CM 6 : La gestion des risques et des crises

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CM 6 : La gestion des risques et des crises"

Transcription

1 Milieu-environnement et développement durable. Risques et catastrophes Licence 1 Lettres-Histoire-Géographie Laurent Chalumeau CM 6 : La gestion des risques et des crises

2 Introduction Risque = Aléa x Vulnérabilité Aléa RISQUE Vulnérabilité

3 Introduction La politique du risque est fondée sur 7 piliers : - La connaissance des aléas et des enjeux - La surveillance, la prévision, la vigilance et l alerte - L éducation et l information préventive des citoyens - La maîtrise de l urbanisation et du bâti par la réglementation et les plans de prévention des risques - La mitigation - La préparation aux situations d urgence - Le retour d expérience et l indemnisation

4 Introduction Simplification : RISQUE

5 1. La connaissance des aléas et des enjeux La connaissance des aléas : - compréhension des phénomènes (recherche par des laboratoires et des organismes d état : BRGM, MétéoFrance, SCHAPI, ) - connaissance des événements passés (recherche historique, constitution de base de données, retour d expérience, ) - cartographie des phénomènes (extension, intensité, )

6 1. La connaissance des aléas et des enjeux La connaissance des enjeux : - cartographie de l occupation du sol avec la mise en avant de point stratégique (hôpital, musée, )

7 2. La surveillance, la prévision, la vigilance et l alerte La surveillance - Évolution de cavité souterraine - Image satellitale pour les prévisions météorologiques - Surveillance de volcan via diverses capteurs -

8 2. La surveillance, la prévision, la vigilance et l alerte La prédiction La prédiction est une démarche déterministe = déclaration de ce qui doit nécessairement arriver et quand ça doit arriver Cette démarche n est que très peu applicable aux aléas naturels

9 2. La surveillance, la prévision, la vigilance et l alerte La prévision La prévision est une démarche probabiliste = c est le nombre de chance pour que l'événement se produise (probabilité) Cette démarche est applicable aux aléas naturels Prédiction versus Prévision : chacun prévoit qu'il mourra mais qui peut prédire quand?

10 2. La surveillance, la prévision, la vigilance et l alerte La prévision Exemple des aléas atmosphériques : cas des cyclones L observation de paramètres météorologiques est coordonnée par l Organisation météorologique mondiale (OMM)

11 2. La surveillance, la prévision, la vigilance et l alerte La prévision Exemple des aléas atmosphériques : cas des cyclones L OMM a désigné un centre météorologique régional spécialise (CMRS) pour chaque bassin cyclonique

12 2. La surveillance, la prévision, la vigilance et l alerte La prévision Exemple des aléas atmosphériques : cas des cyclones Si un CMRS détecte la formation d un cyclone, il diffuse des messages à tous les centres météorologiques de la région concernée. => l alerte

13 2. La surveillance, la prévision, la vigilance et l alerte La prévision Exemple : vigilance météorologique de Météo France Météo France : décrit les dangers sur 24h produit une carte de vigilance 2 fois par jour ne peut pas décider de donner l alerte (état) n alerte pas les maires et la population

14 2. La surveillance, la prévision, la vigilance et l alerte La prévision Exemple : vigilance crues n alerte pas les maires et la population

15 3. L information prévention La conscience du risque passe par : - l information (réunion, affichage, DICRIM, DCS ), - l entretien de la mémoire (repère de crue), - l éducation (auprès des scolaires, élus (DDRM), grand public)

16 3. L information prévention La conscience du risque passe par : - l information (réunion, affichage, DICRIM, Prim.net, ), - l entretien de la mémoire (repère de crue), - l éducation (auprès des scolaires, élus, grand public)

17 4. Prise en compte des risques dans l aménagement du territoire Prévention : elle s appuie généralement sur un zonage des menaces à différentes échelles Zonage à grande échelle : aléa volcanique (La Soufrière, Guadeloupe) Zonage à petite échelle : aléa sismique de la France

18 4. Prise en compte des risques dans l aménagement du territoire La superposition du zonage des aléas avec la carte des enjeux => carte des risques

19 4. Prise en compte des risques dans l aménagement du territoire La superposition du zonage des aléas avec la carte des enjeux => carte des risques Fond de carte

20 4. Prise en compte des risques dans l aménagement du territoire La superposition du zonage des aléas avec la carte des enjeux => carte des risques Carte de l aléa inondation

21 4. Prise en compte des risques dans l aménagement du territoire La superposition du zonage des aléas avec la carte des enjeux => carte des risques Carte des enjeux Agglomérations Réseau routier Terres agricoles Camping Habitations isolées

22 4. Prise en compte des risques dans l aménagement du territoire La superposition du zonage des aléas avec la carte des enjeux => carte des risques Carte des risques

23 4. Prise en compte des risques dans l aménagement du territoire Les PPRn (Plan de Prévention des Risques naturels) visent à délimiter à l échelle communale ou intercommunale des zones exposées aux risques (Préfet). Ils fixent des mesurent : - de prévention des risques - de réduction des conséquences (parades) PPRI d Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine)

24 4. Prise en compte des risques dans l aménagement du territoire Les PLU (Plan Local d Urbanisme, remplace le Plan d Occupation des Sols) est un outil et document de planification de l urbanisation à l échelle communale ou intercommunale (Maire) Ils intègrent : - les PPR - les études de danger industriel Ils permettent : - de maitriser l aménagement et l occupation des sols dans les zones à danger danger - adapter l architecture des constructions en fonction du

25 4. Prise en compte des risques dans l aménagement du territoire Les étapes de la prévention du risque en France:

26 5. La mitigation La Mitigation vise à atténuer les dommages en réduisant l intensité de certains aléas et/ou la vulnérabilité La protection des enjeux par la construction d aménagements

27 5. La mitigation La protection des enjeux par la construction d aménagements de protection => la parade active Elle a pour but d éviter la réalisation de l aléa. Etais dans la falaise = réduction de la probabilité d un effondrement Par contre, si effondrement il y a, cette parade ne diminue pas la vulnérabilité

28 5. La mitigation La protection des enjeux par la construction d aménagements de protection => la parade passive Elle se positionnent au niveau des enjeux pour diminuer leur vulnérabilité et ont pour but d abaisser la gravité de l accident. Si il y a effondrement, les enjeux sont protégés par un mur. Elle ne diminue pas la probabilité d occurrence

29 5. La mitigation La parade passive : la digue

30 5. La mitigation La parade passive : la digue

31 5. La mitigation La parade passive : la digue

32 5. La mitigation La parade active : les barrages écrêteurs de crues Barrage des Trois Gorges (Chine)

33 5. La mitigation La parade active : les barrages écrêteurs de crues

34 5. La mitigation La parade passive : adaptation des normes de constructions aux aléas : normes sismiques et paracycloniques Kobé (Japon)

35 5. La mitigation La parade passive : adaptation des normes de constructions aux aléas : normes sismiques et paracycloniques

36 5. La mitigation La parade passive : adaptation des normes de constructions aux aléas : normes sismiques et paracycloniques

37 6. Anticipation de la gestion de crise Les PCS (Plan Communale de Sauvegarde) : Outil et document qui organise la protection et le soutien de la population en cas de crise Il définie sous l autorité du maire ce qui est prévu pour : - l alerte - l information de la population - la protection de la population

38 6. Anticipation de la gestion de crise Les PPMS (Plan Particulier de Mise en Sûreté) : Plan permettant de préparer les établissements scolaires à faire face à un accident majeur afin : - d assurer la sécurité des élèves et des personnels, en attendant l'arrivée des secours extérieurs. - de savoir appliquer les directives des autorités

39 6. Anticipation de la gestion de crise L organisation des secours s appuie sur un arsenal de plans : Le plan rouge Le plan blanc Le plan ORSEC (Organisation de la Réponse de Securité Civile) Plan Grand Froid Plan Canicule Plan Pandémie grippale Plans thématiques Plan Vigipirate

40 6. Retour d expérience et indemnisation L objectif du retour d expérience est de récolter le maximum d informations relatives aux accidents ou incidents passés, afin de mieux connaître les risques, dans le but de les réduire. Il se base sur l identification et l analyse : des origines des accidents ou incidents de leurs circonstances de leurs conséquences. Il permet de mieux connaître et comprendre les phénomènes afin d augmenter l efficacité de l ensemble des disciplines destinées à réduire le risque (réglementation, prévention, intervention ).

41 6. Retour d expérience et indemnisation L indemnisation est effectué par les assurances à partir du moment où le bien est assuré. L Etat aide à la réalisation, traitement des dossiers et participe à l indemnisation.

42 Conclusion Le risque 0 n existant pas, il faut le connaitre, le réduire et savoir réagir

43 Conclusion en s adaptant aux dynamique naturelles

44 Conclusion car les conséquences peuvent être «très» durables (individuellement, socio-économiquement, environnementalement) Déplacement de village après l éruption du Pinatubo (Philippines, 1991) Tempête de 1999 : 400 à 500 ans de résilience

45 Conclusion car les conséquences peuvent être «très» durables (individuellement, socio-économiquement, environnementalement) notamment avec les inégalités socio-économiques Suite au passage de l ourgan Katerina en Louisiane (2005)

GESTION DE CRISE. Réunion d information et d échanges avec les élus - 23 juin 2014

GESTION DE CRISE. Réunion d information et d échanges avec les élus - 23 juin 2014 GESTION DE CRISE Réunion d information et d échanges avec les élus - 23 juin 2014 AUTORITES COMPETENTES Le maire sur le territoire de sa commune Le préfet lorsque l'événement dépasse les capacités de la

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES Port Haut 78 130 LES MUREAUX RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES Document valable jusqu au : 10 janvier 2016 UBYRISK Consultants 8, le bourg

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES Document valable jusqu au : 2 octobre 2012 RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES SOMMAIRE - Déclaration de l état des risques naturels et technologiques

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES 7 rue Mercure 94 700 MAISONS-ALFORT RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES Document valable jusqu au : 10 janvier 2016 UBYRISK Consultants 8,

Plus en détail

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation crue torrentielle mouvements de terrain X Avalanches

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation crue torrentielle mouvements de terrain X Avalanches Etat des risques naturels, miniers et technologiques en application des articles L 125-5 et R 125-26 du Code de l'environnement 1. Cet état, relatif aux obligations, interdictions, servitudes et prescriptions

Plus en détail

Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver.

Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver. Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver. Sommaire : Editorial de M. Le Maire ; Définition du risque majeur p 2 Contexte local ; Information préventive ; L alerte

Plus en détail

Chapitre 1 : Risque majeur et information préventive

Chapitre 1 : Risque majeur et information préventive Chapitre 1 : Risque majeur et information préventive I - QU EST-CE QU UN RISQUE MAJEUR? Le risque majeur est la possibilité d'un événement d'origine naturelle dont les effets peuvent mettre en jeu un grand

Plus en détail

P.C.S. Plan Communal de Sauvegarde

P.C.S. Plan Communal de Sauvegarde P.C.S Plan Communal de Sauvegarde Plan Communal de Sauvegarde de CHINON Sommaire CHAPITRE 1 INTRODUCTION FI 1 Préambule FI 2 Objet du PCS et cadre réglementaire FI 3 Arrêté municipal de réalisation du

Plus en détail

DOSSIER COMMUNAL D INFORMATIONS

DOSSIER COMMUNAL D INFORMATIONS PREFECTURE DE LA MEUSE SERVICE INTERMINISTERIEL DE DEFENSE ET DE PROTECTION CIVILE DOSSIER COMMUNAL D INFORMATIONS A destination des acquéreurs et des locataires de biens immobiliers sur les risques naturels

Plus en détail

L information des acquéreurs et des locataires sur les risques naturels et technologiques majeurs

L information des acquéreurs et des locataires sur les risques naturels et technologiques majeurs DIRECTION GÉNÉRALE DE LA PRÉVENTION DES RISQUES L information des acquéreurs et des locataires sur les risques naturels et technologiques majeurs Renseignements utiles à l état des risques et à la déclaration

Plus en détail

Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. www.developpement-durable.gouv.fr

Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. www.developpement-durable.gouv.fr L information des acquéreurs et des Locataires sur Les risques naturels et technologiques majeurs Renseignements utiles à l état des risques et à la déclaration de sinistre Ministère de l'écologie, du

Plus en détail

dossier départemental les risques majeurs du calvados

dossier départemental les risques majeurs du calvados dossier départemental les risques majeurs du calvados Éditorial introduction La loi de modernisation de la sécurité civile de 2004 a posé un principe fondamental fort : placer le citoyen au cœur des prescriptions

Plus en détail

Sommaire... 2. Le mot du Maire... 3. Glossaire... 4. Pour en savoir plus... 4. Qu'est-ce qu'un risque majeur... 5

Sommaire... 2. Le mot du Maire... 3. Glossaire... 4. Pour en savoir plus... 4. Qu'est-ce qu'un risque majeur... 5 Sommaire Sommaire... 2 Le mot du Maire... 3 Glossaire... 4 Pour en savoir plus... 4 Qu'est-ce qu'un risque majeur... 5 Les risques naturels... 6 Les inondations... 6 Les phénomènes météorologiques... 7

Plus en détail

Document d information communal sur les risques majeurs

Document d information communal sur les risques majeurs Document d information communal sur les risques majeurs Sommaire Prévenir et informer 3 Numéros utiles 4 Qu est-ce qu un risque majeur? 5 L alerte 6 Vigilance météorologique 7 Vigilance crues 8 Les risques

Plus en détail

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 Organisation de la gestion de crise à Mayotte Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION AVANT LA CRISE PENDANT LA CRISE APRES LA CRISE 2 Service interministériel de défense

Plus en détail

COMMUNE DE VELET. Dotée d un P.P.R.I (Plan de Prévention des Risques) Plan Communal de Sauvegarde Identification du Risque.

COMMUNE DE VELET. Dotée d un P.P.R.I (Plan de Prévention des Risques) Plan Communal de Sauvegarde Identification du Risque. COMMUNE DE VELET Dotée d un P.P.R.I (Plan de Prévention des Risques) Plan Communal de Sauvegarde Identification du Risque (le D I C R I M) Document d information communal sur les Risques Majeurs Sommaire

Plus en détail

RISQUES MAJEURS. www.vivre-a-niort.com. Notice d information sur la prévention des risques majeurs À NIORT. Toutes les informations sur

RISQUES MAJEURS. www.vivre-a-niort.com. Notice d information sur la prévention des risques majeurs À NIORT. Toutes les informations sur LES RISQUES MAJEURS Notice d information sur la prévention des risques majeurs À NIORT Toutes les informations sur Définition des Risques majeurs Quels risques à Niort? Le territoire de la commune se trouve

Plus en détail

Information de l acquéreur ou du locataire. Obligations du vendeur ou du bailleur

Information de l acquéreur ou du locataire. Obligations du vendeur ou du bailleur Information de l acquéreur ou du locataire Obligations du vendeur ou du bailleur Introduction La loi du 30 juillet 2003 relative à la prévention des risques technologiques et naturels et à la réparation

Plus en détail

FOCUS 2015. Atelier Caen/Alexandria : La Résilience. WS1 : la Résilience comment gérer les risques naturels croissants en matière d urbanisme?

FOCUS 2015. Atelier Caen/Alexandria : La Résilience. WS1 : la Résilience comment gérer les risques naturels croissants en matière d urbanisme? FOCUS 2015 Du 5 au 6 mars 2015 Washington DC Ambassade de France Atelier Caen/Alexandria : La Résilience Pour commencer, quelques définitions Qu est-ce que la Résilience? Face aux évolutions (croissance

Plus en détail

Commune d AVOLSHEIM. Information sur les risques majeurs. dicrim. Document d Information Communal sur les Risques Majeurs

Commune d AVOLSHEIM. Information sur les risques majeurs. dicrim. Document d Information Communal sur les Risques Majeurs Commune d AVOLSHEIM Information sur les risques majeurs dicrim Document d Information Communal sur les Risques Majeurs Elaboré par la Commune d Avolsheim DICRIM AVOLSHEIM Février 2011 1 Sommaire DICRIM

Plus en détail

la le Prenez note! Assises nationales - Nantes 3 et 4 octobre 2012 Actes du 43 e congrès national de l ATTF (1 re partie)

la le Prenez note! Assises nationales - Nantes 3 et 4 octobre 2012 Actes du 43 e congrès national de l ATTF (1 re partie) la le re lettre d information des techniciens territoriaux de France Prenez note! Assises nationales - Nantes 3 et 4 octobre 2012 A_KORN - LAURELY - FOTOLIA.COM Actes du 43 e congrès national de l (1 re

Plus en détail

Questions les plus fréquentes sur l information acquéreur locataire

Questions les plus fréquentes sur l information acquéreur locataire Questions les plus fréquentes sur l information acquéreur locataire Généralités A quoi sert cette nouvelle obligation? L objectif est d assurer une transparence totale lors de transactions immobilières

Plus en détail

AlivrableV.3. Phase1. Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux. Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord

AlivrableV.3. Phase1. Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux. Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux p.5 Introduction Pourquoi un PPR? p.7 Partie 1 Méthode de détermination de l aléa p.22

Plus en détail

n w Document d information communal sur les risques majeurs

n w Document d information communal sur les risques majeurs D I C R I M b n w c i Document d information communal sur les risques majeurs ÉDITO Madame, Monsieur, Notre Ville peut être, un jour, concernée par un risque majeur comme un phénomène météorologique, un

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE RAPPORT PUBLIC DE LA COUR DES COMPTES

COMMUNIQUE DE PRESSE RAPPORT PUBLIC DE LA COUR DES COMPTES COMMUNIQUE DE PRESSE RAPPORT PUBLIC DE LA COUR DES COMPTES SUR LES ENSEIGNEMENTS DES INONDATIONS DE 2010 SUR LE LITTORAL ATLANTIQUE (XYNTHIA) ET DANS LE VAR La Cour des comptes et les trois chambres régionales

Plus en détail

Conseil départemental de sécurité civile et des risques naturels majeurs Réunion du 14 octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE

Conseil départemental de sécurité civile et des risques naturels majeurs Réunion du 14 octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE Conseil départemental de sécurité civile et des risques naturels majeurs Réunion du 14 octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE Contact presse Préfecture de La Réunion - Service régional de la communication interministérielle

Plus en détail

Plan Communal de Sauvegarde P.C.S. S organiser pour être prêt LA DÉMARCHE. 2 ème édition Octobre 2008. Direction de la Sécurité Civile

Plan Communal de Sauvegarde P.C.S. S organiser pour être prêt LA DÉMARCHE. 2 ème édition Octobre 2008. Direction de la Sécurité Civile Plan Communal de Sauvegarde P.C.S. S organiser pour être prêt LA DÉMARCHE 2 ème édition Octobre 2008 Direction de la Sécurité Civile Plan Communal de Sauvegarde P.C.S. S organiser pour être prêt LA DÉMARCHE

Plus en détail

SOMMAIRE INTRODUCTION 2. Textes 4. Présentation du PPR 4 objet contenu procédure conséquences. Généralités 9

SOMMAIRE INTRODUCTION 2. Textes 4. Présentation du PPR 4 objet contenu procédure conséquences. Généralités 9 ppr.rapgav is.doc SOMMAIRE INTRODUCTION 2 LE PLAN DE PREVENTION DES RISQUES Textes 4 Présentation du PPR 4 objet contenu procédure conséquences LE RISQUE «INONDATION» A SIERCK LES BAINS Généralités 9 Caractéristiques

Plus en détail

GESTION DE TRAFIC GESTION DES CRISES HIVERNALES LE SUIVI ET L ALERTE METEO

GESTION DE TRAFIC GESTION DES CRISES HIVERNALES LE SUIVI ET L ALERTE METEO Gestion de trafic, gestion des crises hivernales : le suivi et l alerte météo M. Guy LEGOFF Directeur Régional Météo Sud-Est 2, bd du château double 13908 Aix-en-Provence Cedex 2 Tél.: 33 (0)4 42 95 90

Plus en détail

COMMUNE DE LIMERSHEIM

COMMUNE DE LIMERSHEIM COMMUNE DE LIMERSHEIM Information sur les risques majeurs DICRIM Document d Information Communal sur les Risques Majeurs Elaboré par la Commune de LIMERSHEIM 1 SOMMAIRE Pages Sommaire 2 Abréviations et

Plus en détail

Etat des risques naturels et technologiques

Etat des risques naturels et technologiques Etat des risques naturels et technologiques En application des articles L125-5 et R125-26 du code de l'environnement. REFERENCES N dossier : 00001072 N client : 00043 Date : 08/12/2010 (Valable 6 mois)

Plus en détail

Communiqué de presse EXERCICE DE SECURITE CIVILE AU STADE PIERRE MAUROY : TEST DE LA CHAINE DE SECOURS DANS LE CADRE DU PLAN ORSEC NOMBREUSES VICTIMES

Communiqué de presse EXERCICE DE SECURITE CIVILE AU STADE PIERRE MAUROY : TEST DE LA CHAINE DE SECOURS DANS LE CADRE DU PLAN ORSEC NOMBREUSES VICTIMES Lille, le 2 octobre 2013 Communiqué de presse EXERCICE DE SECURITE CIVILE AU STADE PIERRE MAUROY : TEST DE LA CHAINE DE SECOURS DANS LE CADRE DU PLAN ORSEC NOMBREUSES VICTIMES La préfecture du Nord, en

Plus en détail

S INFORMER ET SAVOIR SE PROTÉGER

S INFORMER ET SAVOIR SE PROTÉGER Commune de Wolxheim S INFORMER ET SAVOIR SE PROTÉGER Édition 2011 Document élaboré par la Commune de Wolxheim DICRIM Wolxheim 2011 1 Sommaire Pages Sommaire 2 Abréviations et sigles 3 Éditorial du Maire

Plus en détail

Qu est-ce qu un risque majeur? graves dommages grand nombre de personnes

Qu est-ce qu un risque majeur? graves dommages grand nombre de personnes Qu est-ce qu un risque majeur? Un aléa grave d origine naturelle (inondation, tempête, séisme, ) ou technologique (barrage, transport, ) qui peut causer de graves dommages à un grand nombre de personnes,

Plus en détail

PPMS. Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement. Plan Particulier de Mise en Sureté

PPMS. Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement. Plan Particulier de Mise en Sureté PPMS Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement Page 1 1 IDENTIFICATION DE L ETABLISSEMENT Année de réalisation du PPMS Nom de l établissement

Plus en détail

Etat des Risques Naturels et Technologiques

Etat des Risques Naturels et Technologiques Etat des Risques Naturels et Technologiques Articles L 125-5 et R 125-26 du code de l environnement 1. Cet état des risques est établi sur la base des informations mises à disposition par arrêté préfectoral

Plus en détail

Etat des risques naturels et technologiques

Etat des risques naturels et technologiques Etat des risques naturels et technologiques En application des articles L125-5 et R125-26 du code de l'environnement. Commande n 3505 Date de réalisation : 23 septembre 2011 (Valable 6 mois) Mode COMMANDE

Plus en détail

Commune de Kriegsheim

Commune de Kriegsheim Commune de Kriegsheim S INFORMER ET SAVOIR SE PROTÉGER Édition 2011 Document élaboré par la Commune de Kriegsheim DICRIM Kriegsheim 2011 1 Sommaire Pages Sommaire 2 Abréviations et sigles 3 Éditorial du

Plus en détail

LE FONDS DE PREVENTION DES RISQUES NATURELS MAJEURS

LE FONDS DE PREVENTION DES RISQUES NATURELS MAJEURS LE FONDS DE PREVENTION DES RISQUES NATURELS MAJEURS DIT «FONDS BARNIER» Lille le 21 juin 2012 de l aménagement et du logement Le Fonds Barnier Créé par la loi n 95-101 du 2 février 1995 relative au renforcement

Plus en détail

Enseigner la France. Territoire aménagé, territoire à ménager Les risques. Lyon 1/12/2011. Yvette VEYRET Professeur Université Paris X - Nanterre

Enseigner la France. Territoire aménagé, territoire à ménager Les risques. Lyon 1/12/2011. Yvette VEYRET Professeur Université Paris X - Nanterre Enseigner la France Territoire aménagé, territoire à ménager Les risques Lyon 1/12/2011 Yvette VEYRET Professeur Université Paris X - Nanterre Relations société/nature, les risques dans l analyse des territoires

Plus en détail

Dossier de presse Catastrophes naturelles

Dossier de presse Catastrophes naturelles Fédération Française des Sociétés d'assurances Dossier de presse Catastrophes naturelles Le système d indemnisation mis en place par la loi du 13 juillet 1982 Avant 1982, l assurance ne couvrait que certains

Plus en détail

«Adaptations territoriales aux changements climatiques : perception de ce changement et perspectives»

«Adaptations territoriales aux changements climatiques : perception de ce changement et perspectives» «Adaptations territoriales aux changements climatiques : perception de ce changement et perspectives» Rencontre nationale des formateurs RMé 18 octobre 2013 Nantes Joël GARREAU-DGESU-DEER-DARP- joel.garreau@nantesmetropole.fr

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques Naturels sur les Bas-Champs du Sud de la Baie de Somme Rencontre Nationale IFFORME Dimanche 23 octobre 2011

Plan de Prévention des Risques Naturels sur les Bas-Champs du Sud de la Baie de Somme Rencontre Nationale IFFORME Dimanche 23 octobre 2011 Plan de Prévention des Risques Naturels sur les Bas-Champs du Sud de la Baie de Somme Rencontre Nationale IFFORME Dimanche 23 octobre 2011 D.D.T.M de la Somme SOMMAIRE Les risques majeurs sur le littoral

Plus en détail

Atelier Scientifique et Technique

Atelier Scientifique et Technique Atelier Scientifique et Technique Géologue expert Compte rendu N 1 Station de métro TOULOUSE Quartier Saint Cyprien Maître d ouvrage : Jean TISSEO Construction d une station de métro 1 Résumé du projet

Plus en détail

Etat des risques naturels et technologiques

Etat des risques naturels et technologiques Etat des risques naturels et technologiques En application des articles L125-5 et R125-26 du code de l environnement. Commande n 1302 Mode EITION** Réalisé parjean Specimen Pour le compte de SPECIMEN ate

Plus en détail

CATASTROPHES NATURELLES PREVENTION ET ASSURANCES

CATASTROPHES NATURELLES PREVENTION ET ASSURANCES CATASTROPHES NATURELLES PREVENTION ET ASSURANCES Mission des sociétés d assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels WWW.mrn-gpsa.org Une association créée en 2000 entre : Mission

Plus en détail

Mme Murphy-Chanéac, 2, Risques, 2014 Page 1

Mme Murphy-Chanéac, 2, Risques, 2014 Page 1 http://www.franceinfo.fr/monde/france-info-junior/typhon-1210117-2013-11-13 Mme Murphy-Chanéac, 2, Risques, 2014 Page 1 cyclonextreme.com Mme Murphy-Chanéac, 2, Risques, 2014 Page 2 Grandes idées : Les

Plus en détail

LES PLANS DE PREVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES

LES PLANS DE PREVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES LES PLANS DE PREVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES Extrait du site www.clic-rhonealpes.com Des catastrophes, Feyzin - Bhopal - AZF, rappellent périodiquement que certaines installations industrielles sont

Plus en détail

État des RISQUES Naturels et Technologiques

État des RISQUES Naturels et Technologiques État des RISQUES Naturels et Technologiques Pays Basque : Résidence PHAROS 7 Bis, Rue du Pont de l Aveugle 64600 ANGLET Tél : 05.59.52.20.93 Fax : 05.59.42.05.65 Page 1 / 10 Art. L. 125-5 I du Code de

Plus en détail

Etat des risques naturels, miniers et technologiques

Etat des risques naturels, miniers et technologiques Etat des risques naturels, miniers et technologiques En application des articles L125-5 et R125-26 du code de l'environnement. Référence : 13/ABCD/145 Réalisé par SARL ABCD Diagnostics Date de réalisation

Plus en détail

Présentation du PC Mobile de la Métropole Nice Côte d Azur

Présentation du PC Mobile de la Métropole Nice Côte d Azur GESTION DE CRISE / RISQUES URBAINS Présentation du PC Mobile de la Métropole Nice Côte d Azur Par Christian Estrosi, Député, Maire de Nice, Président de Nice Côte d Azur, aux Maires des communes Lundi

Plus en détail

Mission des sociétés d assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels www.mrn-gpsa.org

Mission des sociétés d assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels www.mrn-gpsa.org Une association créée en 2000 entre : Mission des sociétés d assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels www.mrn-gpsa.org Le régime des catastrophes naturelles et technologiques

Plus en détail

PLAN PARTICULIER D INTERVENTION. Barrage de Serre-Ponçon

PLAN PARTICULIER D INTERVENTION. Barrage de Serre-Ponçon PREFECTURE DES HAUTES-ALPES PREFECTURE DES ALPES DE HAUTE PROVENCE Service interministériel de défense et de protection civiles PLAN PARTICULIER D INTERVENTION Barrage de Serre-Ponçon Fiche d action communale

Plus en détail

Etat des risques naturels, miniers et technologiques

Etat des risques naturels, miniers et technologiques Etat des risques naturels, miniers et technologiques En application des articles L125-5 et R125-26 du code de l'environnement. Référence : 15/IMO/0204 Date de réalisation : 16 avril 2015 (Valable 6 mois)

Plus en détail

Commune de Duppigheim

Commune de Duppigheim Commune de Duppigheim RISQUES MAJEURS AYONS LES BONS RÉFLEXES! S INFORMER ET SAVOIR SE PROTÉGER Édition 2011 Document élaboré par la Commune de Duppigheim DICRIM Duppigheim 2011 1 Sommaire Pages Sommaire

Plus en détail

Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques

Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques Contrat de rivière et PLU sur les secteur soumis à l aléa inondation Exemple de la commune de Venelles

Plus en détail

NOR : DEVP1419070J. (Texte non paru au journal officiel)

NOR : DEVP1419070J. (Texte non paru au journal officiel) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Direction générale de la prévention des risques Service des risques naturels et hydrauliques Bureau de l information

Plus en détail

PRE ÉTAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT DU SCOT DU PAYS DE GATINE RISQUES TECHNOLOGIQUES

PRE ÉTAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT DU SCOT DU PAYS DE GATINE RISQUES TECHNOLOGIQUES PRE ÉTAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT DU SCOT DU PAYS DE GATINE RISQUES TECHNOLOGIQUES DOCUMENT DE TRAVAIL VERSION 1.4 I. POSITIONNEMENT DE LA THEMATIQUE PAR RAPPORT AU SCOT 1. LES RISQUES TECHNOLOGIQUES

Plus en détail

DICRIM. Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs. Ayons les bons réflexes.. ...

DICRIM. Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs. Ayons les bons réflexes.. ... DICRIM Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs Ayons les bons réflexes..... Les Risques majeurs sur notre commune : Ayons les bons réflexes... Depuis plusieurs années, la Commune de Bassens

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES FORMATION A LA REALISATION DES DOSSIERS D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES FORMATION A LA REALISATION DES DOSSIERS D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES FORMATION A LA REALISATION DES DOSSIERS D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES SOMMAIRE MODALITES DES FORMATIONS...3 Modalités pratiques...3 Modalités

Plus en détail

LES RISQUES MAJEURS POUR LA COMMUNE DE SAINT GERMAIN L HERM

LES RISQUES MAJEURS POUR LA COMMUNE DE SAINT GERMAIN L HERM Document d Information Communal sur les RIsques Majeurs D.I.C.R.I.M Qu est-ce qu un risque majeur? Les différents types de risques majeurs auxquels chacun de nous peut être exposé, sur son lieu de vie,

Plus en détail

DOCUMENT A CONSERVER, A LIRE, A COMMENTER

DOCUMENT A CONSERVER, A LIRE, A COMMENTER COMMUNE DE BAHO DICRIM Chers Concitoyens, Document d information communal sur les risques majeurs PREVENIR POUR MIEUX REAGIR La sécurité des habitants de BAHO est l une des préoccupations majeures de l

Plus en détail

Prévenir et gérer les risques naturels au niveau local

Prévenir et gérer les risques naturels au niveau local Connaitre Aménager Informer Sauvegarder Prévenir et gérer les risques naturels au niveau local pour le développement durable des territoires Guide à l usage du maire et des élus ISBN : 2-9516086-3-2 ÉDITOS

Plus en détail

La prévention et la gestion des risques au Maroc. Par Amal Lemsioui Rabat du 07 au 09 février 2012

La prévention et la gestion des risques au Maroc. Par Amal Lemsioui Rabat du 07 au 09 février 2012 La prévention et la gestion des risques au Maroc Par Amal Lemsioui Rabat du 07 au 09 février 2012 Introduction Le Maroc est exposé aux phénomènes climatiques, météorologiques, géologiques ou biologiques:

Plus en détail

Dossier Départemental sur les RISQUES MAJEURS dans les Alpes-Maritimes

Dossier Départemental sur les RISQUES MAJEURS dans les Alpes-Maritimes 06 Dossier Départemental sur les RISQUES MAJEURS dans les Alpes-Maritimes > Préface > Sommaire général Le RISQUE NATUREL ou TECHNOLOGIQUE MAJEUR... 3 Les ENJEUX en PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR et la SITUATION

Plus en détail

Le niveau 3 - alerte canicule correspond à une vigilance météorologique orange pour le paramètre canicule.

Le niveau 3 - alerte canicule correspond à une vigilance météorologique orange pour le paramètre canicule. ANNEXE FICHE 10 : NIVEAU 3 - ALERTE CANICULE Le niveau 3 - alerte canicule correspond à une vigilance météorologique orange pour le paramètre canicule. I. MESURES PRISES AU NIVEAU 3 - ALERTE CANICULE 1.

Plus en détail

CATASTROPHES NATURELLES PREVENTION ET ASSURANCES

CATASTROPHES NATURELLES PREVENTION ET ASSURANCES CATASTROPHES NATURELLES PREVENTION ET ASSURANCES Mission des sociétés d assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels WWW.mrn-gpsa.org Une association créée en 2000 entre : Catastrophes

Plus en détail

FORUM INONDATIONS. Syndicat mixte des Bassins Versants de la Pointe de Caux 23 et 24 Septembre 2011 - EPOUVILLE

FORUM INONDATIONS. Syndicat mixte des Bassins Versants de la Pointe de Caux 23 et 24 Septembre 2011 - EPOUVILLE FORUM INONDATIONS Syndicat mixte des Bassins Versants de la Pointe de Caux 23 et 24 Septembre 2011 - EPOUVILLE Mission Risques Naturels Bertrand VIOT (MATMUT) I. L INDEMNISATION AU TITRE DE L ASSURANCE

Plus en détail

Risques naturels. Organisation de la gestion et de la prévention en France

Risques naturels. Organisation de la gestion et de la prévention en France Unité Erosion Torrentielle Neige et Avalanches Projet PRINAT Action 2.2 et 2.3 Risques naturels Organisation de la gestion et de la prévention en France Eléments pour une comparaison transfrontalière Version

Plus en détail

INFORMATION SUR LES RISQUES MAJEURS. Information sur les risques majeurs. Informations

INFORMATION SUR LES RISQUES MAJEURS. Information sur les risques majeurs. Informations Information sur les risques majeurs Informations transmises aux maires pour l élaboration de leur document communal d information sur les risques majeurs Dicrim RISQUE SISMIQUE (SISMICITE FORTE : zone

Plus en détail

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE LES DONNEES DE BASE Généralités et alerte II.1 Objet du plan... 2 à 3 II.2 Mise en oeuvre du dispositif opérationnel ORSEC... 4 II.3 Dispositions particulières avec les pays frontaliers... 5 à 6 II.4 Schéma

Plus en détail

La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs. Approche

La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs. Approche La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs Approche principe Les assurances sont souvent très frileuses des qu il s agit d assurer un risque à la Martinique qui pour eux cumule

Plus en détail

L ORGANISATION DE LA CONTINUITÉ DES FONCTIONS CLÉ DE LA SOCIÉTÉ

L ORGANISATION DE LA CONTINUITÉ DES FONCTIONS CLÉ DE LA SOCIÉTÉ L ORGANISATION DE LA CONTINUITÉ DES FONCTIONS CLÉ DE LA SOCIÉTÉ SNCF SNCF DOCUMENT CONFIDENTIEL PÔLE DÉFENSE CINETIQUE RAPIDE ACCIDENT INDUSTRIEL, ACCIDENT FERROVIAIRE, ATTENTAT, TEMPÊTE 1 SNCF DOCUMENT

Plus en détail

Qu est ce que le plan d organisation de la réponse de sécurité civile (ORSEC)?

Qu est ce que le plan d organisation de la réponse de sécurité civile (ORSEC)? Les plans de secours sont organisés et mis en oeuvre par une direction unique, le directeur des opérations de secours (DOS) qui est le préfet du département concerné. Qu est ce que le plan d organisation

Plus en détail

MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L'OUTRE-MER DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION

MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L'OUTRE-MER DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L'OUTRE-MER DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION Direction de la sécurité civile Sous-direction de la gestion des risques PORTAIL ORSEC MODE D EMPLOI SY.N.E.R.G.I.

Plus en détail

Le fonds de prévention des risques naturels majeurs dit «Fonds barnier» Les mesures subventionnables destinées aux particuliers et aux collectivités

Le fonds de prévention des risques naturels majeurs dit «Fonds barnier» Les mesures subventionnables destinées aux particuliers et aux collectivités Le fonds de prévention des risques naturels majeurs dit «Fonds barnier» Les mesures subventionnables destinées aux particuliers et aux collectivités Présentation du fonds Barnier Le fonds de prévention

Plus en détail

GESTION DES RISQUES Méthode d optimisation globale

GESTION DES RISQUES Méthode d optimisation globale Bernard Barthélemy et Philippe Courrèges GESTION DES RISQUES Méthode d optimisation globale Deuxième édition augmentée, 2000, 2004 ISBN : 2-7081-3041-2 SOMMAIRE SOMMAIRE Introduction.....................................................

Plus en détail

D I C R I M LE RISQUE INONDATION. Informations théoriques. En pratique à Vitry. Ville de Vitry-sur-Seine

D I C R I M LE RISQUE INONDATION. Informations théoriques. En pratique à Vitry. Ville de Vitry-sur-Seine LE RISQUE INONDATION Informations théoriques Une inondation peut se présenter sous différentes formes : l inondation de plaine par le débordement d un cours d eau, une remontée de la nappe phréatique,

Plus en détail

Guide d élaboration d un plan de protection contre les inondations à Paris

Guide d élaboration d un plan de protection contre les inondations à Paris Guide d élaboration d un plan de protection contre les inondations à Paris Juillet 2012 Direction régionale et interdépartementale de l Équipement et de l Aménagement d Ile-de-France www.driea.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

L évolution des techniques d information

L évolution des techniques d information Les automates d appel en masse : quel système pour ma collectivité? Marion Hébert, ingénieur à l Institut des Risques Majeurs L évolution des techniques d information a vu naître dès le début des années

Plus en détail

Pour le savoir, faites le test et répondez aux 10 questions suivantes, en cochant la case de la bonne réponse.

Pour le savoir, faites le test et répondez aux 10 questions suivantes, en cochant la case de la bonne réponse. CAMPAGNE D INFORMATION ET DE PRÉVENTION SUR LES RISQUES INDUSTRIELS MAJEURS CÔTE D OPALE - FLANDRE 2010 Pour le savoir, faites le test et répondez aux 10 questions suivantes, en cochant la case de la bonne

Plus en détail

Guide d utilisation du logiciel

Guide d utilisation du logiciel Guide d utilisation du logiciel Les comptes Le logiciel est entièrement fiable et sécurisé. Il permet aux élus et aux membres de chaque mairie de disposer de deux comptes avec identifiants, mots de passe

Plus en détail

Plan de communication SIG 2009 30 septembre et 1 er octobre. L intégration de la 3D dans l alerte des populations en cas de risques

Plan de communication SIG 2009 30 septembre et 1 er octobre. L intégration de la 3D dans l alerte des populations en cas de risques Plan de communication SIG 2009 30 septembre et 1 er octobre L intégration de la 3D dans l alerte des populations en cas de risques Session Prévention / Sécurité Philippe JAUNEAU Courriel : contact@cii-industrielle.fr

Plus en détail

Dossier de presse. Exercice cyclone : «ZANNO 2014» Les services de l État et leurs partenaires se préparent à la saison cyclonique

Dossier de presse. Exercice cyclone : «ZANNO 2014» Les services de l État et leurs partenaires se préparent à la saison cyclonique Cabinet du Préfet Bureau de la communication interministérielle Fort-de-France, le 12 juin 2013 Dossier de presse Exercice cyclone : «ZANNO 2014» Les services de l État et leurs partenaires se préparent

Plus en détail

La pandémie Grippale. Une opportunité pour la gouvernance du risque sanitaire?

La pandémie Grippale. Une opportunité pour la gouvernance du risque sanitaire? La pandémie Grippale Une opportunité pour la gouvernance du risque sanitaire? Une action mutuelle des professionnels de l Hôpital Une action mutuelle du reseau VILLE HOPITAL Atelier AFGRIS octobre 2006

Plus en détail

Chaque citoyen est un élément essentiel de la gestion de crise. Aussi, soyons responsables et pour être efficaces, tenons-nous prêts.

Chaque citoyen est un élément essentiel de la gestion de crise. Aussi, soyons responsables et pour être efficaces, tenons-nous prêts. Le risque zéro n existe pas. A Orléans, nous ne sommes pas à l abri d une crue majeure de la Loire, d événements naturels et climatiques extrêmes, ou encore d accidents technologiques et industriels. La

Plus en détail

Département de l Hérault

Département de l Hérault Département de l Hérault Cahier de prescriptions de sécurité destiné aux gestionnaires de terrains de camping et de stationnement des caravanes de l Hérault soumis à un risque naturel ou technologique

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR, DE L'OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Connaître Rédire Aménager Informer

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques (P.P.R.) naturels prévisibles commune de Saint-Joseph REGLEMENT

Plan de Prévention des Risques (P.P.R.) naturels prévisibles commune de Saint-Joseph REGLEMENT REGLEMENT Les mesures réglementaires et les recommandations présentées ci-après, sont issues notamment : - des recommandations nationales sur la cartographie réglementaire, - des propositions des géologues

Plus en détail

Le fonds de prévention des risques naturels majeurs (FPRNM)

Le fonds de prévention des risques naturels majeurs (FPRNM) MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLE Alp Géorisques Le fonds de prévention des risques naturels majeurs (FPRNM) risques naturels majeurs Pourquoi un fonds de prévention

Plus en détail

Assurance et prévention des risques naturels David BOURGUIGNON - MRN

Assurance et prévention des risques naturels David BOURGUIGNON - MRN 25 juin 2015 - Merlimont Assurance et prévention des risques naturels David BOURGUIGNON - MRN Eléments d introduction La Mission Risques Naturels association entre FFSA et GEMA 2 www.mrn.asso.fr 3 Les

Plus en détail

Le risque sismique : ce qui change

Le risque sismique : ce qui change Le risque sismique : ce qui change Conséquences de la publication des décrets Rencontre des professionnels de l'aménagement 19 mai 2011 Le risque sismique Direction Départementale du Territoire ၇၄ Pros

Plus en détail

«Une heure pour savoir»

«Une heure pour savoir» PLAN CYCLONE. ORGANISATION DÉPARTEMENTALE ET ZONALE DE LA GESTION DE CRISE «Une heure pour savoir» LE 8 JUILLET 2011 E.FONTANILLE/ J. VINCENT Les CYCLONES aux ANTILLES Depuis 1986 le Cyclone (en Grec Dieu

Plus en détail

Guide de réalisation du Plan Communal de Sauvegarde

Guide de réalisation du Plan Communal de Sauvegarde Guide de réalisation du Plan Communal de Sauvegarde Introduction : Actuellement, les communes sont mal préparées à faire face aux risques majeurs. Il existe une multitude de documents qui existent à ce

Plus en détail

Etat des risques naturels et technologiques

Etat des risques naturels et technologiques Etat des risques naturels et technologiques en application des articles L 125-5 et R 125-26 du code de l'environnement 1. Cet état des risques est établi sur la base des informations mises à disposition

Plus en détail

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS a RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS Synthèse de l'inventaire des accidents pour le secteur d'activité de la société MARIE DIDIER AUTOMOBILES Il ressort de l inventaire des accidents technologiques

Plus en détail

LE FONDS DE PREVENTION DES RISQUES NATURELS MAJEURS

LE FONDS DE PREVENTION DES RISQUES NATURELS MAJEURS LE FONDS DE PREVENTION DES RISQUES NATURELS MAJEURS QU EST-CE QUE LE FONDS BARNIER? Le fonds de prévention des risques naturels majeurs a été créé par la loi n 95-101 du 2 février 1995 relative au renforcement

Plus en détail

L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages

L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages Pierre Babinsky Directeur des communications et des affaires publiques École d été de l UQÀM 2015 La réduction des impacts et la communication

Plus en détail

Effondrements et affaissements du sol, la Wallonie vous accompagne

Effondrements et affaissements du sol, la Wallonie vous accompagne Un colloque inédit sur les techniques de prévention et la gestion de crise 3 avril 2014 - centre culturel «La Marlagne» - Wépion Effondrements & affaissements du sol et assurance Bernard Desmet Assuralia

Plus en détail