MERIDIEN DU TRIPLE RECHAUFFEUR San Jiao Shou Shao yang 09/12/2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MERIDIEN DU TRIPLE RECHAUFFEUR San Jiao Shou Shao yang 09/12/2013"

Transcription

1 MERIDIEN DU TRIPLE RECHAUFFEUR San Jiao Shou Shao yang 1

2 MERIDIEN de TRIPLE RECHAUFFEUR (TR) 2

3 MERIDIEN de TR Organisation Structurale Trajet du méridien principal et de ses branches Trajet principal Branches superficielles Branches profondes Vaisseaux Luo : TR-5 Tendons du méridien (Jing Jin) Couches cutanées (PiBu) 3

4 MERIDIEN DE TRIPLE RECHAUFFEUR organisation structurale Trajet du méridien principal et de ses branches 4

5 Méridien principal de TR Trajet superficiel Commence au bord cubital (=médial) de l extrémité de l annulaire, à 2 mm audessus de l angle supéro-interne de l ongle Monte sur la face dorsale de la main en passant entre les 4 e et 5 e métacarpiens Suit la face postérieure de l avant-bras entre le radius et le cubitus et entre GI et IG Croise l olécrane du cubitus au TR-10 et remonte la face postéro-latérale du bras jusqu à l épaule 5

6 Méridien principal de TR Croise IG en IG-12 Se dirige vers le rachis en passant par V-11, jusqu à DM- 14 Monte latéralement jusqu au point le + haut de l épaule, où il croise VB au VB-21 Passe en avant jusqu à E-12, au creux sus-claviculaire 6

7 Méridien principal de TR Une branche interne descend dans la poitrine, se relie au Maître Du Coeur et descend jusqu au diaphragme se relier aux Réchauffeur supérieur, moyen, et inférieur. Une partie de cette branche interne descend se relier au point V-39, point He inférieur du TR. 7

8 TR-16 DM-14 Ve-11 TR-15 Le méridien se relie à IG-12, V-11, DM-14, et VB-21 Une branche descend par E-12, passe au RM-17, et descend au foyer moyen et inférieur Descend se relier au point V-39 Branches profondes Ve-39 8

9 Méridien principal de TR Une autre branche interne monte dans la poitrine à partir du péricarde(mc) avant de ressortir au cou et de passer derrière l oreille, rencontre le méridien VB aux points VB-6 et VB-4, et descend le long de la joue jusqu au point IG-18. Une partie de cette branche pénètre l oreille, ressort devant l oreille et se relie à IG-19, puis à VB-3, avant de se terminer à TR-23, au canthus externe. 9

10 10

11 Vaisseau Luo: TR-5 Luo longitudinal part de TR-5 et monte jusqu au milieu de la poitrine où il s unit avec le méridien de Maitre du Cœur. Luo transversal part du point TR-5 est rejoint Maître du cœur au point MC-7, point yuan. 11

12 Trajet du tendino musculaire TR 3 RM 12

13 Région cutanée (Pibu) de TR 13

14 MERIDIEN DE TR: organisation fonctionnelle Correspondances dans les Cinq mouvements: Eté, Feu, chaleur, rouge, amer/brûlé, joie, langue, teint Relations méridien- viscères MC et VB dans la grande circulation du Qi Couplage Yin/Yang : MC/TR Circulation énergétique Marée énergétique : 21h-23h (entre MC et VB) Relation minuit - midi avec RATE 14

15 MERIDIEN DE TR : organisation fonctionnelle Relation extérieur-intérieur (biao li) : TR / MC Relation haut-bas (shou-zu):grand méridien: TR / VB couche ShaoYang Relation époux-épouse: V / TR Fonction principale Il prend l Energie de l Estomac et la fait circuler dans l organisme. C est un catalyseur qui met en mouvement l Energie et les Liquides de l organisme, il régularise les métabolismes de l organisme aux trois niveaux (respiratoire, digestif, urinaire) 15

16 TR-1 : Guan chong «assaut de la barrière, fermetures empêchées» A 2 mm (0,1cun) en dehors et en arrière de l angle unguéale supérointerne de l annulaire Point Jing (ting), (métal, sécheresse) Rapport anatomique : C8 17

17 TR-2 : Ye men «porte des humeurs, porte de la sève» Entre le 4 e et 5 e doigt, à 0,5 cun au-dessus du bord libre de la palmure interdigitale Point Ying (rong), (eau) C8, capsule métacarpo-phalangienne (LAAC) 18

18 TR-3 : Zhong zhu «ilot central» Dans le 4ème espace inter métacarpien dorsal, proximal à l articulation métacarpo-phalangienne Point Shu (iu), (Bois) Point de tonification C7, tendon extenseur commun et extenseur du 5e 19

19 TR- 4 : Yang chi «Etang de Yang» Sur le pli dorsal du poignet, entre les tendons de l extenseur du 5ème doigt (à l int.) et l extenseur commun (à l ext) Point source yuan C7 20

20 TR-4 Rapport s anatomiques osseux de TR-2, TR-3, TR-4 TR-3 TR-2 TR-1 21

21 TR-5 : Wai guan ++ «fermeture extérieure, barrière de l extérieur» Face dorsale de l avant bras, entre le radius et le cubitus, à 2 cun proximal du pli du poignet Point Luo Point clé du Yang wei mai, couplé au VB-41 C7, corps charnu des extenseurs, artère inter-osseuse postérieure 22

22 TR-6 : Zhi gou «canal dérivé» Face dorsale de l avant bras, entre le radius et le cubitus, à 3 cun proximal du pli du poignet Point Jing (King) (feu) C7, artère inter-osseuse postérieure, branche profonde nf radial 23

23 TR-7 : Hui zong «réunion des ancêtres» Face dorsale de l avant bras, à 3 cun proximal du pli du poignet, sur le bord radial du cubitus (1 travers de doigt en dedans de TR-6) Point Xi C7, entre les tendons de l extenseur du 5 e et de l extenseur ulnaire du carpe 24

24 TR-8 : San Yang Luo «vaisseau secondaire des 3 Yang» Face dorsale de l avant-bras, 4 cun proximal (au dessus) au pli de flexion du poignet, entre radius et cubitus (1 cun proximal au TR 6) Point luo de groupe des méridiens Yang du Mb sup C7, branche profonde nf radial 25

25 TR-9 : Si du «Les 4 fossés, 4 voies» Face dorsale de l avantbras, entre radius et cubitus, à 5 cun distal de la pointe de l olecrane et 7 cun prox. au pli de flexion du poignet C7, artère inter osseuse postérieure, branche profonde nf radial 26

26 TR-10 : Tian Jing «puit céleste» Le coude fléchi, dans la dépression située à 1 cun de la pointe de l olécrane, vers le haut Point He (humidité) Point de dispersion C7, triceps +/- nf anconé 27

27 TR-10 1 cun Rapport anatomique musculaire 28

28 TR-11 : Qing leng yuan «source limpide et froide» Face postérieure du bras, 2 cun au-dessus de l olécrane, le coude fléchi. A 1 cun au-dessus de TR-10 C7, en dehors tendon du triceps 29

29 TR-12 : Xiao luo «ce qui se disperse» A la face postérieure du bras, à mi-chemin sur la ligne joignant TR-11 à TR-13, 5 cun au-dessus de la pointe de l olécrane C5, chef lat du triceps 30

30 TR-13 : Nao hui «réunion du bras» Bord postérieur du deltoïde, à 3 cun endessous de TR-14 Point réunion avec Yang wei C5, rameau nf axillaire, artère circonflexe post de l humérus 31

31 TR-14 : Jian liao «Os de l épaule» Le bras en abduction, dans la dépression dorsale de l acromion, en arrière du GI-15 C4, m. infra-épineux et petit rond, col scapula 32

32 TR-14 TR-13 TR-12 TR-11 TR-10 TR-9 33

33 TR-15 : Tian liao «os céleste» A mi-distance entre DM-14 (sous l épineuse C7) et l extrémité de l acromion (art. acromio-clavic). 1 cun sous et en arrière de VB-21 Réunion avec Yang Wei Mai et VB!Attention : éviter le pneumothorax! C4, trapèze 34

34 Rapports anatomiques osseux DM-14 VB -21 TR -14 TR-15 IG-13 IG-10 35

35 TR-16 : Tian you «ouverture céleste» Sur le bord postérieur du SCM, au niveau de l angle de la mandibule (gonion) Point fenêtre du ciel C3, vers le splénius Peut atteindre a.auriculaire post et a. occipitale! 36

36 TR-17 : Yi feng «protège du vent, paravent» Derrière le lobule de l oreille, dans une dépression en avant de la mastoïde Réunion avec VB C2, nerf facial (vers trou stylo-mastoïdien), nf auriculotemporal si vers la loge parotidienne 37

37 TR-18 : Chi mai «vaisseau de la fureur, vaisseau des convulsions» Sur la mastoïde, dans une dépression à l horizontale du méat du conduit auditif externe, sur la ligne d implantation des cheveux. Au 1/3 inf de la ligne unissant TR- 17 au TR-20 C2, m.auriculaire post 38

38 TR-19 : Lu xi «apaisement du crâne, de la tête» Derriere l oreille, 1 cun au dessus du TR-18 C2, rameau Gd nf auriculaire post, entre os et cartilage de la conque 39

39 TR-20 : Jiao Sun «Le haut des tempes» En pliant l oreille en avant, à l intersection de celle-ci avec la ligne d implantation des cheveux, là où touche le sommet de l oreille Point de réunion entre TR et VB Point de sortie V3, m.temporal 40

40 TR-21 : Er men «Porte de l oreille» Dans le creux en avant de l échancrure supérieure du tragus et légèrement audessus du condyle de la mandibule V3, vsx temporaux superficiels, glande parotide, filet nf facial et auriculo-temporal 41

41 TR-22 : Er he liao «Os de l harmonie» Environ 0,5 cun en avant du bord supérieur de la racine du pavillon, dans un petit creux sur le bord postérieur de la ligne des cheveux sur la tempe Point de réunion de VB et IG V3, a.temporale superficielle 42

42 TR-23 : Si zhu kong «bois et cordes, trou du bambou de soie» Sur le rebord orbitaire, à l extrémité de la queue du sourcil Point de réunion de VB V1 43

43 TR-21 TR-19 TR-20 TR-22 TR-23 TR-18 VB-2 IG-19 TR-17 Localisation 44

44 TR-6 Point Jing TR-4 Point Yuan (source) TR-3 Point Shu TR-2 point Ying TR-10 Point He Les points Shu antiques TR-1 Point Jing (distal) 45

45 Les 50 points les + utilisés/souvent utilisés pour IG, TR, GI IG : 3/- TR : 5, 6/1,4,17 GI : 4,11,15/1,10,20 46

Traitement des articulations et ligaments du membre inférieur dans les atteintes climatiques. Les Bi

Traitement des articulations et ligaments du membre inférieur dans les atteintes climatiques. Les Bi Etude des trois articulations principales du membre inférieur. - Cheville - Genou - Hanche. Traitement des articulations et ligaments du membre inférieur dans les atteintes climatiques. Les Bi A) Atteinte

Plus en détail

LES EPICONDYLALGIES. Marie COIZET (AMARA) 20 bd Lachese 42600 MONTBRISON

LES EPICONDYLALGIES. Marie COIZET (AMARA) 20 bd Lachese 42600 MONTBRISON LES EPICONDYLALGIES Marie COIZET (AMARA) 20 bd Lachese 42600 MONTBRISON Evelyne BERTHET (AMARA) 43 rue Vaubecour 69002 LYON evelyne.berthet@wanadoo.fr Elles regroupent,les épicondylites proprement dites,liées

Plus en détail

Articulations du coude et de l avant-bras

Articulations du coude et de l avant-bras Articulations du coude et de l avant-bras 1 Articulation du coude 1.1 Définition Le coude est l articulation intermédiaire du membre supérieur. Elle comprend trois articulations distinctes entre l humérus,

Plus en détail

Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!!

Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!! Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!! LES LEVÉES DE TENSION Principe Obtenir un relâchement musculaire en pratiquant une contraction musculaire de 6 secondes puis un étirement lors du relâchement

Plus en détail

Points spéciaux et leur applications cliniques

Points spéciaux et leur applications cliniques 1 Points spéciaux et leur applications cliniques Parmi les points des 14 méridiens, certains possèdent une action spéciale. Du fait de leur topographie et de leur indication, ils se classent en : (1) Points

Plus en détail

LA PREPARATION DU SPORTIF DE HAUT NIVEAU A UNE COMPETITION

LA PREPARATION DU SPORTIF DE HAUT NIVEAU A UNE COMPETITION LA PREPARATION DU SPORTIF DE HAUT NIVEAU A UNE COMPETITION Dr François Marion 22 avenue de l allier 63670 Le Cendre tel :0473693970 Dr Alain Schmidt (AMAC) 30 rue de la gare 63350 Joze tel :0473702179

Plus en détail

LE TRICEPS BRACHIAL (face postérieure du bras)

LE TRICEPS BRACHIAL (face postérieure du bras) LE TRICEPS BRACHIAL (face postérieure du bras) Origine : la longue portion : tubercule sous-glénoïdien de l omoplate. Le vaste externe : partie supérieure de la face postérieure de l humérus. Le vaste

Plus en détail

Les Méridiens (JING LUO)

Les Méridiens (JING LUO) Les Méridiens (JING LUO) Comment nommer les Méridiens On utilise les règles suivantes : (1) On distingue les zones externes du corps et des membres (Yang) et les zones internes (Yin). (2) A l'intérieur

Plus en détail

Principes et thérapeutiques de la douleur par Acupuncture

Principes et thérapeutiques de la douleur par Acupuncture Principes et thérapeutiques de la douleur par Acupuncture La théorie du Yin/Yang constitue le pilier fondamental de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), introduisant la notion de dualité dans la

Plus en détail

Catalogue des Éditions «l Institut Yin-Yang» Site internet : www.institut-yin-yang.com

Catalogue des Éditions «l Institut Yin-Yang» Site internet : www.institut-yin-yang.com Catalogue des Éditions «l Institut Yin-Yang» Site internet : www.institut-yin-yang.com Présentation des publications 1) Formules magistrales en acupuncture traditionnelle....... 2 2) Traitement des syndromes

Plus en détail

Astrologie orthodoxe, énergétique et ésotérique Part 3

Astrologie orthodoxe, énergétique et ésotérique Part 3 Astrologieorthodoxe,énergétiqueetésotérique Part3 Les traditions hébraïque, égyptienne et chinoise nous ont permis de préciser les grandes étapes de la genèse de l Univers en relation avec les énergies

Plus en détail

ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR

ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR Dr A. PULCINI CHU NICE ANESTHESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR 1 - RAPPELS 2 - PRINCIPES GENERAUX 3 - BLOCS DU MEMBRE SUPERIEUR 4 - BLOCS

Plus en détail

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012 - Les formations du CREF - - Préparation physique - PREVENTION DES MEMBRES SUPERIEURS (POIGNET, EPAULE) DANS LES ACTIVITES GYMNIQUES Vendredi 13 janvier 2012 - Gymnase de Mont Saint Aignan - La pratique

Plus en détail

Table des matières. Partie 1 Théorie. Avant-propos...

Table des matières. Partie 1 Théorie. Avant-propos... Table des matières Avant-propos... V Partie 1 Théorie 1 Définition... 2 2 Classification des points gâchettes... 3 Points gâchettes actifs et latents... 3 Symptômes... 3 Facteurs favorisants... 4 3 Physiopathologie

Plus en détail

Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER

Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Anatomie Clinique Traitement Etiologies Récidive Anatomie Clinique

Plus en détail

Ouverture des méridiens (Étirement)

Ouverture des méridiens (Étirement) Ouverture des méridiens (Étirement) L étirement des méridiens favorise la circulation de l énergie dans ces trajets qui mènent aux Organes (yin) et Entrailles (yang) Ce Qi Gong une excellente gymnastique

Plus en détail

Le système vasculaire

Le système vasculaire 1 I LES VAISSEAUX DU COEUR ARTERES CORONAIRES : elles sillonnent dans le sillon coronaire, elles donnent naissance à des branches qui pénètrent dans le cœur et chacune des artères irrigue un territoire

Plus en détail

DIU Acupuncture Capacité d Acupuncture. Nîmes 2012.

DIU Acupuncture Capacité d Acupuncture. Nîmes 2012. DERMATOLOGIE DIU Acupuncture Capacité d Acupuncture. Nîmes 2012. 1/ LES LESIONS ELEMENTAIRES DE LA PEAU : A/Physiologie de la peau : La peau dépend du Poumon, du Qi, des liquides Jin, pour son humidification,

Plus en détail

Feng men art de bonne santé-dao yin-

Feng men art de bonne santé-dao yin- Feng men art de bonne santé-dao yin- Conserver la jeunesse et la santé grâce aux vieilles méthodes chinoise MTC Su Dongo dynastie des Song 10 siècle & Chun Shen sous le règne de Qing Guangxu 17 siècle

Plus en détail

5) L humérus A) La coulisse bicipitale débute entre les 2 tubercules sur la face antérieure de l os B) Unique os du bras

5) L humérus A) La coulisse bicipitale débute entre les 2 tubercules sur la face antérieure de l os B) Unique os du bras ANNEE UNIVERSITAIRE 2010-2011 LICENCE 1 2 ème SESSION 2 ème SEMESTRE Juin 2011 UNITE 7 ANATOMIE DUREE : 30 mn COEFFICIENT : 3 Sujet proposé par V. ARSAC : 1) La scapula : A) Est un os plat et triangulaire

Plus en détail

Préparation à la pratique

Préparation à la pratique Debout, Préparation à la pratique Frotter le visage Pour faire circuler l énergie Taper sur tout le corps (2 fs) pour réchauffer le corps pour réveiller le Yang, même l après midi après la sieste pour

Plus en détail

Syndrome du canal carpien. Marie-Noémie PLAT

Syndrome du canal carpien. Marie-Noémie PLAT Syndrome du canal carpien Marie-Noémie PLAT ANATOMIE Canal ostéofibreux INEXTENSIBLE Formé par: Une gouttière osseuse postérieure Le ligament annulaire antérieur en avant Contenant: Les tendons des muscles

Plus en détail

Docteur Olivier PALOMBI

Docteur Olivier PALOMBI Anatomie de la tête osseuse Chapitre 10 : La tête osseuse Docteur Olivier PALOMBI P1 Médecine Multimédia - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Tête osseuse = squelette

Plus en détail

Les douleurs projetées d origine cervicale 1

Les douleurs projetées d origine cervicale 1 Les douleurs projetées d origine cervicale 1 Les douleurs provenant du rachis cervical se caractérisent par la fréquence avec laquelle elles s associent à des projections dans des territoires à distance

Plus en détail

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale,

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, LES «ANNEXES» DE LA CAVITE ORALE La Langue La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, occupe l espace dans cette cavité orale, dans la concavité de l arche mandibulaire,

Plus en détail

32 Syndrome du tunnel cubital

32 Syndrome du tunnel cubital 32. Syndrome du tunnel cubital 201 32 Syndrome du tunnel cubital SYNDROME CLINIQUE Le syndrome du tunnel cubital est une cause rare de douleur et de faiblesse de la partie latérale de l avant-bras qui

Plus en détail

LE SEIGNEUR ET SON ACOLYTE

LE SEIGNEUR ET SON ACOLYTE LE SEIGNEUR ET SON ACOLYTE Le Cœur souverain "Le Cœur ( xin ) a la charge du Seigneur et du maître ( jun zhu ); le resplendissement des Esprits (shen ming ) en procède." (Suwen 8) La double face du Cœur,

Plus en détail

Muscles de l'avant-bras et de la main

Muscles de l'avant-bras et de la main Muscles de l'avant-bras et de la main CHAPITRE PLAN DU CHAPITRE Vue d'ensemble des actions : muscles de l'articulation du coude et des articulations radio-ulnaires, 182 Vue d'ensemble des actions : muscles

Plus en détail

LE LARYNX VUE ANTERIEURE DU LARYNX : Décembre 2007 Sources Étudiantes. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes

LE LARYNX VUE ANTERIEURE DU LARYNX : Décembre 2007 Sources Étudiantes. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes LE LARYNX Le larynx est un conduit aérien qui joue un rôle essentiel dans la phonation mais aussi dans la respiration. Suite au larynx, se trouve la glotte, une zone rétrécie qui délimite les voies aériennes

Plus en détail

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque )

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Vaste interne Premier adducteur Grand adducteur Vaste externe Droit antérieur Assis, jambes pliées, les fesses en appui sur les talons,

Plus en détail

Mobilité analytique des doigts

Mobilité analytique des doigts Au niveau de l IPP la flexion est d environ 100 Au niveau de l IPD la flexion est un peu inférieure à l angle droit, environ 85 pour Desgeorges et Oberlin 85 Glissement distal Ce sont les structures situées

Plus en détail

De l huile de massage et une serviette de bain.

De l huile de massage et une serviette de bain. 1 er Séminaire / 29 et 30 Octobre 2011 Introduction théorique du Yin Yang et les 12 méridiens. Le concept viscéral les massages libération LE SACRUM : Les muscles fessiers méridien de Vessie Sacrum postérieur

Plus en détail

WWW.COACHMUSCU.COM TONIFIEZ VOTRE BUSTE

WWW.COACHMUSCU.COM TONIFIEZ VOTRE BUSTE WWW.COACHMUSCU.COM TONIFIEZ VOTRE BUSTE 1 er programme : Découvrez les exercices qui vous permettrons de tonifier les principaux muscles du buste : Pectoraux, dorsaux, trapèzes... Ces muscles permettent

Plus en détail

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER?

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? Pour préparer son corps à subir une activité physique importante sans se blesser (contracture, déchirure, claquage, entorse...). Les muscles et les tendons

Plus en détail

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions LES ABDOMINAUX schémas Le grand droit: partie haute et basse Le grand droit A. Crunch Origine du muscle : 5, 6, 7e côtes et apophyse xiphoïde jusqu à l épine pubis. Action: abaisseur des côtes, fléchisseurs

Plus en détail

ANATOMIE DE L AVANT-BRAS

ANATOMIE DE L AVANT-BRAS ANATOMIE DE L AVANT-BRAS Marc Revol, Jean-Marie Servant Compris entre le coude et le poignet, l'avant-bras (forearm) possède 2 os reliés entre eux par une membrane interosseuse. Il présente donc 2 loges

Plus en détail

PEAU ET SANG. LS 45 ; «La surface du corps renseigne sur l état des organes internes».

PEAU ET SANG. LS 45 ; «La surface du corps renseigne sur l état des organes internes». FAFORMEC 2011 Dr Evelyne BERTHET PEAU ET SANG A- Introduction. La médecine chinoise distingue 2 aspects de la peau : PI, l enveloppe, qui fait partie des 5 systèmes décrits par les classiques (peau, muscle,

Plus en détail

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Les blessures communes au baseball Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Objectifs Présentation de 3 types de blessures fréquemment rencontrées au baseball Épaule Coude Dos Savoir reconnaître les signes

Plus en détail

Chapitre 20 : La base du crâne. Docteur Olivier PALOMBI

Chapitre 20 : La base du crâne. Docteur Olivier PALOMBI UEMSfO - Anatomie de la tête osseuse Chapitre 20 : La base du crâne Docteur Olivier PALOMBI Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. F P Sinus frontal

Plus en détail

Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert

Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert Service d Orthopédie, d de Traumatologie, de Chirurgie Plastique et Reconstructrice et assistance Main Pr OBERT, Pr GARBUIO, Pr TROPET - C.H.U. Jean

Plus en détail

L épaule douloureuse

L épaule douloureuse L épaule douloureuse Claude Fontaine 39 Rue Louis Pasteur 31170 Tournefeuille SAMP. Claufont@neuf.fr Résumé L auteur reprend l examen classique de l épaule, et le testing des muscles de la coiffe. Il propose

Plus en détail

Que faire quand on a mal au coude?

Que faire quand on a mal au coude? Que faire quand on a mal au coude? 7 étapes sont proposées dans un ordre croissant de perturbations (du moins perturbant au plus perturbant). FAIRE DES ETIREMENTS REGULIEREMENT On parle trop souvent de

Plus en détail

Région du genou 1. Observation statique et dynamique 2. Palpation

Région du genou 1. Observation statique et dynamique 2. Palpation Région du genou 1. Observation statique et dynamique 2. Palpation 1. a) Observation statique a) Debout, plans frontal, sagittal et horizontal Attitude antalgique une douleur dans la région du genou induit

Plus en détail

Actes du colloque HANDITEC du 18 mai 2001 Maintien et retour à domicile des personnes porteuses de polyarthrite rhumatoïde

Actes du colloque HANDITEC du 18 mai 2001 Maintien et retour à domicile des personnes porteuses de polyarthrite rhumatoïde Actes du colloque HANDITEC du 18 mai 2001 Maintien et retour à domicile des personnes porteuses de polyarthrite rhumatoïde 1 ORTHESES ET AIDES TECHNIQUES M. Romain Praticien Hospitalier Service de Réadaptation

Plus en détail

Radio-Anatomie de la sphère ORL

Radio-Anatomie de la sphère ORL Radio-Anatomie de la sphère ORL J A C Q U E S F O U R Q U E T I N T E R N E E N R A D I O T H E R A P I E T U T E U R : D R C A L L O N N E C D E S C A R C I N O L O G I E C E R V I C O - F A C I A L E

Plus en détail

EXEMPLE D UNE SEANCE D ETIREMENTS avec progression en difficulté (de position basse à position haute)

EXEMPLE D UNE SEANCE D ETIREMENTS avec progression en difficulté (de position basse à position haute) EXEMPLE D UNE SEANCE D ETIREMENTS avec progression en difficulté (de position basse à position haute) L ensemble de cette séance d étirements doit se faire après une journée d entraînement dans un esprit

Plus en détail

Os maxillaire : morphologie et sinus maxillaire

Os maxillaire : morphologie et sinus maxillaire Chapitre Os maxillaire : morphologie et sinus maxillaire J.-F. Gaudy, T. Gorce PLAN DU CHAPITRE Situation-rapports Morphologie générale Sinus maxillaire 7 00009.INDD 9//0 0::9 AM I. Maxillaire L 'os maxillaire

Plus en détail

Fiches de musculation du kayakiste et céiste

Fiches de musculation du kayakiste et céiste Fiches de musculation du kayakiste et céiste 3. Les deltoïdes Deltoïdes Roudneff Le deltoïde est un muscle mobilisateur de l épaule, il se compose de trois faisceaux mobilisant le bras en flexion, extension,

Plus en détail

Entraînement de compensation

Entraînement de compensation Entraînement de compensation Exercices pour le renforcement musculaire et la mobilité de la ceinture scapulaire Sport suisse en fauteuil roulant ÉDITION TABLE DES MATIÈRES 2e édition 2014 Introduction

Plus en détail

GUIDE DE FABRICATION LES ORTHÈSES DU MEMBRE SUPÉRIEUR

GUIDE DE FABRICATION LES ORTHÈSES DU MEMBRE SUPÉRIEUR GUIDE DE FABRICATION LES ORTHÈSES DU MEMBRE SUPÉRIEUR Programme de réadaptation physique Comité international de la Croix-Rouge 19, avenue de la Paix 1202 Genève, Suisse T +41 22 734 60 01 F +41 22 733

Plus en détail

1-Le frontal PLAN. 2-L occipital. 3-Le sphénoïde 10/02/2014 ANATOMIE TETE ANESTHESIE EN ORL LES ACTES CHIRURGICAUX

1-Le frontal PLAN. 2-L occipital. 3-Le sphénoïde 10/02/2014 ANATOMIE TETE ANESTHESIE EN ORL LES ACTES CHIRURGICAUX 1-Le frontal Dr F. Philip 02/2014 ANATOMIE TETE Crâne osseux PLAN 4 MEDIANTS-2 LATERAUX PAIRES -LES 14 OS DE LA FACE Face Anatomie Innervation (V VII) COU GLANDES Thyroïde -parathyroïdes Glandes salivaires

Plus en détail

LES 12 MERIDIENS TENDINEUX:JING JIN

LES 12 MERIDIENS TENDINEUX:JING JIN LES 12 MERIDIENS TENDINEUX:JING JIN GENERALITES Les méridiens tendineux sont divisés en 3 méridiens Yin et 3 méridiens Yang du pied et de la main. Ce sont des grands vaisseaux émanant des méridiens principaux

Plus en détail

Principes Généraux de Réalisation d'une Orthèse

Principes Généraux de Réalisation d'une Orthèse 1 Elaboration d'une orthèse Principes Généraux de Réalisation d'une Orthèse Pour réaliser une orthèse, il est nécessaire d'avoir une prescription médicale car une orthèse est un agent thérapeutique. Il

Plus en détail

LA MUSCULATION AU LYCEE

LA MUSCULATION AU LYCEE LA MUSCULATION AU LYCEE 1 LA MUSCULATION permet de développer la force d un muscle grâce a des contractions musculaires répétées. Elle répond a 3 objectifs différents: être plus développé être plus performant

Plus en détail

Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques

Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques M-A Camezind-Vidal, B Caire-Gana, F Castaing, * N Orsoni*, M Pouquet, P de Brunanchon,I Jammet, E Pascaud, D Mouliès* *, A Maubon Services

Plus en détail

Traumatismes du plexus brachial chez l adulte

Traumatismes du plexus brachial chez l adulte Traumatismes du plexus brachial chez l adulte Rappel anatomique Moelle épinière Racines C5-T1 Tronc primaire supérieur (C5-C6), intermédiaire (C7), & inférieur (C8-T1) Tronc secondaire antéro-externe (médianmusculo-cutané),

Plus en détail

FONCTION DU POUCE. Pr Gilbert VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA Begin 94160 ST-MANDE

FONCTION DU POUCE. Pr Gilbert VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA Begin 94160 ST-MANDE FONCTION DU POUCE Pr Gilbert VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA Begin 94160 ST-MANDE L iconographie est notamment issue des ouvrages de Mr Netter et Kapandji. LA COLONNE DU POUCE Constituée

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales

Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales A propos de 35cas L.Derouich, N.El Benna, N.Moussali, A.Gharbi, A.Abdelouafi Service de Radiologie Hôpital 20 Aout CHU Ibn Roch Casablanca Maroc plan

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 MOUVEMENTS DE BASE (global) EN. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 Squat Développé Couché Traction Traction bphiver2013 Hamrouni Samy 2 Un travail de ces mouvements sur appareils guidés est plus sécurisant mais

Plus en détail

ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe

ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe - Corps en 3 parties : tête, tronc, queue Caractéristique des Vertébrés - Corps couvert de poils Caractéristique des

Plus en détail

Scoliose [ syndrome de déviation vertébrale ]

Scoliose [ syndrome de déviation vertébrale ] DÉFINITION : La scoliose est caractérisée par une déviation latérale ou transversale du rachis. On en distingue cinq types : congénitale, neuropathologique, antalgique ou cicatricielle, malpositionnement

Plus en détail

les chaînes musculaires Selon L.Busquet

les chaînes musculaires Selon L.Busquet les chaînes musculaires Selon L.Busquet Les chaînes musculaires L BUSQUET Circuit en continuité de direction et de plan à travers lesquels se propagent les forces organisatrices du corps 28/12/04 J.Casali

Plus en détail

Anatomie générale du système musculaire strié

Anatomie générale du système musculaire strié Anatomie générale du système musculaire strié La morphologie et l anatomie fonctionnelle distingue le système musculaire squelettiques ou strié qui sera l objet de ce cours et dont les muscles peuvent

Plus en détail

LE SANG ET LA FEMME INTRODUCTION

LE SANG ET LA FEMME INTRODUCTION LE SANG ET LA FEMME INTRODUCTION Le sang domine la physiologie de la femme et rythme les étapes importantes de sa vie (apparition des règles à la puberté perte de sang lors de la première relation sexuelle

Plus en détail

LES TRAUMATISMES DU COUDE CHEZ L ADULTE Marco B rath Brath Physiothérapeute

LES TRAUMATISMES DU COUDE CHEZ L ADULTE Marco B rath Brath Physiothérapeute LES TRAUMATISMES DU COUDE CHEZ L ADULTE Marco Brath Marco Brath Physiothérapeute Un peu d historique.. Les traumatismes du coude et le manque de mobilité qui s ensuit, ont été un sujet contrariant qui

Plus en détail

Module 0. A. Anatomie crânio-faciale B. Endoscopie ORL C. Exploration de l audition SOMMAIRE

Module 0. A. Anatomie crânio-faciale B. Endoscopie ORL C. Exploration de l audition SOMMAIRE A. Anatomie crânio-faciale B. Endoscopie ORL C. Exploration de l audition SOMMAIRE 15 Anatomie crânio-faciale M0-A ANATOMIE DU SQUELETTE FACIAL 1. Le 1/3 supérieur de la face L os frontal vient s articuler

Plus en détail

Le traitement endoscopique du canal carpien. Dr Jean Luc PELLAT

Le traitement endoscopique du canal carpien. Dr Jean Luc PELLAT Le traitement endoscopique du canal carpien Dr Jean Luc PELLAT Généralités 2 Intervention la plus pratiquée après la chirurgie de la cartaracte À l Instititut : 7 000 interventions endoscopiques en 10

Plus en détail

Bouche : 2 paires d incisives, de grande taille, à croissance continue (en relation avec le régime alimentaire). Langue (sensibilité gustative).

Bouche : 2 paires d incisives, de grande taille, à croissance continue (en relation avec le régime alimentaire). Langue (sensibilité gustative). TP 2 ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe - Corps en 3 parties : tête, tronc, queue Caractéristique des Vertébrés - Corps couvert de poils Caractéristique

Plus en détail

Petit Guide de Fitness (pour gens motivés)!

Petit Guide de Fitness (pour gens motivés)! Petit Guide de Fitness (pour gens motivés)! Pour rester mince, tu peux te contenter de faire très attention à ta nutrition et le tour est joué, mais seul l exercice physique te donneras un corps ferme

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

APPAREIL RESPIRATOIRE. Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5

APPAREIL RESPIRATOIRE. Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5 Vie végétativev APPAREIL RESPIRATOIRE Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5 APPAREIL RESPIRATOIRE Voies de conduction aérienne: supérieures : Fosses nasales - Olfaction

Plus en détail

Vision Evolution Excellence. Enseignements Taoïstes Traditionnels. Feng Shui Yi Jing Ba Zi Kan Yu

Vision Evolution Excellence. Enseignements Taoïstes Traditionnels. Feng Shui Yi Jing Ba Zi Kan Yu Vision Evolution Excellence Enseignements Taoïstes Traditionnels Feng Shui Yi Jing Ba Zi Kan Yu La Wu Ji Academy Fondée par Maître Han, pour l'enseignement et la diffusion du Feng Shui traditionnel et

Plus en détail

APPAREILLAGE DES PARALYSIES DU MEMBRE SUPERIEUR APPAREILLAGE DES PARALYSIES DU NERF CUBITAL DEFINITION APPAREILLAGE ATTEINTE MOTRICE

APPAREILLAGE DES PARALYSIES DU MEMBRE SUPERIEUR APPAREILLAGE DES PARALYSIES DU NERF CUBITAL DEFINITION APPAREILLAGE ATTEINTE MOTRICE UNIVERSITE CLAUDE BERNARD LYON 1 INSTITUT "TECHNIQUES DE READAPTATION" 1 APPAREILLAGE DES PARALYSIES DU MEMBRE SUPERIEUR DEFINITION ATTEINTE MOTRICE APPAREILLAGE DES PARALYSIES DU NERF CUBITAL Cliniquement

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

LES TRENTE-SIX STRATAGÈMES

LES TRENTE-SIX STRATAGÈMES LES TRENTE-SIX STRATAGÈMES SAN SHI LIU JI Yves Camus L opuscule des Trente-six Stratagèmes (trente-six, carré de six, étant ici le symbole de toutes les possibilités de situations et d actions) expose

Plus en détail

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse Commission médicale de la FFR XIII 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse La place des étirements dans le Rugby à XIII Plan de la présentation: 1 ère partie: Définitions 2 ème partie: Les différents types

Plus en détail

En salle. Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire

En salle. Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire Étirement Fessiers 1/2 p.02 Fessiers 2/2 p.03 Ischio-jambiers 1/3 p.04 Ischio-jambiers 2/3 p.05 Ischio-jambiers 3/3 p.06 Quadriceps 1/2 p.07 Quadriceps

Plus en détail

Plan de traitement en massothérapie clinique Par: Roberto poirier PATHOLOGIES CERVICALES

Plan de traitement en massothérapie clinique Par: Roberto poirier PATHOLOGIES CERVICALES Plan de traitement en massothérapie clinique Par: Roberto poirier PATHOLOGIES CERVICALES PRINCIPE DE BASE POUR LE COU On travaille sur environ 6 pouces qui retient la boîte crânienne et son contenu De

Plus en détail

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : Anatomie descriptive et fonctionnelle de l extrémité inférieure du radius Résumé : Les fractures

Plus en détail

RECUPERATION EN FIN DE JOURNEE Les Etirements

RECUPERATION EN FIN DE JOURNEE Les Etirements RECUPERATION EN FIN DE JOURNEE Les Etirements Les étirements se font en fin de journée, lentement, sans à coup, c est une période de retour au calme. Le principe général est de partir d une position de

Plus en détail

Les principales pathologies du cycliste

Les principales pathologies du cycliste Les principales pathologies du cycliste Très peu de personnes qui pratiquent le cyclisme ont de véritables pathologies liées à un problème physique Les douleurs ressenties par le cycliste sont souvent

Plus en détail

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR Commentaires : Staff médical de l équipe de France A masculine Support : Anaïs THILLOU, Pôle de Toulouse Réalisation : Vincent GRIVEAU, CTR Midi- Pyrénées Les étirements :

Plus en détail

Chapitre 6. LES MUSCLES DU PÉDALAGE

Chapitre 6. LES MUSCLES DU PÉDALAGE Chapitre 6. LES MUSCLES DU PÉDALAGE «Une description anatomique doit être complète, précise, simple, mais en même temps suggestive.» Henry ROUVIÈRE, Préface à l Anatomie humaine, descriptive et topographique,

Plus en détail

C est un ensemble qui comprend les os unis entre eux par des articulations et mis en mouvement par des muscles.

C est un ensemble qui comprend les os unis entre eux par des articulations et mis en mouvement par des muscles. C est un ensemble qui comprend les os unis entre eux par des articulations et mis en mouvement par des muscles. Généralités : Les os s articulent entre eux pour fixer le squelette sur lequel s insèrent

Plus en détail

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi?

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Généralités : Pour exécuter un geste efficace, au «Imaginons un bateau à voile handball ou ailleurs, il faut d abord être qui prépare sa course : le bien placé,

Plus en détail

TUTORAT UE5 spé PB 2010-2011 Anatomie Séance n 1 CORRECTION.

TUTORAT UE5 spé PB 2010-2011 Anatomie Séance n 1 CORRECTION. FACULTE De PHARMACIE TUTORAT UE5 spé PB 2010-2011 Anatomie Séance n 1 CORRECTION. ANATOMIE BASSIN OSSEUX ET ARTICULATIONS Séance préparée par Anne G. et Nicolas T. QCM n 1 :C. Après la naissance... Au

Plus en détail

Organes des Sens UE12. Pr. P. Caix

Organes des Sens UE12. Pr. P. Caix Organes des Sens UE12 Pr. P. Caix L olfaction opn cornets lpe vomer Cg quad Vue ventrale Vue de 3/4 Charpente ostéo-cartilagineuse du nez Os nasal Cartilage latéral Cartilage alaire Cartilage latéral Cartilage

Plus en détail

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau 5e édition Résumé L ergonomie s intéresse à l adaptation du travail au travailleur. Par «travail», on entend ici le milieu de travail, le poste de travail et les tâches à accomplir. Les conditions ergonomiques

Plus en détail

LES BI : LA DOULEUR AU REGARD DE LA MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE

LES BI : LA DOULEUR AU REGARD DE LA MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE 1 LES BI : LA DOULEUR AU REGARD DE LA MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE 2 Introduction Quelques principes de base en acupuncture La théorie du Yin/Yang constitue le pilier fondamental de la Médecine Traditionnelle

Plus en détail

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT Page 17 ÉTIREMENTS SÉCURITAIRES Les étirements augmentent graduellement l élasticité des muscles et l amplitude des mouvements articulaires. Après la période de retour au

Plus en détail

Prescription anticipée de radiographies par l I.O.A. l

Prescription anticipée de radiographies par l I.O.A. l Prescription anticipée de radiographies par l I.O.A. l L expérience du C.H. Landerneau David Trân, Hélène H Bouteiller 8 ème journée du Collège de Médecine d Urgence de Bretagne Carhaix, 18 mars 2008 Les

Plus en détail

APERCU SUR LES POINTS D ACUPUNCTURE

APERCU SUR LES POINTS D ACUPUNCTURE APERCU SUR LES POINTS D ACUPUNCTURE 1 SOMMAIRE 1- La classification des points d acupuncture et leurs fonctions 2- Propriétés thérapeutiques des points des quatorze méridiens 3 Points Spéciaux 3-1/ Points

Plus en détail

Echographie et Ceinture Pelvienne

Echographie et Ceinture Pelvienne Echographie et Ceinture Pelvienne Centre d imagerie ostéo-articulaire Clinique du sport de Mérignac Philippe MEYER avril 2005 Echographie et Ceinture Pelvienne En complément du bilan radiographique Bilatérale

Plus en détail

Le renforcement. musculaire

Le renforcement. musculaire Le renforcement musculaire Le renforcement Pourquoi le renforcement musculaire Comment renforcer L échauffement Le renforcement : À la maison Avec du matériel En salle Le renforcement spécifique Les étirements

Plus en détail

La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab

La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab Rappel anatomique! Phalanges: P1 P2 P3 = os longs! Articulations IP = trochléennes un seul degré de liberté. - tête

Plus en détail

Table des matières. Hanche. Généralités. Chapitre 3 Anatomie fonctionnelle 27. Chapitre 1 Rappels et généralités 3

Table des matières. Hanche. Généralités. Chapitre 3 Anatomie fonctionnelle 27. Chapitre 1 Rappels et généralités 3 Table des matières Introduction 1 Généralités Chapitre 1 Rappels et généralités 3 Brefs rappels sur la nouvelle approche manipulative........................ 3 Ni structurel, ni fonctionnel (3). Notre

Plus en détail

L arthrose. L acuponcture peut vous aider

L arthrose. L acuponcture peut vous aider L arthrose L acuponcture peut vous aider Personne n est plus surpris, que les facteurs climatologiques ont une influence sur le corps humain. On le savait déjà lors de la conception des premiers baromètres

Plus en détail

Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical

Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical Information supplémentaire 3 Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical Installation Sur table normale, en décubitus dorsal

Plus en détail