BILAN DES JEUX OLYMPIQUES DE LONDRES 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BILAN DES JEUX OLYMPIQUES DE LONDRES 2012"

Transcription

1 BILAN DES JEUX OLYMPIQUES DE LONDRES / Au plan international La participation 913 nageurs (449 filles et 464 garçons) représentant 167 nations, soit quatre de plus qu en C est le plus grand nombre de nations représentées pour des épreuves de natation aux Jeux olympiques! Ils étaient 980 en 2008 à Pékin, 977 à Athènes en 2004 et 975 à Sydney en 2000 à Sydney. Pour rappel, ils étaient à Atlanta et à Barcelone! Il y avait 5 séries de moins qu en 2008 au 50 m nage libre messieurs (57 nageurs engagés contre 97 nageurs à Pékin). A noter que le nombre de filles et de garçons a été rééquilibré car la différence était trop importante lors des précédentes éditions (une centaine de messieurs en plus). Ce qui confirme les minima TQO imposés par la FINA souvent plus difficiles à réaliser chez les messieurs que chez les dames. Concernant justement les minima mis en place par la FINA, ils correspondaient en moyenne au 13e rang chez les filles comme chez les garçons à Shanghai. Ici à Londres, ils correspondent au 15 e rang chez les messieurs et au 16 e rang chez les dames. Soit trois filles de plus au même niveau de performance et deux garçons de plus, en un an! 437 nageurs et 47 nations représentent le continent européen - 23 nageurs de moins et 2 nations de plus qu en soit 47% et 28% du nombre total de nageurs et de nations (exactement les mêmes pourcentages qu à Pékin). Les records battus 9 records du monde (25 à Pékin) : 6 en dames (dont 1 en relais) et 3 en messieurs. 25 records olympiques (66 à Pékin): 18 en dames (dont 3 en relais) et 7 en messieurs. 30 records continentaux (159 à Pékin). 3 records d Europe : 2 en dames et 1 en messieurs. 149 records nationaux (541 à Pékin). 3 records de France : 1 en dames (en relais) et 2 en messieurs (dont 1 en relais).

2 Comparaison des records battus en natation course d Atlanta 1996 à Londres 2012 Atlanta 1996 Sydney 2000 Athènes 2004 Pékin 2008 Londres 2012 Monde Olympiques Continentaux Afrique Amérique Asie Europe Océanie Détail de la participation des nations

3

4

5

6 Les niveaux d accès (voir tableaux comparatifs 1996 à 2008 en annexe) Cette étude porte sur le comparatif des performances d accès au titre, à la médaille d argent, à la médaille de bronze, à la finale A et aux demi-finales (ou accès au 16 e rang) lors des cinq dernières éditions des JO (1996 à 2012). Si un bond spectaculaire des performances avait été constaté à Pékin et pour cause le niveau des performances ici à Londres a fait un nouveau bond dans un certain nombre d épreuves, surtout en dames. Si l on ne tient compte des épreuves individuelles dans un premier temps (13 par sexe et 5 niveaux d accès), chez les messieurs, 27 performances sur 65 ont été améliorées (42%) alors que dans les épreuves féminines, ce sont 45 performances sur 65 qui ont été les plus rapides de l histoire (69%) avec notamment 11 sur 13 épreuves pour les accès au titre et à la finale A. Pour rappel, alors que les performances permettant d accéder aux finales avaient augmenté de 0,18% en moyenne dans les 32 épreuves du programme olympique entre les JO d Athènes et les championnats du monde 2005 de Montréal, puis ceux de Melbourne en 2007, celles-ci avaient progressé de 1,58% entre Melbourne et Pékin! Concernant les relais sur 12 performances prises en compte (accès au titre, à la médaille d argent, à la médaille de bronze et à la finale), chez les dames les progrès sont significatifs avec 9 performances sur 12 améliorées (75%) alors que chez les messieurs, une seule performance est meilleure, celle correspondant à l accès à la médaille d argent du 4x200 m nage libre.

7 Les médailles (voir tableaux 1, 2 et 3 ci-après) 17 pays se sont partagé les 96 médailles distribuées dont 12 européens. 8 d entre eux seulement ont obtenu au moins une médaille d or (à Pékin ils étaient 13, ce qui constituait un record en la matière) : 5 pays en messieurs (dont deux européens, la France et la Hongrie) et 6 en dames (dont 3 européens, les Pays-Bas, la France et la Lituanie). A noter que seuls 4 pays européens ont obtenu au moins un titre olympique, soit un de moins qu en 2008, comme à Athènes en 2004, alors qu il y en avait 6 à Sydney. L Europe obtient 8 titres olympiques moitié féminin et moitié masculin - dont 4 conquis par la France. Sur les 4 masculins, trois sont à mettre à l actif des Français : Florent MANAUDOU, Yannick AGNEL et le relais 4x100 m nage libre. Comme Alain BERNARD en et Amaury LEVEAUX en 2008, ils sont les deux seuls médaillés olympiques européens dans les épreuves masculines de nage libre! 13 pays sont médaillés en messieurs (dont 4 européens seulement) et 11 en dames (dont 7 européens). A Pékin, il y avait eu 21 pays médaillés (12 européens), dont 13 en or (5 européens). 5 pays européens avaient été médaillés à Pékin et 9 en dames, ce qui confirme un recul du continent européen au niveau de l accès au podium. A titre d exemple, l Allemagne est la grande absente des nations médaillées, une première depuis la réunification du pays. En effet, sous cette bannière, les nageurs allemands avaient conquis des médailles lors des JO de 1992, 1996, 2000, 2004 et Autres absentes de marque du continent européen, l Italie (ça ne lui était pas arrivé depuis 1984, soit 28 ans!), mais aussi la Suède, habituellement médaillée lors des championnats du monde. On notera que les six pays qui figuraient dans le classement des nations médaillées aux championnats du monde de Shanghai, l année préolympique et qui ne figurent pas dans le classement ici aux JO sont tous européens (Allemagne, Italie, Suède, Danemark, Norvège et Pologne). Une autre surprise concerne le recul surprenant de l Australie à la 6 e place dans ce classement alors qu elle occupait le 2 e rang mondial lors des éditions de 2000, 2004 et Il s agit de son plus mauvais bilan depuis les JO de Barcelone (6 e rang également). La France termine au 3 e rang mondial (8 e à Pékin) des nations médaillées avec 7 médailles dont 4 en or, et au 1 er rang européen. Il s agit du meilleur classement olympique de l histoire de l équipe de France qui confirme ici ses premiers rangs européens conquis aux championnats d Europe de Budapest en 2010 et aux championnats du monde de Shanghai en Avec une médaille de plus qu à Pékin (mais trois d or de plus), la France progresse de cinq rangs dans la hiérarchie olympique. On peut également souligner que la France se classe au 2 e rang mondial des pays médaillés - au 1er rang européen - chez les messieurs et 5 e rang chez les dames, ce qui constituent les deux meilleurs classements de l histoire pour notre pays. Une médaille d or de plus en dames aurait également permis de figurer au 3 e rang mondial et 1 er rang européen - ex aequo avec les Pays-Bas du classement féminin.

8 TABLEAU n 1 (classement au nombre de médailles) Rang Pays OR ARGENT BRONZE Total 1 USA CHN FRA NED RSA AUS HUN LTU JPN RUS BLR ESP KOR GBR BRA CAN TUN * deux médailles d argent au 200 m nage libre et au 100 m papillon messieurs. TABLEAU n 2 (classement au nombre des médailles masculines) Rang Pays OR ARGENT BRONZE Total 1 USA FRA CHN RSA HUN JPN AUS KOR BRA CAN RUS GBR: TUN * 48 TABLEAU n 3 (classement au nombre des médailles féminines) Rang Pays OR ARGENT BRONZE Total 1 USA CHN NED AUS FRA LTU ESP BLR JPN RUS GBR

9 Le classement aux points (voir tableau n 4) Le classement aux points des Jeux olympiques, est effectué par la FINA selon les critères suivants : Epreuves individuelles : Places de 1 à 8 18, 16, 15, 14, 13, 12, 11 et 10 points Places de 9 à 16 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, et 1 point Relais : Places de 1 à 8 36, 32, 30, 28, 26, 24, 22, et 20 points Au classement par points FINA Tableau n 5 ci-après -, la France se classe - avec 5 relais et 21 nageurs engagés à titre individuel - au 6 e rang mondial et au 2 e rang européen (sur 47 pays classés dont 24 européens). au 9 e rang mondial et au 4 e rang européen des épreuves féminines au 8 e rang mondial et au 4 e rang européen des épreuves masculines La France progresse d un rang par rapport à 2008 et se hisse au 6 e rang. A Pékin, le total des points était de 280 (159 en dames et 121 en messieurs). Au niveau européen, l équipe de France figure au second rang place de mieux. Le classement des nations en relais (voir tableau n 4) La France n a pu qualifier en finale que 3 des 5 relais engagés. 5 pays ont réussi à qualifier leurs 3 relais féminins en finale (USA, Australie, Chine, Japon et Grande-Bretagne) et 3 pays leurs 3 relais masculins (USA, Australie, et Allemagne). Au total 16 pays ont placé au moins un relais en finale olympique. On constate ainsi que les deux grandes nations mondiales USA et Australie - sont les seules à avoir réussi le grand chelem en relais (6 relais en finale) comme à Pékin en Avec ses 3 relais qualifiés en finales, la France se situe au 6 e rang des nations avec 98 points (9 e en 2008 avec 82 points et trois relais également en finales). TABLEAU n 4 (classement par points FINA, relais uniquement) CLASSEMENT DES RELAIS PAYS TOTAL POINTS 1 USA AUS GBR CHN JPN FRA 98 7 NED 78 8 GER 76 9 RUS CAN 48 - RSA DEN 46 - HUN ITA SWE 20 - BEL 20

10 TABLEAU n 5 (classement par points FINA, relais + épreuves individuelles) Pays Dames Messieurs Total 1. États-Unis Australie Grande-Bretagne Chine Japon France Hongrie Allemagne Russie Pays-Bas Canada Afrique du Sud Danemark Italie Brésil Espagne Suède Corée Pologne Lituanie Biélorussie Nouvelle-Zélande Israël Zimbabwe Belgique Serbie Autriche Ukraine Bahamas Slovénie Tunisie Jamaïque République tchèque Cuba Grèce Trinité et Tobago Iles Caïman Singapour Maroc Kenya Chili Venezuela Luxembourg Suisse Argentine Colombie Roumanie 0 1 1

11 2 / Au niveau des Français 29 nageurs sélectionnés (12 filles et 17 garçons) 21 engagés à titre individuel (10 filles et 11 garçons), 8 au titre des relais 27 engagements individuels (14 féminins et 13 masculins) et 5 en relais (2 féminins et 3 masculins). 46 courses individuelles et 8 en relais 7 MEDAILLES 4 en OR Camille MUFFAT 400 NL Florent MANAUDOU 50 NL Yannick AGNEL 200 NL Amaury LEVEAUX, Fabien GILOT, Clément LEFERT, Yannick AGNEL + Alain BERNARD et Jérémy STRAVIUS Relais 4x100 m NL messieurs 2 en ARGENT Camille MUFFAT 200 NL Amaury LEVEAUX, Grégory MALLET, Clément LEFERT, Yannick AGNEL + Jérémy STRAVIUS Relais 4x200 m NL messieurs 1 en BRONZE Camille MUFFAT, Ophélie ETIENNE, Charlotte BONNET, Coralie BALMY + Margaux FARRELL et Mylène LAZARE Relais 4x200 m NL dames 12 places en finale (dont 3 en relais). 10 places en demi-finales. 14 éliminations en séries (dont 2 relais). 1 record olympique par Camille MUFFAT au 400 m NL (4:01.45 en finales). 3 records de France (1 au relais 4x200 m NL Dames, 1 au 200 m NL Messieurs, 1 au relais 4x200 m NL Messieurs). 7 M.P.P. (meilleures performances personnelles) 21 performances de série OLYMPIQUE (17 individuelles et 4 en départ de relais) 14 performances de série MONDIALE (12 individuelles et 2 en départ de relais) 9 performances de série EUROPEENNE (7 individuelles et 2 en départ de relais) 9 performances non internationales 4 performances dans les 10 meilleurs performers mondiaux de tous les temps (ATRM) 4 performances dans les 10 meilleurs performers européens de tous les temps (ATRE) 7 performances dans les 10 meilleurs performers français de tous les temps (ATRF)

12 Sur les 29 nageurs engagés 3 sont médaillés à titre individuel (moins de 10%) et 11 autres au titre des relais, ce qui augmente le pourcentage à près de 50%. Parmi eux 8 sont champions olympiques dont les 3 à titre individuel (1 fille et 2 garçons). 6 d entre eux ont accédé à une finale olympique individuelle soit un de moins qu à Pékin - (3 filles et 3 garçons) soit 20% En rajoutant les relayeurs, 12 d entre eux ont accédé à une finale olympique (7 garçons et 5 filles) soit plus de 40% 3 ont été demi-finalistes à titre individuel (10%) 8 ont été éliminés en séries (27%) 8 d entre eux ont amélioré un record de France (27%) : o 1 à titre individuel o 7 au titre des relais 8 d entre eux - 3 filles et 5 garçons - ont réalisé une performance du «collectif olympique» (27%), 5 dont 1 fille ont réalisé une performance du «collectif mondial» (17%) et 3 filles une performance du «collectif européen» (10%). 3 / Historique des Jeux olympiques En 24 éditions de Jeux olympiques (d Athènes 1896 à Sydney 2000), l équipe de France de natation course avait remporté 16 médailles (1 d or, 5 d argent et 10 de bronze), Avec ces 16 médailles (dont 1 seule en or), la France pointait au 20 e rang des nations les plus médaillées de l histoire. Après Athènes, Pékin, et Londres, avec 35 médailles (dont 7 en or), la France a gagné 7 places dans le classement historique des nations et pointe désormais au 13 e rang. L édition de Londres est en nombre de médailles, la meilleure de toute l histoire de la natation française. Les meilleurs résultats précédents dataient de 2004 et 2008 avec 6 médailles (1 en or, 2 en argent et 3 en bronze au cours de chacune de ces deux éditions). Yannick AGNEL et Florent MANAUDOU sont les troisième et quatrième français champions olympiques de l histoire pour la natation française (deux seuls nageurs l avaient été avant eux : Jean BOITEUX en 1952 et Alain BERNARD en Camille MUFFAT rejoint Laure MANAUDOU sacrée elle aussi au Panthéon olympique en Elles sont les deux seules Françaises championnes olympiques de l histoire. Le relais 4x100 m nage libre, champion olympique ici à Londres est devenu le premier succès olympique d une équipe de relais français de toute l histoire des JO. Dans 7 épreuves, la France obtient son meilleur rang de l histoire des JO (50 m et 200 m nage libre, relais 4x100 m et 4x200 m nage libre pour les épreuves masculines, 200 m et 400 m nage libre et relais 4x200m nage libre pour les épreuves féminines). Yannick AGNEL (200 m nage libre) et le relais 4x200 m nage libre féminin sont, chacun dans leur épreuve, les premiers Français à accéder au podium olympique.

13 Etude des performances internationales A noter que seules trois épreuves sur les 16 du programme masculin ont le même champion olympique (100 m papillon, 200 m 4N et relais 4X100 m 4N). Merci PHELPS... et une seule épreuve sur les 16 féminines ont la même championne olympique (200 m brasse). Et quelle performance!!! Moins de 2:20... Si l on compare avec les mondiaux de Shanghai, un an plus tôt, ce sont 13 épreuves sur 32 (40%) qui ont les mêmes vainqueurs (200 m dos, 200 m brasse, 100 m et 200 m papillon, 200 m 4N, relais 4x200 m NL et 4x100 m 4N en dames, 1500 m NL, 200 m brasse, 100 m papillon, 400 m 4N, relais 4x200 m NL et 4x100 m 4N en messieurs.

14 Ce Top 10 répertorie les plus grands «progrès» en termes de performance entre le chrono réalisé en finale aux JO et celui ayant permis l engagement à la compétition. Rang Pays Nb Engagements Chronos + rapides % 1 ZIM % 2 CUB % 3 JAM % MAR % 5 BUL % CZE % LTU % LUX % USA % 10 BEL % CAN % ISR % 13 RSA % 14 CAY % TUN % 16 CHN % 17 HUN % 18 VEN % 19 BAR % BLR % FRA % PER % SIN % Le tableau ci-dessus propose un classement des nations à partir d un coefficient de réussite défini comme le pourcentage de chronos plus rapides que ceux correspondant à l engagement du nageur (performance de qualification dans la période réglementaire). On constate que seule une vingtaine de pays ont un coefficient supérieur ai tiers du nombre de ces engagements. La France fait partie des cinq nations au plus gros coefficient parmi les nations ayant un nombre d engagements supérieurs à 25, derrière les USA (50%), le Canada (44%), la Chine (39%) et la Hongrie (37%).

15 Résultats de l équipe de France

16

17 Patrick DELÉAVAL Adjoint au DTN pour la Natation Course Pantin, le 22 août 2012

18

19

20

21

22

23

Quelles solidarités entre les générations?

Quelles solidarités entre les générations? www.inegalites.fr - Jeudi 19 mai 2011 Quelles solidarités entre les générations? Anna Cristina D ADDIO et Maxime LADAIQUE OCDE Direction de l Emploi, du Travail et des Affaires Sociales Division des Politiques

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

Quels sont le taux d encadrement et la taille des classes?

Quels sont le taux d encadrement et la taille des classes? Quels sont le taux d encadrement et la taille des classes? Indicateur Dans l enseignement primaire, on compte plus de 21 élèves par classe, en moyenne, dans les pays de l OCDE. La taille des classes varie

Plus en détail

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE Colloque Protection sociale d entreprise Paris, 26 mars 2010 http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise

Plus en détail

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D BULLETIN D'INFORMATION DE L'ISU DECEMBRE 2012, N 22 Ce bulletin d information présente les dernières données de l ISU sur la science et la technologie disponibles en octobre

Plus en détail

FICHE TARIFAIRE JUIN 2013

FICHE TARIFAIRE JUIN 2013 FICHE TARIFAIRE JUIN 2013 Internet Très Haut Débit Télévision Numérique HD Téléphonie Fixe ZEOP SAS 39 rue Pierre Brossolette 97420 LE PORT - capital de 500 000 - RCS SAINT DENIS 531 379 295 Les prix sont

Plus en détail

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin L OIV: Etats membres 45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin MEMBRES: Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Argentine, ARY Macédoine, Australie, Autriche, Belgique, Bosnie-et-Herzégovine,

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Offre Entreprises. Colissimo. Solution d affranchissement en ligne. Tarifs applicables au 1 er mars 2012

Offre Entreprises. Colissimo. Solution d affranchissement en ligne. Tarifs applicables au 1 er mars 2012 Offre Entreprises Colissimo Solution d affranchissement en ligne s applicables au 1 er mars 2012 OFFRE Nationale Colissimo Access F Livraison en boîte à lettres* Colissimo Expert F Colissimo Services F

Plus en détail

Evolution générale des dépenses de santé dans les pays de l OCDE et approches prometteuses pour contrôler les dépenses au Canada et au Québec

Evolution générale des dépenses de santé dans les pays de l OCDE et approches prometteuses pour contrôler les dépenses au Canada et au Québec Evolution générale des dépenses de santé dans les pays de l OCDE et approches prometteuses pour contrôler les dépenses au Canada et au Québec Gaétan Lafortune, Economiste sénior, OCDE ASDEQ, Québec, 22

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

La profession d architecte à l international, synthèse de l étude du Collège des architectes de Catalogne

La profession d architecte à l international, synthèse de l étude du Collège des architectes de Catalogne La profession d architecte à l international, synthèse de l étude du Collège des architectes de Catalogne En 1999, à l occasion de son congrès de Pékin, l UIA adoptait un accord international pour la recommandation

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

PRESENTATION. Objet : Règlement relatif à la classification d ensemble des diverses catégories de réunions convoquées par l UNESCO.

PRESENTATION. Objet : Règlement relatif à la classification d ensemble des diverses catégories de réunions convoquées par l UNESCO. U Conférence générale 32e session, Paris 2003 32 C 32 C/19 10 juillet 2003 Original français Point 6.1 de l'ordre du jour provisoire ADAPTATION AUX BESOINS DE L ORGANISATION DU "REGLEMENT RELATIF A LA

Plus en détail

Sondage sur la pénurie des talents Résultats mondiaux 2008

Sondage sur la pénurie des talents Résultats mondiaux 2008 Offre Demande Sondage sur la pénurie talents Résultats mondiaux 2008-1 - Résultats 2008 du sondage sur la pénurie talents Manpower Inc. (NYSE: MAN) a interrogé plus de 42 500 employeurs dans 32 pays et

Plus en détail

MODALITES D APPLICATION DES CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES

MODALITES D APPLICATION DES CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES MODALITES D APPLICATION DES CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES La reconnaissance de la qualité de «résident étranger» conditionne l application des conventions fiscales internationales. QU EST CE QU

Plus en détail

Carte Familles nombreuses

Carte Familles nombreuses logo quadri n Carré Noir le 13-12 - 2004 Carte Familles nombreuses DE QUOI S AGIT-IL? 1 La carte Familles nombreuses vous permet d obtenir des avantages tarifaires ou autres chez certains commerçants affichant

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

ituée près des rives du lac Léman à Genève, le Club de Tennis des Eaux-Vives accueillera, en mai 2015, la première édition d'un Tournoi de tennis professionnel ATP World Tour. RAQUETTES EN FOLIE Jean Philippe

Plus en détail

Guide d utilisateur rapide pour MO-Call Blackberry

Guide d utilisateur rapide pour MO-Call Blackberry Que dois-je faire pour commencer à faire des appels avec MO-Call? Avant de faire un appel vous aurez besoin des choses suivantes: Un compte MO-Call enregistré. Du crédit MO-Call dans votre compte. Le logiciel

Plus en détail

Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS

Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS Our mission : Educating Responsible Leaders For a Responsible World LSM the Business School of UCL

Plus en détail

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry *

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * 1) Base de données 2) Sources et définitions * Alix de Saint Vaulry est économiste au CEPII, responsable de la production de la base de données

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

INNOVATION SOCIALEMENT RESPONSABLE

INNOVATION SOCIALEMENT RESPONSABLE INNOVATION SOCIALEMENT RESPONSABLE Edurne MAGRO-MONTERO INASMET-TECNALIA Article publié dans Dyna (www.revistadyna.com) Février 2009 RESUME L innovation est un facteur clé de la compétitivité des entreprises

Plus en détail

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes Conférence INTERVENANTS Laurence LUENGAS Directeur des Ressources Humaines de la société PARADIGM Evelyne PICHOT Commission

Plus en détail

- Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document.

- Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document. U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES - Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document. - Pour une demande d admission

Plus en détail

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 Site de L'Ambassade Modalités d obtention d un visa Si vous êtes de nationalité française ou ressortissant

Plus en détail

FORMULAIRE COMPTE SOCIÉTÉ

FORMULAIRE COMPTE SOCIÉTÉ FORMULAIRE COMPTE SOCIÉTÉ CETTE DEMANDE DOIT ÊTRE DÛMENT COMPLÉTÉE ET SIGNÉE AFIN D OUVRIR UN COMPTE AVEC ACTIVTRADES. Pour toute demande veuillez nous contacter au +33 (0) 182 882 977 ou à frenchdesk@activtrades.com

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER BOURSES SCOLAIRES au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER ÉTABLISSEMENT PUBLIC NATIONAL À CARACTÈRE ADMINISTRATIF SOUS

Plus en détail

MIEUX TRAVAILLER AVEC L ÂGE

MIEUX TRAVAILLER AVEC L ÂGE Lancement de la publication Paris, 30 janvier 2014 VIEILLISSEMENT ET POLITIQUES DE L EMPLOI MIEUX TRAVAILLER AVEC L ÂGE RAPPORT DE L OCDE SUR LA FRANCE Stefano Scarpetta, Directeur Anne Sonnet, Responsable

Plus en détail

Tarifs. 1. Paiements transfrontaliers. Champ d'application

Tarifs. 1. Paiements transfrontaliers. Champ d'application Tarifs Conditions générales et tarifs des paiements internationaux et encaissement de chèques étrangers et de chèques en devises. Tarifs en vigueur au 01/01/2015 Remarque: une T.V.A. (au taux de 21%) est

Plus en détail

U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES

U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES Demande d admission en 1 ère année de Master Le dossier est à envoyer à : Master Sciences Humaines & Sociales, mention GEOGRAPHIE ou HISTOIRE Secrétariat Master

Plus en détail

LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI»

LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI» LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI» La SOPARFI n'est pas régie par une loi spécifique, mais se définit comme une société de capitaux luxembourgeoise soumise à une fiscalité tant directe

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014 Réunion du Conseil au niveau des Ministres Paris, 6-7 mai 2014 DÉCLARATION RELATIVE À L ÉCHANGE AUTOMATIQUE DE RENSEIGNEMENTS EN MATIÈRE FISCALE Adoptée le 6 mai 2014 Déclaration relative à l Échange automatique

Plus en détail

Echange de permis de conduire étranger

Echange de permis de conduire étranger Echange de permis de conduire étranger 1. Documents exigés 1.1 Formulaire «demande d un permis de conduire sur la base d un permis de conduire étranger» ; 1.2 attestation d un opticien agréé ou d un médecin

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 Entrée en vigueur : L Accord est entré en vigueur le 30 janvier 1945. Situation : 130 parties. Cette liste

Plus en détail

GRILLE TARIFAIRE. Offre THD Particuliers Ste Anne. Tarif en vigueur au15 octobre 2015

GRILLE TARIFAIRE. Offre THD Particuliers Ste Anne. Tarif en vigueur au15 octobre 2015 GRILLE TARIFAIRE Offre THD Particuliers Ste Anne Tarif en vigueur au15 octobre 2015 Offre internet et fixe Offre réservée aux particuliers pour toute installation créée sur la commune de Sainte Anne (Guadeloupe)

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises)

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises) 15/2015-21 janvier 2015 Enquête communautaire sur l innovation 2012 La proportion d entreprises innovantes est passée sous la barre des 50% dans l UE en 2010-2012 Les innovations liées à l organisation

Plus en détail

Catalogue Tarifaire 2010. Les Solutions M2M

Catalogue Tarifaire 2010. Les Solutions M2M Catalogue Tarifaire 2010 Les Solutions M2M 60 3 Les Solutions M2M E changer entre objets communicants, c est établir à distance un contact permanent et interactif entre un parc de machines et un serveur

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

Exporter où et comment? : Vous accompagner à l international jeudi 24 septembre 2015 Les activités de Business France Export : Le développement international des entreprises Invest : La prospection et

Plus en détail

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales»

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les chaînes d activité mondiales (CAM) Les chaînes d activité recouvrent la gamme complète des fonctions et des tâches

Plus en détail

Personnel. Composition de l effectif du Secrétariat de l Agence. Rapport du Directeur général

Personnel. Composition de l effectif du Secrétariat de l Agence. Rapport du Directeur général L atome pour la paix Conseil des gouverneurs Conférence générale GOV/2015/46-GC(59)/16 19 août 2015 Réservé à l usage officiel Point 8 b) i) de l ordre du jour provisoire du Conseil des gouverneurs (GOV/2015/43)

Plus en détail

Colissimo Colissimo. Offre Entreprises. Solution d Affranchissement en ligne

Colissimo Colissimo. Offre Entreprises. Solution d Affranchissement en ligne Renseignez-vous auprès de votre conseiller commercial habituel et sur le site Internet : www.colissimo.fr/entreprises* *Consultation gratuite hors coûts de connexion et de communication selon l opérateur

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

OFFRE 24H/24 ET MÉTROPOLE NOUVEAU! APPELS ILLIMITÉS VERS TOUS MOBILES DE LA RÉUNION

OFFRE 24H/24 ET MÉTROPOLE NOUVEAU! APPELS ILLIMITÉS VERS TOUS MOBILES DE LA RÉUNION N O U V E L L E NOUVEAU! OFFRE APPELS ILLIMITÉS 24H/24 VERS TOUS MOBILES DE LA RÉUNION ET MÉTROPOLE www.only.fr Offre soumise à conditions valable à partir 26 avril 2012. Visuels non contractuels. Appels

Plus en détail

BREF HISTORIQUE : LES CHIFFRES DU SUCCÈS

BREF HISTORIQUE : LES CHIFFRES DU SUCCÈS BREF HISTORIQUE : LES CHIFFRES DU SUCCÈS 1992 Ouverture du premier centre Curves pour les femmes à Harlingen, Texas 1995 Ouverture de la première franchise Curves pour les femmes ouvre à Paris, Texas 1996

Plus en détail

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier.

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. VACANZA L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. Judicieuse et fiable. L assurance voyage de SWICA. L envie d ailleurs vous a pris, et les valises sont bouclées. Vous

Plus en détail

Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique

Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique Département reconnaissance des diplômes Centre ENIC-NARIC France Module 1 première partie Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique Projet ERASMUS+ «Appui à l utilisation des outils de mobilité

Plus en détail

NERIM VoIP Centrex Avril 2011

NERIM VoIP Centrex Avril 2011 NERIM VoIP Centrex Avril 2011 :// Sommaire Caractéristiques de la solution Destinations internationales incluses Fonctionnement Téléphones IP Informations à fournir Tarification Modalités contractuelles

Plus en détail

Collections Statistiques N 176/2012 Série E : Statistiques Economiques N 72

Collections Statistiques N 176/2012 Série E : Statistiques Economiques N 72 Collections Statistiques N 176/2012 Série E : Statistiques Economiques N 72 EVOLUTION DES ECHANGES EXTERIEURS DE MARCHANDISES DE 2001 A 2011 - Par - La Direction Technique Chargée de la Comptabilité Nationale

Plus en détail

Santé et secteur social Lettres, sciences humaines et arts Sciences sociales, commerce et droit. Nouvelle-Zélande. Danemark. Portugal.

Santé et secteur social Lettres, sciences humaines et arts Sciences sociales, commerce et droit. Nouvelle-Zélande. Danemark. Portugal. Indicateur Quels sont les domaines d études les plus attractifs pour les étudiants? Les femmes sont majoritaires dans l effectif d étudiants et de diplômés dans la quasi-totalité des pays de l OCDE, et

Plus en détail

PARTIE 6. le détachement ÉTRANGER-FRANCE FINANCIERS 7 - FLUX. page 379

PARTIE 6. le détachement ÉTRANGER-FRANCE FINANCIERS 7 - FLUX. page 379 PARTIE 6 le détachement 6 - LE DÉTACHEMENT 7 - FLUX FINANCIERS ÉTRANGER-FRANCE page 379 6 LE DÉTACHEMENT page 380 SOMMAIRE le détachement n Avant propos 382 à 386 n Règlements communautaires > Les missions

Plus en détail

Guide SEPA Paramétrage Experts Solutions SAGE depuis 24 ans

Guide SEPA Paramétrage Experts Solutions SAGE depuis 24 ans Guide SEPA Paramétrage Axe Informatique Experts Solutions SAGE depuis 24 ans Installation Paramétrage Développement Formation Support Téléphonique Maintenance SEPA Vérification du paramétrage des applications

Plus en détail

PARTIE III L espace mondial

PARTIE III L espace mondial PARTIE III L espace mondial SOUS-PARTIE I LE MONDE : LES GRANDES ZONES GÉOGRAPHIQUES 370 CHAPITRE 1 LES DÉPENSES DE R&D 371 CHAPITRE 2 LES COMPÉTENCES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES 374 CHAPITRE 3 LA PRODUCTION

Plus en détail

Tourisme en Flandre. Nombre de nuitées et arrivées en Belgique (2010)

Tourisme en Flandre. Nombre de nuitées et arrivées en Belgique (2010) Les chiffres clés du tourisme 2010 Tourisme en Flandre Nombre de nuitées et arrivées en Belgique (2010) nuitées % arrivées % Durée moyenne du séjour (nuits) Région Flamande 23.087.944 66% 7.660.540 57%

Plus en détail

Tarif de vos SMS métroplitains, vers les mobiles métropolitains : Mini Forfait

Tarif de vos SMS métroplitains, vers les mobiles métropolitains : Mini Forfait SMS Tarif de vos SMS métroplitains, vers les mobiles métropolitains : SMS depuis la France vers les mobiles Métropolitains Neuf Mobile Par SMS / destinataire Mini Forfait Forfaits et Forfaits TWIN Tarif

Plus en détail

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres LE POINT SUR LES INÉGALITÉS DE REVENU Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres Résultats issus de la Base de données de l OCDE sur la distribution des revenus

Plus en détail

Voyages internationaux : renseignements préliminaires

Voyages internationaux : renseignements préliminaires N o 66-001-P au catalogue Vol. 31, n o 2. Bulletin de service Voyages internationaux : renseignements préliminaires 2015. Tableaux statistiques Tableau 1 Voyages internationaux au Canada pourcentage pourcentage

Plus en détail

Une organisation dédiée qui repose sur un groupe solide

Une organisation dédiée qui repose sur un groupe solide Une organisation dédiée qui repose sur un groupe solide Groupe DIOT-LSN 5 ème courtier du marché français en risques d entreprises 800 collaborateurs NeoTech Assurances Entité dédié aux risques du secteur

Plus en détail

Un cadre d action pour une croissance verte

Un cadre d action pour une croissance verte Nathalie Girouard est coordinatrice de la Stratégie croissance verte de l OCDE, et membre du Conseil économique pour le développement durable (CEDD). Un cadre d action pour une croissance verte Un cadre

Plus en détail

COMITÉ ADMINISTRATIF ET JURIDIQUE. Cinquante-septième session Genève, 10 avril 2008

COMITÉ ADMINISTRATIF ET JURIDIQUE. Cinquante-septième session Genève, 10 avril 2008 F CAJ/57/6 ORIGINAL : anglais DATE : 14 mars 2008 UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES GENÈVE COMITÉ ADMINISTRATIF ET JURIDIQUE Cinquante-septième session Genève, 10 avril 2008

Plus en détail

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Le programme Erasmus + à Sciences Po La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Qu est ce que le programme Erasmus +? Erasmus + est un programme de la Commission Européenne destiné à encourager

Plus en détail

LUXGSM. Tarif réduit du lundi au vendredi de 19.00 à 8.00 ainsi que les week-ends et jours fériés légaux toute la journée Tarif plein reste du temps

LUXGSM. Tarif réduit du lundi au vendredi de 19.00 à 8.00 ainsi que les week-ends et jours fériés légaux toute la journée Tarif plein reste du temps T/L-1a Généralités Les plages de tarifs (si pas indiqué autrement) Tarif réduit du lundi au vendredi de 19.00 à 8.00 ainsi que les week-ends et jours fériés légaux toute la journée Tarif plein reste du

Plus en détail

Confiance dans les pouvoirs publics, efficacité de l action publique et stratégies en matière de gouvernance

Confiance dans les pouvoirs publics, efficacité de l action publique et stratégies en matière de gouvernance Panorama des administrations publiques 13 OCDE 14 Chapitre 1 Confiance dans les pouvoirs publics, efficacité de l action publique et stratégies en matière de gouvernance Les données statistiques concernant

Plus en détail

La natation française aux Jeux olympiques. Le palmarès des épreuves. Jean BOITEUX. Laure MANAUDOU. Alain BERNARD. Après J8

La natation française aux Jeux olympiques. Le palmarès des épreuves. Jean BOITEUX. Laure MANAUDOU. Alain BERNARD. Après J8 La natation française aux Jeux olympiques Le palmarès des épreuves Après J8 Jean BOITEUX Champion olympique du 400 m nage libre Helsinki, le 30 juillet 1952 Laure MANAUDOU Championne olympique du 400 m

Plus en détail

VAIO en toute sérénité

VAIO en toute sérénité VAIO en toute sérénité Les garanties VAIO et leurs Extensions Modèles VAIO grand public Garantie standard 1 an* Extensions de Garantie Modèles VAIO Professionnels Garantie standard 2 ans* internationale

Plus en détail

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière La BRI Au service de la stabilité monétaire et financière Fondée le 17 mai 1930, la BRI est la plus ancienne organisation financière internationale. Outre son siège social, à Bâle (Suisse), elle possède

Plus en détail

Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell. Guide de démarrage de votre nouveau service de Bell

Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell. Guide de démarrage de votre nouveau service de Bell Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell Guide de démarrage de votre nouveau service de Bell Table des matières Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell...

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Service de Messagerie Evoluée. Option Mail to Fax. Guide Utilisateur

Service de Messagerie Evoluée. Option Mail to Fax. Guide Utilisateur Service de Messagerie Evoluée Option Mail to Fax Guide Utilisateur Mars 2004 Mail to Fax Guide utilisateur 1 SOMMAIRE 1. ENVOI DE FAX DEPUIS VOTRE BOITE AUX LETTRES EVOLUEE... 3 1.1. CREATION/PREPARATION

Plus en détail

Étude de marché. Critères de qualification Travaux de génie civil et construction de bâtiments industriels au CERN

Étude de marché. Critères de qualification Travaux de génie civil et construction de bâtiments industriels au CERN Étude de marché Critères de qualification Travaux de génie civil et construction de bâtiments industriels au CERN EDMS N : 1382269 MS-4034/GS Afin d être pris en considération en tant que soumissionnaire

Plus en détail

COMMENT COMMANDER? Par courrier. En ligne sur le site www.quae.com. Par fax. Par email

COMMENT COMMANDER? Par courrier. En ligne sur le site www.quae.com. Par fax. Par email COMMENT COMMANDER? Par courrier Adresser votre commande à l aide du bon de commande proposé en page 4 que vous aurez imprimé ou sur papier libre en mentionnant bien le titre de l ouvrage et la quantité

Plus en détail

Introduction au produit Eurogiro Cash International

Introduction au produit Eurogiro Cash International Eurogiro Cash International Get connected to the future Introduction au produit Eurogiro Cash International Eurogiro Cash International 1 Eurogiro Cash International Principales caractéristiques Produit

Plus en détail

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros Partenaires pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages BNP Paribas Assurance conçoit et commercialise dans quarante-deux pays ses produits et services dans les domaines de l épargne, de la prévoyance

Plus en détail

ERASMUS 2011-2012 Etude et Stage en entreprise Note d information aux élèves

ERASMUS 2011-2012 Etude et Stage en entreprise Note d information aux élèves ERASMUS 2011-2012 Etude et Stage en entreprise Note d information aux élèves Les élèves de l ei.cesi et d exia.cesi peuvent bénéficier d une bourse Erasmus : - pour leur mission à l étranger - pour une

Plus en détail

GUIDE TARIFAIRE Pour les particuliers carte SIM prépayée AfoneMobile (cartes et recharges par internet et/ou par téléphone)

GUIDE TARIFAIRE Pour les particuliers carte SIM prépayée AfoneMobile (cartes et recharges par internet et/ou par téléphone) Tarifs applicables au 31/10/2011 pour toute nouvelle souscription GUIDE TARIFAIRE Pour les particuliers carte SIM prépayée AfoneMobile (cartes et recharges par internet et/ou par téléphone) AfoneMobile

Plus en détail

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam 1 Chine Singapour Hong Kong Cross Border ZBA Crédit Agricole CIB succursale du Japon solutions

Plus en détail

EGALITÉ ENTRE LES FEMMES

EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ÉGALITÉ CHERCHEUSE FEMME ENSEIGNEMENT HOMME ÉTUDIANTE RECHERCHE EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Chiffres clés de la parité dans l enseignement supérieur et la recherche ÉGALITÉ entre les FEMMES

Plus en détail

Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits

Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits Appels nationaux (États-Unis, Canada et Guam): 1. Composez le 888-236-7527 Appels internationaux: 1. Pour appeler EthicsPoint

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

Me passer de ma voiture? Impossible!

Me passer de ma voiture? Impossible! Me passer de ma voiture? Impossible! Avec le Pack Ma Mobilité, partez l esprit tranquille en France comme à l étranger et allez au bout de vos projets quoi qu il arrive. Aller au bout de mes projets en

Plus en détail

FRANCE Note par pays Résultats du PISA 2012 en résolution de problèmes

FRANCE Note par pays Résultats du PISA 2012 en résolution de problèmes France Ces dernières décennies, on a constaté une forte augmentation du type d emplois requérant de solides compétences en résolution de problèmes. Les jeunes de 15 ans qui ne possèdent pas ces compétences

Plus en détail

FORMALITES DOUANIERES

FORMALITES DOUANIERES FORMALITES DOUANIERES En France métropolitaine, pour les envois intra-métropole et vers les pays de l Union Européenne, toute vente de marchandise est soumise à la TVA. En revanche, les marchandises exportées

Plus en détail

Statistique de l hébergement (HESTA) Instructions de remplissage du formulaire

Statistique de l hébergement (HESTA) Instructions de remplissage du formulaire Statistique de l hébergement (HESTA) Instructions de remplissage du formulaire Généralités Quelles sont les personnes à prendre en compte dans la statistique du tourisme? L ensemble des hôtes qui achètent

Plus en détail

Atlas économique de Paris 2013 du greffe du tribunal de commerce de Paris

Atlas économique de Paris 2013 du greffe du tribunal de commerce de Paris Atlas économique de Paris 213 du greffe du tribunal de commerce de Paris Sommaire INTRODUCTION... 3 PARTIE 1 PARIS DANS SA GLOBALITÉ... 4 GÉOGRAPHIE DES ENTREPRISES PARISIENNES... 5 DENSITÉ DES ENTREPRISES

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

SYSTÈME DE QUALIFICATION JEUX DE LA XXXI E OLYMPIADE RIO 2016 PLACES DE QUALIFICATION. 3. Mode d'attribution des places :

SYSTÈME DE QUALIFICATION JEUX DE LA XXXI E OLYMPIADE RIO 2016 PLACES DE QUALIFICATION. 3. Mode d'attribution des places : FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE CANOË Course en ligne A. ÉPREUVES (12) ÉPREUVES MASCULINES (8) ÉPREUVES FEMININES (4) Kayak monoplace (K1) 200 m Kayak monoplace (K1) 1000 m Kayak biplace (K2) 200 m Kayak

Plus en détail

Déplacement de l'ide vers l'est

Déplacement de l'ide vers l'est Extrait de : Science, technologie et industrie : Tableau de bord de l'ocde 211 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/1.1787/sti_scoreboard-211-fr Déplacement de l'ide vers l'est Merci de citer

Plus en détail

Entreprises de la Filière Cosmétique, Business France vous accompagne. à l INTERNATIONAL

Entreprises de la Filière Cosmétique, Business France vous accompagne. à l INTERNATIONAL Entreprises de la Filière Cosmétique, Business France vous accompagne à l INTERNATIONAL L expérience de l EXPORT Business France est l agence nationale au service de l internationalisation de l économie

Plus en détail

Consultation Tourisme. Questionnaire pour l industrie

Consultation Tourisme. Questionnaire pour l industrie Consultation Tourisme Questionnaire pour l industrie Identification de l entreprise (choisissez une seule option parmi les questions a f) a) Où se trouve le siège de votre entreprise (pays de résidence)?..

Plus en détail

ETUDIANTS ET ROUTARDS -TOUS PAYS

ETUDIANTS ET ROUTARDS -TOUS PAYS ETUDIANTS ET ROUTARDS -TOUS PAYS Vous avez moins de 36 ans et vous recherchez un contrat qui prenne en charge vos frais d hospitalisation et médicaux et vous permette d être rapatrié en cas de nécessité.

Plus en détail

INAMI - Médecin / Dentiste / Pharmacien / Kinésithérapeute

INAMI - Médecin / Dentiste / Pharmacien / Kinésithérapeute INAMI - Médecin / Dentiste / Pharmacien / Kinésithérapeute Offre à l attention de Monsieur Promu P2014 Vous Nom : Monsieur Promu P2014 Adresse :, Date de naissance : 01/06/1989 Age à la souscription :

Plus en détail