nouveau segment du marché.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "nouveau segment du marché."

Transcription

1

2 INTRODUCTION PRIX: 1. Définition 2. Le choix d un prix: a) Le lancement d un nouveau produit par l entreprise. b) Le lancement d un produit sur un nouveau segment du marché. c) La modification des prix par les concurrents. d) La hausse ou la baisse du coût de revient du produit. La Politique de Prix : 1. Définition 2. Les objectifs de la politique de prix a)- La survie b)- La maximisation du profit

3 c)- La maximisation de la part du marché d)- L écrémage e)- La recherche d image f)- La lutte contre la concurrence 3. Les contraintes de fixation de prix : a)les couts b) La capacité de production marketing c) La cohérence avec la politique de d) Les consommateurs e) La concurrence f) La distribution Les stratégies des prix : g) La réglementation 1. La Stratégie de pénétration 2. La stratégie d écrémage 3. La stratégie d alignement et de suivi 4. Le prix psychologique (prix d acceptabilité) La modification de prix : 1. Hausse de prix 2. Baisse de prix Différenciation, Qualité, Prix.

4 Conclusion La politique de prix est un ensemble de choix concernant les relations financières de l entreprise avec ses clients. Les prix correspond à la valeur d échange d un bien qu un client doit régler en contrepartie de son acquisition. La politique de prix nécessite une réflexion à deux moments : lors du lancement d un nouveau produit, ou lorsque le produit a déjà franchi plusieurs étapes de son cycle de vie, dans ce cas des modifications de prix (alignement ou baisse

5 par rapport aux concurrents) peuvent être envisagées. L évolution de l environnement économique et commercial de l entreprise a renforcé l importance de la politique de prix. En effet, face à une concurrence accrue et à un consommateur de plus en plus avisé, cette politique influence le volume des ventes, la rentabilité du produit et devient partie prenante de la politique générale de l entreprise, elle influence également l image et le positionnement de la firme. Le prix est la seule variable du marketing qui procure des revenus directement à l entreprise, toutes les autres variables n engendrent que des dépenses et des investissements. La variable prix présente une autre particularité dans la mesure où elle produit des effets plus immédiats que les autres variables du mix. Le prix est un élément important de la politique commerciale de l entreprise. C est de sa gestion rationnelle que peut dépendre la part du marché de l entreprise, son chiffre d affaires, sa rentabilité et même son image de marque. La fixation d un prix doit se faire cohérence avec la politique marketing de l entreprise et les autres variables du mix.

6 - Quels sont les objectifs de la politique du prix et quelles sont les contraintes de l entreprise? - Quels sont les liens, entre le prix, la qualité et la différenciation? LE PRIX 1- Définition du prix : Le prix constitue la traduction économique de la valeur d un produit sur un marché. Il représente pour le consommateur un sacrifice ou au moins une contrepartie aux satisfactions qu il attend du

7 produit. Pour l entreprise, il constitue un moyen de gagner de l argent d où l importance stratégique du concept "prix" dans la politique de l'entreprise. 2-Le choix d un prix : La question de choix d un prix se pose dans quatre situations : Le lancement d un nouveau produit par l entreprise : le processus de fixation du prix est particulièrement complexe dans ce cas, car de nombreuses variables restent encore inconnues pour l entreprise : réaction des clients, réaction des concurrents, image de marque du produit, coûts réel du produit ; Le lancement d un produit sur un nouveau segment du marché : Par un nouveau circuit de distribution ou sur un nouveau marché géographique ; La modification des prix par les concurrents :

8 L entreprise est alors obligée de réagir en organisant une contre-attaque notamment par une modification de prix ; La hausse ou la baisse du coût de revient du produit: Elles rendent possible ou imposent à l entreprise une révision de ses prix à la hausse ou à la baisse. La politique de prix 1-Définition :

9 La politique de prix est un élément du marketing mix, elle comprend la démarche de fixation d un prix pour un produit ou celle relative à la fixation des prix au sein d une gamme. La politique de prix n est pas figée et peut évoluer en fonction des actions promotionnelles ou selon le cycle de vie du produit. 2-Les objectifs de la politique de prix : Toute entreprise doit d abord préciser l objectif quelle s efforce d atteindre à travers sa politique de tarification. Une fois la cible et le positionnement ont été clairement identifiés, le mix marketing et donc le prix en découlent logiquement. Une entreprise opérant sur un marché des produits de prestige et souhaitant cibler une clientèle haut de gamme, pratiquera en conséquence des prix élevés. Une politique de prix peut permettre d atteindre de nombreux objectifs selon les priorités et les choix opérés par l entreprise :

10 La survie : lorsque l entreprise opère dans un environnement concurrentiel défavorable, survivre devient son objectif majeur pour maintenir ses employés en activité et diminuer ses stocks, elle aura normalement tendance à baisser ses prix pour stimuler les ventes. La maximisation du profit: l un des objectifs de la politique de tarification les plus fréquemment adoptés par les entreprises, est la maximisation du profit. Il s agit d appliquer le prix permettant de drainer le maximum de ventes tout en réalisant une marge confortable. cette stratégie suppose une connaissance parfaite des coûts de revient et des réactions de la demande au niveau de prix, mais aussi de la réaction des concurrents et des distributeurs. La maximisation de la part de marché : la réalisation d un volume de ventes important peut entrainer, grâce aux économies d échelle, des coûts réduits et donc des avantages concurrentiels et des profils plus importants. C est l idée derrière la pratique

11 des prix de pénétration pratiqués par un grand nombre d entreprises. Ce pendant, plusieurs conditions doivent être réunies pour optimise cette approche : Le marché est sensible au prix ; Les coûts de production et de distribution unitaires baissent fortement lorsque le volume des ventes s accroît (les économies d échelle) ; Un prix bas décourage la concurrence d entrer ou de se maintenir sur le marché. L écrémage : certaines entreprises préfèrent être leader en qualité plutôt qu en volume, elles adoptent des prix d écrémage (prix élevés) qui valorisent les efforts de recherche et la supériorité de leurs produits par rapport à ce des concurrents. Un prix d écrémage se justifie si :

12 La demande est attentive aux innovations ; Le marché n est pas sensible au prix ; Un prix élevé n a pas pour effet d attirer la concurrence. La recherche d image : certaines entreprises souhaitent avant tout défendre leur image exclusive par une politique de prix élevés. La lutte contre la concurrence : la politique de prix peur être utilisée par l entreprise soit pour s opposer à l arrivée d un nouveau concurrent sur le marché, soit au contraire pour permettre une entrée sue un nouveau marché. Elle peut être également ne arme pour riposter aux actions commerciales des concurrents. Néanmoins, cette pratique peut s avérer trop dangereuse car elle peut déboucher sur une guerre féroce des prix entraînant une baisse considérable des marges et par conséquent des profits réalisés.

13 3-Les contraintes de fixation des prix : Les coûts : le prix de vente d un produit est en principe directement lié à son coût de production ou à son coût d achat, c est sans doute la première des préoccupations des dirigeants de l entreprise lors de la fixation des prix de ses produits ; La capacité de production : les économies d échelle permettent de faire baisser les coûts de production. L entreprise réalise une économie d échelle lorsqu elle arrive à répartir ses coûts fixes de production sur un nombre plus important d unités produites ; La cohérence avec la politique marketing de l entreprise : Le prix est n élément de positionnement pour le produit et pour l entreprise : un prix élevé signifie souvent une qualité supérieure et une

14 image de marque haut de gamme, elle permet au consommateur de situer le produit par rapport à ces concurrents. Il est importe donc que les prix pratiqués soient cohérents avec les autres variables du mix, mais aussi avec la stratégie générale de l entreprise ; Les consommateurs : La sensibilité des clients aux prix est une variable qu il faut absolument prendre en considération avant toute décision de tarification, car le prix joue un rôle déterminant dans la décision d achat du client. La sensibilité au prix résulte de la combinaison de plusieurs facteurs : les revenus des ménages, nature du produit, prix pratiqués par les concurrents, prix des produits de substitution, fréquence d approvisionnement ; La concurrence : toute décision en matière de prix peut être à l origine de réactions vives de la part des concurrents, surtout si le nombre de ces derniers est très limité sur le marché (cas des marchés oligopolistiques ou il ya une forte concurrence par les prix comme le marché des lessives) ;

15 La distribution : elle joue un rôle de plus en plus important du fait de la concentration du commerce et l apparition de formes plus modernes de distribution (centrales d achat, supermarchés & hypermarchés) ayant un pouvoir de négociation par rapport aux fabricants. La réglementation : sure certains secteurs concernant certains produits, l entreprise n est pas libre de fixer ses prix car ils sont administrés par l Etat. Les stratégies des prix

16 La stratégie de pénétration : Il s agit d appliquer le prix le plus faible du marché dans l objectif de maximiser le volume des ventes. Cette stratégie est à conseiller quand le marché est très sensible au prix, et que les quantités permettent de réduire les couts, et que le produit peut être menacé par une forte concurrence. La stratégie d écrémage : Il s agit d appliquer un prix élevé, cette stratégie est à conseiller quand le produit est nouveau et que la concurrence ne peut pas réagir rapidement ou lorsque l entreprise a une image de marque ou un savoir faire inégalable. La stratégie d alignement ou de suivi : Dans ce cas l entreprise fixe ses prix en restant dans une fourchette de prix couramment pratiqué par la concurrence. La différenciation se fait par

17 l image de marque, la notoriété ou la publicité. A conseiller quand les prix sont difficiles à apprécier ou que le prix du marché assure une rentabilité suffisante. Le prix psychologique (le prix d acceptabilité) : C est le prix auquel, le plus grand nombre de consommateurs est prêt à acheter un produit. Ce prix dépend largement de l image de marque attribué au produit ou à la marque.

18 La modification de prix Quand l entreprise procède à une modification de prix, les consommateurs peuvent interpréter cette de divers manières : La qualité du produit n est plus la même ;

19 Un nouveau concurrent va arriver sur le marché ; Le produit ne se vend pas bien ; L entreprise connait des difficultés financières ; L entreprise prépare le lancement d un nouveau produit ; Le cout de revient du produit a augmenté ; Une entreprise qui envisage une modification de ses prix doit se préoccuper tout autant des réactions de la concurrence que de celle des clients. Il faut anticiper sur comment les concurrents risquent-ils de riposter à une modification de prix. 1) La baisse de prix : Plusieurs facteurs peuvent conduire une entreprise à revoir à la baisse les prix de ses produits :

20 Riposter à une action similaire de la concurrence ; Répercuter une baisse des couts sur les clients ; Une capacité de production excédentaire ; Une baisse de la part de marché due à une concurrence accrue. Cette stratégie peut présenter les risques suivants : Dégradation de l image du produit et de l entreprise Volatilité des clients qui deviennent très attirés par les prix bas et se tournent rapidement vers d autres concurrents offrant des prix plus intéressants ; Baisse de la rentabilité due au resserrement des marges.

21 2) La hausse de prix : Plusieurs facteurs peuvent conduire une entreprise à augmenter les prix de vente de ses produits : Répercuter la hausse des matières premières sur le consommateur ; Baisser les ventes lorsque l entreprise ne peut pas satisfaire toute la demande du marché. Différenciation, qualité, prix Différenciation et prix : -L entreprise peut pratiquer une politique de différenciation pour toucher le maximum de clients, c est ainsi qu elle peut joindre ou

22 supprimer tout accessoire permettant de se différencier des produits de la concurrence. Deux catégories de prix sont généralement pratiquées : Un ou des prix bas de gamme pour une clientèle modeste ou à revenu moyen. Un prix haut de gamme correspondant à un produit associant un maximum d attributs et destiné à une clientèle représentant le segment le plus rentable du marché. Qualité et prix Une bonne image de marque peut faire accepter par les consommateurs des prix supérieurs à ceux pratiqués par les concurrents. Pour atteindre ce but, cette politique de prix doit être soutenue par une politique d information, notamment de publicité. La recherche de la qualité est souvent couteuse : elle entraine des couts supplémentaires et influence le niveau des prix. Elle est plus nécessaire pour certains producteurs que pour d autres.

23 La recherche de la qualité dans un domaine ou les concurrents ne la font pas peut faire diminuer la compétitivité de l entreprise sur le marché puisque le client n est pas toujours prêt à payer des prix élevés même si le prétexte en est la qualité. Conclusion _ Le prix est la seule variable du marketing mix qui n'engendre pas de coût et qui procure en fait des recettes. _ La décision de prix repose sur le trinôme : coût/demande/concurrence et s'adapte à celui-ci tout au long de la vie du produit.

24

MARKETING INTERNATIONAL

MARKETING INTERNATIONAL MARKETING INTERNATIONAL LA POLITIQUE DE PRIX COURS DE LAYE BAMBA SECK CONTENU LES CHOIX STRATEGIQUES EN MATIERE DE PRIX LA FIXATION DU PRIX EN FONCTION DES COUTS LA FIXATION DU PRIX A PARTIR DE LA DEMANDE

Plus en détail

1.1. Définitions Les grandes tendances L importance économique La notion de destination Les avantages économiques

1.1. Définitions Les grandes tendances L importance économique La notion de destination Les avantages économiques Table des matières. Chapitre 1 Le marché du tourisme et de l accueil... 1 1. La mondialisation de l industrie touristique.... 1 1.1. Définitions... 1 1.2. Les grandes tendances.... 2 2. L importance économique

Plus en détail

Table des matières. Liste des encadrés Liste des études de cas. Préface à l édition originale Préface à l édition française Les auteurs

Table des matières. Liste des encadrés Liste des études de cas. Préface à l édition originale Préface à l édition française Les auteurs Table des matières Liste des encadrés Liste des études de cas Crédits Préface à l édition originale Préface à l édition française Les auteurs XI XI XII XIII XVII XXI Partie 1 Comprendre le marketing et

Plus en détail

MARKETING MIX. Politique Prix DEFINITION DU PRIX. Le prix correspond à la somme d argent :

MARKETING MIX. Politique Prix DEFINITION DU PRIX. Le prix correspond à la somme d argent : MARKETING MIX POLITIQUE PRIX Sandrine Monfort Politique Prix Concept et définitions Définition du prix Unité de mesure du prix Définition de la politique prix Influence des prix sur les volumes des ventes,

Plus en détail

Chapitre 11 Les facteurs explicatifs d un prix

Chapitre 11 Les facteurs explicatifs d un prix I. La prise en compte des coûts La revente à perte est interdite et la rentabilité est un objectif majeur. Les coûts déterminent le prix minimum d un produit. La connaissance des coûts est donc essentielle.

Plus en détail

Politique Prix. Objectifs généraux. Contraintes intérieures et extérieures. Objectifs financiers et commerciaux de la stratégie de prix

Politique Prix. Objectifs généraux. Contraintes intérieures et extérieures. Objectifs financiers et commerciaux de la stratégie de prix Politique Prix I. Fixation du prix d un nouveau produit II. Modification d un prix III. Synthèse Le prix a ceci de particulier que cette variable est la seule variable directement génératrice de revenus

Plus en détail

ÉLABOREZ VOTRE OFFRE EXPORT Fixation des prix à l exportation

ÉLABOREZ VOTRE OFFRE EXPORT Fixation des prix à l exportation ÉLABOREZ VOTRE OFFRE EXPORT Votre produit est vendu sur le marché français. Comment passer de ce prix France au prix sur le marché export? Appliquer un coefficient à votre prix France ou additionner les

Plus en détail

exposé n1: La démarche marketing Notion de stratégie et stratégie marketing

exposé n1: La démarche marketing Notion de stratégie et stratégie marketing exposé n1: La démarche marketing Notion de stratégie et stratégie marketing Introduction plan I. La démarche marketing 1. Marketing d études 2. Marketing stratégique 3. Marketing opérationnel II. La notion

Plus en détail

"C'est l'ensemble des moyens dont disposes une entreprise pour vendre ses produits à ses clients d'une manière rentable"

C'est l'ensemble des moyens dont disposes une entreprise pour vendre ses produits à ses clients d'une manière rentable Marketing 11.10.13 "C'est l'ensemble des moyens dont disposes une entreprise pour vendre ses produits à ses clients d'une manière rentable" Il y a plusieurs façon de façons et définitions du marketing.

Plus en détail

Monopole d'innovation (référence à Schumpeter) Les types de barrières à l'entrée (Michael Porter)

Monopole d'innovation (référence à Schumpeter) Les types de barrières à l'entrée (Michael Porter) concurrence imparfaite auteurs Le tableau de Stackelberg Acheteurs Offreurs Un seul Un petit nombre Un grand nombre Un seul monopole bilatéral monopsone contrarié monopsone Un petit nombre monopole contrarié

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique Sommaire 0 Préambule 1 Approche et Démarche Diagnostic stratégique 3 Scenarii d évolution 4 Positionnement cible 0 Préambule 3 Préambule L analyse stratégique repose sur

Plus en détail

Philippe VILLEMUS. Le plan marketing. à l usage du manager

Philippe VILLEMUS. Le plan marketing. à l usage du manager Philippe VILLEMUS Le plan marketing à l usage du manager Table des matières Remerciements... Sommaire... V VII Introduction Pourquoi ce livre?... 1 Quel est l objectif de ce livre?... 2 À qui s adresse

Plus en détail

Le Marketing Bancaire

Le Marketing Bancaire Université Mouloud MAMMERI, Tizi-Ouzou. FSEGC/ département des Sciences commerciales. Section : 3 ème année LMD, Marketing Module : Marketing des services Année : 2012/2013 Le Marketing Bancaire Distribution

Plus en détail

Phase 4. Le marketing

Phase 4. Le marketing + Phase 4 Le marketing Votre projet commence petit a petit a prendre forme. Vous avez l idée, vous connaissez bien votre marche, vous avez donc a priori tous les outils en main pour passer a l étape suivante

Plus en détail

Atelier 2.0. Familiarisation au commerce électronique. Comment transformer mon entreprise à l aide

Atelier 2.0. Familiarisation au commerce électronique. Comment transformer mon entreprise à l aide Atelier 2.0 Familiarisation au commerce électronique Comment transformer mon entreprise à l aide du e-commerce Qui suis-je? Mon entreprise? Mes attentes? 3,5 heures pour : 1. Comprendre l impact du Web

Plus en détail

Plan. Introduction. Conclusion. Partie 1. Présentation de la Matrice BCG. Partie 2. Application de la Matrice BCG. tifawt.com

Plan. Introduction. Conclusion. Partie 1. Présentation de la Matrice BCG. Partie 2. Application de la Matrice BCG. tifawt.com Plan Introduction Partie 1. Présentation de la Matrice BCG Partie 2. Application de la Matrice BCG Conclusion Partie 1: Présentation de la Matrice BCG 1-1 La matrice BCG Le Boston Consulting Groupe a développer

Plus en détail

BUSINESS CASE COMMENT RATIONALISER SON OFFRE PRODUITS?

BUSINESS CASE COMMENT RATIONALISER SON OFFRE PRODUITS? COMMENT RATIONALISER SON OFFRE PRODUITS? CONTEXTE ET OBJECTIFS DE LA MISSION Pour accroître la compétitivité de leur entreprise, les industriels peuvent activer différents leviers. Parmi les plus efficaces

Plus en détail

Chapitre 2 : Le diagnostic stratégique

Chapitre 2 : Le diagnostic stratégique Chapitre 2 : Le diagnostic stratégique Introduction : I) Le diagnostic externe Le diagnostic externe c est une identification des opportunités et menaces de l environnement. - Opportunités : circonstance

Plus en détail

Comment se décline stratégiquement et opérationnellement la stratégie de lutte concurrentielle?

Comment se décline stratégiquement et opérationnellement la stratégie de lutte concurrentielle? En situation 2, les clients des concurrents sont exclusifs à une marque concurrente donnée. Lorsqu ils achètent, ils n achètent que la marque B, C, D ou E. Le marché est clairement partagé, les barrières

Plus en détail

Stratégie d entreprise Chapitre 1

Stratégie d entreprise Chapitre 1 Objectif du cours : Comprendre les enjeux de la stratégie Les principaux outils de son élaboration Sa mise en œuvre Identifier les stratégies d entreprise Réaliser un diagnostic stratégique Proposer des

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES TEST. Questionnaire à choix multiple (QCM)

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES TEST. Questionnaire à choix multiple (QCM) ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES Niveau : 1 ère année Master TC Date : 01/03/2015 Durée du test : 1h30 TEST Module : Marketing fondamental Enseignant : KHERRI Abdenacer Site web : www.mf-ehec.jimdo.com

Plus en détail

Les bonnes pratiques de gestion

Les bonnes pratiques de gestion Les bonnes pratiques de gestion au service des professionnels - LE YIELD MANAGEMENT- 23, rue Mohammed Abdou, Palmier, Casablanca - Maroc - Tél. : +212 5 22 42 74 82 - Fax : +212 5 22 90 76 08 Email : contact@observatoiredutourisme.ma

Plus en détail

Simulation de gestion d entreprise

Simulation de gestion d entreprise 2008 Simulation de gestion d entreprise Simmix monde A, Entreprise 4 BENAYOUN VINCENT CHECCONI MAXIME GIRAUD JULIEN NZAOU-BILONGO PATRICK Licence 3 MIAGE Avec la participation de L IAE 30/04/2008 Sommaire

Plus en détail

GRILLE D EVALUATION DU PLAN D AFFAIRES

GRILLE D EVALUATION DU PLAN D AFFAIRES GRILLE D EVALUATION DU PLAN D AFFAIRES GRILLE D ÉVALUATION DU PLAN D AFFAIRES 1. LECTURE DU PLAN D AFFAIRES Afin de guider les membres du comité aviseur dans l évaluation du projet global du candidat,

Plus en détail

Objectif Valeur ajoutée

Objectif Valeur ajoutée Objectif Valeur ajoutée par Paul-Louis Brodier -1- Réaliser un résultat est évidemment un impératif, mais existent deux façons de voir La façon de voir usuelle est celle des associés ou actionnaires Une

Plus en détail

ANALYSE STRATEGIQUE I

ANALYSE STRATEGIQUE I ANALYSE STRATEGIQUE I NOTION DE DECISION STRATEGIQUE Typologie des décisions Caractéristiques de la décision stratégique Le pouvoir de décision stratégique LES STRATEGIES DE POSITIONNEMENT Les stratégies

Plus en détail

Économie d Entreprise SOMMAIRE

Économie d Entreprise SOMMAIRE Économie d Entreprise SOMMAIRE Définition de l entreprise Structure de l entreprise Les Fonctions de l entreprise Les Politiques et Stratégies 08/12/07 Présenté par : Patrice LEPISSIER 1 Définition de

Plus en détail

1 Le risque de défaillance dû aux ventes à perte

1 Le risque de défaillance dû aux ventes à perte 1 Le risque de défaillance dû aux ventes à perte La seule entreprise qui continue à réussir est celle qui continue à se battre pour y arriver. Roberto Goizueta Souvent ignorées ou sous-estimées, les ventes

Plus en détail

L ETUDE DE MARCHE (mercredi 16 novembre 2016)

L ETUDE DE MARCHE (mercredi 16 novembre 2016) L ETUDE DE MARCHE (mercredi 16 novembre 2016) A QUOI VA ME SERVIR MON ETUDE DE MARCHE? Faire les meilleurs choix pour atteindre ses objectifs Faut-il s'attaquer à la même clientèle que ses concurrents?

Plus en détail

Le contrôle de gestion

Le contrôle de gestion Le contrôle de gestion L objectif du contrôle de gestion est de mesurer, d analyser et d améliorer la performance de l entreprise. Pour mettre en place et exploiter son système de contrôle de gestion,

Plus en détail

PARFUMERIE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 22/05/2015 1

PARFUMERIE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 22/05/2015 1 PARFUMERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA PARFUMERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA PARFUMERIE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA PARFUMERIE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA PARFUMERIE... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR...

Plus en détail

OFPPT. Programme. d initiation à la démarche de création d entreprise

OFPPT. Programme. d initiation à la démarche de création d entreprise OFPPT Programme d initiation à la démarche de création d entreprise PROGRAMME DE FORMATION A LA CRÉATION D ENTREPRISES 1 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DES MODULES DE FORMATION... 2 AVANTAGES DU PROGRAMME

Plus en détail

III- Politique Distribution

III- Politique Distribution III- Politique Distribution Une entreprise qui fabrique un produit, le vend rarement de manière directe aux consommateurs, car elle passe par des intermédiaires plus ou moins nombreux pour mettre le produit

Plus en détail

I. Les notions de produit, de service et d offre globale

I. Les notions de produit, de service et d offre globale Chapitre 8 L approche mercatique de l offre de produits et/ou de services I. Les notions de produit, de service et d offre globale La distinction classique entre le produit et le service, à l origine évidente,

Plus en détail

www.michelcondomitti.com Stratégie marketing et business model Notre environnement est en constante évolution. Le marché s est mondialisé. Des économies comme la Chine, l Inde ou le Brésil connaissent

Plus en détail

I. Démarche. II. Choix des marchés cibles. III. Définition des objectifs 03. LA DEMARCHE STRATEGIQUE (ECONOMIE D ETP BTS 2) 1. A.

I. Démarche. II. Choix des marchés cibles. III. Définition des objectifs 03. LA DEMARCHE STRATEGIQUE (ECONOMIE D ETP BTS 2) 1. A. 03. LA DEMARCHE STRATEGIQUE (ECONOMIE D ETP BTS 2) 1 I. Démarche Le diagnostic permet d établir un bilan de la position concurrentielle et de révéler les opportunités du marché. L étape suivante consiste

Plus en détail

Définition et diversité des entreprises

Définition et diversité des entreprises Définition et diversité des entreprises plan I. Introduction II. Définition d entreprise III. L approche économique IV. L approche sociologique V. L approche juridique VI. L approche systémique Réalisé

Plus en détail

RÉPARATION DE MATÉRIEL AGRICOLE

RÉPARATION DE MATÉRIEL AGRICOLE RÉPARATION DE MATÉRIEL AGRICOLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA RÉPARATION DE MATÉRIEL AGRICOLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA RÉPARATION DE MATÉRIEL AGRICOLE... 4 L'ACTIVITÉ DE LA RÉPARATION DE MATÉRIEL AGRICOLE...

Plus en détail

Plateforme d appui aux entreprises et à la formation technique du BTP. Calculer et maîtriser ses charges

Plateforme d appui aux entreprises et à la formation technique du BTP. Calculer et maîtriser ses charges Plateforme d appui aux entreprises et à la formation technique du BTP Calculer et maîtriser ses charges Calculer et maîtriser ses charges Cette fiche sert à l entrepreneur à calculer les charges de son

Plus en détail

CARACTERISTIQUES GENERALES DE L ETABLISSEMENT ET DE L ENTREPRISE

CARACTERISTIQUES GENERALES DE L ETABLISSEMENT ET DE L ENTREPRISE Étude sur Les retombées économiques de l écoconception CARACTERISTIQUES GENERALES DE L ETABLISSEMENT ET DE L ENTREPRISE 1. Quelle est la raison sociale de l'établissement et de l entreprise? 2. Appartenez-vous

Plus en détail

MODULE 1 : LES BASES DE LA MERCATIQUE. CHAPITRE 1 : La démarche mercatique.

MODULE 1 : LES BASES DE LA MERCATIQUE. CHAPITRE 1 : La démarche mercatique. MODULE 1 : LES BASES DE LA MERCATIQUE CHAPITRE 1 : La démarche mercatique. I. Le concept de mercatique. La mercatique est un ensemble d actions menées par une organisation (entreprise, association, organisation

Plus en détail

CHAPITRE 6.2. Objectif : Vous serez à même d appliquer les résultats des études de marché à votre entreprise.

CHAPITRE 6.2. Objectif : Vous serez à même d appliquer les résultats des études de marché à votre entreprise. CHAPITRE 6.2 Objectif : Vous serez à même d appliquer les résultats des études de marché à votre entreprise. L ETUDE DE MARCHE Vous avez un projet de création ou de reprise d entreprise? Vous souhaitez

Plus en détail

Le prix Denis Pettigrew, D. Sc. gestion Professeur titulaire de marketing Université du Québec à Trois-Rivières

Le prix Denis Pettigrew, D. Sc. gestion Professeur titulaire de marketing Université du Québec à Trois-Rivières CHAPITRE 09 MARKETING Guide de l enseignant Le prix Denis Pettigrew, D. Sc. gestion Professeur titulaire de marketing Université du Québec à Trois-Rivières PARTIE 1 OBJECTIFS D APPRENTISSAGE définir la

Plus en détail

Les clés du marketing. Carmen St-Denis, agr. Conseillère en transformation alimentaire 30 octobre 2013

Les clés du marketing. Carmen St-Denis, agr. Conseillère en transformation alimentaire 30 octobre 2013 Carmen St-Denis, agr. Conseillère en transformation alimentaire Le couple produit-marché est au cœur de la démarche. Plan de la présentation 1. Bien s informer 2. Identifier les opportunités et bien positionner

Plus en détail

Cours de Marketing Licence 1 Comptabilité Contrôle Audit Exposé du Groupe 1 : S ces Comptables Thème : Politique de Produit Syllabus du Cours.

Cours de Marketing Licence 1 Comptabilité Contrôle Audit Exposé du Groupe 1 : S ces Comptables Thème : Politique de Produit Syllabus du Cours. Université Kofi Annan de Guinée L ambition de L excellence et de la modernité --------------------------------------------------------------------------------------------------------- Cours de Marketing

Plus en détail

Dans un monde aux ressources limitées, comment faire des choix?

Dans un monde aux ressources limitées, comment faire des choix? Fiche pédagogique en sciences économiques et sociales Première ES Marion Navarro, Lycée du Parc, Lyon Année 2011-2012 Dans un monde aux ressources limitées, comment faire des choix? Temps prévu : 2h Objectifs

Plus en détail

Extrait du référentiel Métiers de la Branche :

Extrait du référentiel Métiers de la Branche : OPIIEC OBSERVATOIRE PARITAIRE DES METIERS DE L, DE L INGENIERIE, DES ETUDES ET DU CONSEIL REFERENTIEL METIERS Extrait du référentiel Métiers de la Branche : Commercial Référentiel Métiers de la branche

Plus en détail

Eléments de correction CF1 Marketing 2008

Eléments de correction CF1 Marketing 2008 Eléments de correction CF1 Marketing 2008 1. La matrice BCG : concept, utilisation, définition La matrice BCG permet d analyser le portefeuille d actifs de l entreprise à un instant t. Elle classe les

Plus en détail

La politique prix du marketing mix

La politique prix du marketing mix Université Ibn Zohr Faculté des sciences Juridiques, Économiques et Sociales La politique prix du marketing mix Élaboré par: SOMMAIRE Introduction : I : Le cadre conceptuel de la politique prix du marketing

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

Méthode de l imputation rationnelle des charges fixes

Méthode de l imputation rationnelle des charges fixes chapitre Méthode de l imputation rationnelle des charges fixes Le coût de revient unitaire d un produit dépend des charges variables qui lui sont imputées et d une partie des charges fixes, d autant plus

Plus en détail

2 - APPROCHE STRATEGIQUE ET OPERATIONNELLE

2 - APPROCHE STRATEGIQUE ET OPERATIONNELLE 2 - APPROCHE STRATEGIQUE ET OPERATIONNELLE 2.1. Le plan marketing 2.1.1. La démarche du plan marketing Le plan marketing traduit la stratégie marketing choisie par la firme pour atteindre les objectifs

Plus en détail

La production et l équilibre d un marché

La production et l équilibre d un marché La production et l équilibre d un marché CHAPITRE 1 On retrace tout d abord comment produire des biens et services. Leur offre et leur demande se retrouvent ensuite confrontées sur le marché et déterminent

Plus en détail

LA TERMINALE STG OPTION MERCATIQUE. Sophie Turconi

LA TERMINALE STG OPTION MERCATIQUE. Sophie Turconi LA TERMINALE STG OPTION MERCATIQUE Sophie Turconi Qu est-ce que la mercatique? La mercatique vient du latin «mercatus» qui signifie marché. Elle s est construite avec l appui de plusieurs disciplines (sociologie,

Plus en détail

Les outils de la stratégie

Les outils de la stratégie Jacques BOJIN et Jean-Marc SCHOETTL Les outils de la stratégie, 2005 ISBN : 2-7081-3287-3 QU APPELLE-T-ON LES FACTEURS CLÉS DE SUCCÈS? Conditions de réussite dans un segment Les facteurs clés de succès

Plus en détail

Le sujet comporte 08pages dont 02 annexes à remettre avec la copie

Le sujet comporte 08pages dont 02 annexes à remettre avec la copie LYCÉE HAFFOUZ ------------- GESTION 19 février 2014 DEVOIR DE CONTROLE N 2 DUREE : 03 Heures COEFFICIENT : 04 ENSEIGNANT : HABLI Salah &MENSI Boulbaba NIVEAU : 4 ème économie & gestion Le sujet comporte

Plus en détail

Les stratégies par domaines d activité

Les stratégies par domaines d activité Les stratégies par domaines d activité Analyse stratégique Modèles d analyse stratégique appliqués aux firmes multinationales Plan du chapitre Qu est-ce qu un domaine d activité stratégique? La segmentation

Plus en détail

SAVOIRS LIMITES DE CONNAISSANCES COMMENTAIRES S41- Les bases de la mercatique

SAVOIRS LIMITES DE CONNAISSANCES COMMENTAIRES S41- Les bases de la mercatique S4 - MERCATIQUE La finalité de l enseignement de mercatique est de faire acquérir les concepts, méthodes, démarches essentiels en particulier dans le secteur des services et de la distribution. L épreuve

Plus en détail

SAVOIRS LIMITES DE CONNAISSANCES COMMENTAIRES S41- Les bases de la mercatique

SAVOIRS LIMITES DE CONNAISSANCES COMMENTAIRES S41- Les bases de la mercatique S4 - MERCATIQUE La finalité de l enseignement de mercatique est de faire acquérir les concepts, méthodes, démarches essentiels en particulier dans le secteur des services et de la distribution. L épreuve

Plus en détail

Ordonnance sur l aide à la promotion des ventes de produits agricoles

Ordonnance sur l aide à la promotion des ventes de produits agricoles Ordonnance sur l aide à la promotion des ventes de produits agricoles (Ordonnance sur la promotion des ventes de produits agricoles, OPVA) Modification du 23 octobre 2013 Le Conseil fédéral suisse arrête:

Plus en détail

Qu est-ce que le marchandisage?

Qu est-ce que le marchandisage? Le marchandisage Plan de l exposé Introduction A- Les objectifs du marchandisage B- L organisation de l espace de vente 1-Allée 2- Rayon 3- Linéaire C- L animation du magasin Conclusion : «l homme primitif

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL DE MEUBLES DE CUISINE

COMMERCE DE DÉTAIL DE MEUBLES DE CUISINE COMMERCE DE DÉTAIL DE MEUBLES DE CUISINE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE MEUBLES DE CUISINE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL DE MEUBLES DE CUISINE... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE DE

Plus en détail

La planification stratégique. Section 2.2 : Le diagnostic stratégique : analyse de l environnement externe

La planification stratégique. Section 2.2 : Le diagnostic stratégique : analyse de l environnement externe MODULE 2 LA STRATÉGIE DANS LE COMMERCE DE DÉTAIL Section 2.1 : La planification stratégique Section 2.2 : Le diagnostic stratégique : analyse de l environnement externe Section 2.3 : Le diagnostic stratégique

Plus en détail

MERCATIQUE LE MARCHE LA SEGMENTATION DE LA DEMANDE

MERCATIQUE LE MARCHE LA SEGMENTATION DE LA DEMANDE MERCATIQUE LE MARCHE LA SEGMENTATION DE LA DEMANDE LE MARCHE : SEGMENTATION DE LA DEMANDE La segmentation repose sur le principe de division d un marché en groupes de consommateurs aux comportements proches

Plus en détail

I Diagnostic de la situation de l entreprise Amazon

I Diagnostic de la situation de l entreprise Amazon Cas Amazon Notre démarche va consister en deux grandes étapes dans l analyse de l entreprise Amazone. Il s agit dans un premier temps de réaliser un diagnostic, à la fois sur le secteur d activité et l

Plus en détail

Chapitre 4 : Le Diagnostic Stratégique. Métier et Mission. La définition des objectifs

Chapitre 4 : Le Diagnostic Stratégique. Métier et Mission. La définition des objectifs Chapitre 4 : Le Diagnostic Stratégique Métier et mission. Segmentation stratégique. Diagnostic externe. Analyse Concurrentielle Dynamiques de secteurs Diagnostic interne. La chaîne de valeur Les compétences

Plus en détail

La fixation des prix dans l UC Corrigé des exercices d entraînement

La fixation des prix dans l UC Corrigé des exercices d entraînement Séquence 09 La fixation des prix dans l UC Corrigé des exercices d entraînement Exercice 1 1. Nous voulons connaître le prix de vente que l entreprise Provente doit appliquer lors des ventes aux revendeurs.

Plus en détail

Le plan de commercialisation. Formation

Le plan de commercialisation. Formation Le plan de commercialisation Formation Avant-propos... «Un objectif sans plan s appelle un vœu.» St-Exupéry Plan de commercialisation vs plan d affaires D abord, le promoteur... On part toujours de soi.

Plus en détail

Avis du Conseil d État (27 octobre 2016)

Avis du Conseil d État (27 octobre 2016) CONSEIL D ÉTAT =============== N CE : 51.706 N dossier parl. : 7003 Projet de loi portant création d un mécanisme d adaptation des prestations familiales en espèces et en nature Avis du Conseil d État

Plus en détail

Avec quels outils? Durée approximative. Etapes C est quoi? Pourquoi? Actions à mener

Avec quels outils? Durée approximative. Etapes C est quoi? Pourquoi? Actions à mener Créer son entreprise : la check-list pour réussir Nous vous proposons un mémento pour voir, en un coup d'œil, l'ensemble des étapes de la Création d'entreprise et la durée pour chaque étape. Evidemment,

Plus en détail

Relations Verticales

Relations Verticales Relations Verticales Economie Industrielle Laurent Linnemer Thibaud Vergé Laboratoire d Economie Industrielle (CREST-INSEE) 4 Novembre 2008 Linnemer - Vergé (CREST-LEI) Relations Verticales 2007-08 1 /

Plus en détail

Présentation 5. Partie 1 Le marketing stratégique

Présentation 5. Partie 1 Le marketing stratégique S ommaire Présentation 5 Partie 1 Le marketing stratégique Thème 1 Prévision, planification et contrôle 15 Exercice 1 Prévision des ventes d un produit saisonnier 15 Exercice 2 Détermination du marché

Plus en détail

MARKETING : STRATEGIE ET POLITIQUE GENERALE D ENTREPRISE

MARKETING : STRATEGIE ET POLITIQUE GENERALE D ENTREPRISE MARKETING : STRATEGIE ET POLITIQUE GENERALE D ENTREPRISE Stratégie : Essai de définition Ensemble de décisions qui : Détermine les objectifs de l entreprise Engendre les principaux plans pour les atteindre

Plus en détail

Matière : Planification et Contrôle Marketing

Matière : Planification et Contrôle Marketing Matière : Planification et Contrôle Marketing Année Universitaire : 2008/2009 1 Plan : INTRODUCTION I. Présentation de l entreprise II. Diagnostic commercial de l entreprise : a) Analyse interne : Produit

Plus en détail

MARKETING EN B2B. Veyrier Adrien (MSI1) Yang Luying (MGT1)

MARKETING EN B2B. Veyrier Adrien (MSI1) Yang Luying (MGT1) MARKETING EN B2B Veyrier Adrien (MSI1) Yang Luying (MGT1) 20 octobre 2014 1 Sommaire I. Présentation du BtoB 1. Définitions 2. Les acteurs du BtoB 3. Les objets du marketing en BtoB II. Les spécificités

Plus en détail

C1 LOGIQUE ENTREPRENEURIALE & LOGIQUE MANAGERIALE ENTREPRENDRE & DIRIGER ENTREPRENDRE & GERER

C1 LOGIQUE ENTREPRENEURIALE & LOGIQUE MANAGERIALE ENTREPRENDRE & DIRIGER ENTREPRENDRE & GERER C1 LOGIQUE ENTREPRENEURIALE & LOGIQUE MANAGERIALE ENTREPRENDRE & DIRIGER ENTREPRENDRE & GERER I. LA LOGIQUE ENTREPRENEURIALE : UN ETAT D ESPRIT & UNE DEMARCHE A. La logique entrepreneuriale : L esprit

Plus en détail

Seuil de rentabilité Marge contributive 44Gestion des stocks

Seuil de rentabilité Marge contributive 44Gestion des stocks Seuil de rentabilité Marge contributive 44Gestion des stocks Volume 5 Profil E Table des matières Objectifs évaluateurs... 2 1. Définitions... 3 1.1. Seuil de rentabilité ou chiffre d affaires au point

Plus en détail

Le modèle de Mc Kinsey

Le modèle de Mc Kinsey Le modèle de Mc Kinsey Le modèle de Mc Kinsey se compose de deux parties complémentaires: La matrice de Mc Kinsey : la matrice attraits/atouts : Cette matrice est basée sur deux facteurs d analyse qui

Plus en détail

Thème 15. L investissement

Thème 15. L investissement L économie facile Thème 15 L investissement Introduction «si investir c est risquer, rester sur place c est mourir» Offre Demande Investissement Forme le P.I.B Décision d investir? Facteurs de production

Plus en détail

FORMATION. Planification stratégique COMMENT FAIRE DES AFFAIRES DANS LE NORD. Document complémentaire

FORMATION. Planification stratégique COMMENT FAIRE DES AFFAIRES DANS LE NORD. Document complémentaire FORMATION COMMENT FAIRE DES AFFAIRES DANS LE NORD Document complémentaire 1 En vue d atteindre les objectifs visés, il est essentiel pour le dirigeant d entreprise de bien positionner sa stratégie globale

Plus en détail

LES OUTILS DU MARKETING

LES OUTILS DU MARKETING Yves PARIOT LES OUTILS DU MARKETING STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL 27 OUTILS ET GRILLES D ANALYSE PRÊTS À L EMPLOI, 2007 ISBN : 978-2-212-53846-5 Table des matières Remerciements... V Comment est construit

Plus en détail

Sous partie 1 : L insuffisance de la régulation par le. Marché

Sous partie 1 : L insuffisance de la régulation par le. Marché Sous partie 1 : L insuffisance de la régulation par le marché La régulation économique est l ensemble des mécanismes qui maintiennent un système ou un marché en équilibre.cette équilibre doit être efficace

Plus en détail

Challenge Innov Agro. Stratégie marketing. Cédrine Joly 02 novembre 2016

Challenge Innov Agro. Stratégie marketing. Cédrine Joly 02 novembre 2016 Challenge Innov Agro Stratégie marketing Cédrine Joly 02 novembre 2016 Objectifs 1/ COMPRENDRE LES ENJEUX MARKETING DU CHALLENGE 2/ RECOMMANDER UNE STRATÉGIE MARKETING ADAPTÉE 3/ PROPOSER UNE MISE SUR

Plus en détail

DECOUVRIR ET TESTER SON MARCHE. Conférence C5. 10 h30 11 h30

DECOUVRIR ET TESTER SON MARCHE. Conférence C5. 10 h30 11 h30 DECOUVRIR ET TESTER SON MARCHE Conférence C5 10 h30 11 h30 Conférence animée par : Florence OLIVIERI: Espace Entreprendre, CCI de Grenoble Témoignages de créateurs : Jean-Michel CERCLE Céline RENARD L

Plus en détail

Examen du module optionnel en Gestion de la performance Guide de correction

Examen du module optionnel en Gestion de la performance Guide de correction Étude de cas n o 2 GUIDE DE CORRECTION GRANGER AUTOMOBILES OCCASIONS D ÉVALUATION À : Harry Granger De : CPA Objet : Granger Automobiles Occasion d évaluation n o 1 Le candidat calcule correctement le

Plus en détail

LA DYNAMIQUE STRUCTURELLE

LA DYNAMIQUE STRUCTURELLE LA DYNAMIQUE STRUCTURELLE Table des matières LA DYNAMIQUE STRUCTURELLE... 1 I. Les déterminants de l évolution de la structure d une entreprise... 3 II. Les différentes modalités des changements de structure...

Plus en détail

Corrigé de l épreuve de GESTION Session principale - Juin Recommandations

Corrigé de l épreuve de GESTION Session principale - Juin Recommandations Corrigé de l épreuve de GESTION Session principale - Juin 2014 Recommandations Chers élèves, on vous présente les recommandations suivantes pour subir l épreuve de la matière Gestion : - La révision finale

Plus en détail

CAVISTE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

CAVISTE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 CAVISTE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU CAVISTE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU CAVISTE... 5 L'ACTIVITÉ DU CAVISTE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU CAVISTE... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 12 1 LE MARCHÉ DU CAVISTE

Plus en détail

Concours interne de l agrégation et CAER - PA

Concours interne de l agrégation et CAER - PA Les candidats à l'agrégation interne d'économie et gestion ont le choix entre cinq options : - option A : administration et ressources humaines ; - option B : finance et contrôle ; - option C : marketing

Plus en détail

Master Management et Administration des Entreprises Syllabus

Master Management et Administration des Entreprises Syllabus Ce descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Objectifs de la formation en management et administration des entreprises

Plus en détail

Étude merchandising d un rayon. YOUCEF ABBAS Gr 02 MANAGEMENT INC

Étude merchandising d un rayon. YOUCEF ABBAS Gr 02 MANAGEMENT INC Étude merchandising d un rayon YOUCEF ABBAS Gr 02 MANAGEMENT INC Le plan du travail Introduction I.Le merchandising 1. 2. 3. II. Définition du merchandising... Le rôle du merchandising... Les différents

Plus en détail

Chapitre VI Le système d information marketing «SIM»

Chapitre VI Le système d information marketing «SIM» Chapitre VI Le système d information marketing «SIM» CONSEILLERS MARKETING 1 ÈRE GRÉGORY HENDRICKX ANNÉE Plan 2 1. Introduction 2. Définition 3. Objectifs 4. Contenu 5. Démarche 6. Forme 1. Introduction

Plus en détail

I-Présentation de l organisation :

I-Présentation de l organisation : EXPOSE DE MARKETING I-Présentation de l organisation : a) Histoire de la marque Courir est une chaîne française de magasins de chaussures de sports. Cette enseigne commerciale qui appartient au groupe

Plus en détail

La démarche marketing

La démarche marketing La démarche marketing D où vient le marketing? T.1 La poêle TEFAL est une poêle qui n attache pas Les piles DURACEL durent plus longtemps EAYSYJET propose des vols aériens à prix bas DARTY offre un excellent

Plus en détail

1. Le prix et les décisions des agents économiques

1. Le prix et les décisions des agents économiques Thème 1. La coordina on des décisions économiques par l échange 1. Le prix et les décisions des agents économiques Qu est-ce que l échange économique? L échange économique est un acte de cession avec contrepartie

Plus en détail

LA REMUNERATION. I. La détermination d un système de rémunération

LA REMUNERATION. I. La détermination d un système de rémunération LA REMUNERATION I. La détermination d un système de rémunération L entreprise a le choix entre plusieurs systèmes de rémunération. Elle se déterminera en fonction de ses objectifs et de son environnement.

Plus en détail

COMMISSION DES FINANCES, DE L ÉCONOMIE GÉNÉRALE ET DU PLAN QUESTION N 13

COMMISSION DES FINANCES, DE L ÉCONOMIE GÉNÉRALE ET DU PLAN QUESTION N 13 AN-FIN-Tourisme MINISTÈRE DE L ÉQUIPEMENT, DES TRANSPORTS, DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE, DU TOURISME ET DE LA MER MINISTÈRE DÉLÉGUÉ AU TOURISME PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2005 ASSEMBLÉE

Plus en détail

BOOSTER SON OFFRE DE SERVICES

BOOSTER SON OFFRE DE SERVICES BOOSTER SON OFFRE DE SERVICES Les cahiers pratiques de l ifec BOOSTER SON OFFRE DE SERVICES Octobre 2013 3 PRÉFACE Booster son offre de services est un projet bien légitime pour toute entreprise et donc

Plus en détail

LE CHOIX DU CONSOMMATEUR

LE CHOIX DU CONSOMMATEUR PARTIE III 1 LE CHOIX DU CONSOMMATEUR Introduction et objectifs 2 Modéliser la prise de décisions économiques Etudier les principes qui sous-tendent la construction de la demande individuelle Etudier comment

Plus en détail

LA DETERMINATION DU PRIX

LA DETERMINATION DU PRIX LA DETERMINATION DU PRIX Déterminer le prix de vente d un bien ou d un service est très difficile car il faut à la fois tenir compte du coût de revient du bien ou du service mais également du prix pratiqué

Plus en détail