MODALITES DE REPARTITION ET D UTILISATION DE L ENVELOPPE D INTERESSEMENT RECHERCHE- 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MODALITES DE REPARTITION ET D UTILISATION DE L ENVELOPPE D INTERESSEMENT RECHERCHE- 2015"

Transcription

1 MODALITES DE REPARTITION ET D UTILISATION DE L ENVELOPPE D INTERESSEMENT RECHERCHE- 2015

2 Octroi d un financement MERRI (part modulable) item «performance des établissements de santé dans la recherche à promotion industrielle Suivi» de la mesure en 2015 Montant au plan national de 13,4 M fin 2014, critères retenus pour 2014, nombre de contrats uniques signés ou en cours au , l AP-HP a reçu 2 M en 3eme circulaire à ce titre Mise en place dans les GH bénéficiaires d un fond d amorçage en amont de la perception des IFI possibilité d utilisation pluriannuelle, au choix du GH, pour financer des actions destinées à augmenter le nombre d inclusions dans les essais (aide à l investigation, toutes promotions confondues) Suivi de la mesure pour délégation par la DGOS des MERRI 2015: Indicateurs retenus pour 2015, nombre de conventions signées sur la période du au qui respectent strictement les modèles de l instruction, application d un coef 1,2 pour établissement coordonnateur (au lieu d un coef 2 en 2014, 1 pour établissement associé) Au global APHP : 293 centres recruteurs pour un nombre prévisionnel d inclusions de 2280 patients L AP-HP représente 17 % des CU signés au plan national avec une enveloppe de 3,370 M pour une enveloppe nationale de 20 M en

3 Solde fond d amorçage + intéressement 2015 CEX 2014 MERRI SERI fond d'amorçage Reprise PCA MERRI SERI 2014 sur 2015 CEX 2015 Prév Reprise PCA MERRI SERI 2015 solde PCA MERRI Reprise stock MERRI SERI sur 2016 Interessement 2016 SERI MERRI SERI 2015 PCA de 2014 et 2015 GH Montant par GH ( ) Montant par GH ( ) Montant par GH ( ) Montant par GH ( ) Montant par GH ( ) Montant par GH ( ) Paris Centre Paris Est Paris Sud Paris Nord Val de Seine Paris Ouest Paris IDF Ouest Paris Seine Saint Denis R Debré Necker Pitié Salpêtrière Saint Louis H Mondor

4 Critères d interessement recherche retenus pour 2015 Trois compartiments avec pour chacun un critère de résultat et un critère de moyen d optimiser le résultat Publications : 25% Score Sigaps Taux de validation manuelle des publications Contrats Uniques signés 15% Nb de contrats : Pourcentage de Contrat Unique versus contrat CENGEPS Sigrec :Inclusions dans les essais cliniques 60% Nombre de points Sigrec Pour les inclusions dans les essais à promotion APHP score *2 si au moins 2 centres investigateurs APHP

5 Répartition de l enveloppe par indicateur et sous indicateur Indicateurs Publications Contrats Uniques Inclusions Essais Cliniques Sous-indicateur Parts sousindicateurs Montant sousindicateurs Score SIGAPS 20% Validation manuelle SIGAPS 5% Point CU coor.-ass. 12% % CU / CeNGEPS 3% Score SiGREC 48% Nombre d'études avec + 2 GH participants 12% Parts indicateurs Montant indicateurs 25% % %

6 Répartition des montants par GH Libellé GH Code GH Score Répartition Montants GH SIGAPS Contrat uniques signés SiGREC Validation manuelle Point coor.-ass. % contrat Unique / CeNGEPS Score SiGREC (EC+IP+II) Nombre d'études à + de 2 GH participants MONTANT TOTAL APR-RPC-BRK-SPR GH AVC-JVR-RMB GH BCH-BJN-BRT-LMR-CRC GH BCT-PBR-ABC GH CCH-HTD-BRC GH HEGP-CCL-VGR GH HMN-ERX-DPR-GCL GH NCK GH PSL-CFX GH RDB GH SAT-TNN-TRS-RTH GH SLS-LRB GH TOTAL

7 Modalités d utilisation de l enveloppe 1/2 Renforcement du dispositif mis en place en 2015 dans le cadre du fond d amorçage : recrutement de moyens mutualisés d aide à l investigation (TEC/ARC/IDE) avec une priorité affichée pour les services chirurgicaux ( Cf rapport Hanoun ) Un attention doit être portée sur le recrutement des TEC/ARC/IDE associatifs du fait de l assèchement des financements perçus par les associations du fait de la montée en charge du contrat unique dans les GH Petite enveloppe pour financer des frais de publication, de formation sur la recherche et participation à des congrès pour les personnels médicaux et non médicaux Financement d Appel Offre interne aux GH pour des projets émergents en chirurgie dans la limite de 50 KE par projet et de 50% de l enveloppe d intéressement. L avis de la CES devra être sollicité par les GH pour apprécier la qualité scientifique des projets.

8 Modalités d utilisation de l enveloppe 2/2 Liberté de répartition interne laissée aux GH Evaluation de l efficacité du dispositif mis en place (suivi des inclusions réalisées par les bénéficiaires du dispositif, évolution du nombre et du taux d inclusion) Objectif : obtenir une mobilisation et un effet de levier sur les indicateurs recherche des GH et soutenir la recherche en chirurgie Possibilité d étaler sur 2 ans la consommation de l enveloppe pour les GH qui le souhaitent 8

Séminaire de la CME 20 21 21 septembre 2013

Séminaire de la CME 20 21 21 septembre 2013 L AP HP en Île de France Séminaire de la CME 20 21 21 septembre 2013 Plan stratégique 2015 2019 Géographie et histoire de l APl AP HP en Île de France Loïc c Capron, président de la CME 95 Val d Oise 93

Plus en détail

Réorganisation de la cancérologie à l AP-HP. Présentation des CIN-ONCO et des CEX-ONCO

Réorganisation de la cancérologie à l AP-HP. Présentation des CIN-ONCO et des CEX-ONCO Réorganisation de la cancérologie à l AP-HP Présentation des CIN-ONCO et des CEX-ONCO Le cancer : un enjeu stratégique pour l AP-HP Une demande en croissance Une activité encadrée et régulée : dispositif

Plus en détail

Réforme de la biologie médicale et accréditation des laboratoires de biologie médicale

Réforme de la biologie médicale et accréditation des laboratoires de biologie médicale Réforme de la biologie médicale et accréditation des laboratoires de biologie médicale Loi n 2013-442 du 30 mai 2013 Direction Médico-Administrative 09/09/2013 CME : C. Boileau, R. Couderc DMA : J. Bendaira

Plus en détail

Entrepôt de données de Santé (EDS) R. Beaufret, S. Bréant, Ch. Daniel, L. Treluyer, M. Zérah

Entrepôt de données de Santé (EDS) R. Beaufret, S. Bréant, Ch. Daniel, L. Treluyer, M. Zérah Entrepôt de données de Santé (EDS) R. Beaufret, S. Bréant, Ch. Daniel, L. Treluyer, M. Zérah Pourquoi créer un système d accès aux données du système d information clinique? L AP-HP représente environ

Plus en détail

I. Les 7 recommandations générales

I. Les 7 recommandations générales DOMU/22.09.2015 Rapport du Groupe de travail supra GH «PUI et logistique pharmaceutique» Synthèse des recommandations du rapport I. Les 7 recommandations générales Améliorer la pertinence des indicateurs

Plus en détail

Groupe plan stratégique : Prise en charge des IVG à l AP-HP

Groupe plan stratégique : Prise en charge des IVG à l AP-HP EC-MD-012-15 Groupe plan stratégique : Prise en charge des IVG à l AP-HP Pilote du groupe : François Crémieux Participants au groupe de travail: Dr Malika Amellou (Saint-Louis), Dr Dominique Boubilley

Plus en détail

Premier aval des urgences à l AP-HP groupe de réflexion animé par le président de la CME

Premier aval des urgences à l AP-HP groupe de réflexion animé par le président de la CME 1 Étaient présents : Premier aval des urgences à l AP-HP groupe de réflexion animé par le président de la CME Réunion du lundi 2 février 2015, 8h-10h salle Louis Mourier, Siège de l AP-HP D r Élisabeth

Plus en détail

Conclusions d étape Groupe de travail APHP Prélèvements - Transplantation. R Adam, F. Desgrandchamps, S Cohen

Conclusions d étape Groupe de travail APHP Prélèvements - Transplantation. R Adam, F. Desgrandchamps, S Cohen Conclusions d étape Groupe de travail APHP Prélèvements - Transplantation R Adam, F. Desgrandchamps, S Cohen Etat des lieux : prélèvements et greffes à l AP-HP Forte Activité de l AP-HP au plan national

Plus en détail

RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL APHP- FACULTÉS DE PHARMACIE D ILE-DE-FRANCE RELATIF À L UNIVERSITARISATION DES PUI : SYNTHESE DU RAPPORT

RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL APHP- FACULTÉS DE PHARMACIE D ILE-DE-FRANCE RELATIF À L UNIVERSITARISATION DES PUI : SYNTHESE DU RAPPORT DOMU/JB/10.09.2015 RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL APHP- FACULTÉS DE PHARMACIE D ILE-DE-FRANCE RELATIF À L UNIVERSITARISATION DES PUI : SYNTHESE DU RAPPORT Rappel de la mission du groupe : En 2006 et 2008,

Plus en détail

Direction Economique et Financière. CME du 8 mars Point sur les MIGAC et autres recettes «hors T2A»

Direction Economique et Financière. CME du 8 mars Point sur les MIGAC et autres recettes «hors T2A» CME du 8 mars 2011 Point sur les MIGAC et autres recettes «hors T2A» Cadre juridique et financier des différents types de recettes hors tarification T2A Les missions d intérêt général et d aide à la contractualisation

Plus en détail

La recherche clinique et l innovation à l hôpital : enjeux et pratiques L organisation de la recherche hospitalière en France

La recherche clinique et l innovation à l hôpital : enjeux et pratiques L organisation de la recherche hospitalière en France La recherche clinique et l innovation à l hôpital : enjeux et pratiques L organisation de la recherche hospitalière en France Christophe MISSE Directeur du Centre Hospitalier Sud Essonne École des Hautes

Plus en détail

Thierry Passeron, MD, PhD Président de la Délégation à la Recherche Clinique et l Innovation

Thierry Passeron, MD, PhD Président de la Délégation à la Recherche Clinique et l Innovation Délégation à la Recherche Clinique et à l Innovation Thierry Passeron, MD, PhD Président de la Délégation à la Recherche Clinique et l Innovation Je déclare n avoir aucun conflit d intérêt La Recherche

Plus en détail

Structuration de la. CH, l exemple de Pontoise. Maryline DELATTRE Responsable Unité de Soutien à la Recherche Clinique 02/12/2016

Structuration de la. CH, l exemple de Pontoise. Maryline DELATTRE Responsable Unité de Soutien à la Recherche Clinique 02/12/2016 Structuration de la recherche clinique en CH, l exemple de Pontoise. Maryline DELATTRE Responsable Unité de Soutien à la Recherche Clinique 02/12/2016 Enjeux de la recherche clinique en CH Améliore l efficacité,

Plus en détail

Vu le code de la santé publique et notamment ses articles L , L IV, L et R I 6,

Vu le code de la santé publique et notamment ses articles L , L IV, L et R I 6, Convention d association «de l article L. 6132-1 III du Code de la santé publique» entre l AP-HP au titre du CH et U d Ile de France, et l établissement support du GHT (modèle type) entre L Assistance

Plus en détail

Rôle du comité régional obésité d Ile de France

Rôle du comité régional obésité d Ile de France Rôle du comité régional obésité d Ile de France 1 ère journée régionale de l obésité 13 octobre 2015 XX/XX/XX Agathe Dumas-pôle Ambulatoire appui à la coordination-réseaux Dr Brigitte Homsy-Hubert--pôle

Plus en détail

Actions de qualification et de requalification des salariés et des demandeurs d emploi. Article 3-1. Convention-Cadre

Actions de qualification et de requalification des salariés et des demandeurs d emploi. Article 3-1. Convention-Cadre Appel à projets du FPSPP Actions de qualification et de requalification des salariés et des demandeurs d emploi Article 3-1 Convention-Cadre 2013-2015 Développer l Alternance pour favoriser l accès à l

Plus en détail

PRESENTATION DE l APPEL A PROJETS «CONTRAT DE RECHERCHE CLINIQUE 2013»

PRESENTATION DE l APPEL A PROJETS «CONTRAT DE RECHERCHE CLINIQUE 2013» PRESENTATION DE l APPEL A PROJETS «CONTRAT DE RECHERCHE CLINIQUE 2013» 1. Champs de l appel à projets : Cet appel à projets permet de financer tous types de projets de recherche clinique proposés par des

Plus en détail

La réforme du temps de travail des structures de médecine d urgence : mise en œuvre dans les SAMU SMUR. CME du 8 décembre 2015

La réforme du temps de travail des structures de médecine d urgence : mise en œuvre dans les SAMU SMUR. CME du 8 décembre 2015 La réforme du temps de travail des structures de médecine d urgence : mise en œuvre dans les SAMU SMUR CME du 8 décembre 2015 Une réforme par circulaire et instruction ministérielles : circulaire du 22

Plus en détail

INSERTION PAR L ACTIVITE ECONOMIQUE

INSERTION PAR L ACTIVITE ECONOMIQUE Annexe PROJET INSERTION PAR L ACTIVITE ECONOMIQUE Structure porteuse de chantiers et ateliers d insertion CONVENTION annuelle n 079-11-0018 ENTRE La Préfète des DEUX-SEVRES représentée par Dominique THEFIOUX,

Plus en détail

INTERESSEMENT ANNEXE TECHNIQUE DE LA BRANCHE RETRAITE

INTERESSEMENT ANNEXE TECHNIQUE DE LA BRANCHE RETRAITE INTERESSEMENT 2015-2016 ANNEXE TECHNIQUE DE LA BRANCHE RETRAITE 1 1 - CHAMP D APPLICATION DE L ACCORD D INTERESSEMENT «BRANCHE RETRAITE» L accord d intéressement de la branche retraite concerne tous les

Plus en détail

Gwénaël Le Jaouen - CHU de Saint Etienne

Gwénaël Le Jaouen - CHU de Saint Etienne MERRI 2008 Période exportée: 2002-2006 Score = Coefficient de position + Coefficient de revue valeur 4 3 2 1 2 revue Cat A Cat B Autre catégorie valeur 4 2 1 Valeur du point : 1478 Non Applicable: et l

Plus en détail

Guide HOPITAL NUMERIQUE EN PRATIQUE

Guide HOPITAL NUMERIQUE EN PRATIQUE Guide HOPITAL NUMERIQUE EN PRATIQUE 1 Qu est ce que le programme Hôpital Numérique? Le programme Hôpital Numérique a pour objectif de promouvoir le déploiement des systèmes d information hospitaliers de

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 7 mai 2014 relatif à la prise en charge au titre de l article L. 165-1-1 du code de la sécurité sociale

Plus en détail

Favoriser la Réduction des Inégalités D accès à l Avortement en Ile-de-France. Le projet FRIDA. Soirée ARS / MYPA du 3 juin 2014

Favoriser la Réduction des Inégalités D accès à l Avortement en Ile-de-France. Le projet FRIDA. Soirée ARS / MYPA du 3 juin 2014 Favoriser la Réduction des Inégalités D accès à l Avortement en Ile-de-France Le projet FRIDA Soirée ARS / MYPA du 3 juin 2014 Origine et contexte du projet FRIDA Démarche initiée en 2012 par la direction

Plus en détail

Exemple de trame de convention

Exemple de trame de convention TOME 2 5.4 MODÈLE DE TRAME ET EXEMPLE DE RÉDACTION D UNE CONVENTION AVEC L OFFRE DE SOINS 185 Exemple de trame de convention Quel que soit le contenu du texte de la convention, celle-ci est avant tout

Plus en détail

LES RENCONTRES «CHOISIR» CHU de NANTES

LES RENCONTRES «CHOISIR» CHU de NANTES LES RENCONTRES «CHOISIR» CHU de NANTES 25 novembre 2015 Jean SIBILIA Une seule recherche médicale. Efficace et utile et collective! La recherche médicale. Un enjeux pour tous Améliorer la santé pour mieux

Plus en détail

ACTION REGIONALE D AIDE AU FINANCEMENT DES DEPLACEMENTS DES PERSONNES LES PLUS MODESTES EN ILE-DE-FRANCE

ACTION REGIONALE D AIDE AU FINANCEMENT DES DEPLACEMENTS DES PERSONNES LES PLUS MODESTES EN ILE-DE-FRANCE Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france ACTION REGIONALE D AIDE AU FINANCEMENT DES DEPLACEMENTS

Plus en détail

Organisation et mise en place de la coordination de la recherche paramédicale dans les établissements hospitaliers.

Organisation et mise en place de la coordination de la recherche paramédicale dans les établissements hospitaliers. Organisation et mise en place de la coordination de la recherche paramédicale dans les établissements hospitaliers. Une enquête de la Commission Nationale des Coordonnateurs Paramédicaux de la Recherche

Plus en détail

Recherche clinique en psychiatrie

Recherche clinique en psychiatrie Recherche clinique en psychiatrie V Camus CHRU de Tours, INSERM U 930 & Université François Rabelais de Tours Coordination GIRCI GO 1 Historique Ordonnances 1958: les CHU portent la triple mission de Soins,

Plus en détail

Conférence des conférences stratégiques. Interventions de l après-midi 1 ère partie. Auditorium Laennec Hôpital Necker Lundi 24 novembre 2014

Conférence des conférences stratégiques. Interventions de l après-midi 1 ère partie. Auditorium Laennec Hôpital Necker Lundi 24 novembre 2014 Conférence des conférences stratégiques Interventions de l après-midi 1 ère partie Auditorium Laennec Hôpital Necker Lundi 24 novembre 2014 1 1. Contexte : des perspectives de croissance réduite de l ONDAM

Plus en détail

Le Forfait Innovation en pratique

Le Forfait Innovation en pratique Le Forfait Innovation en pratique Avant le dépôt de la demande Les textes juridiques et guides -Article de loi : L165-1-1 du Code de la sécurité Sociale (modifié en LFSS 2015) -Décret d application : décret

Plus en détail

Matinée Contrat Unique Hospitalier

Matinée Contrat Unique Hospitalier Matinée Contrat Unique Hospitalier Où en est-on aujourd'hui? Quelles améliorations apporter pour son véritable succès? Qui sommes-nous? Sociétés de services et de conseil en développement pharmaceutique

Plus en détail

Actualité des centres IOA

Actualité des centres IOA 1 Actualité des centres IOA Mikael Le Moal 5e journée scientifique du CRIOGO, 17 octobre 2014 2 Quelques éléments présentés le 25 juin 2014 1. Points d actualité La problématique de l accueil d aval HAD/SSR

Plus en détail

Assemblée des DRCI GT 5 : budget des projets. Réunion du 29 mars 2012

Assemblée des DRCI GT 5 : budget des projets. Réunion du 29 mars 2012 Assemblée des DRCI GT 5 : budget des projets Réunion du 29 mars 2012 Ordre du jour Accueil des nouveaux membres objectifs du groupe Infos réunion CeNGEPS 21 mars Retour campagne AO DGOS 2012 Axes prioritaires

Plus en détail

Accompagnement des projets collaboratifs dans la filière bois et ameublement dans l ouest vosgien

Accompagnement des projets collaboratifs dans la filière bois et ameublement dans l ouest vosgien Appel à Manifestation d Intérêt Accompagnement des projets collaboratifs dans la filière bois et ameublement dans l ouest vosgien Ce document définit les modalités de l appel à manifestation d intérêt

Plus en détail

Investissements d avenir

Investissements d avenir Investissements d avenir Aide à la rénovation thermique des logements privés «Contrat local d engagement contre la précarité énergétique» Avenant n 1 Département des Yvelines 1 Entre L État et L Agence

Plus en détail

Plateforme Nationale de Recherche Clinique en mucoviscidose (PNRC)

Plateforme Nationale de Recherche Clinique en mucoviscidose (PNRC) Plateforme Nationale de Recherche Clinique en mucoviscidose (PNRC) Un outil au service des acteurs de la recherche clinique Journées scientifiques de la Société Française de la Mucoviscidose, vendredi

Plus en détail

L ophtalmologie adulte et enfant. Schéma actuel et perspectives

L ophtalmologie adulte et enfant. Schéma actuel et perspectives L ophtalmologie adulte et enfant à l AP-HP Schéma actuel et perspectives Contexte de la discipline Demande en forte croissance : population vieillissante, performances améliorées Discipline «high-tech»

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURE. Projet de recherche clinique des établissements partenaires de l Institut Universitaire du Cancer de Toulouse (IUCT)

APPEL À CANDIDATURE. Projet de recherche clinique des établissements partenaires de l Institut Universitaire du Cancer de Toulouse (IUCT) APPEL À CANDIDATURE Projet de recherche clinique des établissements partenaires de l Institut Universitaire du Cancer de Toulouse (IUCT) Date limite de dépôt 3 novembre 2016 Sommaire Introduction... 3

Plus en détail

ACTION REGIONALE D AIDE AU FINANCEMENT DES DEPLACEMENTS DES PERSONNES LES PLUS MODESTES EN ILE-DE-FRANCE

ACTION REGIONALE D AIDE AU FINANCEMENT DES DEPLACEMENTS DES PERSONNES LES PLUS MODESTES EN ILE-DE-FRANCE Rapport pour la commission permanente du conseil régional MARS 2012 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france ACTION REGIONALE D AIDE AU FINANCEMENT DES DEPLACEMENTS DES

Plus en détail

DÉCLARATION D INTÉRÊTS

DÉCLARATION D INTÉRÊTS DÉCLATION D INTÉRÊTS Je soussigné(e) TREMOLIERES François... Fonction auprès de VIDAL : Membre du conseil scientifique de VidalRecos... reconnais avoir pris connaissance de l obligation de déclarer tout

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJECTIFS DE L ACCORD-CADRE... 3

SOMMAIRE 1. OBJECTIFS DE L ACCORD-CADRE... 3 Accord cadre régional pour développer l emploi et les compétences et sécuriser les parcours d insertion dans les structures de l insertion par l activité économique d Aquitaine 2015-2017 CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

Protocole de recherche multicentrique MYCENDO

Protocole de recherche multicentrique MYCENDO Protocole de recherche multicentrique MYCENDO Etude prospective multicentrique nationale visant à évaluer les procédures du diagnostic et du suivi des endocardites fongiques et des infections fongiques

Plus en détail

R E GL E MEN T I N T E R I E U R D U F O N D S L O C A L D I N I T I T A T I V E S D U PA Y S D U C A L A I S I S

R E GL E MEN T I N T E R I E U R D U F O N D S L O C A L D I N I T I T A T I V E S D U PA Y S D U C A L A I S I S REGLEMENT INTERIEUR FONDS LOCAL D INITIATIVES DU PAYS DU CALAISIS - 2016 CE PRESENT REGLEMENT EST VALABLE SOUS RESERVE DE LA RECONDUCTION DU DISPOSITIF FLIP PAR LE CONSEIL REGIONAL NORD-PAS-DE-CALAIS /

Plus en détail

Annexe 6 : convention type avec une SIAE

Annexe 6 : convention type avec une SIAE Annexe 6 : convention type avec une SIAE INSERTION PAR L ACTIVITE ECONOMIQUE Entreprise d insertion Entreprise de travail temporaire d insertion Association intermédiaire Structure porteuse de chantiers

Plus en détail

Les structures de lutte contre la douleur en Ile de France

Les structures de lutte contre la douleur en Ile de France Les structures de lutte contre la douleur en Ile de France Serge PERROT Président de la collégiale des enseignants de la douleur Nadine ATTAL Présidente de la COMEDIF (collégiale des médecins de la douleur

Plus en détail

AXE 4 SOUTENIR LA TRANSITION VERS FICHE THEMATIQUE 4-8 : UNE ECONOMIE A FAIBLES EMISSIONS EN CO2 DANS L ENSEMBLE DES SECTEURS

AXE 4 SOUTENIR LA TRANSITION VERS FICHE THEMATIQUE 4-8 : UNE ECONOMIE A FAIBLES EMISSIONS EN CO2 DANS L ENSEMBLE DES SECTEURS AXE 4 SOUTENIR LA TRANSITION VERS UNE ECONOMIE A FAIBLES EMISSIONS EN CO2 DANS L ENSEMBLE DES SECTEURS FICHE THEMATIQUE 4-8 : BATIMENTS PUBLICS LIES A L ENSEIGNEMENT Version adoptée à la CE du 07/12/15

Plus en détail

GHT évolutions des règles budgétaires et comptables. Novembre 2016

GHT évolutions des règles budgétaires et comptables. Novembre 2016 GHT évolutions des règles budgétaires et comptables Novembre 2016 Sommaire Evolutions liées à la mise en place des GHT o Principe généraux o Impacts sur l EPRD : la création d un nouveau compte de résultat

Plus en détail

Un exemple de structuration en Recherche clinique : le modèle du CH La Roche-sur-Yon

Un exemple de structuration en Recherche clinique : le modèle du CH La Roche-sur-Yon le 70 km du CHU Nantes 775 Lits MCO, Centre Hospitalier Départemental VENDEE 285 Praticiens, budget de 275 M consolidé 50 000 hospitalisations (complètes et partielles) 13 000 interventions chirurgicales

Plus en détail

Les enquêtes mensuelles d activité dans le Bâtiment et les Travaux publics

Les enquêtes mensuelles d activité dans le Bâtiment et les Travaux publics Commission Entreprises et Stratégies de marché du CNIS du 1er avril 2015 (SOeS) Les enquêtes mensuelles d activité dans le Bâtiment et les Travaux publics Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE Ministère

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE DOSSIER TYPE DE DEMANDE DE FINANCEMENT AUPRES DE LA PREFECTURE

FICHE TECHNIQUE DOSSIER TYPE DE DEMANDE DE FINANCEMENT AUPRES DE LA PREFECTURE FICHE TECHNIQUE DOSSIER TYPE DE DEMANDE DE FINANCEMENT AUPRES DE LA PREFECTURE PRESENTATION DE LA PROCEDURE COMPOSITION D UN DOSSIER TYPE Lettre d intention Convention cadre Budget prévisionnel Présentation

Plus en détail

Médico-social et GHT

Médico-social et GHT Pôle Autonomie Médico-social et GHT ANNIE LELIEVRE RESPONSABLE DU PÔLE AUTONOMIE Rencontre régionale des décideurs du médico-social en région Centre-Val de Loire 16 juin 2016 Groupements Hospitaliers de

Plus en détail

DGOS/PF2/ Dr. V. VAN ROSSEM European antibiotic awareness Day _ 18/11/2010/

DGOS/PF2/ Dr. V. VAN ROSSEM European antibiotic awareness Day _ 18/11/2010/ Les indicateurs issus du tableau de bord des infections nosocomiales : SARM et ICATB Dr. V. VAN ROSSEM DGOS/Bureau qualité et sécurité des soins Objectifs L indice SARM (1/2) Estimer l évolution de la

Plus en détail

Conditions de mise en œuvre

Conditions de mise en œuvre FINANCEMENTS DE LOGEMENTS LOCATIFS A PERSONNES MORALES DANS LE CADRE DE LA COLOCATION POUR LE LOGEMENT DES JEUNES ART. R.313-19-8, R.313-19-2-IV et R.313-19-2-V DU CCH En application de l article R 313-12

Plus en détail

DÉCLARATION PUBLIQUE D INTÉRÊTS

DÉCLARATION PUBLIQUE D INTÉRÊTS DÉCLARATION PUBLIQUE D INTÉRÊTS Je soussigné(e)...ricard Damien Reconnais avoir pris connaissance de l obligation de déclarer tout lien direct ou indirect avec les entreprises ou établissements dont les

Plus en détail

ORGANISMES EXTERIEURS BENEFICIANT DES CONCOURS DE LA REGION DANS LES SECTEURS DE L AMENAGEMENT DES TERRITOIRES, DE L ENVIRONNEMENT ET DE L AGRICULTURE

ORGANISMES EXTERIEURS BENEFICIANT DES CONCOURS DE LA REGION DANS LES SECTEURS DE L AMENAGEMENT DES TERRITOIRES, DE L ENVIRONNEMENT ET DE L AGRICULTURE Rapport pour la commission permanente du conseil régional MAI 2016 Présenté par Valérie Pécresse Présidente du conseil régional d'ile-de-france ORGANISMES EXTERIEURS BENEFICIANT DES CONCOURS DE LA REGION

Plus en détail

Centres Pluridisciplinaires de Diagnostic Prénatal. Direction générale de l offre de soins - DGOS

Centres Pluridisciplinaires de Diagnostic Prénatal. Direction générale de l offre de soins - DGOS Centres Pluridisciplinaires de Diagnostic Prénatal Evolution du modèle de financement de la MERRI CPDPN ORGANISATION & MISSIONS Direction générale de l offre de soins Contexte Les missions des CPDPN sont

Plus en détail

Indicateurs de pratique clinique, des outils pour améliorer les pratiques en ergothérapie

Indicateurs de pratique clinique, des outils pour améliorer les pratiques en ergothérapie HAS Programmes Pilotes Impact Clinique Réunion plénière plate-forme AVC 27 septembre 2012 1 Indicateurs de pratique clinique, des outils pour améliorer les pratiques en ergothérapie Jean-Michel CAIRE Chantal

Plus en détail

MASSE SALARIALE CHARGÉE

MASSE SALARIALE CHARGÉE INDICATEUR 1 MASSE SALARIALE CHARGÉE Salaire brut* + charges patronales** Connaître le montant des rémunérations versées. Réaliser un suivi de la consommation pour l année N. *Le salaire brut **Charges

Plus en détail

APPEL A PROJETS. Prestation «Conseil en ressources humaines pour les TPE-PME»

APPEL A PROJETS. Prestation «Conseil en ressources humaines pour les TPE-PME» APPEL A PROJETS Prestation «Conseil en ressources humaines pour les TPE-PME» Référence : Instruction n DGEFP/MADE/2016/66 du 8 mars 2016 relative à la mise en œuvre de la prestation «conseil en ressources

Plus en détail

STAGE HORS SUBDIVISION DES INTERNES

STAGE HORS SUBDIVISION DES INTERNES FACULTE DE MEDECINE 51, rue Cognacq-Jay 51095 REIMS CEDEX Référence à rappeler : SCOLARITE 3 ème cycle Affaire suivie par : Elodie PAYOT 03.26.91.35.06 @: elodie.payot@univ-reims.fr STAGE HORS SUBDIVISION

Plus en détail

Retour d expérience sur la stratégie, l organisation et place des usagers dans un établissement de santé

Retour d expérience sur la stratégie, l organisation et place des usagers dans un établissement de santé Retour d expérience sur la stratégie, l organisation et place des usagers dans un établissement de santé Christiane Montanelli SG HUPIFO APHP 30 mars 2015 L Assistance Publique - Hôpitaux de Paris CHU

Plus en détail

Bio-ingénierie pour la santé 2014

Bio-ingénierie pour la santé 2014 [Notice explicative] Programme Pionniers de la recherche Bio-ingénierie pour la santé 2014 Vous souhaitez déposer une lettre d intention dans le cadre de l appel d offres «Bio-ingénierie pour la santé

Plus en détail

Fiche 3-3 : Calcul du capacitaire cible d un projet d investissement immobilier

Fiche 3-3 : Calcul du capacitaire cible d un projet d investissement immobilier Fiche 3-3 : Calcul du capacitaire cible d un projet d investissement immobilier A quel établissement s adresse cette méthode? La méthode présentée dans cette fiche est celle utilisée dans le cadre du COPERMO

Plus en détail

Questionnaire de Climat d'entreprise

Questionnaire de Climat d'entreprise Questionnaire de Climat d'entreprise Sommaire Introduction...2 Descriptif de la population...3 Taux de satisfaction global et par échelle...6 Taux de satisfaction par échelle en fonction des différents

Plus en détail

DOCUMENTS PRINCIPAUX CONCERNANT LE SUIVI DU PLAN DE FORMATION

DOCUMENTS PRINCIPAUX CONCERNANT LE SUIVI DU PLAN DE FORMATION DOCUMENTS PRINCIPAUX CONCERNANT LE SUIVI DU PLAN DE FORMATION Le plan de formation financé par l ANFH est composé de deux éléments : La composition du plan de formation 85 % de la cotisation 2.1% : poste

Plus en détail

Charte de fonctionnement de l Équipe Mobile de Recherche Clinique (EMRC) de la région Centre

Charte de fonctionnement de l Équipe Mobile de Recherche Clinique (EMRC) de la région Centre Charte de fonctionnement de l Équipe Mobile de Recherche Clinique (EMRC) I. Préambule / Rappel du contexte de la région Centre En 2007, l INCa a lancé un appel à projet pour la mise en place d «Équipe

Plus en détail

Une politique de soins, mise en place depuis 5 ans, pour améliorer la prévention des escarres à l Assistance Publique Hôpitaux de Paris

Une politique de soins, mise en place depuis 5 ans, pour améliorer la prévention des escarres à l Assistance Publique Hôpitaux de Paris Une politique de soins, mise en place depuis 5 ans, pour améliorer la prévention des escarres à l Assistance Publique Hôpitaux de Paris Auteur : Co-auteur : Françoise Zantman Direction des Soins et des

Plus en détail

PEXIVAS. Newsletter n 5 pour les centres français Avril 2016

PEXIVAS. Newsletter n 5 pour les centres français Avril 2016 PEXIVAS Newsletter n 5 pour les centres français Avril 2016 Chers Investigateurs, Nous avons le plaisir de vous adresser cette cinquième lettre d information concernant l étude PEXIVAS. Elle fait le point

Plus en détail

LE NOUVEL ACCORD GROUPE COORACE AGEFOS PME. Février 2016 RÉGION CENTRE VAL DE LOIRE

LE NOUVEL ACCORD GROUPE COORACE AGEFOS PME. Février 2016 RÉGION CENTRE VAL DE LOIRE LE NOUVEL ACCORD GROUPE COORACE AGEFOS PME Février 2016 RÉGION CENTRE VAL DE LOIRE 2 UN NOUVEL ACCORD GROUPE Objectifs Impacts de la réforme de 2014 LES MODALITES DE FONCTIONNEMENT OPERATIONNEL DU COMPTE

Plus en détail

Fonds social Européen ASPECTS GENERAUX Mise en œuvre par le Conseil Général de la Gironde

Fonds social Européen ASPECTS GENERAUX Mise en œuvre par le Conseil Général de la Gironde Fonds social Européen ASPECTS GENERAUX Mise en œuvre par le Conseil Général de la Gironde Geographie GEOGRAPHIE La Région Aquitaine le Département de la Gironde Un cadre général Le cadre européen la stratégie

Plus en détail

Fonction gestion des risques dans les établissements de santé. Evaluation du programme qualité et gestion des risques dans le cadre de la V2010

Fonction gestion des risques dans les établissements de santé. Evaluation du programme qualité et gestion des risques dans le cadre de la V2010 Fonction gestion des risques dans les établissements de santé. Evaluation du programme qualité et gestion des risques dans le cadre de la V2010 Dr Marie-Laure Pibarot et Diane Martinez Direction de la

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2014

RAPPORT D ACTIVITÉ 2014 MARTINIQUE RAPPORT D ACTIVITÉ 2014 ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER SOMMAIRE 2014 Fonds & Formation 04 Parcours & Compétences 06 Réseaux & Proximité 12 Chiffres

Plus en détail

questions FONDATION DE L AP-HP POUR LA RECHERCHE Guide Pratique à l attention des chercheurs Janvier 2017 FONDATION POUR LA RECHERCHE

questions FONDATION DE L AP-HP POUR LA RECHERCHE Guide Pratique à l attention des chercheurs Janvier 2017 FONDATION POUR LA RECHERCHE Q questions r é p o n s e s R FONDATION DE L AP-HP POUR LA RECHERCHE Guide Pratique à l attention des chercheurs Janvier 2017 FONDATION POUR LA RECHERCHE Pourquoi une nouvelle Fondation? À quoi sert-elle?

Plus en détail

La réforme du temps de travail des structures de médecine d urgence. Commission Médicale d Etablissement 10 novembre 2015

La réforme du temps de travail des structures de médecine d urgence. Commission Médicale d Etablissement 10 novembre 2015 La réforme du temps de travail des structures de médecine d urgence Commission Médicale d Etablissement 10 novembre 2015 Une réforme par circulaire et instruction ministérielles : circulaire du 22 décembre

Plus en détail

Premier aval des urgences à l AP-HP groupe de réflexion animé par le président de la CME

Premier aval des urgences à l AP-HP groupe de réflexion animé par le président de la CME 1 Étaient présents : Premier aval des urgences à l AP-HP groupe de réflexion animé par le président de la CME Réunion du lundi 15 juin 2015, 8h-10h salle Louis Mourier, Siège de l AP-HP D r Élisabeth ASLANGUL,

Plus en détail

«Seniors à l Emploi» Une réponse simple et innovante au chômage des seniors et à l exclusion

«Seniors à l Emploi» Une réponse simple et innovante au chômage des seniors et à l exclusion «Seniors à l Emploi» Une réponse simple et innovante au chômage des seniors et à l exclusion DOSSIER DE PRESSE Contact EGEE Alsace Sud : Jean Lindenmayer Délégué Territorial 06 08 97 91 43 Association

Plus en détail

PROTOCOLE D ETUDE CLINIQUE

PROTOCOLE D ETUDE CLINIQUE Cochin -3 juin 2013 PROTOCOLE D ETUDE CLINIQUE Professeur Michel REYNAUD CERTA L ALBATROS Chef du Département de Psychiatrie et d Addictologie Hôpital Universitaire Paul Brousse - VILLEJUIF Déclaration

Plus en détail

THÈME EPP CERTIFICATION V2010

THÈME EPP CERTIFICATION V2010 THÈME EPP CERTIFICATION V2010 CHIRURGIE AMBULATOIRE DES AMYGDALES DE L ENFANT AU CHU D AMIENS V. STRUNSKI, M. FERARY Service ORL et CCF PROGRESSION DE LA CHIRURGIE AMBULATOIRE Quatre raisons au changement

Plus en détail

Cette organisation :

Cette organisation : MF/MB SEANCE DU 14 DECEMBRE 2009 2009/2002 - FICHIER COMMUN DE LA DEMANDE EN LOGEMENT SOCIAL - CŒUR SYSTEME INFORMATIQUE - CONVENTION DE PARTICIPATION FINANCIERE VILLE DE LYON COMMUNAUTE URBAINE DE LYON

Plus en détail

Introduction ANNEXE 2005-CE R4119 B

Introduction ANNEXE 2005-CE R4119 B ANNEXE 2005-CE452-13-R4119 B Cadre de planification et d évaluation continues du programme de doctorat de premier cycle en chiropratique(pdc) Introduction Le Département de chiropratique est imputable

Plus en détail

DIU Chefs de projets 2014

DIU Chefs de projets 2014 DIU Chefs de projets 2014 La typologie des appels à projets Stéphane Geyssens Pôle Appels à Projets de l AP-HP Qu est-ce qu un appel à projets? Un appel à projets est un vecteur de financement, un processus

Plus en détail

Annexe 6 bis : convention type avec une entreprise d insertion sollicitant du FSE

Annexe 6 bis : convention type avec une entreprise d insertion sollicitant du FSE Annexe 6 bis : convention type avec une entreprise d insertion sollicitant du FSE INSERTION PAR L ACTIVITE ECONOMIQUE Entreprise d insertion/fse Convention inscrite sur des crédits du FSE du programme

Plus en détail

Processus «prise en charge en chirurgie ambulatoire des hernies et varices»

Processus «prise en charge en chirurgie ambulatoire des hernies et varices» Lyon, jeudi 28 novembre 2013 Processus «prise en charge en chirurgie ambulatoire des hernies et varices» Programme Gestion du risque Le programme national de gestion du risque sur la chirurgie ambulatoire

Plus en détail

Il convient, au préalable, de réaliser un diagnostic sur l emploi des seniors qui, selon les dispositions de l article D doit comporter :

Il convient, au préalable, de réaliser un diagnostic sur l emploi des seniors qui, selon les dispositions de l article D doit comporter : LE POINT SUR LES ACCORDS OU PLANS D ACTION SUR LE CONTRAT DE GENERATION (LOI DU 1 ER MARS 2013 N 2013-185 PORTANT CREATION DU CONTRAT DE GENERATION PUBLIEE AU JO LE 3 MARS 2013, DECRET D APPLICATION PARU

Plus en détail

Exemple d un nouveau mode de prise en charge du patient diabétique de type 1: La Solution Diabeo

Exemple d un nouveau mode de prise en charge du patient diabétique de type 1: La Solution Diabeo Santé connectée Exemple d un nouveau mode de prise en charge du patient diabétique de type 1: La Solution Diabeo Journées franco-suisses de pharmacie hospitalière Berne, le 2/12/2016 Véronique HUBER, Sanofi

Plus en détail

Avenant n 24 du 14 Octobre 2003 à la Convention Col lective Nationale du Golf du 13 Juillet 1998 relatif au chapitre 7 Congés payés

Avenant n 24 du 14 Octobre 2003 à la Convention Col lective Nationale du Golf du 13 Juillet 1998 relatif au chapitre 7 Congés payés Avenant n 24 du 14 Octobre 2003 à la Convention Col lective Nationale du Golf du 13 Juillet 1998 relatif au chapitre 7 Congés payés PREAMBULE : Le présent avenant conclu le 14 Octobre 2003 se substitue

Plus en détail

«LES TROPHEES DE L ENTREPRENEURIAT DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE»

«LES TROPHEES DE L ENTREPRENEURIAT DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE» APPEL A INITIATIVE 2016 REGLEMENT «LES TROPHEES DE L ENTREPRENEURIAT DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE» Date limite de candidature : 2 septembre 2016 1 A l occasion du travail conduit par les villes et

Plus en détail

Fiche 7 : Aide à la production d œuvres cinématographiques de courte durée

Fiche 7 : Aide à la production d œuvres cinématographiques de courte durée Fiche 7 : Aide à la production d œuvres cinématographiques de courte durée Objectifs Ce fonds de soutien est mis en place : - Pour permettre la professionnalisation du secteur du cinéma et de l audiovisuel

Plus en détail

COMITE ECONOMIQUE DES PRODUITS DE SANTE SECTION DISPOSITIFS MEDICAUX DÉCLARATION PUBLIQUE D'INTÉRÊTS (DPI)

COMITE ECONOMIQUE DES PRODUITS DE SANTE SECTION DISPOSITIFS MEDICAUX DÉCLARATION PUBLIQUE D'INTÉRÊTS (DPI) COMITE ECONOMIQUE DES PRODUITS DE SANTE SECTION DISPOSITIFS MEDICAUX DÉCLARATION PUBLIQUE D'INTÉRÊTS (DPI) Je soussigné, Vincent FRANCHI Reconnais avoir pris connaissance de l'obligation de déclarer tout

Plus en détail

GUIDE DE L APPEL Á MANIFESTATION D INTÉRÊT «PÔLES TERRITORIAUX DE COOPÉRATION ÉCONOMIQUE»

GUIDE DE L APPEL Á MANIFESTATION D INTÉRÊT «PÔLES TERRITORIAUX DE COOPÉRATION ÉCONOMIQUE» GUIDE DE L APPEL Á MANIFESTATION D INTÉRÊT «PÔLES TERRITORIAUX DE COOPÉRATION ÉCONOMIQUE» Sommaire : Etape 1 : L appel à manifestation d intérêt... 2 Etape 2 : Orientation des projets... 4 Etape 3 : Présentation

Plus en détail

Chimie pour la médecine 2012

Chimie pour la médecine 2012 [Notice explicative] Chimie pour la médecine 2012 Vous souhaitez déposer une lettre d intention dans le cadre de l appel d offres «Chimie pour la médecine 2012» Nous vous informons que cette lettre d intention

Plus en détail

DÉCLARATION PUBLIQUE D INTÉRÊTS

DÉCLARATION PUBLIQUE D INTÉRÊTS DÉCLARATION PUBLIQUE D INTÉRÊTS Nom : REMY Prénom : Philippe Profession : Professeur des Universités-Praticien Hospitalier Spécialité : Neurologie CONTACT : Etablissement, société, organisme employeur

Plus en détail

Campagne CNDS Direction départementale de la Cohésion sociale de la Seine-Saint-Denis

Campagne CNDS Direction départementale de la Cohésion sociale de la Seine-Saint-Denis Campagne CNDS 2016 Direction départementale de la Cohésion sociale de la Seine-Saint-Denis Comité Départemental Olympique et Sportif de la Seine-Saint-Denis Appels à Projets CNDS 2016 16/02/2016 2 Campagne

Plus en détail

LES DIFFERENTES PHASES DE CONSTRUCTION D UN «PROJET EDUCATIF GLOBAL» DANS UN CFA DU BTP

LES DIFFERENTES PHASES DE CONSTRUCTION D UN «PROJET EDUCATIF GLOBAL» DANS UN CFA DU BTP Réf. document : GLO.PEG.23 LES DIFFERENTES PHASES DE CONSTRUCTION D UN «PROJET EDUCATIF GLOBAL» DANS UN CFA DU BTP INTRODUCTION Pour élaborer le Projet éducatif global d un CFA du BTP il est nécessaire

Plus en détail

Enquêtes de la CLCV auprès des consommateurs

Enquêtes de la CLCV auprès des consommateurs Journée d information du 29/10/2013 «Le défi de la qualité gustative des fruits et légumes» Qualité gustative des fruits d été en points de vente et des fruits et légumes en restauration scolaire : Enquêtes

Plus en détail

Régie de l énergie R Demande de modifier les tarifs de Société en commandite Gaz Métro à compter du 1 er octobre 2009

Régie de l énergie R Demande de modifier les tarifs de Société en commandite Gaz Métro à compter du 1 er octobre 2009 Page 1 sur 6 Régie de l énergie Demande de modifier les tarifs de Société en commandite Gaz Métro à compter du 1 er octobre 2009 Demande de renseignements No 1, révisée de l Union des consommateur (UC)

Plus en détail

Fiche descriptive des services accueillant des étudiants DES AFS AFSA d Anesthésie- Réanimation

Fiche descriptive des services accueillant des étudiants DES AFS AFSA d Anesthésie- Réanimation Fiche descriptive des services accueillant des étudiants DES AFS AFSA d Anesthésie- Réanimation Hôpital Européen Georges Pompidou ENCADREMENT 1) Nombre de praticiens anesthésistes-réanimateurs affectés

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER - FSE MAYOTTE

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER - FSE MAYOTTE PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER - FSE MAYOTTE 2014-2020 AXE 7 : Développer l'adaptation au changement des travailleurs, des entreprises et des entrepreneurs OBJECTIF SPECIFIQUE 7.6: Augmenter la création

Plus en détail

SYNDICAT DES MÉDECINS DES HÔPITAUX DE PARIS

SYNDICAT DES MÉDECINS DES HÔPITAUX DE PARIS Présents Pascal ASTAGNEAU, psl, pr. coll. santé publ Loïc CAPRON, egp, CME et pr. SMHP Pierre CÉSARO, hmn, pr. coll. neuro Patrick CHARIOT, jvr, pr. coll. méd. légale Béatrice CRICKX, bch, pr. coll. dermato

Plus en détail