ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA GRENOUILLE VERTE (RANA ESCULENTA) I. Morphologie externe

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA GRENOUILLE VERTE (RANA ESCULENTA) I. Morphologie externe"

Transcription

1 ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA GRENOUILLE VERTE (RANA ESCULENTA) I. Morphologie externe - Corps en (2) 3 parties : tête, tronc, (queue) (remarque : la queue existe chez le têtard mais disparaît à la métamorphose. La Grenouille est anoure = sans queue) Caractéristique des Vertébrés - Peau nue, fine, couverte de mucus - Milieu de vie larvaire : aquatique - Milieu de vie de l adulte : aérien Caractéristique des Amphibiens - Organisation selon 3 axes : - axe antéro postérieur (avant arrière) - axe dorso ventral (dos ventre) - axe droite gauche - Symétrie bilatérale Observation de la tête : Tête mobile uniquement selon l axe vertical ou dorso-ventral. Bouche : large, limitée par 2 mâchoires. Présence de dents maxillaires sur la mâchoire supérieure et de dents vomériennes sur le palais. Remarquer la saillie des globes oculaires. La bouche est prolongée chez le mâle par les sacs vocaux. Présence d une glotte (orifice des voies respiratoires). Langue bifide, insérée à l avant. Narines externes : en continuité (vérifier en introduisant une sonde cannelée) avec l arrière du plafond buccal au niveau des narines internes (sensibilité olfactive + rôle dans la ventilation de l appareil respiratoire). Yeux : 1 paire d yeux, avec pour chaque œil 1 paupière supérieure immobile et une paupière inférieure mobile (sensibilité visuelle). Oreilles : oreilles moyennes (tympans) en continuité avec la cavité bucco-pharyngée par l intermédiaire de la trompe d Eustache (rôle dans l équilibration de la pression). Les oreilles moyennes sont aussi en continuité avec les oreilles internes (sensibilité auditive). Observation du tronc : Membres : 2 paires de membres de type chiridien (du grec cheiros = main. Ex : chirurgien) à 4 doigts pour les membres antérieurs et 5 doigts pour les membres postérieurs. Callosités sombres sur les membres antérieurs chez les mâles. Organisation des membres en trois segments articulés. Pattes postérieures très longues, adaptées au saut. Palmure interdigitale : adaptation à la nage. Remarquer l absence de côtes : pas de cage thoracique. Orifices urinaire (excrétion), génital (reproduction) et anal (égestion) regroupés en un unique orifice : orifice cloacal

2 Narine externe Tympan Sac vocal Paupière inférieure mobile Grenouille, aspect extérieur Callosité Palmure Patte antérieure droite Patte postérieure gauche Narine externe Mâchoire supérieure dentée Narine interne Dent vomérienne Globe oculaire Trompe d Eustache Œsophage Trompe d Eustache Glotte Langue Mâchoire inférieure Langue Cavité bucco pharyngée

3 II. Dissection Incisions cutanées La grenouille est étendue sur la cuvette à dissection, la face ventrale tournée du côté de l opérateur. Étendre les membres et les fixer à la cuvette à l aide d épingles. Inciser la peau avec des ciseaux fins au dessus du cloaque. Dans l ouverture, introduire une sonde cannelée, délicatement, jusqu à la tête. Elle sert de guide aux ciseaux afin de ne pas percer la musculature et les viscères. Ouvrir de la même manière dans les membres antérieurs et postérieurs. Séparer à la main la peau de la musculature, la rabattre sur les côtés et l épingler. Episternum Cartilage coracoïde Muscles pectoraux Sternum Xiphisternum Grande veine cutanée Muscle droit abdominal

4 Incisions musculaires et section de la ceinture pectorale 4 À partir de deux boutonnières (1 et 1 ), pratiquer deux incisions, d abord jusqu à la ceinture pelvienne (au niveau des membres postérieurs) selon (2) et (2 ), puis jusqu à la ceinture pectorale (au niveau des membres antérieurs) selon (3) et (3 ). À ce niveau, la veine abdominale plonge en profondeur vers le foie, on peut donc rejoindre les deux incisions (3) et (3 ). Faire très attention au cœur qui se trouve immédiatement sous la ceinture. Poursuivre l ouverture en sectionnant la ceinture pectorale en son milieu avec des ciseaux forts. (4) Écarter les deux moitiés et les maintenir avec des épingles.

5 Cœur et appareil respiratoire + appareil digestif Tissu adipeux Tronc artériel Bulbe cardiaque Poumon droit Lobe droit du foie Oreillette droite Oreillette gauche Poumon gauche Ventricule Lobe gauche du foie Lobe droit du foie Vésicule biliaire Rate Poumon droit Intestin Rectum Vessie Cœur Lobe gauche du foie Tissu adipeux Pancréas Estomac Oviducte gauche Ventricule Lobe gauche du foie Oreillette droite Lobe droit du foie Vésicule biliaire Canal hépatique Lobe moyen du foie Rate Canal cholédoque Intestin Estomac Pancréas

6 Appareil uro-génital Tissu adipeux Veine cave postérieure Testicule gauche Rein droit Aorte dorsale Uro-spermiducte gauche Rectum Papille uro-génitale Vessie Souris mâle Cloaque Orifice cloacal Veine cave postérieure Ovaire droit Aorte (dorsale) Rectum Vessie Rein gauche Oviducte gauche (ovaire enlevé) Uretère droit Papille urinaire Papille génitale Cloaque Orifice cloacal Souris femelle

ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe

ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe - Corps en 3 parties : tête, tronc, queue Caractéristique des Vertébrés - Corps couvert de poils Caractéristique des

Plus en détail

Bouche : 2 paires d incisives, de grande taille, à croissance continue (en relation avec le régime alimentaire). Langue (sensibilité gustative).

Bouche : 2 paires d incisives, de grande taille, à croissance continue (en relation avec le régime alimentaire). Langue (sensibilité gustative). TP 2 ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe - Corps en 3 parties : tête, tronc, queue Caractéristique des Vertébrés - Corps couvert de poils Caractéristique

Plus en détail

Activité 6 : mettre en œuvre un protocole de dissection pour comparer l organisation de vertébrés

Activité 6 : mettre en œuvre un protocole de dissection pour comparer l organisation de vertébrés Activité 6 : mettre en œuvre un protocole de dissection pour comparer l organisation de vertébrés Existe-t-il des similitudes à l échelle de l organisme interne? OC : Les vertébrés, malgré une morphologie

Plus en détail

Protocole de dissection de la SOURIS

Protocole de dissection de la SOURIS Protocole de dissection de la SOURIS Matériel nécessairen - Une paire de petit ciseaux - Une sonde cannelée - 2 paires de pinces fines - épingles Epingler la souris Fixer la souris en extension sur le

Plus en détail

TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés

TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés Pour étudier méthodiquement les animaux, on étudie leur construction dans l espace : leur plan

Plus en détail

APPAREIL RESPIRATOIRE. Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5

APPAREIL RESPIRATOIRE. Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5 Vie végétativev APPAREIL RESPIRATOIRE Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5 APPAREIL RESPIRATOIRE Voies de conduction aérienne: supérieures : Fosses nasales - Olfaction

Plus en détail

Le Péritoine. 1 Introduction : 2 Organogenèse et mise en place du péritoine :

Le Péritoine. 1 Introduction : 2 Organogenèse et mise en place du péritoine : Le Péritoine 1 Introduction : Le péritoine est la séreuse qui enveloppe les organes digestifs. Les données embryologiques sont indispensables pour comprendre la topographie et les rapports du tube digestif.

Plus en détail

.( /.*!0) %1 2"+ %#(3004) 05' 203 .(.*0"+ ) '!2"+ %#(30+ 0!"%) 4!%2) 3 .( @.*" '!%2"+ %#(30! &' 4!!% .+.*0%!!'!(!%2"+ 16 3047!

.( /.*!0) %1 2+ %#(3004) 05' 203 .(.*0+ ) '!2+ %#(30+ 0!%) 4!%2) 3 .( @.* '!%2+ %#(30! &' 4!!% .+.*0%!!'!(!%2+ 16 3047! !"#! $ %#&' (!"#$!% & % ' (!%' ) )''! *)+* *! %#"+, ' ( ', -) " *.( /.*!0) %1 2"+ %#(3004) 05' 203.(.*0"+ ) '!2"+ %#(30+ 0!"%) 4!%2) 3.( -.* %)!(2"+ %#(30! &' 4!!%.+.*0%!!'!(!%2"+ 16 3047!%(%' 0.(89.*

Plus en détail

MANUEL D'UTILISATION

MANUEL D'UTILISATION MANUEL D'UTILISATION VP PLANNING 1.0 Application mobile Android Visible Patient SAS RCS Strasbourg TI 794 458 125 1 place de l'ho pital 67000 Strasbourg, FRANCE Capital social : 58330 Tél.: 33 (0)3 88

Plus en détail

TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013

TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013 TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013 Appareil respiratoire-organogénèse de l appareil digestif Cours du Pr. PRUDHOMME Séance préparée par Anissa BARAKAT, Caroline

Plus en détail

1. L appareil digestif chez l homme.

1. L appareil digestif chez l homme. 1. L appareil digestif chez l homme. Beaucoup d êtres vivants nous entourent, tous se caractérisent par des propriétés et des caractères communs. comme la nutrition le transport la respiration l excrétion

Plus en détail

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 10 RÈGLES D'OR POUR ÉVITER LE «MAL DE DOS» PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 1. TON DOS TE SUPPORTE, PRENDS-EN SOIN 2. SOLLICITE-LE FRÉQUEMMENT,

Plus en détail

CHIEN D ARRET ALLEMAND A POIL DUR (Deutsch Drahthaar)

CHIEN D ARRET ALLEMAND A POIL DUR (Deutsch Drahthaar) Standard F.C.I. N 98 / 08.06.2001 / F CHIEN D ARRET ALLEMAND A POIL DUR (Deutsch Drahthaar) TRADUCTION : Dr. J.-M. Paschoud et Prof. R. Triquet. ORIGINE : Allemagne. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE

Plus en détail

LEVRIER HONGROIS (Magyar Agar)

LEVRIER HONGROIS (Magyar Agar) FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) Standard FCI N 240 / 13.09.2000 / F LEVRIER HONGROIS (Magyar Agar) 2 TRADUCTION: Dr.J.-M.

Plus en détail

Les barotraumatismes

Les barotraumatismes Les barotraumatismes Il y a différents types d accidents qui peuvent arriver en plongée, et il est important de savoir comment les éviter. En premier lieu, nous allons aborder les accidents barotraumatiques

Plus en détail

L APPAREIL VENTILATOIRE

L APPAREIL VENTILATOIRE L APPAREIL VENTILATOIRE SOMMAIRE I) Les voies aériennes a supérieures II) III) IV) V) La m Les voies aériennes a inférieures Les alvéoles pulmonaires Les poumons La mécanique ventilatoire L appareil ventilatoire

Plus en détail

L'échographie cardiaque

L'échographie cardiaque L'échographie cardiaque Date de création du document : 2008-2009 PRÉ-REQUIS Sur quel principe physique est basée l'échographie cardiaque? L'utilisation des ultrasons est le principe physique sur lequel

Plus en détail

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie *, est destinée aux patients ainsi qu aux usagers du système de santé. Remise lors de votre consultation d urologie avant de pratiquer

Plus en détail

03.09.1999 / FR. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) Standard FCI N 332

03.09.1999 / FR. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) Standard FCI N 332 03.09.1999 / FR FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) Standard FCI N 332 CHIEN LOUP TCHECOSLOVAQUE (Ceskoslovenský Vlciak) TRADUCTION

Plus en détail

COURS DE PLONGEE SOUS-MARINE MF1 FSGT III. LES ACCIDENTS. 4 masque. 2 poumons

COURS DE PLONGEE SOUS-MARINE MF1 FSGT III. LES ACCIDENTS. 4 masque. 2 poumons III. LES 1 Les accidents barotraumatiques (voir annexes page A4). En plongée, du fait de l augmentation de la pression (Loi de Mariotte), les cavités remplies d air peuvent nous poser des problèmes : La

Plus en détail

L APPAREIL CIRCULATOIRE

L APPAREIL CIRCULATOIRE L APPAREIL CIRCULATOIRE L appareil circulatoire se compose de 3 grandes parties : - Le cœur - Les vaisseaux - Le sang I / Le Cœur : a) Description : Le cœur est un muscle, myocarde, gros comme un poing

Plus en détail

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE Pascal Canciani, Philippe Couture, Pierre Grenet Novembre 2006 DEMI SQUAT ET SQUAT 1. Demi squat et squat complet bras tendus 1. Position de départ 2.

Plus en détail

RECUPERATION EN FIN DE JOURNEE Les Etirements

RECUPERATION EN FIN DE JOURNEE Les Etirements RECUPERATION EN FIN DE JOURNEE Les Etirements Les étirements se font en fin de journée, lentement, sans à coup, c est une période de retour au calme. Le principe général est de partir d une position de

Plus en détail

CHAPITRE X - L APPAREIL DIGESTIF

CHAPITRE X - L APPAREIL DIGESTIF CHAPITRE X - L APPAREIL DIGESTIF Pour fournir l énergie nécessaire au fonctionnement de toutes nos cellules, de tous nos tissus et tous nos organes, il faut absorber des aliments contenant les GPL utiles

Plus en détail

Feng men art de bonne santé-dao yin-

Feng men art de bonne santé-dao yin- Feng men art de bonne santé-dao yin- Conserver la jeunesse et la santé grâce aux vieilles méthodes chinoise MTC Su Dongo dynastie des Song 10 siècle & Chun Shen sous le règne de Qing Guangxu 17 siècle

Plus en détail

BRAQUE ALLEMAND A POIL COURT (Deutsch Kurzhaar)

BRAQUE ALLEMAND A POIL COURT (Deutsch Kurzhaar) FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 25.04.2001 / FR Standard FCI N 119 BRAQUE ALLEMAND A POIL COURT (Deutsch Kurzhaar) Cette

Plus en détail

Le cancer au Nouveau-Brunswick 2002-2006

Le cancer au Nouveau-Brunswick 2002-2006 Le cancer au Nouveau-Brunswick 2002-2006 Message des co-chefs de la direction du Réseau du cancer du Nouveau-Brunswick (RCNB) Le Réseau du cancer du Nouveau-Brunswick est heureux de vous offrir le Rapport

Plus en détail

BRUNO SAINT HUBERT FRANCAIS

BRUNO SAINT HUBERT FRANCAIS Standard S.C.C (2003) ORIGINE : France. BRUNO SAINT HUBERT FRANCAIS DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE EN VIGUEUR :.. UTILISATION : Chien de petite Vénerie capable de chasser dans tous les terrains

Plus en détail

Notre corps est la créature la plus divine sur la planète Terre

Notre corps est la créature la plus divine sur la planète Terre 1 2 Notre corps est la créature la plus divine sur la planète Terre (transcription de notre programme audio, téléchargeable sur le blog) Bonjour, Je suis Emmanuelle LABAT du blog formationquantique, qui

Plus en détail

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions LES ABDOMINAUX schémas Le grand droit: partie haute et basse Le grand droit A. Crunch Origine du muscle : 5, 6, 7e côtes et apophyse xiphoïde jusqu à l épine pubis. Action: abaisseur des côtes, fléchisseurs

Plus en détail

Quelques règles de description des mouvements

Quelques règles de description des mouvements Introduction 1 9 Quelques règles de description des mouvements Dans ce livre, tout autant que de voix, il sera souvent question de mouvement. Nommer et décrire les mouvements est une tâche complexe, car

Plus en détail

L ARRÊT CARDIAQUE. Le sauveteur doit permettre la réalisation d une série d actions pour augmenter les chances de survie de la victime :

L ARRÊT CARDIAQUE. Le sauveteur doit permettre la réalisation d une série d actions pour augmenter les chances de survie de la victime : Définition - Signes L ARRÊT CARDIAQUE Une personne est en arrêt cardiaque lorsque son cœur ne fonctionne plus ou fonctionne d une façon anarchique, ne permettant plus d assurer l oxygénation du cerveau.

Plus en détail

Standard FCI N 143 / 14. 02. 1994 / F

Standard FCI N 143 / 14. 02. 1994 / F Standard FCI N 143 / 14. 02. 1994 / F TRADUCTION : Dr. J-M. Paschoud et Prof. R. Triquet. ORIGINE : Allemagne. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE EN VIGUEUR : 14.02.1994. 2 UTILISATION : Chien d

Plus en détail

BRAQUE HONGROIS A POIL COURT (VIZSLA) (Rövidszörü Magyar Vizsla)

BRAQUE HONGROIS A POIL COURT (VIZSLA) (Rövidszörü Magyar Vizsla) Standard F.C.I. N 57 / 13.09.2000 / F BRAQUE HONGROIS A POIL COURT (VIZSLA) (Rövidszörü Magyar Vizsla) TRADUCTION : Dr. J-M. Paschoud et Prof.RTriquet. ORIGINE : Hongrie. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD

Plus en détail

- 1320 - Cordonniers, sigans

- 1320 - Cordonniers, sigans click for previous page - 1320 - Cordonniers, sigans Corps ovale, très comprimé latéralement et couvert de petites écailles. Bouche petite, avec une seule rangée serrée de petites dents incisiformes. Nageoire

Plus en détail

uestion 4 Quels moyens simples pour explorer et visualiser le pancréas? Veine cave inférieure Aorte Estomac Foie Vésicule biliaire Rate Duodénum

uestion 4 Quels moyens simples pour explorer et visualiser le pancréas? Veine cave inférieure Aorte Estomac Foie Vésicule biliaire Rate Duodénum uestion 4 Quels moyens simples pour explorer et visualiser le pancréas?? 4 > En raison de son petit volume et de sa situation très profonde, le pancréas n est pas palpable à ventre fermé, contrairement

Plus en détail

MONOGRAPHIE AVASTIN. bevacizumab pour injection. Fioles de 100 mg et de 400 mg (solution à 25 mg/ml pour injection) Antinéoplasique

MONOGRAPHIE AVASTIN. bevacizumab pour injection. Fioles de 100 mg et de 400 mg (solution à 25 mg/ml pour injection) Antinéoplasique MONOGRAPHIE Pr AVASTIN bevacizumab pour injection Fioles de 100 mg et de 400 mg (solution à 25 mg/ml pour injection) Antinéoplasique AVASTIN, indiqué en monothérapie, dans le traitement du glioblastome

Plus en détail

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi?

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Généralités : Pour exécuter un geste efficace, au «Imaginons un bateau à voile handball ou ailleurs, il faut d abord être qui prépare sa course : le bien placé,

Plus en détail

Serrer les fesses du bébé contre votre corps avec le côté de votre avant-bras (celui du petit doigt)

Serrer les fesses du bébé contre votre corps avec le côté de votre avant-bras (celui du petit doigt) Effectuer la mise au sein Serrer les fesses du bébé contre votre corps avec le côté de votre avant-bras (celui du petit doigt) - Ceci vous permettra de l'amener au sein en pointant le mamelon vers son

Plus en détail

LA DIGESTION I. L APPAREIL DIGESTIF.

LA DIGESTION I. L APPAREIL DIGESTIF. LA DIGESTION Les aliments ingérés ne peuvent être utilisés tels quels par l organisme. Ils doivent être simplifiés par l appareil digestif en nutriments assimilables, et ce au cours de la digestion. Digestion

Plus en détail

09.01.1999 / FR. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) Standard FCI N 212

09.01.1999 / FR. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) Standard FCI N 212 FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 09.01.1999 / FR Standard FCI N 212 SAMOYEDE (Samoiedskaïa Sabaka) Cette illustration ne

Plus en détail

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél. 041 419 51 11

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél. 041 419 51 11 «Top 10» de l hiver Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne Renseignements Tél. 041 419 51 11 Commandes www.suva.ch/waswo-f Fax 041 419 59 17 Tél. 041 419 58 51 Auteurs Dr Hans Spring,

Plus en détail

BRAQUE HONGROIS A POIL COURT (VIZSLA) (Rövidszörü Magyar Vizsla)

BRAQUE HONGROIS A POIL COURT (VIZSLA) (Rövidszörü Magyar Vizsla) 13.09.2000 / FR FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) Standard FCI N 57 BRAQUE HONGROIS A POIL COURT (VIZSLA) (Rövidszörü Magyar

Plus en détail

PULI. TRADUCTION : Dr.J.-M. Paschoud et Prof. R. Triquet. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE EN VIGUEUR : 06.04.2000.

PULI. TRADUCTION : Dr.J.-M. Paschoud et Prof. R. Triquet. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE EN VIGUEUR : 06.04.2000. Standard F.C.I. N 55 / 13.09.2000 / F PULI TRADUCTION : Dr.J.-M. Paschoud et Prof. R. Triquet. ORIGINE : Hongrie. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE EN VIGUEUR : 06.04.2000. UTILISATION : Bouvier.

Plus en détail

Attention les articulations Fitness pour les sédentaires. Douze exercices de renforcement avec l élastique Thera-Band

Attention les articulations Fitness pour les sédentaires. Douze exercices de renforcement avec l élastique Thera-Band Attention les articulations Fitness pour les sédentaires Douze exercices de renforcement avec l élastique Thera-Band Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Case postale 6002 Lucerne

Plus en détail

La digestion. Informations pour l enseignant

La digestion. Informations pour l enseignant La digestion Informations pour l enseignant Pour fonctionner, notre organisme a besoin d énergie. Celle-ci est fournie par l alimentation. Cependant, les aliments que nous consommons, pour la plupart composés

Plus en détail

GUIDE DE REVISION CONCOURS D ENTREE ECOLE D INFIRMIERS DE BLOC OPERATOIRE CHU CLERMONT-FERRAND

GUIDE DE REVISION CONCOURS D ENTREE ECOLE D INFIRMIERS DE BLOC OPERATOIRE CHU CLERMONT-FERRAND GUIDE DE REVISION CONCOURS D ENTREE ECOLE D INFIRMIERS DE BLOC OPERATOIRE CHU CLERMONT-FERRAND I - GRANDS AXES DE REVISION ANATOMIE - PHYSIOLOGIE APPAREIL CIRCULATOIRE ANATOMIE : le coeur, les vaisseaux

Plus en détail

Volume 1 : Epidémiologie - Etudes des facteurs de risques

Volume 1 : Epidémiologie - Etudes des facteurs de risques 2 V o l u m e Volume 1 : Epidémiologie - Etudes des facteurs de risques Volume 2 : Epidémiologie - Situation et actions Recherche des données d incidence estimée des cancers au Maroc Recherche des données

Plus en détail

Module Soins Intensifs

Module Soins Intensifs Module Soins Intensifs Prise en charge du bds en soins intensifs De la surveillance clinique à l examen clinique. Ferron Fred SURVEILLANCE DU BDS EN SOINS INTENSIF:... comprend et explique en détail les

Plus en détail

Le cliché thoracique

Le cliché thoracique Le cliché thoracique Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Nomenclature radiologique... 1 2 Le cliché thoracique de face... 2 2. 1 Qualité du cliché... 1 2. 2

Plus en détail

LES ARTHROPODES PRESENTATION EMBRANCHEMENT, SUPER-CLASSE MORPHOLOGIE REPRODUCTION NUTRITION PREDATEURS DEFENSE CONCLUSION MOTS CLES - CRUSTACES

LES ARTHROPODES PRESENTATION EMBRANCHEMENT, SUPER-CLASSE MORPHOLOGIE REPRODUCTION NUTRITION PREDATEURS DEFENSE CONCLUSION MOTS CLES - CRUSTACES PRESENTATION EMBRANCHEMENT, SUPER-CLASSE - CRUSTACES MORPHOLOGIE REPRODUCTION NUTRITION PREDATEURS DEFENSE CONCLUSION MOTS CLES PRÉSENTATION : Cet Embranchement est largement présent dans tous les milieux

Plus en détail

ÉTAPES PRÉEXÉCUTOIRES. Désinfecter le sthétoscope avec un tampon d alcool

ÉTAPES PRÉEXÉCUTOIRES. Désinfecter le sthétoscope avec un tampon d alcool SIGNES VITAUX INTRODUCTION Les signes vitaux sont la température, le pouls, la respiration et la pression artérielle. Ils sont des indicateurs de la santé du client. La mesure des signes vitaux constitue

Plus en détail

La fonction respiratoire

La fonction respiratoire La fonction respiratoire Introduction Fonction vitale : Au-delà de 3 min = atteintes graves Après 5 min = très altérés On parle de 3 phénomènes : Ventilation : respiration visible, échanges aériens intérieur

Plus en détail

LA DIGESTION EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES

LA DIGESTION EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES LA DIGESTION EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES I. Etude des dents Plusieurs séquences de classe peuvent être organisées sur ce sujet. 1. A quoi servent les dents? Croquer une pomme et préciser ce qui se

Plus en détail

Exercices pour renforcer les muscles abdominaux après l accouchement

Exercices pour renforcer les muscles abdominaux après l accouchement Exercices pour renforcer les muscles abdominaux après l accouchement Pendant la grossesse, les muscles du ventre, appelés abdominaux, s étirent beaucoup et perdent souvent de la force. Il est important

Plus en détail

Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!!

Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!! Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!! LES LEVÉES DE TENSION Principe Obtenir un relâchement musculaire en pratiquant une contraction musculaire de 6 secondes puis un étirement lors du relâchement

Plus en détail

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE?

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? Vous allez être opéré(e) à la clinique Saint-pierre d une fistule anale par l équipe chirurgicale des docteurs Bardou, Ben brahem

Plus en détail

Effets de quelques Asanas

Effets de quelques Asanas Effets de quelques Asanas Loïc Le Toumelin Sources: B.K.S Iyengar et Leslie Kaminoff Les effets des Asana Les effets des asanas sont d ordre anatomique (souplesse, musculation), d ordre psychologique (nervosité,

Plus en détail

Le syndrome coronarien aigu

Le syndrome coronarien aigu C est le nouveau terme qui englobe la notion d angor et d infarctus. Synonymes : Angor, Angine de poitrine, Rhume de poitrine, Infarctus, Attaque, Les artères coronaires : Ce sont les artères nourricières

Plus en détail

Réanimation de l arrêt cardiorespiratoire chez l enfant

Réanimation de l arrêt cardiorespiratoire chez l enfant Réanimation de l arrêt cardiorespiratoire chez l enfant Définition : Inconscient Sans mouvements respiratoires = ACR RCP I. RÉANIMATION CARDIO-RESPIRATOIRE ÉLÉMENTAIRE Débuter réanimation cardio-pulmonaire

Plus en détail

Standard FCI N 248 / 09/08/1999. CHIEN DU PHARAON (Pharaoh Hound)

Standard FCI N 248 / 09/08/1999. CHIEN DU PHARAON (Pharaoh Hound) Standard FCI N 248 / 09/08/1999 / F CHIEN DU PHARAON (Pharaoh Hound) TRADUCTION : Dr. J.-M. Paschoud. ORIGINE : Malte. PATRONAGE : Grande Bretagne. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE EN VIGUEUR

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

LE LARYNX VUE ANTERIEURE DU LARYNX : Décembre 2007 Sources Étudiantes. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes

LE LARYNX VUE ANTERIEURE DU LARYNX : Décembre 2007 Sources Étudiantes. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes LE LARYNX Le larynx est un conduit aérien qui joue un rôle essentiel dans la phonation mais aussi dans la respiration. Suite au larynx, se trouve la glotte, une zone rétrécie qui délimite les voies aériennes

Plus en détail

BERGER ALLEMAND. TRADUCTION : Dr. J.- M. Paschoud et Prof. R. Triquet. DAT E DE PUBLICATION DU STANDA RD D ORIGI NE EN VIGUEUR : 30.08.

BERGER ALLEMAND. TRADUCTION : Dr. J.- M. Paschoud et Prof. R. Triquet. DAT E DE PUBLICATION DU STANDA RD D ORIGI NE EN VIGUEUR : 30.08. Standard F.C.I. N 166 / 05.05.1994 / F BERGER ALLEMAND TRADUCTION : Dr. J.- M. Paschoud et Prof. R. Triquet. ORIGINE : Allemagne. DAT E DE PUBLICATION DU STANDA RD D ORIGI NE EN VIGUEUR : 30.08.1991 CLASSIFICATION

Plus en détail

introduction & sommaire

introduction & sommaire introduction & sommaire 3 MT* - MALE TO SOMETHING est une brochure pour les personnes assignées hommes par les sciences biomédicales et qui sont en transition vers une identité fluide ou féminisée et toutes

Plus en détail

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER?

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? Pour préparer son corps à subir une activité physique importante sans se blesser (contracture, déchirure, claquage, entorse...). Les muscles et les tendons

Plus en détail

LES BAROTRAUMATISMES

LES BAROTRAUMATISMES LES BAROTRAUMATISMES Généralités Le Placage de Masque Les Sinus L'Estomac et les Intestins Les dents L'Oreille La Surpression Pulmonaire Tableau Récapitulatif Généralités Baro signifie pression et traumatisme

Plus en détail

www.ctsbiel-bienne.ch 032 329 19 55

www.ctsbiel-bienne.ch 032 329 19 55 Centre de tests www.ctsbiel-bienne.ch 032 329 19 55 www.ctsbiel-bienne.ch 032 329 19 55 Un centre de tests compétent En étroite collaboration, le centre de fitness CTS et la Physio Balance vous propose

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

DRAINAGE. Les drainages sont très rarement nécessaires en cas de colectomie gauche.

DRAINAGE. Les drainages sont très rarement nécessaires en cas de colectomie gauche. Colectomie gauche Avant l'intervention: Pour certains chirurgiens, la préparation a l'intervention débute 5 à 7 jours avant l'hospitalisation par un régime pauvre en résidu (restreint en fibres). La veille

Plus en détail

1-Le frontal PLAN. 2-L occipital. 3-Le sphénoïde 10/02/2014 ANATOMIE TETE ANESTHESIE EN ORL LES ACTES CHIRURGICAUX

1-Le frontal PLAN. 2-L occipital. 3-Le sphénoïde 10/02/2014 ANATOMIE TETE ANESTHESIE EN ORL LES ACTES CHIRURGICAUX 1-Le frontal Dr F. Philip 02/2014 ANATOMIE TETE Crâne osseux PLAN 4 MEDIANTS-2 LATERAUX PAIRES -LES 14 OS DE LA FACE Face Anatomie Innervation (V VII) COU GLANDES Thyroïde -parathyroïdes Glandes salivaires

Plus en détail

Lecture préparatoire du cours de DEA

Lecture préparatoire du cours de DEA www.activecanadian.com ACTIVE Lecture préparatoire du cours de DEA Active Canadian vous souhaite la bienvenue à la formation de gestion d urgence des arrêts cardiaque. Pendant ce cours vous allez pratiquer

Plus en détail

Muscles et fascias du petit bassin

Muscles et fascias du petit bassin Muscles et fascias du petit bassin Le petit bassin est ouvert au dessus et communique largement avec l'abdomen, dont il est séparé par la limite virtuelle de la ligne terminale, appelée en obstétrique

Plus en détail

LA MUSCULATION AU LYCEE

LA MUSCULATION AU LYCEE LA MUSCULATION AU LYCEE 1 LA MUSCULATION permet de développer la force d un muscle grâce a des contractions musculaires répétées. Elle répond a 3 objectifs différents: être plus développé être plus performant

Plus en détail

Attention les articulations La meilleure prévention.

Attention les articulations La meilleure prévention. Attention les articulations La meilleure prévention. Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Case postale 6002 Lucerne Téléphone 041 419 51 11 Fax 041 419 59 17 (pour commandes) Internet

Plus en détail

AKITA AMERICAIN (American Akita)

AKITA AMERICAIN (American Akita) FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 29.01.2015 / FR Standard FCI N 344 AKITA AMERICAIN (American Akita) TRADUCTION : Dr. J.-M.

Plus en détail

Les différentes maladies du coeur

Les différentes maladies du coeur Auteur : Dr Pascal AMEDRO Les différentes maladies du coeur 1. Le cœur normal L oxygène capté dans l air va dans les poumons, où le sang «bleu» est alors oxygéné et devient «rouge». Il est conduit par

Plus en détail

Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE

Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE I. : Une perte de connaissance de la victime, parfois accompagnée au tout début de convulsions espiration rine ne se soulèvent. «gasps» doit être considérée comme un arrêt

Plus en détail

Anatomie générale du système musculaire strié

Anatomie générale du système musculaire strié Anatomie générale du système musculaire strié La morphologie et l anatomie fonctionnelle distingue le système musculaire squelettiques ou strié qui sera l objet de ce cours et dont les muscles peuvent

Plus en détail

Standard FCI N 145 / 20.09.2002 / F CHIEN DE LEONBERG. (Leonberger)

Standard FCI N 145 / 20.09.2002 / F CHIEN DE LEONBERG. (Leonberger) Standard FCI N 145 / 20.09.2002 / F CHIEN DE LEONBERG (Leonberger) TRADUCTION : Dr. J.-M. Paschoud et Prof. R. Triquet. ORIGINE : Allemagne. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE EN VIGUEUR : 04.01.1996.

Plus en détail

L EXERCICE ET LES FEMMES ENCEINTES

L EXERCICE ET LES FEMMES ENCEINTES L EXERCICE ET LES FEMMES ENCEINTES Voici quelques avantages à faire de l exercice pendant la grossesse: Assurer le maintien de l équilibre musculaire (posture, endurance, force) Améliore le niveau d énergie

Plus en détail

(SEP) Sclérose en plaques

(SEP) Sclérose en plaques La sclérose en plaques est une maladie neurologique connue depuis le siècle dernier. Les troubles vésico-sphinctériens ont été très longtemps sousestimés et malheureusement pris en considération en phase

Plus en détail

Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE Il s agit de l urgence absolue

Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE Il s agit de l urgence absolue Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE Il s agit de l urgence absolue I. LES SIGNES D UN ARRÊT CARDIAQUE La survenue d un arrêt cardiaque (AC) se traduit par : Une perte de connaissance de la victime, parfois accompagnée

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

La musculation en période hivernaleeeee

La musculation en période hivernaleeeee Centre de formation CR4C Roanne Flash performance n 2 (entraînement, biomécanique, nutrition, récupération ) Réalisé par Raphaël LECA & Jean-Charles ROMAGNY www.culturestaps.com La musculation en période

Plus en détail

RECONSTRUCTION MAMMAIRE

RECONSTRUCTION MAMMAIRE Centre Hospitalier Guy de Chauliac Unité Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique Chirurgie Maxillo-Faciale RECONSTRUCTION MAMMAIRE De façon concertée, les spécialistes (radiologues, oncologues

Plus en détail

Le système nerveux et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système nerveux et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système nerveux et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectifs : A la fin de la séquence, vous serez capable de : décrire le système nerveux d expliquer son fonctionnement

Plus en détail

La Lettre du Formateur Modifications SST et PSC1

La Lettre du Formateur Modifications SST et PSC1 La Lettre du Formateur Modifications SST et PSC1 SOMMAIRE Introduction... 1 SST... 1 PSC1... 4 Matériel minimal nécessaire pour le PSC1 et le SST... 8 INTRODUCTION Plusieurs textes modifient les aspects

Plus en détail

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE Edwige TROHEL 1 SOMMAIRE 1.- DE QUOI EST COMPOSE LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE 2.- LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE EST SOLLICITE EN PLONGEE, POURQUOI? 3.-LE CŒUR 3.1.- DESCRIPTION et ROLE 3.2.- SON FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Suivi des modifications du standard du caniche

Suivi des modifications du standard du caniche Suivi des modifications du standard du caniche Standard applicable actuellement Propositions du CCF après consultation éleveurs et REC Version retenue par la SCC en décembre 2013 et transmise à la FCI

Plus en détail

Traitement des articulations et ligaments du membre inférieur dans les atteintes climatiques. Les Bi

Traitement des articulations et ligaments du membre inférieur dans les atteintes climatiques. Les Bi Etude des trois articulations principales du membre inférieur. - Cheville - Genou - Hanche. Traitement des articulations et ligaments du membre inférieur dans les atteintes climatiques. Les Bi A) Atteinte

Plus en détail

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un Fiche de révision fin d'année 4 eme primaire Complète les phrases suivantes: 1- L'absorption des aliments digère à lieu à travers. 2- Les amidons sont digères par 3- La.. est la transformation des aliments.

Plus en détail

AKITA AMERICAIN (anciennement GRAND CHIEN JAPONAIS) (American Akita)

AKITA AMERICAIN (anciennement GRAND CHIEN JAPONAIS) (American Akita) Standard F.C.I. N 344 / 05.01.2006 / F AKITA AMERICAIN (anciennement GRAND CHIEN JAPONAIS) (American Akita) TRADUCTION : Dr. J.-M. Paschoud et Prof. R. Triquet. ORIGINE : Japon. DEVELOPPEMENT : U.S.A.

Plus en détail

Imagerie Médicale. Introduction

Imagerie Médicale. Introduction Imagerie Médicale Introduction Source: uhrad.com. Isabelle Bloch Département Traitement du Signal et des Images, Télécom ParisTech CNRS UMR 5141 LTCI 46 rue Barrault, 75013 Paris. Un peu d histoire Des

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

Exercices avec SWISS - BALL

Exercices avec SWISS - BALL 2010 Exercices avec SWISS - BALL CAYUELA Christophe 23/10/2010 Quelques explications : Qu est ce que le swiss ball : Conçue dans les années 60 par un Suisse, le Swissball se repend dans les salles de gym.

Plus en détail

Bienvenue sur la planète des insectes!

Bienvenue sur la planète des insectes! Bienvenue sur la planète des insectes! Les Entomonautes c/o Youssef Guennoun 49 bis rue du Borrégo 75020 Paris entomonautes(at)gmail.com Des milliards de petites bêtes Les insectes constituent 75 % de

Plus en détail

CHIEN DE BERGER DES SHETLAND (Shetland Sheepdog)

CHIEN DE BERGER DES SHETLAND (Shetland Sheepdog) 23.08.2013 / FR FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) Standard-FCI N 88 CHIEN DE BERGER DES SHETLAND (Shetland Sheepdog) M.Davidson,

Plus en détail

Pseudotumor cerebri. Anatomie Le cerveau et la moelle épinière baignent dans un liquide clair, appelé le liquide céphalo-rachidien (LCR).

Pseudotumor cerebri. Anatomie Le cerveau et la moelle épinière baignent dans un liquide clair, appelé le liquide céphalo-rachidien (LCR). Hypertension intracrânienne idiopathique Pseudotumor cerebri Votre médecin pense que vous pouvez souffrir d hypertension intracrânienne idiopathique connue aussi sous le nom de «pseudotumeur cérébrale».

Plus en détail