DESSIN D'OBJETS. 1.-LE PROCESSUS TECHNOLOGIQUE.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DESSIN D'OBJETS. 1.-LE PROCESSUS TECHNOLOGIQUE."

Transcription

1 DESSIN D'OBJETS. 1.-LE PROCESSUS TECHNOLOGIQUE Les produits technologiques La technologie est l'ensemble de connaissances théoriques et pratiques qui s'emploient pour produire des biens ou des services afin de satisfaire les besoins ou souhaits de la société. La technologie s'occupe de détecter et d analyser les problèmes et à en chercher les solutions en employant les connaissances techniques et socioculturels dont on dispose. La réponse technologique à un problème peut être un objet, mais aussi un procédé ou une façon de faire les choses Les phases du processus technologique. On appelle processus technologique l'ensemble d'opérations qu'emploie la technologie pour élaborer ses produits. Les phases de ce processus sont: 1.Définir le problème, c'est à dire, établir ce que le produit doit faire et les objectifs qu'il doit accomplir. 2.Chercher et analyser l'information. On l obtient moyennant des sources et des procédés différents. 3.Dessiner. Avant d'élaborer un objet, il faut le dessiner, pas seulement en imaginant ses différents éléments ou ses fonctions mais en considérant d'autres aspects tels que l'emballage, ses possibles réparations, etc. 4.Planifier. Cela consiste à envisager le plan à suivre et à proposer les moyens pour arriver au résultat prévu. 5.Construire. Avant la production d'un objet, on construit son prototype. 6.Évaluer. On réalise des tests et des essais pour vérifier si l'objet accomplit la finalité à laquelle il était destiné. 1

2 1.3.-Le projet technique. C'est le document où l'on décrit en détail la solution technique à un problème déterminé. D'habitude, le projet technique a les composants suivants: La mémoire technique: C'est le document où l'on décrit le problème à résoudre et les possibles solutions. Il doit contenir les caractéristiques générales du produit et quelques annexes. Les ébauches, les croquis et les plans. Ils développent, d'une façon graphique, le projet. Ils peuvent avoir des finalités différentes: fournir une vision générale de l'objet, faciliter sa construction ou son montage, expliquer son fonctionnement, etc. L'organisation des ressources et des tâches. On y organise tous les moyens dont a besoin le développement du produit, ainsi que les tâches et les responsabilités de chaque membre de l'équipe. Le budget. On y réalise une prévision détaillée des coûts des différentes ressources qui vont être employées pour l'élaboration du produit. Le pli de conditions. On y recueille les conditions dans lesquelles on va développer le produit: les délais d'exécution, les conditions techniques qu'il doit accomplir, la réglementation qu'il doit suivre, etc. 2

3 2.- LA REPRÉSENTATION D'OBJETS Le dessin technique. C'est l'une des techniques qu'on emploie pour décrire un objet, afin de fournir l'information nécessaire à sa fabrication, son montage, etc. Le dessin technique suit quelques règles. Il y a plusieurs types de dessins techniques. Les plus courants sont: les ébauches, les croquis, les plans et les schémas L'ébauche et le croquis. L'ébauche est un dessin à main levée. Il sert à fournir une idée générale du produit ou de quelques éléments. 3

4 Le croquis est un dessin simple, à main levée, où l'on concrétise la forme et l'on indique les mesures réelles de l'objet représenté. On y utilise les cotes Les plans. Ce sont des dessins alignés, élaborés moyennant des outils ou l'informatique. Ce sont des dessins faits à différentes échelles, en respectant les proportions Les schémas. Ce sont des dessins employés pour faciliter la construction ou le montage d'un objet. Ils montrent les différentes parties ou pièces de l'objet. Généralement on numérote les pièces pour faciliter l'identification et l'on accompagne le dessin d'une table où l'on indique le nom, le matériel et le nombre d'unités de chacune. 4

5 3.- LA MESURE DES PIÈCES. Pour faire un dessin précis d'une pièce, il faut le mesurer moyennant des outils tels que le calibre et le micromètre Le calibre. C'est un instrument qu'on emploie pour mesurer les épaisseurs et les diamètres. Il y a deux parties fondamentales, la règle et le coulisseau. En mesurant une pièce, il peut y avoir : Le zéro de l'échelle du coulisseau qui coïncide avec l'une des divisions de la règle. Dans ce cas, la pièce mesure ce que le coulisseau indique. Le zéro de l'échelle du coulisseau qui ne coïncide avec aucune division de la règle. Dans ce cas, la longitude de la pièce est comprise entre les deux marques où se trouve le zéro du coulisseau Le micromètre. On l'utilise pour mesurer avec plus de précision qu'avec le coulisseau. Il consiste à utiliser deux pointes ou palpeurs qui s'approchent en faisant tourner un vis grâce à un tambour. Le micromètre a deux échelles: Une échelle longitudinale qui mesure de 0,5 à 0,5 mm. Une échelle verticale, gravée sur la circonférence du tambour qui a 50 divisions, chaque division a 0,01 mm. chacune d'elles. On obtient la longitude d'un objet en additionnant la lecture de deux échelles. 5

6 3.3.-Comment mesurer les dimensions d'un objet. 1.On détraque l'objet en corps simples (des cubes, des prismes, des cylindres, etc) 2.On mesure les dimensions fondamentales (longitude, largeur, hauteur, diamètre) de chaque corps simple. 3.On prend les mesures qui indiquent la position de chaque composant par rapport aux autres LA PROPORTION ET L'ÉCHELLE L'échelle Quand les objets à représenter sont très petits ou très grands, il est préférable de les dessiner en les adaptant à une échelle précise. L'échelle peut être: - de taille réelle, quand la taille de l'objet représenté sur le plan coïncide avec la taille réelle, c'est à dire, l'échelle de 1:1. De taille réduite, quand la taille de l objet sur le plan est plus petite que dans la réalité. De grande taille, quand la taille de l'objet est plus grande que dans la réalité Comment choisir l'échelle adéquate Pour choisir l'échelle, il faudra tenir compte de: La taille réelle de l'objet. La taille du papier où l'objet va être dessiné. Le degré de détail dont on a besoin Instruments pour dessiner à échelle Pour faciliter l'exécution de dessins à échelle, il existe des règles spéciales appelées écailleurs qui contiennent deux ou plus échelles Échelles graphiques C'est une ligne où l'on indique les longitudes réelles qui correspondent aux distances mesurées sur le plan. 6

7 5.- DÉLIMITATION DES COTES La délimitation des cotes. C'est le processus qui sert à montrer sur un plan les dimensions de l'objet représenté. On y utilise les cotes. On écrit les cotes sur des lignes, limitées par des flèches qui sont appelées lignes de cote qui sont aussi délimitées par deux lignes perpendiculaires entre elles et qui sont nommées lignes de référence Traçage des lignes de cote Les lignes de cote doivent être parallèles à la longitude à délimiter Comment écrire les cotes. Il y a deux façons d'écrire les cotes: Parallèles aux lignes de cote, centrées et un peu au-dessus d'elles. En alternant les chiffres des cotes verticales aux lignes de cote. Un dessin doit avoir autant de cotes qui soient nécessaires pour définir toutes ses magnitudes. 6.- PROJECTIONS ET VUES Projections sur un dièdre. Un dièdre est chacune des espaces qui se forment quand deux plans se coupent perpendiculairement. Son système se base sur la représentation des proportions orthogonales d'un corps sur les deux plans d'un dièdre. Cette représentation montre, de façon simultanée, les objets sur deux plans perpendiculaires entre eux. Le plan horizontal et le plan vertical. La projection sur le plan horizontal s'appelle pied et sur le plan vertical, tracé Les vues d'une figure Pour que le croquis d'un objet soit bien défini, il doit montrer tous les aspects de l objet en détail. Pour se faire, il faut dessiner tous les points de vue nécessaires. 7

8 Si l'on observe un objet de face, dans sa position naturelle, la vue que l'on a s'appelle tracé, et si on le voit par derrière, on aura le tracé postérieur. Si on regarde l'objet de haut, la vue que l'on obtient est celle en pied. Quand on regarde l'objet des deux côtés, on a le profil droit et le profil gauche. Il y a deux façons de placer les vues: le système européen et le système américain. 7.- LE DESSIN EN PERSPECTIVE Perspective isométrique La perspective isométrique utilise un système de coordonnées de trois axes qui forment entre elles des angles de 120º. Les axes de coordonnées s'appellent X, Y et Z; elles se coupent à l'origine O. Ils forment deux à deux trois plans de référence ou de coordonnées. Le plan horizontal, le plan vertical et le plan de profil. Pour tracer des figures plates sur un plan de référence, on met sur les axes correspondants à ce plan, les mesures de la figure, en traçant ensuite des lignes parallèles à l'autre axe, jusqu'à se croiser. Pour représenter des objets solides simples limités par deux côtés plats, il faut d'abord les placer de façon à ce que leurs axes fondamentaux soient parallèles aux axes de coordonnés Perspective cavalière. La perspective cavalière utilise un système de coordonnées formé par trois axes dont le premier et le deuxième forment un angle de 90º et le troisième, un angle libre par rapport aux autres. On mesure sur l'axe de coordonnées X la longitude des objets, sur l'axe Z, la hauteur et sur l'axe Y, la profondeur. 8

9 7.3.- Perspective conique. La perspective conique se base sur la projection des corps tridimensionnels sur un plan (bidimensionnel). Cette perspective utilise un, deux ou trois points de fuite, vers lesquels convergent toutes les droites parallèles d'une direction déterminée. 9

modélisation solide et dessin technique

modélisation solide et dessin technique CHAPITRE 1 modélisation solide et dessin technique Les sciences graphiques regroupent un ensemble de techniques graphiques utilisées quotidiennement par les ingénieurs pour exprimer des idées, concevoir

Plus en détail

Sciences Boîte à Outils

Sciences Boîte à Outils Sciences Boîte à Outils Si le cours de Sciences, comme tous les autres d ailleurs, est fait pour te permettre d acquérir des connaissances générales, il doit aussi te servir à utiliser des techniques,

Plus en détail

Séance de TP 4 Lentilles minces. Romain BEL 3 janvier 2002

Séance de TP 4 Lentilles minces. Romain BEL 3 janvier 2002 Séance de TP 4 Lentilles minces Romain BEL 3 janvier 2002 1 Table des matières 1 Lentilles minces, stigmatisme, relations de conjugaison 3 1.1 Lentilles minces............................. 3 1.2 L'approximation

Plus en détail

Mathématiques. Géométrie

Mathématiques. Géométrie Mathématiques CE2 Nombres Calcul Géométrie Grandeurs Mesures AVANT-PROPOS Ce livret a été réalisé dans le but de rendre plus lisibles les compétences à acquérir en mathématiques au terme du CE2. Il donne

Plus en détail

CHAPITRE 8 LE CHAMP MAGNETIQUE

CHAPITRE 8 LE CHAMP MAGNETIQUE CHAPTRE 8 LE CHAMP MAGETQUE ) Champ magnétique 1) Magnétisme Phénomène connu depuis l'antiquité. Les corps possédant des propriétés magnétiques sont appelés des aimants naturel (fer, oxyde magnétique de

Plus en détail

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie?

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Nom : Groupe : Date : Verdict Chapitre 11 1 La communication graphique Pages 336 et 337 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Les dessins de fabrication. Les schémas.

Plus en détail

L'audit des systèmes d'informations - Une méthode formalisée, la technique des Flow-Charts.

L'audit des systèmes d'informations - Une méthode formalisée, la technique des Flow-Charts. L'audit des systèmes d'informations - Une méthode formalisée, la technique des Flow-Charts. L'objectif de l'auditeur est de comprendre les méthodes et les systèmes employés au sein de l'organisation, ainsi

Plus en détail

4.5 Coefficients de pression et de forces. 4.5.1 Ecoulement de l air autour d une construction

4.5 Coefficients de pression et de forces. 4.5.1 Ecoulement de l air autour d une construction 4.5 Coefficients de pression et de forces Pour les bâtiments, il convient de déterminer les coefficients de pressions extérieure et intérieure. Les coefficients de pression extérieure permettent de calculer

Plus en détail

FICHE D'APPLICATION Juillet

FICHE D'APPLICATION Juillet Table des matières 1. Description de l'application 2. Application - Données 3. Sélection du produit et dimensionnement 4. Solution Motovario 1. Description de l'application Les écrans pour les terrains

Plus en détail

CHAPITRE 1 TOPOMÉTRIE: RELEVÉ DE TERRAIN AVEC UN NIVEAU OBJECTIFS 2 INTRODUCTION 2 EXEMPLE RÉSOLU 10 EXERCICES À RÉSOUDRE 11

CHAPITRE 1 TOPOMÉTRIE: RELEVÉ DE TERRAIN AVEC UN NIVEAU OBJECTIFS 2 INTRODUCTION 2 EXEMPLE RÉSOLU 10 EXERCICES À RÉSOUDRE 11 Chapitre 1 Topométrie: relevé de terrain avec un niveau 1/1 CHAPITRE 1 TOPOMÉTRIE: RELEVÉ DE TERRAIN AVEC UN NIVEAU OBJECTIFS 2 INTRODUCTION 2 1.1 DÉFINITIONS 3 1.2 STADIMÉTRIE 4 EXEMPLE RÉSOLU 10 EXERCICES

Plus en détail

Le Dessin Technique.

Le Dessin Technique. Jardin-Nicolas Hervé cours 1 / 9. Modélisation et représentation d un objet technique. La modélisation et la représentation d un objet sont deux formes de langage permettant de définir complètement la

Plus en détail

La perspective à point de fuite

La perspective à point de fuite La perspective à point de fuite 1. L'expérience de Brunelleschi C'est à l'architecte, ingénieur et sculpteur florentin Filippo Brunelleschi (1377-1446) que revient le mérite d'avoir démontré les principes

Plus en détail

Solides et patrons. Cours

Solides et patrons. Cours Solides et patrons EXERCICE 1 : Cours 1) Représenter un cube en perspective cavalière. 2) Qu est-ce qu un polyedre? 3) Qu est-ce qu un prisme droit? Si les bases du prisme ont n côtés combien le prisme

Plus en détail

Thème 12: Généralités sur les fonctions

Thème 12: Généralités sur les fonctions GÉNÉRALITÉS SUR LES FONCTIONS 69 Thème 12: Généralités sur les fonctions 12.1 Introduction Qu est-ce qu une fonction? Une fonction est une sorte de "machine". On choisit dans un ensemble de départ A un

Plus en détail

LES LENTILLES O F' foyer image. f distance focale (en mètres)

LES LENTILLES O F' foyer image. f distance focale (en mètres) LES LENTILLES 1) Reconnaître les lentilles : Une lentille en verre ou en matière plastique dévie la lumière. Une de ses surfaces n'est pas plane. Les lentilles convergentes à bord mince et à centre épais

Plus en détail

Cours : TECHNIQUE DU RELEVE ARCHITECTURAL

Cours : TECHNIQUE DU RELEVE ARCHITECTURAL Université Mohamed Khider Biskra Département d architecture Cours : TECHNIQUE DU RELEVE ARCHITECTURAL Enseignantes: M me MAGRI-DJENANE Sahar M me MADHOUI Meriem M me BELARBI Samia 2011-2012 Sommaire I.

Plus en détail

Le microscope simplifié. TP : Le microscope. Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope.

Le microscope simplifié. TP : Le microscope. Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope. Le microscope simplifié TP : Le microscope Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope. Description : Un microscope est constitué entre autres de

Plus en détail

FctsAffines.nb 1. Mathématiques, 1-ère année Edition 2007-2008. Fonctions affines

FctsAffines.nb 1. Mathématiques, 1-ère année Edition 2007-2008. Fonctions affines FctsAffines.nb 1 Mathématiques, 1-ère année Edition 2007-2008 Fonctions affines Supports de cours de mathématiques de degré secondaire II, lien hpertete vers la page mère http://www.deleze.name/marcel/sec2/inde.html

Plus en détail

MEGA Process BPMN Edition. Guide de Démarrage

MEGA Process BPMN Edition. Guide de Démarrage MEGA Process BPMN Edition Guide de Démarrage MEGA 2009 SP4 1ère édition (juin 2010) Les informations contenues dans ce document pourront faire l objet de modifications sans préavis et ne sauraient en aucune

Plus en détail

CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE

CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE 1. Notion de champ Si en un endroit à la surface de la Terre une boussole s'oriente en pointant plus ou moins vers le nord, c'est qu'il existe à l'endroit où elle se trouve,

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces

GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces non parallèles Si un solide soumis à l'action de 3 forces A

Plus en détail

UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE

UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE TS Spécialité-ptique 1-formation d une image T.P-cours de Physique n 1 : IMGE RMEE PR UNE LENTILLE MINCE CNVERGENTE Partie : Produire des Il faudra être capable de : images et observer Positionner sur

Plus en détail

Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés

Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : notion de vecteur, transformation de points par translation et vecteurs égaux Exercice 2 : parallélogramme

Plus en détail

Introduction. I Étude rapide du réseau - Apprentissage. II Application à la reconnaissance des notes.

Introduction. I Étude rapide du réseau - Apprentissage. II Application à la reconnaissance des notes. Introduction L'objectif de mon TIPE est la reconnaissance de sons ou de notes de musique à l'aide d'un réseau de neurones. Ce réseau doit être capable d'apprendre à distinguer les exemples présentés puis

Plus en détail

Salle de technologie

Salle de technologie Prénom : Nom : Classe : Date : Salle de technologie Séquence Le dessin technique Définition du dessin technique : Le dessin technique est un ensemble de règles pour représenter des objets ; ces règles

Plus en détail

SERRURE ÉLECTRONIQUE À PÊNE DORMANT

SERRURE ÉLECTRONIQUE À PÊNE DORMANT Marquez un cercle de 1 po (25.4 mm) de diamètre au centre du bord de la porte. 2" 1-3/4" 1-9/16" 1-3/8" 51 45 40 35 POUR DISTANCE D'ENTRÉE de 2-3/8 po ( 60mm ) Pliez ce gabarit sur la ligne pointillée

Plus en détail

Mesurer les altitudes avec une carte

Mesurer les altitudes avec une carte www.ign.fr > Espace éducatif > Les fiches thématiques > Lecture de la carte Mesurer les altitudes avec une carte Les cartes topographiques ne sont pas uniquement une représentation plane de la surface

Plus en détail

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident OPTIQUE Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident AIR rayon réfléchi EAU rayon réfracté A l'interface entre les deux milieux, une partie

Plus en détail

Accessoires pour SWS. Caractéristiques. Description du fonctionnement Rack de rangement SWM-S pour changeurs d'outils

Accessoires pour SWS. Caractéristiques. Description du fonctionnement Rack de rangement SWM-S pour changeurs d'outils Description du fonctionnement Rack de rangement SWM-S pour changeurs d'outils Le rack de changement rapide modulaire Small est conçu pour changeurs d'outils de taille SWS-005 jusqu à SWS-021. Des racks

Plus en détail

Règlement technique fédéral

Règlement technique fédéral S E C T E U R E Q U I P E M E N T RÈGLEMENT TECHNIQUE Edition Octobre 2009 Règlement technique fédéral La chaise d'arbitrage de badminton La chaise d arbitrage de badminton Règlement Technique Mise à jour

Plus en détail

DESSIN INDUSTRIEL. René LANDRY

DESSIN INDUSTRIEL. René LANDRY 65 1. MOTIVATION Dans un LEP, le dessin industriel rebute beaucoup d'élèves ; quelque chose leur échappe. En fait, les premières leçons sont parfois décisives ; c'est au cours de ces leçons que l'on aborde

Plus en détail

Communication graphique

Communication graphique Introduction générale Partie I. La projection parallèle 1. Le dessin multivue 2. La méthode de Monge 3. L axonométrie 4. Courbes de Bézier 5. La projection cotée (topographie) Projection cotée Méthode

Plus en détail

Aménagement Finitions.

Aménagement Finitions. EVALUATION Aménagement Finitions. Dessin Sq.:EV. EVALUATION Exploitation de dossier de plans consignes de travail pages 3 et 4 vue en plan page 5 coupe verticale page 6 façades page 7 Temps prévu pour

Plus en détail

Documentation Technique du programme HYDRONDE_LN

Documentation Technique du programme HYDRONDE_LN Documentation Technique du programme HYDRONDE_LN Réalisation du programme H.GUYARD Réalisation du matériel électronique C.COULAUD & B.MERCIER Le programme HYDRONDE_LN est un programme qui permet de visualiser

Plus en détail

Utilisation du logiciel Cabri 3D de géométrie dans l espace (*)

Utilisation du logiciel Cabri 3D de géométrie dans l espace (*) Dans nos classes 645 Utilisation du logiciel Cabri 3D de géométrie dans l espace (*) Jean-Jacques Dahan(**) Historiquement, la géométrie dynamique plane trouve ses racines chez les grands géomètres de

Plus en détail

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques IX. 1 L'appareil de mesure qui permet de mesurer la différence de potentiel entre deux points d'un circuit est un voltmètre, celui qui mesure le courant

Plus en détail

POS 15/18. Guide de démarrage rapide

POS 15/18. Guide de démarrage rapide POS 15/18 Guide de démarrage rapide GUIDE DE DÉMARRAGE RAPIDE POS15/18 Station Totale 1. Premiers pas................................................................ 2 1.1 Clavier, écran tactile et menu

Plus en détail

Filières SMP & SMIA, année 2012-2013 Optique Géométrique Pr. Khalid ASSALAOU FPL, Maroc

Filières SMP & SMIA, année 2012-2013 Optique Géométrique Pr. Khalid ASSALAOU FPL, Maroc Filières SMP & SMIA, année 202-203 Optique Géométrique Pr. Khalid ASSALAOU, Maroc Les lentilles minces (suite) 2 Construction du rayon émergent correspondant à un rayon incident donné lentille convergente

Plus en détail

Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée

Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée Le b.a.-ba du randonneur Fiche 2 Lire une carte topographique Mais c est où le nord? Quel Nord Le magnétisme terrestre attire systématiquement

Plus en détail

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert DISQUE DUR Le sujet est composé de 8 pages et d une feuille format A3 de dessins de détails, la réponse à toutes les questions sera rédigée sur les feuilles de réponses jointes au sujet. Toutes les questions

Plus en détail

X LENTILLES SPHERIQUES MINCES

X LENTILLES SPHERIQUES MINCES X LENTILLES SPHERIQUES MINCES Exercices de niveau Dans ces exercices vous apprendrez à manipuler correctement les relations de conjugaison et de grandissement, d abord dans des cas très simples puis plus

Plus en détail

Informations relatives à la mise-à-jour. 2011r.03

Informations relatives à la mise-à-jour. 2011r.03 Informations relatives à la mise-à-jour 2011r.03 Table des matières 1. Modélisation... 3 1.1. Attribuer plus facilement des conditions limites de pivotement aux éléments plats... 3 1.1.1. Possibilités

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette PANNEAU SOLAIRE AUTO-PILOTE Enseignement au lycée Article Code Panneau solaire auto-piloté 14740 Document non contractuel L'énergie solaire L'énergie solaire est l'énergie

Plus en détail

Seconde et première Exercices de révision sur les probabilités Corrigé

Seconde et première Exercices de révision sur les probabilités Corrigé I_ L'univers. _ On lance simultanément deux dés indiscernables donc il n'y a pas d'ordre. Il y a répétition, les dbles. On note une issue en écrivant le plus grand chiffre puis le plus petit. 32 signifie

Plus en détail

PETITE PERCEUSE/FRAISEUSE D'ÉTABLI "SPHINX 1000" COMMANDÉE PAR ORDINATEUR

PETITE PERCEUSE/FRAISEUSE D'ÉTABLI SPHINX 1000 COMMANDÉE PAR ORDINATEUR 231 PETITE PERCEUSE/FRAISEUSE D'ETABLI "SPHINX 1000" COMMANDÉE PAR ORDINATEUR ORIGINE Conçue à l'initiative d'un Professeur de technologie de Rennes, cette machine est maintenant construite en série par

Plus en détail

PRÉSENTATION PRÉSENTATION DU LOGICIEL

PRÉSENTATION PRÉSENTATION DU LOGICIEL Page N 1 Table des matières Présentation...3 Présentation du logiciel...3 Téléchargement du logiciel...4 Installation sous Windows...5 Démarrage du logiciel...6 Paramétrage du logiciel...7 Présentation

Plus en détail

INSTRUCTIONS COMPLÉTES

INSTRUCTIONS COMPLÉTES INSTRUCTIONS COMPLÉTES Le Service de plans du Canada, un organisme fédéral-provincial, favorise le transfert de technologie au moyen de feuillets, de croquis et de plans de construction qui montrent comment

Plus en détail

4. Applications des dérivées

4. Applications des dérivées APPLICATIONS DES DÉRIVÉES 25 4. Applications des dérivées 4.1. Calculs de tangentes à des courbes On cherche parfois à connaître l'équation d'une droite tangente à une fonction. Rappels sur les droites

Plus en détail

Les normes du bâtiment pour l'installation d'un escalier intérieur Définition des termes techniques pour les escaliers : Escalier : Volée :

Les normes du bâtiment pour l'installation d'un escalier intérieur Définition des termes techniques pour les escaliers : Escalier : Volée : Accueil Diapo FAQ Instal. escalier Photo Les normes du bâtiment pour l'installation d'un escalier intérieur 1. Définition des termes techniques pour les escaliers. 2. Normes élémentaires des marches d'escaliers.

Plus en détail

Fonctions linéaires et affines. 1 Fonctions linéaires. 1.1 Vocabulaire. 1.2 Représentation graphique. 3eme

Fonctions linéaires et affines. 1 Fonctions linéaires. 1.1 Vocabulaire. 1.2 Représentation graphique. 3eme Fonctions linéaires et affines 3eme 1 Fonctions linéaires 1.1 Vocabulaire Définition 1 Soit a un nombre quelconque «fixe». Une fonction linéaire associe à un nombre x quelconque le nombre a x. a s appelle

Plus en détail

OA = 1 f. OA = 1 f Relation de grandissement : γ = A B OA. AB = OA

OA = 1 f. OA = 1 f Relation de grandissement : γ = A B OA. AB = OA Lentille f = 0 cm Lentille f = 20 cm 5,0 20,0 25,0 30,0 25,0 30,0 35,0 40,0 (cm ) 0,0667 0,0500 0,0400 0,0333 (cm ) 0,0400 0,0333 0,0286 0,0250 30,0 20,0 6,7 5,0 00,0 60,0 47,0 40,0 (cm ) 0,0333 0,0500

Plus en détail

Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables

Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables 1 ère STI2D TP V2.0 Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables CO8.sin4 Identifier les variables mesurées. CO9.sin2 Instrumenter un système. Acquerir l'information. Utilisation d'un

Plus en détail

Les illusions d optiques

Les illusions d optiques Les illusions d optiques Informations et illusions tirées du site : http://ophtasurf.free.fr/illusion.htm La plupart des illusions classiques dites «optico-géométriques» ont été découvertes dans les années

Plus en détail

5. Étude de fonctions

5. Étude de fonctions ÉTUDE DE FONCTIONS 33 5. Étude de fonctions 5.1. Asymptotes Asymptote verticale La droite = a est dite asymptote verticale (A. V.) de la fonction f si l'une au moins des conditions suivantes est vérifiée

Plus en détail

Logiciel XnView. I. L'Utilitaire de la photo

Logiciel XnView. I. L'Utilitaire de la photo I. L'Utilitaire de la photo Logiciel XnView Présentation ci-contre de ce logiciel-utilitaire de photos numériques qui fait presque tout; on s'intéressera surtout à ses possibilités de traiter un certain

Plus en détail

Lentilles Détermination de distances focales

Lentilles Détermination de distances focales Lentilles Détermination de distances focales Résumé Les lentilles sont capables de faire converger ou diverger un faisceau lumineux. La distance focale f d une lentille caractérise cette convergence ou

Plus en détail

Fiche n 5 Paysage avec Sketchup Make. Table des matières

Fiche n 5 Paysage avec Sketchup Make. Table des matières Fiche n 5 Paysage avec Sketchup Make Table des matières Fiche n 5 Paysage avec Sketchup Make...1 1-Utiliser les outils Bac à sable...1 2-Exercices d'application...5 2.1-À partir de zéro...5 2.2-À partir

Plus en détail

Utilisation du logiciel de configuration 32H avec l interface HCOM-USB

Utilisation du logiciel de configuration 32H avec l interface HCOM-USB Utilisation du logiciel de configuration 32H avec l interface HCOM-USB 1. Introduction Le logiciel «32H» permet de configurer la gamme des transmetteurs et indicateurstransmetteurs «A puissance 3» compatibles

Plus en détail

LE DESSIN INDUSTRIEL

LE DESSIN INDUSTRIEL LE DESSIN INDUSTRIEL -I- INTRODUTION... -II- REGLES ET ONVENTIONS DU DESSIN INDUSTRIEL... 2 -II-- LE DOUMENT TEHNIQUE... 2 -II-2- LES DIFFERENTS TYPES DE TRITS... 2 -II-3- PROJETION YLINDRIQUE ORTHOGONLE...

Plus en détail

LES LENTILLES MINCES

LES LENTILLES MINCES LES LENTILLES MINCES I. GÉNÉRALITÉS Une lentille est un milieu transparent, homogène et isotrope limité par deux dioptres sphériques ou un dioptre sphérique et un dioptre plan. n distingue deux types de

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : A Dernière modification : 06/03/2014 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Charpentier (ère) Coque I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

Chapitre 6 : LES LENTILLES MINCES S 3 F

Chapitre 6 : LES LENTILLES MINCES S 3 F Chapitre 6 : LES LENTILLES MINCES S 3 F I) Généralité sur l optique géométrique : 1) Rappel sur les faisceaux lumineux : A partir d'une source de lumière, nous observons un faisceau lumineux qui peut être

Plus en détail

GMEC1311 Dessin d ingénierie. Chapitre 1: Introduction

GMEC1311 Dessin d ingénierie. Chapitre 1: Introduction GMEC1311 Dessin d ingénierie Chapitre 1: Introduction Contenu du chapitre Introduction au dessin technique Normes Vues Traits Échelle Encadrement 2 Introduction Les dessins ou graphiques sont utilisés

Plus en détail

- Les 2 parties sont délimitées par une zone rétrécie formant autour de la dent une ligne sinueuse, le collet.

- Les 2 parties sont délimitées par une zone rétrécie formant autour de la dent une ligne sinueuse, le collet. ANATOMIE DENTAIRE LES DENTS PERMANENTES Caractères généraux Chaque dent est constituée de 2 parties principales. - Une partie visible, au niveau de la cavité buccale, plus ou moins massive, la couronne

Plus en détail

+ 1 (attention aux conventions de signe)'

+ 1 (attention aux conventions de signe)' L'essentiel o Pour obtenir une image de bonne qualité, il faut que 'objet soit proche de 'axe optique et que 'ouverture de la lentille ne soit pas trop grande.. Les rayons passant par le centre optique

Plus en détail

Priorités de calcul :

Priorités de calcul : EXERCICES DE REVISION POUR LE PASSAGE EN QUATRIEME : Priorités de calcul : Exercice 1 : Calcule en détaillant : A = 4 + 5 6 + 7 B = 6 3 + 5 C = 35 5 3 D = 6 7 + 8 E = 38 6 3 + 7 Exercice : Calcule en détaillant

Plus en détail

Sommaire. Méthode à suivre pour créer votre maquette numérique meublée.

Sommaire. Méthode à suivre pour créer votre maquette numérique meublée. Sommaire Ce guide n'est pas un livre d'exercices. Il vous présente le logiciel (page 2) et indique la méthode à suivre pour réaliser des actions comme : monter des murs. Page 3 modifier les dimensions

Plus en détail

Optique. LEYBOLD Fiches d expériences de physique P5.6.2.1. 0706-Gan/Hag. Vitesse de la lumière Mesure avec des impulsions lumineuses courtes

Optique. LEYBOLD Fiches d expériences de physique P5.6.2.1. 0706-Gan/Hag. Vitesse de la lumière Mesure avec des impulsions lumineuses courtes Optique Vitee de la lumière Meure avec de impulion lumineue courte LEYBOLD Fiche d expérience de phyique Détermination de la vitee de la lumière dan l air à partir de la ditance parcourue et du temp de

Plus en détail

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 4 heures

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 4 heures DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Approche d'un projecteur de diapositives...2 I.Questions préliminaires...2 A.Lentille divergente...2 B.Lentille convergente et

Plus en détail

MultiSense un nouveau concept de contrôle de niveau et de mousses. Même encrassé, ce capteur ne détecte que les vraies situations.

MultiSense un nouveau concept de contrôle de niveau et de mousses. Même encrassé, ce capteur ne détecte que les vraies situations. MultiSense un nouveau concept de contrôle de niveau et de mousses. Même encrassé, ce capteur ne détecte que les vraies situations. Le MultiSense est un tout nouveau concept dans le contrôle de niveau,

Plus en détail

Introduction : Cadkey

Introduction : Cadkey Introduction Cadkey Cadkey est un logiciel de dessin assisté par ordinateur. La fenêtre du logiciel devrait ressembler à quelque chose comme suit: Le menu supérieur: Redraw Autoscale Efface Modifier les

Plus en détail

Algorithmique et programmation : introduction

Algorithmique et programmation : introduction PAD INPT ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION 1 Cours, Semaine 0 avril mai 2013 Algorithmique et programmation : introduction Résumé Ce document décrit le module «Algorithmique et Programmation 1». Il introduit

Plus en détail

Instructions de montage

Instructions de montage LA SÉCURITÉ AU PLUS HAUT NIVEAU Easi - Dec Plateforme d accès de 2 mètres Instructions de montage Kee Safety SAS 30 bld Pasteur 75015 Paris Tél : + 33 1 53 58 14 26 Fax : + 33 1 53 58 14 11 Dispositif

Plus en détail

Office - Le menu Dessin La barre d'outil Dessin

Office - Le menu Dessin La barre d'outil Dessin Office - Le menu Dessin La barre d'outil Dessin Le module de dessin d'office est un logiciel de dessin vectoriel*. Il crée des figures géométriques en les transformant en équation dites courbes de Béziers*

Plus en détail

Transmetteur de pression de haute qualité pour applications industrielles Type S-10

Transmetteur de pression de haute qualité pour applications industrielles Type S-10 Mesure électronique de pression Transmetteur de pression de haute qualité pour applications industrielles Type S-10 Fiche technique WIKA PE 81.01 pour plus d'agréments, voir page 4 Applications Construction

Plus en détail

Guide d'interopérabilité

Guide d'interopérabilité Guide d'interopérabilité Autodesk Revit est une solution complète de conception architecturale et de documentation, qui prend en charge l'ensemble des phases de conception ainsi que l'ensemble des dessins

Plus en détail

MEGA ITSM Accelerator. Guide de Démarrage

MEGA ITSM Accelerator. Guide de Démarrage MEGA ITSM Accelerator Guide de Démarrage MEGA 2009 SP4 1ère édition (juin 2010) Les informations contenues dans ce document pourront faire l objet de modifications sans préavis et ne sauraient en aucune

Plus en détail

LA PRESENTATION DES ARBRES EN EXPOSITION

LA PRESENTATION DES ARBRES EN EXPOSITION LA PRESENTATION DES ARBRES EN EXPOSITION Article écrit par l'équipe des rédacteurs de Parlons Bonsai à partir d'une vidéo réalisée par Lolo31 du site www.parlonsbonsaï.com lors d'une conférence donnée

Plus en détail

Sommaire Table des matières

Sommaire Table des matières Notice de montage 1 Sommaire Table des matières I. Mise en garde... 3 II. Avant de commencer... 4 1. Préparer vos outils... 4 2. Pièces nécessaires pour le montage de votre porte Keritek... 5 III. Étape

Plus en détail

Les lentilles minces

Les lentilles minces / Rappel : Point objet, point image Les lentilles minces Pour un système optique, un point est objet s il se trouve à l intersection des rayons incidents sur le ou de leurs prolongements Pour un système

Plus en détail

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale 1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale I. BUT - Utiliser un oscilloscope pour mesurer des fréquences et des tensions - Déterminer la fréquence d un émetteur à ultrasons (noté US)

Plus en détail

Orbites et coniques : Constructions à la ficelle

Orbites et coniques : Constructions à la ficelle Orbites et coniques : Constructions à la ficelle Yves A. Delhaye 10 mai 2015 15 :21 Résumé Le lien entre les orbites des astres dans le système solaire et les coniques est établi. La définition des coniques

Plus en détail

VERROU ELECTRIQUE 2 POINTS VEAPH Série 8404 - POSE MECANIQUE

VERROU ELECTRIQUE 2 POINTS VEAPH Série 8404 - POSE MECANIQUE VERROU ELECTRIQUE 2 POINTS VEAPH Série 8404 - POSE MECANIQUE Réf..279.97.0 Ind A MAIN DU VERROU VEAPH. Le produit est livré en configuration usine main droite, selon votre cas de montage, adapter la configuration

Plus en détail

MESURE DE L INDICE DE REFRACTION D UN MILIEU EN FONCTION DE LA LONGUEUR D ONDE

MESURE DE L INDICE DE REFRACTION D UN MILIEU EN FONCTION DE LA LONGUEUR D ONDE MESURE DE L INDICE DE REFRACTION D UN MILIEU EN FONCTION DE LA LONGUEUR D ONDE Licence de Physique 2000-2001 Université F. Rabelais UFR Sciences & Techniques P. Drevet 1 A1 - GONIOMETRE DE BABINET I. PRINCIPE

Plus en détail

Le défi : L'avantage Videojet :

Le défi : L'avantage Videojet : Note d'application Impression-pose d'étiquettes Améliorez votre rendement : passez des applicateurs mécaniques à l'étiquetage Direct Apply TM Le défi : Au cours de ces 20 dernières années, les systèmes

Plus en détail

Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses. Guillaume Martinez 17 décembre 2007

Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses. Guillaume Martinez 17 décembre 2007 Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses Guillaume Martinez 17 décembre 2007 1 Table des matières 1 Le projet 3 1.1 Objectif................................ 3 1.2 Les choix techniques.........................

Plus en détail

Le sondeur monofaisceau :

Le sondeur monofaisceau : Le sondeur monofaisceau : Un sondeur monofaisceau classique (de type sondeur de navigation par exemple), émet un signal acoustique vers le fond et analyse l écho retour. L instant de détection se traduit

Plus en détail

S 5 F I) Notion de champ magnétique : 1) Mise en évidence : a) Expérience :

S 5 F I) Notion de champ magnétique : 1) Mise en évidence : a) Expérience : Chapitre 5 : CHAMP MAGNETIQUE S 5 F 1) Mise en évidence : a) Expérience : Des petites aiguilles aimantées montées sur pivots sont disposées près d'un aimant droit. Chaque aiguille constitue un dipôle orienté.

Plus en détail

Le seul ami de Batman

Le seul ami de Batman Le seul ami de Batman Avant de devenir un héros de cinéma en 1989, Batman est depuis plus de 50 ans un fameux personnage de bandes dessinées aux États-Unis. Il fut créé en mai 1939 dans les pages de Détective

Plus en détail

UTILISATION CMS LINKEO

UTILISATION CMS LINKEO UTILISATION CMS LINKEO Table des matières 1 Synopsis... 3 2 Connexion à l'interface d'administration...4 3 Edition d'une page...5 3.1 Edition d'une page...5 3.2 Ajout d'une image...5 3.2.1 Transfert d'une

Plus en détail

Exercice 2. Exercice 3

Exercice 2. Exercice 3 Feuille d eercices n 10 Eercice 1 Une voiture parcours 150 km. Elle effectue une première partie du trajet à la vitesse moyenne de 80 km/h. On notera la longueur de cette partie, eprimée en km Suite à

Plus en détail

L.O. Writer Création de tableaux

L.O. Writer Création de tableaux L.O. Writer Création de tableaux Parmi les nombreuses fonctionnalités de LibreOffice Writer (ou Texte), une concerne la possibilité de créer des tableaux dans un document. Dans cette fiche, il est non

Plus en détail

OHANA-SPE-ALAR. OHANA : Spécifications Système d'alignement Automatique de la Ligne à Retard. Version 1.0

OHANA-SPE-ALAR. OHANA : Spécifications Système d'alignement Automatique de la Ligne à Retard. Version 1.0 -SPE-ALAR : Spécifications Système d'alignement Automatique de la Ligne à Retard Version 1.0 Observatoire de Paris 61, avenue de l Observatoire 75014 Paris France tél 33 (0)1 40 51 21 58 fax 33 (0)1 43

Plus en détail

Formation à l'utilisation de XnView

Formation à l'utilisation de XnView Formation à l'utilisation de XnView Clément Lièvre - octobre 2013 - novembre 2014 Comment trier ses photos 1. Dans la fenêtre de gauche, développer l'arborescence et créer un sous-dossier "sélection" dans

Plus en détail

1 ère S PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. Programme 2011 (v2.4)

1 ère S PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. Programme 2011 (v2.4) PHYSIQUE-CHIMIE 1 ère S TRIMESTRE 1 Programme 2011 (v2.4) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique Les Cours Pi e-mail : lescourspi@cours-pi.com site : http://www.cours-pi.com

Plus en détail

FONCTIONS 1. Une fonction est une relation entre deux ensembles, le domaine de définition X (ou ensemble des antécédents) et l'ensemble des images Y.

FONCTIONS 1. Une fonction est une relation entre deux ensembles, le domaine de définition X (ou ensemble des antécédents) et l'ensemble des images Y. FONCTIONS 1 1. Fonctions Le terme mathématique fonction apparaît à la fin du 17 ème siècle, quand le calcul différentiel et intégral en était aux premiers stades de son développement. Cet important concept

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Les Bases de Données occupent aujourd'hui une place de plus en plus importante dans les systèmes informatiques. Les Systèmes de Gestion de Bases de Données

Plus en détail

ACTIVITÉ PRATIQUE LA REPRESENTATION DU REEL. Modélisation d un Smartphone

ACTIVITÉ PRATIQUE LA REPRESENTATION DU REEL. Modélisation d un Smartphone NOM : Prénom : Classe : ACTIVITÉ PRATIQUE LA REPRESENTATION DU REEL ITEC Rotation des spécialités Modélisation d un Smartphone Objectif : découvrir les fonctions de base pour la création d une pièce sous

Plus en détail

.. -... -... Mention : En débat

.. -... -... Mention : En débat Page 1 sur 6 Point du programme Domaine d'activité : LE MONDE CONSTRUIT PAR L'HOMME FAIRE ROULER - "Petites Voitures" CYCLE II Objectifs généraux Comment fabriquer une petite voiture capable de rouler

Plus en détail

Vannes 3 voies avec filetage extérieur, PN 16

Vannes 3 voies avec filetage extérieur, PN 16 4 464 Vannes 3 voies avec filetage extérieur, PN 6 VXG44... Corps en bronze CC49K (Rg5) DN 5...DN 40 k vs 0,25...25 m 3 /h Corps filetés avec étanchéité par joint plat G selon ISO 228/ Des raccords à vis

Plus en détail