Education Thérapeutique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Education Thérapeutique"

Transcription

1 Asthme du nourrisson AKCR 12/10/2009 Education Thérapeutique Efficacité en pédiatrie Efficacité chez l adulte Conduite à tenir dans l asthme du nourrisson

2 Education thérapeutique Gestion optimale de la maladie Structurée, évolutive, personnalisée Individuelle ou collective multidisciplinaire Dans l asthme du nourrisson Centrée sur les parents Implication Contrat d éducation

3 Education thérapeutique Prise en charge précoce Diagnostic précoce Asthme adulte Asthme nourrisson Rôle très important du Kiné Rôle d orientation Bilans L évolution de la maladie Discussion, orientation Eliminer un diagnostic différentiel Poser le diagnostic d asthme du nourrisson Débuter un traitement adapté

4 Début de l Education thérapeutique Contrôle de la maladie Diagnostic éducatif Compétences intellectuelles Compétences gestuelles Compétences de communication Contrôle de l environnement Asthme du nourrisson Récidives d au moins 3 épisodes Souvent suite d une bronchiolite Wheezing Toux Gêne respiratoire Intensité variable

5 Plan d Action Personnalisé Ordonnance Détaillée Expliquée Différenciée Rôle très important du kiné Comprendre la Pathologie Obstruction multifactorielle Inflammation (œdème) Bronchospasme Hyper sécrétion bronchique

6 Comprendre la Pathologie Traitement Absence ou crises rares Liberté des voies aériennes Activités normales Contrôle de l asthme

7 Traitement de la crise Broncho-dilatateur de courte durée: contre le bronchospasme Corticoïdes par voie générale: contre l œdème +/- Drainage bronchique Traitement de fond Corticothérapie inhalée: première intention Bronchodilatateur de longue durée: deuxième intention +/- Antileucotriènes

8 Traitement de fond Contrôle de l asthme Traitement à réviser Diminuer ou augmenter Hyper sécrétion bronchique Drainage bronchique Adapter le rythme des séances Rôle de surveillance

9 Signes de gravité Tirage Fatigue Baisse de l alimentation Coloration Bruits respiratoires, auscultation Fréquence respiratoire Réponse aux bronchodilatateurs Signes de gravité Reconnaitre Analyser Adapter le traitement Décider

10 Début de crise Percevoir un changement Toux Rhino Ne pas attendre pour traiter Continuité des soins Traitement de fond: 1 mois, 3 mois, 6 mois Ne pas arrêter: risque de rechute Fin du traitement: contrôler Décision: arrêt, poursuite, fenêtre thérapeutique

11 Maitrise Technique Grande implication des parents Puis de l enfant Montrer et apprendre les techniques Mouchage Très important Sphère ORL Point de départ des affections virales Arrêter les mèches en coton!

12 Sérum physiologique Sérum physiologique

13 Sérum physiologique Désobstruction rhinopharyngée postérieure

14 DRP Mouchage antérograde

15 Mouchage volontaire Parfois dès l âge de 18 mois, 2 ans. Véritablement efficace vers 3 ans. Aérosolthérapie Rôle très important Chambre d inhalation Nombre de ventilation Ne pas compter 10 secondes Agiter et vérifier le spray Masque naso-buccale avant 4 ans Embout buccale vers 3 ou 4 ans

16 Aérosolthérapie

17 Le top! Aérosolthérapie Coopération. Ventilation à haut volume et bas débit.

18 Aérosolthérapie Attention aux fuites. Nébulisation Corticoïde ++ Bronchodilatateur Vérifier le bon fonctionnement La bonne observance ( nb/jour, tps) TRES CONTRAIGNANT Idem: embout buccale / naso-buccale Possibilité d apprentissage: aérosol + ventilation Inhalothérapie

19 Nébulisation

20 Nébulisation Nébulisation

21 Conseils aux parents Position de couchage Humidifier, aérer la chambre Fractionner les repas, hydrater Maitrise de l environnement Eviction des facteurs déclenchant Améliore le contrôle Diminue la pression thérapeutique Peu explorer Décalage entre théorie et réalité Reconnaitre les situations à risques

22 Domicile Allergènes: acariens, poussières, moisissures Animaux, moquettes, feu de cheminée Hygiène: parents, fratrie, domicile Tabagisme passif Action inflammatoire Favorise les affections virales Sous estimé Dérange les parents

23 Extérieur Mode de garde: garde partagée, nourrice, assistante maternelle, crèche parentale, familiale, municipale, grands-parents, lieux de vacances Conditions climatiques Pollution atmosphérique Evaluation Suivi éducatif Révision, adaptation Pb rencontrés/ résolus Nb de crise, CNP, séances de kiné, d hospitalisation Incidence Gestion de la maladie/ choix familiaux

Démarche diagnostique pratique. et des maladies respiratoires de l enfantl

Démarche diagnostique pratique. et des maladies respiratoires de l enfantl Asthme du nourrisson Démarche diagnostique pratique André Labbé Unité de réanimation r et des maladies respiratoires de l enfantl Hôtel-Dieu Clermont-Ferrand Position du problème Fréquence pathologie sifflante

Plus en détail

TRAITEMENT DE L ASTHME. dr U de Pontbriand, Nantes le 3/12/2011

TRAITEMENT DE L ASTHME. dr U de Pontbriand, Nantes le 3/12/2011 TRAITEMENT DE L ASTHME DEFINITION du GINA (global initiative for asthma) «Maladie inflammatoire chronique des voies aériennes dans laquelle de nombreuses cellules jouent un rôle, notamment les mastocytes,

Plus en détail

Mlle D. est essoufflée. Pierre-Antoine ODDON

Mlle D. est essoufflée. Pierre-Antoine ODDON Mlle D. est essoufflée Pierre-Antoine ODDON ses études. Elle vient vous consulter car, depuis son arrivée, elle se sent parfois essoufflée et elle voudrait bien que vous calmiez cette maudite toux qui

Plus en détail

Toux chronique de l enfant

Toux chronique de l enfant Toux chronique de l enfant «Les 10 questions indispensables» F.Amsallem Définition «Toux > 4 à 6 semaines ou Episodes de toux > 2 mois / an» En pratique toute toux > 3 semaines doit être explorée Principales

Plus en détail

BRONCHIOLITE ET ASTHME

BRONCHIOLITE ET ASTHME BRONCHIOLITE ET ASTHME COURS IFSI 2 ANNÉE Dr A.Veyre, Service de Pédiatrie Générale, secteur nourrissons Aurelia.veyre@lmr.aphp.fr LA BRONCHIOLITE DU NOURRISSON GENERALITES Infection RESPIRATOIRE du NOURRISSON

Plus en détail

LA BRONCHIOLITE DU NOURRISSON

LA BRONCHIOLITE DU NOURRISSON LA BRONCHIOLITE DU NOURRISSON Conférence du 11 janvier 2006 avec : - Dr Michel RUDELIN, pédiatre en cabinet libéral et attaché au CHRO, - Christophe MILLET, kinésithérapeute en service pédiatrie au CHRO,

Plus en détail

La prise en charge en ville d un enfant présentant une crise d asthme par les bronchodilatateurs

La prise en charge en ville d un enfant présentant une crise d asthme par les bronchodilatateurs La prise en charge en ville d un enfant présentant une crise d asthme par les bronchodilatateurs JL. HERMIL / C. MARGUET G.R.A.P.P. 2004 Quoi de neuf en médecine générale 2005 (DUMG/CHNGE) 1ère étape :

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN PÉDIATRIE

RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN PÉDIATRIE RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN PÉDIATRIE Éducation thérapeutique de l enfant asthmatique et de sa famille en pédiatrie Juillet 2005 I. PROMOTEURS Association française de pédiatrie ambulatoire

Plus en détail

TRAITEMENT DE LA CRISE D ASTHME DU NOURRISSON. Caroline Thumerelle Hôpital Jeanne de Flandre CHRU Lille

TRAITEMENT DE LA CRISE D ASTHME DU NOURRISSON. Caroline Thumerelle Hôpital Jeanne de Flandre CHRU Lille TRAITEMENT DE LA CRISE D ASTHME DU NOURRISSON Caroline Thumerelle Hôpital Jeanne de Flandre CHRU Lille FACTEURS D ÉXACERBATION DE L ASTHME VIRUS ++++ Allergènes Stress, hypersécrétion Pollution atmosphérique

Plus en détail

Mercredi 18 avril 2007 L asthme : maladie du monde moderne, origine et traitements

Mercredi 18 avril 2007 L asthme : maladie du monde moderne, origine et traitements 1 à 20 H 30 au Muséum Mercredi 18 avril 2007 L asthme : maladie du monde moderne, origine et traitements Sous l'égide du Comité orléanais de la Fondation pour la Recherche Médicale Avec : - Isabelle COUILLIN,

Plus en détail

La gestion des épidémies de bronchiolites par le service de pédiatrie du CHU de Nantes.

La gestion des épidémies de bronchiolites par le service de pédiatrie du CHU de Nantes. La gestion des épidémies de bronchiolites par le service de pédiatrie du CHU de Nantes. M VERSTRAETE, B VRIGNAUX, K LEVIEUX, E LAUNAY, I HAZART,N VABRES, C GRAS-LE GUEN Urgences pédiatriques et pédiatrie

Plus en détail

Les difficultés respiratoires de l enfant. Docteur D.TCHOMAKOV Urgences Pédiatriques CHU de Strasbourg - Hautepierre

Les difficultés respiratoires de l enfant. Docteur D.TCHOMAKOV Urgences Pédiatriques CHU de Strasbourg - Hautepierre Les difficultés respiratoires de l enfant Docteur D.TCHOMAKOV Urgences Pédiatriques CHU de Strasbourg - Hautepierre Les difficultés respiratoires Dyspnée ou gène inspiratoire, expiratoire ou aux 2 temps

Plus en détail

Dossier progressif. Unité d enseignement 11. 354 Détresse respiratoire aiguë de l'adulte

Dossier progressif. Unité d enseignement 11. 354 Détresse respiratoire aiguë de l'adulte Dossier progressif Unité d enseignement 7 Unité d enseignement 10 Unité d enseignement 11 Item Inflammation - Immunopathologie 182. Hypersensibilités et allergies chez l'enfant et l'adulte 184. Hypersensibilités

Plus en détail

Prévenir... l asthme. de l enfant et ses complications

Prévenir... l asthme. de l enfant et ses complications Prévenir... l asthme de l enfant et ses complications 30 La fréquence de l asthme et des allergies respiratoires augmente a fréquence de l asthme et des allergies respiratoires a doublé L dans les pays

Plus en détail

De la bronchiolite à l asthme du jeune enfant. Livret d information des familles et des professionnels de la petite enfance

De la bronchiolite à l asthme du jeune enfant. Livret d information des familles et des professionnels de la petite enfance De la bronchiolite à l asthme du jeune enfant Livret d information des familles et des professionnels de la petite enfance De la bronchiolite à l asthme Si votre jeune enfant de moins de 5 ans a eu plusieurs

Plus en détail

L allergie respiratoire : de la rhinite à l asthme?

L allergie respiratoire : de la rhinite à l asthme? CAS CLINIQUE L allergie respiratoire : de la rhinite à l asthme? Commencer Réalisé par le Pr Just Chef du Service d Allergologie Centre de l asthme et des Allergies Hôpital Trousseau Paris 12 Suite Paul,

Plus en détail

La désensibilisation. Je m informe. 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : Les clés de l efficacité :

La désensibilisation. Je m informe. 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : Les clés de l efficacité : La désensibilisation 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : 1. Prévenir l aggravation de la maladie 2. Éviter l apparition de nouvelles sensibilisations à d autres allergènes (allergie

Plus en détail

TOUX CHRONIQUE DE L ENFANT

TOUX CHRONIQUE DE L ENFANT TOUX CHRONIQUE DE L ENFANT Docteur Isabelle Gibertini USP Hôpital Clocheville CHU TOURS FMC Pédiatrie Clocheville Tours Espace Malraux 25 octobre 2012 Définition p Pas consensuelle p Durée > 3 semaines

Plus en détail

L asthme Dr Sophie Figon & Pr Jean-Pierre DUBOIS Département de Médecine Générale Université Claude Bernard LYON I

L asthme Dr Sophie Figon & Pr Jean-Pierre DUBOIS Département de Médecine Générale Université Claude Bernard LYON I L Dr Sophie Figon & Pr Jean-Pierre DUBOIS Département de Médecine Générale Université Claude Bernard LYON I Définition. Caractéristiques. Prévalence Dyspnée sifflante due à une obstruction bronchique,

Plus en détail

Les urgences respiratoires au téléphone «des règles pour bien réguler»

Les urgences respiratoires au téléphone «des règles pour bien réguler» Les urgences respiratoires au téléphone «des règles pour bien réguler» Dr Anna RIBERA CANO Pneumoallergologie pédiatrique SMUR pédiatrique Introduction Motif d appel fréquent 21% appels SMUR pédiatrique

Plus en détail

ASTHME DU PETIT ENFANT

ASTHME DU PETIT ENFANT ASTHME DU PETIT ENFANT DÉFINITION 3 épisodes dyspnéiques avec sibilants avant l âge de 3 ans (Tabachnik et Levinson - 1981) Indépendamment : du statut atopique de l âge de début des facteurs déclenchants

Plus en détail

Asthme du NRS. Priam 05 mars 2003. Dr Agnès Toutain-Rigolet Dr Yan Martinat

Asthme du NRS. Priam 05 mars 2003. Dr Agnès Toutain-Rigolet Dr Yan Martinat Asthme du NRS Priam 05 mars 2003 Dr Agnès Toutain-Rigolet Dr Yan Martinat Définition de l asthme : clinique Crises de dyspnée Sibilances Obstruction bronchique Réversibilité bétamimétique MAIS aussi *

Plus en détail

La Bronchiolite du nourrisson : Quand faut-il s inquiéter?

La Bronchiolite du nourrisson : Quand faut-il s inquiéter? La Bronchiolite du nourrisson : Quand faut-il s inquiéter? Une maladie virale épidémique La bronchiolite aigüe représente le tableau le plus fréquent de l infection respiratoire basse chez le nourrisson.

Plus en détail

L asthme chez l enfant Quelle prise en charge scolaire? Professeur Georges Casimir Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola

L asthme chez l enfant Quelle prise en charge scolaire? Professeur Georges Casimir Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola L asthme chez l enfant Quelle prise en charge scolaire? Professeur Georges Casimir Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola DEFINITION Asthme chez l enfant (10 %) Rôle de l allergie (25%) dans l

Plus en détail

INTRODUCTION...11 TÉMOIGNAGE D UNE MÈRE...13 CHAPITRE 1 QU EST-CE QUE L ASTHME ET COMMENT LE DIAGNOSTIQUER?...15

INTRODUCTION...11 TÉMOIGNAGE D UNE MÈRE...13 CHAPITRE 1 QU EST-CE QUE L ASTHME ET COMMENT LE DIAGNOSTIQUER?...15 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...11 TÉMOIGNAGE D UNE MÈRE...13 CHAPITRE 1 QU EST-CE QUE L ASTHME ET COMMENT LE DIAGNOSTIQUER?...15 Par Denis Bérubé Une maladie très fréquente...15 Physiopathologie et

Plus en détail

L ASTHME BRONCHIQUE. 20.03.09 Dr Dussart Pneumologie. I)Définition II)Epidémiologie III)Physiopathologie

L ASTHME BRONCHIQUE. 20.03.09 Dr Dussart Pneumologie. I)Définition II)Epidémiologie III)Physiopathologie 20.03.09 Dr Dussart Pneumologie L ASTHME BRONCHIQUE I)Définition II)Epidémiologie III)Physiopathologie A)L'inflammation bronchique B)Le bronchospasme C)L'hyperréactivité bronchique IV)Manifestations cliniques

Plus en détail

LES ALLERGIES RESPIRATOIRES RHINITE & ASTHME

LES ALLERGIES RESPIRATOIRES RHINITE & ASTHME LES ALLERGIES RESPIRATOIRES RHINITE & ASTHME L ALLERGIE POUR EN SAVOIR PLUS DÉFINITION L allergie résulte d un dysfonctionnement du système immunitaire conduisant l organisme à réagir de manière anormale

Plus en détail

Pourquoi un CMEI? Les maladies chroniques (asthme, allergie ) sont en forte augmentation depuis 20 ans!

Pourquoi un CMEI? Les maladies chroniques (asthme, allergie ) sont en forte augmentation depuis 20 ans! Pourquoi un CMEI? Les maladies chroniques (asthme, allergie ) sont en forte augmentation depuis 20 ans! L air intérieur est plus pollué que l air extérieur! Nouveaux matériaux (bricolage, décoration, )

Plus en détail

Indication et limites de la Polygraphie

Indication et limites de la Polygraphie Indication et limites de la Polygraphie M. Piot,A. Juchet, B Sablayrolles Pneumopédiatrie B Gardini, S Lagleyre, F Martin ORL. Clinique Sarrus Teinturiers Toulouse Troubles de la respiration pendant le

Plus en détail

LES PATHOLOGIES RESIDUELLES DE L ANCIEN PREMATURE après 1 an. Michèle GRANIER 28 novembre 2006-7 décembre 2006

LES PATHOLOGIES RESIDUELLES DE L ANCIEN PREMATURE après 1 an. Michèle GRANIER 28 novembre 2006-7 décembre 2006 LES PATHOLOGIES RESIDUELLES DE L ANCIEN PREMATURE après 1 an Michèle GRANIER 28 novembre 2006-7 décembre 2006 DEVENIR RESPIRATOIRE DES PREMATURES DEVENIR NUTRITIONNIEL CROISSANCE DYSPLASIE BRONCHO-PULMONAIRE

Plus en détail

La rééducation dans la BPCO

La rééducation dans la BPCO DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Pathologie respiratoire Rennes: 2009 Coordonnateurs : Pr R Brissot, Pr O. Remy-Neris, Pr F Boyer, Pr B Desrues,

Plus en détail

3 - PRISE EN CHARGE THÉRAPEUTIQUE (CRISE ET FOND) ET ORIENTATION DU PATIENT

3 - PRISE EN CHARGE THÉRAPEUTIQUE (CRISE ET FOND) ET ORIENTATION DU PATIENT 3 - PRISE EN CHARGE THÉRAPEUTIQUE (CRISE ET FOND) ET ORIENTATION DU PATIENT DIFFÉRENTES CLASSES THÉRAPEUTIQUES ET LEURS RÔLES RESPECTIFS Component 4 : Asthma Management and Prevention Program DÉFINITION

Plus en détail

Asthme du nourrisson et du petit enfant: définitions et histoire naturelle. I. Pin Clinique médicale de pédiatrie, CHU de Grenoble INSERM U 823

Asthme du nourrisson et du petit enfant: définitions et histoire naturelle. I. Pin Clinique médicale de pédiatrie, CHU de Grenoble INSERM U 823 Asthme du nourrisson et du petit enfant: définitions et histoire naturelle I. Pin Clinique médicale de pédiatrie, CHU de Grenoble INSERM U 823 Particularités physiologiques du NRS Plus grande facilité

Plus en détail

La BPCO. L éducation thérapeutique du patient

La BPCO. L éducation thérapeutique du patient La BPCO L éducation thérapeutique du patient Expérience du service des Maladies Respiratoires CHU de Nancy Brabois Mmes Annick Louis et Evelyne Arias 1 Mise en place et organisation de l éducation thérapeutique

Plus en détail

Phénotypage de l asthme : En pratique. Lilia Malot, Pneumo-pédiatre Allergologue

Phénotypage de l asthme : En pratique. Lilia Malot, Pneumo-pédiatre Allergologue Phénotypage de l asthme : En pratique Lilia Malot, Pneumo-pédiatre Allergologue Asthme du nourrisson Enfant d âge préscolaire < 3 ans Diagnostic d asthme la première année de vie : épisodes itératifs de

Plus en détail

Education à la santé et prévention

Education à la santé et prévention Education à la santé et prévention Fédération Française des Associations et Amicales de malades, Insuffisants ou handicapés Respiratoires. www.ffaair.org 66 Boulevard Saint-Michel - 75006 PARIS Tél. :

Plus en détail

Sofiane a 3mois sous hydrolysat extensive de LV pour APLV depuis un mois il commence une gène respiratoire et un sifflement. On annonce à la maman

Sofiane a 3mois sous hydrolysat extensive de LV pour APLV depuis un mois il commence une gène respiratoire et un sifflement. On annonce à la maman Sofiane a 3mois sous hydrolysat extensive de LV pour APLV depuis un mois il commence une gène respiratoire et un sifflement. On annonce à la maman que Sofiane fait de L asthme et qu un TRT par CSI est

Plus en détail

Épidémiologie et air intérieur : état des connaissances Mise en œuvre de nouvelles études Cas des moisissures : le projet ESMHA

Épidémiologie et air intérieur : état des connaissances Mise en œuvre de nouvelles études Cas des moisissures : le projet ESMHA Épidémiologie et air intérieur : état des connaissances Mise en œuvre de nouvelles études Cas des moisissures : le projet ESMHA Sabine HOST Observatoire régional de santé d Ile-de-France Journées Rsein-OQAI,

Plus en détail

Item 184 Asthme Collège des Enseignants de Pneumologie 2015

Item 184 Asthme Collège des Enseignants de Pneumologie 2015 Item 184 Asthme Figure 1 : Physiopathologie de l asthme Figure 2 : Courbe debit-volume typique de TVO significativement réversible. Après broncho-dilatateurs (BD), le VEMS gagne 500 ml soit 14%. Tableau

Plus en détail

RHINITE ALLERGIQUE BILAN ALLERGOLOGIQUE

RHINITE ALLERGIQUE BILAN ALLERGOLOGIQUE RHINITE ALLERGIQUE BILAN ALLERGOLOGIQUE Pr ILHEM CHARFEDDINE GARGOURI SERVICE ORL CHU HABIB BOURGUIBA SFAX TUNISIE Ilhem.gargouri@rns.tn SAONORL-CCF- ANOL ALGER 22-24/ 11/ 2013 Mon patient est-il allergique?

Plus en détail

Asthme. je contrôle. mon souffle. ENVI-2013-02-059 - HCP Groupe. pratiq santé

Asthme. je contrôle. mon souffle. ENVI-2013-02-059 - HCP Groupe. pratiq santé Asthme ENVI-2013-02-059 - HCP Groupe je contrôle mon souffle pratiq santé Je m informe : l asthme, une pathologie souvent ignorée Qu est-ce que l asthme? (1, 2) L asthme (du latin asthma, «respiration

Plus en détail

Asthme allergique (lié à des causes «extérieures» au patient).

Asthme allergique (lié à des causes «extérieures» au patient). Lexique ALLERGÈNE : Protéine qui provoque la formation d IGE en quantité élevée chez les patients atopiques déclenchant ensuite une réaction allergique. On distingue les allergènes alimentaires ou trophallergènes

Plus en détail

ITEM 151 : Infections bronchopulmonaires communautaires ITEM 200 : Toux chez l enfant (avec le traitement)

ITEM 151 : Infections bronchopulmonaires communautaires ITEM 200 : Toux chez l enfant (avec le traitement) Questions ITEM 151 : Infections bronchopulmonaires communautaires ITEM 200 : Toux chez l enfant (avec le traitement) [2014 Dossier 4-2010 Dossier 5-2011 Dossier 4-2012 Dossier 4-2014 Dossier 3] QCM 1 :

Plus en détail

Plan. Les BPCO. Quand évoquer le diagnostic? Les facteurs de risque 30/11/2009

Plan. Les BPCO. Quand évoquer le diagnostic? Les facteurs de risque 30/11/2009 Plan Les BPCO Cours du 23/11/2009 Diagnostic positif et différentiel Epidémiologie Prise en charge à l état stable Prise en charge en urgence Les traitements "préventifs " Place de la chirurgie dans le

Plus en détail

PETITE ENFANCE. Aspects médicaux. chez le jeune enfant (0-3 ans)

PETITE ENFANCE. Aspects médicaux. chez le jeune enfant (0-3 ans) 4 PETITE ENFANCE Aspects médicaux chez le jeune enfant (0-3 ans) Quels aspects médicaux sont à prendre en considération chez les jeunes enfants ayant un syndrome de Prader-Willi (SPW)? www.guide-prader-willi.fr

Plus en détail

Docteur, mon bébé pleure la nuit. Plainte très courante Au carrefour du somatique, du psychique et du social

Docteur, mon bébé pleure la nuit. Plainte très courante Au carrefour du somatique, du psychique et du social Docteur, mon bébé pleure la nuit Plainte très courante Au carrefour du somatique, du psychique et du social Le sommeil Occupe ¾ du temps des nourrissons, ½ temps dans l enfance, 1/3 temps adultes Difficultés

Plus en détail

L asthme est une maladie chronique des bronches. Cette affection se caractérise par des crises d asthme témoignant d une contraction brutale des

L asthme est une maladie chronique des bronches. Cette affection se caractérise par des crises d asthme témoignant d une contraction brutale des L asthme est une maladie chronique des bronches. Cette affection se caractérise par des crises d asthme témoignant d une contraction brutale des muscles des bronches. Un bon suivi de votre traitement et

Plus en détail

BRONCHIOLITE AIGUE DU NOURRISSON

BRONCHIOLITE AIGUE DU NOURRISSON BRONCHIOLITE AIGUE DU NOURRISSON Plan de cours 1-Etiologie... 2 1.1-Terrain :... 2 1.2-Caractère saisonnier :... 2 1.3-Agents en cause :... 2 2-Pathogénie... 2 2.1-Mode de transmission... 2 2.2-Agression

Plus en détail

Traitement de la crise : Particularités s pédiatriquesp. Pr Christophe Delacourt Necker

Traitement de la crise : Particularités s pédiatriquesp. Pr Christophe Delacourt Necker Traitement de la crise : Particularités s pédiatriquesp Pr Christophe Delacourt Necker Mots clés Silence auscultatoire Fréquence respiratoire Elocution difficile TA Réponse β2 DEP SaO2 Corticoïdes Bronchodilatateurs

Plus en détail

Bilan d une toux chronique (> 8 semaines)

Bilan d une toux chronique (> 8 semaines) Bilan d une toux chronique (> 8 semaines) Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 16/12/2007) www.respir.com La démarche diagnostique repose sur l'interrogatoire, l'examen clinique et la pratique d'une radiographie

Plus en détail

Pathologie agricole. Jean-Charles Dalphin Service de Pneumologie Besançon

Pathologie agricole. Jean-Charles Dalphin Service de Pneumologie Besançon 1 Pathologie agricole Jean-Charles Dalphin Service de Pneumologie Besançon Les agriculteurs et les employés du milieu rural sont exposés à des risques professionnels et aux risques de l environnement induisant

Plus en détail

DOSSIER - BRONCHIOLITE AIGUË DU NOURISSON

DOSSIER - BRONCHIOLITE AIGUË DU NOURISSON Décembre 2008 ; N 20 DOSSIER - BRONCHIOLITE AIGUË DU NOURISSON Pr. M. Fayon. ARTICLE COMMENTE Hermes A et al. Irinotecan plus carboplatin versus oral etoposide plus carboplatin in extensive smallcell lung

Plus en détail

en KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE SAMEDI 23 JUIN 2012

en KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE SAMEDI 23 JUIN 2012 Comité contre Les maladies Respiratoires www.lesouffle.org Nicolas VERBEKE MKDE nicolas_kinesi@hotmail.com Marine LELIEVRE Masseur-Kinésithérapeute lelievremarine@free.fr Jean-François HILAIRE Président

Plus en détail

Explorations Fonctionnelles Respiratoires

Explorations Fonctionnelles Respiratoires Explorations Fonctionnelles Respiratoires Introduction : Regroupent l ensemble des mesures des volumes et débits respiratoires. Constituent un complément indispensable en pneumologie, avec la radio et

Plus en détail

ASTHME : EFR, Allergologie, Kinésithérapie, Autres. Dr Isabelle Tillie-Leblond, CHRU Lille & Université de Lille 2

ASTHME : EFR, Allergologie, Kinésithérapie, Autres. Dr Isabelle Tillie-Leblond, CHRU Lille & Université de Lille 2 ASTHME : EFR, Allergologie, Kinésithérapie, Autres Dr Isabelle Tillie-Leblond, CHRU Lille & Université de Lille 2 L ALLERGIE Conférence d experts Asthme-Allergie Quand et comment faire une enquête allergologique?

Plus en détail

Mme R début février toux banale avec épisodes irréguliers Fin février persistance d une toux à prédominance nocturne non insomniante Apyrétique, SpO2

Mme R début février toux banale avec épisodes irréguliers Fin février persistance d une toux à prédominance nocturne non insomniante Apyrétique, SpO2 Mme R début février toux banale avec épisodes irréguliers Fin février persistance d une toux à prédominance nocturne non insomniante Apyrétique, SpO2 97% en AA, pas de dyspnée. Entre autres: coqueluche

Plus en détail

ASTHME de l ENFANT > 5 ANS

ASTHME de l ENFANT > 5 ANS ASTHME de l ENFANT > 5 ANS Alain Proust Nîmes ASTHME Maladie chronique la plus fréquente chez l enfant Fréquence 10 % des enfants Classe de 25 à 30 élèves: 2 à 3 asthmatiques Augmentation de cette prévalence

Plus en détail

Conférence «bâtiment-santé» 20 novembre 2013

Conférence «bâtiment-santé» 20 novembre 2013 Conférence «bâtiment-santé» 20 novembre 2013 L impact sanitaire d un habitat dégradé ou inadéquat XX/XX/XX La santé environnementale dans les ARS = évaluer, prévenir et gérer les risques sanitaires associés

Plus en détail

Asthme de l enfantl. CHU Farhat Hached

Asthme de l enfantl. CHU Farhat Hached Asthme de l enfantl Dr Bouguila Jihène AHU Pédiatrie P CHU Farhat Hached Introduction La plus fréquente des maladies chroniques de l enfant Fréquence et sévérits rité en augmentation ces 20 dernières res

Plus en détail

Le traitement de fond de la maladie asthmatique chez l adulte Formation médicale continue des médecins généralistes

Le traitement de fond de la maladie asthmatique chez l adulte Formation médicale continue des médecins généralistes Le traitement de fond de la maladie asthmatique chez l adulte Formation médicale continue des médecins généralistes Dr Hakima OUKSEL Département de Pneumologie 1 Le traitement de fond de l asthme 1. Est

Plus en détail

La bronchiolite en GMM 22 janvier 2015 Laurence Martinat

La bronchiolite en GMM 22 janvier 2015 Laurence Martinat La bronchiolite en 2015 GMM 22 janvier 2015 Laurence Martinat La bronchiolite Infection virale respiratoire épidémique et saisonnière Plus de 400 000 NRS, dizaines de milliers d H

Plus en détail

Date d entrée en vigueur : 24 août 2007. L ensemble des secteurs d activité du CSSS Jeanne-Mance

Date d entrée en vigueur : 24 août 2007. L ensemble des secteurs d activité du CSSS Jeanne-Mance Titre Initier l administration de salbumatol (Ventolin MC) par aérosolthérapie O.C.M-5 Référence à un protocole : Oui Non Date d entrée en vigueur : 24 août 2007 Date de révision : 2 mai 2013 Secteurs

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE. Education thérapeutique du patient

EDUCATION THERAPEUTIQUE. Education thérapeutique du patient EDUCATION THERAPEUTIQUE Education thérapeutique du patient Séance 27 octobre 2010 DCEM3 Guillaume Sacco - Isabelle VANONI Département d enseignement et de recherche de médecine générale Que pourriez-vous

Plus en détail

14/05/2010. Global Initiative for Chronic Obstructive Lung Disease 2009. Mortalité. Définition de la BPCO. Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive

14/05/2010. Global Initiative for Chronic Obstructive Lung Disease 2009. Mortalité. Définition de la BPCO. Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive 5éme Journées Aurassiennes de Pneumo-phtisiologie Global Initiative for Chronic Obstructive Lung Disease 2009 Définition de la BPCO Maladie respiratoire chronique définie par une obstruction permanente

Plus en détail

Asthme de l enfant Dr FERNANE. A Pédiatre hôpital André GREGOIRE Montreuil

Asthme de l enfant Dr FERNANE. A Pédiatre hôpital André GREGOIRE Montreuil Asthme de l enfant Dr FERNANE. A Pédiatre hôpital André GREGOIRE Montreuil Introduction L asthme est un inflammation chronique des voies aériennes associées à une hyperréactivité bronchique responsable

Plus en détail

Cellule de conseil en santé et environnement intérieur

Cellule de conseil en santé et environnement intérieur Cellule de conseil en santé et environnement intérieur Laboratoire d hygiène de la Ville de Paris (LHVP) Béatrice Caullet Conseillère médicale en environnement intérieur 01.44.97.87.80 / beatrice.caullet@paris.fr

Plus en détail

AUTRES AFFECTIONS FRÉQUENTES ASTHME

AUTRES AFFECTIONS FRÉQUENTES ASTHME L asthme est une maladie inflammatoire chronique des voies aériennes, caractérisée par une obstruction bronchique variable dans le temps. Sous-diagnostiqué et insuffisamment pris en charge dans la population

Plus en détail

Stratégie diagnostique De l asthme du nourrisson

Stratégie diagnostique De l asthme du nourrisson Stratégie diagnostique De l asthme du nourrisson Ain-Temouchent 08/Mai/2015. Groupe de pneumo-allergologie pédiatrique Société de pédiatrie de l ouest www.spo-dz.com societepediatrieouest@yahoo.fr GAAPP(Groupe

Plus en détail

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système ventilatoire et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectif: A la fin de la séquence, vous serez capable de : 1. décrire le système ventilatoire 2. d expliquer

Plus en détail

SOINS RESPIRATOIRES. Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014

SOINS RESPIRATOIRES. Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 SOINS RESPIRATOIRES Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 I / L oxygénothérapie II / L aérosolthérapie III / L aspiration IV / Les soins de trachéotomie Mars 2012 2 I L oxygénothérapie Définition: L oxygénothérapie

Plus en détail

Une polypose peut cacher

Une polypose peut cacher Une polypose peut cacher une mucoviscidose Journées DES 6 et 7 mars 2009 E.MEZGUELDI Service de pneumologie du Pr BELLON C est l histoire d Anton, né le 18/08/1997 ATCD perso : né à 40 SA PN = 3290g taille

Plus en détail

Caractéristiques. Aiguë ou chronique Productive ou irritative Émétisante Syncopale Fuite urinaire

Caractéristiques. Aiguë ou chronique Productive ou irritative Émétisante Syncopale Fuite urinaire Toux Caractéristiques Aiguë ou chronique Productive ou irritative Émétisante Syncopale Fuite urinaire Se méfier Présence de sang dans les expectorations Altération marquée de l état général Apparition

Plus en détail

Grippe et grossesse. Delphine Le Mercier maternité Caroline Charlier maladie infectieuse NEM 2014

Grippe et grossesse. Delphine Le Mercier maternité Caroline Charlier maladie infectieuse NEM 2014 Grippe et grossesse Delphine Le Mercier maternité Caroline Charlier maladie infectieuse NEM 2014 3 questions Quels sont les facteurs de risques de grippe grave chez la femme enceinte? A quel(s) trimestre(s)

Plus en détail

FACTEURS D HYGIENE ET DE CONFORT DES LOGEMENTS

FACTEURS D HYGIENE ET DE CONFORT DES LOGEMENTS FACTEURS D HYGIENE ET DE CONFORT DES LOGEMENTS Objectifs: - déterminer les sources de pollution de l air de la maison et les conséquences sur la santé et la salubrité. - déterminer sur les températures

Plus en détail

LA BRONCHIOLITE. I/ Les virus VRS = Virus Respiratoire Syncytial Adénovirus Haemophilus influenzae...

LA BRONCHIOLITE. I/ Les virus VRS = Virus Respiratoire Syncytial Adénovirus Haemophilus influenzae... LA BRONCHIOLITE Bronchopathies obstructives virales I/ Les virus VRS = Virus Respiratoire Syncytial Adénovirus Haemophilus influenzae... II/ Epidémie- Epidémiologie automno- hivernale pic en décembre touche

Plus en détail

Mieux vivre avec votre asthme

Mieux vivre avec votre asthme Mieux vivre avec votre asthme L éducation thérapeutique pour bien gérer votre asthme au quotidien Bien gérer sa maladie permet de reconnaître et maîtriser les symptômes afin de limiter la gêne respiratoire.

Plus en détail

L asthme LES DOSSIERS. Comment mieux vivre avec? DE LA FONDATION DU SOUFFLE

L asthme LES DOSSIERS. Comment mieux vivre avec? DE LA FONDATION DU SOUFFLE L asthme Comment mieux vivre avec? LES DOSSIERS DE LA FONDATION DU SOUFFLE Fondation du Souffle Fondation de Recherche reconnue d Utilité Publique Maison du Poumon - 66, boulevard Saint-Michel 75006 Paris

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS VAL-DE-MARNE FACULTE DE MEDECINE DE CRETEIL ************************ ANNEE 2006 N THESE POUR LE DIPLOME D ETAT DOCTEUR EN MEDECINE

UNIVERSITE PARIS VAL-DE-MARNE FACULTE DE MEDECINE DE CRETEIL ************************ ANNEE 2006 N THESE POUR LE DIPLOME D ETAT DOCTEUR EN MEDECINE UNIVERSITE PARIS VAL-DE-MARNE FACULTE DE MEDECINE DE CRETEIL ************************ ANNEE 2006 N THESE POUR LE DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE Discipline : Médecine Générale --------------------

Plus en détail

ATELIER E-FLOW 1ère journée du GREPI. 1 ère journee du GREPI

ATELIER E-FLOW 1ère journée du GREPI. 1 ère journee du GREPI ATELIER E-FLOW 1ère journée du GREPI 1 Aér : air Sol : solution Des médicaments dans les nuages 2 Aérosol : Suspension stable de particules ou de gouttelettes dans un gaz (tombant à moins de 0,5 m/ sec).

Plus en détail

PROGRAMME D EDUCATION INFIRMIERE

PROGRAMME D EDUCATION INFIRMIERE PROGRAMME D EDUCATION INFIRMIERE INTRODUCTION La réhabilitation respiratoire est un programme personnalisé de prise en charge, dispensé aux patients atteints d une maladie respiratoire chronique, par

Plus en détail

La bronchiolite pas de panique!

La bronchiolite pas de panique! La bronchiolite pas de panique! Guide à l usage des familles Sommaire P. 2 C est quoi la bronchiolite? Comment se présente la bronchiolite? Que faire? P. 3 A quoi sert la kinésithérapie respiratoire? P.

Plus en détail

Asthmatiques : bougez, c est possible!

Asthmatiques : bougez, c est possible! Asthmatiques : bougez, c est possible! Membre de la Fédération Française de Pneumologie Avec le soutien de la Direction Générale de la Santé et le parrainage de l EFA Pour rester en bonne santé il est

Plus en détail

ITEM 336 : TOUX CLINIQUE

ITEM 336 : TOUX CLINIQUE ITEM 336 : TOUX CLINIQUE Terrain Toux Signe de Gravité Signes fonctionnels Signes physiques - ATCD perso : Atopie RGO AVC/Tb de déglutition Immunodépression - ATCD familiaux : Mucoviscidose Cas familiaux

Plus en détail

TRAITEMENT AU LONG COURS DE L ASTHME DE L ENFANT

TRAITEMENT AU LONG COURS DE L ASTHME DE L ENFANT TRAITEMENT AU LONG COURS DE L ASTHME DE L ENFANT Pr. Amine EL HASSANI MG Maroc. Rabat 29.5.2011 PROBLEMATIQUES Littérature Française Anglaise Etudes non Comparables Définition: Preschool Recurrent Wheeze

Plus en détail

La fiche individuelle d asthme

La fiche individuelle d asthme Groupe de Travail Enfant & Asthme La fiche individuelle d asthme Ce projet a été réalisé grâce au soutien inconditionnel de MSD Belgium bvba/sprl VOLET 1. À COMPLÉTER PAR LE MÉDECIN TRAITANT EN CONCERTATION

Plus en détail

SOURCES DE POLLUTION DANS NOTRE ENVIRONNEMENT INTERIEUR : diagnostics et solutions

SOURCES DE POLLUTION DANS NOTRE ENVIRONNEMENT INTERIEUR : diagnostics et solutions SOURCES DE POLLUTION DANS NOTRE ENVIRONNEMENT INTERIEUR : diagnostics et solutions Cécile RAMON, Conseillère Médicale en Environnement Intérieur, Atmo Picardie Introduction Présentation d Atmo Picardie

Plus en détail

Le rhume des foins. Lisez attentivement cette fiche si vous souffrez de rhume des foins

Le rhume des foins. Lisez attentivement cette fiche si vous souffrez de rhume des foins Le rhume des foins Lisez attentivement cette fiche si vous souffrez de rhume des foins QU EST-CE QUE L ALLERGIE? L allergie est due à une réactivité anormale du système immunitaire en présence de substances,

Plus en détail

d asthmatiques dans le monde (1)

d asthmatiques dans le monde (1) Qu est-ce que l asthme? Comment l asthme se manifeste-t-il? L asthme est une maladie chronique des bronches L asthmatique en crise a des difficultés à inspirer et surtout à expirer l air contenu dans ses

Plus en détail

COORDINATION NORD 05 ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE POUR LES MALADIES CHRONIQUES

COORDINATION NORD 05 ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE POUR LES MALADIES CHRONIQUES COORDINATION NORD 05 ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE POUR LES MALADIES CHRONIQUES Secteur Briançonnais-Embrunais LES BÉNÉFICES DE L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE C est quoi l Éducation Thérapeutique du Patient (ETP)?

Plus en détail

DOSSIER - AEROSOLTHERAPIE PAR NEBULISATION

DOSSIER - AEROSOLTHERAPIE PAR NEBULISATION Novembre 2008 ; N 19 ARTICLE COMMENTE NSCLC Meta-Analyses Collaborative Group. Chemotherapy in addition to supportive care improves survival in advanced non small-cell lung cancer: a systematic review

Plus en détail

RDD 2008, PR A. SOBASZEK

RDD 2008, PR A. SOBASZEK PLAN ALLERGIES : EPIDEMIOLOGIE PREVALENCE DES ALLERGIES ET MONDE MODERNE Sensibilisation allergique du nouveau-né, épisodes sibilants et asthme Facteurs prédictifs de la persistance de l asthme à l âge

Plus en détail

Pour en savoir plus : LA MALADIE ASTHMATIQUE

Pour en savoir plus : LA MALADIE ASTHMATIQUE Pour en savoir plus : LA MALADIE ASTHMATIQUE J.L. RACINEUX I. Introduction L asthme est une maladie inflammatoire chronique des voies respiratoires. Cette inflammation est responsable des manifestations

Plus en détail

Bronchopneumopathies chroniques obstructives (BPCO)

Bronchopneumopathies chroniques obstructives (BPCO) Bronchopneumopathies chroniques obstructives (BPCO) Dr Brès 09 octobre 2013 jacques.bres@chi-eureseine.fr 1 Plan Définitions, épidémiologie Causes Obstruction bronchique Clinique Examens complémentaires

Plus en détail

Particularités physiologiques de l enfant

Particularités physiologiques de l enfant Particularités physiologiques de l enfant Détresse respiratoire de l enfant Evaluation clinique: Utilisation abaques pour paramètres vitaux Sémiologie respiratoire très riche, utile en régulation Démarche

Plus en détail

ANNEXE XXIII. Maladies en relation avec la pollution atmosphérique

ANNEXE XXIII. Maladies en relation avec la pollution atmosphérique ANNEXE XXIII Maladies en relation avec la pollution atmosphérique Maladies respiratoires 1. Asthme Cette maladie, à composante génétique, est influencée par l'environnement. Le terrain allergique, génétiquement

Plus en détail

E DISPOSITIFS D INHALATION ET PEAK FLOW

E DISPOSITIFS D INHALATION ET PEAK FLOW Soins de l appareil respiratoire/e Dispositifs d inhalation et Peak flow - 1 - E DISPOSITIFS D INHALATION ET PEAK FLOW E 1 - DISPOSITIFS D INHALATION DEFINITION Dispositifs permettant, par inhalation,

Plus en détail

Un pas de plus vers la maîtrise de l asthme

Un pas de plus vers la maîtrise de l asthme Un pas de plus vers la maîtrise de l asthme PAR Patricia Robichaud, inf. B.Sc. CEA-R Hôpital Laval Marie-Micheline Boucher, inf. B.Sc. CLSC Basse-ville, Limoilou En collaboration avec Hélène Boutin, inf.

Plus en détail

Les conseils de votre pharmacien

Les conseils de votre pharmacien Les conseils de votre pharmacien ipst Initiative pour les patients, leur santé & leur traitement Conseils Les composés organiques volatils, tabagisme et moisissures Votre domicile, l air intérieur : ce

Plus en détail

L enfant avant tout. L asthme chez l enfant

L enfant avant tout. L asthme chez l enfant 14 L enfant avant tout L asthme chez l enfant Au Canada, la prévalence de l asthme chez l enfant a quadruplé au cours de la dernière décennie, et l asthme est devenu l une des principales causes d hospitalisation

Plus en détail

La légionellose : approche du risque et prévention

La légionellose : approche du risque et prévention La légionellose : approche du risque et prévention Mélanie BARRAULT - Bio hygiéniste - CHM Eric TRICOT - Cadre hygiéniste coordonnateur - CHM - Réseau LUTIN 72 Journée des correspondants paramédicaux en

Plus en détail