Les maladies chroniques et les soins infirmiers : Résumé des enjeux

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les maladies chroniques et les soins infirmiers : Résumé des enjeux"

Transcription

1 Les maladies chroniques et les soins infirmiers : Résumé des enjeux Quel est l enjeu «Les maladies chroniques constituent le principal problème de morbidité à l échelle mondiale et un obstacle majeur au développement, à la lutte contre la pauvreté et à la réalisation des Objectifs de développement du millénaire», Le D r Lee Jong-wook, directeur général de l Organisation mondiale de la Santé (OMS), dans le cadre du quatrième Forum mondial de l OMS sur la prévention et le contrôle des maladies chroniques qui s est déroulé à Ottawa, en novembre Les conséquences des maladies chroniques sont d une portée considérable. Elles comprennent la perte de vie prématurée, la réduction de la qualité de vie, le stress familial, l augmentation des coûts pour le système de soins de santé et la perte de productivité. Selon une enquête sur la santé de la population menée par Statistique Canada en 1996, plus de la moitié des Canadiens souffrent d un ou de plusieurs troubles de santé chroniques et, à mesure que la population vieillit, ce nombre ne fera qu augmenter. Ce fardeau de plus en plus lourd (les coûts directs et indirects associés aux maladies chroniques assumés par la société canadienne) aura des répercussions directes sur les infirmières et les infirmiers et sur le travail qu ils accomplissent dans les institutions et au sein de la communauté. Le présent document d information expose les grandes lignes des enjeux liés aux maladies chroniques au Canada et du rôle que peuvent jouer les infirmières et les infirmiers dans la prévention et la prise en charge des maladies chroniques. Les maladies chroniques au Canada Les trois maladies chroniques les plus répandues au Canada sont le cancer, la maladie cardiovasculaire et le diabète. Ces maladies imposent également le plus lourd fardeau à notre système de soins de santé. Au nombre des autres maladies chroniques les plus répandues on compte la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), l asthme, les maladies mentales (notamment la dépression, le stress et l angoisse) et l arthrite. Répercussions des maladies chroniques : o Chaque année, environ Canadiens meurent des causes de la maladie cardiovasculaire, du cancer, de la maladie pulmonaire et du diabète, ce qui représente les deux tiers du bilan des décès annuels (Comité consultatif sur la santé de la population, 2002). o La maladie cardiovasculaire est la principale cause de mortalité, d incapacité et de morbidité. En 2001, elle était responsable de 34 pour cent des décès plus ou moins personnes en sont mortes au Canada (ibid.). La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l. 1

2 o On estime que plus de deux millions de Canadiens souffrent du diabète et on diagnostique nouveaux cas chaque année. On prévoit que ces statistiques grimperont au fur et à mesure que la population vieillira et que le taux d obésité augmentera (Alliance pour la prévention des maladies chroniques au Canada, 2002). o Chaque année, environ Canadiens reçoivent un diagnostic d arthrite et on estime que d ici 2026 plus de 6 millions de canadiens auront reçu un tel diagnostic (Société d arthrite, 2005). Coûts : Les maladies chroniques constituent le principal impératif du système de soins de santé et il est un fardeau important pour l économie. Le coût total des morbidités, des invalidités et des décès entraînés par les maladies chroniques au Canada est supérieur à 80 milliards de dollars chaque année (Santé Canada, 2002). Prévention : On peut prévenir ou retarder, selon toute probabilité, un nombre important de décès causés par le cancer (70 pour cent), les maladies du cœur (25 pour cent) et le diabète (Alliance pour la prévention des maladies chroniques au Canada, 2003). Les maladies chroniques à l échelle mondiale Les maladies chroniques sont la principale cause de décès et d invalidité dans le monde. L Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que les maladies non transmissibles contribuent à environ 60 pour cent de tous les décès à l échelle mondiale et à 43 pour cent du fardeau mondial des maladies. D ici 2020, on prévoit que ces taux grimperont à 73 pour cent pour tous les décès et à 60 pour cent pour le fardeau mondial des maladies. L Assemblée mondiale de la Santé, dont le Canada est membre, a appuyé la Stratégie mondiale de lutte contre les maladies non transmissibles de l OMS et a récemment émis une Stratégie mondiale sur le régime alimentaire, l activité physique et la santé. Ces deux stratégies reconnaissent que les maladies chroniques sont un problème mondial influencé par de nombreux facteurs. Il est primordial que le Canada prenne part à ces stratégies. «Au Canada, le coût total des affections, des invalidités et des décès attribuables aux quatre principales maladies évitables cardiopathies, cancer, maladies respiratoires et diabète se chiffre à environ 45 milliards de dollars par année. Quant à leur incidence sur la qualité de vie, on ne peut la mesurer. Mais si ces maladies comptent parmi les problèmes de santé les plus courants et coûteux pour les Canadiens, ce sont aussi les plus évitables.» La D re Carolyn Bennett, ministre d État à la Santé publique, dans le cadre du quatrième Forum mondial de l OMS sur la prévention et le contrôle des maladies chroniques. La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l. 2

3 Pourquoi cet enjeu est-il important? Dans quelle mesure cet enjeu est-il lié à la santé des Canadiens? Les maladies chroniques touchent la santé et la qualité de vie générales de nombreux Canadiens, y compris leur capacité de travailler : Cinquante-cinq pour cent des Canadiens souffrent d au moins une maladie chronique (Statistique Canada, 1996). L arthrite est la principale cause d invalidité chez les Canadiens. Elle limite les activités quotidiennes, ce qui entraîne des répercussions sur les plans économique, psychologique et social. Le diabète est une cause principale de cécité et d amputation. Facteurs de risques On peut prévenir ou retarder de nombreuses maladies chroniques. De plus, certaines maladies chroniques partagent les mêmes facteurs de risques biologiques évitables, notamment l hypertension artérielle, le taux élevé de cholestérol dans le sang et l embonpoint, et des facteurs de risques comportementaux connexes, y compris le tabagisme, les mauvaises habitudes alimentaires et le manque d activité physique. En outre, les deux tiers des Canadiens présentent au moins un facteur de risque de maladie chronique modifiable, notamment le tabagisme, le manque d activité physique, les mauvaises habitudes alimentaires, l embonpoint ou l obésité. Cependant, le risque de maladie chronique n est pas réparti de façon égale au sein de la population. Certains facteurs socio-économiques, tels que le revenu, l emploi, la scolarité, l isolement géographique et l exclusion sociale, ont une influence importante sur la manifestation des maladies chroniques. Les personnes vivant de revenus modestes, celles qui souffrent d invalidité, les Autochtones et d autres groupes marginalisés sont bien plus exposés aux maladies chroniques. Les facteurs de risques de maladie chronique sont plus présents dans certaines populations que dans d autres. Les personnes les plus démunies économiquement et socialement de notre pays font face à une manifestation disproportionnée de risques pour la santé : Environ trois millions de Canadiens vivent dans l insécurité alimentaire chaque année, plus particulièrement les personnes qui subsistent grâce à l aide sociale, les mères seules, les Autochtones et les personnes qui vivent dans des communautés éloignées (Santé Canada, 2003). Bien que les niveaux d activité physique diminuent avec l âge, les taux d inactivité physique et d obésité sont plus élevés chez les Canadiens de tous âges qui touchent un faible revenu (ibid.). Parmi les obstacles à l activité physique et à une bonne alimentation on compte le manque de temps, d aptitudes et de connaissances, ainsi que l accès difficile à des activités de divertissement et à des aliments nutritifs abordables. La présence ou l absence de milieux sociaux et physiques aidants joue également un rôle important. La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l. 3

4 Dans quelle mesure cet enjeu est-il lié au fonctionnement du réseau de la santé? Les maladies chroniques représentent des coûts élevés pour la société canadienne en termes de traitement et de perte de productivité (p. ex., en raison d absences du travail) : Les maladies cardiovasculaires coûtent 28 milliards de dollars par année (Alliance pour la prévention des maladies chroniques au Canada, p.d.). Le diabète et les complications qui en découlent coûtent 14 milliards de dollars par année (ibid.). Les cas de cancer coûtent 13 milliards de dollars par année (ibid.). Les maladies respiratoires coûtent 8 milliards de dollars par année (ibid.). L arthrite coûte 4 milliards de dollars par année (Société d arthrite, 2005). C est également à cause de ces maladies que l on consacre des fonds publics et privés toujours plus considérables aux médicaments sur ordonnance et aux autres traitements. En 1998, on a consacré 9,3 milliards de dollars à des médicaments sur ordonnance et, de ce montant, on a dépensé 1,8 milliard de dollars en médicaments pour traiter des maladies cardiovasculaires, 1,1 milliard de dollars pour les maladies respiratoires et le même montant pour les troubles mentaux, et 270 millions de dollars pour le traitement de l arthrite (Santé Canada, 2002). Le recours à des soins de santé complémentaires et parallèles prend de l ampleur alors que de plus en plus de gens recherchent des moyens efficaces de prévenir, de traiter et de prendre en charge les maladies chroniques. Pourquoi cet enjeu est-il important pour les infirmières et les infirmiers? La prévention, en premier lieu, et la prise en charge efficace lorsqu elles se manifestent sont les deux plus grands défis posés par les maladies chroniques. Il s agit de deux défis à long terme qui pourront être surmontés plus adéquatement par l établissement d une relation permanente et efficace entre le fournisseur de soins de santé et le patient qui sera basée sur le respect mutuel, la confiance et les interventions appropriées. Le cadre de soins primaires est l endroit où s établit le plus souvent cette relation à long terme et où se produit l intervention. Les soins secondaires et tertiaires représentent des occasions de traitement et d interventions plus courtes à des moments où le patient peut être très réceptif (habituellement au moment de la manifestation d un problème de santé ou de la détérioration d un état de santé). En tant que membres d équipes multidisciplinaires intégrées, les infirmières et infirmiers ont d importants rôles à jouer dans la prévention et la prise en charge des maladies chroniques. Les infirmières et infirmiers sont habituellement les premiers points de contact des patients et les plus stables. Les infirmières et infirmiers sont habituellement les mieux placés pour recueillir les renseignements sur les antécédents familiaux du patient ainsi que pour déterminer les facteurs sociaux, culturels et économiques qui peuvent être importants pour l élaboration d une intervention. Les infirmières et infirmiers sont fréquemment en mesure d utiliser leurs aptitudes en éducation sanitaire pour aider les patients à élaborer des stratégies de prévention et de prise en charge qui sont adaptées à leur situation personnelle ou familiale et qui utilisent à bon escient les ressources communautaires. La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l. 4

5 Les infirmières et infirmiers sont formés pour dispenser des services d évaluation, des soins permanents, de l éducation et du soutien aux familles. Les infirmières et infirmiers jouent un rôle important dans l intervention pour les personnes atteintes d une maladie chronique et celles qui vivent auprès d elles. L augmentation de la prévalence des maladies chroniques au Canada aura des répercussions sur le travail de nombreux infirmières et infirmiers, qu ils travaillent dans des établissements ou au sein de la communauté. Il faut élaborer des stratégies de prévention plus efficaces et offrir un suivi plus fréquent et un plus grand soutien aux patients et à leurs familles, afin de les aider à prendre en charge leur état de santé. Le personnel infirmier canadien doit réévaluer son rôle et sa formation afin de s assurer qu il est bien préparé à faire face à ces défis. Que fait l AIIC pour s occuper de cet enjeu? L AIIC est membre de l Alliance de la prévention des maladies chroniques du Canada (APMCC), organisation dont l objectif est de favoriser et d aider à soutenir un effort concerté à l échelle nationale en vue de l adoption d une approche intégrée axée sur la santé de la population pour la prévention des maladies chroniques au Canada par la collaboration des dirigeants, la gouvernance et le développement des capacités. Parmi les autres membres, on compte l Association canadienne du diabète, l Association pulmonaire du Canada, l Association médicale canadienne, le Conseil canadien pour le contrôle du tabac, l Association canadienne des parcs et loisirs et l Association canadienne de santé publique. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site L AIIC est partenaire et membre du Comité consultatif et du Comité des communications du projet du Fonds pour l adaptation des soins de santé primaires, Prendre en main l arthrite : Un projet national d intervention éducative sur l arthrite des Soins de santé primaires. L objectif de ce projet est d accroître la prévention et la prise en charge des maladies chroniques à l aide de collaborations interdisciplinaires et d une augmentation du taux de participation des clients à leurs soins de santé. Il offre une formation spéciale à certains des fournisseurs de soins de santé primaires, y compris les infirmières et infirmiers praticiens, dans le cadre d ateliers portant sur l évaluation de diagnostics et de traitement de l ostéoarthrose et de la polyarthrite rhumatoïde. Ces ateliers ont lieu d un bout à l autre du Canada dans des centres de santé communautaires et d autres établissements de soins de santé primaires. Parmi les autres partenaires à ce projet, on compte le Regroupement canadien des associations de centres communautaires de santé, l Arthritis Community Research and Evaluation Unit et la Société d arthrite. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site Que peuvent faire les infirmières et infirmiers à ce sujet? S assurer que le patient, sa famille et d autres professionnels de la santé comprennent le diagnostic et le traitement et sachent où obtenir de plus amples renseignements sur cette maladie chronique. Écouter les patients et collaborer avec eux. En bout de ligne, ce sont eux qui vivent avec la maladie. La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l. 5

6 Travailler avec les membres de la communauté et les patients afin de veiller à ce que les services appropriés soient offerts tant dans les institutions qu au sein de la communauté. Si des services communautaires adéquats ne sont pas accessibles, le rôle de l infirmière est alors celui d une facilitatrice et d une intervenante. Tenir compte des déterminants sociaux de la santé (p. ex., le revenu, l emploi, la scolarité, l isolation géographique, l exclusion sociale) dans l évaluation et le traitement des clients qui souffrent d une maladie chronique. Se renseigner sur les pratiques complémentaires offertes aux patients afin de les aider à composer avec les maladies chroniques actuelles ou à les prévenir. Déterminer les pratiques complémentaires auxquelles les patients ont recours, le cas échéant, et évaluer les répercussions qu elles peuvent avoir sur d autres traitements. Se battre pour obtenir des investissements plus importants aux chapitres de la promotion de la santé et des soins préventifs. Appuyer l élaboration d une approche intégrée à la prévention des maladies chroniques qui se penche sur les facteurs de risques importants les plus courants et qui intègre les programmes des secteurs de soins primaires, secondaires et tertiaires en matière de prévention et de promotion de la santé et les programmes connexes d autres disciplines. Où s adresser pour obtenir des renseignements supplémentaires? Le site Web de l Organisation mondiale de la Santé renferme des renseignements sur les programmes intégrés de prévention et de contrôle des maladies chroniques. On peut en savoir plus en visitant l adresse (anglais seulement). Le site de l Alliance pour la prévention des maladies chroniques au Canada renferme des renseignements sur les maladies chroniques et le besoin d une approche intégrée à la prévention des maladies chroniques ( Santé Canada offre une foule de ressources sur la prévention des maladies chroniques et les modes de vie sains à l intention des professionnels de la santé, des dirigeants communautaires et des particuliers à l adresse Ouvrages à consulter. (2000). Pour optimiser la santé du système de santé. Mémoire présenté à la Commission sur l avenir des soins de santé au Canada. Ottawa : auteur. Colman, R. (2002). The cost of chronic disease in Nova Scotia. Nouvelle-Écosse : Université Dalhousie et Santé Canada. Comité consultatif fédéral-provincial-territorial sur la santé de la population. (1999). Rapport statistique sur la santé de la population canadienne. Ottawa : Institut canadien d information sur la santé, Santé Canada et Statistique Canada. La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l. 6

7 Grandmaison-Dumond, L. (p.d.). Unique nursing roles and responsibilities in arthritis care. Thèse universitaire. Ottawa. Institut canadien d information sur la santé. (2003). Les soins de santé au Canada Ottawa : Institut canadien d information sur la santé et Statistique Canada. Références Alliance pour la prévention des maladies chroniques au Canada. (2002). Building the case for the prevention of chronic disease. Winnipeg : auteur. Alliance pour la prévention des maladies chroniques au Canada. (2003). Investing in our future. Preventing chronic disease in Canada. Soumission de l APMCC aux consultations prébudgétaires du Comité permanent des finances de la Chambre des communes. Ottawa : auteur. Alliance pour la prévention des maladies chroniques au Canada. (p.d.). Les arguments en faveur du changement. Tiré du site Comité consultatif sur la santé de la population. (2002). Mettre de l avant des stratégies intégrées de prévention au Canada : une façon de réduire le fardeau des maladies chroniques. Document de travail. Ottawa : auteur. Organisation mondiale de la Santé (p.d.). Integrated chronic disease prevention and control. Tiré du site Santé Canada. (2002). Le fardeau économique de la maladie au Canada, Ottawa : auteur. Santé Canada. (2003). Stratégie pancanadienne intégrée en matière de modes de vie sains. Document de discussions pour le Symposium sur les modes de vie sains. Ottawa : auteur. Société d arthrite. (2005). Prendre en main l arthrite. Tiré du site %20resources/getting%20a%20grip/default.asp?s=1 Statistique Canada. (1996). Rapport statistique sur la santé de la population canadienne. Ottawa : auteur. Tataryn, D.J. et Verhoef, M.J. (2002). Intégration de l approche conventionnelle et des approches complémentaires et parallèles en santé : Vision d une démarche. Ottawa : Santé Canada. Octobre 2005 DI 003 La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l. 7

Équipe de Collaboration Interprofessionnelle

Équipe de Collaboration Interprofessionnelle Équipe de Collaboration Interprofessionnelle Juin 2012 Tazim Virani Rapport commandé par l Association des infirmières et infirmiers du Canada fcrss.ca Ce document est disponible à www.fcrss.ca. Le présent

Plus en détail

Améliorer les soins de santé, Assurer notre avenir

Améliorer les soins de santé, Assurer notre avenir Améliorer les soins de santé, Assurer notre avenir Mémoire prébudgétaire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Association des infirmières et infirmiers du Canada www.cna-aiic.ca

Plus en détail

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Dans ce document, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent les femmes et les hommes, et vice-versa, si le contexte s y prête. LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE POSITION DE L AIIC

Plus en détail

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Profil démographique 1 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4 Groupe d âge 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Sexe Niveau de scolarité Homme 48,0 40,5 47,8 52,3

Plus en détail

La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada

La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada FONDATION DES MALADIES DU CŒUR ET DE L AVC La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada Mémoire à l intention

Plus en détail

Hausse immédiate du taux : pourquoi il est grand temps de hausser la taxe d accise sur le tabac

Hausse immédiate du taux : pourquoi il est grand temps de hausser la taxe d accise sur le tabac Hausse immédiate du taux : pourquoi il est grand temps de hausser la taxe d accise sur le tabac Association médicale canadienne Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des banques et du commerce

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

les télésoins à domicile

les télésoins à domicile Hiver 2013 Innovation en matière de prestation des soins de santé : les télésoins à domicile Innovation en matière de prestation des soins de santé : les télésoins à domicile Au Canada comme ailleurs dans

Plus en détail

LE BUDGET DE 1999. Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur. Amélioration des soins de santé pour les Canadiens

LE BUDGET DE 1999. Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur. Amélioration des soins de santé pour les Canadiens LE BUDGET DE 1999 Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur Amélioration des soins de santé pour les Canadiens février 1999 L engagement : l assurance-santé «Nous avons déjà promis de consacrer davantage

Plus en détail

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA DESCRIPTION DU POSTE D INTERVENANT-PIVOT Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA Titre : Intervenant-pivotRelève du : Gestionnaire du programme Programme : Services de soutien communautaireapprouvé

Plus en détail

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT Mise à jour avec rétroinformation technique de décembre 2012 Chaque jour, près de 800 femmes meurent durant la grossesse ou l accouchement

Plus en détail

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES Sommaire de la démarche de réorganisation SOMMAIRE Le programme régional Traité santé offre des services de réadaptation

Plus en détail

Les personnes âgées et le système de santé : quelles sont les répercussions des multiples affections chroniques?

Les personnes âgées et le système de santé : quelles sont les répercussions des multiples affections chroniques? Janvier 2011 Les personnes âgées et le système de santé : quelles sont les répercussions des multiples affections chroniques? Introduction Les soins dispensés aux patients souffrant d affections chroniques

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014. Sommaire

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014. Sommaire Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014 Ce mémoire est présenté par : Association canadienne des hygiénistes dentaires (ACHD) Sommaire La santé buccodentaire

Plus en détail

Parti libéral du Canada. Le Collège des médecins de famille du Canada

Parti libéral du Canada. Le Collège des médecins de famille du Canada Parti libéral du Canada Le Collège des médecins de famille du Canada Questionnaire sur la position des partis politiques relativement aux principaux enjeux de la médecine familiale Élection fédérale 2011

Plus en détail

Un centre sur les neurosciences

Un centre sur les neurosciences Sommaire Un centre sur les neurosciences Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Le 6 août 2014 Centre des sciences de la santé Sunnybrook L incidence des maladies du système

Plus en détail

LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ

LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes Kaaren Neufeld, présidente de l Association des infirmières et infirmiers du Canada Ottawa

Plus en détail

Manger bien et bouger mieux

Manger bien et bouger mieux Être actif, Manger bien et bouger mieux Être actif, c est la santé! MANGER BIEN ET BOUGER MIEUX Les données et statistiques qui suivent sont tirées du document de l Assembléedes Premières Nations, Les

Plus en détail

Pour une vie en santé

Pour une vie en santé Mémoire de l AMC au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes Pour une vie en santé Présenté par : Anne Doig, MD, CCFP, FCFP Présidente sortante Priorité au discours prononcé A healthy population

Plus en détail

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Association médicale canadienne Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes

Plus en détail

Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles

Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles Préparé par l Association canadienne pour l intégration communautaire

Plus en détail

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015 Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille Introduction Autism Speaks Canada est fière de verser une aide financière aux fournisseurs de services de différentes régions

Plus en détail

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE 2 0 1 3 INTRODUCTION La première stratégie manitobaine de promotion de l allaitement maternel a été conçue à l automne 2006 afin de mettre

Plus en détail

Solutions de protection du vivant. Oasis MC. Un aperçu des demandes de règlement d assurance contre les maladies graves

Solutions de protection du vivant. Oasis MC. Un aperçu des demandes de règlement d assurance contre les maladies graves Solutions de protection du vivant Oasis MC Un aperçu des demandes de règlement d assurance contre les maladies graves Les gens vivent plus longtemps. Si vous êtes un jour atteint d une maladie grave, il

Plus en détail

Rapport annuel 2014-2015 de la médecin-hygiéniste en chef Loi sur la réglementation de l usage du tabac

Rapport annuel 2014-2015 de la médecin-hygiéniste en chef Loi sur la réglementation de l usage du tabac Rapport annuel 2014-2015 de la médecin-hygiéniste en chef Loi sur la réglementation de l usage du tabac Table des matières INTRODUCTION... 2 RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR LA LOI SUR LA RÉGLEMENTATION DE

Plus en détail

Etat de la connaissance sur la santé des immigrants au Canada

Etat de la connaissance sur la santé des immigrants au Canada Etat de la connaissance sur la santé des immigrants au Canada Marie Hélène Chomienne PLRS 2011 Université d Ottawa IRHM 4E COLLOQUE INTERNATIONAL DES PROGRAMMES LOCAUX ET RÉGIONAUX DE LA SANTÉ (PLRS) 27

Plus en détail

COMMENTLES CASCPRODIGUENT

COMMENTLES CASCPRODIGUENT COMMENTLES CASCPRODIGUENT DESSOI NS: Mi seàj oursurl amél i oraon del aqual i tépourl espaents Comment les CASC prodiguent des soins : Mise à jour sur l amélioration de la qualité pour les patients Mise

Plus en détail

AMÉLIORER L ACCÈS AUX SOINS PRIMAIRES POUR LES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES DE SCARBOROUGH

AMÉLIORER L ACCÈS AUX SOINS PRIMAIRES POUR LES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES DE SCARBOROUGH AMÉLIORER L ACCÈS AUX SOINS PRIMAIRES POUR LES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES DE SCARBOROUGH RECOMMANDATION PRÉSENTÉE AU RLISS DU CENTRE-EST JUILLET 2015 1 LES BESOINS EN MATIÈRE DE SOINS DE SANTÉ DE LA POPULATION

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/5 5 janvier 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

Plan de présentation. Le cadre de référence. Cadre de référence en sécurité alimentaire

Plan de présentation. Le cadre de référence. Cadre de référence en sécurité alimentaire Cadre de référence en sécurité alimentaire Micheline Séguin Bernier Dt.P., M. Sc. Direction de santé publique Le 7 mai 009 Révisé le mai 009 Plan de présentation Volet Cadre de référence en matière de

Plus en détail

Consultations prébudgétaires 2016

Consultations prébudgétaires 2016 Consultations prébudgétaires 2016 La Société canadienne de psychologie (SCP) est heureuse de présenter les recommandations suivantes au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le

Plus en détail

Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques

Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques La santé dans toutes les politiques, de quoi s agit-il? La santé dans toutes les politiques est une approche intersectorielle des politiques

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

Une transformation s impose : changeons d attitude

Une transformation s impose : changeons d attitude Une transformation s impose : changeons d attitude Colloque sur le marché des hôpitaux et du réseau de la santé au Québec 27 mai 2009 Aujourd hui, au Canada Le Canada dépense plus pour les soins de santé

Plus en détail

CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES

CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES Document d information Le coût élevé des études retarde l accès des étudiants à l autonomie financière Compte tenu

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 25 septembre 2012 Français Original: anglais ECE/AC.30/2012/3 Commission économique pour l Europe Groupe de travail sur le vieillissement Conférence

Plus en détail

Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres

Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres Contexte et objectif : La Fédération canadienne des syndicats d infirmières/infirmiers (FCSII), représentant

Plus en détail

La santé des Canadiens

La santé des Canadiens La santé des Canadiens La santé d une personne est influencée par toute une série de facteurs, allant de sa composition génétique, à ses conditions de vie et de travail, et à la qualité et la disponibilité

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok OUTIL DE RÉFÉRENCE LA CHARTE D OTTAWA (1986) Une contribution à la réalisation de l objectif de la santé pour

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Mémoire de l'alliance canadienne des associations étudiantes Résumé Depuis 2008, le gouvernement du Canada

Plus en détail

www.ekos.com Préparé par :

www.ekos.com Préparé par : SOMMAIRE Préparé par : EKOS RESEARCH ASSOCIATES Ottawa 359, rue Kent, bureau 300 Ottawa (Ontario) K2P 0R6 Tél. : 613-235-7215 Téléc. : 613-235-8498 Courriel : pobox@ekos.com Toronto 181, avenue Harbord

Plus en détail

Le moment est venu d aborder les problèmes de santé mentale et de toxicomanie

Le moment est venu d aborder les problèmes de santé mentale et de toxicomanie Série de Webinaires de l AIIC : Progrès de la pratique Le moment est venu d aborder les problèmes de santé mentale et de toxicomanie Lynne McVey Directrice générale, Institut universitaire en santé mentale

Plus en détail

Liste de controle. Composer avec l arthrite et les troubles musculosquelettiques persistants au travail

Liste de controle. Composer avec l arthrite et les troubles musculosquelettiques persistants au travail Liste de controle Composer avec l arthrite et les troubles musculosquelettiques persistants au travail GUIDE À L INTENTION DES EMPLOYEURS, DES EMPLOYÉS ET DES FOURNISSEURS DE SOINS DE SANTÉ Articulations

Plus en détail

Approche intégrée à l'égard de la prévention et du contrôle des infections transmissibles sexuellement et par le sang

Approche intégrée à l'égard de la prévention et du contrôle des infections transmissibles sexuellement et par le sang Approche intégrée à l'égard de la prévention et du contrôle des infections transmissibles sexuellement et par le sang Dana Paquette Agence de la santé publique du Canada Plan Justification d'une approche

Plus en détail

Le Plan libéral pour les soins familiaux

Le Plan libéral pour les soins familiaux Le Plan libéral pour les soins familiaux 1 Le Plan libéral pour les soins familiaux AUX CÔTÉS DES FAMILLES CANADIENNES Les membres d une famille s appuient entre eux. Les familles canadiennes veulent s

Plus en détail

Stratégie nationale sur. le vieillissement au Canada

Stratégie nationale sur. le vieillissement au Canada Stratégie nationale sur le vieillissement au Canada Chers Canadiens, Nos aînés ont travaillé fort pour bâtir une société prospère et généreuse possédant de solides institutions et ils continuent d apporter

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

Fiche d information Bons aliments pour tous La sécurité alimentaire

Fiche d information Bons aliments pour tous La sécurité alimentaire Fiche d information sur les services de garde Les familles se sont rendu compte qu un accès insuffisant à des services de garde abordables et de qualité constituait un obstacle pour : trouver et garder

Plus en détail

ASSURANCE COLLECTIVE. Desjardins & Cie

ASSURANCE COLLECTIVE. Desjardins & Cie ASSURANCE COLLECTIVE Desjardins & Cie Voici Contact 360 MC, une approche globale en gestion des invalidités qui forme un tout à valeur ajoutée pour un régime d assurance collective. Dans la vie, la santé

Plus en détail

Table des matières. Formation à l ISPC

Table des matières. Formation à l ISPC Table des matières Ateliers... 2 Planification et prise de décisions axées sur la santé de la population... 2 Autoapprentissage à l ISPC... 3 Introduction à la santé de la population... 3 Explorer la santé

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Aider les Canadiens handicapés

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Aider les Canadiens handicapés Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997 Aider les Canadiens handicapés Février 1997 «La plupart d entre nous sommes en mesure de surmonter les nombreuses difficultés que nous rencontrons dans la

Plus en détail

ÉVOLUTION DES FINANCES PUBLIQUES FÉDÉRALES DE 1983 À 2003

ÉVOLUTION DES FINANCES PUBLIQUES FÉDÉRALES DE 1983 À 2003 PRB 05-40F ÉVOLUTION DES FINANCES PUBLIQUES FÉDÉRALES DE 1983 À 2003 Jean Dupuis Division de l économie Le 8 juin 2005 PARLIAMENTARY INFORMATION AND RESEARCH SERVICE SERVICE D INFORMATION ET DE RECHERCHE

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

La croissance des coûts en assurance médicaments: les enjeux pour les entreprises

La croissance des coûts en assurance médicaments: les enjeux pour les entreprises La croissance des coûts en assurance médicaments: les enjeux pour les entreprises La croissance des coûts en santé Québec 1980 à 2012 50 000,0 45 000,0 40 000,0 35 000,0 30 000,0 Pourquoi les dépenses

Plus en détail

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études Le budget de 1998 Bâtir le Canada pour le XXI e siècle Stratégie canadienne pour l égalité des chances Aider à gérer la dette d études février 1998 «Il est inutile de rappeler aux Canadiens que l endettement

Plus en détail

INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES. Politique de recherche

INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES. Politique de recherche INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES Politique de recherche Janvier 2004 Institut canadien de recherche sur les minorités

Plus en détail

Animatrices. Faire passer le message Webinaire public sur la santé mentale en milieu de travail 9/5/2013. Chris MacDonald. Alida Fallavollita, CRHA

Animatrices. Faire passer le message Webinaire public sur la santé mentale en milieu de travail 9/5/2013. Chris MacDonald. Alida Fallavollita, CRHA Faire passer le message Webinaire public sur la santé mentale en milieu de travail Chris MacDonald Financière Manuvie Alida Fallavollita, CRHA Samantha Kolapak, MPP Bell Canada Commission de la santé mentale

Plus en détail

Énoncé de position sur le développement de la petite enfance FAQ et messages clés à l intention des médias

Énoncé de position sur le développement de la petite enfance FAQ et messages clés à l intention des médias Énoncé de position sur le développement de la petite enfance FAQ et messages clés à l intention des médias RÉSUMÉ : Le système canadien de développement et de soins de la petite enfance accuse un retard

Plus en détail

Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer

Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer Les progrès réalisés dans le diagnostic et les traitements ont permis d accroître les chances de guérison pour nombre de cancers. Ils n

Plus en détail

Le régime d assurances collectives prosanté

Le régime d assurances collectives prosanté signature privilège distinction prestige Le régime d assurances collectives prosanté LES AVANTAGES SIGNATURE Un régime, trois séries d avantages L une des préoccupations majeures des entreprises québécoises

Plus en détail

Plan d action pour les services de santé non assurés

Plan d action pour les services de santé non assurés Plan d action pour les services de santé non assurés Plan d action national des Premières Nations pour les services de santé non assurés (SSNA) Avec la participation et l orientation du Comité des Chefs

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Rapport de recommandations

Rapport de recommandations Comment s assurer que les personnes souffrant d ostéo-arthrite et d arthrite rhumatoïde reçoivent des soins optimaux de par l Europe: recommandations EUMUSC.NET En partenariat avec EULAR et 22 centres

Plus en détail

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada 1 Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada «Il ne s agit pas seulement d une bonne politique pour le monde rural, il s agit d une bonne politique publique

Plus en détail

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est penchée ce que nous pourrions faire pour aider nos clients

Plus en détail

santé Réseau québécois des établissements promoteurs de U QUÉBÉCOIS TABLISSEMENTS OTEURS DE SANTÉ

santé Réseau québécois des établissements promoteurs de U QUÉBÉCOIS TABLISSEMENTS OTEURS DE SANTÉ Agence de la santé et des services sociaux de Montréal Réseau québécois des établissements santé promoteurs de U R S Le Réseau québécois des établissements promoteurs de santé (Réseau québécois) fait partie

Plus en détail

le Canada à l heure de la remise en question

le Canada à l heure de la remise en question Diabète : le Canada à l heure de la remise en question Tracer une nouvelle voie Enjeu : malgré les réponses que nous tentons d apporter au problème du diabète, le Canada risque aujourd hui de basculer

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONFÉRENCE. TOXIQUE PLANÈTE Le scandale invisible des maladies chroniques. Par André CICOLELLA. Contact presse :

DOSSIER DE PRESSE CONFÉRENCE. TOXIQUE PLANÈTE Le scandale invisible des maladies chroniques. Par André CICOLELLA. Contact presse : DOSSIER DE PRESSE CONFÉRENCE TOXIQUE PLANÈTE Le scandale invisible des maladies chroniques Par André CICOLELLA Contact presse : Pauline Berthellemy Chargée de communication p.berthellemy@ reseau-environnement-sante.net

Plus en détail

Planification stratégique 2016-2021 : sondage auprès des membres

Planification stratégique 2016-2021 : sondage auprès des membres Planification stratégique 2016-2021 : sondage auprès des membres Cher membre, Nous vous demandons de prendre le temps de répondre à notre sondage anonyme et confidentiel. Votre participation au sondage

Plus en détail

MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013. Se rapprocher Faciliter Optimiser

MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013. Se rapprocher Faciliter Optimiser MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013 Se rapprocher Faciliter Optimiser Voici un résumé de la modification au Plan de la Société 2009-2013 approuvée par le Conseil d administration d EDC en mai

Plus en détail

Améliorer la santé mentale en entreprise

Améliorer la santé mentale en entreprise Améliorer la santé mentale en entreprise Considérer les facteurs individuels et organisationnels dans une approche globale et intégrée de prévention Dans ce document Que nous apprend la plus importante

Plus en détail

La santé mentale au travail

La santé mentale au travail La santé mentale au travail La vie est plus radieuse sous le soleil En 2011, 78 % des demandes de règlement ICD et 67 % des demandes ILD étaient liées à des problèmes de santé mentale Créer des milieux

Plus en détail

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE Projet Document IMCHE/2/CP2 1 ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA

Plus en détail

Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être

Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être CONFERENCE DE HAUT-NIVEAU DE L UE ENSEMBLE POUR LA SANTÉ MENTALE ET LE BIEN-ÊTRE Bruxelles, 12-13 juin 2008 Slovensko predsedstvo EU 2008 Slovenian

Plus en détail

Le diabète : un plan d action pour les employeurs

Le diabète : un plan d action pour les employeurs Novembre2014 Le diabète : un plan d action pour les employeurs Des stratégies efficaces et abordables pour aider à prévenir et à gérer le diabète en milieu de travail Un autre Dossier de réflexion MC offert

Plus en détail

Stage obligatoire de médecine familiale à l externat

Stage obligatoire de médecine familiale à l externat Stage obligatoire de médecine familiale à l externat Cours MMD3507 Le stage obligatoire de médecine familiale à l externat n exige pas de stage préalable. Il peut donc prendre à chacune des périodes dans

Plus en détail

Santé mentale: Prévenir, Gérer l absence et Favoriser le retour au travail

Santé mentale: Prévenir, Gérer l absence et Favoriser le retour au travail Santé mentale: Prévenir, Gérer l absence et Favoriser le retour au travail Michèle Parent, MScA, CRHA Vice-présidente adjointe, Invalidité groupe, Québec et Est de l Ontario 1er décembre 2014 PRÉVENIR,

Plus en détail

Les personnes handicapées ont les mêmes droits

Les personnes handicapées ont les mêmes droits Les personnes handicapées ont les mêmes droits La stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées Commission européenne Égalité des droits, égalité des chances La valeur ajoutée européenne

Plus en détail

On peut également avoir accès à ce rapport sur le site Web de Agence de santé publique du Canada à l adresse suivante : http://www.phac-aspc.gc.

On peut également avoir accès à ce rapport sur le site Web de Agence de santé publique du Canada à l adresse suivante : http://www.phac-aspc.gc. Notre mission consiste à promouvoir et protéger la santé des Canadiens et des Canadiennes par le leadership, le partenariat, l innovation et l action en santé publique. Agence de santé publique du Canada

Plus en détail

Évaluation des besoins de la collectivité en matière de santé : St Stephen, St Andrews et collectivités avoisinantes

Évaluation des besoins de la collectivité en matière de santé : St Stephen, St Andrews et collectivités avoisinantes 01/08/2014 Évaluation des besoins de la collectivité en matière de santé : St Stephen, St Andrews et collectivités avoisinantes SOMMAIRE CRÉÉ PAR : HFHG CONSULTING INC., GRAND FALLS/GRAND-SAULT, NOUVEAU-BRUNSWICK

Plus en détail

Solutions de gestion des problèmes de santé mentale au travail

Solutions de gestion des problèmes de santé mentale au travail Solutions de gestion des problèmes de santé mentale au travail Chaque année, 1 Canadien sur 5 doit composer avec un problème de santé mentale, comparativement à 1 sur 25 pour les maladies cardiaques et

Plus en détail

Une mission commune au service de la protection sociale universelle

Une mission commune au service de la protection sociale universelle Une mission commune au service de la protection sociale universelle Note conceptuelle En ce début de XXI e siècle, c est avec fierté que nous faisons nôtre le consensus qui s est dégagé: la protection

Plus en détail

Médecine traditionnelle

Médecine traditionnelle ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE CINQUANTE-SIXIEME ASSEMBLEE MONDIALE DE LA SANTE A56/18 Point 14.10 de l ordre du jour provisoire 31 mars 2003 Médecine traditionnelle Rapport du Secrétariat SITUATION

Plus en détail

Les soins de santé de première ligne au Canada : innovations dans la prestation de soins de santé aux populations vulnérables

Les soins de santé de première ligne au Canada : innovations dans la prestation de soins de santé aux populations vulnérables Réseaux canadiens de recherche en politiques publiques inc. (RCRPP) 600 250, rue Albert, Ottawa (Ontario) K1P 6M1 Tél. : 613-567-7500 Téléc. : 613-567-7640 Site Web : www.cprn.org Les soins de santé de

Plus en détail

L ARTHRITE AU QUÉBEC. Préparé par le Service communautaire de recherche et d évaluation sur l arthrite (ACREU) pour la Société de l arthrite

L ARTHRITE AU QUÉBEC. Préparé par le Service communautaire de recherche et d évaluation sur l arthrite (ACREU) pour la Société de l arthrite L ARTHRITE AU QUÉBEC Préparé par le Service communautaire de recherche et d évaluation sur l arthrite (ACREU) pour la Société de l arthrite Juillet 2013 Service communautaire de recherche et d évaluation

Plus en détail

LES PERSPECTIVES DES FEMMES SUR LA GOUVERNANCE MUNICIPALE INCLUSIVE

LES PERSPECTIVES DES FEMMES SUR LA GOUVERNANCE MUNICIPALE INCLUSIVE LES PERSPECTIVES DES FEMMES SUR LA GOUVERNANCE MUNICIPALE INCLUSIVE Une nouvelle analyse du livre pêche Juin 2009 Initiative : une ville pour toutes les femmes IVTF L est un partenariat entre des femmes

Plus en détail

L ACCC et les CONSEILS SECTORIELS NATIONAUX

L ACCC et les CONSEILS SECTORIELS NATIONAUX L ACCC et les CONEIL ECTORIEL NATIONAUX «Le gouvernement travaillera de concert avec ses partenaires afin de faire en sorte que le perfectionnement des compétences suive le rythme de l évolution de l économie.

Plus en détail

Jack. Layton. Une force nouvelle. Un choix positif. Programme 2004 Santé

Jack. Layton. Une force nouvelle. Un choix positif. Programme 2004 Santé Jack Layton Une force nouvelle. Un choix positif. Programme 2004 Santé 1 Bâtir un régime public novateur de services de santé Tout au long des années 1990, les Canadien(ne)s se sont faits dire que le débat

Plus en détail

Centre de Recherche pour le Développement International. Écosystème et Santé Humaine Initiative de Programme

Centre de Recherche pour le Développement International. Écosystème et Santé Humaine Initiative de Programme Centre de Recherche pour le Développement International Écosystème et Santé Humaine Initiative de Programme Défis du Développement La bonne Santé et le bien être des êtres humains sont au centre du développement

Plus en détail

JOURNÉE INTERNATIONALE DE L ALPHABÉTISATION 2008 L alphabétisation, le meilleur remède

JOURNÉE INTERNATIONALE DE L ALPHABÉTISATION 2008 L alphabétisation, le meilleur remède JOURNÉE INTERNATIONALE DE L ALPHABÉTISATION 2008 L alphabétisation, le meilleur remède Cette année, la Journée internationale de l alphabétisation mettra l accent sur les liens existant entre l alphabétisation

Plus en détail

Parti Libéral du Canada. 1. Le soutien aux proches aidants

Parti Libéral du Canada. 1. Le soutien aux proches aidants Parti Libéral du Canada 1. Le soutien aux proches aidants Les proches aidants constituent l épine dorsale de notre système de santé; ils fournissent en effet des soins non payés dont la valeur a été estimée

Plus en détail

L efficacité de la vidéo pour la sensibilisation à la santé : examen

L efficacité de la vidéo pour la sensibilisation à la santé : examen La video pour la sensibilisation à la santé 1 Project de pratique efficace en santé publique Sommaire L efficacité de la vidéo pour la sensibilisation à la santé : examen Le mandat de la santé publique

Plus en détail

LA SANTÉ FINANCIÈRE DE VOTRE ENTREPRISE EST INTIMEMENT LIÉE À LA SANTÉ DE VOS EMPLOYÉS

LA SANTÉ FINANCIÈRE DE VOTRE ENTREPRISE EST INTIMEMENT LIÉE À LA SANTÉ DE VOS EMPLOYÉS LA SANTÉ FINANCIÈRE DE VOTRE ENTREPRISE EST INTIMEMENT LIÉE À LA SANTÉ DE VOS EMPLOYÉS Il peut paraître à première vue difficile de quantifier les retours sur investissements d un programme de santé en

Plus en détail

Un modèle entrepreneurial de transfert et d intégration de tous les programmes de santé, y compris les SSNA

Un modèle entrepreneurial de transfert et d intégration de tous les programmes de santé, y compris les SSNA Un modèle entrepreneurial de transfert et d intégration de tous les programmes de santé, y compris les SSNA Nation crie de Bigstone La nation crie de Bigstone (NCB) compte 7 200 membres répartis dans sept

Plus en détail

OBÉSITÉ AU CANADA. Aperçu

OBÉSITÉ AU CANADA. Aperçu OBÉSITÉ AU CANADA Aperçu Promouvoir et protéger la santé des Canadiens grâce au leadership, aux partenariats, à l innovation et aux interventions en matière de santé publique Agence de la santé publique

Plus en détail

Contexte Nouveau Brunswick, Canada

Contexte Nouveau Brunswick, Canada Cette présentation a été effectuée le 25 novembre 2014 au cours de la journée «Pouvoir et savoir travailler ensemble pour des milieux de vie en santé» dans le cadre des 18es Journées annuelles de santé

Plus en détail

Coalition canadienne pour la santé publique au 21 e siècle

Coalition canadienne pour la santé publique au 21 e siècle Coalition canadienne pour la santé publique au 21 e siècle Refermer «l écart Naylor» Contribution de la Coalition canadienne pour la santé publique au XXI e siècle au Comité permanent des finances c/o

Plus en détail

Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002

Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002 1. Sommaire statistique Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002 1.1 Vue d ensemble Nombre de groupes Participants par catégorie 34 Producteurs 4 5 Transformateurs 1 Distributeur Nombre de participants

Plus en détail

Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en régime d assurance collective

Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en régime d assurance collective Le budget santé d une entreprise Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en régime d assurance collective Notre mission Faire de l assurance collective un outil de gestion de la santé Objectif: Outiller

Plus en détail