6.1. La reproduction chez les spermaphytes: L. Amsellem 6.2. Evolution chez les Gymnospermes: X. Vekemans 6.3. Evolution chez les Angiospermes: X.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "6.1. La reproduction chez les spermaphytes: L. Amsellem 6.2. Evolution chez les Gymnospermes: X. Vekemans 6.3. Evolution chez les Angiospermes: X."

Transcription

1 6. Les embryophytes II: Spermaphytes 6.1. La reproduction chez les spermaphytes: L. Amsellem 6.2. Evolution chez les Gymnospermes: X. Vekemans 6.3. Evolution chez les Angiospermes: X. Vekemans

2 Evolution chez les Angiospermes Oi Origine i des Angiospermes Diversification des Angiospermes

3 Origine des Angiospermes Bryophytes s.l. Péid Ptéridophytes s.l. Lycophytes Sphénophytes Trachéophytes Ptéridophytes s.s Gymnospermes Spermaphytes Angiospermes Embryon 450 Ma Ovule/graine 360 Ma Mégaphylles 380 Ma Xylème avec trachéides 400 Ma Ovaire/fruit 140 Ma

4 Origine des Angiospermes les Angiospermes forment un groupe monophylétique ( un ancêtre commun exclusif de tous les Angiospermes) les premiers fossiles connus datent de 140 Ma (Crétacé) dominent la végétation terrestre à partir de 90 Ma l origine des Angiospermes est marquée par l'apparition: ovaire et fruit gamétophyte réduit sac embryonnaire (8 cellules) double fécondation (endosperme formé par une 2 ème fécondation albumen de graine) 7 mm (tiré de Raven et al., 1999)

5 Origine des Angiospermes L apparition des vaisseaux du xylème au sein des Angiospermes est postérieure à l origine des Angiospermes vaisseaux du xylème (200 Ma) Angiospermes Am mborella Absence de vaisseaux du xylème dans la famille la plus basale du groupe des Angiospermes (Amborellaceae) pas un caractère distinctif entre Gymnospermes/Angiospermes: vaisseaux apparu 2 fois indépendamment (Gnétophytes; Angiosp. du xylème (> -140 Ma) après Amborellaceae) ovaire + fruit double fécondation sac embryonnaire (-140 Ma) p. autres Angiosp

6 Origine des Angiospermes Amborellaceae: la famille sœur par rapport à toutes les autres Angiospermes 1 seul genre et 1 seule espèce actuels: Amborella trichopoda petit arbre de Nouvelle Calédonie absence de vaisseaux du xylème Angiospermes Amborell la autres sp. iangios vaisseaux du xylème (> -140 Ma)

7 Origine des Angiospermes Amborellaceae: la famille sœur par rapport à toutes les autres Angiospermes 1 seul genre et t1 seule espèce actuels: Amborella tih trichopoda petit arbre de Nouvelle Calédonie absence de vaisseaux du xylème fleurs unisexuées pas de distinction entre sépales et pétales = tépales plusieurs carpelles libres à ovaire supère grains de pollen à un pore (monocolpés) pollinisation par insectes fleur fleur permet de déterminer les caractères ancestraux chez les Angiospermes

8 Origine des Angiospermes Caractère ancestral: plusieurs carpelles libres sur le réceptacle Evolution vers réduction du nombre de carpelles et vers une soudure des carpelles pistil à carpelles soudés traces de soudure: plusieurs styles sortant d'un même ovaire plusieurs stigmates sortant d'un même style plusieurs cavités dans l'ovaire plusieurs lignes d'insertion des ovules dans l'ovaire (lignes placentaires)

9 Types de placentations Origine des Angiospermes carpelles libres: placentation marginale une seule cavité et une double ligne d'insertion des ovules sur la paroi crête stigmatique avec épiderme papilleux C.T. dans carpelle 1994) rt et al. 1 (Rober

10 Types de placentations Origine des Angiospermes carpelles libres: une seule cavité et une ligne d'insertion des ovules sur la paroi carpelles soudés: placentation axillaire: plusieurs cavités, une ligne placentaire par cavité plac. pariétale: une seule cavité, plusieurs lignes placentaires sur la paroi plac. centrale: une seule cavité, colonne centrale sur laquelle sont insérées les lignes placentaires

11 Origine des Angiospermes Evolution du nombre de fentes ou de pores dans l exine du pollen d Angiospermes (orifices de germination du tube pollinique) - groupes ancestraux: pollen à 1 fente ou 1 pore (monocolpé) - groupes dérivés: pollen à 3 fentes ou 3 pores (tricolpé)

12 Origine des Angiospermes Caractères ancestraux chez les Angiospermes: Ancestral ("primitif") itif") Dérivé é ("évolué") é") Fleur unisexuée Fleur bisexuée Pollinisation i i entomogame anémogame Xylème trachéides Carpelles libres Ovaire supère Pollen à 1 pore (monocolpé) Pièces florales nombreuses Sépales et pétales non différenciés Plantes ligneuses (arbres) Pétales libres Xylème trachéides + vaisseaux Carpelles soudés Ovaire infère Pollen à 3 pores (tricolpé) Pièces florales en cycles de 2, 3, 4, ou 5 pièces Sépales et pétales sur des cycles distincts (en alternance) Plantes herbacées Pétales soudés

13 Origine des Angiospermes Evolution de la position du carpelle vers une meilleure protection de l ovaire Ovaire supère Ovaire semi-infère Ovaire infère (ancestral) (dérivé) (dérivé) ex. oranger ex. cerisier ii ex. pommier

14 Diversification des Angiospermes Classiquement séparation en deux classes Dicotylédones: embryon à2 cotylédons système vasculaire avec cercle de faisceaux primaires et cambium (eustèle) + croissance secondaire de tige en épaisseur feuilles à nervation réticulée fleurs tétramères ou pentamères (sépales/pétales par 4 ou 5) Monocotylédones embryon à 1 seul cotylédon système vasculaire avec faisceaux dispersés sans ordre; absence de cambium (et donc absence de croissance secondaire) feuilles à nervation parallèle fleurs trimères Phylogénies moléculaires dichotomie dicot./monocot. comme deux groupes majeurs est rejetée Monocot. = groupe monophylétique; Dicot. = groupe non monophylétique

15 Phylogénie moderne des Angiospermes 4 pôles majeurs Amborell aceae ANITA Nymphae eaceae Illiciacea ae Monocot. Monocot t. Magnoliideae Piperacea ae Aristoloc ch. Winterace eae Laurale es Magnolia ales Eudicot. Eudicots port herbacé 1seul cotylédon, pollen tricolpé anthères bien différentiées du filet feuille carpellaire soudée huiles essentielles vaisseaux du xylème

16 Diversification des Angiospermes Phylogénie moderne des Angiospermes 4 pôles majeurs pôle ANITA: regroupe les familles les plus basales (ancestrales) d'angiospermes: Amborellaceae, Nympheaceae, Illiciaceae, pôle Magnoliideae : arbres à huiles essentielles: Magnoliaceae, Lauraceae (laurier), Piperaceae (poivrier) pôle Monocotylédones: groupe monophylétique confirmé pôle Eudicot: comprend toutes les dicotylédones possédant des grains de pollen à trois pores ou fentes (tricolpés) forme un groupe monophylétique pollen à 1 fente/pore pollen à 3 fentes/pores

17 Diversification des Angiospermes Pôle ANITA: regroupe les familles les plus basales d'angiospermes: Nympheaceae: N h 2ème famille sœur par rapport aux Angiospermes herbes aquatiques fleurs bisexuées à pollinisation entomogame; pollen à 1 sillon tépales + étamines en grand nombre (en disposition spiralée sur réceptacle) carpelles libres ou soudés à ovaire semi-infère pétale avec petites anthères! Graine périspermée périsperme éi étamine à filets et anthères peu différenciés endosperme

18 Diversification des Angiospermes Pôle ANITA: regroupe les familles les plus basales d'angiospermes: Illiciaceae i arbres à huiles essentielles fleurs bisexuées carpelles libres à ovaire supère nombreux tépales à disposition spiralée étamine à filets et anthères peu différenciés ié carpelles libres à ovaire supère Fruit à graine albuminée endosperme réceptacle bombé

19 Diversification des Angiospermes Caractères ancestraux chez les Angiospermes: Ancestral ("primitif") itif") Dérivé é ("évolué") é") Fleur unisexuée Fleur bisexuée Pollinisation i i entomogame anémogame Xylème trachéides Carpelles libres Ovaire supère Pollen à 1 pore (monocolpé) Pièces florales nombreuses Sépales et pétales non différenciés Plantes ligneuses (arbres) Pétales libres Xylème trachéides + vaisseaux Carpelles soudés Ovaire infère Pollen à 3 pores (tricolpé) Pièces florales en cycles de 2, 3, 4, ou 5 pièces Sépales et pétales sur des cycles distincts (en alternance) Plantes herbacées Pétales soudés

20 Diversification des Angiospermes Amborell aceae ANITA Nymphae eaceae Illiciacea ae Monocot. Monocot t. Magnoliideae Piperacea ae Aristoloc ch. Winterace eae Laurale es Magnolia ales Eudicot. Eudicots port herbacé 1seul cotylédon, pollen tricolpé anthères bien différentiées du filament feuille carpellaire soudée huiles essentielles vaisseaux du xylème

21 Diversification des Angiospermes Pôle Magnoliideae : anciennement désigné comme groupe le plus basal des Angiospermes Magnoliaceae arbres à huiles essentielles fleurs bisexuées à réceptacle allongé = Torus nombreux carpelles libres à ovaire supère tépales à disposition spiralée nombreuses étamines à filets et anthères peu différenciés; pollen à 1 fente carpelles libres Torus

22 Diversification des Angiospermes Pôle Monocotylédones: espèces ( Angio) série éi de caractères uniques aux Monocotylédones (1 cotylédon, fl. trimère, ) caractères partagés avec certaines "Dicotylédones" ANITA et Magnoliideae: pollen à 1 seul pore ou 1 seule fente fleurs trimères 2 familles très importantes en tant que plantes cultivées alimentaires: famille des Poaceae (graminées): contient les Céréales (blé, maïs, riz, sorgho, orge) famille des Arecaceae (palmiers): palmier à huile, cocotier, palmier dattier, Illustration de l'évolution de la morphologie florale en réponse à l'acquisition de syndromes de pollinisation très contrastés: pollinisation anémogame (par le vent): famille des Poaceae (graminées) pollinisation entomogame spécialisée (par une seule espèce d'insecte pour une espèce végétale donnée): famille des Orchidaceae

23 Diversification des Angiospermes pollinisation anémogame (par le vent): famille des Poaceae (graminées) plantes herbacées ex. Poa sp. dont céréales = pâturin absence de pétales ( bractées scarieuses consistence de paille) stigmates plumeux étamines exsertes produisant de très nombreux grains de pollen fruit = caryopse (akène à tégument de paléa graine soudé au péricarpe) lemma carpelle à stigmates plumeux (= bractées) Caryopse à endosperme abondant (amidon)

24 Diversification des Angiospermes pollinisation entomogame spécialisée: famille des Orchidaceae (Orchidées) plantes herbacées sp. caractères "évolués": ovaire infère symétrie bilatérale avec labelle guide d'attraction du pollinisateur piste d'atterissage pour l'insecte production de nectar (éperon nectarifère) soudure style + filets des étamines = colonne (gynostège) portant les anthères + stigmates grains de pollen agglomérés en pollinies

25 Diversification des Angiospermes Amborell aceae ANITA Nymphae eaceae Illiciacea ae Monocot. Monocot t. Magnoliideae Piperacea ae Aristoloc ch. Winterace eae Laurale es Magnolia ales Eudicot. Eudicots port herbacé 1seul cotylédon, pollen tricolpé anthères bien différentiées du filet feuille carpellaire soudée huiles essentielles vaisseaux du xylème

Ecologie et évolution des systèmes de reproduction des plantes

Ecologie et évolution des systèmes de reproduction des plantes Ecologie et évolution des systèmes de reproduction des plantes Emmanuelle Porcher Laboratoire CESCO Muséum national d Histoire naturelle http://parks.ci.lubbock.tx.us/ Plan des cours Biologie et écologie

Plus en détail

CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE

CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE Une plante est constituée de racines ancrées dans le sol et de tiges feuillées se développant en milieu aérien. la plante est donc en contact avec 2 milieux

Plus en détail

En fleurs sur la fac. Forsythia - Oleaceae. Pâquerette Asteraceae. Jonquille Monocot

En fleurs sur la fac. Forsythia - Oleaceae. Pâquerette Asteraceae. Jonquille Monocot En fleurs sur la fac Forsythia - Oleaceae Jonquille Monocot Pâquerette Asteraceae Corrigé S1-2009 Symétrie de la fleur actinomorphe Etablir un diagramme Donner la formule 5S + 5P + E + C Nature du fruit

Plus en détail

Chapitre 5 La vie de la plante

Chapitre 5 La vie de la plante Chapitre 5 La vie de la plante Les plantes sont fixées au sol par leur appareil racinaire. Elles ne peuvent donc se soustraire aux variations des contraintes du milieu (température, humidité, prédateurs,

Plus en détail

La pollinisation. Nom des intervenants. Frank ALETRU GIE ELEVAGE SECTION APICOLE. www.sauvonslesabeilles.com

La pollinisation. Nom des intervenants. Frank ALETRU GIE ELEVAGE SECTION APICOLE. www.sauvonslesabeilles.com La pollinisation www.sauvonslesabeilles.com Nom des intervenants Frank ALETRU GIE ELEVAGE SECTION APICOLE Sommaire I. Le processus de la pollinisation II. Les acteurs III. Impact agro-économique de la

Plus en détail

Dossier pédagogique du jeu Bouge toi la graine!

Dossier pédagogique du jeu Bouge toi la graine! Dossier pédagogique du jeu Bouge toi la graine! 1. Présentation générale Ce document contient des informations nécessaires à l utilisation du jeu «Bouge toi la graine». Il a pour but de faire comprendre

Plus en détail

I. DIFFÉRENCIATION HISTOLOGIQUE II. DIFFÉRENTS TYPES DE FRUITS III. DISPERSION DES SEMENCES

I. DIFFÉRENCIATION HISTOLOGIQUE II. DIFFÉRENTS TYPES DE FRUITS III. DISPERSION DES SEMENCES LE FRUIT UE spécifique Pharmacie Botanique générale Prof. G. Decocq INTRODUCTION I. DIFFÉRENCIATION HISTOLOGIQUE II. DIFFÉRENTS TYPES DE FRUITS III. DISPERSION DES SEMENCES INTRODUCTION Après la fécondation,

Plus en détail

Séquence 7. Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l évolution : exemple de la vie fixée chez les plantes à graines.

Séquence 7. Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l évolution : exemple de la vie fixée chez les plantes à graines. Séquence 7 Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l évolution : exemple de la vie fixée chez les plantes à graines. Sommaire Chapitre 1. Des adaptations à la vie fixée dans deux milieux

Plus en détail

Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux

Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux Comment font les végétaux pour s installer dans un nouveau milieu alors qu ils ne peuvent pas se déplacer? I/ L installation des végétaux dans un nouveau milieu

Plus en détail

Sciences de la vie et de la Terre

Sciences de la vie et de la Terre Sciences de la vie et de la Terre Thème 2 B Enjeux planétaires contemporains - La plante domestiquée Table des matières 1 : La plante cultivée : le Maïs...Erreur! Signet non défini. 2 : Les variétés de

Plus en détail

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS CONCOURS EXTERNE ÉPREUVES D ADMISSION session 2008 TRAVAUX PRATIQUES DE CONTRE-OPTION DU SECTEUR B CANDIDATS DES SECTEURS A ET C

Plus en détail

MAÏS ET SORGHO. SORGHO D ARGENTINE (Sorghum x almum Parodi) Stade d examen Numéro du Description du caractère Caractère UPOV #

MAÏS ET SORGHO. SORGHO D ARGENTINE (Sorghum x almum Parodi) Stade d examen Numéro du Description du caractère Caractère UPOV # MAÏS ET SORGHO SORGHO D ARGENTINE (Sorghum x almum Parodi) UPOV # A l épiaison - date de l épiaison (première épillet visible sur 50% des plantes) - plante: hauteur - feuille: couleur - feuille: longueur

Plus en détail

>Si j ai réussi, je suis capable de

>Si j ai réussi, je suis capable de Fiche 10 Rechercher des informations sur Internet La plupart des informations disponibles sur Internet sont gratuites à la consultation. Elles sont présentées par des personnes ou des organisations qui

Plus en détail

Le développement chez les Angiospermes

Le développement chez les Angiospermes Le développement chez les Angiospermes INTRODUCTION Quelques rappels et concepts de base Organisation générale d une plante Introduction - I Un axe basal-apical! Apical Tige aérienne, feuille, fleur Polarité

Plus en détail

A l aide de ce bouton vous pouvez afficher les espèces dans l'ordre systématique de l'ouvrage imprimé.

A l aide de ce bouton vous pouvez afficher les espèces dans l'ordre systématique de l'ouvrage imprimé. SOMMAIRE Espèces Cartes de distribution Détermination Carnet de terrain Favoris Sauvegarde des données Abréviations Depuis le menu principal, vous pouvez accéder aux quatre modules de l application : la

Plus en détail

CAPSELLA BURSA PASTORIS

CAPSELLA BURSA PASTORIS CAPSELLA BURSA PASTORIS Bourse à pasteur Joye Sylvain Sve 3 I) Classification 2. Classification classique et phylogénétique Classification classique Règne Plantae Division Magnoliophyta Classe Magnoliopsida

Plus en détail

Écologie des populations végétales et microbiennes

Écologie des populations végétales et microbiennes Écologie des populations végétales et microbiennes Population Étude de l'abondance et de la dynamique des populations d'espèces végétales Quels sont les régulateurs de l'abondance et de la distribution

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES

UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES ORIGINAL: anglais DATE: 18 septembre 2014 UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES Genève F LOGICIELS ÉCHANGEABLES Document adopté par le Conseil à sa quarante-huitième session

Plus en détail

CONCOURS EXTERNES IT 2014 EPREUVE TECHNIQUE D ADMISSION. Durée : 1 heure 30 Coefficient : 2 CONCOURS N 89. Corps : Technicien

CONCOURS EXTERNES IT 2014 EPREUVE TECHNIQUE D ADMISSION. Durée : 1 heure 30 Coefficient : 2 CONCOURS N 89. Corps : Technicien CONCOURS EXTERNES IT 2014 EPREUVE TECHNIQUE D ADMISSION Durée : 1 heure 30 Coefficient : 2 CONCOURS N 89 Corps : Technicien BAP : A : Science du vivant Production et expérimentation végétales Emploi-type

Plus en détail

Le concours de roses

Le concours de roses P a g e 3 Le concours de roses De renommée mondiale, le Concours international de roses de Bagatelle récompense chaque année les plus belles variétés. Champ d essai pour les obtenteurs de rosiers, il permet

Plus en détail

Les débuts de la génétique

Les débuts de la génétique HPITRE 9 DES DÉBTS DE L ÉNÉTIQE X ENJEX TELS DES BIOTEHNOLOIES 1 Les débuts de la génétique est avec les travaux de regor Mendel vers la fin du XIX e siècle que furent posées les bases de la génétique.

Plus en détail

aliste ingrédients ales informations nutritionnelles

aliste ingrédients ales informations nutritionnelles aliste ingrédients ales informations Ballotin 250g Pralines assorties en chocolat au lait, noir et blanc Ingrédients : sucre, pâte de cacao, lait entier en poudre, beurre de cacao, noisettes, matières

Plus en détail

LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME. Période d application. Pré-levée ou sur adventice jeune (FA < 3 f)

LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME. Période d application. Pré-levée ou sur adventice jeune (FA < 3 f) LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME Folle avoine La lutte chimique est la méthode qui donne le plus de résultat. Les faux semis ont peu d intérêt avant culture d automne. Le labour

Plus en détail

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Auteur : Renate Schemp Box 90612 Luanshya Zambie Traduction : SECAAR Service Chrétien d Appui à l Animation Rurale 06 BP 2037 Abidjan 06 Côte d Ivoire

Plus en détail

Les macroinvertébrés: des bioindicateurs incontournables pour le monitoring des cours d eau en CH

Les macroinvertébrés: des bioindicateurs incontournables pour le monitoring des cours d eau en CH Les macroinvertébrés: des bioindicateurs incontournables pour le monitoring des cours d eau en CH 4 e Rencontres de l eau 20 mars 2015, UNIL Nathalie Menétrey Hydrobiologiste Bureau d étude aquatique et

Plus en détail

Protégeons nos pollinisateurs en Isère

Protégeons nos pollinisateurs en Isère Protégeons nos pollinisateurs en Isère 2 Editorial Nous avons besoin des insectes pollinisateurs La biodiversité est l une des composantes de notre environnement et elle est particulièrement sur le devant

Plus en détail

Correction TP 7 : L organisation de la plante et ses relations avec le milieu

Correction TP 7 : L organisation de la plante et ses relations avec le milieu Correction TP 7 : L organisation de la plante et ses relations avec le milieu (TP multiposte : groupes de 4 élèves qui se répartissent sur les 4 postes une fois chaque poste travaillé, un bilan sera établi

Plus en détail

Introduction au Monde VégétalV. Les Champignons. Les Algues. Introduction au Monde Animal. Les Invertébr. (Les Lichens)

Introduction au Monde VégétalV. Les Champignons. Les Algues. Introduction au Monde Animal. Les Invertébr. (Les Lichens) Enseignement de Biologie des Organismes 11 ère ère année de de Licence DEUG STS STPIBGS Introduction au Monde VégétalV Les Champignons Les Algues Introduction au Monde Animal Les Invertébr brés (Les Lichens)

Plus en détail

Allergies respiratoires et environnement extérieur 1 français sur 4 souffre d allergies respiratoires.

Allergies respiratoires et environnement extérieur 1 français sur 4 souffre d allergies respiratoires. 1 français sur 4 souffre d allergies respiratoires. Un document réalisé par le Comité Français d'observation des Allergies. Introduction Définition de l allergie L allergie correspond à une réponse anormale

Plus en détail

La Carie (Tilletia caries)

La Carie (Tilletia caries) POINT INFOS Au Canada. La Carie (Tilletia caries) Au Canada. 1. Généralités : A titre d'exemple, la Carie du Blé : Tilletia caries est un Champignon parasite qui atteint les épis Figs. 15 & 16. Ils deviennent

Plus en détail

Calendriers Polliniques. Un document réalisé par le Comité Français d'observation des Allergies.

Calendriers Polliniques. Un document réalisé par le Comité Français d'observation des Allergies. Calendriers Polliniques Un document réalisé par le Comité Français d'observation des Allergies. Connaître mon allergie Les saisons polliniques 1. JANVIER À MAI Saison des arbres L année commence par la

Plus en détail

Pollen dans l air du Plateau suisse. Paramètres climatiques et nouveaux risques pour les allergies.

Pollen dans l air du Plateau suisse. Paramètres climatiques et nouveaux risques pour les allergies. Pollen dans l air du Plateau suisse. Paramètres climatiques et nouveaux risques pour les allergies. Thèse présentée à la Faculté des Sciences Institut de Biologie Université de Neuchâtel, Suisse pour l

Plus en détail

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries)

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Introduction : Bien qu'elle porte le même nom, la carie (Tilletia Caries) n'a rien à voir avec la carie dentaire qui est connu par le grand publique. La

Plus en détail

Ingrédients contenant du gluten

Ingrédients contenant du gluten Ingrédients contenant du gluten A B Ale Agents anti agglomérant Acides aminés végétaux All bran Amidon Amidon modifié ou transformé si source inconnue Amidon de blé Anchois Amarante (contamination possible)

Plus en détail

Recherche de parenté entre les vertébrés

Recherche de parenté entre les vertébrés 1 CHAPITRE A Recherche de parenté entre les vertébrés 2 Chapitre A : Recherche de parentés entre les êtres vivants Tous les êtres vivants présentent des structures cellulaires et un fonctionnement commun

Plus en détail

Le vivant : l alimentation des hommes

Le vivant : l alimentation des hommes SEANCE 6 Evaluation SEANCE 5 Le trajet des aliments SEANCE 4 Enquête sur son alimentation SEANCE 3 Equilibrer ses repas EANCE 2 Des aliments variés SEANCE 1 La provenance des aliments C.2 SEQUENCE 2 DOMAINE

Plus en détail

Diplôme: Baccalauréat Professionnel Spécialité : Productions horticoles. Epreuve : E5 Choix techniques

Diplôme: Baccalauréat Professionnel Spécialité : Productions horticoles. Epreuve : E5 Choix techniques Sujet zéro Diplôme: Baccalauréat Professionnel Spécialité : Productions horticoles Inspection de l'enseignement Agricole Epreuve : E5 Choix techniques Ce document présente un exemple de proposition de

Plus en détail

à lever : pyrophosphate de soude, bicarbonate de soude, sorbate de potassium, sel fin, xanthane

à lever : pyrophosphate de soude, bicarbonate de soude, sorbate de potassium, sel fin, xanthane REF DESIGNATION COMPOSITION ALLERGENE Peut contenir Mini Quatre-quarts Raisins Ingrédients : Oeufs frais, sucre, farine de blé (Gluten), beurre concentré 21% (colorant béta carotène), eau, sirop de glucose,

Plus en détail

ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE ÉVEIL - INITIATION SCIENTIFIQUE. Livret 4 Mardi 17 juin FRANÇAIS SAVOIR ÉCOUTER SAVOIR ÉCRIRE FRANÇAIS MATHÉMATIQUES

ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE ÉVEIL - INITIATION SCIENTIFIQUE. Livret 4 Mardi 17 juin FRANÇAIS SAVOIR ÉCOUTER SAVOIR ÉCRIRE FRANÇAIS MATHÉMATIQUES ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE CEB2014 ÉVEIL - INITIATION SCIENTIFIQUE Livret 4 Mardi 17 juin FRANÇAIS FRANÇAIS SAVOIR ÉCOUTER SAVOIR SAVOIR ÉCRIRE ÉCOUTER SAVOIR ÉCRIRE FRANÇAIS MATHÉMATIQUES SAVOIR ÉCOUTER

Plus en détail

Végétaux Exemples d individus

Végétaux Exemples d individus Végétaux Formation Biologie 2011 2012 Végétaux Exemples d individus Végétaux Embranchement Classification Description Reproduction Mode de vie Exemples d individu Végétaux Règne > Etymologie «Végetaux»

Plus en détail

PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie.

PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. Une île volcanique vient de se former, que se passe-t-il au bout de plusieurs années? Comment font les êtres vivants pour

Plus en détail

Epreuve de biologie... 2 Annexe : Liste des sujets de la session 2013... 9

Epreuve de biologie... 2 Annexe : Liste des sujets de la session 2013... 9 Epreuve de biologie... 2 Annexe : Liste des sujets de la session 2013... 9 Travaux pratiques de biologie... 17 Annexe : Liste des sujets de la session 2013... 26 Travaux d initiative personnelle encadrés

Plus en détail

Symétrie florale chez les Proteaceae Approches morphologiques et moléculaires

Symétrie florale chez les Proteaceae Approches morphologiques et moléculaires Symétrie florale chez les Proteaceae LES PROTEACEAE Famille de plantes à fleurs (ca. 1700 espèces) de l hémisphère sud Fleur : 4 tépales, 4 étamines, 1 pistil (1 carpelle) Grande variation de taille, de

Plus en détail

État des connaissances sur le pollen et les allergies LES ASSISES POUR UNE GESTION EFFICACE INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC

État des connaissances sur le pollen et les allergies LES ASSISES POUR UNE GESTION EFFICACE INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC État des connaissances sur le pollen et les allergies LES ASSISES POUR UNE GESTION EFFICACE INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC État des connaissances sur le pollen et les allergies LES ASSISES

Plus en détail

Segmentation et interprétation d images naturelles pour l identification de feuilles d arbres sur smartphone

Segmentation et interprétation d images naturelles pour l identification de feuilles d arbres sur smartphone Ecole Doctorale Informatique et Mathématiques de Lyon THÈSE pour obtenir le grade de DOCTEUR EN INFORMATIQUE présentée et soutenue par Guilllaume CERUTTI le / / - Segmentation et interprétation d images

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil À chaque usage son gazon naturel Selon l usage auquel vous destinez votre gazon, vous devrez avant toute chose réfléchir au type de gazon qui vous conviendra le mieux. On dénombre 4 catégories principales

Plus en détail

Sciences de la vie et de la Terre 6 e Livret de corrigés

Sciences de la vie et de la Terre 6 e Livret de corrigés Sciences de la vie et de la Terre 6 e Livret de corrigés Rédaction : Delphine Bonnet Coordination : Annie Deshayes Ce cours est la propriété du Cned. Les images et textes intégrés à ce cours sont la propriété

Plus en détail

experts En cas de semence contaminée, les dégâts peuvent s exprimer dès la levée 1 ou à l épiaison 2 et 3.

experts En cas de semence contaminée, les dégâts peuvent s exprimer dès la levée 1 ou à l épiaison 2 et 3. les dossiers experts Juillet 2013 spécial MALADIES DE LA SEMENCE 1 «Pourriture des neiges» due à Microdochium nivale 2 Carie du blé 3 Charbon nu de l orge En cas de semence contaminée, les dégâts peuvent

Plus en détail

Reconstitution du paléoclimat ligérien à partir des pollens fossiles de la tourbe du lac de Grand-Lieu

Reconstitution du paléoclimat ligérien à partir des pollens fossiles de la tourbe du lac de Grand-Lieu Reconstitution du paléoclimat ligérien à partir des pollens fossiles de la tourbe du lac de Grand-Lieu Travaux de l'atelier Scientifique et Technique I Date d apparition des premiers angiospermes II Les

Plus en détail

Par Akoété Ega AGBODJI FASEG/Université de Lomé

Par Akoété Ega AGBODJI FASEG/Université de Lomé CSI- Afrique Renforcement des interventions dans le domaine de la politique économique et sociale Atelier de développement des compétences des chercheurs des syndicaux Session 6 Les méthodes et procédures

Plus en détail

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un Fiche de révision fin d'année 4 eme primaire Complète les phrases suivantes: 1- L'absorption des aliments digère à lieu à travers. 2- Les amidons sont digères par 3- La.. est la transformation des aliments.

Plus en détail

Présentation générale de la drosophile du cerisier, Drosophilasuzukii: description, biologie, cycle, plantes-hôtes et dégâts

Présentation générale de la drosophile du cerisier, Drosophilasuzukii: description, biologie, cycle, plantes-hôtes et dégâts Présentation générale de la drosophile du cerisier, Drosophilasuzukii: description, biologie, cycle, plantes-hôtes et dégâts J. Zini, M. Dubrulle, E. Bullen, GFWasbl C. Fassotte, CRA-W D. suzukii- taxonomie

Plus en détail

Ne laissez pas le mauvais temps détruire le fruit de votre travail!

Ne laissez pas le mauvais temps détruire le fruit de votre travail! Ne laissez pas le mauvais temps détruire le fruit de votre travail! Nous vous soutenons dans votre gestion de risques à l aide d une couverture d assurance globale contre les aléas climatiques. AU SERVICE

Plus en détail

La production de semences des Apiacées

La production de semences des Apiacées La production de semences des Apiacées Composition de la famille des Apiacées La famille des Apiacées (anciennement nommées «Ombellifères») regroupe les plantes qui ont une inflorescence en forme d ombelle.

Plus en détail

DEVELOPPEMENT VEGETATIF (méristèmes, tige, feuille, racine)

DEVELOPPEMENT VEGETATIF (méristèmes, tige, feuille, racine) DEVELOPPEMENT VEGETATIF (méristèmes, tige, feuille, racine) Rappel: 1. MERISTEMES- GENERALITES 1. Méristèmes généralités 2. Méristème apical caulinaire 3. Système vasculaire 4. Feuilles 5. Bourgeons axillaires

Plus en détail

Séneçon du Cap. Nom scientifique Senecio inaequidens (DC) Famille des Astéracées = Composée. Description. Origine : Afrique du Sud

Séneçon du Cap. Nom scientifique Senecio inaequidens (DC) Famille des Astéracées = Composée. Description. Origine : Afrique du Sud Origine : Afrique du Sud Séneçon du Cap Nom scientifique Senecio inaequidens (DC) Famille des Astéracées = Composée Description Plante herbacée vivace, à racines superficielles, forme une touffe arrondie

Plus en détail

Projet Sciences : Observer le développement d une graine au CP

Projet Sciences : Observer le développement d une graine au CP Projet Sciences : Observer le développement d une graine au CP Ecole du Centre Cilaos : Nathalie PERCHERON Emilie BARET Classes de CP Fiche connaissances pour l enseignant Ce qu'il faut savoir. La graine

Plus en détail

Faire connaissance avec l arbre

Faire connaissance avec l arbre Parcours d interprétation de l Arboretum Faire connaissance avec l arbre Depuis bientôt 40 ans, les arbres de collection du Jardin botanique ont pris racine dans un lieu qui autrefois n aurait fait l envie

Plus en détail

ne définition de l arbre.

ne définition de l arbre. LA PHYSIOLOGIE DES ARBRES. U ne définition de l arbre. L es arbres sont des êtres vivants qui occupent une place à part dans le monde végétal. Ils sont indispensables à la vie sur terre et ils ont largement

Plus en détail

GT lipides Céréales Prêtes à Consommer ou à Préparer. 29 janvier 2008

GT lipides Céréales Prêtes à Consommer ou à Préparer. 29 janvier 2008 GT lipides Céréales Prêtes à Consommer ou à Préparer 29 janvier 2008 1 Marché et fabricants Le marché français en 2006 (enquête de branche Alliance 7, panel IRI, Secodip) Valeur : 560 millions d euros

Plus en détail

LE MAÏS Famille : Graminées Nom latin : Zea mays Nom malgache : Katsaka 1. BUTS DE LA CULTURE

LE MAÏS Famille : Graminées Nom latin : Zea mays Nom malgache : Katsaka 1. BUTS DE LA CULTURE LE MAÏS Famille : Graminées Nom latin : Zea mays Nom malgache : Katsaka 1. BUTS DE LA CULTURE Les grains de maïs servent : à l'alimentation humaine : consommé vert (cuit, grillé, en salade, en soupe ),

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN

NOTICE EXPLICATIVE. Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN NOTICE EXPLICATIVE Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN Ce bilan global de la fertilisation azotée est obligatoire pour toute exploitation située en zone vulnérable et qui a contractualisé

Plus en détail

La pollinisation des plantes à fleurs par les abeilles - Biologie, Écologie, Économie

La pollinisation des plantes à fleurs par les abeilles - Biologie, Écologie, Économie La pollinisation des plantes à fleurs par les abeilles - Biologie, Écologie, Économie Peter Fluri, Anne Pickhardt, Valérie Cottier, Jean-Daniel Charrière, Centre de recherche apicole, CH-3003 Bern Sans

Plus en détail

QUELS DIAGNOSTICS DES MALADIES DES SEMENCES DE CÉRÉALES À PAILLE AFIN DE MIEUX LES CONTRÔLER AUJOURD HUI ET DEMAIN?

QUELS DIAGNOSTICS DES MALADIES DES SEMENCES DE CÉRÉALES À PAILLE AFIN DE MIEUX LES CONTRÔLER AUJOURD HUI ET DEMAIN? QUELS DIAGNOSTICS DES MALADIES DES SEMENCES DE CÉRÉALES À PAILLE AFIN DE MIEUX LES CONTRÔLER AUJOURD HUI ET DEMAIN? Divana YOUSSEF Olga ZHADENOVA Ayoub BOUCHOUCHA Olivier GUILLAUME Anthéa SUPPLY Intervenant

Plus en détail

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier Itinéraire cultural Type de sol et préparation avant semis Le sorgho grain sucrier est relativement peu exigeant par rapport au

Plus en détail

6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho

6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho GUIde sorgho 2015 La Gamme sorgho 2015 17 % Besoins en eau limités Diversité de culture dans la rotation 46 % 6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho Besoins en intrants faibles 12 % 10 % Dégâts sur la

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE Comment étiqueter une denrée alimentaire contenant des ingrédients biologiques

GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE Comment étiqueter une denrée alimentaire contenant des ingrédients biologiques ID-SC-172 GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE 12.12.12 GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE Comment étiqueter une denrée alimentaire contenant des ingrédients biologiques REFERENCES REGLEMENTAIRES : Règlement Européen N 834/2007

Plus en détail

Atelier 1: Oncogénétique. O. Cohen-Haguenauer, M. Albiter, N. Espié, L. Cahen-Doidy

Atelier 1: Oncogénétique. O. Cohen-Haguenauer, M. Albiter, N. Espié, L. Cahen-Doidy Atelier 1: Oncogénétique O. Cohen-Haguenauer, M. Albiter, N. Espié, L. Cahen-Doidy 2 Cas clinique Mme L C Historique Patiente âgée de 61 ans 1998 -Traitement conservateur d un CLI (carcinome lobulaire

Plus en détail

LES ESPÈCES ANIMALES ET VÉGÉTALES SUSCEPTIBLES DE PROLIFÉRER DANS LES MILIEUX AQUATIQUES ET SUBAQUATIQUES

LES ESPÈCES ANIMALES ET VÉGÉTALES SUSCEPTIBLES DE PROLIFÉRER DANS LES MILIEUX AQUATIQUES ET SUBAQUATIQUES LES ESPÈCES ANIMALES ET VÉGÉTALES SUSCEPTIBLES DE PROLIFÉRER DANS LES MILIEUX AQUATIQUES ET SUBAQUATIQUES Fiches espèces végétales Mission écologie du milieu INTRODUCTION Le jeu de fiches descriptives

Plus en détail

Désherbage maïs. Synthèse 2014. Présentation des essais. Le protocole

Désherbage maïs. Synthèse 2014. Présentation des essais. Le protocole Désherbage maïs Synthèse 2014 Cette synthèse regroupe les résultats de 9 essais du réseau de désherbage maïs Poitou-Charentes Vendée. L animation du réseau et la synthèse des données brutes sont assurés

Plus en détail

La blatte (coquerelle)

La blatte (coquerelle) Le bourdon Les bourdons sont d importants pollinisateurs : ils sont très utiles à l agriculture et à l horticulture. Leur nid est souvent situé dans un vieux nid de souris sur le sol ou dans la terre,

Plus en détail

LA CHIMIE DES CONFITURES

LA CHIMIE DES CONFITURES LA CHIMIE DES CONFITURES Les Romains conservaient les jus de fruits en les chauffant pour faire évaporer l eau et, en augmentant ainsi leur teneur en sucre, ils obtenaient ce que nous appelons un raisiné

Plus en détail

La formation de l appareil reproducteur

La formation de l appareil reproducteur CHAPITRE 5 LA PROCRÉATION 1 La formation de l appareil reproducteur Le sexe des individus est déterminé génétiquement mais la différenciation des appareils génitaux a lieu au cours du développement. Selon

Plus en détail

Qu est-ce qui compose notre environnement dans le collège et à proximité? Quelles sont ses variations au cours du temps?

Qu est-ce qui compose notre environnement dans le collège et à proximité? Quelles sont ses variations au cours du temps? C.I n 1 : JE DECOUVRE LES CARACTERISTIQUES DE NOTRE ENVIRONNEMENT Qu est-ce qui compose notre environnement dans le collège et à proximité? Quelles sont ses variations au cours du temps? Séquence n 1 :

Plus en détail

Thème 3 A: Féminin, masculin. Sexualité et procréation.

Thème 3 A: Féminin, masculin. Sexualité et procréation. Thème 3 A: Féminin, masculin Sexualité et procréation. I- La double fonction des glandes génitales A- l activité testiculaire. Les testicules sont constitués de nombreux tubes séminifères et d un tissu

Plus en détail

Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire ou pluricellulaire)

Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire ou pluricellulaire) 4- Organisation structurale et fonctionnelle des cellules Organismes unicellulaires Organismes pluricellulaires cellule Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire

Plus en détail

Informations produit

Informations produit Informations produit Ce document légal doit être conservé en magasin et mis à la disposition des clients ou représentants chargés de faire respecter la loi sur demande. Version 8 mars 2015 60616 Gâteau

Plus en détail

qualtech groupe L union au service de la performance du secteur agroalimentaire

qualtech groupe L union au service de la performance du secteur agroalimentaire qualtech groupe AGROBIO A. BIO. C L union au service de la performance du secteur agroalimentaire Des laboratoires aux compétences complémentaires pour une expertise toujours plus qualitative Regroupant

Plus en détail

Partie 2 : La reproduction humaine La reproduction humaine

Partie 2 : La reproduction humaine La reproduction humaine Partie 2 : La reproduction humaine La reproduction humaine Qu est ce que la reproduction humaine? Quelles sont les étapes nécessaires à la conception d un enfant? L' Homme est-il toujours en capacité de

Plus en détail

Haute-Normandie. Livret jeune public

Haute-Normandie. Livret jeune public Haute-Normandie Livret jeune public 1 RENDEZ-VOUS AUX JARDINS Du vendredi 0 mai au dimanche 1er juin a lieu la 1e édition «Renz vous aux jardins»! Cette gran fête t invite à visiter les plus beaux jardins

Plus en détail

Le rôle du laboratoire dans l évaluation de l infertilié. Le Cycle Menstruel. Les Généralités

Le rôle du laboratoire dans l évaluation de l infertilié. Le Cycle Menstruel. Les Généralités Le rôle du laboratoire dans l évaluation de l infertilié Hôpitaux Universitaires de Genève Pr.. P.Bischof PhD Le Cycle Menstruel Les Généralités Le Cycle Ovarien Le Cycle Endometrial La Régulation du Cycle

Plus en détail

Forces agissant sur le polymorphisme synonyme et la composition en bases dans les génomes d angiospermes

Forces agissant sur le polymorphisme synonyme et la composition en bases dans les génomes d angiospermes Forces agissant sur le polymorphisme synonyme et la composition en bases dans les génomes d angiospermes Yves Clément, Jacques David & Sylvain Glémin Journées ARCAD 28/10/2014 Outline Sélection sur l usage

Plus en détail

Ce qu'il faut retenir

Ce qu'il faut retenir N 26 7 Août 2015 Ce qu'il faut retenir Prairie Quelques chenilles présentes. Soja ANIMATEURS FILIERE Céréales à paille DESIRE Sylvie / FDGDON 64 s.desire@pa.chambagri.fr Suppléance : ARVALIS a.carrera@arvalisinstitutduvegetal.fr

Plus en détail

Zoysia sport Zoysia sportif pour les terrains de football ou terrains de golf

Zoysia sport Zoysia sportif pour les terrains de football ou terrains de golf Zoysia sport Zoysia sportif pour les terrains de football ou terrains de golf LA PLANTE LE GAZON NOTE TECHNIQUE Ce gazon n est pas un gazon ordinaire. C est une véritable moquette végétale confortable,

Plus en détail

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Santé Canada Health Canada L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Vous avez peut-être remarqué l information nutritionnelle affichée sur de nombreux produits alimentaires que vous achetez

Plus en détail

Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts

Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts Millions t 3 000 2 500 2 000 1 500 1 000 La demande en grains va augmenter avec la population 500 MAÏS : +76% 0 2000 2010 2015 2020 2030 RIZ

Plus en détail

Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques

Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques La Ville de Niort lance sa campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques, espèce invasive qui s attaque

Plus en détail

la carie du blé Point sur le champignon Que peut on faire? Que fait-on en Midi Pyrénées?

la carie du blé Point sur le champignon Que peut on faire? Que fait-on en Midi Pyrénées? la carie du blé Point sur le champignon Que peut on faire? Que fait-on en Midi Pyrénées? La carie commune du blé Biologie du parasite et cycle de la maladie Étude bibliographique Et Observations D. CARON

Plus en détail

Chapitre 2 : Organisation de la cellule

Chapitre 2 : Organisation de la cellule Partie 1 : notions de biologie cellulaire DAEU- Cours Sciences de la Nature & de la Vie- Marc Cantaloube Chapitre 2 : Organisation de la cellule La cellule est l unité de base des êtres vivants. Il existe

Plus en détail

Un expérience pluridisciplinaire de l intensification écologique en Agriculture Familiale

Un expérience pluridisciplinaire de l intensification écologique en Agriculture Familiale Le développement du semis-direct sous couverture végétale pour les agriculteurs des exploitations familiales des biomes Cerrados (2005-2009) et Amazonia (2008-2013) Un expérience pluridisciplinaire de

Plus en détail

Chocolat au lait 34% de cacao minimum

Chocolat au lait 34% de cacao minimum N001 Collection dégustation 580g Cliquez sur le bonbon de votre choix pour voir sa composition détaillée : MADRILÈNE CŒUR LAIT PÉRIGORD FLORETTE FLANDRES LAIT PALET MAYA TORINÈSE ORANGETTE Sucre, pâte

Plus en détail

Les diphtongues AI, EI, AO, OU

Les diphtongues AI, EI, AO, OU Séance 1 LES SONS ET LES TONS DU CHINOIS Je vais travailler sur les diphtongues AI et EI, AO et OU. Si tu as déjà travaillé le cours de niveau 1, cette révision te sera utile et importante. Les diphtongues

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2013 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S Durée de l épreuve : 3 heures 30 coefficient : 8 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ L usage de la calculatrice n est pas autorisé. Dès

Plus en détail

Petits fruits Bulletin d information No 15 17 mai 2013 PUNAISE TERNE. Description. Identification

Petits fruits Bulletin d information No 15 17 mai 2013 PUNAISE TERNE. Description. Identification Petits fruits Bulletin d information No 15 17 mai 2013 PUNAISE TERNE Identification Nom français : Punaise terne Nom latin : Lygus lineolaris Nom anglais : Tarnished plant bug Ordre : Hemiptera Famille

Plus en détail

Numéro de découverte

Numéro de découverte Revue du monde végétal Extraits des n o 81, 82 et 83, parus en 2008 Numéro de découverte Sommaire À vous qui ne connaissez peut-être pas La Garance voyageuse, nous proposons ce numéro de découverte composé

Plus en détail

Campagne. aprem GELAUCOURT. les. à la. août 25. septembre 15 16. DOSSIER DE PRESENTATION Éditions précédentes Programme prévisionnel 2012

Campagne. aprem GELAUCOURT. les. à la. août 25. septembre 15 16. DOSSIER DE PRESENTATION Éditions précédentes Programme prévisionnel 2012 Grand Prix Européen et National du fleuriement Expoition Métier d Art Café Concert Pain cuit à l ancienne Animation pour enfant Jardin Remarquab 8 9 août 25 26 eptembre 15 16 DOSSIER DE PRESENTATION Édition

Plus en détail

Diagnostic AUTONOMIE ALIMENTAIRE de l élevage caprin.

Diagnostic AUTONOMIE ALIMENTAIRE de l élevage caprin. Diagnostic AUTONOMIE ALIMENTAIRE de l élevage caprin. Ce document présente une méthode de conseil pour les éleveurs et conseillers caprins désireu de travailler sur la thématique de l autonomie alimentaire.

Plus en détail

Chocolat au lait : 34% de cacao minimum. Cliquez sur le bonbon de votre choix pour voir sa composition détaillée : BOULE PRALINÉ NOISETTES BLANC

Chocolat au lait : 34% de cacao minimum. Cliquez sur le bonbon de votre choix pour voir sa composition détaillée : BOULE PRALINÉ NOISETTES BLANC + DLUO N001 dégustation 580g Cliquez sur le bonbon de votre choix pour voir sa composition détaillée : MADRILÈNE CŒUR FLORETTE FLANDRES PALET OR TORINÈSE FELICIA ORANGETTE Sucre, pâte de cacao, beurre

Plus en détail

Guide des voyageurs en ligne

Guide des voyageurs en ligne Guide des voyageurs en ligne Le 17 octobre 2007 Le contenu de ce bulletin informatif est fourni à des fins d information générale seulement et est exact à la date de parution (voir ci-dessus). Cette information

Plus en détail