Projet financé par l'ue

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet financé par l'ue"

Transcription

1 Soutien au Processus de Rabat sur la Migration et le Développement Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational Rabat,(Maroc)31mars 1 er avril2011 Séance 8. Présentation des études de cas sur la portabilité des droits sociaux des migrants Pratiques bilaterales La portabilité des droits sociaux entre le Maroc et l UE Mlle. Bouteyna Falsy Directrice de la Protection sociale des travailleurs. Ministère de l Emploi et de la Formation Professionnelle. Maroc Projet financé par l'ue

2 Caisse Nationale de Sécurité Sociale Portabilité des droits sociaux 31 mars 01 avril 2011 Direction de la Stratégie

3 I Introduction II Conditions d accès à la sécurité sociale III Conditions afférentes aux prestations IV Exportation des prestations 3

4 Inspiré des principes de la convention n 102 de l Organisation Internationale du Travail, le régime de la sécurité sociale a été mis en place au Maroc le 1 er avril Ce régime dont la gestion confiée à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale est régi par le principe de la solidarité entre l entreprise et ses salariés. Par ailleurs, le financement de ce régime se fait par des contributions patronales et salariales assises sur les rémunérations mensuelles brutes des salariés. L objectif étant de couvrir le salarié contre les risques de suppression de son revenu en cas de maladie, de maternité, d invalidité et de vieillesse, de lui servir des allocations familiales, tout en attribuant à ses ayants droit une allocation au décès et une pension de survivants.. 4

5 Avec l entrée en vigueur de l Assurance Maladie Obligatoire en 2006 et son extension aux soins ambulatoires en 2010, les frais des soins de santé ou/et les hospitalisations sont pris en charge par la CNSS, jusqu à 100% pour certaines maladies. Cette couverture a été étendue également aux salariés marocains de retour définitif au Maroc ou en cas de séjour temporaire par la conclusion des conventions internationales de sécurité sociale avec les pays où il existe une forte population marocaine, notamment en France ; en Belgique, en Espagne ; aux Pays-Bas ; en Tunisie. Le nombre des conventions de sécurité sociale conclues par le Maroc s élève actuellement à 13 conventions. 5

6 Les principes régissant ces conventions sont : Egalité de traitement ; Respect de la législation nationale ; Maintien des droits acquis ou en cours d acquisition ; Règlement des prestations en dehors du pays d emploi. 6

7 L appartenance au régime de sécurité sociale est obligatoire et de plein droit pour les entreprises et leurs salariés. L adhésion volontaire est ouverte au salarié qui, ayant cessé d être assujetti au régime de sécurité sociale, peut continuer à cotiser à la CNSS en vue de parachever ses droits aux prestations, à condition de disposer d une période d assurance de 1080 jours continus ou discontinus et de souscrire ladite assurance volontaire dans les 12 mois précédant la date de cessation de son assujettissement au régime obligatoire. 7

8 A- Conditions afférentes aux entreprises Tout employeur occupant au Maroc des personnes assujetties au régime de sécurité sociale est tenu de faire procéder : à son affiliation à la CNSS. Cette affiliation prend la forme d un numéro qui lui est délivré par la CNSS et qui vaut reconnaissance administrative de son identification, de son enregistrement, et de son rattachement au régime ; à l immatriculation de ses salariés et apprentis à la CNSS. Ainsi, chaque salarié ou apprenti disposera d une carte d immatriculation comprenant un numéro. Cette carte d immatriculation confère aux salariés la qualité d assuré social ; à la déclaration de ses salariés et au paiement des cotisations. 8

9 B- Conditions afférentes aux salariés Pour qu un salarié puisse prétendre aux prestations servies par la CNSS, il doit remplir les conditions suivantes : être de nationalité marocaine ou résider légalement au Maroc ; avoir la qualité de salarié ; être immatriculé à la CNSS. De ce fait, l accomplissement des conditions légales aussi bien par l entreprise que par le salarié étranger permettra à ce dernier ainsi qu à ses ayants droits résidant avec lui de jouir des mêmes avantages qu un salarié marocain. 9

10 III- Conditions afférentes aux prestations A- Les allocations familiales L assuré doit disposer d une période d assurance de 108 jours continus ou discontinus pendant les six mois civils d immatriculation et qu il perçoive 60% du salaire minimum garanti. Cette prestation est servie au salarié ayant un enfant à charge âgé au plus de 21 ans avec condition de scolarité, et sans limite d âge pour l enfant handicapé. 10

11 B- Les prestations à court terme : Indemnité journalière en cas de maladie ou d accident non régis par la législation sur les AT/MP: En cas de maladie, l assuré doit disposer d une période d assurance de 54 jours continus ou discontinus pendant les six mois précédent la maladie ; et en cas d accident, il suffit que l assuré soit assujetti à l assurance, à la date de l accident. 11

12 Indemnité journalière en cas de maternité : L assurée doit disposer d une période d assurance de 54 jours Continus ou discontinus pendant les dix mois civils d immatriculation qui précèdent la date d arrêt de travail, rendu nécessaire pour la proximité de l accouchement. Allocation au décès : Le travailleur décédé doit avoir rempli, de son vivant, les Conditions Pour prétendre aux indemnités journalières ou avoir été titulaire d une pension d invalidité ou de vieillesse. 12

13 C- Les prestations à long terme : Pension d invalidité : L assuré doit disposer d une période d assurance de 1080 jours dont 108 jours pendant les 12 mois civils qui précèdent l arrêt de travail suivie d invalidité. Cette condition n est pas exigée, si l invalidité est due à un accident autre qu un accident de travail, et dans ce cas, l assuré doit justifier son assujettissement à l assurance à la date de l accident. Pension de vieillesse : L assuré doit à la fois avoir l âge de 60 ans et disposer d une période d assurance au moins égale à 3240 jours continus ou discontinus. La condition d âge de 60 ans est ramenée à 55 ans pour les mineurs justifiant avoir travaillé au fond pendant au moins 5 ans. 13

14 Retraite anticipée : L assuré doit à la fois être âgé d au moins de 55 ans ; disposer d une période d assurance de 3240 jours, et avoir l accord de l employeur pour le paiement à la CNSS de l indemnité afférente à la période restante. Pension de survivants : est attribuée en cas de décès du titulaire d une pension d invalidité ou de vieillesse, ou d assuré qui remplissait les conditions requises pour bénéficier d une pension d invalidité ou comptait 3240 jours d assurance. Elle est également attribuée sans condition de stage aux ayants droit du travailleur décédé lorsque le décès est dû à un accident de la voie publique dont la responsabilité est imputée à un tiers. 14

15 D- Assurance maladie Obligatoire : Le salarié du secteur privé doit disposer, avant de prétendre à l'ouverture du droit à la prise en charge des frais de soins et du remboursement des frais, de 54 jours ouvrables, successifs ou non, déclarés et dont les cotisations exigibles ont été versées pendant une période maximum de six mois à compter de la date de son immatriculation. 15

16 Il convient de distinguer entre la situation où le salarié est couvert par une convention internationale de sécurité sociale conclue entre le Maroc et son pays d origine et celle où il est dépourvu de cette couverture. A- Cas de l absence d une convention internationale Le salarié étranger qui remplit les conditions requises par la législation marocaine pour bénéficier d une pension de vieillesse; d invalidité ou de survivants, lorsqu il quitte le Maroc, a droit, en vertu du principe de la levée de résidence, à ce que ladite pension lui soit exportée au lieu de sa nouvelle résidence. 16

17 Aussi, le décès du salarié ou du pensionné étranger du régime marocain confère aux membres de sa famille installés avec lui ou résident en dehors du Maroc le droit à l allocation au décès. En résumé, les prestations pouvant être exportées en dehors du Maroc sont les pensions de vieillesse ; d invalidité ; de survivants et l allocation au décès ; tandis que, les allocations familiales et l assurance maladie sont liées à la résidence au Maroc. 17

18 Comme instrument juridique, les conventions de sécurité sociale évitent que les migrations économiques conduisent à une perte des droits acquis. Les conventions internationales conclues par le Maroc sont assises sur deux éléments essentiels, à savoir : le champ d application personnel le champ d application matériel 18

19 Toutes les conventions couvrent le salarié du secteur privé; Certaines d entre elles intègrent même les non salariés; La nouvelle convention Maroc-France couvre aussi les fonctionnaires civils et militaires, les agents non titulaires de l Etat, les agents des collectivités publiques et les agents des établissements publics; Les autres conventions avec les pays membres de l Union Européenne seront révisées également dans un sens plus large de personnes protégées. 19

20 TABLEAU RECAPITULATIF DES PERSONNES COUVERTES PAR LES DIFFERENTES CONVENTIONS DE SECURITE SOCIALE Convention Ressortissant s des 2 Etats Toute personne couverte par les législations prévues par la convention Réfugiés Apatride Ressortissant s de l U.E. Ressortissan ts de l Espace E.E. Ressortissant s des Pays de l UMA France : * Ancienne convention en 1965 X * Nouvelle convention en 2007 X X X Espagne X X Belgique X Allemagne X X X Pays-Bas X Suède X X X Libye X Danemark X Roumanie X Tunisie * Actuelle X * Projet X Canada X X X Québec X X X Portugal X X X Italie X Algérie X UMA Egypte X Norvège X X X Grèce X Luxembourg X X X 20

21 La législation sur le régime de sécurité sociale; La législation sur les accidents du travail et les maladies professionnelles; Les dispositions législatives, réglementaires ou statuaires agréées par l autorité publique et relatives à des régimes particuliers de sécurité sociale autant qu elles couvrent des salariés ou des assimilés et qu elles concernent des risques et prestations de la sécurité sociale; La législation sur le Régime de la Caisse Marocaine des Retraites ( CMR ); La législation sur le Régime Collectif d Allocation de Retraite (RCAR); La législation sur la Mutualité au Maroc ( CNOPS) 21

22 TABLEAU RECAPITULATIF DES REGIMES MAROCAINS PREVUS PAR LES DIFFERENTES Convention Régime CNSS CONVENTIONS DE SECURITE SOCIALE Régime A.T/M.P. Régimes Particuliers France : * Ancienne convention de 1965 X X X Régime CMR Régime RCAR Régime Mutualiste * Nouvelle convention de 2007 X X X X X X Espagne : * Actuelle X X X * Projet X X X X Belgique X X X Allemagne X X X Pays-Bas X X X Suède X X X Libye X X X Danemark X X X Roumanie X X X Tunisie * Actuelle X X * Projet X X X X Canada Long terme X X Québec Long terme X Portugal X X X Italie X X Algérie X X X X X X Egypte X X X Norvège X X X Grèce X X X Luxembourg X X X 22

23 Le principe : la territorialité de la loi; Exceptions : - Les détachés (cotisations et prestations à la charge de la législation du pays où se trouve l employeur qui les a détachés) -Le personnel itinérant de transport aérien, routier et ferroviaire (siège de l entreprise ) -L équipage d un navire ( le pavillon du navire ) -Le personnel diplomatique (législation du pays d origine) 23

24 PAYS DUREE MAXIMALE DE DETACHEMENT PROLONGATION A TITRE EXCEPTIONNEL FRANCE 36 mois 36 mois ESPAGNE 36 mois Le texte est muet ( interprétation de l art. 6 parag. 2 de la convention à revoir) BELGIQUE 12 mois 12 mois PAYS-BAS 12 mois 12 mois ALLEMAGNE 36 mois 36 mois TUNISIE 36 mois Jusqu à achèvement des travaux LIBYE 1 année Renouvellement d année en année 24

25 PAYS DUREE MAXIMALE DE DETACHEMENT PROLONGATION A TITRE EXCEPTIONNEL PORTUGAL 36 mois 24 mois SUEDE 36 mois Non renouvelable ALGERIE 12 mois Jusqu à achèvement des travaux EGYPTE 36 mois Jusqu à achèvement des travaux U. M.A 12 mois 12 mois ROUMANIE 36 mois Non renouvelable DANEMARK 36 mois Jusqu à achèvement des travaux CANADA 36 mois 24 mois ITALIE 36 mois 12 mois QUEBEC 36 mois 24 mois GRECE 36 mois Non renouvelable LUXEMBOURG 12 mois 12 mois 25

26 En général les prestations garanties par les conventions sont celles prévues par la convention 102 de l OIT à savoir : 1- Prestations familiales, 2- Indemnités journalières de maladie et de maternité, 3- Pension d invalidité, 4- Pension de vieillesse, 5- Pension de survivants, 6- Allocation au décès, 7- Accidents de travail et les maladies professionnelles, 8- Soins de santé, 9- Chômage. 26

27 En principe elles sont liées à la résidence. Existence d un instrument juridique levée de la clause de résidence Exportation dans le pays autre que compétent. Les taux des allocations familiales : Taux identique à celui des nationaux Taux conventionnel révisable. 27

28 Allocations familiales pour enfants résidants au Maroc suivant le pays lié avec le Maroc par une convention de sécurité sociale. 28

29 PAYS POUR ENFANTS DEMEURES AU MAROC TAUX FRANCE Prévu Taux conventionnel révisable par année dans la limite de 4 enfants Belgique Prévu Taux conventionnel mensuel : révisable par année Pays Bas Prévu Taux identique à celui des nationaux Espagne Prévu Taux identique aux nationaux Suède Non prévu Allemagne Prévu Taux conventionnel Danemark prévu Taux identique aux nationaux Italie Prévu Identique aux nationaux Maximum 2 enfants ( en vertu de la législation italienne) Portugal Prévu Identique aux nationaux Libye canada Non prévu Non prévu Tunisie Prévu dentique aux nationaux 29

30 Prestations en espèces Contrôle médical effectué par le biais de l institution du lieu de séjour. Les frais de contrôle sont remboursés par l institution compétente. 30

31 à la charge du pays lieu du travail si les conditions d ouverture de droit sont remplies. si non Totalisation des périodes cotisées dans l autre pays. Liquidation de la pension d invalidité : certaines conventions prévoient la totalisation et la proratisation : Allemagne-Espagne-Canada-Québec-Italie- Danemark-Roumanie-Luxembourg-Suède- Norvège. 31

32 d autres prévoient la totalisation mais liquidation à la charge du pays où le risque est survenu : France Pays-Bas Portugal Belgique- sauf pour travailleurs dans les mines Tunisie Algérie Egypte d autres prévoient le transfert des cotisations dans l autre pays : le cas de la Libye. 32

33 au seul titre de chaque régime par totalisation et proratisation des régimes des deux pays contractants. par totalisation des périodes d assurance dans un pays tiers lié par les deux pays par une convention de sécurité sociale Canada Québec Portugal France ( convention révisée). 33

34 La plupart des conventions prévoient une durée minimum d assurance. En général cette période est égale à une année. 34

35 Canada Québec Portugal France Luxembourg Egypte Grèce 35

36 Comme toutes les autres pensions, la pension de survivants est : transférable; ne peut subir aucune modification; aucune suppression; aucune suspension. du fait que les bénéficiaires résident en dehors du territoire du pays compétent. 36

37 Disposition particulière en cas de polygamie pour la convention maroco-française : la pension de survivants est répartie également et définitivement entre les épouses du défunt selon le statut personnel de l assuré (convention en vigueur). La nouvelle convention (2007) prévoit la répartition entre les épouses selon la durée de mariage. 37

38 servie conformément à la législation du pays d emploi si le défunt était pensionné des régimes des deux pays contractants, l allocation au décès : à la charge du pays de résidence, avant décès si décès dans un pays tiers : - à la charge du dernier pays où le défunt a été assuré. 38

39 A la charge de l institution d affiliation Remboursement entre pays contractants: soit sur la base d un forfait annuel soit sur la base des frais réels engagés ( cas par cas) demande de remboursement des frais réels semestriellement par le biais de l organisme de liaison. commissions mixtes d apurement des comptes 39

40 Les Pays-Bas : soins de santé depuis 1976 (séjour temporaire); La France : soins de santé depuis 1977; L Espagne : soins de santé depuis 1979; La Belgique : soins de santé depuis 1968 mais avec remboursement dès le retour en Belgique (séjour temporaire); Familles résidantes au Maroc : soins de santé depuis octobre 2004; L Allemagne : application différée en attendant l application de l assurance maladie obligatoire au MAROC; une négociation pour l extension de la couverture médicale aux différentes catégories de bénéficiaires est en cours. 40

41 Pays Travailleur en congé Travailleur en transfert de résidence Famille demeurée au Maroc Pensionné ou rentier+famille au Maroc Travailleur en A.T ou M.P France Prévu Prévu Prévu Prévu Pays-Bas Prévu Prévu Prévu Prévu Prévu Espagne Prévu Prévu Prévu Prévu Prévu Belgique Allemagne Prévu Remboursement en Belgique Prévu - non appliqué Prévu Remboursement en Belgique Prévu - non appliqué Prévu Non prévu Prévu Prévu - non appliqué Prévu - non appliqué Prévu - non appliqué Portugal Prévu Prévu Prévu Prévu Prévu Tunisie Prévu Prévu Prévu Prévu Prévu Libye Non prévu Non prévu Non prévu Non prévu Non prévu Canade Non prévu Non prévu Non prévu Non prévu Non prévu Suède Prévu Remboursement en Suède Prévu Remboursement en Suède Non prévu Non prévu Non prévu Québec Non prévu Non prévu Non prévu Non prévu Non prévu Danemark Non prévu Non prévu Non prévu Non prévu Non prévu Italie Non prévu Non prévu Non prévu Non prévu Non prévu Luxembourg Prévu Prévu Prévu Prévu Prévu 41

42 Prestations prévues par toutes les conventions (exception : Italie) Le régime de sécurité sociale géré par la CNSS ne couvre pas cette branche. Gestion par les assurances privées. Toutefois : La CNSS est organisme de liaison entre les caisses étrangères et les institutions compétentes/compagnies d assurance au Maroc. travailleurs assurés à l étranger, en détachement au Maroc ou en convalescence. travailleurs assurés au Maroc, en détachement à l étranger ou en convalescence. 42

43 les rentes (totalisation et proratisation); les soins de santé ( frais réels ); les expertises médicales; les bons offices. 43

44 Merci 44

ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle

ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle COUVERTURE SOCIALE AU MAROC COUVERTURE SOCIALE AU MAROC - Régime de sécurité sociale; - Régime du RCAR; - Code de la couverture

Plus en détail

Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational

Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational Soutien au Processus de Rabat sur la Migration et le Développement Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational Rabat, (Maroc) 31 mars 1 er avril

Plus en détail

SOMMAIRE. I- Vos prestations à court terme 5. II- Vos prestations à long terme 11. III- Allocations familiales 14. IV- Adresses utiles 15

SOMMAIRE. I- Vos prestations à court terme 5. II- Vos prestations à long terme 11. III- Allocations familiales 14. IV- Adresses utiles 15 I- Vos prestations à court terme 5 SOMMAIRE I-1- A quelles prestations avez-vous droit 5 I-2- Qui bénéficie de ces prestations et quand 5 I-3- Comment bénéficier de ces droits 5 II- Vos prestations à long

Plus en détail

Exposé sous le thème: la sécurité sociale. Mlle Kaoutar El Mahdaoui

Exposé sous le thème: la sécurité sociale. Mlle Kaoutar El Mahdaoui Exposé sous le thème: la sécurité sociale Réalisée par: Encadré par Mlle Jalila Boussakri M.KHALID FARID Mlle Kaoutar El Mahdaoui Plan Introduction Axe I : Le régime de la CNSS: SECTION1: principe général

Plus en détail

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg Arrangement administratif relatif aux modalités d application de la convention entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg sur la sécurité sociale En application du paragraphe (2), a) de

Plus en détail

Principales réformes de sécurité sociale adoptées au Maroc

Principales réformes de sécurité sociale adoptées au Maroc Principales réformes de sécurité sociale adoptées au Maroc Hôtel El Aurassi 25 octobre 2010 Alger Algérie 1 Sommaire 1 2 3 4 Maroc : Chiffres clés Aperçu des régimes de sécurité sociale au Maroc Principales

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION. Régime Complémentaire

NOTICE D INFORMATION. Régime Complémentaire NOTICE D INFORMATION Régime Complémentaire STATUT JURIDIQUE DU RCAR Le RCAR est une institution de prévoyance sociale : dotée de la personnalité morale et de l autonomie financière, créée par le Dahir

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

La Protection sociale des étrangers. Ali BEN AMEUR

La Protection sociale des étrangers. Ali BEN AMEUR La Protection sociale des étrangers Ali BEN AMEUR Introduction et recommandations Présentation de la séance et de son déroulement. Le Droit de la Protection sociale est vaste, complexe et évolutif. Durant

Plus en détail

Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational

Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational Soutien au Processus de Rabat sur la Migration et le Développement Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational Rabat, (Maroc) 31 mars 1 er avril

Plus en détail

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français La Convention de sécurité sociale franco-coréenne Ses implications pour les ressortissants français i Les informations délivrées dans cette présentation le sont à titre indicatif et n engagent pas la responsabilité

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION. Généralités

CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION. Généralités I MAJ.05-2015 SOMMAIRE A - CONTRAT DE TRAVAIL INTERNATIONAL CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION A10 A10 CRITÈRES DE DISTINCTION ENTRE LA SITUATION

Plus en détail

LE DROIT SOCIAL AU MAROC

LE DROIT SOCIAL AU MAROC LE DROIT SOCIAL AU MAROC LE DROIT SOCIAL AU MAROC I- Formation et cessation des contrats de travail II- Durée légale du travail III- Régime de sécurité sociale I- Formation et cessation des contrats de

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire Santé de vos salariés non cadres. Accord départemental du 3 septembre 2009. Raison sociale 1

Plus en détail

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi RÈGLES applicables au détachement de travailleurs en FRANCE Ce document est purement informatif et, à ce titre, volontairement synthétique.

Plus en détail

SPÉCIMEN MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Bon à savoir. À jour au 1 er mars 2015

SPÉCIMEN MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Bon à savoir. À jour au 1 er mars 2015 MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Récapitulatif des formalités à respecter Rédiger le document formalisant la Décision Unilatérale. Pour vous aider

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3247 Convention collective nationale IDCC : 1513. ACTIVITÉS DE PRODUCTION DES

Plus en détail

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance La lettre du N 12 Novembre 2011 Les évolutions du régime de prévoyance Depuis l accord initial du 19 mars 2003 qui a mis en place un régime de prévoyance pour la branche du commerce de détail de l habillement

Plus en détail

> Guide 28 juillet 2008

> Guide 28 juillet 2008 > Guide 28 juillet 2008 Le travailleur frontalier Dans notre région frontalière, environ 5600 personnes résidant en Belgique traversent chaque jour la frontière pour venir travailler en France. Se pose

Plus en détail

Descriptif des Garanties

Descriptif des Garanties EPHC Titre 8 de la Convention collective nationale DE L ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT Régime de prévoyance obligatoire Descriptif des Garanties Personnel concerné Ensemble des salariés, non cadres et

Plus en détail

SOMMAIRE MANUEL «MOBILITÉ INTERNAT I O N A L E»

SOMMAIRE MANUEL «MOBILITÉ INTERNAT I O N A L E» I MAJ.6.05 SOMMAIRE MANUEL «MOBILITÉ INTERNAT I O N A L E» I - EXPAT R I E S - DETA C H E S A - CONTRAT DE TRAVAIL INTERNATIONAL Index alphabétique A Contrat de travail du salarié français dans le cadre

Plus en détail

A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE. Loi de financement de la sécurité sociale

A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE. Loi de financement de la sécurité sociale I MAJ.09-2015 SOMMAIRE A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Tutelle Loi de financement de la sécurité sociale Organigramme général Organisation de

Plus en détail

S O M M A I R E I 07.03 A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE

S O M M A I R E I 07.03 A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE I 07.03 S O M M A I R E A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE D ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES E

Plus en détail

III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés (Fiche 17)

III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés (Fiche 17) III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés () La pension d invalidité est un revenu de remplacement accordé à titre temporaire. Ce revenu compense

Plus en détail

AVENANT N 32 DU 14 MAI 2014

AVENANT N 32 DU 14 MAI 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3107 Accords collectifs nationaux BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS AVENANT N 32 DU

Plus en détail

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013 R EGARD SUR... Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 24 et 213 (application des règlements (CEE) n 148/71 puis (CE) n 883/24) Chaque année, les paiements effectués par la France en application

Plus en détail

Les droits des citoyens marocains dans le cadre du système de sécurité sociale espagnol

Les droits des citoyens marocains dans le cadre du système de sécurité sociale espagnol Les droits des citoyens marocains dans le cadre du système de sécurité sociale espagnol 1 Règlements Constitution espagnole de 1978 (art. 13 et 41) La Loi Organique 4/2000 du 11 janvier sur les droits

Plus en détail

CONNAISSEZ VOS DROITS... Prévoyance

CONNAISSEZ VOS DROITS... Prévoyance Prévoyance CONNAISSEZ VOS DROITS... Caisse de prévoyance des Agents de la Sécurité Sociale et assimilés Institution de Prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale 2 ter, boulevard Saint-Martin

Plus en détail

Votre protection sociale

Votre protection sociale Votre protection sociale Chaque trimestre ou chaque mois, votre employeur vous déclare. La Caisse d Allocations Familiales verse pour lui des cotisations à 3 organismes qui gèrent votre protection sociale.

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

Banque européenne d investissement. Mieux connaître vos prestations

Banque européenne d investissement. Mieux connaître vos prestations Juin 2012 La présente brochure est un simple document d'information. Elle doit être lue en conjonction avec les documents réglementaires applicables et n'est donc pas susceptible, en tant que telle, de

Plus en détail

2008 : année exceptionnelle pour les dépenses étrangères de soins de santé en France

2008 : année exceptionnelle pour les dépenses étrangères de soins de santé en France 2008 : année exceptionnelle pour les dépenses étrangères de soins de santé en France Toute personne qui séjourne ou réside en France ou à l étranger peut recevoir des soins de santé, qu elle soit touriste,

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits Salariés FÉVRIER 2014 Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits B Les majorations de durée d assurance B Le congé parental B La majoration pour 3 enfants Vous avez eu ou élevé des enfants Vous avez

Plus en détail

Projet financé par l'ue

Projet financé par l'ue Soutien au Processus de Rabat sur la Migration et le Développement Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational Rabat,(Maroc)31mars 1 er avril2011

Plus en détail

CONVENTIONS ET ACCORDS INTERNATIONAUX

CONVENTIONS ET ACCORDS INTERNATIONAUX 4 27 Moharram 1427 CONVENTIONS ET ACCORDS INTERNATIONAUX Décret présidentiel n 06-78 du 19 Moharram 1427 correspondant au 18 février 2006 portant ratification de la convention de sécurité sociale entre

Plus en détail

Accords bilatéraux sur la libre circulation des personnes

Accords bilatéraux sur la libre circulation des personnes Accords bilatéraux sur la libre circulation des personnes 25 octobre 2006 1 CAISSE DE PENSIONS DE LA REPUBLIQUE ET CANTON DU JURA 1. Introduction/rappel système de retraite en Suisse (3 piliers) 2. Rappel

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3314 Convention collective nationale IDCC : 2412. PRODUCTION DE FILMS D ANIMATION

Plus en détail

[ Association ] L association. loi 1901

[ Association ] L association. loi 1901 [ Association ] L association loi 1901 L association est «la convention par laquelle deux ou plusieurs personnes mettent en commun d une façon permanente leurs connaissances ou leur activité, dans un but

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire santé de vos salariés non cadres Accord régional du 2 juillet 2009 Raison sociale 1 Raison sociale

Plus en détail

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

Revenus de remplacement : modalités déclaratives

Revenus de remplacement : modalités déclaratives Revenus de remplacement : modalités déclaratives Les revenus de remplacement sont destinés à compenser la perte de rémunération pendant une période d inactivité partielle ou totale. Sont notamment considérés

Plus en détail

REFORME CNSS 1959-2008

REFORME CNSS 1959-2008 REFORME CNSS 1959-2008 REFORME CNSS 1959-2008 1959-1978 1959 Institution du régime de sécurité sociale des salariés de l industrie, du commerce et des professions libérales 1960 Fixation des modalités

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION CONVENTION COLLECTIVE UNIQUE annexe Maisons de Retraites CCN 3132 CCU du 18-04-2002 non étendue, applicable à compter du 1-5-2002. Pour les Etablissements accueillant des

Plus en détail

Table des matières. Partie 1 L organisation de la sécurité sociale 21. Chapitre 1 L organisation administrative 23

Table des matières. Partie 1 L organisation de la sécurité sociale 21. Chapitre 1 L organisation administrative 23 Introduction La place de sa sécurité sociale dans le système de protection sociale 5 I. La construction du système de protection sociale 5 1. Les influences de Bismarck et de Beveridge 6 2. La structuration

Plus en détail

Le régime marocain de sécurité sociale - 2007

Le régime marocain de sécurité sociale - 2007 Le régime marocain de sécurité sociale - 2007 I) Généralités A) Structure B) Organisation C) Affiliation D) Financement II) Prestations A) Maladie - Maternité B) Allocations familiales C) Décès D) Invalidité

Plus en détail

Exercer une activité temporaire hors de France

Exercer une activité temporaire hors de France Artisans, commerçants, professions libérales Exercer une activité temporaire hors de France Vos démarches et obligations Édition 2015 Exercer une activité temporaire hors de France Vos démarches et obligations

Plus en détail

I - Législation du travail :

I - Législation du travail : POLYNESIE FRANCAISE Les dispositions en matière de droit du travail, protection sociale et fiscalité sont différentes de celles en vigueur en Métropole. I - Législation du travail : Autorisation de séjour

Plus en détail

Convention. entre. la République Tchèque. le Grand-Duché de Luxembourg. sur la sécurité sociale

Convention. entre. la République Tchèque. le Grand-Duché de Luxembourg. sur la sécurité sociale Convention entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg sur la sécurité sociale La République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg animés du désir de régler les rapports réciproques entre

Plus en détail

Note de Synthèse réalisée par Madame Firouse BOUDJELLA, Consultante mobilité internationale et recrutement (contact@fboconseils.

Note de Synthèse réalisée par Madame Firouse BOUDJELLA, Consultante mobilité internationale et recrutement (contact@fboconseils. Mobilité internationale : détachement et expatriation Note de Synthèse réalisée par Madame Firouse BOUDJELLA, Consultante mobilité internationale et recrutement (contact@fboconseils.com) Avec le concours

Plus en détail

Guide. Frontalier. Suisse

Guide. Frontalier. Suisse Guide Frontalier du Suisse Sommaire A. Généralités 3 1. L accord sur la libre circulation des personnes 3 2. Le droit d option 5 B. Je pars travailler en Suisse et j habite en France 7 1. Quel est mon

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord départemental PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS NON CADRES DES EXPLOITATIONS AGRICOLES

Plus en détail

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins.

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins. La Sécurité sociale a) Généralités La Sécurité sociale a été créée en 1945, suite à la seconde guerre mondiale. L équilibre du système français de protection sociale est actuellement une des préoccupations

Plus en détail

Accès aux soins des étrangers

Accès aux soins des étrangers Accès aux soins des étrangers Quels freins? Quelles perspectives? 24 mai 2007 P. LAFLANDRE CPAM BEAUVAIS Accès aux soins des étrangers ETRANGER COUVERT PAR SON PAYS ETRANGER EN SITUATION REGULIERE DEMANDEUR

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel OFFICES PUBLICS DE L HABITAT ACCORD DU 12 JUILLET 2012 RELATIF À LA

Plus en détail

Pôle emploi international Service juridique Expaconseil. La protection sociale du salarié en poste à l étranger

Pôle emploi international Service juridique Expaconseil. La protection sociale du salarié en poste à l étranger La protection sociale du salarié en poste à l étranger La sécurité sociale française distingue deux statuts : le détachement et l expatriation. Pour résumer il est possible de dire que le détacher reste

Plus en détail

La retraite des intermittents du spectacle

La retraite des intermittents du spectacle DE : Pôle emploi services Unité Juridique et Contentieux La retraite des intermittents du spectacle Rencontre professionnelle du 10 juin 2013 Montpellier Ne pas diffuser Document de travail Document pouvant

Plus en détail

Sommaire. Introduction...13. Chapitre 1 - L organisation du régime général de la Sécurité sociale...21

Sommaire. Introduction...13. Chapitre 1 - L organisation du régime général de la Sécurité sociale...21 Sommaire Introduction...13 Qu est-ce que le droit à la protection sociale?...13 Qu est-ce que le risque social?...14 Comment la Sécurité sociale est-elle née?...14 Quels sont les différents modèles de

Plus en détail

Représentant les avocats d Europe Representing Europe s lawyers

Représentant les avocats d Europe Representing Europe s lawyers Représentant les avocats d Europe Representing Europe s lawyers LIGNES DIRECTRICES DU CCBE EN VUE D UNE APPLICATION HOMOGÈNE PAR LES ORGANISMES DE SÉCURITÉ SOCIALE DES PRINCIPES ÉNONCÉS PAR LE RÈGLEMENT

Plus en détail

LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE

LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE Département Administration et Gestion Communales JM/JR/ GeC/MK-Note n 42 Paris, le 3 mai 2013 LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE DES ÉLUS LOCAUX L article 18 de la loi n 2012-1404 du 17 décembre 2012 de financement

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE EN AGRICULTURE

PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE EN AGRICULTURE MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord national PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE EN AGRICULTURE (10 juin 2008) (Etendu par arrêté du 16 mars 2009,

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION COMMERCE DE DETAIL DE L HABILLEMENT ET ARTICLES TEXTILES CCN N 3241 - CCN du 25-11-87 étendue par arrêté du 9-6-88, JO 18-6-88 - CC de commerces de détail du vêtement et

Plus en détail

TEXTE ADOPTE n 796 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2001-2002 21 février 2002 PROPOSITION DE LOI tendant à la création d un régime

Plus en détail

Entreprises étrangères travaillant en France

Entreprises étrangères travaillant en France Entreprises étrangères travaillant en France QUELLES SONT LEURS OBLIGATIONS? Si les entreprises sont établies sur le territoire de l Union européenne, elles peuvent «librement» effectuer des travaux en

Plus en détail

Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE

Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE Fonds européen pour les réfugiés Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE La Convention de Genève reconnaît aux réfugiés les mêmes droits qu'aux nationaux en matière d'assistance publique et de sécurité

Plus en détail

Introduction. Introduction. Pulinx Erlend - INAMI - formation soins de santé 25/09/08 section CPAS 1 ASSURANCE OBLIGATOIRE SOINS DE SANTE

Introduction. Introduction. Pulinx Erlend - INAMI - formation soins de santé 25/09/08 section CPAS 1 ASSURANCE OBLIGATOIRE SOINS DE SANTE ASSURANCE OBLIGATOIRE SOINS DE SANTE Introduction L assurance obligatoire soins de santé et indemnités est une branche de la sécurité sociale à côté des branches relatives aux: - accidents de travail et

Plus en détail

Expatriation : régime social et cotisations

Expatriation : régime social et cotisations Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations Dernière révision le 16/02/2009 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Assurance volontaire...4 Maladie Maternité Invalidité...4 Accident

Plus en détail

jusqu'au 31/03/2012 à partir du 01/04/2012 Tranche A 2,36% 2,49% Tranche B 3,36% 3,54%

jusqu'au 31/03/2012 à partir du 01/04/2012 Tranche A 2,36% 2,49% Tranche B 3,36% 3,54% COMMUNICATION DE LA COMMISSION PARITAIRE DU 08/03/2012 ÉVOLUTION DU REGIME FRAIS DE SANTÉ ET PRÉVOYANCE DANS LA CONVENTION COLLECTIVE DES CAUE : CE QUI VA CHANGER LE 1 er AVRIL 2012. Les partenaires sociaux

Plus en détail

NOUVELLES REGLES D INDEMNISATION DU CHOMAGE

NOUVELLES REGLES D INDEMNISATION DU CHOMAGE Circulaire n 2009-06 du 7 juillet 2009 CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE L ALLIER 4, rue Marie Laurencin 03400 YZEURE ***** Téléphone 04-70-48-21-00 Télécopie 04-70-44-85-61 NOUVELLES

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 07.14 23/01/2014 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2014 Vous trouverez ci-dessous le tableau des charges

Plus en détail

PLAN DE PRÉVOYANCE C

PLAN DE PRÉVOYANCE C PLAN DE PRÉVOYANCE C RÈGLEMENT, 1 re partie Valable à partir du 1 er janvier 2010 Mis en vigueur par le Conseil de fondation le 9 novembre 2009 Le présent plan de prévoyance s applique à toutes les personnes

Plus en détail

LA CONVENTION MULTILATERALE DE SECURITE SOCIALE DE LA CIPRES

LA CONVENTION MULTILATERALE DE SECURITE SOCIALE DE LA CIPRES Projet «Appui et conseil aux Administrations Publiques Africaines responsables des initiatives sur la Migration et le Développement dans la route migratoire de l Afrique de l Ouest» ATELIER DE PLAIDOYER

Plus en détail

Conventions spéciales Aléassur Risques statutaires CNRACL. >Collectivités

Conventions spéciales Aléassur Risques statutaires CNRACL. >Collectivités Conventions spéciales Aléassur Risques statutaires CNRACL >Collectivités SOMMAIRE PRESTATIONS STATUTAIRES CNRACL ARTICLE 1 - Agents visés par les présentes conventions spéciales 5 CHAPITRE 1 EXPOSÉ DES

Plus en détail

Plan de prévoyance 94

Plan de prévoyance 94 valable dès le 1er janvier 2015 Plan de prévoyance 94 Assurance d interruption Objectif L assurance d interruption a pour objectif d assurer la couverture de risques pour les personnes de moins de 50 ans,

Plus en détail

OBJET : STATUT SOCIAL ET DEMANDE DE LICENCE DES PERSONNES INTERVENANT POUR DES EQUIPES ETRANGERES MAIS RESIDENT EN FRANCE.

OBJET : STATUT SOCIAL ET DEMANDE DE LICENCE DES PERSONNES INTERVENANT POUR DES EQUIPES ETRANGERES MAIS RESIDENT EN FRANCE. OBJET : STATUT SOCIAL ET DEMANDE DE LICENCE DES PERSONNES INTERVENANT POUR DES EQUIPES ETRANGERES MAIS RESIDENT EN FRANCE. Selon la règlementation de l UCI*, les licences sont délivrées par la fédération

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Direction de la sécurité sociale MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES Protection sociale Assurance maladie, maternité, décès Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès aux soins, des prestations familiales et des accidents

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3090 Convention collective nationale IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord collectif

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord collectif MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS NON CADRES (Picardie et Aisne) (17

Plus en détail

GRÈCE. Les dépenses sociales sont exprimées en millions d Euros (EUR).

GRÈCE. Les dépenses sociales sont exprimées en millions d Euros (EUR). GRÈCE Nomenclature IKA LAEK OAED OGA TEAM TEBE Organisme d assurance sociale Fonds pour l'emploi et la formation professionnelle Agence pour l emploi et la main-d œuvre Organisme d assurance de l agriculture

Plus en détail

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 COMPLEMENTAIRE SANTE (MUTUELLE) Le Texte : Avenant n 2/2011 du 12 juillet 2011 agréé le 18 novembre 2011 par arrêté paru au JO le 29 novembre 2011 - étendu le par arrêté paru

Plus en détail

LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE

LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE Département Administration et Gestion Communales JM/JR/ GeC/MK-Note n 42 ter Paris, le 29 mai 2013 LA NOUVELLE PROTECTION SOCIALE DES ÉLUS LOCAUX L article 18 de la loi n 2012-1404 du 17 décembre 2012

Plus en détail

Demande du complément de libre choix du mode de garde

Demande du complément de libre choix du mode de garde Demande du complément de libre choix du mode de garde Prestation d accueil du jeune enfant 12323*01 Merci de compléter également un formulaire de déclaration de situation. Art. L 531.1 et L 531.5 à L 531.9,

Plus en détail

LOI N 69/LF/18 DU 10 NOVEMBRE 1969 Instituant un régime d assurance de pensions de vieillesse, d invalidité et de décès.

LOI N 69/LF/18 DU 10 NOVEMBRE 1969 Instituant un régime d assurance de pensions de vieillesse, d invalidité et de décès. LOI N 69/LF/18 DU 10 NOVEMBRE 1969 Instituant un régime d assurance de pensions de vieillesse, d invalidité et de décès. L Assemblée nationale fédérale a délibéré et adopté; Le Président de la République

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Décret n o 2010-1776 du 31 décembre 2010 relatif à l assurance volontaire vieillesse et invalidité et au rachat

Plus en détail

DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE»

DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE» DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE» Document remis à chaque salarié, pour la mise en place de garanties collectives couvrant les frais médicaux. Préambule

Plus en détail

L assurance retraite en France. Armand LOTZER 14/10/2013

L assurance retraite en France. Armand LOTZER 14/10/2013 L assurance retraite en France Armand LOTZER 14/10/2013 La CARSAT d Alsace Moselle : la gestion des prestations d assurance vieillesse près de 5 milliards versés à 685.000 retraités en 2012, dont 22.400

Plus en détail

Détachement des travailleurs : un environnement juridique propice à la mise en concurrence sociale?

Détachement des travailleurs : un environnement juridique propice à la mise en concurrence sociale? L Europe des salariés. Compétitivité et mobilité des travailleurs Détachement des travailleurs : un environnement juridique propice à la mise en concurrence sociale? Marion DEL SOL (IODE UMR CNRS 6262/Université

Plus en détail

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation Atelier de la Profession INTERVENANTS Pierre FAUCHER Expert-Comptable Rapporteur en charge du social Henri SCHMELTZ Expert-Comptable

Plus en détail

La Pension d Invalidité

La Pension d Invalidité DEFINITION Elle a pour objet d accorder à l assuré une pension en compensation de la perte de salaire résultant de la réduction de sa capacité de travail La pension fait souvent suite à un arrêt de travail

Plus en détail

DROITS ET MES OBLIGATIONS?

DROITS ET MES OBLIGATIONS? JE PARS À LA RETRAITE QUELS SONT MES DROITS ET MES OBLIGATIONS? PRÉSENTATION DE L AVS 1er pilier du système de sécurité sociale suisse sse Obligatoire Couvre les besoins vitaux Principe de la solidarité

Plus en détail

Protection sociale et responsabilité civile en France

Protection sociale et responsabilité civile en France Protection sociale et responsabilité civile en France Comment est assuré l étudiant stagiaire? Tous les stagiaires, sous couvert d une convention de stage, bénéficient d une protection contre le risque

Plus en détail

S installer en France en tant que travailleur indépendant

S installer en France en tant que travailleur indépendant Ressortissants étrangers S installer en France en tant que travailleur indépendant Édition 2015 S installer en France en tant que travailleur indépendant Vous avez l intention de vous installer en France

Plus en détail

CIRCULAIRE N 13 du 22 octobre 2002

CIRCULAIRE N 13 du 22 octobre 2002 ministère de l Équipement des Transports du Logement du Tourisme et de la Mer Paris, le 22 octobre 2002 direction de l établissement national des invalides de la marine sous-direction des affaires juridiques

Plus en détail

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012 Suisse Suisse : le système de retraite en 212 Le système de retraite suisse comporte trois composantes.le régime public est lié à la rémunération, mais selon une formule progressive.il existe également

Plus en détail

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85.

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85. COMPRENDRE VOTRE RETRAITE Trois ans après la dernière réforme, un nouveau texte de loi est prévu concernant le régime des retraites par répartition : maintien de l'âge légal de départ à la retraite à 62

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES PROTECTION SOCIALE. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES PROTECTION SOCIALE. Direction de la sécurité sociale PROTECTION SOCIALE Assurance maladie, maternité, décès MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction de la sécurité sociale

Plus en détail

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE Contexte : Loi FILLON du 23 Août 2003 : - modification des limites d exonération, - fixation de nouvelles caractéristiques

Plus en détail