Présentation de l OMC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation de l OMC"

Transcription

1 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L ECONOMIE ET COMMERCE Programme Hub&Spokes II Atelier de Vulgarisation sur l Accord sur la Facilitation des Echanges de l OMC, à l attention de la Presse Economique 08 octobre 2014, CERCLE ELAÏS-KINSHSA/GOMBE Session 1.1: Présentation de l OMC Jules Muilu MBO Chef de Division Secrétariat Général au Commerce 1

2 PLAN 1. Le Système Commercial Multilatéral et l OMC 2. Les objectifs de l OMC 3. Les missions de l OMC 4. les organes 5. Les règles de fonctionnement 6. Les principes 7. Les accords de l OMC 2

3 1. Le Système Commercial Multilatéral et l OMC Le Système Commercial Multilatéral (SCM) comprend être appréhender comme l ensemble des règles internationales que les pays sont tenus de respecter dans leurs relations commerciales. Au cœur du SCM, se trouvent les accords de l'omc négociés et signés par la majeure partie des puissances commerciales du monde depuis le 14 avril 1994 à Marrakech (Maroc) et ratifiés par la suite par leurs parlements. Ces accords ont donc une force juridique qui lie les Etats membres. L Organisation Mondiale du Commerce (OMC) est une organisation internationale créer en 1994 et entrée en vigueur le 1 er janvier L OMC regroupe à ce jour 160 pays membres. La RDC est membre de l OMC depuis le 1 er Janvier 1997 Siège: Genève en Suisse L OMC est le fruit du GATT, l Accord Général sur les Tarifs douaniers et le commerce de

4 On adhère pas à l OMC, on y accède! L'OMC est une organisation des Etats. Elle constitue la principale enceinte où les gouvernements se retrouvent pour examiner les questions et préoccupations commerciales qui existent entre eux. Comment procède l OMC? discussions Consultations, Négociations Le règlement des différends La surveillance mutuelle 4

5 2. les objectifs Les objectifs majeurs énoncés dans le préambule du traité instituant l'omc sont : relever le niveau de vie; favoriser le plein emploi; accroître le niveau de revenu réel et de demande effective par la croissance économique ; assurer un développement durable et la protection de l'environnement en utilisant les ressources mondiales de façon optimale; contribuer aussi à favoriser la liberté des échanges tout en évitant les effets secondaires indésirables. 5

6 3-Les missions de l'omc L'OMC a essentiellement pour missions de : administrer et mettre en œuvre les accords commerciaux multilatéraux et plurilatéraux ; être une instance pour les négociations commerciales multilatérales ; régler les différends commerciaux ; examiner les politiques commerciales des membres ; coopérer avec les autres institutions internationales participant à l'élaboration des politiques économiques mondiales (FMI, BM ). 6

7 4-Les organes de l OMC a) La Conférence Ministérielle C est l organe suprême. Elle est composée de l'ensemble des ministres en charge du commerce des pays membres. Elle se réunit au moins une fois tous les deux (02) ans et est habilitée à prendre les décisions sur toutes les questions relevant de l'ensemble des Accords multilatéraux. Dernière conférence: du 03 au 06 décembre 2014 à Bali en Indonésie b) Le Conseil Général Il regroupe l'ensemble des ambassadeurs des pays membres de l'omc, résidant à Genève. Il se réunit autant de fois que cela est nécessaire mais généralement tous les deux mois. Entre deux conférences, le Conseil Général assure les fonctions de la Conférence Ministérielle. Lorsqu'il siège pour régler les différends, il se transforme en Organe de Règlement des Différends (ORD). Lorsqu il se réunit pour examiner les politiques économiques nationales des pays membres, il se transforme en Organe d'examen des Politiques Commerciales (OEPC). c) Les organes subsidiaires 7

8 5- Quelques règles de Fonctionnement de l OMC Prise de décisions : L'OMC est une organisation conduite par ses Membres où les décisions sont prises par consensus. A l OMC, il y a consensus sur une question si aucun Membre, présent à la réunion au cours de laquelle une décision est prise, ne s'oppose formellement à la décision proposée. Engagement unique : Désormais, tous les accords multilatéraux négociés doivent être acceptés en bloc par les membres à l issue des négociations ou lors de l accession d un pays à l OMC. Rien est acquis si tout n est pas acquis. Le «Tout ou rien» 8

9 6- Principes de l OMC Le Système Commercial Multilatéral, repose sur un certains nombre de principes: Le Principe de la Nation la Plus Favorisée (pas de discrimination entre les partenaires commerciaux) Le principe de Traitement National (pas de discrimination entre les produits nationaux et les produits étrangers, une fois admis sur le territoire) Le respect de niveau de consolidation des concessions tarifaires (marchandises) et des engagements spécifiques (services) La non restriction aux importations La transparence (la prévisibilité) 9

10 Toutefois, des exceptions sont autorisées. Il s'agit: d'exceptions de sécurité d exception de santé le Traitement Spécial et Différencié en faveur des pays en Développement et des pays les moins avancés des exceptions dans le cadre d accords commerciaux régionaux. 10

11 7- Domaines couverts par les accords de l OMC: Les accords de l OMC couvrent trois domaines de commerce: les Marchandises, le commerce des Services, la Propriété Intellectuelle, Mais également, le règlement des différends I- Les Accords Multilatéraux sur le Commerce des Marchandises I.0- l Accord Général sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT de 1994) I.1- Accord sur l'agriculture I.2- Accord sur les Mesures Sanitaires et PhytoSanitaires (SPS) I.3- Accord sur les Obstacles Techniques au Commerce (OTC/TBT) I.4- Accord sur les Inspections Avant Expédition (IAE) I.5- Accord sur l évaluation en douane 11

12 I.6- Accord sur les règles d origine I.7- Accord sur les procédures de licences d importation I.8- l'accord sur les subventions et les mesures compensatoires I.9- l'accord Antidumping I.10- l'accord sur les mesures de Sauvegarde I.11- l'accord sur les Textiles et les Vêtements (ATV) 12

13 Accord Général sur le Commerce des Services (AGCS/GATS) Accord sur les Aspects des Droits de Propriété Intellectuelle qui touchent au Commerce (ADPIC/TRIPS) Mémorandum d accord sur les règles et procédures régissant le règlement des différends Mécanisme d'examen des Politiques Commerciales Accords Commerciaux Plurilatéraux 13

L Organisation mondiale du commerce...

L Organisation mondiale du commerce... L Organisation mondiale du commerce......en quelques mots, l Organisation mondiale du commerce (OMC) est la seule organisation internationale qui s occupe des règles régissant le commerce entre les pays.

Plus en détail

ACCORD INSTITUANT L'ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE

ACCORD INSTITUANT L'ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE Page 11 ACCORD INSTITUANT L'ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE Les Parties au présent accord, Reconnaissant que leurs rapports dans le domaine commercial et économique devraient être orientés vers le relèvement

Plus en détail

Loi de mise en oeuvre de l'accord sur l'organisation mondiale du commerce

Loi de mise en oeuvre de l'accord sur l'organisation mondiale du commerce Loi de mise en oeuvre de l'accord sur l'organisation mondiale du commerce Dernière mise à jour : avril 2007 W-11.8 [Sanctionnée le 15 décembre 1994] Loi portant mise en oeuvre de l Accord instituant l

Plus en détail

Accord de libre-échange Suisse-Chine:

Accord de libre-échange Suisse-Chine: Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d état à l économie SECO Direction des affaires économiques extérieures Accord de libre-échange Suisse-Chine: Importance,

Plus en détail

Notifier les entraves au commerce

Notifier les entraves au commerce Notifier les entraves au commerce ACCES AU MARCHE : STRATEGIE ET ENJEUX 1. Une stratégie d accès au marché mise en œuvre par la Commission européenne avec les Etats membres et les fédérations d entreprises

Plus en détail

COMMERCE et ENVIRONNEMENT. Ouvrir la voie au développement durable

COMMERCE et ENVIRONNEMENT. Ouvrir la voie au développement durable COMMERCE et ENVIRONNEMENT Ouvrir la voie au développement durable Le saviez vous? La création de l OMC en 1995 a marqué une étape cruciale dans l histoire du commerce multilatéral, offrant de nouvelles

Plus en détail

Cours sur le commerce international. Haïti au GATT et à l OMC Hôtel Montana, PétionP 4 juin 2008

Cours sur le commerce international. Haïti au GATT et à l OMC Hôtel Montana, PétionP 4 juin 2008 Cours sur le commerce international Haïti au GATT et à l OMC Hôtel Montana, PétionP tion-ville 4 juin 2008 Le Système commercial multilatéral: définition C est un ensemble de principes et de règles r que

Plus en détail

NOTE D'INFORMATION LE COMMERCE ET L'ENVIRONNEMENT À L'OMC

NOTE D'INFORMATION LE COMMERCE ET L'ENVIRONNEMENT À L'OMC 10945 NOTE D'INFORMATION LE COMMERCE ET L'ENVIRONNEMENT À L'OMC *** Les règles actuelles de l'omc ménagent d'importantes possibilités de protéger l'environnement et de lutter contre le changement climatique

Plus en détail

ACCORD SUR LES MESURES CONCERNANT LES INVESTISSEMENTS ET LIEES AU COMMERCE

ACCORD SUR LES MESURES CONCERNANT LES INVESTISSEMENTS ET LIEES AU COMMERCE Page 153 ACCORD SUR LES MESURES CONCERNANT LES INVESTISSEMENTS ET LIEES AU COMMERCE Les Membres, Considérant que les Ministres sont convenus, dans la Déclaration de Punta del Este, que "à la suite d'un

Plus en détail

PAYS EN DÉVELOPPEMENT

PAYS EN DÉVELOPPEMENT Chapitre 6 PAYS EN DÉVELOPPEMENT Comment l OMC traite les besoins spéciaux d un groupe de plus en plus important 1. Aperçu général Sur les 150 membres environ de l OMC, à peu près deux tiers sont des pays

Plus en détail

L'ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE

L'ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE ORGANISATION INTERNATIONALE ET RELATIONS INTERNATIONALES 48 L'ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE DROIT INSTITUTIONNEL ET SUBSTANTIEL PAR THIEBAUT FLORY PBOFESSEUB Ä L'UNIVERSITE DE PARIS XII - VAL DE MARNE

Plus en détail

Communication de M.BOURAS MIMOUNE Membre de la cellule OMC

Communication de M.BOURAS MIMOUNE Membre de la cellule OMC Communication de M.BOURAS MIMOUNE Membre de la cellule OMC ACCESSION DE L ALGERIE A l OMC OBSTACLES TECHNIQUES AU COMMERCE MESURES SANITAIRES ET PHYTOSANITAIRES OTC : pourquoi l'accord? - Article XX b

Plus en détail

TRAITEMENT DES PAYS EN VOIE DE DEVELOPPEMENT 203

TRAITEMENT DES PAYS EN VOIE DE DEVELOPPEMENT 203 TRAITEMENT DES PAYS EN VOIE DE DEVELOPPEMENT 203 TRAITEMENT DIFFERENCIE ET PLUS FAVORABLE, RECIPROCITE ET PARTICIPATION PLUS COMPLETE DES PAYS EN VOIE DE DEVELOPPEMENT Décision du 28 novembre 1979 (L/4903)

Plus en détail

II LES ENGAGEMENTS EN MATIÈRE DE POLITIQUE COMMERCIALE ET LES MESURES CONTINGENTES A INTRODUCTION... 21

II LES ENGAGEMENTS EN MATIÈRE DE POLITIQUE COMMERCIALE ET LES MESURES CONTINGENTES A INTRODUCTION... 21 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES ABRÉVIATIONS ET SYMBOLES...vii REMERCIEMENTS...ix AVERTISSEMENT...x AVANT-PROPOS DU DIRECTEUR GÉNÉRAL...xi RÉSUMÉ ANALYTIQUE...xiii I SITUATION DU COMMERCE EN 2008-2009...

Plus en détail

«La mondialisation et les institutions internationales»

«La mondialisation et les institutions internationales» «La mondialisation et les institutions internationales» Intervention le 18/01/2006 à l Auberge de jeunesse de Namur dans le cadre du cycle de formation de Oxfam-magasins du monde Toile de fonds : montée

Plus en détail

Introduction générale. La naissance et l évolution des institutions internationales. Partie I. L Etat

Introduction générale. La naissance et l évolution des institutions internationales. Partie I. L Etat LICENCE II. MENTION SOCIOLOGIE POLITIQUE LICENCE III. MENTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE - OPTION ECHANGES INTERNATIONAUX PREMIER SEMESTRE 2011-2012 INSTITUTIONS INTERNATIONALES COURS DE MME

Plus en détail

Accord de libre-échange Suisse-Chine

Accord de libre-échange Suisse-Chine Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à l économie SECO Direction des affaires économiques extérieures Accord de libre-échange Suisse-Chine Christian

Plus en détail

ACCORD DE RAPPROCHEMENT ECONOMIQUE ENTRE LA CHINE ET HONG KONG, CHINE PRÉAMBULE CHAPITRE 1: DISPOSITIONS GÉNÉRALES. Article 1.

ACCORD DE RAPPROCHEMENT ECONOMIQUE ENTRE LA CHINE ET HONG KONG, CHINE PRÉAMBULE CHAPITRE 1: DISPOSITIONS GÉNÉRALES. Article 1. ACCORD DE RAPPROCHEMENT ECONOMIQUE ENTRE LA CHINE ET HONG KONG, CHINE PRÉAMBULE Afin de promouvoir une prospérité et un développement économiques conjoints de la Chine continentale 1 et de la Région administrative

Plus en détail

LES ACCORDS. L OMC est fondée sur des règles ; ses règles sont des accords négociés. 1. Aperçu général: un guide pour la navigation.

LES ACCORDS. L OMC est fondée sur des règles ; ses règles sont des accords négociés. 1. Aperçu général: un guide pour la navigation. Chapitre 2 LES ACCORDS L OMC est fondée sur des règles ; ses règles sont des accords négociés 1. Aperçu général: un guide pour la navigation Les accords de l OMC régissent les marchandises, les services

Plus en détail

Dispositions relatives à la Publication des Renseignements et à la Transparence

Dispositions relatives à la Publication des Renseignements et à la Transparence REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L ECONOMIE ET COMMERCE Programme Hub&Spokes II Atelier de Vulgarisation sur l Accord sur la Facilitation des Echanges de l OMC, à l attention des Administrations

Plus en détail

Désignation d organismes intergouvernementaux aux fins de l article 76 du Règlement intérieur du Conseil

Désignation d organismes intergouvernementaux aux fins de l article 76 du Règlement intérieur du Conseil Nations Unies Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement Distr. restreinte 16 avril 2013 Français Original: anglais TD/B/EX(57)/R.4 Conseil du commerce et du développement Cinquante-septième

Plus en détail

Ordonnance concernant la mise en vigueur de taux du droit de douane du tarif général convenus dans le cadre de l accord OMC

Ordonnance concernant la mise en vigueur de taux du droit de douane du tarif général convenus dans le cadre de l accord OMC Ordonnance concernant la mise en vigueur de taux du droit de douane du tarif général convenus dans le cadre de l accord OMC 632.104 du 7 décembre 1998 (Etat le 9 octobre 2001) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

Le commerce international

Le commerce international Management international Le commerce international Exposé Réalisé Par : Encadré Par : 1 Plan Introduction I. Définition de commerce international II. Les théories du commerce international III. Les effets

Plus en détail

Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement

Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement NATIONS UNIES TD Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement Distr. GÉNÉRALE TD/B/COM.1/EM.27/1 6 juin 2005 FRANÇAIS Original: ANGLAIS CONSEIL DU COMMERCE ET DU DÉVELOPPEMENT Commission

Plus en détail

Circulaire intérieure du GATT n

Circulaire intérieure du GATT n Un exemplaire par 11 août 1964 membre du personnel Circulaire intérieure du GATT n 12k/kù5..Z "DIX-HUITIÈME STAGE Etudes à la Division générale du Département de la politique et de la documentation commerciales

Plus en détail

CONFERENCE PARLEMENTAIRE SUR L'OMC Genève, 17-18 février 2003

CONFERENCE PARLEMENTAIRE SUR L'OMC Genève, 17-18 février 2003 CONFERENCE PARLEMENTAIRE SUR L'OMC Genève, 17-18 février 2003 Organisée conjointement par l'union interparlementaire et le Parlement européen Point 2b) de l'ordre du jour provisoire LE VOLET DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Section 1. 1. La naissance d une organisation internationale

Section 1. 1. La naissance d une organisation internationale Chapitre I Le commerce international dans le cadre de l Organisation mondiale du commerce Documents cités et reproduits en deuxième partie* Déclaration de Marrakech du 15 avril 1994 (1) Acte final reprenant

Plus en détail

L'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) et le Gouvernement des États-Unis d'amérique, ci-après dénommés les "Parties",

L'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) et le Gouvernement des États-Unis d'amérique, ci-après dénommés les Parties, ACCORD CONCLU ENTRE LE GOUVERNEMENT DES ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE ET L'UNION ÉCONOMIQUE ET MONÉTAIRE OUEST AFRICAINE RELATIF AU DÉVELOPPEMENT DES RELATIONS DE COMMERCE ET D'INVESTISSEMENT L'Union économique

Plus en détail

Avantages des accords commerciaux internationaux: Produits chimiques

Avantages des accords commerciaux internationaux: Produits chimiques Avantages des accords commerciaux internationaux: Produits chimiques Bernard Colas, LL.D. Colas Moreira Kazandjian Zikovsky (CMKZ.ca) Droit des affaires et du commerce international SOMMET DES INDUSTRIES

Plus en détail

ACCORD DE RAPPROCHEMENT ECONOMIQUE ENTRE LA CHINE ET MACAO, CHINE PRÉAMBULE CHAPITRE 1: DISPOSITIONS GÉNÉRALES. Article 1.

ACCORD DE RAPPROCHEMENT ECONOMIQUE ENTRE LA CHINE ET MACAO, CHINE PRÉAMBULE CHAPITRE 1: DISPOSITIONS GÉNÉRALES. Article 1. ACCORD DE RAPPROCHEMENT ECONOMIQUE ENTRE LA CHINE ET MACAO, CHINE PRÉAMBULE Afin de promouvoir une prospérité et un développement économiques conjoints de la Chine continentale 1 et de la Région administrative

Plus en détail

ACCORD INTERNATIONAL SUR LA VIANDE BOVINE

ACCORD INTERNATIONAL SUR LA VIANDE BOVINE ACCORD INTERNATIONAL SUR LA VIANDE BOVINE Les Parties au présent accord, Convaincus qu'une coopération internationale plus grande devrait s'exercer de manière à contribuer à accroître la libéralisation,

Plus en détail

Les accords internationaux du Canada en matière de commerce et d investissement : une diversité d options

Les accords internationaux du Canada en matière de commerce et d investissement : une diversité d options Les accords internationaux du Canada en matière de commerce et d investissement : une diversité d options Publication n o 2012-32-F Le 19 juillet 2012 Katie Meredith Alexandre Gauthier Division des affaires

Plus en détail

Atelier sur «Commerce, Investissement et Développement»

Atelier sur «Commerce, Investissement et Développement» Atelier sur «Commerce, Investissement et Développement». Enjeux et perspectives des négociations sur le Commerce et l investissement... Amadou BA Chef de la Division des Négociations Commerciales Internationales

Plus en détail

Accord de libre échanges Maroc-USA Maroc/USA

Accord de libre échanges Maroc-USA Maroc/USA Conseil National du Commerce Extérieur Accord de libre échanges Maroc-USA Maroc/USA Anticiper Partager Agir 2006 www.cnce.org.ma SOMMAIRE A. Vers une importante ouverture du marché marocain des produits

Plus en détail

Proposition conjointe de DÉCISION DU CONSEIL

Proposition conjointe de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE LA HAUTE REPRÉSENTANTE DE L'UNION POUR LES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET LA POLITIQUE DE SÉCURITÉ Bruxelles, le 21.5.2015 JOIN(2015) 24 final 2015/0110 (NLE) Proposition conjointe de DÉCISION

Plus en détail

Commerce international et santé

Commerce international et santé ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE CONSEIL EXECUTIF EB116/4 Cent seizième session 28 avril 2005 Point 4.2 de l ordre du jour provisoire Commerce international et santé Rapport du Secrétariat 1. Le Conseil

Plus en détail

0.946.291.561 Accord de commerce et de coopération économique entre le Conseil fédéral suisse et le Gouvernement de la République d Arménie

0.946.291.561 Accord de commerce et de coopération économique entre le Conseil fédéral suisse et le Gouvernement de la République d Arménie Texte original 0.946.291.561 Accord de commerce et de coopération économique entre le Conseil fédéral suisse et le Gouvernement de la République d Arménie Conclu le 19 novembre 1998 Approuvé par l Assemblée

Plus en détail

La Commission européenne

La Commission européenne La Commission européenne Représentation en France Conférence - débat «Le Partenariat pour le Commerce et l Investissement entre les Etats-Unis et l'europe» Olivier Coppens, Attaché économique Représentation

Plus en détail

Accord instituant l Agence de coopération et d information pour le commerce international (ACICI) en tant qu organisation intergouvernementale

Accord instituant l Agence de coopération et d information pour le commerce international (ACICI) en tant qu organisation intergouvernementale Texte original Accord instituant l Agence de coopération et d information pour le commerce international (ACICI) en tant qu organisation intergouvernementale 0.632.208 Conclu à Genève le 9 décembre 2002

Plus en détail

ACCORD SUR LES MARCHÉS PUBLICS. Ouvrir les marchés et promouvoir la bonne gouvernance

ACCORD SUR LES MARCHÉS PUBLICS. Ouvrir les marchés et promouvoir la bonne gouvernance ACCORD SUR LES MARCHÉS PUBLICS Ouvrir les marchés et promouvoir la bonne gouvernance Le saviez-vous? Les marchés publics représentent en moyenne au moins 15% du PIB d un pays. L Accord de l OMC sur les

Plus en détail

LE MÉCANISME DE SAUVEGARDE SPÉCIALE (MSS)

LE MÉCANISME DE SAUVEGARDE SPÉCIALE (MSS) LE MÉCANISME DE SAUVEGARDE SPÉCIALE (MSS) FONDÉ SUR LE VOLUME : ANALYSE DES CONDITIONS PRÉVUES AU TEXTE RÉVISÉ EN DÉCEMBRE 2008 DU PROJET DE MODALITÉS CONCERNANT L AGRICULTURE À L OMC RÉSUMÉ Genève, Suisse

Plus en détail

FORMATION ET ASSISTANCE TECHNIQUE. Mieux comprendre le système commercial de l OMC

FORMATION ET ASSISTANCE TECHNIQUE. Mieux comprendre le système commercial de l OMC FORMATION ET ASSISTANCE TECHNIQUE Mieux comprendre le système commercial de l OMC Le saviez vous? Plus de 14 7 participants issus de pays en développement ont bénéficié des cours de formation et des programmes

Plus en détail

1. Qu est-ce que l IGC?

1. Qu est-ce que l IGC? Questions fréquemment posées concernant l accréditation auprès du Comité intergouvernemental de la propriété intellectuelle relative aux ressources génétiques, aux savoirs traditionnels et au folklore

Plus en détail

STRATÉGIE D APPRENTISSAGE PROGRESSIF (SAP) DE L OMC POUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS LIÉES AU COMMERCE

STRATÉGIE D APPRENTISSAGE PROGRESSIF (SAP) DE L OMC POUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS LIÉES AU COMMERCE Institut de formation et de coopération technique STRATÉGIE D APPRENTISSAGE PROGRESSIF (SAP) DE L OMC POUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS LIÉES AU COMMERCE Stratégie d apprentissage progressif de l OMC

Plus en détail

ACCORD DE LIBRE ECHANGE ENTRE LE MAROC ET LES ETATS- UNIS D AMERIQUE

ACCORD DE LIBRE ECHANGE ENTRE LE MAROC ET LES ETATS- UNIS D AMERIQUE ACCORD DE LIBRE ECHANGE ENTRE LE MAROC ET LES ETATS- UNIS D AMERIQUE M. EL AZIZI ABDOU Chef du Service Amériques Direction du Trésor et des Finances Extérieures MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES

Plus en détail

LA GOUVERNANCE ÉCONOMIQUE MONDIALE DEPUIS 1944

LA GOUVERNANCE ÉCONOMIQUE MONDIALE DEPUIS 1944 RÉVISIONS DES ÉPREUVES DU BACCALAURÉAT Histoire LA GOUVERNANCE ÉCONOMIQUE MONDIALE DEPUIS 1944 HISTOIRE La gouvernance économique mondiale depuis 1944 LEAGUE OF NATIONS 1919 : création de la Société des

Plus en détail

PRENANT ACTE que l'accord TRIP reconnaît que les droits de propriété intellectuelle sont des droits privés,

PRENANT ACTE que l'accord TRIP reconnaît que les droits de propriété intellectuelle sont des droits privés, RECOMMANDATION DU CONSEIL DE COOPERATION DOUANIERE SUR LA NECESSITE D'ACCROITRE L'EFFICACITE DES CONTROLES DOUANIERS AFIN DE PREVENIR LES ECHANGES INTERNATIONAUX DE MARCHANDISES PORTANT ATTEINTE A DES

Plus en détail

PROJET DE LOI ----- ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI ----- ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et européennes NOR : MAEJ1109806L/Bleue-1 PROJET DE LOI autorisant l approbation du protocole d amendement à la convention du Conseil de l Europe

Plus en détail

CONTROLE DE CONNAISSANCES

CONTROLE DE CONNAISSANCES Campus européen d été 2009 du Centre d excellence Jean Monnet de Rennes Rennes 1 er au 12 septembre 2009 UNION EUROPEENNE ET GOUVERNANCE MONDIALE : QUEL APPORT AVEC QUELS ACTEURS? CONTROLE DE CONNAISSANCES

Plus en détail

Organisation mondiale du commerce. Conférence Rio+20. Conférences précédentes. Développement durable

Organisation mondiale du commerce. Conférence Rio+20. Conférences précédentes. Développement durable Mettre le commerce au service du développement durable et de l économie verte Organisation mondiale du commerce Centre William Rappard Rue de Lausanne 154 CH 1211 Genève 21 Suisse Tél.: +41 (0)22 739 51

Plus en détail

Table des matières ANTHEMIS

Table des matières ANTHEMIS Table des matières Préface Avertissement 5 Abréviations utilisées 6 CHAPITRE 1. Généralités sur la législation douanière 7 Section 1. Politique douanière de l Union européenne 7 Section 2. Caractère mondial

Plus en détail

L agriculture canadienne et les négociations du commerce international. Symposium sur les perspectives de l industrie laitière

L agriculture canadienne et les négociations du commerce international. Symposium sur les perspectives de l industrie laitière L agriculture canadienne et les négociations du commerce international Symposium sur les perspectives de l industrie laitière 16 mai 2013 Plan Le secteur agricole canadien et le commerce international

Plus en détail

ACCORD DE LIBRE-ÉCHANGE ENTRE LE CANADA LES ÉTATS DE L ASSOCIATION EUROPÉENNE DE LIBRE-ÉCHANGE (ISLANDE, LIECHTENSTEIN, NORVÈGE ET SUISSE)

ACCORD DE LIBRE-ÉCHANGE ENTRE LE CANADA LES ÉTATS DE L ASSOCIATION EUROPÉENNE DE LIBRE-ÉCHANGE (ISLANDE, LIECHTENSTEIN, NORVÈGE ET SUISSE) ACCORD DE LIBRE-ÉCHANGE ENTRE LE CANADA ET LES ÉTATS DE L ASSOCIATION EUROPÉENNE DE LIBRE-ÉCHANGE (ISLANDE, LIECHTENSTEIN, NORVÈGE ET SUISSE) Le Canada et la République d Islande, la Principauté de Liechtenstein,

Plus en détail

Convention instituant l Association Européenne de Libre-Echange

Convention instituant l Association Européenne de Libre-Echange Texte original Convention instituant l Association Européenne de Libre-Echange (AELE) 0.632.31 Conclue à Stockholm le 4 janvier 1960 Version consolidée selon l accord de Vaduz du 21 juin 2001 1 Approuvée

Plus en détail

Présentation du Sénégal «La douane et les réformes liées à la de la facilitation des échanges»

Présentation du Sénégal «La douane et les réformes liées à la de la facilitation des échanges» Multi-year Expert Meeting on Transport, Trade Logistics and Trade Facilitation Second Session Trade facilitation rules as a trade enabler: options and requirements Geneva, 1 3 July 2014 Présentation du

Plus en détail

INSTRUMENTS DE BASE DOCUMENTS DIVERS

INSTRUMENTS DE BASE DOCUMENTS DIVERS ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE INSTRUMENTS DE BASE ET DOCUMENTS DIVERS 1995 Protocoles, Décisions, Rapports GENÈVE, JUIN 2002 La série des Instruments de base et documents divers comprend les titres

Plus en détail

1. Résolution sur les dispositions transitoires

1. Résolution sur les dispositions transitoires RESOLUTIONS ADOPTEES PAR LA CONFERENCE DE PLENIPOTENTIAIRES RELATIVE A LA CONVENTION DE STOCKHOLM SUR LES POLLUANTS ORGANIQUES PERSISTANTS 1. Résolution sur les dispositions transitoires Ayant adopté le

Plus en détail

Conférence-débats sur le TEC CEDEAO: menaces et opportunités pour l économie du Bénin

Conférence-débats sur le TEC CEDEAO: menaces et opportunités pour l économie du Bénin Conférence-débats sur le TEC CEDEAO: menaces et opportunités pour l économie du Bénin Cotonou 27 aout 2013 Salifou TIEMTORE Directeur des Douanes pi RAPPELS L article 3 du Traité Révisé fait de la création

Plus en détail

Table des matières. Introduction... 9. Partie 1. Introduction Concepts principaux et évolution historique... 13

Table des matières. Introduction... 9. Partie 1. Introduction Concepts principaux et évolution historique... 13 Introduction... 9 Partie 1 Les institutions de la coopération commerciale internationale... 11 Introduction Concepts principaux et évolution historique... 13 1. Le dilemme libre-échange/protectionnisme...

Plus en détail

Le droit des relations exterieures dans la jurisprudence de la Cour de justice des Communautes europeennes

Le droit des relations exterieures dans la jurisprudence de la Cour de justice des Communautes europeennes Dossier de droit europeen no 6 Le droit des relations exterieures dans la jurisprudence de la Cour de justice des Communautes europeennes Christine Kaddous Dr en droit, avocate, LL.M. (Cantab), Lic. speciale

Plus en détail

CADRE DE COMPÉTENCES EN COMMERCE D INTÉGRATION

CADRE DE COMPÉTENCES EN COMMERCE D INTÉGRATION CADRE DE COMPÉTENCES EN COMMERCE D INTÉGRATION Étude sur les ressources humaines du commerce international du FITT d intérêts et de connaissances. Toutefois, compte tenu de la nature du commerce d intégration,

Plus en détail

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société 2009 Charte de l ouverture à la société + engagements 3 3 «Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d accéder aux informations relatives à l environnement détenues

Plus en détail

Union Internationale des Architectes International Union of Architects

Union Internationale des Architectes International Union of Architects Union Internationale des Architectes International Union of Architects Directives recommandées pour l'accord de l'uia sur les normes internationales recommandées de professionnalisme dans l'exercice de

Plus en détail

UPEC AEI - Licence 3 Administration publique Socio-Economie des mutations contemporaines (8) D. Glaymann - 2010-2011 1

UPEC AEI - Licence 3 Administration publique Socio-Economie des mutations contemporaines (8) D. Glaymann - 2010-2011 1 8. Les grande étapes du dilemme protectionnisme/ libre-échange Le contenu et la comptabilisation des échanges internationaux Les argumentaires favorables au protectionnisme et au libre-échange L évolution

Plus en détail

L agriculture dans l Organisation Mondiale du Commerce (OMC)

L agriculture dans l Organisation Mondiale du Commerce (OMC) 1 L agriculture dans l Organisation Mondiale du Commerce (OMC) Union Suisse des Paysans, Département économie agraire et relations internationales Mai 2005 1 Du GATT à l OMC L'Accord général sur les tarifs

Plus en détail

(BO N 4181 DU 16.12. 1992) (BO N 4259 DU 15.6. 1994) (BO N 4482 DU 15.05. 1997) Dispositions générales. Article premier

(BO N 4181 DU 16.12. 1992) (BO N 4259 DU 15.6. 1994) (BO N 4482 DU 15.05. 1997) Dispositions générales. Article premier Loi n 13-89 relative au commerce extérieur promulguée par le dahir n 1-91-261 du 13 joumada I 1413 (9 novembre 1992), telle quelle a été modifiée et complétée par la loi n 37-93 promulguée par le dahir

Plus en détail

Bases de données nationales en matière de valeur comme outil d'évaluation des risques

Bases de données nationales en matière de valeur comme outil d'évaluation des risques Bases de données nationales en matière de valeur comme outil d'évaluation des risques Parlons-en... Les directives Directives concernant l'élaboration et l'utilisation des bases de données nationales en

Plus en détail

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Fiche d information Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Un an après le début des événements historiques qui ont marqué l Afrique du Nord et le Moyen-

Plus en détail

EENI- École d'affaires

EENI- École d'affaires EENI La mondialisation et les organisations 1 EENI - École d'affaires http ://fr.reingex.com/ Module : La mondialisation et les organisations internationales (à distance) Structure du module Les principales

Plus en détail

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE CONFIDENTIEL MTN/lNF/20/Rev.l 7 juillet 1978 Distribution spéciale Négociations commerciales multilatérales NOTE DU SECRETARIAT Revision Le secrétariat

Plus en détail

Position de la FTA concernant la 5 e Conférence ministérielle de l OMC à Cancún

Position de la FTA concernant la 5 e Conférence ministérielle de l OMC à Cancún Position de la FTA concernant la 5 e Conférence ministérielle de l OMC à Cancún 5 AVENUE DE JANVIER 1200 BRUXELLES BELGIQUE TEL (32 2)762.05.51 FAX (32 2)762.75.06 e-mail: info@fta-eu.org POSITION DE LA

Plus en détail

La certification; volontaire et obligatoire

La certification; volontaire et obligatoire La certification; volontaire et obligatoire Programme; Infrastructure qualité termes et définitions Normalisation base fondamentale de la certification Accords OMC; TBT et SPS Certification volontaire

Plus en détail

ACCORD DE LIBRE-ECHANGE ENTRE LA TURQUIE ET LE MAROC PREAMBULE. La République de Turquie et le Royaume du Maroc (ci-après dénommés "les Parties"),

ACCORD DE LIBRE-ECHANGE ENTRE LA TURQUIE ET LE MAROC PREAMBULE. La République de Turquie et le Royaume du Maroc (ci-après dénommés les Parties), ACCORD DE LIBRE-ECHANGE ENTRE LA TURQUIE ET LE MAROC PREAMBULE La République de Turquie et le Royaume du Maroc (ci-après dénommés "les Parties"), Rappelant leur intention de prendre une part active au

Plus en détail

FEUILLES D ACTIVITÉ COMPLÉMENTAIRES 4 CARTES DE RÔLE INITIALES Distribuer selon le tableau que vous trouverez dans les directives

FEUILLES D ACTIVITÉ COMPLÉMENTAIRES 4 CARTES DE RÔLE INITIALES Distribuer selon le tableau que vous trouverez dans les directives FEUILLES D ACTIVITÉ COMPLÉMENTAIRES 4 CARTES DE RÔLE INITIALES Distribuer selon le tableau que vous trouverez dans les directives BANQUE MONDIALE FMI Vous êtes le ou la représentante pour l'organisation

Plus en détail

Texte original. Conclu le 26 juin 1962 Approuvé par l Assemblée fédérale le 27 septembre 1962 1 Entré en vigueur le 18 décembre 1962 2

Texte original. Conclu le 26 juin 1962 Approuvé par l Assemblée fédérale le 27 septembre 1962 1 Entré en vigueur le 18 décembre 1962 2 Texte original 0.946.292.891 Accord de commerce, de protection des investissements et de coopération technique entre la Confédération Suisse et la République de Côte d Ivoire Conclu le 26 juin 1962 Approuvé

Plus en détail

Les délégations trouveront ci-joint la version déclassifiée du document cité en objet.

Les délégations trouveront ci-joint la version déclassifiée du document cité en objet. Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 9 octobre 2014 (OR. fr) 11103/1/13 REV 1 DCL 1 (fr) DÉCLASSIFICATION du document: en date du: 17 juin 2013 Nouveau statut: Objet: WTO 139 SERVICES 26 FDI 17

Plus en détail

ENTRE (MAROC) (FRANCE) Page 1 sur 6

ENTRE (MAROC) (FRANCE) Page 1 sur 6 A C C O R D D E J U M E L A G E ENTRE L AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU TENSIFT (MAROC) ET L AGENCE DE L EAU RHONE MEDITERRANEE ET CORSE (FRANCE) Page 1 sur 6 PREAMBULE La présente convention s inscrit

Plus en détail

Fiche d information. Accord de libre-échange (ALE) Suisse-Chine. Résumé. Importance de l accord de libre-échange pour la Suisse

Fiche d information. Accord de libre-échange (ALE) Suisse-Chine. Résumé. Importance de l accord de libre-échange pour la Suisse Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à l économie SECO Direction des affaires économiques extérieures Fiche d information Accord de libre-échange

Plus en détail

COMMERCE DES AERONEFS CIVILS 193 ACCORD RELATIF AU COMMERCE DES AERONEFS CIVILS

COMMERCE DES AERONEFS CIVILS 193 ACCORD RELATIF AU COMMERCE DES AERONEFS CIVILS COMMERCE DES AERONEFS CIVILS 193 ACCORD RELATIF AU COMMERCE DES AERONEFS CIVILS PREAMBULE Les signataires 1 de l'accord relatif au commerce des aéronefs civils, ciaprès dénommé l'"accord", Prenant acte

Plus en détail

STAGES DE POLITIQUE COMMERCIALE DU GATT. 24 août - 8 décembre 1992 (74ème Stage - Anglais)

STAGES DE POLITIQUE COMMERCIALE DU GATT. 24 août - 8 décembre 1992 (74ème Stage - Anglais) ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE INT(91)37 8 novembre 1991 Programmes de formation STAGES DE POLITIQUE COMMERCIALE DU GATT 24 août - 8 décembre 1992 (74ème Stage - Anglais) Le prochain

Plus en détail

MÉMORANDUM D ACCORD ENTRE LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE ET L ORGANISATION DES NATIONS UNIES SUR LE RENFORCEMENT DE LA CAPACITÉ DES

MÉMORANDUM D ACCORD ENTRE LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE ET L ORGANISATION DES NATIONS UNIES SUR LE RENFORCEMENT DE LA CAPACITÉ DES MÉMORANDUM D ACCORD ENTRE LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE ET L ORGANISATION DES NATIONS UNIES SUR LE RENFORCEMENT DE LA CAPACITÉ DES ÉTATS À EXÉCUTER, CONFORMÉMENT AUX RÈGLES INTERNATIONALES QUI RÉGISSENT

Plus en détail

DECRET N 99-821. fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar

DECRET N 99-821. fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar DECRET N 99-821 fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Vu la Constitution, Vu la Convention relative à l Aviation Civile Internationale signée

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE

ORGANISATION MONDIALE ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE Groupe de travail de l'accession des Seychelles RESTRICTED WT/ACC/SYC/9/Add.1 22 juillet 2009 (09-3581) Original: anglais ACCESSION DES SEYCHELLES Aide-mémoire sur le

Plus en détail

ACCORD GÉNÉRAL SUR LE COMMERCE DES SERVICES (AGCS) - ÉLÉMENTS PRINCIPAUX -

ACCORD GÉNÉRAL SUR LE COMMERCE DES SERVICES (AGCS) - ÉLÉMENTS PRINCIPAUX - 9056 ACCORD GÉNÉRAL SUR LE COMMERCE DES SERVICES (AGCS) - ÉLÉMENTS PRINCIPAUX - Division du commerce des services OMC 1 Part des services dans la production (PIB - 1999) 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30%

Plus en détail

L agriculture canadienne et les négociations commerciales internationales Assemblée générale annuelle Producteurs Laitiers du Canada

L agriculture canadienne et les négociations commerciales internationales Assemblée générale annuelle Producteurs Laitiers du Canada L agriculture canadienne et les négociations commerciales internationales Assemblée générale annuelle Producteurs Laitiers du Canada Le 15 juillet 2014 Sommaire L environnement commercial actuel Le point

Plus en détail

INTEGRATION DES QUESTIONS RELATIVES A LA DIMENSION ECONOMIQUE DANS LES TACHES ASSIGNEES A L OSCE

INTEGRATION DES QUESTIONS RELATIVES A LA DIMENSION ECONOMIQUE DANS LES TACHES ASSIGNEES A L OSCE Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe INTEGRATION DES QUESTIONS RELATIVES A LA DIMENSION ECONOMIQUE DANS LES TACHES ASSIGNEES A L OSCE RAPPORT DU PRESIDENT EN EXERCICE AU SOMMET DE

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE

ORGANISATION MONDIALE ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE WT/MIN(01)/DEC/1 20 novembre 2001 (01-5859) CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE Quatrième session Doha, 9-14 novembre 2001 DÉCLARATION MINISTÉRIELLE Adoptée le 14 novembre 2001 1.

Plus en détail

LES MESURES DE DEFENSE COMMERCIALE DE L APE UE/AO. Par M. Fallou Mbow FALL, Chef de la Division des Politiques Commerciales Sectorielles/DCE.

LES MESURES DE DEFENSE COMMERCIALE DE L APE UE/AO. Par M. Fallou Mbow FALL, Chef de la Division des Politiques Commerciales Sectorielles/DCE. LES MESURES DE DEFENSE COMMERCIALE DE L APE UE/AO. Par M. Fallou Mbow FALL, Chef de la Division des Politiques Commerciales Sectorielles/DCE. PLAN DE LA PRESENTATION I. Introduction II. Rappel des dispositifs

Plus en détail

Veiller à la sécurité des échanges en évitant les restrictions inutiles MESURES SANITAIRES ET PHYTOSANITAIRES

Veiller à la sécurité des échanges en évitant les restrictions inutiles MESURES SANITAIRES ET PHYTOSANITAIRES Veiller à la sécurité des échanges en évitant les restrictions inutiles MESURES SANITAIRES ET PHYTOSANITAIRES Le saviez vous? La valeur des échanges de produits agricoles s est élevée à 1 765 milliards

Plus en détail

Alger, les 5 et 6 aout 2015. Consommation: Mise à niveau de la réglementation en prévision de l OMC

Alger, les 5 et 6 aout 2015. Consommation: Mise à niveau de la réglementation en prévision de l OMC Dans le cadre du processus de l'adhésion de l'algérie à l'organisation Mondiale du Commerce, Monsieur BAKHTI Belaïb, Ministre du Commerce, a procédé à l'ouverture de l'atelier National sur les Accords

Plus en détail

Politique économique extérieure:

Politique économique extérieure: Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche / DEFR Secrétairiat d état à l économie Direction des affaires économiques extérieures Politique économique extérieure: Chances et

Plus en détail

DIRECTION GENERALE DU COMMERCE EXTERIEUR

DIRECTION GENERALE DU COMMERCE EXTERIEUR DIRECTION GENERALE DU COMMERCE EXTERIEUR Direction des Relations avec l organisation Mondiale du Commerce (O.M.C) Direction du Suivi des Accord Commerciaux Régionaux et de la Coopération Direction du suivi

Plus en détail

Qui nous sommes. Comment utiliser le rapport. Pour en savoir plus

Qui nous sommes. Comment utiliser le rapport. Pour en savoir plus Qui nous sommes L s occupe des règles régissant le commerce entre les pays. Sa principale fonction est de favoriser autant que possible la bonne marche, la prévisibilité et la liberté des échanges. Comment

Plus en détail

Fiche d information. Accord de libre-échange Suisse-Chine. Résumé. Importance de l accord de libre-échange pour la Suisse

Fiche d information. Accord de libre-échange Suisse-Chine. Résumé. Importance de l accord de libre-échange pour la Suisse Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à l économie SECO Direction des affaires économiques extérieures Fiche d information Accord de libre-échange

Plus en détail

PSCB No. 90/06. 21 juin 2006 Original : anglais. Comité consultatif du secteur privé Réunion extraordinaire 24 septembre 2006 Londres, Angleterre

PSCB No. 90/06. 21 juin 2006 Original : anglais. Comité consultatif du secteur privé Réunion extraordinaire 24 septembre 2006 Londres, Angleterre PSCB No. 90/06 International Coffee Organization Organización Internacional del Café Organização Internacional do Café Organisation Internationale du Café 21 juin 2006 Original : anglais F Comité consultatif

Plus en détail

Art. 1 Coopération économique et technique. Art. 2 Traitement de la nation la plus favorisée. Art. 3 Régime d'importation en Suisse

Art. 1 Coopération économique et technique. Art. 2 Traitement de la nation la plus favorisée. Art. 3 Régime d'importation en Suisse Accord de commerce, de protection des investissements et de coopération technique du 16 août 1962 entre la Confédération suisse et la République du Sénégal Art. 1 Coopération économique et technique Le

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL, CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT

COMMERCE INTERNATIONAL, CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT COMMERCE INTERNATIONAL, CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT I) L'internationalisation des échanges A) Mesurer les échanges La balance des paiements Le taux d'ouverture La part de marché Le taux de pénétration

Plus en détail

Attac05 - attac05@attac.org. Le Partenariat Transatlantique

Attac05 - attac05@attac.org. Le Partenariat Transatlantique Attac05 - attac05@attac.org http://local.attac.org/attac05/ Le Partenariat Transatlantique pour l investissement et le commerce (PTIC) : de quoi s agit-il? Les 3 grands objectifs du PTIC : 1. éliminer

Plus en détail

Présentation du cadre juridique et institutionnel pour la sécurité sanitaire

Présentation du cadre juridique et institutionnel pour la sécurité sanitaire Présentation du cadre juridique et institutionnel pour la sécurité sanitaire E. Bourgois Juriste, Bureau Juridique FAO SOMMAIRE Création d un espace sanitaire commun (1) grace au concours d institutions

Plus en détail

RAPPORT SUR LES QUESTIONS RELATIVES AUX ACTIVITES DE L ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE A LA

RAPPORT SUR LES QUESTIONS RELATIVES AUX ACTIVITES DE L ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE A LA Original : Français RAPPORT SUR LES QUESTIONS RELATIVES AUX ACTIVITES DE L ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE Présenté par le Centre Islamique pour le Développement du Commerce A LA 29 ème Session du Comité

Plus en détail