Partie 1. Accumulation du capital, organisation du travail et croissance THÈME 1. CROISSANCE, CAPITAL ET PROGRÈS TECHNIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Partie 1. Accumulation du capital, organisation du travail et croissance THÈME 1. CROISSANCE, CAPITAL ET PROGRÈS TECHNIQUE"

Transcription

1 Partie 1. Accumulation du capital, organisation du travail et croissance THÈME 1. CROISSANCE, CAPITAL ET PROGRÈS TECHNIQUE

2 Chapitre 1 COMMENT ANALYSER LE PHÉNOMÈNE DE CROISSANCE ÉCONOMIQUE?

3 Analyser le sujet Quelles sont les consignes? Quel est le cœur du sujet (thème)? Quelles sont les notions qui sont au cœur du sujet? Les contextes historique et géographique sont-ils précisés? Existe-t-il un plan type associé à cette consigne? si oui précisez lequel, si non décrivez la démarche pour aboutir à un plan. Analyser = expliquer, souligner les enjeux (limites, conditions, nuances) Croissance économique Phénomène (être capable de citer des faits, des données concrètes sur la croissance éco), croissance éco Non réflexion générale Non en fct des doc et des connaissances

4 Rechercher des éléments d accroche pour l introduction Quelles étaient les conclusions de l introduction? La croiss éco permet le dév La croiss éco augm le niv de vie des indiv et les richesses du pays Le développement permet la croissance Quelles questions restaient en suspens? Comment expliquer le retournement de situation entre pays dév et pays en dév? Pourquoi les écarts demeurent entre pays? A partir de quand un pays se développe-t-il? Pourquoi tous les pays ne se développent-ils pas?

5 Rechercher des éléments d accroche pour l introduction On observe une corrélation positive entre le PIB et les émissions de CO2 : + le PIB augm, + ces émissions sont imp. En termes d accroche : annoncer idée que le phénomène de croissance n est pas toujours un progrès correspond à une dimension de la consigne : enjeux, limites.

6 I. Comment accroître l efficacité des facteurs de production qui contribuent à la croissance économique? A. La croissance peut être extensive Un petit retour sur les Trente glorieuses permettra de montrer une première façon de mobiliser le capital et le travail afin d augmenter la production.

7 Exercice qui accompagne le document 1 page 26 questions 1, 2 et 3 C est en augmentant les quantités de fact de P utilisés que la production augmente entre une petite et une grande exploitation. C est la caractéristique de la croissance extensive : pour produire plus, on utilise plus de facteurs de production.

8 Exercice qui accompagne le document 1 page 26 questions 1, 2 et 3 La superficie d une grande exploitation est plus de 11 fois supérieure à celle d une petite, elle utilise 3,27 fois plus de zébus, et 2,8 fois plus de travail pour produire 4,7 fois plus de riz. L essentiel de la croiss de la P s explique par l augm des facteurs de P.

9 Document 2 page 26 questions 1 et 2 1) La valeur du capital utilisé pour produire en Allemagne a augmenté de 0,7% en moyenne chaque année entre 1991 et 2003, d après l OCDE.

10 Document 2 page 26 questions 1 et 2 2) En Allemagne, au Japon et en France, la population active n a pas augmenté assez vite, ce qui a contribué à affaiblir la croissance économique.

11 I. Comment accroître l efficacité des facteurs de production qui contribuent a la croissance économique? B. mais aussi intensive Un examen plus approfondi des conditions de la croissance montre qu elle repose en grande partie sur les progrès de la productivité du travail (gains de productivité).

12 Exercice qui accompagne le document 1 page 26 question 4 4) Productivité horaire apparente du travail : production / main d œuvre = 395,5 / 55 = 7,19. Dans la petite exploitation, il faut une heure de travail pour produire 7,19 kg de riz / 155 = 11,96 : dans la grande exploitation, une heure de travail permet de produire 11,96 kg de riz. La productivité est plus importante dans le grande exploitation : elle est plus élevé de 66%, dans la grande exploitation, les riziculteurs obtiennent des gains de productivité (=augm de la Pé).

13 Document 2 page 26 question 3 et exercice C est le rapport entre la production et la valeur de tous les facteurs de production utilisés (la valeur du travail + la valeur du capital).

14 Document 2 page 26 question 3 et exercice Facteur travail Facteur capital Productivité globale des FP Croissance du PIB FP = facteurs de production

15 Document 3 page 27 questions 1 et 3 1) La productivité du travail par personne employée (PIB / nombre de travailleurs) augmente de 1,43 % entre 1870 et 1913 en moyenne chaque année en France, d après Gilbert Cette.

16 Document 3 page 27 questions 1 et 3 3) Pdt la période de crise après les chocs pétroliers qui marquent la fin des Trente GL, c est en F que la productivité du L progresse le plus (+2,09 % chq année en moyenne contre seulement 0,97% aux EU). Par contre depuis 1990 c est aux EU que la Pé du L progresse le + vite (1,73 % en moy chq année contre seulement 1,08 % en F)

17 II. Comment les acteurs économiques peuvent-ils favoriser la croissance économique? A. Le rôle des entreprises Ce rôle semble évident si l on repart de la définition de la croissance économique, des éléments de la sous-partie précédente, mais aussi de vos cours de première. Nous irons donc relativement vite sur cet aspect de la question des sources de la croissance.

18 INVESTISSEMENT ORGANISATION DU TRAVAIL BAISSE DES COÛTS DE PRODUCTION AUGMENTATION DE LA MARGE HAUSSE DES PROFITS HAUSSE DES SALAIRES PROGRES TECHNIQUE PARTS DE MARCHE SUPPLEMENTAIRES BAISSE DES PRIX Notions clés liées au schéma : grains de productivité, économies d échelle.

19 II. Comment les acteurs économiques peuvent-ils favoriser la croissance économique? B. Le rôle des pouvoirs publics La crise économique a remis au goût du jour le rôle de l État dans l économie après plusieurs décennies de domination de l idéologie libérale. Quelle est la légitimité de l intervention de l État, y compris dans le cadre d une économie de marché?

20 III. La croissance économique estelle toujours source de bien-être? A. La croissance est-elle compatible avec le développement durable? La croissance économique est souvent associée à la notion de bien-être. Or depuis maintenant plusieurs décennies, nous prenons progressivement conscience que l activité humaine a des conséquences pas toutes positives pour notre environnement au point semble-t-il de menacer les équilibres écologiques et la santé humaine.

21 France Inter L autre économie 7 décembre 2006 Que serait la bonne croissance? Que serait la mauvaise croissance? Quelle critique Bernard Marris fait-il de l idéal d une économie immatérielle? Croissance liée à la connaissance, aux investissements immatériels : pub, recherche, enseignement Croissance matérielle, reposant sur la consommation de biens matériels générant des déchets, carburants polluants Impossible de passer à une économie immatériel, l économie immatérielle génère aussi des déchets (électricité à produire, électronique) nous avons besoin d objets matériels pour vivre (aliment, logement )

22 III. La croissance économique estelle toujours source de bien-être? B. Les conséquences des gains de productivité sur les conditions de travail sont-elles toujours positives? De la même manière, le travail ne se traduit pas toujours par l accomplissement de soi. De l étymologie du mot, aux suicides en nombres dans l industrie automobile française en 2007, à France Telecom cet été, en passant par Smith et Marx, nous nous demanderons pourquoi la recherche de la productivité peut dégrader les conditions de travail au point que certains travailleurs ne «tiennent plus».

23 Ils ne mourraient pas tous, mais tous étaient frappés (2005), Madame Allaoui

24 Les limites de la croissance La croissance éco des pays dév depuis 200 ans repose sur une croissance intensive et donc des gains de Pé. Ce mode de croissance comporte des externalités négatives (effets secondaires de la croissance, négatifs pour tous, mais dont les responsables n ont pas à payer le prix) importantes. Ns avons vu deux ex : dégradation de l environnement et épuisement des ressources; dégradation de la santé des salariés (coût assumé par la sécurité sociale et pas par les entreprises).

25 Rechercher des éléments pour la conclusion Quelles sont les grandes idées à retenir de ce chapitre? - Croissance de diff types : intensive ou extensive; - il y a des limites de la croissance : dév durable? Santé des travailleurs et gains de productivité; - rôle des entreprises et des pouvoirs publics dans la croissance; - la croissance dépend des décisions prises par les acteurs éco Quelles questions restent en suspens? - Comment concrètement les pouvoirs publics peuvent-ils favoriser la croissance? - Comment obtenir du dév durable? - Pourquoi il n y a pas plus de conflits liées aux conséquences des gains de pé sur les cond de L?

TEST 1 Nom.. 1 QCM : Cochez la bonne réponse avec un stylo

TEST 1 Nom.. 1 QCM : Cochez la bonne réponse avec un stylo TEST 1 Nom.. 1 QCM : Cochez la bonne réponse avec un stylo 1. La croissance intensive désigne : une période de croissance liée à l augmentation des facteurs de production une période de croissance liée

Plus en détail

Dans quelle mesure le progrès technique est- il la source essentielle de la croissance économique?

Dans quelle mesure le progrès technique est- il la source essentielle de la croissance économique? Dans quelle mesure le progrès technique est- il la source essentielle de la croissance économique? Le progrès technique est l accroissement des connaissances humaines, des techniques des savoirs faire

Plus en détail

P.C.8 CROISSANCE ET PRODUCTIVITE

P.C.8 CROISSANCE ET PRODUCTIVITE P.C.8 CROISSANCE ET PRODUCTIVITE LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE Définitions de la croissance La capacité d un pays de produire de plus en plus de biens et services "L augmentation soutenue pendant une période

Plus en détail

Chapitre 7: Comprendre les inégalités

Chapitre 7: Comprendre les inégalités «Comprendre l Economie» #ComprendreEco Chapitre 7: Comprendre les inégalités Rémi Bazillier Remi.bazillier@univ-orleans.fr http://remi.bazillier.free.fr Maitre de Conférences à l Université d Orléans Comprendre

Plus en détail

Les transports et l activité économique

Les transports et l activité économique Les transports et l activité économique Vue quantitative : Place dans la comptabilité nationale Vue qualitative et historique Vue économétrique : Relation : activité économique Transports Relation : Transports

Plus en détail

CHAPITRE II:ENTREPRISES ET PRODUCTION

CHAPITRE II:ENTREPRISES ET PRODUCTION CHAPITRE II:ENTREPRISES ET PRODUCTION I - L'ACTIVITE ECONOMIQUE A Qu est-ce que l activité économique? 1 A quoi sert l activité économique? I - L'ACTIVITE ECONOMIQUE A Qu est-ce que l activité économique?

Plus en détail

Evaluation Terminale ES Durée : 4h EPREUVE COMPOSEE

Evaluation Terminale ES Durée : 4h EPREUVE COMPOSEE Evaluation Terminale ES Durée : 4h EPREUVE COMPOSEE Cette épreuve comprend trois parties. 1. Pour la partie 1 (Mobilisation des connaissances), il est demandé au candidat de répondre aux questions en faisant

Plus en détail

Fiche enseignant. Productions écrites Restitution de cours Économie

Fiche enseignant. Productions écrites Restitution de cours Économie Fiche pédagogique 29 (B2) / Texte 1 Productions écrites Restitution de cours Économie Fiche enseignant L introduction rappelle aux étudiants l importance de la compréhension de l énoncé pour la rédaction

Plus en détail

ÉCONOMIE THÈME 1: CROISSANCE, FLUCTUATIONS, CRISES

ÉCONOMIE THÈME 1: CROISSANCE, FLUCTUATIONS, CRISES ÉCONOMIE THÈME 1: CROISSANCE, FLUCTUATIONS, CRISES Partie 1: Quelles sont les sources de la croissance? Être capable de définir Notions à acquérir en terminale Notions acquises en première facteur travail,

Plus en détail

n 41 - Juin 2014 Christine Chardon Un rebond plus fort de l économie du Poitou-Charentes jusqu en 2011

n 41 - Juin 2014 Christine Chardon Un rebond plus fort de l économie du Poitou-Charentes jusqu en 2011 e.décim@l n 41 - Juin 2014 Christine Chardon Un rebond plus fort de l économie du Poitou-Charentes jusqu en 2011 Après une croissance un peu plus vive jusqu en 2007 et la crise de 2008-2009 plus sévère,

Plus en détail

TD N 3 LA METHODE DE L EPREUVE COMPOSEE

TD N 3 LA METHODE DE L EPREUVE COMPOSEE TD N 3 LA METHODE DE L EPREUVE COMPOSEE 1. Les caractéristiques de la «L épreuve composée» au bac selon le texte officiel Structure de l épreuve Objectif de l épreuve Caractéristiques de l épreuve 3 parties

Plus en détail

TEST 2. Taux de croissance annuel moyen du PIB par habitant ( )

TEST 2. Taux de croissance annuel moyen du PIB par habitant ( ) Taux de croissance annuel moyen du PIB par habitant (1961-2000) Source : FMI Q1 Faites une phrase donnant la signification de la donnée pour la France Entre 1961 et 2000, le PIB par tête français, c est-à-dire

Plus en détail

Les retraites : une question de répartition de la valeur ajoutée (VA)

Les retraites : une question de répartition de la valeur ajoutée (VA) Les retraites : une question de répartition de la valeur ajoutée (VA) *Valeur ajoutée = richesse nouvelle créée par le travail (et le capital?) à l occasion de toute production de bien ou de service, dans

Plus en détail

Economie Thème 1 : Croissance, instabilité et crises Questionnement 1 : Quelles sont les sources de la croissance économique

Economie Thème 1 : Croissance, instabilité et crises Questionnement 1 : Quelles sont les sources de la croissance économique Economie Thème 1 : Croissance, instabilité et crises Questionnement 1 : Quelles sont les sources de la croissance économique Fiche de synthèse Non finalisée Fiche réalisée par V. Allaire, A. de Braquilanges

Plus en détail

L accumulation du capital

L accumulation du capital L accumulation du capital 1 D É F I N I T I O N S E T M É C A N I S M E S Définition courte et provisoire 2 L investissement est «l augmentation du stock de capital». L investissement est donc un flux

Plus en détail

1 LES NOTIONS. OBJECTIFS de savoirs et de savoir-faire :

1 LES NOTIONS. OBJECTIFS de savoirs et de savoir-faire : Thème 1 : Economie- Croissance, fluctuations et crises. Partie 1 : Quelles sont les sources de la croissance économique? Partie 2 : Comment expliquer l instabilité de la croissance? OBJECTIFS de savoirs

Plus en détail

LES ENJEUX DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

LES ENJEUX DU DÉVELOPPEMENT DURABLE LES ENJEUX DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Problématique Comment continuer à se développer tout en préservant les ressources de la planète pour les générations futures? INTRODUCTION Pourquoi est-il urgent de

Plus en détail

MACROECONOMIE. Sciences Po 1 ère année. Cours de Yann ALGAN

MACROECONOMIE. Sciences Po 1 ère année. Cours de Yann ALGAN MACROECONOMIE Sciences Po 1 ère année 2012 Cours de Yann ALGAN Chapitre 11 Croissance Economique Endogène Capital humain et Innovations INTRODUCTION Questions Limites de la théorie de la croissance exogène

Plus en détail

Sujet 2: Dissertation s appuyant sur un dossier documentaire

Sujet 2: Dissertation s appuyant sur un dossier documentaire Sujet 2: Dissertation s appuyant sur un dossier documentaire Il est demandé au candidat : - de répondre à la question posée par le sujet ; - de construire une argumentation à partir d'une problématique

Plus en détail

4 TRAVAIL ET INTÉGRATION SOCIALE SOMMAIRE. Introduction... 17

4 TRAVAIL ET INTÉGRATION SOCIALE SOMMAIRE. Introduction... 17 4 TRAVAIL ET INTÉGRATION SOCIALE SOMMAIRE Introduction.................................................. 17 Chapitre 1 - Qu est-ce que la croissance et le développement?............................ 11

Plus en détail

I. Définition et mesure de la croissance

I. Définition et mesure de la croissance CROISSANCE ET INVESTISSEMENT (7) 1 Nous consommons plus et mieux que nos parents et nos grands parents, nous travaillons moins et faisons des études plus longues, nous bénéficions d une meilleure protection

Plus en détail

L activité économique est sujette à des fluctuations: comment les représenter et les expliquer?

L activité économique est sujette à des fluctuations: comment les représenter et les expliquer? Problématiques L activité économique est sujette à des fluctuations: comment les représenter et les expliquer? Quels sont les conséquences de l instabilité de l activité économique: inflation, déflation,

Plus en détail

Thème 1: Croissance, Fluctuations et crises

Thème 1: Croissance, Fluctuations et crises Thème 1: Croissance, Fluctuations et crises Chapitre 1 : Les sources de la croissance économique. Notions essentielles du programme de terminale PIB est un indicateur des richesses (Biens et Services)

Plus en détail

UNIVERSITE POPULAIRE COMPRENDRE [ENFIN] L ECONOMIE

UNIVERSITE POPULAIRE COMPRENDRE [ENFIN] L ECONOMIE UNIVERSITE POPULAIRE 78 2012-2013 COMPRENDRE [ENFIN] L ECONOMIE «Mais au fait, c est quoi la croissance?» Cherchez la croissance dans notre histoire? PARTIE 1 Comment créer plus de richesses? PARTIE 1

Plus en détail

Transition énergétique et écologique dans l entreprise et économie circulaire. Montpellier, le 14 Juin 2016

Transition énergétique et écologique dans l entreprise et économie circulaire. Montpellier, le 14 Juin 2016 Transition énergétique et écologique dans l entreprise et économie circulaire Montpellier, le 14 Juin 2016 Déroulé de l atelier Introduction par l élu référent de l atelier 10 min Principaux constats et

Plus en détail

CHAPITRE 7 LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE

CHAPITRE 7 LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE CHAPITRE 7 LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE Processus économique qui se traduit par une augmentation sur une longue période de la production d un pays. Mesurée par une augmentation du PIB, donc phénomène quantitatif.

Plus en détail

Séance révisions SES Ch 1/3/7 TESL 2015/2016 Mme Galy

Séance révisions SES Ch 1/3/7 TESL 2015/2016 Mme Galy Séance révisions SES Ch 1/3/7 TESL 2015/2016 Mme Galy 1) EC1 Ch1 : Quelles sont les sources de la économique? a) Présentez deux limites dans l'utilisation du PIB comme indicateur de la économique. Ce que

Plus en détail

Rencontre sur les Stratégies de promotion locale du territoire et la promotion touristique

Rencontre sur les Stratégies de promotion locale du territoire et la promotion touristique Rencontre sur les Stratégies de promotion locale du territoire et la promotion touristique RENCONTRE SUR LES STRATEGIES DE PROMOTION LOCALE ET LA PROMOTION TOURISTIQUE 30 et 31 Mars 2016 COMMUNE URBANE

Plus en détail

ACCUMULATION DU CAPITAL, PROGRES TECHNIQUE et CROISSANCE. 4 partie : progrès technique et croissance.

ACCUMULATION DU CAPITAL, PROGRES TECHNIQUE et CROISSANCE. 4 partie : progrès technique et croissance. ACCUMULATION DU CAPITAL, PROGRES TECHNIQUE et CROISSANCE 4 partie : progrès technique et croissance. Au début du chapitre un tableau récapitulait l apport du travail et du capital à la croissance économique.

Plus en détail

ATTAC Le partage de la valeur ajoutée: salaires et profits

ATTAC Le partage de la valeur ajoutée: salaires et profits ATTAC 19-20 Introduction à l économie 2. Le partage de la valeur ajoutée: salaires et profits 1 Rappel : Les trois approches du PIB Approche production: Le PIB est égal à la valeur ajoutée brute créée

Plus en détail

Vidéo 1 : Alléger le coût du travail pour lutter contre le chômage classique

Vidéo 1 : Alléger le coût du travail pour lutter contre le chômage classique Vidéo 1 : Alléger le coût du travail pour lutter contre le chômage classique Activité 1 : Maîtrisez-vous les connaissances? Exercice 1 : Mots croisés Exercice 2 : QCM 1. Le coût du travail : a. Se compose

Plus en détail

Démographie et pauvreté. Afristat

Démographie et pauvreté. Afristat Démographie et pauvreté Afristat Introduction Pauvreté et richesse sont corrélées aux indicateurs démographiques: Indicateurs de croissance totale de la population : IDH, indice de progrès humain, indice

Plus en détail

Introduction au cours d Économie des réseaux et de l Internet

Introduction au cours d Économie des réseaux et de l Internet Introduction au cours d Économie des réseaux et de l Internet Thierry PENARD CREREG - Rennes 1 Octobre 2003 Des TIC à l économie numérique (Information economy) Les TIC définition et mesure du secteur

Plus en détail

Chapitre 5. Corrigés

Chapitre 5. Corrigés Chapitre 5 Corrigés 1 Question 1. Coûts de production et coûts de revient préétablis. Qu il résulte de données historiques, donc d un constat, ou de données préétablies, donc d une prévision, le sens fondamental

Plus en détail

Comparaison internationale de l emploi dans la distribution

Comparaison internationale de l emploi dans la distribution Comparaison internationale de l emploi dans la distribution Etude réalisée auprès des Missions économiques en Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Etats-Unis, Finlande, Grèce, Irlande, Italie,

Plus en détail

La problématique de politique économique est devenue très

La problématique de politique économique est devenue très PAYS ÉMERGENTS, PAYS DE L OCDE : LES POLITIQUES MISES EN PLACE SERONT-ELLES COOPÉRATIVES OU NON COOPÉRATIVES? PATRICK ARTUS* La problématique de politique économique est devenue très différente, d un côté,

Plus en détail

La problématique de la retraite sous l angle macro-économique. Olivier KLEIN

La problématique de la retraite sous l angle macro-économique. Olivier KLEIN La problématique de la retraite sous l angle macro-économique Olivier KLEIN Les 5 systèmes de retraite Système Public de Solidarité (minimum vieillesse) Les Régimes d Entreprise Le Régime Social par répartition

Plus en détail

ENTRAINEMENT A L EXAMEN 2/ Mondialisation, de nouveaux défis

ENTRAINEMENT A L EXAMEN 2/ Mondialisation, de nouveaux défis ENTRAINEMENT A L EXAMEN 2/ Mondialisation, de nouveaux défis I. Questions à traiter 1. Quelle a été la réaction de la plupart des pays face à la crise économique et quelles ont été leurs conséquences

Plus en détail

RAPPORT DE DIAGNOSTIC BILAN CARBONE

RAPPORT DE DIAGNOSTIC BILAN CARBONE RAPPORT DE DIAGNOSTIC BILAN CARBONE Atelier de l Argoat Mai 2011 1 Plan de réduction : 1.1 Situation initiale et réductions déjà effectuées L entreprise a mis en place en 2009 un dispositif de combustion

Plus en détail

Fiscalité carbone et enjeux d équité. Emmanuel COMBET - CIRED Centre international de recherche sur l environnement et le développement

Fiscalité carbone et enjeux d équité. Emmanuel COMBET - CIRED Centre international de recherche sur l environnement et le développement Fiscalité carbone et enjeux d équité Emmanuel COMBET - CIRED Centre international de recherche sur l environnement et le développement Crainte des conséquences sociales du prix du carbone Désaccords sur

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. La France va mieux? Regardons la croissance potentielle et l écart entre la croissance et la croissance potentielle.

FLASH ÉCONOMIE. La France va mieux? Regardons la croissance potentielle et l écart entre la croissance et la croissance potentielle. ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE juillet 6 N 78 La France va mieux? Regardons la croissance potentielle et l écart entre la croissance et la croissance potentielle. La France va mieux puisque la croissance

Plus en détail

1. Quelles sont les sources

1. Quelles sont les sources 1. Quelles sont les sources de la croissance économique? ÉCONOMIE Comprendre les mesures de l ro ss n e onomue e ses derm n n s essen el du ours e les no ons I d le mesure de l ro ss n e onomue A. La mesure

Plus en détail

3.2 Comment expliquer la croissance des «30 Glorieuses»?

3.2 Comment expliquer la croissance des «30 Glorieuses»? 3.2 Comment expliquer la croissance des «30 Glorieuses»? 3.2.1 Les traits de la croissance des 30 Glorieuses Croissance forte et régulière avec une atténuation significative des cycles Croissance de plein

Plus en détail

THEME 2 L ÉCONOMIE MONDIALE : CROISSANCES, RUPTURES ET. CHAPITRE 7 Croissance et types de croissance de 1945 au début des années 1970

THEME 2 L ÉCONOMIE MONDIALE : CROISSANCES, RUPTURES ET. CHAPITRE 7 Croissance et types de croissance de 1945 au début des années 1970 MODULE I LES GRANDES MUTATIONS DU MONDE AU XX e SIECLE (DE 1913 AU DEBUT DES ANNEES 1990) THEME 2 ECS1 - Cours de M.CHARRIER L ÉCONOMIE MONDIALE : CROISSANCES, RUPTURES ET BOULEVERSEMENTS (DE 1945 AU DÉBUT

Plus en détail

Règles de rédaction d une dissertation en SES

Règles de rédaction d une dissertation en SES Règles de rédaction d une dissertation en SES La règle d or en dissertation : Traiter le sujet, tout le sujet, rien que le sujet 1) Traiter le sujet Pour ne pas être hors sujet, vous devez lire attentivement

Plus en détail

Collège Jean Racine Décembre 2011 VIROFLAY RAPPORT DE STAGE. Prénom et Nom de l élève : Classe : Nom du correcteur :.

Collège Jean Racine Décembre 2011 VIROFLAY RAPPORT DE STAGE. Prénom et Nom de l élève : Classe : Nom du correcteur :. Collège Jean Racine Décembre 2011 VIROFLAY RAPPORT DE STAGE Prénom et Nom de l élève : Classe : NOTE/20 : Nom du correcteur :. CONSIGNES POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Répondre à toutes les questions

Plus en détail

Le courant classique

Le courant classique Première partie Le courant classique Les théories classiques ont été développées dans le contexte particulier de la révolution industrielle, entre la fin du XVIII e siècle et la première moitié du XIX

Plus en détail

Chapitre 4. Demande, offre et prix de marché

Chapitre 4. Demande, offre et prix de marché 1 Partie 2 : Les marchés parfaits Chapitre 4 Demande, offre et prix de marché Introduction 2 Pb économique = allocation de ressources rares à des besoins illimités. Mécanisme d exclusion par les prix dans

Plus en détail

La croissance. Quelles sont les sources de la croissance? Introduction

La croissance. Quelles sont les sources de la croissance? Introduction 6 Quelles sont les sources de la croissance? Introduction Introduction I. Regard historique sur la croissance économique II. La croissance économique trouve son origine dans l utilisation des facteurs

Plus en détail

Quelles sont les relations entre le progrès technique et croissance, développement et changement social?

Quelles sont les relations entre le progrès technique et croissance, développement et changement social? CHAPITRE 3 : PROGRES TECHNIQUE ET CROISSANCE AMORCE : Steve Jobs est ce que l on appelle un innovateur Schumpetérien ou un innovateur au sens de Schumpeter. (Schumpeter est un économiste hongrois de la

Plus en détail

Commerce Nord-Sud et environnement : les modèles de havre de pollution

Commerce Nord-Sud et environnement : les modèles de havre de pollution Commerce Nord-Sud et environnement : les modèles de havre de pollution VS6- Master 2 EDDEE Séance 4-8 mars 2011 Effets de l ouverture sur la pollution Dans les modèles concurrentiels Pour une petite économie

Plus en détail

Thème 1 : Produire, répartir, consommer : les trois rouages de notre économie

Thème 1 : Produire, répartir, consommer : les trois rouages de notre économie L économie facile Thème 1 : Produire, répartir, consommer : les trois rouages de notre économie 1 ) Le fonctionnement de l économie : les trois rouages de l activité économique Activité économique PRODUCTION

Plus en détail

Chapitre 2 : Le diagnostic stratégique

Chapitre 2 : Le diagnostic stratégique Chapitre 2 : Le diagnostic stratégique Introduction : I) Le diagnostic externe Le diagnostic externe c est une identification des opportunités et menaces de l environnement. - Opportunités : circonstance

Plus en détail

MACROECONOMIE. Sciences Po 1 ère année. Cours de Yann ALGAN

MACROECONOMIE. Sciences Po 1 ère année. Cours de Yann ALGAN MACROECONOMIE Sciences Po 1 ère année 2012 Cours de Yann ALGAN Chapitre 7 Equilibre Macroéconomique à Moyen Terme Le Modèle Offre Globale Demande Globale 2 1. INTRODUCTION Questions Quelle est l effet

Plus en détail

Eau Vive Basse-Normandie

Eau Vive Basse-Normandie Eau Vive Basse-Normandie Capitalisation sur l engagement en coopération de 4 communes basnormandes avec 5 communes du canton de Kornaka au Niger Hélène de la Porte Avril 2014 L histoire vue de l extérieur

Plus en détail

La qualité de l emploi au Québec, le cas de la santé et des services sociaux

La qualité de l emploi au Québec, le cas de la santé et des services sociaux La qualité de l emploi au Québec, le cas de la santé et des services sociaux Conseil fédéral Fédération de la santé et des services sociaux CSN Sherbrooke, 19 novembre 2013 PAUL-ANDRÉ LAPOINTE DÉPARTEMENT

Plus en détail

Objectif Valeur ajoutée

Objectif Valeur ajoutée Objectif Valeur ajoutée par Paul-Louis Brodier -1- Réaliser un résultat est évidemment un impératif, mais existent deux façons de voir La façon de voir usuelle est celle des associés ou actionnaires Une

Plus en détail

C Quels facteurs mobilisent-elles pour produire?

C Quels facteurs mobilisent-elles pour produire? C Quels facteurs mobilisent-elles pour produire? a) La combinaison des facteurs de production Produire consiste à transformer des biens et des services intermédiaires en produits finis. L'entreprise doit

Plus en détail

3. Economie et développement durable 3.1 La croissance est-elle compatible avec la préservation de l environnement?

3. Economie et développement durable 3.1 La croissance est-elle compatible avec la préservation de l environnement? 3. Economie et développement durable 3.1 La croissance est-elle compatible avec la préservation de l environnement? Pour commencer - Croissance économique développement (Annexe 1) - De même, une forte

Plus en détail

Enjeux de la RTT et controverses (Fiches transparents) Jean-Marie Harribey

Enjeux de la RTT et controverses (Fiches transparents) Jean-Marie Harribey 1 Enjeux de la RTT et controverses (Fiches transparents) Jean-Marie Harribey 2 Evolution de la dure annuelle moyenne du travail en France de 1831 à 2002 (en heures) 3500 3000 2500 2000 1500 1000 500 0

Plus en détail

Les explications des fluctuations économiques. Martine Gosse 2012/2013

Les explications des fluctuations économiques. Martine Gosse 2012/2013 + Les explications des fluctuations économiques d origine exogène. n Les fluctuations économiques peuvent s expliquer par des chocs de l offre et des chocs de la demande. n Les chocs de l offre sont des

Plus en détail

Les systèmes de formation et leur contexte : enjeux politiques et économiques des systèmes éducatifs

Les systèmes de formation et leur contexte : enjeux politiques et économiques des systèmes éducatifs La macroéconomie étudie l'économie à l échelle d un pays à travers les relations entre les grands agrégats économiques, tels que par exemple le revenu, l investissement, la consommation, le taux de chômage,

Plus en détail

ENJEUX ET CONTEXTE DU DEVELOPPEMENT DURABLE

ENJEUX ET CONTEXTE DU DEVELOPPEMENT DURABLE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Enjeux et Contexte du Développement Durable 1 ère STI2D CI1 : Développement durable et Principes de conception des systèmes Cours ET

Plus en détail

TEST 3. Q1 Qu est-ce-que la productivité par tête?... Q2 Quelle a été la hausse en % de la productivité par tête en France entre 1996 et 2006?...

TEST 3. Q1 Qu est-ce-que la productivité par tête?... Q2 Quelle a été la hausse en % de la productivité par tête en France entre 1996 et 2006?... TEST 3 Q1 Qu est-ce-que la productivité par tête?... Q2 Quelle a été la hausse en % de la productivité par tête en France entre 1996 et 2006?... Q3 Quelle a été la hausse en % de la productivité par tête

Plus en détail

G2 Nourrir une population mondiale en augmentation. I. L augmentation de la population empêche-t-elle de nourrir le monde?

G2 Nourrir une population mondiale en augmentation. I. L augmentation de la population empêche-t-elle de nourrir le monde? G2 Nourrir une population mondiale en augmentation http://www.worldometers.info/fr/ Partir du compteur de l évolution de la population mondiale La Terre compte aujourd hui plus de 7 milliards d habitants

Plus en détail

LES CRISES ÉCONOMIQUES

LES CRISES ÉCONOMIQUES Économie globale Renaud Bouret et Alain Dumas, ERPI 7-1 CHAPITRE 9 : CORRIGÉS LES CRISES ÉCONOMIQUES SECTION 2 (P. 202) 1. LA CRISE SE DÉCLENCHE a) Une récession à l étranger, qui entraîne une baisse des

Plus en détail

Découplage, dématérialisation et démarchandisation. Bernard PERRET 28 juin 2016

Découplage, dématérialisation et démarchandisation. Bernard PERRET 28 juin 2016 Découplage, dématérialisation et démarchandisation Bernard PERRET 28 juin 2016 Plan d intervention L enjeu du découplage Dématérialisation et démarchandisation Les limites sociales et environnementales

Plus en détail

THEME 1: CROISSANCE ÉCONOMIQUE, MONDIALISATION.. 1. COMPOSITION : , une économie monde britannique?

THEME 1: CROISSANCE ÉCONOMIQUE, MONDIALISATION.. 1. COMPOSITION : , une économie monde britannique? THEME 1: CROISSANCE ÉCONOMIQUE, MONDIALISATION.. 1. COMPOSITION : 1850-1914, une économie monde britannique? CONSEILS POUR TRAITER LE SUJET : Analyse des termes du sujet pour l introduction : Définir la

Plus en détail

L offre globale et la demande globale André Robichaud

L offre globale et la demande globale André Robichaud L offre globale et la demande globale André Robichaud Vidéo 1 : http://economieglobale.ep.profweb.qc.ca/ieg/rencontre12/video/partie1-gdg/partie1-gdg.html Rappel Le modèle de l offre et la demande Ce modèle

Plus en détail

Exemple de l Europe et des États-Unis: différentiel s est creusé dans la seconde moitié des années 1990

Exemple de l Europe et des États-Unis: différentiel s est creusé dans la seconde moitié des années 1990 Les politiques industrielles des pays industrialisés Concept absent jusqu ici: la compétitivité - concept pas très clair sur le plan économique quand il s applique à un pays (parallèle trompeur entre une

Plus en détail

4) Le niveau et l évolution de la masse salariale publique

4) Le niveau et l évolution de la masse salariale publique 1 FIPECO le 15.10.2016 Les fiches de l encyclopédie VI) La masse salariale publique 4) Le niveau et l évolution de la masse salariale publique Les rémunérations brutes, hors cotisations sociales et contributions

Plus en détail

LA POLITIQUE MONETAIRE

LA POLITIQUE MONETAIRE Cours de La politique monetaire de Coursfaciles.Com Page 1 LA POLITIQUE MONETAIRE Introduction : Les chocs pétroliers de 1973 et 1979 marquent la fin d'une période exceptionnelle d'expansion économique

Plus en détail

Enjeux environnementaux et sociosanitaires du développement urbain et industriel. Bitondo Dieudonné Université de Douala

Enjeux environnementaux et sociosanitaires du développement urbain et industriel. Bitondo Dieudonné Université de Douala Enjeux environnementaux et sociosanitaires du développement urbain et industriel Bitondo Dieudonné Université de Douala Sommaire Quelques concepts: enjeu, développement, urbanisation et industrialisation.

Plus en détail

DEFINITION DU VOCABULAIRE ET REALISATION D UNE FICHE CONCEPT

DEFINITION DU VOCABULAIRE ET REALISATION D UNE FICHE CONCEPT DEFINITION DU VOCABULAIRE ET REALISATION D UNE FICHE CONCEPT EXEMPLE : Notion : La croissance 1 Définition = Augmentation à long terme du volume de la production 2 Sous notions : Croissance intensive (repose

Plus en détail

Bilan énergétique martiniquais

Bilan énergétique martiniquais 1 Bilan énergétique martiniquais VALORA - Village du développement durable à la Martinique 15 Avril 2016 Contact : rosamont.p@energie.mq www.energie.mq 0696 26 16 13 14/04/2016 Sommaire 1. Contexte énergétique

Plus en détail

MONDIALISATION ET DEVELOPPEMENT DURABLE

MONDIALISATION ET DEVELOPPEMENT DURABLE MONDIALISATION ET DEVELOPPEMENT DURABLE Denis LANGLET COLLOQUE RRI 16 DECEMBRE 2013 CITE DES SCIENCES Rappel de la définition du développement durable : «un développement qui répond aux besoins du présent

Plus en détail

Sortir de l entreprise capitaliste. Daniel BACHET Maître de Conférences, Université d Evry

Sortir de l entreprise capitaliste. Daniel BACHET Maître de Conférences, Université d Evry Sortir de l entreprise capitaliste Daniel BACHET Maître de Conférences, Université d Evry Deux questions fondamentales La question de l efficacité économique et sociale ou de la performance La question

Plus en détail

Atelier citoyen droits fondamentaux et commerce international. Le libre-échange et la régulation de la globalisation. Éléments de réflexion critique

Atelier citoyen droits fondamentaux et commerce international. Le libre-échange et la régulation de la globalisation. Éléments de réflexion critique Atelier citoyen droits fondamentaux et commerce international Le libre-échange et la régulation de la globalisation. Éléments de réflexion critique Bruxelles, 29 octobre 2016 Mehdi Abbas, maître de conférences,

Plus en détail

Épreuve de Sciences économiques et sociales

Épreuve de Sciences économiques et sociales Nom : Date : Juin 2015 Classe : Durée : 100 minutes Le Sujet est à rendre avec la copie Exercice 1 ( 9 points) Document 1 : La délocalisation et ses effets sur l économie. Face à une concurrence accrue,

Plus en détail

Informations financières

Informations financières Informations financières Une année clé pour : croissance et résultats record en 2007 Intégration réussie de la nouvelle entité APC-MGE Chiffre d affaires : 17,3 Md (+26%) Marge EBITA : 14,8% (+27%) Autofinancement

Plus en détail

Les perspectives

Les perspectives Les perspectives 2030-2050 Pas de temps et trajectoires : le cycle des choix d achats et comportements d usages Ampoules Electroménager Télévision Ordinateur Vêtements Cycle de renouvellement moins de

Plus en détail

CROISSANCE ET DÉVELOPPEMENT Fiche de travail

CROISSANCE ET DÉVELOPPEMENT Fiche de travail Questions de compréhension Exercice 1 Expliquez la notion de «croissance économique». Exercice 2 Pourquoi utilise-t-on le PIB par habitant et non le PIB total pour obtenir une image de la richesse d une

Plus en détail

ENSAE, 1A Maths. Roland Rathelot Octobre 2010

ENSAE, 1A Maths. Roland Rathelot Octobre 2010 Initiation à l économie ENSAE, 1A Maths Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr Octobre 2010 Les critères d efficacité et de rentabilité Les entreprises Les critères d efficacité et de rentabilité L investissement

Plus en détail

Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 11 février 2015 à 9 h 30 «La revalorisation des pensions et des droits à la retraite : problématique et résultats de projection» Document N 6 Document

Plus en détail

LA SANTÉ PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL

LA SANTÉ PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL LA SANTÉ PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL Présenté par: Nom: Intervenants SAT-CIUSSS Capitale Nationale OBJECTIFS DE LA PRÉSENTATION 1. Vous sensibiliser à l importance grandissante des problèmes de santé psychologique

Plus en détail

Le modèle social français à travers les chiffres 1

Le modèle social français à travers les chiffres 1 Le modèle social français à travers les chiffres 1 1 La France se situe au 5 ème rang mondial de la production de richesses PIB 2013 : 2739 milliards de $ US derrière les Etats Unis, la Chine, le Japon,

Plus en détail

UE-27 PIB : quelles prévisions?

UE-27 PIB : quelles prévisions? Diploweb.com, revue geopolitique, articles, cartes, relations internationales > Union européenne > États membres > UE-27 PIB 2009-2010 : quelles prévisions? Diploweb.com recommande : Nouvelle édition entièrement

Plus en détail

Chapitre 11 La production et les coûts

Chapitre 11 La production et les coûts Chapitre 11 La production et les coûts 1. L horizon temporel des décisions 2. Les contraintes techniques à court terme 3. Le coût à court terme 4. Le coût à long terme 1 Objectifs du chapitre Distinguer

Plus en détail

LE MODULE DE SENSIBILISATION

LE MODULE DE SENSIBILISATION LE MODULE DE SENSIBILISATION ÉNERGIE Les différents types d énergie Les sources d énergies fossiles : Pétrole, gaz naturel, charbon Ce sont les énergies issues de la fossilisation de matières organiques

Plus en détail

Economie Industrielle 10

Economie Industrielle 10 Economie Industrielle 10 Réseaux et standards Marc Bourreau Serge Pajak Telecom ParisTech MB-SP (Telecom ParisTech) Cours 10 : Réseaux et Standards 1 / 35 Plan du cours 1 Les caractéristiques des industries

Plus en détail

Chapitre 1. Qu est-ce-que l économie? Plan du chapitre 1. I. Qu est-ce que l analyse économique?

Chapitre 1. Qu est-ce-que l économie? Plan du chapitre 1. I. Qu est-ce que l analyse économique? 1 Chapitre 1 Qu est-ce-que l économie? Plan du chapitre 1 2 I. Qu est-ce que l analyse économique? II. Arbitrage, incitation, échange, information, distribution III. Microéconomie et macroéconomie IV.

Plus en détail

«Participation, intéressement, épargne salariale, prime de partage des profits Beaucoup d instruments, quels objectifs?

«Participation, intéressement, épargne salariale, prime de partage des profits Beaucoup d instruments, quels objectifs? Séminaire «Politiques de l emploi Interactions de l économique et du juridique» «Participation, intéressement, épargne salariale, prime de partage des profits Beaucoup d instruments, quels objectifs?»

Plus en détail

Insertion et développement durable Grenelle de l insertion, Bordeaux, 14 mai 2008 Introduction ou «Cadrage général»

Insertion et développement durable Grenelle de l insertion, Bordeaux, 14 mai 2008 Introduction ou «Cadrage général» Insertion et développement durable Grenelle de l insertion, Bordeaux, 14 mai 2008 Introduction ou «Cadrage général» Jean-Marie Harribey Relier la problématique de l insertion avec celle du développement

Plus en détail

FRANCE. France. La faible accumulation de capital et le progrès technologique ralentissent la croissance de la productivité du travail

FRANCE. France. La faible accumulation de capital et le progrès technologique ralentissent la croissance de la productivité du travail FRANCE La croissance économique devrait atteindre 1.4 % cette année et 1.5 % en 2017 grâce à la baisse des prix de l énergie, aux allègements des cotisations sociales et des impôts sur les entreprises

Plus en détail

E I S M V. Impacts de l évolution de la consommation des protéines animales sur le secteur de l élevage et les éleveurs dans les pays du Sud

E I S M V. Impacts de l évolution de la consommation des protéines animales sur le secteur de l élevage et les éleveurs dans les pays du Sud Académie Française, Communication du 20 juin 2013 Impacts de l évolution de la consommation des protéines animales sur le secteur de l élevage et les éleveurs dans les pays du Sud 3w.eismv.org L.J. PANGUI

Plus en détail

LE PIB EST-IL UN BON INDICATEUR DU PROGRES ECONOMIQUE ET SOCIAL?

LE PIB EST-IL UN BON INDICATEUR DU PROGRES ECONOMIQUE ET SOCIAL? LE PIB EST-IL UN BON INDICATEUR DU PROGRES ECONOMIQUE ET SOCIAL? Table des matières: Introduction :... 2 I. Le PIB est un indicateur partiellement pertinent...... 2 A. Pour mesurer la croissance des richesses

Plus en détail

Histoire de la pensée économique. Prof. J-L De Meulemeester, Ass. G Perilleux Travaux pratiques Lecture 3

Histoire de la pensée économique. Prof. J-L De Meulemeester, Ass. G Perilleux Travaux pratiques Lecture 3 Histoire de la pensée économique Prof. J-L De Meulemeester, Ass. G Perilleux Travaux pratiques 2015-2016 Lecture 3 1 Rappel: Théorie de la rente Rente = Portion du produit de la terre que l on paie au

Plus en détail

Définition de la production par l Insee

Définition de la production par l Insee 1. Définitions et typologie Qu est-ce que produire? Productions marchande et non marchande Production et productivité Entreprises, administrations et ISBLSM Les critères de classification des entreprises

Plus en détail

Exercices proposés en cours

Exercices proposés en cours Exercices proposés en cours semaine du 8 décembre 2003 Etude de cas : La contraction de l o re lors du premier choc pétrolier Entre 1973 et 1974 le prix en dollar du baril de pétrole est multiplié par

Plus en détail

Economie du développement Cours de Benoît Prévost Université Montpellier

Economie du développement Cours de Benoît Prévost Université Montpellier Economie du développement Cours de Benoît Prévost Université Montpellier 3 2007-2008 Plan du cours Introduction générale 1. Quelques chiffres 2. Premières définitions du développement Développement et

Plus en détail