mars 2014 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE DÉFINITION PLAN CANCER : Organisation de la cancérologie en France - Sous l égide de l état avec rapport

Plus en détail

Point de vue d un praticien hospitalier de proximité Dr A Peytier

Point de vue d un praticien hospitalier de proximité Dr A Peytier Point de vue d un praticien hospitalier de proximité Dr A Peytier Agence sanitaire et scientifique chargée de coordonner les actions de lutte contre le cancer Groupement d intérêt public Etat Associations

Plus en détail

Quatre demandes priorisées par les malades : 1. Personnaliser le parcours de soins des personnes atteintes de cancer

Quatre demandes priorisées par les malades : 1. Personnaliser le parcours de soins des personnes atteintes de cancer Un parcours de soins personnalisé et coordonné pendant et après un cancer Vision Inca = Vision plan cancer Oncomip - 2010 Nouvelles perspectives pendant et après le cancer Quatre demandes priorisées par

Plus en détail

Contrat Local de Santé. Comité Syndical du 03 Novembre 2015

Contrat Local de Santé. Comité Syndical du 03 Novembre 2015 Contrat Local de Santé Comité Syndical du 03 Novembre 2015 1 Contexte Le Contrat Local de Santé, c est : Une innovation de la loi Hôpital, patients, santé, territoires HPST - Journal Officiel du 22 juillet

Plus en détail

Le Plan Cancer 3. Pr. Franck Chauvin, Haut Conseil de la Santé Publique Pdt de la Commission «Evaluation, Stratégie et Prospective»

Le Plan Cancer 3. Pr. Franck Chauvin, Haut Conseil de la Santé Publique Pdt de la Commission «Evaluation, Stratégie et Prospective» Le Plan Cancer 3 Quelles implications pour la prise en charge en oncologie digestive? Pr. Franck Chauvin, Haut Conseil de la Santé Publique Pdt de la Commission «Evaluation, Stratégie et Prospective» Directeur

Plus en détail

Coordination Ville / Hôpital autour du Patient

Coordination Ville / Hôpital autour du Patient Coordination Ville / Hôpital autour du Patient rôle complémentaire mentaire des IDEC évaluation des besoins pour le retour à domicile collaboration avec les autres réseaux r territoriaux 2 ème journée

Plus en détail

RRC. Evolution du DA depuis la création des RRC 1. Au niveau national 2. Au niveau régional. Organisation de la cancérologie

RRC. Evolution du DA depuis la création des RRC 1. Au niveau national 2. Au niveau régional. Organisation de la cancérologie Evolution du DA depuis la création des RRC 1. Au niveau national 2. Au niveau régional 4 ème Rencontre du Dispositif d Annonce et de Parcours Nice, 4 Décembre 2015 1. Organisation de la cancérologie. Les

Plus en détail

Expérimentations du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer : bilan et perspectives

Expérimentations du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer : bilan et perspectives Les Assises de la cancérologie publique 29 & 30 mars 2012 Expérimentations du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer : bilan et perspectives Graziella POURCEL Chef de projets «Coordination

Plus en détail

Leur mission première est l organisation de

Leur mission première est l organisation de Missions des 3C Leur mission première est l organisation de Réunions de Concertation Pluridisciplinaire Dispositif dannonce d annonce Plan Personnalisé de Soins Promotionde la recherche clinique Soins

Plus en détail

Synthèses thématiques

Synthèses thématiques Synthèses thématiques Synthèses thématiques 129 Répondre aux besoins des enfants, adolescents et jeunes adultes atteints de cancer Le cancer chez l enfant est une maladie rare qui représente 1 à 2 % de

Plus en détail

Le Plan Cancer 3 et Les Soins de Support en Cancérologie. Florian Scotté Hôpital Européen Georges Pompidou - Oncologie Médicale Caen 20 juin 2014

Le Plan Cancer 3 et Les Soins de Support en Cancérologie. Florian Scotté Hôpital Européen Georges Pompidou - Oncologie Médicale Caen 20 juin 2014 Le Plan Cancer 3 et Les Soins de Support en Cancérologie Florian Scotté Hôpital Européen Georges Pompidou - Oncologie Médicale Caen 20 juin 2014 Définition des Soins de Support Oncologiques Ensemble des

Plus en détail

Le nouveau plan cancer

Le nouveau plan cancer Le nouveau plan cancer 2009-2013 Bernard Couderc Thierry Godet L Union, Journée AFSOS GRASSPHO Oncomip 27 novembre 2009 Le Plan Cancer 2003-2007 Les modalités de mise en oeuvre Plan quinquennal 2003-2007

Plus en détail

Évaluation de 10 ans de politique de lutte contre le cancer 2004-2014. Collection Évaluation

Évaluation de 10 ans de politique de lutte contre le cancer 2004-2014. Collection Évaluation Évaluation de 10 ans de politique de lutte contre le cancer 2004-2014 Collection Évaluation Évaluation de 10 ans de politique de lutte contre le cancer 2004-2014 Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP)

Plus en détail

LE PLAN CANCER ORGANISATION DE LA CANCÉROLOGIE EN FC

LE PLAN CANCER ORGANISATION DE LA CANCÉROLOGIE EN FC LE PLAN CANCER ORGANISATION DE LA CANCÉROLOGIE EN FC Formation destinée aux Aides Soignantes Jeudi 19 mars 2015 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE DÉFINITION PLAN CANCER : Organisation de la cancérologie en France

Plus en détail

Parcours de soins en cancérologie: les défis de la coordination

Parcours de soins en cancérologie: les défis de la coordination Parcours de soins en cancérologie: les défis de la coordination Dr Mario Di Palma Département Ambulatoire JESS 2014, Saint- Etienne Les progrès en cancérologie Progrès techniques: > Nouveaux médicaments

Plus en détail

Favoriser la Réduction des Inégalités D accès à l Avortement en Ile-de-France. Le projet FRIDA. Soirée ARS / MYPA du 3 juin 2014

Favoriser la Réduction des Inégalités D accès à l Avortement en Ile-de-France. Le projet FRIDA. Soirée ARS / MYPA du 3 juin 2014 Favoriser la Réduction des Inégalités D accès à l Avortement en Ile-de-France Le projet FRIDA Soirée ARS / MYPA du 3 juin 2014 Origine et contexte du projet FRIDA Démarche initiée en 2012 par la direction

Plus en détail

L évaluation des Equipes Mobiles de Soins Palliatifs (EMSP)

L évaluation des Equipes Mobiles de Soins Palliatifs (EMSP) L évaluation des Equipes Mobiles de Soins Palliatifs (EMSP) Rencontre Qualitefficience 22 octobre 2015 Département Evaluation des Politiques de Santé et des dispositifs (DEPS) Direction Efficience de l

Plus en détail

Enquête Régionale «Accès à l information aux Soins Oncologiques de Support (SOS)» Nord Pas-de-Calais 2015

Enquête Régionale «Accès à l information aux Soins Oncologiques de Support (SOS)» Nord Pas-de-Calais 2015 Enquête Régionale «Accès à l information aux Soins Oncologiques de Support (SOS)» Nord Pas-de-Calais 2015 Contexte : Contexte national «élargir l approche du soin en accordant une place systématique aux

Plus en détail

Plan Cancer. Circulaire d organisation des soins en cancérologie. Place du réseau ONCOLOR

Plan Cancer. Circulaire d organisation des soins en cancérologie. Place du réseau ONCOLOR Plan Cancer Circulaire d organisation des soins en cancérologie Place du réseau ONCOLOR Les principes d une d prise en charge de qualité! Un accès rapide au diagnostic! L information du patient et son

Plus en détail

LA CONSULTATION D ANNONCE

LA CONSULTATION D ANNONCE LA CONSULTATION D ANNONCE Présentation personnelle et donner les différents plans de l exposé.(chiffres, plan cancer, dispositif d annonce, la RCP, le PPS, les liens hôpitaux et médecine de ville. Quelques

Plus en détail

Le 1 er modèle de Plateforme Territoriale d Appui innovant et opérationnel

Le 1 er modèle de Plateforme Territoriale d Appui innovant et opérationnel Le 1 er modèle de Plateforme Territoriale d Appui innovant et opérationnel Une équipe de proximité pour améliorer les parcours de santé Les facteurs clés de réussite Un outil numérique innovant de coordination

Plus en détail

Plans Régionaux «Sport-Santé Bien-Etre» Bilan 2013

Plans Régionaux «Sport-Santé Bien-Etre» Bilan 2013 Plans Régionaux «Sport-Santé Bien-Etre» Bilan 2013 1 Présentation en conseil des Ministres en charge des sports et en charge de la santé, le 10 octobre 2012, d une communication relative à la pratique

Plus en détail

Dispositif d'annonce - Oncoguyane

Dispositif d'annonce - Oncoguyane Dispositif d'annonce - Oncoguyane Dispositif d'annonce: historique 1998: Etats généraux du cancer 2003: Plan cancer ( mesure n 40) 2004: Cahier des charges ( DHOS et LCC) Juin 2004 Mai 2005: expérimentation

Plus en détail

«Parcours de soins des enfants atteints. de troubles du langage et des apprentissages»

«Parcours de soins des enfants atteints. de troubles du langage et des apprentissages» Commission nationale de la naissance et de la santé de l enfant Mardi 18 juin 2013 Présentation des travaux concernant le «Parcours de soins des enfants atteints de troubles du langage et des apprentissages»

Plus en détail

Projet ULYSSE / INCa Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer

Projet ULYSSE / INCa Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Clermont-Ferrand - France - Projet ULYSSE / INCa Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer CJP / Dr DURANDO, Dr BAHADOOR,

Plus en détail

Evolution de l organisation du dispositif de dépistages organisés des cancers Point d étape

Evolution de l organisation du dispositif de dépistages organisés des cancers Point d étape Evolution de l organisation du dispositif de dépistages organisés des cancers Point d étape CTP DOCS 29.01.16 Odile JULLIAN Pôle santé publique et soins INCa CONTEXTE Une évolution attendue des dépistages

Plus en détail

PARTENARIAT RCA - CCECQA

PARTENARIAT RCA - CCECQA PARTENARIAT RCA - CCECQA Illustration avec le projet régional EVADA Sandrine Domecq, sandrine.domecq@ccecqa.asso.fr Dr Laurence Digue, ldigue@canceraquitaine.org Rencontre annuelle du réseau Onco Poitou-Charentes

Plus en détail

Nathalie DANJOU, Directrice. 16, rue Du Guesclin PERIGUEUX

Nathalie DANJOU, Directrice. 16, rue Du Guesclin PERIGUEUX Nathalie DANJOU, Directrice 16, rue Du Guesclin 24000 PERIGUEUX 05.53.13.19.90 05.53.53.40.72 @ accueil@mdrs24.fr Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) AUTORISE DEPUIS LE 05 OCTOBRE 2015 «LA MAISON

Plus en détail

Feuille de route régionale. Plan Cancer III

Feuille de route régionale. Plan Cancer III Feuille de route régionale Plan Cancer III 9 ème colloque Inter 3C des 3C 9 et 10 Marseille 6 novembre 2015 Action 2.1 : Garantir aux patients, avec l appui du médecin généraliste ou de l équipe de premier

Plus en détail

Rapport MORLAT Rôle et missions du COREVIH. Françoise LEBRUN Coordinatrice du COREVIH

Rapport MORLAT Rôle et missions du COREVIH. Françoise LEBRUN Coordinatrice du COREVIH Rapport MORLAT Rôle et missions du COREVIH Françoise LEBRUN Coordinatrice du COREVIH «COREVIH» dans le rapport MORLAT des enjeux de taille Chapitre 3 PREVENTION Chapitre 7 CANCER Chapitre 9 Désir d enfant

Plus en détail

Le référentiel de bonnes pratiques professionnelles des services de soins infirmiers à domicile

Le référentiel de bonnes pratiques professionnelles des services de soins infirmiers à domicile Le référentiel de bonnes pratiques professionnelles des services de soins infirmiers à domicile Renouveler l organisation des SSIAD et faire évoluer leurs pratiques : un des enjeux du maintien à domicile

Plus en détail

DEMARCHE PARTICIPATIVE TERRAIN

DEMARCHE PARTICIPATIVE TERRAIN DEMARCHE PARTICIPATIVE TERRAIN AU SEIN DES ESPACES DE DECISIONS EN CANCEROLOGIE Florian Scotté Oncologie médicale HEGP AFSOS Congrès 2013, Paris Circulaire du 25 mars 2008 (DHOS/02/2008/99) relative à

Plus en détail

Où en est le Plan cancer ? Jean-Pierre Grünfeld Hôpital Necker, Université Paris Descartes

Où en est le Plan cancer ? Jean-Pierre Grünfeld Hôpital Necker, Université Paris Descartes Où en est le Plan cancer 2009-2013? Jean-Pierre Grünfeld Hôpital Necker, Université Paris Descartes Cancéropôle Nord-Ouest, Deauville, 5 mai 2011 Plan cancer 2009-2013 Après le Plan 2003-2007 Avec un comité

Plus en détail

Dispositif régional sur la qualité des RCP : Enquête «Check list RCP»

Dispositif régional sur la qualité des RCP : Enquête «Check list RCP» Dispositif régional sur la qualité des RCP : Enquête 2013-2015 «Check list RCP» 01/10/2015 Amiens, CNRC 2015 Évaluation des pratiques et des organisations / parcours de soins Elise CORTES, RRC ONCOPACA-Corse

Plus en détail

RESEAU SLA ILE DE FRANCE

RESEAU SLA ILE DE FRANCE 23/03/2016 RESEAU SLA ILE DE FRANCE Parcours de soins des patients atteints de SLA Valérie CORDESSE La Sclérose Latérale Amyotrophique Une des affections neurodégénératives les plus rapidement invalidantes

Plus en détail

EXPERIMENTATION ITEP REGION CHAMPAGNE ARDENNE

EXPERIMENTATION ITEP REGION CHAMPAGNE ARDENNE EXPERIMENTATION ITEP REGION CHAMPAGNE ARDENNE GENESE DU PROJET D ABORD UN CHEMINEMENT ASSOCIATIF : Depuis l idée initiale des membres fondateurs de proposer d autres «modèles» d organisation que la structure

Plus en détail

L organisation de la cancérologie. D. Collet Bordeaux

L organisation de la cancérologie. D. Collet Bordeaux L organisation de la cancérologie D. Collet Bordeaux Quelques chiffres 278 000 nouveaux cas de cancer en 2000 contre 160 000 en 1980, incidence multipliée par 1,7 en 20 ans en France 115 000 personnes

Plus en détail

Actualités du RRC ONCAUVERGNE

Actualités du RRC ONCAUVERGNE Actualités du RRC ONCAUVERGNE 17 Mars 2015 Professeur Jacques-Olivier BAY Président du RRC ONCAUVERGNE Organisation des soins Coordination des soins en cancérologie Le pré requis indispensable à la qualité

Plus en détail

INFIRMIERE COORDINATRICE dans un 3C d Hématologie. une liaison entre la ville et l hôpital. Katia Aubert

INFIRMIERE COORDINATRICE dans un 3C d Hématologie. une liaison entre la ville et l hôpital. Katia Aubert Centre de Coordination en Cancérologie d Hématologie Région Limousin INFIRMIERE COORDINATRICE dans un 3C d Hématologie une liaison entre la ville et l hôpital Katia Aubert ORGANISATION DE LA CANCEROLOGIE

Plus en détail

LA COORDINATION TERRITORIALE APPUI,PROXIMITE.

LA COORDINATION TERRITORIALE APPUI,PROXIMITE. LA COORDINATION TERRITORIALE APPUI,PROXIMITE. URIOPSS PACA MARSEILLE 26/03/15 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Coordination, Clic, réseau, filière,

Plus en détail

PROGRAMME D INTERVENTION EN POITOU CHARENTES DES INFIRMIÈRES COORDINATRICES DANS LE PARCOURS PERSONNALISÉ DU PATIENT EN CANCÉROLOGIE

PROGRAMME D INTERVENTION EN POITOU CHARENTES DES INFIRMIÈRES COORDINATRICES DANS LE PARCOURS PERSONNALISÉ DU PATIENT EN CANCÉROLOGIE Virginie BOYER-PRIMAULT Infirmière coordinatrice en cancérologie Pays Thouarsais (79) Marie ARANDA Infirmière coordinatrice en cancérologie Bignoux (86) PROGRAMME D INTERVENTION EN POITOU CHARENTES DES

Plus en détail

RESEAUX et FILIERES DE SOINS. Promotion UE 1.2.S2 DP /AVD

RESEAUX et FILIERES DE SOINS. Promotion UE 1.2.S2 DP /AVD RESEAUX et FILIERES DE SOINS Promotion 2015.2018. UE 1.2.S2 DP /AVD 1 Organisation du système de soins Niveau national L Etat finance l offre de soins Réponse aux besoins de santé de la population Couverture

Plus en détail

Plan national maladies rares. Dispositif de suivi. Qualité de la prise en charge, Recherche, Europe : une ambition renouvelée

Plan national maladies rares. Dispositif de suivi. Qualité de la prise en charge, Recherche, Europe : une ambition renouvelée 2011-2014 Plan national maladies rares Qualité de la prise en charge, Recherche, Europe : une ambition renouvelée Dispositif de suivi Le dispositif de suivi du plan national maladies rares sera assuré

Plus en détail

CANCÉROLOGIE DES SUJETS ÂGÉS ET PLANS CANCER JÉRÔME VIGUIER PÔLE SANTE PUBLIQUE ET SOINS 19 OCTOBRE 2017

CANCÉROLOGIE DES SUJETS ÂGÉS ET PLANS CANCER JÉRÔME VIGUIER PÔLE SANTE PUBLIQUE ET SOINS 19 OCTOBRE 2017 CANCÉROLOGIE DES SUJETS ÂGÉS ET PLANS CANCER JÉRÔME VIGUIER PÔLE SANTE PUBLIQUE ET SOINS 19 OCTOBRE 2017 INCIDENCE - PREVALENCE.Incidence 2015 : 384 500 nouveaux cas de cancers en 2015 dont 122 000 (32%)

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PVVIH

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PVVIH ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PVVIH FORMATION DE LA S.F.L.S. Françoise SIOCHE (Maladies Infectieuses CHU site sud) Les formations Formation de base (démarche pédagogique) Acquérir et développer des connaissances

Plus en détail

Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile

Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile 15 décembre 2016 Santélys Association Association loi 1901 reconnue d utilité publique créée en 1900 Santé

Plus en détail

CTR maladie chronique 10/10/2011. Dr Martine Sciortino Dr Alain Ferrero

CTR maladie chronique 10/10/2011. Dr Martine Sciortino Dr Alain Ferrero CTR maladie chronique 10/10/2011 Dr Martine Sciortino Dr Alain Ferrero ARS PACA-10/10/2011 Ordre du Jour Point sur l éducation thérapeutique Point sur le Plan d action «personnes atteintes de maladie chronique»

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre LES ACTUALITÉS DU RÉSEAU ONCOMIP

Cliquez pour modifier le style du titre LES ACTUALITÉS DU RÉSEAU ONCOMIP Cliquez pour modifier le style du titre LES ACTUALITÉS DU RÉSEAU ONCOMIP 04 décembre 2015 1 Cliquez pour modifier ACTUALITÉS le style ONCOMIP du titre Le Plan cancer 3 Le DCC L évaluation des pratiques

Plus en détail

Dr Stéphanie Dominguez Praticien hospitalier Hôpital Henri Mondor INSERM U955 HENRI MONDOR

Dr Stéphanie Dominguez Praticien hospitalier Hôpital Henri Mondor INSERM U955 HENRI MONDOR Dr Stéphanie Dominguez Praticien hospitalier Hôpital Henri Mondor INSERM U955 HENRI MONDOR Paradoxe français Politique d immigration qui durcit les conditions d entrée et de séjour des étrangers Versus

Plus en détail

EMRC et objectifs du plan cancer en recherche clinique. 12 ème Journée du Réseau OncoCentre 4 décembre Iris Pauporté, PhD

EMRC et objectifs du plan cancer en recherche clinique. 12 ème Journée du Réseau OncoCentre 4 décembre Iris Pauporté, PhD EMRC et objectifs du plan cancer 2014-2019 en recherche clinique 12 ème Journée du Réseau OncoCentre 4 décembre 2014 Iris Pauporté, PhD Equipes Mobiles de Recherche Clinique (INCa 07/11/2006) EMRC Faciliter

Plus en détail

COORDINATION DES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT (SOS) : VERS UNE REELLE CONTINUITE DES SOINS

COORDINATION DES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT (SOS) : VERS UNE REELLE CONTINUITE DES SOINS COORDINATION DES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT (SOS) : VERS UNE REELLE CONTINUITE DES SOINS Pré requis : une structure et une organisation des soins de support oncologiques déjà fonctionnelles au sein

Plus en détail

Etudes locales de santé. Bassin industriel de lacq

Etudes locales de santé. Bassin industriel de lacq Etudes locales de santé Bassin industriel de lacq S. Vandentorren, responsable S. Coquet, épidémiologiste Cellule d intervention en région Nouvelle Aquitaine, Direction des régions, Santé publique France

Plus en détail

1 - Créer les conditions d'une collaboration accrue entre les établissements de santé, et pour cela :

1 - Créer les conditions d'une collaboration accrue entre les établissements de santé, et pour cela : DU RESEAU Garantir l'égalité des chances constitue la préoccupation majeure : tout patient pris en charge pour une pathologie cancéreuse dans la région picarde (au niveau des établissements autorisés ou

Plus en détail

VALIDATION DES COMPETENCES. MODULES ORGANISATION DU SYSTEME DE SOINS PARTIE 1 et

VALIDATION DES COMPETENCES. MODULES ORGANISATION DU SYSTEME DE SOINS PARTIE 1 et VALIDATION DES COMPETENCES MODULES ORGANISATION DU SYSTEME DE SOINS PARTIE 1 et 2 Informations préliminaires : Le médecin qui a présenté l étude ACTA au congrès de Milan, vous a demandé de présenter au

Plus en détail

Soins de support dans les services d oncologie cervico-thoracique.

Soins de support dans les services d oncologie cervico-thoracique. Soins de support dans les services d oncologie cervico-thoracique. Dr N. SAFFON Equipe Résonance CHU Toulouse Soins Oncologiques de Support DHOS, juin 2004 : «l ensemble des soins et soutiens nécessaires

Plus en détail

La démarche HAS de l audit clinique ciblé (ACC) : un outil de changement

La démarche HAS de l audit clinique ciblé (ACC) : un outil de changement La démarche HAS de l audit clinique ciblé (ACC) : un outil de changement Contexte des réformes Hôpital 2007 DHOS La qualité des soins (OMS) «Que chaque patient reçoive la combinaison d actes diagnostiques

Plus en détail

PACTE 87. Programme Action Cancer Toutes Entreprises. Du Comité de la Haute-Vienne De la Ligue contre le Cancer A.DEBORD

PACTE 87. Programme Action Cancer Toutes Entreprises. Du Comité de la Haute-Vienne De la Ligue contre le Cancer A.DEBORD PACTE 87 Programme Action Cancer Toutes Entreprises Du Comité de la Haute-Vienne De la Ligue contre le Cancer A.DEBORD Le contexte Plan cancer 2014 2019 Objectif 9: diminuer l impact du cancer sur la vie

Plus en détail

encore à la mode? Atelier : loi HPST et réseaux

encore à la mode? Atelier : loi HPST et réseaux Loi HPST : Les réseaux de santé sont-ils encore à la mode? Atelier : loi HPST et réseaux La loi HPST ne supprime pas les réseaux de santé - mais elle introduit de nouvelles formes d organisation (maisons

Plus en détail

RESEAUX DE PEDIATRIE

RESEAUX DE PEDIATRIE RESEAUX DE PEDIATRIE Organisation nationale (recherche et avancées) Inter régionale et régionale Dr Anne Isabelle Bertozzi-Salamon DESC ONCO Responsable du comité réseau SFCE Epidémiologie Incidence: 1-2%

Plus en détail

LES LIVRETS DE L ÉVALUATION

LES LIVRETS DE L ÉVALUATION N 3 LES LIVRETS DE L ÉVALUATION ÉVALUATION DES DISPOSITIFS DE SANTÉ DISPOSITIFS EXPÉRIMENTAUX D ANNONCE DE MALADIES CHRONIQUES - ju in 20 15 2 Focus L annonce d une maladie grave chronique pour le patient

Plus en détail

SOINS DE SUPPORT SOINS PALLIATIFS DEMARCHE PALLIATIVE EN ONCO HEMATOLOGIE. Ph. COLOMBAT Tours 11 mars 2005

SOINS DE SUPPORT SOINS PALLIATIFS DEMARCHE PALLIATIVE EN ONCO HEMATOLOGIE. Ph. COLOMBAT Tours 11 mars 2005 SOINS DE SUPPORT SOINS PALLIATIFS DEMARCHE PALLIATIVE EN ONCO HEMATOLOGIE Ph. COLOMBAT Tours 11 mars 2005 DEMARCHE PALLIATIVE DEMARCHE PALLIATIVE DEFINITION «Asseoir et développer les Soins Palliatifs

Plus en détail

CONTEXTE (1) Gestion des pathologies chroniques La gestion des pathologies chroniques La BPCO constitue un problème de santé exemplaire

CONTEXTE (1) Gestion des pathologies chroniques La gestion des pathologies chroniques La BPCO constitue un problème de santé exemplaire ETAT DES LIEUX DES PROBLEMES POSES PAR LES PATIENTS BPCO SUR LES TERRITOIRES DU VAL DE MARNE ET SEINE ET MARNE UN PROGRAMME PLURIDISCIPLINAIRE ET PLURIPROFESSIONNEL DE RECHERCHE ET D'ACTION Bronchopneumopathie

Plus en détail

L EXPÉRIMENTATION PAERPA : POINT D ÉTAPE

L EXPÉRIMENTATION PAERPA : POINT D ÉTAPE L EXPÉRIMENTATION PAERPA : POINT D ÉTAPE Rencontres Inter-Régionales de l'asip Santé Intervention de Julien MARCELLE, Chef de projet ANAP Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de

Plus en détail

Consultation d Annonce en cancérologie (CsA) Ph Rougier

Consultation d Annonce en cancérologie (CsA) Ph Rougier Consultation d Annonce en cancérologie (CsA) Ph Rougier Sce HépatoGastroentérologie, Oncologie Digestive Fédération des Spécialités Digestives Hop Ambroise Paré, Boulogne PRINCIPES CONDITIONS Consultation

Plus en détail

La coordination territoriale de l ETP par la Plateforme Santé Douaisis

La coordination territoriale de l ETP par la Plateforme Santé Douaisis La coordination territoriale de l ETP par la Plateforme Santé Douaisis Le 29/06/2011 Franck LAUREYNS Directeur Sommaire 1. Présentation générale de la Plateforme 2. Programmes d ETP autorisés 3. Parcours

Plus en détail

La consultation d annonce en Haute Normandie: «Etat des lieux, ressenti patient et traçabilité»

La consultation d annonce en Haute Normandie: «Etat des lieux, ressenti patient et traçabilité» La consultation d annonce en Haute Normandie: «Etat des lieux, ressenti patient et traçabilité» S. Lesens : Ingénieur qualité du réseau Onco-Normand Pr Czernichow: EREHN CHU Rouen Dr Chéru: Médecin coordonnateur

Plus en détail

Cahier des charges : mise en place d un dispositif d annonce en néphrologie. Phase 1 La formation à l annonce. Docteur Thevenin-Lemoine

Cahier des charges : mise en place d un dispositif d annonce en néphrologie. Phase 1 La formation à l annonce. Docteur Thevenin-Lemoine Cahier des charges : mise en place d un dispositif d annonce en Phase 1 La formation à l annonce Docteur Thevenin-Lemoine Les réclamations à l ARS Île-de-France 1 (sommaire automatique) Sommaire Introduction...

Plus en détail

L imagerie médicale en France. un atout pour la santé un atout pour l économie. propositions. Pour une meilleure prise en charge des patients

L imagerie médicale en France. un atout pour la santé un atout pour l économie. propositions. Pour une meilleure prise en charge des patients L imagerie médicale en France un atout pour la santé un atout pour l économie 29 propositions Pour une meilleure prise en charge des patients 29 PROPOSITIONS L'offre de soins d imagerie médicale Proposition

Plus en détail

Specificités de l oncologie pédiatrique et RCP

Specificités de l oncologie pédiatrique et RCP Specificités de l oncologie pédiatrique et RCP Le cancer est plus rare chez l enfantl Represente 1% de l ensemble des cancers Incidence:132 cas/an/million d enfants 1500 nouveaux cas/an en France Un enfant

Plus en détail

L organisation des soins en oncologie en France. Stéphane JOUVESHOMME CHI Poissy St Germain

L organisation des soins en oncologie en France. Stéphane JOUVESHOMME CHI Poissy St Germain L organisation des soins en oncologie en France Stéphane JOUVESHOMME CHI Poissy St Germain 1. Les réseaux de cancérologie Plan Cancer 2007: tout patient, quel que soit son lieu de soins ( ) doit bénéficier

Plus en détail

PAERPA. Personnes Agées En Risque de Perte d Autonomie ****

PAERPA. Personnes Agées En Risque de Perte d Autonomie **** PAERPA Personnes Agées En Risque de Perte d Autonomie **** 9 ème 10 ème 19 ème arrondissements de Paris Un territoire face au défi du vieillissement de sa population Ateliers PAERPA ARS DT 75 avril 2014

Plus en détail

Reconnaissance des réseaux régionaux de cancérologie

Reconnaissance des réseaux régionaux de cancérologie Reconnaissance des réseaux régionaux de cancérologie 1 er congrès national des réseaux de cancérologie Vichy le 1er octobre 2010 Fondamentaux de l organisation l de la cancérologie en réseau r régionalr

Plus en détail

Education thérapeutique sur une cohorte de patients atteints de cancer du sein et colorectal avec chimiothérapie adjuvante

Education thérapeutique sur une cohorte de patients atteints de cancer du sein et colorectal avec chimiothérapie adjuvante Education thérapeutique sur une cohorte de patients atteints de cancer du sein et colorectal avec chimiothérapie adjuvante Dr Caroline BUREAU LENOIR Polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine HISTORIQUE (1)

Plus en détail

Parcours de santé Expérimentations et outils promus par l Agence Régionale de Santé

Parcours de santé Expérimentations et outils promus par l Agence Régionale de Santé Parcours de santé Expérimentations et outils promus par l Agence Régionale de Santé Congrès FEHAP 3 octobre 2013 Laurent SAUZE Directeur délégué aux politiques régionales de santé Contexte Cadre «règlementaire»

Plus en détail

Informatique de santé : le défi de la veille sanitaire. Agir ensemble pour soigner mieux

Informatique de santé : le défi de la veille sanitaire. Agir ensemble pour soigner mieux Informatique de santé : le défi de la veille sanitaire Agir ensemble pour soigner mieux 16 septembre 2010 Déroulé Intervenants Jeanne Bossi, Secrétaire générale de l ASIP Santé Marc Giroud, Président de

Plus en détail

Cadre de Santé Coordonnateur - Centre de Soins Palliatifs CHU-HSTV

Cadre de Santé Coordonnateur - Centre de Soins Palliatifs CHU-HSTV Direction des Soins Coordination Générale (S 111 PP CSS) version n 1 - page 1/5 Direction des Soins Coordination Générale PROFIL DE POSTE Cadre de Santé Coordonnateur - Centre de Soins Palliatifs CHU-HSTV

Plus en détail

DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE

DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE 10 MARS 2017 CHU Pontchaillou - RENNES Expérimentation en cours Dans le cadre du deuxième plan cancer, première phase d expérimentation du dispositif des infirmiers

Plus en détail

Les leviers de la collaboration entre hôpital promoteur de santé et ville

Les leviers de la collaboration entre hôpital promoteur de santé et ville Les leviers de la collaboration entre hôpital promoteur de santé et ville Anaïs Delbaer-Baruzier, Communauté d agglomération Maubeuge-Val de Sambre Philippe Paradis, CH de Sambre-Avesnois Séminaire «Devenir

Plus en détail

-Direction Déléguée à l Animation, du Pilotage Stratégique du Décloisonnement, des Politiques Publiques et de la Transversalité-

-Direction Déléguée à l Animation, du Pilotage Stratégique du Décloisonnement, des Politiques Publiques et de la Transversalité- Santé Territoire et Démocratie Sanitaire 30 juin 2011 Page 1/31 Santé Territoire et Démocratie Sanitaire 30 juin 2011 Page 2/31 LE PRS : AU COUR DES MISSIONS DE L ARS, COLONNE VERTÉBRALE DE L ACTION DE

Plus en détail

LAB 3. L expérience de la télémédecine mise au service de la prise en charge des personnes âgées. - Directeur de l EHPAD Les Charmilles

LAB 3. L expérience de la télémédecine mise au service de la prise en charge des personnes âgées. - Directeur de l EHPAD Les Charmilles LAB 3 L expérience de la télémédecine mise au service de la prise en charge des personnes âgées Caroline DUBOIS Pierrick PENVEN Vincent COULIER Karl OPSOMER - Directrice GCS MATISS - Chef de projet GCS

Plus en détail

Coordination des soins autour de patients atteints de cancer : perspectives portées par le DMP - Dossier Médical Personnel -

Coordination des soins autour de patients atteints de cancer : perspectives portées par le DMP - Dossier Médical Personnel - Coordination des soins autour de patients atteints de cancer : perspectives portées par le DMP - Dossier Médical Personnel - Agir ensemble pour soigner mieux Déroulé Intervenants Dr Jean-Yves ROBIN, Directeur

Plus en détail

Dossier de presse Lundi 8 mars 2010

Dossier de presse Lundi 8 mars 2010 Journée internationale de la femme : Mesures de prévention et de prise en charge des grossesses non désirées Dossier de presse Lundi 8 mars 2010 Contact Presse Ministère de la Santé et des Sports 01 40

Plus en détail

Enregistrement PM5 EN Charte de fonctionnement du centre de coordination en cancérologie Constellation TABLE DES MATIERES 2 PREAMBULE 3

Enregistrement PM5 EN Charte de fonctionnement du centre de coordination en cancérologie Constellation TABLE DES MATIERES 2 PREAMBULE 3 Page : 2 / 9 Table des matières TABLE DES MATIERES 2 PREAMBULE 3 FORME ET MEMBRES DU 3C CONSTELLATION 3 LE 3C EN SYNTHESE 4 FORMALISATION DU 3C 5 MISSIONS DU 3C 5 FONCTIONNEMENT DU 3C 6 A. ARTICULATION3C

Plus en détail

Déclinaison régionale de la lutte contre les résistances aux antibiotiques. Expériences vers les praticiens

Déclinaison régionale de la lutte contre les résistances aux antibiotiques. Expériences vers les praticiens Déclinaison régionale de la lutte contre les résistances aux antibiotiques Expériences vers les praticiens Réflexions et actions en cours dans la région Nord Pas-de-Calais Dr C. Lahoute, C. Dupont 4 ème

Plus en détail

16 Février 2012 Marie Dominique Lussier Anap Aide à l autonomie et parcours de vie

16 Février 2012 Marie Dominique Lussier Anap Aide à l autonomie et parcours de vie 16 Février 2012 Marie Dominique Lussier Anap Aide à l autonomie et parcours de vie Le parcours des personnes âgées dans le système de santé: Enseignements tirés de travaux menés avec 3 Agences régionales

Plus en détail

Document interne - Présentation rôle et missions du 3C de la Haute-Savoie Nord

Document interne - Présentation rôle et missions du 3C de la Haute-Savoie Nord Document interne - Présentation rôle et missions du 3C de la Haute-Savoie Nord Sommaire 1. Rôle et missions du 3C de territoire 2. Le 3 ème Plan Cancer 3. Actions mises en place par le 3C de territoire

Plus en détail

Un territoire face au défi du vieillissement de sa population

Un territoire face au défi du vieillissement de sa population Le 19 décembre 2013 Un territoire face au défi du vieillissement de sa population Lancement du projet PAERPA sur le territoire 9ème-10ème-19ème arrondissements de Paris Claude Evin Directeur général de

Plus en détail

LIVRE BLANC CONTRIBUER À AMÉL IORER L A PRISE EN C HARGE DU CANCER : RETOUR SUR UNE D ÉMARCHE PARTICIPATIVE I N É D I T E DÉBAT INNOVATION CANCER

LIVRE BLANC CONTRIBUER À AMÉL IORER L A PRISE EN C HARGE DU CANCER : RETOUR SUR UNE D ÉMARCHE PARTICIPATIVE I N É D I T E DÉBAT INNOVATION CANCER LIVRE BLANC DÉBAT INNOVATION CANCER CONTRIBUER À AMÉL IORER L A PRISE EN C HARGE DU CANCER : RETOUR SUR UNE D ÉMARCHE PARTICIPATIVE I N É D I T E INTRODUCTION RAPPEL DE LA MÉTHODOLOGIE ET DU PROGRAMME

Plus en détail

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Réunions départementales ARS / EHPAD octobre 2013 La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Mme Carole PIERRE dans l Yonne Le PRS et les parcours : enjeux et mise

Plus en détail

ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne

ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne 09/01/15 Plan Qu est-ce que l'ars? le PRS? Politique régionale bretonne de déploiement des MAIA, Accompagnement

Plus en détail

La prise en charge des cancers à domicile: Quelles Ressources? Quelles évolutions?

La prise en charge des cancers à domicile: Quelles Ressources? Quelles évolutions? La prise en charge des cancers à domicile: Quelles Ressources? Quelles évolutions? Atelier 4: les outils de liaison Le dossier Communiquant en Cancérologie Mme Laetitia Lemoine, coordonnateur du Réseau

Plus en détail

Réseaux. Ville-Hôpital. Application à la cancérologie: réseau Oncolor. Dr Véronique Noirez Pharmacien CHR de Metz THionville

Réseaux. Ville-Hôpital. Application à la cancérologie: réseau Oncolor. Dr Véronique Noirez Pharmacien CHR de Metz THionville Réseaux Ville-Hôpital Application à la cancérologie: réseau Oncolor Dr Véronique Noirez Pharmacien CHR de Metz THionville Plan Quels réseaux? Pour qui? Pourquoi? Quel est le socle réglementaire? Quel est

Plus en détail

Visite à La Réunion de Madame George PAU LANGEVIN, Ministre des Outre-mer

Visite à La Réunion de Madame George PAU LANGEVIN, Ministre des Outre-mer DOSSIER DE PRESSE 5 juillet 2016 Visite à La Réunion de Madame George PAU LANGEVIN, Ministre des Outre-mer > Les séquences Santé Le plan d action pluriannuel pour améliorer la qualité de l eau du robinet

Plus en détail

Déroulement et organisation du dispositif d annonce

Déroulement et organisation du dispositif d annonce Page 1 sur 5 1. Objet 2. Domaine d application 3. Références 4. Responsabilités 5. Procédure 6. Documents associés 7. Archivage Rédaction Vérification Approbation Nom prénom Fonction LEFEVRE Mélanie (Assistante

Plus en détail