Ami(e)s de la Sagesse, «Ensemble, aimons, vivons et proclamons la Sagesse»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ami(e)s de la Sagesse, «Ensemble, aimons, vivons et proclamons la Sagesse»"

Transcription

1 Ami(e)s de la Sagesse, «Ensemble, aimons, vivons et proclamons la Sagesse» Pierre, Hélène, Sr Anne Marie et Gerda (de gauche à droite) du Comité de préparation de la rencontre internationale sont heureux de vous retrouver à la fin de leur session de travail pour vous présenter un premier aperçu de la réalité internationale des Ami(e)s de la Sagesse 1

2 Canada Ontario : 1992 Québec : 1991 dates de création Haïti 2000 États Unis 1987 Colombie : 2003 Pérou Belgique 2002 France 1998 Congo 2003 Italie 1988 Philippines 2003 Équateur : 1996 Argentine 2003? Madagascar : 1996 Avant dates de création En résumé les Ami(e)s existent depuis : plus de 10 ans dans 5 pays : plus de 5 ans dans 4 pays moins de 5 ans dans 4 pays Par contre dans les pays suivants il y a des Filles de la Sagesse mais pour l instant il n y a pas d Ami(e)s : Grande Bretagne et Irlande; Hollande; Inde; Indonésie, Malawi; Papouasie; République Démocratique du Congo (alors qu il y a des Ami-e-s en République Populaire du Congo et qu il n y a pas de Sœurs). 2

3 «La Sagesse s est répandue parmi les nations différentes, pour y former des amis de Dieu» ASE 47 Émerveillé(e)s de tant d amour Comment, Jésus-Christ Sagesse, Te dire notre joie? Canada Haïti 100 États Unis : 34 Associates Colombie : 102 Ontario : 102 Québec : 142 Nombre d Ami(e)s de la Sagesse Belgique 50 France 198 Congo 14 Italie 120 Pérou 53 Philippines 30 Équateur : 32 associés 10 Argentine 26 Madagascar : de de

4 Nombre d Ami(e)s de la Sagesse et nombre de Filles de la Sagesse PEBA 111 Ami(e)s 46 Soeurs BELGIQUE 50 Ami(e)s 50 Soeurs CANADA 244 Ami(e)s 279 Soeurs COLOMBIE 102 Ami(e)s 142 Sœurs ETATS UNIS 34 Associates 100 Ami(e)s 120 Ami(e)s 198 Ami(e)s 30 Ami(e)s FRANCE - Congo F : 198 Ami(e)s C : 14 Ami(e)s HAITI ITALIE 120 Sœurs MADAGASCAR 82 Soeurs PHILIPPINES 618 Sœurs aucune Soeur 214 Soeurs 11 Soeurs Nombre d Ami(e)s de la Sagesse - Amérique Latine et Haïti : 313 Ami(e)s - Amérique du Nord : 278 Ami(e)s - Europe et Congo: 382 Ami(e)s - Madagascar : 198 Ami(e)s - Asie : 30 Ami(e)s Soit un total de 1201 Ami(e)s Plus de 1000 ami(e)s de par le monde : que ressentons-nous? Cela fait-il naître des désirs? lesquels? Dans plusieurs pays, le nombre d Ami(e)s est plus important que celui des Sœurs. Quel sens cela prend-il pour nous, Ami(e)s et Sœurs? Ami(e)s, à quelle responsabilité cela nous invite? 4

5 Rappel historique : Visage des Ami(e)s - la première fondation a plus de 15 ans. - ce mouvement est né de l initiative locale des Sœurs. Ce qui a eu pour conséquence une grande diversité : type de rencontre, programme, organisation participation des laïcs à l animation Regardons quelques éléments de notre réalité.. tout en ayant des adaptations diverses, 6 pays sont en lien quant au contenu à cause du parcours proposé : Argentine, Équateur (en partie), Belgique, France, Congo et Canada des groupes sont nés d une action commune Filles de la Sagesse et Pères Montfortains et se réfèrent donc à l expérience des deux familles religieuses (Madagascar, Pérou..). un point commun traverse les diversités : la dimension cheminement spirituel, la prière la découverte de la vie de Marie-Louise et Louis-Marie les Ami(e)s prennent des initiatives pour créer des liens inter pays : Belgique / nord de la France, Amérique Latine 5

6 dans deux pays, Madagascar et les Philippines, les engagements de solidarité sont au cœur de la création et / ou du fonctionnement du / des groupes d Ami(e)s. pour les autres pays, la présence et l action auprès de «ceux que le monde délaisse» se traduit par des engagements personnels au sein de l Église, des associations, de la société Ils font partie de la réalité des Ami(e)s, Souvent il y a un rassemblement par an. Les objectifs de ces rassemblements : - promouvoir une appartenance à un groupe plus large que son groupe de vie - créer des liens - formation - ressourcement spirituel - célébration 6

7 Qui les organise? dans la majorité des cas ce sont principalement des Sœurs mais il peut arriver que des Ami(e)s prennent l initiative d organiser des retraites dans 2 pays, le Canada et la France, ce sont les Ami(e)s qui en portent la responsabilité dans deux autres pays, ce sont les Pères Montfortains et les Sœurs qui les organisent ensemble Colombie Le Chapitre général des Filles de la Sagesse a lieu aux 6 ans. C est une instance importante: on y fait la relecture de ce qui a été vécu depuis le dernier Chapitre, on y prend des décisions qui orientent l avenir. La participation des Ami(e)s en 2006? Deux pays ont impliqué les «Ami(e)s dans la réflexion avant le Chapitre. Ils (elles) n ont participé ni au discernement ni aux prises d orientation. Répercussions sur les Ami(e)s? À l exception de 2 ou 3 pays, les Ami(e)s ont été informé(e)s du déroulement et des décisions prises. Dans certains pays, les «Ami(e)s ont été invité(e)s à réfléchir à la mise en œuvre des décisions et ont participé aux formations ou ressourcements offerts. Parfois ces journées étaient vécues ensemble, Sœurs et Ami(e)s de la Sagesse. Comment nous situons-nous par rapport à cette réalité? Avons-nous des désirs? Lesquels? 7

8 Qui est responsable de l ensemble des Ami(e)s dans chaque entité ou pays? la plupart du temps les Sœurs sont responsables des Ami(e)s et quelques-un(e)s travaillent en équipe avec elles dans 2 pays (Canada- secteur Québec et les Fraternités en France) ce sont les Ami(e)s qui dirigent le groupe avec la présence et le soutien des Sœurs dans certains pays, tout repose sur une seule Soeur dans d autres pays, les Filles de la Sagesse, les Frères de St- Gabriel et les Pères Montfortains se partagent la responsabilité Ami(e)s responsables d équipes, de groupes, de fraternités environ 30 réparti(e)s dans 6 pays Sœurs responsables d équipes, de groupes, de fraternités environ 32 réparties dans 8 pays 8

9 Ami(e)s animateurs, animatrices d équipes, de groupes, de fraternités : environ 60 réparti(e)s dans 6 pays Sœurs animatrices d équipes, de groupes, de fraternités : environ 62 réparties dans 11 pays Dans trois pays, le nombre d Ami(e)s est plus important que le nombre de Soeurs La tendance actuelle est une augmentation des Ami(e)s et une diminution des Soeurs Dans la majorité des pays, les Ami(e)s de la Sagesse sont associé(e)s, d une manière ou d une autre, à des moments forts de la vie des Filles de la Sagesse : chapitres ou assemblées de Province journées de récollection ou de retraite des Sœurs journées de formation Ami-e-s d Italie Ami-e-s de PEBA 9

10 Au plan international : aux Chapitres Généraux c est par l intermédiaire des Sœurs de chaque pays ou entité que s exprime la réalité internationale des Ami(e)s en août 2003 a eu lieu un pèlerinage international des Ami(e)s de la Sagesse à St-Laurent-sur-Sèvre en mai 2007, Sr Louise Madore, Supérieure Générale, a créé avec son Conseil, un Groupe d exploration sur la réalité Ami(e)s. Ce Groupe était formé de 2 Sœurs et 2 Ami(e)s en juin 2007, Sr Louise et son Conseil ont constitué un comité composé de trois Ami(e)s et une Sœur. Le mandat de ce comité: organiser une rencontre internationale de délégué(e)s des Ami(e)s en 2008 Nous notons une grande diversité? Comment le ressentonsnous? Quelles réactions suscite ce portrait de nos différences? Qu éprouvons-nous devant l organisation telle qu elle est établie dans notre pays ou entité? Des désirs? Des peurs? Autres sentiments? Portons-nous des attentes au plan international? Lesquelles? 10

11 Partage en famille Ami(e)s et Soeurs Énoncé de mission Soif d intimité avec la Sagesse Mettre sur pied les Ami(e)s de la Sagesse pour les familles Faire connaître la spiritualité Sagesse Enracinement dans la société et l Église locale Soif de prière et de contemplation Engagement avec les plus démunis Désir de connaître Louis- Marie et Marie-Louise La formation des Ami(e)s Difficulté à se rencontrer à cause des distances Conscientisation des Sœurs pour participer à la formation et à l animation Liens de réciprocité entre les Ami(e)s et les Filles de la Sagesse Création de groupes de jeunes Ami(e)s de la Sagesse L avenir en raison du vieillissement? Comment pourrait se faire la prise en charge par les Ami(e)s? Clarifier les contenus et les caractéristiques communs à tous (toutes) les Ami(e)s Recrutement des Ami(e)s par les Ami(es Renouveler, diversifier les propositions 11

12 Qu est-ce que je découvre? Qu est-ce qui me touche ou me surprend? Quelles questions émergent? Quels défis s offrent à nous Ami(e)s? Sœurs? Ami(e)s et Sœurs ensemble? Que nous est-il permis de rêver pour notre pays? Que nous est-il permis d espérer tous et toutes ensemble, Ami(e)s et Sœurs du monde? Après avoir répondu personnellement aux questions précédentes, échanger en groupe ou en équipe/fraternité Transmettre le résumé de votre réflexion aux responsables de votre pays Pour décembre

13 Ami(e)s de la Sagesse, «Ensemble, aimons, vivons et proclamons la Sagesse» 13

Une école de vie pour discerner :

Une école de vie pour discerner : Une école de vie pour discerner : Seigneur, enseigne-moi tes chemins Sœur Raphaëlle Fraternités monastiques de Jérusalem Nées au cœur de Paris, le jour de la Toussaint 1975, nos jeunes Fraternités monastiques

Plus en détail

Manuel d Animation Missionnaire et Vocationnelle

Manuel d Animation Missionnaire et Vocationnelle Sœurs Missionnaires de Notre Dame des Apôtres Manuel d Animation Missionnaire et Vocationnelle «Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l annonçons, afin que vous aussi vous soyez en communion avec

Plus en détail

RESSOURCEMENT SUR MESURE

RESSOURCEMENT SUR MESURE RESSOURCEMENT SUR MESURE Le Centre Assomption de Lourdes propose d avril à octobre la formule innovante du RESSOURCEMENT SUR MESURE La nouvelle équipe d animation, composée de sœurs et de laïcs, répond

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

Couvent des Dominicains

Couvent des Dominicains Couvent des Dominicains En tramway : depuis les gares de Lille-Flandres et Lille-Europe, prendre la direction Roubaix ou Tourcoing et descendre à la station Saint-Maur. En voiture : à partir de l allée

Plus en détail

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil:

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil: 1. L E C O N S E I L D A D M I N I S T R A T I O N E T S E S F O N C T I O N S 1er janvier 1996, suite à l adoption de résolutions parallèles par l Assemblée générale des Nations Unies et la Conférence

Plus en détail

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DIVERSITE CULTURELLE CULTURELLE Adoptée par la 31 e session de la Conférence Générale de l UNESCO PARIS, 2 NOVEMBRE

Plus en détail

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros Partenaires pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages BNP Paribas Assurance conçoit et commercialise dans quarante-deux pays ses produits et services dans les domaines de l épargne, de la prévoyance

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1

ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1 ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1 1. INTRODUCTION L OFS, en vertu de sa propre vocation, doit veiller à partager sa propre expérience de vie évangélique avec les jeunes qui se sentent attirés

Plus en détail

FORMULAIRE COMPTE SOCIÉTÉ

FORMULAIRE COMPTE SOCIÉTÉ FORMULAIRE COMPTE SOCIÉTÉ CETTE DEMANDE DOIT ÊTRE DÛMENT COMPLÉTÉE ET SIGNÉE AFIN D OUVRIR UN COMPTE AVEC ACTIVTRADES. Pour toute demande veuillez nous contacter au +33 (0) 182 882 977 ou à frenchdesk@activtrades.com

Plus en détail

Rapport annuel CANOË DE L ESPOIR 2014

Rapport annuel CANOË DE L ESPOIR 2014 Rapport annuel CANOË DE L ESPOIR 2014 «INVESTIR AVEC NOUS AUPRÈS DES PREMIÈRES NATIONS» Canoë de l espoir Tél 418-923-2290 228, Awashish Drive Mistissini, Qc, G0W 1C0 www.canesp.org info@canesp.org Table

Plus en détail

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 Site de L'Ambassade Modalités d obtention d un visa Si vous êtes de nationalité française ou ressortissant

Plus en détail

Mode d emploi. voyager en groupe avec DM-échange et mission. 1. Qui est DM-échange et mission? 2. DM-échange et mission et les voyages de groupe

Mode d emploi. voyager en groupe avec DM-échange et mission. 1. Qui est DM-échange et mission? 2. DM-échange et mission et les voyages de groupe Voyager en groupe avec DM-échange et mission Mode d emploi Vous souhaitez découvrir un pays du Sud? Vous avez envie de découverte de projets et d échanges interculturels? Vous avez soif de partages spirituels

Plus en détail

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre CCI International Centre NUMÉRO 08 LE CAHIER SPÉCIAL DE L OBSERVATOIRE DES ENTREPRISES À L INTERNATIONAL 2015 Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives Une publication

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011

Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011 1 Nos performances environnementales, sociales et sociétales en 2011 Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011 Sur les données environnementales publiées dans le présent rapport, il

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

L année Samuel PARTAGE DE PRATIQUES

L année Samuel PARTAGE DE PRATIQUES PARTAGE DE PRATIQUES L année Samuel Guillaume Villatte service diocésain des vocations de Pontoise Aperçu général L année Samuel accueille des jeunes de 18 à 25 ans sur une période de six mois, de novembre

Plus en détail

Poursuivre et élargir la route viatorienne Province du Canada : 2010-2014

Poursuivre et élargir la route viatorienne Province du Canada : 2010-2014 Poursuivre et élargir la route viatorienne Province du Canada : 2010-2014 Sommaire o Des défis o Une animation o Des responsabilités partagées o Un calendrier des principaux événements communautaires Chers

Plus en détail

PLAN DE FORMATION DES AUMÔNIERS

PLAN DE FORMATION DES AUMÔNIERS PLAN DE FORMATION DES AUMÔNIERS 2012 1 2012 FORMATION SPÉCIALISÉE DES AUMÔNIERS EN ETABLISSEMENTS DE SANTE (90 HEURES) 1 ère semaine de formation : 1 er JOUR 23 janvier 201 9h00 Temps d accueil INTRODUCTION

Plus en détail

Démographie. Part du PIB mondial, 2012

Démographie. Part du PIB mondial, 2012 142/2014-19 septembre 2014 L'UE dans le monde L'UE dans le monde en treize thèmes statistiques Le G20 rassemble les principales économies développées et émergentes dans le monde. Il comprend l'ue, quatre

Plus en détail

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Table des matières Contexte et objectifs... 6 Méthodologie... 8 Résultats détaillés 1. Perception

Plus en détail

Former et accompagner des leaders qui croissent pour se multiplier. Mario St-Pierre Toulon juin 2011

Former et accompagner des leaders qui croissent pour se multiplier. Mario St-Pierre Toulon juin 2011 Former et accompagner des leaders qui croissent pour se multiplier Mario St-Pierre Toulon juin 2011 Multiplier des leaders Les huit habitudes du leader (Dave Earley) La 5 e habitude du leader : former

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Une étude du leadership chrétien

Une étude du leadership chrétien Une étude du leadership chrétien DES HOMMES, DES TACHES ET DES BUTS par Billie Davis MANUEL D ETUDE Produit en collaboration avec la redaction de Global University--ICI Spécialiste du développement de

Plus en détail

Les Pèlerins de saint Michel. Une oeuvre de presse catholique pour la justice sociale

Les Pèlerins de saint Michel. Une oeuvre de presse catholique pour la justice sociale Les Pèlerins de saint Michel Une oeuvre de presse catholique pour la justice sociale Louis Even Gilberte Côté-Mercier Les Pèlerins de saint Michel ont été fondés au Canada en 1939 par Louis Even et Gilberte

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014 Réunion du Conseil au niveau des Ministres Paris, 6-7 mai 2014 DÉCLARATION RELATIVE À L ÉCHANGE AUTOMATIQUE DE RENSEIGNEMENTS EN MATIÈRE FISCALE Adoptée le 6 mai 2014 Déclaration relative à l Échange automatique

Plus en détail

L appel à être Église Vers une vision unificatrice

L appel à être Église Vers une vision unificatrice Vers une vision unificatrice Parmi tous les préparatifs du 40 e Conseil général 2009, le présent document constitue une invitation faite aux membres de l Église Unie du Canada de prier et de réfléchir

Plus en détail

MODALITES D APPLICATION DES CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES

MODALITES D APPLICATION DES CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES MODALITES D APPLICATION DES CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES La reconnaissance de la qualité de «résident étranger» conditionne l application des conventions fiscales internationales. QU EST CE QU

Plus en détail

GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT

GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT DÉCEMBRE 2009 1 Table des matières 1. Mise en contexte... 3 2. Qu est-ce qu une entreprise d économie sociale?...

Plus en détail

La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole. et les associations

La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole. et les associations fonda 18, rue de Varenne 75007 Paris tel : 01 45 49 06 58 fax : 01 42 84 04 84 fonda@wanadoo.fr www.fonda.asso.fr La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole et les associations Présentation

Plus en détail

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile ANNEXE 1 Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile Pays Pays où il y a un Pays exigeant Pays exigeant risque de transmission la vaccination

Plus en détail

Collections Statistiques N 176/2012 Série E : Statistiques Economiques N 72

Collections Statistiques N 176/2012 Série E : Statistiques Economiques N 72 Collections Statistiques N 176/2012 Série E : Statistiques Economiques N 72 EVOLUTION DES ECHANGES EXTERIEURS DE MARCHANDISES DE 2001 A 2011 - Par - La Direction Technique Chargée de la Comptabilité Nationale

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Personnel. Composition de l effectif du Secrétariat de l Agence. Rapport du Directeur général

Personnel. Composition de l effectif du Secrétariat de l Agence. Rapport du Directeur général L atome pour la paix Conseil des gouverneurs Conférence générale GOV/2015/46-GC(59)/16 19 août 2015 Réservé à l usage officiel Point 8 b) i) de l ordre du jour provisoire du Conseil des gouverneurs (GOV/2015/43)

Plus en détail

Carte de Visite de Tibhirine pour l année 1996

Carte de Visite de Tibhirine pour l année 1996 Témoins Carte de Visite de Tibhirine pour l année 1996 Communauté de Notre-Dame de l Atlas (Fès, 20-28 novembre 1995 Tibhirine, 12-19 janvier 1996) Chers Frères, L élément essentiel d une Visite Régulière

Plus en détail

Les problèmes de politisation. Comprendre. l Indice de réponse humanitaire

Les problèmes de politisation. Comprendre. l Indice de réponse humanitaire Les problèmes de politisation Comprendre l Indice de réponse humanitaire 2010 Les donateurs sont essentiels / Les donateurs jouent un rôle essentiel lorsqu il s agit de garantir que l aide parvienne aux

Plus en détail

ANALYSE QUALITATIVE RESTREINTE

ANALYSE QUALITATIVE RESTREINTE Uniquement disponible sur le site web du CELV: http//www.ecml.at Document de référence 3: ANALYSE QUALITATIVE RESTREINTE Objet et méthode: Nous avons voulu comprendre au-delà des réponses au questionnaire

Plus en détail

Assemblée des États parties

Assemblée des États parties Cour pénale internationale Assemblée des États parties ICC-ASP/3/7 Distr. générale 9 juillet 2004 FRANÇAIS Original: anglais Troisième session La Haye 6-10 Septembre 2004 Rapport sur les mesures prises

Plus en détail

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre WP Board No. 934/03 International Coffee Organization Organización Internacional del Café Organização Internacional do Café Organisation Internationale du Café 7 mai 2003 Original : anglais Comité exécutif

Plus en détail

SÉMINAIRE DE PARIS. Devenir prêtre Pourquoi pas moi?

SÉMINAIRE DE PARIS. Devenir prêtre Pourquoi pas moi? SÉMINAIRE DE PARIS Devenir prêtre Pourquoi pas moi? Être prêtre du diocèse de Paris 571 C est le nombre de prêtres du diocèse de Paris en activité. 2 Quel est le rôle d un prêtre à Paris? Après son ordination,

Plus en détail

Portraits démographiques. Coup d oeil sur les immigrants nés en France

Portraits démographiques. Coup d oeil sur les immigrants nés en France Portraits démographiques Coup d oeil sur les immigrants nés en France Division des affaires économiques et institutionnelles Mai 2010 Le Coup d oeil sur les immigrants nés en France produit dans la série

Plus en détail

Institutionnalisation et émergence du service de soins infirmiers

Institutionnalisation et émergence du service de soins infirmiers Institutionnalisation et émergence du service de soins infirmiers Quelques mois après la mise en place de la réforme hospitalière de juillet 1991, une enquête permet d évaluer les réactions des professionnels

Plus en détail

Le Baptême des petits enfants en 25 questions

Le Baptême des petits enfants en 25 questions Le Baptême des petits enfants en 25 questions 1. Les parents doivent-ils être baptisés pour demander le baptême de leur Non, puisque c est la personne qui va recevoir le baptême qui est concernée. Tous

Plus en détail

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A ONUSIDA/CCP (36)/15.12 Date de publication : 24 juin 2015 TRENTE-SIXIÈME RÉUNION Date : 30 juin - 2 juillet 2015 Lieu : Salle du conseil exécutif,

Plus en détail

Je me présente. Nom : Prénoms : Lieu d habitation : Contacts : Email : 2 Mon journal de bord 2015 - www.priscanad.com

Je me présente. Nom : Prénoms : Lieu d habitation : Contacts : Email : 2 Mon journal de bord 2015 - www.priscanad.com www.priscanad.com Je me présente Nom : Prénoms : Lieu d habitation : Contacts : Email : 2 Mon journal de bord 2015 - www.priscanad.com Mon journal de bord personnel 2014 s achève, comme les jours passent

Plus en détail

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière pour l année 2015 Universelle La promotion de la paix JANVIER Pour que ceux qui appartiennent aux différentes traditions religieuses

Plus en détail

PRESENTATION D INKARI TOURS S.A.

PRESENTATION D INKARI TOURS S.A. PRESENTATION D INKARI TOURS S.A. L ENTREPRISE : Créée en 1984, Inkari Tours S.A. a aujourd hui 27 ans d expérience en tant que Tour Operator réceptif en Amérique Latine. Nous sommes une entreprise menée

Plus en détail

Le HCR est pleinement conscient. Le budget du HCR pour l exercice 2013. Le processus de planification

Le HCR est pleinement conscient. Le budget du HCR pour l exercice 2013. Le processus de planification Identification des be Le HCR est pleinement conscient de la nécessité de travailler en étroit partenariat avec ses principaux bailleurs de fonds pour rassembler les ressources dont il doit disposer pour

Plus en détail

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D BULLETIN D'INFORMATION DE L'ISU DECEMBRE 2012, N 22 Ce bulletin d information présente les dernières données de l ISU sur la science et la technologie disponibles en octobre

Plus en détail

Dédicaces. Je dédie ce modeste travail : A la mémoire de mon oncle et mes grands. parents paternels et maternels, que DIEU garde

Dédicaces. Je dédie ce modeste travail : A la mémoire de mon oncle et mes grands. parents paternels et maternels, que DIEU garde Dédicaces Je dédie ce modeste travail : A la mémoire de mon oncle et mes grands parents paternels et maternels, que DIEU garde leurs âmes dans son vaste paradis. A mes chers parents, frères et sœur. A

Plus en détail

La solidarité en action

La solidarité en action nos adresses Depuis 1942 nous sommes à votre service. Rendez-vous dans l un de nos Pôles Santé Agence de Berck sur Mer 15, rue de l Impératrice 62600 Berck sur Mer Tél. : 03 21 84 12 74 Ouvert du mardi

Plus en détail

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le 22/10/2012. I Souvenirs. - d un grand renouveau dans l Eglise- l église. Les chrétiens aspiraient à ce renouveau. On

Plus en détail

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN Compagnie de Saint-Gobain Les Miroirs 18, avenue d'alsace (92400) Courbevoie France S.A. au capital de 2 220 707 160 542 039 532 R.C.S. Nanterre Le 21 mars 2014 Communiqué AUGMENTATION DE CAPITAL 2014

Plus en détail

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin N. 0311 Lunedì 27.04.2015 Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin Il Santo Padre Francesco ha ricevuto questa mattina in Udienza i Vescovi della Conferenza Episcopale

Plus en détail

Ce chapitre offre un aperçu du processus de

Ce chapitre offre un aperçu du processus de Identification des be Introduction Ce chapitre offre un aperçu du processus de planification qui sert à déterminer les besoins des réfugiés, des apatrides et des autres personnes relevant de la compétence

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE LE 31 JANVIER 2009, A PARIS, CONFORMEMENT A L ARTICLE 11 DES STATUTS DE L ASSOCIATION PAGE COMMUNE,

PROCES-VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE LE 31 JANVIER 2009, A PARIS, CONFORMEMENT A L ARTICLE 11 DES STATUTS DE L ASSOCIATION PAGE COMMUNE, PROCES-VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE LE 31 JANVIER 2009, A PARIS, CONFORMEMENT A L ARTICLE 10 DES STATUTS DE L ASSOCIATION PAGE COMMUNE, IL EST DESIGNE, EN QUALITE DE PRESIDENT DE SEANCE, M.

Plus en détail

2013-2014. Une formation initiale (fondements de la foi) (une année, un jour par semaine)

2013-2014. Une formation initiale (fondements de la foi) (une année, un jour par semaine) Une formation qualifiante La fin de l étape 2 est sanctionnée par un Certificat d études pastorales. La fin de l étape 3 conduit à l Habilitation aux fonctions d animateur laïc en pastorale. Moyens pédagogiques

Plus en détail

CHARLES CREVIER ANDRES ACUNA

CHARLES CREVIER ANDRES ACUNA Tendances en matière de systèmes de retraite public, l Organisation internationale du Travail et Quatrain Africa CHARLES CREVIER DÉPARTEMENT DE LA SÉCURITÉ SOCIAL BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL CREVIER@ILO.ORG

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU SYSTÈME DE LEVÉE DE FONDS EN LIGNE DU FSCD

GUIDE D UTILISATION DU SYSTÈME DE LEVÉE DE FONDS EN LIGNE DU FSCD GUIDE D UTILISATION DU SYSTÈME DE LEVÉE DE FONDS EN LIGNE DU FSCD Préparé par : Fonds de Soutien au Changement Démocratique (FSCD) Date de Publication: Le 20 décembre 2011 PO Box 967, Station B, Ottawa,

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Med S.K. Kaggwa C/O P.O Box 4929, Kampala, Uganda +256772422116 mskaggwa@yahoo.com mskaggwa@uhrc.ug PROFIL

CURRICULUM VITAE. Med S.K. Kaggwa C/O P.O Box 4929, Kampala, Uganda +256772422116 mskaggwa@yahoo.com mskaggwa@uhrc.ug PROFIL CURRICULUM VITAE Med S.K. Kaggwa C/O P.O Box 4929, Kampala, Uganda +256772422116 mskaggwa@yahoo.com mskaggwa@uhrc.ug PROFIL AVOCAT, LIBERAL, QUI SAIT PRENDRE DES DECISIONS, CONSCIENCIEUX ET POLITICIEN

Plus en détail

BELGIQUE. Septième session de la Conférence des Etats Parties à la Convention relative aux Droits des Personnes handicapées

BELGIQUE. Septième session de la Conférence des Etats Parties à la Convention relative aux Droits des Personnes handicapées BELGIQUE Septième session de la Conférence des Etats Parties à la Convention relative aux Droits des Personnes handicapées Ouverture de la Conférence DECLARATION DE S.E. Mme BENEDICTE FRANKINET AMBASSADEUR

Plus en détail

Enseignement Catholique du Diocèse de Nanterre. Orientations diocésaines

Enseignement Catholique du Diocèse de Nanterre. Orientations diocésaines Enseignement Catholique du Diocèse de Nanterre Orientations diocésaines Sommaire Décret de promulgation p 4 Edito p 8 Vivre l Evangile au sein de l établissement p 12 Accueillir les différences p 16 Concevoir

Plus en détail

Tendances immobilières mondiales

Tendances immobilières mondiales Adrienne Warren 1..1 adrienne.warren@scotiabank.com Le 9 septembre 1 immobilières mondiales Les conditions restent inégales sur les marchés de l habitation à l échelle mondiale À l échelle mondiale, les

Plus en détail

Sondage sur la pénurie des talents Résultats mondiaux 2008

Sondage sur la pénurie des talents Résultats mondiaux 2008 Offre Demande Sondage sur la pénurie talents Résultats mondiaux 2008-1 - Résultats 2008 du sondage sur la pénurie talents Manpower Inc. (NYSE: MAN) a interrogé plus de 42 500 employeurs dans 32 pays et

Plus en détail

2010-2015 : «LIFE+ CAP DOM»

2010-2015 : «LIFE+ CAP DOM» 2010-2015 : «LIFE+ CAP DOM» Conservation de l'avifaune prioritaire des DOM Allain Bougrain Dubourg, Président de la LPO/BirdLife en France Nyls de Pracontal, Directeur du GEPOG Une avifaune menacée Sur

Plus en détail

Feuille de route 2013-2016

Feuille de route 2013-2016 Archidiocèse de sherbrooke Vers un nouveau réseau de collaborations Feuille de route 2013-2016 Malgré les changements apportés, la diminution des ressources humaines et matérielles en milieu ecclésial

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION S.M.A.R.T. Production 2004-2005 - Tous droits de reproduction réservés. Par les mêmes organisateurs : 40 ateliers gratuits sur

Plus en détail

Résister aux tentations et aux accusations

Résister aux tentations et aux accusations Résister aux tentations et aux accusations Jésus est venu détruire toute dette Exode 20.17 «Tu ne convoiteras pas!» Satan structure sa dette et travaille avec la tentation essentiellement à travers les

Plus en détail

Programmes académiques internationaux

Programmes académiques internationaux Programmes académiques internationaux Programmes in terna tionaux pour les jeunes BOURSES DES GOUVERNEMENTS ÉTRANGERS Ce programme permet à des étudiants canadiens ayant obtenu un succès marqué dans leur

Plus en détail

Activité d apprentissage 2: Regarder le monde

Activité d apprentissage 2: Regarder le monde AGIR! (Citoyens actifs) : La citoyenneté mondiale dans nos écoles locales 38 Activité d apprentissage 2: Regarder le monde Time: 6 8 leçons Questions guides Matériaux: FR 2.1 2.7; ficelle ou laine (de

Plus en détail

Proposition pour avenant fonds de revenu de retraite (FRR) et fonds de revenu viager (FRV) AVIS

Proposition pour avenant fonds de revenu de retraite (FRR) et fonds de revenu viager (FRV) AVIS Proposition pour avenant fonds de revenu de retraite (FRR) et fonds de revenu viager (FRV) AVIS 1. Assomption Vie offre le fonds de revenu de retraite (FRR) dans les dix provinces canadiennes. 2. Assomption

Plus en détail

Séminaire sur la mise en œuvre du Protocole facultatif à la Convention des Nations Unies contre la Torture au Bénin

Séminaire sur la mise en œuvre du Protocole facultatif à la Convention des Nations Unies contre la Torture au Bénin Séminaire sur la mise en œuvre du Protocole facultatif à la Convention des Nations Unies contre la Torture au Bénin Recommandations / Feuille de route Les participants au séminaire sur la mise en œuvre

Plus en détail

CONGRÈS ANNUEL ET SALON PROFESSIONNEL DE L ASSOCIATION CANADIENNE DE L ÉNERGIE ÉOLIENNE TORONTO (ONTARIO)

CONGRÈS ANNUEL ET SALON PROFESSIONNEL DE L ASSOCIATION CANADIENNE DE L ÉNERGIE ÉOLIENNE TORONTO (ONTARIO) CONGRÈS ANNUEL ET SALON PROFESSIONNEL DE L ASSOCIATION CANADIENNE DE L ÉNERGIE ÉOLIENNE TORONTO (ONTARIO) DU 5 AU 7 OCTOBRE 2015 PALAIS DES CONGRÈS DU TORONTO MÉTROPOLITAIN L industrie canadienne de l

Plus en détail

notre vocation d entrepreneurs 2 500 dirigeants vous invitent à les rejoindre

notre vocation d entrepreneurs 2 500 dirigeants vous invitent à les rejoindre Vivre notre vocation d entrepreneurs 2 500 dirigeants vous invitent à les rejoindre EDC-plaquette-v5.indd 1 25/10/12 17:47 Au service d entrepreneurs et de dirigeants...... d Vous êtes quotidiennement

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉS DE LA RÉGION AMÉRIQUE DE L ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE LA FRANCOPHONIE. Pour l année 2011

RAPPORT D ACTIVITÉS DE LA RÉGION AMÉRIQUE DE L ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE LA FRANCOPHONIE. Pour l année 2011 RAPPORT D ACTIVITÉS DE LA RÉGION AMÉRIQUE DE L ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE LA FRANCOPHONIE Pour l année 2011 Établi en application de l article 13.4.3 du règlement Par MONSIEUR YVON BONENFANT (Nouveau-Brunswick)

Plus en détail

notre vision CARTE DE VISITE

notre vision CARTE DE VISITE 360 notre vision CARTE DE VISITE 2012 Malgré un durcissement de la conjoncture économique à partir du second semestre 2011, le Groupe SEB a maintenu son cap et consolidé ses positions sur la plupart des

Plus en détail

Présentation au Cercle finance du Québec

Présentation au Cercle finance du Québec PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Québec, 19 janvier 1 Présentation au Cercle finance du Québec François Dupuis Vice-président et économiste en chef Mouvement des caisses Desjardins Matières premières

Plus en détail

Offrez votre corps comme un sacrifice vivant! (Romain 12 v1)

Offrez votre corps comme un sacrifice vivant! (Romain 12 v1) La différence qui change tout! Offrez votre corps comme un sacrifice vivant! (Romain 12 v1) Romain 12 1Je vous encourage donc, frères et sœurs, par les compassions de Dieu, à offrir votre corps comme un

Plus en détail

Groupon, #1 dans 48 pays :

Groupon, #1 dans 48 pays : Groupon, leader mondial du commerce local Groupon facilite la vie de millions de personnes en recherchant et en proposant de bonnes affaires à des prix imbattables et cela partout dans le monde. 42.6M

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Parrainez une fille, investissez dans son avenir.

Parrainez une fille, investissez dans son avenir. photos - Roger Job - Plan Comme Marie Gillain, parrainez une fille avec PLAN! «Grâce à ma filleule, j ai été le témoin privilégié des actions de PLAN sur le terrain. À travers ses yeux, j ai réalisé que

Plus en détail

La profession d architecte à l international, synthèse de l étude du Collège des architectes de Catalogne

La profession d architecte à l international, synthèse de l étude du Collège des architectes de Catalogne La profession d architecte à l international, synthèse de l étude du Collège des architectes de Catalogne En 1999, à l occasion de son congrès de Pékin, l UIA adoptait un accord international pour la recommandation

Plus en détail

SYNTHÈSE DES RÉPONSES AU QUESTIONNAIRE SUR LA

SYNTHÈSE DES RÉPONSES AU QUESTIONNAIRE SUR LA SYNTHÈSE DES RÉPONSES AU QUESTIONNAIRE SUR LA FORMATION DES CATÉCHÈTES Sur 48 diocèses présents à la session, nous avons reçu les réponses de 35 diocèses. (73%) 1. Dans votre diocèse, qui propose des formations

Plus en détail

L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport

L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport Présenté par M. Pascal Terrasse Député de la République française Secrétaire général parlementaire Berne (Suisse) ( 6 juillet 2015 I/ Le programme,

Plus en détail

Canoë express. Mot du président, Pasteur Jonathan Dylgat, CPA, CGA. Juillet Septembre 2013. Dans ce bulletin: Chers amis,

Canoë express. Mot du président, Pasteur Jonathan Dylgat, CPA, CGA. Juillet Septembre 2013. Dans ce bulletin: Chers amis, Juillet Septembre 2013 Canoë express Mot du président, Pasteur Jonathan Dylgat, CPA, CGA Chers amis, J aimerais vous remercier et vous exprimer ma joie de tout le support que vous avez été pour l organisme

Plus en détail

En la fête de l Assomption de la Vierge Marie, Homélie pour une profession perpétuelle 1

En la fête de l Assomption de la Vierge Marie, Homélie pour une profession perpétuelle 1 Vies consacrées, 83 (2011-3), 163-168 En la fête de l Assomption de la Vierge Marie, Homélie pour une profession perpétuelle 1 «Un signe grandiose apparut dans le ciel» : ce signe, c est le voyant de Patmos

Plus en détail

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière La BRI Au service de la stabilité monétaire et financière Fondée le 17 mai 1930, la BRI est la plus ancienne organisation financière internationale. Outre son siège social, à Bâle (Suisse), elle possède

Plus en détail

Du 20 avril au 11 juillet 2003 Avec Philéas (notre camping-car), Jean-Marie, Liliane et Danielle Vers l Europe de l est et du nord

Du 20 avril au 11 juillet 2003 Avec Philéas (notre camping-car), Jean-Marie, Liliane et Danielle Vers l Europe de l est et du nord Du 20 avril au 11 juillet 2003 Avec Philéas (notre camping-car), Jean-Marie, Liliane et Danielle Vers l Europe de l est et du nord Saint Michel sur Orge dans l Essonne 1) Présentation de l équipage et

Plus en détail

Décès de Mgr Paul Marchand s.m.m. Rom. 12, 6-15 Jean 19, 25-27

Décès de Mgr Paul Marchand s.m.m. Rom. 12, 6-15 Jean 19, 25-27 Décès de Mgr Paul Marchand s.m.m. Rom. 12, 6-15 Jean 19, 25-27 Mgr Gérard Deschamps, évêque émérite de Daru-Kiunga, Papouasie Nouvelle-Guinée, Mgr Landriault et Mgr Cazabon, évêques émérites, autrefois

Plus en détail

OFFRE 24H/24 ET MÉTROPOLE NOUVEAU! APPELS ILLIMITÉS VERS TOUS MOBILES DE LA RÉUNION

OFFRE 24H/24 ET MÉTROPOLE NOUVEAU! APPELS ILLIMITÉS VERS TOUS MOBILES DE LA RÉUNION N O U V E L L E NOUVEAU! OFFRE APPELS ILLIMITÉS 24H/24 VERS TOUS MOBILES DE LA RÉUNION ET MÉTROPOLE www.only.fr Offre soumise à conditions valable à partir 26 avril 2012. Visuels non contractuels. Appels

Plus en détail

Du 20 avril au 11 juillet 2003 Avec Philéas (notre camping-car), Jean-Marie, Liliane et Danielle Vers l Europe de l est et du nord

Du 20 avril au 11 juillet 2003 Avec Philéas (notre camping-car), Jean-Marie, Liliane et Danielle Vers l Europe de l est et du nord Du 20 avril au 11 juillet 2003 Avec Philéas (notre camping-car), Jean-Marie, Liliane et Danielle Vers l Europe de l est et du nord Saint Michel sur Orge dans l Essonne 1) Présentation de l équipage et

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL. de la République Démocratique du Congo CABINET DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. Journal Officiel - Numéro Spécial - 09 mai 2009

JOURNAL OFFICIEL. de la République Démocratique du Congo CABINET DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. Journal Officiel - Numéro Spécial - 09 mai 2009 JOURNAL OFFICIEL de la République Démocratique du Congo CABINET DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE - LOI N 09/002 DU 07 MAI 2009 PORTANT DELIMITATION DES ESPACES MARITIMES DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

FORFAIT 4 - PÈLERINAGE EN ITALIE

FORFAIT 4 - PÈLERINAGE EN ITALIE FORFAIT 4 - PÈLERINAGE EN ITALIE + DIOCÈSE D ACCUEIL ŁÓDŹ + JMJ CRACOVIE + Du 12 juillet 18 juillet 2016 Pèlerinage En Italie Du 19 au 25 juillet 2016 : Journées d accueil dans le diocèse de Łódź (Le international)

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

Une occasion unique se présente à l hémisphère catholique

Une occasion unique se présente à l hémisphère catholique Une occasion unique se présente à l hémisphère catholique Carl A. Anderson Chevalier suprême des Chevaliers de Colomb La question de la succession présidentielle étant résolue au Mexique, et les nouvelles

Plus en détail