Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 1"

Transcription

1 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 1

2 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 2

3 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 3

4 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 4

5 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 5

6 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 6

7 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 7

8 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 8

9 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 9

10 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 10

11 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 11

12 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 12

13 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 13

14 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 14

15 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 15

16 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 16

17 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 17

18 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 18

19 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 19

20 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 20

21 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 21

22 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 22

23 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 23

24 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 24

25 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 25

26 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 26

27 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 27

28 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 28

29 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 29

30 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 30

31 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 31

32 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 32

33 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 33

34 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 34

35 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 35

36 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 36

37 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 37

38 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 38

39 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 39

40 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 40

41 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 41

42 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 42

43 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 43

44 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 44

45 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 45

46 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 46

47 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 47

48 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 48

49 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 49

50 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 50

51 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 51

52 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 52

53 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 53

54 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 54

55 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 55

56 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 56

57 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 57

58 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 58

59 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 59

60 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 60

61 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 61

62 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 62

63 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 63

64 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 64

65 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 65

66 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 66

67 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 67

68 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 68

69 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 69

70 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 70

71 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 71

72 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 72

73 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 73

74 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 74

75 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 75

76 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 76

77 Leclercq, D. (1986). La conception des Questions à Choix Multiple. Bruxelles : Labor. Page 77

Zones à réaffecter 4 e phase

Zones à réaffecter 4 e phase Zones à réaffecter 4 e phase Fonction de bureau/paysage Plan partiel du site économique régional Bruxelles Carte 0 : Carte synoptique s unités de au Carte 1 : zonage de risque et de sécurité pour les substances

Plus en détail

Section 1. Qu est-ce que la réussite à l'université d un étudiant?

Section 1. Qu est-ce que la réussite à l'université d un étudiant? Section 1 Qu est-ce que la réussite à l'université d un étudiant? Dieudonné Leclercq et Philippe Parmentier Réussir la première année est un défi majeur pour tout étudiant qui entame des études supérieures

Plus en détail

CROIX-ROUGE Secteur Sang - BAREMES AU 01.02.2012

CROIX-ROUGE Secteur Sang - BAREMES AU 01.02.2012 Echelle 1.12 ouvrier non qualifié 0 19340,99 1611,75 9,79 5,48 4,90 3,43 2,55 94,60 47,30 1 20955,85 1746,32 10,61 5,94 5,31 3,71 2,76 94,60 47,30 2 21065,93 1755,49 10,66 5,97 5,33 3,73 2,77 94,60 47,30

Plus en détail

Croisière-expédition à bord du Lyrial. & découverte de Buenos Aires et Ushuaia.

Croisière-expédition à bord du Lyrial. & découverte de Buenos Aires et Ushuaia. Croisière-expédition à bord du Lyrial & découverte de Buenos Aires et Ushuaia. > > > > > > > > > > 33 rue Frédéric Pelletier (1 er étage) B-1030 Bruxelles www.escalesdumonde.be E-mail info@escalesdumonde.be

Plus en détail

. les PAI (praticiens de l'art infirmier) comprenant les infirmiers gradués, les

. les PAI (praticiens de l'art infirmier) comprenant les infirmiers gradués, les Offre et demande de travail infirmier et soignant en Communauté française et en Communauté germanophone de Belgique : projections jusqu'en 2000 et scénarios jusqu'en 2010 Leclercq A.(*) - Leroy X.(**)

Plus en détail

Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Service du Personnel Recrutement

Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Service du Personnel Recrutement Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Service du Personnel Recrutement Liège, le 16 Février 2012 APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES

Plus en détail

Une banque de questions au service de l'évaluation formative dans l'enseignement technique du deuxième degré

Une banque de questions au service de l'évaluation formative dans l'enseignement technique du deuxième degré Une banque de questions au service de l'évaluation formative dans l'enseignement technique du deuxième degré Brigitte DENIS Catherine BOSMANS Véronique JANS Tél : 041/66.20.72 Fax : 041/66.29.53 e-mail

Plus en détail

Services d'intégration socioprofessionnelle

Services d'intégration socioprofessionnelle Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-1018-1 Confiance en soi Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-1018-1 Confiance en

Plus en détail

Partie I Le droit primaire : le désaveu du dumping social dans la construction de l espace social européen

Partie I Le droit primaire : le désaveu du dumping social dans la construction de l espace social européen Table des matières Sommaire................................................................ 5 Préface................................................................. 7 Introduction générale....................................................

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique: détails techniques Bruxelles Environnement LA VENTILATION HYGIÉNIQUE François LECLERCQ et Thomas LECLERCQ MATRIciel sa Bilan énergétique

Plus en détail

Les masses du bilan financier. Edited by Fadi Haidamous@ 2012 Labora 47

Les masses du bilan financier. Edited by Fadi Haidamous@ 2012 Labora 47 Les masses du bilan financier Labora 47 Actif sans valeurs (fictifs) Passif sans valeur(fictifs) Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles Immobilisations financières à + 1 an Immobilisations

Plus en détail

Le Département des Sciences politiques et sociales de l UCL organise 5 Masters...2. La formation en Sciences politiques à l UCL et ses débouchés...

Le Département des Sciences politiques et sociales de l UCL organise 5 Masters...2. La formation en Sciences politiques à l UCL et ses débouchés... Sommaire Sommaire Le Département des Sciences politiques et sociales de l UCL organise 5 Masters...2 La formation en Sciences politiques à l UCL et ses débouchés...3 Étudier et vivre à Louvain-la-Neuve...4

Plus en détail

BENELUX ~ A 2004/4/11 COUR DE JUSTICE GERECHTSHOF. ARRET du 24 octobre 2005. En cause. Etat belge. contre. De La Fuente

BENELUX ~ A 2004/4/11 COUR DE JUSTICE GERECHTSHOF. ARRET du 24 octobre 2005. En cause. Etat belge. contre. De La Fuente COUR DE JUSTICE BENELUX GERECHTSHOF ~ A 2004/4/11 ARRET du 24 octobre 2005 En cause Etat belge contre De La Fuente Langue de la procédure : le français ARREST van 24 oktober 2005 Inzake Belgische Staat

Plus en détail

SEMINAIRE QUALIOS. MICHBAL Othmane Casablanca, le 20/10/2010 ETABLISSEMENT AUTONOME DE CONTROLE ET DE COORDINATION DES EXPORTATIONS

SEMINAIRE QUALIOS. MICHBAL Othmane Casablanca, le 20/10/2010 ETABLISSEMENT AUTONOME DE CONTROLE ET DE COORDINATION DES EXPORTATIONS ROYUM DU MRO Ministère de l'griculture et de la Pêche Maritime TBLISSMNT UTONOM D ONTROL T D OORDINTION DS XPORTTIONS SMINIR QULIOS XPRIN D L MIHBL Othmane asablanca, le 20/10/2010 PLN I II Présentation

Plus en détail

Liège, le 31 juillet 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/106

Liège, le 31 juillet 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/106 Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestion des Ressources Humaines Service Recrutement Liège, le 31 juillet 2015

Plus en détail

Le système de régulation du marché laitier au Canada

Le système de régulation du marché laitier au Canada Le système de régulation du marché laitier au Canada Séminaire agricole La PAC { l horizon 2020, Bruxelles, 31 mars et 1 er avril Plan de la présentation 1. La production laitière chez nous 2. Pourquoi

Plus en détail

* * COUR DU TRAVAIL DE BRUXELLES ARRET. \, R.G. W 20lllÂB1209. 1er feuillet AUDIENCE PUBLIQUE DU 17 OCTOBRE 2012. 8ème Chambre

* * COUR DU TRAVAIL DE BRUXELLES ARRET. \, R.G. W 20lllÂB1209. 1er feuillet AUDIENCE PUBLIQUE DU 17 OCTOBRE 2012. 8ème Chambre \, R.G. W 20lllÂB1209 1er feuillet COUR DU TRAVAIL DE BRUXELLES ARRET AUDIENCE PUBLIQUE DU 17 OCTOBRE 2012 8ème Chambre SECURITE SOCIALE DES TRAVAILLEURS Notification: article 580, 2 0 C.J. Arrêt contradictoire

Plus en détail

Test initial de prérequis : quelles corrélations avec la réussite en première année universitaire?

Test initial de prérequis : quelles corrélations avec la réussite en première année universitaire? Test initial de prérequis : quelles corrélations avec la réussite en première année universitaire? Christian Hoffmann, Julien Douady, Christian Buty To cite this version: Christian Hoffmann, Julien Douady,

Plus en détail

toits solaires solesia

toits solaires solesia toits solaires SOLESIA 2013 Architecte : BOS Architecten - Blaricum SOLESIA Construire un avenir durable Avec sa toute nouvelle gamme SOLESIA, Eternit est le premier fabricant de matériaux de construction

Plus en détail

COUR DE CASSATION DE BELGIQUE

COUR DE CASSATION DE BELGIQUE 10 FEVRIER 2003 S.02.0068.F/1 COUR DE CASSATION DE BELGIQUE Arrêt N S.02.0068.F L. V. demanderesse en cassation, représentée par Maître Cécile Draps, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet est

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 17 DECEMBRE 2007 S.07.0017.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N S.07.0017.F A. S., demandeur en cassation, admis au bénéfice de l assistance judiciaire par décision du bureau d assistance judiciaire

Plus en détail

L IMPLÉMENTATION D UN DISPOSITIF DE FORMATION ACCESSIBLE EN PERMANENCE EN FORMATION INITIALE, PREMIERS EFFETS OBSERVÉS

L IMPLÉMENTATION D UN DISPOSITIF DE FORMATION ACCESSIBLE EN PERMANENCE EN FORMATION INITIALE, PREMIERS EFFETS OBSERVÉS N 227 - JAVAUX Hubert 1 L IMPLÉMENTATION D UN DISPOSITIF DE FORMATION ACCESSIBLE EN PERMANENCE EN FORMATION INITIALE, PREMIERS EFFETS OBSERVÉS Introduction. Le dispositif analysé a pour cadre la formation

Plus en détail

COUR DE CASSATION DE BELGIQUE

COUR DE CASSATION DE BELGIQUE 28 AVRIL 2003 S.01.0184.F/1 COUR DE CASSATION DE BELGIQUE Arrêt N S.01.0184.F CORA, société anonyme se trouvant aux droits et obligations de la société anonyme Frabelmar-Distrimas, dont le siège social

Plus en détail

Gestion des Risques et Bien-être au travail

Gestion des Risques et Bien-être au travail Master Complémentaire conjoint en Gestion des Risques et Bien-être au travail Horaire des cours 2009 2010 2009 Mois Jour Cours Enseignant Lieu Octobre Ve 2 Introduction & accueil du Master verre de l amitié

Plus en détail

COLLOQUE. À Reims. Illettrisme : compétences-clés et itinéraires de réussite. Mardi 22 et Mercredi 23 septembre 2009.

COLLOQUE. À Reims. Illettrisme : compétences-clés et itinéraires de réussite. Mardi 22 et Mercredi 23 septembre 2009. À Reims COLLOQUE franco-belge en Champagne-Ardenne Illettrisme : compétences-clés et itinéraires de réussite Mardi 22 et Mercredi 23 septembre 2009 À la Médiathèque Jean Falala 2 rue des Fuseliers 51100

Plus en détail

N 69 Mars 2009. Le Questionnaire à Choix Multiple

N 69 Mars 2009. Le Questionnaire à Choix Multiple N 69 Mars 2009 Le Questionnaire à Choix Multiple Le Questionnaire à Choix Multiple (QCM) est un outil d évaluation parmi d autres, qui a ses avantages et ses inconvénients. Ce 69 ème numéro de RESEAU offre

Plus en détail

Extend Coaching. 0478 334790 dcolmant@extend- coaching.com. Siège Social Bd du Souverain 328/10 1160 Auderghem (Bruxelles)

Extend Coaching. 0478 334790 dcolmant@extend- coaching.com. Siège Social Bd du Souverain 328/10 1160 Auderghem (Bruxelles) Extend Coaching 0478 334790 dcolmant@extend- coaching.com Bureau 4 Rue des Pères Blancs 1040 Etterbeek (Bruxelles) Siège Social Bd du Souverain 328/10 1160 Auderghem (Bruxelles) - COACHING EN PERSONAL

Plus en détail

Lille métropole. Olivier Leclercq Alain Etienne

Lille métropole. Olivier Leclercq Alain Etienne Lille métropole Olivier Leclercq Alain Etienne Lille métropole Photographies Olivier Leclercq Texte Alain Etienne Conception et direction éditoriale Bertrand Dalin Assisté de Paméla Cauvin Couverture -

Plus en détail

BENELUX COUR DE JUSTICE GERECHTSHOF A 2004/5/12. ARRET du 24 octobre 2005. En cause : DELHAIZE. contre DIOR. Langue de la procédure : le français

BENELUX COUR DE JUSTICE GERECHTSHOF A 2004/5/12. ARRET du 24 octobre 2005. En cause : DELHAIZE. contre DIOR. Langue de la procédure : le français COUR DE JUSTICE BENELUX GERECHTSHOF ~ A 2004/5/12 ARRET du 24 octobre 2005 En cause : DELHAIZE contre DIOR Langue de la procédure : le français ARREST van 24 oktober 2005 Inzake : DELHAIZE tegen DIOR Procestaal

Plus en détail

Les évolutions politiques et institutionnelles de la formation de base des adultes : impacts sur les finalités de la formation et sur les programmes.

Les évolutions politiques et institutionnelles de la formation de base des adultes : impacts sur les finalités de la formation et sur les programmes. Les évolutions politiques et institutionnelles de la formation de base des adultes : impacts sur les finalités de la formation et sur les programmes. Véronique Leclercq, professeur émérite en Sciences

Plus en détail

CONTEXTE STRATÉGIQUE

CONTEXTE STRATÉGIQUE CONTEXTE STRATÉGIQUE Plan Régional de Développement (PRD) : 14 zones-leviers : zones d intervention prioritaire pour des initiatives coordonnées par la Région de Bruxelles-Capitale Zone-levier 12 = RTBF

Plus en détail

Bachelier en gestion des ressources humaines

Bachelier en gestion des ressources humaines Haute École Louvain en Hainaut www.helha.be Année académique 2015-2016 Bachelier en gestion des ressources humaines HELHa Tournai 1 Rue Frinoise 12 7500 TOURNAI Tél : +32 (0) 69 89 05 06 Fax : +32 (0)

Plus en détail

LE DIFFICILE PILOTAGE DE LA COMMUNICATION DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES

LE DIFFICILE PILOTAGE DE LA COMMUNICATION DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES LE DIFFICILE PILOTAGE DE LA COMMUNICATION DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES Synthèse de la recherche en pédagogie n 279/97 Dominique LECLERCQ, Sylviane CLAUS, Sous la direction du Professeur P. DUPONT

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Septembre 2014

DOSSIER DE PRESSE Septembre 2014 La centrale de réservation BtoB dédiée au transport de vos voyageurs www.resaneo.com DOSSIER DE PRESSE Septembre 2014 Contacts Presse : Yannick Faucon / Mélanie Simoncini Dossier de presse Resaneo Du nouveau

Plus en détail

architecture reportage post production numérique

architecture reportage post production numérique architecture reportage post production numérique ARCHITECTURE Defacto reportage à La Défense Version janvier 2016 - Alexis Leclercq - Tous droits réservés 3 Version janvier 2016 - Alexis Leclercq - Tous

Plus en détail

La prescription en droit social

La prescription en droit social La prescription en droit social Alain VERMOTE Conseiller juridique à la CSC Responsable-adjoint du Service juridique de la Fédération bruxelloise des Syndicats chrétiens À ma famille, Aux travailleurs

Plus en détail

L ergonomie au service du développement de l enfant. Par Nicole Delvolvé Ergonome nicole.delvolve@orange.fr reussite-pour-tous.overblog.

L ergonomie au service du développement de l enfant. Par Nicole Delvolvé Ergonome nicole.delvolve@orange.fr reussite-pour-tous.overblog. L ergonomie au service du développement de l enfant Par Nicole Delvolvé Ergonome nicole.delvolve@orange.fr reussite-pour-tous.overblog.fr 1. La cadre théorique de la réflexion proposée 2. Quelles connaissances

Plus en détail

Barèmes et classifications CP 330 Hôpitaux

Barèmes et classifications CP 330 Hôpitaux Barèmes et classifications CP 330 Hôpitaux Indexation au 01/09/2010 Vous avez en main les nouveaux montants des barèmes, primes, sursalaires d application dans le secteur des hôpitaux à partir du 01/09/2010.

Plus en détail

Langue de la procédure : le néerlandais

Langue de la procédure : le néerlandais BENELUX-GERECHTSHOF COUR DE JUSTICE BENELUX A 98/1/16 ARREST van 6 december 1999 in de zaak A 98/1 ------------------------- Inzake : KIPLING tegen GB UNIC, en mede inzake PARIMPEX Procestaal : Nederlands

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : La PEB en 2015 : Comment l appliquer? Bruxelles Environnement Exemple 1 : Habitation individuelle Thomas LECLERCQ - Manuel da CONCEIÇÃO NUNES MATRIciel Objectif de la présentation

Plus en détail

ORGANISATIONEUROPEENNEPOURLARECHERCHE NUCLEAIRE COMITE DES FINANCES

ORGANISATIONEUROPEENNEPOURLARECHERCHE NUCLEAIRE COMITE DES FINANCES CERN LIBRARIES, GENEVA CM-P00080589 CERN/FC/75 Genève, le 26 septembre 1955 ORGANISATIONEUROPEENNEPOURLARECHERCHE NUCLEAIRE COMITE DES FINANCES Adjudication des travaux de béton armé pour la Station centrale,

Plus en détail

FORMATION DOCUMENTAIRE

FORMATION DOCUMENTAIRE F ORMATION E T P ROJETS P ÉDAGOGIQUES FORMATION DOCUMENTAIRE ET PROJETS PÉDAGOGIQUES 16 BERNARD POCHET Bibliothèque de la Faculté universitaire des sciences agronomiques de Gembloux (Belgique) mél : pochet.b@fsagx.ac.be

Plus en détail

Bases de données et environnements distribués Chapitre I : Objets distribués, concepts fondamentaux

Bases de données et environnements distribués Chapitre I : Objets distribués, concepts fondamentaux Bases de données et environnements distribués Chapitre I : Objets distribués, concepts fondamentaux Eric Leclercq Département IEM / UB 10/2005 email : Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq

Plus en détail

christophe.leclercq@spi.be Fax: +32 42301120 Soumission des offres et des demandes de participation par voie électronique (URL):

christophe.leclercq@spi.be Fax: +32 42301120 Soumission des offres et des demandes de participation par voie électronique (URL): 1/ 16 BE001 21/12/2015 - Numéro BDA: 2015-535481 Formulaire standard 2 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational

Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational Soutien au Processus de Rabat sur la Migration et le Développement Réunion d experts sur les droits sociaux des migrants et leur portabilité dans un cadre transnational Rabat, (Maroc) 31 mars 1 er avril

Plus en détail

(Actes non législatifs) RÈGLEMENTS

(Actes non législatifs) RÈGLEMENTS L 359/30 II (Actes non législatifs) RÈGLEMENTS RÈGLEMENT D'EXÉCUTION (UE) N o 1329/2014 DE LA COMMISSION du 9 décembre 2014 établissant les formulaires mentionnés dans le règlement (UE) n o 650/2012 du

Plus en détail

~ A 2008/2/11. Arrest van 17 december 2009 in de zaak A 2008/2 STEDENBOUWKUNDIG INSPECTEUR VLAAMS GEWEST

~ A 2008/2/11. Arrest van 17 december 2009 in de zaak A 2008/2 STEDENBOUWKUNDIG INSPECTEUR VLAAMS GEWEST COUR DE JUSTICE BENELUX GERECHTSHOF ~ A 2008/2/11 Arrest van 17 december 2009 in de zaak A 2008/2 Inzake STEDENBOUWKUNDIG INSPECTEUR VLAAMS GEWEST tegen 1. Lambert WINTHAGEN 2. Maria SMINK Procestaal :

Plus en détail

Association Suisse des Diffuseurs, Editeurs et Libraires (ASDEL) Foires et Expositions Comptes 2006 et budget 2007

Association Suisse des Diffuseurs, Editeurs et Libraires (ASDEL) Foires et Expositions Comptes 2006 et budget 2007 Participations à des Foires et Salons du livre en 2006 et budget 2007 Excédents Budget 07 2006 2006 2005 Excédents s Excédents Excédents Foire Internationale de Bruxelles 13'000.00 19'817.15 5'596.35 14'220.80

Plus en détail

avec : *plus d informations au verso

avec : *plus d informations au verso 6 ons * i t a loc ITES avec : TU GRA *plus d informations au verso flyer philips.indd 1 1/2/9 14:52:16 Comment profiter de cette OFFRE SPECIALE* sans plus tarder? INTRODUISEZ LE CODE CI-DESSOUS sur www.dvdpost.be/philips

Plus en détail

Section 3. Comment favoriser une bonne orientation lors du choix des études universitaires?

Section 3. Comment favoriser une bonne orientation lors du choix des études universitaires? Section 3 Comment favoriser une bonne orientation lors du choix des études universitaires? Frédéric Nils L enseignement supérieur en Communauté française se distinguant par un accès très ouvert, le choix

Plus en détail

Y AURA-T-IL UN «GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT» dans la Région de Bruxelles-Capitale?

Y AURA-T-IL UN «GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT» dans la Région de Bruxelles-Capitale? CERCLE GAULOIS ARTISTIQUE ET LITTERAIRE Y AURA-T-IL UN «GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT» dans la Région de Bruxelles-Capitale? Luc Deleuze Président de la Fédération des Architectes de Belgique, Professeur

Plus en détail

SÉMINAIRE INTERUNIVERSITAIRE «RENCONTRES DE JEUNES CHERCHEURS EN SCIENCES HUMAINES»

SÉMINAIRE INTERUNIVERSITAIRE «RENCONTRES DE JEUNES CHERCHEURS EN SCIENCES HUMAINES» SÉMINAIRE INTERUNIVERSITAIRE «RENCONTRES DE JEUNES CHERCHEURS EN SCIENCES HUMAINES» Ecole Doctorale Thématique en Sciences Sociales www.edtss.be Université Libre de Bruxelles Université catholique de Louvain

Plus en détail

LECTURE CRITIQUE. Accompagner les enseignants et formateurs dans la conception d une formation en ligne

LECTURE CRITIQUE. Accompagner les enseignants et formateurs dans la conception d une formation en ligne LECTURE CRITIQUE Accompagner les enseignants et formateurs dans la conception d une formation en ligne Christian Ernst E-learning. Conception et mise en œuvre d un enseignement en ligne Guide pratique

Plus en détail

Parc Artisanal et PME de Sorinnes

Parc Artisanal et PME de Sorinnes SITUATION CARACTERISTIQUES EQUIPEMENTS Namur: 35 km Liege: 92 km Charleroi: 73 km Bruxelles: 90 km Anvers: 132 km Gand: 155 km N939: 0 km E411: 4 km inconnue: Ligne 43/1 Dinant-Ciney 9 km (gare de Dinant)

Plus en détail

BUDGET PÔLE UP TEX 2009. Prévisionnel 2010 TTC

BUDGET PÔLE UP TEX 2009. Prévisionnel 2010 TTC Animation Générale dépenses Directeur Général Up tex 124 918,66 123 000,00 chargé de mission stratégie 17 205,00 17 205,00 Maurice COTTE Secrétariat Pôle 54 354,67 45 447,05 Chantal DEWULF Secrétariat

Plus en détail

Pourcentage d'emprunteurs défaillants 5,5 % 5,7 %

Pourcentage d'emprunteurs défaillants 5,5 % 5,7 % Informations micro-économiques Dernières données enregistrées août 215 1. Chiffres-clés TABLEAU 1. NOMBRE DE PERSONNES 214-8 215-8 Variation Ayant au moins: - un contrat en cours 6.243.845 6.222.5 -,3

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique Cour de cassation de Belgique Arrêt N S.08.0126.F COMMISSION COMMUNAUTAIRE FRANCAISE, agissant à la diligence et l'intervention du ministre, membre du collège de la Commission communautaire française,

Plus en détail

marches.publics@herve.be Fax: +32 87693649 Soumission des offres et des demandes de participation par voie électronique (URL):

marches.publics@herve.be Fax: +32 87693649 Soumission des offres et des demandes de participation par voie électronique (URL): 1/ 13 BE001 17/11/2015 - Numéro BDA: 2015-531929 Formulaire standard 2 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE RECONNAISSANCE UE/EEE/SUISSE TITRE PROFESSIONNEL : MEDECIN SPECIALISTE OU GENERALISTE

FORMULAIRE DE DEMANDE RECONNAISSANCE UE/EEE/SUISSE TITRE PROFESSIONNEL : MEDECIN SPECIALISTE OU GENERALISTE FORMULAIRE DE DEMANDE RECONNAISSANCE UE/EEE/SUISSE TITRE PROFESSIONNEL : MEDECIN SPECIALISTE OU GENERALISTE Nom (de naissance), prénom: adresse de correspondance: Rue, n : Localité: Code postal Date de

Plus en détail

Qui fait quoi sur internet?

Qui fait quoi sur internet? Ans Note d éducation permanente de l ASBL Fondation Travail-Université (FTU) N 2015 8, avril 2015 www.ftu.be/ep Qui fait quoi sur internet? Analyse des inégalités sociales dans l utilisation d internet

Plus en détail

La pédagogie par projets au service d une formation professionnalisante. François GEORGES ULg LabSET 2013

La pédagogie par projets au service d une formation professionnalisante. François GEORGES ULg LabSET 2013 La pédagogie par projets au service d une formation professionnalisante François GEORGES ULg LabSET 2013 1 Plan De nouveaux défis : professionnels et citoyens Un cadre de référence : compétence, identité

Plus en détail

Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis

Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis - 1 - Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis Faculté de Lettres, Langues, Arts et Sciences Humaines Xe Colloque International du CRESLE L ENSEIGNEMENT DE L ESPAGNOL EN FRANCE Organisé sous

Plus en détail

Ioan RATZIU. Expert senior en formation et en éducation

Ioan RATZIU. Expert senior en formation et en éducation Curriculum Vitae Nom : Ioan RATZIU Date de naissance : 06/11/1950 Nationalité : État civil : Profession : Belge Marié, 4 enfants Expert senior en formation et en éducation Éducation et Formation Professionnelle

Plus en détail

Forum «Traduire l Europe»

Forum «Traduire l Europe» COMMISSION EUROPÉENNE Direction générale de la traduction Forum «Traduire l Europe» Relier les acteurs de la traduction 18 et 19 septembre 2014 Centre Albert Borschette, Rue Froissart 36, 1040 Bruxelles,

Plus en détail

CURRICULUM VITAE Constantin PION

CURRICULUM VITAE Constantin PION CURRICULUM VITAE Constantin PION Informations générales Nom, prénom : Nationalité : Adresse courrier : Courriel : Téléphone : Pion Constantin né le 20 mars 1986 belge Centre de Recherches en Archéologie

Plus en détail

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE Administration Générale de l Enseignement et de la Recherche Scientifique Service général des Affaires pédagogiques et du Pilotage

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique: détails techniques Bruxelles Environnement LE SYSTÈME DE CHAUFFAGE ET LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE François LECLERCQ et

Plus en détail

Banque Carrefour de la sécurité sociale

Banque Carrefour de la sécurité sociale Ce document vous est offert par la Banque Carrefour de la sécurité sociale. Il peut être diffusé librement, à condition de mentionner la source et l URL Banque Carrefour de la sécurité sociale Chaussée

Plus en détail

NEWSLETTER N 10. Page 1

NEWSLETTER N 10. Page 1 Page 1 L année académique reprendra ses droits dans quelques semaines, à savoir le 25 septembre 2008 pour l ensemble de nos étudiants, hormis la nouvelle 1re année, qui débutera le jeudi 23 octobre. Tous

Plus en détail

COMMUNIQUE)DE)PRESSE)!!! BRAAM)ART)GALLERY) Rue)Fourmois,)9) 1050) )Ixelles) Tel.)0478)561)930) jp@braamjp.be) www.braamjp.be)) ) «)TRANSPARENCES)»)

COMMUNIQUE)DE)PRESSE)!!! BRAAM)ART)GALLERY) Rue)Fourmois,)9) 1050) )Ixelles) Tel.)0478)561)930) jp@braamjp.be) www.braamjp.be)) ) «)TRANSPARENCES)») COMMUNIQUEDEPRESSE BRAAMARTGALLERY RueFourmois,9 1050 Ixelles Tel.0478561930 jp@braamjp.be www.braamjp.be «TRANSPARENCES» AnaMariaAsan dessins&sculptures JuliaRobertsonHydeZdessins ArletteVermeiren installation

Plus en détail

Umicore Materials Technology MSc Awards : liste des lauréats

Umicore Materials Technology MSc Awards : liste des lauréats Contact Tél.: 02 504 92 40 Fax: 02 504 92 10 prix@frs-fnrs.be Umicore Materials Technology MSc Awards : liste des lauréats 2007 : Prix UMICORE Mémoire de Master Julie LECLERCQ, Bio-ingénieur, Faculté Universitaire

Plus en détail

Belgian Defence Rotary Wing, Light Aviation and Air O.P. Association (BDRW)

Belgian Defence Rotary Wing, Light Aviation and Air O.P. Association (BDRW) Belgian Defence Rotary Wing, Light Aviation and Air O.P. Association (BDRW) 1. L'Association Règlement d'ordre intérieur Approuvé par l Assemblée générale du 15 mars 2013 La BDRW est une association dont

Plus en détail

Apprentissage, diversité culturelle et didactiques

Apprentissage, diversité culturelle et didactiques Apprentissage, diversité culturelle et didactiques René Tarin Lycée Masséna (Nice) L intérêt pour les questions pédagogiques et les problèmes éducatifs liés à la diversité culturelle ne constitue pas une

Plus en détail

Quels critères pour un vêtement durable? Labels et outils de contrôle. CHAMPON Léa écoconso et CRABBE Carole achact 20 novembre / Bouge

Quels critères pour un vêtement durable? Labels et outils de contrôle. CHAMPON Léa écoconso et CRABBE Carole achact 20 novembre / Bouge Quels critères pour un vêtement durable? Labels et outils de contrôle CHAMPON Léa écoconso et CRABBE Carole achact 20 novembre / Bouge Acheter responsable, moins et mieux! Améliorer la «performance achats»

Plus en détail

en l'hôtel de Ville de Verviers ORDRE DU JOUR

en l'hôtel de Ville de Verviers ORDRE DU JOUR Administration communale de VERVIERS SEANCE DU CONSEIL COMMUNAL DU LUNDI 31 MARS 2014 A 19.30 HEURES en l'hôtel de Ville de Verviers ORDRE DU JOUR SEANCE PUBLIQUE 01.- PROCES-VERBAL DES RESOLUTIONS PRISES

Plus en détail

Parce que les avions sont certifiés avant de pouvoir voler: Parce que la sécurité aérienne est contrôlée en continu:

Parce que les avions sont certifiés avant de pouvoir voler: Parce que la sécurité aérienne est contrôlée en continu: de transport sûr? Parce que les avions sont certifiés avant de pouvoir voler: -- Avant d être autorisé à voler, chaque type d avion est certifié par les autorités de sécurité aérienne. La certification

Plus en détail

Comment introduire «l enseignement virtuel» en formation initiale afin qu il ne soit pas considéré comme un effet mode passager?

Comment introduire «l enseignement virtuel» en formation initiale afin qu il ne soit pas considéré comme un effet mode passager? CEMAFORAD-2, Seconde édition : 12,13 et 14 Novembre 2005 - Université de Bejaia Comment introduire «l enseignement virtuel» en formation initiale afin qu il ne soit pas considéré comme un effet mode passager?

Plus en détail

Réunion préparatoire Forum Santé Vendredi 13 février 2015 9h30 Salle du Conseil Maison des Services à Montmorillon

Réunion préparatoire Forum Santé Vendredi 13 février 2015 9h30 Salle du Conseil Maison des Services à Montmorillon Réunion préparatoire Forum Santé Vendredi 13 février 2015 9h30 Salle du Conseil Maison des Services à Montmorillon Etaient présents : - Maïté AIRAULT, Assistante sociale, CARSAT, Service Social de la Sécurité

Plus en détail

N'hésitez pas à nous contacter. Nous veillerons à ce que les organisateurs vous réservent le meilleur accueil.

N'hésitez pas à nous contacter. Nous veillerons à ce que les organisateurs vous réservent le meilleur accueil. P l a c e d u 2 0 - A o û t 7 Bât. A1, B-4000 Liège Tél : + 3 2 ( 0 ) 4 3 6 6 5 2 1 8 F ax : + 3 2 ( 0 ) 4 3 6 6 5 7 9 8 E-mail : p r e s s @ u l g. a c. b e R E C T O R A T P r e s s e C o m m u n i c

Plus en détail

Les revues belges spécialisées en alpha

Les revues belges spécialisées en alpha Les revues belges spécialisées en alpha Edition 2007 INTRODUCTION Le Centre de documentation compte aujourd hui dans ses rayons une soixantaine de revues belges, européennes (française, irlandaise, finlandaise,

Plus en détail

Modélisation UML. du e-learning. adaptatif. Conférence Cemaforad 12 Novembre 2005. Par Sterenn AUBERT

Modélisation UML. du e-learning. adaptatif. Conférence Cemaforad 12 Novembre 2005. Par Sterenn AUBERT Modélisation UML du e-learning adaptatif Conférence Cemaforad 12 Novembre 2005 Par Sterenn AUBERT encadrée par Pierre CRESCENZO et Michel GAUTERO (I3S) Université de Sophia-Antipolis 06 FRANCE I. Présentation

Plus en détail

La langue, un indicateur d intégration?

La langue, un indicateur d intégration? La langue, un indicateur d intégration? Livia Tréfois, avec la collaboration de Marie-Ange Hottelet La maitrise de la langue est un thème récurrent dans les textes de loi relatifs aux migrants et à leur

Plus en détail

Secteur d opération Chapelle International. Dusapin - Leclercq

Secteur d opération Chapelle International. Dusapin - Leclercq Secteur d opération Chapelle International Dusapin - Leclercq Etat existant Chapelle International Secteur Chapelle International Principes d aménagement Chapelle International plateforme de logistique

Plus en détail

Schémas travaux pratiques pneumatiques

Schémas travaux pratiques pneumatiques Schémas travaux pratiques pneumatiques Festo Belgium sa Rue Colonel Bourg 101 BE-1030 Bruxelles Tel.: +32 2 702 32 39 Info_be@festo.com www.festo.com Exercice 1 : Clame pour pièces de travail Festo Didactic

Plus en détail

Trophées Développement Durable 2014 2015 des entreprises de propreté DOSSIER DE CANDIDATURE

Trophées Développement Durable 2014 2015 des entreprises de propreté DOSSIER DE CANDIDATURE Trophées Développement Durable 2014 2015 des entreprises de propreté DOSSIER DE CANDIDATURE La Fédération des Entreprises de Propreté (FEP) lance la 4 ème édition des Trophées Développement Durable des

Plus en détail

Les réalisations des Facteurs d amour et de M.Zo. Avant 1997 avec «ToTem, la Cie du bout des mondes»

Les réalisations des Facteurs d amour et de M.Zo. Avant 1997 avec «ToTem, la Cie du bout des mondes» Les réalisations des Facteurs d amour et de M.Zo Avant 1997 avec «ToTem, la Cie du bout des mondes» En 1987, M.Zo fonde «Totem, C ie du bout des mondes». Cette équipe dirigée en duo avec André-Marie Grard,

Plus en détail

Pourcentage d'emprunteurs défaillants 5,2 % 5,4 %

Pourcentage d'emprunteurs défaillants 5,2 % 5,4 % Informations micro-économiques Dernières données enregistrées août 213 1. Chiffres-clés TABLEAU 1. NOMBRE DE PERSONNES 212-8 213-8 Variation Ayant au moins: - un contrat en cours 6.216.65 6.242.148 +,4

Plus en détail

Transformation d un processus BPMN en un modele REA

Transformation d un processus BPMN en un modele REA Transformation d un processus BPMN en un modele REA Dhouha Cherif Encadré par Pr. Hafedh Mili 22 janvier 2014 1 / 18 Dhouha Cherif Transformation d un processus BPMN en un modele REA Plan 1 Introduction

Plus en détail

Variété et progressivité : deux clés de la motivation dans des activités de botanique en ligne

Variété et progressivité : deux clés de la motivation dans des activités de botanique en ligne Variété et progressivité : deux clés de la motivation dans des activités de botanique en ligne Valérie Clissen Faculté universitaire des Sciences agronomiques de Gembloux, BELGIQUE clissen.v@fsagx.ac.be

Plus en détail

GUIDE PÉDAGOGIQUE de l enseignant

GUIDE PÉDAGOGIQUE de l enseignant GUIDE PÉDAGOGIQUE de l enseignant FICHE ÉDUCATIVE SUR LE THÈME DE L ACCÈS UNIVERSEL ET LA CONSOMMATION DE L EAU POTABLE NIVEAU : Premier cycle du secondaire (sec. 1 et 2) DISCIPLINE(S) : Écologie, géographie,

Plus en détail

LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1

LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1 Pôle Ressources Humaines Service Formation des Personnels Gestion des compétences Anne-Sophie LECLERCQ LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1 MAI-JUIN 2011 Entretiens professionnels Lille 1-2011

Plus en détail

Numéro du rôle : 5723. Arrêt n 161/2014 du 6 novembre 2014 A R R E T

Numéro du rôle : 5723. Arrêt n 161/2014 du 6 novembre 2014 A R R E T Numéro du rôle : 5723 Arrêt n 161/2014 du 6 novembre 2014 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l article 10bis de l arrêté royal n 50 du 24 octobre 1967 relatif à la pension de retraite

Plus en détail

Formé pour un travail polyvalent

Formé pour un travail polyvalent Formé pour un travail polyvalent Tu détestes la monotonie, l organisation et la gestion de projets ne te font pas peur? Deviens assistant de direction! Les études de Bachelier en Assistant de direction,

Plus en détail

Transparence en assurance

Transparence en assurance The European Federation of Insurance Intermediaries La Fédération européenne des intermédiaires d assurances PRINCIPES DU BIPAR Transparence en assurance Bruxelles, juin 2008 Le BIPAR, la Fédération européenne

Plus en détail

Certificats d origine non préférentielle

Certificats d origine non préférentielle Certificats d origine non préférentielle Premier semestre 2015 Dans le cadre de la mission du SPF Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie consistant à créer les conditions d un fonctionnement compétitif,

Plus en détail

L apprentissage par problèmes

L apprentissage par problèmes N 44 Mars 1999 L apprentissage par problèmes Quel enseignant ne s est pas plaint du manque d autonomie de ses étudiants, du caractère «scolaire» de leur étude, de leur manque d initiative pour aller chercher

Plus en détail

DÉCISION DE LA COMMISSION. du 21/10/2010

DÉCISION DE LA COMMISSION. du 21/10/2010 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 21/10/2010 C(2010) 7157 final DÉCISION DE LA COMMISSION du 21/10/2010 relative au programme d'action annuel 2010 en faveur de l'afrique du Sud à financer sur la ligne

Plus en détail

COUR DU TRAVAIL DE BRUXELLES...

COUR DU TRAVAIL DE BRUXELLES... R.G.N 2009/ AB/52042 1er feuillet COUR DU TRAVAIL DE BRUXELLES... ARRET. AUDIENCE PUBLIQUE DU 05 J~ER 2012. 8ème Chambre SECURITE SOCIALE DES TRAVAILLEURS Notification : article 580, 2 0 C J. Arrêt contradictoire

Plus en détail