2. Programme de transmission (en cours de finalisation)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2. Programme de transmission (en cours de finalisation)"

Transcription

1

2 Plan 1. Les changements du SEC2010 Secteurs Opérations Points méthodologiques importants 2. Programme de transmission (en cours de finalisation) Contenu Délais 3. Mise en œuvre Groupe de travail «Holdings» (Insee / BdF et européen) Année de base et travaux de rétropolation Toilettage de la chaîne de production et examen et rapprochement de l écart entre la capacité (ou le besoin) de financement des comptes non financiers 2 (B9A) d une part et des comptes financiers d autre part (B9B)

3 Les changements du SEC2010 Codes de secteurs institutionnels : du SEC 1995 au SEC 2010 Nouveaux codes en SEC 2010 Intitulé Description Correspondance avec les codes de SI en base 2005 S11 Sociétés Non financières Inchangé entre les SEC 1995 et SEC 2010 S11 S121 Banque Centrale S121 S122 Sociétés preneuses de Délivrent des services financiers au S122AE dépôts moyen d engagements de passif de type dépôts ou substituts de dépôts (titres court terme) S123 Fonds de placement monétaires Investis en titres de maturité inférieure à un an (substituts de dépôts) S122F S124 Fonds de placement non Autres fonds de placement S123B monétaires S125 Autres financiers intermédiaires Délivrent des services financiers au moyen d engagements de passif, - contractés sur les marchés financiers, - sous d autres formes que des dépôts ou substituts de dépôts (titres court terme) S123A S126 Auxiliaires financiers S124 S127 Institutions financières captives La plupart de leurs actifs et passifs ne sont pas échangés sur les marchés financiers Majoritairement en S11 (NACE 642 et 7010), un peu en S124 S128 Sociétés d assurance S125 S129 Fonds de pension Resterait vide pour la France, car les S125 rares vrais fonds de pension (PARCO, IRPROCO) ne sont pas isolés dans les comptes des assurances (gestionnaires des fonds de pension) ou des fonds de placement S14 et S15 Ménages et ISBLSM Inchangés entre les SEC 1995 et SEC S14 et S S20 Reste du Monde Inchangé entre les SEC 1995 et SEC 2010 S20 3

4 Les changements du SEC2010 Nouveaux codes en SEC 2010 Codes en SEC M onetary gold and SDRs (F.1) M onetary gold and SDRs (F.1) M onetary gold (F.11) SDRs (F.12) Currency and dep osits (F.2) Currency (F.21) Deposits (F.22+F.29) Transferable dep osits (F.22) Other dep osits (F.29) Debt securities (F.3) F.33 M onetary gold (F.11) SDRs (F.12) Currency and dep osits (F.2) Currency (F.21) Dep osits (F.22+F.29) Transferable deposits (F.22) Other deposits (F.29) Short-term debt securities (F.31) F.331 S.t. sec. o. t. F.34 Long-term debt securities (F.32) F.332 L.t. sec. o. t. F.34 Loans (F.4) Short-term loans (F.41) Long-term loans (F.42) Equity and investment fund shares (F.5) Equity (F.51) Listed shares (F.511) Unlisted shares and other equity (F.512+F.519) Unlisted shares (F.512) Other equity (F.519) Investment fund shares (F.52) Codes d opérations : du SEC 1995 au SEC 2010 M oney market fund shares (M M Fs; F.521) Non-M M F investment fund shares (F.522) Insurance, pension and standardised guarantees (F.6) Non-life insurance technical reserves (F. 61) and Provision for calls under standardised guarantees (F.66) Life insurance and annuity entitlements (F.62) Loans (F.4) Short-term loans (F.41) Long-term loans (F.42) Equity and investment fund shares (F.5) Equity (F.51) Listed shares (F.511) Unlisted shares and other equity (F.512+F.519) Unlisted shares (F.512) Other equity (F.513) Investment fund shares (F.52) M oney market fund shares (M M Fs; F.521) Non-M M F investment fund shares (F.522) Insurance, pension and standardised guarantees (F.6) F.62 Prepayment of insurance premiums and reserves for outstanding claims Life insurance and annuity entitlements (F.61) Pension entitlements (F.63), Claims of pension funds on pension managers (F.64), Entitlements to non-p ension benefits (F.65) Financial derivatives and employee stock op tions (F.7) Other accounts receivable (F.8) Trade credits and advances (F.81) Other accounts receivable excluding trade credits and advances (F.89) F.611 Net equity of households in life ins. r. + F.612 Net equity of households in pension fund reserves Financial derivatives (F.34) Other accounts receivable (F.7) Trade credits and advances (F.71) Other accounts receivable excluding trade credits and advances (F.79) 4

5 Les changements du SEC2010 Points méthodologiques importants Le nouveau secteur des Holding (S127) Est-ce une unité institutionnelle Difficulté de contour et stabilité de population Impact important pour certains ratios des SNF (taux d endettement, fonds propres sur dette) Un groupe de travail Insee / BdF Un groupe de travail européen (Eurostat / BCE / BCN et instituts statistiques) Plus de lisibilité pour les opérations (produits dérivés isolés) Calcul des SIFIM finalement inchangé et modifications mineures sur le compte non financier de la Banque de France Alignement des données sources du S12 et S20 sur les exigences de la comptabilité nationale 5

6 Programme de transmission (en cours de finalisation) Encours, transactions, valorisation et autres changement de volume Données en qui-à qui Dépôts / crédits Titres de créances autres qu actions Titres d OPCVM et actions cotées Données de collecte en qui-à-qui (MFI, SEC, ICPF, MMF, QFAGG, SHS et BPM6) Publication comptes intégrés trimestriels de la zone euro à T+90 jours (BCE) Transmission préliminaires de données financières à T+85 jours Transmission des données nationales complètes à T+100 jours au maximum (pour l instant T+110 jours) Transmission des comptes financiers annuels de l année N-1 (non-consolidés et consolidés) au plus tard fin septembre de l année N Depuis 1999 (sauf pour le qui-à-qui) 6

7 Programme de transmission Actif non consolidé Residents Financial instrument Creditor sector Non-financial (S.11) MFI (S S.123) Non-MMF investment funds (S.124) Other financial institutions (S S.127) Insurance (S.128) Pension funds (S.129) General government (S.13) Total (S14+S15) Households and NPISHs Households (S.14) NPISH (S.15) Rest of the world (S.2) Monetary gold and SDRs (F.1) Monetary gold (F.11) SDRs (F.12) Currency and deposits (F.2) Currency (F.21) Deposits (F.22+F.29) Transferable deposits (F.22) Other deposits (F.29) Debt securities (F.3) Short-term debt securities (F.31) Long-term debt securities (F.32) Loans (F.4) Short-term loans (F.41) Long-term loans (F.42) Equity and investment fund shares (F.5) Equity (F.51) Listed shares (F.511) Unlisted shares and other equity (F.512+F.519) Unlisted shares (F.512) Other equity (F.519) Investment fund shares (F.52) Money market fund shares (MMFs; F.521) Non-MMF investment fund shares (F.522) Insurance, pension and standardised guarantees (F.6) Non-life insurance technical reserves (F. 61) and Provision for calls under standardised guarantees (F.66) Life insurance and annuity entitlements (F.62) Pension entitlements (F.63), Claims of pension funds on pension managers (F.64), Entitlements to non-pension benefits (F.65) Financial derivatives and employee stock options (F.7) Other accounts receivable (F.8) Trade credits and advances (F.81) Other accounts receivable excluding trade credits and advances (F.89) 7

8 Programme de transmission Passif non consolidé Residents Financial instrument Debtor sector Non-financial (S.11) MFIs 3) (S S.123) Non-MMF 4) investment funds (S.124) Other financial institutions (S S.127) Insurance (S.128) Pension funds (S.129) General government (S.13) Total (S14+S15) Households and NPISHs 5) Households (S.14) NPISHs 5) (S.15) Rest of the world (S.2) Monetary gold and SDRs (F.1) Monetary gold (F.11) SDRs (F.12) Currency and deposits (F.2) Currency (F.21) Deposits (F.22+F.29) Transferable deposits (F.22) Other deposits (F.29) Debt securities (F.3) Short-term debt securities (F.31) Long-term debt securities (F.32) Loans (F.4) Short-term loans (F.41) Long-term loans (F.42) Equity and investment fund shares (F.5) Equity (F.51) Listed shares (F.511) Unlisted shares and other equity (F.512+F.519) Unlisted shares (F.512) Other equity (F.519) Investment fund shares (F.52) Money market fund shares (MMFs; F.521) Non-MMF investment fund shares (F.522) Insurance, pension and standardised guarantees (F.6) Non-life insurance technical reserves (F. 61) and Provision for calls under standardised guarantees (F.66) Life insurance and annuity entitlements (F.62) Pension entitlements (F.63), Claims of pension funds on pension managers (F.64), Entitlements to non-pension benefits (F.65) Financial derivatives and employee stock options (F.7) Other accounts payable (F.8) Trade credits and advances (F.81) Other accounts payable excluding trade credits and advances (F.89) Net financial transactions / Net financial worth 8

9 Programme de transmission Exemple de données en qui-à-qui pour le F3 Residents Creditor sector Debtor area / sector Non-financial (S.11) MFIs (S S.123) Non-MMF investment funds (S.124) Other financial institutions (S S.127) Insurance (S.128) Pension funds (S.129) General government (S.13) Households, including NPISH (S.14+S.15) Residents Non-residents S.11 S S.123 S.124 S S.127 S.128 S.129 S.13 S.14+S.15 S.2 9

10 Mise en œuvre 10

11 La mise en œuvre du Système Européen de Comptes (SEC) 2010 pour les comptes financiers Merci de votre attention! 11

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 1 er octobre 2015 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE STATISTIQUES RELATIVES AUX SOCIÉTÉS D ASSURANCE ET AUX FONDS DE PENSION DE LA ZONE EURO DEUXIÈME TRIMESTRE 2015 Au deuxième trimestre

Plus en détail

LA CONNAISSANCE DES COMPTES FINANCIERS ET NON FINANCIERS DES ACTEURS FINANCIERS

LA CONNAISSANCE DES COMPTES FINANCIERS ET NON FINANCIERS DES ACTEURS FINANCIERS LA CONNAISSANCE DES COMPTES FINANCIERS ET NON FINANCIERS DES ACTEURS FINANCIERS Fabrice LENGLART INSEE Comptes nationaux Bruno LONGET - Banque de France - SESOF CNIS 22 juin 2009 Plan I Place des activités

Plus en détail

Dominique Durant. CNIS 20 octobre 2005

Dominique Durant. CNIS 20 octobre 2005 Dominique Durant CNIS 20 octobre 2005 Plan de l intervention 1. Principes de construction des comptes financiers trimestriels 1.1 adossement aux comptes annuels 1.2 des méthodes d estimation et de contrôle

Plus en détail

Comptes financiers des agents non financiers. France Zone euro

Comptes financiers des agents non financiers. France Zone euro ANALYSE Comptes financiers des agents non financiers 3ème trimestre 213 mise à jour 28/2/214 Contact : DGS-DSMF sesof@banque-france.fr Sociétés non financières : financement Les flux nets d emprunts bancaires

Plus en détail

Programme de travail de la Banque de France pour 2012

Programme de travail de la Banque de France pour 2012 Programme de travail de la Banque de France pour 2012 CNIS 7 novembre 2011 1 Statistiques monétaires Collecte semestrielle de données sur les microcrédits Collecte mensuelle de données sur les encours

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 20 avril 2015 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE STATISTIQUES RELATIVES AUX FONDS D INVESTISSEMENT DE LA ZONE EURO FÉVRIER 2015 En février 2015, l encours de parts émises par les

Plus en détail

Rapport S 2.19-L «Informations sur les effets de valorisation sur le bilan des sociétés d'assurance Entité luxembourgeoise»

Rapport S 2.19-L «Informations sur les effets de valorisation sur le bilan des sociétés d'assurance Entité luxembourgeoise» Rapport S 2.19-L «Informations sur les effets de valorisation sur le bilan des sociétés d'assurance Entité luxembourgeoise» Banque centrale du Luxembourg Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Population déclarante...

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 2 juillet 2014 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE STATISTIQUES RELATIVES AUX SOCIÉTÉS D ASSURANCE ET AUX FONDS DE PENSION DE LA ZONE EURO : PREMIER TRIMESTRE 2014 Au premier trimestre

Plus en détail

Economie monétaire et financière Jézabel Couppey-Soubeyran et Bruno Tinel Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne LICENCE d économie, 2 ème année

Economie monétaire et financière Jézabel Couppey-Soubeyran et Bruno Tinel Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne LICENCE d économie, 2 ème année Economie monétaire et financière Jézabel Couppey-Soubeyran et Bruno Tinel Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne LICENCE d économie, 2 ème année Dossier de TD n 4 La monnaie Définition, agrégats monétaires,

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 11 septembre 2013 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE STATISTIQUES RELATIVES AUX ÉMISSIONS DE TITRES DE LA ZONE EURO JUILLET 2013 Le taux de variation annuel

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 21 juillet 2015 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE STATISTIQUES RELATIVES AUX FONDS D INVESTISSEMENT DE LA ZONE EURO MAI 2015 En mai 2015, l encours de parts émises par les fonds

Plus en détail

La révision du SCN93 : un point de vue financier

La révision du SCN93 : un point de vue financier La révision du SCN93 : un point de vue financier Dominique Durant 12 ème Colloque de l Association de Comptabilité nationale 4-6 juin 2008 Introduction et plan 1. La comptabilité privée permet de décrire

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 22 juin 2015 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE STATISTIQUES RELATIVES AUX FONDS D INVESTISSEMENT DE LA ZONE EURO - AVRIL 2015 En avril 2015, l encours de parts émises par les fonds

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 4 mars BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE TAUX D INTÉRÊT DES BANQUES DE LA ZONE EURO : JANVIER L indicateur composite du coût de l emprunt pour les nouveaux prêts accordés aux sociétés

Plus en détail

CNIS. Cadre réglementaire et Bilan

CNIS. Cadre réglementaire et Bilan Direction Générale des Statistiques CNIS Collectestatistique de la Banque de France sur les véhicules de titrisation Cadre réglementaire et Bilan Direction Générale des Statistiques Direction des Statistiques

Plus en détail

2. Les dçveloppements dans le domaine statistique

2. Les dçveloppements dans le domaine statistique 2. Les dçveloppements dans le domaine statistique 2.1 Introduction La définition et la mise en œuvre de la politique monétaire commune reposent sur une connaissance approfondie de la situation économique

Plus en détail

Finlande. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Finlande. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE

Plus en détail

2. Présentation de la comptabilité nationale

2. Présentation de la comptabilité nationale 2. Présentation de la comptabilité nationale Introduction (1) Comptabilité nationale : Système Européen des Comptes (SEC 95) => Technique de synthèse statistique représentation quantifiée de l économie

Plus en détail

Inter-commission Environnement et développement durable - Système financier et financement de l économie

Inter-commission Environnement et développement durable - Système financier et financement de l économie Direction générale des Statistiques Réunion du 05/11/2015 Inter-commission Environnement et développement durable - Système financier et financement de l économie DGS-DSMF-SEFT OPC (1) : dispositif réglementaire

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 21 mars 2014 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE BALANCE DES PAIEMENTS DE LA ZONE EURO (Janvier 2014) En janvier 2014, le compte de transactions courantes de la zone euro a enregistré,

Plus en détail

Economie monétaire et système financier européens. Nikolay NENOVSKY UPJV/Amiens/2016

Economie monétaire et système financier européens. Nikolay NENOVSKY UPJV/Amiens/2016 Economie monétaire et système financier européens Nikolay NENOVSKY UPJV/Amiens/2016 http://www.nikolaynenovsky.com/ Economie monétaire et Système financier européens Plan des séminaires Séminaire 1 L intégration

Plus en détail

Épargne des ménages * 1 er trimestre 2012

Épargne des ménages * 1 er trimestre 2012 Tableau de bord Épargne des ménages * 1 er trimestre 212 * Y compris institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM) Méthodologie disponible sous : http://www.banque-france.fr/fileadmin/user_upload/banque_de_france/economie-et-

Plus en détail

Aperçu méthodologique des comptes financiers de la Belgique

Aperçu méthodologique des comptes financiers de la Belgique Version intégrale Aperçu méthodologique des comptes financiers de la Belgique Les comptes financiers offrent un aperçu détaillé de l évolution des créances et des dettes financières entre les secteurs

Plus en détail

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière Plan Le bilan - présentation et signification des postes Structure en grandes masses - Le BFR Les ratios de structure

Plus en détail

Le SEC 2010 et les comptes des administrations publiques

Le SEC 2010 et les comptes des administrations publiques Le SEC 2010 et les comptes des administrations publiques Bruxelles, le 22 octobre 2014 Claude MODART Plan de l'exposé Introduction aux statistiques des finances publiques Définition du périmètre des administrations

Plus en détail

Reporting titre par titre des établissements de crédit Informations sur les avoirs détenus pour compte de tiers non-résidents - BNR

Reporting titre par titre des établissements de crédit Informations sur les avoirs détenus pour compte de tiers non-résidents - BNR Reporting titre par titre des établissements de crédit Informations sur les avoirs détenus pour compte de tiers non-résidents - BNR Banque centrale du Luxembourg Sommaire 1 Introduction...3 1.1 Population

Plus en détail

SE PRÉPARER AU REPORTING SOLVABILITÉ II

SE PRÉPARER AU REPORTING SOLVABILITÉ II SE PRÉPARER AU REPORTING SOLVABILITÉ II Problématique de mise en œuvre de Solvabilité II Mardi 23 octobre 2012 Eric JARRY Pôle XBRL Autorité de contrôle prudentiel Taxonomy project lead - EIOPA 1 Ordre

Plus en détail

La destination finale de l épargne des ménages

La destination finale de l épargne des ménages Annabelle RINCON Direction des Études et Statistiques monétaires Service d Études et Statistiques des opérations fi nancières Cet article vise à décrire l allocation fi nale du patrimoine fi nancier des

Plus en détail

Fonds d investissement non monétaires français Faits saillants pour l année 2014 et le premier trimestre 2015

Fonds d investissement non monétaires français Faits saillants pour l année 2014 et le premier trimestre 2015 Fonds d investissement non monétaires français Faits saillants pour l année 4 et le premier trimestre Gisèle FOUREL et Vincent POTIER Direction des Statistiques monétaires et financières Service de l Épargne

Plus en détail

LES COMPTES DE PATRIMOINE ET L'ARTICULATION

LES COMPTES DE PATRIMOINE ET L'ARTICULATION Direction Générale des Statistiques Direction des Statistiques Monétaires et Financières Service d Études et de Statistiques des Opérations Financières CNIS LES COMPTES DE PATRIMOINE ET L'ARTICULATION

Plus en détail

BULLETIN DE STATISTIQUES MONETAIRES ET FINANCIERES BULLETIN OF FINANCIAL AND MONETARY STATISTICS

BULLETIN DE STATISTIQUES MONETAIRES ET FINANCIERES BULLETIN OF FINANCIAL AND MONETARY STATISTICS BULLETIN DE STATISTIQUES MONETAIRES ET FINANCIERES BULLETIN OF FINANCIAL AND MONETARY STATISTICS MAI 2012 MAY 2012 Siège - Avenue Abdoulaye FADIGA BP : 3108 - DAKAR (Sénégal) Tél. : +221 33 839 05 00 Télécopie

Plus en détail

BULLETIN DE STATISTIQUES MONETAIRES ET FINANCIERES BULLETIN OF FINANCIAL AND MONETARY STATISTICS

BULLETIN DE STATISTIQUES MONETAIRES ET FINANCIERES BULLETIN OF FINANCIAL AND MONETARY STATISTICS BULLETIN DE STATISTIQUES MONETAIRES ET FINANCIERES BULLETIN OF FINANCIAL AND MONETARY STATISTICS JUIN 2012 JUNE 2012 Siège - Avenue Abdoulaye FADIGA BP : 3108 - DAKAR (Sénégal) Tél. : +221 33 839 05 00

Plus en détail

L 305/6 Journal officiel de l Union européenne 1.11.2012

L 305/6 Journal officiel de l Union européenne 1.11.2012 L 305/6 Journal officiel de l Union européenne 1.11.2012 RÈGLEMENT (UE) N o 1011/2012 DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE du 17 octobre 2012 concernant les statistiques sur les détentions de titres (BCE/2012/24)

Plus en détail

Reporting titre par titre des établissements de crédit

Reporting titre par titre des établissements de crédit Reporting titre par titre des établissements de crédit Banque centrale du Luxembourg Sommaire 1 Introduction...3 2 Les données à transmettre à la BCL...5 2.1 Aperçu général...5 2.2 Les titres soumis à

Plus en détail

Danemark. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Danemark. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Danemark Merci de citer ce chapitre comme

Plus en détail

Le patrimoine économique national en 2013 Deuxième année de stabilité

Le patrimoine économique national en 2013 Deuxième année de stabilité Le patrimoine économique national en 2013 Deuxième année de stabilité Fabienne Monteil Direction générale des Statistiques Banque de France Sylvain Humbertclaude et Léa mauro Division Synthèse générale

Plus en détail

France. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

France. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE

Plus en détail

Les opérations et autres flux

Les opérations et autres flux Les opérations et autres flux Les nomenclatures présentées ici sont celles du Système européen des comptes 2010 (SEC 2010). Nomenclature des opérations Opérations sur produits (biens et services) (P) P.1

Plus en détail

Comptes de Patrimoine Financier Volume IIIb Notes méthodologiques

Comptes de Patrimoine Financier Volume IIIb Notes méthodologiques Comptes de Patrimoine Financier Volume IIIb AUSTRALIE... 2 AUTRICHE... 2 BELGIQUE... 3 CANADA... 3 RÉPUBLIQUE TCHÈQUE... 4 DANEMARK... 5 FINLANDE... 5 FRANCE... 6 ALLEMAGNE... 6 HONGRIE... 7 ITALIE...

Plus en détail

Conseil de surveillance du 29 août 2007 GROUPE CIC

Conseil de surveillance du 29 août 2007 GROUPE CIC Conseil de surveillance du 29 août 2007 GROUPE CIC Résultats consolidés s juin 2007 Résultats juin 2007 Groupe Par métierm 2 Résultats du groupe CIC en millions Réalisé Réalisé Variation Réalisé juin 2007

Plus en détail

ELEMENTS DE COMPTABILITE NATIONALE

ELEMENTS DE COMPTABILITE NATIONALE ELEMENTS DE COMPTABILITE NATIONALE Cours de M. Di Roberto Université Victor Segalen Bordeaux 2 Bibliographie Ce cours s inspire largement des ouvrages essentiels suivants. Merci à leurs auteurs. BOSSERELLE

Plus en détail

Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse

Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse (Ordonnance de la Banque nationale, OBN) Modification du 7 mai 2014 La Banque nationale suisse arrête: I L ordonnance du 18 mars 2004

Plus en détail

BULLETIN DE STATISTIQUES MONETAIRES ET FINANCIERES BULLETIN OF FINANCIAL AND MONETARY STATISTICS

BULLETIN DE STATISTIQUES MONETAIRES ET FINANCIERES BULLETIN OF FINANCIAL AND MONETARY STATISTICS BULLETIN DE STATISTIQUES MONETAIRES ET FINANCIERES BULLETIN OF FINANCIAL AND MONETARY STATISTICS AOUT 2014 AUGUST 2014 ISSN 08505764 Cette revue est conçue pour la seule documentation des destinataires.

Plus en détail

BULLETIN DE STATISTIQUES MONETAIRES ET FINANCIERES BULLETIN OF FINANCIAL AND MONETARY STATISTICS

BULLETIN DE STATISTIQUES MONETAIRES ET FINANCIERES BULLETIN OF FINANCIAL AND MONETARY STATISTICS BULLETIN DE STATISTIQUES MONETAIRES ET FINANCIERES BULLETIN OF FINANCIAL AND MONETARY STATISTICS JUIN 2014 JUNE 2014 ISSN 08505764 Cette revue est conçue pour la seule documentation des destinataires.

Plus en détail

L utilisation à la Banque de France de bases de données titres pour l élaboration des statistiques monétaires, financières et de balance des paiements

L utilisation à la Banque de France de bases de données titres pour l élaboration des statistiques monétaires, financières et de balance des paiements Direction Générale des Études et des Relations Internationales Service des opérations internationales des banques et des administrations - 51-1561 SERIB D. ROUGÈS / B05-008a 33 1 42 92.56. 96-33 1 42 92

Plus en détail

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 O:\Ifw-daten\IFW-FF\14 FinMaerkte_FinPlatzPolitik\143.2 FM CH Statistik\Publ Kennzahlen\Kennzahlen_Dezember08\Internet\Kennzahlen_CD-

Plus en détail

Chapitre 4 Modèles d actualisation des flux monétaires disponibles. FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 1

Chapitre 4 Modèles d actualisation des flux monétaires disponibles. FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 1 Chapitre 4 Modèles d actualisation des flux monétaires disponibles FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 1 Plan de la séance Évaluation des Prévisions des flux monétaires disponibles FCFF

Plus en détail

L assurance française : le bilan de l année 2012

L assurance française : le bilan de l année 2012 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 2 L environnement économique et financier : accalmie et incertitude Le bilan d activité : résistance

Plus en détail

Chapitre III : Qui gère la monnaie? Le cas de la France

Chapitre III : Qui gère la monnaie? Le cas de la France Chapitre III : Qui gère la monnaie? Le cas de la France I. Les acteurs du circuit monétaire A) Les détenteurs de monnaie : les ANFR AIF ANFR = agents non financiers résidents AIF = autres intermédiaires

Plus en détail

Endettement des sociétés non financières françaises : ne nous alarmons pas!

Endettement des sociétés non financières françaises : ne nous alarmons pas! Apériodique n 13/24 19 mars 2013 Endettement des sociétés non financières françaises : ne nous alarmons pas! Le taux d endettement des sociétés non financières (SNF), défini comme l endettement rapporté

Plus en détail

Les défis du reporting macro-prudentiel

Les défis du reporting macro-prudentiel Les défis du reporting macro-prudentiel EIFR 25 mars 2014 Bruno LONGET Banque de France Direction de la Balance des paiements Réf : D14-014 Introduction : pourquoi renforcer le dispositif de surveillance

Plus en détail

L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA

L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA États financiers trimestriels de L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA Trimestre terminé le L'OFFICE D'INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA Bilan (en milliers de dollars)

Plus en détail

Dette privée et reprise économique : l Europe est-elle embourbée?

Dette privée et reprise économique : l Europe est-elle embourbée? Dette privée et reprise économique : l Europe est-elle embourbée? Résumé En période de crise, les entreprises et les ménages endettés auraient pour priorité de rembourser leur stock de dettes pour renforcer

Plus en détail

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Canada Merci de citer ce chapitre comme suit

Plus en détail

Chapitre 3 - L interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan

Chapitre 3 - L interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan Chapitre 3 - L interprétation des documents financiers et la planification financière Plan Le bilan - présentation et signification des postes Structure en grandes masses - Le BFR Les ratios de structure

Plus en détail

I q Actifs corporels et incorporels

I q Actifs corporels et incorporels [ Retraitements en IFRS Les retraitements d homogénéité modifient les comptes individuels des filiales, pour les rendre conformes au modèle unifié des comptes consolidés du groupe. Lorsque les comptes

Plus en détail

Reporting mensuel titre par titre des sociétés émettrices

Reporting mensuel titre par titre des sociétés émettrices Reporting mensuel titre par titre des sociétés émettrices Banque centrale du Luxembourg 1 Introduction...3 1.1 Population déclarante...3 1.2 Périodicité et délai de communication...3 2 Principes de base...4

Plus en détail

Bienvenue dans votre FIBENligne

Bienvenue dans votre FIBENligne Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

Guide de l enquête sur l investissement direct 2014

Guide de l enquête sur l investissement direct 2014 Guide de l enquête sur l investissement direct 2014 Mai 2015 TABLE DES MATIERES 1 PRESENTATION 3 1.1 Motivations...3 1.2 Champ d application...3 1.3 Confidentialité...3 1.4 Personnes de contact auprès

Plus en détail

STATISTIQUES MONETAIRES

STATISTIQUES MONETAIRES STATISTIQUES MONETAIRES Janvier 21 STATISTIQUES MONETAIRES Janvier 21 La méthodologie d élaboration des statistiques monétaires, ainsi que des séries statistiques mises à jour sont disponibles sur le site

Plus en détail

1997 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS

1997 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS 1997 COOPERATIVE CREDIT S - S COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN TABLE I - ASSETS LOANS TO MEMBERS (LESS PROVISIONS FOR LOANS IN DEFAULT) CASH TREASURY BILLS AND SHORT TERM DEPOSITS BONDS SHARES MORTGAGES REAL

Plus en détail

Nouvelle-Zélande. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Nouvelle-Zélande. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Nouvelle-Zélande Merci de citer ce chapitre

Plus en détail

Indicateurs clés des statistiques monétaires Mai 2014

Indicateurs clés des statistiques monétaires Mai 2014 Indicateurs clés des statistiques monétaires Mai 2014 En glissement mensuel, l agrégat M3 a enregistré en mai une hausse de 1,4% pour s établir à 1 026MMDH. Cette évolution résulte principalement de l

Plus en détail

Reporting statistique des établissements de crédit

Reporting statistique des établissements de crédit Reporting statistique des établissements de crédit Foire aux questions (FAQ) Banque centrale du Luxembourg Sommaire 1 Introduction... 3 2 Double reporting CSSF / BCL... 4 3 Définitions et concepts... 5

Plus en détail

Chapitre 23 : MONNAIE ET CREDIT

Chapitre 23 : MONNAIE ET CREDIT Chapitre 23 : MONNAIE ET CREDIT 1. Présentation... 2. Methodologie... 3. Sources de documentation... 4. graphique... 5. Tableaux... LISTE DES GRAPHIQUES Graphique 23. 1: Créance du système monétaire sur

Plus en détail

Observation et conjoncture économique

Observation et conjoncture économique Observation et conjoncture économique Les Comptes d Accumulations L accumulation de la richesse des SI est retracée dans les comptes d accumulations - Le compte de capital: la richesse non financière -

Plus en détail

Comptes satellites pour les coopératives, mutuelles et sociétés à finalité sociale en Belgique

Comptes satellites pour les coopératives, mutuelles et sociétés à finalité sociale en Belgique Comptes satellites pour les coopératives, mutuelles et sociétés à finalité sociale en Belgique Fabienne FECHER et Wafa BEN SEDRINE Université de Liège et CIRIEC ACFAS - Québec, 6 mai 2013 Structure de

Plus en détail

La technique d'analyse financière par les ratios

La technique d'analyse financière par les ratios La technique d'analyse financière par les ratios Un ratio est un rapport entre deux grandeurs caractéristiques extraites des documents comptables permettant une approche du risque que représente l'entreprise

Plus en détail

AXA WORLD FUNDS Société d Investissement à Capital Variable domiciliée au Luxembourg

AXA WORLD FUNDS Société d Investissement à Capital Variable domiciliée au Luxembourg AXA WORLD FUNDS Société d Investissement à Capital Variable domiciliée au Luxembourg Siège : 49, avenue J. F. Kennedy L-1855 Luxembourg Registre du Commerce : Luxembourg, B-63.116 INFORMATION AUX ACTIONNAIRES

Plus en détail

Reporting sous Solvabilité II

Reporting sous Solvabilité II Paris, 23 octobre 2012 Dominik SMONIEWSKI Conseiller Table des matières Reporting harmonisé Reporting national XBRL Préparation du secteur 2 / 18 Reporting harmonisé - Types de reporting Solvency and Financial

Plus en détail

mis à jour le 2 juin 2014

mis à jour le 2 juin 2014 mis à jour le 2 juin 2014 Réponses aux questions fréquemment posées sur le passage au 6 ème Manuel de balance des paiements et de la position extérieure globale (BPM6) et sur la disponibilité des données

Plus en détail

Annexe 5 Modèles des tableaux de taux apparents

Annexe 5 Modèles des tableaux de taux apparents Annexe 5 Modèles des tableaux de taux apparents M_FLUDINT «flux d intérêts trimestriels» Présentation Le tableau M_FLUDINT est un document de synthèse qui recense les éléments du compte de résultat utilisés

Plus en détail

L'évolution de la monnaie et du crédit en 2012 Une distribution des crédits plus dynamique en France que dans la zone euro

L'évolution de la monnaie et du crédit en 2012 Une distribution des crédits plus dynamique en France que dans la zone euro L'évolution de la monnaie et du crédit en Une distribution des crédits plus dynamique en que dans la zone euro Kloé MASSELIER Direction des Statistiques monétaires et financières Service des Analyses et

Plus en détail

1998 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS

1998 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS 1998 COOPERATIVE CREDIT S - S COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF (EN MILLIERS DE TABLE I - ASSETS LOANS TO MEMBERS (LESS PROVISIONS FOR LOANS IN DEFAULT) CASH TREASURY BILLS AND SHORT TERM DEPOSITS

Plus en détail

Approche, risques et valorisation

Approche, risques et valorisation Studiedag Journée d études Overdracht en overname van KMO s Transmission et reprise de PME Approche, risques et valorisation Hilde WITTEMANS Réviseur d entreprises Table des matières 1. Tendances dans

Plus en détail

Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions

Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions 2013R1071 FR 27.11.2013 000.001 1 Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions B RÈGLEMENT (UE) N o 1071/2013 DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE du 24

Plus en détail

BULLETIN DE STATISTIQUES MONETAIRES ET FINANCIERES BULLETIN OF FINANCIAL AND MONETARY STATISTICS

BULLETIN DE STATISTIQUES MONETAIRES ET FINANCIERES BULLETIN OF FINANCIAL AND MONETARY STATISTICS BULLETIN DE STATISTIQUES MONETAIRES ET FINANCIERES BULLETIN OF FINANCIAL AND MONETARY STATISTICS JUIN JUNE BANQUE CENTRALE DES ETATS DE L AFRIQUE DE L OUEST Siège - Avenue Abdoulaye FADIGA BP : 3108 -

Plus en détail

Guide de l enquête sur l investissement direct 2009

Guide de l enquête sur l investissement direct 2009 Guide de l enquête sur l investissement direct 2009 Mai 2010 2 TABLE DES MATIERES 1 PRESENTATION 4 1.1 Motivations... 4 1.2 Champ d application... 4 1.3 Confidentialité... 4 1.4 Personnes de contact auprès

Plus en détail

Avant-propos Introduction. Première partie

Avant-propos Introduction. Première partie 9782100533015-Delap-tdm.qxd 12/08/09 7:41 Page V Table des matières Avant-propos Introduction XI XIII Première partie La monnaie, de l historique aux formes et fonctions actuelles Dunod. La photocopie

Plus en détail

Définitions et concepts pour la collecte statistique des sociétés émettrices. Banque centrale du Luxembourg

Définitions et concepts pour la collecte statistique des sociétés émettrices. Banque centrale du Luxembourg Définitions et concepts pour la collecte statistique des sociétés émettrices Banque centrale du Luxembourg 1 Introduction... 4 2 Principes de base... 4 2.1 Date de référence pour l établissement des rapports...

Plus en détail

Le financement de l économie - 2010

Le financement de l économie - 2010 Le financement de l économie - 2010 Delphine Lahet Thème L objectif de ce cours est d analyser les canaux de financement de l économie, notamment le financement par les banques, dans une logique macro-économique.

Plus en détail

Qui détient les dettes dangereuses?

Qui détient les dettes dangereuses? 23 mars 21 N. 118 Qui détient les dettes dangereuses? Il est important de savoir qui détient les dettes à risque : pour savoir qui sera affecté en cas de défaut sur ces dettes, et si la structure de détention

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Section K : ACTIVITÉS FINANCIÈRES ET D ASSURANCE Cette section comprend les activités des

Plus en détail

Révision des enquêtes sur les mouvements de capitaux (projet investmentbop) Assurances

Révision des enquêtes sur les mouvements de capitaux (projet investmentbop) Assurances Information préliminaire Statistique Zurich, le 19 septembre 2013 Révision des enquêtes sur les mouvements de capitaux (projet investmentbop) Assurances Table des matières Page 1. Aperçu 2 2. Objectifs

Plus en détail

La séquence des comptes

La séquence des comptes La séquence des comptes Comptes des institutions sans but lucratif au service des ménages I: Compte de production P.2 Consommation intermédiaire B.1b Valeur ajoutée brute P.51c Consommation de capital

Plus en détail

Exercice du cours Gestion Financière : «Plan de trésorerie, bilan et compte de résultat»

Exercice du cours Gestion Financière : «Plan de trésorerie, bilan et compte de résultat» Exercice du cours Gestion Financière : «Plan de trésorerie, bilan et compte de résultat» L objet de cet exercice est d établir des prévisions de trésorerie et de comptes d entreprise à un horizon d un

Plus en détail

Les indicateurs de la procédure de déséquilibres macroéconomiques. Ronan Mahieu

Les indicateurs de la procédure de déséquilibres macroéconomiques. Ronan Mahieu Les indicateurs de la procédure de déséquilibres macroéconomiques Ronan Mahieu Contexte Mise en place d une procédure de déficits excessifs lors de la création de la zone euro Déficits publics < 3% du

Plus en détail

Le Micro Insurance Network

Le Micro Insurance Network Le Micro Insurance Network Seul réseau international pour la microassurance 70 membres institutionnels et 25 membres individuels dans plus de 40 pays Plusieurs Groupes de travail sur des thématiques importantes

Plus en détail

Préambule Autodiagnostic 1) QRU - La Banque centrale est : 2) QRU - L encadrement du crédit était une technique :

Préambule Autodiagnostic 1) QRU - La Banque centrale est : 2) QRU - L encadrement du crédit était une technique : Préambule Nous vous proposons en préambule d estimer votre niveau de connaissances bancaires et financières en répondant à cet auto diagnostic. Que celui-ci vous soit prétexte à valider et à approfondir

Plus en détail

Statistiques trimestrielles de la position extérieure globale

Statistiques trimestrielles de la position extérieure globale Statistiques trimestrielles de la position extérieure globale SOURCES ET MÉTHODES D ÉTABLISSEMENT DES DONNÉES FONDS MONÉTAIRE INTERNATIONAL STATISTIQUES TRIMESTRIELLES DE LA POSITION EXTÉRIEURE GLOBALE

Plus en détail

Commission Système financier et financement de l économie

Commission Système financier et financement de l économie Paris, le 30 décembre 2013 - N 222/H030 Commission Système financier et financement de l économie Programme statistique 2014 AVERTISSEMENT : cette compilation reprend les avant-projets transmis entre mai

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CES/GE.20/2012/13 Distr. générale 24 février 2012 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Groupe

Plus en détail

Rapport S 1.6 Informations sur les effets de valorisation sur le bilan des organismes de placement collectif non monétaires

Rapport S 1.6 Informations sur les effets de valorisation sur le bilan des organismes de placement collectif non monétaires Rapport S 1.6 Informations sur les effets de valorisation sur le bilan des organismes de placement collectif non monétaires Banque centrale du Luxembourg 1 Introduction 1.1 Population déclarante Le rapport

Plus en détail

FONDS EUROPEEN DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR L AFRIQUE FEFISOL-SA (SICAV-SIF)

FONDS EUROPEEN DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR L AFRIQUE FEFISOL-SA (SICAV-SIF) FONDS EUROPEEN DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR L AFRIQUE FEFISOL-SA (SICAV-SIF) 1. MISSION DE FEFISOL Appui financier et technique aux structures en développement ou en consolidation, en Afrique, et qui

Plus en détail

Programme ESSEC Gestion de patrimoine

Programme ESSEC Gestion de patrimoine Programme ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «L investissement immobilier» Généralités sur l immobilier François Longin 1 www.longin.fr Généralités sur l immobilier Statistiques de l immobilier L immobilier

Plus en détail

Le financement de l économie dans le nouvel environnement réglementaire

Le financement de l économie dans le nouvel environnement réglementaire 16 juin 2015 Séminaire Sc Po / Banque de France Le financement de l économie dans le nouvel environnement réglementaire Lorenzo Bini Smaghi Président du Conseil d Administration Régulation bancaire en

Plus en détail

Quel rôle pour la Banque de France depuis l avènement de l euro?

Quel rôle pour la Banque de France depuis l avènement de l euro? Florian Colas Conférence d économie approfondie Note sur un point technique, élaborée à partir d un entretien avec Madame Claudine Cortet, Conseiller auprès du Directeur général des Etudes et Relations

Plus en détail

NOTE D INSTRUCTIONS n 01/2010

NOTE D INSTRUCTIONS n 01/2010 INSTITUT D EMISSION D OUTRE-MER NOTE D INSTRUCTIONS n 0/200 AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT LES RESERVES OBLIGATOIRES DE L IEOM Cette note d instructions annule et remplace l instruction n 05/200 0 En application

Plus en détail

MAC3 Balance des paiements. Présentation de l unité. novembre 2012

MAC3 Balance des paiements. Présentation de l unité. novembre 2012 MAC3 Balance des paiements Présentation de l unité novembre 2012 Remarques liminaires - Compétence et responsabilité conjointes avec la BCL. - Domaine BOP (balance of payments) en pleine mutation: => description

Plus en détail