«Rural! 2012», la trace.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Rural! 2012», la trace."

Transcription

1 «Rural! 2012», la trace.

2 La genèse d'un Forum Toutes les histoires commencent par une rencontre. La notre est celles de personnes qui ont participé au Gmonde Environnement en 2003, au Forum social local (FSL) angevin en 2005, au Forum social mondial (FSM) de Porto Alegre en 2009 ou au forum social mondial de Dakar en Une question a été lancée en 2010 : pourquoi ne fait-on plus de FSL, ou si peu? (2005, c'est le Moyen Age pour des altermondialistes). L'aventure démarre alors par un appel large (association, entreprise, professionnel, chercheur, artiste ou individuel...), qui sera entendu par plusieurs bonnes volontés qui vont faire le forum, et le forum «Rural!» de Juin 2010 va vivre. En 2011 débute l'aventure de la deuxième édition de «Rural!», qui s'est déroulée en Septembre La valeur du chemin Cette réunion d'acteurs aux expériences et aux approches très diverses nécessite alors de prendre le temps, qui nous manque parfois. Apprendre à se connaître, à se reconnaître. Savoir écouter, savoir entendre surtout. Délibérer sereinement et parfois de façon plus vive. C'est faire l'expérience d'une démocratie du quotidien, qui n'est évidente mais exigeante. Une démocratie sans laquelle le vivre ensemble perd son sens. Ainsi, avant même le début du Forum, ceux qui ont contribué à son émergence étaient déjà changés. Le temps du Forum aura confirmé leurs intentions, avec une qualité d'écoute et d'échanges qui se fait rare dans notre société. Laisser des traces pour les suivants On raconte qu un jour, un officiel mexicain, étonné par la jeunesse d'une déléguée zapatiste, lui demanda quel âge elle avait. 502 ans lui fût-il répondu. L âge de la résistance indigène à l impérialisme. Chacun reprend un héritage et trace son chemin. L'originalité de notre chemin est double : le choix du thème de la ruralité, à l'heure où la population mondiale devient majoritairement urbaine l'association du social et de l'environnemental, persuadés qu'ils ne doivent pas être opposés, au contraire Alors voici dans les pages qui suivent la trace de notre chemin, pour l'édition Vous pourrez ainsi marcher dans nos pas, nous rejoindre ou prendre votre propre chemin. Car les autres mondes possibles dont nous rêvons sont au bout d'infinis chemins.

3 Compte-rendu des ateliers Vendredi 21 Septembre 18 h 30 : Lancement du forum A retenir : contrairement aux prédictions des Mayas, la fin du monde n aura pas lieu le 21 décembre 2012, mais ce 21 Septembre annonce bien la fin d un monde. «Rural!» se charge de montrer ce nouveau monde qui se construit! Cette deuxième édition est rendue possible grâce au concours du conseil régional des Pays de la Loire, du programme européen LEADER du GAL Layon Saumurois, du Parc Naturel Régional Loire-Anjou-Touraine et du Lycée agricole Edgard Pisani de Montreuil-Bellay Qu ils en soient remerciés! Pistes : tout au long du forum «Rural!», les pistes de ce que sera le monde rural, dans les 50 années à venir, vont être étudiées sous 4 angles : l aspect local (montreuillais, saumurois, ligérien), l aspect universitaire ou théorique, l aspect international ou planétaire, et enfin l aspect artistique, sensoriel, émotionnel. Clin d œil : les toilettes sèches ont été montées sous la pluie (le sont-elles donc encore???), et le four solaire en démonstration est lui-aussi trempé et donc totalement inefficace Mais samedi 22 Septembre, le soleil arrive : ce sera vraiment un autre monde! 18 h 40 : sommet de la terre, RIO + 20 raconté par Emmanuel Malécot - (élève du lycée de Montreuil-Bellay, participant au sommet Rio + 20 avec le Président du Conseil Régional en Juin 2012) A retenir : sommet très politique! L idée d emmener 5 jeunes de la région à ce sommet était excellente, et le témoignage d Emmanuel plein d émotion. 20 h 15 : visioconférence entre «Rural!» et le CFPH (= lycée horticole) de Cambérène, près de Dakar (SENEGAL) (Rapporteurs : Lucie Maisonneuve et Christophe Pinard) A retenir : pendant 1 heure, les deux amphithéâtres se sont interrogés sur les questions de sécurité alimentaire et de développement. Les spécialistes de ces questions, réunis au Sénégal (entre autres des responsables de groupements féminins agricoles, mais aussi des paysans, des enseignants techniques agricoles, ), ont exprimé leur forte volonté d être

4 dirigés par un état capable et volontaire pour mettre en œuvre une véritable politique agricole, incluant un volet formation digne des besoins nationaux. Ils ont accusé les «industriels» de l agriculture d avoir fondamentalement modifié l agriculture sénégalaise : là où l autosuffisance était atteinte, on a substitué aux cultures vivrières d autres cultures, d exportation (coton, arachide), qui ont modifié les systèmes agricoles, réduit les terres disponibles, affamé les populations rurales. A Montreuil-Bellay, un paysan membre de l AFDI s est interrogé sur le rôle des groupements d agriculteurs au Sénégal. Mais les sénégalais attendent surtout du «Nord» qu il prenne conscience de ces situations vécues au Sud, et interpelle ses politiques. L importance du Développement Durable pour l agriculture sénégalaise est aussi largement rappelée : ce n est pas une idée pour le «Nord», seulement! Points polémiques : les pays du Nord peuvent-ils poursuivre leur politique de prix élevés des céréales? Peuvent-ils continuer à vouloir produire à la place des pays d Afrique? Peuventils imposer des règles, sur les productions de semences par exemple, inacceptables dans un contexte de développement d une agriculture vivrière comme celui qui devrait se développer au Sénégal? Pistes : ces échanges de témoignages et d expérience, via une méthodologie finalement simple et efficace (cette visioconférence s est déroulée sans accroc!) méritent d être développés, car les pays du Nord doivent comprendre la situation exacte de l agriculture des pays du Sud Expérience à renouveler, donc! 22 h OO : pièce «les galoches de farfadet» Un magnifique spectacle sur la ruralité d il y a quelques dizaines d années Pistes : pour les organisateurs de festivités, contacter ces artistes en retrouvant leurs coordonnées à la fin de ce document! Samedi 22 Septembre 10 h 00 : Biodiversité dans les vignes avec Etienne Perdriau 10 h 00 : marché paysan A retenir : - 11 Producteurs présents (Porc, Savons, Veau, Miel, Chèvre, Confiture, Lait de vache, Champignon, Légume, Pain, Hygiène) - Un démarrage tardif mais globalement de bonnes ventes pour les producteurs.

5 - Ce marché donne une dynamique au Forum et est source de vie, d échanges et rencontres. Débat : - Plusieurs producteurs d un même produit? Pistes : - Pour une prochaine édition, réaliser en continu le samedi et dimanche car c est attractif et vivant. - Elargir les invitations pour faire une sorte de foire bio et locale. - Décloisonner les départements limitrophes composés par 3 régions à proximité. - Initier des échanges entre producteurs sur ce qui fonctionne dans leur quotidien. 10 h 00 : Atelier du goût SLOW FOOD Fruits et légumes de Touraine et de côte d'ivoire (rapporteur : Lucia Penazzi ). Slow Food et la ville de Tours ont fait connaître le projet européen de coopération décentralisé 4Cities4Dev, et ont pour cela animé deux ateliers du goût, autour de Bernard Charret (chef du restaurant «les chandelles gourmandes», à Larçay-37) et de son équipe. Le premier concernait les fruits et légumes de Touraine et de Côte d'ivoire, le second était dédié au mulet. A retenir : la biodiversité alimentaire et la saisonnalité sont des questions d'intérêt planétaire. De même, on peut manger du poisson local et de saison sans habiter le bord de la mer (mulet de Loire, poutargue de mulet de Mauritanie). Le projet «1000 jardins en Afrique» a été présenté, de même que «l'idée de développement» véhiculée par l'expo de photos grand format du projet européen 4Cities4Dev. L'alimentation peut et doit jouer un rôle déterminant pour le maintien d'une culture et d'une économie locale. Pistes : une des idées proposées a priori, pour ce forum, était d'initier ou d'accompagner localement la mise en place d'un convivium Slow Food angevin, ou Saumurois. La réussite de l'atelier, et l'impact auprès d'un public conquis par les démonstrations doivent contribuer à la sensibilisation préalable au développement du mouvement. 10 h 30 : Paysans au Maroc... et en France (rapporteur : Dominique D.) Hélène Ménard, qui avait initialement prévu de participer en Inde à «la marche des paysans sans terre» mais s'est vue refuser son visa, comme à tous les étrangers voulant marcher avec les indiens, relate d'abord son expérience finalement au Maroc, et le fruit de ses

6 réflexions sur les paysans de ce pays. Jacques renard, de Terre de liens, évoque la situation des paysans en France. A retenir : au Maroc, le tourisme de luxe utilise beaucoup d'eau (golfs, haras,...), les rivières sont presqu'à sec. Les petits paysans n'ont plus accès à l'eau. Près d'agadir, les terres sont rachetées par de grandes entreprises européennes, pour des implanter des cultures destinées à l'exportation. Les syndicats agricoles font un énorme travail : ils aident à la lecture des contrats, du code du travail, encouragent les salariés à ne pas accepter les mauvaises conditions de travail. Depuis les révolutions arabes, les patrons utilisent ces syndicats comme «soupape». Actuellement la vie est difficile : les prix ont été multipliés par 5, les bons produits sont difficiles à trouver. Le roi du roi est ambivalent : il livre le pays aux multinationales, mais est garant de la stabilité. En France, «on n'est pas si loin de la situation au Maroc» : manque de terres pour qui veut s'installer, précarité de l'emploi,... J.Renard explique les objectifs de Terre de lien : il faut trouver des terres arables, au moyen d'associations de militants, d'une fondation apte à recueillir des fonds, des terres ou de l'argent, et des dons. Pistes : Hélène explique comment «par nos achats on peut agir sur la paysannerie au Maroc, en n'achetant pas les produits qui viennent des très grandes exploitations des multinationales». 10 h 30 : atelier «création d activités en milieu rural Quelles formes collectives pour l entrepreneuriat?» (rapporteur : Trans Rural Initiatives, ) A retenir : La dimension collective dans la création d activités est importante à prendre en compte car l envie de travailler à plusieurs, de façon collective, peut être un axe majeur dans un projet de création d activité, L accompagnement à la formalisation des projets, aussi «atypiques» soient-ils, est indispensable, Les dispositifs de couveuses, de lieu test, pour s essayer grandeur nature, sont intéressants, L étude de «marché» ou de besoins est intéressante pour définir un projet (individuel ou collectif) et créer un emploi, ancré localement, autour de ses préoccupations et avec les autres (mettre toutes les chances de son côté pour qu il se pérennise), Les formes d entrepreneuriat collectif et multipartenarial (type Société coopérative d intérêt collectif) sont encore peu connues des chambres consulaires, par exemple. Travail de vulgarisation et de pédagogie à effectuer. Points de débats : - Suite à la présentation de la SCIC Saveur d Aubance à Saint-Melaine-sur-Aubance, la question de la place du consommateur (et donc plus largement, celle de l implication des habitants) dans le projet a été posée. Comment impliquer les gens, quelle sensibilisation?

7 - A quoi sert un Forum rural comme celui-là? Pistes et propositions : - Approfondir la connaissance des différentes formes d entrepreneuriat collectif - Toujours chercher à associer la totalité des acteurs du territoire à un projet - Mutualiser les expériences et développer une «expertise» sur la création d activités en générale et l accompagnement des projets collectifs en particulier 11 h 00 : contes Par Franswas Rochette de la compagnie Double Un. «La fin du pétrole n'est pas la fin du voyage» Un conte pour sensibiliser à la question du pétrole et de l'énergie, pas dans le but d'inquiéter, mais de prendre conscience de la place du pétrole dans nos vies. Ce n'est pas une conférence scientifique ou militante, mais une approche simple et proche du quotidien, avec des envolées fantaisistes de raconteuse d'histoires h 00 : Chansons apéritives Avec le nouveau spectacle du groupe Bouine Bouzine : «le nouveau monde» (1ère partie) 12 h 30 repas de fouaces et animations enfants avec l'association «le Truc»

8 14 h 00 : jeu de rôle «les modes de vie en milieu rural» Proposé par le réseau des MRJC, «les agronautes» est un atelier-jeu pour se mettre dans la peau d'un agriculteur. A retenir : les jeunes de 15 à 30 ans n'étaient pas la tranche d'âge la mieux représentée au forum «Rural!». D'autres publics se sont donc associés, pour des discussions finalement très riches. Pistes :des stands de présentation d'associations doivent accompagner les ateliers débats, enrichir les discussions en permettant de les poursuivre. 14 h 00 atelier débat «Indicateurs de richesse en milieu rural» «Territoires ruraux, sources de richesse?» Comment prendre en compte toutes les richesses du monde rural? Avec le CELAVAR Réseau rural Pays de la Loire 14 h 00 atelier débat - La méthanisation (rapporteur : Josué GAREAU) A retenir : - En Allemagne : 8000 méthaniseurs / en France 600. Localement 2 méthaniseurs (Doué la fontaine et Thouarcé). - Principe : Production de chaines carbonées par les végétaux grâce à l énergie solaire (Photosynthèse, bio masse, Gaz naturel CH4). - Fonctionnement : Récupération de l énergie sous forme de gaz (méthane) lors de la décomposition des chaines carbonées (lisier), par des bactéries, dans un milieu fermé à 37 - Production : de chaleur et électricité à partir du gaz.

9 - Projet de territoires sur le 49 porté par les agriculteurs : Investissement en temps (1 réunion par semaine durant 2-3 ans) et en argent (apport de capital pour la SAS). En contrepartie, l agriculteur reçoit la rémunération (valorisation du capital) et réduction du travail (épandage pris en charge). Points de débat : - Différents projets portés par des développeurs et investisseurs qui font tout mais récupèrent la rémunération. Versus L agriculteur doit se regrouper pour mutualiser le capital. - Levier économique pour faire bouger les choses. - Rôles pour les collectivités locales et les épargnants locaux. - Avoir des convictions écologiques serait compatible avec le sens des réalités économiques. - Problème de l été où il n y à pas de lisier par les animaux qui pâturent et projet sur la possibilité de se servir de «menues pailles» par les moissonneuses batteuses comme base carbonée. - Difficile de faire un méthaniseur pour les petites structures en France, car à l inverse de l Allemagne, il n y a pas de prime au maïs pour alimenter le méthaniseur en été. - Donc projet collectif qui semble délicat pour générer du profit économique sans apport de capitaux extérieur. Pistes : - Bâtir des projets de territoires associant des agriculteurs et les consommateurs de l énergie produite : collectivités, chauffage de bâtiments publics/ Industrie, chaleur/ élevage/ séchage de plante. Constituer une association pour regrouper les intéressés, puis monter une structure type SAS pour générer collectivement et sur le long terme un profit pour les apporteurs de capitaux qui seraient des agriculteurs ou consommateurs de l énergie produite. 14 h 00 animation jeu : Puzzle géant : c'est quoi l'éducation populaire? Animation ludique intergénérationnelle proposée par la MJC-Saumur. Pour en savoir plus : 15 h 30 : atelier débat «la biodiversité, à quoi ça sert?» (rapporteur : Christophe Pinard) La visioconférence avec Madame Renata Krzysciak-Kosinska, responsable de la biodiversité dans le parc naturel de BialoWieja (Est de la Pologne) a permis d'aborder l'intérêt de la biodiversité quel que soit le contexte, et les méthodes utilisables pour la sauvegarder. Ce

10 témoignage, extrêmement riche, a été rendu possible grâce à l'association Deux-Sèvres Biala Podlaska, qui travaille avec ce parc exceptionnel où se trouvent d'importantes populations de bisons, de loups, de lynx,... A retenir : la cohabitation entre des populations et une faune sauvage n'est pas facile, mais il existe des méthodes et surtout des expériences (telles que celle de BialoWieja!) sur lesquels s'appuyer. La gestion du bois, en particulier, est un lien étroit entre les besoins des habitants et ceux de la Nature : c'est un point-clé de la gestion du parc polonais. En France, l'originalité des PNR réside dans la mise en pratique du «vivre ensemble» : les parcs abritent une biodiversité remarquable, et en même temps des symboles de développement économique (usines, agriculture,... voire centrale nucléaire!), chacun des deux groupes devant essayant de respecter l'autre. Pistes : J.M.Marchand, président du PNR Loire-Anjou-Touraine, a écoulé Madame Krzysciak-Kosinska, puis évoqué l'idée d'un rapprochement entre les deux parcs. Car les idées sont bonnes à prendre chez des partenaires aussi renommés : «si tu diffères de moi, loin de me nuire tu m'enrichis» (proverbe burkinabé). 15 h 30 : atelier «alimentation sur les territoires» (rapporteur : Daniel Kriegk) Etaient présents l'association Terre de liens, des AMAP, et F.Lorenzi, co-auteur d'un rapport sur les circuits courts en Europe pour la commission européenne. A retenir : Terre de liens veut retirer la terre du marché spéculatif et aider à l'installation de jeunes agriculteurs en production bio. L'association est reconnue par les collectivités locales : à Nantes, il lui est demandé d'intervenir pour maintenir une ceinture agricole autour de la ville En Mayenne, elle soutient l'installation de 5 jeunes (en élevage, lait, céréales, maraîchage). Par ailleurs les circuits courts sont présentés comme un instrument de paix sociale, et sont sujets à un véritable engouement, traduit par des centaines d'expériences (labels, modes de distribution divers,...). Si la grande distribution représente 70% du marché de l'alimentation, la part des circuits courts en représente 3 à 4%. Points de débat : pour Terre de liens, la distribution du foncier est une vraie question. Pour les circuits courts, que peut-on faire pour accompagner les diverses initiatives connues dans l'union européenne? Certaines régions les favorisent, d'autres non. Les marchés publics, par exemple, présentent des contraintes, de même que la politique libérale de l'ue, et la PAC. Pistes ou propositions : Terre de liens a la volonté d'enrayer l'artificialisation des terres et de maintenir les productions locales. Pour cela, il faut faire appel à l'épargne populaire. Sur les circuits courts, il serait bon qu'une nouvelle PAC ne propose plus des subvention à la surface, mais à l'emploi. Le rapport du secrétariat général de la commission européenne sur les circuits courts, présenté par F.Lorenzi, sera diffusé sur 15 h 30 : conte «L' Homme qui plantait des arbres» de Jean GIONO

11 Élzéard Bouffier, berger provençal, entreprend, dans la plus totale solitude, de reboiser une terre aride, inculte, abandonnée par les hommes, en plantant patiemment jour après jour des centaines de glands... Une histoire de réconciliation entre l'humain et la nature par Claudine Lacroutz de la compagnie Ergatica 17 h 00 : atelier débat sur l'éducation populaire (rapporteuse : Hélène Ménard) Des citoyens veulent s'emparer d'un sujet complexe pour l'étudier et le transmettre : comment faire? (Atelier co-piloté par ATTAC-49 et la MJC de Saumur). A retenir : après définition du sujet et rappel du contexte historique, l'accent est mis sur l'importance de la création de conditions qui vont permettre aux citoyens de s'approprier les connaissances... C'est un des rôles de l'éducation populaire. Points de débat : quelle méthode adopter? L'objectif est de rendre les citoyens capables de s'exprimer, qu'ils aient le sentiment de participer à une oeuvre collective, de produire des alternatives. La MJC a constaté l'absence de politique nationale de la jeunesse, et la baisse des moyens. Pistes ou propositions : accorder de l'importance à la présence (ou l'absence) de jeunes dans les conseils d'administration, et la vision «consommatrice» des activités. Car le débat public n'est pas un secteur marchand! 17 h 00 : table ronde «la recherche en viticulture» (rapporteur : Christophe Pinard) Quels sont les sujets de recherche en viticulture, actuellement? Et quels sont les sujets abordés à Montreuil-Bellay, en particulier? Pour y répondre, des personnes impliquées en recherche et enseignement viticole, des vignerons, des personnes extérieures au secteur professionnel, et une personne de l'établissement de Montreuil-Bellay spécialisée dans la recherche (V.Sarrot) ont débattu, en particulier, des priorités et des méthodes utilisés. A retenir et points de débat : l'hybridation (méthode utilisée, parmi d'autres, lors de la crise phylloxerique) n'a rien à voir avec le génie génétique! D'autre part les clônes peuvent apparaître comme des facteurs de diminution de biodiversité : les programmes de recherche sur ce sujet ne sont-ils pas discutables? Par ailleurs un groupe de maladies d'origine fongique, dites «maladies du bois de la vigne, constituent un cause d'inquiétude extrêmement forte, et la recherche doit intensifier les moyens mis en oeuvre. Piste : la PRI de Montreuil-Bellay est un centre remarquable de recherche et d'enseignement pour les Pays de la Loire, reconnu par la profession. Cette table ronde l'a encore montré. Mais n'est-elle pas à durer limitée, comme toutes les plateformes régionales d'innovation? A suivre...

12 17 h 00 : L'eau, un bien commun à préserver 18 h 30 : apéritif discussion avec Etienne Davodeau, autour de la BD «les ignorants» Etienne Davodeau évoque son expérience de plusieurs mois auprès d'un vigneron, les échanges très riches entre les deux acteurs, entre les deux métiers. A retenir : pensées d'etienne Davodeau, «au bout de quelques mois à piocher les mauvaises herbes, je trouvais que ça devait être vraiment bien, le désherbage chimique... Non je déconne!» - «L'apparition d'une barrique chez un tonnelier, c'est quasiment une chorégraphie». Pistes : «les ignorants», à lire ABSOLUMENT! 20 h 00 : intervention de Mr Marc Dufumier Agronome (d'agro-paris-tech), auteur de «malbouffe au Nord, famine au Sud», Marc Dufumier a présenté son regard sur l'agriculture d'aujourd'hui, d'ici et d'ailleurs : agriculture biologique, évolution vers la monoculture, fertilisation des sols, questions liées à l'autosuffisance alimentaire et à la souveraineté alimentaire,... 2 heures de conférence et autant de questions n'ont pas épuisé le sujet (ni le conférencier!) mais ont confirmé beaucoup d'idées développées par ailleurs lors de «Rural!». A retenir : lire le livre de Marc Dufumier! 21 h 30 Concert avec le groupe Mugwen

13 Inspirés de voyages, de la mer, de la Loire, ce groupe basé près de Gennes, nous a emmené dans son univers poétique folk-soul, à la fois tranquille et révolté, aux envolées douces et amères. Un groupe prometteur aux influences multiples emmené par la chanteuse Myriam LERAY et le guitariste Guenael VERGER. Dimanche 23 Septembre h 00 : débat - Histoire et actualité de l'altermondialisme Les Forums sociaux sont des outils créés par le mouvement altermondialiste. Retour sur 12 années d altermondialisme en Anjou (et dans le monde!) avec les témoignages de ceux qui ont fait l'association Attac 49, de sa création à aujourd hui. 10 h 30 atelier débat Monnaies locales A quoi ça sert une monnaie locale? À développer une économie locale! À encourager une économie respectueuse de l'être humain! À soutenir une économie respectueuse de l environnement! Et comment ça marche sur un territoire? L'atelier à permis de décrire l'expérience de la «Muse» mise en œuvre près d'angers. Pour en savoir plus : 10 h 30 atelier débat - Nos semences nous appartiennent! (Rapporteur : Josué GAREAU) A retenir : - Sujet complexe, aux multiples facettes - Progrès de la transgénèse, qui permettent l amélioration de la semence - Droit de ressemer était un privilège, puis devient hors la loi en Contribution Volontaire Obligatoire (un joli paradoxe pour les agriculteurs!) - La France est le 2 ème pays semencier au monde exportateur derrière la Hollande Points de débat : - Certificat d obtention végétal - Débat sur les OGM - Agroalimentaire VS Agriculture vivrière paysanne - Espace de liberté qui n est plus préservé - Tour de passe passe de la réglementation en différenciant OGM et CMS (Cytoplasmique Mutation Selection) qui n est pas dans la réglementation. Pistes :

14 - Loi cadre européenne , refonte de la réglementation - Il est très mportant que les agriculteurs et les jardiniers fassent leurs semences - Société civile se réapproprie la gouvernance - Sur information, trop d info tue l info et devient inutilisable - Faire des choix politiques simples - 45 amap du Maine et Loire informent les citoyens - REFUSER les brevets sur le vivant (le vivant est un bien commun) - REFUSER des Technologies qui bouleversent Atelier piloté par le réseau Semences Paysannes 12 h 00 : chansons apéritives, avec une rencontre d'orgues de barbarie En présence d'une réalisatrice d'un documentaire pour la TV chinoise (si! Si! ), deux orgues de barbarie se sont répondus, pour faire chanter des chansons à texte très souvent en phase avec les principes de 3rural!» : «dans la vie faut pas s'en faire», «l'auvergnat», «la tendresse», «mistral gagnant», «le gringalet»,... sont autant de chansons qui évoquent la solidarité, l'amitié, un rapport au temps différent, et autres valeurs fondamentales de l'existence. A retenir : le reportage réalisé sera également proposé à ARTE... le forum «Rural!» de Montreuil-Bellay bientôt sur nos petits écrans? 12 h 30 Repas des AMAP

15 Les Amaps locales se sont regroupées pour proposer des repas bios et locaux! 13 h 30Lancement : «le monde dans 50 ans!» La conclusion du premier concours de nouvelles avec la remise des prix! Pour sa deuxième édition, «Rural!» a organisé son premier concours de nouvelles. Lancé début avril 2012, il invitait toute personne intéressée à plancher sur le thème suivant avant le 15 juillet 2012 : «le monde rural dans 50 ans à partir du postulat de départ suivant : la disparition du pétrole et l apparition de nouvelles façons et techniques d appréhender la vie quotidienne en milieu rural». Un jury de 6 personnes issues du milieu rural et partageant un intérêt et pour la chose littéraire et pour le monde rural (libraires, agriculteur, professeur de français en milieu rural, documentaliste, ancienne responsable d un comité de lecture d une maison d édition) a délibéré et attribué le premier prix à la nouvelle «L essence de l homme», écrite par Matthieu Gousseff, habitant en Bretagne. (mot de remerciements ci-dessous) et le second prix à Monique Tilhou, demeurant en Anjou. La nouvelle lauréate sera diffusée dans la revue Transrural Initiatives puis ensuite mise en ligne sur notre site. Remerciements du gagnant : Pour des raisons familiales, il ne m'a pas été possible d'être parmi vous. Soyons positifs : c'est autant de diesel qui ne sera pas dépensé ce week-end. Je tiens à remercier les organisateurs du forum, en particulier les responsables du concours de nouvelles, ainsi que Transrural initiatives. La question de l'après pétrole évoquée dans cette petite histoire est une question périphérique. Il aurait été possible d'écrire une nouvelle similaire en mettant l'accent sur l'accès à l'eau potable, à une nourriture saine ou à un air non pollué. En réalité, la vraie question qui se pose est de savoir comment on parvient à vivre ensemble à plus de sept milliards d'individus, bientôt dix. Si cette question ne trouve pas de solution concertée, on ne peut s'attendre qu'à des issues dramatiques. Les conflits autour des ressources commencent à apparaître, masqués par des habillages idéologiques ou religieux. Depuis plus de soixante ans, l'absence de conflit d'ampleur mondiale nous a donné l'impression qu'une guerre planétaire était improbable. La professionnalisation des armées nous laisse croire que même si elle arrivait, une telle guerre ne nous concernerait pas vraiment. C'est évidemment une erreur, et on voit des tensions qu'on pensait éteintes se raviver. Y compris entre des puissances de grande ampleur, par

16 exemple entre le Japon et la Chine, des puissances nucléaires l'inde et le Pakistan, et bientôt Israël et l'iran. Les transitions démographiques des pays émergents, si elles ne sont pas enrayées par les idéologies religieuses et l'instrumentalisation des ventres qu'elles promeuvent, vont ralentir la croissance démographique, sans pour autant l'arrêter. Il y a donc une course contre la montre entre l'épuisement des ressources et l'apprentissage de la sobriété heureuse que prône par exemple Pierre Rabhi. Ce que la nouvelle que vous avez bien voulu choisir tente de mettre en lumière, c'est le risque de se servir du légitime sentiment de peur, engendré par l'urgence de la situation, pour justifier une dérive totalitaire du mouvement écologiste. Les diagnostics de Marx sur la paupérisation de nos sociétés, ou sur l'accaparement des moyens de productions par quelques-uns étaient, et sont encore aujourd'hui, d'une grande clairvoyance. Pourtant, les fruits qu'ils ont portés sont amers. Partout où il a été mis en œuvre, le socialisme a montré son visage le plus autoritaire, et s'est institutionnalisé en une dictature de quelques uns sur le prolétariat, et non en une dictature du prolétariat. Et les critiques les plus justes et les plus mordantes sont venues des rangs des penseurs de gauche qui sentaient, avec leur cœur autant qu'avec leur raison, que l'avenir radieux ou la terrible condition prolétaire ne pouvaient en aucun cas justifier la tcheka, le KGB, le Goulag. Camus ou Orwell ont su se dresser contre les dérives de leur propre école de pensée, parce qu'ils ont gardé à l'esprit que rien ne justifie l'oppression et l'atteinte à la dignité humaine. L'angoisse environnementaliste, légitime face aux ravages de nos sociétés gloutonnes, ne doit pas nous laisser croire que la solution se trouve dans une écologie politique autoritaire et centralisatrice. Il faut continuer à investir dans l'intelligence humaine, persister à croire que la conscience environnementale s'apprend, et qu'il faut éduquer, éduquer encore, s'éduquer soi-même, et les uns les autres, à l'aide de forum tel que celui que vous avez eu la volonté et la détermination de mettre en place aujourd'hui. Je suis bien désolé de n'avoir pu venir vous dire tout cela de vive voix. La prochaine fois, peut-être? Merci à tous et à bientôt. Matthieu Gousseff 14 h 00Spectacle/débat «Atmosphère, Atmosphère» Changements climatiques et territoires «Atmosphère, atmosphère» est à la fois un spectacle et un débat, joué et animé par 3 comédiens et 1 chanteuse qui affrontent les idées reçues et tentent de faire le tri entre les informations contradictoires sur l évolution du climat et les plans mis en œuvre pour endiguer la fièvre climatique, qui collectent les idées et les solutions qui peuvent être apportées par chacun. A l opposé d un discours moraliste, le spectacle invite le public à prendre parti et à s'embarquer joyeusement pour la lutte contre le réchauffement de l atmosphère et la transformation du monde... Un spectacle de la Compagnie Spectabilis proposé par le Parc Naturel Régional Loire-Anjou- Touraine. Piste : le faire venir dans son école, son association, sa commune pour créer le débat de façon inhabituelle! (voir les coordonnées de la compagnie en fin de document)

17 16 h 00 Jeu de rôle - Changements climatiques et territoires Un jeu pour prévoir les effets du changement climatiques sur notre territoire, pour imaginer des solutions qui permettront de s adapter au mieux. Un atelier proposé par le Parc Naturel Régional Loire-Anjou-Touraine 16 h 00 atelier débat - Transports en milieu rural Un atelier pour imaginer et organiser les déplacements en milieu rural, proposé par le Parc Naturel Régional Loire-Anjou-Touraine et la maison de l'emploi du saumurois. 16 h 00 Contes «Manger ou être mangé, telle est la question!» par Tiphaine, conteuse de l association Fleurs de contes Il y a eu une trentaine de personnes à participer (la moitié d'enfants). 5 contes traditionnels, qui parlent de dévoration ou d'alimentation, mais qui parlent aussi en filigrane de justice. 1. la mouche sur le nez du commissaire de police (finalement, les petits ont leur mot à dire face à la puissance des grands) 2. La grogne des légumes (arrêter d'en faire tout en plat pour peu de choses) 3. Piétrino et l'ogre (parfois il faut accepter de traverser des épreuves pour grandir ; la solidarité des parents peut aider!) 4. La soupe au caillou (recréer du lien les soirées d'hiver) 5. La cocotte qui tip-tap-tope (partager les richesses entre riches et pauvres) 16 h 00 atelier débat Territoires en Transition Lancé au Royaume-Uni en 2006, le mouvement des initiatives de transition a gagné notre région. L objectif est de préparer les communautés locales face aux crises du pic pétrolier (et des ressources en général), du changement climatique et de la crise financière. L'atelier a permis de voir comment démarrer une initiative de transition près de chez soi. Ci-dessous, les paroles de la «chanson du forum» : comme en 2010 (où il y en avait deux), une chanson a été reprise, plusieurs fois, pour illustrer le 4ème angle d'approche de la thématique de la ruralité : l'approche artistique, émotionnelle. C forum «Rural!» à la façon de «L auvergnat» (merci à Georges Brassens...) 1. Il est à Toi, c forum «Rural!»

18 Toi l Etre Humain qui, amical, Est v nu partager ses idées Avec pas mal d illuminés Toi qui est venu butiner Causer bonn bouffe ou Diversité Avec des groupes d individus Qui s boug nt les méning s sans retenue Qui mine de rien sont persuadés Que ce monde-là il peut changer Suffit d y croir un minimum C est le principe de ce forum! Toi l Etre Humain quand tu quitt ras L forum «Rural!» et ses débats Tu te diras : «Ah! quel plaisir... J ai bien fait d venir!!!» 2. Il est à Toi, c forum «Rural!» Toi l montreuillais ou l angevin Le ligérien,... bref «le local», Celui qui ne vient pas d très loin, Celui qui admire les outardes, Les hérons ou bien les renardes, Qui aim la bièr à Anne-Cath rine Les fillett s de Layon divines! Les bons produits de not région Ces savoir-fair que nous avons On voudrait les valoriser Parfois aussi les protéger

19 Toi l montreuillais quand tu quitt ras L forum «Rural!» et ses débats Tu te diras : «Ah! quel plaisir... J ai bien fait d venir!!!» 3. Il est à Toi, c forum «Rural!» Toi l étranger qui sans façon Est intervenu, c est génial! Pour apporter ta partition, De la Pologne, du Sénégal,... Tu vis notre forum «Rural!», Nous sommes heureux de te donner Cett p tit chanson à partager Car dans notr autre mond possibl Les frontières auront disparu Alors il ne restera plus Qu l Amitié, c est irréversible... Toi l Etranger quand tu quitt ras L forum «Rural!» et ses débats Tu te diras : «Ah! quel plaisir... J ai bien fait d venir!!!» => quelques CONTACTS (parmi beaucoup d'autres!) : L'association «Rural!» : blog et individuellement Philippe Piau ( , Christophe Pinard ( , Xavier Robert Josué Gareau Jacques Renard Wilfrid Combadière Anne Bourgeais Monique Tilhou Mickael Poiroux mais aussi quelques autres!

20 Brasserie des fontaines : (Les bières d'anne-catherine sont produites aux Verchers-sur-Layon). L'AMAP de l'outarde : Centre de Formation Professionnel Horticole de Cambérène Dakar (Sénégal) : Mr Boubacar Badji, formateur et secrétaire national de l'association des amis de la nature, Emmanuel Malécot (étudiant présent à Rio + 20) : , Les galoches de farfadet : Orgues de barbarie : Mme Danièle Arescy, et Christophe Pinard, SLOW FOOD (Tours) : contact Mme Lucia Penazzi, Circuits courts en Europe (secrétariat de la commission européenne) :Mme Frederique Lorenzi, Parc naturel de BialoWieja (Pologne) : Association Deux-Sèvres Biala Podlaska : Mr Marc Dufumier, agronome : Mugwen : , Franswaz-la-conteuse : compagnie DOUBLE UN : , Ergatica («l'homme qui plantait des arbres») : , Trans Rural Initiatives : Compagnie Spectabilis («Atmosphère, atmosphère») : , Le Forum 2012 est organisé en partenariat avec

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

Jeu concours La terre vue du Collège

Jeu concours La terre vue du Collège Jeu concours La terre vue du Collège Canevas pour Bande-dessinée Collège Camille Claudel Rue Henri Dunant 86400 CIVRAY 3ème B, Groupe 1, Option Découverte Professionnelle 3 Heures 1/18 RÈGLE DU JEU CONCOURS

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPEEN

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPEEN COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 10.06.2004 COM(2004)415 final COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPEEN Plan d'action européen en matière d'alimentation et

Plus en détail

LE SPECTACLE. Cosas ricas Des choses délicieuses!

LE SPECTACLE. Cosas ricas Des choses délicieuses! LE SPECTACLE Dolores Dulce, une vieille dame venue d'un pays lointain d'amérique latine, Cuba, parcourt le monde avec son chariot porteur de friandises et d'histoires. Au passage, elle partage son univers

Plus en détail

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5 1/5 Les enfants, acteurs essentiels du combat contre les idées reçues. Prendre en compte leur parole et les actes concrets qu ils posent. Réfléchir et débattre ensemble PROPOSER UN DEBAT PHILO Il s'agit

Plus en détail

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les deuxièmes plus grands consommateurs d eau potable, juste

Plus en détail

Créer une AMAP. Les autres "paniers" S informer et agir! www.defipourlaterre.org. Qu'est-ce que c'est? Le principe est simple :

Créer une AMAP. Les autres paniers S informer et agir! www.defipourlaterre.org. Qu'est-ce que c'est? Le principe est simple : S informer et agir! Créer une AMAP Qu'est-ce que c'est? L'AMAP est une Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne (marque déposée), dont l'objet principal est de "mettre en lien paysans et

Plus en détail

Compte-rendu des ateliers

Compte-rendu des ateliers FORUM DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL LOCAL 2010 2 E rencontre citoyenneté Compte-rendu des ateliers La 2e rencontre du Forum a abordé le thème de la citoyenneté. Cette rencontre s'est déroulé en suivant en partie

Plus en détail

Des stands alimentaires! Résumé

Des stands alimentaires! Résumé Secondaire, collégial et grand public activité 5 Des stands alimentaires! Résumé À partir de l affiche Nos choix alimentaires à nous de jouer!, les élèves sont initiés au concept des 3N-J d ENvironnement

Plus en détail

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC)

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) GUIDE À L INTENTION DES ORGANISATIONS Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) Pour des paniers de légumes locaux et sains, directement livrés

Plus en détail

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde Fiche prolongement 6 Du lien entre environnement et développement au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde 20% de la population mondiale consomme 87 % des ressources

Plus en détail

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux Le réseau des épiceries solidaires A.N.D.E.S. Uniterres Assurer la sécurité alimentaire des plus démunis et soutenir une agriculture durable et locale Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Plus en détail

Association ASTUCES MAISON

Association ASTUCES MAISON Association ASTUCES MAISON Une association 1901 qui poursuit deux objectifs complémentaires : Coopération locale : Localiser en milieu rural et urbain ceux qui détiennent encore les savoirs-faire et inciter

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

Fiche action : Unité de méthanisation Métha Bel Air

Fiche action : Unité de méthanisation Métha Bel Air Débat national sur la transition énergétique Cahier de participation Fiche action : Unité de méthanisation Métha Bel Air Objectifs Produire de l énergie verte à partir de sous-produits agricoles pour une

Plus en détail

Concours citoyen international «Agite Ta Terre!»

Concours citoyen international «Agite Ta Terre!» Concours citoyen international «Agite Ta Terre!» «Mon climat aujourd hui, mon climat dans 20 ans, et moi?» Qu est-ce que «Agite Ta Terre!»? Lancée en 2012 par l association ENERGIES 2050, l initiative

Plus en détail

Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation. Appel à candidature

Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation. Appel à candidature Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation Appel à candidature Au printemps 2016, le département de la Sarthe et la Direction Régionale des Affaires culturelles des Pays de la Loire,

Plus en détail

CHARTE ALTERNATIBA DIJON 2015

CHARTE ALTERNATIBA DIJON 2015 CHARTE ALTERNATIBA DIJON 2015 Par la présente charte, le collectif Alternatiba Dijon définit les objectifs et les modalités d organisation d un «village des alternatives» à Dijon, pour prendre part à la

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif

La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif Compte-rendu La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif Présentation par Gérard LERAS Vice-président de la région Rhône-Alpes délégué à la politique foncière Ambilly, 18 janvier 2012

Plus en détail

L approvisionnement d électricité est vraiment mauvais ces derniers jours!

L approvisionnement d électricité est vraiment mauvais ces derniers jours! Learning by Ear Environnement 06 Energies renouvelables Texte : Richard Lough Rédaction et idée: Johannes Beck Introduction Bienvenue dans notre série d émissions Learning by Ear, consacrée à l environnement.

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable COSEIL DE L'UIO EUROPÉEE Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable Conseil ÉDUCATIO, JEUESSE, CULTURE ET SPORT Bruxelles, 21 mai 2014 Le Conseil

Plus en détail

PJ 28/12. 7 février 2012 Original : anglais. Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni

PJ 28/12. 7 février 2012 Original : anglais. Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni PJ 28/12 7 février 2012 Original : anglais F Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni Encourager l intensification de la production caféière et vivrière au moyen

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

LE TOUR DU MONDE DES ÉNERGIES

LE TOUR DU MONDE DES ÉNERGIES Blandine Antoine Élodie Renaud LE TOUR DU MONDE DES ÉNERGIES Sommaire Préface... 11 Introduction... 15 I. LA PRODUCTION D ÉNERGIE Introduction à la production d énergie... 31 Thème 1 Énergies Fossiles...

Plus en détail

2) Qu est-ce que la cohésion sociale et l inclusion?

2) Qu est-ce que la cohésion sociale et l inclusion? Chantier sur la cohésion sociale et l inclusion dans le cadre des Ateliers des savoirs partagés JUIN 2013 1) Mise en contexte Dans le cadre des Ateliers des savoirs partagés à Saint-Camille, 4 chantiers

Plus en détail

CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE

CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE Exploiter le Potentiel de la Science, de la Technologie et de l Innovation dans les chaînes Agro-alimentaires en Afrique : Créer emplois et richesse

Plus en détail

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges.

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges. Projet Pédagogique La scolarité vise à aborder les apprentissages en prenant en compte les compétences de chacun afin de permettre l épanouissement de tous. La communauté éducative propose donc un enseignement

Plus en détail

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement Enseignants du primaire Pour vos projets d écoles et vos classes découvertes, faites découvrir la biodiversité du territoire à travers des programmes riches et ludiques! Édito Agglopolys, Communauté d'agglomération

Plus en détail

par Ségolène Royal Présidente de la Région Poitou-Charentes

par Ségolène Royal Présidente de la Région Poitou-Charentes Inauguration de la SCOP SARL Chizé confection par Ségolène Royal Présidente de la Région Poitou-Charentes Contact presse : Attachée de presse de la Région Poitou-Charentes Valérie Courrech 05 49 55 77

Plus en détail

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE Renforcer l'autonomie des populations et la protection de leur environnement le partenariat continu pour apporter un

Plus en détail

Introduction : histoire et concept de l économie sociale Lucile Manoury

Introduction : histoire et concept de l économie sociale Lucile Manoury Introduction : histoire et concept de l économie sociale Lucile Manoury Lucile Manoury Chargée d études, Collège coopératif, Aix-en-Provence Bonjour à tous. Je vais vous faire une présentation un peu théorique

Plus en détail

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Compte-rendu de l atelier 5 : Santé et numérique

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Compte-rendu de l atelier 5 : Santé et numérique JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 4ème journée Compte-rendu de l atelier 5 : Santé et numérique Thème de la journée contributive : Junior ESSEC 04/02/2015

Plus en détail

CONTEXTE PÉDAGOGIQUE

CONTEXTE PÉDAGOGIQUE CONTEXTE PÉDAGOGIQUE Le principe L Isoloir est un dispositif participatif en ligne innovant, ludique et interactif, simple à mettre en œuvre et qui ménage une véritable place aux enseignants. Face à la

Plus en détail

MARAICHAGE COLLECTIF (Atelier1) Claude Mudry

MARAICHAGE COLLECTIF (Atelier1) Claude Mudry Sézegnin à 17 km du centre de Genève Féminin pour masculin MARAICHAGE COLLECTIF (Atelier1) Claude Mudry Déroulement de la présentation Qui sommes nous et un peu de notre histoire Nous sommes aujourd'hui

Plus en détail

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER I. BILAN QUANTITATIF A. Evolution de la programmation Un taux de programmation de 73,73%, en progression forte depuis le mi parcours mais à poursuivre

Plus en détail

LIVRET DE PRESENTATION

LIVRET DE PRESENTATION LA GENÈSE DES JARDINS DE CONTRAT 1992, Château-Renault Trois passionnés ouvrent un chantier d'espaces verts et un atelier de menuiserie. Leur but : faire partager leur savoir-faire, l association Contrat

Plus en détail

Canevas d'accompagnement destiné au paysan-essaimeur

Canevas d'accompagnement destiné au paysan-essaimeur Canevas d'accompagnement destiné au paysan- Version 1-9 février 2012 Association des AMAP du Nord Pas-de-Calais Maison des paysans 40 avenue Roger Salengro 62223 St Laurent Blangy Tél 03.21.23.00.53 @

Plus en détail

verger biodiversité arbre & forêt eau animations scolaires maternelle 3 secondaire

verger biodiversité arbre & forêt eau animations scolaires maternelle 3 secondaire verger biodiversité eau arbre & forêt animations scolaires maternelle 3 secondaire Le CRIE vous propose ses animations en projet ainsi que toute une série d activités d 1 journée ou d 1/2 journée Découvrez-les

Plus en détail

Présentation des animations Aux Goûts du Jour

Présentation des animations Aux Goûts du Jour Présentation des animations Aux Goûts du Jour AUX GOÛTS DU JOUR est une association nationale d éducation alimentaire. Objectifs * Aider les enfants et les adultes à retrouver le plaisir de Bien manger.

Plus en détail

NOS ENGAGEMENTS COMMUNS Programmation du mouvement ATD Quart Monde en Belgique 2013-2017

NOS ENGAGEMENTS COMMUNS Programmation du mouvement ATD Quart Monde en Belgique 2013-2017 NOS ENGAGEMENTS COMMUNS Programmation du mouvement ATD Quart Monde en Belgique 2013-2017 8 juin 2013 : 60 membres actifs se retrouvent pour une journée d'évaluation à la Maison Quart Monde de Bruxelles.

Plus en détail

Compte-rendu d activités.

Compte-rendu d activités. agir.entresaoneetgrosne@laposte.net Chemin de la Teppe 71240 LAIVES www.agir.entresaoneetgrosne.com COMPTE-RENDU DE L ASSEMBLEE GENERALE DU SAMEDI 30 JUIN 2012 A LAIVES Nombre d adhérents présents : 20

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

LE DON : UN MODELE DE MANAGEMENT AU SERVICE DE LA COOPERATION

LE DON : UN MODELE DE MANAGEMENT AU SERVICE DE LA COOPERATION LE DON : UN MODELE DE MANAGEMENT AU SERVICE DE LA COOPERATION Face à une rationalisation croissante du secteur social et médico-social, accentuée par les effets de crise, comment un directeur de structure

Plus en détail

Les Français et la nature

Les Français et la nature Les Français et la nature Contact Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com Mars 2015 1 Méthodologie

Plus en détail

La Bio pour quoi faire? Une vision du monde de la Bio et quelques perspectives

La Bio pour quoi faire? Une vision du monde de la Bio et quelques perspectives La Bio pour quoi faire? Une vision du monde de la Bio et quelques perspectives Juin 2012 Lionel FRANCOIS Sommaire La Bio, pourquoi? La Bio c est quoi? La situation de la Bio Les acteurs du Bio Le paysan

Plus en détail

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion!

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion! Liens vers d'autres fiches A quel moment de la démarche? Fiche 5 «Structurer le diagnostic» Fiche 6 «Inclure une dimension transversale» Fiche 9 «Mobiliser les acteurs» A la fin du diagnostic, en conclusion

Plus en détail

Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08)

Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08) Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08) Une initiative conjointe de : En association avec : A. Introduction de la notion «d alimentation durable» en restauration collective. La notion «d

Plus en détail

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes El Dahr H. in Abis S. (coord.), Blanc P. (coord.), Lerin F. (coord.), Mezouaghi M. (coord.). Perspectives des politiques agricoles en Afrique du

Plus en détail

Agricultures paysannes, mondialisation et développement agricole durable

Agricultures paysannes, mondialisation et développement agricole durable Agricultures paysannes, mondialisation et développement agricole durable Marcel MAZOYER professeur à La Paz juillet 2 007 Contenu 1. Une situation agricole et alimentaire mondiale inacceptable 2. Développement

Plus en détail

Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam

Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam Colloque International, Liège - 22, 23 et 24 octobre 2014 La professionnalisation

Plus en détail

Réforme du crédit à la consommation. Statut des enseignants chercheurs. Point sur les États généraux de l outre-mer

Réforme du crédit à la consommation. Statut des enseignants chercheurs. Point sur les États généraux de l outre-mer LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSÉE LE MERCREDI 22 AVRIL 2009 A L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE A DIFFUSÉ LE

Plus en détail

PLAN R E V A RETOUR VERS L AGRICULTURE

PLAN R E V A RETOUR VERS L AGRICULTURE REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------ MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L HYDRAULIQUE RURALE ET DE LA SECURITE ALIMENTAIRE ------------ NOUVELLE ORIENTATION DE LA POLITIQUE AGRICOLE

Plus en détail

Correo de Tarija n 6

Correo de Tarija n 6 Correo de Tarija n 6 Janv 2014 "Radio Pachamama, la radio des sans voix" en BOLIVIE FDMCIOT-BS - Toujours plus loin dans la connaissance des Bartolina Sisa de Tarija - Lancement du satellite Tupac Katari

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 10 ANS DE CULTURE CÉLÉBRÉ AVEC LA NATURE! Grâce à votre fidèle participation et celle de plus de 100 institutions culturelles, le programme Cultivez le Jour de la Terre célébrera

Plus en détail

ACTIONS ET POLITIQUES SUR L'INVESTISSEMENT DANS L'AGRICULTURE

ACTIONS ET POLITIQUES SUR L'INVESTISSEMENT DANS L'AGRICULTURE ACTIONS ET POLITIQUES SUR L'INVESTISSEMENT DANS L'AGRICULTURE 1. Les investissements doivent contribuer à et être compatibles avec la réalisation progressive du droit à une alimentation suffisante et nutritive

Plus en détail

La politique agricole commune après 2013 Débat public Résumé des contributions

La politique agricole commune après 2013 Débat public Résumé des contributions La politique agricole commune après 2013 Débat public Résumé des contributions La réforme de la politique agricole commune doit intervenir d ici 2013. Une consultation publique officielle sur la PAC de

Plus en détail

GRAP. dans l émergence d entreprises d économie sociale en Estrie

GRAP. dans l émergence d entreprises d économie sociale en Estrie dans l émergence d entreprises d économie sociale en Estrie Illustration de deux cas d entreprises tirés de la recherche du Groupe régional d activités partenariales en économie sociale de l Estrie (GRAP-Estrie)

Plus en détail

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Malle documentaire alimentation L alimentation est l acte de nourrir et de se nourrir. Elle

Plus en détail

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE PARTIE 1 Complétez les pointillés par une des réponses ci-dessus de manière que les phrases obtenues

Plus en détail

l info S engager avec sa banque, ça compte!

l info S engager avec sa banque, ça compte! La lettre d information des clients qui ont choisi d agir l info S engager avec sa banque, ça compte! Grâce à l engagement des clients du Crédit Coopératif, plus de 4,3 millions d euros de dons ont été

Plus en détail

Ouvrages de références et objectifs

Ouvrages de références et objectifs Valise pédagogique Ouvrages de références et objectifs MESSAGE IMPORTANT: Prendre le temps de bien lire les histoires et d explorer la valise, ses activités et ce guide. Ouvrages de références Activités

Plus en détail

Comité des produits Discours du Directeur général. 29 mai 2012 1 DISCOURS D OUVERTURE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL AU COMITÉ DES PRODUITS.

Comité des produits Discours du Directeur général. 29 mai 2012 1 DISCOURS D OUVERTURE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL AU COMITÉ DES PRODUITS. Comité des produits Discours du Directeur général. 29 mai 2012 1 DISCOURS D OUVERTURE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL AU COMITÉ DES PRODUITS 28 mai 2012 Madame la Représentante permanente adjointe de Sri Lanka, Présidente

Plus en détail

L pionnier dans le Bade-Wurtemberg,

L pionnier dans le Bade-Wurtemberg, RENCONTRE Rencontre avec Peter Berg LAURENT DREYFUS Peter Berg vient de publier son deuxième livre, traduit et édité par le Mouvement de l Agriculture BioDynamique. Nous avons voulu voir de quelle expérience

Plus en détail

Auriol : le service public de la Restauration scolaire

Auriol : le service public de la Restauration scolaire Auriol : le service public de la Restauration scolaire Au titre de nos valeurs communes, nous avons voulu décliner l offre de restauration en mettant l accent au plus près des enfants. Plus de 80% des

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Consolider le développement du Jardin

Consolider le développement du Jardin Association «Solidarité & Initiative» pour le développement du Jardin de Cocagne de la Haute Borne pour la création de la Table de Cocagne de la Haute Borne Projet 2014 Adresse : 10 rue Héloïse Europarc

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable aux niveaux local, national et mondial

Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable aux niveaux local, national et mondial Note conceptuelle Forum Social Mondial 2015 - Tables rondes Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable aux niveaux local, national et mondial

Plus en détail

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Conception, rédaction, réalisation : Parménion/RFF - Crédit photos : Biotope, CREN Poitou-Charentes, Ecosphère, RFF Impression

Plus en détail

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste Appel à projets " Plan Climat Régional» Soutien de l investissement participatif dans les énergies renouvelables et la maîtrise de l énergie au bénéfice des territoires 1 Contexte : Les grands objectifs

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

Questionnaire sur la mise en oeuvre du programme d action sur une culture de la paix

Questionnaire sur la mise en oeuvre du programme d action sur une culture de la paix Questionnaire sur la mise en oeuvre du programme d action sur une culture de la paix PREPARATION DU RAPPORT A MI-PARCOURS DE LA DECENNIE INTERNATIONALE DE LA PROMOTION D UNE CULTURE DE LA NON-VIOLENCE

Plus en détail

L'association est indépendante de tout parti politique et de toute confession religieuse. Elle s'interdit

L'association est indépendante de tout parti politique et de toute confession religieuse. Elle s'interdit AMAP d'ourscamp Les Paniers de l'abbaye Article 1. Nom de l'association La dénomination est : Association pour le Maintien de l'agriculture Paysanne d'ourscamp Les Paniers de l'abbaye Son sigle est : AMAP

Plus en détail

Analyse des évolutions de l agriculture biologique par le biais de la veille documentaire et technologique

Analyse des évolutions de l agriculture biologique par le biais de la veille documentaire et technologique Analyse des évolutions de l agriculture biologique par le biais de la veille documentaire et technologique Auteurs : Sophie Valleix, responsable d ABioDoc et Esméralda Ribeiro, documentaliste à ABioDoc

Plus en détail

25 septembre 2015. Programme niveau collège

25 septembre 2015. Programme niveau collège 25 septembre 2015 Programme niveau collège Le Carrefour des Solutions 80 stands à découvrir à travers un questionnaire adapté à chaque niveau (primaire/collège/lycée). Les élèves sont invités à parcourir

Plus en détail

LE PROGRAMME ECO-ECOLE

LE PROGRAMME ECO-ECOLE LE PROGRAMME ECO-ECOLE Un programme développé par l office français de la Fondation pour l Education à l Environnement en Europe, en partenariat avec le Réseau Ecole et Nature, la société Eco-Emballages

Plus en détail

Contacts presse Catherine Guérin-MIT- Yvelines Tourisme - Tél. 01 39 07 79 70 / 06 82 87 60 40 - cguerin@yvelines.fr Pascal Margueron - Agence airpur

Contacts presse Catherine Guérin-MIT- Yvelines Tourisme - Tél. 01 39 07 79 70 / 06 82 87 60 40 - cguerin@yvelines.fr Pascal Margueron - Agence airpur Communiqué de presse Septembre 2015 Dans le cadre de la 5 ème édition de la Fête Nationale de la Gastronomie* et pour la première année, les Conseils Départementaux de l Eure, des Yvelines et du Val d

Plus en détail

Les Champs des Possibles

Les Champs des Possibles Les Champs des Possibles Association Loi 1901 Lancée en 2009 1 salarié Région Île-de-France Activité L association Les Champs des Possibles accompagne des porteurs de projet à l installation en agriculture

Plus en détail

Agriculture et Finances

Agriculture et Finances Agriculture et Finances Quelles régulations pour une allocation optimale des capitaux? Cahier n 12 Présentation générale du Cahier Dans les systèmes d économie de marché des pays développés comme des pays

Plus en détail

Bibliothèque Royale Albert 1er

Bibliothèque Royale Albert 1er Bibliothèque Royale Albert 1er Description du projet Ce projet a pour but de valoriser des espaces plats et inutilisés (toit, terrasse ou autre) par la création de potagers écologique (sans pesticide,

Plus en détail

Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain

Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain «Filiale d Avril, groupe industriel et financier de plus de 8 000 collaborateurs, Sofiprotéol est devenue en 30 ans la société de financement et de développement

Plus en détail

I. L étude Usages & Attitudes

I. L étude Usages & Attitudes I. L étude Usages & Attitudes 1. Historique En 1997, entreprise leader de la distribution de boissons sur le marché hors domicile, France Boissons souhaite réaliser un état des lieux de son secteur d activité

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 1. La fête de la musique Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Murielle Bidault, CAVILAM

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Exposé au Comité spécial sur les coopératives de la Chambre des communes 7 août 2012

Exposé au Comité spécial sur les coopératives de la Chambre des communes 7 août 2012 Exposé au Comité spécial sur les coopératives de la Chambre des communes 7 août 2012 Introduction Le Groupe Co-operators limitée est détenu et dirigé par 45 membres-propriétaires de tout le Canada, issus

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE?

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? Hugo Broudeur 2010/2011 2ieme année Télécom SudParis SOMMAIRE Introduction... 3 A) Des réseaux sociaux pour tout le monde... 4 1)

Plus en détail

Appel à financement participatif

Appel à financement participatif Appel à financement participatif pour installer des fours solaires de quartier à Saint-Martin-d'Hères (Isère) Communiqué de presse mars 2014 Appel au financement participatif pour finaliser le projet de

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS H3.Thème 2. DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS Comment les colonies accèdent-elles à l indépendance? A quelles difficultés ces nouveaux Etats sont-ils confrontés? Frise p 111. Les différentes

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Simul actif : débat au conseil pédagogique : «quelles évolutions de nos formations par rapport aux enjeux énergétiques et environnementaux actuels?

Simul actif : débat au conseil pédagogique : «quelles évolutions de nos formations par rapport aux enjeux énergétiques et environnementaux actuels? Simul actif : débat au conseil pédagogique : «quelles évolutions de nos formations par rapport aux enjeux énergétiques et environnementaux actuels?» Objectifs : 1) simuler un jeu d acteur possible sur

Plus en détail

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS ATELIER N 1 «STRATÉGIE TERRITORIALE ET AMÉNAGEMENT» Animateur des ateliers thématiques

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

Economie Sociale et Solidaire, une invitation à vivre autrement!

Economie Sociale et Solidaire, une invitation à vivre autrement! Economie Sociale et Solidaire, une invitation à vivre autrement! Dossier de presse Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Novembre 2010 Plus de 100 rendez-vous en Rhône-Alpes! Service presse 04 72 59 40

Plus en détail

Recommandations pour développer une communauté locale participative Recueil de bonnes pratiques Sens et Autonomie (France) CIGL Esch-Sur-Alzette, Kalendula (Luxembourg) CRIE d Anlier (Belgique) Le contenu

Plus en détail