III) La politique d'extermination menée par les nazis

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "III) La politique d'extermination menée par les nazis"

Transcription

1 III) La politique d'extermination menée par les nazis

2 «Nous nous débarrassons entièrement des Juifs destructeurs. [ ] Je procède en ces matières d une façon glacée. Je me sens être seulement l exécuteur de la volonté de l histoire.» «En exterminant cette peste, nous rendrons à l humanité un service dont nos soldats ne peuvent avoir la moindre idée.» Qui a écrit ces «idées»? Dans quel livre? A quel date? Comment peut-on qualifier ce type d idées?

3 cours Les nazis ont mené une politique d'extermination vis-à-vis des homosexuels, des malades mentaux, des Tsiganes et surtout des juifs. Pour cela les nazis vont utiliser divers «moyens» (voir fiche) L'extermination des juifs et des Tziganes photo : un Américain dans le camp de Dachau

4 Les Einsatzgruppen ( commandos de la mort ) A l Est : Quatre groupes d interventions mobiles (les Einsatzgruppen ou commandos de la mort) sont formés en vue de liquider sur place les cadres du parti communiste et les Juifs. Les hommes qui composent ces unités spéciales sont tous des volontaires commandés par des officiers.

5 Avancée des troupes allemandes URSS Où? Quand? Qui? Dans quel contexte? Il y a des volontaires : les Allemands, qui font partie des Einsatzgruppen, des unités spéciales et les policiers collabos.

6 Explications des photos sur le site Le massacre de Liepaja en Lettonie, décembre 1941 Les Einsatzgruppen (2mn 35 ) La plupart des victimes sont dévêtues, puis fusillées au bord de fosses.

7 Comment le colonel SS considère-t-il ces exécutions et leurs conséquences? Le rapport du colonel SS Jager: la destruction des juifs de Lituanie: «Je peux donc constater que l objectif de résoudre le problème juif en Lituanie a été atteint par l Einsatzcommando 3. Nos exécutions sont avant tout une question d organisation. On a dû rassembler les Juifs sur un lieu ou à divers endroits. Selon leur nombre, il a fallu choisir un lieu approprié pour creuser une fosse. On a transporté les Juifs par groupe de 500, avec des distances de 2 km entre deux groupes. Ce travail a été difficile et éprouvant pour nos nerfs», Bilan des exécutions effectuées par l Einsatzcommando 3 jusqu au 1er décembre 1941: personnes.

8 Les opérations de tueries menées par les Einsatzgruppen n étant pas jugées assez rapides, ou étant considérées comme trop éprouvantes pour les bourreaux et difficilement généralisables à toute l Europe, les nazis mettent sur pied un premier centre de mise à mort par camion à gaz. Premier essai de camion à gaz au camp de Sachsenhausen en novembre 1941

9 cours En 1942, Hitler décide l élimination de tous les Juifs d Europe: c est la Solution finale. Ne pas copier Un processus de destruction se met en place dans les pays occupés par l Allemagne nazie. Dans chaque pays, les autorités d occupation ou leurs alliés commencent par définir juridiquement qui est juif. Puis les Juifs sont rassemblés dans des ghettos ou internés dans des camps. Contrôle de Juifs par des policiers polonais fr.wikipedia.org

10 LES GHETTOS Troupes allemandes emmenant des Juifs en déportation après le soulèvement (1943). Le ghetto de Varsovie était le plus important ghetto juif de la Seconde Guerre mondiale. Situé au centre de Varsovie, il fut créé en N'ayant progressivement plus le droit de sortir en ville, de travailler, les gens sombre dans la misère la plus extrême et meurent progressivement de faim. Ayant compris que leur sort est sans issu, la population organise un soulèvement pour tenter de s'échapper, les armes à la main. Le ghetto est pratiquement détruit en mai 1943 après cette insurrection la liquidation par l Allemagne nazie du ghetto juif de Varsovie a coûté la vie à juifs.

11 Insurrection du ghetto de Varsovie. Photo extraite du rapport de mai 1943 de Jürgen Stroop à Heinrich Himmler. Légende originale en allemand : «Forcés hors de leurs trous». Cette photo est l'une des plus célèbres de la Seconde Guerre mondiale.

12 Płaszów est un quartier de Cracovie en Pologne près duquel fut établi Kraków-Płaszów, un camp de travail forcé (camp de concentration) Amon Goeth, le commandant du camp

13 Où se situe le camp du Struthof? Dans la légende, repérez les éléments qui montre que c est «un camp de la mort»

14 Rappel :En 1942, Hitler décide l élimination de tous les Juifs d Europe: c est la Solution finale. Partout en Europe, les Juifs sont arrêtés et acheminés en wagons à bestiaux dans les centres de mise à mort qui ont été construits spécialement pour cela. Ces convois sont prioritaires et continuent à circuler jusqu à la fin de l année 1944 alors que la guerre est perdue pour les nazis.

15 repérez les différents types de camps Six centres de mise à mort ont fonctionné, impliquant la participation de nombreux Allemands. Ils seront libérés par les armées alliées en 1945

16 Ne pas confondre: - le camp de concentration qui est un camp de travail où sont enfermés les opposants aux nazis - le camp d'extermination dans lequel les prisonniers sont exterminés en masse, de manière industrielle (chambres à gaz, fours crématoires)

17 Certains centres de mise à mort s installent à côté d un camp de travail: c est le cas d Auschwitz- Birkenau, le plus grand des centres de mise à mort.

18

19 Bande dessinée Maus. Le tri. Un choix est fait: les valides sont utilisés pour le travail; les «inutiles» sont exterminés. Chacun reçoit un numéro. Numéro et tatouage d un déporté à Auschwitz Le tri des déportés sur la rampe à Auschwitz-Birkenau

20

21

22

23 Récipients de Zyklon B exposés à Auschwitz Photo D.Cornéglio

24 Photo D.Cornéglio

25 Photo D.Cornéglio

26 «Je peux même pas décrire ce que j ai vu là-bas. Tu vois la procédure était là de cette manière, à Birkenau : quand arrivait un transport d Europe, un transport de juifs ou d autres gens, qu ils avaient à achever, ils leur disaient qu ils vont à la douche pour commencer. Tout le monde doit se déshabiller. Tout le monde doit prendre le savon, et pas oublier le savon et la serviette. Et là, c est quoi si tu arrivais à une maison de douches. Tout le monde avait son numéro et son placard et se déshabillait, et rangeait dans le placard. Il fallait aller en direction de la douche. De là, il y avait un petit couloir ; tu arrivais dans une salle de douche. C était une grande, grande salle de douche, c était plein de douches, peut être cent. Au plafond, on aurait dit des douches où ça sort de l eau. Et la porte était hermétiquement fermée. C était une porte très lourde et elle était recouverte d un isolant, mais quand les gens entraient là-dedans ; ils fermaient la porte, et la porte avait aussi un petit hublot au milieu, pour regarder à l intérieur de la salle de douche. Mais c est pas de l eau qui arrivait. A la place de l eau, du gaz venait, du gaz toxique. Qui les empoisonnait de une demi-heure à trois quarts d heure. Et les Allemands, ils regardaient làdedans, par le hublot, jusqu à ce que tout le monde est mort. Ensuite ils ouvraient la porte. Ca c est pas les Allemands, ça les prisonniers le font. Et ensuite, il y avait comme des petits chariots, ils les mettent dessus, sur les chariots et ils les emmenaient au four. Et les fours, c était un mur avec des fours, disons peut être une centaine. Je te dis ce que j ai vu, ce que j ai enduré. Pas ce que les gens parlaient, les rumeurs et autre chose. Extrait de la transcription de l entretien entre Art Spiegelman et son père, qui a servi de source à la réalisation de la Bande dessinée Maus. Paru dans Art Spiegelman, MetaMaus, 2012.

27 AUSCHWITZ : camp d'extermination L'intérieur de la chambre à gaz. Four crématoire d'auschwitz Témoignage de Sholmo Venezia, survivant d'auschwitz. Témoignage recueilli le 3 septembre 2007 à propos de son livre Sonderkommando : dans l'enfer des chambres à gaz. J'ai été affecté au Sonderkommando. Nous avons été conduits vers le bunker 2 devant lequel 300 à 400 personnes attendaient : hommes, femmes et enfants. Ils ont dû se déshabiller puis entrer dans le bâtiment. Ils ont très vite compris qu'il n'étaient pas la pour une douche et on les entendait s'agiter, crier. Un soldat est arrivé et a déversé une boîte de Zyklon B par une ouverture sur le toit du bunker. A l'ouverture de la chambre à gaz, c'était une vision d'horreur. Quand le Zyklon B était déversé, les gens mettaient 5, 10 ou 12 minutes à mourir. Nous, les membre du Sondercommando, devions démêler les cors et les sortir de la chambre à gaz. Puis, les corps étaient emmener vers le four crématoire. C'était un travail atroce». Voc : Sondercommando : prisonniers chargés de vider les chambres à gaz et de brûler les corps.

28

29 Monte charge permettant d'approcher les corps des personnes gazées. Photo prise par un soldat allemand avant l'entrée en fonctionnement du crématoire d'auschwitz et retrouvée après la guerre, conservée aux archives d'auschwitz. Photo D.Cornéglio

30 Photo D.Cornéglio

31 Photo D.Cornéglio

32 Le Sonderkommando brûle à l'air libre les corps de ceux qui viennent d'être gazés. Cette photographie, qui fait partie d une série de quatre, a été prise en cachette par un membre du Sonderkommando avant d'être transmise à la résistance polonaise. Pendant 'été 1944,l'assassinat des Juifs hongrois se fait à un tel rythme que les fours crématoires tombent en panne ; il faut alors brûler les milliers de cadavres à l'air libre.

33 Photo prise dans le centre de mise à mort de Belzec L autre génocide :celui des Tziganes :Près de tsiganes sont également assassinés pendant la guerre

34 Anéantir des peuples, Exécution d une femme et son enfant, Les exécutions par balle (la shoah par balles). Les Einsatzgruppen ( commandos de la mort ) : unités militaires suivant l'avancée allemande en URSS.Ils rassemblent et fusillent tous les juifs et tsiganes dans les régions conquises.

35 Anéantir des peuples, Exécution d une femme et son enfant, Un enfant dans le ghetto de Varsovie Les exécutions par balle (la shoah par balles). Les Einsatzgruppen ( commandos de la mort ) : unités militaires suivant l'avancée allemande en URSS.Ils rassemblent et fusillent tous les juifs et tsiganes dans les régions conquises. Les Ghettos quartiers murés dans les grandes villes où les juifs vont être rassemblés. Ils meurent de faim et de maladies ( Varsovie, Cracovie )

36 Anéantir des peuples, Exécution d une femme et son enfant, Un enfant dans le ghetto de Varsovie Les exécutions par balle (la shoah par balles). Les Einsatzgruppen ( commandos de la mort ) : unités militaires suivant l'avancée allemande en URSS.Ils rassemblent et fusillent tous les juifs et tsiganes dans les régions conquises. Les Ghettos quartiers murés dans les grandes villes où les juifs vont être rassemblés. Ils meurent de faim et de maladies ( Varsovie, Cracovie ) Les camps de concentration : La mort par le travail forcé dans des camp : les conditions de vie (de survie ) dans ces camps comme ceux du Struthof, Dachau sont terribles (manque de nourriture, coups, maladies, travail très difficile..)

37 Anéantir des peuples Exécution d une femme et son enfant, Un enfant dans le ghetto de Varsovie Les exécutions par balle (la shoah par balles). Les Einsatzgruppen ( commandos de la mort ) : unités militaires suivant l'avancée allemande en URSS.Ils rassemblent et fusillent tous les juifs et tsiganes dans les régions conquises. Les Ghettos quartiers murés dans les grandes villes où les juifs vont être rassemblés. Ils meurent de faim et de maladies ( Varsovie, Cracovie ) Les camps de concentration : La mort par le travail forcé dans des camp : les conditions de vie (de survie ) dans ces camps comme ceux du Struthof, Dachau sont terribles (manque de nourriture, coups, maladies, travail très difficile..) Les camps d'extermination : camp où est pratiqué l'assassinat méthodique avec des chambres à gaz comme Auschwitz- Birkenau. (les corps sont brulés dans des fours crématoires) Au final cette politique fit plus de 6 millions de victimes, hommes, femmes, enfants.

Le bilan humain et politique de la seconde guerre mondiale.

Le bilan humain et politique de la seconde guerre mondiale. Le bilan humain et politique de la seconde guerre mondiale. Le bilan pour les Alliés et pour l'axe. Les archives de la Solution Finale: Des Ghettos à Auschwitz ou Treblinka. Des juifs envoyés sous escorte

Plus en détail

I) La politique nazie d extermination

I) La politique nazie d extermination I) La politique nazie d extermination La Seconde guerre mondiale a été marquée par l extermination de 10 millions de personnes par les nazis. Les Juifs en particulier ont été les victimes d un génocide

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS. Prob: Comment l artiste, David Olère, a-t-il représenté l horreur des camps de la mort et la situation des femmes juives déportées?

HISTOIRE DES ARTS. Prob: Comment l artiste, David Olère, a-t-il représenté l horreur des camps de la mort et la situation des femmes juives déportées? HISTOIRE DES ARTS Prob: Comment l artiste, David Olère, a-t-il représenté l horreur des camps de la mort et la situation des femmes juives déportées? Etude du tableau de David Olère réalisé en 1950 : Les

Plus en détail

III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides?

III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides? III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides? Dans les régions occupées par l URSS, des divisions SS les Einsatzgruppen) massacrent systématiquement les Juifs à partir de 1941. Ils sont gazés

Plus en détail

LE GHETTO DE VARSOVIE

LE GHETTO DE VARSOVIE LA SECONDE GUERRE MONDIALE LE GHETTO DE VARSOVIE Gaumont Pathé archives, collection Pathé Les documents d archives Pathé nous transportent dans une actualité devenue, aujourd hui, de l histoire. Ces fragments

Plus en détail

Introduction à la Shoah

Introduction à la Shoah Introduction à la Shoah Des Juifs de la Ruthénie subcarpatique sont soumis à une sélection sur l aire de transit à Auschwitz-Birkenau. (Photo : Musée du Mémorial de l Holocauste aux États-Unis, offerte

Plus en détail

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chanson : Nuit et brouillard de Jean Ferrat http://www.youtube.com/watch?v=94yoxycqo6s

Plus en détail

MAUS par Art SPIEGELMAN

MAUS par Art SPIEGELMAN HISTOIRE DES ARTS MAUS par Art SPIEGELMAN I. IDENTIFIER ET PRESENTER L ŒUVRE L œuvre présentée ici est une bande-dessinée intitulée Maus, l intégrale, un survivant raconte réalisée par Art Spiegelman en

Plus en détail

9, rue Littré, 24000 PÉRIGUEUX 05.53.03.33.33 cg24.educatif.archives@dordogne.fr Service éducatif des Archives départementales de la Dordogne 2009

9, rue Littré, 24000 PÉRIGUEUX 05.53.03.33.33 cg24.educatif.archives@dordogne.fr Service éducatif des Archives départementales de la Dordogne 2009 Service éducatif des Archives Départementales de la Dordogne. Livret pédagogique d accompagnement de l exposition «une famille juive dans la tourmente de Strasbourg à Périgueux 1939-1944» Cycle 3 9, rue

Plus en détail

Auschwitz!... Que faire après?

Auschwitz!... Que faire après? Auschwitz!... Que faire après? L exposition «Auschwitz!... Que faire après?» n a pas pour objectif d expliquer le fonctionnement du système d extermination nazi mais de permettre une réflexion sur la mémoire

Plus en détail

La politique d'extermination nazie. Les ghettos

La politique d'extermination nazie. Les ghettos La politique d'extermination nazie Les ghettos Le regroupement des Juifs dans les ghettos (ici : le ghetto de Varsovie) Vivre dans le ghetto de Varsovie Les plus pauvres ne pouvaient se protéger du froid

Plus en détail

Identifier l antisémitisme et le racisme

Identifier l antisémitisme et le racisme 47 29 ANNExE A2 Identifier l antisémitisme et le racisme Glossaire sur l Holocauste Exemple de représentation graphique Coupons de mots reliés à l Holocauste Glossaire de l élève Centre commémoratif de

Plus en détail

Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE

Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE Pourquoi la Seconde guerre mondiale est-elle une guerre d anéantissement? I. Un affrontement planétaire A. Les grandes phases de la guerre ...................... 1

Plus en détail

Correction brevet blanc n 2 Avril 2013

Correction brevet blanc n 2 Avril 2013 Correction brevet blanc n 2 Avril 2013 Première partie histoire 13 points 1.Questions 1. Quand et où sont apparues les premières civilisations? 1 point Les premières civilisation sont apparues : - En Mésopotamie

Plus en détail

La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement

La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement Première Sa Evaluation Histoire La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement Sujet classique mais attention à ne pas tomber dans un récit chronologique du conflit, ce qui serait horssujet. Réfléchir

Plus en détail

Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945)

Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945) Proposition de mise en œuvre des nouveaux programmes d histoire-géographie en 3 ème 2 ème partie : guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945) Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre

Plus en détail

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de)

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de) Dans nos classes La Résistance et la Déportation dans les manuels Classe de troisième Les leçons : Belin, avril 2003. Eric Chaudron, Remy Knafou. Leçons La 2 guerre mondiale. * Les grandes phases de la

Plus en détail

Les phases de la Seconde Guerre mondiale

Les phases de la Seconde Guerre mondiale Les phases de la Seconde Guerre mondiale Les phases de la Seconde Guerre mondiale Les phases de la Seconde Guerre mondiale Les phases de la Seconde Guerre mondiale Le monde en 1942 La politique antisémite

Plus en détail

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique A l'est - En janvier 1944, débute l'offensive soviétique qui entraîne la retraite de la Wehrmarcht de ses alliés. En juillet 1944, l'armée rouge, désormais supérieure en effectifs et en armements, pénètre

Plus en détail

IZIEU, LA MEMOIRE D UN GENOCIDE. EXPOSITION PRESENTEE PAR LES ELEVES DE 1 SMS B LYCEE GENEVIEVE DE GAULLE ANTHONIOZ.

IZIEU, LA MEMOIRE D UN GENOCIDE. EXPOSITION PRESENTEE PAR LES ELEVES DE 1 SMS B LYCEE GENEVIEVE DE GAULLE ANTHONIOZ. IZIEU, LA MEMOIRE D UN GENOCIDE. EXPOSITION PRESENTEE PAR LES ELEVES DE 1 SMS B LYCEE GENEVIEVE DE GAULLE ANTHONIOZ. Projet et exposition réalisés avec la collaboration étroite de la Maison d Izieu, Mémorial

Plus en détail

DISCOURS MADAME SIMONE VEIL. Présidente de la FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA SHOAH

DISCOURS MADAME SIMONE VEIL. Présidente de la FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA SHOAH DISCOURS DE MADAME SIMONE VEIL Présidente de la FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA SHOAH Athènes, le 30 janvier 2006 Journée nationale à la mémoire des héros et des martyrs de l Holocauste en Grèce Monsieur

Plus en détail

Brevet Blanc d'histoire Géographie Education Civique Mardi 17 Avril 2012

Brevet Blanc d'histoire Géographie Education Civique Mardi 17 Avril 2012 Brevet Blanc d'histoire Géographie Education Civique Mardi 17 Avril 2012 (Rappel : la maîtrise de la langue (orthographe et expression écrite) est notée sur 4 points) Pour la première partie, le candidat

Plus en détail

CHAPITRE 2 La Seconde Guerre mondiale : Guerre d anéantissement et génocide des juifs et des Tziganes.

CHAPITRE 2 La Seconde Guerre mondiale : Guerre d anéantissement et génocide des juifs et des Tziganes. CHAPITRE 2 La Seconde Guerre mondiale : Guerre d anéantissement et génocide des juifs et des Tziganes. INTRODUCTION ET RAPPELS Comme la Première Guerre mondiale, la seconde est une Guerre Totale qui implique

Plus en détail

Les camps de concentration et d extermination nazis : quelle organisation spatiale? L exemple d Auschwitz. DIAPO I :

Les camps de concentration et d extermination nazis : quelle organisation spatiale? L exemple d Auschwitz. DIAPO I : Les camps de concentration et d extermination nazis : quelle organisation spatiale? L exemple d Auschwitz. DIAPO I : Les camps de concentration et d extermination nazis : quelle organisation spatiale?

Plus en détail

Corrigé du Brevet blanc janvier 2008. Partie histoire : La Shoah Etude de documents

Corrigé du Brevet blanc janvier 2008. Partie histoire : La Shoah Etude de documents Corrigé du Brevet blanc janvier 2008 Partie histoire : La Shoah Etude de documents Doc.1 : P.V de la conférence de Wannsee, tenue à Berlin en 1942, et réunissant secrètement la haute hiérarchie nazie.

Plus en détail

27 J nvier 2009 : 64 ème,anniversaire de sa Hbéra ion. Sommaire:

27 J nvier 2009 : 64 ème,anniversaire de sa Hbéra ion. Sommaire: AACD/'T I\C Il le DA c 'f'c'rt::b.rt: T/)I IDA 1JlI CI ID 1 A I//)TC DIIDI r,,-,/ le /1 \//'i=c \ /1.' 27 J nvier 2009 : 64 ème,anniversaire de sa Hbéra ion Numéro spécial conçu par des élèves de 1 ère

Plus en détail

CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE

CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE 1/ en 1804 2/ le second empire 3/JULES FERRY 4/régime de Vichy : 1940/1944 La collaboration caractérise ce régime. Par exemple, la milice française

Plus en détail

L'Holocauste. Table des matières. L Holocauste : aperçu

L'Holocauste. Table des matières. L Holocauste : aperçu L'Holocauste Table des matières The Holocaust: Theme Overview 1 Objets personnels Helena Zaleska 2 Auschwitz-Birkenau, 1944 3 Étoile de David 4 Gobelet de métal 5 Chaussure d enfant 6 L Holocauste : aperçu

Plus en détail

La Seconde Guerre mondiale : guerre d anéantissement et génocide des Juifs et des Tziganes.

La Seconde Guerre mondiale : guerre d anéantissement et génocide des Juifs et des Tziganes. Première S, histoire LMA, 2011-2012 Thème 2 La guerre au XXe siècle Question 1 Guerres mondiales et espoirs de paix Cours 2 La Seconde Guerre mondiale : guerre d anéantissement et génocide des Juifs et

Plus en détail

La seconde guerre mondiale

La seconde guerre mondiale CM2 Découverte du monde Histoire Compétences : La violence du XXe siècle : les deux conflits mondiaux La seconde guerre mondiale - À partir de l étude de cartes et de documents statistiques, comprendre

Plus en détail

La IIe Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides Introduction : «radicalisation de la violence» une guerre d anéantissement

La IIe Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides Introduction : «radicalisation de la violence» une guerre d anéantissement H2.1 : Guerres mondiales et espoirs de paix. La II e Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides. Introduction : Si la 1 ère guerre mondiale fut la première guerre totale, la 2 ème GM, par

Plus en détail

Les étapes de l'extermination des Juifs et des Tziganes dans les camps d'extermination

Les étapes de l'extermination des Juifs et des Tziganes dans les camps d'extermination Les étapes de l'extermination des Juifs et des Tziganes dans les camps d'extermination Tâche complexe : à l aide du dossier et du site Internet proposé ci-dessous, présentez les étapes suivies par les

Plus en détail

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème LE NAZISME (1933-1945) DU TRAITE DE VERSAILLES A L ARRIVEE D HITLER AU POUVOIR PAGES 4-5 Comment Mussolini, nouveau dirigeant de l Italie est-il mis en valeur

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION Ministère d État Centre de documentation et de recherche sur l Enrôlement forcé

DOSSIER DE PRESENTATION Ministère d État Centre de documentation et de recherche sur l Enrôlement forcé DOSSIER DE PRESENTATION Ministère d État Centre de documentation et de recherche sur l Enrôlement forcé 1 www.secondeguerremondiale.public.lu 1. Comment l exposition est-elle née? Au début il y eut 18

Plus en détail

CORRECTION BREVET PONDICHERY 2014

CORRECTION BREVET PONDICHERY 2014 CORRECTION BREVET PONDICHERY 2014 PREMIERE PARTIE : HISTOIRE (13 POINTS) 1. Questions (6 points) 1. A quels siècles correspond l «âge des églises gothiques»? (1 point) L «âge des églises gothiques» va

Plus en détail

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Septembre 1939 : début de la deuxième guerre mondiale Anschluss : annexion

Plus en détail

Correction du devoir commun (mars 2013)

Correction du devoir commun (mars 2013) Correction du devoir commun (mars 2013) Attention : il ne s agit que d une proposition de réponses possibles. Chaque correcteur est libre d attribuer les points correspondant aux questions en fonction

Plus en détail

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Les Voies de la Liberté Du 15 septembre 2015 au 28 mai 2016 Communiqué de presse Mémorial de la Shoah, CDLV82017 Le Mémorial En 2009,

Plus en détail

spécifique lié aux notions étudiées.

spécifique lié aux notions étudiées. Compétences du socle commun : Programmes de 2008 : Identifier les principales périodes de l histoire en les situant dans l ordre chronologique et en les caractérisant simplement, par le recours à des récits

Plus en détail

Une Journée à Auschwitz

Une Journée à Auschwitz Une Journée à Auschwitz V,oyage du 12 Décembre 2007 au Camp d'auschwitz-birkenau de la Classe de TMVM2 du Lycée Professionnel Guynemer Sommaire L'enrichissement personnel, Jérémy Piérard-Casier La création

Plus en détail

H 6. La Seconde Guerre Mondiale (1939-1945)

H 6. La Seconde Guerre Mondiale (1939-1945) H 6. La Seconde Guerre Mondiale (1939-1945) En 1939, débute le conflit le plus meurtrier de l'histoire, la 2 nde Guerre Mondiale. Ce fut une vraie guerre mondiale et idéologique qui mobilisa l'ensemble

Plus en détail

Sommaire. Séquence 7 Histoire. Thème 1 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement, 1939-1945

Sommaire. Séquence 7 Histoire. Thème 1 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement, 1939-1945 Sommaire Histoire Thème 1 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement, 1939-1945 Séance 1 La Seconde Guerre mondiale, un affrontement aux dimensions planétaires Séance 2 Séance 3 La bataille

Plus en détail

Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944)

Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944) COMMUNIQUE DE PRESSE Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944) Du 11 mars au 20 avril 2013 au musée Edmond-Michelet Destinés à l origine à regrouper les étrangers «indésirables», les camps

Plus en détail

CONCOURS DE LA RÉSISTANCE ET DE LA DÉPORTATION 2 005

CONCOURS DE LA RÉSISTANCE ET DE LA DÉPORTATION 2 005 CONCOURS DE LA RÉSISTANCE ET DE LA DÉPORTATION 2 005 Le Comité creusois du concours de la Résistance et de la Déportation se propose, cette année encore, de vous aider à préparer le concours dont le thème

Plus en détail

Le cahier de Susi Fiche pédagogique École CP CE1 CE2 CM1 CM2

Le cahier de Susi Fiche pédagogique École CP CE1 CE2 CM1 CM2 Supports Documentaire Le cahier de Susi, de Guillaume Ribot, en intégralité à l exception du prologue, et les documents d archives intégrés au DVD. Fac-similé du Cahier de Susi et présentation de Guillaume

Plus en détail

Pourquoi les «négationnistes» ne sont pas des historiens

Pourquoi les «négationnistes» ne sont pas des historiens Michel Condé Un document réalisé par le centre culturel Les Grignoux. Tous droits de reproduction et d adaptation réservés pour tout pays. D / 2015 / 6039 / 13 ISBN 978-2-87503-143-3 Sommaire 1. Le travail

Plus en détail

Révision de l ombudsman du texte sur le camp d extermination nazi de Sobibor en Pologne, diffusé au Téléjournal le 30 novembre 2009.

Révision de l ombudsman du texte sur le camp d extermination nazi de Sobibor en Pologne, diffusé au Téléjournal le 30 novembre 2009. Révision de l ombudsman du texte sur le camp d extermination nazi de Sobibor en Pologne, diffusé au Téléjournal le 30 novembre 2009. SOMMAIRE Un plaignant estime que le Téléjournal du 30 novembre a commis

Plus en détail

TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS. Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale

TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS. Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale Qu est-ce que ce film nous apprend sur l évolution de la mémoire de la Seconde Guerre mondiale en France?

Plus en détail

Il est de notre devoir de rappeler ce que fut l une des plus effroyables et honteuses pages de notre Histoire. La

Il est de notre devoir de rappeler ce que fut l une des plus effroyables et honteuses pages de notre Histoire. La Discours de Frédérik BERNARD, Maire de Poissy Journée nationale du souvenir des victimes et héros de la déportation - dimanche 24 avril 2011 - Monsieur le Député (présence non confirmée), Monsieur le Vice-Président

Plus en détail

Glossaire 3 : 3 Ressources :

Glossaire 3 : 3 Ressources : Le vocabulaire concernant l extermination des Juifs d Europe par les nazis Le régime nazi a, de 1941 à 1945, mis en œuvre sa décision planifiée de destruction des populations juives d Europe. L objectif

Plus en détail

LA 2 GUERRE MONDIALE : UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT

LA 2 GUERRE MONDIALE : UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT LA 2 GUERRE MONDIALE : UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT Problématique Qu est- ce qui fait de la 2 Guerre mondiale une guerre d anéantissement? Plan I- Une guerre planétaire d anéantissement en 2 actes. II-

Plus en détail

L'ORIGINE DU MYTHE LE MYTHE DES «CHAMBRES A GAZ» REMONTE A 1916. Jessie Aitken

L'ORIGINE DU MYTHE LE MYTHE DES «CHAMBRES A GAZ» REMONTE A 1916. Jessie Aitken L'ORIGINE DU MYTHE LE MYTHE DES «CHAMBRES A GAZ» REMONTE A 1916 Jessie Aitken Le mythe des gazages des juifs durant la seconde guerre mondiale n'est que le produit de recyclage du mythe du gazage des Serbes

Plus en détail

Voyage de mémoire. La Pologne. Du 2 au 7 mars 2014

Voyage de mémoire. La Pologne. Du 2 au 7 mars 2014 Voyage de mémoire La Pologne Du 2 au 7 mars 2014 Table des matières AVANT-PROPOS 3 LE PROGRAMME DU VOYAGE 4 LA SHOAH EN POLOGNE 5 CARTE DE LA POLOGNE 6 CRACOVIE 7 LE QUARTIER JUIF (CASIMIR) 7 8 L ANCIEN

Plus en détail

Chronologie du système concentrationnaire nazi (1933-1945)

Chronologie du système concentrationnaire nazi (1933-1945) LES MESURES ANTI-JUIVES. LE GÉNOCIDE Le sort des juifs de France «Les négociations avec le gouvernement français ont donné les résultats suivants. L ensemble des Juifs de France sont tenus prêts à notre

Plus en détail

III) La Seconde Guerre mondiale (5)

III) La Seconde Guerre mondiale (5) III) La Seconde Guerre mondiale (5) 1) La Seconde Guerre Mondiale : une radicalisation de la guerre totale? (3) 1.1) les grandes phases de la guerre a) les victoires de l'axe (1939-1942) b) le reflux de

Plus en détail

LES CAMPS ALLEMANDS NAZIS

LES CAMPS ALLEMANDS NAZIS LES CAMPS ALLEMANDS NAZIS Les années 1933 1939 La crise économique de 1929, qui alla jusqu en 1933, toucha pratiquement tous les pays du monde, provoquant l effondrement de l économie allemande et une

Plus en détail

LA SHOAH. Document du Mémorial de la Shoah. 2007

LA SHOAH. Document du Mémorial de la Shoah. 2007 LA SHOAH Document du Mémorial de la Shoah. 2007 Au cours de la Seconde Guerre mondiale, 5 à 6 millions de Juifs européens ont été assassinés par l Allemagne nazie et ses complices. Le nombre des victimes,

Plus en détail

Alliés Antisémitisme Aryanisation Auschwitz-Birkenau Belzec Bergen Belsen Blocus britannique

Alliés Antisémitisme Aryanisation Auschwitz-Birkenau Belzec Bergen Belsen Blocus britannique Glossaire Alliés Nations qui ont collaboré par les armes pour combattre l'allemagne nazie, l'italie fasciste et le Japon pendant la seconde guerre mondiale. Les principaux pays alliés furent la Grande

Plus en détail

Concours national de la Résistance et de la Déportation (2014-2015) Des adolescents revenus de l enfer : Henri Borlant, Simone Jacob et Thomas Geve

Concours national de la Résistance et de la Déportation (2014-2015) Des adolescents revenus de l enfer : Henri Borlant, Simone Jacob et Thomas Geve Concours national de la Résistance et de la Déportation (2014-2015) Des adolescents revenus de l enfer : Henri Borlant, Simone Jacob et Thomas Geve «La libération des camps nazis, le retour et l accueil

Plus en détail

Symphonie n 13. ou «Babi Yar» Dimitri Chostakovitch sur un poème de Evgueni Evtouchenko.

Symphonie n 13. ou «Babi Yar» Dimitri Chostakovitch sur un poème de Evgueni Evtouchenko. Symphonie n 13. ou «Babi Yar» Dimitri Chostakovitch sur un poème de Evgueni Evtouchenko. Né en 1906 et mort à Moscou en 1975, Dimitri Chostakovitch est un compositeur russe et un pianiste majeur du 20

Plus en détail

Les assassins de la mémoire : l Holocauste et le révisionnisme historique

Les assassins de la mémoire : l Holocauste et le révisionnisme historique www.gersi.umontreal.ca LES CHRONIQUES DU GERSI volume 1 numéro 2 (mars 2005) Les assassins de la mémoire : l Holocauste et le révisionnisme historique Le soixantième anniversaire de la libération d Auschwitz

Plus en détail

CORRECTION BREVET BLANC 2

CORRECTION BREVET BLANC 2 CORRECTION BREVET BLANC 2 PARTIE 1: Histoire Question 1: Expliquer les repères qui correspondent aux dates suivantes: 622 / 1598. 622: l'hégire, Mahomet et ses compagnons quittent La Mecque pour Médine,

Plus en détail

victimes civiles de la guerre en Belgique :

victimes civiles de la guerre en Belgique : Direction générale Victimes de la Guerre victimes civiles de la guerre en Belgique : entre droits et mémoire NOS ACTIVITÉS Plus de 70 ans après la Deuxième Guerre mondiale, on peut se demander pourquoi

Plus en détail

Dr Marcel Tenenbaum rescapé de la Shoah

Dr Marcel Tenenbaum rescapé de la Shoah D ix questions à Dr Marcel Tenenbaum rescapé de la Shoah La Caserne Dossin en bref... La Caserne Dossin est située à Malines en Belgique. C est à cet endroit que l on regroupa les Juifs de ce pays avant

Plus en détail

II. La mise en place d un régime totalitaire, fasciste et raciste. 1. Comment Hitler met en place un État totalitaire et raciste?

II. La mise en place d un régime totalitaire, fasciste et raciste. 1. Comment Hitler met en place un État totalitaire et raciste? II. La mise en place d un régime totalitaire, fasciste et raciste 1. Comment Hitler met en place un État totalitaire et raciste? Extrait du film de propagande réalisé par Leni Riefenstahl, Le Triomphe

Plus en détail

Documents et pistes d utilisation sur le thème «les mémoires de la Seconde Guerre Mondiale.

Documents et pistes d utilisation sur le thème «les mémoires de la Seconde Guerre Mondiale. Documents et pistes d utilisation sur le thème «les mémoires de la Seconde Guerre Mondiale. Approfondissement en accompagnement personnalisé T L / ES. Il s agit de deux journaux de la Résistance et d un

Plus en détail

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important?

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important? Pages 77-78. Passage en italique. «Je crois devoir attirer votre attention sur le fait qu en exécution des ordres reçus du commandeur des SS, les arrestations ont été opérées uniquement par la police française

Plus en détail

Un violon dans la nuit

Un violon dans la nuit Un violon dans la nuit Présentation de l ouvrage Titre : Un violon dans la nuit Auteur : Didier Daeninckx Illustrateur : Pef Editeur : Rue du monde Genre : Album historique Résumé : Un matin, Alexandra

Plus en détail

YAD VASHEM The Holocaust Martyrs and Heroes Remembrance Authority

YAD VASHEM The Holocaust Martyrs and Heroes Remembrance Authority YAD VASHEM The Holocaust Martyrs and Heroes Remembrance Authority The International School for Holocaust Studies ביה"ס המרכזי להוראת השואה יד ושם רשות הזיכרון לשואה ולגבורה La garde étude d un cas de déportation

Plus en détail

Présentation du DVD Une petite fille privilégiée Un témoignage de Francine Christophe Une histoire dans l Histoire

Présentation du DVD Une petite fille privilégiée Un témoignage de Francine Christophe Une histoire dans l Histoire Présentation du DVD Une petite fille privilégiée Un témoignage de Francine Christophe Une histoire dans l Histoire Ce témoignage de Francine Christophe, expérience douloureuse d une partie de sa vie, «croise»

Plus en détail

Fiche pédagogique Mon amie Anne Frank

Fiche pédagogique Mon amie Anne Frank Ce livre vaut, certes, comme complément au Journal d Anne Frank, et on pourra le lire comme tel. Mais il est surtout un témoignage poignant sur la vie quotidienne d une enfant juive plongée dans l horreur

Plus en détail

Pour en savoir plus sur l histoire des Juifs de Vire, sur Lublin, Majdanek, Belzec, l Aktion Reinhard rdv sur www.memoire-viretuelle.fr.

Pour en savoir plus sur l histoire des Juifs de Vire, sur Lublin, Majdanek, Belzec, l Aktion Reinhard rdv sur www.memoire-viretuelle.fr. La «Shoah» qu est-ce que c est? Un génocide. Presque six millions de morts. Difficile de réaliser. Personne peut-être ne parvient à le faire Contre toute attente, la Shoah s est aussi passée à Vire. Vingt

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

Chronologie comparée de la Shoah

Chronologie comparée de la Shoah Chronologie comparée de la Shoah Cadre général Le sort des Juifs en Europe En France 1933 1933 1933 30 janvier : Adolf Hitler chancelier 1 avril : journée de boycott des magasins juifs 7 avril : révocation

Plus en détail

Les chambres à gaz. 1. Introduction. 2. Les chambres à gaz américaines 5. Mélanie Berger. 2.1. Description du gazage

Les chambres à gaz. 1. Introduction. 2. Les chambres à gaz américaines 5. Mélanie Berger. 2.1. Description du gazage Les chambres à gaz Mélanie Berger 1. Introduction L'objectif des négationnistes est de nous amener à croire qu'il n'y a jamais eu d'extermination volontaire des juifs pendant la période de la seconde guerre

Plus en détail

AVERTISSEMENT AU LECTEUR (1)

AVERTISSEMENT AU LECTEUR (1) AVERTISSEMENT AU LECTEUR (1) La présente édition de «Mein Kampf» est une édition intégrale ne comportant ni choix ni coupures pouvant masquer certains aspects de l' œuvre de Hitler et en altérer la portée

Plus en détail

Journée de la mémoire de l Holocauste et de la prévention des crimes contre l Humanité

Journée de la mémoire de l Holocauste et de la prévention des crimes contre l Humanité Journée de la mémoire de l Holocauste et de la prévention des crimes contre l Humanité Lycée Français de Varsovie Dossier réalisé par A. Léonard, professeur d Histoire-Géographie. I. Quelques données générales

Plus en détail

CARNET DE VOYAGE 2013/2014. De Compiègne. A Buchenwald. Heymann Leyla

CARNET DE VOYAGE 2013/2014. De Compiègne. A Buchenwald. Heymann Leyla CARNET DE VOYAGE De Compiègne A Buchenwald 2013/2014 Heymann Leyla T1 Le projet pédagogique «sur les traces des raflés de Nantua»nous a permis de voyager en deux lieux historiques. Lors de l'année de Première,

Plus en détail

LE GENOCIDE EXTREME : L EXTERMINATION DES JUIFS D EUROPE

LE GENOCIDE EXTREME : L EXTERMINATION DES JUIFS D EUROPE Lycée cantonal de Porrentruy Examens de baccalauréat 2005 Option complémentaire HISTOIRE Examen écrit : Étude de documents LE GENOCIDE EXTREME : L EXTERMINATION DES JUIFS D EUROPE Consignes - Analysez,

Plus en détail

Les dernières lettres de Marie Jelen

Les dernières lettres de Marie Jelen Les dernières lettres de Jelen Histoire de Jelen Jelen a dix ans lorsqu elle est arrêtée avec sa mère, le 16 juillet 1942, lors de la rafle du Vel d Hiv. Sa famille était juive, d origine polonaise. Elle

Plus en détail

Vers une nouvelle catégorisation?

Vers une nouvelle catégorisation? Vers une nouvelle catégorisation? Selon Jean-Michel Chaumont, expert sur la question des génocides, il faut donc repenser le concept de génocide, en faisant particulièrement la différence entre ethnocide

Plus en détail

V o y a g e d é t u d e. Auschwitz. L i v r e t d a c c o m p a g n e m e n t A d u l t e s

V o y a g e d é t u d e. Auschwitz. L i v r e t d a c c o m p a g n e m e n t A d u l t e s V o y a g e d é t u d e Auschwitz L i v r e t d a c c o m p a g n e m e n t A d u l t e s 1 SOMMAIRE I/ La Shoah : l extermination des Juifs d Europe...Page 2 Exclure : les persécutions antisémites en

Plus en détail

MÉMOIRES TSIGANES, L AUTRE GÉNOCIDE

MÉMOIRES TSIGANES, L AUTRE GÉNOCIDE films en classe documentaire H I S T O I R E MÉMOIRES TSIGANES, L AUTRE GÉNOCIDE Les Tsiganes dans l Europe de la Seconde Guerre mondiale films en classe HISTOIRE Sommaire Présentation du documentaire...

Plus en détail

COMPTE RENDU DU STAGE ACADEMIQUE AU MEMORIAL DE LA SHOAH A PARIS ET A CRACOVIE (I)

COMPTE RENDU DU STAGE ACADEMIQUE AU MEMORIAL DE LA SHOAH A PARIS ET A CRACOVIE (I) COMPTE RENDU DU STAGE ACADEMIQUE AU MEMORIAL DE LA SHOAH A PARIS ET A CRACOVIE (I) du 11 au 14 février 2010 G. Sabatier, Lycée Claude Fauriel et IUFM de Saint-Etienne (42) L objectif de ce compte-rendu

Plus en détail

La volonté d extermination et le plan d extermination

La volonté d extermination et le plan d extermination La volonté d extermination et le plan d extermination Pascal Thierrin Avant-propos Je tiens premièrement à dire que, même si quelques difficultés ont perturbé la réalisation de ce travail de maturité,

Plus en détail

Films à la Fiche. NUIT ET BROUILLARD Un dispositif d alerte NUIT ET BROUILLARD

Films à la Fiche. NUIT ET BROUILLARD Un dispositif d alerte NUIT ET BROUILLARD Films à la Fiche NUIT ET BROUILLARD Un dispositif d alerte TH6790 Présentation Musique de l allemand Eisler, commentaire écrit par l ex-déporté Jean Cayrol et lu par Michel Bouquet, ce court métrage «de

Plus en détail

COMMENT EN ARRIVE-T-ON LÀ?

COMMENT EN ARRIVE-T-ON LÀ? COMMENT EN ARRIVE-T-ON LÀ? n o 12 / 2014 document réalisé par le Conseil régional d Île-de-france PAGE 2 la parole à Jean-Paul Huchon, président de la Région PAGE 6 un discours historique Jacques Chirac

Plus en détail

Le monument contre l archive?

Le monument contre l archive? Le monument contre l archive? ENTRETIEN AVEC CLAUDE LANZMANN Christian Boltanski, Portant, 1996 Adagp, Paris 2001. Daniel BOUGNOUX : Votre film Shoah, Claude Lanzmann, nous met devant un abîme, nous renvoie

Plus en détail

Timothy Snyder La réalité ignorée de l'extermination des juifs

Timothy Snyder La réalité ignorée de l'extermination des juifs Timothy Snyder La réalité ignorée de l'extermination des juifs À nous focaliser sur Auschwitz et le goulag généralement considérés comme les symboles adéquats, voire ultimes, du fléau des massacres collectifs,

Plus en détail

A Eperlecques, le Blockhaus de 100 000 m3 était destiné à devenir une base de lancement de fusées V2.

A Eperlecques, le Blockhaus de 100 000 m3 était destiné à devenir une base de lancement de fusées V2. Les élèves de troisième ont découvert les principaux faits de la Seconde Guerre Mondiale (1939-1945) qui se sont déroulés dans notre région, le Nord-Pas-de-Calais. Cette visite sert d introduction à l

Plus en détail

Centre aéré (ancien moulin de Lavray)

Centre aéré (ancien moulin de Lavray) Centre aéré (ancien moulin de Lavray) ancien chemin de Saint-Jorioz à Saint-Eustache Lavray Saint-Eustache Dossier IA74001642 réalisé en 2011 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire

Plus en détail

Dossier VI. Le XX ème siècle et le monde actuel (1 ère partie) Questions appelant des réponses concises

Dossier VI. Le XX ème siècle et le monde actuel (1 ère partie) Questions appelant des réponses concises 1 Dossier VI Le XX ème siècle et le monde actuel (1 ère partie) Questions appelant des réponses concises A/ Les guerres au XX ème siècle 1 La Première Guerre mondiale (la «Grande Guerre») a) Quelles sont

Plus en détail

ETUDE COMPAREE DE VALSE AVEC BACHIR ET DE SHOAH

ETUDE COMPAREE DE VALSE AVEC BACHIR ET DE SHOAH ETUDE COMPAREE DE VALSE AVEC BACHIR ET DE SHOAH Le point de départ de cette étude se situe autour de la question du documentaire. En effet, Ari Folman classe son film dans la catégorie du documentaire

Plus en détail

Les moyens d élimination des corps

Les moyens d élimination des corps Les moyens d élimination des corps Nadine Singy Avant-propos Les camps de concentration. Pourquoi ai-je choisi de traiter ce sujet pour mon travail de maturité? Je ne pourrais vous donner une réponse claire

Plus en détail

27 Janvier : Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'holocauste

27 Janvier : Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'holocauste 27 Janvier : Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'holocauste "Le bourreau tue toujours deux fois, la seconde fois par l'oubli" (Elie Wiesel) Quand ils ont arrêté les communistes,

Plus en détail

HISTOIRE : 18 points dont 10 pour le paragraphe argumenté

HISTOIRE : 18 points dont 10 pour le paragraphe argumenté Collège René Long 74 540 Alby-sur-Chéran Page 1 Brevet blanc d Histoire et d Education Civique * Durée : 2 heures * Présentation et Orthographe : 4 points * Le candidat/ la candidate traitera l un de deux

Plus en détail

De la discrimination à l extermination

De la discrimination à l extermination De la discrimination à l extermination La crise des années trente a réveillé en France l antisémitisme qui sommeillait depuis l affaire Dreyfus. Les groupes d extrême-droite mènent des campagnes dont la

Plus en détail

Le procès de Nuremberg et les autres procès des camps de concentration d Allemagne de l ouest

Le procès de Nuremberg et les autres procès des camps de concentration d Allemagne de l ouest Le procès de Nuremberg et les autres procès des camps de concentration d Allemagne de l ouest Stéphanie Schlüchter Avant-propos Ayant toujours été intéressée à la deuxième guerre mondiale et à la Shoah

Plus en détail

Guide des expositions temporaires. Service Educatif Édition 2015

Guide des expositions temporaires. Service Educatif Édition 2015 Guide des expositions temporaires Service Educatif Édition 2015 Résistance et Monde rural en Zone interdite 1940-1944 Le Musée de la Résistance de Bondues Le musée a pour vocation de transmettre ce que

Plus en détail

Monnaie-papier : vous e tes en guerre!

Monnaie-papier : vous e tes en guerre! Bonjour, c est Lionel du blog Gold-up (dit le «Boxeur Financier»)! Monnaie-papier : vous e tes en guerre! Nous sommes entrés sans votre accord dans une guerre qui se joue directement dans votre portefeuille

Plus en détail