Développement du processus d extraction de l or Rapport de capacités

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Développement du processus d extraction de l or Rapport de capacités"

Transcription

1 Développement du processus d extraction de l or Rapport de capacités BONNES SOLUTIONS BON PARTENAIRE

2 Aperçu de la Société Australian Laboratory Services (ALS) a débuté à Brisbane sous le nom d»australian Laboratory Services Pty Ltd» en 1974, en tant que société privée fournissant des services d analyse pour les industries du schiste bitumeux et d exploration de minerais. Australian Laboratory Services (ALS) fournit une large gamme de services de pointe sophistiqués aux quatre segments principaux du marché, grâce à un total de 13 offres de services uniques : Riche d une solide expérience de 30 ans dans le secteur, ALS enregistre un chiffre d affaires mondial dépassant les 1,5 milliards de dollars. ALS demeure à la pointe de l industrie des services d analyse, se forgeant ainsi l enviable réputation de prestataire de choix à l échelle mondiale. Traitant plus de 20 millions d échantillons par an, nos employés travaillent dans plus de 350 sites implantés dans 55 pays. Certains de nos laboratoires sont disposés de manière stratégique à travers le monde: Australie, Asie, Amérique du Nord, Amérique du Sud, Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. Ils constituent ainsi l un des plus grands groupes de laboratoires d analyse au monde. Minéraux Géochimie Métallurgie Site minier et Inspection. Sciences de la vie Environnement Industrie alimentaire Industrie pharmaceutique Santé animale Produits de consommation et Électronique. Énergie Charbon et Industrie pétrolière. Industrie Préservation des biens et Tribologie. 2 ALS Metallurgy - Développement du Processus d extraction de l or

3 40 ANNÉES D EXPLOITATION 13K + EMPLOYÉS SITES 50 + PAYS Introduction ALS Metallurgy fait partie du Groupe ALS, une société mondiale et diversifiée de laboratoires et de services d analyse. ALS Metallurgy est le leader mondial des services d analyse métallurgique et de conseil pour le développement du schéma de traitement des minerais et son optimisation. D importants laboratoires à l échelle du banc d essai, des usines pilotes à grande échelle et des métallurgistes experts traitent les minerais, fournissent des analyses minéralogiques et hydrométallurgiques ainsi que des services internes à la communauté mondiale du secteur des ressources. Nos solutions métallurgiques sont internationalement reconnues dans les secteurs minier, financier et de l ingénierie pour tous les principaux produits : Métaux précieux - or, argent, métaux du groupe platine Métaux de base - cuivre, cobalt, plomb, zinc, molybdène, manganèse Minerai de fer - hématite, magnétite, goethite, itabirite Nickel - latérite et minerais sulfurés Uranium et thorium Minéraux de terres rares et autres espèces exotiques Sables minéraux Minéraux industriels Tungstène et étain ALS Metallurgy jouit d une réputation enviable du fait de l excellente qualité de son service d analyse métallurgique extractive, rendue possible par des données fiables et opportunes, le soutien d experts et une culture de la sécurité et de l innovation. Qualité ALS comprend la valeur de la qualité et de l intégrité des données pour les entreprises d exploration et minières. Nos processus sont destinés à assurer des données d analyses de la meilleure qualité possible au client afin d aider celui-ci à prendre ses décisions en connaissance de cause. Santé, Sécurité et Environnement Être un employé d ALS revient à privilégier la sécurité. A l échelle mondiale, ALS s est engagée à respecter une culture de travail sécuritaire. GESTION DE LA SÉCURITÉ Dans le cadre de cette approche mondiale, ALS a développé une norme dans le secteur pour la gestion de la santé, la sécurité et l environnement (HSE en anglais). PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ALS a établi une série complète de procédures et de politiques pour assurer la protection de l environnement. Des procédures et politiques spécifiques ont été élaborées pour les thèmes suivants : Gestion, contrôle et entretien des déchets ; Plans de gestion de catastrophes en cas de fuite ; Gestion des déchets solides et recyclage le cas échéant. Rapport de capacités 3

4 Développement du processus d extraction de l or La réponse métallurgique des minerais et des concentrés d or à un processus d extraction est déterminée par un programme d analyse et d évaluation métallurgiques. L expérimentation du développement du traitement d extraction aurifère ALS Metallurgy, à l échelle du laboratoire et à l échelle pilote, minimise vos risques techniques associés au développement de projets aurifères grâce à des programmes d expérimentation métallurgique bien planifiés, bien gérés et bien exécutés. Les gisements d or actuellement envisagés pour exploitation ont une teneur de plus en plus faible et une complexité de plus en plus élevée; une compréhension totale de la réponse métallurgique aux options du processus d extraction acquiert de ce fait une importance accrue. La minéralogie aurifère de chaque gisement de minerai est unique, et il est important d envisager de manière précise la minéralogie industrielle qui peut affecter la stratégie de traitement d extraction de l or. ALS Metallurgy travaille avec les secteurs minier, financier et de l ingénierie, pour développer et démontrer les stratégies de traitement d extraction de l or en vous fournissant une explication et une évaluation précises des facteurs chimiques, minéralogiques et métallurgiques. L extraction et la récupération de l or deviennent de plus en plus compliquées, et impliquent pratiquement tous les processus utilisés dans la métallurgie extractive. L équipe d experts spécialisés en métallurgie aurifère ALS Metallurgy a une grande expérience de différents types de minerais d or, y compris le broyage et les minerais réfractaires. Grâce à son expertise prédominante dans les industries géochimique, minéralogique et métallurgique, le Groupe ALS est en mesure de fournir une large palette de services comprenant : Services d exploration Service d exploration géochimique Géométallurgie Minéralogie avancée Analyse métallurgique au stade du cadrage Services d Optimisation des processus, de pré-faisabilité et de faisabilité Géométallurgie Études de la variabilité du minerai Minéralogie avancée Développement et optimisation du schéma métallurgique Analyse continue de l usine pilote Soutien de production Laboratoires sur sites miniers Services d analyse pour le contrôle des teneurs et le contrôle quotidien du broyeur Minéralogie avancée 4 ALS Metallurgy - Développement du Processus d extraction de l or

5 Services étendus Analyse chimique L essai précis est essentiel à la réussite de tout programme d expérimentation aurifère. Grâce à la présence d un laboratoire d analyse de pointe sur le site de notre installation métallurgique, ALS Metallurgy mène des analyses de pyroanalyse et de solution sur l or et l argent, ainsi que des essais sur le charbon et la digestion de l or par eau régale. Les résultats sont surveillés en permanence par un système de normes QA/QC et des vérifications externes en alternance. Minéralogie Une compréhension totale de la manière dont l or est contenu dans les minéraux présents dans les minerais d or est nécessaire pour réussir à concevoir et à mettre en œuvre un processus d extraction aurifère d une efficacité optimale. Nous sommes capables de caractériser intégralement les minerais d or par des programmes complets, y compris la lixiviation de diagnostic en plusieurs étapes, la pré-concentration, la minéralogie industrielle et d autres tests complémentaires. Lorsqu elles interviennent au stade de l exploration et de la faisabilité du projet, de telles informations peuvent identifier et quantifier les paramètres clés susceptibles d influencer la viabilité d un projet. Des informations peuvent être intégrées à des modèles géométallurgiques, pour aider à estimer les réserves et les ressources et à planifier la production minière. Les informations sur la tenue de l or aident à la conception des circuits de récupération de l or et, lorsque cela est fait de manière systématique, elles assurent l optimisation continue des procédés existants et la rentabilité en cours de l exploitation minière. Mise à part l obtention de données quantitatives sur les minerais d or eux-mêmes, les données minéralogiques sont également fournies par les minerais associés de la roche hôte, notamment les minerais potentiellement nocifs comme les capteurs de solutions et les éléments indésirables pour l environnement. Préparation, criblage et analyse des échantillons Nos équipements complets de concassage, de criblage et de fragmentation, assurent la production d échantillons représentatifs précis. Des échantillons d analyse allant de quelques kilogrammes à plusieurs tonnes peuvent être préparés et traités. La détermination de la distribution en taille des particules peut être menée par des méthodes de criblage. Pour les particules plus fines, moins de 38 µm, un dimensionnement par cyclone peut être réalisé avec collecte et analyse des fractions les plus fines. Une détermination de la densité relative apparente et une détermination de la densité réelle sont également effectuées. Pulvérisation Une gamme de tests est disponible pour évaluer les paramètres de pulvérisation pour les minerais d or : Compétence en milieu autogène Indice d abrasion de Bond Indice de travail de Bond pour les broyeurs à boulets Indice de travail de Bond pour les concasseurs à marteaux Indice de travail de Bond pour les broyeurs à barres Indice de travail comparatif Cylindres de broyage à haute pression (HPGR) jusqu à 10 tph Indice de travail déduit Essai JK de résistance à la chute de poids Essai de broyabilité en circuit ouvert de Levin Usine pilote SABC (broyeur autogène/broyeur semi-autogène ou AG/SAG) jusqu à 4 tph Test de charge ponctuelle Conception des broyeurs semi-autogènes (Starkey) Test de pulvérisation par broyeur semi-autogène (SAG Mill Comminution ou SMC) Broyage ultra fin Compression mono-axiale Concentration par gravité Des équipements pour la séparation et la concentration par gravité sont disponibles pour récupérer l or libre avant cyanuration. Des spirales, des tables, des jigs centrifuges, des hydrocyclones, des lots Knelson, des lots Falcon, des concentrateurs Falcon à l échelle pilote, la séparation par liquide dense jusqu à 4,05 SG, l amalgamation et la cyanuration intensive (ILR), peuvent être utilisés pour améliorer les facteurs économiques de la récupération de l or. Traitement d oxygénation prélixiviation L oxygénation pré-lixiviation de minerais contenant de la pyrrhotite et autres sulfurés labiles est souvent effectuée pour satisfaire la demande en oxygène des pulpes de lixiviation. Il ne s agit pas d une oxydation de sulfurés en tant que telle, mais plutôt d une oxygénation des pulpes de lixiviation. Souvent, le nitrate de plomb est également inclus dans ce stade de pré-traitement. Cyanuration - minerais à concassage libre Notre laboratoire entièrement équipé et consacré à l or fournit des services d analyse spécialisée pour la récupération de l or par la cyanuration en bouteilles ou par l agitation mécanique en cuves. Une lixiviation au cyanure des minerais à concassage libre, notamment les tests de lixiviation par lots pour déterminer l effet de la taille du broyage, le ph, la force de la solution de cyanure, l influence de la concentration en oxygène dissout, l influence d accélérants de lixiviation (comme le nitrate de plomb et d autres produits chimiques) et la durée de lixiviation, peut être effectuée. Les analyses peuvent se faire sur des échantillons allant de 0,50 kg à kg. Une génération de données sur la conception de l usine, comme les mesures de rhéologie des solides, la détermination du taux d absorption d oxygène, la floculation/sédimentation des liquides chargés et l expérimentation de filtration, peut également être réalisée. Rapport de capacités 5

6 Charbon en pulpe (CIP) et charbon en lixiviat (CIL) La charge d or sur du charbon activé peut être décrite par l équation de Fleming. ALS Metallurgy peut mener des analyses de charge du charbon par lot séquentiel pour déterminer les constantes k et n de Fleming. Ces constantes de Fleming sont utilisées en consultant les ingénieurs pour mesurer les contacteurs CIP. Des installations CIP à l échelle pilote sont disponibles pour confirmer les résultats des analyses en laboratoire. Certains minerais contenant de l or contiennent également des composants actifs qui absorbent l or lixivié et réduisent par conséquent la récupération d or. L utilisation de CIL peut réduire ou éliminer la perte d or par le processus d adsorption compétitive. ALS Metallurgy peut effectuer des analyses CIL à l échelle du laboratoire et comparer les résultats à la cyanuration conventionnelle. Des programmes d analyse CIL à l échelle pilote peuvent également être réalisés. Cyanuration - lixiviation en tas La lixiviation en colonne utilisant une solution de cyanure pour évaluer le potentiel de lixiviation en tas de minerais contenant de l or peut être réalisée par l utilisation de colonnes allant de 100 mm de diamètre x 1 m de haut à 1,8 m de diamètre x 10 m de haut. Toutes les colonnes sont faites en interne selon les spécifications du client/ du projet (par exemple, des colonnes sectionnelles, des unités d une pièce, chemisées pour le contrôle de la température). Nous possédons l expertise nécessaire pour des analyses d agglomération impliquant une gamme d additifs sélectionnés pour lier les particules fines, afin d améliorer les caractéristiques de percolation de cet échantillon. Il est possible d effectuer des analyses de percolation standard visant à optimiser la capacité d un échantillon à laisser passer une solution à travers le lit et à servir de moyen de mesure de l efficacité du procédé d agglomération. En général, la majorité de ces analyses exige des colonnes de 1,5-2,0 m de haut et de 190 mm de diamètre et peuvent fonctionner dans une configuration de circuit ouvert ou fermé. Pour ces deux configurations de circuits, du métal peut être récupéré dans la solution lixiviée à l aide d une méthode appropriée (adsorption de charbon, précipitation, extraction par solvant, etc.). Pour les solutions recirculées, des réactifs sont adaptés au besoin. Des analyses à plus grande échelle utilisant des colonnes de 4 m, 6 m, 7 m, 8 m et 10m de haut en gardant le même diamètre de 190 mm, peuvent être faites. Des colonnes de diamètre supérieur allant jusqu à 1,8 m ont été testées, bien que les clients reviennent souvent aux colonnes de 190 mm de diamètre nominal du fait des limitations de la quantité de minerai disponible. ALS Metallurgy mène également des analyses en colonnes séquentielles par lesquelles la solution lixiviée d une colonne est utilisée pour irriguer une seconde colonne montée en série. Des liqueurs mères peuvent être passées à travers des colonnes de charbon actif et la solution de cyanure régénéré recyclée. D autres données de conception, comme le glissement des tas et les taux réels de percolation, peuvent être évaluées lors de l expérimentation par cyanuration de la lixiviation en colonne. Flottaison Des analyses par lots peuvent être réalisées sur des minerais réfractaires pour optimiser la performance de la flottaison. Des analyses de flottaison continue à l échelle pilote peuvent alors être effectuées pour confirmer les données des analyses par lots, et pour produire un concentré d or suffisant pour une analyse réfractaire. Des analyses de flottation, à l échelle du lot et à l échelle pilote en continu, ont été réalisées pour récupérer l or associés aux sulfurés. 6 ALS Metallurgy - Développement du Processus d extraction de l or

7 Minerais réfractaires Le traitement de différents types de minerais réfractaires a été évalué, notamment l arsénopyrite, la pyrite et le minerai de sulfure de cuivre. Grillage Des minerais sulfurés réfractaires peuvent être grillés pour produire un calcinat réactif à la cyanuration. Une unité pilote de grillage Dorr- Oliver est disponible pour étudier le grillage des concentrés sulfurés. Des analyses silencieuses par lots et des analyses de réacteur du four rotatif par lots peuvent précéder des analyses à l échelle pilote dans un four à lit de 10 cm fluidisé en continu pour établir l influence de la composition gazeuse, la température et le schéma de grillage à utiliser. Les calcinats résultant de l oxydation par grillage sont lixiviés par du cyanure à l aide de méthodes conventionnelles. Le matériau d alimentation pour les études de grillage sont généralement produits par des analyses de laboratoire ou de flottaisonbà l échelle pilote. Broyage ultra fin Oxydation BIOX Notre laboratoire aurifère peut, grâce aux équipements BIOX, pré-traiter les minerais d or sulfurés réfractaires tels que la pyrite, l arsénopyrite et la pyrrhotite. Oxydation bactérienne Plusieurs souches de microbes sont disponibles pour ces analyses, ou les microbes inhérents au minerai peuvent être mis en culture pour les analyses. Des installations à l échelle du lot et à l échelle pilote sont disponibles. Oxydation Activox L oxydation sous pression à basse température est disponible pour des analyses à l échelle de lots et à l échelle pilote. Minerais sulfurés contenant de l or, riches en cuivre Des minerais contenant du cuivre soluble peuvent consommer une très grande quantité de cyanure. La cyanuration ammoniacale peut réduire le niveau global de la consommation de cyanure de façon spectaculaire et nous pouvons mener des analyses de lixiviation pour optimiser les conditions réactives. Notre expertise couvre tous les aspects du traitement des minerais sulfurés riches en cuivre, de la flottaison à la lixiviation sélective, le CIP, l élution et les circuits d électrowinning entièrement intégrés. Détoxification du cyanure Expertise couvrant toutes les technologies courantes, notamment le péroxyde d hydrogène, l acide de Caro, le dioxyde de soufre/l air, le sulfate ferreux pour une détoxification bactérienne assistée. Certains minerais réfractaires, comme ceux contenant de l or pyritique, peuvent être broyés très fin avant cyanuration. De nombreuses technologies, notamment IsaMillTM, Metso Verti-mill et le broyeur à charge agitée (SMD), Deswick et Metprotech, sont disponibles pour broyer les minerais ou les concentrés à 2-3 µm afin de libérer l or particulaire fin. Cyanuration sous pression Ces analyses ont été effectuées à température ambiante avec de l oxygène. Oxydation sous pression Les minerais réfractaires où l or est contenu dans des sulfurés, comme la pyrite et l arsénopyrite, peuvent être oxydés chimiquement pour améliorer la récupération de l or. L oxydation est menée en autoclave à des températures de degrés Celsius et à des pressions d oxygène allant jusqu à kpa. Des analyses d oxydation par lots sont effectuées dans un autoclave de Parr de 3,8 litres. Le résidu de lixiviation sous pression est neutralisé par lessivage à la chaux, puis lixivié en utilisant des méthodes de cyanuration conventionnelles. Caractérisation du carbone Toutes les analyses au carbone standard de l industrie peuvent être réalisées pour aider la sélection et l optimisation du carbone, notamment la dureté Ball Pan ASTM, l analyse d attrition dans un crible rotatif pendant 24 heures, et l analyse par adsorption utilisant des solutions d or ou des pulpes avec calcul des constantes du taux cinétique. Récupération de la solution Des solutions lixiviées au cyanure peuvent être traitées par une adsorption au carbone, le procédé de précipitation par du zinc de Merrill-Crowe et l électrowinning. Filtration/sédimentation De nombreux minerais, en particulier ceux dont la teneur en argile est significative, peuvent présenter des caractéristiques faibles de filtration et/ou de sédimentation. ALS Metallurgy collabore étroitement avec des fournisseurs d équipements et de réactifs pour effectuer des analyses par lots, afin d évaluer ces opérations d unités dans nos laboratoires. Rapport de capacités 7

8 Australie Perth 6 MacAdam Place, Balcatta, Australie-Occidentale 6021 T F E Amérique du Nord Kamloops 2957 Bowers Place, Kamloops BC V1S 1W5 Canada T E Amérique latine Centre des services minéraux de Santiago Hermanos Carrera Pinto 159 Parque Industrial Los Libertadores Colina, Santiago, Chili T F E BONNES SOLUTIONS BON PARTENAIRE

Dynacor annonce une récupération métallurgique de l or allant jusqu à 96,43% dans le matériel minéralisé de Tumipampa

Dynacor annonce une récupération métallurgique de l or allant jusqu à 96,43% dans le matériel minéralisé de Tumipampa 2015 Dynacor Gold Mines Inc. (Dynacor) Symbol: DNG Toronto Stock Exchange (TSX) Shares outstanding: 36 425 667 Dynacor annonce une récupération métallurgique de l or allant jusqu à 96,43% dans le matériel

Plus en détail

LES INSTALLATIONS FIXES. pierres naturelles sables et graviers recyclage

LES INSTALLATIONS FIXES. pierres naturelles sables et graviers recyclage LES INSTALLATIONS FIXES pierres naturelles sables et graviers recyclage Les installations fixes une ingénierie «Made in Autriche» Franz Wageneder ne pouvait pas imaginer en 1950, lorsqu il construisit

Plus en détail

Récupération de l'uranium à partir des minerais uranifères

Récupération de l'uranium à partir des minerais uranifères - Récupération de l'uranium à partir des minerais uranifères par D.C. Seidel* Le développement de l'industrie de l'extraction de l'uranium et du traitement du minerai d'uranium a un caractère exceptionnel.

Plus en détail

FIABILITÉ PERFORMANCE

FIABILITÉ PERFORMANCE FIABILITÉ PERFORMANCE www. magotteaux. com STRATEGIEDESIGN 09/2006 En 1950, MAGOTTEAUX développe et commercialise les premiers boulets coulés au chrome dans sa fonderie de Vaux (Belgique). Aujourd hui,

Plus en détail

À chaque nuance son domaine d application Conseil d utilisation

À chaque nuance son domaine d application Conseil d utilisation > Les nuances de carbure à grain ultra-fin se caractérisent par une dureté très élevée et une excellente résistance à l usure. Elles sont utilisées à la fabrication d outils de fraisage et de forets pour

Plus en détail

Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles

Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles Février 2012 Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles CONFIDENTIEL Sommaire Mise en contexte sur DMA / LM Objectifs du programme de DMA / LM Composantes

Plus en détail

Technologies pour traitements thermiques dans l industrie minérale. ThyssenKrupp Industrial Solutions. Notre nouveau nom est.

Technologies pour traitements thermiques dans l industrie minérale. ThyssenKrupp Industrial Solutions. Notre nouveau nom est. Notre nouveau nom est ThyssenKrupp Industrial Solutions www.thyssenkrupp-industrial-solutions.com Technologies pour traitements thermiques dans l industrie minérale tk Polysius 2 3 ThyssenKrupp Polysius

Plus en détail

relatif au Code international de gestion du cyanure

relatif au Code international de gestion du cyanure INSTITUT INTERNATIONAL DE GESTION DU CYANURE Définitions et sigles relatif au Code international de gestion du cyanure www.cyanidecode.org Juin 2012 Le Code international de gestion du cyanure (ci-après

Plus en détail

UTILISATION DES SÉDIMENTS VALORISÉS : exemple de la plate-forme expérimentale SOLINDUS pour le pré-traitement des produits de dragage

UTILISATION DES SÉDIMENTS VALORISÉS : exemple de la plate-forme expérimentale SOLINDUS pour le pré-traitement des produits de dragage UTILISATION DES SÉDIMENTS VALORISÉS : exemple de la plate-forme expérimentale SOLINDUS pour le pré-traitement des produits de dragage Dr H. Bréquel, Responsable département Recherche 1 1 /20 CONTEXTE ET

Plus en détail

Potentiel de valorisation d un déchet en filière métallurgique

Potentiel de valorisation d un déchet en filière métallurgique Potentiel de valorisation d un déchet en filière métallurgique CRM: Centre de Recherches Métallurgiques ASBL établie en Belgique Créée en 1948 par l industrie sidérurgique belge Certifiée ISO 17025 et

Plus en détail

Contrôle des gaz à effet de serre dans les Mines. Abdoulaye HAMIDOU Chef de Groupe Qualité Sécurité Environnement COMINAK/AREVA

Contrôle des gaz à effet de serre dans les Mines. Abdoulaye HAMIDOU Chef de Groupe Qualité Sécurité Environnement COMINAK/AREVA Contrôle des gaz à effet de serre dans les Mines Abdoulaye HAMIDOU Chef de Groupe Qualité Sécurité Environnement COMINAK/AREVA Principe de fonctionnement des Mines Rejets Atmosphériques Explosifs Ciment

Plus en détail

technologie de séchage

technologie de séchage technologie de séchage we process the future Technologie de traitement LA TÂCHE Dans tous les domaines de l industrie, le séchage constitue une étape nécessaire du processus de traitement. Tous les produits

Plus en détail

Les techniques alternatives dans la gestion des eaux pluviales. Jean Yves VIAU Directeur Opérationnel

Les techniques alternatives dans la gestion des eaux pluviales. Jean Yves VIAU Directeur Opérationnel Les techniques alternatives dans la gestion des eaux pluviales Jean Yves VIAU Directeur Opérationnel Plan de présentation Présentation Saint Dizier environnement Les techniques alternatives La maîtrise

Plus en détail

MET-PRO. Environmental Air Solutions. Bio-Reaction MD, Duall, Flex-Kleen MD et Met- Pro MD Systems sont désormais regroupés sous une seule bannière

MET-PRO. Environmental Air Solutions. Bio-Reaction MD, Duall, Flex-Kleen MD et Met- Pro MD Systems sont désormais regroupés sous une seule bannière Bio-Reaction MD, Duall, Flex-Kleen MD et Met- Pro MD Systems sont désormais regroupés sous une seule bannière MET-PRO Environmental Air Solutions A Met-Pro Une entreprise Product spécialisée Recovery/Pollution

Plus en détail

PROPOSITION TECHNIQUE ET FINANCIERE

PROPOSITION TECHNIQUE ET FINANCIERE Avenue des Etangs Narbonne, F-11100, France Votre correspondant : Romain CRESSON INRA Transfert Environnement Avenue des Etangs Narbonne, F-11100, France Tel: +33 (0)4 68 46 64 32 Fax: +33 (0)4 68 42 51

Plus en détail

Ressources minérales et Hydrocarbures. Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech

Ressources minérales et Hydrocarbures. Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech Ressources minérales et Hydrocarbures Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech Colloque IMT «Ressources naturelles & Environnement», 5 et 6 novembre 2014 Les minéraux d intérêt économique Minéraux

Plus en détail

LES AUTRES THÈMES BIOMÉTHANISATION

LES AUTRES THÈMES BIOMÉTHANISATION LES AUTRES THÈMES BIOMÉTHANISATION Technologies émergeantes de biométhanisation de la biomasse végétale en Inde H.N. Chanakya, Centre for Sustainable Technologies (formerly ASTRA Centre), Indian Institute

Plus en détail

Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier?

Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier? Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier? Les solutions techniques Principes et critères de choix Par Sébastien LIBOZ - Hydrogéologue Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier?

Plus en détail

INGOLD Leading Process Analytics

INGOLD Leading Process Analytics INGOLD Leading Process Analytics Systèmes de Turbidité Sondes InPro 8000 Transmetteurs Trb 8300 Qualité du produit et fiabilité du procédé améliorées Productivité accrue Adaption simple du procédé Usage

Plus en détail

Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements

Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements 7 juin 2012 Francis Peters Bien qu il n y ait pas de nano particules dans les usines qui produisent les mélanges

Plus en détail

SOMMAIRE Présentation de la société La situation avant la mise en place de la démarche environnementale La mise en place de la démarche environnementale Politique environnementale Sensibilisation et communication

Plus en détail

Demande chimique en oxygène

Demande chimique en oxygène Table des matières Introduction Réactifs DCO Azote et phosphore HI 83214 HI 83099 HI 839800 HI 3898 Page J3 J5 J6 J7 J8 J10 J11 J1 Tableau comparatif Paramètre Photomètre Photomètre Thermo-réacteur Trousse

Plus en détail

Membres ASENAS. Galère SA. Benvitec Wallonie SA. Mourik SA. Deepgreen SA. Sanifox SA. Ecoterres SA. SITA Remediation SA. Envisan International SA

Membres ASENAS. Galère SA. Benvitec Wallonie SA. Mourik SA. Deepgreen SA. Sanifox SA. Ecoterres SA. SITA Remediation SA. Envisan International SA Membres ASENAS Benvitec Wallonie SA Galère SA Deepgreen SA Mourik SA Ecoterres SA Sanifox SA Envisan International SA SITA Remediation SA Solaz SA OBJET DE L ASSOCIATION La promotion et la défense des

Plus en détail

Bioénergie. L énergie au naturel

Bioénergie. L énergie au naturel Bioénergie L énergie au naturel Les références d AREVA en bioénergie Plus de 2,5 GW dans le monde : la plus grande base installée de centrales biomasse AREVA développe des solutions de production d électricité

Plus en détail

HUBER Procédé de flottation HDF

HUBER Procédé de flottation HDF HUBER Procédé de flottation HDF Traitement des eaux usées, récupération et recyclage de l eau grâce au procédé de flottation avec micro bulles d air Système anti-colmatage avec décanteur lamellaire The

Plus en détail

SÉPARATEURS DE CONDENSATSS

SÉPARATEURS DE CONDENSATSS SÉPARATEURS DE CONDENSATSS ÉLIMINATION DES CONDENSATS, DE L AIR COMPRIMÉ L humidité naturellement contenue dans l air et les poussières atmosphériques aspirées par le compresseur se retrouvent après compression,

Plus en détail

Les tests pharmacotechniques occupent une place très importante dans le contrôle de qualité des médicaments, ils assurent avec les tests physique,

Les tests pharmacotechniques occupent une place très importante dans le contrôle de qualité des médicaments, ils assurent avec les tests physique, Lncpp/ cecomed 2010 Les tests pharmacotechniques occupent une place très importante dans le contrôle de qualité des médicaments, ils assurent avec les tests physique, chimiques et biologiques la qualité,

Plus en détail

Pour améliorer la qualité Objectif esthétique pour l eau potable 1 mg/l

Pour améliorer la qualité Objectif esthétique pour l eau potable 1 mg/l Dans une goutte d eau Cuivre Le cuivre (Cu) est présent à l état naturel dans la roche, le sol, les plantes, les animaux, l eau, les sédiments et l air. Le cuivre est souvent présent sous forme de minéraux,

Plus en détail

BALAIS Moteur (charbons)

BALAIS Moteur (charbons) BALAIS Moteur (charbons) 1/ Rôle a) Pour les machines électriques comportant des bagues (alternateur moteur asynchrone) : moteur universel Les balais doivent maintenir un contact constant avec la bague

Plus en détail

Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2

Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2 Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2 Les nouvelles technologies énergétiques devant faire l objet de démonstrateurs de recherche de façon prioritaire ont été identifiées,

Plus en détail

Notes. Schéma général PRODUCTION ÉLECTROLYTIQUE Composés inorganiques, nonmétaux

Notes. Schéma général PRODUCTION ÉLECTROLYTIQUE Composés inorganiques, nonmétaux XXXX C25 PROCÉDÉS ÉLECTROLYTIQUES OU ÉLECTROPHORÉTIQUES; APPAREILLAGES À CET EFFET (électrodialyse, électro-osmose, séparation de liquides par l électricité B01D; usinage du métal par action d une forte

Plus en détail

Carbone. Carbone. Paramètres : Carbone

Carbone. Carbone. Paramètres : Carbone Carbone Carbone Carbone En dehors des nombreux procédés qui ont déjà largement progressé en matière d élimination de l azote et des phosphates, la fonction principale d une station d épuration réside dans

Plus en détail

MAITEK SRL. Innovation technologique et respect pour l environnement - Traitement, recyclage et récupération des agrégats -

MAITEK SRL. Innovation technologique et respect pour l environnement - Traitement, recyclage et récupération des agrégats - MAITEK SRL Innovation technologique et respect pour l environnement - Traitement, recyclage et récupération des agrégats - MAITEK s.r.l. démarre ses activités en 1999 avec l objectif de développer des

Plus en détail

Présentation aux investisseurs. 2012 CO 2 Solutions Inc. et CO 2 Solution Technologies Inc. Tous droits réservés.

Présentation aux investisseurs. 2012 CO 2 Solutions Inc. et CO 2 Solution Technologies Inc. Tous droits réservés. Présentation aux investisseurs THOM SKINNER, CFO SEPTEMBRE 2013 2012 CO 2 Solutions Inc. et CO 2 Solution Technologies Inc. Tous droits réservés. Énoncés prévisionnels Toutes les affirmations de cette

Plus en détail

Sauvons notre planète

Sauvons notre planète présente Economisez l eau Dans des conditions de fosses septiques normales, toute l eau utilisée dans votre maison est alimentée par le biais de trappes àgraisse, de gravières et ensuite gaspillée. Avec

Plus en détail

L EAU PURE NÉCESSITE DES SOLUTIONS EXTRÊMEMENT PURES. Water Treatment Chemicals

L EAU PURE NÉCESSITE DES SOLUTIONS EXTRÊMEMENT PURES. Water Treatment Chemicals L EAU PURE NÉCESSITE DES SOLUTIONS EXTRÊMEMENT PURES Water Treatment Chemicals L eau pure nécessite des solutions extrêmement pures Même les eaux d égout doivent répondre à des normes strictes. Les habitants

Plus en détail

Contexte : Objectif : Expérimentation :

Contexte : Objectif : Expérimentation : Estimation de la valeur fertilisante de digestats issus de la biométhanisation. Résultat de 3 années d expérimentation en culture de maïs (2009 à 2011). (JFr. Oost 1, Marc De Toffoli 2 ) 1 Centre pilote

Plus en détail

Rappels sur les couples oxydantsréducteurs

Rappels sur les couples oxydantsréducteurs CHAPITRE 1 TRANSFORMATIONS LENTES ET RAPIDES 1 Rappels sur les couples oxydantsréducteurs 1. Oxydants et réducteurs Un réducteur est une espèce chimique capable de céder au moins un électron Demi-équation

Plus en détail

Terre végétale. www.remu.fi. Remblaiement de tranchée. Enrobage de réseaux. Compostage. Applications industrielles. Recyclage et dépollution

Terre végétale. www.remu.fi. Remblaiement de tranchée. Enrobage de réseaux. Compostage. Applications industrielles. Recyclage et dépollution Screening Technology & Amphibious Excavators Terre végétale Remblaiement de tranchée Enrobage de réseaux Compostage Applications industrielles Recyclage et dépollution Criblage de tourbe et produits organiques

Plus en détail

Actif. pour un. environnement propre. demain. Échangeurs de chaleur à plaques nervurées en fonte de fer. Échangeurs de chaleur à tubes en verre

Actif. pour un. environnement propre. demain. Échangeurs de chaleur à plaques nervurées en fonte de fer. Échangeurs de chaleur à tubes en verre Actif pour un environnement propre de demain Échangeurs de chaleur à plaques nervurées en fonte de fer Échangeurs de chaleur à tubes en verre Société Votre centrale énergétique: Réalisation d un seul prestataire!

Plus en détail

Une production économique! Echangeur d ions TKA

Une production économique! Echangeur d ions TKA Une eau totalement déminéralisée Une production économique! Echangeur d ions TKA Eau déminéralisée pour autoclaves, laveurs, analyseurs automatiques, appareils d'eau ultra pure... SYSTÈMES DE PURIFICATION

Plus en détail

Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets

Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets Présentation d Ecoval Maroc 2 Sommaire Présentation d Ecoval Maroc Perception du Marché de déchets Objectifs de la plateforme Ecoval

Plus en détail

Épreuve collaborative

Épreuve collaborative Épreuve collaborative Épreuve collaborative 1. Faire une présentation de quelqu idé fort relativ au mix énergétique (ou bouquet énergétique). (Exposé de 5 minut maximum) 2. Faut-il encore brûler le charbon?

Plus en détail

COMPRESSEURS DENTAIRES

COMPRESSEURS DENTAIRES FRANCE COMPRESSEURS DENTAIRES TECHNOLOGIE SILENCIEUSE MGF NOS SERVICES, NOS ENGAGEMENTS - Les pièces détachées sont disponibles sur stock dans notre site localisé en Saône-et-Loire. Envoi express en h

Plus en détail

STATION D EPURATION EAUCLIN A LIT IMMERGE : TYPE 40 EH

STATION D EPURATION EAUCLIN A LIT IMMERGE : TYPE 40 EH - Traitement eaux et effluents - Maillol Grand - 81990 CAMBON D ALBI Tél. 05.63.78.92.96 - Fax. 05.63.53.06.25 E-mail. eauclin@hotmail.fr - Spécialisée dans les stations d épuration biologique à culture

Plus en détail

On peut être «lourd» et agile!

On peut être «lourd» et agile! éditorial Traitements & Matériaux 412 Octobre - Novembre 2011 3 On peut être «lourd» et agile! La métallurgie est considérée comme une industrie «lourde», les traitements thermiques comme de «vieux» procédés,

Plus en détail

1.0 SYSTÈME BIONEST MD. 1.1 Description et fonctionnement du système

1.0 SYSTÈME BIONEST MD. 1.1 Description et fonctionnement du système 1.0 SYSTÈME BIONEST MD 1.1 Description et fonctionnement du système Le système de traitement BIONEST utilise un procédé biologique au moyen d'une culture microbienne fixée sur un support synthétique appelé

Plus en détail

Assemblée générale et extraordinaire des actionnaires. 2013 CO 2 Solutions inc.et CO 2 Solution Technologies Inc. Tous droits réservés.

Assemblée générale et extraordinaire des actionnaires. 2013 CO 2 Solutions inc.et CO 2 Solution Technologies Inc. Tous droits réservés. Assemblée générale et extraordinaire des actionnaires 4 DÉCEMBRE 2013 2013 CO 2 Solutions inc.et CO 2 Solution Technologies Inc. Tous droits réservés. Énoncés prévisionnels Toutes les affirmations de cette

Plus en détail

Puissant et écologique à la fois

Puissant et écologique à la fois Puissant et écologique à la fois La technologie innovante de désinfection et d oxydation à l ozone économique et écologique www.prominent.com L ozone Un puissant désinfectant La plus-value à la clé : une

Plus en détail

Est-elle bonne à boire?

Est-elle bonne à boire? Environnement et Travail Gestion de l environnement et des aires naturelles L eau de votre puits Est-elle bonne à boire? 1 Cette série de brochures décrit ce que les propriétaires de puits privés peuvent

Plus en détail

2.0 MegaWattBlock pour parcs solaires

2.0 MegaWattBlock pour parcs solaires The better electric. 391 MWc puissance photovoltaïque construite par BELECTRIC 2011. BELECTRIC est le leader mondial de l étude, la fourniture et la réalisation (EPC) de systèmes photovoltaïques selon

Plus en détail

Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement

Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement QU EST CE QU UNE UNE INSTALLATION CLASSÉE? Les ateliers, usines, dépôts, chantiers qui peuvent être source de pollution ou de risque pour

Plus en détail

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur?

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? Pour ce module, sont proposés et présentés des phases de recherche documentaire, de

Plus en détail

Secteur Viticole et Distillerie

Secteur Viticole et Distillerie Information generale Notre entreprise se consacre à la conception et construction d équipements de procédé de production et de tout type de dépôts d acier inoxydable, pouvant être de procédé de production

Plus en détail

Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 II.

Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 II. 0 Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 I. Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 1. Réduction de la consommation de carburant... 4 2. Réduction des émissions de gaz polluants...

Plus en détail

Partage sur une expérience professionnelle après une formation doctorale. Mars 2009

Partage sur une expérience professionnelle après une formation doctorale. Mars 2009 Partage sur une expérience professionnelle après une formation doctorale Dr. Mars Dominique 2009 DUMAY Mars 2009 0 CURSUS Universitaire L avant Doctorat Né en 1957 près de Verdun (enfant de la région)

Plus en détail

Carbure de silicium, corindon raffiné et corindon normal

Carbure de silicium, corindon raffiné et corindon normal Carbure de silicium, corindon raffiné et corindon normal c/o Cerablast GmbH & Co.KG Gerhard-Rummler-Str.2 D-74343 Sachsenheim / Allemagne Téléphone : 0049 7147 220824 Fax: 0049 7147 220840 E-Mail: info@korutec.com

Plus en détail

des installations réalisées sous la direction de Xavier MEYRIGNE

des installations réalisées sous la direction de Xavier MEYRIGNE des installations réalisées sous la direction de Xavier MEYRIGNE CENDRES DE CHARBON OU D INCINERATION D ORDURES MENAGERES OU DE DECHETS INDUSTRIELS APPALETTE Group WALTER MATERIALS HANDLING pour LAFARGE

Plus en détail

Olivier DELATTRE Conseiller en Hygiène Alimentaire Laboratoire LAREBRON (Carso)

Olivier DELATTRE Conseiller en Hygiène Alimentaire Laboratoire LAREBRON (Carso) Olivier DELATTRE Conseiller en Hygiène Alimentaire Laboratoire LAREBRON (Carso) PLAN 1) Le point sur la réglementation en matière de prélèvements et d analyses alimentaires 2) Comment déterminer la durée

Plus en détail

CENTRE DE PROMOTION DU GENIE DES PROCEDES DANS L INDUSTRIE

CENTRE DE PROMOTION DU GENIE DES PROCEDES DANS L INDUSTRIE CENTRE DE PROMOTION DU GENIE DES PROCEDES DANS L INDUSTRIE Répondre à des problématiques industrielles en génie des procédés et environnement en s appuyant sur les compétences de laboratoires académiques

Plus en détail

SERRICULTURE MARAÎCHÈRE BIOLOGIQUE QUE SE PASSE-T-IL DANS LE SOL? Par : ANDRÉ CARRIER, agronome LE SOL IDÉAL?! Les livres de pédologie parlent souvent en ces termes : 45% de matières minérales; 5% de matière

Plus en détail

L Eau Pure, une Énergie Nouvelle Pour l Entreprise.

L Eau Pure, une Énergie Nouvelle Pour l Entreprise. L Eau Pure, une Énergie Nouvelle Pour l Entreprise. Waterlogic, aux Sources de l Excellence Waterlogic, numéro un mondial de la fabrication et de la commercialisation de fontaines à eau branchées sur le

Plus en détail

Quand les métaux arrivent en ville. Enjeux et stratégies pour les matières premières critiques.

Quand les métaux arrivent en ville. Enjeux et stratégies pour les matières premières critiques. Parole d experts Quand les métaux arrivent en ville. Enjeux et stratégies pour les matières premières critiques. Panel d experts autour de Prof. Eric PIRARD, ULg - GeMMe Avec le soutien de : Les déchets

Plus en détail

NOUVELLE ÉTAPE DE DÉVELOPEMENT DE LA ZONE BRACEMAC-MCLEOD À MATAGAMI : DÉBUT D UNE ÉTUDE D ÉVALUATION LIÉE AUX FORAGES DE DÉLINÉATION

NOUVELLE ÉTAPE DE DÉVELOPEMENT DE LA ZONE BRACEMAC-MCLEOD À MATAGAMI : DÉBUT D UNE ÉTUDE D ÉVALUATION LIÉE AUX FORAGES DE DÉLINÉATION 27 octobre 2008 NOUVELLE ÉTAPE DE DÉVELOPEMENT DE LA ZONE BRACEMAC-MCLEOD MATAGAMI : DÉBUT D UNE ÉTUDE D ÉVALUATION LIÉE AUX FORAGES DE DÉLINÉATION Vancouver, C.-B., 27 octobre 2008 M. Harvey Keats, chef

Plus en détail

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015 Energie Nucléaire Principes, Applications & Enjeux 6 ème - 2014/2015 Quelques constats Le belge consomme 3 fois plus d énergie que le terrien moyen; (0,56% de la consommation mondiale pour 0,17% de la

Plus en détail

SÉRIES SM Cribles CRIBLES À TROMMELS SM 414 SM 414 K SM 518 SM 620 SM 620 K SM 720 CRIBLE À ÉTOILES SM 1200 WE CARE

SÉRIES SM Cribles CRIBLES À TROMMELS SM 414 SM 414 K SM 518 SM 620 SM 620 K SM 720 CRIBLE À ÉTOILES SM 1200 WE CARE SÉRIES SM Cribles CRIBLES À TROMMELS SM 414 SM 414 K SM 518 SM 620 SM 620 K SM 720 CRIBLE À ÉTOILES SM 1200 WE CARE CRIBLES SÉRIE SM CRIBLES À TROMMELS POUR UN CRIBLAGE OPTIMAL CRIBLES À TROMMELS Le trommel

Plus en détail

eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com

eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste De plus en plus, le traitement des biodéchets

Plus en détail

Chapitre 1: Les métaux et leurs utilisations

Chapitre 1: Les métaux et leurs utilisations Chapitre 1: Les métaux et leurs utilisations 1. Depuis quand utilise-t-on les métaux? 1) Le seul métal qui existe à l état natif est l or. 2) Les métaux obtenus à partir de minerais sont l argent, le cuivre,

Plus en détail

Présentation Commerciale

Présentation Commerciale Présentation Commerciale Biogaskontor Plan de la présentation 1 Les technologies Naskeo 2 L offre commerciale 2 La société Naskeo Environnement en chiffres Société anonyme Capital de 63 000 Fonds propres

Plus en détail

Capteurs Passifs et Outils de Monitoring des Sédiments

Capteurs Passifs et Outils de Monitoring des Sédiments .Un préalable indispensable : Caractérisation des sédiments / Connaissance de l impact environnemental Projet CaPMoS : Capteurs Passifs et Outils de Monitoring des Sédiments Claire Alary (Mines Douai)

Plus en détail

DYNACOR: LES NOUVEAUX FORAGES AU DIAMANT PROLONGENT LE MANTO DORADO VERS LE SUD-OUEST ET DÉCOUVRENT LE NOUVEAU MANTO RAQUEL MINÉRALISÉ EN OR

DYNACOR: LES NOUVEAUX FORAGES AU DIAMANT PROLONGENT LE MANTO DORADO VERS LE SUD-OUEST ET DÉCOUVRENT LE NOUVEAU MANTO RAQUEL MINÉRALISÉ EN OR 2015 Mines d or Dynacor inc. (Dynacor) Symbole : DNG Bourse de Toronto (TSX) OTC : DNGDF Actions en circulation : 36 484 167 DYNACOR: LES NOUVEAUX FORAGES AU DIAMANT PROLONGENT LE MANTO DORADO VERS LE

Plus en détail

Gestion des stériles des mines d uranium et des résidus des usines de concentration d uranium RD/GD-370

Gestion des stériles des mines d uranium et des résidus des usines de concentration d uranium RD/GD-370 Gestion des stériles des mines d uranium et des résidus des usines de concentration d uranium RD/GD-370 Juillet 2011 Gestion des stériles des mines d uranium et des résidus des usines de concentration

Plus en détail

MODÉLISATION ET DÉVELOPPEMENT D UN CODE DE CALCUL POUR LA SIMULATION DE CONVERTISSEURS SO 2 /SO 3

MODÉLISATION ET DÉVELOPPEMENT D UN CODE DE CALCUL POUR LA SIMULATION DE CONVERTISSEURS SO 2 /SO 3 MODÉLISATION ET DÉVELOPPEMENT D UN CODE DE CALCUL POUR LA SIMULATION DE CONVERTISSEURS SO 2 /SO 3 Belkacem Abdous, Lhachmi Kamar, Omari Lhoussaine Direction de Recherche et Développement, OCP S.A. SOMMAIRE

Plus en détail

Filtre/Sécheurs émaillés

Filtre/Sécheurs émaillés Filtre/Sécheurs émaillés Innovation par la compétence. La nouvelle dimension de Filtre/Sécheurs pour milieu corrosif Rosenmund est une marque leader dans le domaine de la séparation liquide/solide et du

Plus en détail

allianceautopropane.com

allianceautopropane.com allianceautopropane.com QUI EST ALLIANCE AUTOPROPANE? LE PLUS GRAND RÉSEAU D AUTOPROPANIERS EN AMÉRIQUE Alliance AutoPropane est un réseau de propaniers qui se consacre à la distribution et à la vente

Plus en détail

1 LA STATION DE DEPOLLUTION DU SIARE

1 LA STATION DE DEPOLLUTION DU SIARE 1 LA STATION DE DEPOLLUTION DU SIARE La station d épuration du SIARE (Syndicat Intercommunal d Assainissement de la Région d Etampes), inaugurée en 003, s intègre parfaitement dans le paysage de la vallée

Plus en détail

Fiche d information Exploration

Fiche d information Exploration Fiche d information 01 Il se compose de Rio Tinto plc, société inscrite à la Bourse de Londres, et de Rio Tinto Limited, société inscrite à la Bourse d Australie. Au sein de Rio Tinto, le groupe a le

Plus en détail

33-Dosage des composés phénoliques

33-Dosage des composés phénoliques 33-Dosage des composés phénoliques Attention : cette manip a été utilisée et mise au point pour un diplôme (Kayumba A., 2001) et n a plus été utilisée depuis au sein du labo. I. Principes Les composés

Plus en détail

déversements de pétrole? convertisseur catalytique? convertisseur catalytique? catalytique en bon état?

déversements de pétrole? convertisseur catalytique? convertisseur catalytique? catalytique en bon état? Des oxydes d azote se forment à haute température Les gaz d échappement contiennent aussi des oxydes d azote comme NO(g) et NO2(g) (section 5.1). L azote gazeux est normalement très peu réactif. Par contre,

Plus en détail

Du zinc dans les rejets miniers

Du zinc dans les rejets miniers Confidentiel non publié Institut National Polytechnique de Lorraine École Nationale Supérieure de Géologie Rue du Doyen Marcel Roubault B.P. 40 54501 Vandœuvre-lès-Nancy Du zinc dans les rejets miniers

Plus en détail

Une entreprise innovante

Une entreprise innovante Une entreprise innovante Morphosis est une société spécialisée dans l extraction des métaux rares et précieux issus des déchets informatiques, électroniques et Telecom. Nous faisons d une obligation réglementaire

Plus en détail

Traitement de l eau par flux dynamique

Traitement de l eau par flux dynamique GmbH Traitement de l eau par flux dynamique afin de réduire les impuretés microbiologiques afin d empêcher l apparition de nouveaux germes dans les eaux de consommation et de process et Nouveau avec certificat

Plus en détail

CHESTERTON L UNIVERS CHESTERTON

CHESTERTON L UNIVERS CHESTERTON CHESTERTON L UNIVERS CHESTERTON Depuis 1884, notre étroite coopération avec nos clients nous a permis de leur offrir des solutions plus fiables, plus efficaces et plus économiques pour leurs exploitations.

Plus en détail

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 I- ETUDE D UNE PHOTOGRAPHIE DE YANN ARTHUS-BERTRAND : Stockage d ordures dans la périphérie de Saint-Domingue en République dominicaine au cœur des Caraïbes Légende

Plus en détail

LA MATIERE ORGANIQUE

LA MATIERE ORGANIQUE ITV France FERTILISATION DE LA VIGNE Un point sur les préconisations FICHE 3 LA MATIERE ORGANIQUE L objectif général est la conservation ou l amélioration du patrimoine sol, en évitant l appauvrissement

Plus en détail

Exploitation minière & Traitement des minéraux

Exploitation minière & Traitement des minéraux Exploitation minière & Traitement des minéraux Exploitation minière et solutions pour valve à liquide chargé d'itt Engineered Valves >>Capacité pour l'exploitation minière et de la boue d'itt ITT est un

Plus en détail

UN COUPLAGE HABITAT/TRANSPORT AU BANC D ESSAI

UN COUPLAGE HABITAT/TRANSPORT AU BANC D ESSAI UN COUPLAGE HABITAT/TRANSPORT AU BANC D ESSAI Collaboration entre le CEA (Commissariat à l Énergie Atomique), l INES (Institut National de l Énergie Solaire) et Toyota, bénéficiant du soutien de l ADEME

Plus en détail

VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 416 RÈGLEMENT SUR LA QUANTITÉ ET LA QUALITÉ DES EAUX USÉES

VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 416 RÈGLEMENT SUR LA QUANTITÉ ET LA QUALITÉ DES EAUX USÉES VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 416 RÈGLEMENT SUR LA QUANTITÉ ET LA QUALITÉ DES EAUX USÉES Avis de motion donné le 18 août 2003 Adopté le 2 septembre 2003 En vigueur le 6 août 2004 NOTES EXPLICATIVES

Plus en détail

1 Clean Tuesday 03-2010 26/03/2010

1 Clean Tuesday 03-2010 26/03/2010 1 Clean Tuesday 03-2010 Un jeune homme israélien de 16 ans, découvre, presque par hasard, les effets de différents alliages sur l air utilisée dans les moteurs à combustion. Deux années de recherche et

Plus en détail

Etude expérimentale et numérique de la Sédimentation/Consolidation de sols à très forte teneur en eau

Etude expérimentale et numérique de la Sédimentation/Consolidation de sols à très forte teneur en eau Etude expérimentale et numérique de la Sédimentation/Consolidation de sols à très forte teneur en eau Gilbert LE BRAS (IUT de st nazaire, Dépt. Génie Civil) Alain ALEXIS (GeM) 1/42 Introduction Domaine

Plus en détail

Etude Annuelle. Analyse expérimentale et données constructeur. Comportement «durable» Contenu. Citroën C4-Coupé, Entreprise.

Etude Annuelle. Analyse expérimentale et données constructeur. Comportement «durable» Contenu. Citroën C4-Coupé, Entreprise. décembre 8 Yann DUCHEMIN Citroën C4-Coupé, Entreprise Etude Annuelle Analyse expérimentale et données constructeur Au terme d une année d utilisation d un véhicule de marque Citroën, et de type C4- coupé

Plus en détail

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE Abscisse : dans un graphique, l abscisse est l axe parallèle au bord inférieur de la feuille ou au horizontal au tableau. On représente généralement le temps sur l abscisse. Air : l air est un mélange

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Journées thématiques du Réseau National Biofilms, 14-15 Juin 2006, Orléans Etude de la formation du biofilm lors du démarrage de procédés intensifs de méthanisation R. Cresson, R. Escudié, H. Carrère,

Plus en détail

Valeur fertilisante azotée des produits résiduaires organiques (PRO) : mieux prendre en compte la dynamique de la fourniture d azote

Valeur fertilisante azotée des produits résiduaires organiques (PRO) : mieux prendre en compte la dynamique de la fourniture d azote Valeur fertilisante azotée des produits résiduaires organiques (PRO) : mieux prendre en compte la dynamique de la fourniture d azote BOUTHIER Alain 1, TROCHARD Robert 2, PARNAUDEAU Virginie 3, NICOLARDOT

Plus en détail

Wind Prospect. Votre Partenaire Éolien

Wind Prospect. Votre Partenaire Éolien Wind Prospect Votre Partenaire Éolien Introduction 1998 2000 4 9 16 Wind Prospect est une société indépendante à capitaux privés et un des leaders mondiaux sur le marché des énergies renouvelables. Nous

Plus en détail

LA GESTION DES DECHETS

LA GESTION DES DECHETS LA GESTION DES DECHETS AML BATIMENT Ensemble contribuons à protéger l environnement AML Bâtiment Page 1 LA GESTION DES DECHETS SUR LES CHANTIERS AML BATIMENT AML Bâtiment Page 2 SOMMAIRE POURQUOI CONNAITRE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE COMET Traitements

DOSSIER DE PRESSE COMET Traitements DOSSIER DE PRESSE COMET Traitements Dossier de presse réalisé avec le soutien d InnovaTech ASBL Projet Phoenix - Une magnifique vitrine technologique pour la Wallonie Transformer votre vieille auto en

Plus en détail

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012)

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012) SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012) 1. OBJET, ORIGINE ET DOMAINE D APPLICATION Le sucre de raisin est obtenu exclusivement à partir du

Plus en détail

Rapport explicatif sur la modification de l OTD concernant l élimination des résidus de broyage (RBA)

Rapport explicatif sur la modification de l OTD concernant l élimination des résidus de broyage (RBA) Rapport explicatif sur la modification de l OTD concernant l élimination des résidus de broyage (RBA) 1. Situation initiale Chaque année, en Suisse, 240 000 véhicules environ sont retirés de la circulation.

Plus en détail

Point de Contact National. Assurer l approvisionnement en matières premières non énergétiques et non agricoles

Point de Contact National. Assurer l approvisionnement en matières premières non énergétiques et non agricoles Point de Contact National Assurer l approvisionnement en matières premières non énergétiques et non agricoles Répartition du sujet selon les thématiques 1 Calls Waste Water Inno. Low carbon, ressource

Plus en détail