Exo7. Calculs de déterminants. Fiche corrigée par Arnaud Bodin. Exercice 1 Calculer les déterminants des matrices suivantes : Exercice 2.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exo7. Calculs de déterminants. Fiche corrigée par Arnaud Bodin. Exercice 1 Calculer les déterminants des matrices suivantes : Exercice 2."

Transcription

1 Eo7 Calculs de déterminants Fiche corrigée par Arnaud Bodin Eercice Calculer les déterminants des matrices suivantes : Correction Vidéo ( ) [006885] Eercice Calculer l aire du parallélogramme construit sur les vecteurs u Calculer le volume du parallélépipède construit sur les vecteurs 0 u, v et w 0 3 ( 3 ) ( et v 4 3 Montrer que le volume d un parallélépipède dont les sommets sont des points de R 3 à coefficients entiers est un nombre entier ) Correction Vidéo [00753] Eercice 3 Calculer les déterminants des matrices suivantes : a b c c a b b c a a a b 0 a a 0 b c 0 a a a 0 a c a a b a 0 a 0 0 b 0 0 a Indication Correction Vidéo [006886] Eercice 4

2 Calculer les déterminants suivant : a a a n a a a a a a (0) (0) a + b a a a a + b a a a a + b Correction Vidéo [006887] Eercice 5 Soit (a 0,,a n ) C n, C Calculer 0 a 0 n a 0 + a n Indication Correction Vidéo [0043] Eercice 6 Soit a un réel On note n le déterminant suivant : a 0 0 n 0 a n a n a Calculer n en fonction de n Démontrer que : n n a n n a i i Indication Correction Vidéo [0045] Eercice 7 Déterminant de Vandermonde Montrer que t t t n t t t n t n t n t n n (t j t i ) i< j n Indication Correction Vidéo [00453] Retrouver cette fiche et d autres eercices de maths sur eo7emathfr

3 Indication pour l eercice 3 Règle de Sarrus Développer par rapport à la deuième ligne 3 Faire apparaître des 0 sur la première colonne 4 Utiliser la linéarité par rapports à chaque ligne et chaque colonne pour simplifier les coefficients 5 Faire apparaître des 0 6 Faire apparaître des 0 7 Permuter les lignes et les colonnes pour faire apparaître une matrice triangulaire par blocs Indication pour l eercice 5 Développer par rapport à la dernière colonne Indication pour l eercice 6 Développer par rapport à la première colonne pour obtenir n et un autre déterminant facile à calculer en développant par rapport à sa première ligne Indication pour l eercice 7 Faire les opérations suivantes sur les colonnes C n C n t n C n, puis C n C n t n C,, C C t n C Développer par rapport a la bonne ligne et reconnaître que l on obtient le déterminant recherché mais au rang n 3

4 Correction de l eercice ( ) a b Le déterminant de la matrice est c d a c b d ad bc Donc ( 8) 6 Nous allons voir différentes méthodes pour calculer les déterminants Première méthode Règle de Sarrus Pour le matrice 3 3 il eiste une formule qui permet de calculer directement le déterminant a a a 3 a a a 3 a 3 a 3 a 33 a a a 33 + a a 3 a 3 + a a 3 a 3 a 3 a a 3 a a 3 a 3 a a a 33 Donc Attention! La règle de Sarrus ne s applique qu au matrices Deuième méthode Se ramener à une matrice diagonale ou triangulaire Si dans une matrice on change un ligne L i en L i λl j alors le déterminant reste le même Même chose avec les colonnes L L 0 4 5L ( 3 ) 6 On a utilisé le fait que le déterminant d une matrice diagonale (ou triangulaire) est le produit des coefficients sur la diagonale 4 Troisième méthode Développement par rapport à une ligne ou une colonne Nous allons développer par rapport à la deuième colonne ( 0) (+3) ( ) Bien souvent on commence par simplifier la matrice en faisant apparaître un maimum de 0 par les opérations élémentaires sur les lignes et les colonnes Puis on développe en choisissant la ligne ou la colonne qui a le plus de 0 5 On fait apparaître des 0 sur la première colonne puis on développe par rapport à cette colonne L L L 4 L Pour calculer le déterminant 3 3 on fait apparaître des 0 sur la première colonne, puis on la développe L L L Donc 96 4

5 6 La matrice a déjà beaucoup de 0 mais on peut en faire apparaître davantage sur la dernière colonne, puis on développe par rapport à la dernière colonne L L On développe ce dernier déterminant par rapport à la première colonne : Toujours la même méthode, on fait apparaître des 0 sur la première colonne, puis on développe par rapport à cette colonne L L 4 7 L 0 0 L 0 3 L 4 L 4 L On développe par rapport à la deuième colonne : Correction de l eercice ( ) ( ) a b L aire A du parallélogramme construit sur les vecteurs u et v est la valeur absolue du c d déterminant a b c d donc A ad bc Ici on trouve A abs où abs désigne la fonction valeur absolue Le volume du parallélépipède construit sur trois vecteurs de R 3 est la valeur absolue du déterminant de la matrice formée des trois vecteurs Ici 0 ( V abs 0 3 abs ) où l on a développé par rapport à la première ligne 3 Si un parallélépipède est construit sur trois vecteurs de R 3 dont les coefficients sont des entiers alors le volume correspond au déterminant d une matrice à coefficients entiers C est donc un entier Correction de l eercice 3 Par la règle de Sarrus : a b c c a b b c a a3 + b 3 + c 3 3abc On développe par rapport à la seconde ligne qui ne contient qu un coefficient non nul et on calcule le déterminant 3 3 par la règle de Sarrus :

6 3 3 L L 4 On développe par rapport à la première colonne : +L 0 0 +L 0 0 L 4 L 4 +L ( ) Le déterminant est linéaire par rapport à chacune de ses lignes et aussi chacune de ses colonnes Par eemple les coefficients de la première ligne sont tous des multiples de 5 donc On fait la même chose avec la troisième ligne : Et enfin les coefficients la première colonne sont des multiples de et ceu de la troisième colonne sont des multiples de 7 donc : Les coefficients sont plus raisonnables! On fait + L et L pour obtenir : L a a b 0 a a 0 b c 0 a a L 4 0 c a a a a b 0 L 0 0 b b c 0 a a L 4 L 4 c c 0 0 On fait ensuite les opérations suivantes sur les colonnes : C C +C et C 3 C 3 C 4 pour obtenir une dernière ligne facile à développer : 5 a a b b b c c 0 a c c a b 0 0 b b c 0 a bc(bc 4a ) 6

7 6 On fait d abord les opérations C C C 3 et C C C 4 et on développe par rapport à la première ligne : a 0 a a 0 3 ( ) 0 a 0 3 b a 0 a 0 b 0 0 a a b 0 a 0 0 b 0 0 a 0 b 0 0 a b 0 0 a 0 b 0 a Le premier déterminant à calculer se développe par rapport à la deuième colonne et le second déterminant par rapport à la première colonne : ( ) a 0 a 0 b 0 a + 3 b b 0 a 4a3 + 7b 7 Nous allons permuter des lignes et des colonnes pour se ramener à une matrice diagonale par blocs Souvenons-nous que lorsque l on échange deu lignes (ou deu colonnes) alors le déterminant change de signe Nous allons rassembler les zéros On commence par échanger les colonnes C et C 3 : C C 3 : Puis on échange les lignes L et L 4 : L L 4 : Notre matrice est sous la forme d une matrice diagonale par blocs et son déterminant est le produit des déterminants ( 3) ( 6) Correction de l eercice 4 On retire la première colonne à toutes les autres colonnes a a a n a a a a 3 a a n a a a a 0 a a a a a a a On développe par rapport à la dernière ligne : a a a n a ( ) n a 0 ( ) n a (a a ) n 0 0 a a 7

8 Où l on a reconnu le déterminant d un matrice triangulaire supérieure Donc a (a a ) n On va transformer la matrice correspondante en une matrice triangulaire supérieure, on commence par remplacer la ligne par L (on ne note que les coefficients non nuls) : Puis on remplace la ligne par (attention il s agit de la nouvelle ligne ) et on continue ainsi de suite jusqu à L n L n L (n est la taille de la matrice sous-jacente) : ( ) n On fait attention pour le dernier remplacement L n L n L n légèrement différent et qui conduit au déterminant d une matrice triangulaire : : ( ) n ( ) n 0 ( ) n En conclusion { 0 si n est pair si n est impair 3 On retire la colonne C au autres colonnes C i pour faire apparaître des 0 : a + b a a a + b b b 3 a a + b a b 0 0 a 0 a a a a + b b 0 a 0 0 b On remplace ensuite L par L L n (ou ce qui revient au même : faites les opérations L L + puis L L +, chacune de ces opérations fait apparaître un 0 sur la première ligne) pour obtenir une matrice triangulaire inférieure : na + b 0 0 a b a 0 (na + b)b n b 0 a 0 0 b 8

9 Correction de l eercice 5 Commençons par un travail préparatoire : le calcul du déterminant de taille (n ) (n ) : Γ k où le bloc en haut à gauche est de taille k k On développe, en commençant par la première ligne, puis encore une fois par la première ligne, pour trouver que Γ k k ( ) n k Autre méthode : on retrouve le même résultat en utilisant les déterminant par blocs : A B (0) C deta detc Revenons à l eercice! Contrairement à l habitude on développe par rapport à la colonne qui a le moins de 0 En développant par rapport à la dernière colonne on obtient : 0 a 0 n a 0 + a n ( ) n a 0 + ( ) n a + + ( ) n 3 a + ( ) ( + a n ) ( ) n +k a k Γ k + ( ) ( + a n )Γ n k0 ( ) n +k a k k ( ) n k + ( + a n ) n k0 a 0 + a + a + + a n n + n Correction de l eercice 6 En développant par rapport à la première colonne on trouve la relation suivante : 9

10 0 0 0 n n a n + ( ) n a 0 (n ) a a Notons δ ce dernier déterminant (dont la matrice est de taille n n ) On le calcule en développant par rapport à la première ligne a 0 0 δ ( ) (n ) 0 a ( ) (n )a a Donc Prouvons la formule n a n a (n ) n a n a n i i par récurrence sur n Initialisation Pour n, a a a donc la formule est vraie Hérédité Supposons la formule vraie vraie au rang n, c est-à-dire n a n a n 3 i i Calculons n : n a n a (n ) par la première question a (a n n 3 a i ) a (n ) par l hypothèse de récurrence a n a a n a i n i i i i a (n ) La formule est donc vraie au rang n Conclusion Par le principe de récurrence la formule est vraie pour tout entier n Correction de l eercice 7 Notons V n le déterminant à calculer et C,,C n les colonnes de la matrice correspondante Nous allons faire les opérations suivantes sur les colonnes en partant de la dernière colonne C n est remplacée par C n t n C n, puis C n est remplacée par C n t n C, jusqu à C qui est remplacée par C t n C On obtient donc t t t n V n t t t n t t n t t t n t n t t n t t n t t t n t n t t n t n tn t n n On développe par rapport à la dernière ligne et on écrit ti k tk i t n ti k (t i t n ) pour obtenir : t t n t (t t n ) t (t t n ) V n ( ) n t t n t (t t n ) t (t t n ) t n t n 0

11 Nous utilisons maintenant la linéarité du déterminant par rapport à chacune des lignes : on factorise la première ligne par t t n ; la second par t t n, On obtient t t t V n ( ) n (t t n )(t t n ) (t n t n ) t t t t n tn t Donc n V n V n (t n t j ) Si maintenant on suppose la formule connue pour V n c est-à-dire V n (t,,t n ) i< j n (t j t i ) Alors on obtient par récurrence que j n V n (t,,t n,t n ) V n (t,,t n ) j (t n t j ) i< j n n (t j t i )

Matrices. 1. Définition. Exo7. 1.1. Définition

Matrices. 1. Définition. Exo7. 1.1. Définition Exo7 Matrices Vidéo partie 1 Définition Vidéo partie 2 Multiplication de matrices Vidéo partie 3 Inverse d'une matrice : définition Vidéo partie 4 Inverse d'une matrice : calcul Vidéo partie 5 Inverse

Plus en détail

Inégalités. c a + b 3 2,

Inégalités. c a + b 3 2, DOMAINE : Géométrie AUTEUR : Margaret BILU NIVEAU : Avancé STAGE : Montpellier 03 CONTENU : Eercices Inégalités - Quelques inégalités secondaires, mais utiles - Proposition. (Inégalité de Nesbitt) Soient

Plus en détail

Exo7. Sujets de l année 2008-2009. 1 Partiel. Enoncés et corrections : Sandra Delaunay. Exercice 1 Soit A une matrice 2 2 à coefficients réels.

Exo7. Sujets de l année 2008-2009. 1 Partiel. Enoncés et corrections : Sandra Delaunay. Exercice 1 Soit A une matrice 2 2 à coefficients réels. Enoncés et corrections : Sandra Delaunay Exo7 Sujets de l année 28-29 1 Partiel Exercice 1 Soit A une matrice 2 2 à coefficients réels. On suppose a + c = b + d = 1 et a b 1. ( ) a b c d 1. Soient (x 1,x

Plus en détail

+ 1. Qu est ce que cela donne pour notre calcul de 1,01? On pose x = 1,01 donc f (x) 1 + 1 0,01

+ 1. Qu est ce que cela donne pour notre calcul de 1,01? On pose x = 1,01 donc f (x) 1 + 1 0,01 Eo7 Dérivée d une fonction Vidéo partie. Définition Vidéo partie. Calculs Vidéo partie 3. Etremum local, théorème de Rolle Vidéo partie 4. Théorème des accroissements finis Eercices Fonctions dérivables

Plus en détail

Exo7. Limites de fonctions. 1 Théorie. 2 Calculs

Exo7. Limites de fonctions. 1 Théorie. 2 Calculs Eo7 Limites de fonctions Théorie Eercice Montrer que toute fonction périodique et non constante n admet pas de ite en + Montrer que toute fonction croissante et majorée admet une ite finie en + Indication

Plus en détail

Bases mathématiques pour l économie et la gestion

Bases mathématiques pour l économie et la gestion Bases mathématiques pour l économie et la gestion Bases mathématiques Pour l économie et la gestion - Table des matières PREMIERE PARTIE : QUELQUES OUTILS Chapitre : Traitement de systèmes d'équations..

Plus en détail

Cours de mathématiques M22 Algèbre linéaire

Cours de mathématiques M22 Algèbre linéaire Cours de mathématiques M22 Algèbre linéaire λ u u + v u v u Exo7 Sommaire Systèmes linéaires 3 Introduction aux systèmes d équations linéaires 3 2 Théorie des systèmes linéaires 7 3 Résolution par la méthode

Plus en détail

est diagonale si tous ses coefficients en dehors de la diagonale sont nuls.

est diagonale si tous ses coefficients en dehors de la diagonale sont nuls. Diagonalisation des matrices http://www.math-info.univ-paris5.fr/~ycart/mc2/node2.html Sous-sections Matrices diagonales Valeurs propres et vecteurs propres Polynôme caractéristique Exemples Illustration

Plus en détail

A. Déterminant d une matrice carrée

A. Déterminant d une matrice carrée IUT ORSAY Mesures Physiques Déterminants Initiation à la diagonalisation de matrice Cours du ème Semestre A Déterminant d une matrice carrée A-I Définitions élémentaires Si A est la matrice ( a ) on appelle

Plus en détail

Cours 3: Inversion des matrices dans la pratique...

Cours 3: Inversion des matrices dans la pratique... Cours 3: Inversion des matrices dans la pratique... Laboratoire de Mathématiques de Toulouse Université Paul Sabatier-IUT GEA Ponsan Module complémentaire de maths, année 2012 1 Rappel de l épisode précédent

Plus en détail

FONCTIONS. I Généralités sur les fonctions. Définitions. Remarque. Exercice 01. Remarque

FONCTIONS. I Généralités sur les fonctions. Définitions. Remarque. Exercice 01. Remarque FNCTINS I Généralités sur les fonctions Définitions Soit D une partie de l'ensemble IR. n définit une fonction f de D dans IR, en associant à chaque réel de D, un réel et un seul noté f() et que l'on appelle

Plus en détail

le triangle de Pascal - le binôme de Newton

le triangle de Pascal - le binôme de Newton 1 / 51 le triangle de Pascal - le binôme de Newton une introduction J-P SPRIET 2015 2 / 51 Plan Voici un exposé présentant le triangle de Pascal et une application au binôme de Newton. 1 2 3 / 51 Plan

Plus en détail

L essentiel du cours 2014/2015 Terminale S Spécialité Maths, Lycée Français de Valence

L essentiel du cours 2014/2015 Terminale S Spécialité Maths, Lycée Français de Valence L essentiel du cours 2014/2015 Terminale S Spécialité Maths, Lycée Français de Valence Sommaire 1. Arithmétique 2 1.1. Division euclidienne......................... 2 1.2. Congruences.............................

Plus en détail

Second degré : Résumé de cours et méthodes

Second degré : Résumé de cours et méthodes Second degré : Résumé de cours et méthodes 1 Définitions : DÉFINITIN n appelle trinôme du second degré toute fonction f définie sur R par f () = a + b + c (a,b et c réels avec a 0). Remarque : Par abus

Plus en détail

Cours de spécialité mathématiques en Terminale ES

Cours de spécialité mathématiques en Terminale ES Cours de spécialité mathématiques en Terminale ES O. Lader 2014/2015 Lycée Jean Vilar Spé math terminale ES 2014/2015 1 / 51 Systèmes linéaires Deux exemples de systèmes linéaires à deux équations et deux

Plus en détail

ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE. Algèbre Linéaire. Bachelor 1ère année 2008-2009. Sections : Matériaux et Microtechnique

ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE. Algèbre Linéaire. Bachelor 1ère année 2008-2009. Sections : Matériaux et Microtechnique ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE Algèbre Linéaire Bachelor ère année 28-29 Sections : Matériaux et Microtechnique Support du cours de Dr Lara Thomas Polycopié élaboré par : Prof Eva Bayer Fluckiger

Plus en détail

À propos des matrices échelonnées

À propos des matrices échelonnées À propos des matrices échelonnées Antoine Ducros appendice au cours de Géométrie affine et euclidienne dispensé à l Université Paris 6 Année universitaire 2011-2012 Introduction Soit k un corps, soit E

Plus en détail

1.1 Définitions... 2 1.2 Opérations élémentaires... 2 1.3 Systèmes échelonnés et triangulaires... 3

1.1 Définitions... 2 1.2 Opérations élémentaires... 2 1.3 Systèmes échelonnés et triangulaires... 3 Chapitre 5 Systèmes linéaires 1 Généralités sur les systèmes linéaires 2 11 Définitions 2 12 Opérations élémentaires 2 13 Systèmes échelonnés et triangulaires 3 2 Résolution des systèmes linéaires 3 21

Plus en détail

La maison Ecole d ' Baccalauréat blanc Classe de terminale ES. Exercice 1 - sur 4 points

La maison Ecole d ' Baccalauréat blanc Classe de terminale ES. Exercice 1 - sur 4 points La maison Ecole d ' Baccalauréat blanc Classe de terminale ES Année scolaire 00-004 Copyright c 004 J.- M. Boucart GNU Free Documentation Licence On veillera à détailler et à rédiger clairement les raisonnements,

Plus en détail

Ensembles et applications. Motivations. Exo7

Ensembles et applications. Motivations. Exo7 o7 nsembles et applications Vidéo partie 1. nsembles Vidéo partie 2. Applications Vidéo partie 3. Injection, surjection, bijection Vidéo partie 4. nsembles finis Vidéo partie 5. Relation d'équivalence

Plus en détail

Vidéo partie 1. Logique Vidéo partie 2. Raisonnements Exercices Logique, ensembles, raisonnements

Vidéo partie 1. Logique Vidéo partie 2. Raisonnements Exercices Logique, ensembles, raisonnements Exo7 Logique et raisonnements Vidéo partie 1. Logique Vidéo partie 2. Raisonnements Exercices Logique, ensembles, raisonnements Quelques motivations Il est important d avoir un langage rigoureux. La langue

Plus en détail

Calcul matriciel ... Il est impossible de faire la somme de 2 matrices de tailles différentes.

Calcul matriciel ... Il est impossible de faire la somme de 2 matrices de tailles différentes. Chapitre : Calcul matriciel Spé Maths - Matrices carrées, matrices-colonnes : opérations. - Matrice inverse d une matrice carrée. - Exemples de calcul de la puissance n-ième d une matrice carrée d ordre

Plus en détail

2. MATRICES ET APPLICATIONS LINÉAIRES

2. MATRICES ET APPLICATIONS LINÉAIRES 2. MATRICES ET APPLICATIONS LINÉAIRES 2.1 Définition Une matrice n m est un tableau rectangulaire de nombres (réels en général) à n lignes et m colonnes ; n et m sont les dimensions de la matrice. Notation.

Plus en détail

Notes de cours L1 MATH120. Hervé Le Dret

Notes de cours L1 MATH120. Hervé Le Dret Notes de cours L1 MATH120 Hervé Le Dret 18 octobre 2004 40 Chapitre 3 Vecteurs dans R m Dans ce chapitre, nous allons nous familiariser avec la notion de vecteur du point de vue algébrique. Nous reviendrons

Plus en détail

Systèmes linéaires. 1. Introduction aux systèmes d équations linéaires. Exo7. 1.1. Exemple : deux droites dans le plan

Systèmes linéaires. 1. Introduction aux systèmes d équations linéaires. Exo7. 1.1. Exemple : deux droites dans le plan Exo7 Systèmes linéaires Vidéo partie 1. Introduction aux systèmes d'équations linéaires Vidéo partie 2. Théorie des systèmes linéaires Vidéo partie 3. Résolution par la méthode du pivot de Gauss 1. Introduction

Plus en détail

Fonctions de référence Variation des fonctions associées

Fonctions de référence Variation des fonctions associées DERNIÈRE IMPRESSION LE 9 juin 05 à 8:33 Fonctions de référence Variation des fonctions associées Table des matières Fonction numérique. Définition.................................. Ensemble de définition...........................3

Plus en détail

Olympiades Françaises de Mathématiques 2012-2013. Test du mercredi 9 janvier Corrigé

Olympiades Françaises de Mathématiques 2012-2013. Test du mercredi 9 janvier Corrigé Olympiades Françaises de Mathématiques 202-203 Test du mercredi 9 janvier Corrigé Exercice. Soit ABC un triangle isocèle en A. On note O le centre de son cercle circonscrit. Soit D un point de [BC]. La

Plus en détail

Espaces vectoriels et applications linéaires

Espaces vectoriels et applications linéaires Espaces vectoriels et applications linéaires Exercice 1 On considère l'ensemble E des matrices carrées d'ordre 3 défini par,,, 1) Montrer que est un sous-espace vectoriel de l'espace vectoriel des matrices

Plus en détail

Cours de mathématiques - Alternance Gea

Cours de mathématiques - Alternance Gea Cours de mathématiques - Alternance Gea Anne Fredet 11 décembre 005 1 Calcul matriciel Une matrice n m est un tableau de nombres à n lignes( et m colonnes. 1 0 Par exemple, avec n = et m =, on peut considérer

Plus en détail

Extrait de cours maths 3e. Multiples et diviseurs

Extrait de cours maths 3e. Multiples et diviseurs Extrait de cours maths 3e I) Multiples et diviseurs Multiples et diviseurs Un multiple d'un nombre est un produit dont un des facteurs est ce nombre. Un diviseur du produit est un facteur de ce produit.

Plus en détail

Arithmétique. Préambule. 1. Division euclidienne et pgcd. Exo7. 1.1. Divisibilité et division euclidienne

Arithmétique. Préambule. 1. Division euclidienne et pgcd. Exo7. 1.1. Divisibilité et division euclidienne Exo7 Arithmétique Vidéo partie 1. Division euclidienne et pgcd Vidéo partie 2. Théorème de Bézout Vidéo partie 3. Nombres premiers Vidéo partie 4. Congruences Exercices Arithmétique dans Z Préambule Une

Plus en détail

MULTIPLICATION RAPIDE : KARATSUBA ET FFT

MULTIPLICATION RAPIDE : KARATSUBA ET FFT MULTIPLICATION RAPIDE : KARATSUBA ET FFT 1. Introduction La multiplication est une opération élémentaire qu on utilise évidemment très souvent, et la rapidité des nombreux algorithmes qui l utilisent dépend

Plus en détail

SOMMES ET PRODUITS. 1 Techniques de calcul. 1.1 Le symbole. 1.2 Règles de calcul. Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot

SOMMES ET PRODUITS. 1 Techniques de calcul. 1.1 Le symbole. 1.2 Règles de calcul. Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot SOMMES ET PRODUITS 1 Techniques de calcul 1.1 Le symbole Notation 1.1 Soient m et n deux entiers naturels. Alors { a m + a m+1 + + a + a n si m n, a = 0 sinon. On peut aussi noter m n =m a ou encore m,n

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable Eo7 Fonctions de plusieurs variables Eercices de Jean-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-francefr * très facile ** facile *** difficulté moenne **** difficile ***** très difficile I

Plus en détail

Olympiades Suisses de Mathématiques. Inéquations. Thomas Huber. Actualisé: 25 juin 2014. Table des matières

Olympiades Suisses de Mathématiques. Inéquations. Thomas Huber. Actualisé: 25 juin 2014. Table des matières Olympiades Suisses de Mathématiques Inéquations Thomas Huber Actualisé: 5 juin 04 Table des matières Transformations algébriques. Il n eiste pas de carrés négatifs Nous allons commencer ce script par la

Plus en détail

E3A PC 2009 Math A. questions de cours. t C). On véri e que

E3A PC 2009 Math A. questions de cours. t C). On véri e que E3A PC 29 Math A questions de cours. Soit C 2 M 3 (R) Analyse : Si C = S + A, S 2 S 3 (R) et A 2 A 3 (R) alors t C = t S + t A = S A d où S = 2 (C +t C) et A = 2 (C t C). L analyse assure l unicité (sous

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 2004

Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 2004 Durée : 4 heures Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 4 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. X suit la loi de durée de vie sans vieillissement ou encore loi eponentielle de paramètre λ ;

Plus en détail

Exo7. Matrice d une application linéaire. Corrections d Arnaud Bodin.

Exo7. Matrice d une application linéaire. Corrections d Arnaud Bodin. Exo7 Matrice d une application linéaire Corrections d Arnaud odin. Exercice Soit R muni de la base canonique = ( i, j). Soit f : R R la projection sur l axe des abscisses R i parallèlement à R( i + j).

Plus en détail

AGRÉGATION INTERNE: RÉDUCTION DES ENDOMORPHISMES

AGRÉGATION INTERNE: RÉDUCTION DES ENDOMORPHISMES AGRÉGATION INTERNE: RÉDUCTION DES ENDOMORPHISMES VINCENT GUEDJ 1. Notions fondamentales 1.1. Noyau, Image. On se donne E un K-espace vectoriel de dimension finie (K = R, C principalement) et f L(E) un

Plus en détail

Contrôle de mathématiques

Contrôle de mathématiques Contrôle de mathématiques Correction du Lundi 18 octobre 2010 Exercice 1 Diviseurs (5 points) 1) Trouver dans N tous les diviseurs de 810. D 810 = {1; 2; 3; 5; 6; 9; 10; 15; 18; 27; 30; 45; 54; 81; 90;

Plus en détail

Algèbre 2 - L1 MIASHS/Lettres-Maths. UFR MIME, Université Lille 3.

Algèbre 2 - L1 MIASHS/Lettres-Maths. UFR MIME, Université Lille 3. Algèbre 2 - L1 MIASHS/Lettres-Maths AMIRI Aboubacar UFR MIME, Université Lille 3. 10 avril 2015. Université Lille 3 1 Définitions et notations Quelques matrices particulières Matrice d une famille sur

Plus en détail

Cours de mathématiques fondamentales 1 année, DUT GEA. Mourad Abouzaïd

Cours de mathématiques fondamentales 1 année, DUT GEA. Mourad Abouzaïd Cours de mathématiques fondamentales 1 année, DUT GEA Mourad Abouzaïd 9 décembre 2008 2 Table des matières Introduction 7 0 Rappels d algèbre élémentaire 9 0.1 Calcul algébrique................................

Plus en détail

Chapitre 2. Matrices

Chapitre 2. Matrices Département de mathématiques et informatique L1S1, module A ou B Chapitre 2 Matrices Emmanuel Royer emmanuelroyer@mathuniv-bpclermontfr Ce texte mis gratuitement à votre disposition a été rédigé grâce

Plus en détail

Correction de l examen de la première session

Correction de l examen de la première session de l examen de la première session Julian Tugaut, Franck Licini, Didier Vincent Si vous trouvez des erreurs de Français ou de mathématiques ou bien si vous avez des questions et/ou des suggestions, envoyez-moi

Plus en détail

Notes de cours de spé maths en Terminale ES

Notes de cours de spé maths en Terminale ES Spé maths Terminale ES Lycée Georges Imbert 05/06 Notes de cours de spé maths en Terminale ES O. Lader Table des matières Recherche de courbes sous contraintes, matrices. Systèmes linéaires.......................................

Plus en détail

Corrigé des exercices

Corrigé des exercices hapitre 1 option informatique orrigé des eercices Arbres binaires Eercice 1 La première solution qui vient à l esprit est sans doute celle-ci : let rec profondeur p = function Nil > [] a when p = 0 > [a]

Plus en détail

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle Chapitre 6 Fonction réelle d une variable réelle 6. Généralités et plan d étude Une application de I dans R est une correspondance entre les éléments de I et ceu de R telle que tout élément de I admette

Plus en détail

Devoir surveillé n 1 : correction

Devoir surveillé n 1 : correction E1A-E1B 013-01 Devoir surveillé n 1 : correction Samedi 8 septembre Durée : 3 heures. La calculatrice est interdite. On attachera une grande importance à la qualité de la rédaction. Les questions du début

Plus en détail

Développements limités, équivalents et calculs de limites

Développements limités, équivalents et calculs de limites Développements ités, équivalents et calculs de ites Eercice. Déterminer le développement ité en 0 à l ordre n des fonctions suivantes :. f() e (+) 3 n. g() sin() +ln(+) n 3 3. h() e sh() n 4. i() sin(

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours.

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours. Eo7 Fonctions de plusieurs variables Eercices de Jean-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-francefr * très facile ** facile *** difficulté moenne **** difficile ***** très difficile I

Plus en détail

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes Opérations sur les polynômes Exercice 1 - Carré - L1/Math Sup - Si P = Q est le carré d un polynôme, alors Q est nécessairement de degré, et son coefficient dominant est égal à 1. On peut donc écrire Q(X)

Plus en détail

Résolution de systèmes linéaires : Méthodes directes. Polytech Paris-UPMC. - p. 1/51

Résolution de systèmes linéaires : Méthodes directes. Polytech Paris-UPMC. - p. 1/51 Résolution de systèmes linéaires : Méthodes directes Polytech Paris-UPMC - p. /5 Rappels mathématiques s Propriétés - p. 2/5 Rappels mathématiques Soit à résoudre le système linéaire Ax = b. Rappels mathématiques

Plus en détail

Université Joseph Fourier, Grenoble. Systèmes linéaires. Bernard Ycart

Université Joseph Fourier, Grenoble. Systèmes linéaires. Bernard Ycart Université Joseph Fourier, Grenoble Maths en Ligne Systèmes linéaires Bernard Ycart Si vous savez déjà résoudre un système linéaire par la méthode de Gauss, vous n apprendrez pas grand chose de neuf dans

Plus en détail

Limites finies en un point

Limites finies en un point 8 Limites finies en un point Pour ce chapitre, sauf précision contraire, I désigne une partie non vide de R et f une fonction définie sur I et à valeurs réelles ou complees. Là encore, les fonctions usuelles,

Plus en détail

FctsAffines.nb 1. Mathématiques, 1-ère année Edition 2007-2008. Fonctions affines

FctsAffines.nb 1. Mathématiques, 1-ère année Edition 2007-2008. Fonctions affines FctsAffines.nb 1 Mathématiques, 1-ère année Edition 2007-2008 Fonctions affines Supports de cours de mathématiques de degré secondaire II, lien hpertete vers la page mère http://www.deleze.name/marcel/sec2/inde.html

Plus en détail

Exercices - Réduction des endomorphismes : énoncé. Réduction pratique de matrices

Exercices - Réduction des endomorphismes : énoncé. Réduction pratique de matrices Réduction pratique de matrices Exercice 1 - Diagonalisation - 1 - L1/L2/Math Spé - Diagonaliser les matrices suivantes : 0 2 1 A = 3 2 0 B = 2 2 1 0 3 2 2 5 2 2 3 0 On donnera aussi la matrice de passage

Plus en détail

Les calculatrices, téléphones, tablettes, ordinateurs et autres appareils électroniques similaires, ainsi que les documents sont interdits.

Les calculatrices, téléphones, tablettes, ordinateurs et autres appareils électroniques similaires, ainsi que les documents sont interdits. Les calculatrices, téléphones, tablettes, ordinateurs et autres appareils électroniques similaires, ainsi que les documents sont interdits 1 La qualité de la rédaction est un facteur important dans l appréciation

Plus en détail

Exo7. Formes quadratiques. Exercices de Jean-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-france.fr

Exo7. Formes quadratiques. Exercices de Jean-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-france.fr Exo Formes quadratiques Exercices de Jean-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-france.fr * très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

Plus en détail

Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés

Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : notion de vecteur, transformation de points par translation et vecteurs égaux Exercice 2 : parallélogramme

Plus en détail

Le raisonnement par récurrence

Le raisonnement par récurrence Le raisonnement par récurrence Nous notons N l ensemble des entiers naturels : N = {0,,, } Nous dirons naturel au lieu de entier naturel Le principe du raisonnement par récurrence Soit A une partie de

Plus en détail

OLYMPIADES FRANÇAISES DE MATHÉMATIQUES ÉPREUVE DE SÉLECTION 2012 CORRIGÉ EXERCICES POUR LES ÉLÈVES DE COLLÈGE ET DE SECONDE

OLYMPIADES FRANÇAISES DE MATHÉMATIQUES ÉPREUVE DE SÉLECTION 2012 CORRIGÉ EXERCICES POUR LES ÉLÈVES DE COLLÈGE ET DE SECONDE OLYMPIADES FRANÇAISES DE MATHÉMATIQUES ÉPREUVE DE SÉLECTION 2012 CORRIGÉ EXERCICES POUR LES ÉLÈVES DE COLLÈGE ET DE SECONDE Exercice 1. Fred et Sarah sont les aînés d une même et grande famille. Fred a

Plus en détail

: 3 si x 2 [0; ] 0 sinon

: 3 si x 2 [0; ] 0 sinon Oral HEC 2007 Question de cours : Dé nition d un estimateur ; dé nitions du biais et du risque quadratique d un estimateur. On considère n (n > 2) variables aléatoires réelles indépendantes X 1,..., X

Plus en détail

Projet CLANU en 3GE: Compléments d algèbre linéaire numérique

Projet CLANU en 3GE: Compléments d algèbre linéaire numérique Projet CLANU en 3GE: Compléments d algèbre linéaire numérique Année 2008/2009 1 Décomposition QR On rappelle que la multiplication avec une matrice unitaire Q C n n (c est-à-dire Q 1 = Q = Q T ) ne change

Plus en détail

DÉTERMINANTS DANS LE PLAN ET DANS L'ESPACE. par. Benoît Kloeckner

DÉTERMINANTS DANS LE PLAN ET DANS L'ESPACE. par. Benoît Kloeckner DÉTERMINANTS DANS LE PLAN ET DANS L'ESPACE par Benoît Kloeckner L'objectif de ce cours est d'introduire le déterminant d'une famille de vecteurs dans R 2 et R 3, ainsi que le produit vectoriel. Les prérequis

Plus en détail

Problème 1 : applications du plan affine

Problème 1 : applications du plan affine Problème 1 : applications du plan affine Notations On désigne par GL 2 (R) l ensemble des matrices 2 2 inversibles à coefficients réels. Soit un plan affine P muni d un repère (O, I, J). Les coordonnées

Plus en détail

L essentiel du cours

L essentiel du cours Terminale S et concours L essentiel du cours mathématiques Arithmétique - matrices Jean-Marc FITOUSSI Progress Editions Table des matières Arithmétique 01 LA DIVISIBILITÉ page 6 02 LA DIVISION EUCLIDIENNE

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE POITIERS

UNIVERSITÉ DE POITIERS UNIVERSITÉ DE POITIERS Faculté des Sciences Fondamentales et Appliquées Mathématiques PREMIÈRE ANNEE DE LA LICENCE DE SCIENCES ET TECHNOLOGIES UE L «algèbre linéaire» Plan du cours Exercices Enoncés des

Plus en détail

Fonctions homographiques

Fonctions homographiques Seconde-Fonctions homographiques-cours Mai 0 Fonctions homographiques Introduction Voir le TP Géogébra. La fonction inverse. Définition Considérons la fonction f définie par f() =. Alors :. f est définie

Plus en détail

1 Fiche méthodologique Passage d un mode de représentation d un sev à l autre

1 Fiche méthodologique Passage d un mode de représentation d un sev à l autre 1 Fiche méthodologique Passage d un mode de représentation d un sev à l autre BCPST Lycée Hoche $\ CC BY: Pelletier Sylvain Les deux modes de représentation des sous-espaces vectoriels Il existe deux modes

Plus en détail

Espaces vectoriels euclidiens. Groupe orthogonal

Espaces vectoriels euclidiens. Groupe orthogonal 19 Espaces vectoriels euclidiens. Groupe orthogonal Dans un premier temps, E est un espace vectoriel réel de dimension n 1. 19.1 Espaces vectoriels euclidiens Dénition 19.1 On dit qu'une forme bilinéaire

Plus en détail

Examen de l UE LM125 Janvier 2007 Corrigé

Examen de l UE LM125 Janvier 2007 Corrigé Université Pierre et Marie Curie Licence Sciences et Technologies MIME L énoncé est repris sur fond mauve. En prune : des commentaires. Examen de l UE LM15 Janvier 007 Corrigé Commentaires généraux barème

Plus en détail

CORRECTION DU SUJET A. 1) Les nombres 2584 et 1241 sont-ils premiers entre eux? Justifier votre réponse.

CORRECTION DU SUJET A. 1) Les nombres 2584 et 1241 sont-ils premiers entre eux? Justifier votre réponse. CORRECTION DU SUJET A Eercice 1 1) Les nombres 2584 et 1241 sont-ils premiers entre eu? Justifier votre réponse. Deu nombres sont premiers entre eu lorsque leur PGCD est égal à 1. Calculons PGCD (2584

Plus en détail

ÉCOLE NATIONALE DE L AVIATION CIVILE Session 2007

ÉCOLE NATIONALE DE L AVIATION CIVILE Session 2007 ÉCOLE NATIONALE DE L AVIATION CIVILE Session 27 CONCOURS DE RECRUTEMENT D ÉLÈVES INGÉNIEURS DU CONTRÔLE DE LA NAVIGATION AÉRIENNE Épreuve commune obligatoire de MATHÉMATIQUES Durée : 4 Heures Coefficient

Plus en détail

Brevet Juin 2007 Liban Corrigé Page 1 sur 6

Brevet Juin 2007 Liban Corrigé Page 1 sur 6 Brevet Juin 007 Liban Corrigé Page 1 sur 6 Exercice 1 : 1) A = 500 (10 3 ),4 10 7 8 10 4 = 500 10 6 4 10 1 10 7 8 10 4 500 4 = 8 = 500 3 8 8 = 500 3 100 10 4 = 1500 10 0 + 4 = 1500 10 4 = 1,5 10 3 10 4

Plus en détail

Baccalauréat L spécialité, Métropole et Réunion, 19 juin 2009 Corrigé.

Baccalauréat L spécialité, Métropole et Réunion, 19 juin 2009 Corrigé. Baccalauréat L spécialité, Métropole et Réunion, 19 juin 2009 Corrigé. L usage d une calculatrice est autorisé Durée : 3heures Deux annexes sont à rendre avec la copie. Exercice 1 5 points 1_ Soit f la

Plus en détail

TRIGONOMETRIE - EXERCICES CORRIGES

TRIGONOMETRIE - EXERCICES CORRIGES Cours et eercices de mathématiques TRIGONOMETRIE - EXERCICES CORRIGES Trigonométrie rectangle Eercice n. Compléter les égalités en respectant bien les notations de l énoncé cos ABC = sin ABC = tan ABC

Plus en détail

Dérivation : cours. Dérivation dans R

Dérivation : cours. Dérivation dans R TS Dérivation dans R Dans tout le capitre, f désigne une fonction définie sur un intervalle I de R (non vide et non réduit à un élément) et à valeurs dans R. Petits rappels de première Téorème-définition

Plus en détail

Formulaire de maths Algèbre linéaire et multilinéaire

Formulaire de maths Algèbre linéaire et multilinéaire Formulaire de maths Algèbre linéaire et multilinéaire Nom Formule Espaces vectoriels Famille libre On dit que la famille est libre si Famille liée On dit que la famille est liée si Théorème de la base

Plus en détail

Calcul matriciel. Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes.

Calcul matriciel. Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes. 1 Définitions, notations Calcul matriciel Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes. On utilise aussi la notation m n pour le

Plus en détail

Exercices 4. Nombres réels...

Exercices 4. Nombres réels... Exercices 4 Nombres réels La maîtrise des inégalités et de la notion de borne supérieure est un préalable incontournable à l étude de l analyse réelle. 4 Nombres réels..........................................................................

Plus en détail

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Eercice 1 (5 points) pour les candidats n ayant pas choisi la spécialité MATH Le tableau suivant donne l évolution du chiffre

Plus en détail

Planche n o 22. Fonctions de plusieurs variables. Corrigé

Planche n o 22. Fonctions de plusieurs variables. Corrigé Planche n o Fonctions de plusieurs variables Corrigé n o : f est définie sur R \ {, } Pour, f, = Quand tend vers, le couple, tend vers le couple, et f, tend vers Donc, si f a une limite réelle en, cette

Plus en détail

Résolution de systèmes linéaires par des méthodes directes

Résolution de systèmes linéaires par des méthodes directes Résolution de systèmes linéaires par des méthodes directes J. Erhel Janvier 2014 1 Inverse d une matrice carrée et systèmes linéaires Ce paragraphe a pour objet les matrices carrées et les systèmes linéaires.

Plus en détail

Correction de l épreuve intermédiaire de mai 2009.

Correction de l épreuve intermédiaire de mai 2009. Licence de Gestion. 3ème Année Année universitaire 8-9 Optimisation Appliquée C. Léonard Correction de l épreuve intermédiaire de mai 9. Exercice 1 Avec les notations du cours démontrer que la solution

Plus en détail

INTÉGRATION SUR LES SURFACES. Le but de ce texte est d expliquer comment définir et calculer des expressions du type

INTÉGRATION SUR LES SURFACES. Le but de ce texte est d expliquer comment définir et calculer des expressions du type INTÉGRATION SUR LES SURFACES Le but de ce texte est d expliquer comment définir et calculer des expressions du type φ(x)dσ(x) Σ où Σ est une surface de classe C 1 de R 3 ou plus généralement une hypersurface

Plus en détail

) est une suite croissante si et seulement si, pour tout entier n, u n + 1

) est une suite croissante si et seulement si, pour tout entier n, u n + 1 1> Généralités sur les suites numériques Définition Une suite numérique est une fonction définie sur 0 ou sur une partie de 0 Sens de variation d une suite La suite ( est une suite croissante si et seulement

Plus en détail

Factorisation Factoriser en utilisant un facteur commun Fiche méthode

Factorisation Factoriser en utilisant un facteur commun Fiche méthode Factorisation Factoriser en utilisant un facteur commun Fiche méthode Rappel : Distributivité simple Soient les nombres, et. On a : Factoriser, c est transformer une somme ou une différence de termes en

Plus en détail

Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4

Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4 Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4 Exercice 1 Ecrire un programme de construction de la figure suivante. On utilisera seulement deux mesures : le rayon du cercle est 8 cm, la largeur d

Plus en détail

Conjecture de Syracuse

Conjecture de Syracuse Conjecture de Syracuse Énoncé du problème [1] : Soit (U)n la suite définie par : (U)0=N, avec N N* [(U)n]/2 si (U)n est pair. et (U)n+1 = 3(U)n +1 si (U)n est impair. La Conjecture de Syracuse affirme

Plus en détail

Polynômes. Motivation. 1. Définitions. Exo7. 1.1. Définitions

Polynômes. Motivation. 1. Définitions. Exo7. 1.1. Définitions Exo7 Polynômes Vidéo partie 1. Définitions Vidéo partie 2. Arithmétique des polynômes Vidéo partie 3. Racine d'un polynôme, factorisation Vidéo partie 4. Fractions rationnelles Exercices Polynômes Exercices

Plus en détail

Partie numérique Exercice 1 1) Les nombres 288 et 224 sont pairs donc ils sont divisibles par 2. Ils ne sont donc pas premiers

Partie numérique Exercice 1 1) Les nombres 288 et 224 sont pairs donc ils sont divisibles par 2. Ils ne sont donc pas premiers Partie numérique Eercice 1 1) Les nombres 88 et sont pairs donc ils sont divisibles par. Ils ne sont donc pas premiers entre eu car leur Plus Grand Commun Diviseur est supérieur ou égal à. ) Pour calculer

Plus en détail

Exercice 2. Exercice 3

Exercice 2. Exercice 3 Feuille d eercices n 10 Eercice 1 Une voiture parcours 150 km. Elle effectue une première partie du trajet à la vitesse moyenne de 80 km/h. On notera la longueur de cette partie, eprimée en km Suite à

Plus en détail

Mathématiques financières

Mathématiques financières Mathématiques financières Arnaud Triay Table des matières 1 Introduction Position du problème.1 Pricing des options........................................... Formalisme..............................................

Plus en détail

Solutions du Concours Fryer 2003

Solutions du Concours Fryer 2003 Concours canadien de mathématiques Une activité du Centre en mathématiques et en Université de Waterloo, Waterloo, Ontario Solutions du Concours Fryer 2003 (9 e année) (Secondaire III au Québec) pour les

Plus en détail

Exercices Alternatifs. Une fonction continue mais dérivable nulle part

Exercices Alternatifs. Une fonction continue mais dérivable nulle part Eercices Alternatifs Une fonction continue mais dérivable nulle part c 22 Frédéric Le Rou (copyleft LDL : Licence pour Documents Libres). Sources et figures: applications-continues-non-derivables/. Version

Plus en détail

ARITHMETIQUE EXERCICES CORRIGES

ARITHMETIQUE EXERCICES CORRIGES Exercice n 1. ARITHMETIQUE EXERCICES CORRIGES 5 1) Donner l écriture de a) A = 1 b) A = 1001 c) A = 1 ) Ecrire la suite des 10 premiers nombres entiers en base deux. En base quatre ) En base douze, on

Plus en détail

Actions de groupes. Exemples et applications

Actions de groupes. Exemples et applications 4 Actions de groupes. Exemples et applications G, ) est un groupe multiplicatif et on note ou G si nécessaire) l élément neutre. E est un ensemble non vide et S E) est le groupe des permutations de E.

Plus en détail

Sur l algorithme RSA

Sur l algorithme RSA Sur l algorithme RSA Le RSA a été inventé par Rivest, Shamir et Adleman en 1978. C est l exemple le plus courant de cryptographie asymétrique, toujours considéré comme sûr, avec la technologie actuelle,

Plus en détail

MATHS VUIBERT. Rappels de cours Conseils de méthode Exercices guidés Exercices d approfondissement Problèmes de synthèse Tous les corrigés détaillés

MATHS VUIBERT. Rappels de cours Conseils de méthode Exercices guidés Exercices d approfondissement Problèmes de synthèse Tous les corrigés détaillés VUIBERT MÉTHODES EXERCICES PROBLÈMES MATHS ECE 2 e année Tout le programme Rappels de cours Conseils de méthode Exercices guidés Exercices d approfondissement Problèmes de synthèse Tous les corrigés détaillés

Plus en détail