GUIDE PRATIQUE DES PRODUITS ET SYSTEMES «CONFORT ET ECONOMIE D ENERGIE» DISPONIBLES EN GUYANE. Sommaire. 1 Objectifs du guide... 5

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE PRATIQUE DES PRODUITS ET SYSTEMES «CONFORT ET ECONOMIE D ENERGIE» DISPONIBLES EN GUYANE. Sommaire. 1 Objectifs du guide... 5"

Transcription

1 Sommaire MODE D EMPLOI 1 Objectifs du guide Mode de sélection des produits Limites du guide... 5 LES PROFESSIONNELS 1 Classement alphabétique Classement par familles de produits LES PRODUITS 1 Protection solaire de toiture Fiche n 101 : Fiche n 102 : Fiche n 103 : Fiche n 104 : Fiche n 105 : Fiche n 106 : Fiche n 107 : Fiche n 108 : Fiche n 109 : Fiche n 110 : Fiche n 111 : Fiche n 112 : Fiche n 113 : Bardeau wapa Tuile de terre cuite Laine minérale (rouleau de laine de verre ou de laine de roche) Laine de roche (panneau) Laine de verre (rouleau feutre tendu) Perlite expansée (plaque avec liant bitumineux) Polystyrène expansé moulé (plaque) Polystyrène extrudé (plaque) Polystyrène (plaque sandwich bac acier) Polyuréthane (panneau sandwich bac acier) Film aluminisé simple ou double face (rouleau) Films aluminisés superposés (rouleau) Isolant microalvéolaire mince et film (rouleau) MDE Conseil & Concept Energie / Nov

2 2 Protection solaire des fenêtres et des baies vitrées Fiche n 201 : Fiche n 202 : Fiche n 203 : Fiche n 204 : Fiche n 205 : Fiche n 206 : Casquette et brise-soleil Lames opaques (jalousies) Volets persiennés Stores Film solaire Verres teintés 3 Protection solaire de mur Fiche n 301 : Fiche n 302 : Fiche n 303 : Bois Brique de terre compressée stabilisée Brique cuite 4 Etanchéité à l air (et menuiserie) Fiche n 401 : Fiche n 402 : Fiche n 403 : Fiche n 404 : Groom Contacteur de feuillure Porte automatique Menuiseries étanches 5 Systèmes de gestion de l énergie Fiche n 501 : Fiche n 502 : Fiche n 503 : Détecteur de présence Horloge et minuterie Serrure interrupteur 6 Equipements performants Fiche n 601 : Fiche n 602 : Fiche n 603 : Fiche n 604 : Fiche n 605 : Lampe à Economie d'energie Brasseur d air Chauffe-eau solaire individuel à thermosiphon Chauffe-eau solaire individuel autostockeur Climatiseur individuel à hautes performances ANNEXES 96 Glossaire ECODOM Climatisation performante Haute Qualité environnementale MDE Conseil & Concept Energie / Nov

3 MODE D EMPLOI MDE Conseil & Concept Energie / Nov

4 MDE Conseil & Concept Energie / Nov

5 1 Objectifs du guide Ce guide a pour but principal de fournir aux professionnels du bâtiment, en particulier les prescripteurs et les entreprises, des informations objectives et concrètes sur des produits et systèmes présentant un intérêt sur le plan des économies d énergie et/ou du confort thermique et distribués, voire fabriqués, en Guyane. Ce guide a donc pour objet de : - recenser les produits, composants et systèmes utiles : o à la protection solaire (au sens global de limitation des apports de toiture, de fenêtres et de murs), o à la maîtrise de l air neuf (étanchéité) o à l utilisation rationnelle de l énergie qui sont distribués en Guyane ainsi que les distributeurs et entreprises les diffusant et les mettant en œuvre ; - collecter les données techniques et économiques utiles (caractéristiques physiques, dimensionnelles, classement, certification, aptitude à l emploi et domaine d utilisation, coût indicatif, etc.) ; - fournir des informations quant à l intérêt de leur utilisation (domaine d application, adéquation avec le contexte local) et quant à leur impact quantifiable (économies d énergie, de réduction d émission de CO2 ou gain en confort, compatibilité ECODOM (Voir Annexe)). Plus largement enfin, il a pour but de fournir des informations relatives à l intérêt de ces produits par rapport à une démarche environnementale (Haute Qualité Environnementale (Voir Annexe)) de construction. Le but global est donc de diffuser la connaissance sur ces produits, de favoriser leur emploi et d améliorer les conditions de leur mise en œuvre. 2 Mode de sélection des produits Les produits ont été sélectionnés parmi ceux proposés par les principaux distributeurs, fournisseurs et entrepris en Guyane qui présentaient un intérêt sur le plan des économies d énergie ou du confort thermique. 3 Limites du guide Ce guide est représentatif de l offre en Guyane au moment de sa rédaction. Son actualisation régulière est donc une nécessité pour disposer d informations fiables. Toutes les remarques relatives aux différentes fiches qu il contient peuvent être adressées à l ADEME et elles seront les bienvenues. MDE Conseil & Concept Energie / Nov

6 Ce guide n a pas pour but de fournir des solutions techniques, règles de mise en œuvre, règles de l art qui relèvent à la fois de la compétence des concepteurs et de l entreprise qui installe ou pose ces produits ou systèmes. MDE Conseil & Concept Energie / Nov

7 LES PROFESSIONNELS MDE Conseil & Concept Energie / Nov

8 MDE Conseil & Concept Energie / Nov

9 II.1 Classement alphabétique Nom commercial Adresse Activités Produits Aluminium Automatisme AAA Rémire-Montjoly Menuiseries, vitrages, stores Accessoires ACTIVBAR RENOV Rémire-Montjoly Couvertures, étanchéité ALDOM Matoury Menuiseries métalliques ALUVER Cayenne Menuiseries, vitrages, stores AMAZONIE BRIQUES Rémire Briques, tuiles BÂTIMENT GUYANAIS Matoury Distributeur général BRICOGIT Cayenne Distributeur général CARENOV Cayenne Films solaires CBCI Cayenne Couvertures, étanchéité COGIT Cayenne Couvertures, étanchéité, isolation CTUG Matoury Isolation thermique et phonique DIMEX Cayenne Couvertures, étanchéité DOMOTECH Rémire-Montjoly Couvertures, étanchéité ECRI Kourou Eléments de bardage, couverture EEEG Cayenne Plafonds EPRB Cayenne Couvertures, étanchéité ESPACE ALU Kourou Menuiseries, vitrages, stores GENEF Cayenne Menuiseries bois GIMAG Matoury Distributeur général 2nd œuvre GLASTINT Cayenne Films solaires GMB Cayenne Menuiseries bois GUYANE ALUMINIUM Matoury Menuiseries, vitrages, stores TECHNAL GUYANE SCIAGE Cayenne Couvertures, étanchéité HAIRONVILLE Cayenne Tôle, isolant Bardeaux, sous-toiture, membranes LE GAC Cayenne Distributeur général LE GUC MATERIAUX Cayenne Couvertures, étanchéité Bardeaux, sous-toiture, membranes MALVIG Macouria Menuiseries métalliques MAXIPOSE Cayenne Isolation thermique et phonique MEGAPOSE Matoury Menuiseries métalliques pm PROFIL GUYANE Matoury Tôle et isolant Charpentes bois/métalliques SAGIP Cayenne PVC et isolant SAPET Matoury Couvertures, étanchéité MDE Conseil & Concept Energie / Nov

10 SAPRO Cayenne Plafond, isolation thermique et phonique Laine roche, fibres minérales SERMAC Cayenne Menuiseries bois, faux-plafond SKB Kourou Eléments de bardage STORENSEIGNE Cayenne Stores et Films solaires STORES SOLEIL Rémire-Montjoly Stores et Films solaires II.2 Classement par famille de produits Activités Briques Charpentes bois Charpentes métalliques Couvertures, étanchéité Couvertures, étanchéité Couvertures, étanchéité Couvertures, étanchéité Couvertures, étanchéité Couvertures, étanchéité Couvertures, étanchéité Couvertures, étanchéité Couvertures, étanchéité Distributeur général Distributeur général Distributeur général Distributeur général Distributeur général Eléments de bardage Eléments de bardage, couverture Films solaires Films solaires Isolation thermique et phonique Isolation thermique et phonique Isolation thermique et phonique Menuiseries bois Nom commercial Adresse Produits AMAZONIE BRIQUES Rémire Pm Pm ACTIVBAR RENOV CBCI COGIT DIMEX DOMOTECH EPRB GUYANE SCIAGE LE GUC MATERIAUX SAPET BÂTIMENT GUYANAIS BRICOGIT GIMAG LE GAC LE GAC SKB ECRI CARENOV GLASTINT COGIT CTUG MAXIPOSE GENEF Rémire- Montjoly Cayenne Cayenne Cayenne Rémire- Montjoly Cayenne Cayenne Cayenne Matoury Matoury Cayenne Matoury Cayenne Kourou Kourou Kourou Cayenne Cayenne Cayenne Matoury Cayenne Cayenne Bardeaux, sous-toiture, membranes Bardeaux, sous-toiture, membranes 2nd œuvre MDE Conseil & Concept Energie / Nov

11 Menuiseries bois Menuiseries bois, faux-plafond Menuiseries métalliques Menuiseries métalliques Menuiseries métalliques Menuiseries, vitrages, stores Menuiseries, vitrages, stores Menuiseries, vitrages, stores Menuiseries, vitrages, stores Plafond, isolation thermique et phonique Plafonds PVC et isolant Stores et Films solaires Stores et Films solaires Tôle, isolant Tôle, isolant GMB SERMAC ALDOM MALVIG MEGAPOSE AAA ALUVER ESPACE ALU Cayenne Cayenne Matoury Macouria Matoury Cayenne Kourou GUYANE ALUMINIUM Matoury SAPRO EEEG SAGIP STORENSEIGNE STORES SOLEIL HAIRONVILLE PROFIL GUYANE Cayenne Cayenne Cayenne Rémire- Montjoly Cayenne Rémire- Montjoly Cayenne Matoury Aluminium Automatisme Accessoires TECHNAL laine roche, fibres minérales MDE Conseil & Concept Energie / Nov

12 MDE Conseil & Concept Energie / Nov

13 LES PRODUITS MDE Conseil & Concept Energie / Nov

14 MDE Conseil & Concept Energie / Nov

15 - 1 Protection solaire de toiture MDE Conseil & Concept Energie / Nov

16 MDE Conseil & Concept Energie / Nov

17 Fiche n 101 : Bardeau wapa PROTECTION SOLAIRE DE TOITURE (EN SURTOITURE OU AVEC COMBLE PERDU TRES VENTILE OU ASSOCIE A UN ISOLANT) Appréciation Avantages Solution globalement performante au plan thermique et environnemental. Le niveau d isolation thermique peut être insuffisant pour un confort optimal si utilisé en toiture rampante sans complément d isolation, ou si la toiture n est pas suffisamment ventilée (c est à dire si la somme des surfaces d ouvertures n est pas au moins égale à 15% de la surface totale de la toiture) Produit local et esthétique aux excellentes performances environnementales Gain en surtoiture par rapport à toiture tôle + contreplaqué : Gain en confort thermique type : moins 1 C en moyenne, moins 2 C sur les maxi Ex. d un bureau climatisé de 15 m2 type : Gain en puissance de clim. type : moins 0,5 kwf ou BTU/h Gain en consommation annuelle type : 15% soit 400 kwh/an Gain avec un isolant thermique : voir fiche de l isolant Caractéristiques Dimensions (mm) 100x500 environ Densité (kg/m3) 850 Epaisseur (mm) 30 à 50 (3 épaisseurs) Résistance thermique R= 0,2 à 0,4 m2. C/W (Voir annexe) Durabilité selon qualité de conception et mise en œuvre Précautions : type de wapa, pente de toit, pas de stagnation d eau, etc. Précautions : dimensionnement de la charpente et de la structure Propriétés acoustiques : atténuation des bruits d impact MDE Conseil & Concept Energie / Nov

18 Mise en oeuvre Sur faux-plafond de résistance thermique R >0,15 m2. C/W (ex : contreplaqué 20 mm) ou dalle béton 15 cm En rampant avec un isolant complémentaire Offre en Guyane Nom commercial NC Fabricant(s) Artisans Distributeur(s) Artisans Installateur(s) Artisans Coût indicatif posé 60 Euros par m2 (hors transport) MDE Conseil & Concept Energie / Nov

19 Documents de Certification Classement au feu (voir annexe) Avis Technique DTU (Voir annexe) Autres Référence Non Non Non Non Compatibilité Protection solaire de toiture ECODOM Teinte sombre : nécessité d une utilisation en surtoiture ou sur comble perdu très ventilé ou à associer à un isolant complémentaire de 40 à 50 mm* *selon caractéristiques de l isolant Intérêt dans le cadre d une démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) 1. Relation harmonieuse avec environnement 2. Choix intégré des produits de construction 3. Chantier à faibles nuisances 4. Gestion de l'énergie 5. Gestion de l'eau 6. Gestion des déchets d'activité 7. Entretien et maintenance 8. Confort hygrothermique 9. Confort acoustique 10. Confort visuel 11. Confort olfactif 12. Conditions sanitaires 13. Qualité de l'air 14. Qualité de l'eau Qualité esthétique incontestable, architecture vernaculaire Stockage de CO2, valorisation filière locale, faible énergie grise Valorisation possible (compostage ) Solution assez performante : réduit les charges de climatisation voire le besoin de climatiser Possibilité de récupération des eaux de pluie Nettoyage Amélioration du confort thermique par abaissement de la transmission du flux solaire et abaissement de la température résultante Propriétés acoustiques : affaiblissement des bruits d impact Impact négatif sur le confort visuel si couleur brute sous face Odeur de bois agréable dans le bâtiment Sans impact sur la qualité de l'air intérieur MDE Conseil & Concept Energie / Nov

20 MDE Conseil & Concept Energie / Nov

21 Fiche n 101 : Bardeau wapa PROTECTION SOLAIRE DE TOITURE (EN SURTOITURE OU AVEC COMBLE PERDU TRES VENTILE OU ASSOCIE A UN ISOLANT) Appréciation Avantages Solution globalement performante au plan thermique et environnemental. Le niveau d isolation thermique peut être insuffisant pour un confort optimal si utilisé en toiture rampante sans complément d isolation, ou si la toiture n est pas suffisamment ventilée (c est à dire si la somme des surfaces d ouvertures n est pas au moins égale à 15% de la surface totale de la toiture) Produit local et esthétique aux excellentes performances environnementales Gain en surtoiture par rapport à toiture tôle + contreplaqué : Gain en confort thermique type : moins 1 C en moyenne, moins 2 C sur les maxi Ex. d un bureau climatisé de 15 m2 type : Gain en puissance de clim. type : moins 0,5 kwf ou BTU/h Gain en consommation annuelle type : 15% soit 400 kwh/an Gain avec un isolant thermique : voir fiche de l isolant Caractéristiques Dimensions (mm) 100x500 environ Densité (kg/m3) 850 Epaisseur (mm) 30 à 50 (3 épaisseurs) Résistance thermique R= 0,2 à 0,4 m2. C/W (Voir annexe) Durabilité selon qualité de conception et mise en œuvre Précautions : type de wapa, pente de toit, pas de stagnation d eau, etc. Précautions : dimensionnement de la charpente et de la structure Propriétés acoustiques : atténuation des bruits d impact MDE Conseil & Concept Energie / Nov

22 Mise en oeuvre Sur faux-plafond de résistance thermique R >0,15 m2. C/W (ex : contreplaqué 20 mm) ou dalle béton 15 cm En rampant avec un isolant complémentaire Offre en Guyane Nom commercial NC Fabricant(s) Artisans Distributeur(s) Artisans Installateur(s) Artisans Coût indicatif posé 60 Euros par m2 (hors transport) MDE Conseil & Concept Energie / Nov

23 Documents de Certification Classement au feu (voir annexe) Avis Technique DTU (Voir annexe) Autres Référence Non Non Non Non Compatibilité Protection solaire de toiture ECODOM Teinte sombre : nécessité d une utilisation en surtoiture ou sur comble perdu très ventilé ou à associer à un isolant complémentaire de 40 à 50 mm* *selon caractéristiques de l isolant Intérêt dans le cadre d une démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) 1. Relation harmonieuse avec environnement 2. Choix intégré des produits de construction 3. Chantier à faibles nuisances 4. Gestion de l'énergie 5. Gestion de l'eau 6. Gestion des déchets d'activité 7. Entretien et maintenance 8. Confort hygrothermique 9. Confort acoustique 10. Confort visuel 11. Confort olfactif 12. Conditions sanitaires 13. Qualité de l'air 14. Qualité de l'eau Qualité esthétique incontestable, architecture vernaculaire Stockage de CO2, valorisation filière locale, faible énergie grise Valorisation possible (compostage ) Solution assez performante : réduit les charges de climatisation voire le besoin de climatiser Possibilité de récupération des eaux de pluie Nettoyage Amélioration du confort thermique par abaissement de la transmission du flux solaire et abaissement de la température résultante Propriétés acoustiques : affaiblissement des bruits d impact Impact négatif sur le confort visuel si couleur brute sous face Odeur de bois agréable dans le bâtiment Sans impact sur la qualité de l'air intérieur MDE Conseil & Concept Energie / Nov

24 Fiche n 102 : Tuile de terre cuite PROTECTION SOLAIRE DE TOITURE (ASSOCIE A UN ISOLANT THERMIQUE) Appréciation Avantages Solution intéressante au plan technique, mais dont l intérêt environnemental global est moindre tant que les tuiles devront être importées Produit esthétique aux bonnes performances environnementales Gain avec un isolant : voir fiche de l isolant Caractéristiques Dimensions (mm) Densité (kg/m3) Epaisseur (mm) Résistance thermique (Voir annexe) Variable 1900 kg/m3 10 environ + épaisseur isolant R= 0,01 m2. C/W + résistance thermique isolant Précautions : dimensionnement de la charpente et de la structure Propriétés acoustiques : atténuation des bruits d impact Mise en oeuvre Pose de l isolant sur le plancher du comble perdu ou, en rampant, entre chevrons Isolant voir fiches 106, 108 et 110 Offre en Guyane Nom commercial NC Fabricant(s) Distributeur(s) Installateur(s) Coût indicatif non posé Coût indicatif posé Brésil (Amapa) ou Surinam ou Métropole (il existait une fabrique en Guyane jusqu en 1995) TIG (en cours) NC NC NC MDE Conseil & Concept Energie / Nov

25 Documents de Certification Classement au feu (voir annexe) Avis Technique DTU (Voir annexe) Autres Référence Non M0 Non Compatibilité Protection solaire de toiture ECODOM Ep. Isolant 60 à 80 mm* : teinte moyenne *selon caractéristiques de l isolant Intérêt dans le cadre d une démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) 1. Relation harmonieuse avec Qualités esthétiques environnement 2. Choix intégré des produits Valorisation potentielle de matériaux locaux, énergie grise assez faible de construction 3. Chantier à faibles nuisances 4. Gestion de l'énergie 5. Gestion de l'eau 6. Gestion des déchets d'activité 7. Entretien et maintenance 8. Confort hygrothermique 9. Confort acoustique 10. Confort visuel 11. Confort olfactif 12. Conditions sanitaires 13. Qualité de l'air 14. Qualité de l'eau Recyclage possible Solution assez performante quand associée à un isolant : réduit les charges de climatisation voire le besoin de climatiser Récupération des EP possible Nettoyage annuel à décennal Amélioration du confort thermique par abaissement de la transmission du flux solaire et abaissement de la température résultante Performances acoustiques : affaiblissement des bruits d impact Impact négatif sur le confort visuel si sous face non claire Selon le choix de l isolant thermique MDE Conseil & Concept Energie / Nov

26 Fiche n 103 : Laine minérale (rouleaux de laine de verre) ISOLATION DE TOITURE (PLAFOND SUR COMBLE) Appréciation Avantages Produit facile à mettre en œuvre, assez bon marché, assez facilement disponible qui cumule des avantages en matière de confort thermique et acoustique, mais qui doit absolument être mis en œuvre à l abri de l humidité et doit éviter les contacts avec l ambiance intérieure du logement Facilité de pose, produit courant Caractéristiques Dimensions (mm) Densité (kg/m3) Epaisseur (mm) Résistance thermique (Voir annexe) Gain en confort type : moins 1 C en moyenne, moins 4 C sur les maxi Ex. d un bureau climatisé de 15 m2 type : Gain en puissance de clim. type : moins 0,5 kwf ou 1500 BTU/h Gain en consommation annuelle type : 15% soit 400 kwh/an Variable 25 à à 240 R= 1 m2. C/W à 6 m2. C/W Matériau hydrophile : absorbe l humidité Précautions nécessaires contre les rongeurs qui nichent dans la laine de verre Propriétés acoustiques : traitement bruits aériens et impact en toiture selon mise en oeuvre Mise en oeuvre Rouleaux déroulés sur le faux-plafond (avec pare-vapeur vers le dessus ) Privilégier la pose avec encapsulage qui évite le contact direct avec les fibres et les produits sans découpe Offre en Guyane Nom courant Laine de roche, laine de verre Fabricant(s) ISOVER, KNAUF Distributeur(s) BATIMENT GUYANAIS, GIMAG, LE GAC Installateur(s) NC Coût indicatif non posé 3 à 6 Euros par m2 (hors transport) Coût indicatif posé 23 Euros par m2 MDE Conseil & Concept Energie / Nov

27 Documents de Certification Classement au feu (voir annexe) Avis Technique DTU (Voir annexe) Référence en cours M0 (Laine de Roche) ou M1 (Laine de Verre) Oui (toiture) Compatibilité Protection solaire de toiture ECODOM Ep. 50 mm : teinte claire Ep. 80 mm : teinte moyenne Ep. 110 mm : teinte sombre Intérêt dans le cadre d une démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) 1. Relation harmonieuse avec environnement 2. Choix intégré des produits de construction 3. Chantier à faibles nuisances 4. Gestion de l'énergie 5. Gestion de l'eau 6. Gestion des déchets d'activité 7. Entretien et maintenance 8. Confort hygrothermique 9. Confort acoustique 10. Confort visuel 11. Confort olfactif 12. Conditions sanitaires 13. Qualité de l'air 14. Qualité de l'eau Liant formaldéhyde (composé organique volatile très toxique) selon les marques et énergie grise importante Recyclage (fusion) possible mais tri sélectif difficile et pas de filière locale Produit isolant thermique performant si mis en œuvre dans ambiance non humide Néant Amélioration du confort thermique par abaissement de la transmission du flux solaire et abaissement de la température résultante Performances acoustiques selon la qualité de la pose Sa manipulation peut entraîner une irritation des voies respiratoires, des mains et des yeux. Peut avoir une influence néfaste sur la qualité de l air intérieur si contact avec air ambiant : donc étanchéité parfaite indispensable entre zone de mise en œuvre et zone habitable MDE Conseil & Concept Energie / Nov

28 Fiche n 104 : Laine de roche (panneau) ISOLATION DE TOITURE (TERRASSE) OU DE MUR Appréciation Avantages Produit disponible qui cumule des caractéristiques thermiques et acoustiques positives mais qui, pour la plupart des applications, est insuffisamment épais pour avoir des performances thermiques optimales. Produit très durable (si étanchéité), sans entretien Caractéristiques Dimensions (mm) Densité (kg/m3) Epaisseur (mm) Résistance thermique (Voir annexe) Gain en confort type : moins 1 C en moyenne, moins 2 C sur les maxi Ex. d un bureau climatisé de 15 m2 type : Gain en puissance de clim. type : moins 0,5 kwf ou 1500 BTU/h Gain en consommation annuelle type : 15% soit 400 kwh/an 1200x kg/m3 40 R= 1,05 m2. C/W Propriétés acoustiques : traitement bruits d impact et bruits aériens Matériau hydrophile : performances très dépendantes de l étanchéité parfaite de la toiture terrasse Panneau avec kraft ou grille de verre imprégnée de bitume Mise en oeuvre Sur élément porteur (bois, béton ), recouvert d une étanchéité soudée à chaud type bicouche bitume et film extérieur de couleur Privilégier la pose avec encapsulage qui évite le contact direct avec les fibres et les produits sans découpe Offre en Guyane Nom commercial PANOTOIT KRAFT / QUADRO Fabricant(s) ISOVER Distributeur(s) COGIT Installateur(s) COGIT Coût indicatif non posé NC Coût indicatif posé NC MDE Conseil & Concept Energie / Nov

29 Documents de Certification Classement au feu (voir annexe) Avis Technique DTU (Voir annexe) Autres Référence ACERMI (Voir annexe) n 85/A/18/028 M0 n 5/ et n 5/ ou 43-4 Compatibilité Protection solaire de toiture ECODOM Insuffisant seul en 40 mm d autant plus que les étanchéités sont généralement de couleur sombre : deux couches sont nécessaires pour atteindre les exigences Intérêt dans le cadre d une démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) 1. Relation harmonieuse avec environnement 2. Choix intégré des produits de construction 3. Chantier à faibles nuisances 4. Gestion de l'énergie 5. Gestion de l'eau 6. Gestion des déchets d'activité 7. Entretien et maintenance 8. Confort hygrothermique 9. Confort acoustique 10. Confort visuel 11. Confort olfactif 12. Conditions sanitaires 13. Qualité de l'air 14. Qualité de l'eau Liant formaldéhyde (composé organique volatile très toxique) selon les marques et énergie grise élevée Recyclage (fusion) mais tri sélectif difficile Produit isolant thermique performant si mis en œuvre dans ambiance non humide et en épaisseur suffisante Néant Amélioration du confort thermique par abaissement de la transmission du flux solaire et abaissement de la température résultante Bonnes performances acoustiques (mise en œuvre en toiture terrasse) Sa manipulation peut entraîner une irritation des voies respiratoires, des mains et des yeux (fibrose pulmonaire si forte exposition). Peut avoir une influence néfaste sur la qualité de l air intérieur si contact avec air ambiant mais ce risque est limité en raison de la mise en œuvre généralement en toiture terrasse MDE Conseil & Concept Energie / Nov

30 Fiche n 105 : Laine de verre (rouleau feutre tendu) ISOLATION DE TOITURE (RAMPANTE OU AVEC COMBLE) Appréciation Avantages Produit facile à mettre en œuvre, assez bon marché, qui cumule des avantages en matière de confort thermique et acoustique, mais qui doit absolument être mis en œuvre à l abri de l humidité et doit éviter les contacts avec l ambiance intérieure du logement pour éviter l émission de particules Produit simple et peu coûteux Gain en confort type : moins 2 C en moyenne, moins 4 C sur les maxi Ex. d un bureau climatisé de 15 m2 type : Gain en puissance de clim. type : moins 1 kwf ou 3000 BTU/h Gain en consommation annuelle type : 25% soit 600 kwh/an Caractéristiques Dimensions (mm) 1200x7000 à Densité (kg/m3) 25 Epaisseur (mm) 50 à 80 Résistance thermique R= 1,2 à 2,05 m2. C/W (Voir annexe) Feutre avec revêtement armé (film alu ou vinyl pare-vapeur) Suppression du faux-plafond pour bâtiments industriels Matériau hydrophile : craint l humidité Précautions contre les rongeurs nécessaires Propriétés acoustiques (traitement des bruits aériens et d impact toiture) selon mise en oeuvre Mise en oeuvre Rouleau déroulé sur charpente avant couverture Plus facile à poser dans le neuf (à dérouler sur pannes de toiture) Offre en Guyane Nom courant FEUTRE ISOLANT TENDU Fabricant(s) ISOVER Distributeur(s) COGIT Installateur(s) COGIT Coût indicatif non posé 12 Euros par m2 (hors transport) Coût indicatif posé 23 Euros par m2 MDE Conseil & Concept Energie / Nov

31 Documents de Certification Classement au feu (voir annexe) Avis Technique DTU (Voir annexe) référence ACERMI (Voir annexe) n 85/C/18/004 M1 n 5/ (toiture) Compatibilité Protection solaire de toiture ECODOM Ep. 50 mm : teinte claire Ep. 80 mm : teinte moyenne Ep. 110 mm : teinte sombre Intérêt dans le cadre d une démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) 1. Relation harmonieuse avec environnement 2. Choix intégré des produits de construction 3. Chantier à faibles nuisances 4. Gestion de l'énergie 5. Gestion de l'eau 6. Gestion des déchets d'activité 7. Entretien et maintenance 8. Confort hygrothermique 9. Confort acoustique 10. Confort visuel 11. Confort olfactif 12. Conditions sanitaires 13. Qualité de l'air 14. Qualité de l'eau Energie grise relativement élevée Recyclage (fusion) mais tri sélectif difficile et pas de filière locale Produit isolant thermique performant si mis en œuvre dans ambiance non humide et en épaisseur suffisante Néant Amélioration du confort thermique par abaissement de la transmission du flux solaire et abaissement de la température résultante Performances acoustiques selon type et qualité de la pose En rampant, possibilités limitées (blanc ou métal) Sa manipulation peut entraîner une irritation des voies respiratoires, des mains et des yeux. Peut avoir un effet néfaste sur la qualité de l air intérieur si contact avec ambiance MDE Conseil & Concept Energie / Nov

32 Fiche n 106 : Perlite expansée (plaque avec liant bitumineux) ISOLATION DE TOITURE (TERRASSE) Appréciation Avantages Produit disponible qui cumule des performances thermiques, acoustiques et environnementales intéressantes mais doit être mis en œuvre en épaisseur suffisante. Produit très durable sans entretien et aux bonnes performances environnementales Gain en confort type : moins 1 C en moyenne, moins 2 C sur les maxi Ex. d un bureau climatisé de 15 m2 type : Gain en puissance de clim. type : moins 0,5 kwf ou 1500 BTU/h Gain en consommation annuelle type : 15% soit 400 kwh/an Caractéristiques Dimensions (mm) Densité (kg/m3) Epaisseur (mm) Résistance thermique (Voir annexe) Mise en oeuvre 1200x R= 0,6 m2. C/W Matériau hydrophobe (n absorbe pas l humidité) Propriétés acoustiques : traitement des bruits d impact et bruits aériens (mise en œuvre en toiture terrasse) Sur élément porteur (bois, béton ), recouvert d une étanchéité soudée à chaud type bicouche bitume et film extérieur de couleur Offre en Guyane Nom courant FESCOBOARD Fabricant(s) MANVILLE Distributeur(s) COGIT Installateur(s) COGIT Coût indicatif non posé NC Coût indicatif posé NC MDE Conseil & Concept Energie / Nov

33 Documents de référence Certification ACERMI (Voir annexe) N 89/A/17/221 Classement au feu (voir M0 annexe) Avis Technique n 5/ DTU (voir annexe) Compatibilité Protection solaire de toiture ECODOM Insuffisant seul en 30 mm : une épaisseur de 60 mm minimum est nécessaire pour une toiture de teinte claire Intérêt dans le cadre d une démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) 1. Relation harmonieuse avec environnement 2. Choix intégré des produits de construction 3. Chantier à faibles nuisances 4. Gestion de l'énergie 5. Gestion de l'eau 6. Gestion des déchets d'activité 7. Entretien et maintenance 8. Confort hygrothermique 9. Confort acoustique 10. Confort visuel 11. Confort olfactif 12. Conditions sanitaires 13. Qualité de l'air 14. Qualité de l'eau Liant bitumineux deux couches Recyclage possible mais incinération plus usuelle Produit isolant thermique performant si mis en œuvre en épaisseur suffisante Néant Amélioration du confort thermique par abaissement de la transmission du flux solaire et abaissement de la température résultante Bonnes performances acoustiques selon qualité de la pose Impact potentiel négatif du liant bitumineux Impact potentiel négatif du liant bitumineux MDE Conseil & Concept Energie / Nov

34 Fiche n 107 : Polystyrène expansé moulé (plaque) ISOLATION DE TOITURE (RAMPANTE OU AVEC COMBLE) OU DE MUR Appréciation Avantages Matériau à impact environnemental significatif, mais assez intéressant surtout parce que bon marché et disponible, y compris dans des épaisseurs permettant une isolation thermique renforcée, et aux performances acoustiques moyennes. Mise en œuvre facile mais nécessitant des précautions. Produit thermiquement performant, durable sans entretien, au bon rapport qualité/prix mais aux performances environnementales moyennes Gain en confort type : moins 2 C en moyenne, moins 4 C sur les maxi Ex. d un bureau climatisé de 15 m2 type : Gain en puissance de clim. type : moins 1 kwf ou 3000 BTU/h Gain en consommation annuelle type : 25% soit 600 kwh/an Caractéristiques Dimensions (mm) 1200x400 et 1200x600 Densité (kg/m3) 15 à 30 (densité supérieure disponible) Epaisseur (mm) 40 courant (gamme d épaisseur standard de 20 à 100 mm) Résistance thermique R= 1 m2. C/W (voir annexe) Matériau hydrophobe (n'absorbe pas l humidité) Propriétés acoustiques selon mise en œuvre Polystyrène expansé moulé Gamme d utilisation très large Précautions nécessaires contre les rongeurs Mise en oeuvre Pose entre pannes ou sur le faux-plafond Placer à l abri des rongeurs Temp. maxi d utilisation 70 C (sublimation au-delà) Offre en Guyane Nom courant Plaque de polystyrène expansé (PSE) Fabricant(s) SAGIP Distributeur(s) SAGIP Installateur(s) NC Coût indicatif non posé 6 Euros par m2 en 1200x600 (hors transport) Coût indicatif posé 20 à 30 Euros par m2 selon la taille et la complexité MDE Conseil & Concept Energie / Nov

35 Documents de Certification Classement au feu (voir annexe) Avis Technique DTU (Voir annexe) Référence en cours M1 à M3 selon additifs ignifugeants Non (toiture) Compatibilité Protection solaire de toiture ECODOM Ep. 40 mm : teinte claire Ep. 60 mm : teinte moyenne Ep. 80 mm : teinte sombre Intérêt dans le cadre d une démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) 1. Relation harmonieuse avec environnement 2. Choix intégré des produits Expansé au pentane (ODP (voir annexe) nul) mais impact sur de construction réchauffement global et énergie grise assez importante 3. Chantier à faibles nuisances Recyclage possible sauf si usage dans panneaux composites 4. Gestion de l'énergie Produit isolant thermique performant : réduit les charges de climatisation voire le besoin de climatiser 5. Gestion de l'eau 6. Gestion des déchets d'activité 7. Entretien et maintenance Néant 8. Confort hygrothermique Amélioration du confort thermique par abaissement de la transmission du flux solaire et abaissement de la température résultante 9. Confort acoustique Performances acoustiques moyennes selon qualité de la pose mais moins performant que la laine minérale 10. Confort visuel 11. Confort olfactif 12. Conditions sanitaires 13. Qualité de l'air Produit sans impact sur la qualité de l'air intérieur 14. Qualité de l'eau MDE Conseil & Concept Energie / Nov

36 Fiche n 108 : Polystyrène extrudé (plaque) ISOLATION DE MUR, TOITURE (RAMPANTE OU AVEC COMBLE) Appréciation Bon isolant thermique de toiture, disponible, à utiliser en épaisseur adéquate et qui a l intérêt de ne pas craindre l humidité. Impact environnmental très significatif Avantages Produit thermiquement performant, durable sans entretien, au bon rapport qualité/prix mais aux performances environnementales assez médiocres Gain en confort type : moins 2 C en moyenne, moins 4 C sur les maxi Ex. d un bureau climatisé de 15 m2 type : Gain en puissance de clim. type : moins 1 kwf ou 3000 BTU/h Gain en consommation annuelle type : 25% soit 600 kwh/an Caractéristiques Dimensions (mm) 600x2500 ou 1250 Densité (kg/m3) 25 Epaisseur (mm) 30 (standard en Guyane) Résistance thermique R= 1,05 m2. C/W (voir annexe) Matériau hydrophobe (n'absorbe pas l humidité) Propriétés acoustiques (mise en œuvre toiture terrasse) Polystyrène extrudé avec peau de surface Précautions nécessaires contre les rongeurs Mise en oeuvre Pose sur élément porteur (bois, béton ), recouvert d une étanchéité (voir fiche n 06) soudée à chaud type bicouche bitume et film extérieur de couleur Temp. max 70 C Offre en Guyane Nom courant Plaque de polystyrène extrudé Fabricant(s) ISOBOX HENRY Distributeur(s) COGIT Installateur(s) COGIT Coût indicatif posé 30 Euros/m2 MDE Conseil & Concept Energie / Nov

37 Documents de Certification Classement au feu (voir annexe) Avis Technique DTU (Voir annexe) Autres Référence ACERMI (voir annexe) n 01/C/81/645 M1 Non 20.1 Compatibilité Protection solaire de toiture ECODOM Ep. 30 mm : couleur claire Plusieurs couches nécessaires pour respecter les prescriptions pour les teintes moyennes et sombres Intérêt dans le cadre d une démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) 1. Relation harmonieuse avec environnement 2. Choix intégré des produits Produit gonflant HCFC (ODP (voir annexe) non nul donc impact sur de construction l effet de serre ) et énergie grise assez importante 3. Chantier à faibles nuisances Recyclage possible sauf si usage dans panneaux composites 4. Gestion de l'énergie Produit isolant thermique très performant : réduit les charges de climatisation voire le besoin de climatiser 5. Gestion de l'eau 6. Gestion des déchets d'activité 7. Entretien et maintenance Néant 8. Confort hygrothermique Amélioration du confort thermique par abaissement de de la transmission du flux solaire et abaissement de la température résultante 9. Confort acoustique Performances acoustiques : atténuation des bruits d impact (mise en œuvre en toiture-terrasse) 10. Confort visuel 11. Confort olfactif 12. Conditions sanitaires 13. Qualité de l'air Produit sans impact sur la qualité de l'air intérieur 14. Qualité de l'eau MDE Conseil & Concept Energie / Nov

38 Fiche n 109 : Polystyrène (plaque sandwich bac acier) ISOLATION DE TOITURE (RAMPANTE) Appréciation Avantages Produit thermiquement très performant mais environnementalement moyen. Il doit absolument être utilisé sous une tôle claire sinon la durabilité du composant est faible Produit intéressant en rénovation de toiture (surtoiture) Gain en confort type : moins 2 C en moyenne, moins 4 C sur les maxi Ex. d un bureau climatisé de 15 m2 type : Gain en puissance de clim. type : moins 1 kwf ou 3000 BTU/h Gain en consommation annuelle type : 25% soit 600 kwh/an Caractéristiques Dimensions (mm) Densité (kg/m3) Epaisseur (mm) Résistance thermique (Voir annexe) Mise en oeuvre 15 à (autres épaisseurs disponibles) R= 1 m2. C/W Matériau hydrophobe Qualités acoustiques selon mise en œuvre Précautions nécessaires contre les rongeurs Temp. max 70 C ce qui exclut en Guyane son utilisation pour des teintes non claires (T >>70 C) pour une bonne durabilité du produit Pose entre pannes ou sur le faux-plafond Offre en Guyane Nom commercial ISOL-TOIT Fabricant(s) Distributeur(s) Installateur(s) HAIRONVILLE, SAGIP ISOL-TOIT ISOL-TOIT Coût indicatif non posé NC Coût indicatif posé NC MDE Conseil & Concept Energie / Nov

39 Documents de Certification Classement au feu (voir annexe) Avis Technique DTU (Voir annexe) Autres référence Non M1 Non disponible (toiture) Compatibilité Protection solaire de toiture ECODOM Ep. 40 mm : teinte claire Ep. 60 mm : teinte moyenne Ep. 80 mm : teinte sombre Intérêt dans le cadre d une démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) 1. Relation harmonieuse avec environnement 2. Choix intégré des produits de construction 3. Chantier à faibles nuisances 4. Gestion de l'énergie 5. Gestion de l'eau 6. Gestion des déchets d'activité 7. Entretien et maintenance 8. Confort hygrothermique 9. Confort acoustique 10. Confort visuel 11. Confort olfactif 12. Conditions sanitaires 13. Qualité de l'air 14. Qualité de l'eau Expansé au pentane (ODP (Voir annexe) nul) mais impact sur réchauffement global et énergie grise importante Recyclage possible mais pas de filière locale Produit isolant thermique très performant : réduit les charges de climatisation voire le besoin de climatiser Néant. Durabilité optimale pour teinte claire Amélioration du confort thermique par abaissement de la transmission du flux solaire et abaissement de la température résultante Assez bonnes perfornaces acoustiques selon qualité de la pose Potentiellement positif car face interne disponible en couleur claire pour confort visuel intérieur optimal. Possibilité d intégration d ouvrants de toiture Produit sans impact sur la qualité de l'air intérieur MDE Conseil & Concept Energie / Nov

40 Fiche n 110 : Polyuréthane (panneau sandwich bac acier) ISOLATION DE TOITURE (RAMPANTE OU AVEC COMBLE) OU DE MUR Appréciation Avantages Protection très performante en termes d isolation thermique, moins performante en termes acoustiques. L impact environnemental du polyuréthane est très mauvais Isolant performant Gain en confort type : moins 2 C en moyenne, moins 4 C sur les maxi Ex. d un bureau climatisé de 15 m2 type : Gain en puissance de clim. type : moins 1 kwf ou 3000 BTU/h Gain en consommation annuelle type : 25% soit 600 kwh/an Caractéristiques Dimensions (mm) 1080 ou 1016x1000 Densité (kg/m3) 40 Epaisseur (mm) 30 à 100 Résistance thermique R= 1,1 à 4 m2. C/W (Voir annexe) Matériau hydrophobe Isolation acoustique 25 db (TSA) Risques de gonflement Temp. max 80 C Mise en oeuvre Pose directe sur pannes Placer à l abri des rongeurs Isolant intégré à la couverture (réduction surcoût de pose et suppression du faux-plafond) Offre en Guyane Nom commercial PROMISOL (1001 TS, TH, TSA ) Fabricant(s) HAIRONVILLE Distributeur(s) HAIRONVILLE Installateur(s) NC Coût indicatif non posé 30 Euros par m2 Coût indicatif posé 45 Euros par m2 (hors transport) MDE Conseil & Concept Energie / Nov

41 Documents de Référence Certification Classement au feu (voir M2 (M1 sur demande) annexe) Avis Technique DTU (Voir annexe) n 5/ (TS) Compatibilité Protection solaire de toiture ECODOM Ep. 40 mm : teinte claire Ep. 60 mm : teinte moyenne Ep. 80 mm : teinte sombre Intérêt dans le cadre d une démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) 1. Relation harmonieuse avec Toutes couleurs de finition possibles environnement 2. Choix intégré des produits Gonflé avec un HCFC (ODP (Voir annexe) non nul et impact sur de construction réchauffement global) et fort taux d énergie grise 3. Chantier à faibles nuisances PU non recyclable Valorisation des chutes à organiser sur chaque chantier pour réutilisation diverses 4. Gestion de l'énergie Produit isolant thermique très performant : réduit les charges de climatisation voire le besoin de climatiser 5. Gestion de l'eau 6. Gestion des déchets d'activité 7. Entretien et maintenance Néant si mis en œuvre dans teinte claire 8. Confort hygrothermique 9. Confort acoustique 10. Confort visuel 11. Confort olfactif 12. Conditions sanitaires 13. Qualité de l'air 14. Qualité de l'eau Amélioration du confort thermique par abaissement de de la transmission du flux solaire et abaissement de la température résultante Assez peu performant (réduction des bruits d impact sur toiture et réduction bruits aériens). Complément par isolant acoustique spécifique à prévoir si recherche performances spécifiques sur cette cible. Potentiellement positif car face interne disponible en couleur claire pour confort visuel intérieur optimal. Possibilité d intégration d ouvrants de toiture Pas d impact négatif pendant la durée de vie du bâtiment Produit sans impact sur la qualité de l'air intérieur MDE Conseil & Concept Energie / Nov

42 Fiche n 111 : Film aluminisé simple ou double face (rouleau) ISOLATION DE TOITURE (RAMPANTE OU AVEC COMBLE) Appréciation Avantages Produit facilement disponible, bon marché, facile à mettre en œuvre en particulier en réhabilitation et lorsque l espace disponible pour isoler est faible mais dont les propriétés thermiques décroissent avec le vieillissement et l empoussiérage. N est performant que si les combles sont fortement ventilés, il est donc peu recommandé. Inutilisable dans les bâtiments publics (pas d Avis Technique). Produit de type IMR (Isolant Mince Réfléchissant). Facile à poser (en réhabilitation) et peu volumineux : intéressant lorsque l espace disponible pour isoler est réduit Caractéristiques Dimensions (mm) Densité (kg/m3) Epaisseur (mm) Résistance thermique (Voir annexe) Gain en confort type : 0 à 1 C en moyenne, moins 0 à 4 C sur les maxi Ex. d un bureau climatisé de 15 m2 type : Gain en puissance de clim. type : moins 0,5 kwf ou 1500 BTU/h Gain en consommation annuelle type : 15% soit 400 kwh/an 2 R= 0 m2. C/W mais on peut définir une résistance thermique équivalente tenant compte du phénomène de réflexion du rayonnment IR Film mince réfléchissant dont l efficacité dépend de son état de surface et de la lame d air associée Matériau hydrophobe (ne craint pas l humidité) Pare-vapeur Pas de qualités acoustiques Forte dégradation des performances thermiques dans le temps liée à l état de surface du réflecteur (poussières, oxydation) Mise en oeuvre Offre en Guyane Nom commercial Fabricant(s) Distributeur(s) Installateur(s) Coût indicatif non posé Coût indicatif posé Agraphage du film sur les chevrons de toiture ISOREFLEX, HARVIFOIL etc. ACTIS, PACIFIC INDUSTRIE BATIMENT GUYANAIS NC 3,5 Euros par m2 (hors transport) MDE Conseil & Concept Energie / Nov

43 Documents de Référence Certification Non Classement au feu (voir M0 annexe) Avis Technique Non DTU (Voir annexe) (toiture) Autres Compatibilité Protection solaire de toiture ECODOM Insuffisant si utilisé seul Intérêt dans le cadre d une démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) 1. Relation harmonieuse avec environnement 2. Choix intégré des produits de construction 3. Chantier à faibles nuisances 4. Gestion de l'énergie 5. Gestion de l'eau 6. Gestion des déchets d'activité 7. Entretien et maintenance 8. Confort hygrothermique 9. Confort acoustique 10. Confort visuel 11. Confort olfactif 12. Conditions sanitaires 13. Qualité de l'air 14. Qualité de l'eau Aluminium, matière recyclable mais à très fort taux d énergie grise Recyclage difficile Amélioration des performances mais non garantie de la durabilité des performances Nettoyage poussière de surface Amélioration du confort thermique par abaissement de de la transmission du flux solaire et abaissement de la température résultante Non En bâtiment commercial ou industriel : surface réfléchissante Produit sans impact sur la qualité de l'air intérieur MDE Conseil & Concept Energie / Nov

44 Fiche n 112 : Films aluminisés superposés (rouleau) ISOLATION DE TOITURE (RAMPANTE OU AVEC COMBLE) Appréciation Avantages Plus performant que les films simples mais aussi plus coûteux. Produit facilement disponible, toutefois assez cher, facile à mettre en œuvre en particulier en réhabilitation et lorsque l espace disponible pour isoler est faible mais dont les propriétés thermiques décroissent avec le vieillissement et l empoussiérage. N est performant que si les combles sont fortement ventilés, il est donc peu recommandé. Inutilisable dans les bâtiments publics (pas d Avis Technique). Produit de type IMR (Isolant Mince Réfléchissant). Facile à poser (en réhabilitation) et peu volumineux lorsque faible épaisseur disponible pour isoler Gain en confort type : 0 à 1 C en moyenne, 0 à 2 C sur les maxi Ex. d un bureau climatisé de 15 m2 type : Gain en puissance de clim. type : moins 0,5 kwf ou 1500 BTU/h Gain en consommation annuelle type : 15% soit 400 kwh/an Caractéristiques Dimensions (mm) Densité (kg/m3) Epaisseur (mm) Résistance thermique (Voir annexe) 5 R dépend du nombre de films associés. On peut définir une résistance thermique équivalente tenant compte du phénomène de multi réflexion du rayonnment IR Film mince réfléchissant dont l efficacité dépend de la lame d air associée Matériau hydrophobe (ne craint pas l humidité) Pare-vapeur Pas de qualités acoustiques Forte dégradation des performances thermiques dans le temps liée à l état de surface du réflecteur (poussières, oxydation) Mise en oeuvre Offre en Guyane Nom commercial Fabricant(s) Distributeur(s) Installateur(s) Coût indicatif non posé Coût indicatif posé Agraphage du film sur les chevrons de toiture TRI ISO SUPER 9 ACTIS BATIMENT GUYANAIS NC MDE Conseil & Concept Energie / Nov

45 Documents de Référence Certification Non Classement au feu (voir M0 annexe) Avis Technique Non DTU (Voir annexe) (toiture) Autres Compatibilité Protection solaire de toiture ECODOM Insuffisant seul Intérêt dans le cadre d une démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) 1. Relation harmonieuse avec environnement 2. Choix intégré des produits de construction 3. Chantier à faibles nuisances 4. Gestion de l'énergie 5. Gestion de l'eau 6. Gestion des déchets d'activité 7. Entretien et maintenance 8. Confort hygrothermique 9. Confort acoustique 10. Confort visuel 11. Confort olfactif 12. Conditions sanitaires 13. Qualité de l'air 14. Qualité de l'eau Aluminium, matière recyclable mais à forte énergie grise Recyclage difficile Amélioration des performances mais non garantie de la durabilité des performances Nettoyage poussière Amélioration du confort thermique par abaissement de la transmission du flux solaire et abaissement de la température résultante Non En bâtiment commercial ou industriel : surface réfléchissante Produit sans impact sur la qualité de l'air intérieur MDE Conseil & Concept Energie / Nov

46 Fiche n 113 : Isolant microalvéolaire mince et film (rouleau) ISOLATION DE TOITURE (RAMPANTE OU AVEC COMBLE) Appréciation Avantages Plus performant que les films simples mais aussi plus coûteux. Produit facilement disponible, bon marché, facile à mettre en œuvre en particulier en réhabilitation et lorsque l espace disponible pour isoler est faible mais dont les propriétés thermiques décroissent avec le vieillissement et l empoussiérage. N est performant que si les combles sont fortement ventilés. Produit facile à poser (en réhabilitation) et peu volumineux lorsque faible épaisseur disponible pour isoler Caractéristiques Dimensions (mm) 120x20000 Densité (kg/m3) 285 g/m2 Epaisseur (mm) 8 Résistance thermique R= 0,25 m2. C/W (Voir annexe) Gain en confort type : 0 à 1 C en moyenne, 0 à 2 C sur les maxi Ex. d un bureau climatisé de 15 m2 type : Gain en puissance de clim. type : moins 0,5 kwf ou 1500 BTU/h Gain en consommation annuelle type : 15% soit 400 kwh/an Film mince réfléchissant dont l efficacité dépend de la lame d air associée Matériau hydrophobe (ne craint pas l humidité) Pare-vapeur Pas de qualités acoustiques Forte dégradation des performances thermiques dans le temps liée à l état de surface du réflecteur (poussières, oxydation) Mise en oeuvre Agrapher le film sur les chevrons de toiture Offre en Guyane Nom commercial ACTIREFLEX Fabricant(s) ACTIS Distributeur(s) BATIMENT GUYANAIS Installateur(s) NC Coût indicatif non posé 24 Euros par m2 Coût indicatif posé MDE Conseil & Concept Energie / Nov

47 Documents de Référence Certification Non Classement au feu (voir M1 annexe) Avis Technique Non DTU (Voir annexe) (toiture) Autres Compatibilité Protection solaire de toiture ECODOM Insuffisant seul Intérêt dans le cadre d une démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) 1. Relation harmonieuse avec environnement 2. Choix intégré des produits de construction 3. Chantier à faibles nuisances 4. Gestion de l'énergie 5. Gestion de l'eau 6. Gestion des déchets d'activité 7. Entretien et maintenance 8. Confort hygrothermique 9. Confort acoustique 10. Confort visuel 11. Confort olfactif 12. Conditions sanitaires 13. Qualité de l'air 14. Qualité de l'eau Aluminium Non recyclage Contribution à réduction des consommations de climatisation Néant Amélioration du confort thermique par abaissement de la transmission du flux solaire et abaissement de la température résultante Non En bâtiment commercial ou industriel : surface métal Produit sans impact sur la qualité de l'air intérieur MDE Conseil & Concept Energie / Nov

48 - 2 Protection solaire des fenêtres et des baies MDE Conseil & Concept Energie / Nov

49 MDE Conseil & Concept Energie / Nov

50 Fiche n 201 : " Casquette " et brise-soleil PROTECTION SOLAIRE DE FENETRE (Aluminium laqué, bois, acier, voire béton) Appréciation Avantages Solution de protection solaire très performante. Protection également à la pluie Animation de façade, esthétique Gain en confort type : moins 1 C en moyenne, moins 6 C sur les maxi Ex. d un bureau climatisé de 15 m2 type : Gain en puissance de clim. type : moins 150 Wf ou 500 BTU/h Caractéristiques Dimensions (mm) Variables. Sur mesure Densité (kg/m3) Epaisseur (mm) Résistance thermique (Voir annexe) Les brise-soleils (structures ajourées) sont préférables aux casquettes (structures pleines) ralentissant la circulation d air Mise en oeuvre Offre en Guyane Nom commercial Produits «sur mesure» fabriqués localement Fabricant(s) Entreprises de menuiseries alu et bois Distributeur(s) Idem Installateur(s) NC Coût indicatif non posé NC Coût indicatif posé Forte variation selon le matériau et la complexité de l élément MDE Conseil & Concept Energie / Nov

- 1. Protection solaire. de toiture

- 1. Protection solaire. de toiture - 1 Protection solaire de toiture MDE Conseil & Concept Energie / Nov. 2004 15 Fiche n 101 : Bardeau wapa PROTECTION SOLAIRE DE TOITURE (EN SURTOITURE OU AVEC COMBLE PERDU TRES VENTILE OU ASSOCIE A UN

Plus en détail

- 2 - Protection solaire. des fenêtres et des baies

- 2 - Protection solaire. des fenêtres et des baies - 2 - Protection solaire des fenêtres et des baies MDE Conseil & Concept Energie / Nov. 2004 44 Fiche n 201 : " Casquette " et brise-soleil PROTECTION SOLAIRE DE FENETRE (Aluminium laqué, bois, acier,

Plus en détail

PROTECTION SOLAIRE DES TOITURES

PROTECTION SOLAIRE DES TOITURES 1/ Fiche réalisée par l ADEME à but informatif et non commercial USAGES ET FONCTIONNALITÉS Usages principaux Dimensions standard (L x l x e) Densité (kg/m 3 ), poids (kg), poids surfacique (kg/m²) Epaisseurs

Plus en détail

Construisons en aluminium pour les générations futures

Construisons en aluminium pour les générations futures Construisons en aluminium pour les générations futures La Haute Qualité Environnementale avec l aluminium Les qualités de l aluminium (résistance, légèreté, malléabilité, recyclabilité ) répondent aux

Plus en détail

Niveau de prise en compte de la cible

Niveau de prise en compte de la cible Caractéristiques environnementales du bâtiment (selon les cibles HQE) Niveau de prise en compte de la cible Objectif fixé lors de la phase de conception 1. Relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement

Plus en détail

Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie

Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie Se protéger de la chaleur 2 A. Couverture 4 B. Isolation 16 C. Murs 30 D. Protection des ouvrants 42 Rafraîchir son logement 52 A. Ventilation naturelle

Plus en détail

Polystyrène expansé pour toiture

Polystyrène expansé pour toiture 1/5 Fiche réalisée par l ADEME à but informatif et non commercial USAGES ET FONCTIONNALITÉS Usages principaux Dimensions standard (L x l x e) Densité Modèles Conductivité thermique Classement ISOLE Avis

Plus en détail

L isolation des pavillons

L isolation des pavillons L isolation des pavillons 1 Que connaissez-vous comme type d isolation. Donnez une définition. L isolation permet d apporter un meilleur confort de vie et de faire des économies d énergies IL y a deux

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry

Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry 70 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Laine minérale et laine de verre FEUTRE BARDAGE 72 PANOLENE BARDAGE 72 SYSTEME CLADISOL 74 FEUTRAL 76 PARVACOUSTIC

Plus en détail

Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur

Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur Rénovation d une maison ouvrière bruxelloise Laurent Collignon David Dardenne 1040 Bruxelles 1 Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur d E t t e r b e e k. Sa localisation

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DES PRODUITS ET SYSTEMES «CONFORT ET ECONOMIE D ENERGIE» DISPONIBLES EN GUYANE ANNEXES 1. GLOSSAIRE 2. ECODOM

GUIDE PRATIQUE DES PRODUITS ET SYSTEMES «CONFORT ET ECONOMIE D ENERGIE» DISPONIBLES EN GUYANE ANNEXES 1. GLOSSAIRE 2. ECODOM ANNEXES 1. GLOSSAIRE 2. ECODOM 3. CLIMATISATION PERFORMANTE 4. HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE MDE Conseil & Concept Energie / Nov. 2004 98 GLOSSAIRE ACERMI (Association pour la certification de Matériaux

Plus en détail

GAMME SANDWICH. Isolant : Polystyrène PG Th 32 thermo-acoustique.

GAMME SANDWICH. Isolant : Polystyrène PG Th 32 thermo-acoustique. GAMME SANDWICH Descriptif Général Parement supérieur : Panneau de particules de bois 10 mm hydrofuge (P5), pouvant recevoir sur demande 2 contrelattes en bois de section 25 x 27, permettant de reconstituer

Plus en détail

ETE HIVER. Très forte réflexion 95 % Chauffage. Isolant par réflexion pare vapeur Winco. Sortie d'air et de vapeur d'eau

ETE HIVER. Très forte réflexion 95 % Chauffage. Isolant par réflexion pare vapeur Winco. Sortie d'air et de vapeur d'eau Un isolant 2 en 1 Isolation par réflexion et très faible émissivité En hiver : SKYTECH Pro réfléchit la chaleur émise par le chauffage vers l'intérieur grâce à son fort pouvoir de réflexion. Sa très faible

Plus en détail

Isolation thermique. est à 20 C, tandis qu à l extérieur

Isolation thermique. est à 20 C, tandis qu à l extérieur Isolation UN PEU DE THÉORIE L isolation de la maison a deux fonctions : réduire les dépenses de chauffage et accroître le confort de la maison. Pour savoir quoi et comment isoler, quelques notions théoriques

Plus en détail

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 a.larvol@pays-ruthenois.f

Plus en détail

Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres

Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres Les Certificats d économies d énergie Bâtiments et Collectivités locales Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres Charbonnier Sylvie Opérations élémentaires Isolation Sommaire : Opérations

Plus en détail

Composition du mur de Façade Mise en œuvre. 1. Avant les années 40 :

Composition du mur de Façade Mise en œuvre. 1. Avant les années 40 : Composition du mur de Façade Mise en œuvre 1. Avant les années 40 : Les murs de façade étaient constitués d éléments maçonnés en contact direct les uns avec les autre et recevaient un enduit extérieur

Plus en détail

CSFE. La toiture-terrasse. La réponse à la démarche HQE

CSFE. La toiture-terrasse. La réponse à la démarche HQE CSFE La toiture-terrasse La réponse à la démarche HQE Sommaire Préambule La toiture-terrasse 03 La réponse à la démarche HQE 04-05 La réponse à la démarche HQE selon la destination de la toiture-terrasse

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES ET DIMENSIONNELLES

CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES ET DIMENSIONNELLES 1/5 Fiche réalisée par l ADEME à but informatif et non commercial USAGES ET FONCTIONNALITÉS Usages principaux Usages secondaires Dimensions standard (L x l x e) : Poids surfacique (kg/m 2 ) Conductivité

Plus en détail

ETE HIVER. Très forte réflexion 95 % Emissivité 5 % Chauffage. Climatisation. Sortie d'air et de vapeur d'eau. Chauffage ou climatisation Vapeur

ETE HIVER. Très forte réflexion 95 % Emissivité 5 % Chauffage. Climatisation. Sortie d'air et de vapeur d'eau. Chauffage ou climatisation Vapeur Un isolant 2 en 1 Isolation par réflexion et très faible émissivité En hiver : SKYTECH Pro réfléchit la chaleur émise par le chauffage vers l'intérieur grâce à son fort pouvoir de réflexion. Sa très faible

Plus en détail

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS Michel Perrin Directeur opérationnel CNDB Un marché en pleine expansion Plus de 10 000 maisons et logements bois/an Une demande potentielle

Plus en détail

PROTECTION SOLAIRE DES MURS

PROTECTION SOLAIRE DES MURS 1/5 Double paroi extérieure en béton de couleur claire Fiche réalisée par l ADEME à but informatif et non commercial USAGES ET FONCTIONNALITÉS Usages principaux Usages secondaires CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES

Plus en détail

Eurotoit, le panneau haute performance pour l isolation thermique des toitures par l extérieur

Eurotoit, le panneau haute performance pour l isolation thermique des toitures par l extérieur Eurotoit, le panneau haute performance pour l isolation thermique des toitures par l extérieur Adapté au marché du neuf et de la rénovation en climat de plaine et de montagne. isolation thermique par l

Plus en détail

L isolation des pavillons

L isolation des pavillons L isolation des pavillons 1 Que connaissez-vous comme type d isolation. Donnez une définition. Nous connaissons : - l isolation thermique : L'isolation thermique désigne l'ensemble des techniques mises

Plus en détail

1 PRODUIT = 3 FONCTIONS

1 PRODUIT = 3 FONCTIONS PANNEAUX DE TOITURE 1 PRODUIT = 3 FONCTIONS Février 2015 Fabrication Française Caissons chevronnés Panneaux sandwichs Caisson chevronné 3 en 1 pour tous types de couvertures Le panneau est constitué de

Plus en détail

Solutions durables et innovantes pour maisons bois

Solutions durables et innovantes pour maisons bois Concept Solutions durables et innovantes pour maisons bois Des solutions techniques et performantes pour l univers de la construction Construire plus naturellement, c est concevoir des maisons saines et

Plus en détail

1 = 3. plafond - isolation - support de couverture. Panneaux de Toiture. Caissons chevronnés et Panneaux Sandwich. Fabrication Française

1 = 3. plafond - isolation - support de couverture. Panneaux de Toiture. Caissons chevronnés et Panneaux Sandwich. Fabrication Française Panneaux de Toiture 1 = 3 produit prestations plafond - isolation - support de couverture Caissons chevronnés et Panneaux Sandwich Documentation extraite du catalogue 2014 Fabrication Française PANNEAUX

Plus en détail

- 6 - Equipements. performants

- 6 - Equipements. performants - 6 - Equipements performants MDE Conseil & Concept Energie / Nov. 2004 86 Fiche n 601 : Lampe à Economie d Energie (LEE) APPAREIL D ECLAIRAGE PERFORMANT La mise en œuvre de ce produit fait partie des

Plus en détail

Powerwall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur.

Powerwall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur. Powerwall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur. Convient à une large gamme de systèmes de finition de façades en bardage, vêture et vêtage. La réglementation

Plus en détail

ISOTOIT PANNEAU ISOLANT DE TOITURE. avis technique CSTB n 2/05-1155

ISOTOIT PANNEAU ISOLANT DE TOITURE. avis technique CSTB n 2/05-1155 ISOTOIT PANNEAU ISOLANT DE TOITURE avis technique CSTB n 2/05-1155 ISOTOIT avis technique CSTB n 2/05-1155 Composition des panneaux : 2 faces tôle aluminium prélaquée*, protégée par film adhésif anti UV.

Plus en détail

LA MAISON BIOCLIMATIQUE Isolation thermique de la maison. NOM : Classe : Page 1/2

LA MAISON BIOCLIMATIQUE Isolation thermique de la maison. NOM : Classe : Page 1/2 S1 - S2 NOM : Classe : Page 1/2 1. Problème à résoudre Comment isoler efficacement la maison bioclimatique. 2. Connaitre les matériaux d'isolation En se connectant au site Leroymerlin.fr rubrique : construction

Plus en détail

ALVÉOLAIRES MOUSSES MINÉRALES LAINES VÉGÉTALES BASES ANIMALES FIBRES BOIS PMR

ALVÉOLAIRES MOUSSES MINÉRALES LAINES VÉGÉTALES BASES ANIMALES FIBRES BOIS PMR Performances thermiques Marquage Conductivité Épaisseur Thermique en mm pour C E A c e r m i AT R 5 R 8 λ Feu Environnement FDES Prix TTC pour R=8 Rapport qualité/ prix Commentaire MOUSSES ALVÉOLAIRES

Plus en détail

>I En savoir plus I Développement durable

>I En savoir plus I Développement durable g Qu est ce que c est? 1987 Rapport Brundtland Commission des Nations Unies sur l Environnement et le Développement «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans

Plus en détail

Maison ossature bois 70 m² habitable

Maison ossature bois 70 m² habitable Maison ossature bois 70 m² habitable Notre société, constituée de véritables professionnels travaillant depuis plusieurs années dans le domaine du bois et la construction bois, a constitué un pool de

Plus en détail

MUR DE FACADE EN BOIS. Module 2 Technologies courantes de construction bois

MUR DE FACADE EN BOIS. Module 2 Technologies courantes de construction bois MUR DE FACADE EN BOIS Module 2 Technologies courantes de construction bois Module 2 Technologies courantes de construction bois Murs à ossature légère Principes Matériaux Pré-dimensionnement Lisses

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE SOMMAIRE 4 1. LE CONTEXTE 1.1 Enjeux environnementaux 1.2 Cadre réglementaire 1.3 Réglementation thermique 2005 1.4 DPE «Etiquette énergie» 1.5 Loi Grenelle: L urgence écologique 1.6 Protéger l environnement

Plus en détail

L isolation des pavillons

L isolation des pavillons L isolation des pavillons Réalisé par Mathilde et Maxime 1 Que connaissez-vous comme type d isolation. Donnez une définition. Nous connaissons deux types d isolant : - les isolants thermiques - les isolants

Plus en détail

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Isolants minces Thermoréflecteurs ATI est doté d un bureau d études pour la recherche et le développement. De 2003 à 2008, ATI et l ENTPE/CNRS ont conjointement

Plus en détail

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Isolants minces Thermoréflecteurs ATI est doté d un bureau d études pour la recherche et le développement. De 2003 à 2008, ATI et l ENTPE/CNRS ont conjointement

Plus en détail

Isolations des Toitures par l extérieur lors de rénovations lourdes

Isolations des Toitures par l extérieur lors de rénovations lourdes Isolations des Toitures par l extérieur lors de rénovations lourdes Compatibilités et incompatibilités entre le cahiers des charges thermiques et acoustiques Revue des Techniques existantes Christophe

Plus en détail

PROTECTION SOLAIRE DES TOITURES

PROTECTION SOLAIRE DES TOITURES 1/5 Fiche réalisée par l ADEME à but informatif et non commercial USAGES ET FONCTIONNALITÉS Usages principaux Usages secondaires Dimensions standard (L x l x e) Densité (kg/m 3 ) Epaisseurs (mm), modèles,

Plus en détail

Présentation du concept

Présentation du concept Label THPE RT 2005 2 niveaux d isolation disponibles Maisons INOV en clos couvert avec garantie décennale Version B du 11 mail 2009 SOMMAIRE Présentation du concept... 3 Descriptif du clos couvert des

Plus en détail

L artisan de sa maison isolation thermique et acoustique

L artisan de sa maison isolation thermique et acoustique L artisan de sa maison isolation thermique et acoustique Michel & christophe Branchu Groupe Eyrolles, 01 ISBN 978--1-1349- 1 Les Isoler son habitation est essentiel pour des questions économiques (réduction

Plus en détail

Isolation des toitures Combles perdus

Isolation des toitures Combles perdus Isolation des toitures Combles perdus Guide de l isolation 03/2007 Isolez, économisez : maisons individuelles Maison en 1960, non isolée Maison en 1982 Excellent Economie d énergie Classique Consommation

Plus en détail

Parois à ossature bois et transferts de vapeur

Parois à ossature bois et transferts de vapeur Parois à ossature bois et transferts de vapeur Julien Lamoulie 28 novembre 2013 Un peu de physique L air a une capacité limitée à retenir la vapeur d eau la capacité maximale décroît considérablement à

Plus en détail

ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER.

ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER. ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER. Une combinaison intelligente de matériaux. Depuis près de 80 ans, Saint-Gobain ISOVER SA produit des isolants à hautes performances en laine de verre dans

Plus en détail

Nouvelle usine éco-responsable

Nouvelle usine éco-responsable Nouvelle usine éco-responsable Bibal investit dans un bâtiment d avenir Pour gérer sa croissance tout en respectant l environnement, Philippe BERTRAND, PDG des Cafés BIBAL, a pris le parti de construire

Plus en détail

T h i m o n v i l l e. P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. A n n e x e s a u r è g l e m e n t

T h i m o n v i l l e. P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. A n n e x e s a u r è g l e m e n t T h i m o n v i l l e P l a n L o c a l d U r b a n i s m e A n n e x e s a u r è g l e m e n t Vu pour être annexé à la délibération du 20 décembre 2013 P L U Cachet de la Mairie et signature du Maire

Plus en détail

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison Parlons peu isolons mieux. Multimax 0 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison En rénovation, Multimax 0 permet d optimiser efficacité thermique et espace habitable

Plus en détail

SYSTÈME HOMEGA DESCRIPTION

SYSTÈME HOMEGA DESCRIPTION DESCRIPTION Panneau isolant moulé avec fourrures de bois intégrées 4 pi x 8 pi 3 fourrures de bois intégrées aux 16 po centre à centre Chevauché de 1 1/2 po aux 4 côtés PRODUIT BREVETÉ UNIQUE SUR LE MARCHÉ

Plus en détail

DOSSIER D ETUDE THERMIQUE REGLEMENTAIRE RT 2005

DOSSIER D ETUDE THERMIQUE REGLEMENTAIRE RT 2005 DOSSIER D ETUDE THERMIQUE REGLEMENTAIRE RT 2005 Projet de maison individuelle de Monsieur et Madame LORRAIN située à MONTLAUR 31450 Descriptif général L étude suivante a pour objet de présenter les calculs

Plus en détail

SlimVac. L isolant nouvelle génération : résistance thermique record, le gain d espace en plus. R 5,71 m 2 K/W épaisseur 40 mm. + 2,5 m 2.

SlimVac. L isolant nouvelle génération : résistance thermique record, le gain d espace en plus. R 5,71 m 2 K/W épaisseur 40 mm. + 2,5 m 2. + 1,8 m 2 + 2,5 m 2 + 1,6 m 2 R 5,71 m 2 K/W épaisseur 40 mm λ 0,007 SlimVac L isolant nouvelle génération : résistance thermique record, le gain d espace en plus LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, LE DÉFI DE

Plus en détail

Inconvénients : Dégradations mécaniques, et des performances thermiques en présence d humidité.

Inconvénients : Dégradations mécaniques, et des performances thermiques en présence d humidité. L isolation est très importante dans le bâtiment. C est elle qui permet de réduire les pertes de chaleur. Cette isolation peut se faire avec plusieurs matériaux d origine très diverses. - D origine minérale

Plus en détail

La rénovation thermique des copropriétés

La rénovation thermique des copropriétés La rénovation thermique des copropriétés Isolation thermique par l extérieur (façades, toitures, planchers bas) ASDER - Chambéry Mardi 19 mars 2013 François Sivardière Chargé de mission Copropriétés L

Plus en détail

Matériaux d'isolation

Matériaux d'isolation Produits d'étanchéité et d'isolation Matériaux d'isolation Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certifications Acquis environnementaux Définition :

Plus en détail

PROTECTION SOLAIRE DES MURS

PROTECTION SOLAIRE DES MURS 1/6 Fiche réalisée par l ADEME à but informatif et non commercial USAGES ET FONCTIONNALITÉS Usages principaux Usages secondaires CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES ET DIMENSIONNELLES Dimensions standard (L x l

Plus en détail

NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE

NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE L'ISOLATION TRIPLE GARANTIE 1. Garantie Performances : les laines minérales les plus efficaces du marché La gamme G3 offre la meilleure

Plus en détail

Laine de roche. Fiche réalisée par l ADEME à but informatif et non commercial CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES ET DIMENSIONNELLES

Laine de roche. Fiche réalisée par l ADEME à but informatif et non commercial CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES ET DIMENSIONNELLES 1/5 Fiche réalisée par l ADEME à but informatif et non commercial USAGES ET FONCTIONNALITÉS Usages principaux Usages secondaires Dimensions standard (L x l x e) Densité (kg/m 3 ) Modèles Conductivité thermique

Plus en détail

Les solutions support d enduit mince avec isolation

Les solutions support d enduit mince avec isolation Les solutions support d enduit avec isolation Th38 SE Th38 SE FM+ Dimensions : Th38 SE : 1200 x 600 x épaisseurs 20 à 300 mm Th38 SE FM+ : 500 x 500 x épaisseurs 60 à 120 mm (autres dimensions sur consultation)

Plus en détail

Ce qu il faut savoir...l isolation de la toiture :

Ce qu il faut savoir...l isolation de la toiture : Ce qu il faut savoir...l isolation de la toiture : un acte déterminant qui se réalise dans le respect des normes RT 2005 U MAXI = 0.28 * La maitrise des consommations énergétiques, la réduction des gaz

Plus en détail

Les toitures inclinées

Les toitures inclinées Les toitures inclinées 1. Introduction Les toitures inclinées sont aussi appelées : toitures sèches : c'est à dire qu'elles comportent un espace de ventilation toitures froides : c'est à dire qu'elles

Plus en détail

Rénovation éco-énergétique

Rénovation éco-énergétique Rénovation éco-énergétique bureaux Fondation Roi Baudouin Rue Brederode, 21 1000 Bruxelles 1 Optimisation bâtiment dans le respect de son caractère patrimonial Démarche citoyenne responsable 2 Certains

Plus en détail

L isolant tout-terrain

L isolant tout-terrain EUR TOIT L isolant tout-terrain des toitures inclinées Performant et léger Rigide et résistant Facile et rapide à poser Faible encombrement Supprime les ponts thermiques (méthode du Sarking) La performance

Plus en détail

TOUT COMPRENDRE SUR L ISOLATION DE VOTRE LOGEMENT

TOUT COMPRENDRE SUR L ISOLATION DE VOTRE LOGEMENT TOUT COMPRENDRE SUR L ISOLATION DE VOTRE LOGEMENT Chaleur, humidité, canicule Au fil des saisons, les variations de température devraient être le moins ressenti possible dans votre habitation. Il est donc

Plus en détail

Amélioration de l isolation

Amélioration de l isolation Amélioration de l isolation Synthèse Les techniques de rénovation (1) Murs extérieurs Isolation par l extérieur Isolation par l intérieur Isolation de la coulisse Toitures plates Toiture chaude Toiture

Plus en détail

Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive

Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive 1 0,810 0,020 0,025 2 chappe 0,840 0,080 0,095 3 0,026 0,260 10,000 4 béton armé 1,700 0,200 0,118 Somme des résistances thermiques

Plus en détail

Isolation thermique des toitures plates existantes

Isolation thermique des toitures plates existantes Isolation thermique des toitures plates existantes Notre société se préoccupe de plus en plus des économies d énergie, de la protection de l environnement et du confort, ce qui requiert une isolation thermique

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Troisième édition Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4 Sommaire Sommaire Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat

Plus en détail

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE COMPLEXE CINEMATOGRAPHIQUE DU PLATEAU DE LA BRIE PROJET DE CINEMA SUR LE TERRITOIRE DE COULOMMIERS NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE MAITRE D OUVRAGE: COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA BRIE DES

Plus en détail

Isolation, se poser les bonnes questions dans le cadre d une rénovation 7.5.2013

Isolation, se poser les bonnes questions dans le cadre d une rénovation 7.5.2013 Isolation, se poser les bonnes questions dans le cadre d une rénovation 7.5.2013 Manuel Bauer Estia SA Thèmes abordés! Le diagnostic énergétique des anciens bâtiments! Exigences et solutions constructives

Plus en détail

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves B ÂTIMENTS Une maison en briques des années 1920 à Vanves avec un petit jardin. Un cadre idéal, si

Plus en détail

Isolation extérieure des conduits

Isolation extérieure des conduits CONDUITS AÉRAULIQUES SOLUTIONS PRESCRIPTEURS CLIMCOVER ROLL ALU1 CLIMAVER 202 Isolation extérieure des conduits Réaction au feu A1 pour les ERP et IGH CLIMCOVER Roll Alu1 (Incombustible) CLIMCOVER Roll

Plus en détail

diversité des options, classées en plusieurs thématiques : toitures, revêtement de façades, volumétries

diversité des options, classées en plusieurs thématiques : toitures, revêtement de façades, volumétries L OUTIL Nous avons imaginé 8 modules fonctionnels qui peuvent être assemblés de plusieurs manières et composer d innombrables maisons. Il s agit d une architecture modulaire présentant les qualités de

Plus en détail

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Rapport réalisé par ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Réhabilitation et extension de la maison Bailleul à Toulouse ville, Maison Bailleul

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat 14 Les performances thermiques des matériaux

Plus en détail

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE CONSEIL GENERAL de la SOMME Transfert de l imprimerie située au 40 rue de la République vers le 10 rue des Louvels 80000 AMIENS 3.1 LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE 3.1 ETENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS

Plus en détail

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 M. Delorme 1 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Marc Delorme Inter Forêt-Bois 42 FR-Saint Etienne 2 3 ème Forum

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage A.Tilmans Laboratoire caractéristiques énergétiques

Plus en détail

FIBROSTELL & RENOSTELL

FIBROSTELL & RENOSTELL SYSTÈME DE RENOVATION ET ISOLATION DE TOITURE EN UNE OPERATION!! FIBROSTELL & RENOSTELL FASTOTECHNIQUE S.A. - Z.I. Aux Condémines D - rte de Cossonay 24-1040 Echallens Tél. +41 21 634 45 46 - fax +41 21

Plus en détail

Les toitures plates. Pour constituer le plancher en tôles profilées il faut tenir compte de divers aspects:

Les toitures plates. Pour constituer le plancher en tôles profilées il faut tenir compte de divers aspects: Les toitures plates 1. Introduction aux toitures plates Les toitures plates peuvent être constituer d'une charpente traditionnelle en acier jouant le rôle de support, composée de poutres et de pannes surmontées

Plus en détail

isolation thermique et acoustique

isolation thermique et acoustique L artisan de sa maison isolation thermique et acoustique Rouleaux Panneaux Cloisons Murs & planchers Tuyauteries Survitrages Michel & Christophe Branchu Michel & Christophe Branchu L artisan de sa maison

Plus en détail

Concours Maison Econome Édition 2011. Présentation des projets lauréats

Concours Maison Econome Édition 2011. Présentation des projets lauréats Concours Maison Econome Édition 2011 Présentation des projets lauréats 3 catégories «particuliers» (3 vélos alloués) Construction : 5 candidats Rénovation : 4 candidats Prix spécial du jury Pas de candidat

Plus en détail

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur L. Lassoie, CSTC Master title - 2/12/2013 - Page 1 Evolution du concept de toiture plate Jusqu'à la fin des années 80 : nombreuses pathologies

Plus en détail

SEQUENCE 3 ACTIVITE 7. document ressource isolation. Isoler: indispensable pour le confort

SEQUENCE 3 ACTIVITE 7. document ressource isolation. Isoler: indispensable pour le confort SEQUENCE 3 ACTIVITE 7 document ressource isolation Isoler: indispensable pour le confort Isolation à la ouate de cellulose Écologique et performant, cet isolant présente l'une des meilleures inerties.

Plus en détail

Valorisation de la durabilité des structures en acier. Cas d études

Valorisation de la durabilité des structures en acier. Cas d études Cas d études Juin 2014 Plan 12/10/2014 2 12/10/2014 3 Objectif de l étude Comparer la qualité environnementale de la structure d un bâtiment à bureaux en choisissant différentes solutions structurales:

Plus en détail

vendredi 21 novembre 2014 Hôtel Radio CHAMALIÈRES

vendredi 21 novembre 2014 Hôtel Radio CHAMALIÈRES vendredi 21 novembre 2014 Hôtel Radio CHAMALIÈRES Pascal VALLADONT Directeur d HDL Rénovation basse consommation d un bâtiment existant : Espace Jean Jaurès à Besançon La basse énergie appliquée à la réhabilitation

Plus en détail

L isolation des pavillons

L isolation des pavillons Louisa Praszezynki 5 2 Flora Penot L des pavillons 1 Que connaissez vous comme type d. Donnez une définition. Il y a 2 types d : l phonique et l. Isolation : pour se protéger du froid et des intempéries.

Plus en détail

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton 1 Maison BBC en béton : 2 grands principes, 5 règles d or Une conception pensée en amont Une conception «bioclimatique»

Plus en détail

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville Bâtiments Matériaux Opérations Installations Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville B ÂTIMENTS Soucieux de réaliser une habitation thermiquement performante, des propriétaires

Plus en détail

Plateforme Maison Passive a.s.b.l.

Plateforme Maison Passive a.s.b.l. Plateforme Maison Passive a.s.b.l. M a r n y D i P i e t r a n t o n i o, I r A r c h i t e c t e 1 L i s o l a t i o n o v e r v i e w... P o u r q u o i i s o l e r? - Diminuer sa facture énergétique

Plus en détail

Rénovation des fenêtres

Rénovation des fenêtres Enjeux : (Energétique / patrimoniaux) Rénovation des fenêtres Le changement des fenêtres (ou vitrages), réduit les consommations de chauffage, fait diminuer l effet paroi froide et les condensations, améliore

Plus en détail

- isolation par l intérieur-

- isolation par l intérieur- Amélioration des performances thermiques des parois opaques - isolation par l intérieur- Fiche technique Répartition des déperditions thermiques 1 - Définitions et principes Pourquoi isoler? Dans un appartement,

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

Désignation et descriptions des fournitures caractéristiques Techniques des maisons

Désignation et descriptions des fournitures caractéristiques Techniques des maisons Désignation et descriptions des fournitures caractéristiques Techniques des maisons BOIS POUR LA CONSTRUCTION Épicéa raboté 4 faces, taux d humidité 14-18% ISOLATION Standard : Fibre de bois Kronotherm

Plus en détail

ONDUTISS. Imperméables souples et légers. Ecrans souples de sous-toiture. www.onduline.com. CE Norme NF EN 13859-1

ONDUTISS. Imperméables souples et légers. Ecrans souples de sous-toiture. www.onduline.com. CE Norme NF EN 13859-1 ONDUTISS Ecrans souples de sous-toiture CE Norme NF EN 13859-1 Imperméables souples et légers www.onduline.com ONDUTISS Ondutiss : les écrans souples de sous-toiture pour une meilleure protection de l

Plus en détail

L isolation par le toit. découvrez un nouveau métier

L isolation par le toit. découvrez un nouveau métier L isolation par le toit découvrez un nouveau métier 1 Le marché de l isolation par le toit Un marché en plein essor 25 à 30% des déperditions thermiques se font par le toit De nombreuses normes en vigueur

Plus en détail

La démarche HQE ou Haute Qualité Environnementale est une démarche volontariste d optimisation de la consommation d énergie.

La démarche HQE ou Haute Qualité Environnementale est une démarche volontariste d optimisation de la consommation d énergie. la laine de roche pourquoi La démarche HQE ou Haute Qualité Environnementale est une démarche volontariste d optimisation de la consommation d énergie. La démarche HQE permet de réduire la consommation

Plus en détail

Coquilles manufacturées

Coquilles manufacturées Coquilles manufacturées Coquilles 835 et 800 23 Coquilles Protect 1000 S et Protect 1000 S Alu 25 Coquilles 850 27 21 Coquilles manufacturées Coquilles 835 et 800 COQUILLES 835 Coquille en laine de roche

Plus en détail

NOUVEAU. Nouvelle languette débordante pour une étanchéité à l air et à l eau maximale ISOLANT MINCE TRISO-LAINE LANGUETTE DEBORDANTE

NOUVEAU. Nouvelle languette débordante pour une étanchéité à l air et à l eau maximale ISOLANT MINCE TRISO-LAINE LANGUETTE DEBORDANTE NOUVEAU LANGUETTE DEBORDANTE Nouvelle languette débordante pour une étanchéité à l air et à l eau maximale ISOLANT MINCE TRISO-LAINE ISOLANT MINCE TRISO-LAINE MAX Un isolant mince unique Isolant à base

Plus en détail

Conseils techniques. L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité. R 5,5m²K/w

Conseils techniques. L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité. R 5,5m²K/w Conseils techniques Pour bénéficier du «Micro crédit régional 0 % Energie verte en Poitou-Charentes», le programme impose l utilisation de matériaux répondant à des niveaux de performances minimales. Pour

Plus en détail