Au service des prêteurs d espoir

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Au service des prêteurs d espoir"

Transcription

1 Au service des prêteurs d espoir

2 GRAMEEN ET CREDIT AGRICOLE s allient pour lutter contre la pauvreté Fondée en 1983 par Muhammad Yunus, la Grameen Bank (banque des villages) a développé au Bangladesh le modèle de référence de la microfinance et a reçu à ce titre avec le Pr Yunus le Prix Nobel de la Paix en Grameen Trust diffuse le modèle dans le monde : 148 projets soutenus dans 38 pays GRAMEEN BANK Le pionnier de la microfinance CRÉDIT AGRICOLE Un groupe de banque et d assurance de taille mondiale enraciné dans les valeurs cooperatives Le Groupe Crédit Agricole est leader de la banque de détail en France avec 26 millions de clients. C est le 3 e groupe bancaire en Europe par le montant des fonds propres. Crédit Agricole est un groupe financier présent dans 70 pays, fortement engagé dans la recherche d un développement plus durable et plus solidaire. Outre Grameen Bank, GRAMEEN a développé une famille complète de services et de social business pour donner aux pauvres accès à la technologie, l énergie, l éducation et les soins médicaux. Grameen a redonné une dignité aux pauvres. - les pauvres sont dignes de confiance et remboursent leurs crédits - chacun peut devenir entrepreneur à condition d avoir accès au crédit - le social business permet l accès des plus pauvres à des biens essentiels Pour la première fois, Grameen s associe à un groupe financier de taille mondiale pour lutter ensemble contre la pauvreté. Crédit Agricole s.a. a doté cette initiative conjointe de 50 millions d euros Les caisses locales et régionales de Crédit Agricole, dont la structure coopérative a été créée en 1884 comptent 6 millions de sociétaires en France. Le Crédit Agricole reste fidèle aux valeurs mutualistes de ses fondateurs : - Solidarité et Proximité - Démocratie coopérative basée sur le principe «un homme, une voix» - Responsabilité sociétale de l entreprise LA MISSION La Grameen Crédit Agricole Microfinance Foundation fait siennes les valeurs de ses fondateurs et traduit en action leur engagement, en accompagnant le développement des institutions de microfinance et en facilitant l émergence de «social business» dans les pays en développement. Elle propose aux IMF une gamme complète de financements dans un esprit de partenariat. Elle s adresse aux institutions qui se conforment aux meilleures pratiques de gouvernance, de transparence et de protection des consommateurs. Elle donne priorité aux institutions de microfinance dédiées au secteur agricole et rural et à celles qui s adressent principalement aux femmes. Organisme sans but lucratif, la Grameen Crédit Agricole Microfinance Foundation intervient dans des conditions lui permettant de maintenir dans le temps la dotation de 50 millions d euros reçue de ses fondateurs.

3 Grameen Crédit Agricole Microfinance Foundation LA POLITIQUE DE FINANCEMENT DE LA FONDATION Une offre complète d outils de financement et de support technique pour accompagner le développement des institutions de microfinance Une double approche financière et sociale La Fondation a mis en place un dispositif de sélection de ses opérations, suivant une double procédure financière et sociale : 1 L analyse financière vise à apprécier la capacité opérationnelle et financière de l IMF à se développer de façon autonome 2 L analyse sociale s attache à vérifier que l IMF s adresse aux plus démunis, respecte les principes de protection des clients et applique des méthodes de recouvrement respectueuses. une GAMME COMPLèTE La Fondation propose une gamme complète de produits de financement PRêT Devises : euro e, US dollar $ et monnaie locale. Montant indicatif : e à e Maturité : 2 à 5 ans GARANTIES En accordant sa garantie partielle, la Fondation permet aux IMF de se financer sans risque de change auprès des banques locales. Fonds propres et quasi fonds propres La Fondation peut contribuer à renforcer les fonds propres ou quasi-fonds propres d une IMF à travers une prise de participation au capital ou la souscription de titres subordonnés. que la gouvernance, le contrôle de gestion, la gestion des risques, les ressources humaines ASSISTANCE technique La Fondation met en œuvre une plateforme de conseil, d échange et de formation. Elle développe de nouveaux outils ou produits, en partenariat avec les IMF et leur propose conseil et formation dans des domaines tels CIBLAGE DES IMF La Fondation vise les IMF de taille intermédiaire (Tier 2) ayant atteint l autonomie opérationnelle. TIER 1 TIER 2 TIER 3 Top 150 IMF, 1 à 2 % des IMF Autonomie opérationnelle IMF en démarrage/ong

4 GOUVERNANCE DE LA FONDATION un Conseil d Administration engagé dans la lutte contre la pauvreté René Carron, Président de Credit Agricole S.A. Président de la Fondation SAR la Grande-Duchesse de Luxembourg Pr Muhammad Yunus, Prix Nobel de la paix 2006, fondateur de Grameen Bank Pr Huzzatul Islam Latifee, Directeur General de Grameen Trust et Vice-Président de la Fondation M. Shahjahan, Directeur General de Grameen Bank Luc Démazure, Directeur Général de la Caisse Régionale de Crédit Agricole Nord-Est Raphael Appert, Directeur Général de la Caisse Régionale de Crédit Agricole Val de France Agnès de Clermont-Tonnerre, Directeur du pôle Finances et Affaires Générales LCL Yves Couturier, Ancien Secrétaire Général de la Fédération Nationale du Crédit Agricole Daniel Lebègue, Président de l Institut Français des Administrateurs Beatriz Armendariz, Professeur d économie à l université Harvard Le Conseil d Administration Une équipe opérationnelle dirigée par Jean-Luc Perron, Délégué Général de la Fondation, organisée en 4 pôles : L équipe Pôle développement en charge de la prospection, de l identification des IMF, des négociations et de la communication Pôle financier en charge de l offre financement, de l analyse approfondie des IMF et de la présentation des dossiers aux instances décisionnaires Pôle assistance technique en charge de l offre de conseil, formation et assistance technique Pôle gestion en charge de la gestion financière et de l administration «la Grameen Credit Agricole Microfinance Foundation est une Fondation luxembourgeoise, régie par la loi modifiée du 21 avril 1928 sur les associations et les fondations sans but lucratif, et placée sous la contrôle du Minstère de la Justice du Grand Duché. Elle a son siège 5 Allée Scheffer à Luxembourg»

5 MICROFINANCE et SOCIAL BUSINESS Des outils qui ont prouvé leur efficacité La Microfinance et le Social Business en quelques mots La microfinance couvre un ensemble de services financiers (prêts, garanties, assurances, épargne), accordés à ceux que leur pauvreté, leur éloignement ou leur niveau d éducation excluent des systèmes bancaires classiques. Le microcrédit permet de prêter de petites sommes, en général sans garanties, pour financer des activités génératrices de revenus. Inventé au Bangladesh, le concept et les méthodes du microcrédit ont été répliqués dans 90 pays, à l initiative d établissements financiers, de fonds d investissement, d agences de coopération, d ONG, de mutuelles d épargne et de crédit, de fondations ou d opérateurs privés. La Microfinance en quelques chiffres Prés de 1.2 milliard de personnes vivent avec moins de US $ 1.25 par jour. Dans l immense majorité elles sont privées de tout accès au crédit, sauf à recourir aux usuriers. L encours total de crédit des institutions de microfinance s élèvait à US $ 40 milliards fin 2008, permettant à quelque 130 millions d emprunteurs de développer des projets ou des activités génératrices de revenus pour leurs familles. D autres services financiers, répondant à un objectif de protection des pauvres contre les aléas de la vie et de la nature, se développent : plans d épargne, micro-assurance, santé, assurance agricole La Microfinance en quelques exemples : - PEACE, IMF éthiopienne fondée en 1999, est issue d une ONG Agri Service Ethiopia. Elle rassemble près de emprunteurs et épargnants pour un portefeuille de 2.8 millions d euros et finance des activités agricoles à travers des groupes solidaires constitués de 3 à 8 emprunteurs. - Grameen Bank, fondée en 1983 par Muhammad Yunus au Bangladesh, est détenue à 94% par les emprunteurs et à 6% par le gouvernement du Bangladesh. Elle compte 7,5 millions d emprunteurs dont 95% sont des femmes au travers de 1400 agences. - CECAM à Madagascar, (Caisses d Epargne et de Crédit Agricole Mutuel), est un réseau d Institutions Financières Mutualistes créé avec l aide des Céréaliers de France (FERT), des caisses régionales de Crédit Agricole et du gouvernement malgache. Les CECAM sont principalement tournées vers l agriculture. Elles comptent membres. Les crédits octroyés depuis leur création dépassent 40 millions d euros. Le social business en quelques exemples : «un social-business est conçu et fonctionne comme une entreprise classique. Mais le principe de maximisation du profit est remplacé par celui de bénéfice social» M. Yunus, «Vers un Nouveau capitalisme», Ed. JC Lattès, page 55. «Shokti Doi» le yaourt qui rend plus fort, accessible à tous! Création conjointe de Grameen et de Danone, Grameen Danone Food produit des yaourts enrichis en nutriments pour répondre aux besoins de la population locale, à un prix accessible aux plus pauvres. Une usine pilote a été construite à Bogra et la commercialisation est assurée par les «Grameen Ladies», clientes de la Grameen Bank. Fournir de l eau potable aux populations pauvres Grameen Véolia Water Ltd, créée en partenariat entre Grameen Healthcare et Véolia Eau vise à donner aux plus pauvres accès à l eau potable. Une première unité d assainissement a été inaugurée en avril 2009, dans le village de Goalmari au Bangladesh.

6 Grameen Crédit Agricole Microfinance Foundation 5 Allée Scheffer L-2520 Luxembourg

Paribas dans les régions d Amérique latine, d Asie et d Europe de l Est. 1. Les initiatives microfinance des banques représentées

Paribas dans les régions d Amérique latine, d Asie et d Europe de l Est. 1. Les initiatives microfinance des banques représentées Microfinance à l international et les banques : Engagement sociétal ou pur Business? Evènement co-organisé par le Groupe Solidarité d HEC Alumni et le Club Microfinance Paris Rappel du thème : L Engagement

Plus en détail

Un modèle stochastique du taux d intérêt implicite en microcrédit

Un modèle stochastique du taux d intérêt implicite en microcrédit Un modèle stochastique du taux d intérêt implicite en microcrédit PHEAKDEI MAUK, MARC DIENER LABORATOIRE J.A. DIEUDONNÉ Dixième colloque des jeunes probabilistes et statisticiens CIRM Marseille 16-20 avril

Plus en détail

22. Finances responsables de quoi parlons- nous?

22. Finances responsables de quoi parlons- nous? 22. Finances responsables de quoi parlons- nous? Par Pascal Glémain. Economiste. Docteur de l Université de Nantes. Titulaire de la Chaire ESS (ESSCA). Membre du Comité du Label FINANSOL (Paris) Co-responsable

Plus en détail

Quel impact de la Microfinance islamique? Expérience de la BID

Quel impact de la Microfinance islamique? Expérience de la BID Quel impact de la Microfinance islamique? Expérience de la BID LA MICROFINANCE CLASSIQUE LA MICROFINANCE ISLAMIQUE L IMPACT ECONOMIQUE ET SOCIAL L EXPÉRIENCE DE LA BID 1.La Microfinance? la Grameen Bank

Plus en détail

Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique»

Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique» Justine BERTHEAU Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique» Intervenants : - Yann Gauthier, directeur du Centre International du

Plus en détail

L AFD et LA MICROFINANCE

L AFD et LA MICROFINANCE AFD André Pouillès-Duplaix L AFD et LA MICROFINANCE Plus de vingt ans d expérience Encourager l extension géographique et la diversification des services de microfinance en République Démocratique du Congo

Plus en détail

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010 Boubacar DIAKITE Contexte de création des IMFs. Extrême pauvreté de certaines couches de la population active, Banque: une activité

Plus en détail

UN BILAN EN DEMI-TEINTE : MICROCRÉDIT OU MICRO-ENDETTEMENT? LA MICRO-FINANCE, UNE PORTE D ENTRÉE À LA PROTECTION SOCIALE

UN BILAN EN DEMI-TEINTE : MICROCRÉDIT OU MICRO-ENDETTEMENT? LA MICRO-FINANCE, UNE PORTE D ENTRÉE À LA PROTECTION SOCIALE 2 ] Sécurité des revenus Le cas du microcrédit CADRE GÉNÉRAL Selon le rapport annuel de la Banque mondiale, l année 2010 compterait quelques 64 millions de personnes de plus en situation d extrême pauvreté.

Plus en détail

ADA / Guy Wolff MARILÈNE OBERLIN 9 JUILLET 2010 SOCIÉTÉ FRANCAISE DES TRADUCTEURS

ADA / Guy Wolff MARILÈNE OBERLIN 9 JUILLET 2010 SOCIÉTÉ FRANCAISE DES TRADUCTEURS ADA / Guy Wolff LA ERASMUS MICROFINANCE LIONS CLUB 29 AVRIL 2008 : LUTTER LUXEXPO AUTREMENT CONTRE LA PAUVRETÉ MARILÈNE OBERLIN 9 JUILLET 2010 SOCIÉTÉ FRANCAISE DES TRADUCTEURS LA MICROFINANCE : LUTTER

Plus en détail

Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires. Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010

Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires. Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010 Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010 Sommaire 1. Définition des «fonds solidaires» et des entreprises solidaires

Plus en détail

Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites

Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites ÉPARGNE SALARIALE SOLIDAIRE Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS Avec un encours de 3,15 milliards

Plus en détail

SIDI SOLIDARITE INTERNATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ET L INVESTISSEMENT

SIDI SOLIDARITE INTERNATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ET L INVESTISSEMENT SIDI SOLIDARITE INTERNATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ET L INVESTISSEMENT La mobilisation de l'épargne solidaire au Nord pour l offre de services financiers de proximité au Sud Anne-sophie Bougouin - Chargée

Plus en détail

Al Amana Microfinance

Al Amana Microfinance 1 Secteur de la Microfinance au Maroc Depuis sa création : Plus de 40 milliards de DH de micro crédits accordés 4,55 millions de bénéficiaires dont : 55,28% de femmes 36,57% dans le rural 6 000 emplois

Plus en détail

Séminaire sur les services économiques et financiers pour les P.M.E.

Séminaire sur les services économiques et financiers pour les P.M.E. Séminaire sur les services économiques et financiers pour les P.M.E. Organisé par l Institut Multilatéral d Afrique et la Banque Africaine du Développement en partenariat avec le Fond Monétaire International

Plus en détail

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE. La banque des agents du secteur public. BFM, partenaire du groupe Société Générale

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE. La banque des agents du secteur public. BFM, partenaire du groupe Société Générale BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE La banque des agents du secteur public BFM, partenaire du groupe Société Générale BFM, LA BANQUE Plus d un million de clients en métropole et dans les DOM 190 626 prêts BFM

Plus en détail

Avec la SIPEM Madagascar Marc Berger Plateforme Européenne de la Microfinance Novembre 2008

Avec la SIPEM Madagascar Marc Berger Plateforme Européenne de la Microfinance Novembre 2008 Involvement of Social investors in promoting SPM L expérience de la SIDI Avec la SIPEM Madagascar Marc Berger Plateforme Européenne de la Microfinance Novembre 2008 1 Sommaire de la présentation 1) La

Plus en détail

Épargne solidaire. Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) Épargne bancaire. Épargne salariale

Épargne solidaire. Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) Épargne bancaire. Épargne salariale Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) RESSOURCES Épargne bancaire 4 690 Épargne solidaire 1 718 675 1 042 Livrets, OPCVM, Contrats d assurance-vie, 2 577 Épargne salariale

Plus en détail

Dossier de presse Partenariat renforcé entre l Europe et Creasol en région PACA : 1 M en faveur des micro-entreprises

Dossier de presse Partenariat renforcé entre l Europe et Creasol en région PACA : 1 M en faveur des micro-entreprises Dossier de presse Partenariat renforcé entre l Europe et Creasol en région PACA : 1 M en faveur des micro-entreprises Institut de Microfinance Créa-Sol 26 rue Montgrand - 13006 Marseille 04 91 57 72 15

Plus en détail

Recrutement d un consultant. Appui à la mutuelle Harena et à la plateforme Zina. PlaNet Finance Madagascar

Recrutement d un consultant. Appui à la mutuelle Harena et à la plateforme Zina. PlaNet Finance Madagascar Termes de références Recrutement d un consultant Appui à la mutuelle Harena et à la plateforme Zina Version finale 15 janvier 2015 1 / 8 Sommaire I. Contexte 3 I.1. Au niveau international 3 I.2. Au niveau

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans COMMUNIQUÉ DE PRESSE 14,7% de la population belge sous le seuil de pauvreté 1 La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans Forte hausse des demandes de microcrédits

Plus en détail

Présenté par OUEDRAOGO Adolphe Chef de Brigade de la CIMA. DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009

Présenté par OUEDRAOGO Adolphe Chef de Brigade de la CIMA. DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009 EXPERIENCE SENEGALAISE DE LA MICROASSURANCE: DEFIS ET OPPORTUNITES Présenté par OUEDRAOGO Adolphe Chef de Brigade de la CIMA DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009 2 INTRODUCTION Le thème sera abordé en cinq

Plus en détail

Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014

Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014 Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014 2 LE CREDIT COOPERATIF Ø banque à part entière, Ø banque coopérative actrice d une finance patiente, Ø banque engagée, Ø banque de l économie sociale

Plus en détail

Communiqué de presse. Rapport 2009 de l Observatoire de la Microfinance

Communiqué de presse. Rapport 2009 de l Observatoire de la Microfinance Paris, le 22 septembre 2010 Communiqué de presse Rapport 2009 de l Observatoire de la Microfinance Le deuxième rapport annuel de l Observatoire de la microfinance met en relief des évolutions notables

Plus en détail

INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général --------

INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général -------- INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général -------- Colloque UEMOA-CRDI, du 08-10 Décembre 2009, Ouagadougou Samuel T. KABORE; Dieudonné OUEDRAOGO,

Plus en détail

MICRO FINANCE ET LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ. Présenté par Mme VANHOOREBEKE Oumou Sidibé

MICRO FINANCE ET LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ. Présenté par Mme VANHOOREBEKE Oumou Sidibé MICRO FINANCE ET LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Présenté par Mme VANHOOREBEKE Oumou Sidibé Directrice Générale de NYESIGISO Réseau des Caisses d Épargne et de Crédit du Mali La micro finance dans le cadre de

Plus en détail

P.4 P.6 P.9 P.13 P.19. Préambule. I- Enjeux de la Microfinance : pauvreté, vulnérabilité et secteur informel dans l économie nationale.

P.4 P.6 P.9 P.13 P.19. Préambule. I- Enjeux de la Microfinance : pauvreté, vulnérabilité et secteur informel dans l économie nationale. P.4 P.6 Préambule I- Enjeux de la Microfinance : pauvreté, vulnérabilité et secteur informel dans l économie nationale. P.9 P.13 P.19 II- Le Microcrédit : un modèle économique spécifique. III- Réalisations

Plus en détail

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 :

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : BTS BANQUE L épargne solidaire 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : Fondée sur un principe de responsabilité et de fraternité, l épargne solidaire se caractérise par le choix de l épargnant

Plus en détail

La FAFEC «Gnèna-Yèter», la «Banque» des Femmes rurales du Nord de la Côte d Ivoire

La FAFEC «Gnèna-Yèter», la «Banque» des Femmes rurales du Nord de la Côte d Ivoire La FAFEC «Gnèna-Yèter», la «Banque» des Femmes rurales du Nord de la Côte d Ivoire BIM n 136 - Mercredi 24 Octobre 2001 Bénédicte Laurent, FIDES Un BIM du mercredi qui nous vient de loin : nous avons demandé

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Définitions Un peu d histoire Quelques chiffres, les acteurs La finance solidaire Définitions L économie sociale et solidaire (ESS) rassemble deux concepts, rappelé dans

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

THEME 5 DEVELOPPER LES OUTILS FINANCIERS ALTERNATIFS : MONNAIES COMPLEMENTAIRES, INVESTISSEMENT CITOYEN, EPARGNE SOLIDAIRE, BANQUES ETHIQUES

THEME 5 DEVELOPPER LES OUTILS FINANCIERS ALTERNATIFS : MONNAIES COMPLEMENTAIRES, INVESTISSEMENT CITOYEN, EPARGNE SOLIDAIRE, BANQUES ETHIQUES THEME 5 DEVELOPPER LES OUTILS FINANCIERS ALTERNATIFS : MONNAIES COMPLEMENTAIRES, INVESTISSEMENT CITOYEN, EPARGNE SOLIDAIRE, BANQUES ETHIQUES CONSTRUIRE UNE FINANCE ALTERNATIVE 1 Sommaire Table des matières

Plus en détail

Qu est ce que l Economie Sociale?

Qu est ce que l Economie Sociale? Fiche n 2 Les entreprises : Qu est ce que l Economie Sociale? Les de toutes natures (salariés, usagers, ), les mutuelles (assurance ou prévoyance santé), les associations et les fondations constituent

Plus en détail

Mémoire de fin d étude Master Spécialisé Economie et Stratégie des Institutions Financières

Mémoire de fin d étude Master Spécialisé Economie et Stratégie des Institutions Financières Royaume du Maroc Mémoire de fin d étude Master Spécialisé Economie et Stratégie des Institutions Financières Présenté et soutenu par : BAKAYOKO ABOUBACKAR SIDICK JUNIOR Encadré par : HASSAN KHALOUKI Professeur

Plus en détail

THEME 5: CONDITIONS DE VIABILITE FINANCIERE DE LA MICROFINANCE AGRICOLE

THEME 5: CONDITIONS DE VIABILITE FINANCIERE DE LA MICROFINANCE AGRICOLE RESEAU DES CAISSES POPULAIRES DU BURKINA ********************************* Fédération des Caisses Populaires du Burkina (F.C.P.B.) Tél.: 50.30.48.41, Fax : 50.30.49.10 ; E-mail : fcpb@fasonet.bf ; Adresse

Plus en détail

ASEG. Un guide pour la micro finance sensible au genre. Programme d analyse socioéconomique selon le genre

ASEG. Un guide pour la micro finance sensible au genre. Programme d analyse socioéconomique selon le genre Un guide pour la micro finance sensible au genre ASEG Programme d analyse socioéconomique selon le genre Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l agriculture Les appellations employées dans

Plus en détail

en quoi le Crédit Agricole est-il une Banque Citoyenne?

en quoi le Crédit Agricole est-il une Banque Citoyenne? Responsabilité.proximité.solidarité en quoi le Crédit Agricole est-il une Banque Citoyenne? proximité.solidarité.responsabilité.proxidarité.solidarité.responsabilité.solidarité.proximité.responsablité.solidarité.respon

Plus en détail

Coordination : Luc Rigouzzo, Directeur général de PROPARCO Rapporteur : Virginie Bleitrach, Chargée d'affaires, Service Entreprises, PROPARCO

Coordination : Luc Rigouzzo, Directeur général de PROPARCO Rapporteur : Virginie Bleitrach, Chargée d'affaires, Service Entreprises, PROPARCO ATELIER 2 : LES PRODUITS FINANCIERS INNOVANTS EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT Coordination : Luc Rigouzzo, Directeur général de PROPARCO Rapporteur : Virginie Bleitrach, Chargée d'affaires, Service Entreprises,

Plus en détail

Développement de la microassurance au Vietnam : quelques expériences intéressantes. Grégoire Chauvière Le Drian Adjoint au directeur ADETEF Vietnam

Développement de la microassurance au Vietnam : quelques expériences intéressantes. Grégoire Chauvière Le Drian Adjoint au directeur ADETEF Vietnam Développement de la microassurance au Vietnam : quelques expériences intéressantes Grégoire Chauvière Le Drian Adjoint au directeur ADETEF Vietnam Atelier du Forum économique et financier Hanoï, 10 et

Plus en détail

Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable

Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable «Nous devons être le changement que nous voulons pour le monde» Gandhi works et n n a lo y b a B n o ti a ci o ss a L Babyloan

Plus en détail

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1)

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) 16 mars 2011 Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) Résultat net total 3 026 M (+61 %) Résultat

Plus en détail

HISTORIQUE ET PRESENTATION DU CADRE JURIDIQUE DES SFD DANS LA ZONE UMOA

HISTORIQUE ET PRESENTATION DU CADRE JURIDIQUE DES SFD DANS LA ZONE UMOA HISTORIQUE ET PRESENTATION DU CADRE JURIDIQUE DES SFD DANS LA ZONE UMOA -> Existence préalable de textes régissant les coopératives et mutuelles de façon générale, incluant celles faisant des opérations

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR BANQUE

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR BANQUE BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR BANQUE ÉPREUVE E 3.2 : ÉCONOMIE MONÉTAIRE ET BANCAIRE DROIT GÉNÉRAL ET BANCAIRE SESSION 2013 Durée : 4 heures Coefficient : 3 Le sujet comporte 2 parties indépendantes qui

Plus en détail

FONDS EUROPEEN DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR L AFRIQUE FEFISOL-SA (SICAV-SIF)

FONDS EUROPEEN DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR L AFRIQUE FEFISOL-SA (SICAV-SIF) FONDS EUROPEEN DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR L AFRIQUE FEFISOL-SA (SICAV-SIF) 1. MISSION DE FEFISOL Appui financier et technique aux structures en développement ou en consolidation, en Afrique, et qui

Plus en détail

4. Népal: programme de développement des micro-entreprises dans le district de Parbat

4. Népal: programme de développement des micro-entreprises dans le district de Parbat 57 4. Népal: programme de développement des micro-entreprises dans le district de Parbat Avec à la fin de 2002 une couverture forestière totale estimée à environ 39,6 pour cent, le Népal est un pays extrêmement

Plus en détail

SOMMAIRE LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE COMITÉ DE DIRECTION

SOMMAIRE LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE COMITÉ DE DIRECTION 2 15 2 13 52 LE CONSEIL D ADMINISTRATION 72 2 10 2 12 42 Président Alain David (11) 12 Vice-Présidents Jean-Michel Lemétayer (16) Alain Laplanche (8) Marie-Françoise Bocquet (9) 2 14 2 16 32 82 62 2 11

Plus en détail

Objectifs de développement et stratégies d appui pour la micro assurance de santé dans les PED.

Objectifs de développement et stratégies d appui pour la micro assurance de santé dans les PED. Objectifs de développement et stratégies d appui pour la micro assurance de santé dans les PED. Alain Letourmy (CNRS, CERMES), Aude Pavy- Letourmy (CERDI), Pascal Brouillet (AfD) Cerdi, 1er décembre 2005

Plus en détail

Une ETI* coopérative. 1 er. en Banque, Assurances et Immobilier. * Entreprise de Taille Intermédiaire

Une ETI* coopérative. 1 er. en Banque, Assurances et Immobilier. * Entreprise de Taille Intermédiaire * Entreprise de Taille Intermédiaire Une ETI* coopérative en Banque, Assurances et Immobilier 1 er PARTENAIRE DE L ÉCONOMIE DÉPARTEMENTALE LES CHIFFRES CLÉS 2014 UNE ETI COOPÉRATIVE actrice EN BANQUE,

Plus en détail

2011 Rapport Annuel Annual Report GRAMEEN CRÉDIT AGRICOLE MICROFINANCE FOUNDATION

2011 Rapport Annuel Annual Report GRAMEEN CRÉDIT AGRICOLE MICROFINANCE FOUNDATION 2011 Rapport Annuel Annual Report GRAMEEN CRÉDIT AGRICOLE MICROFINANCE FOUNDATION Table des matières Table of contents Le mot du Président Message du Délégué Général La Fondation Les Fondateurs La mission

Plus en détail

AFD Danielle Segui. Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud

AFD Danielle Segui. Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud L AFD et la mésofinance AFD Danielle Segui Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud Besoins de financements 100 000 Grandes PME Banque traditionnelle TPE/PE {Chaînon manquant Les

Plus en détail

RAPPORT SUR LES ACTIVITES DE MICRO ASSURANCE ORGANISEES PAR CADERCO-SAVING FOR LIFE INTERNATIONAL

RAPPORT SUR LES ACTIVITES DE MICRO ASSURANCE ORGANISEES PAR CADERCO-SAVING FOR LIFE INTERNATIONAL RAPPORT SUR LES ACTIVITES DE MICRO ASSURANCE ORGANISEES PAR CADERCO-SAVING FOR LIFE INTERNATIONAL 1. INTRODUCTION SUR LE MICRO ASSURANCE AU SEIN DE L ONG CADERCO- SAVINGS FOR LIFE INTERNATIONAL. L ONG

Plus en détail

LES ENTREPRISES DU CAC 40 ET LE SOCIAL BUSINESS

LES ENTREPRISES DU CAC 40 ET LE SOCIAL BUSINESS LES ENTREPRISES DU CAC 40 ET LE SOCIAL BUSINESS Enquête 2014 À propos de Convergences Lancée en 2008, Convergences est la première plateforme de réflexion, de plaidoyer et de mobilisation en Europe destinée

Plus en détail

Le développement durable 2010

Le développement durable 2010 Le développement durable 2010 Fédération internationale de laiterie (FIL-IDF Canada) mars 2010 Danone Inc. Canada Danone Plan Danone Danone au Canada Le développement durable Danone et le double-projet

Plus en détail

Evolution de la réglementation de la microfinance. Présentation des intervenants :

Evolution de la réglementation de la microfinance. Présentation des intervenants : La réglementation de la microfinance : entre protection des clients et développement des IMF Evènement co-organisé par le Club Microfinance Paris, Convergences et la Fondation Grameen Crédit Agricole Présentation

Plus en détail

2008 Agriculture, Professionnels, Gestion de Patrimoine, Collectivités Locales et Associations Réseau et Distribution Ressources Humaines

2008 Agriculture, Professionnels, Gestion de Patrimoine, Collectivités Locales et Associations Réseau et Distribution Ressources Humaines Chiffres clés 2008 Le Crédit Agricole Atlantique Vendée 1 ère Banque et Assurances de notre région 810 353 clients dont 40 319 personnes morales 1 157 779 comptes épargne 484 100 prêts gérés 428 954 cartes

Plus en détail

Introduction en bourse de l'imf Compartamos

Introduction en bourse de l'imf Compartamos Introduction en bourse de l'imf Compartamos BIM n - 03 juillet 2007 Frédéric PONSOT Les actionnaires de Banco Compartamos, une IMF mexicaine récemment constituée sous forme bancaire ont mis en vente 30

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire 1 L Economie Sociale et Solidaire L ESS EST UNE ÉCONOMIE QUI SE VEUT ÊTRE DIFFÉRENTE DE L ÉCONOMIE CLASSIQUE. DES PRINCIPES FONDAMENTAUX ONT ÉTÉ DÉFINIS ET CONSTITUENT LES PILIERS DE CE SECTEUR. 2 LES

Plus en détail

Des attentes irréalistes qui mettent en péril le secteur

Des attentes irréalistes qui mettent en péril le secteur Des attentes irréalistes qui mettent en péril le secteur Adrian Gonzalez, Chercheur, Microfinance Information Exchange Dans un récent article du New York Times, Muhammad Yunus a proposé que les gouvernements

Plus en détail

La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives

La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives Communiqué de presse Le 26 mai 2015 La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives Des résultats financiers en progression

Plus en détail

INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE

INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE La Banque Centrale du Congo, Vu la loi n 005/2002 du 07 mai 2002

Plus en détail

Sommet Global du Micro-Credit

Sommet Global du Micro-Credit RAPPORT DE MISSION Délégation de Madagascar Sommet Global du Micro-Credit Halifax, Canada, du 12 au 16 novembre 2006 La Délégation Malgache adresse ses vifs remerciements au PNUD de leur avoir permis de

Plus en détail

CAISSE LE SALUT RAPPORT DE STAGE. Janvier 2013. Faire des pauvres de vrais partenaires de développement. Tuteur : Mme NARBONNE NIJEAN JASON GEA1 TD5

CAISSE LE SALUT RAPPORT DE STAGE. Janvier 2013. Faire des pauvres de vrais partenaires de développement. Tuteur : Mme NARBONNE NIJEAN JASON GEA1 TD5 CAISSE LE SALUT Janvier 2013 RAPPORT DE STAGE Faire des pauvres de vrais partenaires de développement Tuteur : Mme NARBONNE NIJEAN JASON GEA1 TD5 Sommaire REMERCIEMENT... 1 INTRODUCTION... 2 DEVELOPPEMENT...

Plus en détail

avec La Région s engage et pour l emploi

avec La Région s engage et pour l emploi avec La Région s engage pour le financement des PME et pour l emploi 2 Financer les projets des petites et moyennes entreprises La Banque Publique d Investissement Pays de la Loire a été inaugurée au début

Plus en détail

Conférence du 14 juin 2012

Conférence du 14 juin 2012 Soutenu par : Conférence du 14 juin 2012 «Mobile banking : les premiers succès et les défis du futur» Présentation Le mobile banking est un formidable vecteur d inclusion financière. Des offres de mobile

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Communiqué de presse Paris le 1 er juin 2015 Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Le Fonds Stratégique de Participations

Plus en détail

Les dispositifs solidaires du Crédit Mutuel Arkéa

Les dispositifs solidaires du Crédit Mutuel Arkéa Les dispositifs solidaires du Crédit Mutuel Arkéa Les aides financières à l investissement et à la création d emplois L aide aux emprunteurs en difficulté Le micro-crédit personnel Les difficultés ponctuelles

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * *

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * * Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 Le Crédit Agricole relève les défis Il s appuie sur le leadership de ses banques de proximité et des métiers qui leur sont associés Il renforce sa solidité

Plus en détail

Livret d accueil. Présentation de l économie sociale et solidaire à destination de ses acteurs. S associer coopérer mutualiser

Livret d accueil. Présentation de l économie sociale et solidaire à destination de ses acteurs. S associer coopérer mutualiser Livret d accueil Présentation de l économie sociale et solidaire à destination de ses acteurs S associer coopérer mutualiser PRÉAMBULE Accueillir au sein des structures de l Économie Sociale et Solidaire

Plus en détail

LE GROUPE MACIF ET LA RSE

LE GROUPE MACIF ET LA RSE LE GROUPE MACIF ET LA RSE SOMMAIRE Présentation du Groupe MACIF, ses engagements RSE Quelle organisation, quelle prise en compte dans les pratiques internes Quelles réponses aux enjeux RSE dans le cœur

Plus en détail

La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives

La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives Conférenciers Stéphane Chabot, Réseau d investissement social du Québec (RISQ) Lucie Villeneuve, Réseau québécois du crédit communautaire (RQCC)

Plus en détail

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs au Maroc www.cm6-microfinance.ma Plan de l intervention Deux grands axes : Axe 1 : Vue d ensemble sur l offre actuelle des produits

Plus en détail

YouthStart ÉTUDE DE CAS PEACE

YouthStart ÉTUDE DE CAS PEACE Par Laura Muñoz Conception, test pilote et commercialisation à grande échelle d un produit destiné aux jeunes Cet article présente les principales réalisations et difficultés rencontrées par PEACE (partenaire

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Luxembourg, le 30 août 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Progression des revenus commerciaux La Banque

Plus en détail

Écoute. Coopérative. Partenaire régional. Projets. Service. Engagement. Conseil. Proximité. Chiffres. Innovation. Territoire. Clés. Mutualisme.

Écoute. Coopérative. Partenaire régional. Projets. Service. Engagement. Conseil. Proximité. Chiffres. Innovation. Territoire. Clés. Mutualisme. Coopérative Service Engagement Utilité Solidarité Territoire Projets Conseil Chiffres Clés Écoute 2 0 1 4 Innovation Proximité Mutualisme Partenaire régional Santé Crédit Agricole du Languedoc Près de

Plus en détail

Sur cette page, vous trouverez toutes les informations concernant les activités d'alterfin.

Sur cette page, vous trouverez toutes les informations concernant les activités d'alterfin. Extra Sur cette page, vous trouverez toutes les informations concernant les activités d'alterfin. Participez à l'action de Nouvel An d'alterfin! Alterfin est à la recherche de personnes qui souhaitent

Plus en détail

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN. Le secteur privé

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN. Le secteur privé L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN Le secteur privé LE SECTEUR PRIVE : UN VECTEUR ESSENTIEL DU DÉVELOPPEMENT Promouvoir une croissance durable et partagée... La croissance économique est un

Plus en détail

Réforme du crédit à la consommation. Statut des enseignants chercheurs. Point sur les États généraux de l outre-mer

Réforme du crédit à la consommation. Statut des enseignants chercheurs. Point sur les États généraux de l outre-mer LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSÉE LE MERCREDI 22 AVRIL 2009 A L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE A DIFFUSÉ LE

Plus en détail

SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE

SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE Gamme complète 2015 France Active bénéficie du soutien de NOS SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE Garantie France Active Créateur, repreneur d entreprise, entreprise

Plus en détail

Précis de réglementation de la microfinance. Tome I : Le droit financier et la microfinance

Précis de réglementation de la microfinance. Tome I : Le droit financier et la microfinance Précis de réglementation de la microfinance Tome I : Le droit financier et la microfinance AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT, 2005 5 rue Roland Barthes - 75598 Paris cedex 12 Tél : 33 (1) 53 44 31 31 -

Plus en détail

Éthique et banques coopératives : les occasions manquées de la sphère financière mutualiste française!

Éthique et banques coopératives : les occasions manquées de la sphère financière mutualiste française! Éthique et banques coopératives : les occasions manquées de la sphère financière mutualiste française! «Éthique et responsabilité sociale des banques : aux confins de leur responsabilité juridique» (Colloque

Plus en détail

La Matmut, un assureur innovant et compétitif

La Matmut, un assureur innovant et compétitif La Matmut, un assureur innovant et compétitif La conception de notre métier d'assureur est d'accompagner au mieux nos assurés à chaque étape de leur vie. Cela nous conduit à rechercher en permanence des

Plus en détail

Le microcrédit professionnel à La Réunion

Le microcrédit professionnel à La Réunion Le microcrédit professionnel à La Réunion Une clé de cohésion économique et sociale? OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE L ÉCONOMIE OCTOBRE 213 OBSeRVATOIRE RÉGIONAL DE LÉCONOMIE // Le microcrédit professionnel à

Plus en détail

Micro crédit et micro finance : principes, impact et perspectives

Micro crédit et micro finance : principes, impact et perspectives MICRO CREDIT et MICRO FINANCE Micro crédit et micro finance : principes, impact et perspectives La microfinance a aidé beaucoup de pauvres du monde à améliorer leurs revenus en les autonomisant et en leur

Plus en détail

Vers une Politique de Couplage des Outils Microcrédit et Microassurance - Impact en Termes de Lutte Contre la Pauvrété et de Gestion des Risques?

Vers une Politique de Couplage des Outils Microcrédit et Microassurance - Impact en Termes de Lutte Contre la Pauvrété et de Gestion des Risques? Ressources en ligne pour l élaboration des politiques PRÉSENTATION THÉMATIQUE GÉNÉRALE Module EASYPol 206 Vers une Politique de Couplage des Outils Microcrédit et Microassurance - Impact en Termes de Lutte

Plus en détail

A la recherche d un cadre d analyse entre micro-finance et micro-assurance santé GRAP - OSC

A la recherche d un cadre d analyse entre micro-finance et micro-assurance santé GRAP - OSC A la recherche d un cadre d analyse entre micro-finance et micro-assurance santé GRAP - OSC Etude exploratoire à partir du cas du Bénin Marc Labie, Ilere Ngongang,Marthe Nyssens, Pascal Wele Plan Micro-finance

Plus en détail

L économie solidaire. Un secteur et son contexte. 16 novembre 2010

L économie solidaire. Un secteur et son contexte. 16 novembre 2010 L économie solidaire «Une autre façon de concevoir l économie» Un secteur et son contexte 16 novembre 2010 1 Plan de la présentation 1. Economie solidaire au Luxembourg : Historique 2. Un document de référence

Plus en détail

Présentation du dispositif départemental d aide au «Microcrédit Personnel»

Présentation du dispositif départemental d aide au «Microcrédit Personnel» DOSSIER DE PRESSE Présentation du dispositif départemental d aide au «Microcrédit Personnel» Lundi 21 janvier 2013 à 15h30 A l Hôtel du Département, à Rouen En présence de : Didier MARIE, Président du

Plus en détail

NOTRE PACTE COOPÉRATIF ET TERRITORIAL

NOTRE PACTE COOPÉRATIF ET TERRITORIAL 2014 NOTRE PACTE COOPÉRATIF ET TERRITORIAL GOUVERNANCE DES MOTS ET DES ACTES Nous avons voulu traduire cette année notre bilan par des mots et derrière chaque mot des actes. C est notre ambition chaque

Plus en détail

Présentation de la société

Présentation de la société Présentation de la société Paris Septembre 2014 Prêt d Union - Société Anonyme à Directoire et Conseil de surveillance au capital social de 521 555 Euros - Siège Social : 2 bis rue Louis Armand 75015 Paris

Plus en détail

educationsolidarite.org

educationsolidarite.org Education International Internationale de l'education Internacional de la Educaciòn Bildungsinternationale Conception : L.Talbot & Efficience Crédits photographiques : sxc.hu - flashfilm Juin 2008 educationsolidarite.org

Plus en détail

Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social

Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social Université de Caen - Master 2 : Entrepreneuriat UFR - Sciences Economiques et de Gestion Février 2009

Plus en détail

ORIGINES ET CONTOURS, FONDEMENTS ET TRAJECTOIRE DES ENTREPRISES COLLECTIVES AU QUÉBEC ET DANS LE MONDE

ORIGINES ET CONTOURS, FONDEMENTS ET TRAJECTOIRE DES ENTREPRISES COLLECTIVES AU QUÉBEC ET DANS LE MONDE CHAPITRE 1 ORIGINES ET CONTOURS, FONDEMENTS ET TRAJECTOIRE DES ENTREPRISES COLLECTIVES AU QUÉBEC ET DANS LE MONDE L enjeu théorique COOPÉRATION ET ÉCONOMIE SOCIALE : UNE SYNTHÈSE INTRODUCTIVE L initiative

Plus en détail

Research Insight L efficacité, clé pour l obtention de taux d intérêts plus faibles dans la microfinance. Executive Summery

Research Insight L efficacité, clé pour l obtention de taux d intérêts plus faibles dans la microfinance. Executive Summery Research Insight L efficacité, clé pour l obtention de taux d intérêts plus faibles dans la microfinance Executive Summery Mars 14 Résumé Grâce à la microfinance, des centaines de millions de ménages défavorisés

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL Exercice 2006

RAPPORT ANNUEL Exercice 2006 RAPPORT ANNUEL Exercice 2006 1 MESSAGE DE LA PRESIDENTE Chers Membres, Honorables délégués régionaux, Ce jour marque la tenue de la 13 ème Assemblée Générale de notre Mutuelle d Epargne et de Crédit depuis

Plus en détail

Une crise du microcrédit évitée : le cas du Bangladesh NOTE D INFORMATION. Graphique 1. Effectifs et nombre de succursales (4 principales IMF)

Une crise du microcrédit évitée : le cas du Bangladesh NOTE D INFORMATION. Graphique 1. Effectifs et nombre de succursales (4 principales IMF) NOTE D INFORMATION N o 87 Juillet 2013 Greg Chen et Stuart Rutherford Une crise du microcrédit évitée : le cas du Bangladesh Le secteur bangladais de la microfinance, dont l expansion date des années 90,

Plus en détail

Quelle microfinance pour l agriculture des pays en développement Réflexion de l Arménie

Quelle microfinance pour l agriculture des pays en développement Réflexion de l Arménie 2007 Ensemble Vers laprospérité Ensemble Vers la Prospérité Quelle microfinance pour l agriculture des L Arménie, ancienne république socialiste soviétique, a accédé à l indépendance en 1990. Dès 1991,

Plus en détail

LA FAMILLE «D IMPACT INVESTMENT» INVESTISSEURS & PARTENAIRES. Novembre 2012

LA FAMILLE «D IMPACT INVESTMENT» INVESTISSEURS & PARTENAIRES. Novembre 2012 LA FAMILLE «D IMPACT INVESTMENT» INVESTISSEURS & PARTENAIRES Novembre 2012 QUI SOMMES-NOUS? Une famille de véhicules financiers appartenant à l impact investment Nous attachons une importance particulière

Plus en détail

ARIZ : LE DISPOSITIF DE PARTAGE DE RISQUE DE L AFD

ARIZ : LE DISPOSITIF DE PARTAGE DE RISQUE DE L AFD ARIZ : LE DISPOSITIF DE PARTAGE DE RISQUE DE L AFD Chargement de coton AFD Mélanie Canet Ciment du Sahel, Sénégal AFD Éric Bureau E. Binson-Socas Pour faciliter le financement des PME ARIZ est un dispositif

Plus en détail

LA MICROFINANCE EN AFRIQUE DE L OUEST : HISTOIRES ET INNOVATIONS

LA MICROFINANCE EN AFRIQUE DE L OUEST : HISTOIRES ET INNOVATIONS Luxembourg, le 02 juin 2008 LA MICROFINANCE EN AFRIQUE DE L OUEST : HISTOIRES ET INNOVATIONS Le texte suivant est un extrait du livre «La microfinance en Afrique de l Ouest : histoires et innovations»

Plus en détail