BARÈMES D INDEMNISATION AGRICOLES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BARÈMES D INDEMNISATION AGRICOLES"

Transcription

1 LIGNES ÉLECTRIQUES BARÈMES B a r è m e S u p p o r t B a r è m e S u r p l o m b B a r è m e S o u t e r r a i n 2015

2 BAREMES D'INDEMNISATION D O M M M A G E S P E R M A N E N T S Présentation des barèmes d'indemnisation Annexe 4 au protocole d'accord "dommages permanents" MÉTHODE D ÉVALUATION DU PRÉJUDICE MOYEN ANNUEL Le préjudice moyen annuel a été chiffré par M. MONNOT en 2003 dans son rapport selon la même méthode que ses prédécesseurs M. BRACONNIER (1969), qui s était basé sur les départements d Ile de France, et M. BARLET (1987), qui avait retenu le département de l Aisne. L'évaluation du préjudice prend en compte notamment les éléments suivants : > l'assolement correspondant à la moyenne observée dans ce département ; Seules, deux nouvelles cultures sont apparues et retenues : la jachère non industrielle, les cultures intermédiaires pièges à nitrates (CIPAN) ; > les rendements correspondent à la moyenne observée pour la période et ont été majorés d environ 10 % pour tenir compte des perspectives d accroissement à moyen terme, sauf pour le maïs où la latitude semble un facteur limitant ; > les prix sont ceux pratiqués en 2002 dans le département de l Aisne, sinon dans la région Picardie, sinon pour la France entière s ils ne sont pas représentatifs. Les aides directes au titre de la réforme de la Politique Agricole Commune (PAC), appliquées dans le département de l Aisne, y sont ajoutées. Les cultures légumières de plein champ non irriguées font partie de la polyculture. L ancienne classification par commune en 4 catégories peut servir de référence : la catégorie 1 reste inchangée, les catégories 2,3 et 4 sont à classer en catégorie 2. CLASSEMENT PAR CATÉGORIE DE CULTURES Les barèmes d'indemnisation des dommages permanents sont classés en fonction de la nature des cultures : polyculture, prairies naturelles et pacages, terres incultes, landes et rochers. Les terres de polyculture et les prairies naturelles sont classées en deux catégories (à la différence des protocoles antérieurs qui comportaient quatre catégories). Pour établir cette distinction on pourra s appuyer sur le classement du cadastre qui n a de valeur de comparaison qu au sein de chaque commune et par extension dans la région agricole dont elle fait partie. Dans les régions et départements où le remembrement a été conduit sur de nombreuses communes, on pourra aussi s appuyer sur le classement qui y a été opéré et qui est basé sur la «valeur de productivité réelle» des terrains (cf. article L du code rural). On distingue trois types de barèmes : - un barème "support" qui donne, en fonction de la surface au sol des emprises des supports, le montant de l'indemnité ; - un barème "surplomb" qui donne, en fonction de la tension et de la longueur du surplomb de la ligne électrique, le montant de l'indemnité (de principe) ; - un barème "souterrain" qui donne le principe de calcul de l'indemnité ; - un complément relatif à l'indemnisation des "Points Hauts RTE". RÉVISION DES BARÈMES Les barèmes sont révisés annuellement à partir des coefficients précisés à l'article 5 du protocole. 2

3 Principe de calcul de l indemnité versée au titre des supports et de la pluralité des supports BARÈME «PROPRIÉTAIRE» Supports ERDF et RTE (capitalisation) Terres de polyculture (comprenant cultures légumières de plein champ non irriguées) Prairies naturelles Pacages, terres incultes, landes et rochers BARÈME «EXPLOITANT» Supports ERDF (capitalisation) Terres de polyculture (comprenant cultures légumières de plein champ non irriguées) Prairies naturelles BARÈME «EXPLOITANT» Supports RTE (PPI) Terres de polyculture (comprenant cultures légumières de plein champ non irriguées) Prairies naturelles BARÈME «SURPLOMB» 2015 Principe de calcul de l indemnité versée au titre du surplomb BARÈME «PROPRIÉTAIRE» et «EXPLOITANT» Terres de polyculture, prairies naturelles, cultures légumières de plein champ et vergers BARÈME «PROPRIÉTAIRE» Pacages, terres incultes, landes et rochers BARÈME «SOUTERRAIN» 2015 Principe de calcul de l indemnité versée au titre du souterrain

4

5 PRINCIPE DE CALCUL DE L INDEMNITÉ VERSÉE AU TITRE DES SUPPORTS C est la culture au plus près des supports, la plus pratiquée, qui sert de base d indemnisation. Le montant de l indemnité est fixé à partir du barème ci-après, dans la tranche correspondant à la surface au sol du support (la tranche d indemnisation est à renseigner sur la convention signée avec le propriétaire et sur l accord de paiement signé avec l exploitant). La surface totale indemnisée correspond à : SURFACE RÉELLE D EMPRISE AU SOL DU SUPPORT, (cette surface est calculée en prenant en compte les cheminées des fondations ; à défaut de connaissance du type des fondations, rajouter une bande de 0,50 mètre de largeur autour de l emprise des membrures du pylône). 1,50 m BANDE (DE SÉCURITÉ) NON CULTIVÉE DE 1,50 MÈTRES AUTOUR DU SUPPORT SURFACE SUPPLÉMENTAIRE ABÎMÉE OU NON TRAITÉE À PROXIMITÉ DU PYLÔNE (variable selon la nature de la culture - cf chapitre 3.4 du rapport Monnot). La tranche du barème d indemnisation à prendre en compte pour déterminer l indemnité à verser est la surface réelle d emprise au sol du support. Nota : l indemnité (paiement périodique) versée par RTE à l exploitant est fonction de la durée du bail restant à courir. PRINCIPE DE CALCUL DE L INDEMNITÉ SUPPLÉMENTAIRE VERSÉE POUR LA PLURALITÉ DES SUPPORTS Calcul de l indemnité supplémentaire I : I = (N - 1) x (1/3) x (somme des indemnités correspondantes aux supports existants et nouveaux / N) (suivant le barème en vigueur au moment de la nouvelle indemnisation) avec N = nombre total de supports (existants et nouveaux) concernés dans un rayon de 100 mètres Nouveau support 100 m EXEMPLE : IMPLANTATION D UN SUPPORT ALORS QU IL EXISTE DEUX SUPPORTS DÉJÀ IMPLANTÉS DANS UN RAYON DE 100 MÈTRES Calculer l indemnité pour chaque support en utilisant le barème en vigueur. Supports existants Additionner les indemnités de chaque support et diviser ce montant par le nombre total N de supports (ici 3). Multiplier ce résultat par (N - 1) et 1/3 (valeur fixe quel que soit le nombre de supports). 5

6 B A R È M E «S U P P O R T» BARÈME «PROPRIÉTAIRE» Supports ERDF et RTE BAREME 2015 en Euros (capitalisation) CAPITALISATION POLYCULTURE (1) PRAIRIES NATURELLES Surface au sol des supports 1 ère Catégorie 2 e Catégorie 1 e Catégorie 2 e Catégorie PACAGES, TERRES INCULTES, LANDES ET ROCHERS Poteau <= 1,42 m² en limite Poteau simple ou jumelé <= 1,42 m² en plein champ Pylône < 5 m² m² à 10 m² m² à 15 m² m² à 25 m² m² à 35 m² m² à 45 m² m² à 55 m² m² à 65 m² m² à 75 m² m² à 85 m² m² à 95 m² m² à 115 m² m² à 135 m² m² à 155 m² m² à 175 m² m² à 195 m² m² à 215 m² m² à 235 m² m² à 255 m² m² à 275 m² m² à 295 m² m² à 315 m² m² à 335 m² m² à 355 m² m² à 375 m² m² à 395 m² m² à 415 m² m² à 435 m² m² à 455 m² m² à 475 m² m² à 495 m² m² à 515 m² m² à 535 m² m² à 555 m² m² à 575 m² m² à 595 m² (1) Comprenant cultures légumières de plein champ non irriguées 6

7 B A R È M E «S U P P O R T» BARÈME «EXPLOITANT» Supports ERDF BAREME 2015 en Euros (capitalisation) CAPITALISATION POLYCULTURE (1) Surface au sol des supports 1 ère Catégorie 2 e Catégorie Poteau <= 1,42 m 2 en limite Poteau simple ou jumelé <= 1,42 m 2 en plein champ Pylône < 5 m m 2 à 10 m (1) Comprenant cultures légumières de plein champ non irriguées. CAPITALISATION PRAIRIES NATURELLES Surface au sol des supports 1 ère Catégorie 2 e Catégorie Poteau <= 1,42 m 2 en limite Poteau simple ou jumelé <= 1,42 m 2 en plein champ Pylône < 5 m m 2 à 10 m

8 B A R È M E «S U P P O R T» BARÈME «EXPLOITANT» Supports RTE BAREME 2015 en Euros (PPI) PAIEMENT PÉRIODIQUE 9 ANS (1) POLYCULTURE (2) PRAIRIES NATURELLES Surface au sol des supports 1 ère Catégorie 2 e Catégorie 1 ère Catégorie 2 e Catégorie Poteau <= 1,42 m² en limite Poteau simple ou jumelé <= 1,42 m² en plein champ Pylône < 5 m² m² à 10 m² m² à 15 m² m² à 25 m² m² à 35 m² m² à 45 m² m² à 55 m² m² à 65 m² m² à 75 m² m² à 85 m² m² à 95 m² m² à 115 m² m² à 135 m² m² à 155 m² m² à 175 m² m² à 195 m² m² à 215 m² m² à 235 m² m² à 255 m² m² à 275 m² m² à 295 m² m² à 315 m² m² à 335 m² m² à 355 m² m² à 375 m² m² à 395 m² m² à 415 m² m² à 435 m² m² à 455 m² m² à 475 m² m² à 495 m² m² à 515 m² m² à 535 m² m² à 555 m² m² à 575 m² m² à 595 m² (1) Fonction de la durée du bail restant à courir (2) Comprenant cultures légumières de plein champ non irriguées 8

9 B A R È M E «S U P P O R T» BARÈME «EXPLOITANT» Supports RTE BAREME 2015 en Euros (PPI) PAIEMENT PÉRIODIQUE 8 ANS (1) POLYCULTURE (2) PRAIRIES NATURELLES Surface au sol des supports 1 ère Catégorie 2 e Catégorie 1 ère Catégorie 2 e Catégorie Poteau <= 1,42 m² en limite ,5 Poteau simple ou jumelé <= 1,42 m² en plein champ ,3 Pylône < 5 m² ,3 5 m² à 10 m² ,2 10 m² à 15 m² ,0 15 m² à 25 m² ,7 25 m² à 35 m² ,7 35 m² à 45 m² ,0 45 m² à 55 m² ,7 55 m² à 65 m² ,1 65 m² à 75 m² ,7 75 m² à 85 m² ,1 85 m² à 95 m² ,4 95 m² à 115 m² ,2 115 m² à 135 m² ,7 135 m² à 155 m² ,0 155 m² à 175 m² ,8 175 m² à 195 m² ,0 195 m² à 215 m² ,5 215 m² à 235 m² ,0 235 m² à 255 m² ,2 255 m² à 275 m² ,3 275 m² à 295 m² ,1 295 m² à 315 m² ,9 315 m² à 335 m² ,7 335 m² à 355 m² ,2 355 m² à 375 m² ,0 375 m² à 395 m² ,1 395 m² à 415 m² ,9 415 m² à 435 m² ,0 435 m² à 455 m² ,1 455 m² à 475 m² ,5 475 m² à 495 m² ,6 495 m² à 515 m² ,7 515 m² à 535 m² ,8 535 m² à 555 m² ,9 555 m² à 575 m² ,0 575 m² à 595 m² ,7 9 (1) Fonction de la durée du bail restant à courir (2) Comprenant cultures légumières de plein champ non irriguées

10 B A R È M E «S U P P O R T» BARÈME «EXPLOITANT» Supports RTE BAREME 2015 en Euros (PPI) PAIEMENT PÉRIODIQUE 7 ANS (1) POLYCULTURE (2) PRAIRIES NATURELLES Surface au sol des supports 1 ère Catégorie 2 e Catégorie 1 ère Catégorie 2 e Catégorie Poteau <= 1,42 m² en limite ,5 Poteau simple ou jumelé <= 1,42 m² en plein champ ,3 Pylône < 5 m² ,9 5 m² à 10 m² ,7 10 m² à 15 m² ,2 15 m² à 25 m² ,1 25 m² à 35 m² ,1 35 m² à 45 m² ,6 45 m² à 55 m² ,9 55 m² à 65 m² ,2 65 m² à 75 m² ,2 75 m² à 85 m² ,1 85 m² à 95 m² ,1 95 m² à 115 m² ,1 115 m² à 135 m² ,6 135 m² à 155 m² ,8 155 m² à 175 m² ,3 175 m² à 195 m² ,7 195 m² à 215 m² ,2 215 m² à 235 m² ,6 235 m² à 255 m² ,1 255 m² à 275 m² ,8 275 m² à 295 m² ,9 295 m² à 315 m² ,0 315 m² à 335 m² ,1 335 m² à 355 m² ,8 355 m² à 375 m² ,6 375 m² à 395 m² ,3 395 m² à 415 m² ,7 415 m² à 435 m² ,4 435 m² à 455 m² ,8 455 m² à 475 m² ,2 475 m² à 495 m² ,2 495 m² à 515 m² ,0 515 m² à 535 m² ,0 535 m² à 555 m² ,4 555 m² à 575 m² ,4 575 m² à 595 m² ,8 10 (1) Fonction de la durée du bail restant à courir (2) Comprenant cultures légumières de plein champ non irriguées

11 B A R È M E «S U P P O R T» BARÈME «EXPLOITANT» Supports RTE BAREME 2015 en Euros (PPI) PAIEMENT PÉRIODIQUE 6 ANS (1) POLYCULTURE (2) PRAIRIES NATURELLES Surface au sol des supports 1 ère Catégorie 2 e Catégorie 1 ère Catégorie 2 e Catégorie Poteau <= 1,42 m² en limite ,4 Poteau simple ou jumelé <= 1,42 m² en plein champ ,9 Pylône < 5 m² ,4 5 m² à 10 m² ,7 10 m² à 15 m² ,5 15 m² à 25 m² ,9 25 m² à 35 m² ,7 35 m² à 45 m² ,6 45 m² à 55 m² ,2 55 m² à 65 m² ,7 65 m² à 75 m² ,9 75 m² à 85 m² ,2 85 m² à 95 m² ,0 95 m² à 115 m² ,7 115 m² à 135 m² ,0 135 m² à 155 m² ,9 155 m² à 175 m² ,8 175 m² à 195 m² ,9 195 m² à 215 m² ,4 215 m² à 235 m² ,5 235 m² à 255 m² ,1 255 m² à 275 m² ,8 275 m² à 295 m² ,5 295 m² à 315 m² ,6 315 m² à 335 m² ,9 335 m² à 355 m² ,7 355 m² à 375 m² ,4 375 m² à 395 m² ,7 395 m² à 415 m² ,0 415 m² à 435 m² ,7 435 m² à 455 m² ,7 455 m² à 475 m² ,0 475 m² à 495 m² ,3 495 m² à 515 m² ,7 515 m² à 535 m² ,6 535 m² à 555 m² ,9 555 m² à 575 m² ,8 575 m² à 595 m² ,8 11 (1) Fonction de la durée du bail restant à courir (2) Comprenant cultures légumières de plein champ non irriguées

12 BARÈME «EXPLOITANT» Supports RTE BAREME 2015 en Euros (PPI) PAIEMENT PÉRIODIQUE 5 ANS (1) POLYCULTURE (2) PRAIRIES NATURELLES Surface au sol des supports 1 ère Catégorie 2 e Catégorie 1 ère Catégorie 2 e Catégorie Poteau <= 1,42 m² en limite ,8 Poteau simple ou jumelé <= 1,42 m² en plein champ ,4 Pylône < 5 m² ,5 5 m² à 10 m² ,3 10 m² à 15 m² ,4 15 m² à 25 m² ,6 25 m² à 35 m² ,4 35 m² à 45 m² ,1 45 m² à 55 m² ,4 55 m² à 65 m² ,3 65 m² à 75 m² ,2 75 m² à 85 m² ,8 85 m² à 95 m² ,3 95 m² à 115 m² ,3 115 m² à 135 m² ,7 135 m² à 155 m² ,7 155 m² à 175 m² ,7 175 m² à 195 m² ,1 195 m² à 215 m² ,1 215 m² à 235 m² ,8 235 m² à 255 m² ,5 255 m² à 275 m² ,0 275 m² à 295 m² ,4 295 m² à 315 m² ,7 315 m² à 335 m² ,6 335 m² à 355 m² ,6 355 m² à 375 m² ,6 375 m² à 395 m² ,5 395 m² à 415 m² ,5 415 m² à 435 m² ,1 435 m² à 455 m² ,4 455 m² à 475 m² ,0 475 m² à 495 m² ,7 495 m² à 515 m² ,3 515 m² à 535 m² ,9 535 m² à 555 m² ,8 555 m² à 575 m² ,5 575 m² à 595 m² ,7 12 (1) Fonction de la durée du bail restant à courir (2) Comprenant cultures légumières de plein champ non irriguées

13 B A R È M E «S U P P O R T» BARÈME «EXPLOITANT» Supports RTE BAREME 2015 en Euros (PPI) PAIEMENT PÉRIODIQUE 4 ANS (1) POLYCULTURE (2) PRAIRIES NATURELLES Surface au sol des supports 1 ère Catégorie 2 e Catégorie 1 ère Catégorie 2 e Catégorie Poteau <= 1,42 m² en limite ,8 5,4 Poteau simple ou jumelé <= 1,42 m² en plein champ ,8 23,0 Pylône < 5 m² ,9 46,1 5 m² à 10 m² ,7 51,5 10 m² à 15 m² ,2 58,3 15 m² à 25 m² ,7 69,1 25 m² à 35 m² ,1 92,1 35 m² à 45 m² ,1 124,6 45 m² à 55 m² ,5 159,9 55 m² à 65 m² ,4 172,0 65 m² à 75 m² ,3 184,2 75 m² à 85 m² ,2 196,4 85 m² à 95 m² ,4 205,9 95 m² à 115 m² ,7 222,2 115 m² à 135 m² ,1 241,1 135 m² à 155 m² ,5 260,1 155 m² à 175 m² ,1 279,1 175 m² à 195 m² ,2 296,7 195 m² à 215 m² ,9 314,3 215 m² à 235 m² ,5 330,5 235 m² à 255 m² ,8 348,1 255 m² à 275 m² ,5 364,4 275 m² à 295 m² ,8 382,0 295 m² à 315 m² ,8 396,9 315 m² à 335 m² ,5 414,5 335 m² à 355 m² ,4 429,4 355 m² à 375 m² ,8 445,7 375 m² à 395 m² ,4 459,2 395 m² à 415 m² ,7 475,5 415 m² à 435 m² ,3 490,4 435 m² à 455 m² ,6 505,3 455 m² à 475 m² ,2 520,2 475 m² à 495 m² ,9 535,1 495 m² à 515 m² ,8 548,6 515 m² à 535 m² ,4 563,5 535 m² à 555 m² ,4 578,4 555 m² à 575 m² ,0 593,3 575 m² à 595 m² ,0 606,9 13 (1) Fonction de la durée du bail restant à courir (2) Comprenant cultures légumières de plein champ non irriguées

14 B A R È M E «S U P P O R T» BARÈME «EXPLOITANT» Supports RTE BAREME 2015 en Euros (PPI) PAIEMENT PÉRIODIQUE 3 ANS (2) POLYCULTURE (3) PRAIRIES NATURELLES Surface au sol des supports 1 ère Catégorie 2 e Catégorie 1 ère Catégorie 2 e Catégorie Poteau <= 1,42 m² en limite ,4 4,1 Poteau simple ou jumelé <= 1,42 m² en plein champ ,0 17,6 Pylône < 5 m² ,3 35,2 5 m² à 10 m² ,8 39,3 10 m² à 15 m² ,2 43,3 15 m² à 25 m² ,4 52,8 25 m² à 35 m² ,1 70,4 35 m² à 45 m² ,2 94,8 45 m² à 55 m² ,1 121,9 55 m² à 65 m² ,3 131,4 65 m² à 75 m² ,1 140,9 75 m² à 85 m² ,6 149,0 85 m² à 95 m² ,8 157,1 95 m² à 115 m² ,7 170,7 115 m² à 135 m² ,3 184,2 135 m² à 155 m² ,3 199,1 155 m² à 175 m² ,9 214,0 175 m² à 195 m² ,8 227,6 195 m² à 215 m² ,7 241,1 215 m² à 235 m² ,0 253,3 235 m² à 255 m² ,2 266,9 255 m² à 275 m² ,1 279,1 275 m² à 295 m² ,4 292,6 295 m² à 315 m² ,7 304,8 315 m² à 335 m² ,6 317,0 335 m² à 355 m² ,1 327,8 355 m² à 375 m² ,4 340,0 375 m² à 395 m² ,9 350,9 395 m² à 415 m² ,8 363,1 415 m² à 435 m² ,7 375,2 435 m² à 455 m² ,3 386,1 455 m² à 475 m² ,2 398,3 475 m² à 495 m² ,1 409,1 495 m² à 515 m² ,6 421,3 515 m² à 535 m² ,2 432,1 535 m² à 555 m² ,1 443,0 555 m² à 575 m² ,3 452,5 575 m² à 595 m² ,8 464,7 14 (1) Fonction de la durée du bail restant à courir (2) Comprenant cultures légumières de plein champ non irriguées

15 B A R È M E «S U P P O R T» BARÈME «EXPLOITANT» Supports RTE BAREME 2015 en Euros (PPI) PAIEMENT PÉRIODIQUE 2 ANS (1) POLYCULTURE (2) PRAIRIES NATURELLES Surface au sol des supports 1 ère Catégorie 2 e Catégorie 1 ère Catégorie 2 e Catégorie Poteau <= 1,42 m² en limite 11 9,5 4,1 2,7 Poteau simple ou jumelé <= 1,42 m² en plein champ 66 52,8 14,9 12,2 Pylône < 5 m² ,2 29,8 23,0 5 m² à 10 m² ,2 33,9 27,1 10 m² à 15 m² ,1 37,9 29,8 15 m² à 25 m² ,6 44,7 35,2 25 m² à 35 m² ,9 59,6 48,8 35 m² à 45 m² ,4 81,3 65,0 45 m² à 55 m² ,8 103,0 82,6 55 m² à 65 m² ,8 112,4 89,4 65 m² à 75 m² ,7 119,2 94,8 75 m² à 85 m² ,9 127,3 101,6 85 m² à 95 m² ,8 134,1 107,0 95 m² à 115 m² ,5 143,6 115,1 115 m² à 135 m² ,6 157,1 124,6 135 m² à 155 m² ,7 169,3 135,5 155 m² à 175 m² ,1 181,5 144,9 175 m² à 195 m² ,8 192,4 154,4 195 m² à 215 m² ,6 204,6 163,9 215 m² à 235 m² ,6 215,4 172,0 235 m² à 255 m² ,6 226,2 181,5 255 m² à 275 m² ,6 235,7 189,7 275 m² à 295 m² ,7 247,9 197,8 295 m² à 315 m² ,7 258,7 207,3 315 m² à 335 m² ,4 268,2 215,4 335 m² à 355 m² ,7 277,7 222,2 355 m² à 375 m² ,7 289,9 231,6 375 m² à 395 m² ,0 299,4 239,8 395 m² à 415 m² ,7 308,9 247,9 415 m² à 435 m² ,0 318,3 254,7 435 m² à 455 m² ,4 329,2 262,8 455 m² à 475 m² ,0 338,7 270,9 475 m² à 495 m² ,4 348,1 279,1 495 m² à 515 m² ,7 356,3 285,8 515 m² à 535 m² ,6 365,8 292,6 535 m² à 555 m² ,0 376,6 300,7 555 m² à 575 m² ,3 386,1 308,9 575 m² à 595 m² ,6 394,2 315,6 15 (1) Fonction de la durée du bail restant à courir (2) Comprenant cultures légumières de plein champ non irriguées

16 B A R È M E «S U P P O R T» BARÈME «EXPLOITANT» Supports RTE BAREME 2015 en Euros (PPI) PAIEMENT PÉRIODIQUE 1 AN (1) POLYCULTURE (2) PRAIRIES NATURELLES Surface au sol des supports 1 ère Catégorie 2 e Catégorie 1 ère Catégorie 2 e Catégorie Poteau <= 1,42 m² en limite 5,4 4,1 1,4 1,4 Poteau simple ou jumelé <= 1,42 m² en plein champ 33,9 27,1 6,8 5,4 Pylône < 5 m² 61,0 48,8 14,9 12,2 5 m² à 10 m² 63,7 51,5 16,3 13,5 10 m² à 15 m² 74,5 59,6 19,0 16,3 15 m² à 25 m² 81,3 65,0 23,0 17,6 25 m² à 35 m² 89,4 71,8 31,2 24,4 35 m² à 45 m² 109,7 88,1 40,6 32,5 45 m² à 55 m² 140,9 112,4 52,8 42,0 55 m² à 65 m² 151,7 121,9 56,9 46,1 65 m² à 75 m² 162,6 130,0 59,6 48,8 75 m² à 85 m² 172,0 138,2 63,7 51,5 85 m² à 95 m² 181,5 146,3 69,1 54,2 95 m² à 115 m² 196,4 157,1 73,2 58,3 115 m² à 135 m² 214,0 170,7 79,9 63,7 135 m² à 155 m² 230,3 184,2 86,7 69,1 155 m² à 175 m² 247,9 197,8 92,1 74,5 175 m² à 195 m² 264,2 211,3 97,5 78,6 195 m² à 215 m² 279,1 223,5 103,0 82,6 215 m² à 235 m² 294,0 234,4 109,7 86,7 235 m² à 255 m² 308,9 247,9 115,1 92,1 255 m² à 275 m² 323,8 258,7 120,6 96,2 275 m² à 295 m² 337,3 269,6 126,0 100,2 295 m² à 315 m² 352,2 281,8 131,4 105,7 315 m² à 335 m² 365,8 292,6 136,8 109,7 335 m² à 355 m² 379,3 303,4 142,2 113,8 355 m² à 375 m² 394,2 315,6 146,3 117,9 375 m² à 395 m² 406,4 325,1 153,1 121,9 395 m² à 415 m² 421,3 336,0 158,5 126,0 415 m² à 435 m² 433,5 346,8 162,6 130,0 435 m² à 455 m² 447,0 357,6 168,0 134,1 455 m² à 475 m² 459,2 368,5 172,0 138,2 475 m² à 495 m² 472,8 378,0 177,5 142,2 495 m² à 515 m² 486,3 388,8 181,5 144,9 515 m² à 535 m² 498,5 399,6 184,2 147,7 535 m² à 555 m² 512,1 409,1 191,0 153,1 555 m² à 575 m² 524,3 419,9 196,4 157,1 575 m² à 595 m² 536,4 429,4 201,8 161,2 16 (1) Fonction de la durée du bail restant à courir (2) Comprenant cultures légumières de plein champ non irriguées

17 BARÈME «SURPLOMB» 2015

18 B A R È M E «S U R P L O M B» BARÈME «SURPLOMB» 2015 BARÈME PROPRIÉTAIRE ET EXPLOITANT L indemnité versée au titre du surplomb est une indemnité de principe fondée sur le niveau de tension de la ligne. Terres de polyculture, prairies naturelles, cultures légumières de plein champ, vergers TENSION DE LA LIGNE MONTANTS EN EUROS PAR MÈTRE LINÉAIRE (CAPITALISATION) PROPRIÉTAIRE EXPLOITANT PROPRIÉTAIRE / EXPLOITANT Ligne à 2 circuits 400 kv 0,67 1,26 1,93 Ligne à 1 circuit 400 kv et toute ligne à 225 ou à 150 kv 0,43 0,81 1,26 Toute ligne à 90 kv ou à 63 kv 0,21 0,42 0,63 Toute ligne M.T. 0,15 0,31 0,49 Toute ligne B.T. 0,08 0,15 0,25 BARÈME PROPRIÉTAIRE Pacages, terres incultes, landes et rochers TENSION DE LA LIGNE MONTANTS EN EUROS PAR MÈTRE LINÉAIRE (CAPITALISATION) 2 circuits 400 kv 0,056 1 circuit 400 kv 0,056 2 circuits 225 kv 0,056 2 circuits 150 kv 0,028 1 circuit 225 kv 0,028 1 circuit 150 kv 0,028 2 circuits 90 kv ou 63 kv 0,028 1 circuit 90 kv ou 63 kv 0,014 Lignes M.T. ou B.T. 0,014 INDEMNITE MINIMALE : Lorsque la somme des indemnités d'implantation de supports et de surplomb dues à un propriétaire ou à un exploitant est inférieure à 20e, c'est ce dernier montant qui lui est versé. MÉTHODE DE MESURE DES LONGUEURS DE SURPLOMB Longueur de Surplomb à prendre en compte : parcelle 1 > longueur A parcelle 2 > longueur B parcelle 3 > longueur C A C Câble extérieur Axe de ligne Pylône Nappe de câble B Câble extérieur 18

19 BARÈME «SOUTERRAIN» 2015

20 BARÈME «SOUTERRAIN» 2015 PRINCIPE DE CALCUL DE L INDEMNITÉ VERSÉE AU TITRE DU SOUTERRAIN Lorsque la profondeur du dispositif avertisseur (filet ou grillage) de l ouvrage est au moins de 0,80 mètre, l exploitant ne subit en général aucune gêne sensible, et seul le propriétaire bénéficie alors d une indemnité au titre de la servitude. La convention de servitudes dispose pour l essentiel que le propriétaire conserve la pleine propriété du terrain, mais s engage : à ne procéder à aucune construction, aucune plantation d arbres de plus de 2,70 mètres de hauteur, aucune modification du profil du terrain dans la bande de servitudes dont la largeur est fonction de la tension de l ouvrage ; à ne procéder à aucune façon culturale dépassant 0,80 mètre de profondeur à l intérieur de la bande de servitudes ; à maintenir le droit du libre accès à la bande de servitudes ; en cas de mutation à titre gratuit ou onéreux de l une ou plusieurs des parcelles considérées, à dénoncer les servitudes au nouvel ayant droit et à l obliger à les respecter ; au cas où l exploitant de l une des parcelles concernées viendrait à changer, à indiquer au nouvel exploitant les servitudes visées ci-dessus que celui-ci aura à respecter. La signature de cette convention de servitudes entraîne systématiquement l intangibilité de l ouvrage, et l indemnité versée correspond au préjudice subi. Le montant de l indemnité versée au propriétaire est fixé en tenant compte de la surface à indemniser, de la nature des terrains traversés et de leur valeur vénale. Les largeurs de la surface à indemniser sont fonction des caractéristiques techniques de la ligne : - 3 mètres pour les lignes BT et HTA (MT) ; - 5 mètres pour les lignes simples HTB (63kV à 225kV) ; - 6 mètres pour les lignes doubles HTB (63kV à 225kV). «HERBAGES NUS» Il s'agit d'un enherbement naturel ou issu d'un ensemencement datant de six ans ou plus, appelé prairie naturelle ou prairie permanente. Les herbages nus peuvent comporter accessoirement des arbres isolés (fruitiers éventuellement), des petits bosquets, des lignes d'arbres (alignements, haies ). Les pourcentages appliqués à la valeur vénale sont les suivants : - terres : 80% ; - herbages nus : 60% ; - friches : 20% ; - vergers et vignes : 90% du sol nu ; - herbages plantés : 90% du sol nu ; - terrains boisés : 90 % du sol nu. Si, ultérieurement à l implantation de l ouvrage public, un changement de destination de la parcelle est envisagé, le Distributeur EDF et RTE seront consultés sur le projet concerné. Après études et concertation et en tant que de besoin, le distributeur EDF et RTE s engagent: soit à protéger en conséquence leur ouvrage ; soit à indemniser le propriétaire dans le cas où la compatibilité de l ouvrage public et des travaux projetés n aura pu être réalisée. Cette indemnisation sera établie en appliquant dans la bande de servitudes la différence entre la valeur du terrain constructible et la valeur du terrain agricole. 20

BARÈMES D INDEMNISATION AGRICOLES

BARÈMES D INDEMNISATION AGRICOLES LIGNES ÉLECTRIQUES BARÈMES Barème Support Barème Surplomb Barème Souterrain 2007 BAREMES D'INDEMNISATION DOMMMAGES PERMANENTS Présentation des barèmes d'indemnisation Annexe 4 au protocole d'accord "dommages

Plus en détail

PROTOCOLE D'ACCORD "DOMMAGES PERMANENTS"

PROTOCOLE D'ACCORD DOMMAGES PERMANENTS PROTOCOLE D'ACCORD "DOMMAGES PERMANENTS" Relatif aux indemnités dues aux propriétaires et aux exploitants agricoles en raison des servitudes imposées pour l'implantation des lignes électriques aériennes

Plus en détail

Dossier d information

Dossier d information Dossier d information Cotentin-Maine 2011 Réunion du 4 novembre 2011 Dossier d information du projet Cotentin-Maine Chiffres clés au 31 octobre 2011 CONTACT PRESSE RTE Sébastien BEAUFILS Tél 06 69 99 11

Plus en détail

Barèmes d'indemnisation pour de regards, la pose souterraine de câbles et de canalisations dans des terres agricoles

Barèmes d'indemnisation pour de regards, la pose souterraine de câbles et de canalisations dans des terres agricoles Barèmes d'indemnisation pour de regards, la pose souterraine de câbles et de canalisations dans des terres agricoles Edition 2016 / 2017 (indexé au 31.12.2015) Recommandations émises en commun par: Union

Plus en détail

Foire aux questions PAC 2015 DDT45. Version du 18 mars 2015

Foire aux questions PAC 2015 DDT45. Version du 18 mars 2015 Foire aux questions PAC 2015 DDT45 Version du 18 mars 2015 La présente foire aux questions recense les questions posées lors des réunions publiques d information sur la PAC 2015 organisées par la DDT45.

Plus en détail

Exemples de calcul des indemnités selon la méthode de la zone de référence. Exemple 1: MBR est supérieure à la MBP au début du projet

Exemples de calcul des indemnités selon la méthode de la zone de référence. Exemple 1: MBR est supérieure à la MBP au début du projet A Exemples de calcul des indemnités selon la méthode de la zone de référence Exemple 1: est supérieure à la MBP au début du projet Surface SAU de la région du projet: 100 ha Situation actuelle: prairies

Plus en détail

Salaire des apprentis

Salaire des apprentis Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 28.15 du 24/12/15 Salaire des apprentis Au 1 er janvier 2016 Nous vous présentons ci-après : Un rappel des règles générales (I) Le calcul

Plus en détail

PROTOCOLES PASSAGES DE LIGNES ÉLECTRIQUES DOMMAGES PERMANENTS DOMMAGES INSTANTANÉS

PROTOCOLES PASSAGES DE LIGNES ÉLECTRIQUES DOMMAGES PERMANENTS DOMMAGES INSTANTANÉS PROTOCOLES PASSAGES DE LIGNES ÉLECTRIQUES DOMMAGES PERMANENTS DOMMAGES INSTANTANÉS ÉDITION 2005 2 Ce document est mis en ligne sur les sites web RTE, Distributeur EDF, APCA et FNSEA. Il ne sera plus disponible

Plus en détail

Particularité de la zone : le bâti dispersé

Particularité de la zone : le bâti dispersé PROJET de ligne à très haute tension COTENTIN MAINE Les distances aux lignes DÉBAT PUBLIC octobre 2005 février 2006 1 Particularité de la zone : le bâti dispersé Un engagement : ne pas surplomber et limiter

Plus en détail

BAREME D INDEMNISATION POUR DEGATS CAUSES AUX CULTURES ET AUX SOLS

BAREME D INDEMNISATION POUR DEGATS CAUSES AUX CULTURES ET AUX SOLS Service Gestion du Territoire BAREME D INDEMNISATION POUR DEGATS CAUSES AUX CULTURES ET AUX SOLS JANVIER 2013 (Campagne 2012-2013) INDEMNISATION DES DEGATS AUX CULTURES ET AUX SOLS SOMMAIRE A. Définition

Plus en détail

AVENANT N 43 DU 13 JUIN 2014

AVENANT N 43 DU 13 JUIN 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3238 Convention collective nationale IDCC : 1558. INDUSTRIES CÉRAMIQUES DE FRANCE

Plus en détail

1. Constitution générale des réseaux

1. Constitution générale des réseaux Page 1 / 8 1. Constitution générale des réseaux L électricité circule depuis le lieu où elle est fabriquée jusqu à l endroit où elle est consommée, par l intermédiaire d un réseau de lignes électriques

Plus en détail

Nouvelles méthodes de détermination de l admissibilité des surfaces en prairies et pâturages permanents

Nouvelles méthodes de détermination de l admissibilité des surfaces en prairies et pâturages permanents 1. Nouvelles méthodes de détermination de l admissibilité des surfaces en prairies et pâturages permanents Désormais, la surface admissible des prairies et pâturages permanents est calculée selon la méthode

Plus en détail

P.L.U. Commune de DOMARIN. Plan Local d Urbanisme. 1. Notice explicative PROJET DE MODIFICATION SIMPLIFIEE N 1. Complétant le rapport de présentation

P.L.U. Commune de DOMARIN. Plan Local d Urbanisme. 1. Notice explicative PROJET DE MODIFICATION SIMPLIFIEE N 1. Complétant le rapport de présentation P.L.U. Plan Local d Urbanisme PROJET DE MODIFICATION SIMPLIFIEE N 1 1. Notice explicative Complétant le rapport de présentation Vu pour être annexé à la délibération de mise à disposition du public de

Plus en détail

1. SERVITUDES DE PASSAGE ET D EXPLOITATION DE LA CANALISATION SERVITUDES FORTES (BANDES ÉTROITES)... 3

1. SERVITUDES DE PASSAGE ET D EXPLOITATION DE LA CANALISATION SERVITUDES FORTES (BANDES ÉTROITES)... 3 PAGE 2/6 SOMMAIRE 1. SERVITUDES DE PASSAGE ET D EXPLOITATION DE LA CANALISATION... 3 1.1. SERVITUDES FORTES (BANDES ÉTROITES)... 3 1.2. SERVITUDES FAIBLES (BANDES LARGES)... 4 2. SERVITUDES D UTILITE PUBLIQUE

Plus en détail

FICHE technique PAC 2015 : restitution des îlots, parcelles et des Surfaces Non Agricoles

FICHE technique PAC 2015 : restitution des îlots, parcelles et des Surfaces Non Agricoles FICHE technique PAC 2015 : restitution des îlots, parcelles et des Surfaces Non Agricoles 1. Connexion via TELEPAC (www.telepac.agriculture.gouv.fr) Pour vous connecter sous Telepac, vous aurez besoin

Plus en détail

ACCORD DU 11 FÉVRIER 2016

ACCORD DU 11 FÉVRIER 2016 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 878. MENSUELS DES INDUSTRIES MÉTALLURGIQUES DU RHÔNE (21 mai

Plus en détail

LE PREFET DE LA HAUTE-CORSE CHEVALIER DE L'ORDRE NATIONAL DU MERITE,

LE PREFET DE LA HAUTE-CORSE CHEVALIER DE L'ORDRE NATIONAL DU MERITE, PREFET DE LA HAUTE-CORSE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER DE LA HAUTE-CORSE SERVICE EAU FORÊT - RISQUES Arrêté n 2013071-0002 en date du 12 mars 2013 relatif au débroussaillement légal

Plus en détail

Conditions Techniques de Raccordement Consommateur Haute Tension (HTA) de puissance > à 250 kva

Conditions Techniques de Raccordement Consommateur Haute Tension (HTA) de puissance > à 250 kva Conditions Techniques de Raccordement Consommateur Haute Tension (HTA) de puissance > à 250 kva Résumé Ce modèle présente les conditions techniques, les types de raccordement ainsi que la répartition de

Plus en détail

FICHE ANNEE INCOMPLETE De l embauche à la rupture du contrat de travail

FICHE ANNEE INCOMPLETE De l embauche à la rupture du contrat de travail FICHE ANNEE INCOMPLETE De l embauche à la rupture du contrat de travail Qu est-ce que l accueil en année incomplète? C est lorsque l'assistant maternel accueille l'enfant pendant 46 semaines ou moins.

Plus en détail

ZONE UH. Les prescriptions définies ci-après s appliquent sur l ensemble de la zone UH, sauf stipulations contraires.

ZONE UH. Les prescriptions définies ci-après s appliquent sur l ensemble de la zone UH, sauf stipulations contraires. ZONE UH CARACTÉRISTIQUES DE LA ZONE Zone urbaine à vocation principale d habitat, qui pourra cependant accueillir des activités de type bureaux, commerces ou équipements publics destinés à assurer une

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIÈRES

CONDITIONS PARTICULIÈRES 4. Les zones agricoles et naturelles Article 1. Occupations et utilisations du sol interdites Article 2. Occupations et utilisations du sol soumises à conditions particulières Zone N3 ARTICLE 1. OCCUPATIONS

Plus en détail

EXTRAIT DU REGLEMENT DU PLU COMMUNE DE VIRIAT ZONE 2AUx. CHAPITRE IV : Dispositions applicables à la zone 2AUx

EXTRAIT DU REGLEMENT DU PLU COMMUNE DE VIRIAT ZONE 2AUx. CHAPITRE IV : Dispositions applicables à la zone 2AUx EXTRAIT DU REGLEMENT DU PLU COMMUNE DE VIRIAT ZONE 2AUx CHAPITRE IV : Dispositions applicables à la zone 2AUx CARACTÉRISTIQUES DE LA ZONE La zone 2AUx sera destinée à l'accueil d'activités artisanales,

Plus en détail

La conversion à l'ab Principales dispositions réglementaires

La conversion à l'ab Principales dispositions réglementaires La période de conversion est la période de transition entre l'agriculture conventionnelle et l'agriculture biologique. Durant cette période, l'agriculteur applique les règles du cahier des charges de l'ab

Plus en détail

4/2 Les habitats. 4/2-1 Aménagements. Page 118 sur 262

4/2 Les habitats. 4/2-1 Aménagements. Page 118 sur 262 4/2 Les habitats Consciente de la nécessité de gérer les espèces, mais également leur milieu de vie, la Fédération Départementale des Chasseurs de l Yonne a, depuis de nombreuses années, mis en place une

Plus en détail

Principe de jumelage avec la RN 147 actuelle

Principe de jumelage avec la RN 147 actuelle LIGNE A GRANDE VITESSE POITIERS-LIMOGES Principe de jumelage avec la RN 147 actuelle Principe du jumelage avec RN147 actuelle Avril 2010 2 / 8 Sommaire 1 Objet... 4 2 Documents d application... 4 3 Localisation

Plus en détail

Convention collective PSAEE

Convention collective PSAEE Convention Convention Temps de travail Formation professionnelle Régime de prévoyance Convention collective PSAEE DOSSIER PRATIQUE : Traitement de la situation antérieure au 1 er septembre 2015 Collège

Plus en détail

ACCORD DU 4 MARS 2013

ACCORD DU 4 MARS 2013 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 878. MENSUELS DES INDUSTRIES MÉTALLURGIQUES DU RHÔNE (21 mai

Plus en détail

ACCORD DU 19 AVRIL 2011

ACCORD DU 19 AVRIL 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 878. MENSUELS DES INDUSTRIES MÉTALLURGIQUES DU RHÔNE (21 mai 1976) (Etendue par arrêté du 21 novembre

Plus en détail

Occupation du sol en surface (MAAF-terruti-2014)

Occupation du sol en surface (MAAF-terruti-2014) DRAAF DE CORSE Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt de Corse PRÉFET DE CORSE NOTE SUR LE FONCIER AGRICOLE EN CORSE MAI 2016 I Occupation du sol Avec 72 % de la surface

Plus en détail

TITRE II - DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES URBAINES

TITRE II - DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES URBAINES COMMUNE DE JARRIE PLAN D OCCUPATION DES SOLS UB juillet 2000 TITRE II - DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES URBAINES Chapitre 2 - ZONE UB CARACTERE DE LA ZONE : Il s agit d une zone urbaine équipée où la

Plus en détail

Ce qui change avec l'accord UNEDIC du 22 mars 2014

Ce qui change avec l'accord UNEDIC du 22 mars 2014 Ce qui change avec l'accord UNEDIC du 22 mars 2014 Article juridique publié le 17/07/2014, vu 1783 fois, Auteur : Jurispilote Par Mathieu Petresco, Avocat, et Annie Etienne, Juriste. Retrouvez cet article

Plus en détail

Chapitre 6 Conditions préalables à une opération cadastrale

Chapitre 6 Conditions préalables à une opération cadastrale Chapitre 6 Conditions préalables à une opération cadastrale Table des matières 6 CONDITIONS PRÉALABLES À UNE OPÉRATION CADASTRALE... 6-3 6.1 PLAN DE L'OPÉRATION CADASTRALE... 6-3 6.2 PLAN DE MORCELLEMENT

Plus en détail

Paris le. Objet : Alf/Als Accession et foyer : actualisation des éléments de calcul au 1 er janvier 2012 Métropole et Dom

Paris le. Objet : Alf/Als Accession et foyer : actualisation des éléments de calcul au 1 er janvier 2012 Métropole et Dom Paris le Direction des politiques familiale et sociale Circ. n 2011-018 21 décembre 2011-12-28 Mesdames et Messieurs les Directeurs et Agents Comptables des Caf Certi Cnedi Mesdames et Messieurs les Conseillers

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme de BOISSY L AILLERIE

Plan Local d Urbanisme de BOISSY L AILLERIE Département du Val d Oise Plan Local d Urbanisme de BOISSY L AILLERIE MODIFICATION SIMPLIFIÉE Pièce n 1 EXPOSÉ DES MOTIFS P.L.U. APPROUVÉ LE: 10 mars 2010 MODIFICATION SIMPLIFIÉE DU PLU APPROUVÉE LE: 23

Plus en détail

ACCORD DU 9 OCTOBRE 2008

ACCORD DU 9 OCTOBRE 2008 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 9492. EXPLOITATIONS HORTICOLES ET PÉPINIÈRES (MAINE-ET-LOIRE) (23 novembre 1970) (Etendue par arrêté du 15

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI EXIGENCES SPECIFIQUES POUR L ACCREDITATION DES ORGANISMES PROCEDANT A LA CERTIFICATION DES MONTEURS EN CANALISATIONS ELECTRIQUES SOUTERRAINES (REFERENTIEL DISTRIBUTEUR ENEDIS) CERT CEPE REF 18 Révision

Plus en détail

ARRÊTE RELATIF AU DEBROUSSAILLEMENT ET AU MAINTIEN EN ETAT DEBROUSSAILLE DES ESPACES SENSIBLES AUX INCENDIES DE FORET

ARRÊTE RELATIF AU DEBROUSSAILLEMENT ET AU MAINTIEN EN ETAT DEBROUSSAILLE DES ESPACES SENSIBLES AUX INCENDIES DE FORET SIRACEDPC Prévention Arrêté n 200729-19 du 29/01/07 ARRÊTE RELATIF AU D EBROUSSAILLEMENT ET AU MAINTIEN EN ETAT DEBROUSSAILLE DES ESPACES SENSIBLES AUX INCENDIES DE FORET PREFECTURE DE LA REGION PROVENCE-ALPES-CÔTE

Plus en détail

ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL POUR LE PERSONNEL DE CHANTIER (avenant n 3)

ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL POUR LE PERSONNEL DE CHANTIER (avenant n 3) PREAMBULE Un accord d entreprise portant sur l annualisation, la modulation et les conditions de travail a été conclu le 1 er mars 2001. A l usage il est apparu nécessaire d apporter aux dispositions de

Plus en détail

Vice-présidence à l indemnisation des accidentés Revalorisation des indemnités Règles de revalorisation

Vice-présidence à l indemnisation des accidentés Revalorisation des indemnités Règles de revalorisation Manuel des directives - Indemnisation des dommages corporels 1. CHAMP D APPLICATION La présente directive précise et explique les règles de revalorisation de l indemnité de remplacement du revenu (IRR),

Plus en détail

Travaux de maintenance lourde Ligne à Volts Niort Val de Sèvres A SCILLE, le 01/04/16

Travaux de maintenance lourde Ligne à Volts Niort Val de Sèvres A SCILLE, le 01/04/16 Travaux de maintenance lourde Ligne à 225 000 Volts Niort Val de Sèvres 2016-2017 A SCILLE, le 01/04/16 Plan de la présentation 1. Présentation de RTE 2. Description de l ouvrage concerné et des travaux

Plus en détail

Réglement communal de subvention pour l aménagement et l entretien de petits éléments paysagers

Réglement communal de subvention pour l aménagement et l entretien de petits éléments paysagers Réglement communal de subvention pour l aménagement et l entretien de petits éléments paysagers Article 1 Dans les limites des crédits approuvés dans le budget annuel, le Collège des bourgmestre et échevins

Plus en détail

CHAPITRE II ZONE 1NAC CARACTERE DE LA ZONE 1NAC

CHAPITRE II ZONE 1NAC CARACTERE DE LA ZONE 1NAC CHAPITRE II ZONE 1NAC CARACTERE DE LA ZONE 1NAC Il s agit d une zone destinée à être urbanisée à court terme en vue de l extension de la zone d activité de «Las Hortes» à l ouest du village. Elle est destinée

Plus en détail

CHAPITRE 6 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE UF

CHAPITRE 6 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE UF CHAPITRE 6 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE UF CARACTERISTIQUES GENERALES La zone UF correspond à la partie du domaine public où trouvent place les constructions et installations liées au transport ferroviaire.

Plus en détail

PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE : VOUGY LISTE DES SERVITUDES D'UTILITE PUBLIQUE AFFECTANT L'OCCUPATION DES SOLS

PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE : VOUGY LISTE DES SERVITUDES D'UTILITE PUBLIQUE AFFECTANT L'OCCUPATION DES SOLS PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE : VOUGY LISTE DES SERVITUDES D'UTILITE PUBLIQUE AFFECTANT L'OCCUPATION DES SOLS Service Aménagement et Risques - Cellule Planification juin 2014 EL3 marchep Servitude de

Plus en détail

ACCORD DU 27 JANVIER 2015

ACCORD DU 27 JANVIER 2015 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3025 Convention collective nationale IDCC : 650. INGÉNIEURS ET CADRES DE LA MÉTALLURGIE

Plus en détail

I - NOM OFFICIEL DE LA SERVITUDE : Servitudes relatives à l'établissement des canalisations électriques.

I - NOM OFFICIEL DE LA SERVITUDE : Servitudes relatives à l'établissement des canalisations électriques. I4 I - NOM OFFICIEL DE LA SERVITUDE : Servitudes relatives à l'établissement des canalisations électriques. II - RÉFÉRENCE DU TEXTE LÉGISLATIF QUI A PERMIS DE L'INSTITUER : - Loi du 15 juin 1906 : article

Plus en détail

CHAPITRE IV - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES Ui

CHAPITRE IV - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES Ui 33 CHAPITRE IV - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES Ui NATURE DE L'OCCUPATION ET DE L'UTILISATION DU SOL La zone Ui est destinée aux activités professionnelles, industrielles, commerciales et artisanales de

Plus en détail

RÈGLES BUDGÉTAIRES VERSION APPROUVÉE LE 30 AOÛT 2012 GARDERIES SUBVENTIONNÉES FAITS SAILLANTS

RÈGLES BUDGÉTAIRES VERSION APPROUVÉE LE 30 AOÛT 2012 GARDERIES SUBVENTIONNÉES FAITS SAILLANTS Ce document présente de manière sommaire les principales modifications apportées aux règles budgétaires des garderies subventionnées 1. CYCLE BUDGETAIRE ET POLITIQUE DE VERSEMENT Le cycle budgétaire 2012-2013

Plus en détail

CONTRÔLE D UNE PRISE DE TERRE

CONTRÔLE D UNE PRISE DE TERRE CONTRÔLE D UNE PRSE DE TERRE 1 ntroduction : On contrôle la valeur de la résistance d une prise de terre en 2 occasions bien distinctes : 1. après l installation d une nouvelle prise de terre ; 2. lors

Plus en détail

Adapter l énergie. Poste de. distribution

Adapter l énergie. Poste de. distribution PAGE : 1/8 En France, l alimentation en énergie varie en fonction de la puissance souscrite Lorsque la puissance n'excède pas 250kVA, le client est directement alimenté par le réseau de distribution public

Plus en détail

Les avenants. De la police FPQ no 1

Les avenants. De la police FPQ no 1 Les avenants De la police FPQ no 1 FAQ no 2 Il couvre tout véhicule loué ou emprunté conduit par la personne mentionnée sur l avenant. La personne désignée est autre que l assuré et son conjoint 2 FAQ

Plus en détail

- Droit syndical - Embauche (période d essai), - Egalité des rémunérations hommes/femmes - Temps de travail - Licenciement (indemnités, préavis)

- Droit syndical - Embauche (période d essai), - Egalité des rémunérations hommes/femmes - Temps de travail - Licenciement (indemnités, préavis) 5. Comment lire ou se servir de ma convention collective? a. Savoir chercher dans sa convention collective Une convention collective est généralement composée comme suit : Préambule Clauses générales Il

Plus en détail

CONVENTION PLURIANNUELLE D EXPLOITATION AGRICOLE OU DE PATURAGE AGRICOLE Département de la Haute-Corse

CONVENTION PLURIANNUELLE D EXPLOITATION AGRICOLE OU DE PATURAGE AGRICOLE Département de la Haute-Corse CONVENTION PLURIANNUELLE D EXPLOITATION AGRICOLE OU DE PATURAGE AGRICOLE Département de la Haute-Corse A été arrêté d un commun accord la présente convention pluriannuelle d exploitation agricole et de

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3287 Convention collective nationale IDCC 1947. NÉGOCE DE BOIS D ŒUVRE ET PRODUITS

Plus en détail

ACCORD DU 30 JUIN 2009

ACCORD DU 30 JUIN 2009 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 1564. INDUSTRIES DE LA MÉTALLURGIE (SAÔNE-ET-LOIRE) (23

Plus en détail

IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII Les lois SRU et UH et leurs impacts pour les communes en matière de raccordements

IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII Les lois SRU et UH et leurs impacts pour les communes en matière de raccordements IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII Les lois SRU et UH et leurs impacts pour les communes en matière de raccordements électriques IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

Plus en détail

RACCORDEMENT D'UNE INSTALLATION DE CONSOMMATION IMPACT SUR LA TENUE THERMIQUE ET LE PLAN DE TENSION DES OUVRAGES EN RÉSEAU

RACCORDEMENT D'UNE INSTALLATION DE CONSOMMATION IMPACT SUR LA TENUE THERMIQUE ET LE PLAN DE TENSION DES OUVRAGES EN RÉSEAU ÉLECTRICITÉ DE STRASBOURG Référentiel Technique RACCORDEMENT D'UNE INSTALLATION DE CONSOMMATION IMPACT SUR LA TENUE THERMIQUE ET LE PLAN DE TENSION DES OUVRAGES EN RÉSEAU A 1232c V1.1 Le présent document

Plus en détail

Projet de sécurisation de l alimentation en eau potable du Sud-Ouest. Dossier de présentation - Réunion publique Couëron 19 octobre

Projet de sécurisation de l alimentation en eau potable du Sud-Ouest. Dossier de présentation - Réunion publique Couëron 19 octobre Projet de sécurisation de l alimentation en eau potable du Sud-Ouest Dossier de présentation - Réunion publique Couëron 19 octobre 2016 1 SECURISATION DU SUD-OUEST Présentation d atlantic eau Le projet

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 27 JANVIER 2015 SUR LE BARÈME DES APPOINTEMENTS MINIMAUX GARANTIS DES INGÉNIEURS ET CADRES À PARTIR DE L ANNÉE 2015

ACCORD NATIONAL DU 27 JANVIER 2015 SUR LE BARÈME DES APPOINTEMENTS MINIMAUX GARANTIS DES INGÉNIEURS ET CADRES À PARTIR DE L ANNÉE 2015 ACCORD NATIONAL DU 27 JANVIER 2015 SUR LE BARÈME DES APPOINTEMENTS MINIMAUX GARANTIS DES INGÉNIEURS ET CADRES À PARTIR DE L ANNÉE 2015 Les signataires ont décidé de fixer dans les conditions ci-après les

Plus en détail

CHAPITRE IV ZONE NC. NCa : préservation intégrale de l agriculture ; protections vins / AOC / Lirac

CHAPITRE IV ZONE NC. NCa : préservation intégrale de l agriculture ; protections vins / AOC / Lirac CHAPITRE IV ZONE NC Caractère de la zone Zone naturelle à protéger en raison de la valeur économique réservée à l exploitation agricole des sols ; à l intérieur de cette zone est délimité un secteur NCc,

Plus en détail

PROMESSE DE CONSTITUTION DE SERVITUDES DE PASSAGE ET DE CHEMIN D ACCES POUR LA POSE ET L ENTRETIEN DE FOURREAUX POUR FIBRES OPTIQUES COMMUNE DE

PROMESSE DE CONSTITUTION DE SERVITUDES DE PASSAGE ET DE CHEMIN D ACCES POUR LA POSE ET L ENTRETIEN DE FOURREAUX POUR FIBRES OPTIQUES COMMUNE DE PROMESSE DE CONSTITUTION DE SERVITUDES DE PASSAGE ET DE CHEMIN D ACCES POUR LA POSE ET L ENTRETIEN DE FOURREAUX POUR FIBRES OPTIQUES Entre les soussignés, COMMUNE DE Le Département, représenté par son

Plus en détail

AVENANT DU 10 AVRIL 2009 SUR LES TAUX GARANTIS ANNUELS ET LES SALAIRES MINIMAUX HIERARCHIQUES POUR L ANNÉE 2009

AVENANT DU 10 AVRIL 2009 SUR LES TAUX GARANTIS ANNUELS ET LES SALAIRES MINIMAUX HIERARCHIQUES POUR L ANNÉE 2009 AVENANT DU 10 AVRIL 2009 SUR LES TAUX GARANTIS ANNUELS ET LES SALAIRES MINIMAUX HIERARCHIQUES POUR L ANNÉE 2009 RÉSUMÉ 4 MAI 2009 A n 2401 T 385 Un avenant du 10 avril 2009, conclu entre le GIM et la CFE-CGC,

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 20 JANVIER 2017 SUR LE BARÈME DES APPOINTEMENTS MINIMAUX GARANTIS DES INGÉNIEURS ET CADRES À PARTIR DE L ANNÉE 2017

ACCORD NATIONAL DU 20 JANVIER 2017 SUR LE BARÈME DES APPOINTEMENTS MINIMAUX GARANTIS DES INGÉNIEURS ET CADRES À PARTIR DE L ANNÉE 2017 ACCORD NATIONAL DU 20 JANVIER 2017 SUR LE BARÈME DES APPOINTEMENTS MINIMAUX GARANTIS DES INGÉNIEURS ET CADRES À PARTIR DE L ANNÉE 2017 Les signataires ont décidé de fixer dans les conditions ci-après les

Plus en détail

FICHE 1/5 : SYNTHESE CONGES PAYES

FICHE 1/5 : SYNTHESE CONGES PAYES FICHE 1/5 : SYNTHESE CONGES PAYES Règle applicable CDI en année complète CDI en année incomplète CDD Acquisition des congés payés (CP) Les congés payés (CP) s acquièrent à raison de 2,5 jours ouvrables

Plus en détail

TITRE V DISPOSITIONS RELATIVES AUX ZONES NATURELLES

TITRE V DISPOSITIONS RELATIVES AUX ZONES NATURELLES 1 TITRE V DISPOSITIONS RELATIVES AUX ZONES NATURELLES CHAPITRE 1 DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE Nh (Naturelle Réhabilitation) CARACTERE DE LA ZONE Nh La zone Nh est constituée par les écarts, les hameaux

Plus en détail

Dispositif 211 Paiements destinés aux agriculteurs situés dans des zones de montagne et qui visent à compenser des handicaps naturels.

Dispositif 211 Paiements destinés aux agriculteurs situés dans des zones de montagne et qui visent à compenser des handicaps naturels. Dispositif 211 Paiements destinés aux agriculteurs situés dans des zones de montagne et qui visent à compenser des handicaps naturels. Bases réglementaires communautaires Articles 36 a i, 37 et 5.2 du

Plus en détail

Conditions d épandage

Conditions d épandage Conditions d épandage 1/Périodes d interdiction d épandage Tout fertilisant azoté d'origine organique est minéralisé plus ou moins rapidement en fonction de la présence ou non d'azote minéral (ammonium

Plus en détail

CONVENTIONNEMENT ET INDEMNISATION liés aux travaux sur les lignes existantes

CONVENTIONNEMENT ET INDEMNISATION liés aux travaux sur les lignes existantes CONVENTIONNEMENT ET INDEMNISATION liés aux travaux sur les lignes existantes ÉDITION 2012 2 Ce document est mis en ligne sur les sites web RTE, APCA et FNSEA. Il ne sera plus disponible en version papier.

Plus en détail

Etude de la protection de découplage pour le raccordement d une production décentralisée en HTA

Etude de la protection de découplage pour le raccordement d une production décentralisée en HTA Etude de la protection de découplage pour le raccordement d une production décentralisée en HTA Indice Date application Objet de la modification A 02/07/2009 Création B 05/08/2011 Logo SRD C 22/09/2012

Plus en détail

CHAPITRE VII ZONE NB

CHAPITRE VII ZONE NB CHAPITRE VII ZONE NB REGLEMENTATION APPLICABLE A LA ZONE NB Il s agit d une zone naturelle, ordinaire, où se trouvent déjà des constructions, qu il n apparaît pas nécessaire de protéger pour des raisons

Plus en détail

Régime fiscal et social des indemnités de rupture du contrat de travail à compter du 1 er janvier 2012

Régime fiscal et social des indemnités de rupture du contrat de travail à compter du 1 er janvier 2012 DSI CENTRALE CENTRE DE SOLUTIONS RH PPR - AJR Contact NGUYEN CELINE Tél : 01 58 35 37 18 Fax : E-mail : Destinataires Tous services x C1 Interne C2 Restreint C3 Confidentiel C4 Secret Date de validité

Plus en détail

DDTM de la Charente-Maritime. COMITE PAC du 07 janvier 2016

DDTM de la Charente-Maritime. COMITE PAC du 07 janvier 2016 DDTM de la Charente-Maritime COMITE PAC du 07 janvier 2016 1 1 Accès à TELEPAC 2016 Nouvelles règles du mot de passe - 1/ la durée de vie du nouveau mot de passe sera de six mois - 2/ il doit comporter

Plus en détail

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective régionale. IDCC : 54. INDUSTRIES MÉTALLURGIQUES (OETAM) (Région parisienne)

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective régionale. IDCC : 54. INDUSTRIES MÉTALLURGIQUES (OETAM) (Région parisienne) MNSTÈRE DU TRAAL, DE L EMPLO ET DE LA SANTÉ CONENTONS COLLECTES Brochure n 3126 Convention collective régionale DCC : 54. NDUSTRES MÉTALLURGQUES (OETAM) (Région parisienne) ACCORD DU 24 FÉRER 2011 RELATF

Plus en détail

CHAPITRE 2 - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES UD

CHAPITRE 2 - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES UD CHAPITRE 2 - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES UD Caractère de la zone : Cette zone UD recouvre des secteurs d'habitat peu dense, réservés notamment à l habitat individuel et aux activités compatibles avec

Plus en détail

Marc-Antoine Moreau Inspecteur municipal Municipalité de Saint-Justin

Marc-Antoine Moreau Inspecteur municipal Municipalité de Saint-Justin Marc-Antoine Moreau Inspecteur municipal Municipalité de Saint-Justin Conseil municipal de la Municipalité de Saint-Justin Comité de développement de la Municipalité de Saint-Justin INFORMER le citoyen:

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ESPACES NATURELS A CONSTRUCTIBILITE LIMITEE ZONE N1

DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ESPACES NATURELS A CONSTRUCTIBILITE LIMITEE ZONE N1 DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ESPACES NATURELS A CONSTRUCTIBILITE LIMITEE ZONE N1 Cette zone recouvre les secteurs à vocation naturelle ouverts à la construction, mais de façon limitée et à vocation d habitat

Plus en détail

CHAPITRE 2 - DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE Nt

CHAPITRE 2 - DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE Nt CHAPITRE 2 - DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE Nt Caractère de la zone Elle correspond aux espaces réservés pour les aménagements légers liés à la découverte des milieux et à la pratique du tourisme,

Plus en détail

CHAPITRE 9 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE UV

CHAPITRE 9 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE UV CHAPITRE 9 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE UV CARACTERISTIQUES GENERALES La zone UV est une zone destinée à l accueil et à l habitat des gens du voyage. Elle admet principalement l habitat constitué de

Plus en détail

L'INDEMNITE D'EVICTION

L'INDEMNITE D'EVICTION 1 / 5 L'INDEMNITE D'EVICTION 02.08.16 Lors du non renouvellement de son bail par le propriétaire, le locataire peut, sous certaines conditions, obtenir une indemnité compensatrice dont le montant est déterminé

Plus en détail

Annexe : Tableau synthétique des opérations proposées pour chaque fiche mesure du programme d actions

Annexe : Tableau synthétique des opérations proposées pour chaque fiche mesure du programme d actions Le tableau ci-dessous reprend par thématique les intitulés des fiches mesures proposées dans le cadre du projet de programme d actions du DocOb du site Natura 2000 de la «Plaine de Villeveyrac-Montagnac»

Plus en détail

Conditions Générales. Perte d exploitation après bris de machines

Conditions Générales. Perte d exploitation après bris de machines Conditions Générales Perte d exploitation après bris de machines S.A. AVISE N.V. Avenue de Fré - Defrelaan 139 prod@avise.be 1180 Bruxelles Brussel claims@avise.be T : +32/2 340.66.66 Ent - ond n 861.095.328

Plus en détail

TITRE II : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES A URBANISER

TITRE II : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES A URBANISER TITRE II : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES A URBANISER Les zones à urbaniser ou zones AU couvrent les secteurs à caractère naturel de la commune destinés à être ouverts à l urbanisation (article R 123-6

Plus en détail

DEMANDEUR. NOM, Prénoms ou raison sociale :... Code postal... Commune :... Adresse complète :... Téléphone domicile : -... Portable :...

DEMANDEUR. NOM, Prénoms ou raison sociale :... Code postal... Commune :... Adresse complète :... Téléphone domicile : -... Portable :... SICTEU DE HOCHFELDEN ET ENVIRONS Demande d Installation d un Dispositif d Assainissement Non Collectif --------------- Demande à compléter par le propriétaire et à déposer obligatoirement en mairie avec

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3085 Convention collective nationale IDCC : 16. TRANSPORTS ROUTIERS ET ACTIVITÉS AUXILIAIRES DU TRANSPORT

Plus en détail

LEXIQUE ACCES ALIGNEMENT ANNEXE BAIES

LEXIQUE ACCES ALIGNEMENT ANNEXE BAIES LEXIQUE ACCES L accès, pour les véhicules motorisés, est le linéaire de façade du terrain (portail) ou de la construction (porche) ou l espace (servitude de passage, bande de terrain) par lequel les véhicules

Plus en détail

La prise en compte des IAE dans la PAC RMT biodiversité et agriculture Le 17 juin ANGERS

La prise en compte des IAE dans la PAC RMT biodiversité et agriculture Le 17 juin ANGERS La prise en compte des IAE dans la PAC 2015-2020 RMT biodiversité et agriculture Le 17 juin 2015 - ANGERS La prise en compte des infrastructures agro- écologiques dans la nouvelle politique agricole commune

Plus en détail

Contrat de prêt à titre gratuit d un jardin potager article 1875 et suivants du Code Civil

Contrat de prêt à titre gratuit d un jardin potager article 1875 et suivants du Code Civil Contrat de prêt à titre gratuit d un jardin potager article 1875 et suivants du Code Civil Date du Contrat de prêt de jardin : Les Parties Le Prêteur - Terme désignant le propriétaire du terrain prêté

Plus en détail

Activité réduite et allocation de retour à l emploi

Activité réduite et allocation de retour à l emploi Le 18 novembre 2014 Activité réduite et allocation de retour à l emploi Pôle gestion et accompagnement du personnel Service conseil statutaire Références : SO/MC/CR Contact : 02.96.58.64.09 conseil.statutaire@cdg22.fr

Plus en détail

Formulaire à utiliser pour les cessions de terrains à bâtir intervenues à compter du 1 er septembre 2014

Formulaire à utiliser pour les cessions de terrains à bâtir intervenues à compter du 1 er septembre 2014 cerfa N 14968*02 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES ANNÉE 2014 N 2048-TAB-SD @internet-dgfip Formulaire à utiliser pour les cessions de terrains à bâtir intervenues à compter du 1 er septembre 2014

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES AUX QUARTIERS DESTINES PRINCIPALEMENT À L ACCUEIL DE NOUVEAUX LOGEMENTS ZONE AU1

DISPOSITIONS APPLICABLES AUX QUARTIERS DESTINES PRINCIPALEMENT À L ACCUEIL DE NOUVEAUX LOGEMENTS ZONE AU1 DISPOSITIONS APPLICABLES AUX QUARTIERS DESTINES PRINCIPALEMENT À L ACCUEIL DE NOUVEAUX LOGEMENTS ZONE AU1 La zone AU1 est destinée à être ouverte à l'urbanisation. Cette zone recouvre les secteurs à urbaniser

Plus en détail

Convention collective nationale des cadres et agents de maîtrise de la distribution des films de l'industrie cinématographique du 30 juin 1976

Convention collective nationale des cadres et agents de maîtrise de la distribution des films de l'industrie cinématographique du 30 juin 1976 Convention collective nationale des cadres et agents de maîtrise de la distribution des films de l'industrie cinématographique du 30 juin 1976 IDCC : - N de brochure : Sommaire Durée Droit syndical. -

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 28 JANVIER 2016 SUR LE BARÈME DES APPOINTEMENTS MINIMAUX GARANTIS DES INGÉNIEURS ET CADRES À PARTIR DE L ANNÉE 2016

ACCORD NATIONAL DU 28 JANVIER 2016 SUR LE BARÈME DES APPOINTEMENTS MINIMAUX GARANTIS DES INGÉNIEURS ET CADRES À PARTIR DE L ANNÉE 2016 ACCORD NATIONAL DU 28 JANVIER 2016 SUR LE BARÈME DES APPOINTEMENTS MINIMAUX GARANTIS DES INGÉNIEURS ET CADRES À PARTIR DE L ANNÉE 2016 Les signataires ont décidé de fixer dans les conditions ci-après les

Plus en détail

Contrat de Bail à ferme

Contrat de Bail à ferme Contrat de Bail à ferme Entre les soussignés : Monsieur et Madame. demeurant, à Nés à savoir : le mari à.. le.. l épouse à... le. Et M et Mme...demeurant à Nés à savoir : le mari à..le. l épouse à le..

Plus en détail

SECTEURS UC1 - UC2 -UC3 -UC4 - UC5 Sous-secteurs UC1r - UC2r - UC3r - UC5r SECTION I - NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DES SOLS

SECTEURS UC1 - UC2 -UC3 -UC4 - UC5 Sous-secteurs UC1r - UC2r - UC3r - UC5r SECTION I - NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DES SOLS page 31 SECTEURS UC1 - UC2 -UC3 -UC4 - UC5 Sous-secteurs UC1r - UC2r - UC3r - UC5r SECTION I - NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DES SOLS ARTICLE 1 (UC) : OCCUPATIONS ET UTILISATIONS DU SOL INTERDITES

Plus en détail

SIMPLIFICATION DE LA REGLEMENTATION DES INDEMNITES JOURNALIERES DUES AU TITRE DE LA MALADIE, DE LA MATERNITE ET DES AT/MP

SIMPLIFICATION DE LA REGLEMENTATION DES INDEMNITES JOURNALIERES DUES AU TITRE DE LA MALADIE, DE LA MATERNITE ET DES AT/MP N 120 - SOCIAL n 45 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 4 novembre 2014 ISSN 1769-4000 SIMPLIFICATION DE LA REGLEMENTATION DES INDEMNITES JOURNALIERES DUES AU TITRE DE LA MALADIE, DE LA MATERNITE

Plus en détail

7.1 superficie de terrain à céder et somme d argent à verser

7.1 superficie de terrain à céder et somme d argent à verser Dispositions relatives aux contributions pour fins de parcs Table des matières 7.1 superficie de terrain à céder et somme d argent à verser 7.2 terrain hors site 7.3 valeur du terrain 7.4 contestation

Plus en détail

VILLE DE NEUCHATEL EXTRAIT DU PLAN D AMENAGEMENT COMMUNAL Modification selon amendement du conseil général du 15 janvier 2007

VILLE DE NEUCHATEL EXTRAIT DU PLAN D AMENAGEMENT COMMUNAL Modification selon amendement du conseil général du 15 janvier 2007 VILLE DE NEUCHATEL EXTRAIT DU PLAN D AMENAGEMENT COMMUNAL Modification selon amendement du conseil général du 15 janvier 2007 Règlement d aménagement uniquement pour le périmètre de Neuchâtel, sans Chaumont.

Plus en détail

Loyer et charges locatives dans le secteur Hlm. Plaquette réalisée pour le territoire des Mureaux

Loyer et charges locatives dans le secteur Hlm. Plaquette réalisée pour le territoire des Mureaux L UNION SOCIALE POUR L HABITAT D ILE-DE-FRANCE AORIF Loyer et charges locatives dans le secteur Hlm Plaquette réalisée pour le territoire des Mureaux L UNION SOCIALE POUR L HABITAT D ILE-DE-FRANCE Dans

Plus en détail

ANNEXE 1 : MODELE DE DEVIS

ANNEXE 1 : MODELE DE DEVIS ANNEXE 1 : MODELE DE DEVIS Il est fortement recommandé de faire figurer des conditions générales de vente au dos du devis et de les faire signer. Un exemplaire de celles-ci figure dans le dossier. CONDITIONS

Plus en détail