LES MAUX DE DOS POUR LE DIRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES MAUX DE DOS POUR LE DIRE"

Transcription

1 TABLE DES MATIÈRES Avertissement...7 Avant-propos...9 Les maux de dos pour le dire!...11 Introduction...13 Liste des os ou régions osseuses abordés dans ce volume 17 Précisions utiles...19 Chapitre I Notre cerveau : Quel ordinateur genial! 21 Chapitre II Réflexions sur les réactions suscitées par les deux premiers tomes de cette trilogie27 Le mythe du «mal de dos» Chapitre III Ce que notre monde moderne a perdu 31 Premier chaînon manquant : le confessionnal Second chaînon manquant : la grand-mère troisieme chaînon manquant : lé médecin de famille Quatrième chaînon manquant : l éclatement des familles Cinquième chaînon manquant : l absence de communication Chapitre IV Mise au point quant au nombre d os du squelette 37 Chapitre V La tête 39 Un peu d anatomie Sens et étymologie Quelques expressions populaires Symboles liés à la tête Croyances liées à la tête Grille de lecture possible quant à son rôle Chapitre VI Le crâne 43 Un peu d anatomie Sens et étymologie Quelques expressions populaires Symboles liés au crâne Croyances Grille de lecture possible quant à son rôle L os frontal...46 Un peu d anatomie Un peu de neurologie Sens et étymologie Quelques expressions populaires Symboles liés au front Croyance Pratique Grille de lecture possible quant à son rôle

2 LES MAUX DE DOS POUR LE DIRE L os temporal Un peu d anatomie Un peu de neurologie Sens et étymologie Quelques expressions populaires Symboles liés au temporal Croyance Mythe Grille de lecture possible quant à son rôle L os occipital Un peu d anatomie Un peu de neurologie Sens et étymologie Symboles liés à l occiput Grille de lecture possible quant à son rôle L os pariétal Un peu d anatomie Un peu de neurologie Sens et étymologie Quelques expressions populaires Symboles liés à l os pariétal Croyance Grille de lecture possible quant à son rôle L ethmoïde Un peu d anatomie Sens et étymologie Symboles liés a l ethmoïde Pratique Grille de lecture possible quant à son rôle Le sphénoïde Un peu d anatomie Sens et étymologie Symboles liés au sphénoïde Croyance Grille de lecture possible quant à son rôle Chapitre VII La face 63 Un peu d anatomie Sens et étymologie Quelques expressions populaires Symboles liés à la face Croyance Grille de lecture possible quant à son rôle Le palatin Un peu d anatomie Sens et étymologie Symboles liés au palatin Grille de lecture possible quant à son rôle Le cornet nasal inférieur

3 TABLE DES MATIÈRES Un peu d anatomie Sens et étymologie Symboles liés au cornet nasal inférieur Grille de lecture possible quant à son rôle Le maxillaire...68 Un peu d anatomie Sens et étymologie Symboles liés au maxillaire Croyance Grille de lecture possible quant à son rôle Le vomer...69 Un peu d anatomie Sens et étymologie Symboles liés au vomer Grille de lecture possible quant à son rôle Le lacrymal...71 Un peu d anatomie Sens et étymologie Quelques expressions populaires Symboles liés au lacrymal Grille de lecture possible quant à son rôle Les os propres du nez ou l os nasal...73 Un peu d anatomie Sens et étymologie Quelques expressions populaires Symboles liés à l os propre du nez Croyance Grille de lecture possible quant à son rôle Le zygomatique...75 Un peu d anatomie Sens et étymologie Symboles liés au zygomatique Grille de lecture possible quant à son rôle La mandibule (mobile)...77 Un peu d anatomie Sens et étymologie Symboles liés à la mandibule Grille de lecture possible quant à son rôle Chapitre VIII Le cou 81 Un peu d anatomie Sens et étymologie Quelques expressions populaires Croyance Grille de lecture possible quant à son rôle L os hyoïde...82 Un peu d anatomie Sens et étymologie Symboles liés à l os hyoïde

4 LES MAUX DE DOS POUR LE DIRE Grille de lecture possible quant à son rôle Chapitre IX Les oreilles 85 Un peu d anatomie Sens et étymologie Quelques expressions populaires Symboles liés aux oreilles Grille de lecture possible quant à son rôle Le marteau Un peu d anatomie Sens et étymologie Quelques expressions populaires Symboles liés au marteau Croyance Grille de lecture possible quant à son rôle L étrier Un peu d anatomie Sens et étymologie Quelques expressions populaires Symboles liés à l étrier Grille de lecture possible quant à son rôle L enclume Un peu d anatomie Sens et étymologie Quelques expressions populaires Symboles liés à l enclume Croyance Grille de lecture possible quant à son rôle Chapitre X Le tronc 93 Un peu d anatomie Sens et étymologie Quelques expressions populaires Symboles liés au tronc Croyance Grille de lecture possible quant à son rôle Chapitre XI Le sternum 95 Un peu d anatomie Sens et étymologie Symboles liés au sternum Symboles liés au manubrium Grille de lecture possible quant à son rôle Chapitre XII Les côtes 99 Un peu d anatomie Sens et étymologie Quelques expressions populaires Symboles liés aux côtes

5 TABLE DES MATIÈRES Grille de lecture possible quant à son rôle Première paire de côtes anatomie Grille de lecture possible quant à son rôle Seconde paire de côtes anatomie Grille de lecture possible quant à son rôle Troisième paire de côtes anatomie Grille de lecture possible quant à son rôle Quatrième paire de côtes anatomie Grille de lecture possible quant à son rôle Cinquième paire de côtes anatomie Grille de lecture possible quant à son rôle Sixième paire de côtes anatomie Grille de lecture possible quant à son rôle Septième paire de côtes anatomie Grille de lecture possible quant à son rôle Huitième paire de côtes anatomie Grille de lecture possible quant à son rôle Neuvième paire de côtes anatomie Grille de lecture possible quant à son rôle Dixième paire de côtes anatomie Grille de lecture possible quant à son rôle Onzième paire de côtes anatomie Grille de lecture possible quant à son rôle Douzième paire de côtes anatomie Grille de lecture possible quant à son rôle Chapitre XIII Le membre supérieur 107 Un peu d anatomie Sens et étymologie Quelques expressions populaires Symboles liés au membre supérieur Croyance Grille de lecture possible quant à son rôle La clavicule Un peu d anatomie Sens et étymologie Symboles liés à la clavicule

6 LES MAUX DE DOS POUR LE DIRE 240 Croyance Grille de lecture possible quant à son rôle L omoplate Un peu d anatomie Sens et étymologie Symboles liés à l omoplate Croyance Grille de lecture possible quant à son rôle L humérus Un peu d anatomie Sens et étymologie Symboles liés à l humérus Grille de lecture possible quant à son rôle Le radius Un peu d anatomie Sens et étymologie Symboles liés au radius Grille de lecture possible quant à son rôle Le cubitus Un peu d anatomie Sens et étymologie Symboles liés au cubitus Grille de lecture possible quant à son rôle Le carpe Un peu d anatomie Sens et étymologie Quelques expressions populaires Grille de lecture possible quant à son rôle Le scaphoïde carpien Un peu d anatomie Grille de lecture possible quant à son rôle Le lunatum Un peu d anatomie Grille de lecture possible quant à son rôle Le pyramidal Un peu d anatomie Grille de lecture possible quant à son rôle Le pisiforme Un peu d anatomie Grille de lecture possible quant à son rôle L os trapèze Un peu d anatomie Grille de lecture possible quant à son rôle L os trapezoïde Un peu d anatomie Grille de lecture possible quant à son rôle Le capitatum Un peu d anatomie Grille de lecture possible quant à son rôle

7 TABLE DES MATIÈRES L hamatum Un peu d anatomie Grille de lecture possible quant à son rôle Le métacarpe Un peu d anatomie Sens et étymologie Grille de lecture possible quant à son rôle La phalange du doigt Un peu d anatomie Sens et étymologie Grille de lecture possible quant à son rôle Chapitre XI Le membre inférieur 127 Un peu d anatomie Sens et étymologie Quelques expressions populaires Symboles liés au membre inférieur Croyance Grille de lecture possible quant à son rôle Le fémur Un peu d anatomie Sens et étymologie Symboles liés au fémur Grille de lecture possible quant à son rôle La rotule Un peu d anatomie Sens et étymologie Symboles liés à la rotule Grille de lecture possible quant à son rôle Le tibia Un peu d anatomie Sens et étymologie Symboles liés au tibia Grille de lecture possible quant à son rôle Le péroné Un peu d anatomie Sens et étymologie Symboles liés au péroné Grille de lecture possible quant à son rôle Le tarse Sens et étymologie Grille de lecture possible quant à son rôle Le calcanéum Un peu d anatomie Sens et étymologie Grille de lecture possible quant à son rôle L astragale Un peu d anatomie Sens et étymologie

8 LES MAUX DE DOS POUR LE DIRE Grille de lecture possible quant à son rôle Le scaphoide tarsien Un peu d anatomie Sens et étymologie Grille de lecture possible quant à son rôle Le cuboïde Un peu d anatomie Sens et étymologie Grille de lecture possible quant à son rôle Le cunéiforme Un peu d anatomie Sens et étymologie Grille de lecture possible quant à son rôle Le métatarse Un peu d anatomie Sens et étymologie Grille de lecture possible quant à son rôle Phalange du pied Un peu d anatomie Grille de lecture possible quant à son rôle Chapitre XV Les differentes manières de serrer une main 141 La personne qui laisse votre main en suspens parce qu'elle semble ne pas (vouloir) la voir Celle qui met sa main dans la vôtre, mais qui ne serre pas Celle qui vous tend uniquement le bout des doigts, sans serrer Celle qui vous broie la main et vous écrase les doigts Celle qui vous secoue la main jusqu'à vous en faire balançer la tête Celle qui vous tend une main littéralement ruisselante Celle qui vous tend une main chaude Celle qui vous tend une main froide Celle qui vous tend une main calleuse Celle qui vous serre la main, mais ne la secoue pas Celle qui vous serre la main et vient renforcer la poignée de main par son autre main Celle qui vous serre la main et vient renforcer la poignée de main par une accolade Celle qui vous tend une main raide Chapitre XVI Fibrome ou la fibre de l homme 147 Chapitre XVII Harcèlement sexuel et chute infernale 153 Chapitre XVIII L infarctus du myocarde chez la femme 155 Chapitre XIX Le téléscopage des générations 161 Le syndrome de tanguy Les enfants de tanguy Chapitre XX 242

9 TABLE DES MATIÈRES Les mères castratrices 165 Le contexte Sa personnalité Conséquences perverses de son comportement Comportement du fils Chapitre XXI La dictature du silence 169 Exposé des faits Décryptage des différentes douleurs de Monsieur X Chapitre XXII La constipation ou quand le fait de lâcher est devenu totalement impossible 181 Définition de la constipation Étymologie Antonyme Physiologie du côlon Exemple de cas Explications de son état Chapitre XXIII Le sanctuaire maudit 185 Définition Exemple de cas Chapitre XXIV L endometriose ou parfois l alibi implacable 189 Définition Décryptage relatif a l endometriose Exemple de cas Chapitre XXV La fracture du col du fémur ou quand le respect des anciens n existe plus 193 Quelques chiffres Description du col du femur Rôle de la hanche Symbolisme de la hanche Les expressions populaires Fracture du col du femur chez les personnes agées Chapitre XXVI Mutation tant souhaitée et finalement tant redoutée 199 Symbolisme lie au genou Explications relatives au cas cité Chapitre XXVII Quand un projet de vie tout trace peut engendrer une vie sans projets 205 Tu réussiras là où j ai échoué, tu dois le faire pour moi Chapitre XXVIII Les vivants morts et les morts vivants 209 Rappels sur le symbolisme lié au squelette Les rôles multiples du squelette Les vivants morts Les morts vivants Décryptage des dysfonctionnements neuro-mécaniques de cette femme Décryptage de son comportement à l égard de ses enfants

10 LES MAUX DE DOS POUR LE DIRE Autre exemple Conclusion Questions / Réponses Épilogue Bibliographie Index

Prescription anticipée de radiographies par l I.O.A. l

Prescription anticipée de radiographies par l I.O.A. l Prescription anticipée de radiographies par l I.O.A. l L expérience du C.H. Landerneau David Trân, Hélène H Bouteiller 8 ème journée du Collège de Médecine d Urgence de Bretagne Carhaix, 18 mars 2008 Les

Plus en détail

Chapitre 20 : La base du crâne. Docteur Olivier PALOMBI

Chapitre 20 : La base du crâne. Docteur Olivier PALOMBI UEMSfO - Anatomie de la tête osseuse Chapitre 20 : La base du crâne Docteur Olivier PALOMBI Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. F P Sinus frontal

Plus en détail

1-Le frontal PLAN. 2-L occipital. 3-Le sphénoïde 10/02/2014 ANATOMIE TETE ANESTHESIE EN ORL LES ACTES CHIRURGICAUX

1-Le frontal PLAN. 2-L occipital. 3-Le sphénoïde 10/02/2014 ANATOMIE TETE ANESTHESIE EN ORL LES ACTES CHIRURGICAUX 1-Le frontal Dr F. Philip 02/2014 ANATOMIE TETE Crâne osseux PLAN 4 MEDIANTS-2 LATERAUX PAIRES -LES 14 OS DE LA FACE Face Anatomie Innervation (V VII) COU GLANDES Thyroïde -parathyroïdes Glandes salivaires

Plus en détail

Docteur Olivier PALOMBI

Docteur Olivier PALOMBI Anatomie de la tête osseuse Chapitre 10 : La tête osseuse Docteur Olivier PALOMBI P1 Médecine Multimédia - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Tête osseuse = squelette

Plus en détail

Travail sécuritaire NB. Lignes directrices en matière de durée d invalidité du Nouveau-Brunswick

Travail sécuritaire NB. Lignes directrices en matière de durée d invalidité du Nouveau-Brunswick Travail sécuritaire NB Lignes directrices en matière de durée d invalidité du Nouveau-Brunswick Édition : juillet 2009 Table des matières Introduction et utilisation...page 7 Renonciation...Page 8 Remerciements...Page

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

Charles-Etienne LAGASSE LES NOUVELLES INSTITUTIONS POLITIQUES DE LA BELGIQUE ET DE L'EUROPE

Charles-Etienne LAGASSE LES NOUVELLES INSTITUTIONS POLITIQUES DE LA BELGIQUE ET DE L'EUROPE Charles-Etienne LAGASSE LES NOUVELLES INSTITUTIONS POLITIQUES DE LA BELGIQUE ET DE L'EUROPE TABLE DES MATIERES LISTE DES ABREVIATIONS.. 6 AVERTISSEMENT 7 INTRODUCTION 9 PREMIERE PARTIE L'Etat, la societe

Plus en détail

18/10/2015 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK AVANTAGES EN NATURE ET FRAIS PROFESSIONNELS 2015 TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.

18/10/2015 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK AVANTAGES EN NATURE ET FRAIS PROFESSIONNELS 2015 TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL. 18/10/2015 5.4 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK AVANTAGES EN NATURE ET FRAIS PROFESSIONNELS 2015 TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/ Pack Avantages en nature et frais professionnels 2015 Vous

Plus en détail

Pack Prise acte rupture contrat de travail

Pack Prise acte rupture contrat de travail 04/10/2015 5.2 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK PRISE ACTE RUPTURE CONTRAT DE TRAVAIL TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/ Pack Prise acte rupture contrat de travail Vous disposez à titre d'exemple

Plus en détail

Aurore et les treize princes

Aurore et les treize princes Aurore et les treize princes I. La princesse Aurore........................ 4 II. Le prince Redoutable....................... 6 III. Le prince Gourmand....................... 8 IV. Le prince Lecteur.........................

Plus en détail

ASSURANCES ACCIDENT ET DENTAIRE

ASSURANCES ACCIDENT ET DENTAIRE ASSURANCES ACCIDENT ET DENTAIRE Voici un résumé des COUVERTURES EN ASSURANCES ACCIDENT ET DENTAIRE incluses dans les frais d affiliations à Softball Québec pour ses membres. Vous trouverez à la page 4

Plus en détail

De l huile de massage et une serviette de bain.

De l huile de massage et une serviette de bain. 1 er Séminaire / 29 et 30 Octobre 2011 Introduction théorique du Yin Yang et les 12 méridiens. Le concept viscéral les massages libération LE SACRUM : Les muscles fessiers méridien de Vessie Sacrum postérieur

Plus en détail

TUTORAT DE MEDECINE RANGUEIL ANNEE UNIVERSITAIRE 2006-2007 PCEM1 1045 QCM. Salim KANOUN. Avec l aide remarquable de : Jean-Christophe LECOMTE

TUTORAT DE MEDECINE RANGUEIL ANNEE UNIVERSITAIRE 2006-2007 PCEM1 1045 QCM. Salim KANOUN. Avec l aide remarquable de : Jean-Christophe LECOMTE TUTORAT DE MEDECINE RANGUEIL ANNEE UNIVERSITAIRE 2006-2007 PCEM1 1045 QCM Salim KANOUN Avec l aide remarquable de : Jean-Christophe LECOMTE 1 2 En aucun cas les QCM de ce polycopié ne pourront engager

Plus en détail

01.I. indiv. 01.II. individuelle circulation 01.III. collect. 01.IV. dépendance 01.V. accidents de travail loi de 1967 générale

01.I. indiv. 01.II. individuelle circulation 01.III. collect. 01.IV. dépendance 01.V. accidents de travail loi de 1967 générale 0 1 A C C I D E N T I. indiv. II. individuelle circulation III. collect. générale 1. indiv. 2. forfait 3. droit (2) + (3) 4. générale commun collect. 01.I. indiv. 01.II. individuelle circulation 01.III.

Plus en détail

... 5 OBJECTIF TERMINAL 1... 6. Objectif intermédiaire 1.1 Caractériser les quatre classes d os... 7

... 5 OBJECTIF TERMINAL 1... 6. Objectif intermédiaire 1.1 Caractériser les quatre classes d os... 7 BIOLOGIE --1 LE SYSTÈME SQUELETTIQUE ET MUSCULAIRE CHEZ L HUMAIN BIO 5066-1 Novembre 2004 Table des matières Page INTRODUCTION... 5 OBJECTIF TERMINAL 1... 6 Objectif intermédiaire 1.1 Caractériser les

Plus en détail

LES RÉCLAMATIONS CLIENTS

LES RÉCLAMATIONS CLIENTS Philippe DÉTRIE LES RÉCLAMATIONS CLIENTS, 2001, 2004, 2007 ISBN : 978-2-212-53906-6 Sommaire Remerciements... V Avant-propos... XIII Introduction Heureux êtes-vous les experts de la réclamation... XV La

Plus en détail

18/10/2015 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK BORDEREAU DE DÉCLARATION URSSAF TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/

18/10/2015 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK BORDEREAU DE DÉCLARATION URSSAF TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/ 18/10/2015 5.6 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK BORDEREAU DE DÉCLARATION URSSAF TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/ Pack Bordereau de déclaration URSSAF Vous disposez à titre d'exemple de 2 pages

Plus en détail

0.232.112.21. Liste des règles 1. Texte original. (Etat le 1 er septembre 2008)

0.232.112.21. Liste des règles 1. Texte original. (Etat le 1 er septembre 2008) Texte original 0.232.112.21 Règlement d exécution commun à l arrangement de Madrid concernant l enregistrement international des marques et au protocole relatif à cet arrangement Adopté par l Assemblée

Plus en détail

RÈGLEMENT ANNOTÉ SUR LE BARÈME CORPORELS

RÈGLEMENT ANNOTÉ SUR LE BARÈME CORPORELS RÈGLEMENT ANNOTÉ SUR LE BARÈME DES DOMMAges CORPORELS 2010 RÈGLEMENT ANNOTÉ SUR LE BARÈME DES DOMMAges CORPORELS 2010 Le document a été préparé par la Direction des services médicaux en collaboration avec

Plus en détail

Ta b l e d e s m a t i è r e s

Ta b l e d e s m a t i è r e s Ta b l e d e s m a t i è r e s Avant-propos... 19 première partie les techniques comptables de base du système comptable ohada Chapitre I : Généralités sur le système comptable ohada 23 1. Le droit OHADA...

Plus en détail

Lire et écrire les nombres jusqu'à 1 000 (2)

Lire et écrire les nombres jusqu'à 1 000 (2) Unité 1 et 5 Lire et écrire les nombres jusqu'à 1 000 () Connaître, savoir écrire et nommer les nombres entiers jusqu au million. 1 En utilisant une, deux ou trois étiquettes ci-contre, écris tous les

Plus en détail

Table des matières. Code civil du Québec (L.Q. 1991, c. 64) LIVRE HUITIÈME DE LA PRESCRIPTION TITRE PREMIER DU RÉGIME DE LA PRESCRIPTION

Table des matières. Code civil du Québec (L.Q. 1991, c. 64) LIVRE HUITIÈME DE LA PRESCRIPTION TITRE PREMIER DU RÉGIME DE LA PRESCRIPTION Table des matières Avant-propos........................................... vii Table des abréviations.................................. xxxv Code civil du Québec (L.Q. 1991, c. 64) LIVRE HUITIÈME DE LA

Plus en détail

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012 - Les formations du CREF - - Préparation physique - PREVENTION DES MEMBRES SUPERIEURS (POIGNET, EPAULE) DANS LES ACTIVITES GYMNIQUES Vendredi 13 janvier 2012 - Gymnase de Mont Saint Aignan - La pratique

Plus en détail

Lire et écrire les nombres

Lire et écrire les nombres N 1 Lire et écrire les nombres Pour lire et écrire un nombre, on utilise : le nom des chiffres : un deux trois quatre cinq six sept huit neuf des mots particulierss : onze douze- treize quatorze quinze

Plus en détail

LA MUSCULATION AU LYCEE

LA MUSCULATION AU LYCEE LA MUSCULATION AU LYCEE 1 LA MUSCULATION permet de développer la force d un muscle grâce a des contractions musculaires répétées. Elle répond a 3 objectifs différents: être plus développé être plus performant

Plus en détail

Table des matières. Partie 1 Théorie. Avant-propos...

Table des matières. Partie 1 Théorie. Avant-propos... Table des matières Avant-propos... V Partie 1 Théorie 1 Définition... 2 2 Classification des points gâchettes... 3 Points gâchettes actifs et latents... 3 Symptômes... 3 Facteurs favorisants... 4 3 Physiopathologie

Plus en détail

BSM 9.0 ESSENTIALS. Nouveaux utilisateurs de Business Service Management (BSM) 9.0, parmi lesquels :

BSM 9.0 ESSENTIALS. Nouveaux utilisateurs de Business Service Management (BSM) 9.0, parmi lesquels : BSM 9.0 ESSENTIALS PUBLIC CIBLE Nouveaux utilisateurs de Business Service Management (BSM) 9.0, parmi lesquels : Administrateurs de base de données Administrateurs système Administrateurs réseau Directeurs

Plus en détail

Foire aux questions. (23 août 2013)

Foire aux questions. (23 août 2013) Foire aux questions (23 août 2013) i. Qu est-ce que le Répertoire de clés publiques (RCP)? Le RCP de l OACI est la plateforme centrale qui permet de gérer à l échelle mondiale l échange de certificats

Plus en détail

Radio-Anatomie de la sphère ORL

Radio-Anatomie de la sphère ORL Radio-Anatomie de la sphère ORL J A C Q U E S F O U R Q U E T I N T E R N E E N R A D I O T H E R A P I E T U T E U R : D R C A L L O N N E C D E S C A R C I N O L O G I E C E R V I C O - F A C I A L E

Plus en détail

avast! EP: Installer avast! Enterprise Administration

avast! EP: Installer avast! Enterprise Administration avast! EP: Installer avast! Enterprise Administration Comment installer avast! Enterprise Administration? avast! Enterprise Administration a été conçu pour les réseaux complexes et pour gérer plus de 1000

Plus en détail

03.09.1999 / FR. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) Standard FCI N 332

03.09.1999 / FR. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) Standard FCI N 332 03.09.1999 / FR FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) Standard FCI N 332 CHIEN LOUP TCHECOSLOVAQUE (Ceskoslovenský Vlciak) TRADUCTION

Plus en détail

avast! EP: Installer avast! Small Office Administration

avast! EP: Installer avast! Small Office Administration avast! EP: Installer avast! Small Office Administration Comment installer avast! Small Office Administration? avast! Small Office Administration est une console web qui permet la gestion a distance de

Plus en détail

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Remerciements...v Préface... vii Avant-propos... xi Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Nomenclature française traditionnelle et terminologie anatomique officielle...xvii Table des matières...

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PARTIE I : NOTIONS DE BASE SUR LA COMPTABILITÉ ET LE DROIT COMPTABLE SUISSE

TABLE DES MATIÈRES PARTIE I : NOTIONS DE BASE SUR LA COMPTABILITÉ ET LE DROIT COMPTABLE SUISSE TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... VII SOMMAIRE... IX TABLE DES MATIÈRES... XII BIBLIOGRAPHIE... XXXI ABRÉVIATIONS... XXXIV PARTIE I : NOTIONS DE BASE SUR LA COMPTABILITÉ ET LE DROIT COMPTABLE SUISSE I.

Plus en détail

Os maxillaire : morphologie et sinus maxillaire

Os maxillaire : morphologie et sinus maxillaire Chapitre Os maxillaire : morphologie et sinus maxillaire J.-F. Gaudy, T. Gorce PLAN DU CHAPITRE Situation-rapports Morphologie générale Sinus maxillaire 7 00009.INDD 9//0 0::9 AM I. Maxillaire L 'os maxillaire

Plus en détail

Assurance vie temporaire décroissante

Assurance vie temporaire décroissante Assurance vie temporaire décroissante GUIDE DU PRODUIT 4620-00F-SEP15 ASSOMPTION VIE Le présent document a pour objet de résumer les caractéristiques des produits d Assomption Vie. Il ne s agit ni d un

Plus en détail

L essentiel de la finance

L essentiel de la finance Pierre Cabane L essentiel de la finance à l usage des managers Préface de Gilles Weil Vice-président de L Oréal Éditions d Organisation, 2004 ISBN: 2-7081-3019-6 Introduction L objectif de cet ouvrage

Plus en détail

30 minutes 10 ans+ de 2-4 joueurs

30 minutes 10 ans+ de 2-4 joueurs 30 minutes 10 ans+ de 2-4 joueurs But du Jeu : L Astrolabe, ce magnifique instrument astronomique et astrologique permet de représenter le mouvement des astres sur la voûte céleste. Les joueurs, en le

Plus en détail

REPERTOIRE NUMERIQUE DES SERIES A : LOIS ET ACTES DU POUVOIR CENTRAL B : ACTES DE L'ADMINISTRATION DEPARTEMENTALE C: BIBLIOTHEQUE ADMINISTRATIVE

REPERTOIRE NUMERIQUE DES SERIES A : LOIS ET ACTES DU POUVOIR CENTRAL B : ACTES DE L'ADMINISTRATION DEPARTEMENTALE C: BIBLIOTHEQUE ADMINISTRATIVE VILLE D'ASNIERES-SUR-SEINE ARCHIVES MUNICIPALES REPERTOIRE NUMERIQUE DES SERIES A : LOIS ET ACTES DU POUVOIR CENTRAL B : ACTES DE L'ADMINISTRATION DEPARTEMENTALE C: BIBLIOTHEQUE ADMINISTRATIVE (jusqu en

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE LA FAMILLE D HIER À AUJOURD HUI

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE LA FAMILLE D HIER À AUJOURD HUI Composition du Comité... Mot du Président du Comité... V XI Introduction générale... 1 PREMIÈRE PARTIE LA FAMILLE D HIER À AUJOURD HUI Chapitre premier Survol historique du droit de la famille québécois...

Plus en détail

LES CONSEILS PRÉVENTION VOS MAINS SONT FRAGILES PROTÉGEZ-LES! LE SERVICE DE SANTÉ AU TRAVAIL DE LA RÉGION NANTAISE

LES CONSEILS PRÉVENTION VOS MAINS SONT FRAGILES PROTÉGEZ-LES! LE SERVICE DE SANTÉ AU TRAVAIL DE LA RÉGION NANTAISE LES CONSEILS PRÉVENTION du VOS MAINS SONT FRAGILES PROTÉGEZ-LES! LE SERVICE DE SANTÉ AU TRAVAIL DE LA RÉGION NANTAISE LA MAIN UNE ANATOMIE COMPLEXE ET FRAGILE 15 muscles Couverture des os et ligaments

Plus en détail

Ce qu il faut savoir

Ce qu il faut savoir Les mécanismes du mouvement C omme Séquence 15 Ce qu il faut savoir Des os, des muscles, des articulations tout être vivant du règne animal et en opposition au règne végétal, l homme présente deux caractéristiques

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

LE POIGNET. Le Titan Tape, ainsi collé n'empêchera pas la mobilité complète de votre coude. Certaines personnes pourront ressentir une

LE POIGNET. Le Titan Tape, ainsi collé n'empêchera pas la mobilité complète de votre coude. Certaines personnes pourront ressentir une NOS CONSEILS D'UTILISATION DU TITAN TAPE Le Titan Tape de Phiten, sous forme de bandes adhésives, est préconisé pour les tensions musculaires et articulaires. Sa fibre est entièrement imprégnée d'aqua

Plus en détail

Conditions générales de votre contrat Élite 01

Conditions générales de votre contrat Élite 01 AcciRANCE, assurance accident de personnes Dossier de services financiers d assurances, de rentes, de crédit et services complémentaires Conditions générales de votre contrat Élite 01 Pour communiquer

Plus en détail

Sièges d auto pour enfants

Sièges d auto pour enfants ! Sièges d auto pour enfants Du siège de bébé à la ceinture de sécurité, tout ce que vous devez savoir pour que votre enfant soit en sécurité! C est la loi En auto, les enfants qui mesurent moins de 63

Plus en détail

La technique en 7 étapes. Déroulement du mouvement. ASTA Association Suisse de Tir à l Arc. Conseil des entraîneurs

La technique en 7 étapes. Déroulement du mouvement. ASTA Association Suisse de Tir à l Arc. Conseil des entraîneurs Déroulement du mouvement 1. Position Position des pieds Jambes Hanches Buste Tête 2. Bras d arc Main d arc Point de pression Coude Bras de l arc Epaule 3. Bras de corde Prise de corde Position des doigts

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/SC.3/WP.3/2011/7 Distr. générale 8 décembre 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Groupe

Plus en détail

Table des matières. Le long terme... 45. Partie II. Introduction... 1. Liste des figures... Liste des tableaux...

Table des matières. Le long terme... 45. Partie II. Introduction... 1. Liste des figures... Liste des tableaux... Liste des figures... Liste des tableaux... XI XV Liste des encadrés.... XVII Préface à l édition française... XIX Partie I Introduction... 1 Chapitre 1 Un tour du monde.... 1 1.1 La crise.... 1 1.2 Les

Plus en détail

Standard FCI N 143 / 14. 02. 1994 / F

Standard FCI N 143 / 14. 02. 1994 / F Standard FCI N 143 / 14. 02. 1994 / F TRADUCTION : Dr. J-M. Paschoud et Prof. R. Triquet. ORIGINE : Allemagne. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE EN VIGUEUR : 14.02.1994. 2 UTILISATION : Chien d

Plus en détail

Contrat d assurance collective. Police numéro : SRG 913 92 57. Compagnie d Assurance Chartis du Canada. (ci-après appelé la Compagnie )

Contrat d assurance collective. Police numéro : SRG 913 92 57. Compagnie d Assurance Chartis du Canada. (ci-après appelé la Compagnie ) Compagnie d Assurance Chartis du Canada 2000, avenue McGill Collège, bureau 1200 Montréal (Québec) H3A 3H3 www.chartisinsurance.com Contrat d assurance collective Police numéro : SRG 913 92 57 Compagnie

Plus en détail

Ordre du jour provisoire pour la COP12

Ordre du jour provisoire pour la COP12 CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) 48 e Réunion du Comité permanent Gland, Suisse, 26 30 janvier 2015 SC48 13 Ordre du jour provisoire pour la COP12 Contexte L Ordre du jour provisoire

Plus en détail

EXTRAIT. BUSINESS PLAN DE «NOM DE VOTRE SOCIETE» «votre slogan» Prénom NOM : Adresse : Tél : Mail : Mettre votre logo ou une photo de votre produit

EXTRAIT. BUSINESS PLAN DE «NOM DE VOTRE SOCIETE» «votre slogan» Prénom NOM : Adresse : Tél : Mail : Mettre votre logo ou une photo de votre produit BUSINESS PLAN DE «NOM DE VOTRE SOCIETE» «votre slogan» Prénom NOM : Adresse : Tél : Mail : EXTRAIT Mettre votre logo ou une photo de votre produit Bagala 2015 Reproduction strictement interdite 1 SOMMAIRE

Plus en détail

TABLE DES MATIERES INTRODUCTION GENERALE 23 PREMIERE PARTIE

TABLE DES MATIERES INTRODUCTION GENERALE 23 PREMIERE PARTIE TABLE DES MATIERES Contributeurs 11 Remerciements 12 de la edition : Serge 13 Preface de la edition : Ronald 15 Glossaire 17 Table des abreviations 20 INTRODUCTION GENERALE 23 PREMIERE PARTIE Troubles

Plus en détail

Marché de la Location de Matériel, d Équipements, de Machines et d Engins pour le BTP en France 2014

Marché de la Location de Matériel, d Équipements, de Machines et d Engins pour le BTP en France 2014 Marché de la Location de Matériel, d Équipements, de Machines et d Engins pour le BTP en France 2014 Nouvelles tendances et prévisions Janvier 2014 Le marché de la location de matériel, d équipements,

Plus en détail

NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX

NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX Anatomie de la pyramide nasale Types morphologique du nez I/- INTRODUCTION : Les fosses nasales ou nez représentent le segment initial des voies respiratoires. Il

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

Déploiement et migration Windows 8 Méthodologie Compatibilité des applications ADK MDT 2012 ConfigMgr 2012 SCCM 2012 Windows Intune MDOP

Déploiement et migration Windows 8 Méthodologie Compatibilité des applications ADK MDT 2012 ConfigMgr 2012 SCCM 2012 Windows Intune MDOP Déploiement et migration Windows 8 Méthodologie Compatibilité des applications ADK MDT 2012 ConfigMgr 2012 SCCM 2012 Windows Intune MDOP William Bories Olivia Mirial Stéphane Papp Préface de Vianney Airaud

Plus en détail

«Jules» Age : >50 ans Pathologie osseuse et dentaire

«Jules» Age : >50 ans Pathologie osseuse et dentaire 4 Le nombre de squelette étant restreint et les fouilles n étant pas encore achevées, nous avons préféré présenter l étude anthropologique individu par individu, et la faire suivre d une synthèse concise,

Plus en détail

C est un ensemble qui comprend les os unis entre eux par des articulations et mis en mouvement par des muscles.

C est un ensemble qui comprend les os unis entre eux par des articulations et mis en mouvement par des muscles. C est un ensemble qui comprend les os unis entre eux par des articulations et mis en mouvement par des muscles. Généralités : Les os s articulent entre eux pour fixer le squelette sur lequel s insèrent

Plus en détail

GUIDE. de distribution Élite 01. Accirance, Assurance accident de personnes est un produit individuel d assurance.

GUIDE. de distribution Élite 01. Accirance, Assurance accident de personnes est un produit individuel d assurance. ACCIRANCE, ASSURANCE ACCIDENT DE PERSONNES GUIDE de distribution Élite 01 Accirance, Assurance accident de personnes est un produit individuel d assurance. Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité

Plus en détail

BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE DE YENNE RÉGLEMENT INTÉRIEUR

BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE DE YENNE RÉGLEMENT INTÉRIEUR BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE DE YENNE RÉGLEMENT INTÉRIEUR 1- Dispositions générales : Article I : La Bibliothèque municipale de Yenne est un service public, chargé de contribuer aux loisirs, à l information,

Plus en détail

Assurance accident DMA24+

Assurance accident DMA24+ Assurance accident DMA24+ Par l intermédiaire de : Dale Parizeau Morris Mackenzie Inc. Montréal, Québec Table des matières Définitions... 1 Capital assuré... 2 Garanties complémentaires... 3 Garanties

Plus en détail

GUIDE. de distribution Élite 01 - 1 - Accirance, Assurance accident de personnes est un produit individuel d assurance.

GUIDE. de distribution Élite 01 - 1 - Accirance, Assurance accident de personnes est un produit individuel d assurance. AcciRANCE, assurance accident de personnes GUIDE de distribution Élite 01 Accirance, Assurance accident de personnes est un produit individuel d assurance. 200, rue des Commandeurs Lévis (Québec) G6V 6R2

Plus en détail

CAT devant un traumatisme du pied

CAT devant un traumatisme du pied CAT devant un traumatisme du pied Entorse de la cheville du ligament latéral externe (LLE) : Important : Il vaut mieux faire une radio pour rien, que passer à côté d une fracture. Traitement chirurgical

Plus en détail

Troubles de base de la sensibilité cutanée lors de lésions neurologiques : définitions, évaluation & rééducation...30

Troubles de base de la sensibilité cutanée lors de lésions neurologiques : définitions, évaluation & rééducation...30 TABLE DES MATIÈRES Contributeurs...11 Remerciements...12 Préface de cette 2 ème édition : Ronald Melzack...13 Préface de l édition anglaise : A. Lee Dellon...15 Préface de la 1 ère édition : Jean-Pierre

Plus en détail

BERGER ALLEMAND. TRADUCTION : Dr. J.- M. Paschoud et Prof. R. Triquet. DAT E DE PUBLICATION DU STANDA RD D ORIGI NE EN VIGUEUR : 30.08.

BERGER ALLEMAND. TRADUCTION : Dr. J.- M. Paschoud et Prof. R. Triquet. DAT E DE PUBLICATION DU STANDA RD D ORIGI NE EN VIGUEUR : 30.08. Standard F.C.I. N 166 / 05.05.1994 / F BERGER ALLEMAND TRADUCTION : Dr. J.- M. Paschoud et Prof. R. Triquet. ORIGINE : Allemagne. DAT E DE PUBLICATION DU STANDA RD D ORIGI NE EN VIGUEUR : 30.08.1991 CLASSIFICATION

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Les auteurs. Préface par Walter Deffaa. Préface par André Kilesse

TABLE DES MATIÈRES. Les auteurs. Préface par Walter Deffaa. Préface par André Kilesse TABLE DES MATIÈRES Les auteurs Préface par Walter Deffaa Préface par André Kilesse v vii ix PREMIÈRE PARTIE : INTRODUCTION : L AUDIT ET LA PROFESSION D AUDITEUR 1 Chapitre 1 CONTRÔLE ET AUDIT 3 1.1 Contrôle

Plus en détail

7.1.1 lire et écrire les nombres entiers < 1000. Tu peux obtenir ce brevet si tu as terminé la série de techniques opératoires numéro CS8.

7.1.1 lire et écrire les nombres entiers < 1000. Tu peux obtenir ce brevet si tu as terminé la série de techniques opératoires numéro CS8. 7.1.1 lire et écrire les nombres entiers < 1000. Tu peux obtenir ce brevet si tu as terminé la série de techniques opératoires numéro CS8. Conseils : Tu dois apprendre à lire et à écrire les nombres entiers

Plus en détail

Circulaire intérieure du GATT n

Circulaire intérieure du GATT n Un exemplaire par 11 août 1964 membre du personnel Circulaire intérieure du GATT n 12k/kù5..Z "DIX-HUITIÈME STAGE Etudes à la Division générale du Département de la politique et de la documentation commerciales

Plus en détail

L'ASSURANCE DU R1SQUE AUTOM OB1LE. Controle et assurance. Jacques Charbonnier. larcier

L'ASSURANCE DU R1SQUE AUTOM OB1LE. Controle et assurance. Jacques Charbonnier. larcier L'ASSURANCE DU R1SQUE AUTOM OB1LE Controle et assurance Jacques Charbonnier larcier TABLE DES MATTERES Du meme auteur Table des matieres Abreviations Sigles Remerciements Avant-propos VII ix XVII XIX xxi

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION TRILLIUM

GUIDE D UTILISATION TRILLIUM Page 1 sur 5 Cet onglet permet de créer les sections de cours qui seront enseignées à un semestre/terme particulier. Créer des sections de cours 1. Cliquez sur la catégorie «Horaire»; 2. Cliquez sur l

Plus en détail

Conditions générales de votre contrat

Conditions générales de votre contrat 27. PROTECTION EN CAS D HOSPITALISATION Lorsqu un assuré est hospitalisé à la suite d un accident, l assureur paie une prestation de 35 $. Il verse cette prestation pour chaque période complète de 24 heures

Plus en détail

SYNERGIE. Société Anonyme Capital social : 121.810.000 Siège : 11 avenue du Colonel Bonnet 75016 PARIS RCS 329.925.010 PARIS S T A T U T S

SYNERGIE. Société Anonyme Capital social : 121.810.000 Siège : 11 avenue du Colonel Bonnet 75016 PARIS RCS 329.925.010 PARIS S T A T U T S SYNERGIE Société Anonyme Capital social : 121.810.000 Siège : 11 avenue du Colonel Bonnet 75016 PARIS RCS 329.925.010 PARIS S T A T U T S Statuts mis à jour suite à l Assemblée Générale Mixte du 17 juin

Plus en détail

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté 1. Dire NON Tournez lentement la tête vers la gauche, de façon à regarder par dessus votre épaule gauche. Ramenez votre tête au centre.

Plus en détail

J.O : 15.09.2005 Obs. : Ret. J.O du 30.09.2005. Modifie le Règlement du marché des changes et des capitaux internationaux RMCCI

J.O : 15.09.2005 Obs. : Ret. J.O du 30.09.2005. Modifie le Règlement du marché des changes et des capitaux internationaux RMCCI Circ. Comité de direction collégial BACEN 3.291/05 Circ. Circulaire Comité de direction collégial de la Banque centrale du Brésil n 3.291 du 08.09.2005 J.O : 15.09.2005 Obs. : Ret. J.O du 30.09.2005 Modifie

Plus en détail

Statuts de la Société géologique de France

Statuts de la Société géologique de France Statuts de la Société géologique de France Article I - Dénomination - Objet - Durée I- BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION L association dite Société géologique de France (SGF), (ci-après dénommée «la

Plus en détail

TITRE I - GENERALITES

TITRE I - GENERALITES TITRE I - GENERALITES ARTICLE I - FORMATION L usage et la mise en œuvre des servitudes et de règles d intérêt général établies par le cahier des charges figurant en tête des présentes seront assurés par

Plus en détail

LA REGLEMENTATION EUROPEENNE

LA REGLEMENTATION EUROPEENNE LA REGLEMENTATION EUROPEENNE 1 Un nouveau contexte européen Réglementation Protection et information consommateur Loyauté des transactions Protection de l environnement Applications Analyse de risques

Plus en détail

Sommaire. Partie I HISTOIRE ET PHILOSOPHIE DE LA SANTÉ, DES SOINS ET DES SCIENCES

Sommaire. Partie I HISTOIRE ET PHILOSOPHIE DE LA SANTÉ, DES SOINS ET DES SCIENCES Sommaire Partie I HISTOIRE ET PHILOSOPHIE DE LA SANTÉ, DES SOINS ET DES SCIENCES 1. Une longue introduction en trois mots.............................. 3 Autour du mot «santé» (et maladie)................................

Plus en détail

Règlement Administratif Révision du 04/02/2015

Règlement Administratif Révision du 04/02/2015 Règlement Administratif Révision du 04/02/2015 Les courses de solex de la manifestation Rock n Solex de l INSA de Rennes se dérouleront les 15,16 et 17 mai 2015 sur le campus de Beaulieu. Samedi 2 Mai

Plus en détail

STATUTS ARTICLES OF AGREEMENT (FRENCH) F

STATUTS ARTICLES OF AGREEMENT (FRENCH) F STATUTS F o n d s m o n é t a i r e i n t e r n a t i o n a l Statuts du Fonds monétaire international Adoptés à la Conférence monétaire et financière des Nations Unies à Bretton Woods (New Hampshire)

Plus en détail

GUIDE. de distribution - 1 - Accirance, Assurance accident de personnes est un produit individuel d assurance.

GUIDE. de distribution - 1 - Accirance, Assurance accident de personnes est un produit individuel d assurance. A c c i R A N C E, a s s u r a n c e a c c i d e n t d e p e r s o n n e s GUIDE de distribution Accirance, Assurance accident de personnes est un produit individuel d assurance. - 1 - Avis émis par l

Plus en détail

GUIDE. de distribution - 1 - Accirance, Assurance accident de personnes est un produit individuel d assurance.

GUIDE. de distribution - 1 - Accirance, Assurance accident de personnes est un produit individuel d assurance. A c c i R A N C E, a s s u r a n c e a c c i d e n t d e p e r s o n n e s GUIDE de distribution Accirance, Assurance accident de personnes est un produit individuel d assurance. - 1 - Avis émis par l

Plus en détail

Qui connaît bien protège bien

Qui connaît bien protège bien Qui connaît bien protège bien Le groupe IRP AUTO met à votre disposition un service entièrement gratuit permettant de consulter et d effectuer vos opérations de gestion en ligne Confidentiel et sécurisé,

Plus en détail

(ci-après appelé le «contractant»)

(ci-après appelé le «contractant») AXA ASSURANCES INC. 2020, rue University, bureau 700 Montréal (Québec) H3A 2A5 CONTRAT N O 9226694 Sur la foi des déclarations du proposant qui figure au Tableau et moyennant paiement de la prime prévue

Plus en détail

Anatomie et Exploration des VAS

Anatomie et Exploration des VAS Stanford Anatomie et Exploration des VAS M. Blumen Foch Centre Médical Veille Sommeil Concepts généraux : Pharynx 3 étages Nasopharynx Oropharynx haut Oropharynx bas Hypopharynx Concepts généraux : les

Plus en détail

PARTIE 1. Phénoménologie

PARTIE 1. Phénoménologie TABLE DES MATIÈRES Du même auteur........................................ Table des matières....................................... Abréviations........................................... Sigles.................................................

Plus en détail

CRANE ET FACE. Le crâne est constitué de quatre os impaires (frontal, ethmoïde, sphénoïde et occipital) et de deux os paires (temporaux et pariétaux).

CRANE ET FACE. Le crâne est constitué de quatre os impaires (frontal, ethmoïde, sphénoïde et occipital) et de deux os paires (temporaux et pariétaux). CRANE ET FACE Le squelette de la tête peut se diviser en deux parties, une boîte renfermant les structures nerveuses, et un massif antérieur occupé par de nombreux organes sensoriels et la fonction alimentaire.

Plus en détail

ITIL. optimal. pour un service informatique. 2 e édition C H R I S T I A N D U M O N T. Préface de Patrick Abad

ITIL. optimal. pour un service informatique. 2 e édition C H R I S T I A N D U M O N T. Préface de Patrick Abad C H R I S T I A N D U M O N T Préface de Patrick Abad ITIL pour un service informatique optimal 2 e édition Groupe Eyrolles, 2006, 2007, ISBN : 978-2-212-12102-5 Introduction..................................................

Plus en détail

Donnée relative à une personne physique identifiée ou identifiable

Donnée relative à une personne physique identifiée ou identifiable REGLEMENT RELATIF A LA PROTECTION DE LA VIE PRIVEE LORS DU TRAITEMENT DES DONNES A CARATERE PERSONNEL RELATIVES AU PATIENT AU SEIN DU CHU SAINT- PIERRE I. INTRODUCTION L hôpital et chaque membre du personnel

Plus en détail

La télémédecine et le droit suisse

La télémédecine et le droit suisse Sabrina Burgat La télémédecine et le droit suisse Analyse au regard du droit contractuel, de la Loi fédérale sur la protection des données, de la responsabilité civile et des assurances sociales Sabrina

Plus en détail

MSI. Marché de la Télésurveillance et de l Autosurveillance en France 2014. Nouvelles tendances et prévisions. Juillet 2014

MSI. Marché de la Télésurveillance et de l Autosurveillance en France 2014. Nouvelles tendances et prévisions. Juillet 2014 Marché de la Télésurveillance et de l Autosurveillance en France Nouvelles tendances et prévisions Juillet Le marché de la télésurveillance et de l autosurveillance est un marché dynamique et en pleine

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE MODELE N 3 sur http://www.auvergne.pref.gouv.fr/protection_civile/etablissements _recevant_public/sec_incendie_erp/procedure.php NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE Etablissement Recevant du Public du 2 ème groupe

Plus en détail

1 Introduction à la stratégie 1

1 Introduction à la stratégie 1 Table des matières Liste des illustrations Liste des controverses académiques Liste des schémas et tableaux Crédits photographiques Stratégique : mode d emploi Préface Les auteurs XVII XIX XX XXIII XXIV

Plus en détail

Table des matières I. GÉNÉRALITÉS

Table des matières I. GÉNÉRALITÉS TABLE DES MATIÈRES Table des matières VII I. GÉNÉRALITÉS LOI SUR LE CONTRAT D'ASSURANCE TERRESTRE ET ARRÊTÉS D'EXÉCUTION 25 JUIN 1992. LOI sur le contrat d'assurance terrestre. (Mon. 20 août 1992) 3 24

Plus en détail

Table des matières. Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Table des matières. Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise...................................................... Liste des figures.................................................................. Liste des tableaux...............................................................

Plus en détail

Convention collective commune à toutes les catégories de personnel (janvier 2007)

Convention collective commune à toutes les catégories de personnel (janvier 2007) Convention collective commune à toutes les catégories de personnel (janvier 2007) SOMMAIRE PREAMBULE Article I Article II Article III Article IV Article V Article VI Article VII Article VIII Article IX

Plus en détail

SOCIÉTÉ RADIO-CANADA/CANADIAN BROADCASTING CORPORATION

SOCIÉTÉ RADIO-CANADA/CANADIAN BROADCASTING CORPORATION SOCIÉTÉ RADIO-CANADA/CANADIAN BROADCASTING CORPORATION PROTOCOLE D ENTENTE relatif au partage de l excédent d actif du Régime de retraite de la Société Radio-Canada et à la gestion des coûts du Régime

Plus en détail

> Exercices d'étirement au travail

> Exercices d'étirement au travail Page 1 sur 7 Accueil > Réponses SST > Ergonomie > Ergonomie au bureau - Le bureau moderne > Exercices d'étirement au travail Pourquoi est-il important de s'étirer? Que peut-on faire pour minimiser les

Plus en détail