Étude Salveo. Orienter les employeurs vers des stratégies efficaces pour favoriser la santé mentale en milieu de travail

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Étude Salveo. Orienter les employeurs vers des stratégies efficaces pour favoriser la santé mentale en milieu de travail"

Transcription

1 Étude Salveo Orienter les employeurs vers des stratégies efficaces pour favoriser la santé mentale en milieu de travail Alain Marchand, Professeur, École de relations industrielles et IRSPUM Virginie Gosselin, conseillère principale en gestion de la santé et du mieux-être, Manuvie Le 27 octobre 2016

2 Quels sujets traiterons-nous aujourd hui? Qu est-ce que l étude Salveo? Principales conclusions Que pouvons-nous faire en milieu de travail? 2

3 Aperçu de l étude Salveo employés ont répondu au sondage 63 organisations 63 pratiques de gestion ont été analysées 401 employés ont fourni des échantillons de salive 6 études de cas Diverses tailles d entreprises et d industries Les données ont été recueillies sur une période de plus de deux ans. 3

4 Problèmes de santé mentale Détresse psychologique Dépression Épuisement professionnel 4

5 Aperçu de l étude Salveo Phase I Facteurs de la vie professionnelle, personnelle et caractéristiques individuelles contribuant au développement de la détresse psychologique, de la dépression et de l épuisement professionnel. Phase II Pratiques de gestion ayant le plus d impact sur la santé mentale. Phase III Pratiques de gestion mises en œuvre par six organisations efficaces. 5

6 Principale conclusion n o 1 Les problèmes de santé mentale (détresse, dépression, épuisement professionnel) en milieu de travail sont dus à de nombreux facteurs. Individuels En dehors du travail Au travail 6

7 Facteurs ORGANISATIONNELS liés à la détresse psychologique, la dépression et l épuisement professionnel Facteurs Détresse Dépression Épuisement professionnel Conception des tâches Utilisation des compétences l l Pouvoir décisionnel Exigences Exigences physiques l l Exigences psychologiques n n Nombre d heures travaillées Horaire de travail irrégulier Relations sociales Soutien des collègues Soutien des superviseurs Supervision abusive n n n Comportements agressifs n Harcèlement Gratifications Reconnaissance Perspectives de carrière Insécurité de l emploi n n n ROUGE : Facteurs contribuant aux troubles de santé mentale. l VERT : Facteurs protecteurs contre les troubles de santé mentale. O BLANC : Facteurs n ayant pas d effet significatif. 7

8 Facteurs INDIVIDUELS liés à la détresse psychologique, la dépression et l épuisement professionnel Facteurs Détresse Dépression Épuisement professionnel Hors-travail Vie de couple l l Présence de jeunes enfants l Revenu familial Stress conjugal n n Stress parental n n Conflits familiaux/professionnels l Conflits professionnels/familiaux n n n Soutien externe en milieu de travail l Caractéristiques personnelles Être une femme n n n Âge l l Problèmes de santé chroniques n n n Consommation d alcool n n n Tabac n Activité physique l l l Estime de soi l l l Centre de contrôle interne l l l Évènements stressants liés à l enfance n n ROUGE : Facteurs contribuant aux troubles de santé mentale. l VERT : Facteurs protecteurs contre les troubles de santé mentale. O BLANC : Facteurs n ayant pas d effet significatif. 8

9 Principale conclusion n o 2 Investir dans les pratiques de gestion peut faire une différence importante dans la réduction des coûts des demandes de règlement liées à des problèmes de santé mentale. 9

10 L approche Évaluation de 63 pratiques en matière de stress, santé et mieux-être 10

11 Pratiques de gestion ayant un impact significatif sur le taux de demandes de règlement liées à des problèmes de santé mentale Conception des tâches Gratifications 11

12 Principale conclusion n o 3 Les organisations qui adoptent une approche intégrée sont plus efficaces que d autres organisations dans la prévention de l absentéisme dû aux problèmes de santé mentale. 12

13 Pratiques de gestion Macro Les pratiques sont axées sur la stratégie de communication développées afin d informer les travailleurs sur la prévention du stress et les problèmes de santé ainsi que sur les canaux de diffusion utilisés. Méso Des pratiques traitant les conditions stressantes d un milieu de travail associées à des pratiques de gestion (conceptions des postes, exigences, relations sociales, récompenses). Micro Les pratiques sont axées sur l individu 13

14 Profils des pratiques de gestion ns : non significatif Profils Macro Communication Réglementation-expression des risques Méso Conception du poste Exigences Relations sociales Récompenses Micro Activité physique Alimentation Laissez-faire Partiellement intégré ns ns ns Intégré État de santé général ns ns Gestion du stress ns ns Équilibre travail/vie personnelle 14

15 Profils des pratiques de gestion associées à des taux plus faibles de demandes de règlement liées à des problèmes de santé mentale 3 2,5 p<0,01 2 1,5 1 0,5 Laissez-faire Partiellement intégré Intégré 0 Vert : Statistiquement significatif Gris : Non significatif 15

16 Principale conclusion n o 4 La mise en place de pratiques de gestion en matière de santé et de mieux-être est également possible dans une petite ou moyenne entreprise (PME). 16

17 Pratiques de gestion efficaces mises en place par 5 PMEs Conception des tâches Augmentation de l autonomie au travail Participation directe de l employé Exigences Contrôle de la charge de travail Réduction de la semaine de travail Réduction des heures travaillées Réduction du temps supplémentaire Analyse et description du poste Gratifications Pratiques liées à l évaluation du rendement Possibilité de promotion Parcours professionnel clair Activités physiques Promotion de l exercice sur le lieu de travail Équilibre travail/vie personnelle Programme d équilibre travail/vie personnelle Télétravail Heures de travail flexibles 17

18 La mise en place d un ensemble de pratiques de gestion peut s avérer précieux pour prévenir les problèmes de santé mentale Milieu de travail sain Réduction du stress, de la prévalence de la maladie mentale et du nombre de demandes de règlement Réduction des coûts et amélioration des résultats globaux 18

19 Soutien à tous les niveaux Employé Éduquer et sensibiliser. Aider les employés à atteindre et maintenir des comportements sains. Organisation Créer un environnement favorable et un culture axée sur le mieux-être Gestionnaire Éduquer et former 19

20 Mesures ciblant les problèmes de santé mentale Au niveau organisationnel Mettre sur pied un programme de reconnaissance. Proposer des programmes de formation continue et de perfectionnement professionnel. Élaborer des politiques visant l équilibre travail-vie personnelle S assurer d avoir une gestion proactive des dossiers d invalidité et un programme efficace de retour au travail. Mettre sur pied des campagnes de lutte contre la stigmatisation. 20

21 Mesures ciblant les problèmes de santé mentale Au niveau des gestionnaires Faire preuve d une certaine souplesse envers les employés dans l organisation du travail (conception des tâches). Assouplir les contraintes relatives à l établissement des horaires (exigences). Souligner les réalisations des employés. Recommander aux employés l usage de ressources appropriées, p. ex., leur programme d aide aux employés et à la famille (PAEF). 21

22 Mesures ciblant les problèmes de santé mentale Au niveau de l employé Utiliser les outils et les ressources favorisant une meilleure connaissance de soi. Pratiquer des activités physiques. Se renseigner sur les services de santé et de mieux-être disponibles, comme le PAEF, et les utiliser. Participer aux programmes de formation continue et de perfectionnement professionnel. Saisir les opportunités offertes afin d atteindre un meilleur équilibre travail-vie personnelle. 22

23 23 Merci!

Une vie saine à TELUS

Une vie saine à TELUS Une vie saine à TELUS Colloque du Conseil du patronat 17 septembre 2013 François Cliche Membre de l équipe TELUS 1 Introduction La santé mentale TELUS Stratégie d entreprise Stratégie santé et mieux-être

Plus en détail

Objectif de progression Actions Indicateurs chiffrés. Diligenter une enquête auprès des salariés pour connaitre précisément leurs besoins

Objectif de progression Actions Indicateurs chiffrés. Diligenter une enquête auprès des salariés pour connaitre précisément leurs besoins Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale (ces exemples visent à accompagner les partenaires sociaux dans leur négociation, ils ne sont pas exhaustifs des bonnes

Plus en détail

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 novembre 2012 Cadre de mieux-être en Le cadre de notre

Plus en détail

Préoccupations en matière de retour au travail chez les personnes confrontées à un cancer et les personnes qui leur prodiguent des soins

Préoccupations en matière de retour au travail chez les personnes confrontées à un cancer et les personnes qui leur prodiguent des soins Préoccupations en matière de retour au travail chez les personnes confrontées à un cancer et les personnes qui leur prodiguent des soins Sommaire de gestion À la demande du Groupe de travail national sur

Plus en détail

Or, la prévention des risques psychosociaux relève de l obligation générale de l employeur de protéger la santé physique et mentale des salariés.

Or, la prévention des risques psychosociaux relève de l obligation générale de l employeur de protéger la santé physique et mentale des salariés. Introduction Les symptômes du stress (troubles du sommeil, de l appétit, agressivité, épuisement, troubles de la concentration ), touchent un nombre croissant de salariés en France : un salarié sur 6 déclare

Plus en détail

CHARTE EGALITE HOMME FEMME

CHARTE EGALITE HOMME FEMME CHARTE EGALITE HOMME FEMME Information : Afin de limiter les effets liés à l éloignement prolongé de la vie de l Entreprise et faciliter le retour dans son activité professionnelle, Whirlpool s engage

Plus en détail

Promouvoir la santé en milieu de travail

Promouvoir la santé en milieu de travail Colloque SST St-Hyacinthe 2012 Promouvoir la santé en milieu de travail Tout le monde y gagne Présenté par Mario Messier MD Directeur scientifique du Un travailleur a besoin - Une vie familiale et sociale

Plus en détail

Cours organisés par le CPLN-EPC formations supérieures

Cours organisés par le CPLN-EPC formations supérieures Brevet fédéral de spécialiste de la conduite d un groupe Certificats en Leadership & Management Cours organisés par le CPLN-EPC formations supérieures Version 2011-2012 1. PRÉSENTATION DE LA FORMATION

Plus en détail

CONSULTATIONS COMMUNAUTAIRES 2014-2015

CONSULTATIONS COMMUNAUTAIRES 2014-2015 CONSULTATIONS COMMUNAUTAIRES 2014-2015 RAPPORT DE SYNTHÈSE Est de Terre-Neuve Ouest de Terre-Neuve Labrador TABLE DES MATIERES 1. Introduction... 3 2. Portrait de la population répondante... 4 3. Les avis

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Introduction Des employés engagés et productifs ont à cœur la réussite de leur employeur. Par leur attitude et leur confiance en eux,

Plus en détail

Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être

Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être CONFERENCE DE HAUT-NIVEAU DE L UE ENSEMBLE POUR LA SANTÉ MENTALE ET LE BIEN-ÊTRE Bruxelles, 12-13 juin 2008 Slovensko predsedstvo EU 2008 Slovenian

Plus en détail

MANAGEMENT SPÉCIALISTE DE LA CONDUITE D'UN GROUPE ET CERTIFICATS EN LEADERSHIP & MANAGEMENT

MANAGEMENT SPÉCIALISTE DE LA CONDUITE D'UN GROUPE ET CERTIFICATS EN LEADERSHIP & MANAGEMENT Secteur Tertiaire MANAGEMENT SPÉCIALISTE DE LA CONDUITE D'UN GROUPE ET CERTIFICATS EN LEADERSHIP & MANAGEMENT Brevet fédéral Préparation aux examens 1 Situation de la formation Domaines Bilans de compétences

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES REFORMES PAR PRIORITE

TABLEAU DE BORD DES REFORMES PAR PRIORITE PILIER: PI- SECURITE NATIONALE REFORMES ETAT NIVEAU DE REALISATION R1-DÉFINIR UNE POLITIQUE NATIONALE DE DÉFENSE ET DE SÉCURITÉ ADAPTÉE AU CONTEXTE ACTUEL DE LA COTE D IVOIRE ET A SON ENVIRONNEMENT RÉGIONAL

Plus en détail

LE MARKETING SOCIAL ET

LE MARKETING SOCIAL ET LE MARKETING SOCIAL ET LA PRÉVENTION DE LA MALTRAITANCE MARIE-HÉLÈNE GAGNÉ 6ème Colloque québécois sur la maltraitance envers les enfants et les adolescents Montréal, 29 octobre 2013 LE FARDEAU DE LA MALTRAITANCE

Plus en détail

Créateur d opportunités

Créateur d opportunités Créateur d opportunités Climat, énergie & ressources naturelles Agriculture & développement rural Marchés de l emploi & développement du secteur privé Systèmes financiers Commerce & intégration régionale

Plus en détail

L observatoire «Entreprise et Santé»

L observatoire «Entreprise et Santé» LA SOCIÉTÉ D ÉTUDES ET DE CONSEIL L observatoire «Entreprise et Santé» Viavoice Harmonie Mutuelle en partenariat avec Le Figaro et France Info Enquête auprès des salariés et des dirigeants d entreprise

Plus en détail

Dép. 75 «Enfant présent»

Dép. 75 «Enfant présent» Dép. 75 «Enfant présent» PRESENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation Créée en 1987, l association Enfant Présent, dispositif multi-accueil à caractère préventif, dispose de plusieurs

Plus en détail

TPE/PME : comment me situer et justifier de mon statut?

TPE/PME : comment me situer et justifier de mon statut? TPE/PME : comment me situer et justifier de mon statut? Vérification du statut de PME par les micro, petites et moyennes entreprises au sens du règlement REACH Ce document est traduit et librement adapté

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DU 10 AVRIL 2015 SÉANCE ORDINAIRE

PROCÈS-VERBAL DU 10 AVRIL 2015 SÉANCE ORDINAIRE PROCÈS-VERBAL DU 10 AVRIL 2015 SÉANCE ORDINAIRE 1. Présences et quorum PRÉSENTS: ABSENT : M. Alain Goulet Mme Nancy Pineault Mme Jeanne-Paule Beaulieu (19h15) M. Rodrigue Ouellet Mme Bibiane Gagnon M.

Plus en détail

RECO. Définition des bonnes pratiques de prévention dans les centres d appels téléphoniques R.470

RECO. Définition des bonnes pratiques de prévention dans les centres d appels téléphoniques R.470 RECO DU COMITE TECHNIQUE NATIONAL DES ACTIVITES DE SERVICES 1 Définition des bonnes pratiques de prévention dans les centres d appels téléphoniques Yves Cousson - INRS Pour vous aider à : réduire le bruit

Plus en détail

Consomm Action -------------------------------- Je consomme, donc je suis? ========================================

Consomm Action -------------------------------- Je consomme, donc je suis? ======================================== ------------------!!!!!!!!!!!!!! CONSOMM ACTION RELOADED!!!!!!!!!!!!!!! ------------------ RELOADED RELOADED Consomm Action -------------------------------- Je consomme, donc je suis? ========================================

Plus en détail

LE TOUR DE FRANCE DU TELETRAVAIL EN QUELQUES CHIFFRES

LE TOUR DE FRANCE DU TELETRAVAIL EN QUELQUES CHIFFRES BILAN #TOURTT LE TOUR DE FRANCE DU TELETRAVAIL EN QUELQUES CHIFFRES 11 étapes dans 10 régions différentes, en 8 semaines 3 co-organisateurs nationaux et près de 40 relais locaux 1 000 participants sur

Plus en détail

Le Document Unique : une obligation légale des entreprises

Le Document Unique : une obligation légale des entreprises Avis d expert Marc Koffi, Responsable de SIGMA-RH France Le Document Unique : une obligation légale des entreprises En France, le Document Unique (ou Document Unique de Sécurité - DU ou DUS), a été introduit

Plus en détail

Le référentiel RIFVEH www.rifveh.org La sécurité des personnes ayant des incapacités : un enjeu de concertation. Septembre 2008

Le référentiel RIFVEH www.rifveh.org La sécurité des personnes ayant des incapacités : un enjeu de concertation. Septembre 2008 Le référentiel RIFVEH www.rifveh.org La sécurité des personnes ayant des incapacités : un enjeu de concertation Septembre 2008 Louis Plamondon Centre de recherche de l institut universitaire de gériatrie

Plus en détail

Régime d assurance-maladie, de soins dentaires et d assurance-vie pour les artistes professionnels. Proposition de partenariat public-privé

Régime d assurance-maladie, de soins dentaires et d assurance-vie pour les artistes professionnels. Proposition de partenariat public-privé Régime d assurance-maladie, de soins dentaires et d assurance-vie pour les artistes professionnels Proposition de partenariat public-privé Résumé En règle générale, les artistes et les autres professionnels

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

L AUTO - ENTREPRENEUR

L AUTO - ENTREPRENEUR L AUTO - ENTREPRENEUR Présenté par le CGAHDF Y. GRANIER et M. VILLERS 15 Avril 2009 Y.GRANIER - M. VILLERS 1 Qui peut le devenir? Tous les Français à titre principal ou accessoire Les salariés, les chômeurs,

Plus en détail

Notre planète mobile : Canada

Notre planète mobile : Canada Notre planète mobile : Canada Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2012 1 LES TÉLÉPHONES INTELLIGENTS ONT TRANSFORMÉ LE COMPORTEMENT DES CONSOMMATEURS 2 Le téléphone intelligent représente

Plus en détail

Carlo Diederich Directeur Santé&Spa. Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu

Carlo Diederich Directeur Santé&Spa. Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu Carlo Diederich Directeur Santé&Spa Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu Mondorf Healthcare at work Nouveau service destiné aux entreprises en collaboration avec les Services de Médecine du Travail

Plus en détail

Activités de formation des MRC des Laurentides et des Pays-d en-haut

Activités de formation des MRC des Laurentides et des Pays-d en-haut FÉVRIER 2014 Activités de formation des MRC des Laurentides et des Pays-d en-haut Le calendrier électronique vise à informer les entreprises des MRC des Laurentides et des Pays-d en- Haut sur les différentes

Plus en détail

La rémunération globale pour les moyennes entreprises

La rémunération globale pour les moyennes entreprises CHAPITRE 9 La rémunération globale pour les moyennes entreprises Ce chapitre est le résultat d une table ronde électronique organisée par la Financière Sun Life. Les stratégies de rémunération globale

Plus en détail

GLOSSAIRE PSYCHOLOGICAL AND BEHAVIORAL BARRIER

GLOSSAIRE PSYCHOLOGICAL AND BEHAVIORAL BARRIER GLOSSAIRE THEME CREST WP1 BARRIERE PSYCHOLOGIQUE ET COMPORTEMENTALE BATIMENT INTELLIGENT CAPTEURS CHANGEMENT CLIMATIQUE CHEMINEMENT EDUCATIF COMPORTEMENT CONSEIL ECHANGES PROFESSIONNELS ECO UTILISATION

Plus en détail

Les employés. de HP font des choses. exceptionnelles. HP Carrière exceptionnelle. Résultats exceptionnels.

Les employés. de HP font des choses. exceptionnelles. HP Carrière exceptionnelle. Résultats exceptionnels. Les employés de HP font des choses exceptionnelles HP Carrière exceptionnelle. Résultats exceptionnels. Chaque jour, des employés de HP des quatre coins du globe font des choses exceptionnelles pour nos

Plus en détail

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Juillet 2005 Pour aller de l avant : L apprentissage et la garde des jeunes enfants Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Introduction En novembre 1999, le gouvernement du Manitoba a confirmé son

Plus en détail

Ecran : Processeur : OS : Caméra : Communication : Mémoire : Connectique : Audio : Batterie : Autonomie : Dimensions : Poids : DAS :

Ecran : Processeur : OS : Caméra : Communication : Mémoire : Connectique : Audio : Batterie : Autonomie : Dimensions : Poids : DAS : SMARTPHONE - DUAL-CORE - NOIR 3483072425242 SMARTPHONE - DUAL-CORE - BLEU XXXX SMARTPHONE - DUAL-CORE - BLANC 3483072485246 SMARTPHONE - DUAL-CORE - ROSE 3483073704131 SMARTPHONE - DUAL-CORE - ROUGE XXXX

Plus en détail

LIVRE BLANC 9 SEMAINES POUR PREPARER UN PROJET DE CRECHE EN FRANCHISE AVEC LA PART DE REVE

LIVRE BLANC 9 SEMAINES POUR PREPARER UN PROJET DE CRECHE EN FRANCHISE AVEC LA PART DE REVE LIVRE BLANC LA PART DE REVE - 9 SEMAINES POUR PREPARER UN PROJET DE CRECHE EN FRANCHISE AVEC LA PART DE REVE INTRODUCTION «Parce que créer une franchise, au- delà du projet professionnel, c est aussi un

Plus en détail

L offre d accueil collectif des enfants de moins de six ans

L offre d accueil collectif des enfants de moins de six ans Mois AAAA En bref L objectif de cette fiche est de donner une vision chiffrée du nombre d établissements collectifs d accueil de jeunes enfants (les structures monoaccueil et multi-accueil) et de montrer

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Editeur de logiciel pour centre de contacts CONTACT PRESSE

DOSSIER DE PRESSE. Editeur de logiciel pour centre de contacts CONTACT PRESSE Editeur de logiciel pour centre de contacts DOSSIER DE PRESSE CONTACT PRESSE Violaine BRENEZ : marketing executive Boulevard de la Woluwe, 62 1200 Bruxelles Tel : +32 (0)2.307.00.00 Email : v.brenez@nixxis.com

Plus en détail

Marketing Point de vente

Marketing Point de vente Marketing Point de vente www.rmdconsultants.com APPORTER DES SOLUTIONS AUX RESEAUX DE DISTRIBUTION Les 4P «Les fondamentaux du marketing» Toute personne désirant s initier aux principes du marketing Connaître

Plus en détail

Appuyer les femmes dans des postes de direction

Appuyer les femmes dans des postes de direction Juin 2011 Appuyer les femmes dans des postes de direction La diversité des sexes au travail Pourquoi se préoccuper de la diversité des sexes au travail? Les organisations qui attirent des femmes, qui les

Plus en détail

U S A. Nombre de CENTRES D APPELS Nombre de Téléconseillers. En France : 210.000 0,7% - 1700. En Europe : 1.300.000 1% Canada. Pop.

U S A. Nombre de CENTRES D APPELS Nombre de Téléconseillers. En France : 210.000 0,7% - 1700. En Europe : 1.300.000 1% Canada. Pop. 1/ PANORAMA ACTIVITE CENTRE D APPELS Canada U S A EN EUROPE + 22000 Source DATAMONITOR Nombre de CENTRES D APPELS Nombre de Téléconseillers EN FRANCE 3500 Pop.act - 10000 1997 2002-1700 1997 2004 En France

Plus en détail

Étude de cas détaillée: Matelas Bonheur

Étude de cas détaillée: Matelas Bonheur Étude de cas détaillée: Matelas Bonheur Qui est Matelas Bonheur? Une chaine de magasins spécialisés dans la vente de matelas et d accessoires de sommeil 15 magasins dans la région de Montréal Plus de 25

Plus en détail

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence Justice alternative Lac-Saint-Jean Printemps 2013 OBJECTIFS Démystifier la problématique violence. Promouvoir les solutions pacifiques en matière de résolution de

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2015. Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales. Une jeune entreprise Créée dans le cadre d INJAZ

RAPPORT ANNUEL 2015. Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales. Une jeune entreprise Créée dans le cadre d INJAZ Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales RAPPORT ANNUEL 2015 Une jeune entreprise Créée dans le cadre d INJAZ Encadré par : Mme EL GNAOUI Leila Mme KHOUKH Fatimazahra Sommaire : PRESENTATION

Plus en détail

Investir dans des avenirs sains : Programme d action communautaire pour les enfants (PACE)

Investir dans des avenirs sains : Programme d action communautaire pour les enfants (PACE) Investir dans des avenirs sains : Programme d action communautaire pour les enfants (PACE) Rapport de synthèse présentant les faits saillants de l Évaluation sommative du PACE 2004 2009 Promouvoir et protéger

Plus en détail

SÉANCE ORDINAIRE DU 4 MAI 2015

SÉANCE ORDINAIRE DU 4 MAI 2015 SÉANCE ORDINAIRE DU 4 MAI 2015 Procès-verbal de la séance du conseil de la Municipalité de Saint-Adriend Irlande tenue le 4 mai 2015 à 20 :00 heures à la salle municipale au 152, rue Municipale de Saint-Adrien-d

Plus en détail

Baromètre 2014 de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle. - Volet employeurs - Décembre 2014

Baromètre 2014 de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle. - Volet employeurs - Décembre 2014 Baromètre 2014 de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle - Volet employeurs - Décembre 2014 Sommaire Note technique Synthèse des enseignements Perception Importance accordée à la

Plus en détail

squelettique Importance pressentie des troubles de santé psychologique Sollicitation par les centres d urgence d

squelettique Importance pressentie des troubles de santé psychologique Sollicitation par les centres d urgence d Étude chez les prépos posés s des centres d appels d d urgence : la première phase d une d démarche de prévention des troubles de santé psychologique et musculo-squelettique squelettique Présenté par Louise

Plus en détail

FORMATION AU PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES CHRD MODULE 2,5 JOURS ---------- * ---------- Arrêté d agrément du 07 Avril 2014 : NOR INTD1408248A

FORMATION AU PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES CHRD MODULE 2,5 JOURS ---------- * ---------- Arrêté d agrément du 07 Avril 2014 : NOR INTD1408248A CREER, ACCOMPAGNER, DEVELOPPER UN CAFE, HOTEL, RESTAURANT, DISCOTHEQUE FORMATION AU PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES CHRD MODULE 2,5 JOURS ---------- * ---------- Arrêté d agrément du 07 Avril 2014 :

Plus en détail

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action Orientations gouvernementales en matière d agression sexuelle Plan d action Édition produite par : La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux Pour obtenir d autres

Plus en détail

LA SANTÉ PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL

LA SANTÉ PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL LA SANTÉ PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL Guide pour aider les comités de santé et de sécurité et les mécanismes de participation du secteur de l Administration provinciale à jouer leur rôle dans la prévention

Plus en détail

L assurance collec ve. Sans compromis. Fier partenaire du

L assurance collec ve. Sans compromis. Fier partenaire du L assurance collec ve. Fier partenaire du Qui sommes-nous? 5 Notre indépendance 6 Des références impeccables 7 Nos conseillers 7 Bâ r sur du solide Un bilan ini al 9 Une vigie con nue 10 Un service annuel

Plus en détail

Cette notice dresse un panorama des différents types de campagnes marketing automatisées et de leur mise en œuvre.

Cette notice dresse un panorama des différents types de campagnes marketing automatisées et de leur mise en œuvre. A l image de la chaine de montage d une voiture, les actions marketing tendent à s automatiser afin d optimiser le temps et l argent investis. On appelle «automation marketing» ou marketing automatisé,

Plus en détail

LES HABITATIONS NOUVEAU DÉPART 251-2 pointe-gatineau Gatineau,Qc J8t2c8. Code de vie du «137»

LES HABITATIONS NOUVEAU DÉPART 251-2 pointe-gatineau Gatineau,Qc J8t2c8. Code de vie du «137» LES HABITATIONS NOUVEAU DÉPART 251-2 pointe-gatineau Gatineau,Qc J8t2c8 Code de vie du «137» Bienvenue parmi nous! Ce code de vie est conçu pour expliquer le fonctionnement du «137». Étant donné que cet

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Entre mal-être et bien être : comment vont les étudiants. Premiers résultats. Damien BERTHILIER Président La Mutuelle des Étudiants LMDE-EPSE

Entre mal-être et bien être : comment vont les étudiants. Premiers résultats. Damien BERTHILIER Président La Mutuelle des Étudiants LMDE-EPSE Entre mal-être et bien être : comment vont les étudiants Premiers résultats Damien BERTHILIER Président La Mutuelle des Étudiants LMDE-EPSE Objectifs de l enqul enquête Mieux identifier la souffrance psychique

Plus en détail

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant Vivre avec un trouble dépressif Septembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin

Plus en détail

Conférence: Lieux de travail sains : bon pour vous, bon pour les affaires!

Conférence: Lieux de travail sains : bon pour vous, bon pour les affaires! Conférence: Lieux de travail sains : bon pour vous, bon pour les affaires! La cohésion d'équipe et le rôle moteur que l'employeur peut jouer dans un environnement multiculturel croissant Jean-Pierre Faber

Plus en détail

Une famille, deux pensions

Une famille, deux pensions famille, deux pensions Susan Poulin Au cours du dernier quart de siècle, la proportion de familles composées de deux conjoints mariés ayant tous deux un emploi a augmenté de façon phénoménale. En 1994,

Plus en détail

Sage 2013 Tout droit réservé. Société par Actions Simplifiée au capital de 6 250 000 euros - Siège social : 10, rue Fructidor 75834 Paris cedex 17 -

Sage 2013 Tout droit réservé. Société par Actions Simplifiée au capital de 6 250 000 euros - Siège social : 10, rue Fructidor 75834 Paris cedex 17 - Les défis commerciaux de la PME en 2014 Sage 2013 Tout droit réservé. Société par Actions Simplifiée au capital de 6 250 000 euros - Siège social : 10, rue Fructidor 75834 Paris cedex 17 - RCS Paris 313

Plus en détail

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SON ACTIVITE COMMERCIALISATION :

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SON ACTIVITE COMMERCIALISATION : Bourse de l emploi Annonces internes : Direction Administration et Moyens Un Technicien Electricien Un C/Maitre Electricité BAT (Chargé de la Maintenance en pompes) Un C/Maitre Electricité BAT (Chargé

Plus en détail

Programme d Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) du Cameroun. Le 5 novembre 2013

Programme d Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) du Cameroun. Le 5 novembre 2013 Programme d Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) du Cameroun Le 5 novembre 2013 Plan de la présentation 1. Contexte du Programme 2. Objectifs et méthode du Programme 3. Activités prévues dans

Plus en détail

POINT FINAL. Option. Programme d encadrement en violence conjugale En collaboration avec. alternative à la violence conjugale et familiale

POINT FINAL. Option. Programme d encadrement en violence conjugale En collaboration avec. alternative à la violence conjugale et familiale POINT FINAL Programme d encadrement en violence conjugale En collaboration avec Option Une alternative à la violence conjugale et familiale Personne condamnée à un délit en matière de violence conjugale

Plus en détail

SUPER GO UN PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES JEUNES FILLES

SUPER GO UN PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES JEUNES FILLES SUPER GO UN PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES JEUNES FILLES CONTEXTE DU PROGRAMME SUPER GO Féminisation du VIH : quelques chiffres clés (EIS-2005) 0,4% des filles de 15 à 19 ans sont infectées

Plus en détail

CHAPITRE 7 RELATIONS DE TRAVAIL

CHAPITRE 7 RELATIONS DE TRAVAIL Les relations de travail sont révélatrices de l atmosphère qui règne au sein de votre entreprise. Le gestionnaire désirant obtenir de saines relations de travail se doit d être proactif dans ses actions.

Plus en détail

COSMIC. Information sur la responsabilité sociale des entreprises (RSE) dans le secteur de la Mode. En collaboration avec

COSMIC. Information sur la responsabilité sociale des entreprises (RSE) dans le secteur de la Mode. En collaboration avec COSMIC CSR Oriented Supply chain Management to Improve Competitiveness Information sur la responsabilité sociale des entreprises (RSE) dans le secteur de la Mode En collaboration avec Co financed by European

Plus en détail

FORMATIONS 2015 PRATIQUES ÉDUCATIVES & SOCIALES PRATIQUES EN MANAGEMENT & COACHING PRATIQUES EN PSYCHOTHÉRAPIE

FORMATIONS 2015 PRATIQUES ÉDUCATIVES & SOCIALES PRATIQUES EN MANAGEMENT & COACHING PRATIQUES EN PSYCHOTHÉRAPIE FORMATIONS 2015 Centre de Formation et de Perfectionnement aux Pratiques Éducatives, Sanitaires, Sociales et Psychothérapeutiques PRATIQUES ÉDUCATIVES & SOCIALES PRATIQUES EN MANAGEMENT & COACHING PRATIQUES

Plus en détail

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Sommaire 1. Périmètre du débat et méthodologie des contributions

Plus en détail

L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif

L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif Isabelle Cyr, B.sc. Psychologie. B.sc. Service social. T.s. Thérapeute Josée Dostie, B.A. Psychologie. Thérapeute

Plus en détail

Le domaine point-ca est le meilleur choix pour toute entreprise canadienne qui veut établir une présence en ligne

Le domaine point-ca est le meilleur choix pour toute entreprise canadienne qui veut établir une présence en ligne 60 Secondes dans la vie de L ACEI, Rapport annuel 2008-2009 Le domaine point-ca est le meilleur choix pour toute entreprise canadienne qui veut établir une présence en ligne Plus de 1,2 millions de noms

Plus en détail

asdf Deuxième Assemblée mondiale sur le vieillissement Madrid (Espagne) 8-12 avril 2002 madrid

asdf Deuxième Assemblée mondiale sur le vieillissement Madrid (Espagne) 8-12 avril 2002 madrid Madrid (Espagne) 8-12 avril 2002 Promouvoir la santé et le bien-être des personnes âgées : actif «Nous sommes témoins d une révolution silencieuse qui bien au-delà de la sphère démographique a des incidences

Plus en détail

MegaStore Manager ... Simulation de gestion d un hypermarché. Manuel du Participant

MegaStore Manager ... Simulation de gestion d un hypermarché. Manuel du Participant MegaStore Manager Simulation de gestion d un hypermarché.......... Manuel du Participant 1. Introduction 1.1. La simulation de gestion Vous allez participer à une simulation de gestion. Cette activité

Plus en détail

L EFFICACITÉ DU COUNSELING PAR VIDÉOCONFÉRENCE DANS LE SOUTIEN AU PAEF

L EFFICACITÉ DU COUNSELING PAR VIDÉOCONFÉRENCE DANS LE SOUTIEN AU PAEF L EFFICACITÉ DU COUNSELING PAR VIDÉOCONFÉRENCE DANS LE SOUTIEN AU PAEF LE COUNSELING PAR VIDÉOCONFÉRENCE SE COMPARE AVANTAGEUSEMENT AU COUNSELING EN PERSONNE morneaushepell.com Morneau Shepell ltée, 2013

Plus en détail

Expertis. Étude Stress. Stress. sur le Éléments statistiques. Dr Brigitte Lanusse-Cazalé. Production : Le Laussat.

Expertis. Étude Stress. Stress. sur le Éléments statistiques. Dr Brigitte Lanusse-Cazalé. Production : Le Laussat. Expertis Étude Stress Stress sur le Éléments statistiques Dr Brigitte Lanusse-Cazalé Production : Le Laussat. Les réactions au stress Les phases de stress + le stress dure, + le capital d adaptation s

Plus en détail

Canada. m y 1*1. 8^1 Agriculture AUG. f/jfwjêkw. Canada. Canadian Agriculture Llbrary Bibliothèque canadienne de l'agriculture Ottawa K1 A 0C5

Canada. m y 1*1. 8^1 Agriculture AUG. f/jfwjêkw. Canada. Canadian Agriculture Llbrary Bibliothèque canadienne de l'agriculture Ottawa K1 A 0C5 Canada 8^1 Agriculture Canada Canadian Agriculture Llbrary Bibliothèque canadienne de l'agriculture Ottawa K1 A 0C5 AUG ftïiï? ] 3 I999 1*1 m y f/jfwjêkw Agriculture et Agroalimentaire Canada Agriculture

Plus en détail

L expérience du patient partenaire au suivi intensif dans la communauté à Sherbrooke. Daniel Boleira Guimarães; Luce Côté

L expérience du patient partenaire au suivi intensif dans la communauté à Sherbrooke. Daniel Boleira Guimarães; Luce Côté L expérience du patient partenaire au suivi intensif dans la communauté à Sherbrooke Daniel Boleira Guimarães; Luce Côté 27e Entretiens Jacques Cartier Sherbroke, le 6 octobre 2014 Le suivi intensif dans

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE VAE BEES1 CYCLISME

GUIDE DE LECTURE VAE BEES1 CYCLISME GUIDE DE LECTURE VAE BEES1 CYCLISME CONSIGNES DE LECTURE Ce tableau comporte de gauche à droite 4 colonnes: Colonne activités: Colonne tâches: il s'agit des activités professionnelles de référence que

Plus en détail

Comme cet outil est un des outils majeurs professionnels, Facebook vous propose également une Aide.

Comme cet outil est un des outils majeurs professionnels, Facebook vous propose également une Aide. Gérer les publicités Il est possible de réaliser des campagnes de publicité sur Facebook. Que ce soit pour un groupe, une page ou un site internet, vous pouvez faire une publicité très ciblée qui paraîtra

Plus en détail

5. ACTEURS OBLIGATOIRES ET LEUR RÔLE

5. ACTEURS OBLIGATOIRES ET LEUR RÔLE 5. ACTEURS OBLIGATOIRES ET LEUR RÔLE 5.1. ÉTUDIANT OU STAGIAIRE EN FPI Personne qui suit des cours de FPI et/ou diplômé d un établissement de FPI depuis moins d un an. 5.1.1. Profil et exigences minimales

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail

Auto-Diagnostic. en Développement Durable

Auto-Diagnostic. en Développement Durable Auto-Diagnostic en Développement Durable GOUVERNANCE ET GESTION RESPONSABLE La gestion responsable implique d organiser les actions en intégrant tous les autres principes. Il s agit de Repenser avant d

Plus en détail

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX?

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? Projet formulé à partir de ma pratique de terrain: Constats Public défavorisé Plus le niveau d instruction est bas plus plus le risque est grand de développer des troubles

Plus en détail

Green IT. Jeudis 2 et 9 octobre 2014. Réduire la consommation énergétique des technologies de l information et de la communication (TIC)

Green IT. Jeudis 2 et 9 octobre 2014. Réduire la consommation énergétique des technologies de l information et de la communication (TIC) Centre de formation Green IT Jeudis 2 et 9 octobre 2014 Réduire la consommation énergétique des technologies de l information et de la communication (TIC) Green IT Réduire la consommation énergétique des

Plus en détail

Activité collaborative en ligne. Isabelle GRAND, IAE/IUP Santé

Activité collaborative en ligne. Isabelle GRAND, IAE/IUP Santé Activité collaborative en ligne Isabelle GRAND, IAE/IUP Santé Objectifs et contexte Construire un cours de management d'équipe et communication MASTER 1 Management du Social et de la Santé Dispositif à

Plus en détail

LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN

LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN JEAN-PIERRE BRUN PROFESSEUR CHAIRE EN GESTION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL UNIVERSITÉ LAVAL http://cgsst.fsa.ulaval.ca Dans quatre

Plus en détail

Comment faire passer un message

Comment faire passer un message Comment faire passer un message 1 Les Outils Pédagogiques Un cours en salle Le tableau Le rétroprojecteur Le matériel à présenter Un cours dans l eau La démonstration La découverte, les jeux L ardoise

Plus en détail

Les troubles spécifiques des apprentissages

Les troubles spécifiques des apprentissages Les troubles spécifiques des apprentissages www.apedys78-meabilis.fr En collaboration avec L. Denariaz, psychologue cognitiviste Points clefs Définitions et repérage Quelle est l origine du trouble? Vers

Plus en détail

Hôtellerie-Restauration, Tourisme et Evénementiel

Hôtellerie-Restauration, Tourisme et Evénementiel Hôtellerie-Restauration, Tourisme et Evénementiel 1 Programme de formation continue Executive Management Reconnue mondialement l Ecole Supérieure Internationale de Savignac propose un enseignement de type

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : SANTE ET SECURTE AU TRAVAIL

FICHE TECHNIQUE : SANTE ET SECURTE AU TRAVAIL SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Mesurer et prévenir les risques professionnels Liés aux conditions générales de travail, les risques professionnels font peser sur les salariés la menace d une altération de

Plus en détail

Évaluation et recommandations

Évaluation et recommandations ÉVALUATION ET RECOMMANDATIONS 13 Évaluation et recommandations Les personnes souffrant de troubles mentaux s intègrent mal sur le marché du travail. En Belgique, par rapport aux personnes qui ont une bonne

Plus en détail

Starbucks Coffee Canada

Starbucks Coffee Canada Starbucks Coffee Canada Votre mélange spécial Débordant d avantages! Cliquer sur un point pour sauter à cette page. Avantages des partenaires............................................ 1 Donner en retour....................................................

Plus en détail

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref...

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref... Une vision d avenir Il était deux petits navires Alain Poirier, directeur national de santé publique et sous-ministre adjoint février 200 En bref... Mise en contexte Une mise en contexte Quelques données

Plus en détail

collection politiques publiques ET

collection politiques publiques ET INstitut national de santé publique du québec Conciliation travail-famille et santé : Le Québec peut-il s inspirer des politiques gouvernementales mises en place dans d autres pays? collection politiques

Plus en détail

HARCÈLEMENT CRIMINEL. Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer!

HARCÈLEMENT CRIMINEL. Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer! HARCÈLEMENT CRIMINEL Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer! Qu est-ce que c est? Le harcèlement criminel est un crime. Généralement, il s agit d une conduite répétée durant une période de temps qui

Plus en détail

L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises. Décembre 2005

L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises. Décembre 2005 L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises Décembre 2005 Sommaire Analyse des taux d adoption des différents outils Présentation des spécificités par outil Analyse des

Plus en détail

Comarch EMM Solution flexible de fidélisation client

Comarch EMM Solution flexible de fidélisation client Comarch EMM Solution flexible de fidélisation client www.fidelisation.comarch.fr COMARCH ENTREPRISE MARKETING MANAGEMENT Une solution flexible adaptée aux différents secteurs : La recherche d informations

Plus en détail

Representation of domestic workers

Representation of domestic workers Cette enquête collecte des informations dans le cadre du projet «Promouvoir les relations industrielles dans le secteur du travail domestique en Europe» de la Fédération européenne des syndicats de l alimentation,

Plus en détail

CONTENU DU CAHIER DE GESTION

CONTENU DU CAHIER DE GESTION COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP CONTENU DU CAHIER DE GESTION SECTION I CONSEIL DES COMMISSAIRES Règlement fixant le jour, l heure et le lieu des séances ordinaires du conseil des commissaires

Plus en détail

Spécial santé. Optez pour une couverture santé adaptée à vos salariés SwissLife Prévoyance Entreprises + Contrat collectif d assurance santé

Spécial santé. Optez pour une couverture santé adaptée à vos salariés SwissLife Prévoyance Entreprises + Contrat collectif d assurance santé Spécial santé Optez pour une couverture santé adaptée à vos salariés SwissLife Prévoyance Entreprises + Contrat collectif d assurance santé 2 SwissLife Prévoyance Entreprises +, une complémentaire santé

Plus en détail