Des reptiles au pochoir dans une grotte ornée du Sahara

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Des reptiles au pochoir dans une grotte ornée du Sahara"

Transcription

1 Des reptiles au pochoir dans une grotte ornée du Sahara LE MONDE SCIENCE ET TECHNO à 15h54 Par Vahé Ter Minassian Frise de petites mains soufflées sur les parois de l'abri Wadi Sura II, identifiées par Emmanuelle Honoré et son équipe du CNRS comme des mains de reptile. Photo Emmanuelle Honoré Découvert en 2002 sur le grand plateau de Gilf El-Kebir, dans le désert occidental égyptien frontalier de la Libye et du Soudan, Wadi Sura II est l un des plus importants abris sous roche ornés du Sahara. Pas moins de peintures datant de ans y recouvrent 100 m 2 de parois sur un fond de mains, mais aussi de pieds, de disques et de bâtons imprimés en négatif à l aide de pochoirs. Objets, membres, animaux, humains, êtres fantastiques ou mythologiques ces représentations témoignent du mode de vie et des croyances des habitants à une époque géologique, l holocène, où, bénéficiant d un climat plus tempéré et d une pluviométrie accrue, la région n était pas le désert qu elle est aujourd hui, mais un pays vert. Célèbre pour ses scènes de bêtes mutilées et de personnages dansants ou «flottant» en l air, pour ses étonnantes gravures de gazelles, Wadi Sura II l est aussi pour ses mains tracées au pochoir. Parmi les 900 qui ornent la cavité, 13 ont attiré l attention. De petite taille elles mesurent en moyenne 4,53 centimètres, elles ont été interprétées comme des empreintes de bébés ou de très jeunes enfants. Est-ce vraiment le cas?

2 Une équipe pluridisciplinaire affirme que non. Emmanuelle Honoré, postdoctorante au laboratoire Archéologies et sciences de l Antiquité, et ses collègues du CNRS ont comparé ces treize minuscules mains de Wadi Sura II avec celles de nourrissons actuels, nés à terme ou prématurés. Ils affirment dans le dernier numéro du Journal of Archaeological Science : Reports que les paumes et les doigts imprimés sur ces parois ne sont pas humains. Leurs longueurs et largeurs correspondraient plutôt à celles de certains reptiles! «Gestuelle des guérisseurs» Intimement associées à l art rupestre, les «mains négatives» sont des symboles universels, présents dans toutes les cultures de la préhistoire. On en trouve partout dans le monde et sur des sites de toutes les époques. Les plus anciennes, découvertes dans la grotte Chauvet et sur l île des Célèbes (Indonésie), dateraient de et ans. Leur fonction n est pas connue. Mais certains spécialistes, comme Jean-Michel Chazine, ingénieur de recherches àaix- Marseille Université-CNRS-Centre de recherches et de documentation sur l Océanie (Credo), qui les étudie dans la partie indonésienne de Bornéo, soulignent des analogies «entre l opération consistant à souffler (ou plutôt cracher) une solution d oxyde de fer sur une main apposée à plat sur une paroi et la gestuelle des guérisseurs». Rapprochement jugé d autant plus pertinent que l immense majorité des dessins «au pochoir» mis au jour sont des empreintes de mains. Même si, en de rares occasions, la présence de dessins négatifs de boomerangs, de pieds, de feuilles, parfois de poissons ou de pattes d oiseaux a aussi été relevée.

3 Mains humaine et reptilienne de Wadi Sura II. Photo Emmanuelle Honoré D où l intérêt de la découverte d Emmanuelle Honoré et de ses collègues. Ceux-ci ont, explique-t-elle, «commencé par comparer les mensurations des grandes et des petites empreintes de Wadi Sura II à celles de mains d adultes et d enfants hospitalisés au sein du service de néonatologie du CHRU de Lille». Ils ont constaté que, si les plus grosse empreintes pouvaient sans ambiguïté être celles d humains adultes, la probabilité que les plus petites soient ceux de bébés ou de fœtus humains était inférieure à 0,01 % pour plusieurs des sept critères morphométriques retenus.

4 Les scientifiques ont alors recherché l animal le plus à même d avoir imprimé une telle trace sur la paroi. En Zambie, ils ont d abord exploré en vain la piste de jeunes singes patas des primates cercopithécidés avant d établir une correspondance probable avec des varans du désert ou des crocodiles du Nil. «L utilisation d animaux pour faire des pochoirs est connue sur d autres continents mais nouvelle pour l Afrique, commente Jean-Loïc Le Quellec, directeur de recherches CNRS à l Institut des mondes africains, à Paris, qui fut, en 2005, l un des premiers scientifiques à décrire l abri. Au-delà de la question de savoir quelle espèce a été utilisée, le point essentiel est que Wadi Sura II est le seul site du Sahara où des peintres ont fait appel à la technique du pochoir pour faire autre chose que des mains négatives. On y observe notamment de grands disques dont l interprétation reste ouverte. Cette étude vient donc renforcer le caractère exceptionnel de ce site qui cumule les singularités.» Vahé Ter Minassian Des reptiles au pochoir dans une grotte ornée du Sahara LE MONDE SCIENCE ET TECHNO à 15h54 Par Vahé Ter Minassian Frise de petites mains soufflées sur les parois de l'abri Wadi Sura II, identifiées par Emmanuelle Honoré et son équipe du CNRS comme des mains de reptile. Photo Emmanuelle Honoré

5 Découvert en 2002 sur le grand plateau de Gilf El-Kebir, dans le désert occidental égyptien frontalier de la Libye et du Soudan, Wadi Sura II est l un des plus importants abris sous roche ornés du Sahara. Pas moins de peintures datant de ans y recouvrent 100 m 2 de parois sur un fond de mains, mais aussi de pieds, de disques et de bâtons imprimés en négatif à l aide de pochoirs. Objets, membres, animaux, humains, êtres fantastiques ou mythologiques ces représentations témoignent du mode de vie et des croyances des habitants à une époque géologique, l holocène, où, bénéficiant d un climat plus tempéré et d une pluviométrie accrue, la région n était pas le désert qu elle est aujourd hui, mais un pays vert. Célèbre pour ses scènes de bêtes mutilées et de personnages dansants ou «flottant» en l air, pour ses étonnantes gravures de gazelles, Wadi Sura II l est aussi pour ses mains tracées au pochoir. Parmi les 900 qui ornent la cavité, 13 ont attiré l attention. De petite taille elles mesurent en moyenne 4,53 centimètres, elles ont été interprétées comme des empreintes de bébés ou de très jeunes enfants. Est-ce vraiment le cas? Une équipe pluridisciplinaire affirme que non. Emmanuelle Honoré, postdoctorante au laboratoire Archéologies et sciences de l Antiquité, et ses collègues du CNRS ont comparé ces treize minuscules mains de Wadi Sura II avec celles de nourrissons actuels, nés à terme ou prématurés. Ils affirment dans le dernier numéro du Journal of Archaeological Science : Reports que les paumes et les doigts imprimés sur ces parois ne sont pas humains. Leurs longueurs et largeurs correspondraient plutôt à celles de certains reptiles! «Gestuelle des guérisseurs» Intimement associées à l art rupestre, les «mains négatives» sont des symboles universels, présents dans toutes les cultures de la préhistoire. On en trouve partout dans le monde et sur des sites de toutes les époques. Les plus anciennes, découvertes dans la grotte Chauvet et sur l île des Célèbes (Indonésie), dateraient de et ans. Leur fonction n est pas connue. Mais certains spécialistes, comme Jean-Michel Chazine, ingénieur de recherches àaix- Marseille Université-CNRS-Centre de recherches et de documentation sur l Océanie (Credo), qui les étudie dans la partie indonésienne de Bornéo, soulignent des analogies «entre l opération consistant à souffler (ou plutôt cracher) une solution d oxyde de fer sur une main apposée à plat sur une paroi et la gestuelle des guérisseurs». Rapprochement jugé d autant plus pertinent que l immense majorité des dessins «au pochoir» mis au jour sont des empreintes de mains. Même si, en de rares occasions, la présence de dessins négatifs de boomerangs, de pieds, de feuilles, parfois de poissons ou de pattes d oiseaux a aussi été relevée.

6 Mains humaine et reptilienne de Wadi Sura II. Photo Emmanuelle Honoré D où l intérêt de la découverte d Emmanuelle Honoré et de ses collègues. Ceux-ci ont, explique-t-elle, «commencé par comparer les mensurations des grandes et des petites empreintes de Wadi Sura II à celles de mains d adultes et d enfants hospitalisés au sein du service de néonatologie du CHRU de Lille». Ils ont constaté que, si les plus grosse empreintes pouvaient sans ambiguïté être celles d humains adultes, la probabilité que les plus petites soient ceux de bébés ou de fœtus humains était inférieure à 0,01 % pour plusieurs des sept critères morphométriques retenus.

7 Les scientifiques ont alors recherché l animal le plus à même d avoir imprimé une telle trace sur la paroi. En Zambie, ils ont d abord exploré en vain la piste de jeunes singes patas des primates cercopithécidés avant d établir une correspondance probable avec des varans du désert ou des crocodiles du Nil. «L utilisation d animaux pour faire des pochoirs est connue sur d autres continents mais nouvelle pour l Afrique, commente Jean-Loïc Le Quellec, directeur de recherches CNRS à l Institut des mondes africains, à Paris, qui fut, en 2005, l un des premiers scientifiques à décrire l abri. Au-delà de la question de savoir quelle espèce a été utilisée, le point essentiel est que Wadi Sura II est le seul site du Sahara où des peintres ont fait appel à la technique du pochoir pour faire autre chose que des mains négatives. On y observe notamment de grands disques dont l interprétation reste ouverte. Cette étude vient donc renforcer le caractère exceptionnel de ce site qui cumule les singularités.» Vahé Ter Minassian

CORRIGES Plan de la séance

CORRIGES Plan de la séance CORRIGES Plan de la séance 1. Corriges Compréhension écrite 2. Corriges Compréhension orale 3. Corriges Syntaxe 4. Corriges Vocabulaire 5. Corriges Conjugaison 6. Corriges Lecture d'élargissement 7. Corriges

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 10 ANS DE CULTURE CÉLÉBRÉ AVEC LA NATURE! Grâce à votre fidèle participation et celle de plus de 100 institutions culturelles, le programme Cultivez le Jour de la Terre célébrera

Plus en détail

un très vieux parent!

un très vieux parent! Le parcours des objets,... de la fouille au musée! Dessin : Sonia Souvenir CEDARC Tous les objets présentés dans le musée ont été découverts lors de fouilles archéologiques. Ils ont été dégagés de la terre,

Plus en détail

ULTIMA PATAGONIA 2014 PRÉSENTATION DU PROJET

ULTIMA PATAGONIA 2014 PRÉSENTATION DU PROJET L expédition Centre-Terre est une association franco-chilienne de spéléologues et de scientifiques dont le but est la découverte et la compréhension des systèmes karstiques à travers le monde ainsi que

Plus en détail

Les serpents RÉSUMÉ ------

Les serpents RÉSUMÉ ------ Les serpents COLLECTION : Petit monde vivant TEXTE : John Crossingham et Bobbie Kalman Traduction : Marie-Josée Brière Âge : 6 à 10 ans ISBN-10 2-89579-100-7 ISBN-13 978-2-89579-100-3 32 pages couleur

Plus en détail

Comprendre pour mieux apprendre. Centre de recherche. sur le développement neuro-cognitif et les apprentissages : du bébé au jeune enfant

Comprendre pour mieux apprendre. Centre de recherche. sur le développement neuro-cognitif et les apprentissages : du bébé au jeune enfant Comprendre pour mieux apprendre Centre de recherche sur le développement neuro-cognitif et les apprentissages : du bébé au jeune enfant Directeur : Edouard Gentaz Apprendre : un instinct à développer La

Plus en détail

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON Ziggourat d Ur en Irak aujourd hui (source : internet). PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC Comment sont organisées les premières civilisations

Plus en détail

Objet : Invitation à l édition 2012 du Jour de la Terre aux musées

Objet : Invitation à l édition 2012 du Jour de la Terre aux musées Montréal, le 8 novembre 2011 Objet : Invitation à l édition 2012 du Jour de la Terre aux musées Madame, Monsieur, Institutions culturelles Depuis sept ans, divers musées, bibliothèques et centres culturels

Plus en détail

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés!

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés! Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres déjà plantés! Objectif atteint : 50 millions d arbres plantés dans 27 pays La Fondation Yves Rocher, née il y a 25 ans d une volonté

Plus en détail

Le rôle du ministère de l investissement : Le ministère a réussi à :

Le rôle du ministère de l investissement : Le ministère a réussi à : [ 257] [258] L Investissement Le Soudan a beaucoup d avantages qui attirent l investissement étranger. Le Soudan est classifié comme numéro deux des pays les plus attrayants pour l investissement en Afrique

Plus en détail

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe?

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe? Sommaire Séquence 4 Tu as constaté que les séismes et les éruptions volcaniques se déroulaient toujours aux mêmes endroits. Tu vas maintenant chercher à expliquer ce phénomène. Problématique : Comment

Plus en détail

ZOO D ASSON. Un Zoo de Passion. Nouveau en 2012. Les singes d Amazonie Programme éducatif

ZOO D ASSON. Un Zoo de Passion. Nouveau en 2012. Les singes d Amazonie Programme éducatif ZOO D ASSON Un Zoo de Passion Nouveau en 2012 Les singes d Amazonie Programme éducatif 1 DOSSIER DE PRESSE Sommaire Page 2 : Une passion au service de la nature Page 3 : Asson en quelques chiffres Page

Plus en détail

Enquête sur le tourisme d observation de la faune en Afrique:

Enquête sur le tourisme d observation de la faune en Afrique: Enquête sur le tourisme d observation de la faune en Afrique: Contribution des ministères du tourisme et des autorités nationales du tourisme Introduction À l appui des efforts engagés à l échelle mondiale

Plus en détail

J ai réalisé la première version de ce travail lors

J ai réalisé la première version de ce travail lors Avant-propos J ai réalisé la première version de ce travail lors d une mission au Maroc, qui consistait, entre autres choses, à former des dessinateurs de caractères arabes pour l imprimerie et l informatique.

Plus en détail

Interprétation de l'affleurement 3: a: argilites compactes, b: niveaux oxydés, a: argilites shistées, riches en charbon (bitumineuses)

Interprétation de l'affleurement 3: a: argilites compactes, b: niveaux oxydés, a: argilites shistées, riches en charbon (bitumineuses) L' approche de la complexité; Un exemple de démarche en classe de seconde. Bulletin officiel spécial n 4 du 29 avril 2010 L approche de la complexité et le travail de terrain Le travail de terrain est

Plus en détail

Près de 50 activités. avec le Bureau des Guides. au départ de Coeur de l'ardenne

Près de 50 activités. avec le Bureau des Guides. au départ de Coeur de l'ardenne Près de 50 activités avec le Bureau des Guides au départ de Coeur de l'ardenne Activités Bureau des Guides Coeur de l'ardenne I. Faune II. Paysages III. Expériences IV. Coin des artistes Bureau des Guides

Plus en détail

Hélène RAJCAK et Damien LAVERDUNT EXPOSITION. Emmanuelle Houdart ACTES SUD. éditeurs associés

Hélène RAJCAK et Damien LAVERDUNT EXPOSITION. Emmanuelle Houdart ACTES SUD. éditeurs associés Hélène RAJCAK et Damien LAVERDUNT Emmanuelle Houdart EXPOSITION ACTES SUD éditeurs associés 11 bâches et 27 dessins originaux Ces œuvres originales sont extraites du livre Histoires naturelles des animaux

Plus en détail

Activités Bureau des Guides

Activités Bureau des Guides Activités Bureau des Guides au départ du CENTRE DE DEPAYSEMENT ET DE PLEIN AIR DE MARBEHAN 1 Table des Matières Introduction I. Faune II. Habitats III. Wildcraft & Orientation IV. Coin des Artistes V.

Plus en détail

Safari au Kenya et en Tanzanie Octobre 2015. Itinéraire

Safari au Kenya et en Tanzanie Octobre 2015. Itinéraire Safari au Kenya et en Tanzanie Octobre 2015 Itinéraire 11 octobre NAIROBI (KENYA) Arrivée à Nairobi. Accueil et transfert à votre hôtel. 12 octobre NAIROBI/LAC NAIVASHA Départ vers la vallée du Rift. Dîner

Plus en détail

Sémiotique des Nouveaux Médias

Sémiotique des Nouveaux Médias Sémiotique des Nouveaux Médias Les Sites Web. Description Conception Spécification d une maquette Peter Stockinger Maison des Sciences de l Homme (MSH) Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (ESCoM)

Plus en détail

Ngorongoro Crater Lodge

Ngorongoro Crater Lodge Ngorongoro Crater Lodge Non loin du Kilimanjaro, tout près d un cratère vieux de 3 millions d années, un lodge incroyable se dresse à 2400 mètres d altitude. Perché en bordure d un site classé au patrimoine

Plus en détail

Demande d autorisation de faire une tournée pour des cirques itinérants détenant des animaux sauvages

Demande d autorisation de faire une tournée pour des cirques itinérants détenant des animaux sauvages Demande d autorisation de faire une tournée pour des cirques itinérants détenant des animaux sauvages Première tournée / premier spectacle Nouvelle tournée / nouveau spectacle Entrée en Suisse de l étranger

Plus en détail

PROGRAMME ATELIERS DES VACANCES MUSEES DE CANNES Dessin, peinture, modelage Public enfant et jeune

PROGRAMME ATELIERS DES VACANCES MUSEES DE CANNES Dessin, peinture, modelage Public enfant et jeune PROGRAMME ATELIERS DES VACANCES MUSEES DE CANNES Dessin, peinture, modelage Public enfant et jeune Réservation : : 04 93 38 55 26 Musées de la Mer : www.billetterie.cannes.com JUILLET Ateliers des petits

Plus en détail

Animations Pédagogiques

Animations Pédagogiques Animations Pédagogiques 1 Sommaire Un port ligérien au XIXème siècle : Montjean sur Loire p 3 Au temps de la Grande Marine de Loire p 4 «Plus de 4000 ans de navigation sur la Loire»: l évolution de la

Plus en détail

LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE

LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE Au I er siècle après Jésus-Christ, la ville romaine d Arles (photo ci-dessous) est entourée de remparts. Elle comporte de grandes rues principales appelées Cardo et Decumanus.

Plus en détail

Programme des activités jeune public au Louvre été 2015

Programme des activités jeune public au Louvre été 2015 Communiqué de presse Jeune public Juin - Juillet - Août 2015 Programme des activités jeune public au Louvre été 2015 La visite d un musée est l occasion d une rencontre avec des œuvres, un lieu, et leur

Plus en détail

LE BATON D ISHANGO. Une machine à calculer vieille de 20 000 ans...

LE BATON D ISHANGO. Une machine à calculer vieille de 20 000 ans... LE BATON D ISHANGO Une machine à calculer vieille de 20 000 ans... Les collections du Muséum des Sciences naturelles à Bruxelles abritent un artefact aussi unique que remarquable : le bâton d Ishango.

Plus en détail

Magie des métiers, trésors d or et d émail

Magie des métiers, trésors d or et d émail L HORLOGERIE À GENÈVE Magie des métiers, trésors d or et d émail LE RATH, GENÈVE 15 DÉCEMBRE 2011 29 AVRIL 2012 C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Des trésors à portée de regard Genève, décembre 2011

Plus en détail

AFSP. L atelier des fac-similés du Périgord DOSSIER DE PRESSE

AFSP. L atelier des fac-similés du Périgord DOSSIER DE PRESSE AFSP L atelier des fac-similés du Périgord DOSSIER DE PRESSE 2015 Sommaire AFSP L Atelier des Fac-similés du Périgord Les corps de métiers Un savoir-faire inégalé dans le monde L AFSP et Lascaux IV Les

Plus en détail

Guide pour réaliser un carnet de voyages

Guide pour réaliser un carnet de voyages Guide pour réaliser un carnet de voyages Les voyageurs, les explorateurs, les aventuriers du siècle passé conservaient la trace de leurs voyages en réalisant des carnets de voyages, contenant des dessins,

Plus en détail

Du lac Kariba aux chutes Victoria voyage photo et nature

Du lac Kariba aux chutes Victoria voyage photo et nature Du lac Kariba aux chutes Victoria voyage photo et nature août 2013 Du 11 au 20 Août 2013, Cedric et Elyane Jacquet, deux photographes professionnels, se rendront dans un petit coin de paradis au Zimbabwe,

Plus en détail

SOARING FLAMINGO SAFARIS, CULTURE ET TREKKING EN TANZANIE

SOARING FLAMINGO SAFARIS, CULTURE ET TREKKING EN TANZANIE SOARING FLAMINGO SAFARIS, CULTURE ET TREKKING EN TANZANIE Soaring Flamingo vous accueille en Tanzanie, un pays qui regorge de splendeurs naturelles. Ici, c est l Afrique authentique qui vous attend. Parcourez

Plus en détail

Catalogue d images La grotte de Lascaux

Catalogue d images La grotte de Lascaux Catalogue d images La grotte de Lascaux Le Centre national de préhistoire exerce la gestion administrative et financière de la documentation iconographique nationale relative à la grotte de Lascaux dont

Plus en détail

Service éducatif et culturel

Service éducatif et culturel Service éducatif et culturel Activités pour groupes de personnes handicapées Adultes, jeunes et enfants Le Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris accueille tous les publics en situation

Plus en détail

Emmanuel MICHEL. Solo Show 23.10.2015 > 29.11.2015 MACADAM GALLERY. Du vendredi au dimanche 11h > 17h Et sur rendez-vous

Emmanuel MICHEL. Solo Show 23.10.2015 > 29.11.2015 MACADAM GALLERY. Du vendredi au dimanche 11h > 17h Et sur rendez-vous Emmanuel MICHEL Solo Show 23.10.2015 > 29.11.2015 MACADAM GALLERY Du vendredi au dimanche 11h > 17h Et sur rendez-vous 58 Place du jeu de balle 1000 Bruxelles +32(0)2 502 53 61 macadamgallery@gmail.com

Plus en détail

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement Valisette urbanisme Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement > Identifier différentes fonctions urbaines. > Comprendre les

Plus en détail

Cahier des charges PROJET DE SITE WEB CAVEX

Cahier des charges PROJET DE SITE WEB CAVEX Cahier des charges PROJET DE SITE WEB CAVEX Avril 2013 Groupe projet Amélie BARBOSA barbosa.amelie@gmail.com Noor SIMREEKHEEA najlaa_simreekheea@ymail.com Oksana YANISHENA oksana.1989@hotmail.com Table

Plus en détail

HAGUENAU VIVANTE. Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau

HAGUENAU VIVANTE. Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau HAGUENAU LA F RÊT VIVANTE Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau Chambre à part, le territoire en photo Le Collectif photographique Chambre à Part, créé en 1991 à Strasbourg, fait

Plus en détail

Protocoles pour le suivi des pontes de tortues marines dans le cadre de Protomac. Professeur Marc Girondot

Protocoles pour le suivi des pontes de tortues marines dans le cadre de Protomac. Professeur Marc Girondot Muséum National d'histoire Naturelle de Paris Département de Systématique et Evolution Laboratoire des Reptiles et Amphibiens 25 rue Cuvier 75005 Paris & Laboratoire Ecologie, Systématique et Evolution

Plus en détail

ANNEXE 1 : DÉFINITION DE L ÉCOTOURISME

ANNEXE 1 : DÉFINITION DE L ÉCOTOURISME ANNEXE 1 : DÉFINITION DE L ÉCOTOURISME Définition Le terme «écotourisme» est récent : on estime sa première apparition dans la littérature en 1978, le développement de l activité elle-même datant d environ

Plus en détail

PROGRAMME JEUNE PUBLIC

PROGRAMME JEUNE PUBLIC PROGRAMME JEUNE PUBLIC VACANCES D HIVER 2014 Enfants de 4 à 5 ans, de 5 à 7 ans et de 8 à 10 ans Adolescents de 11 à 14 ans Atelier : 2h / 12 par personne Du lundi au vendredi à 10h30 et 14h30 RÉSERVATION

Plus en détail

DADA BLUES. Récit et musique au cœur du peuple noir. Création 2013. Cie Mélocotòn MELOCOTON

DADA BLUES. Récit et musique au cœur du peuple noir. Création 2013. Cie Mélocotòn MELOCOTON Cie Mélocotòn DADA BLUES Récit et musique au cœur du peuple noir Création 2013 MELOCOTON 49 rue Charles Dusaulx 54000 Nancy Code APE : 9001 Z Licences : 2-1064961 et 3-1064962 Mèl : melocoton54@free.fr

Plus en détail

Présentation de la leçon

Présentation de la leçon Branche : Eveil historique Sujet : Histoire de l écriture Situation de la leçon dans le programme : 734 p.143, 750 p.145 Compétences : 734 : Analyser de nombreux documents historiques ou autres et s entraîner

Plus en détail

Birdline internet Manuel de l utilisateur

Birdline internet Manuel de l utilisateur Birdline internet Manuel de l utilisateur Consultation des données Photographies Galerie photos Situation géographique Informations sur l observateur Partenaires et Observateurs [? ] Effectuer une recherche

Plus en détail

Edward Hopper - "Nighthawks" - huile sur toile - 84,1x152,4 cm -

Edward Hopper - Nighthawks - huile sur toile - 84,1x152,4 cm - Edward Hopper - "Nighthawks" - huile sur toile - 84,1x152,4 cm - Présentation de l'oeuvre Le titre du tableau : «Nighthawks" signifie les noctambules (ceux qui vivent la nuit) ou plus littéralement «les

Plus en détail

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique Fiche professeur - 4 e Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : L activité interne du globe Connaissances

Plus en détail

Musées en liberté. Les animaux du Muséum. Informations pratiques La diversité des animaux dans leurs milieux. livret adulte

Musées en liberté. Les animaux du Muséum. Informations pratiques La diversité des animaux dans leurs milieux. livret adulte Musées en liberté Les animaux du Muséum Informations pratiques La diversité des animaux dans leurs milieux Ce parcours vous a été proposé par : Association des Pupilles de l Enseignement Public de Paris

Plus en détail

FAITS SAILLANTS : 1. CONDITIONS CLIMATIQUES ET ENVIRONNEMENTALES EN AFRIQUE

FAITS SAILLANTS : 1. CONDITIONS CLIMATIQUES ET ENVIRONNEMENTALES EN AFRIQUE African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement N 5, Mai 2015 FAITS SAILLANTS : Les zones favorables à une vigilance

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT

DOSSIER DE PARTENARIAT 2013 DOSSIER DE PARTENARIAT L évènement : Des Ateliers culinaires et une «Chasse au trésor» vont être organisés lors de la journée du Mercredi 5 Juin 2013 à la Mairie du 7 ième arrondissement. L évènement

Plus en détail

Après le petit déjeuner, départ pour un safari dans la réserve de Selous. Votre safari continue en bateau!

Après le petit déjeuner, départ pour un safari dans la réserve de Selous. Votre safari continue en bateau! Ref : Tanzanie ITTA1 Nous vous proposons à travers ce voyage de profiter de deux superbes réserves tanzaniennes, beaucoup moins fréquentées par les touristes, dont l une d elle, Selous, est classée au

Plus en détail

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Sixième : 1 ère partie : caractéristiques de

Plus en détail

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc LA CONVENTION DE BERNE AU MAROC Le Maroc est Partie contractante à la Convention de Berne

Plus en détail

Préparer une photo pour l envoyer par e-mail

Préparer une photo pour l envoyer par e-mail Préparer une photo pour l envoyer par e-mail Dimitri Robert Association des pays d Aix des utilisateurs de Linux et des logiciels libres (Axul) 7 février 2008 1 Pourquoi Vous prenez des photos avec votre

Plus en détail

Romi. avec. Artistes en herbe. Romi Caron. l histoire. Je peins

Romi. avec. Artistes en herbe. Romi Caron. l histoire. Je peins Je peins l histoire Romi avec Artistes en herbe Romi Caron Je peins l histoire Romi avec Romi Caron Je peins l histoire Romi avec Ce livre te propose 14 ateliers de peinture à réaliser en classe ou à

Plus en détail

Grande Loge Féminine de France

Grande Loge Féminine de France ... La transformation du monde commence par la construction de soi... Grande Loge Féminine de France DOSSIER DE PRESSE Contact presse : 33(0)1 71 04 58 14 courriel : communication@glff.org Site : www.glff.org

Plus en détail

Robert Lebarbier. Communication

Robert Lebarbier. Communication Robert Lebarbier Communication Robert Lebarbier conception & maîtrise d œuvre FORMATION Collaborateur d architecte, graphiste, photographe, imprimeur. COMPÉTENCES Travaille depuis 1983 dans le domaine

Plus en détail

Consigne : je remplis le tableau en tenant compte des informations de la ligne supérieure et de la colonne de gauche (droite pour les gauchers)

Consigne : je remplis le tableau en tenant compte des informations de la ligne supérieure et de la colonne de gauche (droite pour les gauchers) Découverte du monde : traiter deux informations Compétence : Savoir utiliser un tableau à double entrée. Matériel : - un plateau de jeu quadrillé : cinq lignes et cinq colonnes, - quatre pièces "couleur",

Plus en détail

PRÉSENTATIONS ET CONFÉRENCES: VENDREDI, LE 13 NOVEMBRE 2015

PRÉSENTATIONS ET CONFÉRENCES: VENDREDI, LE 13 NOVEMBRE 2015 PRÉSENTATIONS ET CONFÉRENCES: VENDREDI, LE 13 NOVEMBRE 2015 Horaires Salle 1 - Stand N 5010 13:30 Vacances d hiver et héliski - Canada & USA voyageplan 14:30 Tanzanie - Au royaume des animaux 15:30 Madagascar

Plus en détail

LE PREMIER STUDIO 3D. Recherche de Partenariat. Mai 2015

LE PREMIER STUDIO 3D. Recherche de Partenariat. Mai 2015 LE PREMIER STUDIO 3D Recherche de Partenariat Mai 2015 SOMMAIRE 1. THE VIBRANT PROJECT 1 2. MOÏMEE, PREMIER STUDIO 3D EN FRANCE 2-3 2.1. Concept 2 réinvention de la photo 2 nouveaux santons 2 2.2. Conmment

Plus en détail

Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des

Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des dispositions de Bale II et Bale III dans l UMOA. Lieu : Salle

Plus en détail

La «Quête des Ressources» en Afrique Centrale (2) : Le secteur minier en République Démocratique du Congo (RDC) État des lieux et perspectives

La «Quête des Ressources» en Afrique Centrale (2) : Le secteur minier en République Démocratique du Congo (RDC) État des lieux et perspectives La «Quête des Ressources» en Afrique Centrale (2) : Le secteur minier en République Démocratique du Congo (RDC) État des lieux et perspectives L Université de Lubumbashi (RDC) Le Musée Royal de l Afrique

Plus en détail

LE RESEAU AFRICAIN D INFORMATION ENVIRONNEMENTALE

LE RESEAU AFRICAIN D INFORMATION ENVIRONNEMENTALE LE RESEAU AFRICAIN D INFORMATION ENVIRONNEMENTALE PREMIERE ETAPE : 2003 à 2004 Questionnaire DERNIER AVANT-PROJET, Version 2.1 RESEAU AFRICAIN D INFORMATION ENVIRONNEMENTALE - RAFINE EVALUATION DES CAPACITES

Plus en détail

4 e partie DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE

4 e partie DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE 4 e partie DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE LE PROGRAMME DE FORMATION DE L ÉCOLE QUÉBÉCOISE Compétences transversales d ordre méthodologique Compétence 6 Exploiter : les technologies de l information et de la communication.

Plus en détail

«Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre»

«Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre» «Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre» Cet exposé vous est présenté par Liliane Gordos,Stéphanie Natalis, Bernadette

Plus en détail

TP16 : de l élaboration de la théorie aux mouvements absolus.

TP16 : de l élaboration de la théorie aux mouvements absolus. TP16 : de l élaboration de la théorie aux mouvements absolus. Matériel : - logiciels informatiques( le fichier Hawai.kmz ; le dossier TP GPS 1S) - Du papier calque - Un globe terrestre ( activité 1) Objectif

Plus en détail

Impressions de Namibie

Impressions de Namibie Impressions de Namibie Dans une diversité extraordinaire de paysages, de parfums, et d aventures hors du commun, la Namibie représente l expérience africaine par excellence. Univers de sable et de roches

Plus en détail

Bonjour, Dossier de presse - Exposition Emmanuel Michel - Madagascar - Galerie Bénédicte Giniaux - Bergerac - 1/7

Bonjour, Dossier de presse - Exposition Emmanuel Michel - Madagascar - Galerie Bénédicte Giniaux - Bergerac - 1/7 Bonjour, Veuillez trouver ci-dessous le dossier de presse de l exposition d Emmanuel Michel à Bergerac en novembre prochain. Pour toute information complémentaire, demande de visuel ou projet d interview

Plus en détail

Scénario TUIC. Titre du scénario

Scénario TUIC. Titre du scénario Titre du scénario Approche du nombre et des quantités C1-C2 Objectifs pédagogiques : Compétence attendue à la fin de l'école maternelle : - associer le nom des nombres connus avec leur écriture chiffrée

Plus en détail

Gildas Malassinet-Tannou www.icarart.com PEINTURE DE LUMIÈRE INSTALLATION INTERACTIVE

Gildas Malassinet-Tannou www.icarart.com PEINTURE DE LUMIÈRE INSTALLATION INTERACTIVE = PEINTURE DE LUMIÈRE INSTALLATION INTERACTIVE Pablo Picasso à l origine Pablo Picasso est l un des premiers artistes à réaliser, dans les années 1950, des œuvres de peintures de lumière, avec le photographe

Plus en détail

Numérisez! De l analogique au numérique. schweizerm@mac.com

Numérisez! De l analogique au numérique. schweizerm@mac.com Numérisez! De l analogique au numérique schweizerm@mac.com 1 Il existe 10 catégories de personnes: celle des gens qui pensent en binaire et celle des autres personnes! 2 4 questions Pourquoi numérise-t-on?

Plus en détail

Visages masqués, corps dévisagés Coco Fronsac

Visages masqués, corps dévisagés Coco Fronsac Visages masqués, corps dévisagés Coco Fronsac Galerie Vallois du 6 au 30 novembre 2013 3 ème Festival Photo Saint-Germain-des-Prés du 6 au 23 novembre 2013 Visages masqués, corps dévisagés Coco Fronsac

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURES. Recrutement pour une thèse en histoire contemporaine. Intitulé du sujet :

APPEL À CANDIDATURES. Recrutement pour une thèse en histoire contemporaine. Intitulé du sujet : APPEL À CANDIDATURES Recrutement pour une thèse en histoire contemporaine Intitulé du sujet : Expressions et organisation des personnes adoptées d origine étrangère en France (enfants, jeunes, adultes)

Plus en détail

Top Clean. Mode d'emploi

Top Clean. Mode d'emploi Top Clean Mode d'emploi 1 Vous venez d acquérir un Top Clean, et nous vous en félicitons. Cet outil permet de réaliser la finition des vis de vos assemblages de montures percées, travail qu'il effectue

Plus en détail

La réserve naturelle nationale des vallées de la Grand-Pierre et de Vitain : présentation et objets remarquables

La réserve naturelle nationale des vallées de la Grand-Pierre et de Vitain : présentation et objets remarquables La réserve naturelle nationale des vallées de la Grand-Pierre et de Vitain : présentation et objets remarquables Claude LE DOUSSAL Vice-président du CDPNE de Loir-et-Cher 1979-2009, trente ans, déjà!.

Plus en détail

DE MONTPELLIER MEDITERRANEE METROPOLE

DE MONTPELLIER MEDITERRANEE METROPOLE Visites adaptées Publics sourds Programme 2015 / 2016 MUSEE FABRE DE MONTPELLIER MEDITERRANEE METROPOLE Le Siècle d or de la peinture napolitaine Samedi 26 septembre à 11h00 et à 16h00 Dans le cadre de

Plus en détail

Changement climatique et la méthode scientifique M. Dittmar Thoiry 13.12.2010

Changement climatique et la méthode scientifique M. Dittmar Thoiry 13.12.2010 Changement climatique et la méthode scientifique M. Dittmar Thoiry 13.12.2010 méthode scientifique: l'ensemble des canons guidant ou devant guider le processus de production des connaissances scientifiques,

Plus en détail

Etat et cultures juridiques autochtones : Un droit en quête de légitimité. Intervention à l école primaire de Gours

Etat et cultures juridiques autochtones : Un droit en quête de légitimité. Intervention à l école primaire de Gours Etat et cultures juridiques autochtones : Un droit en quête de légitimité Intervention à l école primaire de Gours Mardi 24 juin 2014 Présentation du projet - Cadre de l intervention : Date : Mardi 24

Plus en détail

COMPRÉHENSION ÉCRITE : L ENVIRONNEMENT. Les gaz à effet de serre

COMPRÉHENSION ÉCRITE : L ENVIRONNEMENT. Les gaz à effet de serre 1 COMPRÉHENSION ÉCRITE : L ENVIRONNEMENT Que fait-on en France? Gaz à effets de serre En France, il est possible de diviser par 4 les gaz à effet de serre avant 2050. Mais ça ne sera pas facile Les gaz

Plus en détail

MAKE-UP & HAIR AR T SCHOOL

MAKE-UP & HAIR AR T SCHOOL MAKE-UP & HAIR AR T SCHOOL Durée Date 1 mois / 140 H Juillet ou Septembre PRIX 3 000 Formation Coiffure Studio Objectif de la formation Ce stage intensif, s adresse aux étudiants et aux professionnels

Plus en détail

Animalement vôtre. Visite classique

Animalement vôtre. Visite classique Animalement vôtre Cette dernière création du Pavillon des Sciences qui s adresse aux enfants de 3 à 6 ans vous invite dans un monde d animaux de tout poil. Son objectif est de parcourir la diversité animale

Plus en détail

PARC DES OISEAUX PRISE JEUX ENCADREMENT SPECTACLE QUALITÉ UNE JOURNÉE INOUBLIABLE AU SITES DE PARCOURS EN CHARGE PROFESSIONNALISME

PARC DES OISEAUX PRISE JEUX ENCADREMENT SPECTACLE QUALITÉ UNE JOURNÉE INOUBLIABLE AU SITES DE PARCOURS EN CHARGE PROFESSIONNALISME UNE JOURNÉE INOUBLIABLE AU PARC DES OISEAUX PARCOURS THÉMATIQUES A T E L I E R PÉDAGOGIE SPECTACLE A C T I V I T É S DÉTECTIVES EXPERIENCE SITES DE PRESENTATION DÉCOUVERTE BIODIVERSITÉ JEUX ENCADREMENT

Plus en détail

Exportations de grain canadien et de farine de blé

Exportations de grain canadien et de farine de blé Commission canadienne des grains Canadian Grain Commission MARS CAMPAGNE AGRICOLE 2011- Exportations de grain canadien et de farine de blé 2011- À Tonnes (millions) 10.0 7.0 9.0 6.5 6.0 8.0 5.5 7.0 5.0

Plus en détail

Geckoman : le superhéros

Geckoman : le superhéros Rubrique : Sur la piste Page : 6 et 7 Fiche pédagogique Magazine Explotechno Février 2015 Titre : Le gecko : un lézard techno! Geckoman : le superhéros Compétences Français Lire des textes variés Écrire

Plus en détail

Sanctuary Retreats présente 4 nouveaux lodges au Kenya et en Tanzanie

Sanctuary Retreats présente 4 nouveaux lodges au Kenya et en Tanzanie COMMUNIQUE DE PRESSE Groupe de luxe élargit son portefeuille Sanctuary Retreats présente 4 nouveaux lodges au Kenya et en Tanzanie Le 12 mai 2014 * * * D ici quelques semaines, la collection Sanctuary

Plus en détail

«De fil en Bijou» Soirée Privilège - Défilé mode et bijou Samedi 28 mars 2015 - Baccarat (54)

«De fil en Bijou» Soirée Privilège - Défilé mode et bijou Samedi 28 mars 2015 - Baccarat (54) «De fil en Bijou» Soirée Privilège - Défilé mode et bijou Samedi 28 mars 2015 - Baccarat (54) Pôle Bijou Communauté de Communes des Vallées du Cristal 13 rue du port 54120 Baccarat 03 83 76 06 99 ou 06

Plus en détail

Un voyage dansé à Bali

Un voyage dansé à Bali 2015 Un voyage dansé à Bali 12 jours 13 nuits du 20 au 31 octobre 2015 Un séjour en immersion unique danse spectacles musique cuisine excursions marionnettes batik écriture Ce séjour soutient les communautés

Plus en détail

Tanzanie & Zanzibar Manyara Lake Ngorongoro Serengeti Zanzibar

Tanzanie & Zanzibar Manyara Lake Ngorongoro Serengeti Zanzibar Tanzanie & Zanzibar Manyara Lake Ngorongoro Serengeti Zanzibar Voyage au cœur de la flore et de la faune la plus sauvage d Afrique, avec les paysages spectaculaires des parcs nationaux du Lac Manyara et

Plus en détail

Les Chauvet Mômes n 6

Les Chauvet Mômes n 6 EDITORIAL Les Chauvet Mômes n 6 A la différence des précédents, ce sixième numéro des Chauvet Mômes a été conçu et préparé par un groupe d élèves de cinquième, dans le cadre des IDD, tous passionnés de

Plus en détail

Centre de loisirs de Castelmaurou. Programme des PAQUES 2013

Centre de loisirs de Castelmaurou. Programme des PAQUES 2013 de loisirs de Castelmaurou Programme des vacances de PAQUES 2013 RÈGLEMENT CENTRE : Le prix de la journée est fonction du coefficient familial. Un acompte de 30 euros est demandé. Sans acompte, l inscription

Plus en détail

Rhône-Alpes le Québec&

Rhône-Alpes le Québec& Délégation générale Paris Rhône-Alpes le Québec& ensemble naturellement En 2008, la Région Rhône-Alpes est partenaire de la célébration du 400 e anniversaire de Québec Édito Rhône-Alpes partage avec le

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS 10 Référence GALAXIE : 4015

UNIVERSITE PARIS 10 Référence GALAXIE : 4015 UNIVERSITE PARIS 10 Référence GALAXIE : 4015 Numéro dans le SI local : 0828 Référence GESUP : 0828 Corps : Professeur des universités Article : 46-1 Chaire : Non Section 1 : 20-Anthropologie biologique,

Plus en détail

[HDA HDA] La Statue de la Liberté au Musée des arts et métiers NOM : PRENOM :... ... Source photo : wikipedia.org. Parcours élève CORRIGE

[HDA HDA] La Statue de la Liberté au Musée des arts et métiers NOM : PRENOM :... ... Source photo : wikipedia.org. Parcours élève CORRIGE [HDA HDA] La Statue de la Liberté au Musée des arts et métiers Parcours élève CORRIGE Source photo : wikipedia.org Xavier Marliangeas Fanny Hermon-Duc NOM :... PRENOM :.... EGLISE Où est située la statue

Plus en détail

VL I, Vla, Vl II. Cl, Fag, Tr, Vlc. Cr, Tp, Arpa, Cb. Thème de Carmen

VL I, Vla, Vl II. Cl, Fag, Tr, Vlc. Cr, Tp, Arpa, Cb. Thème de Carmen VL I, Vla, Vl II Cl, Fag, Tr, Vlc Thème de Carmen Cr, Tp, Arpa, Cb Moralès (imitant le jeune homme) n. 4, b. 71 Cigarières Vous trou ver i ci, quel bon heur! Dans l air nous sui vons des yeux la fu mé

Plus en détail

Évaluation des besoins logistiques, technologiques et d équipements. Questionnaire adressé aux organes de gestion

Évaluation des besoins logistiques, technologiques et d équipements. Questionnaire adressé aux organes de gestion Coordonnées Nom : Titre : Ministère/Service : Pays : Évaluation des besoins logistiques, technologiques et d équipements pour renforcer l application de la CITES Questionnaire adressé aux organes de gestion

Plus en détail

Dossier de presse SNR ROULEMENTS - 23/10/2007 Communiqué de presse SNR ROULEMENTS- 16/03/05gg. Sommaire

Dossier de presse SNR ROULEMENTS - 23/10/2007 Communiqué de presse SNR ROULEMENTS- 16/03/05gg. Sommaire Sommaire 1. Communiqué de Presse : SNR dans la lignée du Nobel de Physique 2007 2. Présentation de SNR ROULEMENTS 3. Les 3 générations de capteurs : le projet CAMEL 4. Un partenariat réussi entre l Université

Plus en détail

Mobilité du trait de côte et cartographie historique

Mobilité du trait de côte et cartographie historique Mobilité du trait de côte et cartographie historique 1 Frédéric POUGET Université de La Rochelle UMR 6250 LIENSS (Littoral Environnement et SociétéS) Colloque Les littoraux à l heure du changement climatique

Plus en détail

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes.

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. La vie de la ruche Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. public, l'animateur, les circonstances et les demandes spécifiques des accompagnateurs. Durée

Plus en détail

Tiken Jah Fakoly : Je dis non!

Tiken Jah Fakoly : Je dis non! Tiken Jah Fakoly : Je dis non! Paroles et musique : Tiken Jah Fakoly / Tiken Jah Fakoly Barclay / Universal Music Thèmes L Afrique et ses problèmes. Objectifs Objectifs communicatifs : Repérer les rimes

Plus en détail

Consensus Scientifique sur. les. Fluorures

Consensus Scientifique sur. les. Fluorures page 1/5 Consensus Scientifique sur Source : IPCS (2002) les Fluorures Résumé & Détails: GreenFacts Contexte - Les aliments et l'eau de boisson contiennent généralement au moins un peu de fluorures. On

Plus en détail

Visites Ateliers Contes Spectacle Parcours tactiles Projections Conférences

Visites Ateliers Contes Spectacle Parcours tactiles Projections Conférences LA semaine de l accessibilité Visites Ateliers Contes Spectacle Parcours tactiles Projections Conférences moteur visuel mental auditif Boucle d induction magnétique Personnes à mobilité réduite Langue

Plus en détail