Les chiffres du MEDEF Octobre Analyse de la compétitivité des entreprises françaises. Les chiffres du MEDEF octobre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les chiffres du MEDEF Octobre Analyse de la compétitivité des entreprises françaises. Les chiffres du MEDEF octobre"

Transcription

1 Les chiffres du MEDEF Octobre 216 Analyse de la compétitivité des entreprises françaises Les chiffres du MEDEF octobre 216 1

2 SOMMAIRE I - PARTS DE MARCHÉ 1 - Poids de la France dans les exportations mondiales P3 2 Evolution des parts de marché entre 2 et 215 P3 3 Poids de la France dans les exportations de la zone euro P4 II - PROFITABILITÉ DES ENTREPRISES 1 Marges des sociétés en France P5 2 Marges comparées P5 3 Investissements et capacité d autofinancement des entreprises en France P6 4 Taux d autofinancement P6 III - PRÉLÈVEMENTS OBLIGATOIRES SUR LES ENTREPRISES 1 Niveau comparé des prélèvements fiscaux et sociaux sur les entreprises P7 2 Contribution des entreprises aux recettes publiques fiscales et sociales P7 3 - Prélèvements sur les facteurs de production et sur la consommation P8 IV - COÛT DE LA MAIN D ŒUVRE 1 Coût horaire de la main d œuvre P9 2 Evolution comparée du coût horaire de la main d œuvre P9 3 Evolution comparée du coût horaire de la main d œuvre dans les grands secteurs P1 4 Charges annexes au salaire P1 5 Evolution comparée du coût salarial unitaire dans l ensemble de l économie P11 V - PARTAGE DE LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES 1 Rémunérations chargées P12 2 Salaires bruts versés P12 3 Partage de la valeur ajoutée depuis le début de la crise P13 VI EFFORT DE RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES 1 Dépenses de recherche et développement privées rapportées au PIB P Dépenses de recherche et développement privées rapportées aux marges des sociétés P14 VII FINANCES PUBLIQUES 1 Dépenses publiques P15 2 Prélèvements obligatoires P15 3 Déficit total P16 4 Déficit primaire P16 5 Déficit structurel P17 6 Dette publique P17 Les chiffres du MEDEF octobre 216 2

3 1. Parts de marché 1 Part de la France dans les exportations mondiales 5, 4,5 4,7 Exportations françaises/exportations mondiales (marchandises, %) 4, 3,5 3, 3,1 Sources : FMI, Douanes 2 Evolution des parts dans les exportations mondiales entre 2 et ,8 Evolution de la part de chaque pays dans les exportations mondiales de marchandises entre 2 et 215 (%) ,5-5 -5,2-6,6-14,2-24,9-34,9-4,5 Sources : FMI, douanes nationales Les chiffres du MEDEF octobre 216 3

4 3 Poids de la France dans les exportations de la Zone Euro Part de la France dans les exportations de la zone euro (%) 17,5 16,9 Services 15 15, Biens 13,3 Sources: Eurostat, Comptes Nationaux Part de la France dans les exportations de biens et services de la zone euro (%) 17, ,7 Sources: Eurostat, Comptes Nationaux Les chiffres du MEDEF octobre 216 4

5 2. Profitabilité des entreprises 1 Marges des sociétés en France 34 Excédent brut d'exploitation/valeur ajoutée (%, sociétés non financières) , , Source : Comptes de la Nation - INSEE (système européen de comptes 21) 2 Marges comparées Excédent brut d'exploitation / valeur ajoutée (%, sociétés non financières, 215) ,6 41,7 41,7 41,7 41,3 41, 4,9 4,6 4,4 38,6 35,6 31,4 *214 Source : Eurostat Les chiffres du MEDEF octobre 216 5

6 3 Investissements et capacité d autofinancement des entreprises en France 24 % de la valeur ajoutée (sociétés non financières) ,9 19,6 22,9 Investissements 19,7 Autofinancement Source : Comptes de la Nation INSEE 4 Taux d autofinancement 96 Epargne brute/investissements (%, sociétés non financières) ,3 86,3 Source : Comptes de la Nation INSEE Les chiffres du MEDEF octobre 216 6

7 3. Prélèvements obligatoires sur les entreprises 1 Niveau comparé des prélèvements fiscaux et sociaux sur les entreprises 3 Prélèvements fiscaux et sociaux / valeur ajoutée (%, sociétés non financières et sociétés financières, 215) 25 23,8 23,4 22,3 Cotisations sociales Impôts nets de subventions ,6 16,3 13,7 9,7 19,3 17,9 7,7 3, 16,6 16,5 16,2 15,3 14,3 6,6 13,6 6,7 5,1 7, 3,8 3,8 3,4 14,6 16,2 11,3 9,9 11,4 11,5 9,2 1,6 1,2 9,2 8,7 5,7 5,3 3,5 3,3 *214 Source : Eurostat 2 Contribution des entreprises aux recettes publiques fiscales et sociales Part des prélèvements fiscaux et sociaux sur les entreprises dans les prélèvements publics totaux (% du PIB, 214) 3,2 3,1 27,9 26,9 26,1 25,6 23,1 22, ,3 1 5 (*) 213 Sources : Eurostat Statistiques des recettes publiques, (OCDE) Les chiffres du MEDEF octobre 216 7

8 3 Prélèvements sur les facteurs de production et sur la consommation ,5 38,5 37,8 Taux implicites de prélèvements en 212 (prélèvements / assiette effective, %) 46,9 France Zone euro Allemagne ,2 19,8 19,3 19,8 1 nd Travail (1) Capital (2) Consommation (3) Source: Eurostat, "Taxation trends in the European Union", édition 214 (1) cotisations sociales employeurs et employés, différents impôts et taxes sur les salaires et la main d'œuvre (formation, apprentissage, versement transport pour la France) (2) Taxes sur le patrimoine financier et non financier, sur les revenus du capital (dividendes, intérêts, loyers, etc) et sur les assurances (3) TVA, TIPP, taxes sur les alcools, etc Les chiffres du MEDEF octobre 216 8

9 4. Coût de la main d œuvre 1 Coût horaire de la main d œuvre en Coût horaire de la main d'oeuvre dans le secteur marchand non agricole (euros par heure, 215) 43,5 43,1 41,3 36,1 33,8 33,6 33,5 33,5 29,9 29,1 27,7 26,1 21,1 15,8 13,1 1,4 Source : Eurostat 2 Evolution comparée du coût horaire de la main d œuvre Evolution du coût horaire de la main d'oeuvre dans le secteur marchand non agricole (euros courants) France Allemagne 36,1 33, , ,4 22 Source : Eurostat Les chiffres du MEDEF octobre 216 9

10 3 Evolution relative du coût horaire de la main d œuvre dans les grands secteurs d activité ,6 92,7 Evolution relative du coût horaire de la main d'oeuvre en France (base 1 = Allemagne) 95,4 84,3 113,9 116,1 16,7 96, SECTEUR PRIVE Industrie manufacturière Construction Commerces et services marchands Source : Eurostat 4 Charges annexes au salaire ,8 46,9 44,4 Charges annexes au salaire (% des salaires et traitements bruts, 215) 38,8 36,1 35,4 34,6 3,1 27,9 27,8 27,4 2 19,3 18,1 15,6 1 Source: Eurostat NB: Selon la définition d'eurostat, la coût horaire de la main d'œuvre "comprend la rémunération des employés, avec les salaires et traitements bruts en espèces et en nature, les cotisations patronales de sécurité sociale, les frais de formation professionnelle, les autres dépenses, telles que les coûts de recrutement et les vêtements de travail, et les taxes sur l'emploi considérées comme coûts de main d'œuvre déduction faite des subventions reçues". Les chiffres du MEDEF octobre 216 1

11 5 Evolution comparée du coût salarial unitaire dans l ensemble de l économie Coût salarial unitaire (1 = 2, ensemble de l'économie) Italie Espagne France Pays-Bas Allemagne 9 Royaume-Uni 8 Source: Eurostat Les chiffres du MEDEF octobre

12 5. Partage de la valeur ajoutée des entreprises 1 Rémunérations chargées 67 Rémunérations (y compris cotisations employeurs)/valeur ajoutée (%, sociétés non financières) 66 65, ,3 63,1 62 Source : Comptes de la Nation INSEE 2 Salaires et traitements bruts versés 51 Salaires et traitements bruts versés / valeur ajoutée (%, sociétés non financières) 5 49, ,3 47,8 Source : Comptes de la Nation INSEE Les chiffres du MEDEF octobre

13 3 Partage de la valeur ajoutée depuis le début de la crise ,3 Valeur ajoutée Evolution entre 27 et 215 (% en euros courants, sociétés non financières) +16,3 Rémunérations chargées +4,6 +4,8 Marge brute Profit net distribuable* Source : Comptes de la Nation INSEE / *épargne brute + distribution nette Les chiffres du MEDEF octobre

14 6. Effort de recherche et de développement des entreprises 1 Dépenses de recherche et développement privées rapportées au PIB Dépenses de R&D intra-muros / PIB (sociétés non financières, %) 2 1,9 1,8 1,7 1,6 Allemagne 1,85 1,5 1,4 1,3 1,2 1,1 1,27 1,7 France 1,23 1 Source : Eurostat 2 Dépenses de recherche et développement privées rapportées aux marges des sociétés Dépenses de R&D intras-muros / EBE (sociétés non financières, %) 8,5 8, France 8,2 7,8 7,5 Allemagne 7, 6,9 6,5 6,3 6, Source : Eurostat Les chiffres du MEDEF octobre

15 7. Finances publiques 1 Dépenses publiques 7 Total des dépenses publiques (% du PIB, 216 prévision) 58,3 6 56,2 53,7 51,4 5,7 49,7 48, 5 46,6 44,3 44,3 42, ,5 2 1 Source: Commission européenne (Spring forecast mai 216) 2 Prélèvements obligatoires 5 4 Prélèvements publics fiscaux et sociaux (% du PIB, 214) 45,2 44,7 43,9 43,6 43, 36,7 36,1 35,9 34,4 33,2 32,6 29, (*) 213 Source : OCDE, Statistiques des recettes publiques (édition 215) Les chiffres du MEDEF octobre

16 3 Déficit total Déficit total des finances publiques (% du PIB, 216 prévision) +,2-1,2-1,5-1,7-1,9-2,4-2,5-2,7-2,8-3,1-3,4-3,9 Source: Commission européenne (Spring forecast mai 216) 4 Déficit primaire (1) +3 Déficit primaire* des finances publiques (% du PIB, 216 prévision) +2 +1,8 +1,7 +1,6 +1,6 +1 +,9 +,8 +, ,1 -,5-1,1-1,4-1,5-3 * Déficit total - intérêts de la dette Source: Commission européenne (Spring forecast mai 216) Les chiffres du MEDEF octobre

17 5 Déficit structurel Déficit structurel des finances publiques (% du PIB, 216 prévision) +,4 -, -,9-1,3-1,5-1,6-1,7-2, -2,2-2,3-2,4-3,1 Source: Commission européenne (Spring forecast mai 216) 6 Dette publique ,8 132,7 126, Dette publique (% du PIB, 216 prévision) 16,4 1,3 96,4 92,2 89,1 84,9 8 68,6 65,2 64,9 4 Source: Commission européenne (Spring forecast mai 216) Les chiffres du MEDEF octobre

Les chiffres du MEDEF. Analyse de la compétitivité des entreprises françaises

Les chiffres du MEDEF. Analyse de la compétitivité des entreprises françaises Les chiffres du MEDEF Analyse de la compétitivité des entreprises françaises 2 12 arts de marché 1 - oids de la dans les exportations mondiales 5 4,7 Exportations françaises/exportations mondiales (marchandises,

Plus en détail

«Petit Atlas» de l économie française

«Petit Atlas» de l économie française «Petit Atlas» de l économie française Sommaire Chiffres clés p.3 Activité, secteurs p.4 Population, marché du travail p.5 Administrations publiques p.6 Comptes extérieurs p.7 Inflation, crédit, taux d'intérêt

Plus en détail

Recherche Economique Groupe /// Direction des Affaires Institutionnelles 7 mars 2017

Recherche Economique Groupe /// Direction des Affaires Institutionnelles 7 mars 2017 Chiffres clés Activité, secteurs Population, marché du travail Administrations publiques Comptes extérieurs Inflation, crédit, taux d'intérêt Comptes d'entreprises Prévisions économiques p.3 p.4 p.5 p.6

Plus en détail

Sujet : le partage de la valeur ajoutée en France. Liste des documents

Sujet : le partage de la valeur ajoutée en France. Liste des documents Concours B/L 2010 ECONOMIE EPREUVE COMMUNE SUR DOSSIER : ORAL Jury : Julien Grenet et Élise Huillery Sujet : le partage de la valeur ajoutée en France Liste des documents Document 1 : Document 2 : Document

Plus en détail

Cas N 1 Notions fondamentales et circuit économique

Cas N 1 Notions fondamentales et circuit économique UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON-SORBONNE 3 octobre 2008 ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE DE L ENTREPRISE Stéphane Saussier // Michel Rebuffat Cas N 1 Notions fondamentales et circuit économique Schéma économique simplifié

Plus en détail

Introduction à la Macroéconomie

Introduction à la Macroéconomie Université de Bordeaux Centre Universitaire d Agen Licence AES Première Année Année Universitaire 2016-2017 Introduction à la Macroéconomie Travaux Dirigés Dossier 3 : Comptabilité nationale (2) Exercice

Plus en détail

Extraction de pierre, de sable et d argile 08.1

Extraction de pierre, de sable et d argile 08.1 Extraction de pierre, de sable et d argile 08.1 Edition 2014 Plan 1. Chiffres-clés 2. Nomenclature d activités 3. Données détaillées par secteur 4. Catégories socio-professionnelles 5. Personnels 6. Principaux

Plus en détail

LES FINANCES DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES LOCALES

LES FINANCES DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES LOCALES Les collectivités locales en chiffres LES FINANCES DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES LOCALES CHAPITRE 3 Présentation - Définitions 32 3-1 Les administrations publiques locales dans les comptes de la Nation

Plus en détail

Etude financière prévisionnelle sur 3 ans

Etude financière prévisionnelle sur 3 ans Informations Accompagnement Conseil Création d'entreprise www.wikicrea.fr Etude financière prévisionnelle sur 3 ans EURL (IS) 0600010101 m.rolland@hotmail.com ArgentatsurleRhin 08/12/2016 1 Investissements

Plus en détail

Focus sur les salaires

Focus sur les salaires Focus sur les salaires L Insee dresse chaque année en collaboration avec la DARES un panorama complet de l emploi et des salaires. L édition 2012 a été publiée le 22 février. Décryptage des évolutions

Plus en détail

Observatoire du financement des entreprises. Rapport sur la situation économique et financière des PME. Mai 2014

Observatoire du financement des entreprises. Rapport sur la situation économique et financière des PME. Mai 2014 Observatoire du financement des entreprises Rapport sur la situation économique et financière des PME Mai 2014 Composition de l Observatoire du financement des entreprises PRESIDENT : Jeanne-Marie Prost

Plus en détail

Liste des encadrés, tableaux et graphiques

Liste des encadrés, tableaux et graphiques Liste des encadrés, tableaux et graphiques Encadrés I. Développements économiques et financiers A.1 La crise dans la zone euro Encadré 1 : Fragmentation financière dans la zone euro 46 A.2 Réponses des

Plus en détail

RESF Compétitivité de l économie française : quel chemin parcouru depuis cinq ans? - 4 octobre 2016

RESF Compétitivité de l économie française : quel chemin parcouru depuis cinq ans? - 4 octobre 2016 RESF 2017 - Compétitivité de l économie française : quel chemin parcouru depuis cinq ans? - Nos valeurs : l'ouverture, la loyauté, l'engagement, l'esprit d'équipe Une balance courante proche de l équilibre

Plus en détail

Travaux de finition 43.3

Travaux de finition 43.3 Travaux de finition 43.3 Edition 2014 Plan 1. Chiffres-clés 2. Nomenclature d activités 3. Données détaillées par secteur 4. Catégories socio-professionnelles 5. Personnels 6. Principaux ratios 7. Chiffres

Plus en détail

2 114 Mds d (1 point de PIB = 21,1 Mds d ), +0,3 % en volume PIB/tête en ,2% par rapport à ,1 Mds d. 376,3 Mds d

2 114 Mds d (1 point de PIB = 21,1 Mds d ), +0,3 % en volume PIB/tête en ,2% par rapport à ,1 Mds d. 376,3 Mds d MEDEF Le mini memostat du MEDEF Données économiques globales IB en 2013 2 114 Mds d (1 point de IB = 21,1 Mds d ), +0,3 % en volume IB/tête en 2013-0,2% par rapport à 2012 Balance commerciale (FAB-FAB)

Plus en détail

ÉCONOMIE GÉNÉRALE PIB

ÉCONOMIE GÉNÉRALE PIB PIB Produit intérieur brut (PIB) dans les régions de l Union européenne en 2013 * 30,9 % du PIB métropolitain en 2013 12 Produit intérieur brut en 2013 Île-de-France France métropolitaine Île-de-France

Plus en détail

5) Les prélèvements sur le travail

5) Les prélèvements sur le travail 1 FIPECO, le 07.04.2016 Les fiches de l encyclopédie IV) Les prélèvements obligatoires 5) Les prélèvements sur le travail Les économistes distinguent souvent les prélèvements obligatoires sur la consommation

Plus en détail

1) La définition, le niveau et la répartition des prélèvements obligatoires

1) La définition, le niveau et la répartition des prélèvements obligatoires 1 FIPECO, le 30.05.2016 Les fiches de l encyclopédie IV) Les prélèvements obligatoires 1) La définition, le niveau et la répartition des prélèvements obligatoires Les prélèvements obligatoires ne sont

Plus en détail

Indicateurs conjoncturels en bref 18 mars 2016

Indicateurs conjoncturels en bref 18 mars 2016 Indicateurs conjoncturels en bref 18 mars 2016 Les données sont brutes sauf mention contraire. Celles publiées durant la dernière semaine sont en bleu. Abréviations utilisées : cjo : données corrigées

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 5 février 1 N 131, : le qualitatif (réformes, confiance, règles du marché du travail ) l emporte sur le quantitatif (demande, profitabilité) Il est intéressant de comparer

Plus en détail

FAIBLESSE DES MARGES INDUSTRIELLES AVRIL 2014

FAIBLESSE DES MARGES INDUSTRIELLES AVRIL 2014 FAIBLESSE DES MARGES INDUSTRIELLES AVRIL 2014 SNF ET INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE 76 Charges salariales en % de la valeur ajoutée 8 Impôts indirects nets de subventions 74 72 Industrie manufacturière 6 4 Industrie

Plus en détail

FLASH PROBLÈMES STRUCTURELS

FLASH PROBLÈMES STRUCTURELS PROBLÈMES STRUCTURELS RECHERCHE ÉCONOMIQUE 29 octobre 14 N 866, : l arbitrage des entreprises industrielles entre perte de compétitivité et perte de profitabilité La et l sont confrontées à un niveau de

Plus en détail

Quelle est la contribution de nos entreprises au Trésor public et à la sécurité sociale?

Quelle est la contribution de nos entreprises au Trésor public et à la sécurité sociale? analyse FEB Quelle est la contribution de nos entreprises au Trésor public et à la sécurité sociale? Septembre 2014 I Raf Van Bulck 39,2 % II Pourcentage de la valeur ajoutée nette générée par les entreprises

Plus en détail

Recettes et dépenses publiques: analyse et recommandations

Recettes et dépenses publiques: analyse et recommandations Recettes et dépenses publiques: analyse et recommandations Séminaire pour les enseignants, 5 octobre 2016 Bruno Eugène Ruben Schoonackers INTERN Département des Études Groupe Finances publiques Structure

Plus en détail

13) Les cotisations sociales

13) Les cotisations sociales 1 FIPECO, le 23.09.2016 Les fiches de l encyclopédie IV) Les prélèvements obligatoires 13) Les cotisations sociales Les prélèvements obligatoires (44,7 % du PIB en 2015) recouvrent les impôts (27,9 % du

Plus en détail

Introduction à la Macroéconomie

Introduction à la Macroéconomie Université de Bordeaux Centre Universitaire d Agen Licence AES Première Année Année Universitaire 2016-2017 Introduction à la Macroéconomie Travaux Dirigés Dossier 2 : Comptabilité nationale (1) Exercice

Plus en détail

Indicateurs conjoncturels en bref 20 mai 2016

Indicateurs conjoncturels en bref 20 mai 2016 Indicateurs conjoncturels en bref 20 mai 2016 Les données sont brutes sauf mention contraire. Celles publiées durant la dernière semaine sont en bleu. Abréviations utilisées : cjo : données corrigées des

Plus en détail

Comparaisons internationales

Comparaisons internationales Groupe de travail du CNIS sur le coût du capital Comparaisons internationales Pierre-Alain PIONNIER OCDE Direction des Statistiques 19 juin 2014 Données macroéconomiques disponibles pour des comparaisons

Plus en détail

Le cadre de l analyse macroéconomique

Le cadre de l analyse macroéconomique Le cadre de l analyse macroéconomique Université de Rennes Faculté de Droit et de Science Politique Antenne de Saint-Brieuc Licence Droit 007-008. Une économie de production -. Le Produit Intérieur Brut

Plus en détail

Conjoncture de l industrie française à l hiver Denis Ferrand Directeur Général de Coe-Rexecode Mardi 15 mars 2016

Conjoncture de l industrie française à l hiver Denis Ferrand Directeur Général de Coe-Rexecode Mardi 15 mars 2016 Conjoncture de l industrie française à l hiver 2016 Denis Ferrand Directeur Général de Coe-Rexecode Mardi 15 mars 2016 Agenda 1 Les faits marquants du paysage économique mondial pour l industrie 2 L activité

Plus en détail

2.1 Le manuel sur le déficit et la dette des administrations

2.1 Le manuel sur le déficit et la dette des administrations Version intégrale 2.1 Le manuel sur le déficit et la dette des administrations publiques En ce qui concerne la notification des déficits et dettes publics communiqués dans le cadre de la procédure concernant

Plus en détail

13.1 Dette et déficit publics

13.1 Dette et déficit publics 13.1 Dette et déficit publics En 2012, le déficit public notifié s établit à 97,6 milliards d euros, soit 4,8 % du produit intérieur brut (PIB). Par rapport à 2011, il se réduit de 7,8 milliards d euros,

Plus en détail

Annuaire de la compétitivité 2011

Annuaire de la compétitivité 2011 Annuaire de la compétitivité 2011 UEL, le 29 novembre 2011 Annuaire de la compétitivité 2011 Evolution de 23 indicateurs de compétitivité 9 indicateurs de compétitivité-coût 7 indicateurs de compétitivité

Plus en détail

Solde public et dette publique : Banque de France Indicateurs conjoncturels 3 octobre (en % du PIB)

Solde public et dette publique : Banque de France Indicateurs conjoncturels 3 octobre (en % du PIB) Indicateurs conjoncturels france 3 octobre 2014 Les données sont brutes sauf mention contraire. Celles publiées durant la dernière semaine sont en bleu. Abréviations utilisées : cjo : données corrigées

Plus en détail

Dépenses de R&D par habitant (en PPA, % des dépenses de R&D financées par: (2000) PPA (2) )

Dépenses de R&D par habitant (en PPA, % des dépenses de R&D financées par: (2000) PPA (2) ) DOCUMENT 1 : lecture PPA La recherche et le développement : quelques indicateurs Dépenses intérieures brutes de R&D (1) - milliards de $ en Dépenses de R&D par habitant (en PPA, Nombre de brevets déposés

Plus en détail

Indicateurs conjoncturels france

Indicateurs conjoncturels france Indicateurs conjoncturels france 26 septembre 2014 Les données sont brutes sauf mention contraire. Celles publiées durant la dernière semaine sont en bleu. Abréviations utilisées : cjo : données corrigées

Plus en détail

Filières Fruits et Légumes

Filières Fruits et Légumes Les comptes du secteur du commerce de gros alimentaire Compte de résultat de 1999 à 26 Commerce de gros alimentaire (entreprises individuelles, sociétés et quasi-sociétés) 1999 2 21 22 23 24 25 26 (1)

Plus en détail

Rencontres économiques - IGPDE Mardi 9 juin 2015, Ministère de l'économie et des finances. Jean-Marie Monnier Université Paris1 Panthéon-Sorbonne

Rencontres économiques - IGPDE Mardi 9 juin 2015, Ministère de l'économie et des finances. Jean-Marie Monnier Université Paris1 Panthéon-Sorbonne Rencontres économiques - IGPDE Mardi 9 juin 2015, Ministère de l'économie et des finances Jean-Marie Monnier Université Paris1 Panthéon-Sorbonne Les deux niveaux de la formation du revenu des ménages La

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 26 au 30 mars 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 26 au 30 mars 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 26 au 30 mars 2012 SOMMAIRE FRANCE 1. Croissance au 1 er semestre 2012 : réactivation au printemps grâce à l investissement 2. Situation des entreprises en 2011 : nouvelle baisse

Plus en détail

Bilan 2014 et Conjoncture de l industrie française au printemps

Bilan 2014 et Conjoncture de l industrie française au printemps Bilan 2014 et Conjoncture de l industrie française au printemps 2015 --- Denis Ferrand Directeur Général de Coe-Rexecode Mardi 31 Mars 2015 Les traits marquants de la conjoncture industrielle 1. Deux éléments

Plus en détail

Simulation Investissement Immobilier

Simulation Investissement Immobilier Simulation Investissement Immobilier Monsieur DUPONT Dénomination sociale : SCI Dupont Adresse : 25 rue des lilas Code postal : 33000 Ville : BORDEAUX Téléphone : 05 56 25 50 75 Fax : - E-mail : scidupont@exemple.com

Plus en détail

Indicateurs conjoncturels france

Indicateurs conjoncturels france Indicateurs conjoncturels france 9 mai 2014 Les données sont brutes sauf mention contraire. Celles publiées durant la dernière semaine sont en bleu. Abréviations utilisées : cjo : données corrigées des

Plus en détail

LECTURE DU COMPTE DE RESULTAT

LECTURE DU COMPTE DE RESULTAT LECTURE DU COMPTE DE RESULTAT LES SOLDES INTERMEDIAIRES DE GESTION Le tableau des est un outil d analyse du compte de résultat. Il permet la mise en évidence d indicateurs de gestion. Le calcul des VENTES

Plus en détail

ATTAC Le partage de la valeur ajoutée: salaires et profits

ATTAC Le partage de la valeur ajoutée: salaires et profits ATTAC 19-20 Introduction à l économie 2. Le partage de la valeur ajoutée: salaires et profits 1 Rappel : Les trois approches du PIB Approche production: Le PIB est égal à la valeur ajoutée brute créée

Plus en détail

Les prélèvements obligatoires en France et en Allemagne

Les prélèvements obligatoires en France et en Allemagne 1 FIPECO le 15.12.2016 Les commentaires de l actualité Les prélèvements obligatoires en et en François ECALLE A la demande du Président de la République, la Cour des comptes a publié en mars 2011 un rapport

Plus en détail

RATIOS. Repli des taux de valeur ajoutée et de marge commerciale

RATIOS. Repli des taux de valeur ajoutée et de marge commerciale RATIOS Repli des taux de valeur ajoutée et de marge commerciale Les taux de valeur ajoutée, qui mesurent la capacité à créer de la valeur par euro de chiffre d affaires, varient fortement selon l activité.

Plus en détail

Vidéo 1 : Alléger le coût du travail pour lutter contre le chômage classique

Vidéo 1 : Alléger le coût du travail pour lutter contre le chômage classique Vidéo 1 : Alléger le coût du travail pour lutter contre le chômage classique Activité 1 : Maîtrisez-vous les connaissances? Exercice 1 : Mots croisés Exercice 2 : QCM 1. Le coût du travail : a. Se compose

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. France : faut-il devenir plus optimiste? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. France : faut-il devenir plus optimiste? RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE février N France : faut-il devenir plus optimiste? Jusqu à la fin de, il était difficile d être optimiste sur les perspectives économiques pour la France : enquêtes mal orientées,

Plus en détail

Le budget de la Sécurité sociale

Le budget de la Sécurité sociale Le budget de la Sécurité sociale Le montant des dépenses de la Sécurité sociale voté par le parlement était de 474 milliards d euros en 04. Comparé au budget de l État, ce montant de dépenses est de l

Plus en détail

ANALYSE DES PERFORMANCES D ACTIVITÉ ETAT DES SOLDES DE GESTION

ANALYSE DES PERFORMANCES D ACTIVITÉ ETAT DES SOLDES DE GESTION ANALYSE DES PERFORMANCES D ACTIVITÉ ETAT DES SOLDES DE GESTION La logique du tableau ESG Charges Charges d exploitation Produits Produits d exploitation Résultat d exploitation Charges financières Résultat

Plus en détail

LA MACROECONOMIE. Attac. Fiche 1 1 > INTRODUCTION. Besoins. Travail. Production (biens et services) Consommation. PIB Produit Intérieur Brut

LA MACROECONOMIE. Attac. Fiche 1 1 > INTRODUCTION. Besoins. Travail. Production (biens et services) Consommation. PIB Produit Intérieur Brut Fiche 1 Économie : science qui a pour objet l'étude des phénomènes de production, de circulation, de répartition et de consommation des richesses. (Hachette) PIB Produit Intérieur Brut Le PIB, c est ce

Plus en détail

Fiche 1 Les bases de la comptabilité nationale

Fiche 1 Les bases de la comptabilité nationale Fiche 1 Les bases de la comptabilité nationale Problématiques En quoi le système de comptabilité nationale est-il une convention? Les déterminants de l équilibre ressources-emplois Comment mesurer l activité

Plus en détail

La séquence des comptes

La séquence des comptes La séquence des comptes Comptes des ménages I: Compte de production P.2 Consommation intermédiaire B.1b Valeur ajoutée brute P.51c Consommation de capital fixe B.1n Valeur ajoutée nette Compte de production

Plus en détail

Construction d autres ouvrages de génie civil 42.9

Construction d autres ouvrages de génie civil 42.9 Construction d autres ouvrages de génie civil 42.9 Edition 2014 Plan 1. Chiffres-clés 2. Nomenclature d activités 3. Données détaillées par secteur 4. Catégories socio-professionnelles 5. Personnels 6.

Plus en détail

Le modèle social français à travers les chiffres 1

Le modèle social français à travers les chiffres 1 Le modèle social français à travers les chiffres 1 1 La France se situe au 5 ème rang mondial de la production de richesses PIB 2013 : 2739 milliards de $ US derrière les Etats Unis, la Chine, le Japon,

Plus en détail

EMPLOI & SALAIRES ACTUALITÉ N 352 OCTOBRE 2014 SALAIRES. Ralentissement. 20 REVENUS DES MÉNAGES : modération du salaire de base

EMPLOI & SALAIRES ACTUALITÉ N 352 OCTOBRE 2014 SALAIRES. Ralentissement. 20 REVENUS DES MÉNAGES : modération du salaire de base EMPLOI & SALAIRES SALAIRES Ralentissement 20 REVENUS DES MÉNAGES : modération du salaire de base 21 COMPÉTITIVITÉ-COÛT : effet du CICE 22 PARTAGE DE LA VALEUR AJOUTÉE : recul des marges PAGE 18 salaires

Plus en détail

Sommaire. Présentation 5 Chapitre 1 La comptabilité générale et le droit comptable 19

Sommaire. Présentation 5 Chapitre 1 La comptabilité générale et le droit comptable 19 Sommaire Présentation 5 Chapitre 1 La comptabilité générale et le droit comptable 19 1 Le rôle de la comptabilité générale 19 2 Les sources du droit comptable 19 A La hiérarchie des sources 19 B Les sources

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La fiscalité sur les actes juridiques des entreprises 19 1 Généralités sur les actes 19 2 Le coût de l enregistrement 20 Chapitre 2 Les impôts

Plus en détail

Principaux enseignements

Principaux enseignements 1 ER TRIMESTRE 2016 / MAI 2016 PAGE 1 1. Chiffres clés 2. Croissance 3. Activité industrielle 4. Emploi dans l IAA 5. Enquêtes de conjoncture 6. Environnement de la demande 7. Résultats d exploitation

Plus en détail

2) La croissance des dépenses publiques

2) La croissance des dépenses publiques 1 FIPECO, le 31.05.2016 Les fiches de l encyclopédie V) Les dépenses publiques 2) La croissance des dépenses publiques La définition, le montant et la répartition des dépenses publiques, en France et dans

Plus en détail

Structure, croissance et emplois du circuit agroalimentaire. Partie Partie 11

Structure, croissance et emplois du circuit agroalimentaire. Partie Partie 11 Structure, croissance et emplois du circuit agroalimentaire Partie Partie 11 Canada Circuit agroalimentaire, valeur de la production et des ventes, 1997 Production primaire Facteurs de production achetés

Plus en détail

Dossier Prévisionnel. Sur 3 exercices De 01/2012 à 12/2014. Monsieur Propre. Nettoyage

Dossier Prévisionnel. Sur 3 exercices De 01/2012 à 12/2014. Monsieur Propre. Nettoyage Dossier Prévisionnel Sur 3 exercices De 01/ à 12/ Monsieur Propre Nettoyage PROPRE David 16 Rue de Toulouse BP 123 33000 BORDEAUX 05 01 01 01 01 05 01 01 01 02 contact@monsieur-propre.fr Édité le 28//

Plus en détail

Sommaire. Présentation 5 Chapitre 1 La comptabilité générale et le droit comptable 19

Sommaire. Présentation 5 Chapitre 1 La comptabilité générale et le droit comptable 19 Présentation Cet ouvrage de Comptabilité générale (également appelée Comptabilité financière) présente l ensemble des connaissances nécessaires à la compréhension des mécanismes comptables et financiers

Plus en détail

IMMO DIVERSIFICATION

IMMO DIVERSIFICATION DOCUMENT TRIMESTRIEL D INFORMATION AU 31 DECEMBRE 2013 Société de Placement à Prépondérance Immobilière à Capital Variable Agréée par l Autorité des Marchés Financiers le 30 avril 2013 sous le n SPI20130009

Plus en détail

L AGROALIMENTAIRE EN FRANCE salariés en équivalent temps plein dans entreprises de transformation ou de commerce de gros

L AGROALIMENTAIRE EN FRANCE salariés en équivalent temps plein dans entreprises de transformation ou de commerce de gros L AGROALIMENTAIRE EN FRANCE 690 000 salariés en équivalent temps plein dans 85 000 entreprises de transformation ou de commerce de gros En 2012, le secteur agroalimentaire, au sens large, compte 85 000

Plus en détail

DOSSIER PRÉVISIONNEL SUR 3 EXERCICES DE 01/2014 À 12/2016

DOSSIER PRÉVISIONNEL SUR 3 EXERCICES DE 01/2014 À 12/2016 De 01/ à 12/ DOSSIER PRÉVISIONNEL SUR 3 EXERCICES DE 01/ À 12/ PROPRE David 16 Rue de Toulouse BP 123 33000 BORDEAUX Tél : 05 01 01 01 01 Fax : 05 01 01 01 02 E-mail : contact@monsieur-propre.fr rue de

Plus en détail

La performance à l'exportation de la France est vraiment une anomalie

La performance à l'exportation de la France est vraiment une anomalie 5 mai 21 N. 213 La performance à l'exportation de la est vraiment une anomalie Comparant l', la, l' et l', on voit : que les coûts de production dans l'industrie manufacturière n'ont pas plus augmenté

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 12 au 16 mars 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 12 au 16 mars 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 12 au 16 mars 212 SOMMAIRE FRANCE 1. Financement des grandes entreprises en mars 212 : normalisation des trésoreries, moindre hausse des marges sur les crédits bancaires 2. Production

Plus en détail

Tableau de bord de l industrie française

Tableau de bord de l industrie française Tableau de bord de l industrie française Novembre 2013 Document réalisé par Coe-Rexecode Groupe des Fédérations Industrielles - 55 av. Bosquet - 75330 Paris Cedex 07 - Tél. 01 53 59 18 62 - Fax 01 53 59

Plus en détail

Pouvoir d achat : bilan des travaux récents perspectives

Pouvoir d achat : bilan des travaux récents perspectives Pouvoir d achat : bilan des travaux récents perspectives Commission «démographie et questions sociales» du CNIS Fabrice Lenglart octobre 2011 Pouvoir d achat : rappel sur le concept En comptabilité nationale

Plus en détail

10) Les inégalités et la redistribution. A) Les instruments de mesure

10) Les inégalités et la redistribution. A) Les instruments de mesure 1 FIPECO le 09.09.2016 Les fiches de l encyclopédie VIII) Assurances sociales et redistribution 10) Les inégalités et la redistribution Selon la typologie proposée par R. Musgrave, la redistribution (ou

Plus en détail

Le budget de la Roumanie en 2016

Le budget de la Roumanie en 2016 Le budget de la Roumanie en 2016 La loi de finances 2016, adoptée le 16 décembre dernier, anticipe un déficit public de 2,93% (ESA), contre 1,47% en exécution en 2015. La Roumanie s éloignerait ainsi de

Plus en détail

Base de Données Economiques et Sociales Documentation

Base de Données Economiques et Sociales Documentation Ce document a pour objectif de donner quelques clés de lecture sur des indicateurs qui peuvent apparaître dans la BDES. Situation de l établissement Indicateurs économiques Ratios N-2 N-1 N Résultat financier

Plus en détail

Agriculture et emploi Mettre fin aux distorsions de concurrence intra-communautaires

Agriculture et emploi Mettre fin aux distorsions de concurrence intra-communautaires Agriculture et emploi Mettre fin aux distorsions de concurrence intra-communautaires En, les productions employeuses de main d œuvre sont en déclin Les salaires minimums dans l Union européenne en 2012

Plus en détail

Rapport financier 2014

Rapport financier 2014 Rapport financier 2014 Assemblée Générale 15 avril 2015 Salle de réunion de la Communauté de communes de la vallée de l'avance La Bâtie Neuve Union départementale de l économie sociale et solidaire des

Plus en détail

Peut-il y avoir un projet européen qui ramène la confiance dans l Europe à la fois des investisseurs, des entreprises et des citoyens?

Peut-il y avoir un projet européen qui ramène la confiance dans l Europe à la fois des investisseurs, des entreprises et des citoyens? Session 3 Patrick Artus Peut-on rétablir la confiance dans l Europe? Si l Europe est encore attrayante pour les pays d Europe centrale, dans beaucoup de pays de l Union européenne les citoyens sont de

Plus en détail

DOSSIER DE CRÉATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CRÉATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CRÉATION D'ENTREPRISE SOCIETE :. Centre de remise en forme Business plan présenté par : SOMMAIRE 1. Vous... XX 2. Votre projet...xx 3. Votre produit et son marché... XX 4. Votre chiffre d'affaires...

Plus en détail

Financement de la protection sociale. Muriel Roger Régulation de la protection sociale Master 2 COSS & EVSAN Université Paris 1&5 2016/2017

Financement de la protection sociale. Muriel Roger Régulation de la protection sociale Master 2 COSS & EVSAN Université Paris 1&5 2016/2017 Financement de la protection sociale Muriel Roger Régulation de la protection sociale Master 2 COSS & EVSAN Université Paris 1&5 2016/2017 Ressources Les ressources de la PS se répartissent en 3 catégories

Plus en détail

Le budget de l État voté pour 2017

Le budget de l État voté pour 2017 MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES Le budget de l État voté pour 2017 en quelques chiffres (Loi de finances initiale) DIRECTION DU BUDGET Évaluation des recettes perçues par l État en 2017 (art. 50

Plus en détail

Épargne des ménages * 1 er trimestre 2012

Épargne des ménages * 1 er trimestre 2012 Tableau de bord Épargne des ménages * 1 er trimestre 212 * Y compris institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM) Méthodologie disponible sous : http://www.banque-france.fr/fileadmin/user_upload/banque_de_france/economie-et-

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Voit-on des signes de réindustrialisation de la France? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Voit-on des signes de réindustrialisation de la France? RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 4 mai 16 N 486 Voit-on des signes de réindustrialisation de la France? Avec la dégradation de la compétitivité-coût de la Chine et des autres pays émergents, avec l amélioration

Plus en détail

L impact de la crise sur les retraites en France

L impact de la crise sur les retraites en France Les systèmes de retraite face à la crise en France et à l étranger Maison de la Chimie, 3 décembre 2009 L impact de la crise sur les retraites en France Dominique LIBAULT Directeur de la Sécurité sociale

Plus en détail

Financement et investissements des collectivités locales

Financement et investissements des collectivités locales Financement et investissements des collectivités locales 8e Congrès des Entreprises publiques locales, 15.10.2015 Roland Schäfer Maire de la ville de Bergkamen et Président du Deutscher Städte- und Gemeindebund

Plus en détail

Royaume du Maroc Conseil National du Commerce Extérieur

Royaume du Maroc Conseil National du Commerce Extérieur Royaume du Maroc Conseil National du Commerce Extérieur Performances macroéconomiques et indicateurs de compétitivité : Synthèse de la méthodologie du Conseil National du Commerce Extérieur (CNCE) Mohammed

Plus en détail

Les administrations publiques en comptabilité nationale

Les administrations publiques en comptabilité nationale 2 Les administrations publiques en comptabilité nationale Remarques méthodologiques 2.1 - Les comptes de l'état et des administrations publiques locales en 2004 2.2 - Les administrations publiques locales

Plus en détail

L Argent et les Français

L Argent et les Français L Argent et les Français D.C. Meyer - University of Hong Kong Jan. 2011 Revenus Dépenses Consommation Fiscalité Impôts Taxes STRUCTURE DE LA POPULATION ACTIVE ET TAUX DE CHOMAGE EN FRANCE Population active

Plus en détail

Chapitre 3 Les grands principes de l analyse macroéconomique Compléments

Chapitre 3 Les grands principes de l analyse macroéconomique Compléments Chapitre 3 Les grands principes de l analyse macroéconomique Compléments Eric DARMON eric.darmon@univ-rennes1.fr Séance n 5 Introduction du Chapitre & Sections 11-12-13 ménages Introduction: la notion

Plus en détail

Tableau de bord mensuel du GFI

Tableau de bord mensuel du GFI Tableau de bord mensuel du GFI 1- Croissance... 1 2- Activité industrielle... 2 3- Enquêtes de conjoncture... 3 4- Echanges extérieurs... 4 5- Demande intérieure... 5 6- Investissement... 6 7- Coûts salariaux...

Plus en détail

ENTREPRENEURIAT Cours n 7 S6 FSR Business plan

ENTREPRENEURIAT Cours n 7 S6 FSR Business plan ENTREPRENEURIAT Cours n 7 S6 FSR.2013 Business plan Structure type d un BP : 1. Page de garde (logo, base line). 2. Page 2 :sommaire, suivi des remerciements (éventuellement) 3. Présentation du projet

Plus en détail

Vers l union de stabilité L état de la zone euro

Vers l union de stabilité L état de la zone euro Des chiffres et des faits 06.09.2013 Vers l union de stabilité L état de la zone euro L euro : une monnaie stable Grâce à notre monnaie unique, les prix sont moins sujets à des fluctuations qu à l époque

Plus en détail

PROGRESSION DES PRÉLÈVEMENTS FISCAUX ET SOCIAUX SUR LE CAPITAL INVESTI EN ACTIONS

PROGRESSION DES PRÉLÈVEMENTS FISCAUX ET SOCIAUX SUR LE CAPITAL INVESTI EN ACTIONS PROGRESSION DES PRÉLÈVEMENTS FISCAUX ET SOCIAUX SUR LE CAPITAL INVESTI EN ACTIONS 25 ans de hausse des prélèvements sur les actions Ou comment la France, par son niveau de taxation, dissuade les particuliers

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. La France va mieux? Regardons la croissance potentielle et l écart entre la croissance et la croissance potentielle.

FLASH ÉCONOMIE. La France va mieux? Regardons la croissance potentielle et l écart entre la croissance et la croissance potentielle. ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE juillet 6 N 78 La France va mieux? Regardons la croissance potentielle et l écart entre la croissance et la croissance potentielle. La France va mieux puisque la croissance

Plus en détail

Prévisionnel de Création d'activité de Octobre 2009 à Septembre 2012

Prévisionnel de Création d'activité de Octobre 2009 à Septembre 2012 Dossier prévisionnel Prévisionnel de Création d'activité de Octobre 2009 à Septembre 2012 SCI LUCAS Tel : Fax : Email : SCI LUCAS Prévisionnel (Euro) Sommaire Présentation Description 2 Autres informations

Plus en détail

Evolution contrastée selon les secteurs

Evolution contrastée selon les secteurs Evolution contrastée selon les secteurs Reprise sous conditions Paris, le 20 mars 2014 UIC - Contacts presse Hélène MEJEAN - Directeur de la Communication - UIC 01.46.53.11.65 / 06.71.06.72.49 - hmejean@uic.fr

Plus en détail

Prévisions et réalisations des investissements pour les industriels agroalimentaires

Prévisions et réalisations des investissements pour les industriels agroalimentaires Note de Conjoncture N 64 Page 1 Investissements: les premières prévisions 2015 Prévisions et réalisations des investissements pour les industriels agroalimentaires 9 8 7 6 5 4 3 2 1 0 8 8 7 7 7 6 0 Prévision

Plus en détail

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE. Comptes économiques des revenus et dépenses du Québec. Édition 2015 (révisée)

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE. Comptes économiques des revenus et dépenses du Québec. Édition 2015 (révisée) INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE Comptes économiques des revenus et dépenses du Québec Édition 2015 (révisée) Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose,

Plus en détail

Les prélèvements obligatoires en France et dans l Union européenne

Les prélèvements obligatoires en France et dans l Union européenne 1 FIPECO le 05.02.2017 Les commentaires de l actualité Les prélèvements obligatoires en France et dans l Union européenne François ECALLE Un billet publié en décembre sur ce site présente une actualisation

Plus en détail

Extrait TABLEAU ET GRAPHIQUES

Extrait TABLEAU ET GRAPHIQUES BUDGET 2015-2016 Mars 2015 Extrait TABLEAU ET GRAPHIQUES LE respect des cibles de déficits BUDGéTaires prévues Déficits prévus et réalisés (en millions de dollars) 0 0-1 500-1 600-2 628-2 824-2 350 (1)

Plus en détail

Office Burundais des Recettes

Office Burundais des Recettes Office Burundais des Recettes Soyons fiers d être des contribuables et construisons notre pays ATELIER SUR LE CALCUL De l IPR LOI No 1/02 DU 24 JANVIER 2013 13 15 Février 2013 1 TABLE DES MATIERES I. Revenus

Plus en détail

Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS)

Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) 1 / 5 Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) 19/05/2016 La CSG est un prélèvement de nature fiscale mais dont l objet est social, il s est substitué,

Plus en détail