Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation"

Transcription

1 Solutios Retraite collectives Liges directrices applicables aux régimes de capitalisatio RÉPONDEZ AUX EXIGENCES ÉNONCÉES DANS LES LIGNES DIRECTRICES GRÂCE AUX EXCELLENTS OUTILS DE LA FINANCIÈRE MANUVIE

2 Mauvie s egage à aider les promoteurs à se coformer aux liges directrices pour les régimes de capitalisatio. Les liges directrices viset les objectifs suivats : éocer et préciser les droits et les obligatios des promoteurs, des fourisseurs de services et des participats; s assurer que les participats disposet de l iformatio et de l aide dot ils ot besoi pour predre des décisios de placemet éclairées das le cadre d u régime de capitalisatio. défiir les droits et les resposabilités des parties preates aux régimes de retraite à cotisatio détermiée (CD). Bie que ces liges directrices e remplacet pas les exigeces légales, o s atted à ce que les régimes s y coformet. Qu est-ce qu u régime de capitalisatio? Il s agit d u régime de placemet ou d éparge doat droit à u allègemet fiscal et permettat à ses participats de choisir parmi diverses optios de placemet. E voici quelques exemples : régime de retraite eregistré (RRE) à cotisatio détermiée, régime eregistré d éparge-retraite (REER) collectif et régime de participatio différée aux bééfices (RPDB). Qui peut établir u régime de capitalisatio? Le régime peut être établi par u employeur, u sydicat ou ue associatio professioelle à l itetio de ses employés ou de ses membres. O eted par «promoteur» u employeur, u sydicat ou ue associatio professioelle qui établit u régime de capitalisatio. Si le régime de capitalisatio est u régime de retraite eregistré, bo ombre des resposabilités du promoteur, qui sot éocées das les liges directrices, sot idetiques à celles d u admiistrateur de régime de retraite. SOMMAIRE DES PRINCIPALES RESPONSABILITÉS ÉNONCÉES DANS LES LIGNES DIRECTRICES : Le promoteur doit : S assurer qu ue vaste gamme d optios de placemet est offerte das le cadre du régime, et que les liges directrices sot respectées e matière de sélectio des fods offerts aux participats. Vérifier si les participats disposet de reseigemets suffisats sur les fods qui leur sot offerts et d outils d aide à la décisio pertiets pour predre des décisios de placemet éclairées. Évaluer périodiquemet les fourisseurs de services, les optios de placemet et les fods. Veiller à l admiistratio adéquate du régime. Das la mesure où le promoteur lui délègue ses resposabilités, le fourisseur de services est resposable : du respect des liges directrices pour les régimes de capitalisatio et des exigeces légales applicables. O eted par «fourisseur de services» tout fourisseur de services ou coseiller auquel le promoteur fait appel das le cadre de l élaboratio, de la mise e place et de la gestio d u régime de capitalisatio. VOICI LES RESPONSABILITÉS DES PARTIES PRENANTES AUX RÉGIMES DE RETRAITE CD : Admiistrateur du régime : Faire coaître le régime aux participats. Fourir aux participats de l iformatio sur les placemets et des outils d aide aux décisios, s il s agit d u régime de capitalisatio. Commuiquer régulièremet avec les participats. Maiteir le régime et la caisse de retraite. Veiller à ce que la liquidatio du régime ou la sortie d u participat se fasse coformémet aux exigeces de la loi et aux dispositios du régime de retraite CD. Trasmettre les documets réglemetaires à l orgaisme de réglemetatio des régimes de retraite. Veiller à ce que les employés adhèret au régime selo les exigeces prévues par les dispositios du régime. Sélectioer et surveiller des tiers fourisseurs de services. Sélectioer et surveiller les optios de placemet offertes das le cadre du régime CD. Employeur : Effectuer la reteue aisi que la remise des cotisatios, das les délais et suivat les motats prescrits par la législatio sur les régimes de retraite, les dispositios du régime CD et toute covetio collective. Teir à jour des registres des états de service et de la rémuératio de chaque participat, aisi que de tout autre reseigemet exigé par l admiistrateur du régime. Promoteur de régime : Veiller à ce que les décisios relatives à l établissemet, au maitie et aux modificatios du régime, de même que la maière dot ces décisios ot été prises, soiet documetées correctemet et que cette documetatio soit coservée.

3 Tiers fourisseurs de services : Se coformer aux présetes liges directrices et à toute autre exigece de la loi. Posséder les coaissaces et habiletés écessaires à l exécutio des tâches qui leur sot cofiées et à la prestatio de coseils pertiets à la demade de l admiistrateur du régime. Dépositaire : Etité auprès de laquelle l admiistrateur du régime dépose l actif de la caisse de retraite, coformémet à l etete ou aux etetes coclues avec elle, aux exigeces de la loi (y compris la Loi de l'impôt sur le reveu) et aux dispositios du régime de retraite CD. Participat : Le cas échéat, le participat a la resposabilité de predre des décisios de placemet das le cadre du régime et de se servir des reseigemets et des outils mis à sa dispositio pour predre ces décisios. Il est resposable des décisios de placemet prises das le cadre du régime et il lui icombe de mesurer périodiquemet le degré d atteite de ses objectifs de reveu de retraite. E plus des reseigemets et outils fouris par l admiistrateur du régime, il est recommadé d avoir recours à u coseiller compétet. Il doit aviser l admiistrateur du régime de toute erreur décelée das ses doées persoelles et s assurer que ses istructios de placemet demeuret pertietes. Il icombe aux participats des régimes de capitalisatio de: predre les décisios de placemet das le cadre du régime, au moye des reseigemets et des outils d aide à la décisio que le promoteur a mis à leur dispositio. De plus, ils peuvet recourir aux coseils d u tiers e matière de placemets au besoi. Mauvie s egage à aider les promoteurs à se coformer aux liges directrices pour les régimes de capitalisatio. Établissemet d u régime de capitalisatio : Établir u régime de capitalisatio est pas chose facile et exige la prise de ombreuses décisios. Mauvie offre des outils, des ressources et so expertise afi d aider les promoteurs. Nos documets de formatio et les commuicatios avec les participats, otammet le programme Étapes vers la retraite MD, vous aidet à les familiariser avec les dispositios du régime. Mauvie a coclu des etetes avec les meilleurs gestioaires de placemets istitutioels et de détail du Caada afi d offrir ue vaste gamme de placemets à itérêt garati et de fods liés aux valeurs du marché, vous doat aisi accès à de ombreuses optios pour le choix des fods du régime. Le Rapport sur les placemets collectifs et la trousse d'adhésio de Mauvie présetet des reseigemets détaillés sur chacu des placemets et des gestioaires. Le programme Surveillace des placemets MD de Mauvie permet de faire le suivi des fods et des gestioaires qui fot partie de sa gamme de placemets stadard. Les placemets offerts par Mauvie sot coformes aux règles de placemet éocées das la législatio sur les ormes e matière de prestatio de retraite aisi qu aux règles de placemet cocerat les cotrats d assurace à capital variable collectifs. La politique de teue de dossiers de Mauvie est coforme à la législatio applicable. La Garatie de diversificatio des placemets de la Fiacière Mauvie, u programme ovateur, cotribue à augmeter la cofiace des promoteurs de régimes à l'égard des choix de placemet qu'ils offret das le cadre de leur régime de capitalisatio (RC). Facilemet accessible par otre site Web destié aux promoteurs de régimes, otre Cetre de soutie e lige à la gouverace des régimes offre u évetail d outils et de sources d iformatio coçus pour aider les promoteurs à s'acquitter de leurs obligatios de fiduciaires de leurs RC. Reseigemets sur les placemets et outils d aide à la décisio destiés aux participats Mauvie met à la dispositio des participats à des régimes de capitalisatio divers outils et calculateurs leur permettat de predre des décisios éclairées à l égard de leur régime de retraite. Les services de formatio et d assistace décrits ci-dessous sot offerts aux participats. Le programme Étapes vers la retraite MD doe aux participats la chace d établir u objectif de reveu de retraite, de créer u pla pour l atteidre et de suivre leurs progrès. Le questioaire Stratégie de placemet aide les participats à détermier leur profil d épargat. Le Rapport sur les placemets collectifs et la trousse d'adhésio décrivet la gamme de placemets de Mauvie et cotieet des reseigemets détaillés sur chacu des fods et des gestioaires. Les spécialistes e iformatio fiacière de la Fiacière Mauvie sot là pour fourir de la formatio sur les placemets à tous les participats par l itermédiaire d u uméro sas frais. Le module d appretissage e lige ititulé Pricipes de base du placemet, ue vidéo multimédia de 20 miutes, offre aux participats des reseigemets gééraux sur les placemets das le cadre d u régime collectif.

4 Le Service de lettres portat sur le fods par défaut détermie les participats dot les cotisatios sot affectées à u fods par défaut, puis leur evoie ue lettre les iformat des avatages à predre des décisios de placemet éclairées. (Service offert au gré du promoteur.) Le Cetre d appretissage est u élémet clé du site sécurisé des participats. Il vise à fourir aux participats les ressources dot ils ot besoi pour gérer leur éparge-retraite. Présetatio du régime de capitalisatio aux employés Mauvie dispose de ombreux documets qui facilitet la présetatio du régime de capitalisatio aux employés. Ces documets fourisset des reseigemets détaillés sur les dispositios du régime, aisi qu ue marche à suivre permettat d adhérer au régime e toute simplicité. Les trousses d adhésio compreet otammet des coseils e matière de plaificatio fiacière à l itetio des employés. Le livret du participat présete u sommaire des dispositios du régime, aisi que des frais et de la législatio s appliquat au régime d éparge-retraite. Les lettres de bieveue expliquet aux participats la faço d accéder au site Web sécurisé, au système RVI et aux autres services de Mauvie. Des documets e lige reseiget les participats sur les optios de placemet à leur dispositio. Commuicatio avec les participats Nos relevés, les meilleurs de l idustrie, sot evoyés aux participats au mois ue fois par aée. Ils compreet ue foule de reseigemets utiles. Les participats à des régimes de capitalisatio ot accès à des reseigemets détaillés sur toutes leurs cotisatios au régime. Les participats voiet ue estimatio du reveu de retraite auel que leur procurera leur éparge actuelle, de même qu ue estimatio de la valeur accumulée das leur compte, ce qui leur doe ue meilleure idée de leurs perspectives pour la retraite (seulemet s ils ot accès au programme Étapes vers la retraite). Les messages qui figuret sur les relevés des participats sot persoalisés selo les caractéristiques démographiques de chacu. Les participats peuvet predre coaissace du redemet de chacu des fods qui composet leurs portefeuilles. Les participats demeuret iformés grâce à des reseigemets sur les placemets propres au cotrat, otammet les valeurs uitaires, les idices de référece et le redemet atérieur des fods. Lorsqu u participat quitte votre régime de capitalisatio, il reçoit par la poste u relevé faisat état du solde accumulé das so compte et des optios qui lui sot offertes. Ces reseigemets se trouvet égalemet das otre site Web sécurisé auquel les participats ot facilemet accès. Maitie d u régime Le promoteur devrait évaluer périodiquemet le fourisseur de services, la gamme de placemets offerte das le cadre du régime, la teue des dossiers et les outils d aide à la décisio fouris aux participats. Le Cetre de soutie e lige à la gouverace des régimes vous guidera tout au log de ce processus d évaluatio. Vous trouverez ci-joit ue liste qui vous aidera à faire la vérificatio auelle de votre régime. Vous pourrez examier certais aspects propres à votre cotrat, otammet : Les exigeces et les attetes e matière de service. Les outils de formatio et de commuicatio destiés aux participats, qu ils soiet sur support électroique ou papier. Votre gamme de fods. La qualité du service fouri aux participats. Cessatio La cessatio d u régime de capitalisatio devrait se faire coformémet aux modalités du régime et aux exigeces législatives applicables. Das u tel cas, la Fiacière Mauvie fourit so assistace aux promoteurs e produisat les rapports pertiets et e commuiquat les reseigemets écessaires aux participats. Mauvie commuiquera avec les orgaes législatifs cocerés afi qu ils approuvet la cessatio du régime. Les participats reçoivet alors des rapports détaillés qui décrivet leurs optios et la chroologie des évéemets meat à la cessatio du régime. Certais de ces rapports sot égalemet evoyés au participat lorsqu il sort du régime e raiso d ue cessatio d emploi, de so départ à la retraite ou de so décès. Mauvie s egage à aider les promoteurs à se coformer aux liges directrices pour les régimes de capitalisatio.

5 Votre régime de capitalisatio est-il coforme aux liges directrices? Utilisez la liste de cotrôle ci-dessous pour évaluer votre régime de capitalisatio. N oubliez pas que toutes les doées du régime doivet être iscrites e dossier et clairemet commuiquées aux participats. Évaluez régulièremet votre régime afi de vous assurer que vos pratiques sot coformes aux liges directrices. Cette liste de cotrôle se trouve égalemet das le Cetre de soutie à la gouverace des régimes. ÉTABLISSEMENT D UN RÉGIME DE CAPITALISATION Avez-vous fixé l objectif du régime (p. ex. : éparge e vue de la retraite, rémuératio fiscalemet avatageuse, participatio aux bééfices, assistace à l éparge pour d autres fis comme l éducatio)? Avez-vous coservé l objectif du régime e dossier pour cosultatio ultérieure? Avez-vous défii les rôles et resposabilités de chacu das le cadre du régime? Avez-vous sélectioé u fourisseur de services e foctio de critères précis, qui pourraiet compredre so expériece et sa coaissace de so secteur d activités, sa solidité fiacière, le coût de ses services et le iveau de formatio de ses spécialistes? Avez-vous choisi ue gamme de fods? Les fods offerts das le cadre d u régime de capitalisatio doivet être variés et répodre à certaies exigeces législatives. Avez-vous élaboré ue politique de teue de dossiers? RENSEIGNEMENTS SUR LES PLACEMENTS ET OUTILS D AIDE À LA DÉCISION DESTINÉS AUX PARTICIPANTS Avez-vous évalué les caractéristiques démographiques des participats, otammet leur lieu de résidece et leurs coaissaces e matière de placemet? Avez-vous détermié quels documets d iformatio et outils serot fouris aux participats pour les aider à predre des décisios éclairées e matière de placemets et d éparge? Avez-vous décidé qui fourira aux participats des coseils e matière de placemets et de quelle faço ces coseils serot fouris, afi d aider les participats à choisir leurs placemets de faço judicieuse? PRÉSENTATION DU RÉGIME AUX PARTICIPANTS Avez-vous défii et mis au poit ue stratégie de commuicatio et de formatio à l itetio des ouveaux participats, e preat soi d idiquer les dispositios du régime, des reseigemets sur les placemets et les frais qu ils aurot à payer le cas échéat? S il s agit d u régime CD, avez-vous passé e revue les documets du régime relatifs aux produits de retraite à la dispositio des participats sur le poit de predre leur retraite? COMMUNICATIONS PÉRIODIQUES AVEC LES PARTICIPANTS Avez-vous élaboré ue stratégie à log terme de commuicatio et de formatio, qui compred otammet la fréquece et le coteu des relevés des participats? Avez-vous détermié les élémets à iclure das vos commuicatios lorsque la gamme de placemets offerts subit des modificatios, otammet l ajout ou le retrait de fods et leur redemet? MAINTIEN DU RÉGIME Avez-vous fait ue évaluatio auelle du fourisseur de services e foctio des critères utilisés pour sa sélectio? Avez-vous fait ue évaluatio auelle des dispositios du régime e regard de so objectif iitial? Avez-vous fait ue évaluatio auelle de la gamme de fods et des outils d aide à la décisio selo les critères utilisés pour leur sélectio? Avez-vous fait ue évaluatio auelle de vos pratiques relatives à la teue des dossiers, aisi que du service fouri à l égard du régime? Avez-vous examié la pertiece des outils d aide à la décisio offerts das le cadre de votre régime? S il s agit d u régime CD, avez-vous évalué le redemet de l admiistrateur du régime? CESSATION Avez-vous vérifié le coteu des rapports d optios evoyés aux participats qui sortet du régime? Si vous désirez obteir u exemplaire complet des liges directrices, veuillez commuiquer avec votre représetat de Mauvie.

6 Pour de plus amples reseigemets, visitez otre site web, ou composez le Les produits et services fouris par Solutios Retraite collectives sot offerts par la Fiacière Mauvie (La Compagie d'assurace-vie Maufacturers). Le om Mauvie, le logo qui l accompage, les quatre cubes et les mots «solide, fiable, sûre, avat-gardiste» sot des marques de commerce de La Compagie d Assurace-Vie Maufacturers qu elle et ses sociétés affiliées utiliset sous licece. GP4838F 06/2014

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes Faites prospérer vos affaires grâce aux solutios d éparge et de gestio des dettes Quelques excelletes raisos d offrir des produits bacaires et de fiducie à vos cliets Vous avez la compétece écessaire pour

Plus en détail

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant GUIDE DU DÉBUTANT Compte Sélect Baque Mauvie Guide du débutat Besoi d aide? Preez quelques miutes pour lire attetivemet votre Guide du cliet. Le préset Guide du débutat vous facilitera l utilisatio de

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée Nous ous occupos d accroître votre clietèle avec le compte Avatage d etreprise Pour trouver des cliets potetiels grâce à u simple compte bacaire Vous cherchez des idées

Plus en détail

Règlement Général des opérations

Règlement Général des opérations Deutsche Bak Règlemet Gééral des opératios AVRIL 2015 Deutsche Bak AG est u établissemet de crédit de droit allemad, dot le siège social est établi 12, Tauusalage, 60325 Fracfort-sur-le-Mai, Allemage.

Plus en détail

Création et développement d une fonction audit interne*

Création et développement d une fonction audit interne* Créatio et développemet d ue foctio audit itere* Ue démarche e 10 étapes [ Sommaire] Dix étapes pour réussir... 7 Étapes 1 à 4 Défiitio du cadre d itervetio... 9 1 Idetifier les attetes des parties preates...

Plus en détail

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 1. Défiitios L'itérêt est l'idemité que doe au propriétaire d'ue somme d'arget celui qui e a joui pedat u certai temps. Divers élémets itervieet das le calcul

Plus en détail

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers.

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers. Reseigemets et moitorig. Reseigemets commerciaux et de solvabilité sur les etreprises et les particuliers. ENSEMBLE CONTRE LES PERTES. Reseigemets Creditreform. Pour plus de trasparece. Etreteir des rapports

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012 Mobile Busiess Commuiquez efficacemet avec vos relatios commerciales 9040412 09/2012 U choix capital pour mes affaires Pour gérer efficacemet ses affaires, il y a pas de secret : il faut savoir predre

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O pour toute souscriptio (Offre soumise à coditios) MUTUELLE D&O Copilote de votre saté Seiors AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services

Plus en détail

Les solutions mi-hypothécaires, mi-bancaires de Manuvie. Guide du conseiller

Les solutions mi-hypothécaires, mi-bancaires de Manuvie. Guide du conseiller Les solutios mi-hypothécaires, mi-bacaires de Mauvie Guide du coseiller 1 2 Table des matières Itroductio... 5 La Baque Mauvie...5 Le compte Mauvie U...5 Le compte Sélect Baque Mauvie...5 1. Les solutios

Plus en détail

Remboursé par l assurance maladie obligatoire 100% 100% 200%

Remboursé par l assurance maladie obligatoire 100% 100% 200% Mutuelle Saté pompiers - pats Offre reservee SPASDIS prévi POMPIERS surcomplemetaire spasdis CUMUL maladie (1) Cosultatios, visites (gééralistes / spécialistes) 130% 70 % 200 % Pharmacie : médicamets remboursés

Plus en détail

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions.

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions. 3 Réseau Le réseau costitue u aspect essetiel d u eviroemet virtuel ESX. Il est doc importat de compredre la techologie, y compris ses différets composats et leur coopératio. Das ce chapitre, ous étudios

Plus en détail

Une action! Un message!

Une action! Un message! Ue actio! U message! Cotact Master est u service exclusif de relaces automatiques de vos actes vers vos cliets, par SMS, messages vocaux, e-mails, courrier... Il se décleche lorsque vous réalisez ue actio

Plus en détail

RÉFLEXION SUR LE PROJET DE RÈGLEMENT DE L OIQ SUR L EXERCICE EN SOCIÉTÉ DE LA PROFESSION D INGÉNIEURS PAR CLAUDE BARRY

RÉFLEXION SUR LE PROJET DE RÈGLEMENT DE L OIQ SUR L EXERCICE EN SOCIÉTÉ DE LA PROFESSION D INGÉNIEURS PAR CLAUDE BARRY RÉFLEXION SUR LE PROJET DE RÈGLEMENT DE L OIQ SUR L EXERCICE EN SOCIÉTÉ DE LA PROFESSION D INGÉNIEURS PAR CLAUDE BARRY TABLE DES MATIÈRES Commuiqué... 5 Notes itroductives... 7 Opiios et commetaires...

Plus en détail

MÉMENTO 2014. Aide-mémoire à l usage des administrateurs des coopératives PSBL-P. Programme de logement sans but lucratif privé

MÉMENTO 2014. Aide-mémoire à l usage des administrateurs des coopératives PSBL-P. Programme de logement sans but lucratif privé MÉMENTO 2014 Aide-mémoire à l usage des admiistrateurs des coopératives PSBL-P Programme de logemet sas but lucratif privé INTRODUCTION Cet outil a été coçu pour guider les admiistrateurs des coopératives

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules est à dispositio olie et sera doé aux cadidats lors des exames oraux

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O Copilote de votre saté AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services FONGECFA-Trasport IPRIAC MUTUELLE D&O OREPA-Prévoyace

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules sera mis à dispositio des cadidats, si écessaire. Etat au 1er mars

Plus en détail

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe Cosolidatio La société THEOS, qui commercialise des vis, exerce so activité das trois villes : Paris, Nacy et Nice. Le directeur de la société souhaite cosolider les résultats de ses vetes par ville das

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4 UNVERSTE MONTESQUEU BORDEAUX V Licece 3 ère aée Ecoomie - Gestio Aée uiversitaire 2006-2007 Semestre 2 Prévisios Fiacières Travaux Dirigés - Séaces 4 «Les Critères Complémetaires des Choix d vestissemet»

Plus en détail

Options Services policiers à Moncton Rapport de discussion

Options Services policiers à Moncton Rapport de discussion Optios Services policiers à Mocto Rapport de discussio Le 22 ovembre 2010 Also available i Eglish TABLE DES MATIÈRES Chapitre 1.0 Sommaire 3 Chapitre 2.0 Problématique 4 Chapitre 3.0 Cotexte 5 Chapitre

Plus en détail

Un accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT. www.bnpparibas.net. Centre de Relations Clients 0 820 820 001 (0,12 /min)

Un accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT. www.bnpparibas.net. Centre de Relations Clients 0 820 820 001 (0,12 /min) * selo coditios cotractuelles e vigueur. U accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT + VOTRE CODE SECRET * : www.bpparibas.et Cetre de Relatios Cliets 0 820 820 001 (0,12 /mi) Appli Mes Comptes

Plus en détail

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack Uique! Exteded Fleet Appels illimités vers les uméros Mobistar et les liges fixes! Oe Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles e u seul pack Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar offre

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers)

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers) Chap. 5 : Les itérêts (Les calculs fiaciers) Das u cotrat de prêt, le prêteur met à la dispositio de l empruteur, à u taux d itérêt doé, ue somme d arget (le capital) qu il devra rembourser à ue certaie

Plus en détail

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES DEUXIEME PARTIE Deuième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES Chapitre. L assurace de capital différé Chapitre 2. Les opératios de retes Chapitre 3. Les assuraces décès Chapitre 4. Les assuraces

Plus en détail

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire HAPTRE térêt simple Sommaire A B D E F G H J K L Notio d itérêt Formule fodametale de l itérêt simple Durée de placemet exprimée e mois Durée de placemet exprimée e jours alculs sur la formule fodametale

Plus en détail

for a living planet WWF ZOOM: votre carte de crédit personnalisée

for a living planet WWF ZOOM: votre carte de crédit personnalisée for a livig plaet WWF ZOOM: votre carte de crédit persoalisée Le meilleur pour vous. Le meilleur pour l eviroemet. Ue carte de crédit du WWF. Vous faites u geste e faveur de la ature. Sas frais supplémetaires.

Plus en détail

Définir sa problématique, son besoin. Présélectionner son agence conseil en communication. Organiser une compétition

Définir sa problématique, son besoin. Présélectionner son agence conseil en communication. Organiser une compétition sommaire Défiir sa problématique, so besoi Pourquoi faire u brief (cahier des charges)? Présélectioer so agece coseil e commuicatio Quel type d agece coseil recherchez-vous? Vous avez trouvé l agece coseil

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES

GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES SOMMAIRE Les visites d etreprises : pourquoi ouvrir ses portes?.... 8 1.1 Des motivatios variées pour les etreprises... 8 1.2 Les freis à l ouverture

Plus en détail

Les nouveaux relevés de compte

Les nouveaux relevés de compte Ifo CR Les ouveaux relevés de compte Les relevés de compte actuels du Crédit Agricole de Champage-Bourgoge sot issus de la migratio iformatique sur le GIE AMT e 2001 : petit format (mais A4 pour les Professioels),

Plus en détail

Code d éthique et de conduite professionnelle

Code d éthique et de conduite professionnelle Code d éthique et de coduite professioelle 2015 RELX Group Code d éthique et de coduite professioelle 2 Table des matières Notre egagemet e faveur de l itégrité U message de otre Présidet-Directeur Gééral

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement ivestir Best Strategy 2012 Le meilleur scéario pour votre ivestissemet U ivestissemet diversifié U coupo uique de 0% à 50% brut* à l échéace Ue courte durée : 4 as et demi Votre capital garati à l échéace

Plus en détail

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met ,QIRUPDWLTXHQRUPHHWWHPSV,VDEHOOH%R\GHQV Présetatio par Marie-Ae Chabi Réuio PIN 15 javier 2004 /HVEDVHVGHGRQQpHVHPSLULTXHV Collectio fiie et structurée de doées codifiées, textuelles ou multimédia, destiées

Plus en détail

LA NOUVELLE IDENTITÉ DE L AGESSS SE DÉVOILE!

LA NOUVELLE IDENTITÉ DE L AGESSS SE DÉVOILE! l itermédiaire Le joural de l Associatio des gestioaires des établissemets de saté et de services sociaux VOLUME 20, NUMÉRO 1 MAI 2011 LA NOUVELLE IDENTITÉ DE L AGESSS SE DÉVOILE! Fraçois Jea Présidet-directeur

Plus en détail

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Hadlig Frace SOLUTIONS DE FINANCEMENT TOYOTA MATERIAL HANDLING Parce qu avat tout ous sommes Toyota NOS SOLUTIONS DE FINANCEMENT Coçues

Plus en détail

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3...

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3... Applicatios des maths Algèbre fiacière 1. Itérêts composés O place u capital C 0 à u taux auel T a pedat aées. Quelle est la valeur fiale C de ce capital? aée capital e fi d'aée 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1

Plus en détail

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel Extrait du Guide Pratique des Représetats du Persoel Partie 5 - Moyes mis à dispositio des ititutios représetatives du persoel 5-4 Les heures de délégatio et la liberté de déplacemet A) Les heures de délégatio

Plus en détail

Guide du suivi et de l évaluation axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION

Guide du suivi et de l évaluation axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION Guide du suivi et de l évaluatio axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE

Plus en détail

TARIFS BANCAIRES. Opérations bancaires avec l étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014. Opérations à destination de l étranger

TARIFS BANCAIRES. Opérations bancaires avec l étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014. Opérations à destination de l étranger Opératios bacaires avec l étrager Extrait des coditios bacaires au 1 er juillet Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : Frais d émissio de viremets e euros (3) vers l Espace écoomique

Plus en détail

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices Chapitre 1 Déombremet 1.1 Eocés des exercices Exercice 1 L acie système d immatriculatio fraçais était le suivat : chaque plaque avait 4 chiffres, suivis de 2 lettres, puis des 2 uméros du départemet.

Plus en détail

LOUER SON PREMIER LOGEMENT AU CANADA Ce que les nouveaux arrivants doivent savoir

LOUER SON PREMIER LOGEMENT AU CANADA Ce que les nouveaux arrivants doivent savoir LOUER SON PREMIER LOGEMENT AU CANADA Ce que les ouveaux arrivats doivet savoir AU CŒUR DE L HABITATION U logemet bie à vous Si vous veez d arriver au Caada, ue des premières choses que vous devrez probablemet

Plus en détail

Choisissez la bonne carte. Contribuez au respect de la nature avec les cartes Visa et MasterCard WWF. Sans frais supplémentaires.

Choisissez la bonne carte. Contribuez au respect de la nature avec les cartes Visa et MasterCard WWF. Sans frais supplémentaires. Toutes les cartes de crédit e se ressemblet pas. Les cartes Visa et MasterCard WWF vous offret tous les avatages d ue carte de crédit classique. Vous disposez toujours et partout d ue réserve d arget das

Plus en détail

S-PENSION. Constituez-vous un capital retraite complémentaire pour demain tout en bénéficiant d avantages fiscaux dès aujourd hui.

S-PENSION. Constituez-vous un capital retraite complémentaire pour demain tout en bénéficiant d avantages fiscaux dès aujourd hui. S-PENSION Costituez-vous u capital retraite complémetaire pour demai tout e bééficiat d avatages fiscaux dès aujourd hui. Sommaire 1. Il est temps de predre l iitiative 4 2. Profitez dès aujourd hui des

Plus en détail

Divorce et séparation

Divorce et séparation Coup d oeil sur Divorce et séparatio Être attetif aux besois de votre efat Divorce et séparatio «Les premiers mois suivat u divorce ou ue séparatio sot très stressats. Votre patiece, votre cohérece et

Plus en détail

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique 2 e éditio Edité par l Autorité de régulatio des commuicatios électroiques et des postes RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉCEMBRE 2010 La fibre optique arrive chez vous Deveez acteur de la révolutio umérique Petit

Plus en détail

www.laplacedelimmobilier-pro.com

www.laplacedelimmobilier-pro.com www.laplacedelimmobilier-pro.com La Place de L Immobilier Pro est ue base de doées accessible par iteret, créée par la société HBS Research, dot la vocatio est d accroître la performace des professioels

Plus en détail

Guide des logiciels de l ordinateur HP Media Center

Guide des logiciels de l ordinateur HP Media Center Guide des logiciels de l ordiateur HP Media Ceter Les garaties des produits et services HP sot exclusivemet présetées das les déclaratios expresses de garatie accompagat ces produits et services. Aucu

Plus en détail

ISSN 1146-6766 N 209 juillet / août / septembre 2011. www.anaafa.fr L E M E N S U E L D E L A V O C A T. N 209 juillet / août / septembre 2011-1

ISSN 1146-6766 N 209 juillet / août / septembre 2011. www.anaafa.fr L E M E N S U E L D E L A V O C A T. N 209 juillet / août / septembre 2011-1 ISSN 1146-6766 N 209 juillet / août / septembre 2011 www.aaafa.fr L E M E N S U E L D E L A V O C A T N 209 juillet / août / septembre 2011-1 VOTRE GARDE...ROBE! ASSOCIATION NATIONALE D'ASSISTANCE ADMINISTRATIVE

Plus en détail

Bienvenue à notre deuxième édition des Systèmes de réussite de l année!

Bienvenue à notre deuxième édition des Systèmes de réussite de l année! BULLETIN DES SYSTEMES D AFFAIRES DE LA GISC 2 e uméro 2012 Mot du directeur de la rédactio Bieveue à otre deuxième éditio des Systèmes de réussite de l aée! des FSLD frachit des étapes importates 3 Tour

Plus en détail

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9 Sommaire Chapitre 1 - L iterface de Widows 7 9 1.1. Utiliser le meu Démarrer et la barre des tâches de Widows 7...11 Démarrer et arrêter des programmes...15 Épigler u programme das la barre des tâches...18

Plus en détail

Neolane Leads. Neolane v6.0

Neolane Leads. Neolane v6.0 Neolae Leads Neolae v6.0 Ce documet, aisi que le logiciel qu'il décrit, est fouri das le cadre d'u accord de licece et e peut être utilisé ou copié que das les coditios prévues par cet accord. Cette publicatio

Plus en détail

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l Écoomie sociale et solidaire? Coopératives Etreprises sociales Scop Fiaceurs sociaux Scic CAE Mutuelles Coopératives d etreprises

Plus en détail

Chat-fou du Nord. Déclaration du gouvernement en réponse au programme de rétablissement. Ministère des Richesses naturelles et des Forêts

Chat-fou du Nord. Déclaration du gouvernement en réponse au programme de rétablissement. Ministère des Richesses naturelles et des Forêts Miistère des Richesses aturelles et des Forêts Chat-fou du Nord Déclaratio du gouveremet e répose au programme de rétablissemet Photo : Joseph R. Tomelleri LA PROTECTION ET LE RÉTABLISSEMENT DES ESPÈCES

Plus en détail

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en Le chef d etreprise développe les services fuéraires de l etreprise, e assurat lui-même tout ou partie des activités de vete et e ecadrat directemet le persoel techique et commercial et d exploitatio.

Plus en détail

Se former, Progresser, Evoluer...

Se former, Progresser, Evoluer... Se former, Progresser, Evoluer... CCI HAUTE-SAVOIE www.formatio-cci.fr Des formatios qui preet e compte les besois de chacu Deuxième orgaisme de formatio après l Educatio Natioale, les Chambres de Commerce

Plus en détail

Code de Déontologie Commercial Changer les choses avec intégrité

Code de Déontologie Commercial Changer les choses avec intégrité Code de Déotologie Commercial Chager les choses avec itégrité U message du Directeur gééral de Hospira Chers collaborateurs de Hospira, Je souhaite vous préseter le Code de Déotologie Commercial de Hospira.

Plus en détail

Économie sociale Pour des communautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF

Économie sociale Pour des communautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF Écoomie sociale Pour des commuautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF Ce documet a été réalisé par le miistère des Affaires muicipales et des Régios (MAMR) e

Plus en détail

PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ

PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ Adopté par le coseil d admiistratio le jr/ms/2004 AVANT-PROPOS Pour le réseau de la saté et des services sociaux

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * Opératios bacaires avec l étrager * Coditios bacaires au 1 er juillet 2011 Etreprises et orgaismes d itérêt gééral Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : viremet e euros iférieur

Plus en détail

d s Maire Bulletin MAI 2014 Actualités Info Services Fiches techniques Questions/Réponses Communiqué www.adm52.fr 4-9 Charles Guené Président

d s Maire Bulletin MAI 2014 Actualités Info Services Fiches techniques Questions/Réponses Communiqué www.adm52.fr 4-9 Charles Guené Président MAI 2014 124 d s Maire de Mai Mair Ma M Maires aire ire ir rees es Bulleti Bul BBu uulllleti leti let le eti eet ti des w www.adm52.fr w w. a d m 5 2. fr sommaire Actualités Rappel : Retour du questioaire

Plus en détail

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI FEUILLE D EXERCICES 7 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI Exercice - Lacer de dés O lace deux dés à 6 faces équilibrés. Calculer la probabilité d obteir : u double ; ue somme des deux dés égale à 8 ; ue

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce Aée Uiversitaire 2003 / 2004 Auditoire : Troisième Aée Études Supérieures Commerciales & Scieces Comptables DÉCISIONS FINANCIÈRES Note de cours N 3 Première

Plus en détail

L E M E N S U E L D E L A V O C A T. Regretter d avoir fini le tube d aspirine. Comparer les offres AGA. Trier le mauvais courrier commercial du bon

L E M E N S U E L D E L A V O C A T. Regretter d avoir fini le tube d aspirine. Comparer les offres AGA. Trier le mauvais courrier commercial du bon ISSN 1146 6766 N 228 JUILLETAOÛT 2014 ère 1 plaidoirie L E M E N S U E L D E L A V O C A T Regretter d avoir fii le tube d aspirie Trouver des somifères ère 1 GAV Achat de THE robe Selfie Comparer les

Plus en détail

mis SANTÉ En toute simplicité. En toute liberté. Pour ma mutuelle, je sais où je vais

mis SANTÉ En toute simplicité. En toute liberté. Pour ma mutuelle, je sais où je vais 2014 mis SANTÉ E toute simpicité. E toute iberté. Pour ma mutuee, je sais où je vais Bieveue à a mis mis SANTÉ cojugue a simpicité pour vous offrir ue gamme de garaties simpes et adaptées aux désirs de

Plus en détail

LE WMS EXPERT DE LA SUPPLY CHAIN DE DÉTAIL

LE WMS EXPERT DE LA SUPPLY CHAIN DE DÉTAIL LE WMS EXET DE LA SULY HAIN DE DÉTAIL QUELS SNT LES ENJEUX DE LA SULY HAIN? garatir la promesse cliet es derières aées, la distributio coaît ue véritable mutatio avec l évolutio des modes de cosommatio.

Plus en détail

COMMENT ÇA MARCHE GUIDE DE L ENSEIGNANT 9 E ANNÉE

COMMENT ÇA MARCHE GUIDE DE L ENSEIGNANT 9 E ANNÉE GUIDE DE L ENSEIGNANT 9 E ANNÉE TROUSSE PÉDAGOGIQUE 9 E ANNÉE Le préset Guide de l eseigat, qui accompage la trousse pédagogique COMMENT ÇA MARCHE : PRODUCTION D ÉLECTRICITÉ 9 e aée a été coçu à l itetio

Plus en détail

Managed File Transfer. Managed File Transfer. Livraison express des f ichiers d entreprise

Managed File Transfer. Managed File Transfer. Livraison express des f ichiers d entreprise Maaged File Trasfer Maaged File Trasfer Livraiso express des f ichiers d etreprise Gestio du trasfert de fichiers Livraiso express des fichiers d etreprise Fiaces igéierie photos marketig express [eterprise]

Plus en détail

Neolane Message Center. Neolane v6.0

Neolane Message Center. Neolane v6.0 Neolae Message Ceter Neolae v6.0 Ce documet, aisi que le logiciel qu'il décrit, est fouri das le cadre d'u accord de licece et e peut être utilisé ou copié que das les coditios prévues par cet accord.

Plus en détail

Etude Spéciale SCORING : UN GRAND PAS EN AVANT POUR LE MICROCRÉDIT?

Etude Spéciale SCORING : UN GRAND PAS EN AVANT POUR LE MICROCRÉDIT? Etude Spéciale o. 7 Javier 2003 SCORING : UN GRAND PAS EN AVANT POUR LE MICROCRÉDIT? MARK SCHNEIDER Le CGAP vous ivite à lui faire part de vos commetaires, de vos rapports et de toute demade d evoid autres

Plus en détail

Protection de votre réseau d entreprise:

Protection de votre réseau d entreprise: Protectio de votre réseau d etreprise: Que savez-vous exactemet de vos postes fixes et mobiles? White Paper LIVRE BLANC LANDESK: Protectio de votre réseau d etreprise: Que savez-vous exactemet de vos postes

Plus en détail

PREPARER SA RETRAITE

PREPARER SA RETRAITE PREPARER SA RETRAITE Combie éparger pour compléter sa retraite? Pour répodre à cette questio, la première étape cosiste à imagier so trai après 65 as. Des postes de dépeses aurot disparu (otammet ceux

Plus en détail

Parlez l anglais Tout simplement! Formations 2014/2015

Parlez l anglais Tout simplement! Formations 2014/2015 Parlez l aglais Tout simplemet! Formatios 2014/2015 sommaire L équipe.... 4 Modalités de suivi et évaluatio.... 4 Nos formules.... 6 Cours idividuels et cours collectifs....6 Speak Eglish Luch/Breakfast

Plus en détail

Copyright 2001 2006 Hewlett-Packard Development Company, L.P.

Copyright 2001 2006 Hewlett-Packard Development Company, L.P. Guide des logiciels Media Ceter Les garaties des produits et services HP sot exclusivemet présetées das les déclaratios expresses de garatie accompagat ces produits et services. Aucu élémet de ce documet

Plus en détail

One Office Full Pack Téléphonie fixe, téléphonie mobile et internet tout-en-un

One Office Full Pack Téléphonie fixe, téléphonie mobile et internet tout-en-un Nouveau! Exteded Fleet Appels illimités vers les uméros Mobistar et les liges fixes! Oe Office Full Pack Téléphoie fixe, téléphoie mobile et iteret tout-e-u Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar

Plus en détail

CPNEFP Commission Paritaire Nationale pour l'emploi et la Formation Professionnelle de la branche des services funéraires

CPNEFP Commission Paritaire Nationale pour l'emploi et la Formation Professionnelle de la branche des services funéraires Coceptio : Boréal > 01 48 03 99 99 CPNEFP Commissio Paritaire Natioale pour l'emploi et la Formatio Professioelle de la brache des services fuéraires Sommaire Maagemet gééral du fuéraire Chef d etreprise

Plus en détail

Conditions générales d assurance. Assurance de construction Helvetia. Edition septembre 2013. Votre assureur suisse.

Conditions générales d assurance. Assurance de construction Helvetia. Edition septembre 2013. Votre assureur suisse. Coditios géérales d assurace Assurace de costructio Helvetia Editio septembre 2013 Votre assureur suisse. Editorial Chère Cliete, cher Cliet, Nous vous remercios de l itérêt que vous portez à l assurace

Plus en détail

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil.

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil. Qu appelle-t-o éclipse? Éclipser sigifie «cacher». Vus depuis la Terre, deu corps célestes peuvet être éclipsés : la Lue et le Soleil. LES ÉCLIPSES Pour qu il ait éclipse, les cetres de la Terre, de la

Plus en détail

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé?

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé? Novembre Les sois de saté au Caada, c est capital bulleti o 4 Commet les Caadies classet-ils leur système de sois de saté? Résultats du sodage iteratioal du Fods du Commowealth sur les politiques de saté

Plus en détail

sçíêé=ã~áëçå L ABC des fenêtres

sçíêé=ã~áëçå L ABC des fenêtres sçíêé=ã~áëçå CF 58 L ABC des feêtres Les feêtres remplisset ue foctio importate das la maiso. E plus d e rehausser l esthétique, elles permettet d assurer u apport d air frais et la vetilatio, d éclairer

Plus en détail

La maladie rénale chronique

La maladie rénale chronique La maladie réale chroique Qu est-ce que cela veut dire pour moi? Natioal Kidey Disease Educatio Program La maladie réale chroique: l essetiel Vous avez été iformé(e) que vous êtes atteit(e) de la maladie

Plus en détail

Télé OPTIK. Plus spectaculaire que jamais.

Télé OPTIK. Plus spectaculaire que jamais. Télé OPTIK Plus spectaculaire que jamais. Vivez toute la puissace de la télévisio sur IP grâce au réseau OPTIK 1 de TELUS et découvrez-e l extraordiaire potetiel. Télé OPTIK MC vous doe la parfaite maîtrise

Plus en détail

Les études. Recommandations applicables aux appareils de levage "anciens" dans les ports. Guide Technique

Les études. Recommandations applicables aux appareils de levage anciens dans les ports. Guide Technique es Cetre d Etudes Techiques Maritimes et Fluviales Les études Recommadatios applicables aux appareils de levage "acies" das les ports Guide Techique PM 03.01 Cetre d Etudes Techiques Maritimes et Fluviales

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE SUR L ACHAT D UNE MAISON Guide pratique pour le nouvel arrivant

AIDE-MÉMOIRE SUR L ACHAT D UNE MAISON Guide pratique pour le nouvel arrivant AIDE-MÉMOIRE SUR L ACHAT D UNE MAISON Guide pratiue pour le ouvel arrivat AU CŒUR DE L HABITATION Microsite pour les ouveaux arrivats La plupart des ouveaux arrivats au Caada se touret vers l Iteret pour

Plus en détail

PageScope Enterprise Suite. Gestion des périphériques de sortie de A à Z. i-solutions PageScope Enterprise Suite

PageScope Enterprise Suite. Gestion des périphériques de sortie de A à Z. i-solutions PageScope Enterprise Suite Eterprise Suite Gestio des périphériques de sortie de A à Z i-solutios Eterprise Suite Eterprise Suite Ue gestio cetralisée, ue admiistratio harmoisée, l'efficacité absolue Le temps est u élémet essetiel

Plus en détail

Manuel d initiation à l ordinateur HP Media Center

Manuel d initiation à l ordinateur HP Media Center Mauel d iitiatio à l ordiateur HP Media Ceter Les garaties des produits et services HP sot exclusivemet présetées das les déclaratios expresses accompagat ces produits et services. Aucu élémet de ce documet

Plus en détail

Pour l inclusion : Appuyer les comportements positifs dans les classes du Manitoba

Pour l inclusion : Appuyer les comportements positifs dans les classes du Manitoba Pour l iclusio : Appuyer les comportemets positifs das les classes du Maitoba P o u r l i c l u s i o : A P P u y e r l e s c o m P o r t e m e t s P o s i t i f s d A s l e s c l A s s e s d u m A i t

Plus en détail

20. Algorithmique & Mathématiques

20. Algorithmique & Mathématiques L'éditeur L'éditeur permet à l'utilisateur de saisir les liges de codes d'u programme ou de défiir des foctios. Remarque : O peut saisir directemet des istructios das la cosole Scilab, mais il est plus

Plus en détail

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-Z600LEK/HEK

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-Z600LEK/HEK Guide des logiciels istallés sur votre ordiateur portable Soy PCG-Z600LEK/HEK Commecez par lire ce documet! Guide des logiciels istallés sur votre ordiateur portable Soy Commecez par lire ce documet! Importat

Plus en détail

55 - EXEMPLES D UTILISATION DU TABLEUR.

55 - EXEMPLES D UTILISATION DU TABLEUR. 55 - EXEMPLES D UTILISATION DU TABLEUR. CHANTAL MENINI 1. U pla possible Les exemples qui vot suivre sot des pistes possibles et e aucu cas ue présetatio exhaustive. De même je ai pas fait ue étude systématique

Plus en détail

Augmentation de la demande du produit «P» Prévision d accroître la capacité de production (nécessité d investir) Investissement

Augmentation de la demande du produit «P» Prévision d accroître la capacité de production (nécessité d investir) Investissement Augmetatio de la demade du produit «P» Prévisio d accroître la capacité de productio (écessité d ivestir) Ivestissemet Etude de retabilité du produit «P» Jugemet de l opportuité et de la retabilité du

Plus en détail

Isolant thermique en matelas. COMFORTBATT de Roxul. Isolant thermique en matelas pour la construction résidentielle et commerciale

Isolant thermique en matelas. COMFORTBATT de Roxul. Isolant thermique en matelas pour la construction résidentielle et commerciale Isolat thermique e matelas COMFORTBATT de Roxul Isolat thermique e matelas pour la costructio résidetielle et commerciale ComfortBatt de Roxul L isolat ROXUL cotribue à ue performace supérieure de l eveloppe

Plus en détail

Installation d une infrastructure VMware

Installation d une infrastructure VMware 1 Istallatio d ue ifrastructure VMware Avat de dévoiler les recettes que ous vous avos cococtées, ous devos ous assurer que vous compreez les termes qui serot utilisés das la suite de ce livre et que vous

Plus en détail

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-N505SN

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-N505SN istallés sur votre ordiateur portable Soy PCG-505S 2 IMPORTAT Ce produit comporte des logiciels acquis par Soy sous licece de tiers. Leur utilisatio est soumise aux modalités des cotrats de licece fouris

Plus en détail

Donnez de la liberté à vos données. BiBOARD. www.biboard.fr

Donnez de la liberté à vos données. BiBOARD. www.biboard.fr Doez de la liberté à vos doées BiBOARD www.biboard.fr Le décisioel pour tous Le décisioel évolue. L etreprise quelle que soit sa taille, a besoi de piloter so activité à l aide d outils simples, fiables,

Plus en détail

Accessibilité. des Établissements Recevant du Public. pour les personnes en situation de handicap

Accessibilité. des Établissements Recevant du Public. pour les personnes en situation de handicap Accessibilité des Établissemets Recevat du Public pour les persoes e situatio de hadicap Quels ejeux écoomiques pour l État et les collectivités territoriales? Sommaire Ivitatio Presse Commuiqué de presse

Plus en détail

Xlème Contrat de Plan Etat-Région (Article 66): Préparation de Vinventaire historique d'anciens sites industriels de la région Midi-Pyrénées

Xlème Contrat de Plan Etat-Région (Article 66): Préparation de Vinventaire historique d'anciens sites industriels de la région Midi-Pyrénées IRE MIDI-PYRÉNÉES \L.U-, Xlème Cotrat de Pla Etat-Régio (Article 66): Préparatio de Vivetaire historique d'acies sites idustriels de la régio Midi-Pyréées Etude réalisée das le cadre des actios de Service

Plus en détail