LES JURIDICTIONS DU TRAVAIL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES JURIDICTIONS DU TRAVAIL"

Transcription

1 L LES JURIDICTIONS DU TRAVAIL Loi modifiée du 7 mars 1980 sur l organisation judiciaire (extrait) Loi modifiée du 6 décembre 1989 sur les juridictions du travail intégrée dans le Nouveau Code de procédure civile aux articles 25, 47, et 144 à 152 (extraits) Loi du 6 décembre 1989 sur le référé auprès du tribunal du travail intégrée dans le Nouveau Code de procédure civile aux articles 941 à 948 LES JURIDICTIONS DU TRAVAIL 1

2 Sommaire Loi modifiée du 7 mars 1980 sur lêorganisation judiciaire (extrait) 4 Loi modifiée du 6 décembre 1989 sur les juridictions du travail intégrée dans le Nouveau Code de procédure civile (extraits) 7 1. Compétence d attribution du tribunal du travail 4 2. Compétence territoriale du tribunal du travail 4 3. Procédure devant le tribunal du travail 5 Loi du 6 décembre 1989 relative au référé auprès du tribunal du travail intégrée dans le Nouveau Code de procédure civile (extraits) 9 Annexe La répartition des cantons et communes entre les tribunaux du travail Tableau des arrondissements judiciaires 11 LES JURIDICTIONS DU TRAVAIL 2

3 Références légales Loi modifiée du 7 mars 1980 sur lêorganisation judiciaire (extrait) Mémorial A 1980, page 144, Documents parlementaires : N 2103 à Loi modifiée du 6 décembre 1989 sur les juridictions du travail intégrée dans le Nouveau Code de procédure civile aux articles 25, 47, et 144 à 152 (extraits) Mémorial A 1989, page 1632, Documents parlementaires : N 2707 à Loi du 6 décembre 1989 relative au référé auprès du tribunal du travail intégrée dans le Nouveau Code de procédure civile aux articles 941 à 948 (extrait) Mémorial A 1989, page 1634, Documents parlementaires : N 3054 à Loi du 26 mai 2000 concernant la protection contre le harcèlement sexuel à l occasion des relations de travail et portant modification de différentes autres lois Modifications ultérieures : Loi du 13 mai 2008 portant introduction d un statut unique Mémorial A 2008, page 789, Documents parlementaires : N 5750 LES JURIDICTIONS DU TRAVAIL 3

4 Loi modifiée du 7 mars 1980 sur l organisation judiciaire (extrait) Article (Loi du 13 mai 2008) «Il y a au siège de chaque justice de paix un tribunal du travail pour les contestations relatives aux contrats de travail, aux contrat d apprentissage, aux régimes complémentaires de pension et à l assurance insolvabilité. Le tribunal du travail est composé d un juge de paix qui siège comme président et de deux assesseurs dont l un est choisi par le juge de paix parmi les employeurs et l autre parmi les salariés. Le greffe du tribunal du travail est assuré par le greffe de la justice de paix.» Article (Loi du 13 mai 2008) «(1) Le ministre de la Justice nomme pour chaque tribunal du travail des assesseurs-employeurs effectifs et des assesseurs-employeurs suppléants en même nombre, ainsi que des assesseurs-salariés effectifs et des assesseurs-salariés suppléants en même nombre. Le nombre des assesseurs-employeurs est fixé à 9 pour le tribunal du travail de Luxembourg, à 5 pour le tribunal du travail d Esch-sur-Alzette et à 4 pour le tribunal du travail de Diekirch. Le nombre des assesseurs-salariés est fixé à 11 pour le tribunal du travail de Luxembourg, à 7 pour le tribunal du travail d Esch-sur-Alzette et à 6 pour le tribunal du travail de Diekirch. (2) Les assesseurs sont nommés pour une durée de cinq ans. Leur mandat est renouvelable. Ils sont choisis sur une liste de candidats présentée par les chambres professionnelles intéressées. Celles-ci désignent les candidats par vote secret à l urne au scrutin de liste, suivant les règles de la représentation proportionnelle, l ordre de présentation des candidats se faisant suivant les résultats obtenus lors de ce vote. En cas d égalité de voix, la priorité revient au candidat le plus âgé. (3) Les assesseurs doivent être domiciliés au Grand-Duché de Luxembourg et peuvent être appelés à siéger dans toute juridiction du travail, même en dehors de celle auprès de laquelle ils sont nommés. Ils doivent remplir les conditions pour être appelés aux fonctions de conseiller communal. Les assesseurs qui ont accepté leur nomination sont tenus d assister aux audiences pour lesquelles ils ont été dûment convoqués. Ils ne peuvent abandonner leurs fonctions qu après que leur démission a été acceptée par le ministre de la Justice. Ils cessent d exercer leurs fonctions lorsqu ils ne remplissent plus les conditions prévues. Les assesseurs ne peuvent siéger dans aucune affaire dans laquelle soit eux-mêmes, soit leurs parents ou alliés jusqu au quatrième degré inclusivement ont un intérêt personnel. De même, ils ne peuvent prendre part aux délibérations sur les affaires dans lesquelles ils ont déjà connu en une autre qualité. Ils peuvent être récusés pour les causes énoncées dans l article 521 du Nouveau Code de procédure civile. Avant d entrer en fonction, les assesseurs prêtent entre les mains du juge de paix directeur de la justice de paix au siège de laquelle il y a le tribunal du travail auprès duquel ils ont été nommés le serment prescrit par l article 110 de la Constitution. LES JURIDICTIONS DU TRAVAIL 4

5 Ils doivent garder le secret des délibérations. (4) Les assesseurs ont droit à charge de l Etat aux jetons de présence et aux frais de route à fixer par règlement grand-ducal. Si l assesseur subit par le fait de l exercice de ses fonctions une perte de salaire, celle-ci lui est intégralement remboursée par l Etat. (5) Lorsque le tribunal ne peut se composer régulièrement pour l une ou l autre cause, le juge de paix appelle, en remplacement des assesseurs effectifs ou suppléants défaillants, d autres assesseurs.» Article Les audiences des tribunaux du travail sont tenues au siège de chaque justice de paix, tel qu il est déterminé à l article 1 er. Néanmoins, le Grand-Duc peut, sur avis de la Cour Supérieur de Justice, autoriser un tribunal du travail à tenir des audiences dans les localités du ressort autres que celles ou est fixé le siège. Article 61. Dans toutes les clauses, le président recueille les opinions individuellement, en commençant par le dernier en rang des juges jusqu au plus ancien. Le président opine le dernier. En matière de contestations relatives aux contrats de travail ou aux contrats d apprentissage, le président recueille d abord les opinions des deux assesseurs, en commençant par l assesseur le plus jeune. Dans les affaires jugées sur rapport, le rapporteur opine le premier. Si différents avis sont ouverts, on procède à un second vote. LES JURIDICTIONS DU TRAVAIL 5

6 Loi modifiée du 6 décembre 1989 sur les juridictions du travail intégrée dans le Nouveau Code de procédure civile aux articles 25, 47, et 144 à 152 (extraits) (La numérotation des articles se réfère au Nouveau Code de procédure civile dans lequel la loi du 6 décembre 1989 se trouve intégrée.) 1. Compétence d attribution du tribunal du travail Article 25. (loi du 8 juin 1999) «Le tribunal du travail est compétent pour connaître des contestations relatives aux contrats de travail, aux contrats d apprentissage qui s élèvent entre les employeurs, d une part, et leurs salariés, d autre part, y compris celles survenant après que l engagement a pris fin et aux régimes complémentaires de pension.» (loi du 8 juin 1999) «Le tribunal du travail est compétent pour connaître des contestations relatives aux prestations de l assurance insolvabilité prévue au chapitre V de la loi du 8 juin 1999 sur les régimes complémentaires de pension qui s élèvent entre l organisme visé à l article 21 ou une compagnie d assurance-vie telle que visée à l article 24 paragraphe (1) de la même loi, d une part, et les salariés, anciens salariés et ayants droit, d autre part.» (loi du 25 juin 2004) «Le tribunal du travail connaît en dernier ressort des contestations jusqu à la valeur de et à charge d appel de tous les autres litiges.» 2. Compétence territoriale du tribunal du travail Article 47. (loi du 8 juin 1999) «En matière de contestations relatives aux contrats de travail, aux contrats d apprentissage, aux régimes complémentaires de pension et à l assurance insolvabilité la juridiction compétente est celle du lieu du travail.» Lorsque celui-ci s étend sur le ressort de plusieurs juridictions, est compétente la juridiction du lieu de travail principal. Lorsque le lieu de travail s étend sur tout le territoire du Grand-Duché, est compétente la juridiction siégeant à Luxembourg. (loi du 25 juin 2004) «Lorsque le lieu de travail n est pas au Grand-Duché mais dans un pays membre de l Union européenne, la compétence est déterminée par les règles inscrites au Règlement (CE) N 44/201 du Conseil du 22 décembre 2000 concernant la compétence judiciaire, la reconnaissance et l exécution des décisions en matière civile et commerciale.» (loi du 25 juin 2004) «Lorsque le lieu de travail n est ni au Grand-Duché ni dans un territoire couvert par le Règlement visé à l alinéa 4, la compétence est déterminée par les règles inscrites à la Convention du 27 septembre 1968 concernant la compétence judiciaire et l exécution des décisions en matière civile et commerciale.» LES JURIDICTIONS DU TRAVAIL 6

7 3. Procédure devant le tribunal du travail Article 144. La demande est formée par requête, sur papier libre, à déposer au greffe de la justice de paix en autant d exemplaires qu il y a de parties en cause. Article 145. La requête indique les noms, prénoms, professions et domiciles des parties, ainsi que les qualités en lesquelles elles agissent. Elle énonce l objet de la demande et contient l exposé sommaire des moyens. Elle est signée par le demandeur ou son fondé de pouvoir. Toutes ces prescriptions sont à observer à peine de nullité. Lorsque le demandeur n habite pas le Grand-Duché, la requête contient, en outre, élection de domicile dans le pays. A défaut d élection de domicile, les convocations ou communications à faire au demandeur sont faites conformément à l alinéa dernier de l article 147. Article 146. La date du dépôt de la requête introductive est marquée aussitôt, par les soins du greffier, sur un registre à papier non timbré tenu au greffe. Ce registre est coté et paraphé par un des juges de paix. Le greffier y inscrit également la date des communications transmises aux parties ou à toutes autres personnes intéressées. Article 147. Huit jours au moins avant l audience, le greffier convoque les délégués assesseurs et les parties par lettre recommandée à la poste en leur faisant connaître les jour, heure et lieu de l audience. Pour chaque défendeur, le greffier joint un exemplaire de la requête à la lettre de convocation. (loi du 11 août 1996) «La convocation contiendra en outre, et à peine de nullité, les mentions prescrites à l article 80.» Lorsque la partie convoquée est établie à l étranger, la convocation est faite dans les formes admises par les conventions internationales, sinon par lettre recommandée. Article 148. (loi du 26 mars 1997) «A l audience, les parties ou leurs fondés de pouvoir sont entendus en leurs observations. Sont à observer pour le surplus les règles applicables devant les justices de paix. Le jugement est exécutoire par provision s il s agit de salaires échus. Le greffier notifie aux parties intéressées, conformément à l article 170, une copie du jugement sur papier libre, non grossoyée.» Article 149. (loi du 11 août 1996) «Si, au jour indiqué par la convocation, une des parties ne comparaît ni en personne, ni par fondé de pouvoir, il est statué conformément aux dispositions des articles 74 et suivants.» LES JURIDICTIONS DU TRAVAIL 7

8 La partie condamnée par défaut peut former opposition par une déclaration à faire au greffe de la justice de paix. L opposition est faite sous peine de forclusion dans les quinze jours de la notification du jugement prévue à l article 148. Elle est inscrite par le greffier sur le registre prévu à l article 146. En cas d opposition, les parties intéressées sont convoquées par le greffier en conformité des dispositions des alinéas 1 er et 3 de l article 147. Le jugement qui intervient sur opposition est réputé contradictoire. Article 150. L appel relevé des décisions des tribunaux du travail est porté devant la Cour d appel. L appel doit être interjeté sous peine de forclusion dans un délai de quarante jours à partir de la notification du jugement, s il est contradictoire et, si le jugement est rendu par défaut, dans un délai de quarante jours à partir du jour où l opposition n est plus recevable. Ceux qui demeurent hors du Grand-Duché auront, pour interjeter appel, outre le délai prévu par l alinéa qui précède, le délai réglé par l article 167. La procédure prévue par les articles 571 et suivants s applique à la déclaration de l appel ainsi qu à l instruction et au jugement de l affaire. Article 151. Les décisions rendues en dernier ressort, non susceptibles d opposition, peuvent être déférées à la Cour de cassation pour contravention à la loi ou pour violation des formes soit substantielles, soit prescrites à peine de nullité. Le pourvoi est formé, à peine de déchéance, dans les deux mois de la signification de l arrêt ou de la notification du jugement en dernier ressort. Pour les arrêts et jugements rendus par défaut, ce délai court du jour de l expiration du délai prévu pour former opposition. Le pourvoi est introduit, instruit et jugé dans les formes prescrites pour la procédure en cassation en matière civile et commerciale. Article 152. En toutes instances, y compris celle de cassation, les lettres recommandées bénéficient de la franchise de port, et tous les actes de procédure sont exempts du droit de timbre et dispensés de l enregistrement. LES JURIDICTIONS DU TRAVAIL 8

9 Loi du 6 décembre 1989 relatived au référé auprès du tribunal du travail intégrée dans le Nouveau Code de procédure civile aux articles 941 à 948 (extrait) (Les numéros des articles se réfèrent au Nouveau Code de procédure civile dans lequel la loi du 6 décembre 1989 se trouve intégrée.) Article 941. Dans tous les cas d urgence, le président du tribunal du travail peut ordonner en référé toutes les mesures qui ne se heurtent à aucune contestation sérieuse ou qui justifie l existence d un différend. Il peut également statuer sur les difficultés relatives à l exécution de ses propres ordonnances et des jugements rendus par la juridiction du travail qu il préside. Article 942. Le président peut toujours prescrire en référé les mesures conservatoires ou de remise en état qui s imposent, soit pour prévenir un dommage imminent,soit pour faire cesser un trouble manifestement illicite. Pour empêcher le dépérissement des preuves, il peut ordonner toute mesure d instruction utile, y compris l audition de témoins. Dans les cas où l existence de l obligation n est pas sérieusement contestable, il peut accorder une provision au créancier. (loi du 26 mai 2000) «Le président du tribunal de travail a le pouvoir d enjoindre à l employeur de mettre fin, dans le délai qu il fixe, à tout agissement qu il reconnaît comme constituant un harcèlement sexuel à l occasion des relations de travail au sens de l article 2 de la loi du 26 mai 2000 concernant la protection contre le harcèlement sexuel à l occasion des relations de travail et portant modification des différentes autres lois.» Article 943. La demande en référé est formée au choix du demandeur, soit par acte d huissier de justice, soit par requête déposée dans la forme prévue par les articles 144 et 145. La demande est portée à une audience tenue à cet effet aux jour et heure habituels des référés. Si, néanmoins, le cas requiert célérité, le président peut permettre d assigner à heure indiquée, même les jours fériés ou habituellement chômés, soit à l audience soit à son domicile portes ouvertes. L assignation est dispensée des droits de timbre et d enregistrement et de la formalité de l enregistrement. Article 944. Le président s assure qu il s est écoulé un temps suffisant entre l assignation et l audience pour que la partie assignée ait pu préparer sa défense. LES JURIDICTIONS DU TRAVAIL 9

10 Article 945. L ordonnance de référé n a pas, au principal, I autorité de la chose jugée. Elle ne peut être modifiée ou rapportée en référé qu en cas de circonstances nouvelles. Elle est exécutoire à titre provisoire sans caution, à moins que le président n ait ordonné qu il en serait fournie une. L ordonnance est signée sans retard et expédiée sans délai. En cas de nécessité, le juge peut ordonner que l exécution aura lieu au seul vu de la minute. Article 946. L ordonnance de référé peut être frappée d appel dans un délai de quinze jours à partir de la notification par le greffier de la copie de la décision aux parties intéressées par lettre recommandée. L appel est porté devant la Cour d appel. Il est jugé d urgence et selon la même procédure qu en première instance. En cas de défaut, I ordonnance de référé est susceptible d opposition dans un délai de huit jours à partir de la notification, lequel court simultanément avec le délai d appel. L opposition consiste dans une déclaration à faire au greffe de la justice de paix. Article 947. (loi du 9 août 1993) «Le président peut, à la demande d une partie, prononcer des condamnations à des astreintes.» Il peut, suivant le cas, statuer sur les dépens de l ordonnance, du référé et de la signification. Article 948. Les pouvoirs conférés au président par les articles 941 et 942 ne portent pas préjudice aux pouvoirs qui lui sont conférées par d autres dispositions légales et réglementaires. LES JURIDICTIONS DU TRAVAIL 10

11 Annexe 1. La répartition des cantons et communes entre les trois tribunaux du travail Il y a trois justices de paix, dont une à Luxembourg, une à Esch-Alzette et une à Diekirch. (Les tribunaux du travail sont localisés au niveau des justices de paix.) La justice de paix de Luxembourg comprend les cantons de Luxembourg, Grevenmacher, Mersch, Remich et les communes de Garnich, Hobscheid, Kehlen, Koerich, Kopstal, Mamer, Septfontaines et Steinfort, celle d Esch-sur-Alzette comprend le canton d Esch-sur-Alzette et les communes de Bascharage, Clemency et Dippach, celle de Diekirch comprend les cantons de Diekirch, Clervaux, Echternach, Redange, Vianden et Wiltz. 2. Tableau des arrondissements judiciaires 2.1. Arrondissement judiciaire de Luxembourg Capellen Esch-sur-Alzette Grevenmacher Luxembourg Mersch Remich Bascharage, Clemency, Dippach, Garnich, Hobscheid, Kehlen, Koerich, Kopstal, Mamer, Septfontaines, Steinfort. Bettembourg, Differdange, Dudelange, Esch-sur-Alzette, Frisange, Kayl, Leudelange, Mondercange, Pétange, Reckange, Roeser, Rumelange, Sanem, Schifflange. Betzdorf, Biwer, Flaxweiler, Grevenmacher, Junglinster, Manternach, Mertert, Rodenbourg, Wormeldange. Bertrange, Contern, Hesperange, Luxembourg, Niederanven, Sandweiler, Schuttrange, Steinsel, Strassen, Weiler-la-Tour, Walferdange. Berg, Bissen, Boevange, Fischbach, Heffingen, Larochette, Lintgen, Lorentzweiler, Mersch, Nommern, Tuntange. Bous, Burmerange, Dalheim, Lenningen, Mondorf-les-Bains, Remerschen, Remich, Stadtbredimus, Waldbredimus, Wellenstein Arrondissement judiciaire de Diekirch Clervaux Diekirch Echternach Constum, Heinerscheid, Hosingen, Munshausen, Troisvierges, Weiswampach, Wincrange. Bastendorf, Bettendorf, Bourscheid, Diekirch, Ermsdorf, Erpeldange, Ettelbruck, Feulen, Hoscheid, Medernach, Mertzig, Reisdorf, Schieren. Beaufort, Bech, Berdorf, Consdorf, Echternach, Mompach, Rosport, Waldbillig. LES JURIDICTIONS DU TRAVAIL 11

12 Redange Vianden Wiltz Beckerich, Bettborn, Ell, Grosbous, Rambrouch, Redange, Saeul, Useldange, Vichten, Wahl. Fouhren, Putscheid, Vianden. Boulaide, Esch-sur-Sûre, Eschweiler, Goesdorf, Harlange, Heiderscheid, Kautenbach, Mecher, Neunhausen, Wiltz, Wilwerwiltz, Winseler. LES JURIDICTIONS DU TRAVAIL 12

RECUEIL ADMINISTRATIF ET ECONOMIQUE. B N décembre S o m m a i r e

RECUEIL ADMINISTRATIF ET ECONOMIQUE. B N décembre S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 1673 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL ADMINISTRATIF ET ECONOMIQUE B N 106 9 décembre 2010 S o m m a i r e Arrêté grand-ducal

Plus en détail

ADRESSE DE L'OFFICE SOCIAL. 11, rue de la Résistance L-4942 BASCHARAGE. MAISON THEIS 8, rue de l'auberge L-6315 BEAUFORT

ADRESSE DE L'OFFICE SOCIAL. 11, rue de la Résistance L-4942 BASCHARAGE. MAISON THEIS 8, rue de l'auberge L-6315 BEAUFORT COMMUNES ADRESSE L' TELEPHONES L' BASCHARAGE Bascharage Clemency 11, rue de la Résistance L-4942 BASCHARAGE 50.05.52-233 BEAUFORT Beaufort Bech Berdorf Consdorf Reisdorf MAISON THEIS 8, rue de l'auberge

Plus en détail

F. Les communes. Annuaire statistique

F. Les communes. Annuaire statistique F. Les communes F. 1 Les communes 456 F. 11 Territoire et environnement 456 F. 12 Population et emploi 464 F. 13 Entreprises et activités économiques 489 F. 14 Vie sociale 499 Annuaire statistique 2012

Plus en détail

Les permissions de voirie directes. XII. Coordonnées des Services Régionaux de l administration des Ponts et Chaussées.

Les permissions de voirie directes. XII. Coordonnées des Services Régionaux de l administration des Ponts et Chaussées. 126 XII. de l administration des Ponts et Chaussées. Division des Services Régionaux - Luxembourg Service Régional de Bettembourg M. André Dereppe Ingénieur-conducteur principal 103, rue de Peppange Bettembourg

Plus en détail

Siège (autre lieu de consultation) Arr. Ville(s)/Commune(s) Inspecteur Coordinateur

Siège (autre lieu de consultation) Arr. Ville(s)/Commune(s) Inspecteur Coordinateur 1 Ville de Luxembourg Françoise Welbes 2 Ville de Luxembourg Guy Medinger Joëlle Schmit 1 L-8080 joelle.schmit@ediff.lu GSM : 691 285 201 Joëlle Schmit 1 L-8080 joelle.schmit@ediff.lu GSM : 691 285 201

Plus en détail

CONSTRUCTEUR DE BONHEUR DEPUIS 1980 LEUDELANGE. rue des Roses. Maison unifamiliale CONSTRUCTIONS TRADITIONNELLES

CONSTRUCTEUR DE BONHEUR DEPUIS 1980 LEUDELANGE. rue des Roses. Maison unifamiliale CONSTRUCTIONS TRADITIONNELLES LEUDELANGE rue des Roses CONSTRUCTEUR DE BONHEUR DEPUIS 980 Maison unifamiliale CONSTRUCTIONS TRADITIONNELLES Réf.: 580-673/70 Projet de construction à basse énergie «LEUDELANGE» rue des Roses. Terrain

Plus en détail

DENSITÉ RÉSIDENTIELLE DANS LA CONSTRUCTION AU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG ENTRE 2004 ET 2010

DENSITÉ RÉSIDENTIELLE DANS LA CONSTRUCTION AU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG ENTRE 2004 ET 2010 Septembre 2013 DENSITÉ RÉSIDENTIELLE DANS LA CONSTRUCTION AU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG ENTRE 2004 ET 2010 ÉTUDE COMPARATIVE SUR LES TERRAINS CONSOMMÉS ET HABITÉS AINSI QUE SUR LES TERRAINS RECONSTRUITS

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L HABITAT

OBSERVATOIRE DE L HABITAT OBSERVATOIRE DE L HABITAT VENTES DE BIENS IMMOBILIERS ET FONCIERS AU LUXEMBOURG entre et VENTES DE BIENS IMMOBILIERS ET FONCIERS AU LUXEMBOURG Premiers résultats à partir des actes de vente enregistrés

Plus en détail

LA NOTE 20. Le potentiel foncier destiné à l habitat au Luxembourg en 2013 Introduction. Encart méthodologique : OCTOBRE 2015 P 1

LA NOTE 20. Le potentiel foncier destiné à l habitat au Luxembourg en 2013 Introduction. Encart méthodologique : OCTOBRE 2015 P 1 L OBSERVATOIRE DE L HABITAT OCTOBRE 201 P 1 LA NOTE 20 DE L OBSERVATOIRE DE L HABITAT» Le potentiel foncier destiné à l habitat au Luxembourg en 2013 Introduction La croissance démographique élevée depuis

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N février S o m m a i r e DECHARGES POUR DECHETS INERTES

RECUEIL DE LEGISLATION. A N février S o m m a i r e DECHARGES POUR DECHETS INERTES MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 55 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N février 6 S o m m a i r e DECHARGES POUR DECHETS INERTES Règlement grand-ducal

Plus en détail

LE PRIXDEL EAU. Approche harmonisée du calcul du prix de l eau

LE PRIXDEL EAU. Approche harmonisée du calcul du prix de l eau LE PRIXDEL EAU Approche harmonisée du calcul du prix de l eau 08/03/2011 1. CONTEXTE ACTUEL 1.1 Cadre légal La Directive 2000/60/CE du 23 octobre 2000, transposée par la loi du 19 décembre 2008 relative

Plus en détail

Obtention des preuves en matière civile ou commerciale

Obtention des preuves en matière civile ou commerciale Obtention des preuves en matière civile ou commerciale Règlement (CE) n 1206/2001 du Conseil du 28 mai 2001 relatif à la coopération entre les juridictions des Etats membres dans le domaine de l obtention

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L HABITAT

OBSERVATOIRE DE L HABITAT en collaboration avec le «HORS SERIE» OBSERVATOIRE DE L HABITAT OFFRES ET PRIX ANNONCÉS À LA VENTE DES LOGEMENTS : Localisation, taille, âge et performances énergétiques Septembre 2012 2 1. Introduction

Plus en détail

Bilan des inscriptions des non-luxembourgeois sur les listes électorales pour les élections européennes du 25 mai 2014.

Bilan des inscriptions des non-luxembourgeois sur les listes électorales pour les élections européennes du 25 mai 2014. Bilan des inscriptions des non-luxembourgeois sur les listes électorales pour les élections européennes du 25 mai 2014 29 avril 2014 Dossier de presse 1 Sommaire 1. Contexte p. 3 2. Résultats de l étude

Plus en détail

Les locataires peuvent-ils acheter plus facilement un loge ment correspondant à leurs besoins en 2009 qu en 2005?

Les locataires peuvent-ils acheter plus facilement un loge ment correspondant à leurs besoins en 2009 qu en 2005? L OBSERVATOIRE DE L HABITAT DÉCEMBRE 2011 P 1 LA NOTE 17 DE L OBSERVATOIRE DE L HABITAT» Les locataires peuvent-ils acheter plus facilement un loge ment correspondant à leurs besoins en 2009 qu en 2005?

Plus en détail

Site www.inspectorat-men.lu : Guide du remplaçant Version 09.2010

Site www.inspectorat-men.lu : Guide du remplaçant Version 09.2010 Site www.inspectorat-men.lu : Guide du remplaçant Version 09.2010 Inspectorat-MEN.lu Guide du remplaçant Version 09-2010 Ce guide s adresse aux personnes qui effectuent des remplacements dans les classes

Plus en détail

» Hausse des prix enregistrés des appartements au 1 er trimestre 2011

» Hausse des prix enregistrés des appartements au 1 er trimestre 2011 L OBSERVATOIRE DE L HABITAT 2011 - TRIMESTRE 01 P 1 Les statistiques présentées ici sont basées sur les prix de transaction officiels renseignés dans une sélection des actes notariés. Les données, transmises

Plus en détail

LES PROJETS DE DÉMÉNAGEMENT EN 2003

LES PROJETS DE DÉMÉNAGEMENT EN 2003 6 note n 6, février 2006 LES PROJETS DE DÉMÉNAGEMENT EN 2003 I I N T R O D U C T I O N La première «Note de l Observatoire» portait sur les souhaits des ménages qui envisageaient de déménager. Elle s appuyait

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION

RECUEIL DE LEGISLATION MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 1067 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N o 56 4 juillet 1994 Sommaire ENSEIGNEMENT SECONDAIRETECHNIQUE Loi

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N novembre S o m m a i r e AIDE SOCIALE

RECUEIL DE LEGISLATION. A N novembre S o m m a i r e AIDE SOCIALE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3417 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 206 18 novembre 2010 S o m m a i r e AIDE SOCIALE Loi du 18 décembre

Plus en détail

Chantiers de construction et de démolition

Chantiers de construction et de démolition GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Luxembourg, le 21 octobre 2005 ITM-CL 29.7 Chantiers de construction et de démolition Prescriptions de sécurité types Les présentes prescriptions comportent 27 pages Sommaire

Plus en détail

CHANTIERS DE CONSTRUCTION ET DE DÉMOLITION

CHANTIERS DE CONSTRUCTION ET DE DÉMOLITION GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, mars 2014 ITM-SST 1408.2 Prescriptions de sécurité types CHANTIERS DE CONSTRUCTION ET DE DÉMOLITION Les présentes prescriptions comportent 19 pages Table des matières

Plus en détail

RECUEIL ADMINISTRATIF ET ECONOMIQUE. B N 131 19 décembre 2009 2014. S o m m a i r e

RECUEIL ADMINISTRATIF ET ECONOMIQUE. B N 131 19 décembre 2009 2014. S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 2239 1 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL ADMINISTRATIF ET ECONOMIQUE B N 131 19 décembre 2009 2014 S o m m a i r e Arrêté grand-ducal

Plus en détail

Commune Synd. Manifestations prévues pour le "Schoulsportdag" du 21 mars 2002 Programme complet dans les bâtiments en collaboration avec la LASEP

Commune Synd. Manifestations prévues pour le Schoulsportdag du 21 mars 2002 Programme complet dans les bâtiments en collaboration avec la LASEP Commune Synd. Manifestations prévues pour le "Schoulsportdag" du 21 mars 2002 Hespérange Programme complet dans les bâtiments en collaboration avec la LASEP Bonnevoie, Cessange, Gasperich, Hamm: initiatives

Plus en détail

LE HARCELEMENT SEXUEL

LE HARCELEMENT SEXUEL L - 118 LE HARCELEMENT SEXUEL Loi du 26 mai 2000 concernant la protection contre le harcèlement sexuel à l occasion des relations de travail et portant modification de différentes autres lois Intégrée

Plus en détail

Stratégie globale pour une mobilité durable

Stratégie globale pour une mobilité durable Stratégie globale pour une mobilité durable pour les résidents et les frontaliers Brochure d information 2 Stratégie globale pour une mobilité durable - pour les résidents et les frontaliers Sommaire 1/

Plus en détail

Adresse de l'école. Fax école Bascharage. Grand-rue Beckerich. 6, Dikrecherstrooss Bertrange. 4, bäim Maartbësch

Adresse de l'école. Fax école Bascharage. Grand-rue Beckerich. 6, Dikrecherstrooss Bertrange. 4, bäim Maartbësch Adresses des écoles fondamentales Commune Nom de l'école fondamentale Adresse de l'école Code postal école Fax école Bascharage fondamentale de Bascharage 24, rue de l'eau L-4920 Bascharage Beaufort Beeforter

Plus en détail

Cours pour l épreuve d aptitude de la profession d assistant social Cours de Pierre Misteri

Cours pour l épreuve d aptitude de la profession d assistant social Cours de Pierre Misteri Cours pour l épreuve d aptitude de la profession d assistant social Cours de Pierre Misteri Organisation judiciaire du Luxembourg Cour constitutionnelle Juridictions judiciaires Juridictions sociales Juridictions

Plus en détail

Le service hivernal. Le service hivernal 12.10.2011 1

Le service hivernal. Le service hivernal 12.10.2011 1 Le service hivernal 12.10.2011 1 Le service hivernal - L hiver 2010/11 - un résumé - Les infrastructures routières - Les services de l Administration des ponts et chaussées - L organisation du service

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 278 28 décembre 2012. S o m m a i r e

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 278 28 décembre 2012. S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 4345 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 278 28 décembre 2012 S o m m a i r e Règlement grand-ducal du 21 décembre

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITES 2012

RAPPORT D ACTIVITES 2012 RAPPORT D ACTIVITES 2012 Les travaux du Service des sites et monuments nationaux (SSMN) effectués en 2012 peuvent être répartis en divers domaines, à savoir : > études et travaux relatifs au patrimoine

Plus en détail

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT RURAL LEADER. LIAISON ENTRE ACTIONS DE DÉVELOPPEMENT DE L ÉCONOMIE RURALE au Luxembourg

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT RURAL LEADER. LIAISON ENTRE ACTIONS DE DÉVELOPPEMENT DE L ÉCONOMIE RURALE au Luxembourg PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT RURAL PDR 2007 2013 LEADER LIAISON ENTRE ACTIONS DE DÉVELOPPEMENT DE L ÉCONOMIE RURALE au Luxembourg Ministère de l'agriculture, de la Viticulture et du Développement rural Lokale

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N juin S o m m a i r e

RECUEIL DE LEGISLATION. A N juin S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 1833 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 124 17 juin 2011 S o m m a i r e Règlement grand-ducal du 2 juin 2011

Plus en détail

3. lier les différents points d intérêt communaux entre eux par des pistes cyclables;

3. lier les différents points d intérêt communaux entre eux par des pistes cyclables; Avant-projet de loi relatif au réseau national de pistes cyclables et à la promotion de la mobilité douce et abrogeant la loi du 6 juillet 1999 portant création d un réseau national de pistes cyclables

Plus en détail

Memorial des. Mémorial du. Großherzogtums Luxemburg. Grand-Duché de Luxembourg. Samstag, 26. Juli Samedi, le 26 juillet 1947.

Memorial des. Mémorial du. Großherzogtums Luxemburg. Grand-Duché de Luxembourg. Samstag, 26. Juli Samedi, le 26 juillet 1947. Mémorial du Grand-Duché de Luxembourg. 697 Memorial des Großherzogtums Luxemburg. Samedi, le 26 juillet 1947. N 35 Samstag, 26. Juli 1947. Loi du 30 juin 1947 portant organisation du Corps diplomatique.

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 83 7 mai S o m m a i r e RÉSEAUX CYCLABLES

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 83 7 mai S o m m a i r e RÉSEAUX CYCLABLES 1507 MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 83 7 mai 2015 S o m m a i r e RÉSEAUX CYCLABLES Loi du 28 avril 2015

Plus en détail

RECUEIL ADMINISTRATIF ET ECONOMIQUE. B N 106 22 décembre 2011. S o m m a i r e

RECUEIL ADMINISTRATIF ET ECONOMIQUE. B N 106 22 décembre 2011. S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 2023 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL ADMINISTRATIF ET ECONOMIQUE B N 106 22 décembre 2011 S o m m a i r e Arrêté ministériel

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION

RECUEIL DE LEGISLATION MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 723 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION AN o 41 30 mai 1994 Sommaire Règlement du Gouvernement en Conseil du 22

Plus en détail

CODE DU SPORT (Partie législative) Article L141-4

CODE DU SPORT (Partie législative) Article L141-4 CODE DU SPORT (Partie législative) Article L141-4 Le Comité national olympique et sportif français est chargé d'une mission de conciliation dans les conflits opposant les licenciés, les agents sportifs,

Plus en détail

REPUBLIQUE DE GUINEE Travail - Justice - Solidarité

REPUBLIQUE DE GUINEE Travail - Justice - Solidarité REPUBLIQUE DE GUINEE Travail - Justice - Solidarité LOI ORGANIQUE L/91/009/91 DU 23 DECEMBRE 1991 PORTANT ATTRIBUTION, ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE LA HAUTE COUR DE JUSTICE ET FIXATION DE LA PROCEDURE

Plus en détail

Section : PERSONNES HANDICAPÉES

Section : PERSONNES HANDICAPÉES COUR NATIONALE DE L INCAPACITE ET DE LA TARIFICATION DE L ASSURANCE DES ACCIDENTS DU TRAVAIL REPUBLIQUE FRANCAISE N de répertoire : Section : PERSONNES HANDICAPÉES N d enregistrement au TCI : Mots clés

Plus en détail

Les Cahiers du CIJ Secteur A Études et Formations

Les Cahiers du CIJ Secteur A Études et Formations L'éducation différenciée Les Cahiers du CIJ Secteur A Études et Formations A.1. Au Luxembourg 6. L'éducation différenciée Mots clefs de cette fiche : Autisme, Ecole, Education Différenciée, Dyslexie, Guidance,Etudes,

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 1897 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 95 13 août 2001 S o m m a i r e Loi du 17 juillet 2001 portant modification

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 6 13 janvier 2011. S o m m a i r e

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 6 13 janvier 2011. S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 25 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 6 13 janvier 2011 S o m m a i r e Règlement grand-ducal du 30 décembre

Plus en détail

Le conseil de prud hommes

Le conseil de prud hommes Le conseil de prud hommes Institutions Mars 2006 Les compétences Les acteurs La procédure Le jugement Le recours Le conseil de prud hommes est chargé de concilier et, en cas d échec, de juger les litiges

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 4125 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 209 110 11 novembre 22 mai 2009 2014 S o m m a i r e Ministère

Plus en détail

Entreprises, professions libérales et indépendants. Notre métier au service du vôtre.

Entreprises, professions libérales et indépendants. Notre métier au service du vôtre. Entreprises, professions libérales et indépendants. Notre métier au service du vôtre. Conseils Les choix les mieux adaptés à votre situation spécifique Sommaire Raiffeisen, le professionnalisme au service

Plus en détail

Memorial MEMORIAL. Großherzogthums Luxemburg. Grand-Duché de Luxembourg. H. Kirpach. des. Samedi, 1 er août 1903. N 57. Samstag, 1. August 1903.

Memorial MEMORIAL. Großherzogthums Luxemburg. Grand-Duché de Luxembourg. H. Kirpach. des. Samedi, 1 er août 1903. N 57. Samstag, 1. August 1903. MEMORIAL DU Grand-Duché de Luxembourg. 809 Memorial des Großherzogthums Luxemburg. Samedi, 1 er août. N 57. Samstag, 1. August. Avis. Administrations communales. Par arrêté du soussigné en date de ce jour

Plus en détail

REFORME DES SERVICES DE SECOURS ET DE LUTTE CONTRE L INCENDIE ANNEXE 4A PROJET DE PLAN NATIONAL D ORGANISATION DES SERVICES DE SECOURS

REFORME DES SERVICES DE SECOURS ET DE LUTTE CONTRE L INCENDIE ANNEXE 4A PROJET DE PLAN NATIONAL D ORGANISATION DES SERVICES DE SECOURS REFORME DES SERVICES DE SECOURS ET DE LUTTE CONTRE L INCENDIE ANNEXE 4A PROJET DE PLAN NATIONAL D ORGANISATION DES SERVICES DE SECOURS Juillet 2012 Annexe 4A : Analyse par groupement des critères qui furent

Plus en détail

LE POTENTIEL FONCIER ET LA CONSOMMATION FONCIERE

LE POTENTIEL FONCIER ET LA CONSOMMATION FONCIERE Octobre 2010 LE POTENTIEL FONCIER ET LA CONSOMMATION FONCIERE DANS LES ZONES D HABITAT AU GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG en collaboration avec le Table des matières Chiffres Clés 5 Introduction 7 1. Potentiel

Plus en détail

Courses supprimées le 24 décembre 2013: Ligne 100 Luxembourg - Larochette - Diekirch: Dernier départ à Luxembourg 20h10

Courses supprimées le 24 décembre 2013: Ligne 100 Luxembourg - Larochette - Diekirch: Dernier départ à Luxembourg 20h10 Courses supprimées le 24 décembre 2013: Ligne 100 Luxembourg - Larochette - Diekirch: Dernier départ à Luxembourg 20h05 Dernier départ à Diekirch 19h13 (Attention : course limitée jusqu à Bourglinster)

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE Décret n o 2016-660 du 20 mai 2016 relatif à la justice prud homale et au traitement judiciaire du contentieux du travail NOR : JUSC1509239D

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE Décret n o 2016-185 du 23 février 2016 pris pour l application de l ordonnance n o 2015-1288 du 15 octobre 2015 portant simplification

Plus en détail

Le Dispatching de Heisdorf. Le centre de conduite pour l électricité et le gaz naturel. Energy in motion

Le Dispatching de Heisdorf. Le centre de conduite pour l électricité et le gaz naturel. Energy in motion Le Dispatching de Heisdorf Le centre de conduite pour l électricité et le gaz naturel Energy in motion Creos Luxembourg S.A. détient, gère et exploite des réseaux d électricité et de gaz naturel au Luxembourg.

Plus en détail

» Hausse des prix enregistrés par m² des appartements au 4 e trimestre 2012

» Hausse des prix enregistrés par m² des appartements au 4 e trimestre 2012 L OBSERVATOIRE DE L HABITAT - TRIMESTRE 04 P 1 Les statistiques présentées ici sont basées sur les prix de transaction officiels renseignés dans une sélection des actes notariés. Les données, transmises

Plus en détail

Demande en injonction de payer au président du tribunal de commerce

Demande en injonction de payer au président du tribunal de commerce Nous sommes là pour vous aider 12946*01 Demande en injonction de payer au président du tribunal de commerce (Articles 1405 à 1425 du nouveau code de procédure civile) N du Tribunal : N du Greffe : DEMANDEURS

Plus en détail

LES LICENCIEMENTS COLLECTIFS

LES LICENCIEMENTS COLLECTIFS L - 114 LES LICENCIEMENTS COLLECTIFS Loi modifiée du 23 juillet 1993 portant diverses mesures en faveur de l emploi (extrait) Intégrée essentiellement dans le Code du travail aux articles L.166-1 et suivants

Plus en détail

Diversités et Citoyennetés

Diversités et Citoyennetés Diversités et Citoyennetés PARTICIPATION POLITIQUE DES MIGRANTS Luxembourg Belgique Suisse La Lettre de l IRFAM n 4 201 PARTICIPATION POLITIQUE DES MIGRANTS Luxembourg Belgique Suisse Institut de Recherche,

Plus en détail

LA PROCEDURE DU CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES INFIRMIERS

LA PROCEDURE DU CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES INFIRMIERS Commission Statut et Juridique AP- HP LA PROCEDURE DE LA CHAMBRE DISCIPLINAIRE DU CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES INFIRMIERS Petit guide pour connaître la procédure Février 2010 1 AU COMMENCEMENT DE L

Plus en détail

TARIF DES FRAIS JUDICIAIRES EN MATIÈRE CIVILE ET DES DROITS DE GREFFE (Version administrative)

TARIF DES FRAIS JUDICIAIRES EN MATIÈRE CIVILE ET DES DROITS DE GREFFE (Version administrative) TARIF DES FRAIS JUDICIAIRES EN MATIÈRE CIVILE ET DES DROITS DE GREFFE (Version administrative) Le tarif civil est adopté en vertu de l article 224 de la Loi sur les tribunaux judiciaires (chapitre T-16),

Plus en détail

Stratégie globale pour une mobilité durable

Stratégie globale pour une mobilité durable I. Les constats et les défis Stratégie globale pour une mobilité durable pour les résidents et les frontaliers 1 Stratégie globale pour une mobilité durable pour les résidents et les frontaliers Stratégie

Plus en détail

LOI SUR LE BUREAU D ACCRÉDITATION DES PÊCHEURS ET DES AIDES-PÊCHEURS DU QUÉBEC

LOI SUR LE BUREAU D ACCRÉDITATION DES PÊCHEURS ET DES AIDES-PÊCHEURS DU QUÉBEC 1 1 Éditeur officiel du Québec Ce document a valeur officielle. chapitre B-7.1 LOI SUR LE BUREAU D ACCRÉDITATION DES PÊCHEURS ET DES AIDES-PÊCHEURS DU QUÉBEC B1 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I CONSTITUTION

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N novembre S o m m a i r e

RECUEIL DE LEGISLATION. A N novembre S o m m a i r e 4159 MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 212 25 novembre 2014 S o m m a i r e Règlement ministériel du 12 novembre

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 27 NOVEMBRE 2014 C.14.0050.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.14.0050.F C. L., demandeur en cassation, représenté par Maître François T Kint, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet est

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION

RECUEIL DE LEGISLATION 1063 MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 73 17 novembre 1967 SOMMAIRE Règlement grand-ducal du 31 octobre 1967

Plus en détail

L an deux mil treize Et le cinq avril ;

L an deux mil treize Et le cinq avril ; MINISTERE DE LA JUSTICE, DES DROITS DE L HOMME ET DES LIBERTES PUBLIQUES ------------------- COUR D APPEL D ABIDJAN -------------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN -------------------- ORDONNANCE DE

Plus en détail

DROIT JUDICIAIRE EUROPEEN ET INTERNATIONAL ( )

DROIT JUDICIAIRE EUROPEEN ET INTERNATIONAL ( ) DROIT JUDICIAIRE EUROPEEN ET INTERNATIONAL (2012-2013) 9 ÈME LEÇON : RECONNAISSANCE ET EXÉCUTION DES SENTENCES ARBITRALES ÉTRANGÈRES I.- INTRODUCTION Lorsqu une partie à une procédure d arbitrage n exécute

Plus en détail

Table des matières v TABLE DES MATIÈRES 1. LES MATIÈRES NON CONTENTIEUSES... 6

Table des matières v TABLE DES MATIÈRES 1. LES MATIÈRES NON CONTENTIEUSES... 6 Table des matières v TABLE DES MATIÈRES Paragraphe INTRODUCTION... 1 TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 6 1. LES MATIÈRES NON CONTENTIEUSES... 6 1.1 La nature de la juridiction non contentieuse... 6 1.2

Plus en détail

Entreprises, professions libérales et indépendants. Notre métier au service du vôtre.

Entreprises, professions libérales et indépendants. Notre métier au service du vôtre. Entreprises, professions libérales et indépendants. Notre métier au service du vôtre. Conseils Les choix les mieux adaptés à votre situation spécifique Sommaire Raiffeisen, le professionnalisme au service

Plus en détail

Développement du réseau de gaz naturel de Creos. Marc Adler

Développement du réseau de gaz naturel de Creos. Marc Adler Développement du réseau de gaz naturel de Creos Marc Adler 1 Creos Luxembourg S.A. Structure du Groupe au 31.12.2013 Creos Luxembourg S.A. fait partie du Groupe Enovos, chapeauté par Enovos International

Plus en détail

Comores. Attributions de la cour constitutionnelle

Comores. Attributions de la cour constitutionnelle Attributions de la cour constitutionnelle Loi organique du 3 octobre 2005 [NB - Loi organique du 3 octobre 2005 relative aux autres attributions de la cour constitutionnelle] Conformément aux articles

Plus en détail

L an deux mil quinze Et le treize avril

L an deux mil quinze Et le treize avril REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ----------------- COUR D APPEL D ABIDJAN ---------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN --------------- RG N 1076/2015 ------------- ORDONNANCE DU JUGE DE L EXECUTION --------------

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3147 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 157 30 octobre 2003 S o m m a i r e Règlement grand-ducal du 15 octobre

Plus en détail

17 décembre AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure

17 décembre AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure COUR NATIONALE DE L INCAPACITÉ ET DE LA TARIFICATION DE L ASSURANCE DES ACCIDENTS DU TRAVAIL RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure L inopposabilité a pour

Plus en détail

Section : PERSONNES HANDICAPÉES. N d enregistrement au TCI : HA09 ARRÊT DU 31 AOÛT 2011 PARTIES EN CAUSE DEVANT LA COUR

Section : PERSONNES HANDICAPÉES. N d enregistrement au TCI : HA09 ARRÊT DU 31 AOÛT 2011 PARTIES EN CAUSE DEVANT LA COUR COUR NATIONALE DE L INCAPACITÉ ET DE LA TARIFICATION DE L ASSURANCE DES ACCIDENTS DU TRAVAIL RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N de répertoire : 0904231 Section : PERSONNES HANDICAPÉES N d enregistrement au TCI : 001399HA09

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 16 DÉCEMBRE 2015 P.15.1197.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N P.15.1197.F M. C., C., C., G., prévenu, demandeur en cassation, ayant pour conseil Maître Jordan Lecuyer, avocat au barreau de Liège.

Plus en détail

BURKINA FASO IV E REPUBLIQUE SEPTIEME LEGISLATURE UNITE-PROGRES-JUSTICE ASSEMBLEE NATIONALE LOI N /AN

BURKINA FASO IV E REPUBLIQUE SEPTIEME LEGISLATURE UNITE-PROGRES-JUSTICE ASSEMBLEE NATIONALE LOI N /AN BURKINA FASO IV E REPUBLIQUE ------------ SEPTIEME LEGISLATURE UNITE-PROGRES-JUSTICE ------------ ASSEMBLEE NATIONALE LOI N 011-2016/AN PORTANT CREATION, COMPOSITION, ATTRIBUTIONS, FONCTIONNEMENT DES TRIBUNAUX

Plus en détail

I n t r o d u c t i o n

I n t r o d u c t i o n 9 note n 9, septembre 2007 Le potentiel foncier constructible pour l habitat au Luxembourg en 2004 I n t r o d u c t i o n I Mieux connaître les réserves foncières disponibles pour l habitat au Luxembourg

Plus en détail

BIO N-41 Paraît chaque semaine. Mercredi, le 22 octobre 2014

BIO N-41 Paraît chaque semaine. Mercredi, le 22 octobre 2014 BIO N-41 Paraît chaque semaine Mercredi, le 22 octobre 2014 Le sport a de l avenir Max, futur «Ballon d Or» SPONSOR OFFICIEL LUXEMBOURGEOISE DE FOOTBALL FÉDÉRATION BGL BNP PARIBAS S ENGAGE POUR DYNAMISER

Plus en détail

Corrigé Examen Droit judiciaire privé 5 juin 2012

Corrigé Examen Droit judiciaire privé 5 juin 2012 1. Quelle est la sanction applicable lorsque le demandeur introduit une demande en justice sans respecter la clause de médiation insérée dans la convention qui le lie au défendeur? a. la nullité de la

Plus en détail

Nouveaux statuts du syndicat de communes «Minett-Kompost»

Nouveaux statuts du syndicat de communes «Minett-Kompost» Nouveaux statuts du syndicat de communes «Minett-Kompost» Préambule Les communes de Bascharage, Bettembourg, Clemency, Differdange, Dippach, Dudelange, Esch-sur-Alzette, Frisange, Kayl, Leudelange, Mondercange,

Plus en détail

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur-fraternité-justice. Ordonnance n du 8 février 2007 portant organisation judiciaire

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur-fraternité-justice. Ordonnance n du 8 février 2007 portant organisation judiciaire REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur-fraternité-justice Ordonnance n 2007-012 du 8 février 2007 portant organisation judiciaire Le Conseil Militaire pour la Justice et la Démocratie a délibéré et

Plus en détail

Règlement pour le fonctionnement des comités d avis

Règlement pour le fonctionnement des comités d avis CHAMBRE NATIONALE DES NOTAIRES Règlement pour le fonctionnement des comités d avis Texte adopté par l assemblée générale de la Chambre nationale des notaires du 24 avril 2001, modifié par l assemblée générale

Plus en détail

CODE DE PROCÉDURE CIVILE

CODE DE PROCÉDURE CIVILE CODE DE PROCÉDURE CIVILE Chapitre IX : L'autorité parentale (Décret n 81-500 du 12 mai 1981) Section II : L'assistance éducative. Article 1181 Modifié par Décret n 2002-361 du 15 mars 2002 - art. 2 JORF

Plus en détail

ART. 127 À DU CODE DE PROCÉDURE CIVILE RELATIFS À LA CONCILIATION ET À LA MÉDIATION

ART. 127 À DU CODE DE PROCÉDURE CIVILE RELATIFS À LA CONCILIATION ET À LA MÉDIATION République française ART. 127 À 131-15 DU CODE DE PROCÉDURE CIVILE RELATIFS À LA CONCILIATION ET À LA MÉDIATION Dernière modification du texte le 18 mars 2012 Document généré le 2 avril 2012 Copyright

Plus en détail

AUDIENCE PUBLIQUE DU 18 juillet L an deux mil treize Et le dix-huit juillet

AUDIENCE PUBLIQUE DU 18 juillet L an deux mil treize Et le dix-huit juillet REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ----------------- COUR D APPEL D ABIDJAN ---------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN --------------- RG N 866/2013 ------------- ORDONNANCE DU JUGE DES REFERES --------------

Plus en détail

2 6 NOV. 201^ i Entré le: 2 4 NOV SERVICE CENTRAL DE LEGISLATION. CHAMBRE DES DÉPUTÉS Entrée le: Luxembourg, le 21 novembre 2014

2 6 NOV. 201^ i Entré le: 2 4 NOV SERVICE CENTRAL DE LEGISLATION. CHAMBRE DES DÉPUTÉS Entrée le: Luxembourg, le 21 novembre 2014 LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG Ministère de la Famille et de l'intégration Luxembourg, le 21 novembre 2014 Réf. 20a4/JoA

Plus en détail

- de mettre à la charge de l Etat une somme de 1500 euros au titre de l article L du code de justice administrative ;

- de mettre à la charge de l Etat une somme de 1500 euros au titre de l article L du code de justice administrative ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE VERSAILLES N 1500251 M. Franck Latreille Mme Emmanuelle Latreille-Bouet Mme Malet Juge des référés Ordonnance du 21 janvier 2015 REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITES 2014

RAPPORT D ACTIVITES 2014 RAPPORT D ACTIVITES 2014 Les travaux du Service des sites et monuments nationaux (SSMN) effectués en 2014 peuvent être répartis en divers domaines, à savoir : > études et travaux relatifs au patrimoine

Plus en détail

3 î OCT OCT LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG Ministère de la Culture. Luxembourg, le. Réf.

3 î OCT OCT LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG Ministère de la Culture. Luxembourg, le. Réf. LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG Ministère de la Culture Luxembourg, le 3 î OCT. 2016 Réf. : 819x55 laf CHAMBRE DES DEPUTES Entrée le: 3 1 OCT. 2016 Le Ministre de la Culture Monsieur le Ministre

Plus en détail

SOMMAIRE. Humanitaire 38. éditorial 7. Santé 8. Institutionnel 44. Social 18. Jeunesse 26

SOMMAIRE. Humanitaire 38. éditorial 7. Santé 8. Institutionnel 44. Social 18. Jeunesse 26 Rapport d activités Rapport d activités SOMMAIRE éditorial 7 Santé 8 Aides et Soins 10 Aidsberodung 11 Ambulances 12 Centre de Convalescence - Château de Colpach 13 Centre de Transfusion Sanguine 14 CIPA

Plus en détail

LOI HAMON : DECRET D APPLICATION RELATIF A L ORGANISATION DE LA PROCEDURE D ACTION DE GROUPE

LOI HAMON : DECRET D APPLICATION RELATIF A L ORGANISATION DE LA PROCEDURE D ACTION DE GROUPE LOI HAMON : DECRET D APPLICATION RELATIF A L ORGANISATION DE LA PROCEDURE D ACTION DE GROUPE Le Décret n 2014-1081 du 24 septembre 2014, pris en application des articles L423-1 et suivants du code de la

Plus en détail

loi organique N /AU du 30 Juin 2004, relative à l organisation et aux compétences de la Cour Constitutionnelle.

loi organique N /AU du 30 Juin 2004, relative à l organisation et aux compétences de la Cour Constitutionnelle. loi organique N 04-001/AU du 30 Juin 2004, relative à l organisation et aux compétences de la Cour Constitutionnelle. LIVRE 1 er DE L ORGANISATION DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE TITRE 1 er DES MEMBRES DE

Plus en détail

FEDERATION LUXEMBOURGEOISE DE FOOTBALL BP 5, L-3901 Mondercange, Tel. : , Fax. :

FEDERATION LUXEMBOURGEOISE DE FOOTBALL BP 5, L-3901 Mondercange, Tel. : , Fax. : 100 AS HOSINGEN AS WINCRANGE 120 BLO-WEISSMEDERNACH ENT. BISSEN 140 AS WINCRANGE FC MARISCA MERSCH 100 BLO-WEISSMEDERNACH AS HOSINGEN 120 ENT. BISSEN FC MARISCA MERSCH 140 AS WINCRANGE BLO-WEISSMEDERNACH

Plus en détail

INJONCTION DE PAYER. Elle est généralement utilisée pour recouvrer des créances établies de manière certaine dont le montant n est pas trop élevé.

INJONCTION DE PAYER. Elle est généralement utilisée pour recouvrer des créances établies de manière certaine dont le montant n est pas trop élevé. 1 / 7 INJONCTION DE PAYER 01.09.16 La procédure d injonction de payer permet de recouvrer une créance demeurée impayée malgré les simples courriers de relance et la mise en demeure de payer. Procédure

Plus en détail

L an deux mil treize ; Et le vingt-deux Mai ;

L an deux mil treize ; Et le vingt-deux Mai ; OS/DSL REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE --------------------- COUR D APPEL D ABIDJAN -------------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN -------------------- RG N 597/2013 ----------------- ORDONNANCE DE REFERE

Plus en détail

Enquête de l UEL portant sur les. Zones d activités économiques au Grand-Duché du Luxembourg

Enquête de l UEL portant sur les. Zones d activités économiques au Grand-Duché du Luxembourg Enquête de l UEL portant sur les Zones d activités économiques au Grand-Duché du Luxembourg Avril 2005 Sommaire Objectifs de l étude et moyens de mise en œuvre...1 Principaux enseignements tirés de l étude...2

Plus en détail

CONVENTION PORTANT CREATION D UNE COMMISSION BANCAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE

CONVENTION PORTANT CREATION D UNE COMMISSION BANCAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE CONVENTION PORTANT CREATION D UNE COMMISSION BANCAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE Article 1. _ Il est institué une Commission Bancaire de l Afrique Centrale ci-après dénommée «la Commission Bancaire» et en abrégé

Plus en détail

Loi d'introduction du Code de procédure civile suisse (LiCPC)

Loi d'introduction du Code de procédure civile suisse (LiCPC) Loi d'introduction du Code de procédure civile suisse (LiCPC) du 16 juin 010 Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu l'article 4, alinéa 1, du Code de procédure civile du 19 décembre 008 1),

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 9 OCTOBRE 2015 C.15.0048.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.15.0048.F M. S., demandeur en cassation, représenté par Maître Huguette Geinger, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet est

Plus en détail