Femmes et politique municipale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Femmes et politique municipale"

Transcription

1 Femmes et politique municipale Catherine Ferembach Sous-ministre associée Chargée du Secrétariat à la condition féminine Septembre 2015

2 75 ième anniversaire du droit de vote des femmes 1940 Les Québécoises obtiennent le droit de vote et d éligibilité Au municipal, les femmes propriétaires, veuves ou célibataires sont admises à exercer une charge municipale

3 Objectifs avoués de cette présentation Rappeler la nécessité d attirer davantage de femmes en politique municipale Consulter sur les pratiques gagnantes pour amener davantage de femmes en politique municipale Inviter les participantes et les participants à contribuer à l atteinte de cet objectif

4 Mission du secrétariat à la condition féminine soutenir le développement et la cohérence des actions gouvernementales pour l égalité en : fournissant l expertise professionnelle à la ministre responsable de la Condition féminine; coordonnant et assurant le suivi des actions gouvernementales; entretenant des liens avec les groupes de femmes et le milieu de la recherche universitaire; conseillant le gouvernement pour assurer le rayonnement du Québec sur les scènes canadienne et internationale: produisant des analyses et recherchant des solutions novatrices.

5 Parmi les enjeux importants Persistance des stéréotypes sexuels et sexistes Partage des responsabilités familiales Autonomie économique des femmes Lutte à la violence et aux agressions sexuelles Accès aux postes de pouvoir et d influence (notamment au palier municipal)

6 Représentation des femmes en politique en 2015 Assemblée nationale du Québec 27,2 % Conseil des ministres du Québec 30,7 % Chambre des communes à Ottawa 25,3 % Mairie des municipalités canadiennes 16,0 % Conseillères municipales au Canada 26,0 % Mairie des municipalités au Québec 17,3 % Conseillères municipales au Québec 32,0 % % de femmes

7 Actions menées par le SCF afin d augmenter le nombre de candidates et d élues (suite) Table des partenaires Femmes et politique municipale Campagne de mobilisation des personnes élues Soutien au Centre de développement Femmes et gouvernance Programme «À égalité pour décider» Ententes régionales en matière d égalité

8 Le % de femmes parmi les personnes candidates au municipal en 2009 et en 2013 Poste Mairesse 16,7 % 17,7 % Conseillère 28,4 % 30,7 % Tous les postes 26,6 % 28,8 %

9 Le % de femmes parmi les personnes élues en 2009 et 2013 Poste Mairesse 16,0 % 17,3 % Conseillère 29,3 % 32,0 % Tous les postes 27,5 % 30,0 %

10 Évolution du nombre de mairesses et de conseillères en % mairesses conseillères

11 La présence des femmes élues selon les régions en 2013 (1) Côte-Nord 39,9 % (2) Montréal 38,6 % (3) Abitibi-Témiscamingue 35,9 % (4) Capitale-Nationale 33,9 % (5) Laurentides 33 % (6) Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine 31,7 % (7) Mauricie 31 % (8) Bas-Saint-Laurent 30,5 % (9) Outaouais 29,9 % (10) Nord-du-Québec et Lanaudière 28,6 % (11) Montérégie 28,3 % (12) Estrie 28,1 % (13) Laval 27,3 % (14) Chaudière-Appalaches 27,1 % (15) Saguenay-Lac-Saint-Jean 26,3 % (16) Centre-du-Québec 24,8 %

12 Les femmes au sein des conseils municipaux Composition du conseil Nombre et % de conseils Variation depuis 2009 Composé uniquement d hommes 78 ou 7 % des municipalités -20 Composé uniquement de femmes 1-1 Minoritaire 663 ou 60 % des municipalités -136 Incluant ceux comptant 272 ou 25 % -60 une seule femme des municipalités Paritaire (42 % à 58 %) 334 ou 30 % des municipalités +50 Composé à majorité de femmes 28 ou 2,5 % +7

13 Dans les 10 plus grandes villes rang ville population maire ou mairesse 1 Montréal Denis Coderre 2 Québec Régis Labaume 3 Laval Marc Demers 4 Gatineau Maxime Pedneaud-Jobin 5 Longueuil Caroline St-Hilaire 6 Sherbrooke Bernard Sévigny 7 Saguenay Jean Tremblay 8 Lévis Gilles Lehouillier 9 Trois-Rivières Yves Lévesque 10 Terrebonne Jean-Marc Robitaille Total % des 8,012,000

14 Conclusions relatives aux élections de 2013 Augmentation constante, mais lente, du nombre et de la proportion des candidates et des élues. Les hommes occupent plus de 80 % des postes de maire et plus des 2/3 des postes de conseillers. Augmentation de la proportion des élues plus marquée chez les groupes d âge les plus jeunes. La proportion de femmes conseillères se rapproche de la zone paritaire.

15 Conclusions relatives aux élections de des 10 plus grandes villes ont un homme à leur tête. Écarts notables entre les différentes régions du Québec. 30 % des conseils municipaux sont paritaires. Le nombre de conseils paritaires a augmenté de 17,6 % entre 2009 et 2013 (284 à 334).

16 Une plus grande présence d élues est nécessaire Le Canada a pris de multiples engagements pour l amélioration de la représentation des femmes en politique La partage du pouvoir entre les femmes et les hommes est une question de santé démocratique. Un conseil paritaire fait que les femmes sont réellement entendues. Les municipalités ont besoin des talents et des compétences de 50 % de leur population.

17 Des obstacles à la participation des femmes en politique municipale 1. Mythe de l égalité de fait atteinte 2. Partage inégal des responsabilités familiales et conciliation famille/travail/politique 3. Socialisation des filles et absence de modèles 4. Postes d élus monopolisés par les mêmes personnes, mandat après mandat?

18 Des obstacles à la participation des femmes en politique municipale (suite) 5. Déficience des réseaux de contacts 6. Faible rémunération, désillusions, situations d intimidation 7. Stéréotypes qui se perpétuent 8. Faible intérêt pour la chose municipale 9. Manque de confiance en soi

19 Des mesures à mettre de l avant L égalité n est pas une condition naturelle c est un projet sociopolitique qui doit se travailler, se gagner Francine Descarries Muni FQM SCF Autres Mise en place de quotas volontaires (ex: Québec Solidaire) Meilleure connaissance des candidates, des élues et de leurs besoins (recherche) Mesures de conciliation familleengagement politique Services de gardiennage Ajustement des heures de réunions X X? X X X? X X? Visibilité et valorisation des personnes élues municipales X X X? Formation, information X X X?

20 Des mesures à mettre de l avant L égalité n est pas une condition naturelle c est un projet sociopolitique qui doit se travailler, se gagner Francine Descarries Muni FQM SCF Autres Soutien aux réseaux d élues Adoption de politiques d égalité dans les municipalités En amont, mise en place de mesures d éducation à la citoyenneté Augmentation des salaires dans les petites municipalités X X X X X X X X X X X X

Q1 Quel est votre sexe?

Q1 Quel est votre sexe? Q1 Quel est votre sexe? Répondues : 458 Ignorées : 0 Homme Femme Homme Femme 18,56% 85 81,44% 373 Total 458 1 / 11 Q2 Quel est votre âge? Répondues : 458 Ignorées : 0 18-24 ans 25-34 ans 35-44 ans 45-54

Plus en détail

Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux

Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux Office des personnes handicapées du Québec Un peu d histoire Dans les années 70, la plupart des personnes handicapées vivaient en institution.

Plus en détail

Rapport annuel 2013 2014. Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2013 2014. www.crepic.ca

Rapport annuel 2013 2014. Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2013 2014. www.crepic.ca Rapport annuel 2013 2014 Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2013 2014 www.crepic.ca Table des matières MEMBRES DU COMITÉ DE GESTION... 4 STATISTIQUES SUR DIFFÉRENTES RECHERCHES DES

Plus en détail

Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014. Grand sondage régional. Étude quantitative. 25 mars 2014

Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014. Grand sondage régional. Étude quantitative. 25 mars 2014 Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014 Grand sondage régional Étude quantitative 25 mars 2014 Méthodologie MÉTHODOLOGIE SONDAGE INTERNET Un sondage Internet réalisé auprès du grand public

Plus en détail

NUMÉRISATION DE SUBSTITUTION DE DOCUMENTS INACTIFS À CONSERVATION PERMANENTE

NUMÉRISATION DE SUBSTITUTION DE DOCUMENTS INACTIFS À CONSERVATION PERMANENTE NUMÉRISATION DE SUBSTITUTION DE DOCUMENTS INACTIFS À CONSERVATION PERMANENTE AIDE MÉMOIRE POUR L APPLICATION DE L ARTICLE 18 DE LA LOI SUR LES ARCHIVES (L.R.Q., chapitre A 21.1) 29 mars 2012 1 PRÉAMBULE

Plus en détail

Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM

Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM Plan de présentation Mission du FAQDD Programmation III Programme Actions en développement durable Programme Partenariat

Plus en détail

Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple du Saguenay Lac-Saint-Jean

Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple du Saguenay Lac-Saint-Jean Rencontre régionale de mobilisation, Comité mauricien sur la persévérance et la réussite scolaires, Cap-de-la-Madeleine, 11 novembre 2009 Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple

Plus en détail

L expression. de la diversité. municipale au Québec. www.umq.qc.ca

L expression. de la diversité. municipale au Québec. www.umq.qc.ca L expression de la diversité municipale au Québec 1 2 3 4 5 6 7 8 3 4 1 2 3 4 5 8 9 1 2 3 4 5 1 2 3 0 0 2 1 2 1 2 1 6 1 9 2 8 3 7 4 6 5 www.umq.qc.ca Depuis sa fondation en 1919, l Union des municipalités

Plus en détail

LA MÉTHODE D ENQUÊTE. Section Méthodologie LES CARACTÉRISTIQUES DE L ÉCHANTILLON SÉLECTIONNÉ

LA MÉTHODE D ENQUÊTE. Section Méthodologie LES CARACTÉRISTIQUES DE L ÉCHANTILLON SÉLECTIONNÉ Section Méthodologie Cette section provient intégralement du rapport Sécurité ou insécurité routière dans la culture populaire Enquête sur la tolérance à l insécurité routière détenteurs de permis de conduire

Plus en détail

ABATTAGE ET COMMERCIALISATION DU BŒUF AU QUÉBEC. Direction : Développement des secteurs agroalimentaires Par : Hervé Herry Date : le 5 mars 2014

ABATTAGE ET COMMERCIALISATION DU BŒUF AU QUÉBEC. Direction : Développement des secteurs agroalimentaires Par : Hervé Herry Date : le 5 mars 2014 ABATTAGE ET COMMERCIALISATION DU BŒUF AU QUÉBEC Direction : Développement des secteurs agroalimentaires Par : Hervé Herry Date : le 5 mars 2014 1 LES ABATTOIRS DE BOVINS AU QUÉBEC Sous inspection fédérale:

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

Rapport annuel 2012 2013. Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2012 2013. www.crepic.ca

Rapport annuel 2012 2013. Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2012 2013. www.crepic.ca Rapport annuel 2012 2013 Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2012 2013 www.crepic.ca Table des matières MOT DU COORDONNATEUR... 4 MEMBRES DU COMITÉ DE GESTION... 5 STATISTIQUES SUR

Plus en détail

Population de la «Ville de Trois-Rivières» (Code géographique : 37067)

Population de la «Ville de Trois-Rivières» (Code géographique : 37067) Population de la «Ville de Trois-Rivières» (Code géographique : 37067) En 2015 Décret 1060-2014 concernant la population des municipalités pris le 3 décembre 2014 par le gouvernement du Québec. Publié

Plus en détail

Parlons assurance. Un régime d assurance équitable

Parlons assurance. Un régime d assurance équitable Parlons assurance Taux de prime 2006 Parlons assurance Un régime d assurance équitable La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) fournit un service d assurance essentiel aux entreprises

Plus en détail

Guide d utilisation de la signature officielle de la Société de l assurance automobile par les mandataires

Guide d utilisation de la signature officielle de la Société de l assurance automobile par les mandataires Guide d utilisation de la signature officielle de la Société de l assurance automobile par les mandataires La trousse d identification des mandataires La Société de l assurance automobile du Québec (SAAQ)

Plus en détail

GUIDE Demande de permis d agent de voyages

GUIDE Demande de permis d agent de voyages Avis à tous les requérants de permis Veuillez prendre note qu aucun permis de l ne vous sera délivré tant que l immatriculation de votre entreprise ne sera pas officiellement inscrite dans les registres

Plus en détail

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012 Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb Dossier 70902-019 21 septembre 2012 La méthodologie 6 Le profil des répondants 9 L analyse détaillée des résultats 10 Conclusions stratégiques

Plus en détail

Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux

Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux PREMIÈRE SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de et de services sociaux Présenté le 11 novembre 2003 Principe adopté le 10 décembre

Plus en détail

So m m a i r e. L AREQ au service des personnes retraitées 3. Un peu d histoire 3. Une mission engagée 4. Les services de l Association 4

So m m a i r e. L AREQ au service des personnes retraitées 3. Un peu d histoire 3. Une mission engagée 4. Les services de l Association 4 Profil de l Association So m m a i r e L AREQ au service des personnes retraitées 3 Un peu d histoire 3 Une mission engagée 4 Les services de l Association 4 Neuf orientations stratégiques 4 Le Conseil

Plus en détail

de l effectif infirmier du Québec 2012-2013

de l effectif infirmier du Québec 2012-2013 Portrait sommaire de l effectif infirmier du Québec 2012-2013 ÉVOLUTION ET CARACTÉRISTIQUES DE L EFFECTIF INFIRMIER Inscription au Tableau de l OIIQ Le nombre de membres se maintient à plus de 72 000 Le

Plus en détail

Tedlcdfldfsldfs. [Tapez le nom de la société] [Sélectionnez la date]

Tedlcdfldfsldfs. [Tapez le nom de la société] [Sélectionnez la date] v RECENSEMENT DES CONVENTIONS COLLECTIVES 2010 Tedlcdfldfsldfs dl [Tapez le nom de la société] [Sélectionnez la date] ÉQUIPE DE PRODUCTION COORDINATION DU PROJET Mélanie Grenier Chargée de projets Comité

Plus en détail

LOI SUR L ÉQUITÉ SALARIALE. PREMIER AFFICHAGE dans une entreprise de 100 personnes salariées ou plus

LOI SUR L ÉQUITÉ SALARIALE. PREMIER AFFICHAGE dans une entreprise de 100 personnes salariées ou plus LOI SUR L ÉQUITÉ SALARIALE PREMIER AICHAGE dans une entreprise de 100 personnes salariées ou plus Nom de l entreprise : Urgence Médicale Code Bleu Date de l affichage : 2 décembre 2013 Objectif de la Loi

Plus en détail

Structure de cotisation parallèle pour le transport interprovincial. www.csst.qc.ca

Structure de cotisation parallèle pour le transport interprovincial. www.csst.qc.ca www.csst.qc.ca Structure de cotisation parallèle pour le transport interprovincial La Structure de cotisation parallèle Les commissions des accidents du travail de toutes les provinces canadiennes et des

Plus en détail

Rapport du. Comités jeunesse. Membres du et présidents des. Présidente. régionaux. Vice-président

Rapport du. Comités jeunesse. Membres du et présidents des. Présidente. régionaux. Vice-président Rapport du Comité jeunesse Présidente Charlène Joyal, inf., M. Sc. Conseillère clinicienne cadre en soins infirmiers Hôpital Jeffery Hale Saint Brigid s Vice-président Didier Mailhot-Bisson, inf., M. Sc.

Plus en détail

Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage

Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage TABLE DES MATIÈRES Démarrer votre entreprise.................................................................................... 3 Choisir

Plus en détail

Collecter le Web : mission possible! Montréal, 25 novembre 2013

Collecter le Web : mission possible! Montréal, 25 novembre 2013 Collecter le Web : mission possible! Montréal, 25 novembre 2013 Mireille Laforce, Chef de service, acquisitions des collections patrimoniales Carole Gagné, Bibliothécaire, dépôt des publications numériques

Plus en détail

au Québec /// inspection professionnelle / Améliorer la qualité de l exercice de la profession / Sélection des établissements pour 2014-2015

au Québec /// inspection professionnelle / Améliorer la qualité de l exercice de la profession / Sélection des établissements pour 2014-2015 Surveillance générale de l exercice de la profession d infirmière auxiliaire au Québec Afin d assurer la protection du public, les ordres professionnels ont recours à des mécanismes prévus dans le Code

Plus en détail

mission Le conflit des «gars de Lapalme»,

mission Le conflit des «gars de Lapalme», composition Le conflit des «gars de Lapalme», à l origine du CIMM Le 1 er mai 1970, la CSN, la CEQ et la FTQ organisaient, à Montréal, une manifestation en appui aux travailleurs et à la travailleuse de

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE 29 SEPTEMBRE 2015 RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE DE LA JEUNESSE TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... i PRÉSENTATION DE L UNION DES MUNICIPALITÉS DU QUÉBEC (UMQ)... 1 INTRODUCTION... 2 1

Plus en détail

RÉGIONS ADMINISTRATIVES

RÉGIONS ADMINISTRATIVES RÉGIONS ADMINISTRATIVES 01 Bas-Saint-Laurent 02 Saguenay Lac-Saint-Jean 03 Capitale-Nationale 04 Mauricie 05 Estrie 06 Montréal 07 Outaouais 08 Abitibi-Témiscamingue 09 Côte-Nord 10 Nord-du-Québec 11 Gaspésie

Plus en détail

LE RÉGIME DE L ASSURANCE- EMPLOI AU BAS- SAINT- LAURENT :

LE RÉGIME DE L ASSURANCE- EMPLOI AU BAS- SAINT- LAURENT : LE RÉGIME DE L ASSURANCE- EMPLOI AU BAS- SAINT- LAURENT : UN RÔLE STABILISATEUR DE L ÉCONOMIE RÉGIONALE Mémoire présenté à la Commission nationale d examen sur l assurance- emploi Août 2013 La Conférence

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LES ACTIVITÉS DE TRANSFORMATION DANS LES RÉGIONS RESSOURCES

CRÉDIT D IMPÔT POUR LES ACTIVITÉS DE TRANSFORMATION DANS LES RÉGIONS RESSOURCES CRÉDIT D IMPÔT POUR LES ACTIVITÉS DE TRANSFORMATION DANS LES RÉGIONS RESSOURCES Le crédit d impôt pour les activités de transformation est prolongé jusqu au 31 décembre pour les régions ressources éloignées

Plus en détail

Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS)

Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) Introduction Le Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) offre, à tous les deux ans, une mammographie

Plus en détail

Parlons assurance. Taux de prime

Parlons assurance. Taux de prime Parlons assurance Taux de prime 2011 La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) fournit un service d assurance essentiel aux entreprises établies au Québec. Cette assurance obligatoire

Plus en détail

Parlons assurance. Taux de prime

Parlons assurance. Taux de prime Parlons assurance Taux de prime 2010 La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) fournit un service d assurance essentiel aux entreprises établies au Québec. Cette assurance obligatoire

Plus en détail

PRÉSENTATION DES MEMBRES DE LA COMMISSION

PRÉSENTATION DES MEMBRES DE LA COMMISSION 1 2 3 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DES MEMBRES DE LA COMMISSION... 4 1. Introduction... 5 1.1 Présentation de la Communauté et compétences... 5 1.2 Bref historique du projet de PMGMR 2015-2020 et mandat

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE TOURISTIQUE. 1 er mai au 1 er septembre 2014 Nombre de répondants : 148

ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE TOURISTIQUE. 1 er mai au 1 er septembre 2014 Nombre de répondants : 148 ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE TOURISTIQUE 1 er mai au 1 er septembre 2014 Nombre de répondants : 148 Septembre 2014 Monsieur, madame, En septembre de chaque année, Tourisme Chaudière-Appalaches sollicite

Plus en détail

Notes d allocution de Madame Ginette Bureau Présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC. Vers une gestion concertée des matières organiques

Notes d allocution de Madame Ginette Bureau Présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC. Vers une gestion concertée des matières organiques Notes d allocution de Madame Ginette Bureau Présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC Vers une gestion concertée des matières organiques à l occasion du Colloque de la Communauté métropolitaine de

Plus en détail

Le projet que je vous soumets concerne l Agence de développement. économique du Canada pour les régions du Québec dont les principaux

Le projet que je vous soumets concerne l Agence de développement. économique du Canada pour les régions du Québec dont les principaux Le projet que je vous soumets concerne l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec dont les principaux services sont offerts dans notre région par Développement Économique

Plus en détail

Geoffroy Ménard, agr.

Geoffroy Ménard, agr. Geoffroy Ménard, agr. Photo: IGA Projet réalisé dans le cadre du Programme d appui à la mise en marché des produits biologiques (volet 1) du Ministère de l'agriculture, des Pêcheries et de l'alimentation

Plus en détail

ET TENDANCES DÉMOGRAPHIQUES. Service Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Février 2010

ET TENDANCES DÉMOGRAPHIQUES. Service Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Février 2010 MARCHÉ DE LA REVENTE ET TENDANCES DÉMOGRAPHIQUES AU QUÉBEC Service Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Février 2010 Ce texte reprend les faits saillants du rapport Perspectives

Plus en détail

Aussi dans ce numéro Les ventes de copropriétés perdent de leur élan Depuis un certain temps, la copropriété nous avait habitués à des hausses relativement soutenues des transactions MLS au Québec. Mais

Plus en détail

Applicable à partir de l année d assurance 2015 Assurance récolte - Sauvagine Section 12,3 - Expertise

Applicable à partir de l année d assurance 2015 Assurance récolte - Sauvagine Section 12,3 - Expertise Page 1 1. AVIS DE DOMMAGES Enregistrer les avis de dommages des producteurs affectés par la sauvagine, à partir de l unité de traitement «AVIS» tout en sélectionnant le programme Sauvagine (SAU). 2. CONSTATATION

Plus en détail

ASSOCIATION DES TECHNICIENS EN ÉVALUATION FONCIÈRE DU QUÉBEC RAPPORT ANNUEL 2007-2008

ASSOCIATION DES TECHNICIENS EN ÉVALUATION FONCIÈRE DU QUÉBEC RAPPORT ANNUEL 2007-2008 ASSOCIATION DES TECHNICIENS EN ÉVALUATION FONCIÈRE DU QUÉBEC RAPPORT ANNUEL 2007-2008 Au service des techniciens en évaluation depuis 1983 CONSEIL D ADMINISTRATION Le conseil d administration de l'atefq

Plus en détail

Réalisation. Note au lecteur. Rédaction et production. Collaboration. Révision linguistique. Dépôt légal

Réalisation. Note au lecteur. Rédaction et production. Collaboration. Révision linguistique. Dépôt légal Réalisation Rédaction et production Daniel Marleau Conseiller et chef de service, Statistiques sur l effectif Collaboration Johanne Lapointe Directrice Direction, Affaires externes Révision linguistique

Plus en détail

Portfolio des services du ROHSCO Mot de la direction C est avec un immense plaisir que nous vous remettons ce portfolio; fidèle portrait des services du ROHSCO. Au fil des années le Regroupement s est

Plus en détail

RÉGIONS ADMINISTRATIVES

RÉGIONS ADMINISTRATIVES RÉGIONS ADMINISTRATIVES 01 Bas-Saint-Laurent 02 Saguenay Lac-Saint-Jean 03 Capitale-Nationale 04 Mauricie 05 Estrie 06 Montréal 07 Outaouais 08 Abitibi-Témiscamingue 09 Côte-Nord 10 Nord-du-Québec 11 Gaspésie

Plus en détail

I ON S S IR E OI R ULT U R A MO S AV LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE. Plan d action sur le livre

I ON S S IR E OI R ULT U R A MO S AV LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE. Plan d action sur le livre P A HI S S S T C R I ON M Ê IR E ULT U R A MO V ÉM E O IR E UR S AV OI R E LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE Plan d action sur le livre OCCUPATION : DÉVOREUSE DE LIVRES VOTRE LIBRAIRE, AUTEUR DE PETITS BONHEURS

Plus en détail

Analyse transversale Portraits régionaux des entreprises d économie sociale en aide domestique

Analyse transversale Portraits régionaux des entreprises d économie sociale en aide domestique Analyse transversale Portraits régionaux des entreprises d économie sociale en aide domestique Déposée au Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire Avril 2011 Analyse

Plus en détail

Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU

Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Deux des mesures fiscales annoncées le 2 décembre 2014 1. Bonification de 800 000 $ à 1 million de dollars de l exonération des gains en capital sur les

Plus en détail

Croissance des entreprises et des régions

Croissance des entreprises et des régions Programme Croissance des entreprises et des régions pour les régions du Québec for Quebec Regions L Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec a pour mission d appuyer les

Plus en détail

Le pharmacien : au service de la santé! Plus de 8 600 membres au Québec

Le pharmacien : au service de la santé! Plus de 8 600 membres au Québec Trousse média 205 Le pharmacien : au service de la santé! Plus de 8 600 membres au Québec Imprimé Revue L interaction p. 3 Offres d emploi Affichage sur le site Internet p. 5 Le pharmacien : au service

Plus en détail

Faits saillants sur les mesures fiscales annoncées par le ministre des Finances du Québec le 2 décembre 2014

Faits saillants sur les mesures fiscales annoncées par le ministre des Finances du Québec le 2 décembre 2014 Actualité juridique Faits saillants sur les mesures fiscales annoncées par le ministre des Finances du Québec le 2 décembre 2014 Décembre 2014 Fiscalité Le ministre des Finances du Québec, M. Carlos Leitão,

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉS. DES ORPEX membres de COMMERCE INTERNATIONAL QUÉBEC. La porte d entrée vers l exportation

RAPPORT D ACTIVITÉS. DES ORPEX membres de COMMERCE INTERNATIONAL QUÉBEC. La porte d entrée vers l exportation RAPPORT D ACTIVITÉS DES ORPEX membres de COMMERCE INTERNATIONAL QUÉBEC La porte d entrée vers l exportation 2012-2013 «La grande force des ORPEX est de bien connaitre les entreprises sur leur territoire

Plus en détail

Liste des établissements reconnus aux niveaux 1 et 2 du Programme ICI ON RECYCLE! au 31 décembre 2007. Niveau I Secteur d activité Ville Région

Liste des établissements reconnus aux niveaux 1 et 2 du Programme ICI ON RECYCLE! au 31 décembre 2007. Niveau I Secteur d activité Ville Région Liste des établissements reconnus aux niveaux 1 et 2 du Programme ICI ON RECYCLE! au 31 décembre 2007. Niveau I Secteur d activité Ville Région Caisse populaire Desjardins de - Finances et assurances -Nord

Plus en détail

Une perspective de santé publique sur le transport et la sécurité des piétons à Montréal

Une perspective de santé publique sur le transport et la sécurité des piétons à Montréal Direction de santé publique Une perspective de santé publique sur le transport et la sécurité des piétons à Montréal Patrick Morency MD., Ph.D Sophie Paquin Ph.D et urbaniste Forum Urba 2015 Université

Plus en détail

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Le maintien de très faibles taux d intérêt depuis la dernière récession incite les ménages canadiens à s endetter

Plus en détail

Parlons assurance 2013. Taux de prime. www.csst.qc.ca

Parlons assurance 2013. Taux de prime. www.csst.qc.ca Parlons assurance 2013 Taux de prime www.csst.qc.ca La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) fournit un service d assurance essentiel aux travailleurs ainsi qu aux employeurs établis

Plus en détail

Campagne municipale 2013 Cahier de présentation et de propositions

Campagne municipale 2013 Cahier de présentation et de propositions Campagne municipale 2013 Cahier de présentation et de propositions Bâtir son quartier 1945, rue Mullins, bureau 120 Montréal (Québec) H3K 1N9 Téléphone : (514) 933-2755 Courriel : grt@batirsonquartier.com

Plus en détail

La gestion de la santé et de la sécurité du travail,

La gestion de la santé et de la sécurité du travail, La gestion de la santé et de la sécurité du travail, c est rentable! Un accident du travail, ça coûte cher! La gestion de la santé et de la sécurité du travail, c est rentable! L employeur inscrit à la

Plus en détail

TROUSSE D INFORMATION À L INTENTION DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE Comment faire affaire avec les organismes municipaux

TROUSSE D INFORMATION À L INTENTION DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE Comment faire affaire avec les organismes municipaux TROUSSE D INFORMATION À L INTENTION DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE Comment faire affaire avec les organismes municipaux 1 Ce document a été réalisé par la Direction du développement régional, rural

Plus en détail

SFPQ. express. Forum récréotourisme. AUGMENTATION DE TAXES (contrat 30000 Desjardins)

SFPQ. express. Forum récréotourisme. AUGMENTATION DE TAXES (contrat 30000 Desjardins) SFPQ express Forum récréotourisme ASSURANCES COLLECTIVES AUGMENTATION DE TAXES (contrat 30000 Desjardins) Le 2 décembre dernier, le gouvernement du Québec a annoncé une hausse de 1 % de la taxe sur le

Plus en détail

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière.

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. Jui l l et2014 Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. Vice-présidente : Directrice : Coordonnatrice

Plus en détail

RÉPARTITION DES ÉTABLISSEMENTS PAR CONSEILLER

RÉPARTITION DES ÉTABLISSEMENTS PAR CONSEILLER RÉPARTITION DES ÉTABLISSEMENTS PAR CONSEILLER RÉGION 01 BAS SAINT LAURENT Centre de réadaptation l InterAction (CSSS de la Mitis) Centre jeunesse du Bas-Saint-Laurent CRDI du Bas-Saint-Laurent CSSS de

Plus en détail

HYBRIDATION ET ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS COLLECTIFS AU QUÉBEC: Les projets s implantent-ils?

HYBRIDATION ET ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS COLLECTIFS AU QUÉBEC: Les projets s implantent-ils? HYBRIDATION ET ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS COLLECTIFS AU QUÉBEC: Le 31 mai 2012 Forum URBA 2015 Les projets s implantent-ils? Notre expertise fait votre force J avais un problème!! Accumulation d énergie

Plus en détail

Avis régional de la Commission jeunesse du Bas-Saint-Laurent

Avis régional de la Commission jeunesse du Bas-Saint-Laurent Avis régional de la Commission jeunesse du Bas-Saint-Laurent dans le cadre des audiences publiques de la Commission des transports du Québec à la suite de la demande de la compagnie Orléans Express visant

Plus en détail

LES SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : LA MOBILITÉ GAGNE DU TERRAIN VOLUME 4 NUMÉRO 9 AVEC LA COLLABORATION DE

LES SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : LA MOBILITÉ GAGNE DU TERRAIN VOLUME 4 NUMÉRO 9 AVEC LA COLLABORATION DE LES SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : LA MOBILITÉ GAGNE DU TERRAIN VOLUME 4 NUMÉRO 9 AVEC LA COLLABORATION DE 2 2014, CEFRIO NETendances LES SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : LA MOBILITÉ GAGNE DU TERRAIN TABLE

Plus en détail

Kit média. Le guide pour des idées de vacances et de sorties d hiver au Québec PLUS QU UN IMPRIMÉ... UNE CAMPAGNE! Hiver / Printemps 2015 20 e édition

Kit média. Le guide pour des idées de vacances et de sorties d hiver au Québec PLUS QU UN IMPRIMÉ... UNE CAMPAGNE! Hiver / Printemps 2015 20 e édition Kit média Hiver / Printemps 2015 20 e édition Le guide pour des idées de vacances et de sorties d hiver au Québec IMPRIMÉS SITE WEB Canyon Sainte-Anne PLUS QU UN IMPRIMÉ... UNE CAMPAGNE! MOBILE FACEBOOK

Plus en détail

Essence ordinaire PRIX MOYEN AFFICHÉ

Essence ordinaire PRIX MOYEN AFFICHÉ PRIX MOYEN AFFICHÉ 2014 Prix moyen affiché - hebdomadaire janvier à mars page 2 avril à juin page 3 juillet à septembre page 4 octobre à décembre page 5 Prix moyen affiché - mensuel janvier à décembre

Plus en détail

SECTEUR DE LA FINANCE ET DES ASSURANCES

SECTEUR DE LA FINANCE ET DES ASSURANCES DOCUMENT SYNTHÈSE DIAGNOSTIC DES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE SECTEUR DE LA FINANCE ET DES ASSURANCES PAGE 2 CONSEIL EMPLOI MÉTROPOLE DIAGNOSTIC DES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE CONSTATS ET FAITS SAILLANTS DÉFINITION

Plus en détail

Québec. Société d habitation du Québec. Un portrait de la copropriété au Québec. Le bulletin d information de la société d habitation du québec

Québec. Société d habitation du Québec. Un portrait de la copropriété au Québec. Le bulletin d information de la société d habitation du québec Société d habitation du Québec HABITATION Québec Le bulletin d information de la société d habitation du québec Volume 3, numéro 4, ÉTÉ 29 Un portrait de la copropriété au Québec Par Dany Dutil CONTEXTE

Plus en détail

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec BILAN ROUTIER 2014 Société de l assurance automobile du Québec SAAQ BILAN ROUTIER 2014 1 SOMMAIRE IL Y A EU 336 DÉCÈS SUR LES ROUTES EN 2014, SOIT 55 DE MOINS QU EN 2013, CE QUI REPRÉSENTE UNE DIMINUTION

Plus en détail

Synthèse des réponses reçues du sondage du 8 février 2013

Synthèse des réponses reçues du sondage du 8 février 2013 Synthèse des réponses reçues du sondage du 8 février 2013 Ont répondu (8à 9 membres/14) : Carrefour de participation, ressourcement et formation (CPRF), Centre de formation régionale de Lanaudière (CFRL)

Plus en détail

Perceptions et satisfaction des Québécois à l égard des bibliothèques

Perceptions et satisfaction des Québécois à l égard des bibliothèques Montréal Québec Toronto Ottawa Calgary Edmonton Philadelphie Denver Tampa Table de concertation des bibliothèques québécoises Perceptions et satisfaction des Québécois à l égard des bibliothèques Juin

Plus en détail

L assignation temporaire

L assignation temporaire L assignation temporaire pour favoriser la réadaptation du travailleur et assurer son retour au travail Qu est-ce que l assignation temporaire? L assignation temporaire consiste à affecter un travailleur

Plus en détail

Édition 2013. La croissance du revenu disponible a ralenti au Québec

Édition 2013. La croissance du revenu disponible a ralenti au Québec Édition 2013 Le revenu disponible des ménages, tout comme le PIB, est un agrégat du Système de comptabilité nationale canadien qui permet de mieux saisir l évolution économique d un territoire. Il correspond

Plus en détail

Évaluation du programme québécois de gratuité des médicaments pour le traitement des infections transmissibles sexuellement, de 2000 à 2004

Évaluation du programme québécois de gratuité des médicaments pour le traitement des infections transmissibles sexuellement, de 2000 à 2004 Rapport Évaluation du programme québécois de gratuité des médicaments pour le traitement des infections transmissibles sexuellement, de 2000 à 2004 UNITÉ SCIENTIFIQUE SUR LES INFECTIONS TRANSMISSIBLES

Plus en détail

Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec

Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec Par Alexandre Moïse 1 Marie Hélène Noiseux 2 1-Alexandre Moïse, B.Gest., M.Sc.A., Chercheur à l'université du Québec

Plus en détail

Le ROHQ NOTRE MISSION

Le ROHQ NOTRE MISSION Le ROHQ Le Regroupement des offices d habitation du Québec (ROHQ) est l intervenant majeur en habitation sociale. Organisme sans but lucratif fondé en 1972, il constitue un vaste réseau qui s étend sur

Plus en détail

Mots du maire, de la conseillère responsable et de la Société Arts et Culture. Introduction. Saint-Placide, d hier à aujourd hui

Mots du maire, de la conseillère responsable et de la Société Arts et Culture. Introduction. Saint-Placide, d hier à aujourd hui TABLE DES MATIÈRES Mots du maire, de la conseillère responsable et de la Société Arts et Culture 2 Introduction 4 Saint-Placide, d hier à aujourd hui 5 Une vie culturelle dynamique 6 Principes directeurs

Plus en détail

Le réseau de la santé et des services sociaux

Le réseau de la santé et des services sociaux L Observatoire de l administration publique, printemps 2012 TABLE DES MATIÈRES 1. LA SITUATION ACTUELLE AU QUÉBEC... 2 1.1 L organisation du réseau en trois paliers... 2 1.2 Les ressources institutionnelles

Plus en détail

Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette

Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette Diamond, Centre de réadaptation InterVal Lyne Dufresne,

Plus en détail

LE HAUT-PARLEUR Juin 2008. Mot du représentant du milieu associatif

LE HAUT-PARLEUR Juin 2008. Mot du représentant du milieu associatif LE HAUT-PARLEUR Juin 2008 Mot du représentant du milieu associatif Avant le départ pour les vacances, vous avez comme dernière lecture le Haut-Parleur préparé par le représentant du milieu associatif.

Plus en détail

Formation sur les Halocarbures

Formation sur les Halocarbures Formation sur les Halocarbures Information générale 1 888 EMPLOIS (1 888 367-5647) www.emploiquebec.net QUALIFICATION ENVIRONNEMENTALE H1 APPAREILS FRIGORIFIQUES Commission scolaire des Draveurs Territoires

Plus en détail

Budget 2014. au service du citoyen. Place du citoyen de Chicoutimi. Centre-ville de Jonquière. Centre multiservice de Shipshaw

Budget 2014. au service du citoyen. Place du citoyen de Chicoutimi. Centre-ville de Jonquière. Centre multiservice de Shipshaw Budget 2014 Place du citoyen de Chicoutimi Centre-ville de Jonquière Centre Nazaire-Girard de Laterrière Centre multiservice de Shipshaw au service du citoyen Table des matières Mot du maire... 3 Extrait

Plus en détail

La qualité de l'eau. dans les services de garde

La qualité de l'eau. dans les services de garde La qualité de l'eau dans les services de garde Une ressource précieuse L eau nous accompagne dans toutes nos activités quotidiennes. Elle nous désaltère, fait pousser nos fruits, cuit nos aliments, assure

Plus en détail

Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec

Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec Présentation à la ministre des Finances du Québec, Mme Monique Jérôme-Forget lors des consultations prébudgétaires le 14 février

Plus en détail

Rencontre annuelle des responsables de la coopération universitaire entre le Québec et la France

Rencontre annuelle des responsables de la coopération universitaire entre le Québec et la France Rencontre annuelle des responsables de la coopération universitaire entre le Québec et la France Université Laval - 23 et 24 septembre 2008 Pavillon La Laurentienne, salle Jean-Paul-Tardif Québec Programme

Plus en détail

MAPAQ Centre québécois d inspection des aliments et de santé animale (CQIASA)

MAPAQ Centre québécois d inspection des aliments et de santé animale (CQIASA) LISTE DES REPRÉSENTANTS DES PARTENAIRES DU RÉSEAU SENTINELLE APICOLE MAPAQ Centre québécois d inspection des aliments et de santé animale (CQIASA) MÉDECINS VÉTÉRINAIRES D re Diane Boucher, m.v. Téléphone

Plus en détail

Plan financier à long terme

Plan financier à long terme Plan financier à long terme Notes biographiques Les membres du Comité sur le plan financier à long terme sont : Melina Spadafora, directrice principale, Affaires bancaires, gouvernements et secteur public,

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER 2013 SOMMAIRE Depuis 1978,... le nombre de décès a chuté de 77,4 %. Il y a eu 399 décès sur les routes en 2013, soit 22 de moins qu en 2012, ce

Plus en détail

Les formes juridiques et autres références utiles

Les formes juridiques et autres références utiles Les formes juridiques et autres références utiles L'Immatriculation (ou enregistrement) **Le promoteur exploitant une entreprise sous son nom personnel n est pas tenu de s immatriculer. Par exemple : Jeanne

Plus en détail

Impact de la norme RDA sur le traitement documentaire à BAnQ

Impact de la norme RDA sur le traitement documentaire à BAnQ Impact de la norme RDA sur le traitement documentaire à BAnQ Une présentation de Mireille Huneault Directrice du traitement documentaire de la collection patrimoniale Direction générale de la conservation

Plus en détail

Les indicateurs du Cégep@distance

Les indicateurs du Cégep@distance Les indicateurs du Cégep@distance Caractéristiques de la population étudiante et cheminement scolaire Tableaux de bord 2004-2005 et 2005-2006 Mars 2007 Recherche et rédaction Lyne Forcier et Mireille Laforest

Plus en détail

Business Plan 3 ème édition Catégorie : Etudiant

Business Plan 3 ème édition Catégorie : Etudiant Business Plan 3 ème édition Catégorie : Etudiant 0. Résumé du projet : Création d un cabinet spécialisé dans le recrutement de Français au Canada. 1. Présentation du porteur du projet : Curriculum Vitae

Plus en détail

La TOURNÉE NATIONALE. 20 15 du. oit. Tous. pour DESCRIPTIF DES ATELIERS

La TOURNÉE NATIONALE. 20 15 du. oit. Tous. pour DESCRIPTIF DES ATELIERS La TOURNÉE NATIONALE 20 15 du Un Tous oit pour DESCRIPTIF DES ATELIERS DESCRIPTIF Les caractéristiques économiques et la viabilité financière des OSBL d habitation Acteurs de premier plan du logement communautaire,

Plus en détail

Liste des entités assujetties à la Loi sur le vérificateur général ayant produit des états financiers vérifiés

Liste des entités assujetties à la Loi sur le vérificateur général ayant produit des états financiers vérifiés Annexe 1 Liste des entités assujetties à la Loi sur le vérificateur général ayant produit des états financiers vérifiés Cette liste énumère les entités dont les états financiers ont été vérifiés par le

Plus en détail

AVIS D OUVERTURE ET DE FERMETURE D UN CHANTIER DE CONSTRUCTION

AVIS D OUVERTURE ET DE FERMETURE D UN CHANTIER DE CONSTRUCTION AVIS D OUVERTURE ET DE FERMETURE D UN CHANTIER DE CONSTRUCTION OBLIGATIONS DE LA LOI La Loi sur la santé et la sécurité travail Québec et les règlements afférents comportent, dans les cas d ouverture et

Plus en détail

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LES AIDES VISUELLES QUI VOUS SONT PRÊTÉES

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LES AIDES VISUELLES QUI VOUS SONT PRÊTÉES CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LES AIDES VISUELLES QUI VOUS SONT PRÊTÉES Octobre 2015 Avec ce guide, la Régie de l assurance maladie du Québec tient à vous informer de vos obligations quant à l utilisation

Plus en détail