EQUATEUR PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Equateur. Capitale : Quito. Président : Rafael Delgado. Vice président : Lenin Garces

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EQUATEUR PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Equateur. Capitale : Quito. Président : Rafael Delgado. Vice président : Lenin Garces"

Transcription

1 EQUATEUR PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Equateur Capitale : Quito Président : Rafael Delgado Vice président : Lenin Garces Superficie : KM 2 Population : habitants Croissance démographique : 1,04 % Langues parlées : espagnol, quechua, autres langues indiennes Religions : catholiques 95% Monnaie : DOLLAR DES ETATS UNIS Taux de change : 1 EURO= 1,4132 US $ Taux d inflation en 2009: 2,40% PNB par habitant en 2009:2 700 US $ Taux de chômage : 7,90% 1

2 Parité du pouvoir d achat en 2009 :7 780 US $ L ECONOMIE DE L EQUATEUR: Son économie est d'abord basée sur le pétrole, qui représente environ 50% de l'ensemble des recettes d'exportation, et la production agricole. En effet, le pays est le premier exportateur mondial de bananes et le second de crevettes d élevage(le pays fournit 6% des Conserves de Crevette consommées dans le monde). L'Equateur est le troisième pays exportateur mondial de Thon. Le pays fournit 7,1% des conserves de Thon consommées dans le monde. La culture des fleurs est une autre source de revenu importante. L Equateur est actuellement le principal exportateur mondial de conserves de coeur depalmier L Equateur est le plus grand producteur mondial de cacao raffiné et d arôme avec environ 60% de la production et exportation mondiales pouvant aller de 110,000 à 150,000 tonnes par an. La Floriculture en Équateur est l un des secteurs les plus dynamiques de l économie, le plus important de la région andine et le premier des produits non traditionnels. La croissance de ce secteur dans les dernières années a permit au pays de devenir un des premiers exportateurs mondiaux Quant à l'industrie, elle représente près d'un tiers du produit intérieur brut et plus d'un cinquième de l'emploi. L'activité tertiaire contribue à moins des deux tiers de la richesse équatorienne et emploie plus des deux tiers de la population active. PRINCIPAUX PRODUITS IMPORTES : machines et équipements, produits chimiques, matières premières, carburants ; biens de consommation PRINCIPAUX PRODUITS EXPORTES : fleurs, Conserves de thon, cacao Banane fraîche de type Cavendish Valery et Bananes plantin, Crevettes congelées Conserves de coeur de Palmier 2

3 PRINCIPAUX PAYS FOURNISSEURS EN 2010 : Les Etats Unis D Amérique 32% ; La Colombie 10,7% ; La Chine 8,8% ; Le Brésil 5,8% ; République De Corée 5,2% ; Le Pérou 4,8% PRINCIPAUX PAYS CLIENTS EN 2010 : Les Etats Unis D Amérique 43,5% ; Le Pérou 7,9 ; Fédération De Russie 5% ; La Colombie 4,6% ; Le Chili 4,4% LES POINTS FORTS DU PAYS : -Importantes ressources minières. -Premier exportateur mondial de bananes et de crevettes. -Economie dollarisée. -Membre de l OPEP LES POINTS FAIBLES DU PAYS : -Economie peu diversifiée, vulnérable aux chocs externes -Infrastructures insuffisantes. -Pas d accès aux marchés de capitaux à la suite d un défaut de paiement en Environnement des affaires peu favorable -Disparités géographiques et sociales PRINCIPAUX ACCORDS ECONOMIQUES ET POLITIQUES: _ CAN (Communauté Andine) _ ATPDA (Accord Préférentiel Andin pour l Éradication de la Drogue) _ ALADI (Association Latino-américaine d Intégration) _ MERCOSUR (Communauté Économique des pays de l Amérique du Sud) _ OPEP (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole) _ OMC (Organisation Mondiale du Commerce) _ OIC (Organisation Internationale du Café) _ Organisation Internationale du Cacao _ COPAL (Alliance des Pays Producteurs de Cacao) _ GEPLACEA (Groupe d Exportateurs de Sucre d Amérique Latine et des Caraïbes) _ OLDEPESCA (Organisation Latino-américaine de la Pêche) _ OMPI (Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle) _ UNODOC (Office des Nations Unies Contre la Drogue et le Crime) 3

4 BALANCE COMMERCIALE TUNISO-EQUATORIENNE AU COURS DES ANNEES UNITE : DINAR VARIATION 10/09 D % IMPORT ,4 EXPORT ,5 SOLDE ,30 TC % ,02 9, COMMERCE EXTERIEUR DE L EQUATEUR: L Equateur était le 70 ème importateur mondial (0,11%du total des importations mondiales) et le 70 ème exportateur mondial en 2010 (0,12% du total des exportations mondiales) LE CHILI IMPORTE ESSENTIELLEMENT : CODE LIBELLE PRODUIT PART DANS LES IMPORTATIONS MONDIALES EN 2010 (%) RANG DANS LES IMPORTATIONS MONDIALES EN 2010(%) '27 Combustibles minéraux, huiles mineéales, 0,1 65 produits de leur distillation '84 Machines, réacteurs nucléaires, 0,1 67 chaudières, appareils et engins '87 Voitures automob, tracteurs, cycles et 0,2 60 autres véhicules, etc. '85 Machines, appareils et materiels 0,1 73 électriques, leurs parties, etc '39 Matières plastiques et ouvrages en ces 0,2 63 matieres '72 Fonte, fer et acier 0,1 66 '30 Produits pharmaceutiques 0,1 62 '48 Papiers et cartons;ouvrages en pate de 0,3 58 4

5 cellulose, en papier/en carton '99 Transactions spéciales commerciales. 0,1 57 '88 Navigation aérienne ou spatiale 0,2 44 '90 Instruments et appareils d'optique, de 0,1 69 photographie etc. '40 Caoutchouc et ouvrages en caoutchouc 0,2 60 '73 Ouvrages en fonte, fer ou acier 0,1 86 '38 Produits divers des industries chimiques 0,2 70 '29 Produits chimiques organiques 0,1 69 '33 Huiles essentielles et resinoides;produits 0,2 63 de parfumerie/de toilette '31 Engrais 0,3 52 '10 Céréales 0,2 73 '21 Préparations alimentaires diverses 0,3 64 '23 Residus, déchets des industries alimentaires;aliments pour animaux 0,2 58 SOURCES : -Wikipédia : L encyclopédie Libre -Atlas Economique Et Politique Mondial -Bilan Du Monde International Trade Centre : centre de promotion des exportations : Direction veille et prospective 5

La France I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : France. Capitale : Paris. Chef de l état : Nicolas Sarkozi. Premier ministre : François Fillon

La France I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : France. Capitale : Paris. Chef de l état : Nicolas Sarkozi. Premier ministre : François Fillon La France I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : France Capitale : Paris Chef de l état : Nicolas Sarkozi Premier ministre : François Fillon Superficie : 551 500 km² Population : 62 616 400 habitants Croissance

Plus en détail

Pologne I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Pologne. Capitale : Varsovie. Président : Bronislaw Komorowski. Président du conseil : Donald Tusk

Pologne I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Pologne. Capitale : Varsovie. Président : Bronislaw Komorowski. Président du conseil : Donald Tusk Pologne I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Pologne Capitale : Varsovie Président : Bronislaw Komorowski Président du conseil : Donald Tusk Superficie : 312 685 km² Population : 38 441 588 habitants Croissance

Plus en détail

Service des Statistiques Commerciales

Service des Statistiques Commerciales Service des Statistiques Commerciales 1- Indicateurs de base Population (2011) PIB (courants, 2011) : 65 millions d'habitants : 2773 milliards de USD Solde des transactions courantes (2011) : -45 milliards

Plus en détail

11 AOÛT 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LE MEXIQUE

11 AOÛT 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LE MEXIQUE 11 AOÛT 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE L ÉCONOMIE MEXICAINE Mexique Principaux indicateurs, 2014 Population (en millions) 119,7 PIB (en G$ US courants) 1 282,7 PIB par habitant (en $ US courants) 10 714,8 Taux

Plus en détail

Configuration du commerce mondial en 2011 et perspectives 2012

Configuration du commerce mondial en 2011 et perspectives 2012 Configuration du commerce mondial en 2011 et perspectives 2012 1 1. Tendances économiques et commerciales mondiales 2. Configuration du commerce mondial en 2011 3. Tendances de la balance commerciale marocaine

Plus en détail

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007).

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007). Sandra Fuentes-Berain Ambassadeur Ambassade du Mexique en Belgique et au Luxembourg Mission du Mexique auprès de l Union européenne. I. Introduction Mexique : 13 ème économie du monde (PIB), 8 ème importateur,

Plus en détail

Etude sur l industrie alimentaire au Maroc

Etude sur l industrie alimentaire au Maroc Département des Statistiques des Echanges Extérieurs Etude sur l industrie alimentaire au Maroc Avril 215 Plan 1. Contexte mondial 2. Indicateurs clés 3. Production et balance commerciale 4. Principales

Plus en détail

Fiche-Pays : Royaume du Canada

Fiche-Pays : Royaume du Canada Royaume du Maroc Ministère délégué auprès du Ministère de l'industrie, du Commerce, de l'investissement et de l'economie Numérique, Chargé du Commerce Extérieur المملكة المغربية الوزارة المنتدبة لدى وزارة

Plus en détail

TABLEAUX STATISTIQUES

TABLEAUX STATISTIQUES Continentalisation Cahier de recherche 9-9 Décembre 199 ----------------------------- COMMERCE, CROISSANCE ET EMPLOI : LE CAS DU MEXIQUE TABLEAUX STATISTIQUES Afef Benessaieh et Christian Deblock Groupe

Plus en détail

L économie guyanaise et ses échanges avec son environnement régional 18 mai 2015 - Cayenne

L économie guyanaise et ses échanges avec son environnement régional 18 mai 2015 - Cayenne Guyane Export 2015 Les Journées de l International L économie guyanaise et ses échanges avec son environnement régional 18 mai 2015 - Cayenne Un environnement régional à forte croissance 10% 8% 6% 4% 2%

Plus en détail

11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CHINE

11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CHINE 11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE L ÉCONOMIE CHINOISE Chine Principaux indicateurs, 2014 Population (en millions) 1 367,8 PIB (en G$ US courants) 10 380,4 PIB par habitant (en $ US courants) 7 589,0

Plus en détail

Fiche-Pays : République de l Italie

Fiche-Pays : République de l Italie Royaume du Maroc Ministère délégué auprès du Ministère de l'industrie, du Commerce, de l'investissement et de l'economie Numérique, Chargé du Commerce Extérieur المملكة المغربية الوزارة المنتدبة لدى وزارة

Plus en détail

Commerce extérieur. Solde commercial positif dans les îles. Importations et exportations (milliard de $US)

Commerce extérieur. Solde commercial positif dans les îles. Importations et exportations (milliard de $US) COMMERCE EXTÉRIEUR Le commerce extérieur de l espace Caraïbe 1 représente en 2001 plus de 297 milliards de dollars 2 en importations et plus de 290 milliards en exportations ce qui équivaut à un solde

Plus en détail

Découverte des secteurs d activité

Découverte des secteurs d activité Fiche d animation Compétence B Découverte des secteurs d activité Objectif Familiariser les élèves avec la notion de secteur d activité (au sens de la NES : nomenclature économique de synthèse adoptée

Plus en détail

MAROC TRADE INFO. 1. Tendances économiques internationales

MAROC TRADE INFO. 1. Tendances économiques internationales Royaume du Maroc Ministère Délégué auprès du Ministère de l Industrie, du Commerce, de l Investissement et de l Economie Numérique Chargé du Commerce Extérieur MAROC TRADE INFO mai Cadrage de mars 50 Contenu

Plus en détail

1-4. PRIX DES PRODUITS DE BASE 10/06/2013

1-4. PRIX DES PRODUITS DE BASE 10/06/2013 En effet, après avoir subi un fort recul à la fin de (1.564$ l once fin ), le prix de l or a repris son envol au début de l année, profitant de l abondance de la liquidité à l échelle mondiale et de l

Plus en détail

INDICATEURS DE CONJONCTURE. Production, Finances Publiques, Monnaie et crédit, Commerce Extérieur, Indice des Prix Taux de change

INDICATEURS DE CONJONCTURE. Production, Finances Publiques, Monnaie et crédit, Commerce Extérieur, Indice des Prix Taux de change BANQUE DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI SERVICE DES ETUDES INDICATEURS DE CONJONCTURE Production, Finances Publiques, Monnaie et crédit, Commerce Extérieur, Indice des Prix Taux de change OCTOBRE 2013 I. INTRODUCTION

Plus en détail

Compétitivité des exportations au Maroc

Compétitivité des exportations au Maroc Royaume du Maroc Constituant une sélection mensuelle des travaux menés par les cadres de la Direction de la Politique Economique Générale, les documents de travail engagent cependant la responsabilité

Plus en détail

Côte d Ivoire. Décret d application du Code des investissements

Côte d Ivoire. Décret d application du Code des investissements Décret d application du Code des investissements Décret n 95-712 du 13 septembre 1995 Art.1.- Les modalités d application de la loi n 95-620 du 3 Août 1995 susvisée portant Code des Investissements sont

Plus en détail

Table des matières (1 de 4)

Table des matières (1 de 4) Le calepin Le commerce extérieur du Québec constitue un aide-mémoire sur les échanges de biens et de services du Québec. Cet outil réunit surtout des données sur les exportations et les importations et

Plus en détail

BASE DE DONNEES - MONDE

BASE DE DONNEES - MONDE BASE DE DONNEES - MONDE SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

Une région d outre-mer émergente, en croissance, avec des potentiels et confrontée à plusieurs défis

Une région d outre-mer émergente, en croissance, avec des potentiels et confrontée à plusieurs défis Mission DRI du 2 septembre 2013 Une région d outre-mer émergente, en croissance, avec des potentiels et confrontée à plusieurs défis L Institut d Emission des Départements d Outre-Mer Des missions de banque

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Directeur de la Division de la statistique de la FAO

AVANT-PROPOS. Directeur de la Division de la statistique de la FAO AVANT-PROPOS L Annuaire statistique de la FAO fournit une sélection d indicateurs par pays sur l alimentation et l agriculture. Les données proviennent de FAOSTAT, la base de données statistique de l Organisation

Plus en détail

12 318 km2, 2,3 % de l espace national 150 km de côtes

12 318 km2, 2,3 % de l espace national 150 km de côtes 12 318 km2, 2,3 % de l espace national 150 km de côtes 2 départements (Eure et Seine-Maritime) 1 419 communes, dont 82 % de communes rurales 6 communautés d agglomération, 64 communautés de communes Taux

Plus en détail

LA NOMENCLATURE DOUANIERE ET TARIFAIRE (Cameroun)

LA NOMENCLATURE DOUANIERE ET TARIFAIRE (Cameroun) LA NOMENCLATURE DOUANIERE ET TARIFAIRE (Cameroun) Afin de faciliter l application du tarif extérieur commun (application des mêmes droits de douane quelque soit le point d entrée de la marchandise sur

Plus en détail

Les chiffres clé de la région. Alsace. 1er trimestre 2013 résultats de mars. Données CAF/FAB hors matériel militaire en millions d'euros

Les chiffres clé de la région. Alsace. 1er trimestre 2013 résultats de mars. Données CAF/FAB hors matériel militaire en millions d'euros Les chiffres clé de la région http://lekiosque.finances.gouv.fr Alsace 1er trimestre 213 résultats de mars Réalisée chaque trimestre, la brochure régionale présente les données de cadrage du commerce extérieur

Plus en détail

1 re économie d Amérique latine devant le Brésil, le Mexique n en reste pas moins un pays très inégalitaire aux déséquilibres marqués.

1 re économie d Amérique latine devant le Brésil, le Mexique n en reste pas moins un pays très inégalitaire aux déséquilibres marqués. 1 re économie d Amérique latine devant le Brésil, le Mexique n en reste pas moins un pays très inégalitaire aux déséquilibres marqués. Quels sont les défis et enjeux auxquels est confronté le pays, alors

Plus en détail

Les exportations des grands pays de la zone euro : changement de rythme ou mutation?

Les exportations des grands pays de la zone euro : changement de rythme ou mutation? Apériodique n 14/7 Novembre 214 Les exportations des grands pays de la zone euro : changement de rythme ou mutation? Depuis la crise de 28, les grands pays membres de la zone euro ont augmenté leurs propensions

Plus en détail

L Épargne des chinois

L Épargne des chinois L Épargne des chinois (Patrick ARTUS Johanna MELKA) Colloque Cirem-Cepii-Groupama AM 29 septembre 25 Indicateurs de «qualité de vie» en Chine 199 1995 2 22 23 Nombre d'écoles par 1 habitants 9,1 7,82 6,48

Plus en détail

Table des matières. Principaux indicateurs macro-économiques. 1

Table des matières. Principaux indicateurs macro-économiques. 1 Tableau de bord des indicateurs macro-économiques mai 2015 Table des matières Présentation générale Principaux indicateurs macro-économiques. 1 Comptes et agrégats de la nation.... 2 Valeur ajoutée réelle

Plus en détail

2013 Rapport annuel Commerce extérieur du Maroc. Edition provisoire

2013 Rapport annuel Commerce extérieur du Maroc. Edition provisoire 2013 Rapport annuel Commerce extérieur du Maroc OFFICE DES CHANGES DEPARTEMENT DES STATISTIQUES DES ECHANGES EXTERIEURS Sommaire Présentation... 7 Vue d ensemble... 10 Chapitre 1 : Les importations...

Plus en détail

PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE

PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE Par Madame F. Bintou DJIBO, COORDONNATRICE DU SYSTÈME DES NATIONS UNIES AU SENEGAL Plan

Plus en détail

Analyse et exploitation des données du rapport. du PNUD sur le développement humain

Analyse et exploitation des données du rapport. du PNUD sur le développement humain Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Analyse et exploitation des données du rapport du PNUD sur le développement humain Novembre 1995 Document de travail n 02 Analyse et

Plus en détail

Viticulture Un secteur clé de l économie agricole française

Viticulture Un secteur clé de l économie agricole française Viticulture Un secteur clé de l économie agricole française Les chiffres clés de la filière - 14 % des exploitations agricoles françaises : 68 5 exploitations viticoles spécialisées - 3 ème producteur

Plus en détail

Institut National de la Statistique - Annuaire Statistique du Cameroun 2010. Chapitre 26 : LE CAMEROUN DANS LA ZONE CEMAC

Institut National de la Statistique - Annuaire Statistique du Cameroun 2010. Chapitre 26 : LE CAMEROUN DANS LA ZONE CEMAC Institut National de la Statistique - Annuaire Statistique du Cameroun 2010 Chapitre 26 : LE CAMEROUN DANS LA ZONE CEMAC 1. Présentation... 328 2. Méthodologie... 328 3. Définitions... 328 4. Sources de

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 08/91 POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Le 23 juillet 2008 Fonds monétaire international 700 19 e rue, NW Washington, D. C. 20431 USA Le FMI conclut les consultations de 2008

Plus en détail

La France et son économie

La France et son économie La France et son économie Le territoire - la population territoire français = France métropolitaine (543.965 km 2 ) + France d Outre-mer (DROM-COM 131.452 km 2 ). Population: France métropolitaine 65,7M

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Octobre 2013

Tendances conjoncturelles Octobre 2013 Tendances conjoncturelles Octobre 2013 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, automne 2013» Pour toute question

Plus en détail

Canada-Inde Profil et perspective

Canada-Inde Profil et perspective Canada-Inde Profil et perspective Mars 2009 0 L Inde et le Canada : un bref profil Vancouver Calgary Montréal Toronto INDE 3 287 263 km² 1,12 milliard 1 181 milliards $US 1 051 $US Source : Fiche d information

Plus en détail

Présentation au Cercle finance du Québec

Présentation au Cercle finance du Québec PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Québec, 19 janvier 1 Présentation au Cercle finance du Québec François Dupuis Vice-président et économiste en chef Mouvement des caisses Desjardins Matières premières

Plus en détail

Panorama de la RDC. La situation économique générale en RDC Les principaux indicateurs conjoncturels L activité bancaire

Panorama de la RDC. La situation économique générale en RDC Les principaux indicateurs conjoncturels L activité bancaire Panorama de la RDC La situation économique générale en RDC Les principaux indicateurs conjoncturels L activité bancaire La situation économique générale en RDC ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL SUR LE PLAN ÉCONOMIQUE

Plus en détail

Principaux Indicateurs Conjoncturels

Principaux Indicateurs Conjoncturels BANQUE CENTRALE DE TUNISIE Direction Générale des Statistiques Principaux Indicateurs Conjoncturels 21 Mars 2015 2 FICHES : Fiche n 1 : Secteur réel Fiche n 2 : Evolution des principaux soldes de la balance

Plus en détail

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada Congrès annuel de l Association des économistes québécois Glen Hodgson Premier vice-président et économiste en chef Conference Board

Plus en détail

AUX PORTES DES AMERIQUES ANGLOPHONE ET LATINE

AUX PORTES DES AMERIQUES ANGLOPHONE ET LATINE AUX PORTES DES AMERIQUES ANGLOPHONE ET LATINE CCIP - Juin 2007 INFRASTRUCTURE LE MARCHE Taux croissance 2006 : 5.4% Prévision de croissance annuelle en 2007 > 900 milliards de MXP soit environ 65 milliards

Plus en détail

Principaux résultats

Principaux résultats L environnement, une opportunité Etat, perspectives et enjeux du marché des engrais Principaux résultats Lundi 28 juin 2010 Pierre Cazeneuve, Directeur GCL DD p.cazeneuve@gcl.tm.fr CONTEXTE GENERAL DE

Plus en détail

NOTE TRIMESTRIELLE SUR LES STATISTIQUES DUCOMMERCE EXTÉRIEUR

NOTE TRIMESTRIELLE SUR LES STATISTIQUES DUCOMMERCE EXTÉRIEUR Institut National de la Statistique et de la Démographie NOTE TRIMESTRIELLE SUR LES STATISTIQUES DUCOMMERCE EXTÉRIEUR Premier trimestre 2013 Août2013 INSD, Avenue Pascal ZAGRE, Ouaga 2000, 01 BP 374 Ouagadougou

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

Séminaire sur la compilation des statistiques du commerce international de marchandises, Abuja, Nigeria, 30 août - 2 septembre 2005

Séminaire sur la compilation des statistiques du commerce international de marchandises, Abuja, Nigeria, 30 août - 2 septembre 2005 NATIONS UNIES DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES DIVISION DE STATISTIQUE Séminaire sur la compilation des statistiques du commerce international de marchandises, Abuja, Nigeria, 30 août -

Plus en détail

Tableau de bord de la compétitivité de l économie belge. 04 Développement durable et cohésion sociale

Tableau de bord de la compétitivité de l économie belge. 04 Développement durable et cohésion sociale Tableau de bord de la compétitivité de l économie belge Executive summary 01 Contexte global 02 Compétitivité prix-coût 03 Compétitivité hors prix 04 Développement durable et cohésion sociale Juin 2015

Plus en détail

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef.

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef Groupe de la Banque africaine de développement BAfD Septembre 2011 1 Plan de la

Plus en détail

STATISTIQUE DU COMMERCE E X T E R I E U R STATISTIQUES DU COMM- MERCE EXTERIEUR

STATISTIQUE DU COMMERCE E X T E R I E U R STATISTIQUES DU COMM- MERCE EXTERIEUR STATISTIQUE DU COMM- DU COMMERCE MERCE EXTERIEUR E X T E R I E U R Statistique du Commerce Extérieur S E R I E Statistiques du commerce extérieur I - Introduction Les statistiques des échanges commerciaux

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Été 2015

Tendances conjoncturelles Été 2015 Tendances conjoncturelles Été 2015 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, été 2015» Pour toute question technique

Plus en détail

3. Libre circulation des marchandises (y compris l Union douanière)

3. Libre circulation des marchandises (y compris l Union douanière) X. DROIT EUROPEEN 0. Revues 1. Ouvrages généraux : traités, manuels encyclopédies, dictionnaires sur l Union européenne a. Recueils de textes de droit européen (primaire et dérivé) 2. Libertés de circulation

Plus en détail

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à :

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à : Le Manitoba en bref Le Manitoba : Province du Canada depuis 1870. Manitoba signifie «lieu où vit l Esprit» dans les langues des peuples autochtones de la province. Chef politique : Premier ministre (Greg

Plus en détail

MARCHES INTERNATIONAUX DES MATIERES PREMIERES A FIN DECEMBRE 2005 ET PERSPECTIVES A COURT TERME

MARCHES INTERNATIONAUX DES MATIERES PREMIERES A FIN DECEMBRE 2005 ET PERSPECTIVES A COURT TERME MARCHES INTERNATIONAUX DES MATIERES PREMIERES A FIN DECEMBRE 2005 ET PERSPECTIVES A COURT TERME I.- VUE D ENSEMBLE Au cours de l année 2005, la situation des marchés internationaux des matières premières

Plus en détail

Arrondissementt de Waremme Pour toute information complémentaire sur les données et les métadonnées, merci de consulter le site www.iweps.

Arrondissementt de Waremme Pour toute information complémentaire sur les données et les métadonnées, merci de consulter le site www.iweps. Arrondissementt de Waremme Pour toute information complémentaire sur les données et les métadonnées, merci de consulter le site www.iweps.be Des informations communales sont également disponibles sur le

Plus en détail

La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements

La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements Identité fondamentale: Y= C + I + G + EX - IM Y: PIB (Produit Intérieur Brut) C: Consommation I: Investissement G: Dépenses

Plus en détail

Evolution récente de l agriculture des DOM et des aides publiques dont elle bénéficie : comparaison avec la métropole 1

Evolution récente de l agriculture des DOM et des aides publiques dont elle bénéficie : comparaison avec la métropole 1 Evolution récente de l agriculture des DOM et des aides publiques dont elle bénéficie : comparaison avec la métropole 1 Jean-François BASCHET, Ministère de l agriculture et de la pêche, Direction des affaires

Plus en détail

BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 2004

BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 2004 BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 24 Rapport Final Novembre 26 Visa 5/489/NOLL pour le compte du Ministère de la Région Wallonne DGTRE BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 24 Rapport final Novembre

Plus en détail

Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014

Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014 Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014 Identification d Opportunités d EXportation Questionnement Si, aujourd hui, vous voulez savoir exactement : le

Plus en détail

Point mensuel de conjoncture

Point mensuel de conjoncture 28/09/2015 Point mensuel de conjoncture REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN DIRECTION GENERALE DE LA PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES

Plus en détail

Œuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté au Bénin. La pauvreté rurale à Bénin

Œuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté au Bénin. La pauvreté rurale à Bénin FIDA/E. Piquion Œuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté au Bénin La pauvreté rurale à Bénin Situé en Afrique de l Ouest, le Bénin couvre une superficie d environ 110

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE Comment étiqueter une denrée alimentaire contenant des ingrédients biologiques

GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE Comment étiqueter une denrée alimentaire contenant des ingrédients biologiques ID-SC-172 GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE 12.12.12 GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE Comment étiqueter une denrée alimentaire contenant des ingrédients biologiques REFERENCES REGLEMENTAIRES : Règlement Européen N 834/2007

Plus en détail

Perspectives de l industrie suisse Pierres et Terres

Perspectives de l industrie suisse Pierres et Terres Perspectives de l industrie suisse Pierres et Terres Session d hiver 2008 de l ASGB Association suisse de l industrie des Graviers et du Béton Jongny, le 20 février 2008 Christoph Koellreuter, Fondateur

Plus en détail

Collections Statistiques N 176/2012 Série E : Statistiques Economiques N 72

Collections Statistiques N 176/2012 Série E : Statistiques Economiques N 72 Collections Statistiques N 176/2012 Série E : Statistiques Economiques N 72 EVOLUTION DES ECHANGES EXTERIEURS DE MARCHANDISES DE 2001 A 2011 - Par - La Direction Technique Chargée de la Comptabilité Nationale

Plus en détail

Bienvenue. Procure.ch. Jeudi 26 avril 2012. Haute école de gestion Fribourg www.heg-fr.ch. Haute école de gestion Fribourg

Bienvenue. Procure.ch. Jeudi 26 avril 2012. Haute école de gestion Fribourg www.heg-fr.ch. Haute école de gestion Fribourg Bienvenue Procure.ch Jeudi 26 avril 2012 Haute école de gestion Fribourg www.heg-fr.ch 1 ère question (thème) C est grave docteur? Les principaux indicateurs économiques En préambule.. Qu est-ce qu un

Plus en détail

COMMERCE ET INVESTISSEMENT

COMMERCE ET INVESTISSEMENT Web Japan http://web-japan.org/ COMMERCE ET INVESTISSEMENT Un changement vers un commerce à modèle horizontal Des voitures prêtes à l exportation (Crédit photo : Toyota Motor Corporation) Introduction

Plus en détail

Synthèse des prévisions mise à jour : 14/01/2013. Croissance du PIB, % Taux d'inflation, % Bal. courante (% PIB) Solde.

Synthèse des prévisions mise à jour : 14/01/2013. Croissance du PIB, % Taux d'inflation, % Bal. courante (% PIB) Solde. Synthèse des prévisions mise à jour : 14/01/ Synthèse des prévisions economiques Croissance du PIB, % Taux d'inflation, % Bal. courante (% PIB) Solde. Apu* (% PIB) e e 2014 e e e 2014 e e e 2014 e e e

Plus en détail

L agriculture canadienne et les négociations du commerce international. Symposium sur les perspectives de l industrie laitière

L agriculture canadienne et les négociations du commerce international. Symposium sur les perspectives de l industrie laitière L agriculture canadienne et les négociations du commerce international Symposium sur les perspectives de l industrie laitière 16 mai 2013 Plan Le secteur agricole canadien et le commerce international

Plus en détail

Fiche 23 D où viennent les produits de mon petit déjeuner?

Fiche 23 D où viennent les produits de mon petit déjeuner? Fiche 23 D où viennent les produits de mon petit déjeuner? Au fur et à mesure de l histoire de l alimentation, la provenance des produits que nous mangeons s est diversifiée. Aujourd hui, nous mangeons

Plus en détail

NOTE TRIMESTRIELLE SUR LES STATISTIQUES DU COMMERCE EXTÉRIEUR

NOTE TRIMESTRIELLE SUR LES STATISTIQUES DU COMMERCE EXTÉRIEUR Institut National de la Statistique et de la Démographie NOTE TRIMESTRIELLE SUR LES STATISTIQUES DU COMMERCE EXTÉRIEUR Deuxième trimestre 2014 Août 2014 INSD, Avenue Pascal ZAGRE, Ouaga 2000, 01 BP 374

Plus en détail

Besoin d approfondissement des méthodologies d évaluation Le cas de la voiture électrique

Besoin d approfondissement des méthodologies d évaluation Le cas de la voiture électrique Besoin d approfondissement des méthodologies d évaluation Le cas de la voiture électrique Fabien Leurent, Elisabeth Windisch Laboratoire Ville Mobilité Transport (LVMT) Ecole des Ponts, ParisTech Journée

Plus en détail

D où vient la dégradation du solde commercial français hors énergie? Une analyse par types de produits

D où vient la dégradation du solde commercial français hors énergie? Une analyse par types de produits D où vient la dégradation du solde commercial français hors énergie? Une analyse par types de produits Benoît USCIATI Direction de la Balance des paiements Service des Transactions courantes et Laboratoire

Plus en détail

En termes de taille relative, le Canada occupe la 15 ème place parmi les économies mondiales

En termes de taille relative, le Canada occupe la 15 ème place parmi les économies mondiales Le Programme de comparaison internationale de la Banque mondiale du pouvoir d'achat : classement général des pays, 2011 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le vendredi 9 mai 2014 Le 30

Plus en détail

EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO

EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO INADES-Formation Togo B.P. 12 472 Lomé TEL. (228) 225-92-16 FAX : (228) 225-92-17 inadesformation@if-togo.net EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO Présentée par N Key Kwami AMONA Directeur

Plus en détail

Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles

Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE Nom :. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles 1. Quels sont les gaz généralement inclus dans le secteur de l'énergie, conformément au

Plus en détail

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales Quinzième inventaire Édition 2013 La production d électricité d origine renouvelable dans le monde Collection chiffres et statistiques Cet inventaire a été réalisé par Observ ER et la Fondation Énergies

Plus en détail

Rôles des différents acteurs L ouverture des marchés Définition d une feuille de route. 26-30 septembre 2011 ARZACQ SDASEI- BEPT

Rôles des différents acteurs L ouverture des marchés Définition d une feuille de route. 26-30 septembre 2011 ARZACQ SDASEI- BEPT Rôles des différents acteurs L ouverture des marchés Définition d une feuille de route 26-30 septembre 2011 ARZACQ SDASEI- BEPT 1 Le volume des exportations françaises : Tous secteurs Chiffre d affaire

Plus en détail

1- Depuis la reprise amorcée en 2010, le commerce bilatéral progresse à un rythme relativement soutenu

1- Depuis la reprise amorcée en 2010, le commerce bilatéral progresse à un rythme relativement soutenu Mexique : 2013, année record pour le commerce francomexicain DG Trésor Février 2014 En 2013, le montant des échanges commerciaux entre la France et le Mexique, bien qu encore relativement modeste, a atteint

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

Le Fonds JEREMIE Provence-Alpes-Côte d Azur

Le Fonds JEREMIE Provence-Alpes-Côte d Azur Le Fonds JEREMIE Provence-Alpes-Côte d Azur 1 Le Fonds JEREMIE PACA : l histoire La Région PACA s est dotée d outils majeurs de soutien aux entreprises, mais sa gamme ne permettait pas de faire face aux

Plus en détail

NOTE D ANALYSE DES INDICES DU COMMERCE EXTÉRIEUR DU BURKINA FASO

NOTE D ANALYSE DES INDICES DU COMMERCE EXTÉRIEUR DU BURKINA FASO BURKINA FASO ~~~~~ MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES ------------ Secrétariat Général ------------------- Institut National de la Statistique et de la Démographie (INSD) NOTE D ANALYSE DES INDICES

Plus en détail

C. C. I. T. 0 4. Observatoire Economique des Alpes-de-Haute-Provence www.digne.cci.fr/observatoire-economique

C. C. I. T. 0 4. Observatoire Economique des Alpes-de-Haute-Provence www.digne.cci.fr/observatoire-economique C. C. I. T. 0 4 Observatoire Economique des Alpes-de-Haute-Provence www.digne.cci.fr/observatoire-economique Document réalisé par la Chambre de commerce et d industrie territoriale en partenariat avec

Plus en détail

Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015

Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015 Septembre 2015 Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015 L objet de cette revue est de présenter les principaux éléments qui caractérisent l évolution de la situation de la position

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

Canada-Belgique. Alexandre Gauthier Raphaël Guévin-Nicoloff. Publication n o 2011-123-F Le 25 novembre 2011

Canada-Belgique. Alexandre Gauthier Raphaël Guévin-Nicoloff. Publication n o 2011-123-F Le 25 novembre 2011 Canada-Belgique Publication n o 211-123-F Le 25 novembre 211 Alexandre Gauthier Raphaël Guévin-Nicoloff Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche

Plus en détail

Les secteurs porteurs en UN MARCHE DYNAMIQUE ET SOLVABLE

Les secteurs porteurs en UN MARCHE DYNAMIQUE ET SOLVABLE Les secteurs porteurs en REPULIQUE OMINIAINE UN MARHE YNAMIQUE ET SOLVALE République ominicaine onnées macroéconomiques 2007 2008 Estimation 2009 onnées générales PI, prix courants, Mds US 41 45,6 46,5

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015 Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 215 Banque Centrale de Tunisie Mars 215 1- ENVIRONMENT INTERNATIONAL - L environnement économique international a été marquée, ces derniers

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

LES ETATS-UNIS. Introduction : CHAPITRE 10 : Géographie. Les États-Unis dans le monde (Dessin de Chapatte du 17 octobre 2006)

LES ETATS-UNIS. Introduction : CHAPITRE 10 : Géographie. Les États-Unis dans le monde (Dessin de Chapatte du 17 octobre 2006) CHAPITRE 10 : Géographie LES ETATS-UNIS Introduction : Les États-Unis dans le monde (Dessin de Chapatte du 17 octobre 2006) CARTE : Les États-Unis d'amérique et ses principales villes Au niveau mondial,

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

MARS 2013 LE COMMERCE INTERNATIONAL DE L AQUITAINE EN 2012

MARS 2013 LE COMMERCE INTERNATIONAL DE L AQUITAINE EN 2012 MARS 2013 LE COMMERCE INTERNATIONAL DE L AQUITAINE EN ÉDITO L international, une priorité commune En, si le commerce extérieur aquitain (12 e région française) a tendance, comme sur le plan national, à

Plus en détail

FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE

FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE - Occasions d affaires et secteurs d intérêt - Chambre canadienne allemande de l industrie et du commerce à Montréal Montréal 24

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE. Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali

Fiches de synthèse AGRICULTURE. Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 3- Secteur agricole Présentation générale Le couvert forestier du Gabon couvre 22 millions de ha (FAO

Plus en détail

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires POUR DIFFUSION : À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À PUBLICATION Courants contraires La baisse

Plus en détail

ED 2059/09. 9 février 2009 Original : anglais. La crise économique mondiale et le secteur du café

ED 2059/09. 9 février 2009 Original : anglais. La crise économique mondiale et le secteur du café ED 2059/09 9 février 2009 Original : anglais F La crise économique mondiale et le secteur du café Le Directeur exécutif présente ses compliments et a l'honneur de joindre à la présente une évaluation préliminaire

Plus en détail

Le marché du pétrole des tensions dans le futur? Le «peg» du yuan et les conséquences.

Le marché du pétrole des tensions dans le futur? Le «peg» du yuan et les conséquences. Cours passé : Le marché du pétrole des tensions dans le futur? Aujourd hui : Le «peg» du yuan et les conséquences. - Important rappel théorique ; - Le contexte ; - L effet sur le niveau des taux d intérêt

Plus en détail

Lecture commentée du rapport 2004 de la Banque Nationale

Lecture commentée du rapport 2004 de la Banque Nationale Fondation Travail-Université Chaussée de Haecht, 579 1030 - BRUXELLES PG/BL/B.1.4./04052005/05.035. Lecture commentée du rapport 2004 de la Banque Nationale François MARTOU 1. L environnement international

Plus en détail

BASE DE DONNÉES MONDE

BASE DE DONNÉES MONDE BASE DE DONNÉES MONDE 2013 SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail