Présentation du Plan stratégique du tourisme de Lloretde Mar

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation du Plan stratégique du tourisme de Lloretde Mar 2010-2014"

Transcription

1 Présentation du Plan stratégique du tourisme de Lloretde Mar

2 Table des matières Pourquoi un Plan stratégique du tourisme de Lloret Méthodologie et structure du travail Aspects principaux de l étude territoriale Aspects principaux de l étude touristique Réflexion sur le modèle stratégique Missionet visiondu Plan Plan d actions Conclusions

3 Table des matières Pourquoi un Plan stratégique du tourisme de Lloret Méthodologie et structure du travail Aspects principaux de l étude territoriale Aspects principaux de l étude touristique Réflexion sur le modèle stratégique Missionet visiondu Plan Plan d actions Conclusions

4 Pourquoi un Plan stratégique La globalisationet les altérationsdu milieuqui en découlentfont entrerles territoires et les destinations INTELLIGENTES en lice Qualité de la vie quotidienne Viabilitéde nos écosystèmes et de notre patrimoine culturel Compétitivitédes activités économiques Solidarité et cohésion sociale Ceuxqui relèventledéficollectifd évolueret de prendre leur avenir en mains

5 Pourquoi un Plan stratégique Seuls les territoires qui disposent d un projet et savent où ils vont peuvent être compétitifs Lloret de Mar a commencésa transformationily a dixans pour s adapter aux changements conjoncturels et s est dotée des outils nécessaires pour bien gérer son territoire LePlanstratégiquedu tourismede Lloret regroupetous ces efforts réalisés dans différents domaines et propose un projet d avenir communpourtoutesles personnesqui résident, travaillent et exercent leurs activités à Lloret de Mar Le Plan stratégique du tourisme de Lloret est l instrument qui permet de concevoircetaveniret de disposerdes outils nécessaires pour le construire et le gérer

6 Table des matières Pourquoi un Plan stratégique du tourisme de Lloret Méthodologie et structure de travail Aspects principaux de l étude territoriale Aspects principaux de l étude touristique Réflexion sur le modèle stratégique Missionet visiondu Plan Plan d actions Conclusions

7 Méthodologie de travail Schéma général du PLAN STRATÉGIQUE DU TOURISME DE LLORET, LLORET DE MAR PERSPECTIVE TOURISTIQUE PERSPECTIVE DÉVELOPPEMENT DURABLE PERSPECTIVE TERRITORIALE L objectifest d identifierles lignes directricesde la compétitivitéde l activité touristique afin de générer des stratégiesde planificationet de développement touristiques adaptées à la réalité et au potentiel touristique Ils agitd identifierdes attitudes et des modes d action qui confèrent uneplus-valueàl entrepriseet au territoireet en permettentla distinction grâce au comportement responsable envers l environnement et les personnes L objectifest de différencierles aspectsterritoriauxqui ontun caractère stratégique pour le tourisme, c.-à-d. ceux qui sont susceptibles de renforcerou de limiterledéveloppementde l activité touristique

8 Structure de travail PHASE 0 PHASE I PHASE II PHASE III PHASE IV PHASE V Organisation et lancement du projet Analyse de la réalité touristique Analyse des références Etude stratégique Plan stratégique du tourisme de Lloret Présentation du Plan stratégique de Lloret Turisme Evaluationdu potentiel Benchmarking Processusde participation Dimension conceptuelle Analysede la situation actuelle Destinationset expériencesde référence Analyse SWOT C Dimension structurelle Analysede la demande Dimension opérationnelle Analysedes plans et projets existants

9 Structure du modèle du Plan stratégique MODÈLE DU PLAN STRATÉGIQUE DU TOURISME DE LLORET DE MAR Quelle est notre philosophie? Que voulons-nous vendre? A qui voulons-nous vendre? Création de produits touristiques Infrastructuresde tourismeet de loisirsà construire ou à développer Infrastructuresde support Reste des infrastructureset services Définitionde la structure de gestion Relations avec d autres administrations Définition du cadre normatif Création du Plan d actions Contrôle et suivi

10 Table des matières Pourquoi un Plan stratégique du tourisme de Lloret Méthodologie et structure du travail Aspects principaux de l étude territoriale Aspects principaux de l étude touristique Réflexion sur le modèle stratégique Missionet visiondu Plan Plan d actions Conclusions

11 Aspects principaux de l étude territoriale Au coursde la dernièredécennie, Lloret de Mar s esttransformée: le village côtier touristique a fait place à une ville touristique.

12 Aspects importants de l étude territoriale Bien que Lloret jouisse d une situation géostratégique privilégiée, elle est la seulemunicipalitéde plus de habitants de Catalogneet un point touristique important d Espagne à ne pas disposer de liaison par autoroute, route nationale ou autres infrastructures essentielles pour son développement.

13 Aspects importants de l étude territoriale Lloret de Mar faitpartied uneunitéterritorialetouristiquequi hébergeplus de résidentset plus de touristes

14 Aspects importants de l étude territoriale Lloret de Mar dispose d outils de planification et d aménagement importants dans tous les domaines de gestion municipale URBANISME POUM (Plan d aménagement urbanistique municipal) de Lloret de Mar PGOU (Plan général d aménagement urbanistique) Mémoire informatif NATURE, ENVIRONNEMENT ET MOBILITÉ PALS Mémoire, Propositions(Programme Local 21) Audit environnemental, PORN (Plan d aménagement des ressources naturelles) Lloret Natura : conclusions et projets Inventaire des chemins et des pistes forestières Situation environnementale générale Réglementation des plages Liste des zones vertes Déclaration MA Plages de Lloret 2009 Déclaration Jardins de Lloret 2008 PLAN SPÉCIAL DE RÉAFFECTION INTÉRIEURE (PERI) AVANT 2009 : PROJET PLAN TERRITORIAL DES RÉGIONS DE GÉRONE PLAN DE SIGNALISATION DES LOGEMENTS DE LLORET DE MAR PATRIMOINE CULTUREL Guide du MOLL (Musée ouvert de Lloret) Historique des dépenses-investissements en matière de patrimoine( ) Plan de Marketing Musées Costa Brava Muséede la Mer Etudedu potentieléconomiqueet professionnelreprésentépar ledéveloppementdes attractions du tourisme culturel à Lloret de Mar Plan stratégique Interprétation du patrimoine de Lloret de Mar Plan stratégique Réseau des municipalités Indios Subventions demandées(investissements ) Etude Visite Château(2006) Etude Visite Jardins (2006) PROMOTION ÉCONOMIQUE ET COMMERCIALE POEC de Lloret de Mar Rapport autorisations et rapports disciplinaires relatifs à des foires commerciales Rapport Image du commerce et foires commerciales Plan stratégique Commerce ASSOCIATION COMMERÇANTS LLORET SPORTS Plan des installations et équipements sportifs de Lloret de Mar : Analyse et étude du système sportif, propositions et conclusions Etude des habitudes sportives 2007 (MIEM) Agrandissement et amélioration des pistes d athlétisme Amélioration de la piste omnisports Amélioration des vestiaires des pistes d'athlétisme Projet nouveau pavillon école Pompeu Fabra Projet piscine TOURISME Plan d'actions Lloret Turisme 2009, Site Web et Marketing en ligne 2010 Dossier de presselloret de Mar 2008 Lloret Turisme 2007 Dossier de presse Lloret de Mar, Destination touristique sportive Présentation Journées tourisme sportif 2007 Projet Plage 2008 Plan d'excellence Lloret de Mar 2001 Projet Marche nordique Données amélioration politique touristique 2007 Catalogue de produits/propositions Conseil régional La Selva 2009 Personnes orientées aux offices du tourisme 2008 Etudes demande touristique 2003, 2005 et 2007 Historique Hôtellerie Lloret Rapport occupation Lloret jan-déc 2008 Etude comparative relative à l occupation INE-CRIIT Rapport occupation Lloret juin et août 2009 Etude demande tourisme sportif 2007 Statistiques sports Etudes profil de l'utilisateur de vols low cost de l'aéroport de Gérone Etudedes dépenseset des caractéristiquesdes touristesqui arriventen Catalognevia l aéroport de Girona-Costa Brava Tourisme résidentiel 2005 Exceltur Index UAB de l' activité touristique 2008 Tourismede réunionsàlloret de Mar 2003

15 Aspects principaux de l étude territoriale La ville compacte occupe 14% du sol urbain et urbanisable. 80% des activitéséconomiquesse concentrentsurla moitiéde la villecompacte (6 sous-zonescorrespondantà6,6% de toutlesol urbain de la municipalité). Chaque sous-zone est dotée d un produit touristique, d un segment et d un caractèrequi luiest propre. Plus qu unzonagede produits, ils agitde la reconnaissanced un caractère touristique marqué par la localisation et par les principaux servicesqui y ontétédéveloppés.

16 Aspects principaux de l étude territoriale Complexe sportif Palais des Congrès et Casino Plage urbaine. Profil d utitisateur mixte Tourisme urbain et commercial Tourisme en famille Tourisme jeunesse et loisirs

17 Aspects principaux de l étude territoriale Exemple de localisation de l offre par typologies

18 Aspects principaux de l étude territoriale POINTS FORTS Localisationgéostratégiquefavorable (surla Costa Brava, à70 km de Barceloneet 40 km de Gérone) Situation privilégiée dans le triangle Barcelone/Lloret/Gérone Proximité et complémentarité avec Blanes Climat méditerranéen et température de la mer favorable à la baignade pendant de longues saisons Qualité élevée de l eau et du sable des plages(certifiées Drapeau bleu par l Union européenne) Plages d un très grand charme naturel, larges et faciles d accès Qualité élevée de la maintenance et des services des plages Localisation du vieux quartier en première ligne de mer Structure urbaine consolidée Grand réaménagement urbain réalisé ces dernières années (investissementmunicipal de 120 millionsd euros au coursdes 9 dernières années) 76,14% de la populationest concentréesur2,13 km 2 Disponibilité de grandes zones de sol (Plan Aménagement urbanistique municipal - POUM) Le relief de la destination permet d en parcourir une grande partie à pied POINTS FAIBLES Manque de liaison autoroutière Seul endroittouristiqued Espagneet seulevillede plus de habitants de Catalogneàne pas disposerd un accèsdirectàune autoroute Accès par route défaillant Manques au niveau du transport ferroviaire Localisation de parkings dans la ville Accès à de nombreux hôtels difficile en transport public ou collectif Manque de collaboration interinstitutionnelle systématique Forte concentration d hôtels de moins de 100 places de faible qualité dans le centre-ville Grande concentration des activités nocturnes dans une zone concrète Présence de 42 lotissements à faible densité dont certains sont de faible qualitéet àusagetouristiquenon réglementé, répartisdansla villesans dotations(monocultures résidentielles) surunesurfacede 56% du territoire urbain

19 Aspects principaux de l étude territoriale OPPORTUNITÉS La population de la ville, jeune et démographiquement équilibrée, a doublé au coursdes 10 dernièresannées (1999 : hab. / 2008 : hab.) Lloret de Mar fait partie d une unité territoriale urbaine qui comprend Blanes/Lloret de Mar/Tossa de Mar. Avecses habitants au total, ellereprésentela deuxièmeunitéde populationde toutela provinceen ordre d importance Lloret de Mar faitpartiede l unitéterritorialetouristiquequi s étendde Calella àtossa de Mar ( de touristes) Offre complémentaire très vaste à moins d une heure MENACES Poursuite du modèle d utilisation extensive du territoire(lotissements) Déséquilibre du modèle de développement de la ville entre la zone urbaine et le reste Négligence du développement des services nécessaires destinés aux lotissements Conflitsdérivésde l emplacementde locauxnocturnes àproximitédu vieux quartier Manque de diversification de la base économique de la ville 80% des activitéséconomiquesde la villesontconcentréessur6,6% du territoire(bande côtière) 347 ha de sol catalogué par le Plan directeur urbanistique du système côtier(pdusc) 75% de l extensionde la municipalitéde Lloret constituent unezoneverte. (27 mil hectares de masse forestière) Présence de 66,25 km de chemins(circuits et routes) Agenda 21 pour Lloret Nouveaux domaines d opportunités grâce au futur développement d infrastructuresde transport Rédaction récente du Plan spécial de réaménagement intérieur(peri) Projet de réalisation partielle du tracé de la rocade de Lloret Existencede projetsarchitecturauxet urbanistiquessynonymesde nouvelles opportunités de développement Vaste banque de données géographiques collectées sur le territoire sur une périodede 14 ans

20 Índex Pourquoi un Plan stratégique du tourisme de Lloret Méthodologie et structure du travail Aspects principaux de l étude territoriale Aspects principaux de l étude touristique Réflexion sur le modèle stratégique Missionet visiondu Plan Plan d actions Conclusions

21 Aspects principaux de l étude touristique Lloret de Mar est la premièredestinationde Catalogne 1 en termes de nombre places et de nuitées au sein d établissements hôteliers Lloret de Mar est la cinquièmedestinationsoleil-plaged Espagneen termes de volume de places d hôtels Àtitrede comparaison, l offrehôtelièrede Lloret représenteun tiersdes places d hôtelsde Cuba et des nuitéesau sein 1 Excepté la ville de Barcelone d établissements hôteliers de Croatie Données du Registre Officiel de la Direction du Tourisme de Catalogne 2009, de l INE, 2008 et autres instituts de statistiques officiels

22 Aspects importants de l étude touristique Grâce aux efforts conjoints des différents acteurs, Lloret de Mar a déjà entamé son processus de transformation vers un modèle touristique plus diversifié et spécialisé soucieux de maintenir sa competitivité

23 Aspects importants de l étude touristique INFRASTRUCTURES TOURISTIQUES Les investissements réalisés au cours des dernières années dans le cadre du réaménagement des installations de logement hôtelier ont considérablement renforcé l offre d hôtels de 4 et 5 étoiles

24 Aspects importants de l étude touristique D aprèsles donnéesd Egatur, la dépensetotaledes visiteursde Lloret de Mar est estiméeà430 millionsd euros par an Lloret de Mar est parvenueàallongerla saison, àmaintenirle séjour moyen et à augmenter la dépense moyenne par visiteur

25 Aspects importants de l étude touristique POINTS FORTS Destination soleil-plage consolidée et leader en Catalogne Marque consolidée et reconnue à l échelle nationale et internationale Provenance géographique de la clientèle très diversifiée Secteur économique puissant(hôtels, accueil, transport, commerces, vie nocturne) Tissu économique très expérimenté Grande capacité de logements(nombre élevé de lits) Grande variété d hôtels et de logements Quantité de propriétaires d hôtels et autres logements Au cours des dernières années, la ville a su allonger la saison, maintenir le taux d occupation et le séjour moyen, et augmenter la dépense moyenne par visiteur Dispose d un organisme de gestion et de promotion consolidé Collaboration fluide entre le secteur public et le secteur privé Existence d un portefeuille de produits touristiques structuré Destinationcertifiée Destinationde tourismesportif et Destinationde tourisme en famille (en cours) de Catalogne Réalisation d investissements dans la mise en valeur des ressources touristiques et leur structuration en produits touristiques Importants investissementsen réaménagementsd hôtelsau coursdes dernières années Offre importante en matière d équipemenst sportifs Nombre important de places dans les salles de congrès Nombre important de places d hôtelsde 4 et 5 étoiles Loisirs nocturnes accessibles à pied depuis de nombreux logements POINTS FAIBLES Destination mûre et peu différenciée Imagede Lloret de Mar en tant que destinationbon marché, lowcost, à consommation d alcool élevée Grandeconcentrationde la demandesurpeu de segments (groupesde jeunes la nuit, personnes âgées,...) Peu de coordinationet peu d espritde collaborationdanslecadredes actions économiques Manque de stratégie commerciale lors des prises de décisions Une partie du personnel hôtelier assez défraîchie; peu de renouvellement du personnel en profondeur Manquede marques d hôtelset de chaîneshôtelièresnationaleset/ou internationales Peu d ouvertures de nouveaux hôtels ces dernières années Offre importante d appartements touristiques non réglementés Peu de contrôleeffectuépar les hôteliersquant àla typologiedes clients en raison du mode de commercialisation de leurs lits Forte concurrence en termes de prix entre les différentes entreprises touristiques Offre réduite en matière de loisirs diurnes, manque d initiatives innovantes de la part des entreprises Offre des loisirs nocturnes bon marché caractérisée par différents niveaux de qualité Manqued équipementstouristiquesdansledomainenautique(port sportif) et manque d équipements concernant le golf Faible présence des marques de prestige au sein de l offre commerciale

26 Aspects importants de l étude touristique OPPORTUNITÉS Besoin de redéfinir le modèle de développement des destinations soleilplage mûres au niveau national Existencede lignes de financementnationalespourla reconversionet l amélioration de l offre touristique des destinations mûres considérées dans le Plan du tourisme espagnol horizon 2020 Initiatives existantes liées à l innovation promues par le Secrétariat d état au tourisme Reconnaissancedu besoinde repositionnementde la destinationde la part des institutions et d une partie du secteur privé Création récente du Lloret Convention Bureau Les nouvellestechnologiesappliquéesau secteurtouristiqueoffrentde nombreuses opportunités de développement Utiliser le caractère urbain de Lloret de Mar comme élément distinctif de la destination Profiter des nouvelles possibilités d accéder à des segments d intérêt touristique particulier Capacité d attirer des capitaux complémentaires à l activité touristique Activation de nouveaux secteurs productifs MENACES Incapacité de se différencier des autres destinations soleil-plage Réticenceàentreprendredes changementsstructurelsdu modèleen place Absenced intégrationde mesures de développementdurable au seindes entreprises et de la destination Legislationde plus en plus restrictivepourledéveloppementdes destinations touristiques Non-résolution du conflit entre les segments nocturnes et les familles Intensification de la guerre des prix Extension de la modalité des packs tout compris Absence d exploitation des changements réalisés au cours des dernières annéesau seinde la destinationen faveurde sa diffusionet de son repositionnement Non obentiondu financementnécessairepourla modernisationde la destination Banalisation et homogénéité de l offre commerciale Prochaine inauguration du Gran Casino Costa Brava et du Théâtre municipal de Lloret de Mar Projet et prochaine construction de la piscine olympique Projet et prochaine construction du parcours de golf à 18 trous

27 Table des matières Pourquoi un Plan stratégique du tourisme de Lloret Méthodologie et structure du travail Aspects principaux de l étude territoriale Aspects principaux de l étude touristique Réflexion sur le modèle stratégique Missionet visiondu Plan Plan d actions Conclusions

28 Réflexion sur le modèle stratégique

29 Table des matières Pourquoi un Plan stratégique du tourisme de Lloret Méthodologie et structure du travail Aspects principaux de l étude territoriale Aspects principaux de l étude touristique Réflexion sur le modèle stratégique Missionet visiondu Plan Plan d actions Conclusions

30 Missiondu Planstratégiquedu tourismede Lloret de Mar 1. Relancerlecyclede viede la destination 2. Générer un modèle de développement touristique durable pour Lloret de Mar partagéentre lesecteurpublicet lesecteurprivé 3. Consolider Lloret de Mar en tant que destination touristique ambitieuse leader à l échelle internationale 4. Améliorerla compétitivitéintégralede Lloret en tant que destination touristique 5. Faireprendre consciencede l importancedu tourismeàla population locale

31 Visiondu Planstratégiquedu tourismede Lloret de Mar Letourismedoitresterlesecteuréconomiqueprincipal de Lloret de Mar, qui doit être perçue comme une destination touristique distincte, dotée d une identité personnelle basée sur le tourisme de plage urbain et sur le développement de tout son potentiel. Unevilledotéed un urbanisme et d un payasageinnovants, bienconservés, de qualité, integrée dans son contexte territorial, mise à profit pour consolider un pôle d activité démographique, économique et touristique de premier choix dans l ensemble de la Catalogne en renforçant les investissements et les activités économiques liées au tourisme et aux loisirs. Une ville qui doit intégrer des critères de viabilité environnementale, économique et sociale dans toutes ses actions associéesau tourisme, renforcerla collaboration, la coopérationet la coordinationentre les différentsorganesdu secteurpublicet entre les secteurspublicet privétouten jouissantdu soutiende la société civile.

32 Table des matières Pourquoi un Plan stratégique du tourisme de Lloret Méthodologie et structure du travail Aspects principaux de l étude territoriale Aspects principaux de l étude touristique Réflexion sur le modèle stratégique Missionet visiondu Plan Plan d'actions Conclusions

33 Programmes 1. Programme de gestion de la destination 2. Programme d amélioration intégrale de la destination 3. Programme de développement et consolidation de produits touristiques stratégiques 4. Programme de marketing, promotion et commercialisation 5. Programme d amélioration de la compétitivité des entreprises 6. Programme d intelligence touristique 7. Programme de développement durable et d accessibilité 8. Programme de consolidation du rapport avec le territoire 9. Programme d attraction des investissements et de développement de projets stratégiques 10.Programmede communicationet de sensibilisationdestinéàla population locale

34 Plan d actions 1. Programme de gestion de la destination La réalisation du Plan stratégique du tourisme de Lloret, Lloret de Mar , basée sur les travaux, les efforts et les investissements publics et privés des dernières années, confère à la destination un avantage concurrentiel par rapport à d autres destinations similaires dans la mesure où elle permet de consolider un modèle de développement touristique consensuel reposant surses fortes bases et surl adaptationàun milieuchangeant. Pour réaliser les objectifs fixés par le Plan à l aide des dix programmes d actions proposés, il faut disposer de la structure de gestion nécessaire, adaptée aux objectifs budgétaires et à l ampleur des actions prévues. Les tâches relatives à la gestion touristique d une ville touristique comme Lloret de Mar obligent à centrer les efforts sur les champs d actions suivants : renfort de l organisme public et privé Lloret Turisme afin de pouvoir mener les actions du Plan qui requièrent un certain leadership et une certaineresponsabilité; implication de tous les départements de la Mairie concernés et des entrepreneursprivés afinde gérérconjointementles espacespublicset privés, d améliorerla gestiondes flux touristiqueset la cohabitation entre les visiteurs et les résidents, et de renforcer la réglementation et son application. Ces tâches sont indispensables pour générer toute croissance économique au sein d un modèle viable à long terme instauré dans une destination caractérisée par un potentiel touristique aussi important que celui de Lloret de Mar. Au vu de la situation actuelle de l activité touristique de Lloret et de ses caractéristiques, il s avère par ailleurs primordial d inclure au programme toute une série d actions concrètes qui permettent de trouver des ressources économiques afin de pouvoirprocéderàunereconversionde la destinationet de relancerson cyclede vie. Tous ces efforts doivent être assortis d une gestion et d une consolidation de la marque Lloret de Mar qui, reconnue à l échelle internationale, constitueaujourd huil un des principauxactifsde la destination.

35 Plan d actions 1. Programme de gestion de la destination 1.1. Consolidationde Lloret Turisme 1.2. Lloret, une destination gérée 24 h/ Consolidation de la cohabitation touriste- résident 1.4. Création d une réglementation concernant l usage de l espace public 1.5. Intensification de l utilisation de l image de marque Lloret de Mar dans tous les supports de promotion 1.6. Organisation de séminaires et de journées 1.7. Préparation d un dossier en vue de pouvoir aspirer à un Plan de reconversion de destinations mûres

36 Plan d actions 1. Programme de gestion de la destination 1.7. Préparation d un dossier en vue d aspirer à un Plan de reconversion de destinations touristiques mûres

37 Plan d actions 1. Programme de gestion de la destination 1. Programme de gestion de la destination 1.7. Préparation d un dossier afin d aspirer à un Plan de reconversion de destinations mûres I. La municipalité de Lloret de Mar est une destination touristique mûre dont le modèle à long terme présente des problèmes structuraux et de développement durable que la Mairien estpas en mesurede résoudreseule. Afinde garantir la viabilitédu modèletouristiqueespagnol, leplandu tourismeespagnolhorizon2020 contiententre autresleprogrammede qualificationdes destinationstouristiquesmûres, qui comprenddes projetsextraordinairesde qualificationde destinationset correspondàla reconversionet àla modernisationintégralede destinationsmûresàprojectioninternationaleet àgrand effetde démonstration. Ces projetssontlancés, mis en oeuvreet cofinancéspar toutesles administrationscompétentesavecla participationdu secteurdes entreprisesafinde mettreen placeun modèletouristiqued avenir. Justification Les trois premiers projets du programme sont les suivants: Plage de Palma, Costa del Sol Occidentale et San Bartolomé de Tirajana. Il a été récemment question d étendre l action à Benidorm et à Calvià. Pourque Lloret de Mar demeureunedestinationtouristiqueconcurrentiellede renomméeeinternationale, la municipalitédoitcomptersurlesoutiendes administrations publiques afin de procéder à sa restructuration et à sa reconversion intégrale. Bien que Lloret de Mar ait déjà investi considérablement dans l améliorationde ses infrastructureset de son développementtouristique, la villese trouveactuellementdansunephaseoùelledoitprocéderàdes changements structurels et urbanistiques afin de combler ses lacunes. Les plans de qualification des destinations mûres du Secrétariat d état au tourisme constituent unevéritableopportunitépourla municipalité. L objectifde cetteactionconsisteprécisémentàpréparerla documentationnécessaireet àmener les actionsrequises pourque Lloret de Mar puissefairepartiede ce programmestratégiquedu Secrétariatd état. Renforcer la position de leadership de Lloret de Mar en tant que destination touristique distinctive en Catalogne Objectifs associés Positionner Lloret de Mar en tant que destination touristique équilibrée, moderne, dynamique et innovante sur les plans social, national et international Promouvoir l amélioration de la destination et les investissements liés au tourisme et les services touristiques modernes de Lloret de Mar Obtenir des collaborateurs et générer des ressources afin de concrétiser les mesures les plus ambitieuses du Plan Actions associées 2. Programme d amélioration intégrale de la destination 9. Programme d attraction d investissements et de développement de projets stratégiques

38 Plan d actions 1. Programme de gestion de la destination 1.7. Préparation d un dossier afin d aspirer à un Plan de reconversion de destinations mûres II. Rédaction d'un dossier adressé au Secrétariat d état au tourisme, à la Generalitat de Catalunya (gouvernement catalan) et à la Députation de Gérone destinéàprésenterla situationactuellede Lloret de Mar ainsique ses besoinsen termes de restructuration, récupérationenvironnementaleet urbaine, régénérationdu modèleéconomiqueet renfortde son potentielpourl avenir. Le dossier devra accorder une attention particulière à l opportunité que représente le Plan de qualification intégrale en vue de promouvoir et de renforcer Actions à mener la compétitivitéde la destinationet de pouvoiramorcerun nouveaucyclede croissancedurable du tourismesurles plans social, économiqueet environnemental, l objectif étant que Lloret demeure le principal moteur de développement socioéconomique de la Costa Brava et l une des grandes forces du secteurtouristiquede Catalogne, tant en termes d accueilde touristesque d imagede marque. Le dossier devra aborder la méthodologie utilisée pour mettre en oeuvre le plan précité afin de doter la municipalité de Lloret de Mar d une planification à long terme (20 ans), de stratégieset objectifsurbanistiques, touristiques, environnementaux, sociauxet technologiques, ainsique de touteunesériede lignes d actions. Lefinancementrequis pourla miseen placedu Planseraégalementspécifié. Mener les actions nécessaires pour qu il soit juridiquement et administrativement possible d accéder à ce Plan Mairiede Lloret de Mar Generalitat de Catalunya (gouvernement catalan) Organismes impliqués Députation de Gérone Secrétariat d état au tourisme Lloret Turisme Chefs d entreprises et associations Délai d exécution Estimation des coûts

39 Plan d'actions 1. Programme de gestion de la destination 1.7. Préparation d un dossier afin d aspirer à un Plan de reconversion de destinations mûres III. Création des supports nécessaires sur le plan des administrations publiques catalanes et des entreprises de la destination et de la province Système de suivi Déclaration de Lloret de Mar en tant que bénéficiaire d un plan de qualification de destinations mûres Constitutiond un consortiummixteinspiréd autresdestinationsqui disposentd un plansimilaire. Cetinstrument de gestionpermettrade qualifierla destination de manière coordonnée, consensuelle et efficace. Impact spécifique sur les zones de la municipalité Impactspécifiquesurles produits stratégiques Impactspécifiquesurles segments stratégiques Toutes Zone 1 Zone 2 Zone 3 Zone 4 Zone 5 Zone 6 Autres zones Tous Soleil-plage Loisirs nocturnes Sports Evénements MICE Autres Autres Tous Familles Jeunes Couples Personnes âgées Sportifs Entreprises Autres

40 Plan d actions 2. Programme d amélioration intégrale de la destination Ce programme concerne le territoire, ses infrastructures et la mobilité qu il doit proposer. Il s agit de lui donner une perspective intégraleet d assureràtoutmoment la qualitéet la compétitivitéde la destinationet de toutesses composantes. D une part, l idée est de proposer des actions liées à la qualité et à l amélioration des espaces publics ainsi qu à la mobilité interne et externe, à savoir celle qui concerne le mouvement des visiteurs et des citoyens au sein de la destination et celle qui est générée pour y arriver. L approche actuelle et future du paysage urbain, considérée comme un des éléments de compétitivité primordiaux de la destination, devra être un des aspects principaux. D autre part, le programme a pour but de renforcer le niveau global de l offre publique de logements. Les principales lignes d actionssontcentréessurla poursuitede l objectifdes chefsd entreprisesd améliorercontinuellementleursétablissementsen termes d infrastructures physiques et de réaménagement ainsi que de prestations de services et de garantie de labels de qualité officiels qui permettent d harmoniser les niveaux de qualité et de renforcer le tissu économique et la compétitivité de ce dernier.

41 Plan d'actions 2. Programme d amélioration intégrale de la destination 2.1. Reconversion de l infrastructure d hébergement 2.2. Amélioration du paysage et de la structure urbaine 2.3. Soutien à l activité touristique: amélioration de la mobilité et du stationnement 2.4. Labels et systèmes de qualité pour la destination

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables COM(2013) 913 final - Ensemble vers une mobilité urbaine compétitive et économe

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et suivants)

Plus en détail

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP)

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) CDCPP (2012) 9 le 20 mars 2012 lère Session Plénière Strasbourg, 14-16 mai 2012 CONVENTION EUROPEENNE DU PAYSAGE 10e Réunion du Conseil

Plus en détail

1. Objectif Général du Projet.

1. Objectif Général du Projet. 1. Objectif Général du Projet. Conception, Elaboration et Développement d un Plan Intégral de dynamisation socio économique des secteurs du tourisme, des loisirs et du commerce du litorial de Souss- Massa-Drâa.

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Plan de fidélisation des familles 2014-2017. Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel

Plan de fidélisation des familles 2014-2017. Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel Plan de fidélisation des familles 2014-2017 Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel Montréalaises, Montréalais, Notre ville est riche de près de 300 000 familles sur son territoire,

Plus en détail

COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD)

COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD) COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD) LE PADD : projet d aménagement et de développement durable Il définit les orientations d urbanisme

Plus en détail

Vision 2025, 30 novembre 2007

Vision 2025, 30 novembre 2007 Vision 2025, 30 novembre 2007 Le marketing territorial : Enjeux et Défis Éric Gauthier, M.Sc; Directeur de la recherche Promotion Saguenay Fusion Politique (complétée avec la fusion de sept municipalités

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux»

Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux» Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux» 1 600 000 habitants - Capitale de la Catalogne La ville de Barcelone a démontré la capacité à mettre en œuvre des stratégies de rénovation

Plus en détail

L EUROPE EN FORMATIONS

L EUROPE EN FORMATIONS L EUROPE EN FORMATIONS > CONSTRUCTION > INSTITUTIONS > CITOYENNETÉ > POLITIQUES > BUDGET 1 Maison de l Europe de Rennes et de Haute-Bretagne La Maison de l Europe - de Rennes et de Haute Bretagne, association

Plus en détail

Analyse socio-économique des sites archéologiques

Analyse socio-économique des sites archéologiques Analyse socio-économique des sites archéologiques Flux touristique Économie local Équipements para-touristiques Exploitation touristique du site Emplois Carthage Développement local Composantes sociales:

Plus en détail

Structure du dossier de candidature. Destinations européennes d Excellence en Wallonie 2015. Tourisme & Gastronomie locale

Structure du dossier de candidature. Destinations européennes d Excellence en Wallonie 2015. Tourisme & Gastronomie locale Structure du dossier de candidature Destinations européennes d Excellence en Wallonie 2015 Tourisme & Gastronomie locale 1. ÉLIGIBILITÉ DANS CE DOSSIER, JE Démontre en quelques lignes au jury que ma destination

Plus en détail

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil :

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : Journée de l Ingénieur Tunisien Tunis, 30 octobre 2010

Plus en détail

Avenant àla Convention avec l Etat

Avenant àla Convention avec l Etat Avenant àla Convention avec l Etat 14 septembre 2010 1 20 années d un partenariat sans précédent : 1987 à aujourd hui Une Convention signée le 24 mars 1987 entre TWDC, l Etat français, la Région Ile de

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

Stratégie de développement et de gestion des établissements d hébergement touristique du Vieux-Québec

Stratégie de développement et de gestion des établissements d hébergement touristique du Vieux-Québec Stratégie de développement et de gestion des établissements d hébergement touristique du Vieux-Québec Division de la Gestion du territoire - Juillet 2008 Plan de la présentation Mise en contexte Portrait

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

Plan stratégique métropolitain de Barcelona

Plan stratégique métropolitain de Barcelona Plan stratégique métropolitain de Barcelona Séminaire de dissémination des stratégies de développement urbain durable Séance 2 Sfax, 03 Juillet 2013 Joan Campreciós Directeur Adjoint du Plan Stratégique

Plus en détail

PREMIERE PARTIE POLITIQUE D INVESTISSEMENT SS?

PREMIERE PARTIE POLITIQUE D INVESTISSEMENT SS? STRUCTURE DU CADRE DE POLITIQUE D INVESTISSEMENT DE LA CEDEAO Dr Jonathan A Aremu Consultant Marché commun d investissement de la CEDEAO Département du Secteur Privé Tel: 234-1-8033061476 E-mail: marketlinkconsults@yahoo.com

Plus en détail

5/5/5. orientations stratégiques 2014-2018. Un plan qui positionne le tourisme comme vecteur économique clé pour la relance de Montréal

5/5/5. orientations stratégiques 2014-2018. Un plan qui positionne le tourisme comme vecteur économique clé pour la relance de Montréal Le plan 5/5/5 orientations stratégiques 2014-2018 Un plan qui positionne le tourisme comme vecteur économique clé pour la relance de Montréal 5 ans 5 millions de nuitées 5 % d augmentation des dépenses

Plus en détail

SITES & GRANDS EVENEMENTS

SITES & GRANDS EVENEMENTS SITES & GRANDS EVENEMENTS MOTEURS DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES, DES TERRITOIRES ET DE LA SOCIETE... pour un développement structurel du territoire, au service de la stratégie des décideurs politiques

Plus en détail

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région Agenda 21 Île-de-France Le référentiel de l Eco-Région Un Agenda 21 pour renforcer l'eco-région 2008 Forum de lancement de l Agenda 21 Île-de-France Le choix d un agenda 21 interne : périmètre de l institution

Plus en détail

Le 23 mai 2000 marque le début d une nouvelle période dans la coopération continentale

Le 23 mai 2000 marque le début d une nouvelle période dans la coopération continentale Les nouvelles opportunités d Interreg III A Coopération transfrontalière Provinces, départements et cantons dans les zones de frontière contiguës Création de pôles socio-écomiques transfrontaliers Italie

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

Bâtir des collectivités qui appuient le transport collectif

Bâtir des collectivités qui appuient le transport collectif Bâtir des collectivités qui appuient le transport collectif Les mécanismes d aménagent du territoire pour appuyer les transports collectifs Congrès annuel 2009 de l'association Canadienne du transport

Plus en détail

PROGRAMME DE LÉGISLATURE

PROGRAMME DE LÉGISLATURE COMMUNE DE SAINT-SULPICE MUNICIPALITÉ PROGRAMME DE LÉGISLATURE 2011-2016 Saint-Sulpice, le 13 février 2012 - 2 - MUNICIPALITÉ DE SAINT-SULPICE PROGRAMME DE LÉGISLATURE 2011-2016 Préambule Conformément

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

Enjeu 1 Transport des personnes et des marchandises

Enjeu 1 Transport des personnes et des marchandises Enjeu 1 Transport des personnes et des marchandises 1.1) Offre de transport collectif et actif 1.1.1) Amélioration de l offre de transport collectif et actif 1.1.1.1) Faire les représentations nécessaires

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

Contexte et problématique de départ :

Contexte et problématique de départ : Défi 2 Pour une production et une consommation responsables Objectif 7 Action 17 Par une gestion raisonnée de l activité touristique Développement des activités de découverte hors-saison en lien avec les

Plus en détail

Directive Régionale d Aménagement

Directive Régionale d Aménagement Directive Régionale d Aménagement Développer les fonctions de centralité autour des quartiers de gare Cahier d intentions Septembre 2010 Mise en œuvre du Schéma Régional d Aménagement et de Développement

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Proposer de nouveaux produits intégrant hébergement touristique et activités FICHE ACTION N 12 Soutien aux hébergements et aux produits intégrés

Proposer de nouveaux produits intégrant hébergement touristique et activités FICHE ACTION N 12 Soutien aux hébergements et aux produits intégrés Contrat de territoire2007-2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Proposer de nouveaux produits intégrant hébergement touristique

Plus en détail

Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre

Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre Business plan Formation Financement BPE Création Finances Commerce Édito Com des images / Région Picardie Les efforts réalisés depuis plusieurs

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

(1) Le conseil municipal privilégie :

(1) Le conseil municipal privilégie : 2.13 PATRIMOINE ET CULTURE Préambule Les attraits historiques et culturels de Fredericton au nombre desquels il faut compter son emplacement, ses bâtiments, ses lieux, ses établissements culturels et son

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

Consensus sur les données en Afriques

Consensus sur les données en Afriques Consensus sur les données en Afriques Huitième Réunion annuelle conjointe du Comité technique spécialisé de l Union africaine sur les finances, les affaires monétaires, la planification économique et l

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives

Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives Strasbourg, 15 mars 2011 Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives organisé conjointement par le Conseil de l Europe et le Ministère

Plus en détail

TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE

TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE TRAINFORTRADE TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE TRAINFORTRADE CNUCED Division de l infrastructure des services pour le développement et l efficacité commerciale (SITE) Palais des Nations CH-1211 Genève 10

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION

POLITIQUE DE FORMATION POLITIQUE DE FORMATION ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES Table des matières 1. Préambule... - 2-2. Buts généraux... - 2-3. Objectifs... - 2-4. Axes et typologie de formation... - 3-4.1 Axes de formation...

Plus en détail

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes :

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axes et priorités Les quatre enjeux deviennent les axes de développement à la base du plan d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axe 1 - Agir

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 PLAN Situation de la PME au Maroc : Définition, PME en chiffres Forces et faiblesses de la

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

Présentation commerciale. Novembre 2014

Présentation commerciale. Novembre 2014 Présentation commerciale Novembre 2014 Présentation du cabinet (1/2) BIAT (Banque Internationale Arabe de Tunisie) La banque commerciale privée leader en Tunisie et l une des plus importantes au Maghreb.

Plus en détail

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe 4.1 définir L innovation selon l insee, l innovation est un changement significatif de nature technique, commerciale, organisationnelle, structurelle ou de logique

Plus en détail

Mémoire présenté dans le cadre de la consultation publique portant sur le projet de plan métropolitain d aménagement et de développement de la

Mémoire présenté dans le cadre de la consultation publique portant sur le projet de plan métropolitain d aménagement et de développement de la Mémoire présenté dans le cadre de la consultation publique portant sur le projet de plan métropolitain d aménagement et de développement de la communauté métropolitaine de Montréal Adopté par le conseil

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

La Catalogne, un engagement en faveur du commerce de proximité. Septembre, 2014

La Catalogne, un engagement en faveur du commerce de proximité. Septembre, 2014 La Catalogne, un engagement en faveur du commerce de proximité Septembre, 2014 SOMMAIRE Modèle commercial catalan Résistance du modèle Action du Gouvernement de la Catalogne MODÈLE COMMERCIAL CATALAN Le

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007 DOSSIER DE PRESSE ADITU, un outil de la compétitivité économique et numérique des territoires Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007

Plus en détail

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 Première partie : Analyse du contexte : 1. Justifiez, en mobilisant les références théoriques pertinentes, pourquoi la démarche suivie par Octave

Plus en détail

I. ORIENTATIONS STRATEGIQUES 2006-2010

I. ORIENTATIONS STRATEGIQUES 2006-2010 I. ORIENTATIONS STRATEGIQUES 2006-2010 POSITIONNEMENT Anglet se présente comme un «resort sport & nature» sur la Côte Basque. Caractéristiques : Valeurs : Symboles : Thématiques : grands espaces naturels,

Plus en détail

Liste de l ensemble des actions proposées lors de l atelier 4, classées par thème :

Liste de l ensemble des actions proposées lors de l atelier 4, classées par thème : LES ATELIERS DU TOURISME DU TERRITOIRE DE BELFORT 12 avril 2012, l ATRIA, Belfort Atelier 4 La communication et la commercialisation du territoire Animateur : Emilie LUA MaHoC Rapporteur : xxx Thème de

Plus en détail

Réseau des Opérateurs et Aménageurs Urbains de la Ville Méditerranéenne Durable Un projet urbain moteur de la Métropole.

Réseau des Opérateurs et Aménageurs Urbains de la Ville Méditerranéenne Durable Un projet urbain moteur de la Métropole. Réseau des Opérateurs et Aménageurs Urbains de la Ville Méditerranéenne Durable Un projet urbain moteur de la Métropole 22 octobre 2014 UNE OPERATION DE DEVELOPPEMENT AU CŒUR DE LA METROPOLE Salon Aix

Plus en détail

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique.i. Les enjeux et domaines de la veille.ii. La mise en place d un processus de veille.iii. Illustration d une démarche

Plus en détail

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc?

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Au cours de la dernière décennie, la politique des grands chantiers initiée et conduite par SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI que dieu l assiste a permis de développer

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable COSEIL DE L'UIO EUROPÉEE Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable Conseil ÉDUCATIO, JEUESSE, CULTURE ET SPORT Bruxelles, 21 mai 2014 Le Conseil

Plus en détail

III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable

III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable Ces interrogations ont servi de base à la formulation d un projet de vie communale exprimé au travers du PADD. Elaboré selon un objectif général

Plus en détail

Journée Valaisanne du Tourisme

Journée Valaisanne du Tourisme Journée Valaisanne du Tourisme Défis, Tendances et Innovations en matière d hébergement touristique Martigny - 5 Octobre 2015 Pierre Olivier TOUMIEUX - CEO Groupe LAGRANGE SOMMAIRE 2 1. Le Groupe LAGRANGE

Plus en détail

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe.

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. L économie de la connaissance et l industrie : au cœur de la stratégie de développement économique de MPM

Plus en détail

Communiqué 8 novembre 2012

Communiqué 8 novembre 2012 Communiqué 8 novembre 2012 Les conditions du déploiement de l Internet à très haut débit en France et en Europe Coe-Rexecode mène depuis plusieurs années un programme de recherche approfondi sur l impact

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PAISES

DOSSIER DE PRESSE PAISES DOSSIER DE PRESSE PAISES Mercredi 13 mai 2009 Qu est ce que PAISES? Le projet PAISES est une Plateforme d Accompagnement, d Information et de Sensibilisation sur les Echanges Solidaires. C est un centre

Plus en détail

LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS

LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS 7 M d habitants en 2014 dont 1,6 millions de jeunes de moins de 20 ans LA NAISSANCE D UNE MÉTROPOLE MONDIALE UNE MÉTROPOLE ET DES TERRITOIRES UNE ARCHITECTURE À DEUX NIVEAUX

Plus en détail

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL 2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL Projet d Aménagement et de Développement Durable Dossier de PLU approuvé 13/26 Face à l augmentation du prix

Plus en détail

Présentation du programme. Brussels Greenfields. Bruxelles Environnement (IBGE) Brussels Greenfields 1

Présentation du programme. Brussels Greenfields. Bruxelles Environnement (IBGE) Brussels Greenfields 1 Présentation du programme Brussels Greenfields Bruxelles Environnement (IBGE) Brussels Greenfields 1 Agenda Partie générale : contexte du projet Partie détaillée : fonctionnement du projet Bruxelles Environnement

Plus en détail

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Nouvelles tendances de localisation de population et des activités sur le territoire I - Artisanat et territoire 1. Les artisans sont présents sur tout le

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

L ExcELLEncE du conseil immobilier

L ExcELLEncE du conseil immobilier L Excellence du Conseil Immobilier 2 L Excellence du Conseil Immobilier CBRE SUISSE «En privilégiant depuis 15 ans une approche centrée sur les besoins actuels et futurs de nos clients, nous avons pu construire

Plus en détail

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012.

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. * Du CLD de L Érable Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. 2 *Pour le CLD de L Érable, le développement économique et social passe par la réalisation concrète de projets menés par

Plus en détail

Congrès Fédéral. 11, 12 et 13 Novembre 2011 Reims

Congrès Fédéral. 11, 12 et 13 Novembre 2011 Reims Congrès Fédéral 11, 12 et 13 Novembre 2011 Reims LE CLUB DANS SON FONCTIONNEMENT Le Club de demain : une offre de pratiques diversifiées Constats Une forte demande sociale et une évolution des pratiques

Plus en détail

Présentation du Programme : Phase II

Présentation du Programme : Phase II PROGRAMME D APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DE L ACCORD D ASSOCIATION Présentation du Programme : Phase II L Accord d Association constitue le cadre juridique L Accord d Association constitue le cadre juridique

Plus en détail

Conseil syndical du SCOT des Monts du Lyonnais mardi 3 février 2015. Débat sur le Projet d aménagement et de développement durables (Padd)

Conseil syndical du SCOT des Monts du Lyonnais mardi 3 février 2015. Débat sur le Projet d aménagement et de développement durables (Padd) Conseil syndical du SCOT des Monts du Lyonnais mardi 3 février 2015 Débat sur le Projet d aménagement et de développement durables (Padd) 1. Le rôle du Padd dans le Schéma de cohérence territoriale 2.

Plus en détail

Vision commune pour le développement économique d Ottawa Ville d Ottawa et Administration de l aéroport international Macdonald-Cartier d Ottawa

Vision commune pour le développement économique d Ottawa Ville d Ottawa et Administration de l aéroport international Macdonald-Cartier d Ottawa 71 1. Contexte et objectif a. Contexte Il est largement reconnu que les aéroports commerciaux contribuent au développement économique de la région où ils sont situés, et ce, de plusieurs manières : ils

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

Les hôtels. Quelle est la réglementation qui s applique?

Les hôtels. Quelle est la réglementation qui s applique? Les hôtels Qu est-ce qu un hôtel?. C est une établissement commercial d hébergement classé qui offre des chambres ou des appartements meublés en location à une clientèle de passage de séjour.. Il peut

Plus en détail

Chambre de Commerce de Manresa. Dossier d information

Chambre de Commerce de Manresa. Dossier d information Chambre de Commerce de Manresa Dossier d information 00 La Chambre La Chambre Officielle de Commerce et d Industrie de Manresa est une institution qui œuvre pour le développement économique de la région

Plus en détail

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mai 2015 La mixité sociale, une ambition réaffirmée à mettre en œuvre localement L objectif de mixité sociale pour lutter contre les effets de spécialisation

Plus en détail

POLITIQUE D UTILISATION ET DE PROMOTION DU CHRYSOTILE

POLITIQUE D UTILISATION ET DE PROMOTION DU CHRYSOTILE POLITIQUE D UTILISATION ET DE PROMOTION DU CHRYSOTILE Politique d utilisation et de promotion du chrysotile L histoire de la ville de Thetford Mines tient ses origines de l exploitation minière, et continue

Plus en détail

Le développement urbain

Le développement urbain Le développement urbain CARACTÉRISER LE DÉVELOPPEMENT URBAIN Les multiples approches convergent pour montrer sous divers angles (l interprétation orthophotographique, satellitaire, données cadastrales,

Plus en détail

AVIS. Demande de permis unique pour un centre commercial, des infrastructures sportives et des logements à FARCIENNES. Objet : Réf. : CWEDD/07/AV.

AVIS. Demande de permis unique pour un centre commercial, des infrastructures sportives et des logements à FARCIENNES. Objet : Réf. : CWEDD/07/AV. AVIS Réf. : CWEDD/07/AV.779 Liège, le 7 mai 2007 Objet : Demande de permis unique pour un centre commercial, des infrastructures sportives et des logements à FARCIENNES Avis du CWEDD portant sur la demande

Plus en détail

Au service des consommateurs d électricité de l Ontario

Au service des consommateurs d électricité de l Ontario Au service des consommateurs d électricité de l Ontario Message du président et chef de la direction Le début d une nouvelle année offre l occasion d envisager la voie à suivre dans une nouvelle perspective.

Plus en détail

Moyen terme 2014-2018

Moyen terme 2014-2018 Moyen terme 2014-2018 ATTENTES DES UTILISATEURS POUR LA PERIODE 2014-2018 Selon les entretiens réalisés par le Cnis au 2 è semestre 2012 COMMISSION «SYSTEME FINANCIER ET FINANCEMENT DE L ECONOMIE» POUR

Plus en détail

Saint-Brieuc Agglomération

Saint-Brieuc Agglomération Dossier de presse Saint-Brieuc Agglomération destination tourisme d affaires Création du bureau des congrès : l Office de tourisme devient Office de tourisme et des congrès de la Baie de Saint-Brieuc Contact

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

Le défi du renforcement des compétences 2. Un partenariat avec l OFPPT 3. Une formation intensive assurée par des professionnels 4

Le défi du renforcement des compétences 2. Un partenariat avec l OFPPT 3. Une formation intensive assurée par des professionnels 4 RAPPEL DU CONTEXTE 2 Le défi du renforcement des compétences 2 Un partenariat avec l OFPPT 3 Une meilleure adéquation entre la formation et les besoins de l entreprise 3 UN PLAN DE FORMATION ADAPTE 4 Une

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Séance de visualisation d avenir du conseil Le 15 mai 2013

Séance de visualisation d avenir du conseil Le 15 mai 2013 Séance de visualisation d avenir du conseil Le 15 mai 2013 Les transports. Les transports sont les fils conducteurs d une communauté. Ils façonnent le tissu urbain qui influe sur notre santé économique,

Plus en détail

Le Palais des congrès Palma de Majorque Palau de congresos Palma de Mallorca

Le Palais des congrès Palma de Majorque Palau de congresos Palma de Mallorca Agence Réceptive DMC Majorque Baléares +34 971 783 110 info@incentives-mallorca.es Le Palais des congrès Palma de Majorque Palau de congresos Palma de Mallorca INAUGURATION Mars 2011 1.swf -Congrès Majorque

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence Pour une population plus active Le milieu municipal peut faire la différence Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

«Les entreprises en soutien d une candidature française aux JO d été»

«Les entreprises en soutien d une candidature française aux JO d été» ETUDE D OPINION SPORSORA «Les entreprises en soutien d une candidature française aux JO d été» Réalisée par KANTARSPORT 15 mai 2014 OBJECTIFS ET MÉTHODOLOGIE Objectifs et méthodologie Objet de l étude

Plus en détail

Prise de position et réflexions. sur. le 6e programme d'action de l'ue pour. l'environnement

Prise de position et réflexions. sur. le 6e programme d'action de l'ue pour. l'environnement Prise de position et réflexions sur le 6e programme d'action de l'ue pour l'environnement 1. Importance générale de l'environnement dans les régions frontalières et transfrontalières 2. Nécessité d'un

Plus en détail

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC PARTENAIRES IMPLIQUES DANS LE PROJET Les organisateurs à l initiative du projet ont souhaité que celui-ci fédère

Plus en détail