La dynamique des liens entre genre, âge et désir

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La dynamique des liens entre genre, âge et désir"

Transcription

1 La dynamique des liens entre genre, âge et désir Michel Bozon Lausanne, 21 juin 2011 Université d été «Genre, rapports intergénérationnels et travail social»

2 Plan de la présentation Transformations de l organisation des âges Transformations de la sexualité, transformations du couple au fil de l âge : le rapprochement des comportements entre hommes et femmes Les limites du rapprochement des expériences entre femmes et hommes: représentations, perceptions, pouvoir, déroulement de la vie

3 Institutionnalisation et bureaucratisation contemporaines des âges Des phases de la vie distinguées de plus en plus nettement: petite enfance, adolescence, jeunesse, troisième âge, vieillesse dépendante Les appartenances d âge confèrent des statuts La gestion des âges se fait à travers des acteurs spécialisés La valeur sociale de l âge mûr diminue; la jeunesse est valorisée de façon ambiguë Nouveaux rapports entre les générations: autonomie, égalité, rivalité (mais la dépendance existe toujours)

4 Les facteurs qui ont modifié le cours de la vie des femmes Education formelle/ emploi: les trajectoires des hommes et des femmes se rapprochent La contraception médicale permet une plus grande flexibilité, une programmation du temps de la vie Dissociation stricte entre périodes de sexualité procréative et de sexualité non procréative Le seuil de la première naissance est franchi plus tard

5 La déstandardisation du cours de la vie Diversification et individualisation des trajectoires de vie: perte d importance des parcours standard Certains passages sont réversibles (quitter ses parents, revenir) Réorientations, ruptures,recommencements: vie professionnelle, vie affective/conjugale Les passages irréversibles: devenir parent, la retraite

6 Les inégalités de genre et le cours de la vie Les carrières professionnelles des femmes sont devenues continues, mais les événements familiaux ont toujours plus de conséquences sur leur vie professionnelle Une division du travail très inégalitaire, notamment après la procréation Espérance de vie des femmes supérieure à celle des hommes, mais pas espérance en bonne santé Veuvage et vie seule aux âges avancés : une expérience féminine

7 Le nouveau tempo de la sexualité Un allongement de la vie sexuelle: initiation plus précoce, prolongement à des âges plus avancés Relâchement du contrôle social des générations intermédiaires sur la sexualité des âgés et des jeunes Déroulement plus irrégulier de la vie sexuelle adulte Activité sexuelle: un des signes les plus révélateurs de la nouvelle organisation des âges de la vie

8 De l institution matrimoniale au couple individualiste: une nouvelle place de la sexualité Déclin du mariage institutionnel: cohabitation, divorce, succès du pacs ( en 2010 vs mariages), une majorité de naissances hors mariage Le couple contemporain, individualiste, ne repose plus sur la garantie des institutions, il se fonde sur l engagement sexuel (interpersonnel) des partenaires Diversification des parcours affectifs: un tiers des personnes de 35 à 49 ans ont connu une rupture conjugale, il y a une vie sexuelle après la rupture (même sans couple)

9 Présentation de l enquête CSF 2006 La troisième grande enquête sur la sexualité en France, après l enquête Simon (1970) et l enquête ACSF (1992) Une enquête sur la sexualité et la santé Population interrogée: personnes de 18 à 69 ans (N=12364), questionnaire de 49 minutes Un ouvrage publié en 2008: Enquête sur la sexualité en France

10

11

12 Débuts sexuels en 1940: 4 ans de différence entre hommes et femmes, 2005: 4 mois

13 Les changements de la jeunesse sexuelle Il y a 50 ans, 2 tiers des femmes et un tiers des hommes découvraient la sexualité avec leur futur conjoint Aujourd hui ce n est plus le cas que d un sur dix (hommes et femmes) Élévation de l âge à la mise en couple et à la première naissance Phase de vie sexuelle avant la mise en couple: elle passe de 2 ans à 4 ans en 3 décennies pour les femmes

14 Un bouleversement du scénario des rapports sexuels (personnes ans) Enquête 1970 Est-ce le plus souvent l homme, la femme, ou autant l un que l autre qui prend l initiative d avoir un rapport sexuel? Réponses H (1970) : H 59%, F 3%, Les deux 38% Réponses F (1970) : H 68%, F 3%, Les deux 29% Enquêtes 1992 et 2006 Dernier rapport sexuel: d après vous, qui avait le plus envie de ce rapport? Réponses H (1992): H 41%, F 15%, Les deux 42% Réponses F (1992): H 48%, F 6%, Les deux 44% Réponses H (2006): H 17%, F 5%, Les deux 78% Réponses F (2006): H 18%, F 2%, Les deux 79%

15 Avoir des rapports sexuels sans en avoir envie (personnes de ans) Une question posée en 1970 et en 2006: Vous arrive t-il souvent ou parfois d avoir des rapports sexuels pour faire plaisir à votre partenaire sans en avoir envie vous-même? Réponses H 1970: Souvent 4% Parfois 60% Réponses F 1970: Souvent 21% Parfois 68% Réponses H 2006: Souvent 2% Parfois 22% Réponses F 2006: Souvent 9% Parfois 42%

16 Répertoire sexuel: la diffusion de la sexualité orale (personnes en couple) Enquête 1970: «l homme et la femme se caressent mutuellement les organes sexuels avec la bouche», souvent ou parfois (mariés) ans H: 29% F: 22% ans H:18% F:12% Enquête 2006: «caresser le sexe d un-e partenaire avec la bouche, ou qu un-e partenaire vous caresse le sexe avec la bouche» souvent ou parfois (couples ou relations stables) ans H: 75% F: 74% ans H: 56% F: 50%

17 Avoir un orgasme (femmes ans) Enquête 1970 Les rapports sexuels aboutissent-ils toujours ou presque à l orgasme pour la femme? Réponses 1970: 43% Enquêtes 1992 et 2006: Avez-vous eu un orgasme au dernier rapport sexuel? Réponses 1992: 80% Réponses 2006: 81%

18 Femmes de plus de cinquante ans : une vie sexuelle de plus en plus active Personnes de plus de 50 ans vivant en couple qui ont eu des rapports sexuels dans l année en 1970, en 1992 et en 2006 (%)

19 La réciprocité, valeur centrale dans la sexualité du couple contemporain Un nouveau scénario (script) de sexualité conjugale, dans lequel un engagement actif des deux partenaires est attendu Des années 1970 aux années 2000, un élargissement du répertoire sexuel conjugal, avec un développement des «pratiques mutuelles» Droit égal au plaisir et augmentation de la satisfaction des femmes, égalité au plan normatif Pas d égalité réelle dans le domaine domestique, ni dans la sphère sexuelle

20 Un rapprochement asymétrique entre femmes et hommes Le rapprochement des parcours et des comportements n est pas un rapprochement des expériences: rapports de pouvoir, jugements sociaux, perceptions subjectives Un exemple typique: la différence dans les nombres déclarés de partenaires au cours de la vie (F= 4,4 vs H= 11,6 ) Pas la même définition du partenaire, pas la même manière de compter Pression sociale qui pousse les femmes, mais pas les hommes, à intérioriser une image sélective d ellesmêmes (pas intéressées à la sexualité, mais au couple)

21 Premier rapport chez les ans Caractéristiques sélectionnées Femmes Hommes Age médian 18,0 ans 17,4 ans Proportions de premiers partenaires du même âge ( -1 à +1 an) 44,1% 74,2% Proportions de premiers partenaires avec au moins 5 ans de plus 18,5% 3,9% Motif principal du premier rapport - Amour, tendresse - Faire plaisir au partenaire % col 43,3% 4,4% 20,2% 1,3% - Désir - Curiosité 25,6% 11,7% 43,7% 15,2% - Franchir une étape - Pour faire comme les amis 12,6% 1,3% 16,3% 2,3% Vous auriez préféré que le rapport ait lieu plus tard 15,8% 7,3% Vous aviez très peur à l idée de tomber enceinte (ou à l idée que votre partenaire tombe enceinte) (% oui) 23,4% 15,8% A parlé de contraception avant le rapport (% oui) 63,7% 48,0%

22 Une obligation de procréation, intériorisée par les femmes Un homme ne peut pas réussir sa vie, ou difficilement, sans avoir d enfants: Femmes ans: 47% Hommes ans: 50% Une femme ne peut pas réussir sa vie, ou difficilement, sans avoir d enfants: Femmes ans: 69% Hommes ans: 58%

23 Divergences dans les représentations de la sexualité au féminin et au masculin (1) «On peut avoir des rapports sexuels avec quelqu un sans l aimer» (% d accord)

24 Divergences dans les représentations de la sexualité au féminin et au masculin (2) «Par nature les hommes ont plus de besoins sexuels que les femmes» (% d accord)

25 Cours de la vie du couple et sexualité La grande majorité des individus connaît au moins une expérience de couple cohabitant, propice à l intensification de la relation sexuelle Du couple naissant au couple stabilisé: baisse de la fréquence des rapports, stabilisation du script, baisse de la satisfaction, La division du travail domestique évolue au fil de la durée du couple: quel lien avec la sexualité? Événement de la vie familiale, la procréation est aussi une étape de l histoire sexuelle du couple Evolution de la vie professionnelle: quels effets?

26 Insatisfaction avec la fréquence des rapports sexuels (personnes ans) Souhaitez-vous avoir des rapports plus fréquents, moins fréquents ou c est bien comme ça, avec votre partenaire? Réponse: «rapports plus fréquents» Couples 0-5 ans: H 30% F 22% Couples 5-10 ans: H 44% F 20% Couples plus de 10 ans: H 35% F 11%

27 Genre et divergence des engagements sexuels La réduction de la fréquence des rapports n est pas en soi un indice de divergence des intérêts sexuels Mais l augmentation de la fréquence des périodes d absence de désir (femmes), l insatisfaction sur la fréquence des rapports (hommes), ou le fait d avoir des rapports dont un seul a envie sont des indicateurs de divergence Transformation du couple sexuel en couple parental, mais avec des effets différents pour les femmes et les hommes, notamment une spécialisation plus grande avec le temps dans la division du travail L arrivée des enfants: réduction de la fréquence des rapports, et croissance des phases d absence de désir chez les femmes (pas chez les hommes) Couples inégalitaires dans la division du travail: rapports sexuels dont plus fréquemment seul l homme a envie (pas forcément absence de désir des femmes) Engagement professionnel ou travail stressant: effet peu marqué

28 Expérience après une rupture (dans les 5 années précédentes) Dans les 2 ans, les femmes de ans sont plus nombreuses à avoir rencontré un nouveau partenaire sexuel que celles de ans (73% vs 63%) Hommes: différences peu marquées selon l âge mais inversées (69% chez les ans vs 74% chez 35-54) Parmi les ans, les hommes bien plus nombreux que les femmes à avoir rencontré deux partenaires ou plus (45% vs 20%, contre 42% vs 33% à ans) Parmi les ans, 39% des femmes rencontrent un 1er partenaire déjà engagé, et 52% des hommes Celles (ceux) qui ont des enfants rencontrent autant de partenaires que les autres, mais plus lentement

29 Différences entre femmes et hommes de 50 à 69 ans

30 Pourquoi dix ans d écart entre femmes et hommes dans le vieillissement sexuel? Deux représentations sociales décalées du déroulement de la vie, qui influent sur la sexualité La vie reproductive et familiale au cœur de la vie: maturité précoce, vieillissement précoce L activité professionnelle au centre de la vie: maturité tardive (mais variable), vieillissement plus tardif (mais variable)

31 Age, genre et désir: un rapprochement inachevé entre les sexes Centralité de la sexualité dans le couple contemporain Rapprochements dans le déroulement de la jeunesse sexuelle, dans les débuts de la vie de couple, dans le scénario des rapports Mais la «féminité achevée» reste associée à la conjugalité et à la maternité; les inégalités dans la sphère familiale et domestique contribuent à réinstaller l asymétrie des sexes, Difficulté pour les femmes de retrouver un partenaire après 35 ans, «retraite sexuelle» plus précoce pour les femmes, voire tendance à s auto-exclure du désir Les inégalités de genre s expriment à travers l âge

Éléments sur l évolution et la représentation de la sexualité en France. Nathalie Beltzer, ORS Île-de-France

Éléments sur l évolution et la représentation de la sexualité en France. Nathalie Beltzer, ORS Île-de-France Éléments sur l évolution et la représentation de la sexualité en France Nathalie Beltzer, ORS Île-de-France 08/06/2013 1 Nouveau contexte de la sexualité Depuis les années 1960 : nombreux changements dans

Plus en détail

L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque

L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque Geneviève ve Paicheler Centre National de la Recherche Scientifique Que sait-on sur la sexualité des jeunes? Les données des enquêtes Accompagner

Plus en détail

Niveau de vie des retraités selon la situation conjugale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Niveau de vie des retraités selon la situation conjugale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2015 à 9 h 30 «Structures familiales, transferts intergénérationnels, bien-être» Document N 2 Document de travail, n engage pas le Conseil

Plus en détail

L'attrait pour un logement indépendant dépend-il du genre?

L'attrait pour un logement indépendant dépend-il du genre? L'attrait pour un logement indépendant dépend-il du genre? Manon Bourligueux et Oriane Duchier Le recensement réalisé en 2012 montre que sur les 1396 étudiants en troisième année des Universités Paris

Plus en détail

Résumé. Mots-clés. Structure, famille, rôles, parenté, fonctions familiales, parentalité, bouleversements, filiation, société, reproduction sociale

Résumé. Mots-clés. Structure, famille, rôles, parenté, fonctions familiales, parentalité, bouleversements, filiation, société, reproduction sociale Table des matières Table des matières... 2 Résumé... 3 Mots-clés... 3 Introduction... 4 Comment définir la famille?... 4 Histoire(s) de famille(s)... 5 La désaffection du mariage... 6 L union libre...

Plus en détail

FD/MG N 1-5559 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard. Pour

FD/MG N 1-5559 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard. Pour FD/MG N 1-5559 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard Pour La perception des idées reçues à l égard des personnes en situation de handicap par les Français Résultats détaillés Le 16 mai 2006 Sommaire

Plus en détail

Position sociale et choix du conjoint : des différences marquées entre hommes et femmes. Mélanie Vanderschelden*

Position sociale et choix du conjoint : des différences marquées entre hommes et femmes. Mélanie Vanderschelden* Population, famille 1 Position sociale et choix du conjoint : des différences marquées entre hommes et femmes Mélanie Vanderschelden* Certaines professions sont nettement plus féminisées que d autres.

Plus en détail

LA RELATION AFFECTIVE ET SEXUELLE DES JEUNES: QUELQUES REPÈRES

LA RELATION AFFECTIVE ET SEXUELLE DES JEUNES: QUELQUES REPÈRES LA RELATION AFFECTIVE ET SEXUELLE DES JEUNES: QUELQUES REPÈRES -Baromètre santé jeunes (INPES) - Enquête IFOP: «Génération YouPorn: mythe ou réalité?» -Enquête sur la sexualité en France BAROMETRE SANTE

Plus en détail

Contextes et usages sociaux des enquêtes sur la sexualité. L exemple de l enquête CSF

Contextes et usages sociaux des enquêtes sur la sexualité. L exemple de l enquête CSF Contextes et usages sociaux des enquêtes sur la sexualité. L exemple de l enquête CSF Michel Bozon ENS-LSH Lyon, 21 janvier 2010 Plan de la conférence Introduction: le contexte culturel des enquêtes sur

Plus en détail

Observatoire Gleeden de l infidélité

Observatoire Gleeden de l infidélité 16 janvier 2014 N 111 730 Enquêtes auprès d un échantillon national représentatif de 804 Français âgés de 18 ans et plus Contacts : 01 72 34 94 64 / 94 13 François Kraus / Anne-Sophie Vautrey Prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

Les Français et les sites de rencontre

Les Français et les sites de rencontre 13 février 2012 Présentation des résultats N 110 080 Contacts : François Kraus francois.kraus@ifop.com 01 72 34 94 64 / 06 61 00 37 76 Les Français et les sites de rencontre Sondage réalisé à l occasion

Plus en détail

Enquête santé. Etat de santé

Enquête santé. Etat de santé Enquête santé La Ville de Bayonne mène une réflexion sur les questions de la population bayonnaise. L objectif est d appréhender les besoins en santé des habitants et d y apporter le mieux possible les

Plus en détail

LE CHOIX DU CONJOINT

LE CHOIX DU CONJOINT LE CHOIX DU CONJOINT Introduction La notion de choix dans la recherche d un conjoint est une notion récente. Elle naît au 19è siècle pour certains, avec l apparition d une forme de littérature romantique,

Plus en détail

En tendance, le nombre de mariages et le taux de nuptialité sont en baisse

En tendance, le nombre de mariages et le taux de nuptialité sont en baisse Le nombre de mariages est en baisse tendancielle. Il passe de 2 236 en 196 à 1 714 en 211. Inversement, le nombre de divorces a augmenté fortement en passant de 13 en 196 à 1 27 en 211. Les mariages entre

Plus en détail

Grands axes sociologiques du vieillissement actif

Grands axes sociologiques du vieillissement actif Grands axes sociologiques du vieillissement actif n Vieillir au Travail n CEDORES n 11 octobre 2012 Au 20 ème siècle w Augmentation de l espérance de vie: n 47 ans en 1900 n 66 ans en 1950 n 78 ans en

Plus en détail

Nombre d enfants à charge des retraités : simulations en projection. Fanny Godet, note INSEE n 22 / DG75-G210 pour le COR, novembre 2015

Nombre d enfants à charge des retraités : simulations en projection. Fanny Godet, note INSEE n 22 / DG75-G210 pour le COR, novembre 2015 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2015 à 9 h 30 «Structures familiales, transferts intergénérationnels, bien-être» Document N 04 Document de travail, n engage pas le Conseil

Plus en détail

Démographie Chapitre 3

Démographie Chapitre 3 Université Nancy 2 Démographie L2 économie 2010-2011 Mme Chaupain-Guillot 1 : nuptialité les mariages et les divorces * événement renouvelable * effet de la nuptialité sur la fécondité? de la nuptialité

Plus en détail

Evolution de la Fécondité et de la Planification familiale

Evolution de la Fécondité et de la Planification familiale Evolution de la Fécondité et de la Planification familiale A la Conférence Internationale sur la Population et le Développement, tenue au Caire en 1994, 179 pays ont approuvé un Programme d action qui

Plus en détail

Recensement de la population

Recensement de la population Recensement de la population Ménages et familles 1. Définition des concepts Un ménage Un ménage regroupe l ensemble des occupants d une résidence principale, qu ils aient ou non des liens de parenté. Un

Plus en détail

Comportements résidentiels de la génération du baby-boom 237. Conclusion

Comportements résidentiels de la génération du baby-boom 237. Conclusion Comportements résidentiels de la génération du baby-boom 237 La génération des baby-boomers interroge notre société actuelle en mettant fréquemment l accent sur l impact du vieillissement sur l évolution

Plus en détail

Conjuguer la paternité au temps de l après-divorce : des trajectoires plurielles

Conjuguer la paternité au temps de l après-divorce : des trajectoires plurielles Conjuguer la paternité au temps de l après-divorce : des trajectoires plurielles Agnès Martial, Centre Norbert Elias ANR 08-JCJC-0057-01-PATERNITES. Colloque Pères en solitaire : paternités contemporaines

Plus en détail

Sondage auprès de 1500 Européens Novembre 2010. Nobody s Unpredictable

Sondage auprès de 1500 Européens Novembre 2010. Nobody s Unpredictable Sondage auprès de 1500 Européens Novembre 010 Nobody s Unpredictable Sondage effectué pour : Gleeden.com Echantillon : 1501 Européens mariés ou vivant en couple dont: - 500 Français - 500 Italiens - 501

Plus en détail

Les divorces dans l immigration : une perspective transnationale.

Les divorces dans l immigration : une perspective transnationale. Les divorces dans l immigration : une perspective transnationale. MICHÈLE VATZ LAAROUSSI, UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE MAGNININ KONÉ, RIFE ESTELLE BERNIER, UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL Objectifs Réfléchir sur les

Plus en détail

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ?

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? Ce n est pas juste un petit bébé qui a été perdu. C est une vie au complet qui ne sera pas vécue. Contrairement aux idées véhiculées dans la société, le

Plus en détail

Observatoire de la famille

Observatoire de la famille Observatoire de la famille La vulnérabilité dans la famille ou les événements qui peuvent affecter la vie d une famille Soucieuse de représenter l ensemble des familles et de défendre leurs intérêts auprès

Plus en détail

Principes de gestion et leadership. Kaoutar Mdarhri Alaoui Chef de division de l observatoire de l emploi public MFPMA

Principes de gestion et leadership. Kaoutar Mdarhri Alaoui Chef de division de l observatoire de l emploi public MFPMA Principes de gestion et leadership Kaoutar Mdarhri Alaoui Chef de division de l observatoire de l emploi public MFPMA Sommaire Expérience du MFPMA en matière d institutionnalisation de l égalité entre

Plus en détail

L allocataire dans un couple : l homme ou la femme?

L allocataire dans un couple : l homme ou la femme? L allocataire dans un couple : l homme ou la femme? par Alain Jacquot CNAF-Bureau des Prévisions Les CAF versent une trentaine de prestations (prestations familiales stricto sensu, aides au logement, et

Plus en détail

LES 55 ANS ET PLUS AU QUÉBEC : PORTRAIT ET TENDANCES. Charles Fleury Département de sociologie, Université Laval

LES 55 ANS ET PLUS AU QUÉBEC : PORTRAIT ET TENDANCES. Charles Fleury Département de sociologie, Université Laval 1 LES 55 ANS ET PLUS AU QUÉBEC : PORTRAIT ET TENDANCES Charles Fleury Département de sociologie, Université Laval Plan 2 1. Le poids démographique 2. Caractéristiques sociodémographiques 3. La santé physique

Plus en détail

Adult Learning for Older and Retired Workers L éducation des adultes et les travailleurs âgés face à la retraite 1

Adult Learning for Older and Retired Workers L éducation des adultes et les travailleurs âgés face à la retraite 1 Adult Learning for Older and Retired Workers L éducation des adultes et les travailleurs âgés face à la retraite 1 par Elaine Biron, Pierre Doray, Paul Bélanger, Simon Cloutier, Olivier Meyer Communication

Plus en détail

VIH et Vieillissement

VIH et Vieillissement LIVRET D INFORMATION VIH et Vieillissement en Haute-Normandie Bien vieillir avec le VIH 1 2 VIH/SIDA la prise en charge des personnes vivant avec le VIH en Haute-Normandie Plus de 15 000 patients vivant

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS RELATIVE A UNE DEMANDE D INSCRIPTION. Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Date et lieu de naissance :

FICHE DE RENSEIGNEMENTS RELATIVE A UNE DEMANDE D INSCRIPTION. Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Date et lieu de naissance : SIVOM DE LA COMMUNAUTE DU BETHUNOIS RESIDENCE GUYNEMER 64 Georges Guynemer - 62400 BETHUNE : 03.21.68.34.90 : 03.21.68.58.38 guynemer@sivom-bethunois.fr FICHE DE RENSEIGNEMENTS RELATIVE A UNE DEMANDE D

Plus en détail

Mieux vivre les changements au sein de la famille : Transitions, départs, deuils. Présenté par: Jerryne Mahele-Nyota PLAN DE LA PRÉSENTATION

Mieux vivre les changements au sein de la famille : Transitions, départs, deuils. Présenté par: Jerryne Mahele-Nyota PLAN DE LA PRÉSENTATION Mieux vivre les changements au sein de la famille : Transitions, départs, deuils Présenté par: Jerryne Mahele-Nyota PLAN DE LA PRÉSENTATION 1 PLAN DE LA PRESENTATION Qui sommes-nous? Kazana Consultation

Plus en détail

Profil des familles et des ménages canadiens : la diversification se poursuit

Profil des familles et des ménages canadiens : la diversification se poursuit N o 96F0030XIF2001003 au catalogue Profil des familles et des ménages canadiens : la diversification se poursuit Ce document fournit une analyse détaillée des données du Recensement selon l'âge et le sexe

Plus en détail

GENRE ET FECONDITE EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE

GENRE ET FECONDITE EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE GENRE ET FECONDITE EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE Roger Armand WAKA MODJO Institut d Etudes Démographiques de l Université de Bordeaux IV. Introduction L Afrique subsaharienne reste de nos jours la sous région

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité?

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? 1 Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? Février 2013 2 INTRODUCTION: Perception et tendances du travail collaboratif

Plus en détail

Résumé. United Nations Department of Economic and Social Affairs/Population Division Living Arrangements of Older Persons Around the World

Résumé. United Nations Department of Economic and Social Affairs/Population Division Living Arrangements of Older Persons Around the World Résumé Dans le Plan d action de Madrid sur le vieillissement, 2002, 1 la deuxième Assemblée mondiale sur le vieillissement appelait à étudier les avantages et les inconvénients de diverses conditions de

Plus en détail

Inégalités sociales face au cancer du sein. Une question de classe ou de genre? Katharina Mayenfisch (HEdS La Source)

Inégalités sociales face au cancer du sein. Une question de classe ou de genre? Katharina Mayenfisch (HEdS La Source) RESUMES DES CONTRIBUTIONS Quelles représentations ont les éducatrices et les éducateurs de la petite enfance par rapport au genre? Elina Rappo (HES-SO Valais-Wallis, filière EPE) Le mémoire de fin d études

Plus en détail

QUESTIONNAIRE BIOGRAPHIQUE * Vous avez des questions? Apellez-nous chez M.I.S. Trend au: 0800 800 246

QUESTIONNAIRE BIOGRAPHIQUE * Vous avez des questions? Apellez-nous chez M.I.S. Trend au: 0800 800 246 NE PAS DETACHER sera détaché après contrôle par M.I.S.Trend NE PAS DETACHER Leben in der Schweiz Vivre en Suisse Vivere in Svizzera QUESTIONNAIRE BIOGRAPHIQUE * Vous avez des questions? Apellez-nous chez

Plus en détail

Père, mère et enfant Le défi de faire rouler un triangle!

Père, mère et enfant Le défi de faire rouler un triangle! Père, mère et enfant Le défi de faire rouler un triangle! Diane Dubeau La coparentalité, au cœur de ce défi Université du Québec en Outaouais Département de psychoéducation et psychologie 8 ème SuPÈRE

Plus en détail

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014 Les Français et l économie Les journées de l économie 2014 Patrick Haas 13 novembre 2014 Rappel de la méthodologie Échantillon Mode de recueil Dates de terrain 959 individus âgés de 18 ans et plus Interviews

Plus en détail

Familles et générations: grandes tendances

Familles et générations: grandes tendances Chapitre publié dans L état de la France 2003, Paris édition La Découverte, pp. 74-80. Familles et générations: grandes tendances Claude Martin, sociologue, chargé de recherche CNRS, IEP de Rennes Depuis

Plus en détail

Femme stérile. Enfants

Femme stérile. Enfants Dossier documentaire sur la famille SEQUENCE : LA DIVERSITE DES FORMES FAMILIALES 1) Quelle est l information principale apportée par le document 1? 2) Représentez la forme de mariage chez les Nuer en

Plus en détail

Les relations intergé né rationnelles

Les relations intergé né rationnelles 5 Les relations intergé né rationnelles Rencontre avec Claudine Attias-Donfut 1, directrice de recherche, Ehess Les changements dans les relations intergénérationnelles La mutation importante observée

Plus en détail

Marie-Agnès Barrère-Maurisson. Seniors en emploi et conciliation travail-famille

Marie-Agnès Barrère-Maurisson. Seniors en emploi et conciliation travail-famille Seniors en emploi et conciliation travail-famille Question socio-économique éminemment actuelle : -à la croisée des problématiques et des enjeux d aujourd hui et de demain -où tous les acteurs sont impliqués

Plus en détail

Chiffres clefs. de la Famille

Chiffres clefs. de la Famille Chiffres clefs de la Famille 2014 EDITO Les «vrais» chiffres de la Famille Rencontrer une personne avec qui vivre, fonder une famille, l agrandir : ces choix si personnels s additionnent, se combinent

Plus en détail

«Fonder le droit de la famille sur une éthique de la responsabilité»

«Fonder le droit de la famille sur une éthique de la responsabilité» «Fonder le droit de la famille sur une éthique de la responsabilité» groupe : Nouvelles familles Décembre 2010 Les rapports établis par les groupes de réflexion du Lab sont des contributions libres aux

Plus en détail

Sociologie générale et sociologie politique 1. Les processus de socialisation et la construction des identités sociales

Sociologie générale et sociologie politique 1. Les processus de socialisation et la construction des identités sociales eduscol Sciences économiques et sociales - Première ES Sociologie générale et sociologie politique 1. Les processus de socialisation et la construction des identités sociales Ressources pour le lycée général

Plus en détail

EN TEMPS DE CRISE. Quelle place pour la culture en temps de crise? Lorsqu ils sont confrontés à des difficultés économiques,

EN TEMPS DE CRISE. Quelle place pour la culture en temps de crise? Lorsqu ils sont confrontés à des difficultés économiques, LES EUROPEENS ET LA CULTURE EN TEMPS DE CRISE Quelle place pour la culture en temps de crise? Lorsqu ils sont confrontés à des difficultés économiques, les Européens ont-ils le temps, l argent, voire tout

Plus en détail

Santé des étudiants dans les Pays de la Loire Eléments d état des lieux

Santé des étudiants dans les Pays de la Loire Eléments d état des lieux Santé des étudiants dans les Pays de la Loire Eléments d état des lieux Colloque «Agir ensemble pour la santé des étudiants» Angers, 23 janvier 2015 Observatoire régional de la santé des Pays de la Loire

Plus en détail

LES SOINS DE SANTÉ EN EUROPE ET AUX ETATS-UNIS. principaux résultats de la 6 ème vague du baromètre. 28 septembre 2012

LES SOINS DE SANTÉ EN EUROPE ET AUX ETATS-UNIS. principaux résultats de la 6 ème vague du baromètre. 28 septembre 2012 LES SOINS DE SANTÉ EN EUROPE ET AUX ETATS-UNIS USA EU principaux résultats de la 6 ème vague du baromètre 28 septembre 2012 1 METHODOLOGIE - 2012 CONSULTATION GB SWE ALL 9 PAYS EUROPÉENS 76% de la population

Plus en détail

informations statistiques récentes n 23/2010 08/06/2010

informations statistiques récentes n 23/2010 08/06/2010 statnews informations statistiques récentes n 23/2010 08/06/2010 La reproduction totale ou partielle du présent bulletin d'information est autorisée à condition d'en citer la source Nuptialité et divortialité

Plus en détail

Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires

Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires Un questionnaire a été remis aux familles courant décembre avec le double objectif de relayer le ressenti des parents sur les nouveaux rythmes scolaires

Plus en détail

TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française

TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française Thème 1. Les ménages en question Note 1 : Toutes les informations nécessaires à ce TD sont disponibles gratuitement sur le site de l INED. Note 2 :

Plus en détail

Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO. Les Jeunes & le Crédit à la Consommation

Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO. Les Jeunes & le Crédit à la Consommation Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO Les Jeunes & le Crédit à la Consommation Étude de SOFINCO Novembre 2008 Synthèse Avec 14 millions d individus, les 18-34 ans représentent 28% de la population

Plus en détail

CHÔMAGE ET STRATÉGIES DES FAMILLES : LES EFFETS MITIGÉS DU PASSAGE DE L ASSURANCE-CHÔMAGE À L ASSURANCE-EMPLOI

CHÔMAGE ET STRATÉGIES DES FAMILLES : LES EFFETS MITIGÉS DU PASSAGE DE L ASSURANCE-CHÔMAGE À L ASSURANCE-EMPLOI CHÔMAGE ET STRATÉGIES DES FAMILLES : LES EFFETS MITIGÉS DU PASSAGE DE L ASSURANCE-CHÔMAGE À L ASSURANCE-EMPLOI Édith Martel Université de Montréal Benoît Laplante Institut National de la Recherche Scientifique

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Enquête Migrations, Famille et Vieillissement, 2010

Enquête Migrations, Famille et Vieillissement, 2010 Enquête Migrations, Famille et Vieillissement, 2010 DOSSIER : Les solidarités intergénérationnelles à La Réunion Sommaire : A. LES AIDES REÇUES : L ENTRAIDE FAMILIALE EST IMPORTANTE SURTOUT POUR LES PLUS

Plus en détail

Consultation des avocats de Paris

Consultation des avocats de Paris Consultation des avocats de Paris Sondage Ifop pour l Ordre des avocats de Paris Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

INTERRUPTIONS VOLONTAIRES DE GROSSESSE ET VIOLENCES : ETUDE QUALITATIVE AUPRES DE MEDECINS GENERALISTES D ILE-DE-FRANCE

INTERRUPTIONS VOLONTAIRES DE GROSSESSE ET VIOLENCES : ETUDE QUALITATIVE AUPRES DE MEDECINS GENERALISTES D ILE-DE-FRANCE INTERRUPTIONS VOLONTAIRES DE GROSSESSE ET VIOLENCES : ETUDE QUALITATIVE AUPRES DE MEDECINS GENERALISTES D ILE-DE-FRANCE Présentation journée recherche SFTG du 09/02/2013 par Mélanie PELIZZARI Directeur

Plus en détail

1. La nuptialité.. 23

1. La nuptialité.. 23 LISTE DES TABLEAUX 3 LISTE DES GRAPHIQUES..... 5 PRINCIPAUX INDICATEURS RELATIFS A LA FEMME DANS LA REGION DE L ORIENTAL 7 INTRODUCTION 9 CHAPITRE I : ASPECTS QUANTITATIFS DE LA POPULATION FEMININE DE

Plus en détail

Comment intervenir avec les couples et les familles

Comment intervenir avec les couples et les familles Comment intervenir avec les couples et les familles Objectifs: Présenter les principes généraux et règles de base àconsidérer dans le travail avec les proches d un patient Définition du couple Institution

Plus en détail

La stérilisation contraceptive et la réalisation du désir d enfant

La stérilisation contraceptive et la réalisation du désir d enfant La stérilisation contraceptive et la réalisation du désir d enfant Laurence Charton Université Marc Bloch Strasbourg, France Evelyne Lapierre-Adamcyk Université de Montréal Colloque Le nouveau contrat

Plus en détail

Le rapport des femmes à la beauté

Le rapport des femmes à la beauté 1 Le rapport des femmes à la beauté Etude CSA pour Madame Figaro Rapport d étude octobre 2014 Julie GAILLOT, Directrice de clientèle julie.gaillot@csa.eu / 01 57 00 59 06 Marek KUBISTA Chargé d études

Plus en détail

informations statistiques récentes n 6/2010 04/03/2010

informations statistiques récentes n 6/2010 04/03/2010 statnews informations statistiques récentes n 6/2010 04/03/2010 La reproduction totale ou partielle du présent bulletin d'information est autorisée à condition d'en citer la source Les femmes dans la société

Plus en détail

Comment les Français imaginent leur retraite? Octobre 2011

Comment les Français imaginent leur retraite? Octobre 2011 Comment les Français imaginent leur retraite? Octobre 2011 Approche méthodologique!" Cible!"Individus âgés de 18 à 75 ans!"etre actifs ou en recherche d emploi (Ne pas être à la retraite)!" Echantillonnage

Plus en détail

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3 Enquête sur la France des classes Vague 3 Tome 2 : Focus sur l école FD/JF/FG/MCP N 112507 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Jérôme Fourquet / Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Département Opinion et

Plus en détail

ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES CHIFFRES-CLÉS Édition 2014 ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES THÈME 3 Inégalités professionnelles ÉCARTS DE SALAIRES Les écarts de salaires entre les femmes et les hommes traduisent pour partie les inégalités

Plus en détail

VIVIANE DERASPE. Psychologie sociale et environnementale. 350-004-88, gr. 01 LE DIVORCE AU QUÉBEC. Évolution, effets et solutions. Travail présenté à

VIVIANE DERASPE. Psychologie sociale et environnementale. 350-004-88, gr. 01 LE DIVORCE AU QUÉBEC. Évolution, effets et solutions. Travail présenté à VIVIANE DERASPE Psychologie sociale et environnementale 350-004-88, gr. 01 LE DIVORCE AU QUÉBEC Évolution, effets et solutions Travail présenté à M me Josée BEAUCHAMP Département de sciences sociales Collège

Plus en détail

Observatoire social de l Entreprise Ipsos / Logica Business Consulting Pour le CESI et en partenariat avec Le Figaro et BFM

Observatoire social de l Entreprise Ipsos / Logica Business Consulting Pour le CESI et en partenariat avec Le Figaro et BFM Observatoire social de l Entreprise Ipsos / Logica Business Consulting Pour le CESI et en partenariat avec Le Figaro et BFM Regards croisés des dirigeants et des salariés Thème de la vague 4 : Les jeunes

Plus en détail

Infertilité et sexualité

Infertilité et sexualité Infertilité et sexualité Les questions que vous vous posez (et n osez pas aborder avec votre médecin) www.unbebe pourdemain.fr Le site de la fertilité. Édito Vous êtes confrontés à l infertilité dans votre

Plus en détail

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie.

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Sarah CAILLOT, Psychologue Réseau Breizh IMC- Pôle MPR St-Hélier (Rennes)- Journée Inter-régionale

Plus en détail

La femme dans la société française. A Les femmes dans la France des Trente Glorieuses : des marginales?

La femme dans la société française. A Les femmes dans la France des Trente Glorieuses : des marginales? A Les femmes dans la France des Trente Glorieuses : des marginales? PB : Quelle est la situation globale des femmes en France au début de la Ve République? Question 1 : Décrivez cette affiche. Quelle vision

Plus en détail

Personnes âgées et accidents domestiques Rapport

Personnes âgées et accidents domestiques Rapport Personnes âgées et accidents domestiques Rapport Version n 1 Date : 27 Juillet 2011 De: Nadia AUZANNEAU A: Florent CHAPEL et Guillaume ALBERT OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01

Plus en détail

«Les Français et le " premier soir" à l heure des sites de rencontre»

«Les Français et le  premier soir à l heure des sites de rencontre» 22 octobre 2015 N 113 312 Contacts : 01 72 34 94 64 / 06 61 00 37 76 François Kraus / Pierre-Yves Angles francois.kraus@ifop.com Etude Ifop/CAM4 auprès de l ensemble des Français «Les Français et le "

Plus en détail

Le secteur informatique

Le secteur informatique Mai 2014 Le secteur informatique Service Etudes CCI Indre Le secteur informatique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR INFORMATIQUE EN FRANCE Etablissements

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

LA FAMILLE ET LA PLACE DES GRANDS-PARENTS DANS CETTE FAMILLE

LA FAMILLE ET LA PLACE DES GRANDS-PARENTS DANS CETTE FAMILLE LES ANALYSES DE 2 0 1 1 / 1 3 DE L ACRF LA FAMILLE ET LA PLACE DES GRANDS-PARENTS DANS CETTE FAMILLE Que de questions se posent à nous aujourd hui au sujet de la famille. Quand notre fils se marie et fonde

Plus en détail

Délibération n 2010-202 du 13 septembre 2010. Vu la loi constitutionnelle du 23 juillet 2008 modifiant l article 1er de la Constitution,

Délibération n 2010-202 du 13 septembre 2010. Vu la loi constitutionnelle du 23 juillet 2008 modifiant l article 1er de la Constitution, Délibération n 2010-202 du 13 septembre 2010 Le collège Vu la loi constitutionnelle du 23 juillet 2008 modifiant l article 1er de la Constitution, Vu la loi n 2004-1486 du 30 décembre 2004 portant création

Plus en détail

Les Belges sont satisfaits de leur médecin Transparence et coûts restent cependant à améliorer

Les Belges sont satisfaits de leur médecin Transparence et coûts restent cependant à améliorer Les Belges sont satisfaits de leur médecin Transparence et coûts restent cependant à améliorer Annexe À l occasion du 50 ème anniversaire de l assurance soins de santé et indemnités, la MC a mené une enquête

Plus en détail

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com pour Les Français et leur de santé Résultats détaillés Février 2010 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

GEF. Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles. Regards croisés hommes/femmes. Grandes Écoles au Féminin

GEF. Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles. Regards croisés hommes/femmes. Grandes Écoles au Féminin Ipsos Public Affairs / GEF Février 2007 Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles Regards croisés hommes/femmes GEF Qui sommes-nous? Créé en janvier 2002, GEF regroupe 9 associations

Plus en détail

INTRODUCTION Amour, apprentissages, approches, abandons des débuts, violence du désir, corps- à- corps, emprises et dépenses, incertitudes et attentes, pratiques et codes, plaisirs ordinaires, jouissance

Plus en détail

Baromètre Jeunesse Vague 3

Baromètre Jeunesse Vague 3 pour Baromètre Jeunesse Vague 3 Juin 2011 Sommaire 1 - La méthodologie 3 2 - Les résultats de l'étude 5 A Les jeunes, la confiance et leur avenir 6 B Les jeunes et l avenir professionnel 11 C Les jeunes

Plus en détail

Les conséquences des tt du cancer du sein sur l image de soi Yolande Maisonnette Escot

Les conséquences des tt du cancer du sein sur l image de soi Yolande Maisonnette Escot DANAE, Gustave KLIMT Les conséquences des tt du cancer du sein sur l image de soi Yolande Maisonnette Escot L image de soi DEFINITION C est une image mentale que la personne se forge autant par elle même

Plus en détail

L acceptation de l homosexualité et de l adoption par les couples homosexuels à six mois de l élection présidentielle de 2012

L acceptation de l homosexualité et de l adoption par les couples homosexuels à six mois de l élection présidentielle de 2012 L acceptation de l homosexualité et de l adoption par les couples homosexuels à six mois de l élection présidentielle de 2012 Léa Morabito, Centre d Etudes Européennes, Sciences Po Paris. Manon Réguer-Petit,

Plus en détail

Baromètre de la protection sociale Vague 3

Baromètre de la protection sociale Vague 3 pour Baromètre de la protection sociale Vague 3-2 ème conférence nationale de la protection sociale - Contacts : Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint de l Ifop 10 avril 2013 Note méthodologique Etude

Plus en détail

Cible 5.A. Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caraïbes. Asie du Sud-Est

Cible 5.A. Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caraïbes. Asie du Sud-Est 28 Objectifs du millénaire pour le développement : rapport de 2013 Objectif 5 Améliorer la santé maternelle Faits en bref XX En Asie de l Est, en Afrique du Nord et en, la mortalité maternelle a diminué

Plus en détail

IDENTIFICATION DE CLIGNOTANTS SOCIAUX AU COURS DE l E4M

IDENTIFICATION DE CLIGNOTANTS SOCIAUX AU COURS DE l E4M IDENTIFICATION DE CLIGNOTANTS SOCIAUX AU COURS DE l E4M La loi de la protection de l enfance La loi du 5 mars 2007 insiste sur la prévention et confie au Président du Conseil Général le soin d organiser,

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA SÉCURITÉ : Ville d AVRANCHES

QUESTIONNAIRE SUR LA SÉCURITÉ : Ville d AVRANCHES QUESTIONNAIRE SUR LA SÉCURITÉ : Ville d AVRANCHES Merci de prendre votre temps pour remplir ce questionnaire avec soin et de l envoyer au plus tard le 31 août 2015. Ce questionnaire comprend 25 questions

Plus en détail

Sexe, Media et Société La grande enquête MARC DORCEL / IFOP 2009

Sexe, Media et Société La grande enquête MARC DORCEL / IFOP 2009 Sexe, Media et Société La grande enquête MARC DORCEL / IFOP 2009 9 septembre 2009 Note Méthodologique Etude réalisée pour : MARC DORCEL SA Echantillon : Echantillon de 1016 personnes, représentatif de

Plus en détail

Violence conjugale vécue par les aînées 1

Violence conjugale vécue par les aînées 1 Violence conjugale vécue par les aînées 1 7 À ce jour, l intervention en matière de violence La violence psychologique, conjugale auprès des femmes aînées a été peu abordée. «Ça fait son chemin et ça On

Plus en détail

Introduction p.3. Méthodologie p.4. Profil des répondants - Le public p.6 - Les musiciens p.6

Introduction p.3. Méthodologie p.4. Profil des répondants - Le public p.6 - Les musiciens p.6 Evaluation de la campagne 2012 1 Sommaire Introduction p.3 Méthodologie p.4 Profil des répondants - Le public p.6 - Les musiciens p.6 Pratiques d écoute - du public - fréquentation des lieux de musique

Plus en détail

«LA SOLITUDE DES SENIORS» ENQUÊTE. 42 Éducation à la santé et à la vie quotidienne dans les Hauts-de-Seine. Objectifs

«LA SOLITUDE DES SENIORS» ENQUÊTE. 42 Éducation à la santé et à la vie quotidienne dans les Hauts-de-Seine. Objectifs ENQUÊTE «LA SOLITUDE DES SENIORS» La canicule de l été 2003 a montré combien les personnes isolées étaient vulnérables. Depuis cet événement, l Institut des Hautsde-Seine s est attaché à proposer aux seniors

Plus en détail

LE BAROMÈTRE DES FEMMES MANAGERS

LE BAROMÈTRE DES FEMMES MANAGERS LE BAROMÈTRE DES FEMMES MANAGERS Introduction Objectifs de l étude Les Essenti Elles, le réseau des femmes managers de BPCE S.A., a souhaité lancer un nouveau Baromètre concernant les Femmes Managers en

Plus en détail

Famille et modernité occidentale

Famille et modernité occidentale agrégation de sciences économiques et sociales préparations ENS 2006-2007 fiches de lecture Famille et modernité occidentale Théry (1998) : Couple, filiation et parenté aujourd hui : le droit face aux

Plus en détail

Evolution de la population

Evolution de la population Evolution de la population Le modèle démographique Évolutions 01. Contexte et problématique 02. Évolution des agents 03. Évolution des couples et des ménages 04. Résultats et perspectives Partie 1 Contexte

Plus en détail

Sida : «Avant d arrêter le préservatif, faites le test»

Sida : «Avant d arrêter le préservatif, faites le test» Sida : «Avant d arrêter le préservatif, faites le test» Dossier de presse Juin 2008 Sida : le test du dépistage encore trop peu souvent associé à l arrêt du préservatif dans le couple Situation de l infection

Plus en détail

La sexualité et la contraception chez les jeunes Champardennais

La sexualité et la contraception chez les jeunes Champardennais Baromètre santé jeunes La sexualité et la contraception chez les jeunes Champardennais Généralement, les premiers sentiments amoureux et l éveil de la sexualité apparaissent à l adolescence. Ce moment

Plus en détail

INFORMATIONS GENERALES

INFORMATIONS GENERALES Pour utiliser au mieux les informations récoltées au travers des questions des 4 thèmes proposés (1-habitat, 2-revenus et statut, 3-vie sociale et activités, 4-défense sociale), nous avons besoin de quelques

Plus en détail