Les enjeux de la traduction. L œuvre de Marcel Proust

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les enjeux de la traduction. L œuvre de Marcel Proust"

Transcription

1 Les enjeux de la traduction. L œuvre de Marcel Proust Florina CERCEL Université «Ştefan cel Mare» Suceava, Roumanie Abstract: The translation proves itself a matter of an extreme difficulty when it comes about of a work as that of the great novelist of the XX th century, Marcel Proust. His style, with long phrases, a rhythm compared with the author s breath and the words that he uses, puts the translator in a difficult situation of choice. Our article proposes to analyze a few problems of translation and the solutions adopted by the three translators who dared to bend over this novel: Irina Mavrodin, the great Rumanian translator who succeeded in rendering us the entire novel of Marcel Proust in a work that took her 15 years, Vladimir Streinu and Radu Cioculescu whose translation was continued by his wife, Eugenia Cioculescu. We also propose ourselves to make a comparative analysis of the three Rumanian versions. Keywords: translation, style, translator, comparative analysis. Nombreuses sont les difficultés auxquelles le traducteur se voit confronté au moment du traduire d une œuvre littéraire. Beaucoup de pages ont été écrites pour envisager l ensemble de ce processus que le traducteur entreprend pour au lecteur un texte dans une langue autre que l originale. Et les polémiques entre les théoriciens et les praticiens de la traduction n ont pas tardé à apparaître. En fait, la traduction est une réalité qui exige une approche interdisciplinaire pour être analysée dans sa totalité. A un premier regard, la tâche du traducteur peut paraître facile. En réalité, il sera toujours partagé entre le désir de mieux transposer le texte original dans sa langue, donc de rester fidèle au texte original en préservant son étrangeté ou, tout au contraire, de trahir ce texte et servir le lecteur du texte d arrivée. Il s agit du binarisme dont parlait Schleiermacher en et repris par Paul Ricœur sous la forme du dilemme fidélité vs. trahison 2. Le dilemme fidélité vs trahison apparaît comme un dilemme pratique parce qu il n y a pas de critère absolu au sujet d une bonne traduction. Ce critère absolu devrait être la préservation du même sens mais une vraie traduction ne peut viser qu une équivalence : 1 «Ou bien le traducteur laisse l écrivain le plus tranquille possible et fait que le lecteur aille à sa rencontre, ou bien il laisse le lecteur le plus tranquille possible et fait que l écrivain aille à sa rencontre.» (Schleiermacher, Des différentes méthodes de traduire, traduit de l allemand par Antoine Berman, Editions du Seuil, 1999, p. 19). 2 Paul Ricœur, Sur la traduction, Editions Bayard, Paris, «une bonne traduction ne peut viser qu à une équivalence présumée, non fondée dans une identité de sens démontrable. Une équivalence sans identité.» 3 En ce qui concerne la meilleure modalité de traduire, les opinions sont partagées. Schleiermacher affirme que le traducteur doit apporter le lecteur vers l auteur pour que son lecteur soit conscient que l auteur a vécu dans un autre monde et a écrit dans une autre langue, tout en respectant les rythmes de la prose et de la poésie. Antoine Berman conçoit une théorie qui s appuie sur la traduction en tant que traduction de la lettre du texte : «L acte éthique consiste à reconnaître et à recevoir l Autre en tant qu Autre.» 4 ; la traduction est «animée du désir d ouvrir l Etranger en tant qu Etranger à son propre espace de langue.» 5 Les questions que Paul Ricœur se pose dans son étude Sur la traduction sont Qu est-ce qu on sauvegarde? Qu est-ce qu on perd? Il affirme que l acte de la traduction établit une relation entre deux partenaires, l étranger mot qui recouvre l œuvre, l auteur, sa langue et le lecteur de l œuvre traduite. Et entre ces deux il y a le traducteur, celui qui transmet le message d un idiome en autre. Ainsi il y a un pacte de fidélité mais aussi le soupçon d une trahison. 3 Idem, p Antoine Berman, La traduction et la lettre ou l Auberge du lointain, Editions du Seuil, Paris, 1993, p Idem, p. 75.

2 C est pour cela que la démarche du traducteur ne va pas du mot à la phrase, au texte, à l ensemble culturel mais en sens inverse: il s empreigne des vastes lectures d une culture et descend au texte, à la phrase et au mot. Le spectre de l intraduisible menace la fidélité car les traducteurs restent parfois impuissants devant la richesse et la profondeur du texte source. Paul Ricœur affirme que le traducteur ou l interprète doit comprendre parfaitement le sens et l esprit de son auteur. Il doit connaître en profondeur la langue de l original mais aussi sa propre langue. Il doit respecter avec fidélité le sens de l énoncé et non pas l ordre des mots. Le traducteur doit avoir comme but la réalisation d une version dans une langue claire. George Steiner 6 affirme que la fidélité ne signifie pas littéralité mais le traducteur doit être fidèle au texte, établir l équilibre des forces qu il a changé par son appropriation du texte. Car le traducteur interprète crée la condition de l échange significatif et les traits du sens, du profil culturel et psychologique meuvent dans les deux directions. Le problème de la fidélité a été aussi analysé par Irina Mavrodin, traductrice de l œuvre de Marcel Proust. Selon Irina Mavrodin, le traducteur a l immense liberté d un auteur mais, en même temps il est soumis à un terrible état de captivité. Car il doit toujours être attentif aux mots, aux associations, aux correspondances, et si dans le cas de certains auteurs la traduction est soumise à des règles strictes, il y a des œuvres qui ne se prêtent pas aux théories déjà connues. C est pour cela qu Irina Mavrodin croit que toute pratique de la traduction est différente d un auteur à l autre et qu on doit s adapter d un texte à l autre. L énumération des opinions issues d une pratique de la traduction pourrait continuer à l infini. Notre but n est pas d établir une liste avec les théoriciens pour ou contre une traduction littérale mais de montrer les difficultés du traducteur. Les enjeux d une traduction sont multiples : elle doit être fidèle au texte original, tout en évitant de trahir la langue et la culture d arrivée. Le traducteur devient responsable du texte qu il traduit, du message que l auteur désire transmettre et qui peut être déformé par une mauvaise traduction, responsable devant le lecteur du texte cible. Notre article se propose en fait de mettre en évidence ce que signifie le processus de traduction et aussi la tâche du traducteur par un 6 George Steiner, După Babel - Aspecte ale limbii şi ale traducerii, Editura Univers, Bucureşti, travail sur l œuvre du romancier Marcel Proust, travail précédé par quelques remarques théoriques et une présentation de l auteur et de son écriture. Nous avons donc choisi une œuvre monumentale du XX e siècle qui a demandé beaucoup d efforts pour pouvoir être traduite en roumain : A la recherche du temps perdu de Marcel Proust. Marcel Proust est l auteur d un livre innovateur, À La Recherche du Temps Perdu, qui est en fait une somme monumentale à laquelle l auteur a consacré sa vie entière d écrivain. Des critiques ont écrit que le roman moderne commençait avec Marcel Proust. En rompant avec la notion d intrigue, l écrivain devient celui qui cherche à rendre la vérité de l âme. La composition de La Recherche en témoigne : les thèmes tournent selon un plan musical et un jeu de correspondances qui s apparentent à la poésie. Proust voulait saisir la vie en mouvement, sans autre ordre que celui des fluctuations de la mémoire affective. Il nous laisse des portraits uniques, des lieux inoubliables, une réflexion sur l amour et la jalousie, une image de la vie, du vide de l'existence, et de l art. Ce que la littérature universelle du XX e et du XXI e a hérité de son œuvre, c est surtout un style composé de phrases (parfois) longues issues d un être qui écrit de la même manière qu il vit. À La Recherche du Temps Perdu est une somme de réflexions débutant aux premières pages de l œuvre, lorsque le narrateur évoque que depuis l enfance, il souhaitait devenir écrivain, mais ne possédait pas le génie suffisant pour trouver un sujet. La Recherche devient le récit de sa vie, récit et l histoire de la genèse du livre, du souffle qui donne naissance au livre. La narration est conçue en «je» autobiographique, un «je» qui revit son passé tout en le narrant. L expérience est donc revécue plutôt que vécue, cette introspection permet donc l insertion de nombreuses dimensions (réflexions, rapprochements) qui se mêlent aux souvenirs. Donc, au centre du récit se trouve une conscience morale, celle de l auteur, qui permet au lecteur de voir et sentir tout ce qui vit le narrateur, et cela par ses propres yeux; le lecteur ne connaît rien d autre que ce que le narrateur connaît. Seule, la conscience forge une réalité qu elle la ressent en solitude par ses perceptions et ses désirs : «Seule la perception erronée place tout dans l objet, quand tout est dans l esprit», note Proust. Proust est aussi le traducteur de l'esthète anglais John Ruskin. La mère joue un rôle direct dans cette entreprise de Proust comme

3 traducteur. Marcel Proust maîtrisant mal l'anglais, elle se livre à une première traduction mot à mot du texte anglais, à partir de ce déchiffrage, Proust peut alors «écrire en excellent français, du Ruskin», comme le nota un critique à la parution de sa première traduction, La Bible d'amiens (1904). Si ce travail, ainsi que la deuxième traduction, Sésame et les lys (1906), est salué par la critique, dont Henri Bergson, le choix des œuvres traduites ne se révèle pas heureux et l'ensemble est un échec éditorial. C'est pourtant pour le futur écrivain un moment charnière où s'affirme sa personnalité. En effet, il accompagne ses traductions de notes abondantes et de préfaces longues et riches qui occupent une place presque aussi longue que le texte traduit. Surtout, tout en traduisant Ruskin, Proust prend progressivement ses distances envers lui, jusqu'à critiquer ses positions esthétiques. Cela est particulièrement perceptible dans le dernier chapitre de sa préface à La Bible d'amiens qui tranche avec l'admiration parfois aveugle des trois premiers. Selon Proust l écrivain est un «interprète», un «traducteur» de la vérité qui se trouve dans les profondeurs de la conscience. À l appui de cette affirmation de Proust, de l écrivain comme traducteur on cite une lettre que Proust a écrit à son ami le prince Bibesco et que Philip Kolb date du 20 décembre 1902 : «Tout ce que je fais n est pas du vrai travail, mais seulement de la traduction. Cela suffit à réveiller ma soif de réalisation, sans naturellement l assouvir en rien. Du moment que depuis cette longue torpeur j ai pour la première fois tourné mon regard à l intérieur, vers ma pensée, je sens tout le néant, cent personnages de roman, mille idées me demandent de leur donner un corps, comme ces ombres qui demandent dans Odyssée à Ulysse de leur faire boire un peu de sang pour les mener à la vie et que le héros écarte de son épée» 7. Ce qui fait de Proust un géant du roman d introspection et de la littérature en général c est son style, sa manière de transposer en œuvre littéraire des pensées des idées, une vie. C est un écrivain passionné par les mots (chaque mot compte) ; il cherche un style «écrit», un «beau style». La forme est à peine moins importante que le fond. C est ce style, cette manière de rendre ses pensées, ses idées qui font de son roman une mission si difficile pour le traducteur. Et c est pour cela que la culture roumaine a dû attendre 7 Correspondances, éd. Philip Kolb, Plon, tome III, 1976, p si longtemps jusqu à ce qu un traducteur réussisse à en donner une version intégrale de cette œuvre. Rares sont les écrivains qui ont possédé des vocabulaires aussi prodigieux que notre auteur. Proust affectionne beaucoup les vieux mots, les mots rares ou techniques. Il utilise aussi des effets de rhétorique comme : hyperboles, répétitions et gradations voulues, doubles négations, équilibres et antithèses. Ce qui est important de mentionner c est le goût de Proust pour les formules, très profondes et qui respirent un désenchantement tendre, un pessimisme serein : «Ce n est qu à force de mentir aux autres, mais aussi de se mentir à soimême, qu on cesse de s apercevoir qu on ment» 8 ; «L être aimé est successivement le mal et le remède qui suspend et aggrave le mal» 9. Comme du point de vue du fond, il y a chez notre auteur des rythmes intérieurs, nous trouvons des effets poétiques de rythme. Il n emploie guère des «mots-choc», de phrases détonation. Il n utilise pas un style robuste mais une façon subtile de déplacer un mot, de le situer à un endroit inattendu. Pour Proust il le dit nettement dans le Temps Retrouvé - «Le style (...) aussi bien que la couleur pour le peintre, est une question non de technique mais de vision. Il est la révélation, qui serait impossible par des moyens directs et conscients, de la différence qualitative qu il y a dans la façon dont nous apparaît le monde, différence qui, s il n y avait pas l art, resterait le secret éternel de chacun» 10. Une autre caractéristique du style de Proust qui pose beaucoup de problèmes aux traducteurs c est la longueur des phrases qui remplissent parfois une page entière, des paragraphes qui se prolongent pendant plusieurs pages. Ces longueurs sont nécessaires, car la phrase reflète le rythme même de la vie. La phrase épouse une mentalité car, en fait, le style n est qu une modalité de s exprimer soimême. Une notion capitale de la stylistique proustienne est la métaphore, c est-à-dire une juxtaposition d impressions, d un amalgame de l abstrait et du concret. L œuvre de Proust n est qu une suite de métaphores développées qui correspondent à sa vie intérieure, très riche en références culturelles. Proust établit délibérément des correspondances entre les sons : il parle d un 8 Marcel Proust, Sodome et Gomorrhe, op. cit., p Idem, p Marcel Proust, Le temps retrouvé, op. cit., p

4 son «aveuglant» comme le soleil 11, compare l odeur des aubépines à la musique 12. Proust pense absolument que le style n est pas application systématique d une rhétorique figés, mais une formulation vivante, et pour tout dire aléatoire, c est-à-dire qui naît en même temps que le récit. Écoutons-le une fois de plus : «Il en est ainsi pour tous les grands écrivains, la beauté de leurs phrases est imprévisible, comme est celle d une femme qu on ne connaît pas encore ; elle est création puisqu elle s applique à un objet extérieur auquel ils pensent» 13. Cette phrase de Proust nous aide à comprendre aussi les difficultés qu un traducteur de son œuvre a à vaincre à cause de cette «beauté» des phrases qui est «imprévisible». En lisant ces phrases qui remplissent souvent des pages entières, ces rythmes qui s accordent au rythme de la conscience, il n est pas difficile de comprendre pourquoi il a fallu 15 ans à Irina Mavrodin pour traduire cette monumentale construction romanesque. En analysant les particularités du style de Marcel Proust, le traducteur est obligé à mettre l accent non seulement sur le sens, le contenu de son œuvre mais aussi sur la forme qui y prend une importance vitale. L œuvre de Proust se plie très bien à cette complémentarité de la forme et du contenu dont parlait Mikhaïl Bakhtine : «Le contenu représente ici l indispensable élément constitutif de l objet esthétique, auquel est corrélative la forme artistique qui, hors de cette corrélation, n a aucun sens» 14 ; «la forme est sous-tendue par une intention émotionnelle et volitive, sa capacité inhérente d exprimer la relation de valorisation de l artiste et du spectateur à quelques chose qui se trouve audelà du matériau.» 15 Donc, contenu, forme (le rythme, l harmonie, la symétrie) et artiste sont dans une relation d interdépendance dont la traduction erronée d un des composants mènerait à une trahison du texte original, de l écrivain mais aussi du lecteur. Telles sont les enjeux auxquels se livre le traducteur une fois commencé son travail. La première étape de la recherche proustienne en Roumanie est une vraie période de tâtonnements et de jugements souvent contradictoires, ce qui s explique aussi par l absence d une version roumaine des tomes de La recherche du temps perdu. Quand, en 1946, 11 Marcel Proust, Sodome et Gomorrhe, op.cit., p Marcel Proust, Du côté de chez Swann, op.cit, p Marcel Proust, À l ombre des jeunes filles en fleurs, op. cit., p Mikhaïl Bakhtine, Esthétique et théorie du roman, traduit du russe par Daria Olivier, Editions Gallimard, 1978, p Idem, p. 30. Radu Cioculescu traduit le premier volume du cycle de La recherche du temps perdu, les auspices étaient peu favorables à la publication du roman de Proust. La culture roumaine abandonne cette difficile entreprise dans une période dans laquelle les anciennes institutions (la revue Fundaţiile Regale, les éditions Fundaţiile Regale) s écrouleront sous les coups de la classe travailleuse. Radu Cioculescu, le premier traducteur de Proust en roumain sera emprisonné pour des raisons politiques. Le premier signe de la renaissance de Proust dans la culture roumaine peut être considéré la parution, en Avril 1965, du numéro spécial de la revue Secolul XX, numéro dédié à Marcel Proust. Dans ce numéro on doit mentionner, à côté des études sur Proust, les traductions de quelques fragments de Jean Santeuil et Contre Sainte Beuve, et aussi quelques fragments de la version en roumain de Vladimir Streinu du premier volume de La recherche du temps perdu. En 1968 deux éditions, Meridiane et Minerva dans le cadre de la célèbre collection Biblioteca pentru toţi publient parallèlement une série d auteur sur Proust. Les éditions Meridiane ont publié seulement le premier volume de Proust, À coté du chez Swann, traduit en roumain comme În partea dinspre Swann 16, était signé par Vladimir Streinu, l un des disciples de E. Lovinescu avec une préface signée toujours par lui. Les éditions Minerva apportaient de nouveau sur la scène culturelle Radu Cioculescu, qui avait été réhabilité, et ont publié son premier volume qui reprend la préface de Tudor Vianu, la célèbre préface de l édition de La traduction de l œuvre va être continuée et finalisée des décennies plus tard par sa femme, Eugenia Cioculescu. Vladimir Streinu est resté dans la culture roumaine comme un des plus importants critiques littéraires qui a donné une théorie originale sur la versification moderne, historien de la littérature, esthéticien, traducteur (il a traduit Shakespeare et Proust), directeur de la revue Kalende, député, membre post-mortem de l Académie Roumaine, en Une autre vague de la réception de Proust sera couronnée par l activité infatigable de la traductrice Irina Mavrodin, celle qui en 1987 commence a publié la traduction intégrale de La recherche du temps perdu, traduction finie en Jusqu à Irina Mavrodin personne n a plus osé reprendre la difficile opération. 16 Marcel Proust, În partea dinspre Swann, in În căutarea timpului pierdut, traducere şi prefaţă de Vladimir Streinu, Editura pentru Literatură Universală, Bucureşti, 1968.

5 Auteur de nombreux volumes de poésies et d essais, Irina Mavrodin a signé aussi beaucoup de traductions d écrivains comme : Mme de Staël, Mme de Sévigné, Camus, Gide, Ponge, Genette, Flaubert, Proust, Cioran, Cohen, Cocteau etc. Elle a présenté ses réflexions sur la traduction et le traducteur dans des livres comme : Modernii, precursori ai clasicilor (Les Modernes précurseurs des classiques), Mîna care scrie (La Main qui écrit) ou Cvadratura cercului (La quadrature du cercle), Despre traducere literal şi în toate sensurile (Sur la traduction littéralement et dans tous les sens). Dans la préface du premier volume du cycle À la recherche du temps perdu 17 intitulée O mereu sporita uimire (Un étonnement toujours renouvellé), la traductrice parle des difficultés qu elle a dû affronter pour trouver un équivalent roumain pour les nuances du texte proustien : «La phrase de Proust ne me semble pas comparable à un instrument fin, même efféminé comme on a souvent dit mais plutôt à une machinerie forte et lourde qui halète de toutes ses articulations, lancée obsessivement, avec toute sa force, vers les moindres particules d inconnu, qui se soustraient, qu elle perçoit mais qui lui échappent de nouveau, en se retirant dans des lieux plus profonds ou plus à surface, et qu elle perçoit encore une fois» (c est nous qui traduisons) 18. Dans cette préface, Irina Mavrodin décrit la traduction de l œuvre de Proust (et la traduction en général) comme une aventure dans l inconnu, inconnu que le traducteur doit découvrir pas à pas et qui suppose beaucoup d efforts, de souffrances et de tortures, mais qui, une fois découvert, offre une grande satisfaction : «Quand on traduit un chef-d œuvre, on entre dans une autre type de connaissance, immédiate, globale, et violemment sensorielle. On sent la résistance du matériel, des quelques seuils successifs, et la certitude qu on en a passé le dernier ne peut être donnée par aucun règle et par aucune science apprise, ni même par cette intuition obscure qui parfois confère tant de confiance et d autres fois est si hésitante, intuition appelée sens de la langue. [ ] On accorde la respiration à un autre rythme, celui d une phrase [ ] on voit comment le désespoir change dans le bonheur d arriver sur la petite prairie très verte du point par lequel on passe vers la souffrance et l extase promises par la phrase suivante» 19 (c est nous qui traduisons). La traductrice de La Recherche met l accent sur le fait que, dans le cas du roman proustien le traducteur n a le droit d omettre aucun mot car il joue dans l économie de la phrase le même rôle que joue chaque mot dans l économie d un vers : «on doit essayer la performance de garder la longueur, le rythme, les biais compliqués, et, dans la mesure dans laquelle la langue roumaine la permet, la topique, parce que, pareil à un vers ou à une strophe, la phrase proustienne comme unité prosodique - ne commence pas accidentellement avec un certain mot et finit avec un certain autre, il énonce dans un ordre qu a son importance, les autres, des mots repères et leitmotivs qui, eux aussi, doivent être laissés à leurs places, d où ils se répondent et correspondent, à l intérieur de la phrase, mais aussi au-delà d elle» 20. (c est nous qui traduisons) Dans un autre article intitulé Familiarité vs. dépaysement : un test pour le traducteur de littérature 21, Irina Mavrodin touche un autre problème du traducteur, problème rencontré aussi dans le texte proustien : le traducteur se trouve dans la situation de choisir entre deux solutions : apporter le texte traduit vers le lecteur ou apporter le lecteur vers le texte traduit. Apporter le texte vers le lecteur signifie une sorte de modulation, de changement vers une familiarité (le lecteur doit trouver dans le texte traduit des repères qui lui sont familiers). Cette chose conduit le traducteur à éviter les néologismes, les mots rares, un registre plutôt désuet étant préféré, registre qui parait plus roumain. C est ce qu Irina Mavrodin a eu à reprocher à la traduction de Radu et Eugenia Cioculescu, mais c est une option qui peut être expliquée par le fait qu à ce temps-là on considérait plus adéquate une adaptation du texte original aux exigences du public. L autre solution du traducteur, adoptée par Irina Mavrodin dans sa traduction, est le dépaysement la traductrice essaye d apporter le lecteur vers le texte traduit pour protéger le texte des connotations qui feraient référence à l espace culturel d origine. La traductrice de Proust explique son choix par la nature-même du texte proustien qui oblige la phrase roumaine à une topique étrange, difficile à comprendre pour le lecteur roumain et 17 Marcel Proust, Swann, in În căutarea timpului pierdut, traducere, prefaţă, note şi comentarii de Irina Mavrodin, Ed. Univers, Bucureşti, Irina Mavrodin, O mereu sporită uimire, in Swann, În căutarea timpului pierdut, op.cit., p Idem, p Idem, p Irina Mavrodin, Familiaritate vs. Depeizare: un test pentru traducătorul de literatură in Despre traducere literal şi în toate sensurile, Ed. Scrisul Românesc, Craiova, 2006.

6 même pour le lecteur français. Car l écrivain français avait choqué son public par la violence de la syntaxe, syntaxe que le traducteur doit garder de la même façon dans la langue roumaine, sans essayer de la simplifier pour que le lecteur puisse plus facilement la comprendre. C est ce que la traduction faite par Radu et Eugenia Cioculescu a essayé. En ce qui concerne la version de Vladimir Streinu du premier volume, traduction faite avant Radu Cioculescu, on peut dire qu à notre époque il serait difficile pour le lecteur de comprendre tous les mots qu il a utilisés. Le langage qu il utilise est devenu désuet car la langue évolue sans cesse, raison qui détermine les traducteurs de traduire et de re-traduire pour le public contemporain. À l appui de cette affirmation nous donnerons quelques exemples des différentes traductions du roman proustien. Le premier exemple que nous mentionnons dès le début c est la traduction du titre du premier volume, Du coté de chez Swann (d ailleurs le seul traduit par Vladimir Streinu). Tandis que Vladimir Streinu a préféré de donner une traduction littérale, În partea dinspre Swann, Radu Cioculescu et Irina Mavrodin ont traduit simplement par Swann. Streinu donne ainsi de l ampleur au titre qui semble vouloir avertir le lecteur sur le style sophistiqué de l œuvre entière. Les autres deux traducteurs ont préféré ne pas calquer la structure française et de rendre le titre seulement par Swann. D autres exemples s imposent dès les premières pages du volume. Le roman commence par la phrase suivante : «Longtemps, je me suis couché de bonne heure.» 22 Vladimir Streinu : Mult timp, eu m- am culcat de cu seara. 23 Radu Cioculescu : Timp îndelungat, m-am culcat devreme 24. Irina Mavrodin : Ani de-a rândul, m-am culcat devreme 25. Les trois traducteurs ont préservé la structure de la phrase avec des différences en ce qui concerne quelques mots. Tenant compte que «longtemps» ne peut pas être traduit par un seul mot, même en français il est un adverbe composé, les trois traducteurs ont donné chacun leur version. Streinu a employé correctement Mult timp, de même Cioculescu avec Timp îndelungat mais Mavrodin a modifié un peu le sens : l auteur ne donne pas un adverbe de durée précise pendant que la traductrice dit Ani de-a rândul. Le verbe reste le même dans les trois traductions mais une autre différence apparait à la traduction de l autre adverbe de la phrase : «de bonne heure» que seul Streinu le traduit par un calque du mot français : de cu seara. La variante de Cioculescu et de Mavrodin est plus appropriée pour le roumain : devreme Un autre exemple serait la phrase : «Ou bien en dormant j avais rejoint sans effort un âge à jamais révolu de ma vie primitive, retrouvé telle de mes terreurs enfantines comme celle que mon grand-oncle me tirât par mes boucles et qu avait dissipée le jour date pour moi d une ère nouvelle où on les avait coupées» 26. Vladimir Streinu : Sau altădată, dormind, ajunsesem din nou fără nici o sforţare la vârsta încheiată pentru totdeauna a vieţii mele primitive, îmi regăsisem una din spaimele mele copilăreşti, cum era aceea când fratele bunicului mă trăgea de zulufi, spaimă pe care o risipise ziua când mi s-a tăiat moţul, soroc al unei ere noi pentru mine 27. Radu Cioculescu : Sau retrăiam din nou, în somn, fără trudă, o vârstă pentru totdeauna încheiată, a vieţii mele primitive, regăseam vreuna din spaimele copilăreşti, ca aceea când unchiul meu mă trăgea de cârlionţi, spaimă care se risipise în ziua pentru mine dată fixa a unei ere noi în care aceşti cârlionţi îmi fuseseră tunşi 28. Irina Mavrodin : Sau, dormind, întâlnisem fără efort o vârstă pentru totdeauna trecută din viaţa mea cea dintâi, regăsisem cine ştie ce spaimă copilărească, asemenea gândului că unchiul meu mă va trage de bucle, teamă care se risipise în ziua când dată marcând pentru mine începutul unei ere noi mi-au fost tăiate 29. Chez Streinu nous pouvons observer premièrement le calque de la structure française car il garde presque toujours la structure syntaxique du français. L exception est représentée par le syntagme soroc al unei ere noi pentru mine qui apparait en français intercalé à d autres syntagmes et non pas à la fin de la phrase. Deuxièmement, Streinu emploie quelques mots appartenant au siècle passé, par exemple : sforţare, zulufi, moţ ou soroc. Mais nous devons prendre en considération le fait que cette version est la première traduction roumaine du roman proustien et que la langue 22 Marcel Proust, Du coté de chez Swann in À la recherche du temps perdu, Ed. Gallimard, 1999, pour la présente édition en un volume, p Marcel Proust, În partea dinspre Swann, op. cit., p Marcel Proust, Swann in În căutarea timpului trecut, traducere de Radu Cioculescu, Ed. Leda, 2005, p Marcel Proust, Swann, traducere de Irina Mavrodin, op.cit., p Marcel Proust, Du coté de chez Swann, op.cit., p Marcel Proust, În partea dinspre Swann, traducere de Vladimir Streinu, op. cit., p Marcel Proust, Swann, traducere de R. Cioculescu, op. cit., p Marcel Proust, Swann, traducere de Irina Mavrodin, op. cit., p. 36.

7 se trouve dans un changement continu ce qui rend explicable les choix du traducteur. Nous observons aussi le fait que le traducteur utilise deux noms différents pour la traduction du «boucles» : zulufi et moţ. Il préfère de remplacer le pronom complément d objet direct «les» du syntagme «on les avait coupées» en reprenant cette fois-ci le nom «boucles» par moţ. En échange, Radu Cioculescu renverse la topique de la phrase de l original. Ainsi, dans la première phrase principale «Ou bien en dormant j avais rejoint sans effort un âge à jamais révolu de ma vie primitive», le traducteur recourt-il à une transposition en remplaçant le verbe au gérondif «en dormant» avec le nom somn et met-il sur la première place le verbe «j avais rejoint» au plus-que-parfait traduit par un verbe à l imparfait, retrăiam. Nous trouvons le même changement du temps verbaux quant au verbe «j avais trouvé»/ regăseam et le remplacement du verbe au passé simple tirât toujours par l imparfait, mă trăgea pendant que les autres verbes de la phrase qui se trouvent au plus-que-parfait sont laissés au même temps verbaux. Ce changement des temps verbaux influence le mode de perception de l action, le traducteur intervenant ainsi dans le déroulement de l action. Les faits sont perçus en roumain comme étant plus proches du présent qu ils ne le sont pas dans le texte français. En ce qui concerne la traduction de Mavrodin nous mentionnons qu elle a gardé la structure syntaxique de la phrase française, le temps verbaux n ont pas été changés, excepté le verbe tirât qui apparait en roumain au future simple, mă va trage. Nous ne pouvons pas décider quelle est la meilleure traduction des trois que nous venons d analyser. Notre but n est pas de choisir entre une bonne ou une mauvaise traduction mais de montrer les méthodes et les solutions adoptées par les traducteurs face à un texte d une telle ampleur. Les exemples pourraient être multipliés mais, malheureusement l espace d un article ne nous permet pas d analyser toutes les difficultés que pose la traduction de l œuvre de Marcel Proust. Nous avons seulement essayé d esquisser quelques uns des enjeux de la traduction, une traduction qui doit être toujours renouvelée au fur et à mesure que les transformations linguistiques l imposent. Bibliographie Berman, Antoine, La traduction et la lettre ou l Auberge du lointain, Editions du Seuil, Paris, Constantinescu, Muguraş, Traduction entre pratique et théorie, Editura Universităţii, Suceava, Correspondances, éd. Philip Kolb, Plon, tome III, Cornea, Paul, Traduceri şi traducători în prima jumătate a sec. al XIX-lea in De la Alecsandri la Eminescu, Ed. pentru Literaturã, Bucureşti, Lowery, Bruce, Marcel Proust et Henry James, Plon, Paris, Mavrodin, Irina, Despre traducere literal şi în toate sensurile, Editura Scrisul Românesc, Craiova, Mavrodin, Irina, Uimire şi Poiesis, Scrisul Românesc, Craiova, Mavrodin, Irina, Modernii, precursori ai clasicilor, Dacia, Proust, Marcel, À la recherche du temps perdu, texte établi sous la direction de Jean-Yves Tadié, Gallimard, Paris, Proust, Marcel, Swann in În căutarea timpului trecut, traducere de Radu Cioculescu, Editura Leda, Bucureşti Proust, Marcel, În partea dinspre Swann, in În căutarea timpului pierdut, traducere şi prefaţă de Vladimir Streinu, Editura pentru Literatură Universală, Bucureşti, Proust, Marcel, Swann, in În căutarea timpului pierdut, traducere, prefaţă, note şi comentarii de Irina Mavrodin, Editura Univers, Bucureşti, Ricoeur, Paul, Sur la traduction, Editions Bayard, Paris, Rousset, Jean, Forme et signification, José Corti, Paris, Schleiermacher, F. D. E., Des différentes méthodes de traduire, traduit de l allemand par Antoine Berman, Editions du Seuil, Steiner, George, După Babel - Aspecte ale traducerii, Editura Univers, Bucuresti, Florina CERCEL Doctorante à l Université «Ştefan cel Mare» de Suceava, domaine Philologie, Titre de la thèse de doctorat : Traduire l identité multiple. Le cas d Amin Maalouf, le coordinateur scientifique: prof. univ. dr. Muguraş CONSTANTINESCU.

IDENTIFIER UNE OEUVRE

IDENTIFIER UNE OEUVRE 1 IDENTIFIER UNE OEUVRE Pour présenter une œuvre, il faut d abord l identifier, c est-à-dire trouver les éléments qui permettront à d autres personnes de trouver l ouvrage dont il est question. Pour cela,

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

L'audiodescription. Principes et orientations

L'audiodescription. Principes et orientations L'audiodescription Principes et orientations Rendre la culture accessible à tous permet d éviter l exclusion. L audiodescription est une technique de description destinée aux personnes aveugles et malvoyantes.

Plus en détail

«Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»?

«Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»? Carlos Guevara «Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»? La phrase du titre de mon exposé est de Lacan, le signe d interrogation est de moi. Cette phrase, vous pouvez la trouver dans

Plus en détail

1998.02 Composition d un portefeuille optimal. Dinh Cung Dang

1998.02 Composition d un portefeuille optimal. Dinh Cung Dang 199802 Composition d un portefeuille optimal Dinh Cung Dang Docteur en gestion de l IAE de Paris Ingénieur Conseil Résumé : Dans ce travail, le risque est défini comme étant la probabilité de réaliser

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

SI VOTRE PROJET EST DÉRIVÉ D UNE THÈSE

SI VOTRE PROJET EST DÉRIVÉ D UNE THÈSE SI VOTRE PROJET EST DÉRIVÉ D UNE THÈSE Il y a un monde entre la facture d une thèse, aussi savante et pertinente soit-elle, et un livre qui s adressera nécessairement à un public moins expert. Votre thèse

Plus en détail

CHARTE ANTI-PLAGIAT. Sciences Po 1. DEFINITIONS D ORDRE GENERAL... 2 2. RESPONSABILITES... 2 3. URKUND... 2 4. SANCTIONS... 3

CHARTE ANTI-PLAGIAT. Sciences Po 1. DEFINITIONS D ORDRE GENERAL... 2 2. RESPONSABILITES... 2 3. URKUND... 2 4. SANCTIONS... 3 CHARTE ANTI-PLAGIAT Sciences Po 1. DEFINITIONS D ORDRE GENERAL... 2 2. RESPONSABILITES... 2 3. URKUND... 2 4. SANCTIONS... 3 5. ANNEXE : PRINCIPES TECHNIQUES DE REDACTION ET DE RECOURS AUX SOURCES... 3

Plus en détail

Les 100 plus belles façons. François Gagol

Les 100 plus belles façons. François Gagol Les 100 plus belles façons d'aimer François Gagol Les 100 plus belles façons d Aimer François Gagol François Gagol, 2003. Toute reproduction ou publication, même partielle, de cet ouvrage est interdite

Plus en détail

DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement.

DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement. DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement. Centre - Pays de Loire CHRU Tours COMMUNICATION «Conflits internes et Cohérence personnelle» SOMMAIRE Introduction page 3 Communication Page 4 Les paramètres d

Plus en détail

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures FRANÇAIS Langage oral Demander des explications. Écouter et comprendre les textes lus par l enseignant. Restituer les principales idées d un texte lu par l enseignant. Dire un texte court appris par cœur,

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

LES CARTES À POINTS : POUR UNE MEILLEURE PERCEPTION

LES CARTES À POINTS : POUR UNE MEILLEURE PERCEPTION LES CARTES À POINTS : POUR UNE MEILLEURE PERCEPTION DES NOMBRES par Jean-Luc BREGEON professeur formateur à l IUFM d Auvergne LE PROBLÈME DE LA REPRÉSENTATION DES NOMBRES On ne conçoit pas un premier enseignement

Plus en détail

Publications du REF. Consignes aux auteurs

Publications du REF. Consignes aux auteurs Publications du REF Consignes aux auteurs 1. Les ouvrages Les directeurs de la publication 1 doivent prévoir une introduction qui contextualise l ouvrage et présente sommairement l organisation du livre

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

N 24 Strasbourg. des ateliers. «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Janvier 2012. Jacqueline-Marie Ganter

N 24 Strasbourg. des ateliers. «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Janvier 2012. Jacqueline-Marie Ganter N 24 Strasbourg Janvier 2012 let Tre des ateliers «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Jacqueline-Marie Ganter Chers amis lecteurs Les fêtes de fin d année passées, nous

Plus en détail

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Fiche pédagogique Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Le public : Adultes Niveaux intermédiaires avancés (B1 et +)

Plus en détail

le journal de la triennale

le journal de la triennale le journal de la triennale #1 Claire Staebler Éditorial p.2 Michael Buthe Steine - Hommage für Ramon Llull p.3 Lacaton & Vassal Le scénario comme programme p.10 Walter Benjamin Le musée d Art moderne p.13

Plus en détail

Critique littéraire de Marius- Daniel Popescu. Les couleurs de l hirondelle

Critique littéraire de Marius- Daniel Popescu. Les couleurs de l hirondelle Eléonore B. Marius Daniel Popescu nous livre un patchwork de fragments d une vie disséminée en tous sens, où chaque passage raconte une histoire, où chaque partie a sa propre couleur., comme l indique

Plus en détail

Comment aider un enfant dysphasique? A l extérieur de l école. Motivation de l élève Estime de soi. Troubles du comportement

Comment aider un enfant dysphasique? A l extérieur de l école. Motivation de l élève Estime de soi. Troubles du comportement Comment aider un enfant dysphasique? Un document proposé par Christelle CHARRIER, conseillère pédagogique et Françoise VINCENT, formatrice à l' IUFM A l école mettre en place un programme d enrichissement

Plus en détail

Orthographe. Majuscules/minuscules. Sa/ça Se/ce

Orthographe. Majuscules/minuscules. Sa/ça Se/ce Orthographe Majuscules/minuscules Un Américain, un Français Le gouvernement américain, le gouvernement français La langue française, le français Sa/ça Se/ce Emploi des prépositions Avec les noms de lieu

Plus en détail

Manuel de recherche en sciences sociales

Manuel de recherche en sciences sociales Résumé de QUIVY R; VAN CAMPENHOUDT L. 95, "Manuel de recherches en sciences sociales", Dunod Cours de TC5 du DEA GSI de l intergroupe des écoles Centrales 11/2002 Manuel de recherche en sciences sociales

Plus en détail

Domaine d apprentissage : FRANÇAIS LANGUE SECONDE - IMMERSION

Domaine d apprentissage : FRANÇAIS LANGUE SECONDE - IMMERSION Maternelle Les images sont porteuses de sens et facilitent la compréhension d un texte. Chaque lettre a son propre aspect graphique et son propre son. L acquisition d une nouvelle langue se fait en écoutant

Plus en détail

Lecture analytique 2 Victor Hugo, «Un jour Je vis...», Poème liminaire des Comtemplations, 1856

Lecture analytique 2 Victor Hugo, «Un jour Je vis...», Poème liminaire des Comtemplations, 1856 Un jour je vis, debout au bord des flots mouvants, Passer, gonflant ses voiles, Un rapide navire enveloppé de vents, De vagues et d'étoiles ; Et j'entendis, penché sur l'abîme des cieux, Que l'autre abîme

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Text Types and Purposes

Text Types and Purposes Text Types and Purposes College and Career Readiness (CCR) Anchor Standard 1: Ecrire une composition avec une idée principale, claire, explicite ou implicite en utilisant des éléments et des arguments

Plus en détail

90. Cycle de vie du développement de systèmes d information informatisés (SII)

90. Cycle de vie du développement de systèmes d information informatisés (SII) Méthodes de développement de logiciels de gestion 90. Cycle de vie du développement de systèmes d information informatisés (SII) 1 Préambule Le cycle de vie permet de passer de l idée d un logiciel à son

Plus en détail

Dans le cadre du décret Education Permanente. La Plate-forme francophone du Volontariat présente : ANALYSE. (11 074 signes espaces compris)

Dans le cadre du décret Education Permanente. La Plate-forme francophone du Volontariat présente : ANALYSE. (11 074 signes espaces compris) 1 Dans le cadre du décret Education Permanente La Plate-forme francophone du Volontariat présente : ANALYSE (11 074 signes espaces compris) Le volontariat et ses limites dans le secteur social et des soins

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PRÉFACE... VII AVANT-PROPOS...XI A INTRODUCTION

TABLE DES MATIÈRES PRÉFACE... VII AVANT-PROPOS...XI A INTRODUCTION TABLE DES MATIÈRES PRÉFACE............................................. VII AVANT-PROPOS........................................XI A INTRODUCTION Chapitre 1 Langage du droit et jurilinguistique..............3

Plus en détail

Niveau linguistique Berlitz 1 Niveau A1 du CECRL

Niveau linguistique Berlitz 1 Niveau A1 du CECRL Niveau linguistique Berlitz 1 Niveau A1 du CECRL Vous pouvez comprendre et utiliser des expressions courantes familières et des phrases simples. Vous êtes capable de vous présenter et de poser à vos interlocuteurs

Plus en détail

ADMISSION DIRECTE AU NIVEAU MASTER HEC, ESCP SAINT CYR

ADMISSION DIRECTE AU NIVEAU MASTER HEC, ESCP SAINT CYR ADMISSION DIRECTE AU NIVEAU MASTER HEC, ESCP SAINT CYR 1 SOMMAIRE 2 PREPARER HEC / L ESCP EUROPE A L ELEAD 3 -L EPREUVE DE DOSSIER 4 - L EPREUVE DE LANGUE 5 -L EPREUVE D OPTION 6 - LES EPREUVES ORALES

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE EN INDUSTRIE: le bon moyen pour arriver à ses fins, dès lors que l on ne confond pas la fin et les moyens.

LE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE EN INDUSTRIE: le bon moyen pour arriver à ses fins, dès lors que l on ne confond pas la fin et les moyens. LE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE EN INDUSTRIE: le bon moyen pour arriver à ses fins, dès lors que l on ne confond pas la fin et les moyens. LE DIAGNOSTIC D HIER ET D AUJOURD HUI: Le diagnostic énergétique est

Plus en détail

Compte-rendu de Hamma B., La préposition en français

Compte-rendu de Hamma B., La préposition en français Compte-rendu de Hamma B., La préposition en français Badreddine Hamma To cite this version: Badreddine Hamma. Compte-rendu de Hamma B., La préposition en français. Revue française de linguistique appliquée,

Plus en détail

REGISTRE DE LA MÉMOIRE DU MONDE. Archives Ingmar Bergman

REGISTRE DE LA MÉMOIRE DU MONDE. Archives Ingmar Bergman REGISTRE DE LA MÉMOIRE DU MONDE Archives Ingmar Bergman Réf N 2006-29 PARTIE A - INFORMATIONS ESSENTIELLES 1. RÉSUMÉ Les archives Ingmar Bergman rassemblent l œuvre de l un des réalisateurs les plus marquants

Plus en détail

SYLLABUS ISIT. OPTION 2 : Traduction 2. Module 1 : Traduction. Traduction générale vers A. Nombre de crédits

SYLLABUS ISIT. OPTION 2 : Traduction 2. Module 1 : Traduction. Traduction générale vers A. Nombre de crédits Traduction générale vers A Module 1 : Traduction 5 ECTS généraux : Acquérir la méthodologie et les techniques de la traduction Approfondir la connaissance de la langue source. spécifiques : Parfaire la

Plus en détail

construction de la nouvelle église sainte-madeleine de nantes

construction de la nouvelle église sainte-madeleine de nantes Frugalité construction de la nouvelle église sainte-madeleine de nantes à nantes -44 - Charles-Henri Tachon architecture & paysage Mercurey : rue de champ Ladoit 71640 Paris : 10 bis, rue Bisson 75020

Plus en détail

I. FAIR-PLAY, D OÙ VIENS-TU? QUI ES-TU?

I. FAIR-PLAY, D OÙ VIENS-TU? QUI ES-TU? I. FAIR-PLAY, D OÙ VIENS-TU? QUI ES-TU? Le fair-play est une notion bien souvent employée à tort et à travers. Associée surtout au vocabulaire sportif, elle s applique aujourd hui à de multiples situations,

Plus en détail

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire?

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Entretien avec Philippe Meirieu réalisé pour l ARALD - Quel est votre sentiment sur la présence des écrivains dans les classes? Il me semble que ce n est pas

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Du provisionnement des emprunts à risques

GUIDE PRATIQUE. Du provisionnement des emprunts à risques Ministère de l Égalité des territoires et du Logement Ministère de l Économie et des Finances GUIDE PRATIQUE Du provisionnement des emprunts à risques Application aux Offices Publics de l Habitat à comptabilité

Plus en détail

Artiste invité : PIERRE GALLAIS

Artiste invité : PIERRE GALLAIS EXPOSITION «SURFACES» A LA MAISON DES MATHEMATIQUES ET DE L INFORMATIQUE SAISON 2014/2015 Artiste invité : PIERRE GALLAIS VERNISSAGE JEUDI 3 AVRIL 2014 DOSSIER DE PRESSE Mars 2014 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE

Plus en détail

Correspondance entre L1 32 Production de l écrit (PER) pour le degré secondaire et les manuels de français Atelier du langage et Livre unique Français

Correspondance entre L1 32 Production de l écrit (PER) pour le degré secondaire et les manuels de français Atelier du langage et Livre unique Français 3 Direction de l'instruction publique du canton de Berne Août 2013 COMEO Commission des moyens d enseignement et du plan d études du canton de Berne Correspondance entre (PER) pour le degré secondaire

Plus en détail

ENCHAINER LES ACCORDS

ENCHAINER LES ACCORDS TUTORIEL LES BASES DE L'HARMONIE TONALE CLASSIQUE Attention! Je considère comme acquises les notions de bases : intervalles, gammes, degrés et tonalités, données dans le tutorial de Setzer. Je ne parlerais

Plus en détail

Comment utiliser les réseaux sociaux pour redonner le plaisir de la langue française?

Comment utiliser les réseaux sociaux pour redonner le plaisir de la langue française? CONCOURS D ESSAIS JEAN-ROBERT-GAUTHIER TITRE : Comment utiliser les réseaux sociaux pour redonner le plaisir de la langue française? THÉO ROUTCHENKO 4107 Rue Jean Brillant Montréal H3T-1P2 514-659-0790

Plus en détail

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Ecole d Application STURM Janvier-Février 2012 CM2 Salle 2 Mme DOUILLY DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Sujet proposé par les élèves et choisi par la majorité. 1 ère séance : définitions et explications Réflexion

Plus en détail

Mémoire de recherche (M2 italien)

Mémoire de recherche (M2 italien) Université Nice-Sophia Antipolis Département d italien Mémoire de recherche (M2 italien) Le mémoire de recherche représente le terme d une formation spécialisée et, en même temps, le premier stade d une

Plus en détail

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN)

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN) COMMENTAIRE Séminaire national Réforme de la série Gestion-administration Lyon 10 et 11 mai 2012 Vendredi matin Martine DECONINCK (IEN EG), Michèle SENDRE (IEN L), Isabelle VALLOT (IEN EG) Diapo 1. Objet

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines

Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines Isabel Urdapilleta Responsable Pédagogique du Master 1 psychologie sociale,

Plus en détail

Vers 2 ans et 6 moins

Vers 2 ans et 6 moins Le développement de l enfant Quelques repères De la naissance à 18 mois : - réagit aux bruits à la naissance - comprend des petites phrases vers 8 mois - - gazouille vers 3 mois - rit aux éclats vers 4

Plus en détail

LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE

LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE Un problème de recherche est l écart qui existe entre ce que nous savons et ce que nous voudrions savoir à propos d un phénomène donné. Tout problème de recherche

Plus en détail

PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ?

PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ? PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ? à propos de : D Aristote à Darwin et retour. Essai sur quelques constantes de la biophilosophie. par Étienne GILSON Vrin (Essais d art et de philosophie), 1971.

Plus en détail

COMPLEMENT COMMERCIAL J-M R. D-BTP

COMPLEMENT COMMERCIAL J-M R. D-BTP COMPLEMENT COMMERCIAL J-M R. D-BTP 2006 1 Introduction Définition La bulle Le centrage La voix Établir une relation de confiance La posture Le langage Les yeux Récapitulatif Règles 2 Introduction Ce qui

Plus en détail

Élève 1 Nombre total Prestation globale de points Devoir 1: Peut répondre de façon structurée et précise en développant ses Entretien idées.

Élève 1 Nombre total Prestation globale de points Devoir 1: Peut répondre de façon structurée et précise en développant ses Entretien idées. Élève 1 Nombre total de points 2 (77%) Devoir 1: Entretien 5 points Devoir 2 : Jeu de rôle 5 points Devoir 3 : Commentaire 4 points Transcription du commentaire (Temps de production 1:32 min) Prestation

Plus en détail

Acquisition et développement du langage

Acquisition et développement du langage Acquisition et développement du langage I- Introduction In utero le bébé grandit dans un bain sonore. Dès 5 mois de grossesse les bruits extérieurs lui parviennent. Le fœtus peut mémoriser des sons. La

Plus en détail

Accompagnement personnalisé 6e

Accompagnement personnalisé 6e éduscol Accompagnement personnalisé 6e Accompagnement personnalisé en 6ème Problème pédagogique : l élève fait des erreurs dans la conjugaison du présent de l indicatif. Compétence 1 : Conjuguer les verbes,

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

La Maison Antoine Vitez, un toit pour les traducteurs

La Maison Antoine Vitez, un toit pour les traducteurs Laurent Muhleisen La Maison Antoine Vitez, un toit pour les traducteurs En 1989, les 6 e Assises de la traduction littéraire en Arles avaient pour thème la traduction théâtrale ; pour la première fois

Plus en détail

Difficultés et opportunités de TIC en Afrique centrale

Difficultés et opportunités de TIC en Afrique centrale Kigali 3rd EuroAfriCa-ICT Awareness Workshop Difficultés et opportunités de TIC en Afrique centrale «cas de la RD CONGO» Par Benjamin MURHESA CIBALONZA IT Manager / Radio Maendemeo Bukavu DR Congo 1 Introduction

Plus en détail

Soumission des articles pour l ICOFOM Study Series

Soumission des articles pour l ICOFOM Study Series Soumission des articles pour l ICOFOM Study Series Procédure Les articles seront soumis à un comité de lecture pour une évaluation en double aveugle. A la suite des recommandations, si l article est accepté,

Plus en détail

«Ne laissons pas le psoriasis s installer entre nous» Psoriasis : état des lieux des connaissances et représentations des Français

«Ne laissons pas le psoriasis s installer entre nous» Psoriasis : état des lieux des connaissances et représentations des Français «Ne laissons pas le psoriasis s installer entre nous» Psoriasis : état des lieux des connaissances et représentations des Français Résultats de l étude Enquête Ipsos - Juillet 011 Etude élaborée dans le

Plus en détail

The master thesis. (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) thesis-writing. Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva.

The master thesis. (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) thesis-writing. Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva. The master thesis The master thesis (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) Code: thesis-writing Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva thesis-writing Menu 1. Introduction: le mémoire est

Plus en détail

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS)

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) Département fédéral des affaires étrangères DFAE Direction des ressources DR Personnel DFAE Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) L ensemble des données figurant dans ce questionnaire sont soumises

Plus en détail

École d été en Humanités numériques de Sorbonne Universités. Digital Humanities Summer School at the Sorbonne Universities

École d été en Humanités numériques de Sorbonne Universités. Digital Humanities Summer School at the Sorbonne Universities École d été en Humanités numériques de Sorbonne Universités Digital Humanities Summer School at the Sorbonne Universities (Paris, 29 juin 2015-10 juillet 2015) L Édition scientifique de textes en langues

Plus en détail

Mika : Elle me dit. Paroles et musique : Mika/Doriand Universal Music France. Thèmes. Objectifs. Vocabulaire. Note. Liste des activités

Mika : Elle me dit. Paroles et musique : Mika/Doriand Universal Music France. Thèmes. Objectifs. Vocabulaire. Note. Liste des activités Mika : Paroles et musique : Mika/Doriand Universal Music France Thèmes La famille, relations enfants/parents. Objectifs Objectifs communicatifs : Donner des ordres. Faire des reproches. Rapporter des propos.

Plus en détail

Tableau comparatif des textes poétiques Poème et Chanson

Tableau comparatif des textes poétiques Poème et Chanson ableau comparatif des textes poétiques et n poème est un texte en vers qui peut être court (minimum deux lignes) ou plus ou moins long (jusqu à plus de 1 000 lignes) et qui rime ou non. Il peut évoquer

Plus en détail

Indications pour traiter les cas de gestion des ressources humaines

Indications pour traiter les cas de gestion des ressources humaines Indications pour traiter les cas de gestion des ressources humaines 1 DEFINITION Un cas est une histoire racontée à propos d un ou plusieurs problèmes de gestion qui appelle une réflexion à propos des

Plus en détail

exigences des standards ISO 9001: 2008 OHSAS 18001:2007 et sa mise en place dans une entreprise de la catégorie des petites et moyennes entreprises.

exigences des standards ISO 9001: 2008 OHSAS 18001:2007 et sa mise en place dans une entreprise de la catégorie des petites et moyennes entreprises. R E S U M E de la Thése de doctorat Perfectionnement du systemé de management intégré qualité-responsabilité sociale-santé et sécurité occupationnelle élaborée par Monsieur le thésard Denuntzio C. Romeo,

Plus en détail

Formation réalisée par ATELHIS (Giulio Romero) 06 07 77 19 25 - info@atelhis.fr. Formations AtelHis. tel : 06 07 77 19 25 romero@univ-paris1.

Formation réalisée par ATELHIS (Giulio Romero) 06 07 77 19 25 - info@atelhis.fr. Formations AtelHis. tel : 06 07 77 19 25 romero@univ-paris1. Formations AtelHis tel : 06 07 77 19 25 romero@univ-paris1.fr Table des formations Internet : Les bases de l Internet contenus, méthodes, développements (18h, 3 jours) Trouver sur Internet méthodes et

Plus en détail

Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique

Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique D UN SYNTAXE MOT OU D UN GROUPE SYNTAXIQUE 1 Problèmes fréquents Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique Les erreurs d ordre syntaxique contenues dans cet exercice sont multiples

Plus en détail

Le jugement esthétique d Alain Flamand à travers son ouvrage Regard sur la peinture contemporaine au Maroc

Le jugement esthétique d Alain Flamand à travers son ouvrage Regard sur la peinture contemporaine au Maroc Le jugement esthétique d Alain Flamand à travers son ouvrage Regard sur la peinture contemporaine au Maroc Le critique d art français Alain Flamand est venu enseigner au Maroc en 1969. Son ouvrage Regard

Plus en détail

Anglais intensif Préparation au TOEIC

Anglais intensif Préparation au TOEIC ASSOCIATION DE DEVELOPPEMENT DE PROJETS ECOLOGIQUES - ADPE Centre de Formation Professionnelle Association loi 1901 contact@association-adpe.com Programme Pédagogique Anglais intensif Préparation au TOEIC

Plus en détail

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS?

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS? Né dans un milieu où on lisait peu, ne goûtant guère cette activité et n ayant de toute manière pas le temps de m y consacrer, je me suis fréquemment retrouvé, suite à ces concours de circonstances dont

Plus en détail

Les Cahiers de la Franc-maçonnerie

Les Cahiers de la Franc-maçonnerie Les Cahiers de la Franc-maçonnerie N O 25 : QU EST-CE QU UNE «PLANCHE», À QUOI SERT-ELLE, QU EXIGE-T-ELLE DE CELUI QUI LA PRÉSENTE? Par le «Collectif des cahiers» «La planche» : l angoisse! Un ami, brillant

Plus en détail

Livret d accueil pour les futurs parents, les parents et les assistant(e)s maternel(le)s

Livret d accueil pour les futurs parents, les parents et les assistant(e)s maternel(le)s Livret d accueil pour les futurs parents, les parents et les assistant(e)s maternel(le)s Un livret, pour qui? Ce livret est destiné aux parents et futurs parents qui souhaitent trouver un mode de garde

Plus en détail

FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI. Conseillère pédagogique départementale Arts Visuels

FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI. Conseillère pédagogique départementale Arts Visuels FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI LE PATRIMOINE CONTENU ET ENJEUX Quelques éléments de réflexion... Sur la notion de patrimoine elle même Qu est ce que le patrimoine? Patrimoine

Plus en détail

Pour l examen pédagogique de la SSPM en vue de l obtention du diplôme de professeur de flûte à bec

Pour l examen pédagogique de la SSPM en vue de l obtention du diplôme de professeur de flûte à bec VADE-MECUM Pour l examen pédagogique de la SSPM en vue de l obtention du diplôme de professeur de flûte à bec Rédigé par Marianne Lüthi Niethammer, 1999. Remarque préliminaire : Ce vade-mecum est un commentaire

Plus en détail

Les classes concernées : La 3 ème B et la 4 ème E. Le voyage

Les classes concernées : La 3 ème B et la 4 ème E. Le voyage Année scolaire 2014-2015 Projet interdisciplinaire comportant un voyage sur la Côte d Azur. Coordination du projet interdisciplinaire et organisation du voyage : Nathalie LIARD, professeur de français.

Plus en détail

FRANCAIS. Introduction. II - Démarches. I - Finalités. Bulletin officiel spécial n 2 du 19 février 2009 1/11. Ministère de l'éducation nationale

FRANCAIS. Introduction. II - Démarches. I - Finalités. Bulletin officiel spécial n 2 du 19 février 2009 1/11. Ministère de l'éducation nationale FRANCAIS Bulletin officiel spécial n 2 du 19 février 2009 Introduction L enseignement du français dans les classes préparatoires au baccalauréat professionnel poursuit les exigences de l enseignement du

Plus en détail

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT L école Sainte-Anne a été fondée dans le souci de transmettre à nos enfants un enseignement complet intégrant l intelligence

Plus en détail

ANNEXE IV DEFINITION DES EPREUVES

ANNEXE IV DEFINITION DES EPREUVES ANNEXE IV DEFINITION DES EPREUVES EP1 : TECHNIQUES ESTHETIQUES Epreuve pratique et écrite - Coefficient : 7 - Durée : 3h 30 + coefficient 1 pour l évaluation de la VSP L attestation de formation à l utilisation

Plus en détail

Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008

Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008 Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008 Maternelle Par le récit d événements du passé, par l observation du patrimoine familier (objets conservés dans la famille...), ils apprennent à distinguer

Plus en détail

Responsables. Etude analytique : Renard Julien (3A) Partie graphique : Campion Bernard (3A) Maquette : Scottini Jonathan (3A)

Responsables. Etude analytique : Renard Julien (3A) Partie graphique : Campion Bernard (3A) Maquette : Scottini Jonathan (3A) Responsables Etude analytique : Renard Julien (3A) Partie graphique : Campion Bernard (3A) Maquette : Scottini Jonathan (3A) 1 Introduction Dans le cadre de ce projet de géométrie BAC 1, il nous était

Plus en détail

LE DON : UN MODELE DE MANAGEMENT AU SERVICE DE LA COOPERATION

LE DON : UN MODELE DE MANAGEMENT AU SERVICE DE LA COOPERATION LE DON : UN MODELE DE MANAGEMENT AU SERVICE DE LA COOPERATION Face à une rationalisation croissante du secteur social et médico-social, accentuée par les effets de crise, comment un directeur de structure

Plus en détail

L ANALYSE DE L IMAGE COMME SOURCE DE CREATION EN DANSE POUR L ELEVE

L ANALYSE DE L IMAGE COMME SOURCE DE CREATION EN DANSE POUR L ELEVE L ANALYSE DE L IMAGE COMME SOURCE DE CREATION EN DANSE POUR L ELEVE SOMMAIRE Le propos page 2 Situation Contextes Intention La démarche du point de vue de l enseignant..page 4 -le cadre de la démarche..p.5

Plus en détail

L ENFANT ET LA PEUR D APPRENDRE

L ENFANT ET LA PEUR D APPRENDRE L ENFANT ET LA PEUR D APPRENDRE Serge Boimaré / Editions Dunod Il y a toujours une souffrance quand on ne répond pas aux attentes de l école. Les grandes difficultés d apprentissages doivent amener à une

Plus en détail

Qu est-ce que le pansori? Je voudrais pour commencer interroger les raisons qui m ont amenée à me poser cette question, et à me la poser en français

Qu est-ce que le pansori? Je voudrais pour commencer interroger les raisons qui m ont amenée à me poser cette question, et à me la poser en français AVANT-PROPOS Qu est-ce que le pansori? Je voudrais pour commencer interroger les raisons qui m ont amenée à me poser cette question, et à me la poser en français dans le cadre d une recherche avancée.

Plus en détail

APPRENDRE À PARLER ET

APPRENDRE À PARLER ET APPRENDRE À PARLER ET SAVOIR PARLER Corinne Gallet : enseignante ressource TSL L IMPORTANCE DU LANGAGE Le langage est un outil de pensée Le langage est un outil de communication Le langage est un indicateur

Plus en détail

Code_EE Libelle Coef Cr. Introduction aux concepts et faits de culture et de civilisation espagnoles. Code_EE Libelle Coef Cr

Code_EE Libelle Coef Cr. Introduction aux concepts et faits de culture et de civilisation espagnoles. Code_EE Libelle Coef Cr INSTITUT SUPERIEUR DES LANGUES DE GABES Type Diplôme : Licence Fondamentale Domaine : Lettres et langues Mention : Langue, littérature et civilisation espagnoles Spécialité : Langues, littératures et civilisation

Plus en détail

Martine Evraud Sarah le Hardy Dresser son chien

Martine Evraud Sarah le Hardy Dresser son chien Martine Evraud Sarah le Hardy Dresser son chien Groupe Eyrolles, 2007. ISBN 10 : 2-7081-3803-0 ISBN 13 : 978-2-7081-3803-2 Chapitre 1 Le chien : comment ça marche? Pendant très longtemps, l animal a été

Plus en détail

COURS DE LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE (L.S.F.)

COURS DE LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE (L.S.F.) LES COURS PROGRESSIFS À raison de 2 heures par semaine, les lundis, mardis, jeudis ou vendredis, vous avez la possibilité de suivre 2 niveaux (60 heures) dans l année. COURS DE LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE

Plus en détail

Subordonnée circonstancielle de cause, de conséquence et de but

Subordonnée circonstancielle de cause, de conséquence et de but DE MATÉRIEL CONSÉQUENCE POUR ET DE BUTALLOPHONES 1 Notion de phrase Subordonnée circonstancielle de cause, de conséquence et de but 1 LA SUBORDONNÉE CIRCONSTANCIELLE DE CAUSE La subordonnée circonstancielle

Plus en détail

ROBERT FRANK DANS LES LIGNES DE SA MAIN

ROBERT FRANK DANS LES LIGNES DE SA MAIN ROBERT FRANK DANS LES LIGNES DE SA MAIN Philippe De Jonckheere est né le 28 décembre 1964, il est toujours en vie. Il fait remarquablement semblant d être informaticien pour ne pas avoir à être vraiment

Plus en détail

Repères historiques MUSIQUE ET VARIATION. Objectifs. Léonard de Vinci W.A.Mozart G.Bizet

Repères historiques MUSIQUE ET VARIATION. Objectifs. Léonard de Vinci W.A.Mozart G.Bizet MUSIQUE ET VARIATION Objectifs A être auditeur, interprète et créateur. A décrire, identifier et caractériser les éléments constitutifs du phénomène musical. A écouter sa production pour la corriger et

Plus en détail

Histoire des arts. sujet : les mythes célèbres dans la peinture le mythe de Narcisse. 1) Présentation du mythe de Narcisse

Histoire des arts. sujet : les mythes célèbres dans la peinture le mythe de Narcisse. 1) Présentation du mythe de Narcisse Histoire des arts sujet : les mythes célèbres dans la peinture le mythe de Narcisse 1) Présentation du mythe de Narcisse Narcisse, trop imbu de lui-même, ne voit pas l'amour que lui portent les nymphes

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE CONCEPTS ET LANGAGE T H È S E pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE Discipline : LINGUISTIQUE Présentée et soutenue par : Zeina EL HELOU

Plus en détail

2 FONDEMENTS ET PRATIQUES DE L'ÉDUCATION À LA PETITE ENFANCE

2 FONDEMENTS ET PRATIQUES DE L'ÉDUCATION À LA PETITE ENFANCE Introduction En 1997, par sa politique familiale, le gouvernement du Québec fait de la petite enfance une de ses priorités. Il crée les centres de la petite enfance (CPE) regroupant sous la responsabilité

Plus en détail

Méthodologie de la dissertation littéraire (composition française)

Méthodologie de la dissertation littéraire (composition française) Introduction Méthodologie de la dissertation littéraire (composition française) Les exigences fondamentales de la dissertation - Nécessité d une rédaction personnelle : Ne pas réciter le cours! - Nécessité

Plus en détail

Seules les annexes d excellente qualité et indispensable doivent être conservées.

Seules les annexes d excellente qualité et indispensable doivent être conservées. CONSIGNES TYPOGRAPHIQUES DES PUAM INTRODUCTION GÉNÉRALE Avant toute chose, il est utile de rappeler que le rôle éditorial des PUAM est de composer, publier et commercialiser des livres et non de procéder

Plus en détail

DOSSIER ARTISTIQUE. Création Akiko l amoureuse ANDO DANSE COMPAGNIE Danse. dès 5 ans // durée : 45 min

DOSSIER ARTISTIQUE. Création Akiko l amoureuse ANDO DANSE COMPAGNIE Danse. dès 5 ans // durée : 45 min DOSSIER ARTISTIQUE Consultez le dossier «préparer sa venue au spectacle» sur notre site web : Ce dossier a été créé pour les adultes qui accompagnent les enfants au théâtre. Il propose quelques pistes

Plus en détail